Le RPG Star Wars par forum // Qualité RP, intrigues & évolution... Immergez-vous !
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Moi, une twi'lek et un baraquement privé... What else ? [Pv Supisy' Freetaa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joseph Vankrayn
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 275
Âge du perso : 32 ans
Race : Humain
Binôme : Équipage:
Ruug'la (Mystérieux Droïde Astromécano R1)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
53/64  (53/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Moi, une twi'lek et un baraquement privé... What else ? [Pv Supisy' Freetaa]   Mar 19 Déc 2017 - 14:50


Base Militaire ~ Malt Obex


Cela fessait maintenant plus d'une semaine depuis l'attaque des monstres volants spatial... Et de la raclée qu'on prit les Impériaux au passage...
Des semaines de voyages pour faire demi-tours à la première déconvenue, même s'il faut dire que c’était une belle de déconvenue. Des mercenaires qui ont quitté le vaisseau, des escadrilles entière de chasseur qui ont étaient détruites et de nombreux morts et blessés dans les membres d'équipages et de sécurités du navire.
Du au passager clandestin qui  foutu un sacré foutoir.

Assigné dans sa cabine avec pour interdiction formelle de sortir sauf pour satisfaire ses besoins primaires autant dire que le retour était autrement plus ennuyant que l'aller. Mesure certainement prise pour éviter que d'autres mercenaires ne tente de se faire la malle vue le nombre plus que réduit de vaisseau restant.
Donc une semaine sans pourvoir aller au centre de tir, se promener sur le vaisseau ou aller jouer au pazaack avec Pash.

Heureusement pour lui, il venait d'arriver sur Malt Obex et aussitôt arrivé sur la planète on l’emmena lui et tous les contractuelles et mercenaires engagés dans des baraquements privée réquisitionné pour une "mise en quarantaine".
L'excuse sortie était de vérifier qu'il n'avait pas amener des Secteurs Inconnues des maladies tout aussi inconnues et mortelle... Il était donc mit dans des baraquements, par dizaine, quatre ou par duo sans aucune organisation visible.

Escorté sous bonne garde, il rentra dans le baraquement assigné, il passa rapidement l'entrée/salon pour se diriger vers les chambres et constata avec joie qu'il ne semblait y avoir qu'une seule autre personne de prévue dans ce baraquement au vue du nombre de couche.

Profitant de ce moment de tranquillité privée, il s'allongea sur sa couche, retira son casque pour prendre une bouffé d'air frais, avant de prendre sa flûte en main et de jouer un petit air entraînant.
Cela fessait maintenant longtemps qu'il n'avait pas pue jouer juste pour le plaisir de la musique et de se dégourdir les doigts autrement que de tirer au blaster.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Supisy' Freetaa
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 76
Âge du perso : 29 ans
Race : Twi'lek
Binôme : Partenaire à temps partiel de Arlsan Pash

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
15/75  (15/75)
PF:
14/89  (14/89)

MessageSujet: Re: Moi, une twi'lek et un baraquement privé... What else ? [Pv Supisy' Freetaa]   Mer 20 Déc 2017 - 20:40

La mission avait finalement était un échec. Apres nous être débarrassé des créatures, nous avons finalement fait demi-tour. La semaine de retour fut assez maussade, chacun restant de son côté. Cela me permit néanmoins de régénérer mes blessures

Pouvoir de force:
 

A l’atterrissage, tous les membres ne faisant pas parties de l’Empire ou des Sith fut littéralement chassé. Sauf Joseph le mercenaire, et moi. Apparemment, notre dévotion face à la créature du hangar nous a valu les honneurs et l’Empire voulait que nous participions à la prochaine tentative.


Je tentais bien de négocier pour obtenir un laisser-passer envers Pash, mais impossible de leur faire entendre raison.

Je fus alors conduit sur Malt Obex avec le reste de l’équipage et en profita pour discuter avec Holz qui m’expliqua tous les avantages que m’offrirait l’Empire. Je promis d’y réfléchir, l’offre étant tentante. Mais, je ne bossais pas pour l’empire. J’avais beau ne plus être une Jedi à proprement parler, j’étais encore avec la République. Si j’avais accepté la mission, c’était parce que Pash y participait, rien d’autre. Et maintenant, on me proposait d’habiter Kaas City pendant le mois avant la prochaine expédition. Moi, une ex-Jedi me trouver sur la capitale de l’Empire sous sa protection ? J’avais envie de rire.

Nous finîmes par arriver à destination. C’était des baraquements où on nous fit passer des tests pour voir si nous n’avions aucune maladie après notre maigre passage dans les Secteurs Inconnues. Quant aux membres chassés, peu importe si ils avaient des maladies mortelles. C’est là que le gentil Holz se transforma définitivement en Imperial froid et calculateur.


Les baraquements étaient organisés en chambre de deux, quatre ou dix. Holz me laissa alors devant la chambre qui m’était assigné. Une fois qu’il fut partis, j’ouvris la porte et fut assez surpris de voir Joseph déjà allongé dans un lit. De toutes les personnes de l’expédition, il fallait que je tombe sur celui qui me faisait du gringue. Au moins, ça allait être drôle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Vankrayn
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 275
Âge du perso : 32 ans
Race : Humain
Binôme : Équipage:
Ruug'la (Mystérieux Droïde Astromécano R1)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
53/64  (53/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Moi, une twi'lek et un baraquement privé... What else ? [Pv Supisy' Freetaa]   Jeu 21 Déc 2017 - 9:16

Il était en plein milieu de son morceau quand il entendit la porte s'ouvrir, certainement la personne avec laquelle il allait patienter tranquillement le temps des analyses. Ouvrant distraitement un œil pour voir qui venait de rentrer il vit la twi'lek qui c'était battue contre la bête volante intersidéral dans le hangar.
Joueur et taquin, il suivit ces gestes et ces mouvements de bruit musical avec sa flûte, le temps qu'elle s'installe elle aussi ces affaires. Un mouvement, un bruit de flûte et le tout en donnant une certaine concordance musicale avec ces mouvements.
Mais dès qu'elle eu finit de s'installer, il s’arrêta de jouer avant de poser son instrument sur ses cuisses, la regardant intensément de ses yeux yeux bleus clairs avec un petit sourire taquin qui étira doucement ses lèvres fines.

"Mais qui voilà ! Si ce n'est pas miss vol plané..."
*Le sourire taquin s’agrandit sur ses lèvres* "Très jolie d’ailleurs même si l’atterrissage ce n'est pas encore ça."

La tête penché sur le cotée, le fin sourire taquin sur ses lèvres, les yeux pétillant de vie, la voix qui semblait joueuse et la flûte qu'il fessait tourner dans sa main. Qui aurait pu croire que derrière le casque anonyme et silencieux de l'expédition se cachait un tel boue-en-train joueur de flûte...
~~~~
D’ailleurs en y repensant c'était bien la première fois qu'elle le voit tête nue sans son casque.
Hum... Bha elle a prouvé sa valeur... Ou du moins qu'elle est une personne de confiance quand ça commence à chauffer.
Alors elle a bien mérité de le voir à visage découvert après tout... Et puis c'est pas comme s'il pouvait lui effacer la mémoire ou quoi que ce soit maintenant.
~~~~
Se mouvant pour s’asseoir sur le rebord de sa couche dans sa direction, il sembla la parcourir rapidement du regard, son regard allant directement et s'attardant durant un temps sur son sabre laser à ça ceinture avant de la regarder à nouveau dans les yeux.

"Tu n'es définitivement pas une Sith... Trop bleu pour ça." *Dit-il dans un petit sourire.* "Tu n'es pas une Jedi non plus sinon ils t'auraient foutu en cellule. Hum..." *Il semblait réfléchir à voix haute en se tapotant le menton.* "Mais vue comme tu t'es battue avec dans le hangar..." *Il montra son sabre laser.* "Ça montre que tu t'es entraînés sérieusement avec et j'ai jamais vue personne sauter et faire des acrobaties comme toi... Ou seulement dans un cirque." *Il ferma les yeux pendant un instant semblant faire le point.* "Tu as fait le mur ou c'est eux qui t'ont dégagés..." *Il ouvrit de nouveau ses yeux rieurs pour l'observer.*

~~~~
Ralala qu'elle taquin ce Joseph...
~~~~

Il n'avait encore jamais croisé de jedi mais il connaissait les rumeurs et on dit sur eux...
Entre autre qu'il suivait un code qu'il semblait à tous leur mettre un bâton dans le cul mais passons.

Laissant son regard dérivé sur elle pour la deuxième fois, il l'examina avec beaucoup plus d'attention et en la détaillant de tout son corps cette fois ci. Semblant l'observer en profondeur et par delà son simple physique au demeurant fort appréciable. Impression rehausser par ces yeux scrutateur plissé et dont il ne cachait en rien l'objet de son examen... Elle...

"Tu sembles aller bien... Ils ont du bien te rafistoler durant le retour..." *Il s'adossa partiellement contre le mur toujours tourné vers elle.** "Çà ou tu encaisse bien.." *Il n'y avait aucune moquerie dans sa voix, juste un constat.*

Il y avait quelque chose en lui... Est ce que c'était sa tête légèrement penché sur le coté ? Le petit sourire taquin et les yeux joueurs qui arboraient constamment ? La posture bien droite de son dos ? La dextérité avec laque il il jonglait et tourner sa flûte dans sa main ?
Ou peut être la façon dont il l'examinait... Pas comme quelqu'un qui la reluquait et profité visuellement de ces formes, ni comme un marchand regardait un objet de vente.
Non plutôt comme un oiseau de proie...

Après tout, il était un chasseur, le tout était de savoir si elle... Elle était une proie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Supisy' Freetaa
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 76
Âge du perso : 29 ans
Race : Twi'lek
Binôme : Partenaire à temps partiel de Arlsan Pash

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
15/75  (15/75)
PF:
14/89  (14/89)

MessageSujet: Re: Moi, une twi'lek et un baraquement privé... What else ? [Pv Supisy' Freetaa]   Jeu 21 Déc 2017 - 14:03

Il continuait tranquillement sa musique pendant que j’installais mes maigres affaires. Il finit par s’arrêter et me parla de mon joli vol plané. Très drôle, c’est vrai que c’est plus sécurisé derrière des caisses. Au moins, il est tel que je me le figurais, un dragueur a l’humour facile, un mercenaire lambda en somme. Vivement que les tests soit effectués, je n’ai pas envie de m’attarder ici, surtout si je dois passer mon temps avec lui. Ils auraient au moins pu me mettre avec une femme.


Alors que je me tournais vers lui, je pus voir ses yeux me scruter, comme pour me mettre à nue, mais j’étais surtout mal à l’aise. Il s’amusa alors à tenter de savoir qui j’étais. Ces propositions me firent sourire intérieurement, si il savait réellement qui j’étais  jusqu’au moment où il évoqua un possible départ de l’ordre. Je n’aimais pas remettre ça sur le tapis, et il venait de faire l’erreur d’en parler.


Je commençai alors à me rapprocher de lui, tandis qu’il continuait à me dévisager, comme si il regardait un morceau de viande. Apres m’avoir « complimenté » sur ma résistance, je me suis agenouillé en face de lui et prit mon sabre en main. J’allumai alors la lame et le mit sous sa gorge.


-Bon, on va établir des règles entre nous le temps de cette cohabitation. Tout d’abord, tu ranges ton regard de prédateur en manque de chair fraîche, ensuite, aucune évocation des Jedi en ma présence, le sujet est tabou. Ensuite, si tu veux absolument savoir, j’ai quitté de mon plein gré l’ordre, ne voulant pas être ralenti par un pseudo code morale.


-Maintenant que ces règles sont établis, je te conseille de les respecter, car je pense que ça ne dérangera pas les impériaux si jamais un de nous meurt pendant cette quarantaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Vankrayn
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 275
Âge du perso : 32 ans
Race : Humain
Binôme : Équipage:
Ruug'la (Mystérieux Droïde Astromécano R1)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
53/64  (53/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Moi, une twi'lek et un baraquement privé... What else ? [Pv Supisy' Freetaa]   Jeu 21 Déc 2017 - 19:05

A force de titiller la bestiole à un moment elle sort les griffes et pour une ex-jedi ça semblerait être plutôt son sabre laser.
Il l'écouta calmement sans bouger tel un panthéon de contrôle de sois et de sang-froid que le bout de laser sous sa gorge ne semblait pas impressionner ni inquiété.Cependant aussi proche de lui elle pue constater que son regard avait sensiblement changé, de ce regard d'oiseau de proie qui la voyait comme une proie. Elle pouvait voir qu'il semblait la regarder avec plus de respect et ne la quittait plus du regard désormais...


"T'es règles me semble correcte... Et je les respecterais..." *Il hocha doucement la tête avec sérieux et recula doucement.*

Cependant, il n'allait pas en rester là alors que cela commençait à devenir intéressant...
Après tout en la poussant un peu a bout elle venait de relever beaucoup d'elle même en un instant. A lui de lui rendre la pareille...

Profitant de ce moment de battement où elle devait penser qu'il s'était soumis avec ce petit mouvement de recul, il frappa au moment où il la vit perdre son attention un instant. Ce n'était que quelques secondes, mais cela lui suffit amplement.
De sa main gauche, il lui prit le poignet de sa main tenant le sabre pour l'éloigner de son corps et lui permettre de lui faire une prise de combat en utilisant son bras tenant le sabre comme leviez pour la faire passer par-dessus lui et la faire atterrir sans mal sur le lit derrière lui.
Profitant du retournement de situation, il dégaina de sa main de libre sa vibro-lame qu'il plaça sous sa gorge sans pour autant l'activer... Appliquant simplement le métal sous son coup.

Le mouvement était rapide et parfaitement exécuté.
La maintenant sur le lit, son corps la surplombant partiellement et se touchant. Il pouvait sentir son corps à travers ses fins tissus qu'ils portaient respectivement.Le regard totalement plongé dans celle de la twi'lek juste en dessous de lui, si proche qu'il pouvait sentir son souffle court et rapide sur son visage et la senteur de son corps.
Ses yeux bleu-gris perçant plongé dans les siens violets...
Pourtant malgré ce rapprochement, il ne fessait pas l'erreur de la quitter une seul seconde du regard et d’être distrait pas son physique.
Avec toujours ce petit sourire taquin au coin des lèvres.


"Tu as posés t'es règles, maintenant voilà les miennes... Tu ne me menace plus, tu me regardes de la manière que tu veux, tu peux parler de ce que tu veux avec moi vue que j'ai pas de tabous... Hum... Après si tu veux savoir un truc, ça me plait de voir que contrairement à eux, tu n'as pas de balais coincé dans le cul..."

Il lui relâcha le bras et rangea dans un mouvement fluide sa vibro-lame dans sa gaine en se relevant du lit et s'écartant d'un mouvement fluide de la tigresse allongée, pour éviter un retour de sabre mortel.

"Après tout ça serait dommage qu'on s'entre-tue entre mercenaire..."

Debout campé devant elle, sans porter attention à sa tenue débraillé il lui tendit une main ouverte comme pour l'aider à se relever.

"Allez on repart sur de bonne base... Moi c'est Joseph.."

On ne pourrait peut être pas le voir au premier regard, mais il avait imperceptiblement changé son comportement face à elle... Ho ! Il avait toujours cette lueur joueuse et ce petit sourire en coin taquin, mais pour le reste...
Il ne semblait plus la regarder comme "de la chair fraîche" comme elle l'avait si bien dit.
Non elle n'était pas une proie, mais une femme au caractère bien trempée... Et donc intéressante.
Et puis quitte à passer un petit moment ensemble, autant ne pas s'écharper tout de suite, entre confrère et consœur...
Alors on pourrait considérer sa main tendue comme une offre de paix.
Mais allait-elle en rester là ? Hum...


Dernière édition par Joseph Vankrayn le Mer 3 Jan 2018 - 0:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Supisy' Freetaa
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 76
Âge du perso : 29 ans
Race : Twi'lek
Binôme : Partenaire à temps partiel de Arlsan Pash

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
15/75  (15/75)
PF:
14/89  (14/89)

MessageSujet: Re: Moi, une twi'lek et un baraquement privé... What else ? [Pv Supisy' Freetaa]   Mer 3 Jan 2018 - 0:09

A peine avais-je fini d’expliquer mes « règles » qu’il se saisit de mon poignet et s’en servit comme levier pour m’allonger sur le lit, me dominant en me mettant une vibro-lame sous la gorge. Il venait d’inverser la situation, prenant l’ascendant sur la situation.


Il se mit alors à m’expliquer tranquillement ses règles à lui, jouant exactement au miroir par rapport à mes ordres. Je devais au moins lui accorder cette légère repartie tandis que sa proximité m’énervait. J’arrivais même à sentir sa respiration et ses battements de cœur. De plus, son regard fixé dans le mien me mettait mal à l’aise.


Il se releva alors et s’encarta, laissant une distance respectable entre nous. Je pus alors me rasseoir et le regardais. Son expression n’avait pas changé, il avait toujours cet air suffisant qui m’irritait, mais il souhaitait reprendre depuis le début. Je n’en avais pas vraiment envie, rien en lui ne m’inspirait réellement la sympathie, je haïssais ce genre de mercenaire, jouant au charmeur et regardant les autres de haut .Mais je pus déceler quelque chose dans son regard, quelque chose d’inattendu, une espèce de sincérité. Il semblait réellement vouloir se racheter. Je n’y croyais pas vraiment, mais je n’avais rien à perdre.


J’acceptai finalement. Je me remis debout et serra sa main.

- Enchanté Joseph, je me prénomme Supisy.


Une fois les présentations faites, je me pencha a son oreille, murmurant.

- Au fait, appelle moi encore mercenaire, et tu ne passeras pas la nuit.


Je reculai alors avec une large sourire avant de lâcher sa main. Je repartis alors de mon côté de la chambre et m’installa en tailleur sur mon lit afin de méditer et de pouvoir faire abstraction de celui qui se trouvait avec moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Vankrayn
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 275
Âge du perso : 32 ans
Race : Humain
Binôme : Équipage:
Ruug'la (Mystérieux Droïde Astromécano R1)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
53/64  (53/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Moi, une twi'lek et un baraquement privé... What else ? [Pv Supisy' Freetaa]   Jeu 4 Jan 2018 - 3:22

Il faut croire qu'elle n'est pas si rancunière que ça...
Elle lui a même fait un petit sourire à la fin, c'est un signe évident de progrès... Ou je m'y connais pas !
Mais bon là voilà qui repart dans un truc de jedi juste après...
A n'y rien comprendre...
~~~~

Il la regarda alors s'installer dans une position de méditation semble-t-il. Les jambes croisées, le dos bien droit, les mains retournées paumes vers le haut, posées sur ces cuisses et les yeux fermés.
Il avait l'impression sur l'instant d’être un intrus qui regardait un moment intime d'une personne, mais poussé par la curiosité, il ne la quitta pas des yeux durant les premières minutes.
Peut être s'attendait-il à quelque chose... N'importe quoi... Une aura de lumière l'entourant ? Un courant d'air sortie de nul par ? En tout cas rien ne se passa... A part qu'elle semblait avoir pris une respiration calme et lente...
Se décidant lui aussi à faire quelque chose de son temps, vu qu'il semblerait que la discussion soit pour l'instant terminée. Il prit sa caisse et son sac contenant la totalité de son équipement et quitta la chambre pour aller dans le salon/cuisine a cotée et commença à tout vider le plus silencieusement possible sur la table.
Com-link... Blaster... Vibro-lame... Fusil... Plaque d'armure... Casque... Flûte... Botte...

Tout y passa !


Vérifier les cellules des blasters et passer un coup de chiffon...
Pour la vibro-lame il suffisait juste de voir si elle marchait encore et passer un coup sur le fil de la lame et la huiler avant de la remettre dans sa gaine.
Le fusil... Il prit tout son temps... Il le démonta, vérifia, nettoya et huila chaque pièce et composant avant de remonter le tout avec lenteur... Après tout, c'était son outil de travail, il devait le respecter et en prendre soin ou celui-ci risquerait de le lâcher au pire mauvais moment...
Il en profita aussi pour vérifier une énième fois la mire en visant une cible imaginaire avant de le reposer doucement sur la table.

Une fois les armes finit, il passa au reste...


Il alla vérifier que son com-link était en bon état et nettoya les composants internes...
Les plaques d'armures et ses bottes furent rapidement nettoyer avec un simple chiffon humide, laissant les marques de combat et griffures clairement visibles.
La flûte... Il passa un bon moment à la tenir en main, à la faire tourner dans sa paume, la regardant comme hypnotisé... Avant de se mettre à affûter son bec et de la poser délicatement sur la table.

Et le meilleur pour la fin, le casque...


Il le pris délicatement avec respect, posant son front sur le casque comme s'il voulait communiquer avec. Pendant plusieurs minutes il resta comme cela en silence, perdu dans ses souvenirs et mémoires de l’être chères qu'il se remémorait.Il ne fut pendant un instant qu'un océan de tristesse et de solitude avant que sa rigueur mentale et son obstination de vie ne remette tout ça sous le scellé qui s'était un instant brisé.Poussant un soupir profond pour expulser tout ce sentiment qui lui avait pris soudainement la gorge et il prit une ample respiration comme pour refaire le plein de vie.

Décollant son front du casque, il regarda la visière mat qui semblait lui rendre son regard...
Avant de prendre le chiffon mouillé et de se mettre à nettoyer les résidus et autres poussières qui avaient eu l'audace de se poser sur son mémorial personnel...
Caressant au passage la marque d'explosion sur le coté droit du casque, se mettant à fredonner une chanson chères à son cœur..
.

"Personne nous aiment,
Personne nous aiment,
Personne nous aiment,
On s'en fout...
Nous sommes des Mercenaires,
Les gars de l'élite,
Les gars des crédits,
D'la Galaxie..."

~~~~
Au moment où il a commencé à vider ses sacs et poser ses équipements sur la table, pour lui le reste de la galaxie n’exister plus....
Les jedis ont peut être leur truc zen pour ce ressourcer, pour lui, c'est plutôt s'occuper l'esprit en occupant son corps et en le focalisant sur une seule tache...
Une cible à abattre ou comme ici... S'occuper de son équipement...
Il ne peut pas vous dire combien de temps il a pris pour nettoyer, vérifier, chouchouter et ce ressourcer à travers ça...
Et au fond il s'en fous complètement de passer plusieurs heures dessus au contraire, il en avait besoin...Un solitaire comme lui des fois n'a que son équipement avec lequel passer du temps, alors autant le faire bien...
~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Supisy' Freetaa
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 76
Âge du perso : 29 ans
Race : Twi'lek
Binôme : Partenaire à temps partiel de Arlsan Pash

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
15/75  (15/75)
PF:
14/89  (14/89)

MessageSujet: Re: Moi, une twi'lek et un baraquement privé... What else ? [Pv Supisy' Freetaa]   Dim 14 Jan 2018 - 15:03

La méditation avait pour principal objectif de m’apaiser, et cette méthode fonctionnait. Je faisais le vide en moi, arrivant à oublier l’autre personne dans la pièce. Je pouvais sentir la force coulait en moi, cette énergie m’envahir. Je ressentais tout ce que qu’il y avait autour de moi, la passion de Joseph, mais également tout ce qu’il y avait dans le bâtiment. Je sentais ainsi une grande vague d’anxiété, beaucoup de personnes craignant pour cette fameuse maladie que nous aurions rapportés avec nous. Je n’y croyais moyennement qu’à cette pseudo-excuse.


En ressortant de ma méditation, je vis que plusieurs s’était écoulé. Joseph s’occupait de son équipement, nettoyant son casque en fredonnant. Pour ma part, je sortis de la chambre et me dirigea vers les douches. Heureusement, celles-ci étaient libres, je pourrais au moins être tranquille. Les douches étant limité pendant le voyage, je ne pus pas y accéder comme je voulais. Ici, nous étions libres à ce niveau-là. Je commençai ainsi à me déshabiller, faisant tomber mon armure dans un léger tintement métallique, le bruit étant en parties étouffer par ma bure. Une fois nue, je rentrai dans les douches et me mit au fond, allumant un fin filet d’eau chaude. Je m’appuyais alors contre le mur, savourant cette sensation de chaleur qui m’avait manqué.



Je profitais également de ce moment pour réfléchir plus sérieusement à la proposition de Holz. C’était une simple offre, mais celle-ci était capitale pour moi. Même si j’avais quitté l’ordre Jedi, cela était plus par mésentente sur les moyens que la fin. J’étais évidemment d’accord avec eux sur leurs idéaux, mais pas sur leur code. Pour moi, les sentiments n’étaient pas à exclure, mais à accepter et à maitriser. Il n’y a pas de côté lumineux ou obscur. Il n’y a que la Force, avec ses cotés plus apaisants, mais également ses cotés agressifs et nous pouvions en utiliser les deux facettes. Et aujourd’hui, je suis en territoire ennemi, considéré comme une mercenaire. Je ne pouvais pas accepter cela, je devais changer. Une fois que j’en aurais fini ici, je repartirais pour la république et les aideraient à gagner cette guerre. Il était hors de question de continuer avec l’Empire. Je promettrais l’inverse à Holz, mais je disparaitrais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Vankrayn
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 275
Âge du perso : 32 ans
Race : Humain
Binôme : Équipage:
Ruug'la (Mystérieux Droïde Astromécano R1)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
53/64  (53/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Moi, une twi'lek et un baraquement privé... What else ? [Pv Supisy' Freetaa]   Lun 5 Fév 2018 - 16:34

Quand il nettoyait il n'y allait pas de main morte. Pour une fois son équipement était plus propre que lui c'était pour dire.
Il avait le visage et les mains pleines de cambouis et d'huile ou de résidus en tout genre. Du genre à rendre un hutt vert de jaloux, ou encore plus vert qu'il ne l'est déjà devant son odeur et ces saletés.. Il allait devoir se laver de toute cette crasse et il semblerait qu'il ne soit pas le premier à l'avoir pensé.

Il prit son équipement sur la table pour aller le ranger et finir de s'en occuper avant de regarder par curiosités affaires de la twi'lek et d’être rapidement attiré par la seule chose d’intéressant dans ces affaires, son sabre laser.
Il s'approcha et le prit dans sa main... C'était assez léger, moins qu'une vibrolame mais plus qu'un pistolet blaster. En examinant ce qui ne ressemblait qu'a un tube de métal, il pouvait voir le bouton censé activer la chose mais rien d'autre d'anormal ou de voyant.
Il aurait bien voulue l'activer pour voir et peut être faire deux-trois mouvements basiques, mais deux choses l'avaient empêchés...
D'abord, il se sentait un peu mal à fouillant dans les affaires personnelles de la Jedi et en tenant le sabre dans les mains il avait comme une impression d’être allé un peu trop loin dans la curiosité
Ensuite c'est qu'il n'était pas sur que le bruit de l'eau était assez puissant pour couvrir le bruit du sabre qui s'activait et qui restait allumé.

C'est donc en s'amusant de jongler avec le sabre laser éteint dans les mains qu'il était en train de réfléchir à un nouveau problème... Celui des douches !
Si c'était un militaire ou simplement un homme, il n'aurait pas eu de problème. Il serait rentré a l'intérieure des douches communes sans se poser de question.
Si c'était une mercenaire, il n'aurait pas eu de problème s'il y avait eu un bon courant qui était passé entre eux.
Après si c'était un sith il ne serait jamais rentré et aurait attendue qu'il finisse.

Mais là c'était une ancienne Jedi avec qui le courant ne semblait pas passer.
Plusieurs choix s'offrait à lui...
Attendre qu'elle finisse puis rentrer à son tour...
Entrer maintenant sans la prévenir... Et cette idée était tentante juste pour la taquiner et voir comment elle allait réagir...
Toquer et entrer... Ce qui semblait le plus "politiquement correcte"...

Il était donc en train de réfléchir en continuant à jongler avec le sabre avant de se décider et de jeter le sabre sur le lit de la Jedi avant de s'avancer vers la porte des douches, de ce déshabiller en fessant un tas plié à coté de la sienne avant de...

Toquer à la porte...


~~~~
Quoi vous pensez qu'il allait renter comme ça ?
Hey ! Ça à beau être un mercenaire il était... Civilisé.
Donc toquer a la porte des douches communes quand une jedi était en train de se doucher... Ben on pourrait dire que c'est peut-être de l'instinct de survie ?
Si elle réagit comme les sith...
~~~~

Après lui avoir laissé quelques secondes pour faire ce qu'elle pouvait, il entra dans les douches communes avec une serviette sur l'épaule n'ayant personellement pas de problème de pudeur.
Il avait passé une bonne partie de sa vie dans un camp de mercenaire, donc les douches communes ils connaissaient...

D’ailleurs, il n'avait pas de honte physique particulière... C'était même le contraire.
Il avait la peau un peu blanche sans être anormale, mais cela fait ressortir encore plus ce qui lui recouvrait le corps.
Blessure d'arme blanche, d'arme à projectile, des brûlures du à des armes blasters...
Et plein d'autre blessure en tout genre qui lui recouvrait le corps tel un tableau d'art vivant.
Pour lui chaque blessure, chaque cicatrice était un trophée et une fierté. Cela montrait les épreuves qu'il avait subies et triomphé...

Il jeta un coup d’œil curieux vers la twilek...
Et autant son corps en était recouvert, autant de ce qu'il put voir de son bref coup d’œil était une peau bleue... Lisse est sans aucune imperfection ou blessure...
Bien sur... Les jedis... Des planqués... 
Ou c'était juste elle...

Accrochant la serviette à un porte-serviette murale, il se mit à se nettoyer de tout le cambouis et les saletés du au nettoyage des armes sans plus porter d'attention en elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Supisy' Freetaa
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 76
Âge du perso : 29 ans
Race : Twi'lek
Binôme : Partenaire à temps partiel de Arlsan Pash

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
15/75  (15/75)
PF:
14/89  (14/89)

MessageSujet: Re: Moi, une twi'lek et un baraquement privé... What else ? [Pv Supisy' Freetaa]   Mar 13 Fév 2018 - 21:18

Je continuais de profiter de l’eau, perdu dans mes pensées. Je n’entendis donc pas les coups sur la porte. Je fus ainsi surprise en entendant la porte s’ouvrir et voir Joseph entrer, nu.
 
Je tournais ainsi la tête vers le mur, gêné. Ce n’était pas le fait que Joseph soit nu le problème, j’avais déjà vu un paquet d’hommes nu, et couché avec la plupart. Je me fichais également d’être nue, j’aimais mon corps et je n’avais aucune honte à l’exhiber. Ce qui me dérangeait, c’était qu’il rentrait alors qu’il savait pertinemment que j’étais là. Il me narguait et voulait jouer avec moi. Je sentais son regard sur moi, se délectant de mes formes.
 
Si il voulait m’épier, je n’avais qu’à lui offrir ce qu’il voulait. Je me retournai et retourna vers ma serviette, ne manquant pas de le regarder lui. Apres tout, chacun avait le droit de mater dans ces conditions. Je pouvais donc voir un corps assez musclé, remplis de cicatrices et bleu. Je constatais donc qu’il avait effectivement participé à un bon nombre de batailles.
 

En passant à son niveau, je jetais rapidement un œil à l’entrejambe, voyant un joli merci pendre. Au moins, il était assez bien battis à cette endroit-là. J’attrapai finalement ma serviette et sortis directement, me séchant dans la chambre. Je remarquai alors mon sabre sur mon lit et non plus avec mes affaires. Ce salaud y avait touché sans aucune gêne. Il ne perdait rien pour attendre, cependant pour l’instant, je terminais de m’essuyer et de remettre une tenue simple, constitué d’une chemise et d’un pantalon en toile. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Vankrayn
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 275
Âge du perso : 32 ans
Race : Humain
Binôme : Équipage:
Ruug'la (Mystérieux Droïde Astromécano R1)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
53/64  (53/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Moi, une twi'lek et un baraquement privé... What else ? [Pv Supisy' Freetaa]   Mer 7 Mar 2018 - 21:05

Celui qui ne sait pas apprécier une bonne douche chaude ne sait pas apprécier les petits plaisirs de la vie... Avec aussi un bon repas chaud, une bière fraîche et de la bonne compagnie.
Avec un peu de chance, il aurait ce petit trio miraculeux avec lui dans le baraquement, mais il faudrait encore qu'il vérifie pour la bière.

C'est donc en fermant les yeux sous la douche qu'il laissa son esprit papillonnait avant de se remettre une claque et de s'essuyer le reste du corps rapidement et de se sécher avec application avant de sortir de la douche juste au moment où l'ancienne jedi semblait avoir finit de s'habiller.
La serviette autour de la taille et le corps fumant il sortie de la chambre sans se changer avant d'aller vers la cuisine pour se mettre à fouiller tel un pillard expérimenté pour voir ce qu'il pouvait trouver d’intéressant a se mettre sous la dent et au fond du gosier...

Des rations déshydratés, des fruits secs, des biscuits qui casseraient des pierres... Rien de bien gourmet et gastronomique mais en même temps, vue où ils étaient, il fallait pas en être étonné.
Il y avait au moins de la nourriture et il serait pas obligé d'aller a des extrémités malvenues...
Et puis il avait plus d'un tour sous sa serviette, il était habitué a des rations qu'il arrangeait a sa sauce pour les rendre plus comestibles... Il allait juste devoir prendre des ingrédients de sa réserve personnelle.

Il retourna rapidement dans la chambre pour prendre la ceinture multi-poche qu'il se mit autour du torse avant de repartir vers la cuisine... Heureusement que le ridicule ne tué pas sinon il aurait fait une crise cardiaque.
Encore que lui, il s'en foutait de son apparence à l'heure actuel...

C'est donc en déballant tout sur le plan de travaille et sortant des petits flacons remplis de poudre qu'il se mit à "cuisiner" les rations qu'il avait... Totalement concentré sur ses efforts il s’adressa a la twi'lek sans se retourner.


"Dit tu aimes les plats épicés ?"

Il fallait dire qui lui il les adoraient et plus c'était épicé et plus il adorait ça, mais lui ce n'était certainement pas elle... Peut être qu'elle mangeait des plats moins "brute" et plus "raffiné" ou des plats tout simplement moins épicé...
Si c'était le cas elle allait devoir faire avec, car il était compétent mais il avait des limites aussi...
Bon il pourrait préparer quelque chose qui pourrait la satisfaire, tant qu'elle ne mettra pas des conditions plus que drastique tel qu'un coulis de fraise de Naboo comme dessert ou autre chose de riche...
Les jedi sont riches non ? Elle a due manger de ces bons trucs elle contrairement a lui...
Mais vue qu'elle n'en ait sois-disant plus une peut être que ces goûts gustatifs sont revenues a la baisse...


~~~~
Oui il sait cuisiner... Ça vous étonne ?
Faut pas... Vous croyez que c'est le saint esprit qui lui fait sa nourriture tous les jours ? 
Ou qu'on lui offre peut être ?
Oui bon c'est vrai que de temps a autre il se fait un petit plaisir et va dans un resto mais lui généralement il est toujours sur la route a voyager de planète en planète pour traquer ses cibles...
Alors le resto dans le passage en hyper-espace va le trouver...
Donc oui il sait faire de la cuisine, mais bon, elle est pas non plus digne d'un grand chef... Mais il se débrouille.
Le truc c'est quelle est très épicé... Trop même...
Mais bon c'est pas tous les jours qu'il cuisine pour quelqu'un aussi.
~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Supisy' Freetaa
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 76
Âge du perso : 29 ans
Race : Twi'lek
Binôme : Partenaire à temps partiel de Arlsan Pash

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
15/75  (15/75)
PF:
14/89  (14/89)

MessageSujet: Re: Moi, une twi'lek et un baraquement privé... What else ? [Pv Supisy' Freetaa]   Lun 16 Avr 2018 - 20:40

Je me prélassais sur mon lit, faisant tournoyer mon sabre dans mes mains. Je n’en revenais pas qu’il avait osé y toucher. L’arme sacré d’un Jedi, son trésor le plus précieux, son âme. Savoir qu’il avait pu mettre la main dessus, et pire pouvoir l’allumer, me mettait hors de moi. Je n’avais qu’une envie, le trucider. Et moi qui étais prête à passer à autre chose. Vivement qu’il rentre, que je m’occupe de son cas.
 
Il rentra alors, toujours équipé de sa serviette ridicule et alors que j’allais lui parler, il retourna à la cuisine avec sa ceinture.
 
A croire qu’il se moquait de moi. Je décidai alors de le suivre dans la cuisine où il se mit à préparer le plat. Apres quelques minutes, il daigna enfin m’adresser, me demandant mes gouts en cuisine.
 
« Non, je ne suis pas réellement friande d’épices. Tout dépend de la quantité. Par contre, je veux te poser une question. »
 
Je m’approchai de lui, mettant  mon sabre sous son nez.
 
« Qui t’as permis de fouiller mes affaire ? Encore plus pour jouer avec mon sabre ? Tu penses réellement que tu peux faire comme tu veux ? Que tu peux commencer à regarder dans mes affaires ? Ecoutes moi bien. Si je remarque une nouvelle fois que quelque chose à bouger dans mes affaires, je t’empale avec mon sabre. Je me suis bien fait comprendre ? »
 
Je le regardais fixement, attendant sa réaction. Sa désinvolture m’hérissait les poils. Je détestais voir des gens tout prendre par-dessus la jambe, comme si ce n’était rien, comme si la vie n’était qu’un jeu. Il m’arrivait bien sûr de l’être, mais cela m’arrivait souvent pour dédramatiser au cœur de l’action.
 
Pour sa part, si il était ainsi, je présumais que c’était parce qu’il considérait la situation comme quelque chose d’anecdotiques, cependant, pour moi elle ne l’était pas, et savoir qu’il avait touché à mon bien le plus précieux me dégouttait. Je ne pouvais donc que le remettre à sa place et lui faire comprendre qu’il était dans l’erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Vankrayn
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 275
Âge du perso : 32 ans
Race : Humain
Binôme : Équipage:
Ruug'la (Mystérieux Droïde Astromécano R1)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
53/64  (53/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Moi, une twi'lek et un baraquement privé... What else ? [Pv Supisy' Freetaa]   Mer 18 Avr 2018 - 15:10

Et le voilà au fourneau a préparé a mangé pour lui et se camarade de chambré qu'il pouvait sentir l'observé derrière lui. Elle pourrait quand même l'aider peut être non ? Et bien il semblerait que non... 
Les Jedi s'étaient tous des fainéants...
Et en plus elle n'appréciait pas trop les épices...
Quelle gâchis !


"Hmm... Et bien je ferrais en sorte que ça ne le sois pas trop pour ta langue sensible..." *Il détourna la tête du plat qu'il était entrains de concocté pour la regarder.* "Qu'elle questi.."

Il regarda alors la sabre laser tende vers lui juste sous son nez.... Ce qui le fit loucher un instant avant de la regarder dans les yeux écoutant son discourt avant de se détourner d'elle pour reprendre la préparation.

"Alors... Que ça soit bien clair... Je n'ai pas fouillé t'es affaires." *Il pointa le sabre-laser qu'elle tenait dans les mains avec un couteau.* "Ton sabre était sur le lit et je l'ai prit pour l'examiner comme tu le dis..." *Il reprit la coupe des aliments.* "Et j'ai pas regardé dans tes petits papiers..."

Il prit les aliments découpés et le versa dans la casseroles remplit d'eau bouillantes pour les faire mariner tandis qu'il se mit a préparer la viande en la saupoudrant d'un mince filet d'épice.

"Après si c'est si important pour toi tu n'as qu'a en faire attention." *Il eu un petit sourire sur le visage sachant d'avance que cette phrase allez la faire réagir.* "Et puis tu ne sais faire que menacer ?"

Il finit de couper la viande en silence pour la faire mijoter comme son bouillon avant de lui lâcher du leste pour montrer qu'il n'était pas qu'un connard antipathique même si c'était ce qu'elle devait penser de lui pour l'instant.

"Bon... J'ai comprit... Tu ne veux pas que j'y touche et je n'y toucherais plus... Bien maintenant que c'est réglé goûte moi ça tu veux..." *Il se tourna vers elle avec la cuillère remplit de son bouillon le goûtant avec appréciation.* "Alors dit moi ce que tu  en penses, c'est pas trop épicé pour ton palais ?" *Il lui tendit ensuite la cuillère en la gardant dans sa main pour qu'elle goutte à son tour.* "Le pot au feu de la paix épicé..."

Il pouvait la comprendre, le fait de toucher quelque chose de précieux ou d'important sentimentalement, mais elle n'avait qu'a en faire attention et puis il ne pouvait s’empêcher de la titiller. Elle, l'ancienne Jedi qui semblait à chaque fois partir en courant à chaque pique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Supisy' Freetaa
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 76
Âge du perso : 29 ans
Race : Twi'lek
Binôme : Partenaire à temps partiel de Arlsan Pash

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
15/75  (15/75)
PF:
14/89  (14/89)

MessageSujet: Re: Moi, une twi'lek et un baraquement privé... What else ? [Pv Supisy' Freetaa]   Dim 22 Avr 2018 - 16:42

Je me mis à écouter sa défense et ses arguments que je trouvais assez faiblard. « Ne le laisse pas trainer. ». Nous étions que nous deux. Je pensais pouvoir lui faire confiance et ne pas avoir à tout cacher, mais il me semblait que je m’étais trompé sur lui.
 
« Tu as bien laissé trainer certains de trucs non ? Pourtant je n’y touche pas. Alors fais pareil pour moi. »
 
Il se remit alors à cuisiner, continuant son petit jeu avant de sortir la cuillère, de gouter et de me la tendre. Je la pris d’un coup sec et la fourra dans ma bouche, goutant à son plat. Je lui rendis alors sa cuillère sur le même ton.
 
« Mouais, ça va. Adoucis juste un peu, je sens un sale arrière-gout un peu trop chaud à mon gout. Sinon, ça va. Je dois au moins reconnaitre que tu sais cuisiner. »
 
Je quittai alors la cuisine et partit dans la salle à manger, dressant la table rapidement. En fouillant un peu, je trouva une bouteille d’un vin rouge.
 
« Pas mal ça. Les impériaux laissent du vin pour tous ou juste pour nous en tant que privilégié par rapport à la mission ?»
 
En trouvant un certain nombre de verres à bulles à côté, j’eu rapidement ma réponse. J’en pris alors deux et les mis à table. Je repassai à la cuisine, fouillant dans les tiroirs jusqu'à trouver un ouvre-bouteille et alla m’occuper d’ouvrir la bouteille. Je respira alors un coup l’odeur, et fut comme frappé.
 
« Ouah, il a de l’âge. Je pense qu’on va se régaler. »
 
Je servis alors deux verres, tandis qu’il arrivait avec le plat.
 
« Bon timing. »
 
Je le laissais alors servir les deux assiettes, tandis que l’on s’installa chacun à notre place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Vankrayn
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 275
Âge du perso : 32 ans
Race : Humain
Binôme : Équipage:
Ruug'la (Mystérieux Droïde Astromécano R1)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
53/64  (53/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Moi, une twi'lek et un baraquement privé... What else ? [Pv Supisy' Freetaa]   Mer 25 Avr 2018 - 22:38

"Et bien c'est peut être parce que je n'ai pas peur qu'on touche à mes affaires, je n'ai rien à caché et je ne suis pas timide..." *Il la regarde taquin* "Mais bon d'accord je touche plus à rien..."

Il la regarda prendre sa cuillère et presque se l’enfoncer dans sa bouche avant de la retirer et le lui rendre rageusement certainement encore énervé qu'il ait touché à son sabre laser... Il la regarda pour voir son avis sur cette sauce.

"Franchement... Sale... Quand même, c'est pas de l'épice de Kessel je suis d'accord mais je l'ai bien écrasé avec de la bonne épice... Mais bon je peux comprendre que tu es sensibles, mais sale... Rhaaa... Tu va voir quand tu va goûter.."

Il se mit à marmonner et parler doucement dans sa barbe pendant qu'elle était sortie pour mettre la table finissant de préparer le repas qui allait être constituer de viande bien cuite avec des accompagnements de rations de survie qu'il avait aménagé pour être plus goutu.

Il sortit alors de la cuisine en regardant la bouteille et les verres qu'elle posa sur la table finissant de la faire.

"Je suppose que ça doit être le baraquement d'officier, ils ont du vin et deux lits... C'est pas ce qu'on trouve dans un baraquement de simple soldat... C'est sur..." *Il posa la nourriture sur la table avant de les servir tous les deux.* "Bien chaud fait gaffe..."

Il servit donc la nourriture toute chaude en lui plaçant le plat devant elle et posant un petit bol remplit d'une poudre rouge qu'il posa a coté de son plat.


"Tiens de la sauce pas sale avec peut d'arrière gout chaud sur la bouche... Comme tu voulais.." *Il la regarda taquin. "J’espère que ça ne va pas t'arracher la langue..." *Il s’essaya à sa place et leur servit le vin.* "Personnellement je préfère la bière au vin, c'est plus convivial et festif... Alors que le vin me fait trop penser au noble et autre diplomate..." *Il trempa ses lèvres dans le verre.* "Même si je ne suis pas contre du bon vin de temps en temps et puis ça va pas trop avec les épices non plus..."

Il se mit a manger doucement en prenant son temps, profitant et dégustant doucement vue qu'il pouvait pour une fois manger sans se presser. Ce n'était pas tous les jours qu'il pouvait manger dans de tel conditions... Après tout, la viande tendre dont le gout étaient ré hausser par la sauce épicée qui lui piquait doucement la langue était ensuite suivit d'une gorgée de vin qui adoucissait le tout dans un léger gout vermeille.


Il mangeait tranquillement et avec appréciation en regardant par dessus son verre à bulle.

"Je suis sur que tu as du manger beaucoup de bonne chose... D’ailleurs qu'elle est ton plat le plus surprenant en incroyable compagnie que tu ais pu manger ?" *Il la regarda avec un sourire taquin qui était déformé par son verre.* "Personnellement c'était de la cuisse de cannoks dans une base abandonné sur Dux en compagnie d'une fantôme..." *Il regarda le vide semblant se remémorer de bon moment avant de la regarder a nouveau.* "Et toi alors ?"

Qu'il était bon de temps en temps de discuter de tout et de rien avec une personne juste pour le plaisir de profiter de l'instant et d'oublier le reste de la galaxie pour son petit bonheur personnel.
Il manquerait juste un feu de camp et il serait bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Supisy' Freetaa
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 76
Âge du perso : 29 ans
Race : Twi'lek
Binôme : Partenaire à temps partiel de Arlsan Pash

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
15/75  (15/75)
PF:
14/89  (14/89)

MessageSujet: Re: Moi, une twi'lek et un baraquement privé... What else ? [Pv Supisy' Freetaa]   Jeu 3 Mai 2018 - 16:33

J’écoutais Joseph pendant que je mettais la table, pestant contre mon utilisation du mot « sale ». Mais quel susceptible. Il avait mal interprété ce que je voulais dire, cependant, je me taisais, le laissant râler dans son coin, cela me décochant un sourire en coin.
 
Il apporta alors le plat à table pendant que je m’installais. Il servit le tout avant de faire coulisser un petit bol vers moi, remplis de sauce « pas sale ». J’eu envie de pleurer de rire, mais je me retins. Je n’esquissai qu’un sourire, toucher par l’attention. Ainsi, le mercenaire bourru qui partageait mes quartiers avait un cœur et faisait attention à moi, c’était mignon.
 
Je versai donc la sauce sur la viande, tandis qu’il versait le vin dans nos verres. Nous passâmes ensuite quelques minutes dans le silence, ne faisant que déguster le repas et le vin. Si je devais bien reconnaitre une chose à Joseph, c’est qu’au moins il savait cuisiner. Ce n’était pas non plus quelque chose d’incroyable, mais ça devait bien faire deux semaines que je n’avais pas mangé ainsi, n’arrivant pas à considérer les plats impériaux comme de la vraie cuisine. Quant au vin, il arrangeait pas mal les choses, faisant bien glisser le tout.
 
Finalement, Joseph reprit la parole, me questionnant sur un repas « surprenant ».
 
« Je ne sais pas. En tant que Jedi, j’ai souvent eu des repas assez simples. J’ai bien quelques repas officiels avec des grandes pontes à l’occasion de mission de protection, mais à part ça, rien de vraiment « surprenant » comme ton fantôme. Il ne faut pas croire que les Jedi sont des gens luxueux vivant dans l’opulence et la richesse. Bien au contraire, la plupart ont à peine de quoi vivre. Maintenant, c’est vrai qu’il y a un certain coté précieux chez eux, je ne peux le nier. »
 
Je disais ça, mais les derniers rapports que j’avais eus me montraient bien qu’il y avait un changement de mentalité chez eux. Ils allaient de plus en plus sur le terrain et combattait de plus en plus l’Empire. Maintenant, c’est à moi de rejoindre le combat, mais je profitais encore un peu du calme que l’on m’offrait.


« Sinon, tu peux me parler de ce "Fantome" ? J'aimerais en savoir plus sur lui. Les projections de mort via la Force sont deja des cas extremements rares, visible uniquement par des gens entrainé. Que tu ais donc vu ce qui s'en rapproche m'interroge pas mal.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Vankrayn
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 275
Âge du perso : 32 ans
Race : Humain
Binôme : Équipage:
Ruug'la (Mystérieux Droïde Astromécano R1)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
53/64  (53/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Moi, une twi'lek et un baraquement privé... What else ? [Pv Supisy' Freetaa]   Dim 6 Mai 2018 - 14:32

Si on lui avait dit qu'après avoir accepté cette mission, il dînerait et discuterait avec une ancienne Jedi twi'lek dans un baraquement privé de l'Empire sith... Sa flûte qu'il faisait tourner dans une main, un verre de vin à moitié vide dans l'autre, avec sa ceinture autour du torse et une serviette enroulée autour de la taille comme simple vêtement...
Il en aurait bien rigolé et payé un verre à cette personne.

Il regarda donc la twi'lek parler, faisant plus attention à elle plus qu'a ce qu'elle disait, d’ailleurs il y avait quelque chose d'hypnotique à regarder ces lèvres... Avant de prendre une nouvelle gorgée de vin.
Il pouvait la sentir monter, par encore le submerger mais il se demandait s'il ne devait pas ralentir sur le vin et reposa son verre pour ne pas tremper ses lèvres à l'intérieure, ce concentrant sur la femme en face de lui en la regardant dans les yeux cette fois-ci.

"Hmm... C'est dommage ça rajoute du piment dans la vie, déjà qu'elle est sournoise alors si en plus elle est fade..." *Il semblait dire ce qu'il lui passait par la tête.* "Bon après j'y connais rien sur les jedi, mais ils auraient pas des temples et tout ? Ils sont pas subventionné par la république ? Je les voient mal sans le sous quand même..."

Il continuait de faire tourner sa flûte dans sa main la regardant tourner dans un sens, puis dans l’autre, puis dans l'autre...

"Mais bon...Je crois que c'est une "zone rouge" dont j'ai promit de ne plus en parler. Le sujet Jedi..." *Il se tourne vers elle avec un sourire taquin et se redresse faisant remuer sa ceinture multi-poche sur son torse nue.* "Donc parlons du fantôme... Beaucoup plus intéressant..." *Il posa un doigt sur le rebord de son verre qu'il fit tourner doucement.* "C'était sur Dxun, la lune d'Ondéron je pense que tu l'as connais... Bha j'étais allé dessus pour voir si je pouvais trouver des informations ou d'anciennes choses mandalorien..." *Il lui jette un rapide regard.* "Vue que je compte les faire renaître tu vois... Et bien c'était dans une de leur base abandonné..."

Il se redressa et s'accouda sur la table en se penchant doucement vers elle, une main tenant son verre et l'autre sa flûte.

"J'venais de la nettoyer de cannok et j'avais fait mon petit campement... J'étais... J'étais entrains de rendre hommage au mort quand elle est apparue..." *Il garda le silence en regardant sa flûte.* "Au début je ne l'ai pas vue, c'était comme un bruit de fond dans la musique que je jouais avec ma flûte... Puis au fur et a mesure de mon hommage musical, j'entendais une voie de plus en plus audible qui... Chantait..." *Il agita doucement la main.* "Ce n'était pas des paroles tu vois juste un accompagnement de chant... Et franchement c'est le meilleur accompagnement que j'ai jamais entendue... C'était tellement en symbiose avec ma musique..."

Pendant un instant, il plongea son regard dans le rouge de son vin, semblant se remémorer des souvenirs de la scène, avant de reprendre présence et de reprendre le contact visuelle avec la jedi.

"Mais bon, une fois que j'avais finit de jouer de la flûte, j'ai regardait autour de moi et je n'ai vue personne... Au début je pensais l'avoir imaginé, le son, la voie qui m'accompagnait... Ça serait pas la première fois. J'ai une imagination débordante, faudrait voir tout ce que... Enfin.." *Il prit quelques secondes pour se rencontrer.* "Enfin c'est là que je l'ai vue... Sortant des ombres comme si elle en naissait... J'avais pourtant vérifier la salle et je peux t'assurer qu'il n'y avait personne d'autre que moi... Mais tout d'un coup, elle est apparue devant moi à la fin de mon hommage..." *Il leva les bras dans un signe d'explosion.* "Pouf... Comme ça..."

Il prit le verre et bue doucement une nouvelle et courte gorgée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Supisy' Freetaa
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 76
Âge du perso : 29 ans
Race : Twi'lek
Binôme : Partenaire à temps partiel de Arlsan Pash

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
15/75  (15/75)
PF:
14/89  (14/89)

MessageSujet: Re: Moi, une twi'lek et un baraquement privé... What else ? [Pv Supisy' Freetaa]   Mar 8 Mai 2018 - 18:24

Je terminais mon assiette, buvant une longue gorgée de vin afin de faire passer le tout. Finalement, son plat s’était révélé plutôt bon. Même meilleure que ce à quoi je m’attendais. Comme quoi, je m’étais peut-être trompé sur son compte. Sauf pour la partie je m’en foutiste. Celle-là était bien réelle et on ne pouvait passer à côté. Enfin bref, je pouvais bien passer au-dessus pour cette nuit. Je m’installai alors confortablement et mis à écouter son histoire de « fantôme ». Pour moi, cela relevait plus d’un phénomène de la Force qu’autre chose, mais si il avait vraiment interagi avec son environnement, cela allait au-delà de ce que je connaissais. Je restais donc assez sceptique, mais qui sait. Cela pourrait être riche en enseignement, moi qui ne me suis pas vraiment intéressé au mysticisme de la Force.
 
Cependant, il posa d’abord une question sur la pauvreté des Jedi que je corrigeai tout de même.
 
« Je me suis mal exprimé je pense. Oui, on a de l’argent, mais plus comme une entreprise que comme des travailleurs. La République nous envoie des fonds afin de nourrir, loger et entrainer tout ce beau monde, mais un Jedi en soi est loin de ce qu’on peut appeler riche. Mais passons. »
 
Je restais attentive sur toute la durée du récit, buvant une petite lampée de vin par moment. Et plus il avançait, plus ce fantôme me semblait de plus en plus suspect. Un fantôme apparaissant au son d’une flute pour chanter ? Et ne se manifestant qu’à la fin ?
 
« T’es sur que t’as pas croisée un utilisateur de la Force capable de se camoufler ? Après tout, c’est possible. C’est un pouvoir qu’utilise certaine unité Jedi pour mener des missions en toute discrétion. »
 
Je pensais que c’était la thèse la plus probable. Je voyais mal ce que cela pouvait être d’autres. Mais attendons la fin de l’histoire pour en savoir un peu plus et confirmer tout cela. Maintenant, qu'elle utilisateur de la Force serait affilié ainsi au Mandalorien ? Pas un Jedi, ça j'en étais sur. Un gris ou un Sith ? Probable, mais pas sur. En tout cas, il avait reçu un entrainement pour pouvoir se camoufler ainsi. J'avais du mal à croire à quelqu'un naturellement doué pour ça. Si un utilisateur de la Force s’intéressait vraiment au Mandalorien, la galaxie pourrait avoir une drôle de surprise dans quelques années.


Maintenant, si Joseph avait accès à la Dxun, ça prouvait bien que les Jedi n’était pas assez méfiant. Pourtant, ça devait pas poser tant de problèmes que ça d'installer des capteurs au niveau de la base. Enfin, oublions les Jedi, et concentrons nous sur le récit du "fantôme".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Vankrayn
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 275
Âge du perso : 32 ans
Race : Humain
Binôme : Équipage:
Ruug'la (Mystérieux Droïde Astromécano R1)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
53/64  (53/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Moi, une twi'lek et un baraquement privé... What else ? [Pv Supisy' Freetaa]   Ven 11 Mai 2018 - 2:41

Il semblait réfléchir à ce qu'elle venait de dire en la regardant paresseusement sur sa chaise, dans sa tenue des plus rocambolesque. Il enleva d’ailleurs sa ceinture multi-fonction de son torse pour la pendre à la chaise et s'installer plus confortablement avec sa serviette enroulé autour de sa taille.

"Mouai... C'est vrai que vous travaillez gratuitement et que vous attendez rien en retour... Alors je suppose que le contribuable paye de sa poche vos trucs... Peut être pour ça qu'ils ne sont pas aimé aussi..."

Il semblait vraiment passer du jawa au tusken avec ses paroles et on pourrait le croire fou, si ce n'était la présence de cet éclat dans ses yeux perçants.

"Hmm... Une jetiise ? Mouai... Peut être... J'ai pas vue de sabre sur elle, mais ça doit être facile à cacher... Et puis.." *Il s'accouda sur la table la regardant franchement dans les yeux avec son petit sourire.* "Faut dire que niveau jetiise, tu la première que je rencontre, donc je ne sais vraiment pas de quoi vous êtes capable vous autres... Hmm..." *Il l'examina en silence doucement.* "A part ce que tu as fait dans le hangar contre la bestiole... Des sauts incroyables oui... Et une souplesse..."

Il bu une autre gorgé de son verre le finissant et le reposant doucement en commençant à s'allonger sur la chaise étendant ses jambes qui touchèrent les siennes. Loin de semblait s'en déranger ou reculer ses jambes, ils les étendit, faisant juste attention à ne pas commencer une bataille de pied pour la meilleur place sous la table... N'oublions pas qu'elle était très susceptible alors autant faire le moins de geste pouvant être mal prit...

Comme si c'était seulement possible !

"Attend... Comment ça certaine unité Jedi ? Genre vous avez des équipes d'infiltrations ? Des nettoyeurs ?" *Il n'y avait aucune critique ou dégout dans sa voix juste de la curiausité.* "Du genre à pouvoir se rendre invisible et tout ? Qu'on entende pas vos bruit de pas ?"

Il avait du mal à imaginer des équipes de commando jedi qui rentrait discrètement dans un endroit pour assassiner quelqu'un et repartir aussitôt. Et puis, il savait qu'ils pouvaient faire des choses incroyables et hors du commun via cette Force, mais quand même... Il devrait y avoir des limites.

"Hmm... C'est vrai qu'elle parlait vraiment mystérieusement et avec beaucoup de symbolique... De manière compliqué et avec beaucoup de mystère... J'ai vraiment eu du mal à lui tirer les vers du nez..." *Il la regarda alors.* "Pas des vrais hein ! C'était pas un cadavre..." *Il semblait se remémorer la scène.* "Par contre il c'est passé un truc à un moment... J'étais sortie pour équarrir un cannok pour le repas du soir et quand je suis revenue dans le campement... Tout était comme... Pourri !"

Il se frotta doucement le haut de son crane imberbe et sembla chercher ses mots.

"C'était comme... Si tout avait vieillit ou s'était nécrosé à la vitesse de la lumière... Le bois s’effriter entre mes doigts... Le feu était quasiment mort... Les plantes proches étaient comme morte et noircie... Et même ma flûte en a prit un coup, regarde !" *Comme une preuve de ce qu'il avançait, il lui tendit la flûte bec vers elle pour qu'elle puisse la prendre et l'examiner.*

Il se redressa et prit sa chaise qu'il installa a coté d'elle pour lui montrer les marques tandis qu'elle l'avait en main.

"Tiens regarde, tu vois c'est genre de strie noir comme si quelque chose l'avait pénétré et corrompue... Et cette main... Franchement j'avais jamais rien vue de tel..."

Ils pouvaient tous les deux voir des tentacules noirs qui semblaient parcourir le métal de la flûte qui s'en retrouvait incruster et altéré... De même, ils pouvaient voir des marques noirs qui semblait correspondre à des doigts qui auraient tenues la flûte... Doigt fin qui semblait correspondre à ceux d'une femme.

"J'ai bien essayé de les faire disparaître mais impossible..." *Il s'accouda sur la chaise de la twi'lek, la regardant pour voir sa réaction face à cette preuve des plus matérielles.*

C'était très dur pour lui d’essayer de ne pas abaisser les yeux et de les garder au niveau de son visage. Il fallait dire que la tunique qu'elle portait, simple et pragmatique, pouvait laisser imaginer ce qu'il y avait en dessous. Et soit c'était le vin qui commençait a faire effet, soit c'était par ce qu'il s'était abstenue pendant un long moment... Mais surtout il ne devait pas baisser les yeux... Pas baisser...


Dernière édition par Joseph Vankrayn le Jeu 17 Mai 2018 - 4:36, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Supisy' Freetaa
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 76
Âge du perso : 29 ans
Race : Twi'lek
Binôme : Partenaire à temps partiel de Arlsan Pash

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
15/75  (15/75)
PF:
14/89  (14/89)

MessageSujet: Re: Moi, une twi'lek et un baraquement privé... What else ? [Pv Supisy' Freetaa]   Mer 16 Mai 2018 - 14:40

Ouch.  Ça tente de frapper où ça fait mal. Mais effectivement, on pouvait voir les choses ainsi. On était financé par la poche du peuple. Cependant, on travaillait limite gratuitement, seuls quelques missions un peu spéciale étant rémunéré, venant d’un tiers extérieur. On n’avait donc pas de salaire à proprement parler. Il fallait donc trouver un moyen sur de financer tout ça et si on ne faisait pas payer les contribuables, on devenait des mercenaires. Bravo l’image. Les Jedi, les chevaliers de lumière, les gardiens de la paix et de la galaxie ne sont que des mercenaires. Encore un qui va pas chercher plus loin. Et honnêtement, je ne vois pas à quel moment les Jedi n’étaient pas appréciés. C’était même plutôt le contraire. Les seuls qui râlaient contre nous étaient ceux qui disaient qu’on ne s’occupaient pas des petites gens et de leur problèmes, se concentrant plutôt sur les problèmes de grande envergure. Mais à notre décharge, la République a des forces de sécurité chargée de ça.
 
Il continua son histoire, me faisant tiquer sur le « jetiise », que je lui reprenais aussitôt sa petite explication fini et sa question sur les sentinelles posé.
 
« De un, on dit Jedi pour hommes et femmes et ensuite, oui, il existe ce qu’on appelle des sentinelles. Il s’agit de troupes spécialisé dans la dissimulation. Quand on ne peut pas agir officiellement, ils nous sont bien utiles. Et je ne connais pas les détails, alors inutile de me poser des questions.»
 
Il m’avait aussi fait réagir sur l’utilisation du mot « souplesse » à mon égard mais je ne le relevai même pas, ne voulant pas lui faire plaisir. Puis, je sentis ses jambes contre les miennes. Je les reculai alors directement, évitant tout contact avec lui. De ce que j’avais pu voir de lui, j’avais l’impression d’avoir affaire à ses sales dragueurs qui tentaient toutes sortes d’approche un peu lourde.
 
Il continua donc son récit, me parlant de son « fantôme » qui parlait par symbolique puis enchaina sur une mauvaise blague me faisant soupirer. Cependant, le reste était bien plus intéressant et intriguant. Ainsi donc tout avait « vieilli » ? Qu’est-ce que c’était que ça ? Comment pouvait-on faire vieillir les objets autour de soi ? J’aurais vraiment du me renseigner plus la Force quand j’étais à l’académie.
 
Il me tendit finalement sa flute, pour que j’en constate certain dégâts. Alors que je cherchais ce qui n’allait pas dessus, il vint s’installer à côté de moi. Aussitôt, je décalai ma chaise, n’aimant pas l’avoir trop près de moi. Mais je ne pus pas me déplacer trop afin qu’il me montre ce que sa flute avait subi. Et effectivement, elle semblait avoir subi des dégâts. Des sortes de stries noires recouvraient la flute à un endroit, tout comme des taches plus grosses, comme des empreintes de doigts. Des doigts fins. Des doigts de femmes.
 
Cette histoire devenait de plus en plus surréaliste. Un utilisateur de la Force sur Dxun capable de faire vieillir les objets autour de lui. Voir peut-être même rajeunir pour ce qu’on en savait. Quelqu’un capable de manier le temps ? La Force permettait vraiment ça ? Si c’était effectivement possible, il fallait absolument lui mettre le grappin dessus, cette personne représentait un sérieux danger. Surtout si son pouvoir influençait la matière vivante comme le disait Joseph.
 
« C’est dingue. Cet utilisateur de la Force est incroyable. Je n’avais jamais vu ou entendu parler de ça. Si il est capable de faire vieillir les objets comme tu le dis, il faut contacter les autorités des deux camps afin qu’il soit traqué. Je suppose que tu n’as pas vu à quoi il ressemblait ?.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Vankrayn
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 275
Âge du perso : 32 ans
Race : Humain
Binôme : Équipage:
Ruug'la (Mystérieux Droïde Astromécano R1)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
53/64  (53/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Moi, une twi'lek et un baraquement privé... What else ? [Pv Supisy' Freetaa]   Jeu 24 Mai 2018 - 14:54

Il la regarda expliquer des choses pour lequel il portait beaucoup moins d'attention que le corps de la personne qui parlait, en l'occurrence ici elle. 

"Jetiise... ... Ça concerne aussi les hommes et les femmes. Les mando's n'ont pas de préjugé par rapport au sexe eux, tant que tu sais te battre et porter l'armure."

Il se mit à faire tourner son verre à vin, regardant la couleur vermeille du liquide qui le replongea dans certaine bataille sanglante qu'il auquel il avait participé.
Il reposa le verre en faisant la grimace. Il n'était pas conseillé de se remémorer des boyaux à l'air et des corps démembrée juste après avoir mangé. Clairement pas...


"Alors comme ça il y a des groupes spécialisés... Bha, ça me semble logique pour une organisation de cette taille, il y a toujours des choses à nettoyer et à cacher au reste de la galaxie."

D’ailleurs c'était lui ou elle semblai éviter le contacte ? Non elle évitait bien le contact. Qu'elle dommage mais il n'en allait pas faire tout un plat, il était assez habitué de cette situation. Se relevant en poussant un soupir, il commença à débarrasser la table en prenant son temps.

"Mouai...J'aurais pas dit vieillir... Mais plutôt pourrit... Ou nécrosé tu vois ?" *Non peut être pas.* "Mais franchement je vois pas pourquoi faudrait la traquer, elle m'avait pas semblé si dangereuse que ça." *Il sortit sa tête de l'encadrement qui donné sur la cuisine.* "Pour une personne qui pourrait détruire des trucs sur commande s'entend."

Il commença à faire des aller-retours en la débarrassent la laissant examiner sa flûte plus attentivement. En tout cas elle semblait passionné pour la chose et les détailles qu'il racontait c'était déjà ça.


"Enfin, j'dis ça... J'ai juste que passé une nuit au coin du feux avec elle a raconté des histoires." *Il la regarda* "Quoi j'ai pas dit que c'était une femme ?" *Il se détourna et retourna à la cuisine les bras chargés.* "Bha j'ai du oublier de le mentionner... Et si j'ai bien vue à quoi elle ressemblait, je suis assez observateur et elle avait deux trois petits trucs qui e pense la démarquerait... Fin si je la recroise, je la reconnaîtrait certainement ce petit fantôme."

Il finit de débarrasser la table ne laissant que les verres à vins et la bouteille à moitié vide se rasseyant en face d'elle et tendant la main vers sa flûte.

"Allez, j'ai une envie de jouer un petit air..."


Oui, cela dépendait de la situation et du moment, mais il pouvait avoir l'alcool joyeux, l’alcool joueur ou l'alcool d'artiste. Pour l'instant c'était l'alcool artiste et on ne savait pas quand les autres allaient arriver.

Il attendit qu'elle le lui rende et croisant les pieds sur la table, il se mit à faire chanter sa flûte sur un air doux et lent. Un air de repos et d'apaisement qui semblait correspondre parfaitement à l'état dans lequel il était... Tranquille et en paix. 
La mélodie emplit la pièce pendant qu'il faisait parcourir agilement ses doigts sur l'instrument pour en tirer des son qui faisait trembler la peau. Se penchant doucement de droite à gauche au rythme de l'air, il semblait se perdre dans son monde de musique en la regardant de manière absente. Leur regard se croisant de temps à autre.

Il termina sur un note joyeuse avant de jarreter de jouer et la regarder dans les yeux en souriant doucement.

"De toute façon, j'avais prévue de la revoir car j'ai encore quelques questions à lui poser et des secrets à lui faire dévoiler... A toi aussi d’ailleurs."

C'était sur cette phrase des plus alambiqués, qu'il se remit à jouer un air plus entraînant et joyeux.
C'était le moment de l'alcool joueur semble-t-il.


Dernière édition par Joseph Vankrayn le Mar 21 Aoû 2018 - 11:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Supisy' Freetaa
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 76
Âge du perso : 29 ans
Race : Twi'lek
Binôme : Partenaire à temps partiel de Arlsan Pash

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
15/75  (15/75)
PF:
14/89  (14/89)

MessageSujet: Re: Moi, une twi'lek et un baraquement privé... What else ? [Pv Supisy' Freetaa]   Mar 26 Juin 2018 - 16:23

A peine avais-je finis que je m’enfonçai à nouveau dans mes pensées, regardants la flûte de plus près, la faisant tournoyer dans ma main. Je trouvais que l’utilisateur de la Force qui avait ce pouvoir était certes dangereux, mais aussi passionnant. Je réfléchissais à vive allure, cherchant désespérément une technique de la Force qui permettrait cela, mais rien ne me vint à l’esprit. Si je m’étais certes contenté des bases, je n’étais pas non plus complétement ignorante sur la question. Ce genre de pouvoir ne devait apparaitre que dans des grimoires parlant de techniques secrètes ancestral et que l’on n’enseigne plus car on a perdu les connaissances ou quelques choses dans ce genre.
 
Je m’étais tellement perdu dans mes réflexions que quand j’en sortis, Joseph avait déjà débarrassé la moitié de la table et m’interpellait sur le fait qu’elle n’était pas dangereuse. Ou du moins ne le semblait pas. Cela restait à voir quand même. Je restais quand même concentre sur les stries noirs de la flute, les trouvant captivant.
 
Finalement, je me lassai et releva la tête. Il ne restait sur la table que les verres et le vin. Joseph avait tout débarrassé, me laissant tranquille. Gentil attention de sa part. Je lui rendis sa flute et il se mit alors à jouer. Je m’installai dans le fond de ma chaise et me mit à l’écouter. L’air joué m’emplit de nostalgie, me rappelant toute ma période en tant que Jedi. Si je passais principalement du temps à m’entrainer, j’avais également été souvent avec les autres Padawans. Je me souvenais des moments d’amusement avec eux : les balades dans la forêt, les coups en douces dans le dos des Maitres, nos escapades en ville,… Mine de rien, si je ne regrettais pas tant que ça l’Ordre Jedi, mes anciens compagnons me manquaient.
 
Il s’arrêta de jouer, me sortant de mes rêveries. Il reparla alors de notre utilisateur de la Force et des secrets qu’il voulait lui faire cracher ainsi qu’à moi. Je comprenais sans problème le sous-entendu. Il me regardait avec envie depuis qu’on avait embarqué avec les Impériaux pour la mission. Et malgré que j’aie passé la soirée à le rabrouer, je me décidai finalement à m’adoucir et à lui offrir un petit cadeau. Après tout, je m’étais bien rincé l’œil sous la douche.
 
Je décalai alors un peu mon haut, dévoilant le haut d’un de mes seins. J’arrêta le t-shirt à la limite du téton afin de ne pas le révéler et tout montrer maintenant.
 
« Tu parles de ce genre de secret ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Vankrayn
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 275
Âge du perso : 32 ans
Race : Humain
Binôme : Équipage:
Ruug'la (Mystérieux Droïde Astromécano R1)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
53/64  (53/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Moi, une twi'lek et un baraquement privé... What else ? [Pv Supisy' Freetaa]   Mar 21 Aoû 2018 - 11:40

Il la regarda alors, la tension dans la salle ayant changé. Le moment qui était joueur et bon enfant venait de prendre une changement de 180° avec la phrase et la réaction de la twi'lek.

Regard suggestif et langoureux avec un mouvement de main lent qui incitait à la débauche et une phrase qui avait titillé le mercenaire, comme un morceau de viande aurait titillé un rancor.
Il la regardait attentivement, posant la flûte sur la table et la regardant d'un regard pénétrant qui ne la quittait pas des yeux.

Peut être que c'était à cause du vin ingéré et de la situation. Ou le fait qu'elle l'avait piqué et montrer ses griffes face à toute ses tentatives, mais la voir là, assis sur la chaise, le tente en dévoilant un partie de sa peau. Il ne voulait plus qu'une chose et c'était de l'avoir.

"Celui-là et plus encore."

Il se leva de sa chaise laissant la flûte sur la table et s'approcha d'elle doucement et sans honte avant de se pencher sur elle en prenant son menton et l'embrasser. Il n'y avait plus de mercenaire, il n'y avait plus de Joseph. Tout ce qu'il y avait c'était un homme et ses envies.
Lui mordillant la lèvre inférieure, il s'abaissa pour passer ses bras sous son dos et ses jambes pour la soulever et la garder contre lui en ne brisant pas le contact entre leur lèvre.

Rompant le baiser, il lui mordilla doucement un lekku tout en l'amenant dans la chambre avant de l'allonger sur le lit, la surplombant. Il n'était certes pas un prince charmant mais quand on le titillait sur la chose, il fallait s'attendre à le trouver. Et là elle l'avait bien trouver.
Avec des mouvements confiants et entrepreneur, il semblait entièrement mener et ne semblait pas vouloir lui laisser un temps de répits.
Ses mains se fessaient entreprenant en caressant son corps, comme à la découverte de celui-ci sans cesser ses embrassades et ses mordillements, la surplombant et se rassasiant de ses réactions. Elle ne devait peut être pas s'attendre à une telle proportion mais la chose était faite.


La température augmentait dans la salle où leur corps était collé l'un contre l'autre, ses mains empoignants et caressant comme sa bouche qui ne semblait pas s’arrêter, avant de commencer à lui enlever ses vêtements  et les jeter sans plus s'en soucier que ça.
Il se mit alors à la goûter, comme si le repas qu'il avait mangé plus tôt n'avait pas suffi et qu'il y avait maintenant une nouvelle faim que seul son corps pouvait combler. Il s'attardait sur chaque partie de son corps et plus particulièrement sur les endroits sensibles et auquel elle réagissait par des gémissements et mouvements de son corps.
Et qu'il goûtait avec une manière presque sauvage et bestiale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Supisy' Freetaa
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 76
Âge du perso : 29 ans
Race : Twi'lek
Binôme : Partenaire à temps partiel de Arlsan Pash

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
15/75  (15/75)
PF:
14/89  (14/89)

MessageSujet: Re: Moi, une twi'lek et un baraquement privé... What else ? [Pv Supisy' Freetaa]   Ven 24 Aoû 2018 - 16:30

Ma petite taquinerie semblait avoir fonctionné, vu comment je lui avais fait tourner la tête, perdre sa tête et le rendre bestial. Mais au vu de la situation, ça avait peut-être trop bien fonctionné, vu que je me retrouvais maintenant allongée sur mon lit complétement nue à sa merci. Mais ce n’était pas pour me déplaire.
 
Il était plutôt expert de ses mains et de sa langue, caressant et fouillant parfaitement mon corps, sachant quelle partie mordre, embrasser ou tout simplement caresser. Et mon corps réagissait plutôt bien à tout ça. Je gémissais, je pointais, je transpirais, je me cambrais et je mouillais. Ma température intérieure avait augmenté en flèche.
 
Mais je ne voulais pas rester sa simple poupée de chiffon, je nous fis alors rouler, heureusement que les lits sont grands, pour me retrouver au-dessus de lui. Cette fois, c’était moi qui commander. J’entrepris alors d’ouvrir sa chemise et de dévoiler un torse musclé et couvert de balafre. Je le caressa alors de mes deux mains, étant maintenant assise sur lui et sentant une troisième jambe pousser entre ses cuisses et contre mon entrejambe. Je souris alors d’un sourire carnassier, les yeux remplis de luxure et quelques instants plus tard, il se retrouva dans le plus simple appareil, tout comme moi. Et là, ce fut à mon tour d’exercer des caresses, que ce soit à l’aide de mes mains ou de ma bouche. Et après l’avoir bien mis en condition, il était temps de finir les préliminaires et de passer au reste. Je souris alors, rapprochant nos intimité l’une de l’autre.
 
 
Je me réveilla quelques heures plus tard, dos à Joseph, collé contre lui dans la position de la cuillère. Il dormait à point fermés, et fort heureusement pour moi, il ne m’enserrait pas. Je pus alors sortir du lit discrètement et me diriger vers les douches. Celle-ci me fit le plus grand bien, me permettant de me débarrasser non seulement de l’odeur fauve de Joseph ainsi que de la transpiration, mais également de la semence qui restait au fond de moi. Il allait falloir que je fasse attention à ce que je ne me fasse pas engrosser sur un coup de tête.
 
Après une bonne douche, je retourna dans la chambre pour m’habiller. Joseph venait de se réveiller et nous nous dimes bonjour d’un baiser. Finalement, il m’était plutôt sympathique, mais j’en profitai pour instaurer une règle.
 
« Profite pendant qu’on est ici, car après, on redevient professionnel et interdiction de me toucher. Tu m’es sympathique, bien qu’un peu trop je m’en foutiste à mon gout, mais pas suffisamment pour qu’on s’engage dans une telle relation. Compris ? »
 
Il hocha alors la tête d’approbation.
 
« Va prendre une douche alors, ne serait-ce que pour l’odeur. »




Et la semaine s’écoula ainsi. Nous jouions l’un avec l’autre, cherchant à tuer le temps. Il m’apprit à cuisiner, et me montra quelques techniques si je devais me battre au corps à corps. Je lui expliquai en retour ce qu’il voulait savoir sur les Jedi et leur histoire. Et le soir, nous finissions à deux dans le même lit.




Tout cela aurait dû durer plus longtemps, mais pendant les temps où j’étais seule, je ressassais la mission. Je n’avais pas vraiment apprécié m’être retrouvé ainsi mêlé aux Imperiaux et aux Sith m’as un peu dérangée. Pourtant, j’ai déjà traitée avec via le passé, mais jamais je ne me suis retrouvé à bord de leur croiseur dans une telle position de vulnérabilité. Et plus j’y pense, plus je me dis que je prends la bonne décision. J’allume alors les moteurs du chasseur que je viens « d’emprunter » et décolle vite fait bien fait, laissant tout ça derrière moi. Maintenant, il me fallait trouver un endroit où je pourrais paumer le vaisseau tranquillement. Nar Shadaa devrait être un bon endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Moi, une twi'lek et un baraquement privé... What else ? [Pv Supisy' Freetaa]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Moi, une twi'lek et un baraquement privé... What else ? [Pv Supisy' Freetaa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force :: Zone RP - Espace :: Espace Intersidéral-