La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Nez Péron] Question de moyens [PV Vaas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
El Masaari
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
avatar


Nombre de messages : 105
Âge du perso : 37 ans
Race : Humain

Feuille de personnage
Activité actuelle: Se faire des copains
HP:
75/75  (75/75)
PF:
89/89  (89/89)

MessageSujet: [Nez Péron] Question de moyens [PV Vaas]   Mar 5 Déc 2017 - 17:14

Nez Péron, petite planète des Territoires Extérieurs située dans le Secteur d’Astan, à quelques enjambées de la Voie Hydienne et de la frontière avec la République. Une planète d’importance toute relative dans le système impérial puisqu’étant source de fortes tensions entre les forces de l’Empire et les très nombreux propriétaires terriens de ce monde agricole. Les Impériaux peinaient d’ailleurs à y imposer leur présence militaire, ce qui n’aidait pas au règlement des crises à répétition qui freinaient les exportations de nourriture de ce grenier à blé impérial. La nomination d’un nouveau Moff fut alors une occasion pour l’Empire de marquer une fois de plus son intransigeance à l’encontre de Nez Péron.

C’était d’ailleurs ce Moff nouvellement nommé qui amenait El dans cette région éloignée. De part son profil, le dénommé Vaas Stoker avait attiré son œil. Ancien journaliste au réseau très dense, versé dans la propagande impériale, puis devenu général renommé sur Gravlex Med et enfin Moff impérial… Il fallait avouer que le parcours et l’ascension fulgurante du Falleen impressionnait. Un allié de choix dans les méandres de la politique impériale, si tant est que le Jedi noir et le général trouvent un terrain d’entente. Mais ils étaient tous deux en quête de pouvoir, et El espérait ne pas se tromper en se rendant sur Nez Péron.

L’un et l’autre pouvaient s’apporter beaucoup, une sorte d’échange de bons procédés. El avait besoin de l’appui de l’armée impériale, aussi un général comme Stoker représentait une opportunité de se procurer se soutien. Il devrait cependant découvrir ce que le Falleen voudrait en contrepartie. En revenant au sein de l’Ordre Sith, El savait que sa position pouvait être un avantage, d’autant plus que c’était l’Impératrice elle-même qui l’avait ramené sur Dromund Kass. Et il ne doutait pas d’avoir quelques arguments à proposer.

Son arrivée sur Nez Péron se déroula sans encombre. Sa corvette se posa sur une des plateformes surélevées à l’écart des vaisseaux commerciaux qui allaient et venaient au principal spatioport de la planète et il n’eut aucun mal à sortir des exigences administratives – faire partie de l’Ordre Sith y était pour beaucoup – pour rejoindre la cité et prendre la direction du siège du Moff Stoker, suivi de près par son second, Gaïs Ajkar, et d’une petite escorte. De son franc-parler habituel, le grand gaillard qui commandait ses troupes ne se priva pas de faire ça et là des commentaires sur ce qu’il pensait.

« Ca pue ici. Une planète agricole, vraiment ? Pardonnez-moi Seigneur, mais je ne vois pas en quoi ces bouseux vont nous être de la moindre aide… »

« Ce n’est pas la planète en soi qui possède une grande importance, mais son dirigeant. A la guerre comme pour toute chose, tout est une question de moyens. »

« Mais nos hommes sont largement qualifiés et entrainés pour n’importe quelle mission, Seigneur. Je ne sais pas de qu… »

« Justement, Ajkar, tu ne sais pas. » coupa-t-il sèchement. « Dans l’entreprise qui est la nôtre, la valeur des troupes ne suffira pas. Alors maintenant, boucle-là et avance. »

El appréciait son commandant, mais il fallait avouer qu’il était bien plus doué pour agir que pour réfléchir aux tenants et aboutissements d’une action de grande ampleur. S’il ne saisissait pas toutes les nuances, Ajkar avait au moins raison sur un point : leurs hommes constituaient une élite. Mais même les meilleurs des meilleurs ne pouvaient rien s’ils n’étaient pas soutenu par les moyens adéquats. Quant à leur entreprise, seul le Jedi noir savait réellement de quoi il s’agissait. Mais Gaïs Ajkar était suffisamment intelligent pour faire confiance à son maitre et ne pas poser de questions.

Suite à cette petite conversation, le groupe arriva à destination. Quoique non officielle, la visite d’El avait été annoncée par avance aux services impériaux de Nez Péron. Aussi personne ne fut surpris lorsque Gaïs Ajkar demanda de prévenir « le Moff impérial Vaas Stoker que le Seigneur Masaari vient d’arriver. ». A la suite de quoi on leur avait demandé de patienter le temps que le Falleen soit en mesure de les accueillir. El n’aimait pas tellement qu’on le fasse attendre, mais il fallait parfois se plier au protocole.


Dernière édition par El Masaari le Lun 18 Déc 2017 - 19:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaas Stoker
¤ Moff Impérial ¤
¤ Moff Impérial ¤
avatar


Nombre de messages : 160
Âge du perso : 98 ans
Race : Falleen
Binôme : Darth Anetherion (en secret)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
0/0  (0/0)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Nez Péron] Question de moyens [PV Vaas]   Mar 12 Déc 2017 - 14:47

Vaas était en compagnie d'un récupérateur, près d'une des anciennes tours des Familles. Celle-ci appartenait autrefois aux MacFarlanes. Mais la guerre ouverte entre les Familles et Stoker n'avait été sans conséquence et les principaux biens immobiliers des propriétaires terriens avaient soufferts de ces affrontements. Certains avaient été déguisés sous l'aspect d'un soulèvement populaire, sur lequel Vaas avait généreusement fermé l'oeil...
L'alien qui se trouvait à ses côtés était un Twi'Lek, vêtu d'une tenue de cuir protectrice, destinée à lui éviter les désagréments liés à sa profession, quand il explorait des bâtiments en ruine. Un petit écusson frappé aux armes de Nez Péron indiquait qu'il travaillait au nom de l'Empire. L'alien montra au Borgne son holopad, et commença à expliquer ce que signifiaient les plans et graphiques qui s'affichaient sur l'écran.

"Mes équipes sont en train de s'occuper du 17ème étage. Selon les estimations de mes ingénieurs, nous devrions parvenir prochainement au centre informatique. Comme pour les autres Tours, nous devrions pouvoir tirer quelque-chose des serveurs les moins endommagés. Je pense que dans moins de cinq jours, nous pourrons nous lancer à l'assaut d'une autre Tour."

Les informations contenues dans les serveurs des Familles allaient permettre à la nouvelle administration impériale de se mettre à jour plus rapidement. Les anciens propriétaires terriens étant virtuellement, jusqu'à l'arrivée du Falleen, les dirigeants de facto de la planète, ils possédaient des archives en conséquence, de véritables mines d'or.

"Merci beaucoup. Prenez votre temps, il serait... Dommageable que vos équipes soient coincées dans un piège de plastacier et de béton armé à cause d'une diligence malvenue."

"Bien entendu, monsieur. Il se détourna et donna ses ordres à une bande de Jawas qui patientaient non loin. Très bien les gars, on se sort les doigts de quelque endroit où vous les avez fourré et on se r'met au boulot !"

Tandis que les ouvriers se remettaient au travail, Vaas reçut un message d'importance : un Sith venait d'arriver au spatioport et était en route pour le palais. Il monta dans son véhicule, afin d'accueillir cet invité de marque. Pendant que son chauffeur négociait un trajet aussi court que rapide, le Moff compulsait les quelques informations que les archives impériales possédaient au sujet de celui-ci.

Il s'agissait d'un ancien bras droit de Borenga, qui avait fini par retourner sa veste et donner un coup de main à l'Empire pour sa capture. En échange de quoi, l'Impératrice lui avait donné une place au sein des rangs Siths. Et à présent, il était sur SA planète.
L'alien passa une main sur ses tempes.

Pendant qu'il s'attelait à faire préparer la salle de réception, et à débrancher personnellement les nombreux appareils espions qu'il y cachait, Valéria, sa secrétaire, allait au-devant de ses invités, afin de les accueillir. Sa sempiternelle paire de lunettes aux montants en écailles sur le nez, elle s'inclina devant le Sith, quelque peu impressionnée :

"Ex-Excellence... Au nom du Moff Stoker, je vous souhaite la bienvenue sur Nez Péron. Je suis Valéria Erata, sa secrétaire. Si vous voulez bien me suivre, il vous attend dans la salle de réception, en compagnie de Noko Hisho, dernière représentante des Familles. Et... "Régente" en l'absence du Moff Stoker."

....................................................

Pendant ce temps, ladite Naoko essayait de s'expliquer vivement avec Vaas, tout en tentant de ne pas laisser transparaître son courroux.

"J'exige que vous relâchiez mes employés, qui n'ont rien fait de répréhensible."

"Si vous aviez pleinement coopéré, cela n'arriverait pas... Mais comme il s'agit de la parole d'une personne pouvant être suspectée de rébellion face à celle d'un gouverneur planétaire, je doute que vos arguments soient réellement entendus en haut lieu. Je n'ignore pas que vous fermez les yeux sur les caches des rebelles implantées dans vos domaines. Donc fermez-la et faites bonne figure, à moins que vous n'espériez que je me penche plus sérieusement sur votre cas..."

Le son de portes s'ouvrant les firent se retourner. Le visage de Stoker arborait une teinte bleutée, signe de contentement, tandis que Naoko Hisho se composait un masque de neutralité.
La salle de réception était assez grande pour y garer un vaisseau impérial de transport de troupes. Une scène, à l'autre bout, permettait à un orchestre au grand complet de s'y produire. La piste de danse était assez bien cirée pour permettre d'admirer son reflet en contemplant ses chaussures.
Quelques serviteurs attendaient discrètement, porteurs de plateaux chargés d'apéritifs ou d'alcool.
Vaas se tourna vers les nouveaux arrivants :

"Seigneur Masaari, soyez le bienvenu sur Nez Péron. Ainsi qu'à votre escorte, naturellement."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El Masaari
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
avatar


Nombre de messages : 105
Âge du perso : 37 ans
Race : Humain

Feuille de personnage
Activité actuelle: Se faire des copains
HP:
75/75  (75/75)
PF:
89/89  (89/89)

MessageSujet: Re: [Nez Péron] Question de moyens [PV Vaas]   Lun 18 Déc 2017 - 19:20

Ils n’eurent finalement pas à attendre très longtemps. Comme il s’en doutait, El fut tout d’abord reçu par une collaboratrice du Moff Stoker. La femme que l’Impérial lui avait envoyé ne pouvait pas cacher un certain malaise devant le Seigneur Sith et sa troupe. Elle ne devait pas encore être totalement habituée à la présence d’un membre aussi haut-placé de l’Ordre Sith bien qu’elle travaillait aux côtés d’un dirigeant impérial. Néanmoins, son accueil, quoique balbutiant, fut convenable.

"Ex-Excellence... Au nom du Moff Stoker, je vous souhaite la bienvenue sur Nez Péron. Je suis Valéria Erata, sa secrétaire. Si vous voulez bien me suivre, il vous attend dans la salle de réception, en compagnie de Naoko Hisho, dernière représentante des Familles. Et... "Régente" en l'absence du Moff Stoker."

Valéria Erata le pria de la suivre et El lui emboita le pas, suivis de sa petite escorte. Ce court laps de temps entre attente et réception par la secrétaire du Moff avait laissé suffisamment de temps à Stoker et ses serviteurs pour préparer ladite salle de réception, un lieu si vaste qu’El lui-même se demandait combien de convives elle pouvait bien pouvoir contenir quand il la vit de ses propres yeux.

La délégation qu’il emmenait avec lui étant de taille réduite et non-officielle, il ne s’attendait évidemment pas à être reçu en grandes pompes. Il observa toutefois que la salle de réception possédait tous les éléments nécessaires pour organiser les soirées de la haute société. Une manière comme une autre de s’attirer les faveurs des classes dirigeantes de Nez Péron.

Pour El et les siens, rien d’aussi important avait été mis en œuvre, mais en pénétrant dans les lieux sur les talons de Valéria Erata, le Jedi noir aperçut du coin de l’œil une poignée de serviteurs attendant dans l’ombre un signe afin d’apporter aux convives amuses-bouches et cocktails. Vaas Stoker se trouvait évidemment là, au milieu de l’immense salle, et se tourna vers les nouveaux venus lorsque ceux-ci entrèrent.

"Seigneur Masaari, soyez le bienvenu sur Nez Péron. Ainsi qu'à votre escorte, naturellement."

« Moff Stoker, c’est moi qui vous remercie pour votre accueil. D’autant plus que ma venue n’était pas vraiment prévue à votre agenda relativement chargé d’après ce qu’on m’a dit. »

A vrai dire, El n’en savait rien mais il s’agissait d’une politesse nécessaire et très certainement adaptée à la situation du gouverneur malgré tout. On n’était pas dirigeant d’une planète impériale en se tournant les pouces. Recevoir El prenait sur un temps que Stoker aurait pu consacrer à autre chose pour faire fonctionner tout son monde. Toutefois, s’il avait pris du temps pour le recevoir, c’est qu’il y avait un intérêt de sa part. Et El espérait bien qu’il y en aurait un.

A ses côtés se tenait une autre femme, qu’El identifia comme étant Naoko Hisho, la représentante des Familles, que la secrétaire du Moff lui avait présenté quelques minutes auparavant. El ne connaissait que très peu de choses au fonctionnement de la planète, mais il imaginait sans mal que le pouvoir impérial devait composer avec le pouvoir anciennement dominant desdites Familles. Cependant, n’avoir qu’une seule intermédiaire facilitait la tâche du Moff et l’avoir placée comme régente en son absence devait certainement témoigner d’une confiance mutuelle. El salua comme il se devait la collaboratrice du Moff.

Vaas Stoker invita ses invités à prendre un siège et El prit place, suivi de Gaïs Ajkar. Les autres membres de son escorte reculèrent pour se placer en retrait, prêts à intervenir si besoin. Sur un geste infime de Vaas, les serviteurs s’avancèrent et servirent aux convives des rafraichissements et des plateaux d’apéritifs. Portant son masque, il n’était évidemment pas possible pour El d’en profiter mais son commandant en second ne se priva pas, étant même à la limite de paraitre impoli.

« J’ai pu observer une forte présence impériale pour garantir à l’Empire des ressources de la planète. » commença-t-il sur un ton détaché afin de lancer la conversation sur un sujet banal. « J’espère que les affaires impériales se passent pour le mieux sur Nez Péron, gouverneur. Avec un tel appui, je ne doute pas que les troubles seront vite de l'histoire ancienne. »

La conversation se détournerait sûrement très rapidement de ce sujet aussi vaste qu’inutile pour les projets d’El, mais il se pliait au protocole de ce genre de rencontre. S’il n’était pas un adepte de la diplomatie et de la discussion, préférant de loin l’action sabre à la main, El devait se plier à l’exercice pour mener à bien ses plans. Et puis cela ne faisait pas de mal d’avoir plusieurs cordes à son arc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaas Stoker
¤ Moff Impérial ¤
¤ Moff Impérial ¤
avatar


Nombre de messages : 160
Âge du perso : 98 ans
Race : Falleen
Binôme : Darth Anetherion (en secret)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
0/0  (0/0)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Nez Péron] Question de moyens [PV Vaas]   Ven 22 Déc 2017 - 15:42

L'homme au visage masqué, El Masaari, répondit aimablement à son hôte, tout en s'excusant à demi-mot de l'avoir extirpé de son agenda déjà bien chargé. Pendant ce temps, Valéria allait reprendre sa place, non-loin de son supérieur.

"Oh, vous savez, ce n'est pas tant moi que dame Hisho qui a un emploi du temps fort chargé... Il faut dire qu'elle ne s'attendait sans doute pas à cette conséquente masse de travail quand elle accepta son nouveau poste au sein de l'administration impériale."

Vaas insista sur les deux derniers mots, afin de rappeler à Naoko quelle était réellement sa place, suite à leur "petite conversation". Cette dernière se renfrogna, tandis que le Falleen invitait ses visiteurs à s'installer sur de confortables sièges. Un discret signe de main plus tard et les domestiques s'approchèrent assez silencieusement pour rendre jaloux un Sith formé dans l'art de l'assassinat, afin de proposer quelques douceurs.
Vaas s'octroya le plaisir de prendre une bière d'orge locale, créée par une association de petits propriétaires ayant fait le choix de s'orienter vers la brasserie plutôt que l'agriculture intensive. Son goût, agréable, n'était relevé que par sa fraîcheur. Il claqua des lèvres, marquant ainsi son plaisir et son approbation. Si El Masaari ne pouvait, à cause de son masque, profiter de cet apéritif, son second, lui, en profitait grandement.
Son principal invité fit remarquer au Falleen la forte présence impériale sur la planète, ajoutant qu'il espérait que cela fasse taire les troubles-paix potentiels.

"Des ennuis, nous en avons toujours, Excellence. Ne serait-ce que le changement de... "Direction" a créé une véritable bourrasque dans l'administration et nombre de têtes de l'ancien régime sont tombées. Parfois... Littéralement. Il est malheureux d'en venir à de telles extrémités et de perdre ainsi des personnes dont les compétences et talents auraient pu être mieux employées, mais si c'est ce qui doit être fait afin de mettre la planète sur de bons rails... Quant aux quelques rebelles, nostalgiques de l'ancien temps, ils savent que la rémission et la rédemption ne sont plus à l'ordre du jour. Certains en profitent pour se lancer dans des actes désespérés, d'autres se terrent. Nous en viendront à bout, un jour ou un autre."

Vaas reprit une gorgée de bière, son oeil unique papillonnant afin de permettre à sa vue de s'habituer un tant soit peu aux changements que l'alcool apportaient à son organisme.
Il reprit ensuite la parole, pour recentrer la conversation sur sa planète et son rôle au sein de l'espace impérial.

"L'intérêt principal de Nez Péron, c'est de fournir à l'Empire de la nourriture. Or, notre proximité avec la frontière peut faire de nous une cible de choix pour ces enfoirés de Républicains, sans parler des contrebandiers et autres rebelles susceptibles de trouver là une cause "juste" et de renforcer les rangs des insurgés. Ces derniers sont peu nombreux, mais connaissent bien la planète et quelques propriétaires terriens les soutiennent en secret, les ravitaillant avec complaisance. C'est pourquoi toute notre production actuelle est ralentie : je dois jongler entre l'agriculture et le renforcement des troupes."

Il sortit un cigare, qu'il cala entre ses dents avant de l'allumer à l'aide d'une allumette. Il souffla ensuite une bouffée de fumée bleue en direction du plafond, avant de sourire d'un air faussement contrit :

"Mais je parle, je parle, je m'épanche et dois sans doute vous ennuyer avec les petits tracas que peut rencontrer un gouverneur planétaire. Dites-moi, Excellence, votre... Intégration au sein de l'Empire se déroule-t-elle bien ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El Masaari
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
avatar


Nombre de messages : 105
Âge du perso : 37 ans
Race : Humain

Feuille de personnage
Activité actuelle: Se faire des copains
HP:
75/75  (75/75)
PF:
89/89  (89/89)

MessageSujet: Re: [Nez Péron] Question de moyens [PV Vaas]   Mer 27 Déc 2017 - 13:52

El écouta le Moff lui exposer les difficultés que rencontrait le régime impérial sur Nez Péron depuis sa prise de pouvoir, mais rien de ce qu’il lui raconta ne lui fit craindre que la situation puisse se compliquer à l’avenir. Vaas Stoker semblait à l’aise dans cet univers et avait pris soin de s’entourer de personnes qui connaissaient bien la planète et son système, quitte à les brider et à les asservir à la cause impériale. C’était une méthode comme une autre, et si elle fonctionnait, El n’avait rien à y redire. De toute manière, il n’était pas là pour ça.

Les difficultés de Nez Péron étaient d’ailleurs inhérentes à ce type de planète, gouvernée de longue date par une caste de puissants qui voyaient du jour au lendemain leur pouvoir passer à néant. Telle était la règle de l’Empire, s’adapter ou mourir. Certaines fortes têtes avaient choisi de résister, Vaas et ses troupes y mettraient forcément un terme tôt ou tard.

Bien à son aise, buvant et fumant en bon maitre des lieux, Vaas orienta assez rapidement la conversation vers El.

« Elle n’est pas rendue facile par l’absence de l’Impératrice, mais elle se passe relativement bien, je vous remercie. » lui répondit-il. « Conformément à mes accords avec l’Impératrice, je m’évertue à mettre en œuvre la politique impériale. »

En vérité, El avait une interprétation toute personnelle de son entente avec Darth Ynnitach, bien qu’il devina que l’Impératrice aurait partagé ses plans. Cela ne relevait cependant pas de la politique impériale globale mais plutôt d’une opportunité à ne pas manquer. Prendre d’assaut les anciens territoires de Borenga était un objectif plus que réalisable par l’Empire pour affirmer son autorité dans cette région de la galaxie, d’autant plus qu’ils se trouvaient dans une période de latence depuis la mort du Seigneur Hutt. C’était le moment idoine pour agir. Ynnitach et lui avaient passé un accord concernant ces territoires, et l’absence de l’Impératrice laissait donc libre court à El pour agir.

« Mon regard est tourné vers l’Espace Hutt, où les forces de Borenga sont en pleine crise. » reprit-il. « La République pansant ses plaies de sa récente défaite, il est temps de mettre un point final à tout ce qui se rattache à Borenga. L’Impératrice m’a donné un certain nombre de moyens, mais ce n’est pas encore suffisant. »

Son plus gros atout était sa réhabilitation dans l’Ordre Sith, qui lui confiait un statut à part dans la hiérarchie impériale. Ses propres troupes avaient été réarmées et entrainées à la méthode impériale, renforcées, mais cela ne suffisait évidemment pas pour prendre d’assaut l’Espace Hutt et Dennogra. Il lui fallait l’appui d’une armée, et un général à la tête de celle-ci.

« C’est pourquoi je suis venu en personne vous rendre visite aujourd’hui, gouverneur. Votre réputation de stratège vous précède depuis Gravlex Med, et j’aurais besoin d’hommes comme vous dans cette entreprise… »

Autant jouer cartes sur table. De toute manière, El n’était pas un grand adepte de la flatterie qui tournait autour du pot, alors autant être direct. Vaas l’intéressait. Son statut de Moff combiné à celui de général donnait à Stoker l’accès à des ressources qu’El ne possédait pas pour le moment, du moins pas en quantité suffisante. Car il lui faudrait bien plus d’hommes et de vaisseaux que ce dont il disposait actuellement pour faire disparaitre les dernières traces de Borenga. Vaas pouvait l’y aider, et El imaginait sans mal qu’une vie au milieu d’agriculteurs ne lui convenait pas aussi bien que le rugissement d’une bataille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaas Stoker
¤ Moff Impérial ¤
¤ Moff Impérial ¤
avatar


Nombre de messages : 160
Âge du perso : 98 ans
Race : Falleen
Binôme : Darth Anetherion (en secret)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
0/0  (0/0)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Nez Péron] Question de moyens [PV Vaas]   Jeu 4 Jan 2018 - 14:14

El expliqua au Moff qu'il s'intégrait au mieux et que, conformément aux accords passés avec l'Impératrice, il cherchait à mettre en oeuvre la politique impériale. Etait-ce une remarque innocente ou bien une menace déguisée ? Difficile à déterminer, puisque son interlocuteur portait un masque, cachant ainsi son expression. Il fut toutefois soulagé, sans le montrer, en apprenant que le Sith était intéressé par l'Espace Hutt et surtout tout ce qui concernait l'ex-Seigneur de Guerre Borenga. Connaissant les Siths, il ne devait pas y avoir qu'une "simple" histoire de "effacer Borenga des archives". Une question de vengeance, qui sait ?
Enfin, son invité expliqua les raisons de sa présence sur Nez Péron : il avait besoin de l'aide de Vaas et de ses compétences en tant que tacticien. Le Falleen haussa un sourcil, intrigué. Il se pencha en direction du Sith, un sourire naissant sur ses lèvres. L'administration d'une planète était quelque-chose d'intéressant et de primordial, surtout au sein de l'Empire, mais rien ne valaient l'excitation et le frisson conférés par le commandement d'une flotte de guerre.
Malgré lui, une lueur s'alluma dans son regard, révélateur de son état d'esprit.

"Je pense pouvoir vous aider dans votre entreprise, votre Excellence. Mais vous comprenez que, dans l'état actuel, il me serait difficile d'abandonner ma planète. Les troubles sont encore vifs et il est probable que les rebelles profitent de mon absence pour tenter quelque-chose."

Il tapota le rouleau de tabac au-dessus d'un cendrier afin d'en faire tomber la cendre. Il recala le cigare entre ses dents et inspira profondément.
Le Moff était convaincu, mais souhaitait se faire mousser. Qui sait, il pouvait peut-être en tirer un certain avantage, au moins concernant les rebelles présents sur la planète ? C'était une éventualité qu'il fallait creuser, mais pour cela, le Falleen allait devoir jouer finement pour amener le sujet sur la table.

"En tant que Moff, je dirige un certain nombre de vaisseaux de la Flotte, mais je ne peux diriger cette puissance sur ma propre planète... Taris est toujours en ruine, vous comprenez. Je ne peux non plus mobiliser toutes ces troupes pour capturer des lièvres en constante fuite, connaissant parfaitement le terrain. Mais si je pouvais anéantir ne serait-ce que deux de leurs principales caches, je leur porterai un violent coup, dont ils mettraient un certain temps à se remettre. Cela me permettrait de m'éloigner de ma planète un certain temps."

Il avait conscience que dire cela en présence de Naoko Hisho pouvait poser des problèmes dans la réussite de cette entreprise... Mais avait les moyens de mettre une certaine pression en travers des épaules de cette dernière, en la personne de son mari et de leurs enfants. Si l'époux était handicapé, les médecins s'occupant de lui étaient à la botte de Vaas, tandis que l'école où se trouvaient les enfants Hisho était sous son patronage.
Cela créait un statu-quo dont il ne s'était pas encore réellement servi, mais sur lequel il comptait grandement, en fonction de la façon dont le futur allait se dévoiler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El Masaari
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
avatar


Nombre de messages : 105
Âge du perso : 37 ans
Race : Humain

Feuille de personnage
Activité actuelle: Se faire des copains
HP:
75/75  (75/75)
PF:
89/89  (89/89)

MessageSujet: Re: [Nez Péron] Question de moyens [PV Vaas]   Mer 10 Jan 2018 - 16:21

El vit au petit haussement de sourcil de Vaas que ses paroles avait touché le Moff, ou du moins capté son attention et attisé son intérêt. Comme il l’avait prévu, Vaas Stoker était un homme d’action, qui ne pouvait pas éternellement se tenir éloigné d’un vaisseau, de ses soldats et de l’action de manière générale. Il en allait de même pour la très large majorité des êtres ayant toujours vécu au cœur de l’action. Comme lui, comme Vaas.

La réponse du Moff ne fut cependant ni négative, ni positive. Si la lueur qui brillait dans son regard le trahissait quant à son intérêt pour cette entreprise, le Falleen fut plus mesuré dans sa réponse. Evidemment, El savait que les points qu’il soulevait se défendaient : quitter Nez Péron laissait effectivement la planète sous la menace de ses rebelles, mais il ne pouvait pas non plus utiliser la puissance de feu de sa flotte ou même ses troupes contre ces derniers pour des soucis évidents.

El écoutait attentivement l’exposé de son interlocuteur, sans ciller face aux exhalations de fumée qu’il lâchait de temps à autre. A ses côtés, Ajkar était lui aussi attentif, mais il paraissait évident qu’il ne saisissait pas tout l’enjeu de l’instant tant il se préoccupait apparemment de goûter à chaque nouvel amuse-bouche que les serveurs ajoutaient au buffet déjà bien fourni.

L’attention du Jedi noir fut cependant piquée au vif lorsque Vaas suggéra que la destruction de certaines caches rebelles pourrait lui permettre de s’absenter sans causer trop de risques pour le fragile équilibre de Nez Péron. Sans l’avoir mentionné, El se doutait bien que la demande du Moff s’adressait directement à lui, sinon pourquoi n’aurait-il pas lancé cette opération bien plus tôt ? La manœuvre était habile : El y trouvait son allié et le soutien d’une flotte impériale, Vaas parvenait lui à se débarrasser pour un temps d’un caillou dans sa botte. C’était en quelques sortes un échange de bons procédés.

« Si je comprends bien, gouverneur, vous me demandez à demi-mots de vous aider à vous débarrasser de ces rebelles. C’est osé. » répondit-il à son tour d’un ton neutre. Se voir recevoir un ordre par un Moff touchait son orgueil, mais l’audace de Stoker lui plaisait. « Si en retour j’ai votre soutien et celui de votre flotte pour mon entreprise, j’accepte. A deux conditions cependant. La première : que vous déployiez vos vaisseaux pendant la chasse au rebelles – la vision de la puissance impériale les incitera à se terrer à l’avenir et servira d’avertissement pour les autres –. La seconde : que vous vous joigniez à moi pour cette opération. On ne juge jamais mieux un stratège qu’en situation, n’est-ce pas ? »

El n’estimait pas que ses demandes soient surévaluées. Une démonstration de force était souvent un bon moyen de calmer les envies de velléités des opposants au régime. Il était probable que Stoker ait déjà eu recours à de tels moyens, mais tout portait à croire que cela ne s’était pas accompagné d’un message clair. Détruire deux de leurs caches ferait clairement passer ce message à l’ensemble de la population. L’intervention personnelle d’un Seigneur Sith et d’un Moff serait remarquée, et El pourrait alors se faire une véritable idée sur les talents de stratège de son futur allié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaas Stoker
¤ Moff Impérial ¤
¤ Moff Impérial ¤
avatar


Nombre de messages : 160
Âge du perso : 98 ans
Race : Falleen
Binôme : Darth Anetherion (en secret)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
0/0  (0/0)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Nez Péron] Question de moyens [PV Vaas]   Mer 17 Jan 2018 - 18:46

Vaas fit adroitement tournoyer le fin rouleau de tabac entre ses doigts, l'embout embrasé dessinant des arabesques écarlates dans les airs, auxquelles étaient attachés de fins filets de fumée bleutée. Son interlocuteur résuma ce qu'il avait proposé : l'aider à se débarrasser des rebelles, ce qui était une demande quelque peu osée de la part d'un Moff à un Sith. L'oeil unique du Falleen se plissa légèrement, et se fixa sur le masque de son invité, attendant la suite. Il sentait qu'une certaine nervosité s'était emparée de ses collaboratrices. Pourtant, cette dernière n'avait lieu d'être : El Masaari accepta, à deux conditions : d'être épaulé par la flotte, et que le Moff l'accompagne sur le terrain. Ce dernier accepta d'un hochement de tête, avant de faire signe à sa secrétaire et à Naoko Hisho de se retirer : la première allait pouvoir demander à l'Etat-Major de se préparer, tandis qu'il était préférable que la seconde ignore tout des prochaines révélations de l'officier. Un nouveau geste, à l'intention de l'intendance, intima l'ordre de laisser Vaas seul face à ses visiteurs. Une fois qu'il fut assuré de leur intimité, il se leva et fit quelques pas, avant de se tourner vers le Sith :

"Voyez-vous, mes informateurs infiltrés au sein des mouvements rebelles m'ont attesté la présence d'une de ces caches dans l'hémisphère sud de cette planète, sur une petite île au large des côtes lusiennes. Cette information m'a été corroborée par plusieurs personnes de... "Confiance". L'emplacement est bien choisi : le terrain est peu propice aux atterrissages, et le parachutage de troupes au-dessus de l'île les rendraient vulnérables durant leurs descentes. Nous pourrions effectuer un bombardement, mais... Vous pensez bien que si je pouvais le faire aussi aisément, je l'aurais fait. Mais, vous comprenez, il s'agirait d'un signal fort, qui jouerait contre moi. Mais... Si c'est un Sith qui me l'ordonne, que puis-je y faire ? Refuser ? Ce serait de la folie, quant à tenter d'assassiner ledit Sith, ce serait signer l'arrêt de mort de ma planète. Donc, pour tout vous avouer, Excellence, cela m'arrange que vous soyez... "A la tête" de mes troupes pour cette opération."

Il sourit, d'un air entendu. C'était, somme toute, une manœuvre logique. Désobéir à un Sith pouvait être on ne peut plus... Dommageable pour l'impudent, et bien que les Moffs occupent pratiquement le haut du tableau en matière d'autorité, ils se devaient de s'incliner devant un Sith, en général, quel que soit le rang de ce dernier.
Vaas attendit la réaction de son invité. D'une certaine façon, il venait de le piéger et il était certain que ce dernier le savait. Il fit quelques pas, tirant deux-trois fois sur son cigare, dont il écrasa ensuite le mégot dans un cendrier. Il prit ensuite une bonne gorgée de vin, avant d'emplir à nouveau son verre, masquant au mieux les tremblements de sa main.

"Par ailleurs... Auriez-vous besoin d'autres précisions sur cette affaire ? Ou sur une autre ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Nez Péron] Question de moyens [PV Vaas]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Nez Péron] Question de moyens [PV Vaas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Espace :: Espace Intersidéral-