La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Retour aux sources [PV : Ysanne Ha'mi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hagr’an
Esclave
Esclave
avatar


Nombre de messages : 51
Âge du perso : 18
Race : Souma
Binôme : Esclave personnel d'Ysanne Ha'mi

Feuille de personnage
Activité actuelle: Combat dans une arène de Dromund Kass
HP:
71/71  (71/71)
PF:
56/56  (56/56)

MessageSujet: Retour aux sources [PV : Ysanne Ha'mi]   Sam 2 Déc 2017 - 22:49

    Ses yeux sont fermés et pourtant il ne dort pas, il s'est simplement résigné à se débattre sous la peur. Non pas qu'il ne puisse pas le faire mais tout simplement car c'est inutile. Les barreaux de cette cage sont trop épais et ici personne ne semble avoir la force de les ouvrir. Ils attendent donc tous, félins, sauriens ou proches humains, le destin funeste qui les attends. Le Souma est loin d'être seul et malgré la rareté de sa race, il a été vendu à un prix dérisoire.

    ___________________________________________________________


    Son premier maître fut un Hutt qui ne le ménagea pas, prenant possession de ce petit être dès l'âge d'un an. Impossible de fuir pour lui à ce moment et c'était totalement inconsciente qu'il se laissa kidnapper et vendu à un Cartel, qui l'utilisa avant tout pour porter de lourdes charges, bien que la limace restât son propriétaire principal. Des années plus tard, Hagr'an continuait d’impressionner par son endurance et sa robustesse. Pour des personnes attirées par les crédits et peu enclins à comprendre la détresse, ils finirent par le forer à combattre dans des arènes pour le plus grand amusement de ses collaborateurs. Les premiers combats n'attirèrent pas grand monde mais bien vite, la nouvelle des combats à mains nues et à l'arme blanche commença à attirer. Le point culminant fut le combat opposant le Souma et un Gundark. Ces derniers n'étaient pas forcément connus de tous et les conseillers du Hutt décidèrent de ne pas donner plus d'information que cela. La créature n'était pas adulte et heureusement d'ailleurs. Le félin parvint à le vaincre après un long et âpre combat, mais sa carrière prit subitement fin suite à une blessure on ne peut plus handicapante au niveau du bras et dans la foulée, vendu à une impériale de haut rang venant de Ziost.

    Terminés les combats et le plaisir de rapporter de l'argent à ceux qui avaient pariés pour lui. A partir de ce moment-là, il serait un esclave de maison. Un mal pour un bien. En effet il avait changé de maître, de planète et d'activité principal, pour une vie qui n'était pas du tout celle qu'il avait connu. Adieu le sang, les paris, de s'alimenter et dormir à même le sol dans une cage. Place à la domination physique et verbal de la part de cette dignitaire sadique et de ses gardes. Bonjour les services à la personne, la nourriture sur une table loin des Hommes libres et au repos dans un lit. Du moins à partir du moment où il commençât à se faire à cette nouvelle façon de procéder. Sa force devait laisser place à une certaine dextérité pour servir au mieux sa nouvelle propriétaire et parfois, son adaptation fut douloureuse. Pour tout dire en réalité, en comparaison à sa vie d'avant celle-ci était le paradis.

    ___________________________________________________________


    Il est parfois secoué et pourtant il ne panique pas, se doutant qu'il devrait profiter de ce temps de repos qu'il n'avait pas eu depuis... Qu'il n'avait jamais eu en réalité. Il n'était pas normal d'être trimbaler ainsi et encore moins être inactif pour un esclave et il ne fallait pas être un génie, ce qu'il n'est pas du tout, pour comprendre que quelque chose se prépare. Est-ce qu'il a une idée de ce qui l'attend ? Probablement un nouveau changement de maître. Tout ce boucan ne l'aide pas vraiment à réfléchir, entre les bruits de la carlingue et des autres personnes présentes ainsi que des esclavagistes passant parfois, pour frapper les barreaux avec leurs bâtons afin de garder tout le monde éveiller. Certains prisonniers s'accordaient même le luxe de brailler avant de se taire assez rapidement à cause des embouts électriques et pour les plus téméraires, un bon passage à tabac des familles. Hagr'an lui, était un habitué de tout cela et il savait très bien que ça ne servirait à rien de protester. Il était un esclave et se contentait de jouer son rôle du mieux qu'il pouvait pour son maître, qui normalement le protégeait un minimum, même si ce mot n'est pas le plus approprier.
    Il était d'ailleurs assez rare qu'un esclave se conforte autant dans ce qu'il faisait.

    Les secousses se font alors de plus en plus ressentir avant un choc qui semble brutal, depuis la soute dans laquelle les esclaves se trouvent. Puis des voix se font rapidement entendre à l'étage supérieur avant qu'un bruit énorme, caractéristiques de s dépressurisations, se fasse entendre alors que la lumière extérieure vient inonder cette partie du vaisseau qui était jusqu'ici plongée dans le noir quasi total, seul quelques néons ainsi que les étincelles des bâtons des gardes venant ajouter un peu de lumière. Nombre d'esclaves se cachèrent les yeux face à cette luminosité soudaine mais ce ne fut pas le cas de Souma, qui s'était redresser entre temps. Très vite des gardes se mirent devant les cages, attendant devant ces dernières avec un air on ne peut plus agressifs. Un fort bruit aigu se fit alors entendre, ouvrant automatiquement les 4 première cages, dont celle du félin qui fut immédiatement électrisé afin de le paralyser temporairement. Dans la foulée il fut saisi et menotté avant d'être emmené de force hors de laquelle par deux autres hommes. Sur le coup Hagr'an se dit qu'autant de violence ne servait à rien vu comment il était docile, mais vu la hargne de deux prisonniers se faisant battre à cet instant, cela lui devenait compréhensible.

    Après ce bref contre-temps, les quatre mâles furent alignés en colonne à l’extérieur du vaisseau avant d'être rejoint au compte goûte par d'autres prisonniers. Dans quelques minutes ils se dirigeraient vers cette grande bâtisse, qui servait tout bonnement d'arène de combat, face à des combattants jouant d'un art martial qu'il n'avait jamais vu jusque-là, en la personne d’acolytes et surtout d'apprentis Sith...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysanne Ha'mi
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 339
Âge du perso : 19 ans
Race : Métisse Falleen ~ Arkanienne
Binôme : ~Apprentie de Darth Ynnitach

~Pressentie pendant un temps pour devenir l'apprentie de Darth Valeras

~Ancienne apprentie de Darth Araya (décédé)

Feuille de personnage
Activité actuelle: Chasse le Tuk'ata
HP:
33/71  (33/71)
PF:
60/72  (60/72)

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV : Ysanne Ha'mi]   Mar 12 Déc 2017 - 7:24







______Darth Ynnitach ayant choisi de se retirer de la scène publique, la plus part de l'administration se tourne vers moi depuis que j'ai laissé entendre que j'avais des directives très précises de la part de la Dame Noire. Parler de succession est sans doute exagéré, voir même totalement farfelu, mais au moins je fais en sorte que les choses ne s'enveniment pas trop rapidement dans l'espace Sith, ou tout du moins sur Dromund Kaas, ce qui est loin d'être évident !

______Mes projets personnels m'ont tenus éloignés pendant trop longtemps de ce qui aurait dû être ma priorité, mais maintenant que tout est lancé et que j'ai de plus amples informations sur la situation, je fais mon possible pour rattraper mon retard. L'Empire a besoin d'un visage et puisque ma Maîtresse n'est pas en mesure de le lui offrir en ce moment je me suis portée volontaire le temps qu'elle revienne aux commandes ! Et pour que les gens puisse voir ce visage je m’applique à faire régner l'ordre sur la planète mère de l'Empire.

______Évidement les choses ne sont pas aussi simples que je le souhaite et c'est pour cela qu'il me faut une main d’œuvre prête à accomplir mes quatre volontés sans sourciller. Sartis fait un travail pour le moins exemplaire, mais elle n'est pas de taille à être à mes cotés lors de mes sorties et de toute façon je ne souhaite pas l'exposer. Non il me faut quelqu'un d’entraîné pour cela, quelqu'un qui sait quoi faire en cas de danger et c'est par ailleurs la principale raison qui m'a poussé à venir assister à cet arrivage d'esclave.

______Usant de ma position j'ai pu sans peine avoir accès à la liste des diverses acquisitions Impériales ce qui m'a permis de faire quelques changements de dernière minute sur la répartition des esclaves dans le convoi en direction de Dromund Kaas afin d'y ajouter divers sujets ayant marqué mon esprit. Tous les ajouts de ma part au chargement sont des esclaves doués au combat qu'il me sera facile d’asservir en usant de mes quelques dons afin d'en faire de parfait laquais.

______Prenant place dans un des coins de l’arène destinée à juger la valeurs des combattants que j'ai sélectionné, j'attends que ceux ci arrivent tout en distillant mes ordres au propriétaire des lieux. Celui-ci connaît parfaitement le goût des Siths pour le massacre d'esclaves, merci à Zora pour cela, et il n'est donc pas difficile de lui faire croire que je ne suis ici que pour me détendre suite aux lourdes responsabilités que mes nouvelles fonctions m'imposent.

" Faites les s'échauffer, qu'ils se battent contre vos infirmes et vos faiblards afin qu'ils soient en forme pour m'affronter par la suite. Je ne voudrais pas avoir à me battre contre des hommes déjà à demis morts ! "

______C'est par ailleurs quelque chose que j'ai toujours trouvé amusant, pour les gens du bas peuple qui n'ont aucune idée de ce qu'il se passe dans les hautes sphères, comme ce cher Artis par exemple, plus on en fait, plus on en ajoute et plus ils croient ce qu'on leur offre...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hagr’an
Esclave
Esclave
avatar


Nombre de messages : 51
Âge du perso : 18
Race : Souma
Binôme : Esclave personnel d'Ysanne Ha'mi

Feuille de personnage
Activité actuelle: Combat dans une arène de Dromund Kass
HP:
71/71  (71/71)
PF:
56/56  (56/56)

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV : Ysanne Ha'mi]   Mar 12 Déc 2017 - 16:04

    Dorénavant au grand complet, ce furent une vingtaine d'esclave, pieds et poings liés qui s’apprêtaient a entamer une marche synchroniser sous les ordres de d'un homme encapuchonner et vêtu d'une longue toge noire. Le Souma était comme attiré par l'apparence de cet homme et très vite il se mit à le fixer du regard, par simple curiosité devant un tel accoutrement. La chose ne fût pas prise de cette façon par l'intéressé qui s’approchât de lui avant de tendre la main au niveau de la gorge du félin, qui se tenait droit comme un i devant lui.

    Sans qu'il ne comprenne pourquoi et comment il cessa soudainement de respirer et ce malgré les efforts qu'il faisait pour inspirer le précieux oxygène indispensable à sa vie. Un garde impérial s’approchât alors du Sith après qu'il eut reçu une transmission qui fut signalée par un grésillement, qui baissa soudainement la main, libérant ainsi sa victime de son étreinte.


    « Ici, esclave, tu ne regardes pas celui qui te parles. Encore plus que dans le reste de la galaxie, ici, tu n'es rien. Si on me précise de ne pas te tuer maintenant, c’est car tu es tout juste bon à mourir sous les coups de sabre d'une Sith, tout comme tes semblables, pour notre plus grand plaisir. Quand on te parle, ici, tu baisses les yeux. » Le félin écoutait attentivement son interlocuteur et cette dernière phrase fut aussitôt accompagné des actes par un Hagr'an souffrant et se tenant la gorge, avant de venir perdre son regard sur les bottes du Sith. Ce qui ne manqua pas de lui extraire un sourire que le poilu ne vit tout simplement pas. « Tu as l'air plus que docile, dommage que tu vives tes dernières heures. Certains des nôtres aimerais un laquait comme tu as l'air d'être. Hélas tu es sur Dromund Kass. » L'homme se reculât alors avec un sourire sadique aux lèvres avant de reprendre son air on ne peut plus sérieux et cruel. « Emmenez-moi ce tas de moins que rien aux arènes ! » Hurlât-il à l’attention des nombreux soldats, qui piquèrent du bout de leurs bâtons électriques les pauvres hommes et femmes qui serviraient de chair à canon, tous marchant désormais du mieux possible a la même cadence au risque de se prendre d’autres coups de bourre.

    Pourquoi un tel spectacle ? Ils voulaient probablement montrer aux habitants de cette planète la docilité de leurs esclaves et leur grande autorité obtenus par la peur. D’ailleurs plus aucun d’entre eux ne bronchaient contrairement au moment de la sortie du vaisseau. Leurs bourreaux surjouaient peut-être leur entrée auprès des locaux mais il faut avouer qu’ils dominaient bel et bien ce groupe car aucune personne ne cherchait à fuir. Il était impossible pour le Souma de bien distinguer à quelle espèce appartenait celui qui était tout vêtu de noir et qui apparemment se trouvait être un Sith. Les soldats étaient impossibles a identifiés également compte tenu de l’armure qu’ils portaient et leurs casques. Par contre seul un aveugle ne pouvait pas voir les civils et tous semblaient être des humains ou des proches-humains, tout comme sur Ziost. A croire que les autres espèces de la galaxie n’étaient pas présentes dans les rangs de cet Empire.

    Le peu d’êtres différents qu’ils croisaient avaient tous cette apparence que l’homme qui menait le groupe, de noir vêtu avec des visages fermés. Bien entendu ce n’était pas la première fois que la boule de poils apercevait des gens voulant se tenir à l’écart et discrets, mais il n’avait pas un bon pré-sentiment quant à eux.

    Cela faisait plusieurs minutes qu’ils marchaient et désormais l’infrastructure qu’ils avaient aperçue de loin prenait des proportions beaucoup plus importantes. Une fois à l’intérieur de celle-ci ils furent emmenés dans une des salles d’entraînement et contraints de s’échauffer avec des infirmes, sans armes pour éviter une potentielle révolte. Chaque salle se présentait de la même manière avec un grand espace vide face a laquelle se dressait des gradins et un sas d’entrée souterrain par lequel étaient venus les combattants. Le bâtiment disposait d’au moins un étage car de longs corridors en hauteur traversaient les salles verticalement et tous reliés entre eux, sans doute afin d’observer les guerriers en contre plonger.

    Rapidement des personnes arrivèrent de ces observatoires d’ailleurs, certains esclaves ayant déjà été appelés pour combattre sans nouvelle depuis. L’entrainement à mains nues était mollasson pour certains tandis que pour d’autres il était un plus vigoureux, ce qui était le cas du félin et de sa partenaire Twi’lek. Tous deux s’avéraient être d’anciens combattants et hélas leurs tôliers n’avaient plus d’infirmes a proposer. Les deux esclaves furent donc contraints de se battre entre eux et ce fût très vite que les petits échanges de coups se transformèrent en un affrontement brutal. Hagr’an utilisait sa force physique au contact de son adversaire alors que celle-ci utilisait son agilité naturelle pour lui envoyer des coups de loin ou en contre. Ce fut lors d’une charge du félin, après plusieurs minutes a s’observer en tournoyant, que le combat tourna à l’avantage de l’être à peau rouge, qui envoya en contre un puissant coup de genou dans le museau du félin. Il s’étalât au sol mais avait cependant préalablement réussi à lui enfoncer les griffes de sa main droite dans le flanc gauche. Ce fût donc de manière synchronisée que les deux êtres lâchèrent un cri de douleur.

    Complètement sonné le Souma n’eut pas le temps de songer à bouger que son adversaire fit un bond vers et au-dessus de lui
    « Raaarghhhh !!! » avant de venir abattre froidement sa botte gauche sur la gorge du félin qui hurla de douleur. Jubilant elle le maintenait ainsi au sol, avec une pression importante, alors qu’il essayait de se débattre pour s’échapper. Mais plus il essayait, plus elle appuyait de façon plus forte encore, le poussant donc à se calmer au grand plaisir de son adversaire qui le regardait de haut avec un sourire encore plus sadique que le Sith de tout à l’heure. Elle leva alors sa tête vers le corridor en verre au-dessus d’eux et pointa le félin du doigt avec sa main droite et simula un étranglement avec sa main gauche « Je le domine ! Choisissez-moi ! » Criât-elle alors que Hagr’an souffraient de manière tout à fait visible et n’avait pas encore retrouver tous ses esprits. Pourtant il ne pouvait que constater cette humiliation faite par un autre esclave et vu leur égalité de rang, cela ne pouvait rester impuni.

    Profitant de son inattention il vint saisir le genou de la Twi’lek mais cette tentative fut veine. Elle leva instantanément la jambe et lui écrasa la tête avec violence contre le sol avant de placer de nouveau sa botte en travers de la gorge de sa victime. Elle dirigea alors son regard vers les gradins et une femme en particulier. Elle ne savait visiblement pas à qui elle avait affaire et fit de nouveau démonstration de sa supériorité en faisant une nouvelle fois souffrir le pauvre Hagr’an en lui coupant tout bonnement la respiration cette fois tant elle y mettait de la force
    « Ordonnez moi de le tuer, qu’on en finisse ! Ne voyez vous pas à quel point il est faible et indigne de mourir des mains d'un Sith ?! »

    Désormais elle était sur le point de lui ôter la vie dès qu’on lui en donnerait l’ordre et Hagr’an voyait les derniers instants de sa vie arrivés alors que sa vision devenait de plus en plus noir sous le manque d’oxygène. Ainsi que sa dépense inutile d'énergie pour essayer de s’extraire de ce piège mortel, que la Twi’lek semblait gérer le plus facilement du monde. Elle était visiblement bien plus forte qu’elle en avait l’air...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysanne Ha'mi
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 339
Âge du perso : 19 ans
Race : Métisse Falleen ~ Arkanienne
Binôme : ~Apprentie de Darth Ynnitach

~Pressentie pendant un temps pour devenir l'apprentie de Darth Valeras

~Ancienne apprentie de Darth Araya (décédé)

Feuille de personnage
Activité actuelle: Chasse le Tuk'ata
HP:
33/71  (33/71)
PF:
60/72  (60/72)

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV : Ysanne Ha'mi]   Mar 19 Déc 2017 - 7:31







______Assise au centre de la large estrade qui surplombe la zone de combat, je passe en revu les divers esclaves que j'ai faire venir des quatre coins de l'Empire pendant qu'ils entrent dans l'arène en même temps que le reste de la marchandise courante. Deux humains en provenance d'une ancienne arène de combat sur Nar Hutta, une Twi'lek, un Trandoshan et une Togruta sous les ordres de l'Empire depuis de longues années et pour finir un Souma vendu par une dignitaire de Ziost qui avait auparavant appartenu à un Hutt sur Nar Shaddaa.

______Suivant mes ordres, le Maître des lieux fait rapidement entrer une multitude d'esclaves ayant déjà dépassés leur temps afin que les nouvelles têtes puissent s'échauffer avant que je rentre en scène. Mon regard se porte sur chacune de mes acquisitions afin de déterminer dans quel ordre je devrais les juger, mais cette contemplation se retrouve bien rapidement perturbé par deux esclaves n'ayant apparemment pas tout à fait compris les règles du jeu que j'ai moi même pris la peine de mettre en place.

______Laissant les choses se dérouler tout en observant d'un œil à la fois curieux et contrarié par le fait que le gérant de l'arène ne fait rien pour mettre un terme à cette parodie, je me retiens d'intervenir lorsque les deux esclaves dépasse le stade de l'échauffement en se blessant mutuellement. Plus vive, la Twi'lek se redresse la première et soumet avec un certain style le Souma qui semble à l'agonie avant de se lancer dans une tirade qui ne me plaît en rien. Pour qui se prenait elle celle-la ?

______Quittant ma place je me dirige lentement vers l'un des accès direct à la zone de combat alors que l'esclave réaffirme sa prise sur le félin avant d'exiger qu'on lui donne l'ordre de mettre un terme à son existence. C'est ce moment que je choisi pour intervenir, sautant dans l'arène, je lance la Force en direction de la Twi'lek faisant en sorte que celle-ci vienne la percuter aussi lourdement que possible ! Le choc est violent et le corps de la jeune femme se retrouve dans les airs pendant quelques instant avant de retomber au sol à plusieurs mètres du point d'impact.

" Qui crois tu être pour exiger quoi que ce soit ici ? Tu n'es pas ici pour exiger la moindre faveur, la moindre requête, le moindre ordre ! Tu es ici pour obeir comme tout les autres ici ! Tu n'es qu'un insecte que je me ferai un plaisir d’écraser sous ma botte si l'envie m'en prend !"

______Laissant à la Twi'lek le loisir de se redresser, je fais signe au Maître des lieux de faire disparaître ses pantins afin que je prenne les choses en main.

" Tu crois être digne d'être choisie alors que tu n'es pas même capable de suivre les directives d'un simple échauffement ? Qui t'as ordonné de prendre le dessus ? Qui t'as ordonné de chercher à m’impressionner ? Tu viens tout juste d’abîmer un de mes jouets et cela n'est pas quelque chose que je vais pardonner ! "

______Me saisissant de mes deux Sabres Lasers je marche lentement vers la Twi'lek, activant ceux-ci l'un après l'autre sans me soucier le moins du monde du Souma toujours au sol.

" Tu vas devoir apprendre où se trouve ta place, Esclave ! "


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hagr’an
Esclave
Esclave
avatar


Nombre de messages : 51
Âge du perso : 18
Race : Souma
Binôme : Esclave personnel d'Ysanne Ha'mi

Feuille de personnage
Activité actuelle: Combat dans une arène de Dromund Kass
HP:
71/71  (71/71)
PF:
56/56  (56/56)

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV : Ysanne Ha'mi]   Mar 19 Déc 2017 - 14:43







Hagr'an n'en menait pas large, pourquoi passait-il au juste ? Il était certes sacrément rouillé depuis le temps mais à ce point-là on frôlait tout de même l'amateur contre une professionnel tellement la Twi'Lek semblait avoir le dessus. Si encore cela était en échange de coups, du pugilat ou un combat apparemment disputer cela passait encore mais là... C'était tout simplement une humiliation que subissait le Souma avec cette femme que jubilait et prenait ses grands airs devant l'assemblée constituée de... Une personne. Le félin l'avait à peine remarqué si ce n'est pas du tout tellement il était concentré sur le combat qu'il aurait mieux fait de ne pas engager vu la situation. La semelle de la botte de cette femme laisserait à n'en pas douter une trace visible pendant bien longtemps alors que de la bave commençait à s'échapper de la gueule du pauvre esclave poilu tant la pression était forte. Il sentait on ne peut mieux cette présence intrusive en travers de sa gorge qui semblait dorénavant faire partie intégrante de l'anatomie du Souma. Il ne pouvait plus respirer mais surtout le sang commençait à ne plus arriver au cerveau depuis maintenant un moment.

Le maître de l'arène jugeait sans aucun doute la prestation du félin on ne peut plus indigne d'intérêt et il bien avait raison de penser cela, mais dérogé aux règles de son maître n'était à faire dans aucun cas. Ainsi il poussa une femme à descendre de son estrade pour clarifier les choses alors, que Hagr'an commence à avoir les yeux qui se retournent, laissant place à un blanc immaculé. Le seuil de la mort était sur le point d'être franchi. C'est à ce moment que la délivrance arrive enfin grâce à cette jeune femme qui vient la propulser dans les airs par la Force, ce qui fait d'ailleurs légèrement bouger le corps du Souma qui n'est pas du tout conscient de ce que vient de faire la métisse.

La seule chose dont-il eu conscience est que sa gorge n'était plus obstruée et il n'en fallu pas moins pour que le félin redresse à peine son buste en prenant une grande et profonde inspiration qui gonfla tellement rapidement ses poumons qu'il se pliait désormais de douleur en se tenant la poitrine. Il ressentait comme une vive sensation de brûle s'étalant de sa langue jusque dans son corps et se retrouvait soudainement avec des courbatures un peu partout au niveau de son corps. Des soldats commencèrent à s'avancer dans l'arène de combat et isolèrent les esclaves présents, Hagr'an ne faisait pas exception malgré son état lamentable. Un bruit sourd se fit alors entendre, comme un corps venant s'écraser au sol et le Souma tourna immédiatement sa tête vers cette direction alors qu'il luttait pour ne plus être dos au sol. Dans son état actuel de faiblesse il ne voyait rien ou si peu mais il avait tout de même encore certains réflexes, ce qui était d'ailleurs assez impressionnant.


" Qui crois tu être pour exiger quoi que ce soit ici ? Tu n'es pas ici pour exiger la moindre faveur, la moindre requête, le moindre ordre ! Tu es ici pour obeir comme tout les autres ici ! Tu n'es qu'un insecte que je me ferai un plaisir d’écraser sous ma botte si l'envie m'en prend !"

Certains des soldats s'étaient également avancer vers la Twi'lek pendant que celle-ci était au sol mais très vite la jeune femme leur fit signe de se reculer et ils s’exécutèrent aussitôt, emportant les esclaves déjà mutilés avec. Le pauvre Souma encore au sol n'avait pas à faire à n'importe qui, comme pouvait en attester les paroles qui suivirent.

" Tu crois être digne d'être choisie alors que tu n'es pas même capable de suivre les directives d'un simple échauffement ? Qui t'as ordonné de prendre le dessus ? Qui t'as ordonné de chercher à m’impressionner ? Tu viens tout juste d’abîmer un de mes jouets et cela n'est pas quelque chose que je vais pardonner ! "

La Twi'Lek se faisait présentement remonter les bretelles de manière on ne peut plus clair, en grande partie à cause de sa célébration de victoire plus que pour avoir botter les fesses d'un autre esclave. Elle voulait se faire voir et se montrer digne d'intérêt sauf que la maîtresse des lieux ne l'entendant pas, mais alors pas du tout, de cette oreille. Si elle ne l'avait pas humilié de la sorte est-ce qu'elle aurait eu simplement un rappel à l'ordre ? Fort probable bien que la métisse semblât dire l'inverse. En tout cas elle venait de diminuer grandement la capacité de combattre du jeune Hagr'an et cela ne plaisait vraiment pas à cette demoiselle.

" Tu vas devoir apprendre où se trouve ta place, Esclave ! "

Si la jeune femme ne prêtait aucune attention à l'esclave au sol c'est car elle savait sans doute pertinemment qu'il était présentement hors de combat et incapable de représenter le moindre danger. Elle se serait probablement méfiée autrement à moins d'être certaine que les esclaves ne bronchent pas et il faut bien avouer qu'ici, les nombreux soldats présents lui permettaient peut-être de prendre de tels risques. Bien entendu le félin n'aurait rien tenté même s'il en avait l'occasion mais quelqu'un attaché à sa liberté aurait probablement eu une mauvaise idée à ce moment-là. Le problème des esclaves quand ils ne sont pas classés tel quel dès leur naissance est qu'ils ont tendance à vouloir s'évader à un moment ou un autre, contrairement à Hagr'an qui savait très bien qu'il était préférable de donner docilement la patte.

La vision revenait enfin et désormais le félin voyait flou, ce qui est bien mieux que le noir complet d'il y a quelques secondes. C'était bien suffisant pour voir une lame rouges et une autre jaune apparurent des mains de la jeune femme vu la position dans laquelle il se trouvait. Et s'il s'agissait du fameux sabre dont parlais l'homme en noir tout à l'heure ? Et si elle était bien un Sith ? Et si elle était bien celle qui était censé porté le coup de grâce aux esclaves comme il avait été expressément dit ? Présentement tout cela semblait correcte et ne félin ne regrettait plus de s'être fait atomiser. Mieux valait passer pour un esclave vaincu que désobéissant : l’expérience prouve que.

Maintenant que la vision le revenait enfin, il n'avait plus qu'à profiter de ce magnifique spectacle alors que la Twi'Lek commençait à gémir et supplier son bourreau de l'épargner et que cela ne se reproduirait plus jamais. La femme toute pâle, petite et mince, allait-elle être réceptive devant cette esclave des arènes qui semblait se mettre bien volontiers à la place de l’insecte ? Ou la Sith allait-elle définitivement l'écraser sous sa botte ? Le félin avait lui réussit à se mettre à genoux après de nombreux efforts alors que le soldat à ses côtés le maintenant désormais dans cette position, pointant le canon de son fusil blaster sur la jugulaire de l’esclave, qui avait un léger sourire un coins de la gueule en voyant ce qu'il se passait sous ses yeux. Quoi qu'en pense cette femme, le Souma lui devait beaucoup pour lui avoir sauvé la vie et il ne ferrait aucun doute qu'il ferait tout pour entrer dans ses bonnes grâces. Cela commencerait d'ailleurs par sa docilité et par regarder le sol au passage de cette Sith, afin de lui montrer sa soumission. En espérant quelque part que cela marche, autrement il serait vu comme tous les autres et destiner à mourir ici.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysanne Ha'mi
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 339
Âge du perso : 19 ans
Race : Métisse Falleen ~ Arkanienne
Binôme : ~Apprentie de Darth Ynnitach

~Pressentie pendant un temps pour devenir l'apprentie de Darth Valeras

~Ancienne apprentie de Darth Araya (décédé)

Feuille de personnage
Activité actuelle: Chasse le Tuk'ata
HP:
33/71  (33/71)
PF:
60/72  (60/72)

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV : Ysanne Ha'mi]   Mar 2 Jan 2018 - 5:39







______Un sourire se dessine sur les lèvres lorsque je vois la terreur se dessiner dans les yeux de l'esclave alors que les Sabres Lasers s'activent. Va t elle être à la hauteur de ses ambitions et de mes attentes ? Cette question trouve une réponse assez rapidement, puisque je n'ai pas même le temps d'ouvrir les hostilités que la Twi'lek se met à me supplier et m'assure que jamais plus elle n'agira de la sorte !

" Alors tout ceci n'était que du flan ? Une jolie comédie pour que je pose les yeux sur toi ? Je croyais que tu voulais être choisie ? Tu crois vraiment que je vais choisir quelqu'un qui supplie pour sa vie comme un chiot dès la première difficulté ? "

______J'attendais d'elle qu'elle tente de me prouver sa valeur, qu'elle appui ses dires ! Elle voulait être choisie, elle l'est en ce moment même alors qu'attend t elle ? Continuant d'avancer je peux lire la confusion dans son esprit, mais au lieu de répondre positivement à celle-ci, elle semble être complètement submergée par ! Une bien mauvaise réponse qui rend cette esclave complètement inutile à mes yeux et c'est pour cela que je brise la distance d'un bond rapide avant d'enfoncer mon Sabre Laser dans son abdomen.

______La sentence laisse un froid dans l'arène et c'est sans même m'en soucier que je laisse le corps de la Twi'lek tomber au sol, alors que je me retourne vers le second protagoniste de cette vaste blague qui s'est joué sous mes yeux. Est il du genre à laisser tomber au premier obstacle lui aussi ? D'un geste de la main je fais disparaître le soldat qui le tient en joue avant de m'adresser à lui directement.

" Qu'as tu à dire toi ? Tu as vu ce que je viens de faire subir à celle qui t'a dominé sans la moindre difficulté... Te crois tu suffisamment doué pour la surpasser si je te laisse quelques minutes pour te remettre de ta défaite? "

______Marchant lentement vers le Souma, je me stoppe devant lui avant de le dévisager, mes Sabres Lasers toujours activés et prêts à frapper, si jamais il m'offre une réponse aussi médiocre que celle de son homologue à présent décédée. Autour de nous le silence est pour le moins pesant et personne n'ose s'activer, de peur d'avoir à m'affronter directement je suppose. Sans attendre la réponse de l’intéressé, préférant le laisser réfléchir quelques instant je m'adresse au Maître des lieux .

" Fais les s'affronter les uns contre les autres, j'affronterai avec plaisir les vainqueurs de chacun des duels. Garde un de tes meilleurs esclaves pour celui-ci. Suivant sa réponse, je veux voir ce qu'il a dans le ventre s'il est motivé comme il se doit. "

______Mon regard se repose sur le Souma dans l'attente de sa réponse.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hagr’an
Esclave
Esclave
avatar


Nombre de messages : 51
Âge du perso : 18
Race : Souma
Binôme : Esclave personnel d'Ysanne Ha'mi

Feuille de personnage
Activité actuelle: Combat dans une arène de Dromund Kass
HP:
71/71  (71/71)
PF:
56/56  (56/56)

MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV : Ysanne Ha'mi]   Dim 21 Jan 2018 - 3:06







" Alors tout ceci n'était que du flan ? Une jolie comédie pour que je pose les yeux sur toi ? Je croyais que tu voulais être choisie ? Tu crois vraiment que je vais choisir quelqu'un qui supplie pour sa vie comme un chiot dès la première difficulté ? "

C'était avec une certaine joua que le Souma voyait son adversaire supplier pour sa vie face à cette femme qui lui était toujours inconnu, mais qui n'avait pas du tout l'air de vouloir plaisanter. Tout à l'heure elle avait déjà démontré l’étendue de ses pouvoirs, du moins c'est ce que croyait l'esclave velu, et désormais elle possédait des armes qu'il n'avait jamais vu auparavant. Qui pouvait-elle bien être ? Et avait-elle l'intention de se battre contre d'autres êtres inférieurs à elle ?
Il serait très vite fixé mais en attendant, il ne pouvait que voir cette petite et frêle proche humaine ne faire qu'une bouchée de la Twi'lek d'un bon aussi soudaine et mortel. En effet la femme au teint pâle ne se fit pas plus attendre pour lui ôter la vie dès sa première attaque en lui enfonçant une de ses lames au niveau de l'abdomen. Maintenu fermement genoux au sol avec vraisemblablement la volonté que le Souma observe les moindres détails de la scène, la sentence laissa cependant un calme plat dans la salle et ce de la part de tout le monde. Visiblement peu de gens s'attendaient à une chute de ce genre.

Sans même se soucier de la Twi'lek qui chutait au sol sans vie, elle regardait désormais vers l'esclave, doté d’une épaisse fourrure caractéristique de sa race, très rare. Le premier réflexe de celui-ci fut tout bonnement de perdre son regard sur les bottes de cette femme plutôt que d'affronter le sien, démontrant ainsi d'emblée une preuve de soumission à cet être plus puissant que lui, tandis que le soldat relâchait complètement son emprise sur le docile esclave. Enfin pas tant que cela en réalité, vu ce qu'il s'était passé peu avant.


" Qu'as tu à dire toi ? Tu as vu ce que je viens de faire subir à celle qui t'a dominé sans la moindre difficulté... Te crois tu suffisamment doué pour la surpasser si je te laisse quelques minutes pour te remettre de ta défaite? "

Les bruits de pas se rapprochaient ainsi que les bruits sourds des sabres, faisant légèrement trembler le félin, qui redressa cependant la tête par réflexe et dévoilant ainsi son visage, mais toujours en fuyant le regard de celle qui se tenait désormais devant lui. Cette position il en avait l'habitude et bien qu'elle ne fût pas forcément la plus confortable ou la plus convoitable, mieux valait ne pas se rebeller comme le fit son bourreau peu avant. Pourquoi l’avait-elle tuée d'ailleurs ? Si l'intention était de démontrer qu'elle se moquai éperdument des esclaves disponibles et quelle prendrait les plus forts parmi les plus dociles, elle avait fait en effet une forte impression auprès du troupeau présent. Autrement, cela resterait une énigme.

Désormais il fallait répondre à sa question et rapidement, lui qui s'attendait il y a encore quelque seconde à perdre la vie à son tour se voyait désormais confronter à une question sérieuse en apparence. Mais c'était surtout les deux derniers mots utilisés qui résonnaient dans sa tête : "Ta défaite". A plate couture oui et c'était sa toute première depuis ses débuts dans le milieu des combats et il aurait bien hurler que c'était était en grande partie à cause de sa blessure ou de son éloignement des arènes durant un moment, mais il n'était qu'un esclave et la moindre excuse que ces derniers cherchaient à se trouvés étaient une bonne raison de les écraser encore un peu plus. Le Souma l'étant déjà suffisament il n'était pas dans son intérêt de réduire à néant sa persévérance et de baisser ainsi les bras ou du moins pas à ce stade. Il avait l'intime conviction que s'il ne montrait pas les crocs très vite il subirait le même sort que son adversaire, étalée au sol.


" Fais les s'affronter les uns contre les autres, j'affronterai avec plaisir les vainqueurs de chacun des duels. Garde un de tes meilleurs esclaves pour celui-ci. Suivant sa réponse, je veux voir ce qu'il a dans le ventre s'il est motivé comme il se doit. "

Cependant il fut coupé alors qu'il s’apprêtait à ouvrir la gueule pour donner sa réponse. Visiblement elle commandait ici et elle destinait celui qui préalablement vaincu a affronter l'un des meilleurs esclaves. La femme accordait donc véritablement une seconde chance au Souma qui d'un coup redevenait plein de vigueur une chose était certaine, désormais c'est lui qui écraserait son adversaire. Peut-être qu'elle le tuerait ensuite et qu'au pire des cas il succomberait lors de ce combat mais au moins, il ne partirait pas sur une humiliation et son amour propre serait sauf. C'était une opportunité à saisir qu'il comptait bien ne pas laisser passer et pour la première fois,
il s'accordait désormais le luxe de regarder avec un regard perçant celle qui le dominait par la taille étant donné sa position.


« Je ne resterais pas sur une défaite. Je combattrais n'importe qui pour me racheter. »

Les dés étaient jetés et désormais il fallait assumer ses paroles et ce, dès que celle qui tenait des armes fortement lumineuse l'autoriserait a se relever, que ce soit de manière explicite ou non. Son avenir et sa vie étaient désormais en jeu et le moindre faux pas signerait son arrêt de mort. Il le savait mais n'avait aucun choix alternatif, il devait vite se remettre dans le bain. Il avait été un esclave domestique très peu de temps en comparaison de sa carrière dans les combats illégaux. Il était temps de prouvé qu'il méritait le peu de renommée qu'il avait si jamais les gens ici avaient bien entendu parlé de lui. D'ailleurs auraient-ils des armes ? Jusqu’ici ce ne fut pas le cas et le Souma n'était pas ici pour poser des questions, il faudrait donc improviser en fonction des instructions et se taire jusque-là. Et s'il gagnait son combat, cette femme aurait-elle ses sabres et sa Force ?

Une fois debout son adversaire fut vite désigné, un Dévaronien approchant lui aussi les deux mètres, sans comptés les cornes, et répondant au nom de Kourt fut appelé et se présenta tout aussi rapidement au pas de course. Bien plus imposant que la Twi'lek et semblant légèrement en surpoids dans ses vêtements il semblait capable d'opposer on ne peut plus de résistance. C'était à mains nues que les mâles commenceraient le combat alors que les provocations commençaient déjà de la part de l'être à peau rouge.
« Je connaissais Crysta et elle était parmi les plus faibles de l'arène de combat d'où nous venons. Je peux te jurer que » et ce fut sans prévenir et de manière inattendu que le félin coupa subitement la parole a son prochain adversaire « Tu pourras bientôt la rejoindre. » Et comme on pouvait s'y attendre il n'en fallait pas plus pour que les deux individus se charges mutuellement pour un combat bien virile façon pugilat, la tactique en moins. Deux brutes de fonderie qui visiblement voulaient en finir l'un avec l'autre au plus vite ou tout du moins en apparence. Cela manquait peut-être cruellement de style mais au moins nous pouvions avoir la certitude que le combat ne mettrait pas trop de temps pour trouver un vainqueur et vu l'état du félin, il valait mieux ne pas trop s'attarder.

Se faire ainsi écraser la gorge l'avait considérablement affaibli malgré les quelques minutes de récupération, ce qui était tout à fait logique, mais il ne fallait rien laisser transparaître de ce style. Uniquement une maîtrise de la situation et le Souma prouva bel et bien qu'il l'avait en se décalant tout en continuant sa route juste avant le contact, tout en balançant sévèrement son genou dans le foie de son adversaire qui s’écroula au sol en se tenant l'abdomen avec un cri de douleur on ne peut plus audible. L'esclave avait probablement casser quelque chose chez son adversaire et bien qu'il se tînt désormais le genou, en grimaçant, preuve d'un choc on ne peut plus brutal, il ne désirait pas que le combat s'attarde plus longtemps. Se jetant littéralement sur son adversaire au sol, le but était simple tout en faisant attention à ce que des armes de leurs soient pas envoyés précisément à ce moment-là, ce pourrait subitement rééquilibrer le combat. Frapper le plus possible et le plus fort possible avec son coude le crâne de son adversaire contre le sol et ce, jusqu'à ce qu'ils soient séparés ou que son adversaire finisse immobile dans une mare de sang. Le tout fut accentué d'un très fort hurlement, tout en accentuant ses coups.



[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retour aux sources [PV : Ysanne Ha'mi]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Retour aux sources [PV : Ysanne Ha'mi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Dromund Kaas-