La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La campagne de Gerrenthum (PV Grendo & Cohorte)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mid E'roïb
¤ Dirigeant ¤
¤ Dirigeant ¤
avatar


Nombre de messages : 84
Âge du perso : 45 ans
Race : Cyborg/Quermien
Binôme : Cohorte : Droïde-capitaine de la garde prétorienne

Feuille de personnage
Activité actuelle: Se lamente de la destruction de sa flotte
HP:
72/72  (72/72)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: La campagne de Gerrenthum (PV Grendo & Cohorte)   Lun 16 Oct 2017 - 23:22

Tout autour de la zone aérienne qui consistait en une immense et large tour parsemée de grandes plate-forme externes à divers niveaux, s'étendait un panorama de manufactures gigantesques bercé par le son des milliers de laminoirs au travail. Malgré l'absence significative de trafic aérien sur Anoat, en raison de la pauvreté sociale et de la rigidité des lois juridiques, on apercevait dans les cieux, des légions d'astrocargos qui venaient décharger et récupérer les matériaux destinés à la production industrielle, sur fond d'un ciel ambre tirant sur l'amarante. La transcendance des couleurs qui se reflétaient dans la haute-atmosphère de la planète compensait légèrement l'aspect aigre et terne de sa surface, livrée à la désolation des steppes gelées, parfois traversées de montagnes accidentées.
L'activité urbaine qui s'était développée tout autour de l'astroport depuis la prise du pouvoir du tyran était un microcosme du macrocosme industriel qu'était ce monde-usine au service de la technique.

C'est dans cet astroport principal , situé en périphérie des faubourgs d'Anoat Polis, que la Nomenklatura locale attendait patiemment la flotte Neimoidienne qui venait d'être annoncée en orbite.
A la suite d'une rencontre tenue secrète sur Monastère, le Sénateur Grendo S'orn avait effectivement convenu avec son homologue de la planification d'une campagne à l'encontre de la planète Gerrenthum.

Avec plusieurs de ses conseillers, Mid se promenait au dernier étage du vaste spatioport qu'il avait fait rouvrir depuis la visite du Moff Stoker, dans le seul but de ne pas s'ennuyer lorsqu'il recevait un partenaire, un homme d'affaire ou même un enquêteur. Une activité fourmillante et énergique grouillait donc à bord de cette tour érigée dans la mer de glace. Il y avait de nombreuses boutiques vendant toute sorte de futilité, des parfums qu'il avait fait venir de plusieurs planètes et d'autres bagatelles dont lui et sa nomenklatura se faisaient les seuls clients. On pouvait parfois sérieusement se questionner sur l'état de sa santé mentale, mais la question ne serait de toute manière jamais verbalisée dans la sphère de direction, par crainte de la pénitence.

Mid sortit d'un magasin gastronomique en réajustant sa cape écarlate. Avec sa stature figée et sa silhouette longiligne, il ressemblait à un porte-manteau drapé d'un lourd textile.
Non loin de lui, se tenait celui qui avait bien failli le tuer lors de son escapade sur Naboo, lorsque le cyborg s'était mis en quête d'un garde du corps idéal. Cette fastidieuse aventure avait au moins eu le mérite de résoudre le problème. Cohorte était une machine à tuer par définition.
Depuis son rattachement à la sécurité personnelle du Secrétaire-général, le droïde avait reçu le commandement d'une garde prétorienne nouvellement crée sur son propre modèle. Un essai expérimental qui faisait frémir tous les chefs de la police politique, le Téknéou, qui voyaient d'un œil jaloux et méfiant le prestige accordé à ces « boîtes de conserves ».

On patienta un moment, discutant de la campagne à venir et du partenariat qui venait d'être passé avec l'Empire Sith, lorsque le retentissement lointain de bruits de réacteurs précipita la nomenklatura vers l'antichambre d'où surgirait le commandant du corps expéditionnaire Neimoidien : l'Amiral Durd.

La pièce était une grande salle qui avait volontairement été agrandie par le gouvernement pour accueillir des personnalités importantes. Le plafond était incroyablement haut et de nombreuses fresques gravées dans une roche sombre ornaient les parois des murs métallisés. Un tapis rouge avait été déroulé jusqu'à la bouche de sortie de la passerelle d'extraction du transport qui ne tarderait pas à accoster la plate-forme extérieure.
Entouré de ses conseillers et de sa garde rapprochée, le cyborg à l'apparence impassible attendait l'arrivée de l'homme de main du Sénateur S'orn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grendo S'orn
¤ Dirigeant ¤
¤ Dirigeant ¤
avatar


Nombre de messages : 428
Âge du perso : 57 ans
Race : Neimoidien

Feuille de personnage
Activité actuelle: Grand Monarque du Commerce, Ministre de la Sécurité Intérieure
HP:
56/56  (56/56)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: La campagne de Gerrenthum (PV Grendo & Cohorte)   Dim 22 Oct 2017 - 8:46


Neimoidia - Koto-Si

« Tirez-lui une balle en pleine tête » lâcha subitement le Sénateur S'orn en observant d'un oeil dédaigneux l'individu agenouillé et ligoté, le visage ensanglanté par les multiples coups reçu par sa garde personnelle. L'homme pleurait tout en demandant pitié au politicien qui malheureusement pour lui avait déjà donné l'ordre d'en finir. Le tir fût rapide, tandis que la carcasse vint retomber lourdement sur le sol à quelques centimètres des bottes du Ministre.

« Suivant, même question que votre prédécesseur, avez-vous quelque chose à dire par rapport à cette fuite d'informations ? » même cas de figure, un second neimoidien pieds et mains liés derrière le dos faisait face au Sénateur qui était bien décidé à obtenir les réponses à ses questions. Son plan d'envoyer une flotte en orbite d'Anoat afin d'aider le Tyran Mid E'roïb était un réel succès, mais c'étant sans compter la trahison de certains sous fifres à la langue pendue. Un ménage discret était donc nécessaire.

« Mons.... Monsieur le Sénat..eur....je vous en supp...supplie »

« Eliminez-moi celui-là aussi. » et le corps d'une nouvelle victime vint rejoindre le précédent, jonchant également le sol dans une marre de sang. S'orn n'était pas prêt à faire dans la dentelle, une fuite d'informations pouvait mettre en péril la suite des opérations et il n'était prêt à prendre aucun risque.

« Et vous, je suppose que vous allez me demander pitié également. Vous êtes le dernier encore en vie. Je vous conseille de parler rapidement, ma patience a des limites que nous avons déjà dépassé depuis longtemps. Je vous écoute. A qui avez-vous divulgué ces informations ? »

Le dernier prisonnier avait, comme ses prédécesseurs, le visage ensanglanté, une bosse énorme sur l'oeil droit probablement due à un coup de crosse de blaster, il saignait de la bouche mais tenta malgré tout de parler.

« Vot...votre...oncle...monseigneur. » lui dit-il en puisant dans les dernières forces qu'il lui restait. La nouvelle avait l'effet d'une bombe. L'oncle de Grendo S'orn, celui à qui il avait vendu les yeux fermés toutes les parts de sa société, celui qu'il considérait comme un second père, un membre de la famille loyal. Se pouvait-il qu'il veuille faire tomber le politicien ? S'orn ignorait encore tout du complot qui se fomentait dans son dos mais il comptait bien déjouer chaque conspiration qu'il rencontrerait à l'avenir.

« Quoi ?!!! Vous mentez !!! » hurla-t-il en lui refilant une gifle d'une puissance telle que l'individu fût renversé sur place. « Misérable insecte, vous essayez de semer le doute dans mon esprit ! » Et un coup de botte supplémentaire dans le thorax juste pour la forme. « Vous-donnez moi ça immédiatement ! » dit-il à l'un de ses hommes de mains en désignant son arme. S'orn s'empara du blaster qu'il pointa sur la tempe du jeune individu mal en poing. « Je vous donne dix secondes pour me donner une preuve de ce que vous racontez. Pas une seconde de plus. Dix...neuf....huit...sept....six....cinq....quatre... toujours rien ?? Trois....deux....un.... »

« Une autre....est au courant....sa fille...elle lui donne... régulièrement des....informations.... »

Et S'orn pressa la gâchette pour faire exploser la tête du malheureux qui pourtant avait dit toute la vérité sur cette affaire. Etait-il prêt à l'entendre ou préférait-il vivre dans l'illusion d'un monde sans trahison ?

*********************************************

Anoat - Spatioport

Le voyage s'était déroulé sans inconvénient, tout comme Grendo l'avait prévu. Une tâche difficile mais pas impossible que d'envoyer une partie de la flotte neimoidienne à l'autre bout de la galaxie pour venir en aide à un tyran dans ses sombres projets de conquête territoriale. Et même si officiellement le Gouvernement de la planète avait refusé sa requête, S'orn avait pu profiter de l'envoi de ces vaisseaux en maintenance pour prétexter leur départ. L'Amiral Durd en personne gérait les opérations, de nombreux vaisseaux de combats légers étaient stationnés en orbite d'Anoat. Des Frégate de classe Mezhan et Corvette de classe Lorca principalement, sans oublier le vaisseau amiral, un Croiseur Praetorian. C'est dans ce dernier que Durd donnait ses ordres au reste de la flotte.

« Amiral, votre navette vous attend. Une escorte est déjà à bord. »

« Parfait Commandant, je vous donne la gestion des opérations durant mon absence. Que la flotte reste en orbite jusqu'à mon retour. »

« A vos ordre Amiral. » répondit-il en le saluant. Durd tournant les talons et faisant route vers sa navette, prête à le déposer sur le sol d'Anoat. Les manoeuvres de décollage déclenchées, celle-ci quitta le navire amiral, s'éloignant largement de la flotte sur le pied de guerre. Durd observa non sans une certaine fierté tous ses vaisseaux sous commandement puis se replongea dans ses pensées jusqu'à l'atterrissage. La passerelle aussitôt déployée, il pu enfin quitter le vaisseau et poser pied sur la planète. Là l'attendait toute la clic de Mid E'roïb qu'il rencontra enfin en personne. D'un pas décidé, il s'avança vers lui et le salua, secondé de sa garde personne, une vingtaine de neimoidiens armés, au garde à vous.

« Monsieur le Secrétaire Général, Amiral Durd, le Ministre S'orn m'envoie régler quelques ... problèmes. » dit-il toujours convaincu de venir aider Mid E'roïb à débusquer des agents impériaux dans le secteur Javin « Mais nul doute qu'avec cette nouvelle collaboration nous mettrons un terme à l'existence de ces traitres. Comment puis-je vous aider ? Le Ministre a été assez vague sur mon rôle dans cette opération qu'il a qualifié d'une importance cruciale pour la paix dans notre galaxie. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cohorte
**Droïde**
**Droïde**
avatar


Nombre de messages : 93
Âge du perso : 6 ans
Race : Droïde
Binôme : Mid'E'Roïb (employeur actuel)

Feuille de personnage
Activité actuelle: En discussion avec S'Orn
HP:
49/80  (49/80)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: La campagne de Gerrenthum (PV Grendo & Cohorte)   Dim 29 Oct 2017 - 15:54

Randuin aurait trouvé la chose amusante s’il était encore de ce monde. Cohorte n’en doutait pas une seule seconde. Depuis son contrat passé sur Naboo beaucoup de choses s’étaient produites. L’assassinat à l’encontre de Mid’E’Roïb –ou plutôt la tentative- n’avait été qu’un test destiné à évaluer les performances de combat de SCAR-5 en vue de lui proposer un poste de garde du corps. Un métier confortable et plutôt bien rémunéré qui permettrait à Cohorte de vivre sans avoir à craindre les lendemains. A dire vrai, cette proposition lui permettait de sortir de son existence faite de précarité et de dangers, de surcroit depuis le décès de Randuin.

Le tyran d’Anoat craignait visiblement pour sa vie car il demanda à Cohorte de lui confier ses plans de conception embarqués afin de concevoir une garde rapprochée d’autres droïdes à son image. SCAR-5 avait été quelques peu réticent de prime à bord à l’idée d’être copié, mais après réflexion il accepta.
Le fait d’être un droïde au modèle très rare rendait tout aussi difficile la tâche de trouver des pièces détachées afin de remplacer les éléments trop sévèrement endommagés en combat pour être réparés ou rafistolés. Cohorte posa plusieurs conditions : la première était qu’il aurait besoin de nouveaux logiciels de commandement afin de prendre la tête de cette garde rapprochée, la seconde était qu’aucun de ces droïdes ne pouvait se retourner contre lui, la troisième était qu’il se chargerait de les former lui-même au combat. Hors de question pour Cohorte de se fier à un des gardes du corps de Mid’E’Roïb au niveau de la formation du personnel de sécurité rapprochée de son nouvel employeur vu la facilité déconcertante avec laquelle il avait été capable d’éliminer une dizaine d’entre eux. Ces conditions ayant été acceptées, il accepta de recevoir son amélioration de son cervodroïde avec des schémas tactiques plutôt conventionnels. SCAR-5 baptisa le groupe dont il faisait partie : le commando Sattius en hommage au seul ami que SCAR-5 avait eu au cours de son existence.

Aujourd’hui, Cohorte se tenait aux côtés de Mid’E’Roïb pour sa première sortie avec son escouade dont il avait débuté la formation. La demande de Mid lui avait parue suspecte car la formation de son escouade était encore loin d’être complètement terminée et ses acolytes avaient pour l’instant reçu que des schémas tactiques plutôt classiques. L’escouade était capable de se battre, mais pas avec autant d’efficacité et d’expérience que Cohorte. Il n’avait pas encore été informé de l’objet de cette rencontre si ce n’est qu’il allait rencontrer un émissaire envoyé par Grendo S’orn pour résoudre un problème qui perdurait depuis longtemps. L’amiral Durd, un neimoidien qui avait été placé à la tête d’un détachement de la flotte Neimoidienne était arrivé. Escorté par une vingtaine de Neimoidiens armés, Cohorte les jaugea de ses photorécepteurs afin d’estimer leur degré d’expertise militaire. En cas de problèmes, il estima ses chances de survie ainsi que celles de son escouade à hauteur de 64,7%.

Fort heureusement pour eux, l’heure ne serait sans doute pas à un échange d’armes entre gardes rapprochées respectives. L’amiral Durd ne prêta aucune attention aux droïdes de prime à bord, et se présenta immédiatement auprès de Mid tout en le saluant. Visiblement il était question de traitres, mais fort heureusement, l’amiral Durd semblait ne pas en savoir beaucoup plus que Cohorte qui demeurait intrigué par ce que son nouvel employeur devait bien avoir en tête.
SCAR-5 resta silencieux et continua d’observer la scène tout en écoutant très attentivement l’échange de paroles qui allait avoir lieu d’ici quelques secondes. Vêtu comme à l’accoutumée par son vieux poncho grisâtre et tâché. Poncho que Mid avait suggéré à Cohorte de retirer pour le remplacer par un vêtement plus élégant, mais Cohorte avait refusé. Cet habit qui partait en lambeaux avait une valeur sentimentale pour le droïde qui avait également refusé de communiquer sur l’origine de cet habit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mid E'roïb
¤ Dirigeant ¤
¤ Dirigeant ¤
avatar


Nombre de messages : 84
Âge du perso : 45 ans
Race : Cyborg/Quermien
Binôme : Cohorte : Droïde-capitaine de la garde prétorienne

Feuille de personnage
Activité actuelle: Se lamente de la destruction de sa flotte
HP:
72/72  (72/72)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: La campagne de Gerrenthum (PV Grendo & Cohorte)   Mar 5 Déc 2017 - 12:14

Le cyborg plaqua sa main droite au niveau de l’aine en s'inclinant si légèrement qu'on ne vit à peine la différence. Il rendit au Neimoidien son salut avant de rétorquer sur un ton calme :

-Votre présence me ravis, Amiral Durd, et à travers moi s'exprime le peuple entier d'Anoat.

L'ensemble des dignitaires du Parti Mineur saluèrent à leur tour le Neimoidien, puis, au bout d'un moment, Mid invita son comparse à lui emboîter le pas.

-Si vous voulez bien me suivre, Amiral, nous avons à dialoguer, vous et moi.

Une dizaine de minute plus tard, Durd, Mid, ainsi que plusieurs hauts dignitaires Anotiens étaient rassemblés dans une antichambre transformée en salle de conférence pour l'occasion. Une longue table ovale en obsidienne flottait au-dessus du sol au milieu de la pièce. Elle était bordé d'une série de sièges circulaires anti-grav qui planaient à un mètre de hauteur. On invita l'ensemble à s'asseoir. L'Amiral Durd était assis à l'une des extrémités de la table avec quelques uns de ses suivants, tandis que le Secrétaire-Général se trouvait à l'autre bout. Entre les deux individus, la Nomanklatura locale occupaient les deux flancs de la table. Des néons incrustés au plafond diffusaient une lumière ambre tandis que des aérateurs intégrés aux parois ivoires de la pièce soufflaient de l'air tiède. Deux droïdes de combat étaient postés devant le sas rond de la pièce, et un troisième, le Capitaine Cohorte qui commandait l'unité prétorienne, se trouvait un peu plus loin.
Lorsque l'ensemble fut installé, le cyborg prit la parole.

-Cher ami, laissez-moi mettre fin à vos interrogations. L'Empire est entrain d'implanter sa présence dans le Grand Javin en cherchant à retourner des planètes entières contre la République !

Mid frappa du poing sur la table en faisant trembler légèrement les verres des dignitaires à côté de lui.

Mes services de contre-espionnage ont détecté plusieurs de leurs agissements dans le Secteur Anoat, et nous avons une forte raison de croire que la planète Gerrenthum abriterait un programme d'arme de destruction massive, sans savoir s'il nous est seulement destiné ou bien s'il vous concerne également, ainsi que la République toute entière. Si nous n'envahissons pas rapidement Gerrenthum, qui sait quels armements diaboliques ces fous utiliserons contre nous tous.

Il fit une pause en croisant ses phalanges sur la table, avant de jeter à Durd un regard interrogateur.

-Je ne dispose que de peu de troupes disponibles, mais j'ai à disposition une unité d'élite expérimentale commandée par le capitaine Cohorte ici présent. Comment procédons-nous, Cher Durd ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La campagne de Gerrenthum (PV Grendo & Cohorte)   

Revenir en haut Aller en bas
 

La campagne de Gerrenthum (PV Grendo & Cohorte)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Espace :: Espace Intersidéral-