La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Arcanautès : Les Aventuriers du monde perdu (Terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Darth Asmenys
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 41
Âge du perso : 30 ans
Race : Zabrak

Feuille de personnage
Activité actuelle: Guerrier Sith Assassin
HP:
100/100  (100/100)
PF:
73/73  (73/73)

MessageSujet: Re: Arcanautès : Les Aventuriers du monde perdu (Terminé)   Ven 10 Nov 2017 - 23:06

Après son petit tour au mess, Asmenys était restée presque tout le voyage dans sa cabine. Il faut dire qu'elle ne parlait pas beaucoup, et ne se mêlait pas trop aux autres. De quoi repousser l'équipage sans en avoir l'air. Ses ordres différaient de ceux des autres, il ne lui était pas nécessaire de jouer les mondaines. Elle avait simplement entendu parler de Noanes et son apprentie, et de ce que faisaient les mercenaires. Elle n'avait besoin de rien de plus, puisque tout son travail aurait lieu lorsqu'ils seraient tous arrivés à destination.
Malgré les interruptions. Une antique balise Rakata aurait pu lui être utile, mais elle choisit de rester à bord de l'Arca. Il y avait bien assez de monde désireux de la visiter pour ne pas qu'elle s'en encombre. D'ailleurs, le retour de l'équipe chargée de l'exploration la conforta dans l'idée, il n'y avait rien eu d'intéressant à exploiter et à ramener.

Mais dans les instants qui suivirent, une nuée d'étranges créatures ailées surgit de nulle part -ironique, dans le vide spatial- et s'en prirent au navire stellaire. Du moins, c'est qu'elle entendit, et cela suffit à la faire sortir de méditation et de sa cabine. Elle avait assez relu ses diverses fiches et ses ordres pour se le permettre. Les couloirs étaient en effervescence, les soldats couraient pour se rendre à leurs postes, et les hauts-parleurs crachaient leurs directives. Et donc, réitérèrent l'annonce que des créatures évoluant dans le vide spatial attaquaient l'Arca, validant les bruits de couloir. Sabre à la ceinture, elle suivit le mouvement sans bruit et sans user de son rang pour avoir le passage au détriment des militaires lambdas. Personne ne fit donc attention à elle.
Mais si les soldats se dirigeaient aux postes de combat, une assassin Sith risquait de ne pas être à sa place avec eux. Elle finit donc par changer de route et finit par arriver à proximité des communications. Elle entendait une voix masculine parler, ainsi que son aura. Elle retira sa capuche sur son visage et entra sans un bruit. Son intuition avait touché dans le mille. La voix presque juvénile, même étouffée par son masque, de Gasyot Noanes contrastait avec son physique imposant -quoi qu'un peu petit comparé aux autres. Il essayait d'ailleurs de se montrer intimidant, mais manquait du charisme nécessaire pour l'instant. Elle se posta sans un bruit derrière lui, les bras dans le dos.

- Noanes, en charge des opérations ? Anathos serait fier de vous, le petit fermier de Dubrillion a bien progressé depuis son arrivée chez les Sith...

Quel dommage qu'il ne reste plus rien de son passé sur Dubrillion depuis peu. Elle aurait aimé avoir des informations en plus sur lui. Elle n'en savait que très peu, et cela lui donnait l'impression d'avoir peu de moyens de manipulation à son encontre. Dans son travail, l'information était capitale. Toujours derrière lui, elle ajouta :

- Pourquoi n'utilisez-vous pas la Force pour vous débarrasser de ces choses ? Le Côté Obscur pourrait être plus efficace... et pourrait éviter qu'un tir mal ajusté ne détruise les hublots et vitrages, n'est-ce pas ? Cela pourrait être une meilleure... alternative ?

Ses yeux mordorés prirent une expression de défi. Il était dit que l'humain n'aimait pas que l'on remette en cause son intelligence. Mais pour les yeux d'Asmenys, il n'était qu'un jeune Sith hautain et imbu de sa personne, voulant à tout prix faire ses preuves. Il y avait tout un monde entre ces deux Sith. Elle, avait voué son existence à être une ombre parmi les ombres, une simple Sith lambda. Lui, semblait rongé par l'ambition comme tous les autres. Mettant en premier lieu sa réussite plutôt que celle des Sith. Mais les apparences étaient souvent trompeuses, elle en était un parfait exemple. Il était possible que Gasyot ne soit pas celui qu'il semblait être.

- Laissez cette partie à d'autres. L'équipage est sans nul doute plus formé à ce genre de situations que nous, le provoqua-t-elle.

Elle n'avait cependant pas tort. S'ils n'utilisaient pas la Force pour détruire les créatures, ces deux Sith ne feraient qu'encombrer les communications. Et tant que ses dons de pilote ne se manifestaient pas, la zabrak ne serait pas plus utile dans un chasseur. Elle n'était performante qu'un sabre à la main -ou en mission pour Malevolus. Elle resta donc dans sa position, à observer les créatures attaquer le navire.

- Oh, avant qu'il ne soit trop tard... Pouvez-vous demander au major s'il est possible de capturer l'une de ces créatures ?

Nul doute que Malevolus et certains Sith seraient plus que satisfaits de pouvoir étudier une créatures encore inconnue dans leur partie de la galaxie. Une créature pouvant vivre en plein "vide" spatial, qui plus est. Il y avait probablement quelque chose à en tirer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gasyot Noanes
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 58
Âge du perso : 24 ans
Race : Humain
Binôme : Maître de Asherat Shahrizai

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
0/90  (0/90)
PF:
51/84  (51/84)

MessageSujet: Re: Arcanautès : Les Aventuriers du monde perdu (Terminé)   Dim 12 Nov 2017 - 10:28

«Je me fiche de vos remarques assassin...mon maître n'était qu'un abruti qui se servait de moi pour son ascension personnel. Je me suis libéré de mes chaînes et c'est pour l'ordre Sith que je combat et que je grandis.»

Répondit sèchement le guerrier Sith toujours au poste de communication sous son masque de métal froid et rigide comme sa seconde peau. Il écoutait les différents soldats et membre d'équipage qui s'activait à la tâche afin d'accomplir la mission au mieux pour ne pas énerver le Sith derrière eux. Tout en observant sans doute par les hublots les différentes créatures qui tournoyaient toujours autour de l'appareil impériale, le/la zabrak continuait encore à déblatérer ses provocations. Ce à quoi le jeune humain ne répondit pas. Il n'était pas idiot pour répondre à ce genre de chose essayant de garder au maximum sa concentration avant de répliquer à ses paroles.


«Je connais vos méthodes assassin...ne croyez pas que je ne me suis jamais renseigner sur vos méthode. Vos provocations? Gardez les. Si vous pensez pouvoir me manipuler vous vous trompez…bien que je sois un simple guerrier Sith, vous ne savez pas de quoi je suis capable. Pour répondre à votre question, bien que la Force sois une alternative, nous devons avant tout protéger le vaisseau par les moyens de bord et garder de l'énergie conséquente en cas de pépin.»

Le Sith pouvait paraître faible après ces mots mais il se doutait bien que l'autre Sith n'était pas dupe, Gasyot calculait soigneusement chacune de ses actions pour des événements à venir car après ne sont-ils pas en terres inconnu et sauvage? La prudence est donc de mise en permanence. Et voilà encore que son interlocuteur de l'ordre continuait à parler lui arrachant un petit soupir métallique...rien de quoi s'affoler. Plus d'une fois il avait songé à user de son pouvoir afin de le dominer et contrôler son esprit par la Force mais il valait mieux s'en servir comme il venait de le dire juste à l'instant, capturer une de ces fameuses créatures vivante ou morte et l'étudier sans trop l'endommager.


«Si vous voulez faire votre remarque au Major, je vous en prie, le canal avec le pont est toujours ouvert...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etiam Benhult
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
avatar


Nombre de messages : 154
Âge du perso : 40 ans
Race : Drall
Binôme : Personne.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
65/65  (65/65)
PF:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Arcanautès : Les Aventuriers du monde perdu (Terminé)   Dim 12 Nov 2017 - 13:23

« Du calme les enfants, pas de panique, tout le monde à son poste, ceci n'est pas un exercice.
Lieutenant Aquilax, Monsieur Arlsen, faites-moi péter ces machins. Couvrez-nous le temps que nous regagnons l'axe d’accélération. Monsieur Benhult, vous êtes prié d'arriver vivant à bord. »

À bord du Baladin, le message émit par Maiev Alexandras mit un terme sur les palabres au sujet de la balise. Les soldats constituant l’escorte s’animèrent, les scientifiques également. Chez certain de ces derniers, la curiosité l’emportait sur la crainte et ils eurent tôt fait de se coller aux hublots pour observer ces singulières créatures du vide sidéral. D’autres, en revanche, n’étaient déjà pas très loin de la panique. Le petit cargo corrélien inspirait bien moins sécurité que la frégate impériale. Etiam, aux commandes, haussa à peine un sourcil. Non qu’il ne soit pas lui-même surpris par la tournure des événements, mais il se contrôlait tant et si bien qu’à l’instar d’autres maître dans l’usage de la Force, il donnait parfois l’impression que l’univers pouvait exploser sans que cela ne semble le concerner. Il pressa simplement le bouton de la radio pour y délivrer un message aussi stoïque que lapidaire :

« Ici le Baladin. Bien noté. Terminé. »

Il activa ensuite les boucliers déflecteurs de son appareil, désigna les commandes de la tourelle au soldat qui lui paraissait suffisamment concentré, puis ajouta d’un calme égal :

« On n’ouvre le feu qu’en dernier recours. »

Effectivement, ils n’étaient pas là pour jouer les héros. Avec autant de scientifiques à bord, la destruction du Baladin signerait tout simplement l’échec de la mission, puisqu’il n’y aurait quasiment plus personne pour étudier l’artéfact Sith. Le Drall tenait en outre à savoir de quoi l’équipage de l’Arca était fait. Il s’absorba dans son pilotage. Le voilà déjà à proximité du bâtiment militaire. Il croisa une escadrille de chasseurs puis commença à s’aligner sur l’accès au hangar. L’espace s’emplissait de rayons laser, la bataille était engagée. La Lame d’Or n’en oublia pas pour autant de signaler à l’Arca qu’il était en procédure d’entrée, histoire d’éviter de voir débouler une nouvelle escadrille alors qu’il s’engageait dans les hangar, ou que la frégate ne fasse une manœuvre brusque faisant sortir le cargo de l’axe approprié. Il obtint le feu vert et franchit les portes. Encore un peu et il éteignait ses réacteurs.

« Terminus, tout le monde décent. »

Oui, tout le monde mais pas lui. Pragmatique, il préféra rester à bord du Baladin. Même s’il n’avait pas l’intention de redécoller, il estimait judicieux de demeurer dans son appareil au cas où la frégate soit détruite. Il aurait ainsi une chance de s’échapper, de survivre. C’était mille fois mieux que de se précipiter dans de vulgaires capsules de secours. Bien sûr, on n’en était pas encore là et il espérait bien que l’attaque ne soit au final qu’une péripétie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Vankrayn
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 140
Âge du perso : 30 ans
Race : Humain
Binôme : Aucun... Pour l'instant !

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
64/64  (64/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Arcanautès : Les Aventuriers du monde perdu (Terminé)   Mar 14 Nov 2017 - 4:57

Environs 7 semaines dans une coursive de l'Arca proche du mess...

"Kof... Kuf... Heuuuurrr..."

~~~~~
Bon c'est vrai que notre chers Joseph a une meilleur répartie en temps normal...
Mais il faut dire aussi quand temps normal, il n'est pas entrain de se faire étrangler via la Force par un stih en manque d'amour propre qui veut se la péter...
Et pourtant il a pas insulté ou autre... Il est polie est tout mais ça ne sembla pas suffire pour nos forceu noir... Surtout le mec avec son masque...
~~~~


Il se releva une fois que la pression autour de son cou disparue aussi rapidement et désagréablement qu'elle était apparue... Et pourtant ce n’était pas l'envie qu'il lui manquer de lui faire la bise avec son casque quand il se pencha vers lui... Dans une parodie de tentative d'intimidation somme toute normal pour un sith...
Il lui aurait bien signalé qu'il était sous les ordres du Major et pas des mecs en toge noir mais quelque chose en lui lui soufflait qu'il l'aurait moyennement apprécié...
Meme si c'était techniquement vrai...

Sachant que la plus sage des réactions et celle qui lui permettrait de vivre un peut plus longtemps que deux minutes serait de se taire... C'est ce qu'il fit en les suivants en silence, l'ayant déjà tué une dizaine de fois différant dans sa tête...




Quelques minutes plus tard dans le mess:

Il venait à peine de se mettre à les suivre en portant tout le bardas qu'il avait fait tombé lors de sa suffocation, qu'un homme, d'age moyen, tenue de cuir lâche et un holster contenant un pistolet blaster... Donc la tenue d'un pilote de vaisseau, l'apostropha pour lui proposer une partie avec une certaine Supisy...

Cette rencontre aussi courte que brève eu au moins le mérite de lui ramener le sourire au lèvre sachant déjà avec qui il passera la majeur partie de son temps futur... Peut être avait-il croisé ces futurs yeux...

Et son humeur ne pue être qu'au beau fixe quand il pue apprécier la nourriture gustative du mess, qui le surpris par la richesse de la nourriture proposé... Pour de la nourriture de militaire, lui qui tait habitué au gruau...
Il semblerait que dans l'armée Impérial on ne pouvait pas dire que l'on mourait de faim, pour l'instant...

Il fit donc la queue, prit son plateau, se fit servir de manière automatique par un droïde de service qui lui donne la strict quantité de nourriture qu'il avait droit avant d'aller s’asseoir à une table qui n'était pas occupé. La rencontre avec le convois de sith lui ayant passable enlevé l'envie de pendre contacte avec les membres d'équipages... Pour l'instant.
Il put néanmoins apprécier la disparité et le grand nombre de personne présente... Tant différent par leur tenue, uniforme ou race...

~~~~~
Bha un moins il y a de la bonne nourriture... Premier bon point...
Il semble aussi y avoir quelques personnes avec qui il pourra passer le temps... Second bon point...
Et il y a les siths, les procédures militaires, les ordres suicidaires et débiles a suivre et d'autre trucs tout aussi folichon... Tellement de point négatif qu'il ne pouvait tous les comptés.
Mais bon c'est le boulot...

Hey ! Regarde celle-là... Là-bas... Avec son visage rouge noir, comme si elle était tatoué... Dommage elle à la robe et le sabre sinon... Bha quoi d'autre... Des soldats en pauses... Des techniciens aussi... Hum... Pas ici qu'il y a aura une bagarre pour s'amuser...

Pour sur !
~~~~


Il avait à peine posé son plateau repas remplit de bonne chose. Enfin il l’espérait...
Qu'une sonnerie retentis dans tout le vaisseau avec un message dans les haut parleur. Message qui ne soufrait d'aucune ambiguïté...


Une réunion allait se préparer et bien entendue une absence serait lourd de réponse...
C'est donc un profond soupir qu'il prit son plateau et qu'il suivit donc le mouvement des quelques personnes qui s'étaient levées, semblant réagir a l'appel.
Il perdit par ailleurs quelques minutes car un robot s'était pendant un temps interposé pour l’empêcher de partir avec les couverts... Certainement consignés.

~~~~
Hey ! Il faut bien manger pour se battre... Et puis c'est pas comme si quelqu'un va lui dire quelque chose non ?
Enfin... Peut être...
~~~~




Encore quelques minutes plus tard, dans une salle bondée, position inconnue...

~~~~~
Il y en a du monde pour la réunion... Mercenaire... Membre d'équipage... Officier militaire... Vieillard en robe.. Sith... Un chat ?!
En tout cas le concepteur du vaisseau aimait les style architecturale qui en imposé et il avait très bien intégré un genre de hublot qui bien que jolie... Peut mettre en doute le cotée sécuritaire de la chose...
Il avait pas une combinaison pouvant le protéger du vide spatial si la vitre explose par exemple...
Fin bref il va y avoir de la parlotte, alors autant trouver un coin tranquille où grignoter ces morceaux de poisson pendant qu'il parle...
Bon appétit !
~~~~

Il écouta les discutions et le discourt de son employeur de manière polie mais désintéressé...
En gros il devait chercher... Un objet que personne n'a jamais vue, ni ne sait à quoi il ressemble...
Dans un secteur galactique où personne n'était jamais allé... Et dont les sois-disant derniers seraient tous morts...

Et cela pour un hypothétique objet qui contiendrait... Selon les écrits de vieux manuscrits qui tombaient en poussière... Tout les savoirs d'un ancien Sith... Encore eux... Très puissant de surcroit...

Mais il devait quand même avouer, entre deux tranches d'anguilles, que le Major savait manier sa langue pour faire miroiter gloire, honneur et richesse à cette bande de décérébré qu'il poussait des cries d'encouragement général et ce qui semblerait être la devise du vaisseau.


*Dégénéré... je le suis tout autant qu'eux à les suivre... Voire plus... Bwahaha*



7 Jours plus tard... A bord de l'Arcia...

Cela fessait donc maintenant plusieurs jours qu'il était du voyage... 7 jours durant lequel il n'a pas chômé...
En tout premier lui ce qu'il fit après avoir déposé son plateau vide a la fin du briefing c'était d'aller voir le pilote indépendant qui l'avait invité pour faire plus ample connaissance...


Et qu'elle connaissance... Après partie, perte gain... Histoire raconté et boisson partagé... Durant lequel il pue enfin faire connaissance avec cette "Sup'ypi"... une jolie petite twi'lek qui, au vue de ça tenue, semblait savoir se battre...

~~~~
Haaaaa... Enfin des personnes normales sur ce vaisseau... Un pilote indépendant qui exécrait autant que moi les siths et qui semble ne pas avoir sa langue dans sa poche...

Bha je lui ai bien raconté mon périple de deux mois dans une jungle dans le secteur Hutt pour traquer quelqu'un et lui m'a raconté certains de ces meilleurs actions de pilotage...
On a aussi discuté vaisseau, il m'a fait le tour du sien et j'ai parlé du mien, lui promettant de le faire a son tour visiter si d'aventure je peux le lui montrer...

Pour Supisy faut voir... Pas eu le temps de beaucoup discuter et elle m'a l'air du genre timide avec les inconnues... Mais bon moi je le suis pas alors tout va bien !
On a tout le temps...
~~~~~


Mais il ne fit pas que jouer, et perdre au passage, au pazzak ou discuter  pendant ces 7 jours. Enfin presque...
Il pris aussi l'habitude d'explorer le vaisseau de fond en comble, de regarder les plans et d'aller le plus loin dans le vaisseau... Du moins le plus loin que son accréditation le lui permettait...
Ce qui au final ne lui donné pas beaucoup de marge..
.
L'avant du vaisseau lui était strictement interdit sauf en cas de permission spécial d'un officier présent... Ce qui n'arriverais sans doute jamais...
La partie supérieure centrale... Les dortoirs lui étaient bien entendue autorisés, sauf le secteur assignés au sith... Et même lui ne prix le risque de s'y approcher, ne voulant pas prendre le risque de recroiser le sith avec le masque... 

Juste en dessous se trouvait la zone à "vivre" du vaisseau avec le bar, le mess et des salles d’entraînements pour garder les militaires en formes...
Autant dire que la aussi il y avait accès... Sauf à certains endroit spécifique comme le carré des officiers dans le bar...

La dernière partie du vaisseau qu'il n'avait pas accès était bien entendue la salle des machines et des moteurs ainsi que la section ventrale du navire...



~~~~
Cela lui pris bien deux jours pour vadrouiller dans tous les recoins des zones qu'il avait accès...
Mais cela il le fit entre ces périodes de jeux... Boisson... Musique...
Oui oui musique...
Le son musicale que les membres d'équipages entendaient parfois, ce faible son qui s'étendait dans le navire via le système d'aération et qui dénotait dans ce monde de rudesse et d'ordre aboyé a tout bout de champ...

C'était lui ! Et sa flûte... Durant des moments de tranquillité et de paix, des moments de solitudes qu'il trouvait dans un local désaffecté et qui semblait peut utiliser ou seulement pour entreposer des choses... Un placard à balais... Un gros placard à balais...
Mais il jouait de sa flûte et fessait profiter tout le vaisseau de ce chant lyrique et musical qui sifflotait quand l'envie lui prenait...

Bha ! Le mystère n'est pas bien compliqué pour celui qui a deux neurones... Tout le monde pouvait bien voir qui se trimbalait avec une flûte en acier striées de bande noir a la ceinture...
Le liens et vite fait...
~~~~



Il profita aussi de cette "pause" pour continuer a affûter et s’entraîner, pratiquant pendant plusieurs heures par jours des exercices d'entrainement physique, de combat au corps à corps et d'entrainement au tir.
Ce fessant il côtoyait les soldats impériales qui n'hésitaient pas alors a le critiquer car étant "non professionnel" comme eux... Il leur était forcément inférieure...


Il put alors défier le tireur d'élite de la section qui venait de le critiquer et pue alors leur montrer que le "non professionnel" en avait dans le ventre... Et plus bas...
Et il pouvait sentir que même s'il l'avait fulminé, arguant que la machine avait un dysfonctionnement ou qu'il avait triché... Malgré tout ce qu'ils disaient, il pouvait voir qu'il avait gagné des points...
Et que petit à petit, leur opinions sur lui changeait... Ce qui était toujours un plus quand il devra dans un futur plus ou moins proche se battre a leur cotée...

~~~~
Balade dans le vaisseau...
Partie de carte avec Pash dans son vaisseau...
Discutions au mess avec Supisy...
Moment détente avec sa flûte dans une salle désaffectée aux multiples aérations...
Et de nombreux entraînements en tout genre tout au long de la journée...

Autant dir
e qu'il ne s'ennuyait jamais !
~~~~




De retour au présent...

Son élan artistique semblait avoir de nouveau pris son envol via ce qu'il a put voir derrière les hublots... Un océan de couleur chatoyant qu'il semblait traverser avait rendue la musique d'ordinaire calme et paisible un brin impétueuse et mouvementé... Il allait d’ailleurs arriver à un moment grandiose quand une secousse brutale lui fit perdre son doigtée et une alarme bienvenue étouffa l'horrible son qui en sortie...

~~~~
Raaaa... Que c'est rageant de voir autant d'effort fournit disparaître dans le méandre du vide en un instant...
Comme tout ceci est futile, mais est ce que leur expédition l'est tout autant ?
Hum... A voir...
~~~~~

Remettant rapidement son casque et agrafant sa flûte à sa ceinture, il sortie en trombe dans le couloir pour remonter vers la mess avant de s’arrêter en plein élan.
Les membres d'équipages passaient a cotée de lui sans même lui jeter un regard trop occupés à rejoindre leur poste... Mais le problème était là !
Lui n'en avait aucun...

Se rendant compte que tout le monde pouvait bien s'occuper de ce problème la, il se mit a remonter le couloir avec un calme contrastant avec la course éperdue ambiante...
Il profita d’ailleurs de son petit moment de marche tranquille pour écouter ce qu'il se disait sur les fréquences radio qu'il avait accès...
D'après ce qu'il comprit.... Le vaisseau avait fait une escale devant une station Rakta ou Rataka... Et que le vaisseau ainsi que le transport avec une équipe envoyé examiner la station c'était fait attaquer par une horde de bestiole spatiale...

Comprenant qu'il ne pourrait rien faire pour l'instant... D'une part parce qu'il n'avait pas de chasseur et d'autre part parce qu'il gênerait plus qu'autre chose l'équipage. Il fit ce qu'il fessait toujours quand la situation ne le concernait pas... Boire !


~~~~
Tiens semblerait que messieurs "Masque" semble vouloir prendre les choses en mains... Mouai... Sortir les chasseurs pourquoi pas... Tiens en parlant de vaisseau... Mais alors... Pash est partie s'amuser certainement... Pour sur !
Bha... Peut être qu'il pourrait inviter Supisy au mess, autant en profiter vue qu'il y a personne...
Ouai... Puis boire seul c'est nul !
~~~~


Il activa alors son comlink pour envoyer un message à Sup.

"Hey ! Sup... C'est Joseph... Ouai le mec au casque en T... Mais oui celui qui perd toujours au pazzak contre Pash... Mouai voilà... Tu es toujours sur l'Arca ?! Hum... Bha je te propose de profiter qu'ils sont tous occupés pour aller leur soufflé les desserts... Ouaiii, parait que c'est des glaces... Bha si tu veux discuter, tu sauras où me trouver..."

Il laissa son comlink activé d'une pat pour écouter distraitement ce qu'il se disait sur les fréquences et au cas où... Si quelqu'un aurait une idée saugrenue...
Du genre... Lui ordonner de faire quelque chose contre les bestioles...


Ps:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darth Anetherion
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 391
Âge du perso : 39 ans
Race : Humain
Binôme : En recherche d'un nouvel adepte

Feuille de personnage
Activité actuelle: Se cache quelque part dans la galaxie, complote contre la République
HP:
90/90  (90/90)
PF:
95/95  (95/95)

MessageSujet: Re: Arcanautès : Les Aventuriers du monde perdu (Terminé)   Mar 14 Nov 2017 - 15:27



Darth Zaaz...Le Commandant en Second de l'Inquisition Sith...Personnage crée de toute pièce par Anetherion et Valeras lors de la réinsertion du Sorcier Sith au sein de l'Empire...Mais aujourd'hui, Valeras est mort et Zaaz, bien qu'inexistant, est aujourd'hui à la tête de l'Inquisition en attendant qu'un autre chef soit nommé par le Conseil Noir...Darth Zaaz...le leader par intérim du bras armé du clergé Sith...Il ne fallut pas plus longtemps à cette opportunité d'être saisie par le Sorcier Sith. Après tout, il était Darth Zaaz et ce plan avait été organisé depuis une longue période par Anetherion et Valeras seulement...Et comme le second avait péri, il n'y avait plus que la seule vérité du Sorcier Sith de valable. Zaaz avait été très absent de la politique et des affaires internes de l'Ordre Sith, officiellement, il ne prenait aucun parti et laissait ses administrés gérer l'Inquisition comme bon leur semblait mais lorsque le " maître occulte " de l'Inquisition eût vent de l'affaire concernant de l'Arcanautès...Anetherion ne pût s'empêcher de reprendre son rôle pour prendre part à cette expédition, reprenant son armure et son masque pour reprendre son rôle.

Zaaz s'était donc rendu sur Dromund Kaas, en toute discrétion comme à son habitude, il laissait l'organisation du MISO à ses alliés et complices tandis qu'il prendrait part à l'expédition. Il passa nombre d'heures à étudier tout ce qu'il pouvait apprendre sur le projet de l'expédition, fouillant chaque information de l'immense banque de données inquisitoriale sur le sujet. Il finit même par convoquer les responsables de l'expédition, Holz et Alexandras, pour leur expliquer que toute l'expédition se ferait sous l’œil vigilant du leader actuel de l'Inquisition mais que celui-çi ne se montrerait que si et seulement si...la nécessité se faisait urgente...Il exigea également qu'une partie entière du vaisseau serve de quartiers à l'Inquisition, responsable de l'équilibre à bord et que Zaaz n'en sortira pas tant qu'il n'aura rien à apporter, annonçant également, qu'il saura tout ce qui se passe au niveau du commandement de l'expédition et qu'il n'hésitera pas à intervenir personnellement en cas de litige. Il finit par prendre Holz à part pour lui faire part d'informations secrètes concernant leur voyage...Des informations qu'il n'aurait jamais eût lieu de révéler en temps normal et qu'il devra s’efforcer d'oublier.

Lorsque l’expédition débuta, aucun des membres de cette expédition ne pouvait s'attendre à ce que Darth Zaaz, la légende urbaine au sein des Sith, avait pris part en personne à cette expédition, exception faite aux quelques officiers et Sith de l'inquisition présents à bord, bien que des rumeurs pouvaient faire état d'une telle présence prédatrice...Il resta le plus longtemps possible dans les quartiers de l'Inquisition à s'abreuver du savoir et des connaissances secrètes de leur...passager clandestin...Il passa jour après jour à faire pression sur son esprit et à abuser de sa force pour extraire chaque détail, chaque parcelle de savoir, la moindre petite goutte de ses connaissances...Tout était lentement absorbé par le Sorcier Sith sous couvert de son identité d'Inquisiteur en chef. Il passait le temps qu'il ne passait pas à tourmenter son " invitée " à donner ses instructions à Holz et aux autres officiers, sans jamais se manifester et prenant bien garde à ne jamais permettre les autres utilisateurs de la Force présents à déceler sa présence, quoi qu'il arrive.

Il attendit patiemment, des jours entiers, observant en silence les commandants, les mercenaires, les Sith...puisant dans ses savoirs, cherchant les identités, fouillant dans les passifs. Il se moquait de comment les nommer, il voulait simplement savoir comment les contrôler et les calmer si le besoin se faisait...Tous étaient des Sith, tous obéissaient à la hiérarchie et je suppose que rencontrer un Sith aussi mystérieux et supposément influent que Darth Zaaz pourrait plaire à nombre d'entre eux...Mais Anetherion ne recherchait pas la notoriété, il voulait que cette expédition arrive à son terme. Personne ne pouvait parler de lui car il ne s'était encore jamais montré une seule fois. Il était accompagné d'une douzaine d'êtres sensibles à la Force, asservis par l'Inquisition et contrôlés par le Côté Obscur, chargés de veiller aux intérêts de l'Empire et d'alimenter le pouvoir de Darth Zaaz. Ces esclaves avaient également servis à organiser la perpétuelle torture de leur captive, détenue dans les profondeurs du vaisseau à l'abri des regards et défendue de tout regard par les rituels et usages de la Force obscure du Sorcier Sith. Il restait dans l'ombre, en silence, ressentant les actions et le chaos à bord de la flotte expéditionnaire grâce aux esclaves qu'il détenait en son pouvoir, là où personne ne pouvait aller ou le ressentir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ervin Holz
Militaire
Militaire
avatar


Nombre de messages : 38
Âge du perso : Trente-six ans
Race : Humain

Feuille de personnage
Activité actuelle: Attaque Repaire de la Nuit
HP:
72/72  (72/72)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Arcanautès : Les Aventuriers du monde perdu (Terminé)   Jeu 16 Nov 2017 - 22:52




Holz et ses comparses venaient de déboucher dans la salle des moteurs par le tunnel qu'ils avaient précédemment emprunté. Ici aussi, l'heure était aux émois et à la panique générale. La salle était harcelée par une puissante lumière rouge qui augmentait et diminuait significativement en intensité sous le bruit tonitruant de l'alarme apparemment synchrone dans tout le navire.
Les militaires traversèrent la pièce en courant, se ruant vers les ascenseurs qui menaient aux étages supérieurs, jouant des coudes sur leur chemin pour se frayer un passage dans la foule d'ouvriers asservis qui s'agitaient ça et là en se dispersant dans le chaos et les heurts.
Parvenu devant l'ascenseur, Holz entra le premier en sentant son oreillette droite grésiller. C'était Alexandras qui l'appelait.

-Major, où êtes-vous ?

-Sur le chemin, rétorqua t-il en actionnant la fermeture de la porte, à quoi avons-nous affaire, Capitaine ?

-Des rankors, mais en cinq fois plus grands et avec des ailes. Ils cherchent à bouffer le vaisseau, le Guerrier Noanes dirige la défen..

Une terrible secousse frappa soudain l'Arca en mettant subitement fin à la communication. Holz et ses comparses furent projetés d'une extrémité à l'autre de leur compartiment et se cognèrent à la fois entre eux et contre les parois de duracier de la cabine. Parvenus au dernier étage, l'officier traversa en courant le couloir ivoire qui menait à la passerelle, ses hommes sur ses talons, esquivant comme il le pouvait les membres d'équipages qui couraient dans le sens inverse, et les corps inertes de marins impériaux qui jonchaient le sol, sans doute victime des brutales secousses qui n'arrêtaient pas de malmener le vaisseau. Il fit irruption sur le pont de commandement via le sas principal en étant traversé par une immense stupeur devant ce qui apparaissait derrière les vitrages de la pièce.
Dehors, une scène de chaos illuminait les astres colorés de la nébuleuses Sundar. Les monstres de l'espace venaient d'êtres engagés par l'escadre prétorienne du navire stellaire, appuyée par le corsaire Pash Arslen. Les lasers fusaient dans tous les sens, les chasseurs poursuivaient les créatures et les créatures poursuivaient les chasseurs. Il y avait des explosions éparses et les canonnières de bords ouvraient massivement le feu, tandis que le canal de la flotte était inondé d'un déluge d'ordres anarchiques venant à la fois du pont de commandement, des pilotes de combat, des Guerriers Sith et des équipes de maintenance. La situation était surréaliste.
Alexandras qui était montée elle-même à la barre de l'Arca remarqua son supérieur et l'interpella dans la seconde en hurlant par dessus le brouhaha général pour se faire entendre.

-Major, les boucliers de la poupe et du sonar sont à 0%, je ne voudrais pas être là quand ça va exploser !
-On a combien de temps ? Demanda t-il en se cramponnant à une rambarde pour ne pas vaciller sous les secousses.
-Dix minutes si les boucliers de secours tiennent bons !

Il y eu à ce moment là un bruit sourd à l'arrière du vaisseau où plusieurs créatures n'arrêtaient pas de défoncer les parois .. avec leurs têtes.

-Plus que cinq maintenant. Déclara de nouveau Alexandras qui venait d'être avertie par un navigateur. Tiloc'h s'angoissa et se mit à courir partout.
-On va tous mourir ! On va tous mourir !
-Où est le spécialiste de l'Espace ? Mettez-moi en liaison avec Wayan. Ordonna Holz à l'intention des opérateurs qui tentaient de garder leur calme.

Aussitôt, la voix du Docteur Oldo Wayan apparut dans le canal radio de tous les chefs d'unités.

-Je n'ai jamais rien vu de tel, mais cela ressemble en tout cas de loin à des Neebrays Manta, un organisme extrêmophile ovipare issue de la mégafaune spati ..
-Épargnez-nous votre charabia universitaire, Docteur, comment flingue t-on ces saloperies ?
-Si j'en crois mes données issues du centre d'interprétation paléo-spatial de l'Académie de D ..
-Wayan ..
-Elles se coordonnent entre elles, il y a en a normalement une plus grosse que les autres qui assure la fonction de chef de meute. Si nous en venons à bout, peut-être que cela fragilisera l'essaim. Je n'en sais rien !

-Vous avez entendu ? Qu'on abatte cette foutue reine. Déclara Holz dans son communicateur à l'intention des pilotes et des chefs artilleurs.

La situation commençait à retrouver un équilibre lorsqu'un terrible message émit par un pilote impérial retentit dans le canal principal de la flotte.

-Une créature est entrée dans le hangar ! Une créature est entrée dans le hangar !

-Asmenys, prenez les spécialistes nécessaires et sécurisez-moi ce hangar. Déclara de nouveau l'officier dans son communicateur à l'intention de l'Assassin Sith.

Sur place, Monsieur Pimp eut le souffle coupé en contemplant le corps de géant qui se dressait sur deux pattes robustes terminées par des énormes griffes acérées. Avec ses quinze mètres de haut, il touchait presque le plafond du hangar. Ce devait être le plus petit du groupe. Ses immenses ailes étaient repliées sous ses bras terminés par des phalanges disproportionnées. Son corps était trapus et sa peau sombre semblait faite de métal. Les énormes et puissantes mâchoires de son crâne volumineux étaient ouvertes, laissant apparaître des crocs terrifiants prêts à déchiqueter ses proies. Deux feux jaunes flamboyants lui servaient d'yeux.
Trois militaires ouvrirent le feu sur la bête qui les balaya d'un violent revers de bras, projetant les corps désarticulés sur une distance colossale. Soudain, le monstre braqua son regard vers le cargo d'Etiam Benhult qui se trouvait à une dizaine de mètres de lui. D'abord, il se mit à rugir, puis, il traîna sa lourde carcasse en direction de la proie qu'il venait de verrouiller, les bruits sourds de ses pas résonnant dans tout le hangar.

* * *

Quelque part dans l'espace ..

-Nart'udo, que regardes-tu ainsi ?

-Noble Éthéré, des étrangers ont emprunté l'ancien couloir Halfa Inotis. Rétorqua le jeune gardien dans son dialecte. Nous avons intercepté certaines de leurs communications.

Nart'udo posa sa main fine sur un cercle lumineux, activant la retranscription des communications du vaisseau étranger dans un langage qui lui était inconnu. Toutefois, la sonorité des tons employés par les voix, et les bruits de combat en arrière-fond sonore renseignaient sur la situation de ses occupants.

-C'est un vaisseau qui s'est perdu, Noble Éthéré. On dirait qu'ils sont attaqués.

-Encore et toujours, Nart'udo. Les aléas de l'espace infini se répètent de nouveau. De toutes les époques de notre histoire, des navires d'outres-mondes ont sillonnés les astres de ces régions aujourd'hui désolées.

-Oui, Noble Éthéré.

Un silence s'écoula pendant quelques secondes, puis Nart'udo reprit la parole.

-Ils ont l'air en difficulté, Noble Éthéré. Peut-être devrions-nous leur venir en aide ?

-Tu sais bien que nos lois nous en empêche, Nart'udo. Seule compte la survie de notre peuple et la pérennité de notre autarcie. Ces étrangers échoueront comme leurs prédécesseurs. Nous ne pouvons que leur souhaiter d'échapper aux malheurs de ces régions oubliées, afin que de l'expérience naisse la sagesse.
Viens à présent, nous avons à discuter de ton dernier voyage.


-Oui, Noble Éthéré. Rétorqua le gardien. Mais le jeune mâle ne bougea pas tout de suite, demeurant songeur devant sa trouvaille, continuant pendant un moment d'écouter les voix incompréhensibles qui échangeaient entre elles.

-Nart'udo ! Tu viens ?

Sursautant légèrement, le jeune gardien mit fin à l’enregistrement et s'empressa de regagner son maître qui était déjà loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Etiam Benhult
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
avatar


Nombre de messages : 154
Âge du perso : 40 ans
Race : Drall
Binôme : Personne.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
65/65  (65/65)
PF:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Arcanautès : Les Aventuriers du monde perdu (Terminé)   Ven 17 Nov 2017 - 12:36

Il semblait, pour ne pas changer, que les prédictions de Sildi soient en train de se vérifier. Pour autant, il aurait été difficile d’en prévoir la cause avant de la contempler par le cockpit.

« Alors, c’est ça un Neebrays Manta... » murmura un Etiam plutôt stupéfait.

Une chance qu’il ait déjà positionné son appareil face à la porte du hangar. Sans ce demi tour, s’aurait été l’arrière et non l’avant du cargo qui aurait été exposé. Pour autant, une bestiole aussi imposante que ce monstre du vide sidéral ne ferait assurément pas grand cas des boucliers et du blindage d’un frêle cargo. Décidément, la situation commençait vraiment à être tendue.

Le Drall, puisant dans son autodiscipline, réagit promptement. N’écoutant plus la radio, son attention étant désormais réclamée ailleurs, il ralluma ses moteurs et focalisa la puissance des boucliers vers l’avent. Son appareil, hélas, lui sembla répondre avec une affreuse lenteur. Déjà la créature avait balayé les quelques soldats ayant ouvert le feu, déjà elle rugissait, déjà elle s’avançait, terrifiante, gueule grande ouverte.

« J’aurais pas dû éteindre les moteurs. Mais quel manque d’intuition sur ce coup là... »

Il brandit la main, fixa le monstre et laissa la force l’imprégner. Il fit appel aux sombres disciplines Sith afin de plier l’esprit de cette chose.

« Recule. »

Elle s’immobilisa, troublée, désorientée. Mais son esprit demeurait fuyant. Il devait être d’une nature trop étrange. Etiam redoubla d’efforts.

« Recule ! »

Sa voix raisonnait, ferme, dans le cockpit. Et le monstre ne reculait pas. Il semblait même retrouver ses repaires. De nouveau, il rugit. À cet instant, plusieurs diodes sur le tableau de bord du cargo passèrent au vert. Les réacteurs ronronnaient, allumés, les boucliers étaient opérationnels. Etiam tira une commande, la tourelle pivota rapidement et cracha ses lasers. L’appareil n’avait beau pas être fait pour la guerre, la tourelle d’un vaisseau demeurait quand même largement plus puissante que ce qu’un soldat au sol pouvait manier. De surcroît, le monstre était en milieux clos, à bout portant. Impossible pour lui d’esquiver, il prenait tout de plein fouet. Son sang gicla mais il se rua quand même en avant, faisant tout trembler sur son passage. Etiam fit marche arrière avec son cargo, maintenant le tir à plein régime. Le vacarme du combat devait remonter loin dans les coursives. Le monstre frappa. Ses griffes heurtèrent le cargot, faisant naître mille étincelles. Une alarme s’enclencha dans le cockpit. Les boucliers avaient grillés. Second choc, le Baladin venait de heurter la paroi du fond du hangar, l’enfonçant à moitié. Mais la tourelle tirait toujours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gasyot Noanes
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 58
Âge du perso : 24 ans
Race : Humain
Binôme : Maître de Asherat Shahrizai

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
0/90  (0/90)
PF:
51/84  (51/84)

MessageSujet: Re: Arcanautès : Les Aventuriers du monde perdu (Terminé)   Jeu 23 Nov 2017 - 20:57

L'agitation continuait de plus belle au sein de ce… «vaisseau de croisière» comme osaient plaisanter les militaires qui se reposaient sur leur deux oreilles depuis le début du voyage. Finalement ils deviendront plus sage, ils sauront que dans ces régions inconnu, le danger peut-être partout. Au dehors ou même à l'intérieur dès à présent avec ce nouveau visiteur, les informations et les instructions fusaient jusqu'à ce que le guerrier Sith entende que le Major veuille voir la reine de cette meute mourir. Cela aurait été facile si seulement le personnel ne paniquait pas. Il répondit néanmoins à l'instruction du Major avec une pointe d'humour malgré ce visage de métal inanimé.

«Voyons Major...gardez votre calme, sinon l'équipage risque de paniquer encore plus. Néanmoins je m'occupe de cette affaire...»

Gasyot coupa alors la communication avec le pont reprenant celle avec les chasseurs de sortie face aux créatures ainsi que la totalité de l'artillerie. Un hologramme face à chacun d'eux leur faisait face, fièrement pour leur indiquer leurs consignes. Les consignes étaient clair et peut-être que cette expédition lui permettrait de prendre du charisme auprès de ses hommes qui le suivraient peut-être avec cette même fierté. Mais pour le moment il y avait plus urgent. D'un chassé de bras il prononça alors les ordres.

«Fiers soldats de l'empire, combattez pour votre survie ainsi que la réussite de cette expédition qui rentrera dans les annales de l'empire. A tous les chasseurs, concentrez vos tirs sur la reine. A toutes les pièces d'artillerie, je veux un tir nourris sur les créatures alentours du vaisseaux mais aussi sur celles qui pourraient gêner nos vaisseaux en priorités. Exécution! Soyez notre fierté et ne mourrez pas!»


Ces quelques mots auraient put paraître futile néanmoins chacun des soldats répondait de manière affirmative aux ordres un sourire aux lèvres et avec une nouvelle détermination. Sa devait être la première fois qu'un sith devait être un minimum sympathique avec eux qui sais. L'on pouvait entendre les tirs d'artillerie résonner dans tout le vaisseau tel un orchestre symphonique sur les créatures stellaires. Voilà la force de l'Empire et rien ne pourra la faire mettre à genoux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Supisy' Freetaa
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 43
Âge du perso : 28 ans
Race : Twi'lek

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
15/75  (15/75)
PF:
14/89  (14/89)

MessageSujet: Re: Arcanautès : Les Aventuriers du monde perdu (Terminé)   Sam 25 Nov 2017 - 13:25

Le combat venait de s’engager. Plusieurs chasseurs dont celui de Pash venaient de sortir pour aller s’attaquer à cet essaim de créatures tandis que des Sith avaient pris le contrôle de la situation. Je les laissais faire pendant que je regardais Pash s’amuser un peu trop par un hublot. Tant que l’Empire gérait le combat à l’extérieur, je n’avais pas à m’en faire.

Soudain, mon Comlink bipa. Le mercenaire, Joseph m’invita à aller « souffler les desserts » pendant que les autres se battaient. J’étais ravi de voir son sens des priorités. De plus, son message m’arracha un léger sourire, tellement celui-ci était hésitant au vu des différents éléments qu’il me donnait pour que je me souvienne de lui. Il n’y avait pas quarante mercenaires et je retenais les noms pour le plan que Pash et moi mettions au point. Donc oui Joseph, je me souviens de toi.

Je me préparais donc à lui répondre que bien que son offre soit sympathique, je préférais attendre la fin du combat. Apres tout, je devinais que monsieur voulait une tête avec la joli Twi’Lek du vaisseau. Des types comme lui j’en avais rencontrés des centaines. Il n’était pas le premier et ne sera pas le dernier.

Un boucan monstre se manifesta. Il semblait venir du hangar. Je laissai donc tomber ma réponse pour foncer vers le lieu du bruit. Je courais à travers les coursives, ne faisant pas attention à tous les soldats qui filaient vers leurs postes. Une fois au hangar, je constatai avec horreur que je ne m’étais pas trompé sur la source du bruit. Une de ces créatures avait réussi à rentrer et était en train de s’en prendre à un des vaisseaux. Celui-ci crachait des lasers sur la créature qui semblaient ne pas vouloir mourir.

Je remerciai le mercenaire pour son message puis lui répondit rapidement :

« Créature dans le hangar. Vient aider et je mangerais tes desserts avec toi »

Je dégainai alors mon sabre et me mit à courir vers la créature. Heureusement que les passerelles permettaient d’être en hauteur et de longer la créature, cela me permettant de passer à côté d’elle puis de sautait sur elle, enfonçant ma lame dans son aile gauche et glissa tout le long avant de retomber au sol et de sauter derrière des caisses pour me mettre à l’abri.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4483
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: Arcanautès : Les Aventuriers du monde perdu (Terminé)   Sam 25 Nov 2017 - 13:25

Le membre 'Supisy' Freetaa' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :



Attaque de Supisy ratée !


Dernière édition par Maître de la Force le Lun 27 Nov 2017 - 20:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etiam Benhult
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
avatar


Nombre de messages : 154
Âge du perso : 40 ans
Race : Drall
Binôme : Personne.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
65/65  (65/65)
PF:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Arcanautès : Les Aventuriers du monde perdu (Terminé)   Sam 25 Nov 2017 - 13:57

Alors que rugissaient de concert le monstre et la tourelle, emplissant le hangar d’échos funestes, alors que les lueurs des lasers s’unissaient au rouge de l’alarme, faisant danser les ombres d’une singulière façon, Etiam fut frappé d’un affreux pressentiment. Il sut qu’il ne retiendrait pas à lui seul l’abomination stellaire. Or, dans une poignée de secondes, elle allait réduire son cargo en pièces. Le Baladin détruit, le Drall serait piégé dans l’Arca. Il avait horreur de cette étouffante sensation qu’était la séquestration. Il ne s’était engagé dans cette histoire qu’avec l’assurance de pouvoir s’y soustraire en cas de nécessité.

Les mains sur les commandes, faisant abstraction des alarmes bipant dans le cockpit, le regard croisant ceux de la bête, il crut un instant contempler les mises en garde incarnées de Sildi. La radio diffusait pléthore de messages. Il y eut celui, au timbre métallique, de ce sith masqué. Trop de sith, trop de doutes... Ce fut l’élément déclencheur.

Lame d’Or, brusquement, bascula les commandes vers l’avant. Les réacteurs du Baladin eurent un sursaut, portant presque à l’incandescence une partie du mur du fond du hangar, bien trop proche et déjà à demi enfoncé. Le cargo avala les quelques malheureux mètres le séparant du monstre.

« DEGAGE !!! » hurla alors le drall.

La bête, frappée par une fulgurante onde de Force spirituelle, fut à nouveau désorienté. Le Baladin le bouscula. Le temps qu’elle réagisse, c’était déjà trop tard : l’appareil venait de quitter la frégate impériale, désertant une lutte pour plonger dans une autre. Etiam dût zigzaguer entre des chasseurs, des tirs et la nuée, mais ses talents de pilotes l’avaient préparé à pareille cabriole. La maniabilité des appareils Corélien fit le reste.

Voilà l’espace qui se dégageait. Le Drall amorça le saut en vitesse lumière puis il s’accorda une seconde pour contempler la balise Rakata. Quel dommage que cette expédition pue autant le plan foireux, il y aurait eu tant à découvrir... Il soupira, enclencha la radio :

« Holz, j’ai pas signé pour me faire butter. Je me casse. De toute manière, ça serait partie en vrille tôt ou tard. Mes amitiés au Docteur Oldo Wayan. »

Sur ce, le baladin disparût dans un flash de lumière, emportant le Maître Jedi Gris loin de l’expédition.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4483
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: Arcanautès : Les Aventuriers du monde perdu (Terminé)   Lun 27 Nov 2017 - 20:56



La créature attaque Supisy à coups de griffes !



Créature ennemie : 184/200 HP.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4483
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: Arcanautès : Les Aventuriers du monde perdu (Terminé)   Lun 27 Nov 2017 - 20:56

Le membre 'Maître de la Force' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :



Coup critique de la créature !
Supisy : - 24 HP.





[HRP : Supisy, peux-tu mettre un lien vers ta fiche dans ta signature ? Nous en avons besoin quand nous modérons les combats, merci :-)] [PS : désolée pour le coup critique, pas fait exprès !!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joseph Vankrayn
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 140
Âge du perso : 30 ans
Race : Humain
Binôme : Aucun... Pour l'instant !

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
64/64  (64/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Arcanautès : Les Aventuriers du monde perdu (Terminé)   Mar 28 Nov 2017 - 14:50

Pendant ce temps là au mess...

"Négatif je ne peux accéder à votre requête..." *Dit le droïde une énième fois.* "Mais je te le dis... C'est vital pour la défense du vaisseau... Passe moi donc cette glace de Naboo..." *La tête du droïde se penchant sur le cotée comme s'il analysait ce que venait de dire l’être biologique en face de lui.* "Vous dite que ceci est d'une importance vital pour l'intégrité structurelle du bâtiment ?" *L'homme sembla pousser un soupir de soulagement.* "Oui ! Voilà ! La structure tout à fait... Alors cette glace ?!" *Le droïde le regarda silencieusement pendant quelques instants.* "Très bien... Mais cela sera retenue sur votre repas du soir." *Semblant satisfait le droïde se retourna pour partir chercher la glace et revenir avec.* "Tenez..."

Il lui posa alors délicatement la glace contenue dans un verre tout ce qu'il y a de plus commode...
Heureux d'avoir finalement convaincue ce droïde récalcitrant après plusieurs minutes de conversation qui aurait fait pâlir de jalousie un arnaqueur professionnel, il tendit la main pour attraper sa récompense gagnée de âpre lutte.


"GGGGGRRAAAAAAAAAOOOOOUUUUUUUU !!!!!!!!"



Il tourna la tête vers la porte du mess, surprit par le bruit animal qui semblait se répercuter dans tout le vaisseau suivit d'un choc qui fit trembler ses appuis. C'est dans un mouvement de tête horrifié qu'il se retourna vers la glace qui sous le choc était entrains de glisser vers le bord du comptoir... Il pouvait la voir glisser au ralentit vers le bord et il se jeta pour essayer de la rattraper mais ne pue qu'observer, impuissant a la catastrophe.

Les vibrations lui avaient fait perdre ses appuis et il pue sentir le verre qu'il frôla du bout des doigts avant qu'il ne tombe sur le sol, répandant son précieux contenue sur le sol dans un bruit mat....

Il fixa cela pendant un instant avant de regarder le droïde qui semblait imperturbable.

"Est ce que j..." *Le droïde le coupa alors qu'il n'avait même pas finit la phase.* "Nous déclinons toute responsabilité une fois le produit fournit."

~~~~
Ralala quel dommage...
Il ne pourra pas goûter à ce délice de glace qui aurait été un festival de gout dans sa bouche maintenant réduit à du gâchis qui aura tôt fait d'aller dans le compacteur du vaisseau... 
A moins qu'il ne réussisse à improviser pour avoir une autre ration de glace... Peut être qu'en fe...
~~~~

Heureusement pour lui le bip de sa liaison com avec Supisy s'activa et il pue écouter son message qui le mit de meilleur humeur...

« Créature dans le hangar. Vient aider et je mangerais tes desserts avec toi »

Ce message tout simple qui contrasté avec le sien fue plus qu'explicite pour notre mercenaire...
Il allait pouvoir venger la glace tout en confirmant le petit tête à tête prévue avec elle... Peut être que la journée allait bien se terminer au final... Encore fallait-il buter la bestiole qui c'était infiltré dans le hangar !

Il posa alors sur le comptoir la mallette contenant son fusil blaster de précision démonté qu'il portait toujours sur lui et le monta avec les gestes économes de la personne habitué a la manœuvre.

"Tu me gardes la mallette je reviens avec de la compagnie."

Sans attendre une réponse du robot il sortit en se dirigeant d'un pas sur vers le hangar, d’ailleurs il semblait ne pas être le seul car il fut rapidement accompagné de soldat impérial qui devait aussi venir pour la même raison... A savoir virer le passager clandestin...
Plus il se rapprochait du hangar et plus les cries, tirs et bruit de combat se fessait de plus en plus fort et il s’arrêta à l'encadrement de la double-porte menant au hangar pour examiner la scène du regard.

Du coin de l’œil il pouvait voir qu'un vaisseau venait de quitter le hangar en fumant et que de l'autre coté dudit hangar... Oui, il ne rêvait pas... Il venait bien de voir une twi'lek tenant un sabre laser dans les mains volée et heurter avec fracas une pile de caisse.
Se tournant vers l'origine du point d'envol, il avisa alors l'énorme bestiole qui tenait quasiment toute la place dans le hangar et frôler le toit de sa tête.
Pour sur un grand défit que voilà...

Se basant sur des bestioles qu'il avait déjà tué, il savait que les points faibles basiques était: la tête, les organes vital ou reproducteur ou autre... Et le truc qu'il avait juste au-dessus de la bouche était très attirant... Mais pour ça encore fallait-il qu'il soit en position ce qui n'était pas le cas...

"J'suis dans le hangar... Si tu peux l'occuper pour que j'ai une ligne de tir dégagé... Si t'es vivantes..."

Sur ces mots, il se dirigea le corps courbé vers d'un tas de caisse laissé à l'abandon pour se positionner en hauteur et installer son fusil blaster de précision pour commencer à viser ce qu'il ressemblait au "nez" de la bestiole.

Action de combat:
 


Dernière édition par Joseph Vankrayn le Mar 28 Nov 2017 - 14:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4483
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: Arcanautès : Les Aventuriers du monde perdu (Terminé)   Mar 28 Nov 2017 - 14:50

Le membre 'Joseph Vankrayn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :




Tir critique de Joseph !
Créature ennemie : - 16 HP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Supisy' Freetaa
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 43
Âge du perso : 28 ans
Race : Twi'lek

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
15/75  (15/75)
PF:
14/89  (14/89)

MessageSujet: Re: Arcanautès : Les Aventuriers du monde perdu (Terminé)   Sam 2 Déc 2017 - 17:16

Bam. La créature m’envoya valser contre les caisses. Avec Etiam qui venait de décoller, il avait bousculé le monstre, je ne l’avais donc qu’effleuré et elle m’avait envoyé contre les caisses qui dégringolèrent et me recouvrirent. Mon dos me causait un mal de chien. Il me fallut un petit moment pour m’extraire et me relever. J’entendis une vague voix recouverte par les hurlements de la bête. En tournant la tête, je vis le mercenaire qui arrivait, un fusil de précision entre les mains. Il se positionna sur des caisses et mit la créature en joue avant de lui décocher un tir en pleine tête. La créature hurla de douleur et se tourna vers Joseph, me délaissant. Elle envoya alors une de ses ailes contre les caisses. Joseph eut heureusement le temps de sauter et d'esquiver. Il partit se mettre à l'abri.


De mon coté, je recupererai mon sabre qui avait roulé un peu plus loin lors du choc avec les caisses.

Pour ma part, je repris mes esprits, et me rassit derrière les caisses, réfléchissant à ce que je pouvais faire. A nous deux, nous allions avoir du mal à abattre la bête. Il nous fallait des renforts. J’ouvris d’abord une communication avec Holz.

« Monsieur, envoyez des soldats aux hangars, on va avoir besoin d’aide. Une de ces saloperies est entrée. On n’arrivera pas à la contenir. »

Je coupai la communication, espérant que des renforts se mettraient effectivement en route, puis je me mis à méditer. Je cherchais a améliorer ma résistance. J'avais déjà réussi ce genre de technique qui consistait à améliorer ses capacités comme sa force, son adresse, sa vitesse,..

Pouvoir de Force:
 

Je me sentais plus forte. Je sentais que je pourrais faire face à l’abomination qui se trouvait avec nous, mais cette sensation disparut rapidement. Apparemment, j'avais échoué. Il faudra donc faire sans. Me sentant prête, je dégainai mon sabre et sauta par-dessus les caisses. La créature étant maintenant tournée vers Joseph qui avait dû quitter son poste pour se mettre à l’abri. Je me faufilai sous les ailes et arriva au niveau des pattes. J’enfonçai ma lame dans la patte droite. La créature poussa un nouveau cri de douleur et se mit à me chercher. Malheureusement, sentant la lame glisser comme du beurre, je compris une nouvelle fois que je ne l'avais qu’égratigner. Elle n'avait quasiment rien ressenti et j’étais encore dans de beaux draps. Etant heureusement placé en dessous d'elle, j’étais plus ou moins à l'abri. Si j’arrivais à immobiliser cette saloperie, Joseph et les renforts de Holz devraient pouvoir lui causer suffisamment de dégâts pour la vaincre.


Action de combat:
 


Dernière édition par Supisy' Freetaa le Sam 2 Déc 2017 - 20:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4483
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: Arcanautès : Les Aventuriers du monde perdu (Terminé)   Sam 2 Déc 2017 - 17:16

Le membre 'Supisy' Freetaa' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :




Pouvoir de Force de Supisy raté.

Attaque de Supisy ratée ! La créature n'a pas besoin de se défendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4483
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: Arcanautès : Les Aventuriers du monde perdu (Terminé)   Dim 3 Déc 2017 - 17:07



Folle de rage et de douleur, la créature émet un Cri Strident qui agresse brutalement les tympans de toutes les personnes présentes, surtout celles à proximité...

La créature court vers Joseph.


Créature ennemie : 184/200 HP.




Joseph est déboussolé par le cri, il ne pourra faire qu'une seule action à son prochain tour.
Supisy est déboussolée par le cri, elle ne pourra faire qu'une seule action à son prochain tour, en plus de ce filet de sang qui lui coule d'une oreille...

Supisy : - 5 HP.

La créature est désormais à distance de Supisy, mais au corps à corps avec Joseph.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ervin Holz
Militaire
Militaire
avatar


Nombre de messages : 38
Âge du perso : Trente-six ans
Race : Humain

Feuille de personnage
Activité actuelle: Attaque Repaire de la Nuit
HP:
72/72  (72/72)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Arcanautès : Les Aventuriers du monde perdu (Terminé)   Lun 4 Déc 2017 - 10:45





Sven poussa le manche de pilotage, forçant son chasseur à basculer sur le côté pour éviter l'attaque de la « reine » qui semblait l'avoir verrouillé. L'aéronef plongea en piqué en tournoyant sur lui-même, rapidement imité par deux autres pilotes qui venaient se placer en formation à ses côtés. Ils vinrent mitrailler les uns après les autres le gigantesque montre ailé qui les avaient perdu de vu, le faisant éclater d'une rage terrible. Les yeux jaunes flamboyants de la bête semblèrent s'illuminer d'une lueur encore plus vive, puis un éclair de la même couleur en jaillit pour frapper les impériaux. Sven vit le chasseur sur sa droite exploser en vol, sentant les débris épars percuter la coque de son propre appareil tel des énormes grêlons. Ce nouveau drame lui fit émettre un nouveau message à sa supérieure.

-Ici Aquilax, j'ai déjà perdu trois gars, on ne pourra pas les retenir plus longtemps, magnez-vous !

Le vaisseau impérial avait activé ses propulseurs dorsaux et était parvenu à s'extirper du chaos qui se déroulait un peu plus loin, profitant de la diversion opérée par les chasseurs de la flotte qui ciblaient la « reine » de l'essaim.
Ervin se tenait prêt d'Alexandras qui était montée à la barre de l'Arca et gérait elle-même les manœuvres de navigation. Son regard était braqué sur le cockpit derrière lequel surgissait de temps à autres des monstres ailés qui venaient narguer le navire stellaire dans sa course. Les canonnières de bord continuaient de tirer régulièrement sur elles pour les écarter, tandis qu'au cœur même du vaisseau, dans le hangar, une lutte venait de s'engager entre une créature inopportune et des mercenaires arrivés sur place les premiers. Depuis la passerelle, Holz demanda à ce que l'on active la transmission des holocaméras du hangar.
Aussitôt, des images apparurent sur des écrans de contrôle devant lui. Il se pencha dessus. Non sans surprises, il aperçut d'abord ce qu'il restait du personnel de sécurité de la zone, dont les membres dispersés ça et là semblaient tétanisées sur place. Certains se cachaient derrière des navettes de transport en risquant parois quelques tirs timides vers le monstre, tandis que d'autres abandonnaient tout simplement le combat en fuyant vers la sortie. Une décharge de colère traversa la colonne vertébrale du Major, agacé par la bande de couard que lui avaient refilés ses supérieurs. Des incapables indignes de servir l'Empire, exactement le même constat qu'il avait jadis établi sur Dubrillon quand on avait annoncé la retraite.
Au même moment, il sentit son oreillette droite grésiller, tandis qu'un navigateur de bord présent à sa droite lui annonçait qu'un véhicule quittait le hangar.

« Holz, j'ai pas signé pour me faire butter. Je me casse, de toute manière ça serait partie en vrille tôt ou tard. Mes amitiés au Docteur Oldo Wayan. »

Il reconnut immédiatement la voix d'Etiam Benhult, le drall qui faisait parti des mercenaires de l'expédition, et qui s'était vu assurer lors de son recrutement de pouvoir quitter le navire à tout moment, si les choses ne lui plaisaient plus. Ainsi Monsieur Benhult s'imaginait que le Major était un homme de parole. Ce dernier saisit immédiatement son communicateur.

-Abattez Monsieur Benhult.

Le déserteur fut aussitôt ciblé par un soldat de la 4ème Compagnie qui était présent dans le hangar, mais il parvint à s'extraire sans difficulté. Les tourelles de l'Arca se mirent alors à le pilonner. Il n'était évidemment pas question qu'un civil retourne vers la civilisation avec les informations confidentielles qui lui avait été révélé lors du briefing .. Personne ne devait savoir ce que l'Empire Sith recherchait en ce moment dans les Régions Inconnues. Et Holz n'accordait que bien peu d'importance à la vie de ses collaborateurs.

Fort heureusement, il semblait y avoir des individus un plus courageux dans ce rafiot. Le monstre de l'espace était en effet en prise avec une silhouette féminine difficilement discernable dans les mouvements rapides qu'elle exerçaient contre son adversaire colossal. Elle tenait un sabre laser et se déplaçait avec une certaine agilité. Il s'agissait de la Jedi grise Supisy' Freetaa. Le Major fut étonné de la voir se faire projeter violemment par le monstre, avant de se remettre debout et de retourner au combat au lieu de décamper comme ses hommes. Cette petite avait décidément du cran, ce qui ne manqua pas de lui plaire.

-Si nos soldats avaient son courage, la République et les Jedi ne seraient qu'un lointain souvenir. Déclara t-il à l'intention de ses subalternes qui observaient la scène avec lui.

Mais Supisy ne semblait pas être la seule à combattre le monstre. Holz remarqua une seconde silhouette dissimulée sur un tas de caisses. L'individu vêtu d'une armure intégrale avait déployé un fusil de précision. Il reconnut le mercenaire Joseph Vankrayn, tel un chasseur tapis dans l'ombre. Au même moment, un message de la Jedi grise remonta jusqu'à lui.

« Monsieur, envoyez des soldats aux hangars, on va avoir besoin d’aide. Une de ces saloperies est entrée. On n’arrivera pas à la contenir. »

Il était le premier à se demander ce que glandaient ses soldats qui auraient déjà dû être sur zone. L'intervention des deux aventuriers avaient au moins permis d'empêcher la bête de s'attaquer aux navettes de transports garées sur les pistes. L'officier saisit de nouveau son communicateur.

-Retenez le fauve jusqu'à l'arrivée des renforts. Nos navettes de transport ne doivent subir aucun dommage. Je compte sur vous.

Sa phrase à peine terminée, une opératrice Omwati se leva brutalement de son siège, ses mains pressées contre ses oreillettes, cherchant Holz du regard.

-Major, le lieutenant Zorn est bloqué avec ses hommes dans le monte-charge XV5 qui les descendaient au hangar. Il semblerait que les motoréducteurs hydrauliques des ascenseurs aient été endommagés par les secousses.

Ervin se passa une main sur le visage en apprenant que la vingtaine de supersoldat de la "4ème" étaient désormais indisponibles et qu'il ne restait que les tirs-au-flancs de la flotte qui ne voulaient pas se battre. Il n'y avait plus qu'à espérer qu'Asmenys arrive sur place sans tarder, ou que d'autres individus opportuns se manifestent pour sauver l'expédition toute entière ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Joseph Vankrayn
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 140
Âge du perso : 30 ans
Race : Humain
Binôme : Aucun... Pour l'instant !

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
64/64  (64/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Arcanautès : Les Aventuriers du monde perdu (Terminé)   Lun 11 Déc 2017 - 23:37

*Expire... Inspire... Expire...*

ZAP !

*Inspire...*

Il savait quand il avait appuyé sur la gâchette de son fusil que son tir était parfait.
Il vit le tir aller directement dans le "nez" situé juste au-dessus de ça tête et il pris plaisir à entendre le crie de douleur qui en résultat.
Cependant le plaisir fut de courte durée quand ce même crie s'amplifia et ne semblait plus vouloir s’arrêter, amplifier par la résonance du hangar.

Ne pouvant rien faire d'autre que de serrer et les dents et ses mains sur les prises de son armes, il se crue pendant un instant sourd avant de voir la monstruosité le charger dans un bruit infernal.

~~~~
Hum... La bonne nouvelle c'est qu'il n'est pas sourd... La mauvaise c'est qu'il la énervé et que la bébête semble vouloir se venger.
Plusieurs choix s'offre a lui pendant qu'il la regarde s'approcher de lui en détruisant ou envoyant voler tout ce qui se trouve sur son chemin.
D'abord il peut essayer de remonter le moral et la combativité des quelques membres du personnelles du navire qui semblait encore présents et armés... Le problème c'est qu'il n'est pas un bon parleur ou meneur d'homme et qu'il ne pourra pas s'enfuir.
Deuxièmement, il peut lui tirer dessus... Juste pour le plaisir...
Ou ! Il peut tout simplement fuir en jouant à trappe trappe avec elle...
Mouaiiii... Il est dans une situation pourris...
~~~~

Se redressant il se mit bien en avant sur le tas de caisse qu'il avait choisie pour que tout ceux présent dans le hangar et encore vivant ou au minimum conscient puisse le voir.
Il activa au maximum le haut parleur de son casque et braqua son fusil de précision aussi grand que lui a deux mains vers la bête qu'il le chargeait.

"BHA ALORS !!! SORTEZ-VOUS LES DOIGTS DU CUL !!! JE CROYAIS QUE L'EMPIRE AVAIT DE VRAI GUERRIER DANS CES RANGS !!! BANDE DE PLEUTRES !!" 

~~~~
Il vient cordialement de les insultés de la manière la plus humiliante possible... Pour lui...
Il y a donc deux alternatives possibles:
-Soit ils le prennent bien et retrouve un semblant de combativité car il vient de toucher à leur fierté.
-Soit leurs instincts de survie est assez fort pour qu'il se reste planqué... Ou tout simplement pour se venger des insultes aussi...
Un coup de sabacc des plus hasardeux dans tous les cas.
~~~~

Il continua de rester sur la caisse en sachant pertinemment qu'il allait devoir en sauter dans la bestioles voudra le déloger en l'envoyant s'écraser contre les parois du hangar ou l'attraper et le déchiqueter... Il se mit en position le fusil braqué sur sa proie, les jambes fléchies prêt pour un saut en arrière en aveugle...
A situation extrême mesure extrême...

"Tain... C'est chiant..."


Action:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4483
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: Arcanautès : Les Aventuriers du monde perdu (Terminé)   Lun 11 Déc 2017 - 23:37

Le membre 'Joseph Vankrayn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :



Jet de charisme réussi. Les soldats se sentent un peu plus motivés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ervin Holz
Militaire
Militaire
avatar


Nombre de messages : 38
Âge du perso : Trente-six ans
Race : Humain

Feuille de personnage
Activité actuelle: Attaque Repaire de la Nuit
HP:
72/72  (72/72)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Arcanautès : Les Aventuriers du monde perdu (Terminé)   Dim 17 Déc 2017 - 15:08



ARRÊT DE L’EXPÉDITION !

Deux étages au-dessus, la passerelle fourmillait d'activité. Des officiers braillaient des ordres dans les systèmes de communication et relayaient les rapports en provenance des batteries de bords, tandis que les ingénieurs de maintenance beuglaient des litanies mécaniques incompréhensibles. Holz écoutait tout cela, tendu, et donnait de temps en temps un ordre qui était immédiatement obéi. La situation était encore plus critique à l'extérieur où l'escadre impériale tentait de disperser les créatures pendant que l'Arca glissait vers l'axe d'accélération, espérant quitter la zone au plus vite. Le vaisseau trembla à nouveau quand il fut percuté par la plus grosse des créatures qui avait été mis hors d'elle par les chasseurs. Quelque part dans la salle des moteurs, un générateur gémit, au bord de la surcharge. Certains se demandèrent même s'il flottait belle et bien une odeur d'ozone dans l'air ou s'il s'agissait du fruit de leur imagination..
Un étage au-dessus, dans le hangar à vaisseaux, la situation n'était toujours pas résolue. Le monstre qui s'était introduit n'avait pas été chassé malgré l'ardeur de deux mercenaires présents sur place. Le chaos atteignit son paroxysme lorsque des opérateurs de la salle de contrôle se mirent à hurler dans le canal radio qu'un nouvel essaim de créatures approchait. Certains pilotes impériaux ainsi que les artilleurs de l'Arca présent à tribord furent les premiers à entrevoir la vision d'horreur d'une légion de monstre de l'apocalypse qui surgissait au loin, se rapprochant à vive allure en agitant leurs immenses ailes décharnées dans le néant spatial. On perdit alors la liaison avec tous pilotes dont les appareils furent simplement pulvérisés comme de vulgaires insectes. Holz crut bien entendre Alexandras hurler au lieutenant Aquilax de rentrer immédiatement, mais le pauvret semblait bien faire parti lui-aussi des malheureux désormais portés disparus. L'Arca fut alors malmené d'une atroce manière lorsque les monstres s’acharnèrent dessus à plusieurs, il devait à présent y en avoir une vingtaine autour et les nouveaux arrivants n'avaient plus rien de commun avec les autres déjà présents. Ils étaient encore plus grands et reflétaient l'horreur absolue. Le Major qui était pourtant un militaire d'une bonne stabilité émotionnelle pouvait évaluer nettement sa peur sur une échelle de un à dix. Elle était à neuf. L'idée de vivre un cauchemar lui traversa même l'esprit. Il se reprit, beugla des ordres à Alexandras, mais elle n'écoutait pas, sans doute tétanisée par l'idée de rejoindre prochainement les affres du néant, de quitter définitivement l'existence. En l'espace de quelques secondes elle avait perdu tous ses camarades enseignes et son précieux ami le lieutenant Aquilax. Elle était sur le point de les rejoindre elle-aussi. Ainsi se terminerait tragiquement cette aventure.

C'est alors qu'une lumière à illuminé les astres. Certains ont l'ont aperçu par les hublots de l'Arca. Comme par magie, les tremblement du vaisseau ont cessé, et les créatures ont commencé à se disperser en relâchant prise sur leur proie. Elles ont émis des cris stridents entre elles, comme s'interpellant les unes et les autres pour prévenir d'un danger imminent. Dans le hangar de l'Arca, le monstre présent s'est redressé brusquement en se mettant à rugir, comme s'il communiquait à distance avec ses proches. Il se mit à rugir encore, et encore, puis il quitta les lieux de la même façon qu'il était entré, rejoignant les survivants de sa meute qui disparaissaient dans les astres de la nébuleuse.
Des huées de soulagement se levèrent alors dans tout le bâtiment impérial devant le miracle qui venait de se produire. Car s'en était un. Qu'avait donc été cette étrange lumière ?
Des « hourrah » furent poussés dans le vaisseau tout entier, de la passerelle de commandement jusqu'à la salle des moteurs, militaires comme matelots, comme galériens, s'y mettaient tous ensemble.

Il s'écoula deux journées stellaires pendant lesquelles l'Arca s'éloigna de la balise Rakata autour de laquelle semblaient planer d'étranges menaces. Il fut décidé peu de temps plus tard, lors d'une réunion officiers et de membre de l'Inquisition présents sur le vaisseau, que l'expédition n'était pas en mesure de poursuivre sa quête, de part l'endommagement que venait de subir le vaisseau et la mauvaise préparation d'une partie du personnel. La mission serait arrêtée, l'Arca ferait marche arrière et retournerait sur Malta Obex.

Il fallut une semaine de voyage pour que les Arcanautes soient de retour dans l'Espace Sith. Les contrats furent rompus avec les mercenaires engagés, et une prime de six milles crédits fut versée à chacun d'entre eux, afin de les placer en confiance dans un premier temps. Il n'était évidemment pas question qu'un seul d'entre eux soit relâché à la vue des informations confidentielles qui leur avaient été dévoilée.

Holz s'assura que tous les mercenaires qui ne souhaitaient pas travailler pour l'Empire soient éliminés, conformément à ce qu'il avait prévu dès le départ. Ainsi se révélait le sombre personnage qu'il était réellement. Un individu froid et peu scrupuleux, au service de ses supérieurs.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arcanautès : Les Aventuriers du monde perdu (Terminé)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Arcanautès : Les Aventuriers du monde perdu (Terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Espace :: Espace Intersidéral-