La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Neimoidia] A.I. (artificial intelligence) [PV Cohorte]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Grendo S'orn
¤ Dirigeant ¤
¤ Dirigeant ¤
avatar


Nombre de messages : 428
Âge du perso : 57 ans
Race : Neimoidien

Feuille de personnage
Activité actuelle: Grand Monarque du Commerce, Ministre de la Sécurité Intérieure
HP:
56/56  (56/56)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: [Neimoidia] A.I. (artificial intelligence) [PV Cohorte]   Mar 12 Sep 2017 - 15:42

Neimoidia - Koto-Si - Manoir de Grendo S'orn

Le Sénateur S'orn était en maillot de bain rouge à poids bleu, l'une de ses innombrables tenues extravagante dont lui seul détenait le secret. Il était assis au bord d'une somptueuse piscine de luxe, celle de son illustre Manoir familial de Koto-Si. L'homme s'abandonnait tant bien que mal aux délices du massage plantaire aux moisissures, l'une des compétences de sa thérapeute personnelle. La jeune neimoidienne se donnait corps et âme à cette lourde tâche tant les pieds ou devait-on plutôt les appeler les serres, du politicien étaient crochus. Une petite pédicure ne serait en effet pas de refus, voilà pourquoi la jeune femme commença par enduire les pieds nus du vieux neimoidien, d'une mousse verte et gélatineuse, travaillant avec application sur les zones sensibles entre les orteils. Grendo était si tendu qu'il avait l'impression d'entendre ses doigts de pieds craquer sous les mains expertes de sa masseuse. Il ronchonna en signe de mécontentement face à la douleur mais fût très vite interrompu par la sonnerie agaçante de son communicateur privé. L'image de sa fidèle assistante se matérialisa à ses côtés.

« Monsieur le Ministre, navré de devoir vous déranger à nouveau. Le droïde que vous attendiez, il ... il est arrivé. Dois-je le faire entrer ? »

L'homme acquiesça ne prenant pas la peine de regarder sa secrétaire.

« Dites lui de me rejoindre à la piscine. » lui répondit-il en coupant aussitôt la communication. L'image holographique s'était évanouit, le massage pouvait de ce fait continuer jusqu'à l'arrivée de Cohorte. Le Droïde avait été envoyé par le Secrétaire Général E'roïb, gage de toute la reconnaissance qu'il avait en cette nouvelle collaboration. S'orn appréciait le présent bien qu'il ne posséderait pas à proprement parler de l'automate mais il avait en tête une mission bien précise à lui confier. Le genre de mission qu'il était impensable de confier à un être organique.

Cohorte pouvait à présent entrer dans la demeure du Neimoidien. Celle-ci était richement décorée, de grands tableaux parcouraient les murs, des objets d'art dorés originaires de nombreuses planètes du Noyau à la Bordure, de grandes colonnes construites avec les matériaux les plus précieux et les plus chers de la galaxie. Grendo S'orn dépensait sans compter pour épater la galerie. Rien n'était trop cher pour en foutre littéralement plein la vue à ses invités. Et le cumul de ses salaires de Ministre, Sénateur et Conseiller aux affaires interplanétaires de Neimoidia lui permettait aisément d'acquérir le moindre bien qu'il convoitait. Cette demeure puait la richesse et l'opulence.

Contrairement au reste du Manoir, en ce qui concerne la terrasse arrière de la demeure le politicien avait opté pour un luxe fin, non ostentatoire, un luxe discret et raffiné. L'endroit était malgré tout très bien équipé, puisqu'il disposait de nombreuses chaises longues idéalement exposées au soleil, d'une tente sous laquelle étaient installés des chaises confortable autour d'une large table de réunion. Au bord de la piscine, des palmiers et autres cocotiers exotiques donnant de l'ombre sur une table de massage actuellement inoccupée. Un projecteur holographique de taille moyenne était incrusté dans le sol, non loin du salon extérieur improvisé. Une cage dorée contenant un pylat albinos était également disposée non loin de l'entrée de l'habitation.

« Laissez-nous. » dit-il enfin à sa thérapeute qui s'inclina respectueusement avant de s'éloigner du politicien et de disparaitre au sein de la demeure. S'orn plongea la tête la première dans le bassin pour y faire quelques longueurs en attendant l'arrivée du droïde. Une puis deux, puis trois, ensuite une quatrième, Cohorte arriva enfin sous le regard insistant du Neimoidien qui ne se priva pas pour faire une cinquième puis une sixième longueur avant de ressortir de l'eau, enfilant par la même occasion un peignoir vermillon.

« Soyez le Bienvenu dans ma Demeure. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cohorte
**Droïde**
**Droïde**
avatar


Nombre de messages : 93
Âge du perso : 6 ans
Race : Droïde
Binôme : Mid'E'Roïb (employeur actuel)

Feuille de personnage
Activité actuelle: En discussion avec S'Orn
HP:
49/80  (49/80)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Neimoidia] A.I. (artificial intelligence) [PV Cohorte]   Sam 16 Sep 2017 - 16:17

Les choses avaient considérablement changé depuis quelques temps. De chasseur de primes errant de contrat en contrat, Cohorte avait accepté un accord des plus juteux en se mettant au service de Mid’E’Roïb. Oui, il s’agissait bien du même tyran que le droïde avait essayé de tuer après avoir réduit les effectifs de ses gardes du corps de 80%. Aujourd’hui, Mid’E’Roïb l’avait envoyé sur Neimoidia afin de rendre un service à un « ami » de son nouvel employeur : Grendo S’Orn. Cet homme était l’actuel ministre républicain de la sécurité intérieure et des libertés publiques. Un titre assez paradoxal selon Cohorte mais ce dernier ne se formalisait guère de ce genre de détails, aujourd’hui il allait toucher une somme substantielle, et il en avait une certaine intuition.

Le voyage s’était déroulé sans accrocs et avec son propre vaisseau afin de ne pas attirer l’attention d’éventuels espions qui pourraient s’interroger sur les liens unissant Mid et Grendo. Il s’était posé sur le lieu de rendez-vous et fut pris en charge par un speeder qui pendant une dizaine de minutes, l’emmena jusqu’à sa destination : la villa du ministre. Cohorte entra à l’intérieur et suivit quelqu’un qui avait été mandaté pour le conduire jusqu’à l’homme qui le recevait aujourd’hui. Ses photorécepteurs enregistraient l’itinéraire qu’il avait suivi jusqu’à maintenant afin de pouvoir retrouver son chemin aisément. Si Grendo espérait que le droïde se sente submergé par le luxe ostentatoire de sa demeure, il faisait fausse route. SCAR-5 n’avait aucun intérêt ni pour le luxe et encore moins par l’art quelque soit sa forme, aussi il ne prêta aucune attention aux richesses exposées ici. D’aussi loin qu’il se souvenait, il savait qu’il n’appartiendrait jamais à ce milieu d’une part et il préférait la rusticité et l’efficacité simple. Son apparence négligée le prouvait, il était vêtu que d’une sorte de vieux poncho grisonnant, tâché, élimé sur les bords et sale. Manifestement ce vêtement était usé par le temps et l’on pouvait voir qu’il y avait quelques trous dont les contours étaient noircis, signe que des décharges de blaster étaient passées par là. Des traces de rayures et de peinture écaillée laissaient apparaitre sa teinte d’origine blanche –devenue grisâtre- par certains endroits pour celui qui avait un œil avisé.

Atteignant enfin son objectif, il vit le ministre donner l’ordre à sa thérapeute de les laisser seuls. Elle s’exécuta sans un mot tandis que Grendo commença à faire quelques longueurs dans sa piscine. Il l’observa et le scanna de ses photorécepteurs rougeoyants et patienta sans faire d’histoires. Si le Neimoidien cherchait à tester la patience du droïde il était mal renseigné sur la chose. SCAR-5 était des plus patients, et il était fort probable que Grendo se noie d’épuisement avant que Cohorte ne manifeste son impatience. Quant il quitta enfin le bassin, il enfila un peignoir et avança vers son invité.

- Bonjour. Je suis Cohorte. Émissaire de Mid’E’Roïb, dirigeant d’Anoat. Je vous remercie pour votre accueil ministre S’Orn. Je vous transmets les salutations de mon employeur.

Dit-il en toute simplicité, avec politesse et en ayant pas bougé d’un millimètre. Il ne laissa qu’une seconde s’écouler avant de reprendre la parole pour entrer dans le vif du sujet. Cohorte comme tout droïde de combat qu’il était ne s’inquiétait pas de l’étiquette ni du protocole.

- Quel est la nature du problème que je dois résoudre ?

Au fond de lui, ses processeurs analysaient le visage de Grendo tandis qu’il devina qu’il devait sans doute s’agir d’un assassinat, d’une mission d’espionnage ou de capture d’un opposant politique. Randuin, le corellien avec qui il avait travaillé pendant quelques années lui avait appris ceci concernant les représentants du monde politique : s’ils l’embauchaient, c’était dans la plupart des cas pour régler le compte d’un rival pour un poste. La mission pouvait aller de l’enquête à la recherche d’éléments compromettants au meurtre froid et brutal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grendo S'orn
¤ Dirigeant ¤
¤ Dirigeant ¤
avatar


Nombre de messages : 428
Âge du perso : 57 ans
Race : Neimoidien

Feuille de personnage
Activité actuelle: Grand Monarque du Commerce, Ministre de la Sécurité Intérieure
HP:
56/56  (56/56)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Neimoidia] A.I. (artificial intelligence) [PV Cohorte]   Jeu 16 Nov 2017 - 20:07

Cohorte entra directement dans le vif du sujet, une qualité que le neimoidien ne manquait pas d'apprécier chez un interlocuteur. Ce dernier avait été lourdement recommandé par le Secrétaire Général Mid E'roïb du système d'Anoat. Selon lui, le droïde accomplissait chaque mission qu'on lui attribuait, parfait, l'occasion idéale pour Grendo S'orn de se débarrasser définitivement d'un rival politique gênant ces derniers mois ...

« Vous allez mettre un terme au règne de la Sénatrice Shu'Taa d'Humbarine » la gossam en question refusait catégoriquement de s'associer au Front Libéral Républicain depuis plusieurs années, ce qui avait don d'agacer le neimoidien qui s'efforçait d'allier tous les mondes de la route de Trellen sous sa coupe « Jusqu'ici mes tentatives de déstabilisations ont toutes échouées, absolument toutes. J'ai essayé la séduction, l'intérêt, le chantage, les menaces, même de l'éloigner mais sans succès. Elle reste incontestablement la représentante de sa planète. L'heure est venue de nous débarrasser d'elle définitivement. Je ne pourrai tolérer d'avantage l'échec. Achevez là et rapportez moi sa tête. » S'orn était des plus sincère lorsqu'il sous-entendait vouloir obtenir comme trophée la tête entière de la Gossam au long cou. Il n'aurait de repos qu'une fois le travail accompli, permettant ainsi à un Sénateur moins charismatique et plus facilement manipulable de prendre la place de Miss Shu'Taa au sein de la Rotonde. Ainsi fait, Humbarine n'aurait d'autre choix que d'accepter l'inévitable, rejoindre le Front Libéral Républicain sous peine de revenir à l'arrière plan de la scène politique.

« Mais méfiez-vous, sa protection rapprochée est redoutable et il vous sera quasiment impossible de l'approcher lorsqu'elle sera seule, il faudra donc user de ruse et de finesse. Je vous laisse le soin d'imaginer les détails, pourvu que le travail soit effectué le reste m'importe peu. »

Tandis qu'il parlait, habillé de son seul peignoir vermillon, S'orn observait avec attention un de ses employés s'afférer à nettoyer la piscine après son passage. L'individu était muni d'une sorte de perche spéciale pour retirer les mousses vertes qui flottaient au bord de l'eau. N'y prêtant pas plus attention, le Neimoidien s'installa confortablement au fond d'un siège de jardin, face à Cohorte qui restait debout le dos bien droit.

« Dans trois jours aura lieu une rencontre à bord de la Station Spatiale au carrefour entre Zeltros, Umbara et Ambria. Miss Shu'Taa doit y rencontrer de riches hommes d'affaires et financiers au sujet d'un nouveau hangar qu'elle désire s'approprier sur la station. Je compte sur vous et vos nombreux talents pour empêcher cet achat et réduire la sénatrice au silence à jamais. Faites le nécessaire et croyez bien que je me montrerai très reconnaissant ... »

S'orn était un homme puissant, il fréquentait régulièrement les plus influents et les plus riches de cette galaxie. Il n'avait qu'un petit doigt à lever pour exaucer les moindres demandes de Cohorte. Mais que pouvait bien vouloir un automate ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cohorte
**Droïde**
**Droïde**
avatar


Nombre de messages : 93
Âge du perso : 6 ans
Race : Droïde
Binôme : Mid'E'Roïb (employeur actuel)

Feuille de personnage
Activité actuelle: En discussion avec S'Orn
HP:
49/80  (49/80)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Neimoidia] A.I. (artificial intelligence) [PV Cohorte]   Sam 16 Déc 2017 - 13:50

Grendo détailla les raisons de la présence de Cohorte à son domicile. Les estimations de Cohorte semblaient être fondées et il se félicita d’avoir pu deviner les intentions du neimoidien lui faisant face. Son processeur de calcul se perfectionnait au contact des individus qu’il rencontrait visiblement. Ainsi le Ministre l’avait engagé pour atteindre une cible d’ordre politique qui entravait ses projets. Cohorte se gardait bien d’en demander qu’elle pouvait être la teneur des desseins de Grendo ; en règle générale ses employeurs refusaient de trop en dire sur ce genre de sujet, et Randuin avait appris au droïde que se montrer indiscret n’était jamais apprécié dans le métier. Ainsi on lui avait réclamé la tête de la sénatrice Shu’Taa d’Humbarine. Dans le même temps, l’androïde se connecta sur l’holonet afin de chercher des éléments la concernant, notamment son apparence physique. Il comprit que c’était une gossam, et qu’elle n’opposerait donc que peu de résistance directe face au droïde. Ce dernier avait déjà affronté beaucoup plus dangereux, notamment récemment sur Coruscant ou il avait du se défaire de deux imposants droïdes de sécurité encombrants. Grendo avait avoué que toutes ses tentatives pour l’écarter de son chemin avaient été vaines ce qui le rendrait encore moins prompt à accepter l’échec.
Cependant il rajouta un détail problématique pour l’androïde : il fallait que SCAR-5 lui ramène la tête de la sénatrice, ce qui impliquait de ne pas trop abîmer le corps. Le Ministre S’Orn se dirigea vers son siège de jardin tout en ajoutant une information capitale à l’attention du droïde. En effet il précisa que sa garde rapprochée serait l’obstacle le plus difficile à régler afin de séparer la tête de Shu’Taa du reste de son corps. Puis, le Neimoidien ajouta que dans trois jours la sénatrice serait présente à bord d’une station spatiale située sur le carrefour entre Zeltros, Umbara et Ambria ou Shu’Taa allait devoir négocier avec des hommes d’affaires et financeurs pour acquérir un hangar sur la station. Grendo ajouta sans le vouloir qu’il fallait également s’assurer que l’achat n’aboutisse pas. Il était évident qu’il comptait faire d’une pierre deux coups à ce sujet pour SCAR-5.

- Je vois. Pas de désintégration donc.

Lâcha simplement le droïde en levant son index vers le ciel comme un avertissement à l’encontre du destin. Puis vint la question de la récompense qu’aborda subrepticement le Neimoidien. Ceux-ci étaient réputés pour être assez riches, mais plus encore pour ne pas lésiner sur les moyens si jamais il y avait un problème de taille à régler.

- Pour la récompense, je souhaiterai avoir des crédits ou du matériel de pointe. A combien estimez vous sa tête ?

Puis Cohorte revint sur plusieurs détails afin d’éventuellement avoir des éléments d’information utiles. Celles-ci seraient croisées avec la réalité du terrain, mais toute donnée complémentaire était bonne à prendre.

- Avez-vous des informations sur sa garde rapprochée si vous l’avez déjà rencontrée ? Effectifs, armement, qualité de l’entrainement… sont-ils corruptibles ? La station est-elle sécurisée ? Si oui comment sont organisés ses systèmes de sécurité ? D’autre part est-ce que vous vous souciez de la survie des partenaires de négociation de la sénatrice, ou de l’intégrité structurelle du hangar en question ?

Grendo l’ignorait peut-être, mais Cohorte ne comptait pas faire dans la dentelle. Autant la phase d’approche pouvait être subtile, autant la phase d’élimination pouvait être assez destructrice en termes d’environnement et les dommages collatéraux pouvaient bien vite s’additionner. Il avait besoin de savoir quel potentiel de destruction il pouvait utiliser. Car l’ébauche de plan qu’il avait en tête dans son cervodroïde impliquait des explosifs. Beaucoup d’explosifs. Resterait à croiser les doigts pour espérer qu’il y ait encore quelque chose à récupérer de la dépouille fumante de la gossam qui était visée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Neimoidia] A.I. (artificial intelligence) [PV Cohorte]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Neimoidia] A.I. (artificial intelligence) [PV Cohorte]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Espace :: Espace Intersidéral-