Le RPG Star Wars par forum // Qualité RP, intrigues & évolution... Immergez-vous !
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Event XI.2 - Felucia] La stratégie du bluff !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Nombre de messages : 4783
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: [Event XI.2 - Felucia] La stratégie du bluff !   Ven 18 Aoû 2017 - 21:05

Qui du Maître Jedi aux plans osés ou du Seigneur Sith à la délicate ingéniosité l’avenir donnera-t-il raison ? Alors qu’Icare Manteer et Darth Senjak sont assis à leur table, des échos et des détonations leur parviennent soudain du centre de la capitale. Il n’y a qu’une explication à cela : la rumeur lancée par le Jedi a commencé à se répandre et soulève la colère de plusieurs groupes populaires. D’ailleurs, à une table voisine, un couple curieux se penche au-dessus d’un datapad où, sur un réseau social, une vidéo est diffusée. Elle montre un groupe de jeunes masqués qui saccagent une rue, emportés par leur colère contre les négociations en cours avec les industriels. Au passage, des personnes identifiées à tort ou à raison comme des impérialistes sont lynchées… Bref, la violence s’empare de la ville.

Se délectant d’un scénario qui lui paraît être conforme à ses prévisions, Darth Senjak se laisse de son siège pour laisser le vieil Epicanthix à ses réflexions, car elle reçoit un appel sur son communicateur qu’elle souhaite avoir en privé : le nom du Général Stoker s’affiche sur le minuscule écran. Une fois à distance, elle fait apparaître la silhouette du falleen à l’œil unique.

- Seigneur Senjak, mes hommages, lui dit-il. Je vous appelle sur conseil de l’Impératrice, qui m’a demandé de vous apporter mon soutien dans le travail que vous effectuez sur Felucia. En effet, je suis en orbite de Gravlex Med où nous tenons face aux lignes ennemies… Nous leur avons concocté un piège dans lequel sont tombés deux Maîtres Jedi : Alyria Von et Lorn Vocklan. Cela dira certainement quelque chose à votre némésis sur Felucia… Voici ce que je vous propose. Au-dessus du cirque Shusu, que nous sommes actuellement en train de bombarder partiellement, je détiens entre mes mains la vie des Anx et celle de ces deux Jedi. Sur votre demande, je peux décider de leur sort… Voilà qui devrait vous aider à faire plier les Jedi sur Felucia, n’est-ce pas ? Dites-moi si je peux vous être utile autrement, j’ai un informateur sur le terrain… Je ferai de mon mieux et vous informerai de l’évolution de la situation sur Gravled Mex au fil des minutes.

Un sourire étire les lèvres de la togruta : voilà un argument de poids pour tenir tête à Maître Manteer…

Le dragon, lui, est soucieux. Pas seulement à cause des émeutes de la capitale, mais aussi à cause des nouvelles du front : la guerre n’évolue pas en la faveur de la République, semble-t-il : Lorrd paraît être dans une situation désespérée, et Gravlex Med est toujours le théâtre d’affrontements acharnés. Au milieu de ces réflexions, un appel lui parvient soudain alors qu’il est encore assis devant son thé.

- Jocelyne ?
- Maître, j’ai un appel pour vous… Je ne sais pas si je dois vous le transférer ? demande-t-elle, la voix hésitante.
- Osez, osez, Joséphine !
- … Jocelyne.
- Osez, osez, Jocelyne…
- Cela provient de Milésya Kira. Oui, la fille de la Chancelière.

L’Epicanthix hausse les sourcils. Quelle drôle de surprise. Faut-il ignorer la princesse pour se concentrer sur les évènements en cours ? Mais si elle pouvait lui apporter des informations extérieures précieuses ? Curieux, il accepte donc la communication.

La princesse a la silhouette rendue encore plus minuscule dans le communicateur holo du maître reste pourtant le port droit et le menton haut levé par la responsabilité qu’elle s’est donnée – elle tient ça de sa mère à coup sûr.

- Maître Manteer ! Je suis heureuse que vous acceptiez de m’écouter. J’agis de façon, je le sais, quelque peu surprenant, mais… Je me suis fait deux amies parmi les padawan de votre Ordre. Wen Janto et Dalla Tellura vienne de m’aider à gérer une prise d’otages sur Dubrillion. Cependant, nous avons quitté la planète en catastrophe, pour notre sécurité mais aussi parce que…

Milésya s’interrompt. La situation est très compliqué, elle espère qu’elle a bien compris.

- Wen et Dalla partent vers le front pour tenter de venir en aide à Maître Von et Maître Vocklan. A ce que j’ai compris, ils sont victimes d’un piège sur Gravlex Med. Les impériaux les tiennent ! J’ai décidé de venir en aide à Wen et Dalla dans leur mission mais… Qui contacter pour les aider à prendre les bonnes décisions ? J’ai fait envoyer des messages au Conseil pour que quelqu’un me réponde et… Vous êtes le premier à le faire. Wen et Dalla ont besoin d’aide, Maître Manteer !

Voilà qui est bien incongru comme situation, se dit-il. Il s’apprête à rerouter la communication vers un maître plus libre que lui, s’il en trouve... Mais soudain un éclair de génie lui traverse l’esprit : Maître Von et Maître Vocklan dans un piège impérial, cela signifie qu’ils vont servir de monnaie d’échange, peut-être même que l’Empire bluffera à leur sujet. Aider à les sauver, ce n’est pas seulement une question d’affection pour ses confrères, c’est aussi reprendre le dessus sur un plan géopolitique général dans la guerre entre l’Empire et la République !

- Princesse Kira, vous êtes en communication avec les padawans ?
- Plus ou moins. Dalla me tient informée des évolutions de leur mission et…
- Bien. Vous me tiendrez au courant dès que vous aurez des nouveautés, j’ai à faire !

Comme finir ce thé, et voir si la Sith compte revenir lui proposer un marché à propos de ces deux maîtres, ou bien s’en aller gérer ces émeutes ?






Seuls les joueurs Icare Manteer, Darth Senjak, Milésya Kira & Vaas Stoker peuvent intervenir dans ce sujet. S’agissant d’un RP de stratégie, vous serez départagés sur la qualité d’écriture de votre RP, la pertinence, l’originalité et le réalisme de votre argumentation et de vos propositions ainsi que votre fair-play vis-à-vis de vos adversaires.
Ordre de post : Icare – Senjak – Milésya - Vaas.

Remarque : attention, votre sujet est intimement lié à celui de Dalla, Wen & Kael > ici < ; c’est un travail d’équipe trans-sujet… interagissez !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darth Senjak
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
avatar


Nombre de messages : 147
Âge du perso : 46 (née en 21526)
Race : Togruta

Feuille de personnage
Activité actuelle: Surveiller la bordure de l'Empire Sith
HP:
92/92  (92/92)
PF:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Event XI.2 - Felucia] La stratégie du bluff !   Ven 25 Aoû 2017 - 3:31

Les choses n'auraient pu sembler tourner plus en sa faveur. Vriska aurait pu s'en réjouir longuement, commencer à célébrer sa victoire et contempler tout ça avec un sourire aux lèvres. Elle le faisait, dans un coin de son esprit. Mais elle savait aussi que ce n'était pas le moment de se relâcher, le maître jedi n'était pas neutralisé, loin s'en fallait. Elle commençait à réfléchir à ses prochaines action quand son communicateur indiqua un appel entrant : le moff Stoker. Une surprise qu'elle accueillit avec une certaine tiédeur, elle avait apprécié le travail du moff sur Bastion, mais elle n’appréciait pas vraiment de voir un autre responsable de l'Empire de mettre le nez dans ses affaires, presque « privées », sur Felucia.

« Je vous laisse quelques minutes, j'ai à faire. »

Elle se leva de la table et s'approcha du bord de la terrasse, surplombant la ville. Les incidents qui avaient commencés à se dérouler en contrebas étaient à peine perceptibles d'ici : quelques sirènes, de l'agitation suspecte... Elle écoutale message avec attention et sourit. Ainsi l'Empire avait réussit à mettre à sa merci -ou peu s'en fallait- deux des maîtres de l'Ordre, fameux pour leurs prouesses sur le champ de bataille. Intéressant développement, qui pourrait s'avérer utile dans sa lutte de volonté contre le vieillard. Trouver les faiblesses et les exploiter, une stratégie simple mais très efficace.

« Excellente nouvelle Vaas. La situation sur Felucia prend une allure des plus plaisantes. Néanmoinsil faudrait s'assurer qu'une aide extérieure ne puisse parvenir à la planète. Peut-être via nos contacts chez les hutts, nous pourrions nous allouer les services de quelques corsaires qui s'assureraient que les éventuels renforts jedi ou républicains ne parviennent jamais ici. Prvenez également la corporation Kriss-Io que des violences ont éclatés sur Felucia, qu'ils mettent sur pied une équipe d'intervention privée et contacte le gouvernement de Felucia pour les informer qu'ils interviendront si leurs représentants sont menacés. Si vous avez d'autres idées pour prendre l'avantage, n'hésitez pas à m'en faire part. Et tenez moi informée des évolutions majeures, merci.

Je dois vous laisser pour le moment, je vous recontacterai quand j'aurais un peu de temps. »


Elle avait parlé à voix basse, suffisamment pour être sûr que personne ne l'entende. Le seul problème de cette situation, c'est qu'elle s'imaginait déjà partie quand les choses commenceraient à dégénérer. Elle n'avait aucune envie d'être prise dans le feu de l'action, si c'était le cas elle risquait d'être obligé de se dévoiler et sa présence certifiée risquait de catalyser autour d'elle les violences et de diminuer le chaos qui se propageait doucement.
Elle se retourna vers le maître jedi en refermant la communication. Celui-ci semblait être au milieu d'une conversation également. Elle attendit qu'il eut finit pour rejoindre à nouveau la table : être en guerre n'empêchait pas d'être poli. Et puis c'était un genre de zone neutre dans laquelle ils étaient, en même temps qu'une merveilleuse opportunité pour elle qui préférait la langue aux armes. Elle s'assit donc de nouveau face au maître jedi. Elle écarta de devant elle la tasse d'infusion qui refroidissait, elle ne lui faisait aucune envie. Elle attaqua directement :

« Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais certains de vos amis ont de graves problèmes. Des problèmes qui s'adouciront considérablement si nous le décidons. Donc, la question est : qu'est-ce que l'Ordre est prêt à donner en échange de la vie de deux de ses membres emblématiques ? »
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 249
Âge du perso : 13 ans
Race : Humaine

Feuille de personnage
Activité actuelle: Militer pour l'OGG
HP:
52/52  (52/52)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event XI.2 - Felucia] La stratégie du bluff !   Sam 26 Aoû 2017 - 20:42

Assise sur un siège confortable au sein de l'immense croiseur de la République qui s'était positionné au centre de la Flotte au-dessus de Gravlex Med, Milésya Kira éteignit la console qui lui avait été attribuée, dans sa confortable cabine grand luxe réservé aux invités de marque.

Cette journée avait été complètement hallucinante. Après cette horrible réception qui s'était transformée en guet-apens, à peine étaient-elles arrivées en sécurité, sur un vaisseau républicain avec SES gardes du corps habituels (enfin !) qu'il avait fallu repartir. En effet, Wen apprit alors que sa Maitre Jedi, Allyria Von, était tombée dans un piège impérial. Ni une ni deux, les trois jeunes filles s'étaient précipités. Il avait suffit d'un ordre péremptoire et d'un regard furieux rempli d'assurance pour qu'un convoi les conduise à la Flotte, au-dessus de cette planète marécageuse, qui grouillait de ces sales vilains de siths et de soldats impériaux.
Dans cette cabine, la jeune princesse se sentait à l'abri ; mais son coeur d'enfant se serrait d'angoisse pour ses deux nouvelles amies. Elles avaient, certes, parfois des idées étranges, mais elles ne méritaient pas - du tout - de mourir. Elles aussi, elles étaient des héroïnes, et même si le capitaine avait obstinément refusé qu'elle parte avec les deux padawans sous prétexte qu'elle était une civil de douze ans, Milésya était bien déterminée à les aider de son mieux.

De toute façon, c'était le devoir de la Chancelière d'aider la République. Et c'était celui de sa fille et héritière, tout à fait logiquement ! Qui était plus concernée qu'elle, qui adhérait sans réserve aux opinions de Mère ? Il lui faudrait guerroyer avec ses propres armes !

Alors elle avait demandé l'aide d'un officier de transmission pour diffuser un message de demande d'aide adressé à TOUS les maitres Jedis, en espérant que l'un deux réponde à sa demande. Les deux padawans auraient besoin de tous les conseils possibles pour parvenir à leurs fins, et elle, la Fille de la Chancelière Suprême, avait le rôle d'assurer les liaisons entre les sauveteuses et l'organisation Jedi. A sa grande joie et à son immense soulagement, elle avait finit par recevoir une réponse. Un individu qui ne lui plut pas ; mais c'était secondaire par rapport à sa tâche.

Consciencieusement, la pré-adolescente lui relata la situation ; et promit de le rappeler dès qu'elle aurait des nouvelles supplémentaires.

Son petit cœur battait très fort. Elle sentait que sa responsabilité était très importante - alors elle rappela le com de Wen, en espérait qu'elle ne dérangeait pas trop.

- " Ah, Wen ! Je suis contente de t'entendre !
- Tu m'entends, Milésya ? Pourrais-tu nous tenir au courant de ce que les Sith ont l'intention d'obtenir en se servant des maîtres jedi ? Voire quelles zones ils cherchent à bombarder ? Enfin n'importe quelle information qui pourrait nous servir ?"

Les siths avaient l'intention de se servir des Maitre Jedis comme monnaie d'échange. Elle ne savait pas comment la padawan avait pu l'apprendre, mais c'était logique, au final. Si seulement son précepteur se tenait à ses côtés pour l'aider à gérer la situation !
Mais avant tout, il fallait leur expliquer ce qu'elle avait réussi à faire : il fallait que les padawans sachent qu'elles n'étaient pas seules.

- "J'ai réussi à contacter un Maitre Jedi. Il dit qu'il va essayer de les aider et de vous aider. Je sais pas trop comment, mais du coup, je dois communiquer ce que vous faites. Alors, comme ça, on s'échangera les infos. Je vous tiens au courant, vous me tenez au courant pour le Maitre Jedi ! Ca vous va, à vous ? On fait un super trio !"
- Je vous tiendrai informée de notre avancée, de ce que... nous trouvons. Mais rappelez vous bien que si les impériaux ont vent de nos positions, nous sommes à leur merci..."

Elle coupa la communication, enthousiaste. Son travail à elle ne faisait que commencer ; mais il fallait procéder par ordre.
En premier lieu, il fallait rappeler Maitre bidule truc Manteer, pour en savoir plus sur ces négociations, comme lui avait demandé Wen : ce que les siths demandaient, où ils voulait bombarder la planète... rien que cette pensée lui mettait la haine au coeur.
Ensuite, rappeler Wen et Dalla pour savoir où elles étaient, si elles progressaient, s'il y avait beaucoup de présences impériales sur la zone.

Avec résolution, la noble ondéronienne qui ne doutait de rien, composa à nouveau le code de com' du Maitre Jedi, essayant d'étouffer son exaspération en tombant à nouveau sur la femme qui se présenta comme "Jocelyne". Bon sang, c'était qui, celle-là, sa secrétaire ?!

- "Jocelyne, je dois absolument avoir une communication directe avec Maitre Manteer, et ce dès le prochain appel, d'accord ? Sinon, la journée va être drôlement longue ! On est en train d'organiser des secours, là !"

Oui, oui, elle avait bien pris sa voix de petite peste !

- "Je suis mandatée par la Chancelière Suprême, alors dans notre intérêt à tous, il vaut mieux que ce soit fait, merci ! Alors préparez-lui une oreillette, ou un truc comme ça. C'est le plus commode quand on doit se se déplacer tout le temps."

Odieux mensonge, mais la gamine n'en avait pas grand-chose à faire. En plus, Mère l'aurait certainement mandatée si elle l'avait su, non ? Ou alors elle aurait mis un adulte à sa place... bah, de toute façon, personne avait besoin de le savoir ! Rien que pour sauver la face, Mère dirait oui devant les inconnus et la gronderait ensuite. Ou pas, vu qu'elle tentait de sauver des Maitres Jedis !

Enfin, la voix un peu ennuyé de l'homme lui parvint. Il avait à faire, eh bien elle aussi !

- "Maitre Manteer, les padawans sont arrivées sur la planète. Je suppose qu'elles doivent pouvoir s'y déplacer sans trop de difficultés, mais j'ai besoin de savoir : il faudrait que vous essayiez de savoir ce que les siths cherchent à faire en détenant les deux Maitres. Pourquoi ont-ils une aussi grande importance pour eux ? Moi, je dois aller voir le capitaine de la flotte pour savoir où les siths bombardent la planète. Sinon, vous avez des conseils à transmettre ? Sur la situation précise de Maitre Von et..."

Quel autre maitre, déjà ? Ah oui, Vocklan.

- "Maitre Vocklan, ainsi que ce qu'ils peuvent mettre en place pour les garder... On pourrait répandre de fausses rumeurs pour égarer les siths. Les pousser à mettre leurs forces du mauvais côté."

Pensivement, elle écouta sa réponse. Elle avait vu ça sur Total Ondéron War III - elle n'avait pas tellement abordé le thème de la stratégie militaire. Et soupira... Tout ça, c'était vraiment compliqué. Elle avait l'impression de ne pas servir à grand-chose pour le moment...

A nouveau, la petite jeune fille se servit de sa console, cette fois-ci pour contacter un officier du vaisseau.

- "Milésya Kira à l'appareil. J'essaie d'aider les forces Jedis sur la planète... Vous sauriez où est-ce que les forces ennemies bombardent ?
- Le cirque Shusu, votre Gâce, principalement.
- On ne pourrait pas essayer de faire diversion ? Attaquer avec le vaisseau ?
- Je... Je ne crois pas, votre Grâce. C'est à mes supérieurs d'en décider. Vous n'êtes qu'une civil, ici... sauf mon respect.
- Oui, je sais... Bon.. laissez tomber, merci pour l'information."

Elle coupa la ligne, frustrée. Qu'une civile...
Rapidement, la gamine fit un SMS à Wen.

Citation :
J'essaie de regrouper les infos. Maitre Manteer est occupé à négocier avec les siths, il a besoin de temps. Bombardement principal sur le Cirque Shusu. Cherche un moyen pour faire diversion... Si idée SMS-moi !!! XXXX BISOUS MIMI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaas Stoker
¤ Moff Impérial ¤
¤ Moff Impérial ¤
avatar


Nombre de messages : 183
Âge du perso : 99 ans
Race : Falleen
Binôme : Darth Anetherion (en secret)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
0/0  (0/0)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event XI.2 - Felucia] La stratégie du bluff !   Dim 27 Aoû 2017 - 11:22

Vaas releva la tête en se tenant le front. Du sang coulait de sa paupière gauche, là où il avait donné de la tête contre la console de commande. Sa vision était brouillée, et il pouvait sentir des larmes de douleur couler sur ses joues. Il jeta un prudent coup d'oeil alentour : la plupart des membres d'équipages étaient en train de se relever en gémissant, mais certains étaient encore allongés au sol, totalement inconscients.

"Monsieur Essan, quel est l'état du vaisseau ?", gueula Vaas afin de couvrir les bourdonnements qui agaçaient son ouïe.

"Le Quartier-Maître Essan est inconscient, monsieur ! Nous sommes en train de recevoir les données !"

"Faites vite, Mademoiselle Varmin. Qu'on évacue les blessés... En espérant que les places ne manquent pas à l'infirmerie..."

Le Falleen ramassa son bandeau. Celui-ci était déchiré. Avec une moue dépréciative, il jeta de côté le fin bandeau de tissu, tout en se massant les tempes pour faire passer la migraine qui lui rongeait le crâne.

"Monsieur, nous avons les rapports. Le vaisseau est littéralement coupé en deux. Nous avons toujours notre propulsion, nos hangars d'appontement et une partie de notre artillerie, mais excepté le bouclier arrière, nous n'avons plus de véritable défense. La flotte ennemie s'est retranchée plus loin. L'Oeil Sombre a dérivé, mais fut rattrapé par les rayons tracteurs de notre flotte. Nous sommes actuellement au niveau de la flotte du Capitaine Reyes, qui a prit la succession d'Omeda. Nous faisons au mieux pour rétablir la connexion entre les vaisseaux. Le Capitaine Reyes a ordonné quelques tirs orbitaux sur le Cirque Shusu, afin de serrer la vis aux Républicains. De plus, deux Maîtres Jedis sont actuellement pris au piège : Alyria Von et Lorn Vocklan."

Sa console de commande clignota et il se pencha pour lire le message officiel qui lui était adressé. Il déglutit assez péniblement en remarquant les sceaux qui identifiaient l'expéditrice, avant de se redresser en se pinçant le nez.

"Très bien. La situation a changé. Je vais envoyer un message, je reviens. Faites cesser les tirs pour le moment."

Il se leva en titubant et gagna cahin-caha la salle de briefing. Là, il tapa une série de commandes. Après une courte attente, le fin visage de Togruta de Darth Senjak apparut devant lui. Le militaire se tenait debout, tentant de masquer son état physique au mieux.

"Seigneur Senjak, mes hommages. Je vous appelle sur conseil de l’Impératrice, qui m’a demandé de vous apporter mon soutien dans le travail que vous effectuez sur Felucia. En effet, je suis en orbite de Gravlex Med où nous tenons face aux lignes ennemies… Nous leur avons concocté un piège dans lequel sont tombés deux Maîtres Jedi : Alyria Von et Lorn Vocklan. Cela dira certainement quelque chose à votre Némésis sur Felucia… Voici ce que je vous propose. Au-dessus du cirque Shusu, que nous sommes actuellement en train de bombarder partiellement, je détiens entre mes mains la vie des Anx et celle de ces deux Jedi. Sur votre demande, je peux décider de leur sort… Voilà qui devrait vous aider à faire plier les Jedi sur Felucia, n’est-ce pas ? Dites-moi si je peux vous être utile autrement, j’ai un informateur sur le terrain… Je ferai de mon mieux et vous informerai de l’évolution de la situation sur Gravled Mex au fil des minutes."

Elle le félicita et lui donna une série d'ordres à effectuer afin de faciliter la suite des négociations.
Le premier geste de Stoker fut ensuite de prévenir la corporation Kriss-Io. Puis, il tapa une série de codes. Le visage amène d'Orul Bar s'afficha devant lui.

"Orul Bar, vous allez vous rendre dans le secteur de Felucia immédiatement, et harceler un maximum de vaisseaux républicains, en particulier ceux de la flotte militaire ou susceptibles de transporter des Jedis. N'hésitez pas à prendre des renforts avec vous."

"Et puis quoi encore ? Vous me prenez pour un chien-chien, que vous pouvez promener où bon vous semble ? Qui pensez-vous être ?"

"Je pense être la personne qui peut potentiellement donner l'ordre de faire abattre vos vaisseaux à vue par la flotte impériale, que vous soyez du MISO ou non. Je ne fais appel à vous uniquement parce que Darth Zaaz m'a assuré que vous êtes efficace. Si il s'est trompé sur votre compte, je n'aurais aucun regret à m'adresser à d'autres chiens assoiffés de sang et à vous faire abattre ici et maintenant. Est-ce clair ?"

Les deux aliens se jaugèrent du regard en fulminant. Enfin, Orul Bar poussa un grognement et hocha la tête, avant de couper la conversation. Vaas inspira longuement, avant de laisser s'échapper un profond soupir. Il se massa les tempes et envoya un message écrit à l'intention de Darth Senjak, la prévenant de l'arrivée prochaine, dans les trois ou quatre heures, de la flotte du Boucher d'Arkanis. Puis, il revint au poste de pilotage. les blessés graves avaient été évacués. Un infirmier s'approcha de lui, tandis qu'il s'effondrait dans son fauteuil, et commença à nettoyer ses plaies. Le Falleen serra les mâchoires, tandis que l'alcool imbibait la cicatrice qui courait sur son arcade sourcilière.
Alors qu'il était en train de réorganiser sa flotte avec les éléments qui lui restaient, il reçut un message en provenance de la planète. Apparurent devant lui un visage aux traits étranges, mêlant l'équin et l'humain. Il n'y avait guère de doute quant à l'identité de leur propriétaire : l'Apprenti Chironien nommé Kael. Ce dernier expliqua que les Jedis étaient en train de s'enfuir, en compagnie d'Anx, et demandait un bombardement afin de les ralentir, pour qu'il puisse les rattraper. Vaas fit extraire les coordonnées de son interlocuteur et, sans couper la conversation, ordonna un tir :

"Aigle Hurleur, Endeavor et Arbitrator, j'ordonne un bombardement orbital à dix kilomètre au Nord-Est des coordonnées que je vous indique. Quant à vous, Excellence, je ne peux vous conseiller que ceci : accrochez-vous, la déflagration risque d'être rude."

Les trois vaisseaux orientèrent leurs canons, et les artilleurs déclenchèrent une volée de tirs destinés à pulvériser arbres, pierres et terre sur plusieurs kilomètres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darth Senjak
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
avatar


Nombre de messages : 147
Âge du perso : 46 (née en 21526)
Race : Togruta

Feuille de personnage
Activité actuelle: Surveiller la bordure de l'Empire Sith
HP:
92/92  (92/92)
PF:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Event XI.2 - Felucia] La stratégie du bluff !   Dim 3 Sep 2017 - 17:56

Bon, et bien tant pis pour ça, songeait Vriska en descendant l'escalier qui la ramenait vers la ville. Elle avait quitté le maître jedi après que les tentatives de négociation pour la vie des maître jedis aient été avortée. Elle pianotait sur son communicateur un message à l'intention de Vaas Stoker :
« Les premières négociations avec le maître jedi n'ont rien données. Maintenez et augmentez la pression sur les fuyards pour appuyer nos menaces. Il n'y a aucun problème à les blesser si vous en avez l'occasion, évitez simplement de les tuer tous les deux. Si un développement intéressant se présente, n'hésitez pas à me contacter avec un message prioritaire. »
Elle envoya le message et revint à son environnement alors qu'elle passait à côté d'un groupe de citoyens de Felucia. Elle croisa le regard de l'un d'eux et il lui sembla reconnaître son visage. Elle en eut confirmation quand elle sentit grâce à ses montrals le petit groupe s'arrêter tandis qu'elle continuait son chemin. Elle se sentait observée et les intentions qu'elle devinait par la Force n'avaient rien d'amicales. Celui qu'elle avait reconnu devait travailler au bâtiment gouvernemental et l'avait également reconnue. Une simple représentante impériale représentait une proie tentante pour les indépendantistes violents qui commençaient à écumer la cité. Et si elle ne voulait pas risquer de griller sa couverture elle n'avait pas de vrai moyen de se défendre. Quand elle les sentit la suivre, elle tourna dans une rue un peu plus loin. C'était une petite rue secondaire très encaissée entre des bâtiments de plusieurs étages. Elle pouvait atteindre un petit rebord d'un saut de force et de là probablement atteindre le toit d'un autre. Mais elle n'en serait pas moins visible. Elle se contenta donc de s'abriter dans un recoin, partiellement camouflé par un mur d'un côté et un boîtier électrique de l'autre. Là, elle se laissa couler dans la Force, se faire envelopper et disparaître aux yeux des gens normaux.

Quand le petit groupe de civils arriva dans la ruelle, en ayant visiblement pressé le pas pour ne pas la perdre, ils s'arrêtèrent un moment, surpris de ne pas l'apercevoir. Ils s'avancèrent un peu et Vriska les regarda passer à pas lent devant sa 'cachette'. L'un d'eux tourna la tête, regardant le coin où elle se tenait debout, à un petit mètre de lui. Un couteau était apparu dans sa main notait-elle. Il détourna le regard, ne voyant rien de plus qu'un recoin sale et odorant où les clochards se soulageaient parfois au vu de l'odeur. Ils continuèrent leur route. Quand ils tournèrent dans une autre ruelle, Vriska sortit et à pas lent regagna la rue principale. Ce n'est qu'en posant le pied dedans qu'elle laissa la Force libre et reparût aux yeux de tout un chacun. Elle pressa le pas en direction du bâtiment gouvernemental, plus prudente, prête à disparaître à nouveau dès qu'il le faudrait.

Finalement elle arriva aux portails de sécurité, après avoir déposé son sac dans leur navette -qui était surveillé par deux représentants de l'ordre visiblement partagé entre hostilité à son égard et respect des ordres-, et pénétra dans le bâtiment. Il ne fallut pas longtemps pour qu'une secrétaire ne l'interpelle. La femme n'avait pas plus d'une vingtaine d'année et semblait très nerveuse, comme pratiquement tous les autres, mais le cachait nettement moins bien.

« Ah madame vous revoilà enfin. Avec les, euh, troubles qui s'accumulent nous étions très inquiets pour vous. Le ministre Jonas a demandé à votre délégation de rester dans l'enceinte du bâtiment. Et votre corporation a contacté le gouvernement, sans doute désirez-vous vous entretenir avec vos collègues, nous avons mis une salle à votre disposition, si vous voulez bien me suivre. »

La secrétaire la guida vers une salle au rez-de-chaussée, qu'ils avaient probablement débarrassé de ses affaires en urgence pour les loger, les empêcher de se déplacer partout et les surveiller. Elle ne doutait pas que Tseth avait perçut le 'piège' et s'était assuré qu'ils paraissent aussi innocent que possible au vu des circonstances. Mais un autre problème se posa à Vriska quand elle aperçut Rachel Serrido qui attendait dans le couloir et la fixait. La secrétaire qui guidait la seigneur sith s'arrêta, décontenancée, jusqu'à ce qu'un signe de Serrido lui intime de s'en aller ce qu'elle fit sans demander son reste. La ministre s'approcha de la togruta qui resta imperturbable :

« Désolée de vous déranger, le ton laissait bien entendre qu'elle ne l'était pas, mais j'aimerais savoir : vous êtes bien la togruta qui s'est entretenu avec Coldrin tout à l'heure ?
-C'est exact, le ministre et moi avons eu une discussion, ainsi qu'avec monsieur Fel, en privé.
-Puis-je savoir pourquoi ?
-Je représente une corporation industrielle intéressée par un partenariat planétaire avec Felucia, il me semblait normal de m'entretenir avec le ministre du développement industriel. Elle avait hésité à nier toute cette rencontre, ou à éluder Fel de son récit, mais ces informations étaient trop faciles à vérifier pour qu'elle les cachent sans conséquences. Rachel sembla suspicieuse un instant, mais elle détourna le regard et lui fit signe de la suivre.
-Le gouvernement souhaite s'entretenir avec vous en personne madame Haze. Suivez-moi. »

Vriska ne voyait aucune raison de refuser, au contraire.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 249
Âge du perso : 13 ans
Race : Humaine

Feuille de personnage
Activité actuelle: Militer pour l'OGG
HP:
52/52  (52/52)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event XI.2 - Felucia] La stratégie du bluff !   Mer 6 Sep 2017 - 12:22

Les aventures. Milésya Kira, du haut de ses douze ans, en avait toujours rêvé. Sortir de son cocon et parcourir le monde, découvrir les subtilités de la politique, être la reine de toutes les réceptions, voilà ce que la petite princesse avait toujours souhaité ; sauf que ... tout allait trop loin. Désormais, elle se rendait compte que des vies étaient en jeu - ce qui rendait tout cela beaucoup moins amusant.

Et un peu trop réel.

D'abord, il y avait eu cette prise d'otage à la soirée. Des dingues l'avaient retenus, elle et les invités, et tout ça alors qu'ils étaient tous d'accord! Qu'un simple message aurait suffit : l'enfant ne demandait pas mieux que de faire tout ce qu'elle pouvait pour ses petits protégés. L'OGG, c'était carrément le plus important pour elle.
Mais c'était pas fini, après cette épreuve ! Elle aurait tellement aimé se faire réconforter par sa nourrice, mais ... la pré-ado n'avait pas pu rentrer à la maison. Elle n'avait pas pu abandonner les deux padawans, qui étaient devenues ses copines, et Milésya se retrouvait dans cette Flotte, à essayer de faire la messagère.

Sauf que le maitre Jedi ne donnait aucune nouvelle, et que ses amies étaient sur la planète bombardée, à se faire probablement traquées par des soldats impériaux, pendant qu'elle était bloquée à ne rien pouvoir faire !

Elle commença à faire les cent pas dans sa cabine. Aussi large soit-elle, elle semblait minuscule à la gamine qui n'en pouvait plus de ne rien faire, de ne pas agir. Pendant ce temps-là, deux filles de son âge étaient en danger de mort, tout comme les deux Maitres Jedis pris au piège.
Alors il lui fallait agir ! Assez d'attendre !
Rapidement, la fille de la Chancelière se vêtit de sa robe à disposition la plus imposante - une robe d'un bleu turquoise, avec un col haut qui s'étendait en corolle au-dessus de ses épaules et une large traine cousue en soie véritable. C'était une robe destinée à impressionner son interlocuteur et à augmenter le poids (encore misérable) de ses déclarations.

Fermement, Milésya appuya sur le bouton de l'intercom, et attendit que réponde la secrétaire de l'Amiral de la Flotte.

- "Drana, je dois parler à l'Amiral. J'arrive, faites en sorte qu'il soit disponible. Je dois absolument parler avec lui de ce que nous devons faire.
- votre Altesse, il prends lui-même les mes...
- Oui, oui, il prend des mesures, il se bat contre la Flotte ennemi, oui, je sais. Mais nous devons faire plus. J'arrive, de toute manière."

Sans attendre la réponse de cette imbécile de secrétaire, la gamine décidée sortit de sa cabine de luxe, et se dirigea vers la baie de Commandement.
Les deux gardes la fixèrent un rien étrangement, avant lui faire signe de s'arrêter. Que faisait une civile aussi jeune sur le vaisseau ? Que faisait-elle habillée comme cela ?

- "Mademoiselle, ces quartiers sont réservés aux officiers supérieurs et au personnel autorisé. veuillez faire demi-tour.
- Je suis la fille de la Chancelière Suprême, Milésya Kira, et son héritière, la Princesse d'Ondéron. je vous somme de me laisser passer !"

Pour un peu, elle en aurait tapé du pieds. Son petit visage capricieux en était déjà devenu tout rouge.

- "Euh..."

Les soldats se regardèrent. Est-ce que ça changeait la donne, ça ? Franchement, ils ne savaient pas trop.

- "Les ordres sont les ordres, vous êtes une civile, votre Altesse."

AAAHHHH ! Elle expulsa violemment l'air de son nez, incapable de maitriser sa colère et sa frustration. D'habitude, personne ne lui disait non comme cela ! L'enfant reprit d'une voix flûtée, bien décidée à ne pas se laisser faire tant sa mission était importante :

- "Mère m'a envoyé ici en mission officielle pour que je lui rapporte directement ce qui se passe. Prévenez immédiatement l'Amiral et laissez-moi en-trer !"

Oh, le grooos mensonge. Bah, ce n'était pas si grave : en plus, elle rapporterait tout quand même à Mère. Et voilà, elle n'aurait presque pas menti ! En plus, d'une certaine manière, elle était en mission officielle pour l'OGG. Alors sauver des Jedis étaient importants, parce qu'ils protégeaient la République - y compris les orphelins, du coup ! Ahaha, voilà, elle était en mission officielle !
En attendant, les deux hommes se regardèrent - ils se demandaient si un tel risque pouvait être pris. Et puis, ce n'était qu'une petite fille : que pourrait-elle faire de mal, de toute manière ?

L'un deux parla brièvement dans son com', avant de hocher la tâte. Son camarade ouvrit la porte, et, à sa grande satisfaction, la fillette put enfin entrer.
Autour d'elle, ce n'était que bourdonnement incessant. Tout le monde courait dans tous les sens, semblaient affairés, concentrés. On l'ignora complètement, jusqu'à ce qu'une femme, visiblement un officier gradé, vint à sa rencontre.

- "Votre Altesse... l'Amiral peut vous consacrer deux minutes. Maximum. Ensuite, on vous a préparé un poste d'observation, vous pourrez regarder par l'écran ce qui se passe. Et si besoin, une console com' longue portée sera à votre disposition, pour que vous puissiez contacter votre Mère ou les padawans sur la planète."

Wahou. Milésya tremblait d'excitation - c'était comme si elle était une militaire, et puis qu'elle coordonnait de vraies opérations importantes. Elle allait sauver la galaxie, fallait TELLEMENT qu'elle le tweete !! Elle allait faire le buzz, trop classe !
On la conduisit à un bureau attenant la Baie de Commandement, et, avec toute la grâce de sa mère (du moins l'espérait-elle), elle s'assit dans le fauteuil confortable mis à disposition pour les visiteurs.

- "Amiral, j'ai beaucoup réfléchi. Je sais que la Flotte se bat déjà contre l'autre flotte, mais là-bas, en bas, dans la zone bombardée par l'Empire, il y a deux Maitres Jedis qu'il faut absolument sauver. Et leurs padawans sont en bas, en train de les chercher. Alors, si on pouvait intensifier le combat avec la Flotte ennemie...
- Princesse, je sais que ça vous fait mal au coeur. Mais c'est la guerre...
- Oui, mais on ne peut pas rester bras croisé ! Mère va vous récompenser, j'en suis sûre ! Les Jedis protègent Ondéron, et la République, alors je crois qu'on doit aussi les aider au mieux !"

Qu'est-ce que cette gamine était soulante ! L'Amiral n'avait qu'une envie, la virer de son bureau - mais évidemment, sa mère n'apprécierait pas. Voir sa carrière bloquée à cause d'une enfant ne l'enthousiasmait pas vraiment.
Il essaya de garder son calme.

- "Oui, vous avez raison, votre Altesse... Ecoutez, je vais vous donner une information. Leur vaisseau principal est en mauvais état. Je pense que votre demande d'intensifier les combats est presque raisonnable. Mais ça veut dire que vous serez plus en danger. Nous devons sauver les habitants de la planète, et surtout faire cesser ces bombardements orbitaux... Mais ça veut dire que vous serez en danger. Désirez-vous que je sacrifie un vaisseau pour vous éloigner des combats ?
- Euh..."

Ah, le danger. La jeune princesse n'y avait pas pensé. Mais elle avait déjà été menacé par des blasters, tout récemment ; alors si elle devait se trouver à nouveau en passe de mourir, autant que ce soit dans un gros truc héroïque, comme dans les séries ! En plus, Mère serait fière d'elle, la fille de la Chancelière se met en danger pour la République et les Jedis ! Trop classe !!

- "J'ai pas peur !"

A ce stade, c'était surtout de l'inconscience ; mais telle était la jeune Kira. #même pas peur, qu'elle allait tweeter !

- "Bon."

L'Amiral s'empara de son com', et s'adressa à son personnel.

- "A tout le personnel, je répète, à tout le personnel. Manœuvre de combat du Croiseur "Flèche de la république". Tous à vos postes !"

Il appuya sur un autre bouton, en s'adressant cette fois-ci à la baie de Commandement.

- "Nous rapprochons la Flotte. Visez le vaisseau qui provoque les bombardements orbitaux. Nous devons les arrêter !"

Il s'arrêta quelques secondes, fixant la jeune fille qui se trémoussait sur son siège d'une mnière fort peu royale, et soupira. Brièvement, il pria les dieux de ne pas avoir fait une erreur monumentale, mais le sort en était jeté.

- "Votre Altesse, je vous invite désormais à suivre la bataille sur nos écrans. En espérant que vous compreniez quelque chose, je n'ai pas le temps de vous instruire là-dessus. Veuillez quitter mon bureau, j'ai du travail."

Milésya obtempéra de bon cœur. Elle se sentait incroyablement excitée, et ce fut avec un sourire ravi qu'elle observa tout le monde faire leur travail, depuis sa nouvelle place. tout au centre des évènements! Elle était au centre des évènements, WAHOUUU !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaas Stoker
¤ Moff Impérial ¤
¤ Moff Impérial ¤
avatar


Nombre de messages : 183
Âge du perso : 99 ans
Race : Falleen
Binôme : Darth Anetherion (en secret)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
0/0  (0/0)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event XI.2 - Felucia] La stratégie du bluff !   Sam 9 Sep 2017 - 2:57

Le Falleen était penché sur l'un des écrans de sa console de commande. D'après ce qu'il pouvait lire dessus, le bombardement orbital avait bel et bien atteint sa cible. Il restait à espérer que le Sith qui l'avait ordonné avait eu le temps de se mettre à l'abri. Autrement... Sans preuve réelle, il n'aurait été qu'une victime de plus de cette guerre. Bien des personnes périssaient sur le champ de bataille, certaines de bien plus grande valeur qu'on ne le pensait. Vaas avait connu des gradés qui avaient la fâcheuse tendance à oublier que si leurs magnifiques croiseurs ou destroyers pouvaient anéantir leurs adversaires, c'était en grande partie grâce à leurs mécaniciens qui s'activaient sans cesse, transformant l'estomac des vaisseaux en véritables fourmilières.

L'Oeil Sombre avait été coupé en deux, et des survivants de l'autre moitié du vaisseau avaient réussi à embarquer dans des capsules de sauvetage et étaient petit à petit rapatriés dans les autres vaisseaux de la flotte impériale. Vaas effectua une série de vérifications et eu un demi-sourire : la moitié dérivante du navire possédait encore quelques réserves de missiles. Un tir bien placé pouvait créer ainsi une réaction en chaîne et faire sauter au moins les vaisseaux qui en étaient proche. En espérant qu'il dérive vers la flotte alsakani, le Moff pouvait en profiter pour provoquer de lourds dégâts... Mais c'était une entreprise risquée. Trop risquée, puisqu'elle pouvait se retourner contre les impériaux si l'un des alsakanis d'en face avait eu la même idée.
Il reçu un message de la part de Darth Senjak. Cette dernière lui recommandait de continuer à mettre la pression sur les Maîtres Jedis... Tant qu'il ne les tuait pas.

"Quel est l'état de notre chasse ?"

"Nous pouvons déployer plusieurs escadrons, si vous le souhaitez. Mais la majorité d'entre eux sont en train d'être ravitaillés en ce moment-même."

"Bien. Ordonnez à deux d'entre eux de descendre, afin d'assister l'Apprenti Kael Yemenwo dans sa traque."

"Monsieur, nous commençons à essuyer des tirs de la part de la flotte adverse, majoritairement dirigés sur l'Arbitrator, l'Endeavor et l'Aigle Hurleur."

"Logique. Ils ont compris que nous étions en train de menacer leurs précieux Jedis. Protégez-les à tout prix. Que l'Endeavor et l'Arbitrator cessent leurs tirs, mais que l'Aigle Hurleur force, d'une façon ou d'une autre, les proies de Kael à se rabattre vers lui, ou vers un lieu où il pourra les cueillir aisément. La Commandante Meryl a carte blanche pour cela, tant qu'elle parvient à les garder en vie. Cela risque d'être difficile, mais il serait de bon ton qu'elle modère son enthousiasme."

Il se laissa aller contre le dossier de son fauteuil et se pinça l'arête du nez. D'ordinaire, il fumerait un cigare afin de se détendre, mais vu son état et la tension qui régnait dans la pièce, il risquait plutôt de dégueuler son petit-déjeuner, son dîner de la veille et un plat de carottes.
La seule pensée de cette perspective lui procura un certain haut-le-cœur, et il se força à se calmer, à penser à autre chose. Ses doigts parcoururent la console et il finit par se concentrer sur une possible stratégie face à la flotte adverse. Les indications qui se trouvaient devant lui montraient que le vaisseau qui avait tiré sur les bombardiers était un nouvel arrivant, la Flèche de la République. Vaas appuya sur son com :

"Envoyez quelques vaisseaux de la chasse harceler le nouvel arrivant. Qu'ils ne tirent que si les républicains ouvrent le feu en premier. Je souhaite savoir aussi à qui j'ai RÉELLEMENT à faire, cette fois. Donc, qu'ils prennent autant d'infos que possible sur la baie de commandement."

Dans un rugissement infernal, les chasseurs sortirent des hangars d'appontement.
La porte du pont de commandement s'ouvrit dans un chuintement et plusieurs cuistots entrèrent, apportant des plats à l'intention des membres d'équipage encore sur place. Vaas se pencha sur son assiette, respirant à pleines narines l'odorant fumet qui s'en élevait et qui lui faisait monter l'eau à la bouche. D'une main distraite, il ordonna aux autres vaisseaux de la Flotte de préparer un barrage de missile à l'intention des alsakanis, à déclencher uniquement quand il en donnerait l'ordre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darth Senjak
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
avatar


Nombre de messages : 147
Âge du perso : 46 (née en 21526)
Race : Togruta

Feuille de personnage
Activité actuelle: Surveiller la bordure de l'Empire Sith
HP:
92/92  (92/92)
PF:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: [Event XI.2 - Felucia] La stratégie du bluff !   Mar 12 Sep 2017 - 17:50

Vriska pianotait du bout des doigts contre la table. Légèrement de biais, appuyée sur un coude, elle attendait que les gens face à elle se décident à cesser leurs conciliabules. Une chaise vide à leur côté semblait indiquer qu'ils avaient espérer bénéficier d'un soutien supplémentaire lors de cette entrevue. Elle se demandait ce que faisait Icare à cette heure. Peut-être occuper à essayer de limiter la casse en ville. Elle ne savait pas trop comment les choses évoluaient, n'ayant pas vraiment accès à une source d'information bien renseignée -Frann était bloquée avec le reste des gens de Kriss-Io dans une salle du bâtiment-, peut-être que le maître jedi réussirait à inverser la tendance après tout. Elle ne devait pas le sous-estimer.
Finalement le gouvernement de Felucia sembla trouver un terrain d'entente puisqu'ils cessèrent leurs conversations à voix basse pour se tourner tous vers elle. Leur expression allait d'une certaine crainte à un défi assumé. Le plus à l'aise était, sans conteste, Galixto Breen. Mais c'était un ancien impérial après tout, haut fonctionnaire. Il avait sans doute croisé plus de siths que de jedi. Pour un peu, il aurait presque été dans son élément. Même si, comme souvent depuis sa prise d'indépendance gageait Vriska, il devait avoir un poids bien lourd sur les épaules. C'est lui qui s'adressa à elle en premier :

« Madame Haze, une hésitation légèrement prononcé laissait entendre sa suspicion, si vous êtes ici c'est parce que nous souhaitons connaître les raisons qui vous ont amené sur notre planète. Pourriez-vous nous en dire plus ?
-Je pense que la plupart des détails se trouveront plus aisément dans les accords proposés par mon collègue tout à l'heure, mais je peux vous réciter l'idée globale si vous y tenez.
-Suffit ! Serrido faisait montre de sa retenue. On sait très bien ce qu'elle est, le maître jedi a été très clair, nul besoin d'y réfléchir longtemps pour savoir ce pour quoi elle est venue.
-Je serais curieuse de savoir ce dont on m'accuse. Un jedi en plus. On les dit sages et réservés, je suppose donc qu'ils ne déclarent pas les gens coupables à la légère.
-Vous êtes une seigneur sith. Et d'après Jonas, ce n'est pas votre première visite. »

Elle tourna son regard vers Coldrin qui le soutint en essayant de cacher un certain malaise. Elle revint sur Serrido et lui adressa un grand sourire :

« Je ne vois pas de quoi vous parlez.
-Ne jouez pas les innocentes...
-Mais à votre place je la fermerais et j'écouterais ce que j'ai à vous dire. »

La remarque avait été si soudaine, dite si calmement, qu'elle avait eu plus d'effet qu'un cri. Serrido eut un instant d'hésitation, se tourna vers le reste du gouvernement qui semblait perplexe face à ce brusque revirement de situation. Vriska avait eu le moment de flottement qu'elle désirait. Se penchant légèrement en avant, elle s'adressa à eux d'une voix légèrement plus faible que la normale, pas loin d'un chuchotement, apaisant et envoûtant.

« Il n'importe pas vraiment que je sois ou non une seigneur sith. Que je sois ou non venu plusieurs fois sur votre planète. Vous n'avez, quelque soit les réponses à ces questions, aucune vraie possibilité de me retenir ou de me ralentir. C'est pourquoi je ne vous demanderai de ne voir en moi, aujourd'hui, rien de plus... qu'un ange. »

Le silence se prolongea quand elle s'arrêta. Incompréhension et curiosité se mêlait et lui donnait une ascendance certaine. Même Serrido semblait prête à lui hurler dessus mais était comme retenue par quelque fils invisibles.

« Un ange, ou quelque autre nom que vous préférez. Je parle de ces êtres qui, d'après les légendes, viennent à vous de la part d'une entité supérieure pour vous offrir un choix. Un simple choix entre deux possibilités, sans chercher à vous tromper ou à vous piéger. Juste, un choix.
Et celui que je vous offre est le suivant : d'un côté, vous continuez sur la voie que vous avez entamé en négociant avec les jedis et en essayant de vous rapprocher de la République. Cela vous ouvrira ses marchés, mais également exposera votre planète à tous ceux qui pourraient l'exploiter. Les contrebandiers et pirates de l'espace tout proche se feront une joie d'essayer de vous voler autant que possible et vous mettrez des mois à contenir les troubles civils qui commencent à poindre. Au final, tout cela n'aura pas d'importance puisque, ne pouvant ignorer une enclave républicaine en son sein, l'Empire enverra ses armées et vous subirez le sort de Lorrd, Dubrillion et Artorias., malgré l'aide des quelques jedi qui auront réussit à être là et les nombreuses promesses de la République qui s’avéreront aussi solides qu'un château de cartes.
De l'autre, vous pouvez accepter dans les prochains jours la proposition commerciale de Kriss-Io et demander auprès de l'Empire à établir une alliance. Une ambassade impériale s'installera ici, tandis que vous aurez la possibilité d'envoyer deux ambassadeurs sur Dromund Kass. Il n'y aura pas de dirigeant imposé à Felucia ou de quota demandés, les siths seront acceptés et traités ici aussi bien que dans l'Empire mais ils ne disposeront d'aucun droit particulier et d'aucune autorité sur votre administration. L'Empire s'engagera à vous protéger de toutes menaces, et le fera effectivement puisque cela lui permettra de verrouiller plus efficacement sa frontière. Des aides pourront être amenés pour vous aider à contenir les troubles récents et reprendre la main sur les récalcitrants à vos changements, bien sûr en échange d'une collaboration militaire et dans l'installation d'infrastructures logistiques dans la zone. »


Elle s'arrêta là. Galixto semblait extrêmement songeur, Serrido arborait une moue qui signalait qu'elle n'allait sans doute pas tardé à l'invectiver et lancer quelques phrases creuses et bien senties sur leur indépendance et leur liberté, Coldrin était passif comme depuis le début, sans doute le canard boiteux de leur gouvernement à l'heure actuelle, Galvani était dubitatif, n'en croyant visiblement pas un mot et Sara avait un regard extrêmement calculateur. Vriska était certaine d'une chose : aucun d'eux ne pouvait balayer du revers de la main ce qu'elle leur avait exposé. Restait à savoir comment ils allaient réagir exactement.

« J'ai omis de préciser un détail toutefois. Avant que vous ne fassiez votre choix, il me semble important de le spécifier : un ange ne vient qu'une seule fois dans votre vie. »

Elle leur sourit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 249
Âge du perso : 13 ans
Race : Humaine

Feuille de personnage
Activité actuelle: Militer pour l'OGG
HP:
52/52  (52/52)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event XI.2 - Felucia] La stratégie du bluff !   Sam 16 Sep 2017 - 10:29

Assise sur sa chaise dans la baie de Commandement, la petite fille que Milésya Kira était encore était fort loin de s'ennuyer !
Elle rêvassait depuis un moment déjà. Elle était une Générale en tenue officielle, assise dans son bureau, et donnait des ordres pour mener l'attaque de la Flotte. Son corps ressentait les vibrations des salves tirées contre les chasseurs qui les harcelaient ; tandis que sous ses yeux, des dizaines et des dizaines de points clignotaient sur un écran, formaient un ballet complexe qu'elle ne comprenait que vaguement. Parfois, des points s'éteignaient, et quelques exclamations navrées ou ravies filtraient des lèvres de l'Amiral qui semblait concentré sur le spectacle.

Ce dernier se rapprochait parfois d'elle. Il lui souriait brièvement, sans lui expliquer ce qui se passait - mais bientôt, toute son attention fut détournée vers un officier qui avait, lui aussi, les yeux rivés vers une console.

- "Amiral, deux vaisseaux sur trois ont cessé leurs tirs. La dernier continue ses salves orbitales.
- Position des tirs estimé ?
- Cirque de Shinsu. Je pense qu'ils font barrage aux Jedis pour qu'ils ne puissent pas sortir de la zone, Amiral. Si on envoyait un furtif tenter de les récupérer...
- Avec les tirs orbitaux ?"

Un vaisseau FURTIF. Wahou. Le jeune coeur de la royale enfant fit un bond. Et si le vaisseau servait à scanner la zone pour aider les padawans à éviter les ennemis, puis pour les cueillir, une fois leur mission terminée ?
Si elle était l'Amiral, elle n'attendrait pas une seconde !
Alors, la princesse reprit la parole, en battant puérilement des pieds, tant son enthousiasme débordait. Elle avait du mal à se croire en danger dans ce décor un peu surréaliste, il fallait dire.

- "On pourrait envoyer le furtif scanner la zone pour faciliter la tâche des padawans ?
- Quand les tirs orbitaux cesseront, je...
- Amiral ! Des chasseurs ont encore pénétrés dans notre zone de tirs.
- Abattez-les.
- S'il y a des furtifs, ils pourraient avoir comme mission de détourner notre attention ?
- Eh bien, faites votre travail et détectez-les. Mais nous devons nous concentrer sur le dernier vaisseau qui lance ses tirs orbitaux. Il faut les forcer à s'isoler. Que l'Oiseau de Maemor et le Vornsk Victorieux tente de l'isoler du reste de la Flotte. La Gloire de Vornak doit rester en protection de notre vaisseau. Nous devons protéger sa Grâce."

Ils allaient tuer des vilains chasseurs siths. C'était bien fait pour eux !
Avec curiosité, Milésya colla son petit visage à travers la grande baie vitrée qui leur donnait une vue imprenable sur l'espace. Les chasseurs étaient si, si petits ! Elle entraperçut, dans le noir, la danse des vaisseaux qui luttaient, et recommença à rêvasser à un formidable holo-film qu'elle financerait sur cette guerre.

A vrai dire, elle n'arrivait pas à concevoir que tout était vrai. Cela semblait si abstrait, si lointain - elle n'arrivait pas à prendre conscience de la gravité, de la mortalité des faits.

Tranquillement, la jeune demoiselle revint s'asseoir, et s'empara de son com'. Il était temps d'envoyer des nouvelles à ses nouvelles amies padawans !
Rapidement, ses mains parcoururent les touches, très concentrée.

"CC les filles ! Les tirs orbitaux ont cessé en partie mais il y a encore un vaisseau actif. L'Amiral essaie d'isoler le vaisseau pour le forcer à arrêter les tirs. Nous sommes engagés dans la bataille. Trop cool ! Va de votre côté ? Bisous ++++ Mimi qui vous admire troooop!"

Elle envoya le message à Dalla, pour changer, avant de se venir se rasseoir dans son siège. Sa robe l'encombrait un peu et l'héritière du trône d'Ondéron s'ennuyait finalement un peu dans cet univers d'adulte.
Une brusque inspiration lui fit prendre sa tablette, qu'elle raccrocha rapidement au réseau longue portée. Elle allait DIFFUSER sur son site !





Voilà, elle avait terminé.
Si avec ça, elle n'avait pas ENORMEMENT travaillé ! Son précepteur allait être contente d'elle : elle faisait avancer et la cause de l'OGG, et travaillait à libérer deux maitres Jedis. Et elle était au cœur des évènements ! Que demandez de plus...?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaas Stoker
¤ Moff Impérial ¤
¤ Moff Impérial ¤
avatar


Nombre de messages : 183
Âge du perso : 99 ans
Race : Falleen
Binôme : Darth Anetherion (en secret)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
0/0  (0/0)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event XI.2 - Felucia] La stratégie du bluff !   Mer 20 Sep 2017 - 2:03

L'escouade Akkad, envoyée harceler la flotte républicaine, n'oubliait pas leur tâche primaire : la reconnaissance. Le manque d'information lors de la précédente bataille avait coûté cher aux Impériaux, et Stoker refusait de voir cette situation recommencer. C'est pourquoi cette escouade-ci, nommée d'après son capitaine, avait été envoyée afin d'accomplir cette périlleuse mission. Vétérans de nombreuses batailles, ils étaient déployés pratiquement en dernier recours, car bien trop précieux aux yeux de la Flotte. Les six chasseurs, volant en formation de raid, suivaient leur capitaine de près, le protégeant de leur mieux.

"Akkad Or, Akkad Cobalt, surveillez les hangars, dans le cas où leur propre chasse décolle. Nous allons voler au ras de leur baie de commandement dans moins de 3 minutes. Prenez autant de visuels que possible pour le Borgne, nous n'aurons qu'un passage. Puis, retour immédiat à la base."

"ROGER !"

Les vaisseaux passèrent dans un rugissement devant la baie d'observation et entamèrent leur manoeuvre de séparation.

"Commandant, nous sommes suivis."

"En effet, Akkad Rubis. Escouadde Akkad, dispersion immédiate. Je m'occupe d'eux avec Akkad Cobalt. Vous autres, retournez à la base. Over. Il ouvrit une communication avec son coéquipier. Cobalt, nous allons nous occuper d'eux. Tant que nous sommes aussi près de leur flotte, les croiseurs n'oseront tirer, de crainte de subir un tir allié, mais je doute que leur propre chasse ai ces préjugés. Notre but est de les occuper, voire d'en abattre quelques-uns dans la foulée. Que la Force soit avec vous."

Les deux chasseurs opérèrent un demi-tour brusque, tout en crachant une série de projectiles lasers. Quelques-uns parvinrent à leurs buts et transformèrent leur cible en de petites gerbes de flammes, qui s'éteignirent tout aussi rapidement par manque d'oxygène.
Cobalt effectua un rapide virage et s'engagea dans une manœuvre d'évasion, près d'un des immenses croiseurs qui l'entourait. Dans son cockpit, le pilote sentait une goutte de sueur glaciale couler le long de sa tempe, tandis qu'il tentait d'échapper à ses poursuivants.
Le surnom de "Cobalt" était invariablement attribué aux nouveaux membres de l'Escouade Akkad, quel que soit leur ancienneté au sein de la Flotte Impériale.
Celui-ci n'échappait pas à la règle, et faisait au mieux pour échapper aux Républicains, mais ces derniers étaient tenaces.
Il sursauta tandis que la voix rauque d'Akkad résonnait à ses oreilles :

"Cobalt, arrête de rêver et redresse, maintenant !"

Le manche fut tiré en direction du pilote et Akkad lança une salve faisant sauter un des poursuivants... Et entra en collision avec le second. Comme les autres, les flammes s'éteignirent rapidement. Cobalt, choqué, parvint à rejoindre la flotte impériale et à revenir au hangar, mais tout ce qu'on put tirer de lui fut une longue litanie ininterrompue de : "M&rde, m&rde, m&rde, m&rde..." à voix basse.

...........................................

Au poste de commandement, Stoker analysait au mieux les images du pont de commandement adverse. Il plissait l'oeil, afin de palier à sa semi-cécité. Une alerte clignota sur sa console, et le visage d'un de ses subordonnés apparut devant lui.

"Monsieur, deux vaisseaux adverses tentent de s'en prendre à l'Aigle Hurleur."

"Compris. Manoeuvre d'interception."

Deux vaisseaux se détachèrent du "mur" impérial, afin de se placer de façon à ce que quiconque tente de s'en prendre au vaisseau de la Commandante Meryl doive de prime abord les affronter tous deux.
Pendant ce temps, agacé par ce contretemps, le Falleen se pencha de nouveau sur les images. Ces dernières n'étaient pas d'une qualité optimale, en particulier au vu de la difficulté pour les obtenir. Akkad n'étant plus, ainsi qu'Or et Rubis, il était impensable de lancer une autre escouade prendre de meilleurs clichés. Il finit par perdre patience et usa d'un logiciel, peu performant au demeurant, afin de "nettoyer" au mieux ce qu'il avait devant lui. Enfin, Vaas parvint à ses fins et à distinguer, toujours difficilement au demeurant, la silhouette légèrement floue de Mylésia Kira.

"Intéressant... Je me demande combien la Chancelière serait prête à récupérer en échange de la vie de sa chère enfant..."

Le Falleen prit le temps de réfléchir, avant d'envoyer un message audio aux deux Siths qui étaient présentement en contact avec lui, à savoir Darth Senjak et Kael :

"Excellence, je vous annonce que la personne semblant diriger les forces républicaines spatiales n'est autre que Mylésia Kira, l'enfant de la Chancelière Kira. Que souhaiteriez-vous faire de cette information ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4783
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XI.2 - Felucia] La stratégie du bluff !   Ven 29 Sep 2017 - 21:27

Un long silence embarrassé plane entre les protagonistes : Darth Senjak, confiante, se tient toujours là face à ces officiels, qui semblent s'être lancés dans un longue conversation silencieuse, à coups de regards lourds de sens. Après quelques secondes de cette drôle de scène, Serrido repousse bruyamment son fauteuil en arrière en se levant et, furibonde, elle quitte la pièce à pas sonores. Galvani se hâte de se lever à son tour pour la rejoindre, tandis que Coldrin baisse les yeux sur ses mains. Sara et Galixto seuls osaient regarder la Sith dans les yeux lorsqu'ils annoncèrent :

- Felucia acceptera la proposition de Kriss-Io.


A quelques millions de kilomètres de là, la princesse Milésya Kira, qui se tient aux premières loges en orbite de Makem Te, et loin de se douter de ce qui se trame sur Felucia, observe la flotte ennemie grandissante autour d'eux. Elle ne comprend pas tout à fait les rapports qui sont faits à l'Amiral, mais ils ne lui inspirent rien de bon. Quand enfin la nouvelle tombe : Maître Von et Maître Vocklan ont grimpé sur les speeders en compagnie des padawan et sont sur le chemin du retour !
Alors que Milésya pousse un cri de joie, l'Amiral vient la voir pour lui annoncer que cet événement est la dernière chose qu'ils attendaient avant de pouvoir battre en retraite.
Battre en retraite, ça veut dire quoi ? Ca n'a pas l'air génial, en tout cas. Et Maître Manteer qui ne lui aura jamais plus répondu... Bon, l'important est que les Jedi et ses copines aillent bien.

Pas si loin, Vaas Stoker reçoit aussi la mauvaise nouvelle par l'apprenti Kael Yemenwo : les Jedi leur ont échappé. Prévisible, en réalité. Deux maîtres Jedi du Conseil ne se capturent pas si aisément. Rien de très grave : ils ont été suffisamment longtemps en déroute pour que Felucia tombe aux mains de Darth Senjak pendant que la République et les Jedi soient trop occupés à les sauver plutôt que de repousser efficacement les Sith autour de Gravlex Med. Résultat, l'Empire prend l'avantage sur la bataille... Il semblerait bien que la princesse va leur échapper : le vaisseau amiral va bientôt effectuer un saut supraluminique... Va-t-il tenter la capture malgré tout ?



Darth Senjak & Vaas Stoker remportent la campagne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Event XI.2 - Felucia] La stratégie du bluff !   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Event XI.2 - Felucia] La stratégie du bluff !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force :: Zone RP - Espace :: Espace Intersidéral-