La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Voir avec la Force

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2397
Âge du perso : 23 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Voir avec la Force   Mer 1 Aoû 2007 - 8:50

hj: Début de l'aventure Pour mieux situer le perso: >>cliquez-là<<

Le clapotis de l'eau exarcerbait ses sens; les yeux clos Luke s'amusait à distinguer l'endroit ou le caillou était tombé; quelques minutes après alors que les remous s'appaisaient déjà. Il passa sa petite main sur la surface de l'eau; à genoux sur le bord; tellement près que si quelqu'un le poussait il n'aurait pas eu le temps de se retenir et serait tombé dedans. Puis il retroussa ses manches pour plonger son doigts dedans; essayant de savoir si le remous serait le même qu'avec le caillou au travers de la Force. Sa conclusion fut que non; étant un être vivant son doigt était bien plus facile à détecter.

Malgré tout quelque chose le fit tourner la tête; le tirant de ses excercices; un mouvement imperceptible dans la Force que Luke avait apprit à reconnaître; s'entraînant des heures et des heures grâce à sa patience légendaire. Il était en effet capable de rester assit près de cette fontaine un laps de temps considérable qui en étonnait plus d'un. Bien sûr il avait acquis ça des terribles moments où sa mère refusait de le nourrir tant qu'il ne parlait pas correctement; ou lorsque qu'Aphatique le petit garçon restait près de la baie vitrée; immobile; espérant que la colère de sa mère passe.

C'était un gros insecte dont il repéra la nature grâce au chant. Le petit aveugle s'allongea dans l'herbe pour poser son nez au ras du sol; près de la bestiole qu'il étudiait avec ferveur; essayant de comprendre ses réactions. Il lui tendit un bâton pour que la créature y monte; la laissant faire à sa guise; sans la brusquer. Lorsqu'elle fut parvenue sur la paume de sa main; un petit sourire se dessina sur les lèvres du hapan. Il souriait, se concentrant sur le guili-guili des pattes de la petite bête. De son autre main il redressa sa tunique beige sur son épaule mince; si mince qu'on voyait encore les deux os saillir légèrement. Puis Luke tourna la tête; la créature dans la main; pour la poser sur un tronc d'arbre et toujours; suivre son expérience

_________________


Dernière édition par le Mer 1 Aoû 2007 - 11:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 72
Âge du perso : --
Race : --

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
1000/1000  (1000/1000)
PF:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: Voir avec la Force   Mer 1 Aoû 2007 - 9:47

Début de l'après midi... Soana était revenu d'une excursion sur la lointaine planète de Naboo, un endroit qu'il affectionnait tout particulièrement sans savoir réellement pourquoi. Sans doute était ce pour sa simplicité, sa beauté et le calme qui y semblait omniprésent. En effet, rien dans l'univers ne paraissait venir troubler le calme monarchique de cette planète pacifique. Qui plus en est, en plus de cette paix que l'on ressentait, la beauté des paysages avait également un effet des plus radieux sur l'âme de Soana, sur son être intérieur. Ce genre de sentiment qu'il ne ressentait que de rares fois. Soit quand il était sur Naboo, ou encore quand il se trouvait en compagnie de son maître. Sinon, dernière solution, quand il était en parfaite harmonie avec la Force. Qu'il en sentait toute la bonté de son côité lumineux qui venait l'irradier comme pour lui rappeler le chemin qui était le sien et ne jamais le laisser en proie aux doutes ou à l'aveuglement dont les Sith étaient dépourvus depuis qu'ils avaient choisis leurs voies...

Quoiqu'il en soit, le retour de notre chevalier Jedi à l'académie se fit de la manière la plus discrète qu'il soit. Il ne cherchait nullement à se cacher, bien loin de là. D'ailleurs, il ne prenait même pas de cacher sa présence alors que cela aurait pu lui être plus ou moins facilement réalisable, comme bons nombres de chevaliers présent au temple. Cela dit, il n'avait pas été mentionné son retour au Conseil. Rien d'étonnant, depuis le jour où il avait décliner l'offre dudit Conseil et mis au grand jour ses doutes sur l'alliance au véritable côté lumineux de la Force, Soana et les maîtres étaient quelque peu en désaccord dirons nous. Mais bon, étant tous des Jedi assez diplomates, aucun d'entre eux ne se laissait aller à de la rancoeur.

Sur ce, ce fut finalement vers le parc du temple que Soana décida de se rendre avant de terminer, quelques heures plus tard, dans ses quartiers privés qu'il retrouverait sans nul doute avec une certaine satisfaction. Mais bon, là, il avait besoin de se détendre suite à son voyage et de se remettre à songer à son devoir de chevalier. D'ailleurs, l'une de ses priorités était de trouver un padawan. Beaucoup d'autres chevaliers de son âge avait déjà choisis leur apprenti mais, Soana, lui, avait la hantise de faire un mauvais maître et, qui plus est, ne trouvait pas cet être qui l'éblouriait. L'être qui serait imbibé par la Force et avec qui il vivrait un sentiment de symbiose qui leurs auraient ainsi permis, autant à l'adolescent qu'à l'adulte, de vivre avec un lien présent, réel et inébranlable.

Et, comme si cela était un signe, aussitôt arriva-t-il dans le parc qu'il aperçut alors un étrange petit garçon qui observait avec attention la vie d'un insecte se développant dans son milieu naturel. L'arbre et la nature. Aucune expression apparente ne se lisait sur le visage du chevalier qui, les yeux fermés, avançait d'un pas lent vers celui qui devait sans nul doute être l'un des nombreux padawans de l'académie.


"Fascinante qu'est la vie d'un insecte, n'est ce pas? Cela n'a l'air de rien mais, grâce à eux, nous pourrions apprendre beaucoup de choses sur la façon dont nous vivons, selon laquelle nous nous comportons face à diverses situations naturelles..."

Avait alors déclaré Soana d'une voix assez calme et légère avant de rajouter.

"C'est un peu comme nous, padawans, maîtres et chevaliers qui évoluont avec prudence dans la Force afin de la suivre tel qu'elle le désire sans en tomber dans ses tréfonds les plus sombres..."

Termina-t-il, s'arrétant à environ un mètre du jeune garçon, son regard s'étant alors posé sur le tronc d'arbre et l'insecte en question. Il avait discerné ce dernier sans aucun problème. Son visage neutre restait là, comme concentré et, à la fois, captivé. Cela pouvait sembler bizarre qu'un homme de 26ans puisse presque rester admiratif devant cela. Mais, aprés tout, être Jedi ne signifiait-il pas comprendre et savourer les choses les plus simples et les plus naturelles de l'univers...?

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2397
Âge du perso : 23 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: Voir avec la Force   Mer 1 Aoû 2007 - 10:11

Luke sursauta légèrement; il était si concentré qu'il ne s'était pas rendu compte de la présence du chevalier. Se retournant il étudia rapidement l'aura en surface; sans chercher à sonder plus loin, juste pour mettre un nom et un rang sur la silhouette invisible pour lui qui parlait d'une voix sage et tranquille. Le padawan sentit le rouge monter à ses joues; il n'aimait visiblement pas trop qu'on lui parle. Ayant toujours l'impression d'être en interogation surprise quand un chevalier/maître lui parlait. Gardant son vieux réflexe de méfiance envers les inconnus et surtout les adultes Luke recula légèrement pour laisser sa place à l'homme; hésitant même à s'enfuir ou non à toutes jambes. C'était bien simple; au temple le seul maître devant lequel Luke n'abordait aucune trace de frayeur était le vieux Jedi qui l'avait acceuillit devant le temple; lors de ses adieux avec les Grimm... Première fois ou il avait daigné parlé pour remercir cette famille et les désigner comme père mère frère et soeur.

Son regard fixe mais luisant tout de même de vie se posa sur son interlocuteur puis il sembla regarder l'herbe qui frémissait sous ses pieds que le hapan avait dénudé. Visiblement il hésitait à répondre et de la manière d'agir. Apparement il avait eu le droit à un cours accéléré sur la sagesse. Celà le rassénat de sentir que Soana ne démontre nulle agressivité mais au contraire le même intérêt que lui. L'enfant après quelques minutes silencieuses à alterner entre l'herbe chatouillante et la petite bête ainsi que son interlocuteur-Très furtivement- l'enfant se décida à répondre; accompagnant ses dires d'une onde de Force

-Oui...oui Maître....

Il se souvint soudain qu'il ne conaissait pas le nom de l'homme. Se doutant de son rang grâce à sa voix d'adulte et à la Force sage qui émanait de lui; l'expérience pulsait dans ses veines et il était en harmonie avec celle que lui-même appelait parfois mère dans ses pensées. Il essaya de se rappeler du patronyme du Jedi mais celà fut impossible. Luke avait une très bonne mémoire mais hélàs une grande méconnaissance de son entourage; toujours dans la lune et éloigné des autres il n'avait pas enregistré les noms. Vaguement l'aura du chevalier lui disait quelque chose; mais c'était juste une rencontre dans les couloirs; une aura captée à la va-vite, à l'orée d'un couloir.

Luke se concentra pour savoir que faire ensuite; le Maître lui parlait; fallait-il alimenter la conversation ou juste écouter la leçon ? Quelle solution paraîtrait comme la plus polie ? Luke était quelqu'un de simple; il ne se posait jamais de questions inutiles sauf si il lui falfait intéragir. Le petit garçon dialoguait avec la Force par bribe sans craindre cette immense puissance mystique qui pourrait en effrayer plus d'un. Par contre un simple être vivant comme lui, avec un coeur qui bat et le pouvoir de parler l'inquiétait plus. Luke avait une phrase lui brûlant les lèvres à propos des dires de Soana :

"C'est un peu comme nous, padawans, maîtres et chevaliers qui évoluont avec prudence dans la Force afin de la suivre tel qu'elle le désire sans en tomber dans ses tréfonds les plus sombres..."

Luke était tout à fait d'accord avec ce point de vue là. Pas comme un autre Maître-dont il ne connaissait pas le nom encore une fois- leur avait enseigné en cours collectif à "contrôler la Force". Luke , si il n'avait pas été si timide ni peu sûr de lui aurait lancé sa réflexion. Puis après le cours il l'avait mûri des heures; songeant enfin à réfléchir par lui-même et ne pas avaler tout ce que disait chacun sur tout. En théorie il avait comprit qu'un maître n'avait pas toujours raison; mais en pratique c'était une autre paire de manche. Bon là il s'agissait d'approuver le chevalier en face de lui; et intéressé par la bestiole...ce serait plus simple; le petit hapan enroula timidement sa longue natte-faite de ses vrais cheveux- autour de ses doigts comme pour jouer avec et destresser un peu avant de se lancer

-Vous avez raison; je pense qu'on ne contrôle pas la Force; on lui demande

Et voilà; il venait de s'engager en disant "je pense"; Luke légèrement inquiet de la réponse attendait que le chevalier reprenne la parole; se concentrant sur les chatouillis de l'herbe sur ses pieds nus en attendant

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 72
Âge du perso : --
Race : --

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
1000/1000  (1000/1000)
PF:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: Voir avec la Force   Mer 1 Aoû 2007 - 12:56

Même sans le vouloir, lorsque que le garçon se retourna vers lui, Soana avait l'impression de lire en lui comme dans un livre ouvert. Non pas qu'il savait la manière dont pensait le garçon ou le passé qu'il avait pu avoir, que ce dernier ai d'ailleurs été bon ou mauvais. Non, en fait, la Force émise par le corps de Luke semblait venir se marier parfaitement à celle qui siégeait au coeur de Soana. Ce dernier en fut à la fois étonné et, paradoxalement, non surpris. Il était déjà arrivé par le passé qu'il ressente cette sensation en compagnie d'autres padawans ainsi que des chevaliers. Néanmoins, il n'avait pas le souvenir que cela soit si fort... Cela était un quelconque signe envoyé par cette puissance mystique qui dirigeait la vie de Soana depuis une bonne quinzaine d'années maintenant? Hum... Peut-être, qui sait? Aprés tout, nul n'est certain de ce que sera demain. C'est à dire que ce garçon pourrait être particulier sans pour autant que ces deux êtres se retrouvent liés l'un à l'autre pour leur vie Jedi. Car, cela était un fait indéniable, un maître et un padawan était un lien sacré qui perdurait bien aprés la formation d'un apprenti et la mort de son mentor et, notre jeune ami chevalier pouvait en témoigner...

L'une des grandes règles de l'ordre Jedi prohibe l'attachement en déclarant qu'il faut être prêt à toujours renoncer à ce que l'on a de plus chère. Soana l'avait fait, à contre-coeur mais, l'avait fait quand même... En quittant sa mère puis, il n'y a pas si longtemps, en promettant à son maître de ne pas intervenir dans un combat qui n'était pas le sien. Mais, les souvenirs qu'ils en avaient, que devaient ils en faire? Car, même si cela ne menacait pas son statut lumineux, le comportement de Soana avait été influencé par ses évènements. Pour cela qu'il ne voulait pas de padawan. Il n'était pas prêt à s'attacher à quelqu'un et à en souffrir par la suite. Il ne voudrait pas non plus offrir, un jour ou l'autre et de manière inévitable, le spectacle de sa mort à celui qui pourrait devenir son élève. Et puis, comment pouvait-il former quelqu'un à bien tout en ne recevant pas les faveurs du Conseil. Voilà qui était des plus complexes...

Cela dit, les Jedi ont souvent la capacité de dissimuler leur sentiment les plus profonds en se montrant calme, sage et pleinement stoïc. Exercice que Soana avait rapidemment appris à maîtriser. Voilà pourquoi, malgré ce lien de Force qu'il pensa ressentir, il ne sourcilla pas d'un poil. Bien évidemment, grâce à ce lien et, même si ce dernier n'aurait pas été présent, le chevalier avait remarquer sans peine que Luke n'avait plus l'usage de ses yeux. C'était bien dommage à son âge. Mais vouez son existence à la Force, l'accepter et s'en servir pour grandir malgré cet handicap était quelque chose de noble.

Le plus noble fut surtout la réponse pleine de sagesse que déclara Luke à Soana. En effet, pour ce dernier, le fait que le padawan confirme les propos de celui qui était un maître à ses yeux mais tout en rajoutant la locution "je pense" était quelque chose de très important aux yeux de notre ami. Le chevalier eut le sentiment, à ce moment là, que le lien préexistant se renforcait davantage. Mais, patience, inutile de ce précipiter dans cet étrange sensation. Il fallait qu'elle murisse beaucoup plus pour qu'il reconnaisse en Luke l'un des jeunes gens qu'il serait prêt à former. Mais, soit, ils en étaient donc à discuter de la Force et non pas de son contrôle mais, du fait que c'est elle qui se manifestait à travers nous.

Vêtu de sa longue bure bleu océan, parsemé d'un haut en cuir noir, Soana se dirigea alors vers un petit banc qui se trouvait à deux mètres de là, toujours en se déplacant avec un calme et, visiblement, une sérénité assez profonde. Il ne dit d'ailleurs rien jusqu'au moment où il soit assit, le tronc légèrement penché en avant, ses coudes posés sur genoux alors que ses mains se joignaient entre elles et que son regard venait alors se perdre dans la magnificience de ce ciel si bleu, si pûr, dont la seule tâche était un cumulus de petite taille où la blancheur s'évaporait subtilement au gré du vent.


"N'importe quel maître pourrait te donner une réponse très différente à ce que tu viens de déclarer mon cher ami."

Son regard se dévia alors sur Luke, ses yeux parcourant ceux du jeunes aveugle.

"A vrai dire, ta réponse est bien la plus proche de la Vérité universelle quand à l'utilisation de la Force. Tant nous pouvons penser de croire que nous devons apprendre à la contrôler, comme un animal sauvage qui est en nous... A l'apprivoiser... Il faut en réalité la laisser filtrer à travers notre corps et se laisser guider par elle et, sois tu bénis mon ami... Ton aveuglement doit certainement t'y aider, sans compter la forte présence de la Force elle-même que je ressens en toi."

Il se laissa alors aller à un léger sourire de sympathie tout en regardant le jeune garçon, venant alors relever son bras gauche pour venir désigner une place libre à ses côtés. Soana n'avait aucun doute sur la perception 'visuelle' de notre ami. De ce fait, pour lui, c'était comme si le padawan avait accepté de se joindre à lui pour un moment quelconque d'échange entre un chevalier et un enfant...

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2397
Âge du perso : 23 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: Voir avec la Force   Mer 1 Aoû 2007 - 13:18

Luke suivait les mouvements de l'homme qui se déplaçait, créant par la même occasion un remous dans la Force; comme ce petit caillou plongeant dans l'eau. Il devina que Soana quittait son épicentre pour marcher non loin de lui puis s'immobiliser, créant un autre épicentre de Force qui émanait autour de lui. Comme un sonar Luke remonta les vagues d'abord flous comme les plus grands cercles autour de la chute du caillou pour localiser avec patience les autres anneaux plus proches; plus nets et finalement trouver le point de chute de la Force; là où se trouvait donc présentement le chevalier. L'ayant trouvé de façon très précise le padawan le fixa; presque dans les yeux; se trompant légèrement et son regard mort dérivant sur le menton; car Luke n'était qu'un padawan. Malgré le fait qu'il s'entraîne quotidiennement à faire semblant de regarder les gens il était très difficile pour lui d'y parvenir réellement.

Luke écouta attentivement les paroles du chevalier Jedi, la première partie l'inquiéta. En effet beaucoup pouvaient avoir une vision des choses très différentes; le contredire peut-être même se fâcher. Perdu dans ses pensées tout en écoutant la voix du jeune homme Luke songeait en lui-même ue tout celà était bien étrange. En effet la deuxième partie du dialogue d Soana différait de ce qu'il avait entendu si longtemps; 7 ans en tout. Le Jedi venait de lui dire que c'était lui Luke qui s'approchait de la vérité, qui avait raison...Celà signifiait implicitement qu'il était intelligent. Jusque là Luke avait cru que sa mère l'avait ainsi traité parce qu'il le méritait. Qu'il était incapable de garder le patrimoine, trop déficient et il s'en était voulu; tout en sachant au fond que sa mère avait tord. Chez les Grimm le jeune hapan avait commencé à comprendre que tout celà n'était pas de sa faute à lui et que c'était sa mère qui était impardonnable. Mais celà pouvait-il réellement consoler un enfant ? D'un côté Luke s'en était trouvé encore plus dépité car il se retrouvait avec une autre question; une nouvelle question effaçant son raisonnement simpliste et si facile. Question universelle aux milles sens différents suivant le contexte : Pourquoi ? Pourquoi une mère était-elle capable de faire celà sans raison ?

En découlait une certaine peur de l'avenir; car si certaines choses affreuses arrivaient sans raison, que pourrait-on lui faire encore ? Pour en revenir à Soana; ce dernier venait de briser encore un peu plus cette idée à laquelle le petit garçon s'était fait, comme pour se protéger: maman me frappait car je n'étais pas comme il faut. Mais on, pour Soana il avait atteint une vérité ou presque. Donc il était intelligent dnc maman me frappait sans raisons; pourquoi ? Luke sentit soudain une fluctuation dans la Force; Le chevalier l'invitait à s'assoir près de lui. Qui plus est et comble du comble il le bénissait; rendant sa cécité qualité et l'appelant ami

Citation :
sois tu bénis mon ami... Ton aveuglement doit certainement t'y aider, sans compter la forte présence de la Force elle-même que je ressens en toi."

Luke intrigué en oublia légèrement sa crainte qui renaquît tout de même au fur et à mesure qu'il s'approchait du banc. Le petit padawan parvint là sans difficultés; se servant de l'épicentre que formait Soana. Par contre lorsqu'il essaya de grimper il jugea le banc plus haut qu'il ne l'était et tenta de s'appuyer dessus; évidement s'étant hissé trop haut il ne rencontra que le vide. Manque d'expérience oblige le padawan tomba sur le genou, se rattrapant instinctivement au bras du chevalier pour se maintenir dans un certain équilibre; précaire certes mais amortissant sa chute.

-Oups...merci

fit-il sincèrement gêné. Il n'avait pas honte de ses erreurs car savait qu'il était inévitable d'en commettre...ce serait prétention d'avoir honte de sesfautes car se serait ne pas les admettre; trouver celà illogique d'en faire. Tant que l'on faisait de son mieux le padawan estimait qu'il fallait être fier de savoir encore faire des erreurs pour les reconnaître et s'améliorer; tout du moins essayer. Il se rappela des paroles de Soana sur sa vue. Apparement c'était le fait d'être aveugle qui lui permettait d'être plus en communion avec la Force; et quelque part il avait raison

-Oui; c'est un exercice quotidien de s'entraîenr à se diriger même si je n'y arrive pas bien encore. Il faut tujours prendre le bon côté des choses. Au moins comme ça je peux imaginer les arbres et le ciel de la couleur que je veux. Personne ne me contradiras de ce point de vue là. Je suis plus libre de mon imagination et la réalité ne m'embête pas. Moi si je veux voir ce parc avec un arbre là alors qu'il n'y en a pas pour vous, ce n'est pas grave moi j'ai mon arbre

Il se tu, confus et le rouge de ses joues vnant mettre en valeur son teint légèrement mat; ainsi que ses yeux vairons: bleu et vert; tous deux aussi purs que des cristaux de sabre que sa nature Haan avait sertie d'élégance et de beauté caractéristiques à sa race. Il se décala un peu sur le banc; mal à l'aise d'avoir laissé parlé ses lèvres sans réfléchir avant. Si sa se trouve ce qu'il venait de dire était complètement idiot. Il se demanda aussi pourquoi le chevalier perdait son temps avec lui mais au fond, il n'était pas mécontent ca le distrayait de ses insectes; qui il faut l'avouer devenaient quand même légèrement ennuyeux à la fin.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 72
Âge du perso : --
Race : --

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
1000/1000  (1000/1000)
PF:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: Voir avec la Force   Mer 1 Aoû 2007 - 18:22

Quel était ce trouble qui venait alors influer sur l'intensité de la Force environnante qui baignait Luke depuis l'arrivée de Soana? Ce dernier en était très intrigué, l'aura du jeune âge, semblant si sage et si tranquille venait d'adopter un voile pour le moins assez sombre, voir même nuageux. Un peu comme si ladite aura était empreinte de sentiments douloureux tel que la souffrance, l'abandon, l'exclusion et la maltraitance. Qu'est ce qui pouvait en être la cause? La était toute la question. Et pour y trouver une quelconque réponse, Soana ferma ses yeux, entrant dans une sorte de légère méditation pour se retrouver à l'écoute de la Force du jeune homme. Si le chevalier Seran avait été préssenti pour devenir l'un des nouveaux maîtres, cet excercice ne devait pas trop lui poser trop de problèmes. Et comme de juste, rapidement, il sentit les pensées du jeune padawan tourné vers sa mère. Mais cela ne semblait pas normal. La plupart des padawans élevés au sein du temple n'avait pas de souvenirs de leurs parents. Toutefois, quand cela arrivait, c'était le bonheur, la joie et le chagrin de ne plus les voir. Mais certainement pas un mixage aussi violent de pensées et autres. Soana préféra alors rouvrir les yeux pour ne pas aller fuiner dans le passé d'un enfant qui n'était pas sien, ou sous sa responsabilité.

Quoiqu'il en soit, il faisait comme si de rien n'était, un peu tel un visiteur un peu trop curieux qui repartait discrètement avant de se retrouver mêler à une situation qu'il n'aurait pas du voir, ni connaître. Calmement, le regard toujours posé sur le jeune aveugle, il examina la manière qu'avait ce dernier de se concentrer avant de se déplacer à l'aide de la Force. Un simple être vivant de l'âge du jeune Luke n'ayant pas connaissance de cette entité mystique qui conférait leurs pouvoirs aux Sith et Jedi, ne pourrait jamais se déplacer avec cette certaine aisance qu'avait le Hapan. De plus, sans canne. On peut dire qu'il avait du courage le petit bonhomme. Soana constatait alors que, s'il était aussi courageux que l'intensité avec laquelle la Force était avec lui et que, en plus de cela, il réussirait à la maîtriser parfaitement, ce padawan deviendrait sans nul doute un Jedi exemplaire.

Sur ce, Luke arriva à hauteur de Soana et du petit banc en marbre. Le chevalier examina avec précaution chaque geste et posture que pouvait adopter Luke qui se mouvait dans une position, lui paraissant habituelle, pour se hisser sur le banc. Sans trop forcer, il tentait de voir en avance les prochaines secondes pour éviter que le petit tombe et, c'est aussitôt que, en réalié, le padawan glissa en venant se rattraper au bras de notre ami. Ce dernier sourit à nouveau aimablement mais avec légèreté. Il fut toutefois touché de voir le petit garçon rougir presque de honte et d'embarras, comme si il venait de commettre une faute irréparable. cela amusait en quelque sorte Soana qui, bien au contraire lui, se moquait totalement que quelqu'un lui tombe dessus pour une quelconque raison que se soit. Tant que ce n'était pas un Sith, cela était le plus important.

Quoiqu'il en soit, Soana semblant avoir le petit garçon partiellement en confiance, ce dernier avait sagement écouter les paroles du chevalier avant de venir prendre place au coté d'un des mentors de l'académie. Enfin, mentor semble peut-être un terme un peu prétentieux pour définir Soana est son savoir. Mais pas spécialement face à l'un des nouveaux du temple. Car oui, Luke était indéniablement un padawan de la dernière cuvée si l'on peut dire. Soana vait d'ailleurs raté les diverses arrivées de cette dernière année étant donné qu'avant son exil sur Naboo, il était parti en mission pour le Conseil sur Tatooine, où, selon certaines informations, un Sith y rodait de temps à autres pour identifier un quelconque esclave receptif à la Force et, lorsque ce n'était pas le cas, enlevait la vie de cinq enfants. La menace Sith avait aussitôt inquiété Soana et les siens mais, une fois sur place, aucune piste ne déboucha sur cet ennemi de la Force.
Enfin, tout ca pour dire que le discours de Luke toucha, une fois de plus, Soana qui ne se pouvait s'empêcher de se laisser aller à une certaine pédagogie...


"Oui, je vois ce que tu veux dire... Beaucoup de personnes ne réagissent pas comme tu le fais. Il ne pense pas à tout ce que peut renfermer les trésors de l'imagination. Néanmoins, sache que tu devras en prendre très soin, en tant que ta meilleure amie et, à la fois, ta pire ennemie."

Il se doutait que ces paroles sémeraient sans nul doute quelques questions quand à leur sens dans la tête du jeune Luke. Soana vint alors poser la même main gauche que toute à l'heure sur l'épaule du jeune padawan tout en redressant, une fois de plus, son regard sur l'horizon. Ses yeux se plissèrent légèrement et l'air mystérieux qui le caractérisait tant atteignait alors son paroxysme.

"Même pour les voyants, il arrive que nous usions de la Force pour percevoir ce que l'on ne peut voir, ou déceler. Et même si cela est utiliser dans un nut noble et, généralement, pour la bonne cause, comme chaque utilisation de la Force chez les Jedi, il se peut qu'un être souffrant ou ayant vécu des violences passées vinrent accidentellement mêler leur perception de la Force avec celle de l'imagination. Sans oublier que, même si tu sais que tu ne le dois, cela peut t'arriver à tout moment."

Il ferma alors les yeux, profitant d'une nouvelle brise fraîche venant caresser avec légèreté le parc du temple Jedi, ainsi que la longue chevelure bleuté de Soana qui s'éparpillait délicatement au gré du courant d'air.

"Ce qui nous amène à notre point fondamental. Etre maître de ses émotions. D'ailleurs, tu es peut-être un peu jeune pour cette question, même si ta réponse pouvait s'avérer intéressante, t'en crois tu réellement capable?"

Evidemment, à la fin de sa question, son visage s'était tourné vers Luke. Même si ce dernier ne pouvait le voir, il pouvait le sentir, l'imaginer. Soana aurait été même tenté de savoir quelle était l'image que le petit aveugle se faisait de lui. Mais, en même temps, ce n'est pas le genre de chose qui importait le plus à l'esprit du Jedi...

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2397
Âge du perso : 23 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: Voir avec la Force   Mer 1 Aoû 2007 - 19:13

Luke laissait le Jedi faire son inspection sans chercher à le retenir; enfin même si il l'avait voulu il ne l'aurait pas pu. Trop inexpérimenté pour ça. En attendant que le chevalier finisse de faire ce qu'il voulait; le petit hapan poliment le laissait tranquille; préférant s'attarder sur la texture du banc, s'amusant à deviner si la peinture écaillé lui révélerait une certaine vieillesse et donc...Un temple assez ancien ou nouveau. C'est ainsi que Luke apprenait l'histoire; ce n'était pas précis du tout. Le petit garçon scruta ensuite les alentours; pour y retrouver son insecte sans bouger. L'arbre n'était pas loin mais la bestiole trop petite et Luke trop jeune pour pouvoir l'y déceler.

Puis Soana commença à parler. Aussitôt le ptit garçon lui offrit toute son attention, ne perdant pas une miette du "cours". Enfin la normalité; il se sentait mieux face à cette situation connue. Le maître ne lui posait lus de uestions sur son avis; c'était bien trop dur et gênant; il lui prodiguait un cours et Luke n'avait plus qu'à apprendre. Cependant une petite grimace d'étonnement se forma sur son visage et sses yeux se voilèrent un peu en entendant -enfin croyant entendre-que la Force pouvait aussi être son ennemi; ayant du mal à concevoir qu'elle aussi puisse la trahir. Il analysa les dires du Jedi; préférant s'ouvrir à cette perspective pour mieux l'étudier; la démentir; où hélàs...l'accepter.

Luke ne trouvait pas la réponse, c'était trop difficile sur le coup; alors il décida d'écouter Soana et de se dire qu'hélas la Force pouvait aussi le trahir; il travaillerait dessus ce soir se promit-il. Puis le chevalier réitéra la scène "d'égalité" en lui posant une question. Apparement ce dernier voulait son avis personnel ce qui le gêna encore une fois. Mais bon autant répondre puisque le chevalier le souhaitait. C'était dur pour un padawan si jeune de s'atteler à telle question; aussi ferma-t-il les yeux pour bien se concentrer et remettre de l'ordre. Il songea aux cours mais également à ses expériences; se rappelant d'un quelconque Maître qui aurait sombré...puis de sa propre fatigue. Luke ne savait pas éprouver de la haine, il avait eu pour exemple la destruction de sa mère; qui l'avait à la limite autant marqué que celle qu'elle avait subir à son enfant. Luke avait toujours été surprit de ce que sa colère était capable de faire; emêlant ses gênes de hapan si gracieux à ceux d'un rancor féroce; tout ceci donnant naissance à un monstre inquiétant.

Par contre il savait qu'il ne pouvait être maître de ses émotions; uen réponse un peu osée trottina dans sa tête...Mais Luke n'était pas provocateur; pourtant il mourrait d'exposer son idée; comme toujours. La lutte s'empara de lui: raison ou curiosité qui l'emporterait cette fois ? Longuement Luke pesa le pour et le contre; formulant sa phrase dans sa tête avant de rechanegr encore. Finalement, pour une fois il se décida pour la curiosité. S'appercevant qu'il ne tremblait presque plus devant Soana alors que c'était un inconnu. Une vague de chaleur appaisante émanait de lui; bien plus forte encore que celle des Jedi lorsqu'ils essayaient de le rassurer. Cette puissance là n'était pas là pour le calmer ou être utilisée à d'autres fins; simplement...naturelle; comme si toujours émanait de ce chevalier-ou Maître Luke n'en a aucune idée- alors celà le força à répondre franchement; malgré les ennusi que celà pourrait lui attirer.

-Ben je ne serais pas Padawan si je savais maîtriser mes émotions...enfin j'pense hein...et puis il y a bie ndes maîtres qui sont devenus sombres; c'est ce que disent nos cours donc je ne sais pas si les adultes y arrivent toujours aussi. Bah en tout cas moi je pense pas savoir le faire...mais elle est dure votre question....

Sa crainte reprit le dessus et le petit garçon se décala légèrement sur le banc. Quel prétentieux il avait été de dire qu'un chevalier/maître Jedi ne pouvait pas, lui non plus être maître de ses émotions...Il s'éloigna très légèrement, faisant tomber un peu sa tunique trop grande; dévoilant une épaule mince et quelques cicatrices presque parties qui la zébraient...au bout de deux ans quand même; il était temps

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 72
Âge du perso : --
Race : --

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
1000/1000  (1000/1000)
PF:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: Voir avec la Force   Sam 4 Aoû 2007 - 11:31

Soana avait parlé et s'était donc tourner vers le petit garçon, se demandant déjà si ce dernier allait le surprendre à nouveau par sa réponse. Bien sûr, il n'avait que 10ans mais, en quelques secondes, et par quelques mots habilement choisis ou s'étant déclaré au hasard, il avait fait preuve d'une certaine intelligence aux yeux du Jedi. Peu de jeunes garçons de son âge, ou filles, y arrivaient. La plupart étaient souvent impatient à cet âge, impétueux, aventureux et plus qu'ambitieux. Rien d'étonnant puisque cela correspondait au début de l'adolescence. Qui n'était pas comme cela à cet âge? Même Soana ne pourrait se dire avoir été sage à l'époque où il avait l'âge de Luke. Sur ce, pour notre ami, il comprenait alors pourquoi l'on ne prenait pas de padawans très âgés sauf en cas d'exception et autorisé, évidemment, pour le Conseil. Car, le chevalier, comme il le pensait, trouvait que l'avenir du padawan était déterminé par la réussite de l'enseignement de son maître. Autrement dit, ce dernier avait quelque chose à se reprocher si son apprenti passé du côté obscur. Enfin, oui et non puisqu'il y a aussi la personnalité de tout un chacun qui jouait dans cette équation. Pourrait-on alors dire, ou penser, que nos maîtres nous montrent le chemin que nous devons emprunter et que le destin de la Force nous mène à le suivre ou non...? Excellente question... Plus que difficile à poser à un padawan et très compliqué à résoudre pour un chevalier, voir même un maître...

Sur ce, alors que Soana observait Luke qui seblait en pleine réflexion, il en vint à se demander si lui-même arrivait à maîtriser entièrement ses émotions. Ne pas les laisser exploser au plus profond de son être afin d'éviter la voie du chemin du côté obscur. Des padawans et autres chevaliers, eux, n'avaient su se maîtriser et, dans de rares cas, des maîtres même. Tout du moins, selon l'histoire des Jedi. Même si, en ce qui le concerne, Soana ne concevait absolument pas qu'un maître puisse se laisser aller à succomber à ce côté de violence et d'inhumanité. Aprés tout, l'élite des Jedi était justement formé parmi les plus sages et les plus valeureux chevalier de l'ordre qui n'ai jamais existé. Mais, d'un autre côté, personne n'est à l'abris d'une erreur, d'un faux pas. Et c'est dans cette optique que notre jeune homme remettait souvent en cause les fondements et autres précetes du Conseil, pour éviter ce dernier de se voiler la face et de devoir parfois arriver à de sombres mesures extrêmes qui assureraient, en quelque sorte, la pérénité de l'ordre. La tradition serait-elle vraie même chez les élus de lumière? Leurs dirigeants auraient-ils peur de voir un jour leur pouvoir leur échapper ou non...?

Quoiqu'il en soit, Luke finit par répondre et Soana metta, une fois de plus, toutes ces questions dans un coin de sa tête. Prêt à y réfléchir à nouveau une fois qu'il serait seul, qu'il méditerait. Là était la vie des sages et des philosophes. Même s'ils ne semblaient jamais devoir être épuisé par des combats et autres luttes physiques, ils devaient faire preuve d'une force d'esprit pour le moins conséquente afin de garder la force de se remettre sans cesse en question et de partir à la quête de la Vérité et d'autres fondements de Justice et d'Egalité. Enfin soit, Luke fit à la fois preuve de réflexion et d'impétuosité. A la fois il ne savait pas s'il pouvait maîtriser ses émotions mais, paradoxalement, pour lui, il ne serait pas padawan si cela n'était pas le cas. Soana comprenait ce qu'il voulait dire et ne fut en aucun cas choqué par la réponse de l'enfant qui se reculait déjà comme s'il voulait aller se cacher dans un coin pour dissimuler sa gêne et sa honte d'avoir répondu de la sorte à un chevalier. Le Jedi ne pu s'empêcher de sourire à cela, légèrement amusé par ce comportement. Il avait presque l'impression de se revoir lorsqu'il était en formation et qui lui arrivait de vouloir remettre en doute un enseignement de son maître...


"Ne te caches pas jeune Luke."

Il posa ses mains sur la surface du banc, prenant ainsi appui dessus pour se relever et ainsi faire quelques pas vers l'avant. Ses bras se croisèrent une nouvelle fois et un silence plana encore avant que le chevalier ne continue ses paroles, son discours, sa leçon...

"Que tu penses l'être, sans en être sûr, cela est tout à fait normal. Il est vrai que, selon nos traditions, un enfant est élevé au rang de padawan lorsqu'il apprend à contrôler certains de ses instincts naturels et, qui plus est, qu'il est prêt au plus profond de lui-même à recevoir l'enseignement des chevaliers et des maîtres. Donc, si tu penses que oui pour cette raison, tu es dans le vrai."

Il ne bougeait toujours pas. Si Luke tentait toujours de se l'imaginer, il l'aurait donc perçu un peu comme l'un de ses arbres ou ces rochers que même la plus forte rafale ne réussissait à perturber ou à faire flancher. Mais cela était également un exercice enseigné à tout Jedi. Repousser les limites de l'esprit pour adopter un autre visage, une autre forme, tout en gardant notre réelle apparence.

"Et pour ce qui est des élus, comme j'aime les appeler, autrement dit les jeunes et vieux Jedi, personne n'est à l'abri du côté obscur, en effet. Néanmoins, une fois que tu auras acquis suffisamment de sagesse, il n'y a qu'une seule chose qui pourra te faire basculer... Que tu penses être à l'abri de la nuit, des ténèbres et qu'elles ne pourront plus te toucher. Si tu occultes cela, ton âme basculera presque automatiquement. Tout du moins, c'est ainsi que les seuls maîtres ayant basculés se sont retrouvés dans la nuit."

Puis, il eut une sorte de petit soupir traduisant un léger amusement avant qu'il ne termine.

"Selon mon point de vue en tout cas car, je ne pense pas que le Conseil partage ma vision des choses sur ce point."

Il ne rajouta plus rien, laissant alors à nouveau plâner ce silence qui ne lui semblait nullement déranger. Il ne bougeait toujours pas et, même s'il ne disait plus rien, il restait disponible à toute réaction du jeune enfant. Aprés tout, ce dernier ne semblait pas avoir eu beaucoup droit à la parole durant sa jeunesse. Du moins, il en avait le sentiment, l'impression. Et, si cela était bel et bien le cas, le garçon devait apprendre à s'exprimer dorénavant de lui-même...

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2397
Âge du perso : 23 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: Voir avec la Force   Sam 4 Aoû 2007 - 12:35

Luke sourit, voilà que le maître lui-même était plongé dans ses pensées; on aurait dit une partie de jeu de cache-cache ou chacun se perdait tour à tour dans ses réflexions; delà minimisa sa crainte de se faire punir; devinant que le chevalier/maître était plutôt gentil et passait sur des paroles qui déplairaient à d'autres...à moins que ce soit un piège mais Luke n'y songeait pas. Certains Jedi étaient durs, sévères mais aucun ne jouait au chat et à la souris; coups fourrés sur coups fourrés. Pendant qu'il réfléchissait Luke s'amusa à dessiner le jeune homm dans sa tête qu'il pensait humain...sûrement à cause de la texture de sa peau lorsqu'il était tombé dessus...peut-être aussi car c'était l'espèce la plus connue et la plus répandue dans la galaxie. Ou peut-être une race ressemblante; tel que lui Hapan; déjà beaucoup plus rare.

Finalement ennuyé de cette identification banale Luke laissa tomber l'histoire de race et joua de ses doigts fins sans spécialement s'e nappercevoir pour dessiner un visage assez délicat dans le vide avec des cheveux courts mais en batailles; des paupières fermées et deux rides aux coin des yeux; des rides de joie pas de vieillesse; il rajouta cependant une étrange bouche qui ne correspondait pas à l'air rieur. Il y avait un sourire certes mais son doigt dévia pour dessiner un petit air triste et des sourcils légèrement abaissés en signe de tristesse/confusion. Bien sûr son dessin était imaginaire et il fallait bie nsuivre ses mouvements pour se rappeler des traits esquissé auparavant. Luke utilisait un peu la Force aussi pour esquisser un petit relief; puis il porta sa main à ses lèvres et souffla dessus, comme pour faire s'envoler le dessin et effacer les lignes de Force qui lui donnaient vie. Simple exercice bien poétique qu'il avait mis plus d'un an à faire. Il s'entraînait chaque jour; esquissant parfois un animal avec des traits simple pour le faire luire dans les reliefs de la Force puis le faire disparaitre en soufflant sur ses doigts quand il fatiguait pour que le dessin se meure de façon poétique au moins.

Puis la voix de Soana l'éveilla de son demi songe, il ne savait pas si le chevalier l'avait observé; à vrai dire il faisait plutôt ca pour lui. "Ne te cache pas jeune Luke"...il y a deux ans l'enfant lui aurait répondu avec le regard " mais je survis" -car il n'utilisait la parole que depuis cette année. L'enfant se demanda comment le chevalier connaissait son prénom...il devait sûrement être plus attentif à son envirennement "humain" que Luke. Ce dernier ensuite parla de l'obscurité et que pour y tomber; rien de plus facile que de ne plus en avoir peur...étrange parce que selon le code ce qui menait au côté obscur c'était la peur...peut-être qu'il ne s'agissait pas de la même crainte qui sait. Ce qui interpella l'enfant ce fut; " le conseil est d'accord avec moi; au moins pour ça en tout cas"...ah bon un maître Jedi pouvait ne pas être d'accord avec le conseil et vice versa... décidement il en apprenait des choses aujourd'hui.

Le silence se fit; comme si Soana attendait une réaction de sa part...oui mais quoi...il n'y avait pas de questions ? De quoi parler alors si on ne l'interogeait pas ? Luke resta perplexe un long moment. Etudiant la situation. Puis lentement il se rapprocha du maître Jedi et passa une main timide et maladroite sur son visage; visant l'oeil sans le vouloir. Aussitôt au tic de paupière du Jedi il recula sa main puis visa plus haut et tomba sur la cheveulure...tant mieux c'est ce qui parlait le plus pour lui. Puis i lse déplaça petit à petit entre les genoux du chevalier; oubliant sa crainte, entièrement absorbé par sa propre manière de communiquer. Il passa une main fine sur le visage de Soana y comprit sa bouche, néanmoins pour respecter son interlocuteur il arrêtait son geste si un endroit trop sensible comme l'oeil ou autre était atteint. Ainsi entre les jambes du chevalier; un genou maladroitement posé en travers de la cuisse du maître et légèrement tordu de par sa position; l'autre au milieu du banc s'appuyant sur l'autre cuisse du chevalier avec légèreté; sa main gauche sur le torse et empoignant la tunique de Soana pour se maintenir et délimiter le corps du visage et l'autre droite se baladant avec lenteur sur le chevalier Luke communiquait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Voir avec la Force   Sam 11 Aoû 2007 - 9:09

Nalkair sortait du centre d'entraînement et de son entrevue avec Esper. Il repensait à tout ce qu'il avait dit : la vérité. Pourquoi avait-il prononcé ces paroles ? Pour se libérer ? Ou pour mieux se souvenir, pour revoir tous ces êtres qui l'aimaient car ils savaient qu'il aurait peut-être le pouvoir de le sauver. Oui, peut-être. S'il réussissait à faire passer cette mission pour le Conseil. Il pourrait toujours demander une mission d'infiltration, et ainsi donner des armes à son peuple pour qu'il puisse se libérer. Mais cela était-il seulement possible ? Pour ce faire, il devrait très certainement retourner examiner les lieux, en tant qu'ambassadeur. Avec une telle position, il serait en mesure de voir toutes les infrastrustures de Vinsoth et ainsi organiser une rébellion qui libèrerait les Chevs. Oui, c'était une idée.

Mais le jeune Chevalier arrivait au Parc et vit le petit Luke accompagné d'un autre Chevalier qui se nommait Soana Seran. A vrai dire, il ne connaissait que peu son... collègue mais il avait néanmoins entendu dire qu'il avait refusé une promotion de Maître Jedi. Ce n'était pas suffisant pour le juger, évidemment, c'est pourquoi il n'en ferait aucune allusion. Croisant ses mains dans son dos, dans la posture du professeur, il s'avança vers les deux personnes.

« Vendui' Soana Seran, Luke Kayan. »

Il leur avait adressé le salut de son peuple, ce qui signifiait qu'il les traitait en égal, voire même en amis, même s'il ne les connaissait que très peu pour l'instant. Ses yeux gris luisaient d'amitié et un sourire ornait son visage aux traits doux.

« C'est une belle journée n'est-ce pas ? J'ai senti deux présences dans la Force et comme je passais par là, je voulais savoir qui pouvait laisser de pareilles empreintes dans ce parc. »

Soana savait peut-être que Nalkair avait demandé le jeune Luke comme apprenti mais le Chevalier fit comme si de rien n'était : il préférait faire la connaissance de son élève hors du cadre d'enseignant. A vrai dire, il avait l'intention de laisser le choix à Luke, après une discussion. S'il voulait devenir son élève, il le serait. Sinon eh bien... Nalkair en chercherait un autre. Mais au fond de lui, il savait que cet enfant lui ressemblait, tout du moins sur le point de vue moral. C'est surtout pour cela que Nalkair l'avait choisi lui, et pas un autre padawan.
Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 72
Âge du perso : --
Race : --

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
1000/1000  (1000/1000)
PF:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: Voir avec la Force   Sam 11 Aoû 2007 - 16:10

Soana s'était donc plonger dans un silence qui éveillait à la fois au calme, à la tranquilité mais, également, à la réflexion et la méditation. En effet, reconnu pour ses nombreuses remises en question, le chevalier Jedi repensait à chacune de ses paroles, à chaque mot utilisé afin de savoir si cela avait été réalisé avec soin et sincérité. Et, comme à l'accoutumé, cela fut le cas. Toutefois, il ne lui restait plus qu'à se concentrer lui-même sur son opinion et les points divergents que cette dernière devait avoir avec le Conseil et les préceptes que ce dernier inculquait. Car, Luke semblait cela étonnant mais, oui, un chevalier et le conseil pouvaeint être tous deux en désaccords. Mais il n'y avait rien d'étonnant, surtout de la manière avec laquelle notre ami concevait le passage de padawan à chevalier. Pour lui, cela marquait la fin de l'adolescence, de la fougue et, paradoxalement, de l'obéissance aveugle que l'on avait envers les chevaliers et les maîtres. Devenir chevalier impliquait de pouvoir prendre des décisions qui, tantôt pouvaient être en désaccord avec le Conseil mais, sans que cela ne nuisent à l'ordre. Ce qui, par moment, n'était guère évident, il faut le reconnaître.

Quoiqu'il en soit, alors qu'il était en réflexion, que ses yeux s'étaient clos, le corps de Soana reçu la visite des mains exploratrices de Luke. Ce dernier s'approcha de Soana pour venir découvrir quel Jedi se cachait derrière cette voix semblant assez sage pour un jeune padawan de son âge. Ne réalisant aucun mouvement, le chevalier se laissait entièrement faire, se montrant réceptif à l'attention du jeune Hapan. D'ailleurs, comme pour guider ce dernier, il utilisait la Force en de miniscules vagues assez délicates pour que l'enfant puisse mieux cerner l'aspect physique de son interlocuteur. Néanmoins, alors que cette Force baignait délicatement ses lieux, une présence se fit ressentir. Une autre énergie vint troubler la concentration de Soana. Cela dit, c'était loin d'être noir ou déplaisant, non, bien au contraire. Soana ressentait là une sorte de puissante Force alliée.

L'aura était plus puissante que celle d'un padawan. Peut-être pas incommensurable au niveau des midichloriens existant en cette personne mais, en tout cas, plus expérimentés, plus sage et semblant avoir déjà bien vécu malgré un âge qui semblait jeune, plus jeune que Soana. Ce dernier ouvrit d'ailleurs les yeux au moment où l'un de ses confrères, un chevalier Jedi, vint le saluer, lui et Luke.

Notre jeune ami acquiesca en souriant légèrement et en faisant descendre doucement Luke afin que ce dernier ne soit pas pris à faire le gusse face à ce compère. Qui plus est, malgré l'étrange lien qu'il sentait avoir avec Luke, ce dernier sembla se briser en sentant l'osmose que pouvait avoir le binôme de Luke et du chevalier, Nalkair Ahreith. Seran en avait également entendu parler, comme tous les autres chevaliers Jedi d'ailleurs. Il faut dire que, au sein du temple, même si les membres ne se connaissaient pas toujours personnellement, leur identité, elle, était belle et bien connue. De plus, Soana fut en quelque sorte touché par la marque de respect que lui désigna le chevalier qui lui faisait face en le saluant selon les traditions de sa race, le considérant ainsi comme un égal.


"Nalkair, c'est un plaisir de vous voir."

Répondit avec calme et sérénité notre jeune ami, laissant alors plâner un climat qui se voulait amical. Son regard bleuté se voulait doux et réceptif alors que, en ce qui concerne le reste de son corps, ce dernier gardait une droiture qui semblait sans faille.

"Magnifique en effet, il me semble d'ailleurs que cela fait quelques temps que nous n'avons pas eu une journée aussi calme et radieuse."

Sur ses paroles, son regard glissa alors vers la grandeur bleuté du ciel qu'il parcouru légèrement avec un sourire un plus prononcé se marquant sur son visage. Accompagnant son regard, sa tête circulait horizontalement avant de venir se poser sur le jeune Luke.

"J'ai entendu dire que vous aviez choisi notre cher ami ici présent comme padawan..."

Reprit alors Soana avant de reposer son regard sur Nalkair et de terminer en rajoutant.

"En tout cas, il m'a l'air déjà fort réfléchi et sage malgré son jeune âge. Une fois de plus, la Force semble avoir réunis le padawan et le maître de manière parfaite."

C'était en quelque sorte un compliment de Soana qui percevait Nalkair un peu comme le jeune Luke. Autrement dit, un être calme, sage et ne voulant en aucun cas se tourner à de quelconques conflits. Bien évidemment, aucun Jedi n'en n'avait réellement envie mais, il fallait pourtant reconnaître qu'il y en avait plus prédisposé à être de vaillants guerriers au sabre laser tandis que d'autres étaient plutôt des maîtres en matière de maîtrise de la Force. C'est d'ailleurs dans cette deuxième catégorie que Soana regroupait, d'instinct, Luke et Nalkair.

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Voir avec la Force   Dim 12 Aoû 2007 - 12:38

Nalkair n'avait trouvé pour introduction qu'une remarque sur le temps qu'il faisait. Même s'il n'avait pas tout à fait tort, c'était une belle journée sur Ondéron. Et Soana était de son avis. Même si tout de suite après il embraya sur l'enseignement du jeune Luke Kayan, qui se trouvait là, entre les deux Chevaliers.

« Je vous remercie du compliment. J'ai pris mon temps pour choisir le padawan dont je prendrai la charge et je pense également que lui et moi pourront faire de grandes choses ensemble. Je l'ai un peu observé après avoir consulté son dossier... »

Le Chevalier tourna lentement la tête vers Luke et, posant sa main sur son épaule, reprit la parole, un sourire bienveillant sur les lèvres :

« ... et je pense que toi et moi, nous nous ressemblons. »

Un silence se fit. Nalkair aurait souhaité faire connaissance avec l'enfant avant de lui annoncer que ce serait lui qui serait son maître mais le hasard en avait décidé autrement. La seule chose qu'il lui restait à faire était de... s'adapter à la situation.

« Et vous Soana, j'ai également entendu dire que vous aviez choisi un élève. Je l'ai rencontré juste avant de venir ici. Esper Elflamm. Je lui ai donné quelques conseils sur la télékinésie mais elle a l'air plutôt... désemparée. Perdre son maître comme ça... C'est assez inhabituel comme situation. Et il faut croire qu'elle a du mal à surmonter cet obstacle. »

Nalkair n'avait cessé de regarder Luke mais il releva bientôt la tête vers Soana. Il parlait d'un ton léger et calme.

« Mais d'après ce que j'ai entendu de vous, je suis certain que vous êtes à même de l'aider. »
Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 72
Âge du perso : --
Race : --

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
1000/1000  (1000/1000)
PF:
1000/1000  (1000/1000)

MessageSujet: Re: Voir avec la Force   Dim 12 Aoû 2007 - 13:54

Soana écouta le discours de Nalkair tout en gardant un sourire léger qui ornait toujours son visage. Tout en entendant sa manière de parler, il ne pouvait que trouver des points communs dans l'attitude du chevalier et de l'apprenti. De plus, ne fut ce que par les mots utiliser, le confrère de Seran semblait avoir une certaine sagesse pour un chevalier, ce qui, avouons le, était apprécié par notre ami.

"Il est vrai que choisir un padawan n'est pas la chose la plus aisée qu'il soit donné d'être. Et je vous avoue que j'admire tout ceux qui en ont la sagesse, tout comme ceux qui amène ces padawans à devenir de grands chevaliers Jedi. Néanmoins, le plus drôle dans tout cela, si je puis dire ca comme cela, c'est d'admirer cette sagesse de trouver sa moitié dans la Force alors que certains chevaliers et maîtres en arrivent à avoir plusieurs apprentis..."

Souleva-t-il en terminant sa réponse.
Certes, ce n'était pas courant de voir un maître avec deux ou trois padawans mais, cela pouvait toutefois arrivés. Tout en accomplissant leur devoir de Jedi, des chevaliers et des maîtres s'étaient justement spécialisé dans la formation des apprentis de la Force pour en faire des membres de l'ordre à part entière. Et, effectivement, ces personnes méritaient le plus grand des respects.

Toutefois, ne nous y trompons pas, même un chevalier avec ou sans un seul padawan méritait également le respect.

C'est alors que Nallkair en vint à parler d'Esper, la jeune apprentie qui, selon les dires, aurait été choisie par Soana pour devenir sa padawan. Une apprentie qui avait perdu son maître alors qu'elle entamait la phase finale de sa formation. Il est vrai que Soana avait fait une requête pour aider cette jeune demoiselle à terminer sa formation, néanmoins, il préféra préciser les propos de Nalkair selon son point de vue.


"L'on peut effectivement dire que je l'ai choisie. Néanmoins, cela est surtout sur une demande du Conseil que j'ai étudié la question et décidé de l'aider à terminer sa formation. Aprés tout, n'ayant aucune preuve de la mort de son maître, je ne pourrai remplacer ce dernier en aucune sorte."

Il sourit alors en entendant les compliments de son confrère qui estimait que Soana pourrait justement aider la jeune Esper à combler ses lacunes dans la maîtrise de la Force et, également, sur d'autres points qui était suggérés sans être prononcé.

"Je vous remercie pour votre confiance et l'intérêt que vous portez à mes facultés mon cher ami. Néanmoins, je ne suis qu'un simple chevalier ayant lui-même des lacunes. De ce fait, je ne pourrais sans doute pas en faire d'elle une nouvelle héritière du rang de maître mais, effectivement, je l'aiderai comme je le peux à devenir une chevalière à part entière."

Il pencha alors légèrement la tête en guise de respect, le tout en gardant son doux sourire, le regard clos également. Cela signifiait que cette discussion ne lui était pas déplaisante mais que, malheureusement, il devait se retirer.

"Quoiqu'il en soit, permettez moi de me retirer. Je me dois de me rendre en salle du Conseil pour y rejoindre ma futur padawan."

Son visage se redressa alors, son regard se tournant avec sympathie vers Luke.

"Luke, mon cher ami, la route que tu as accomplir sera longue mais grâce à l'enseignement de maître Nalkair et de ta propre maturité, malgré ton jeune âge, je suis persuadé que ton avenir sera radieux. Sache en tout cas que toute mon amitié m'accompagne et que je serai ravi d'avoir, à nouveau, une discussion avec toi."

Il releva alors la tête pour poser, cette fois, son regard sur son confrère.

"Mon ami, je suis navré que nous n'ayons plus de temps pour discuter mais, je suis persuadé que nous nous reverrons et que, peut-être, dans un avenir proche, nous serons amener à partager une mission ensemble. En attendant ce jour, sachez que mon amitié est également vôtre."

Il salua alors, cette fois, de manière plus solennel le binôme avant de se retirer tout en ajoutant, pour conclure définitivement sa participation à cette discussion.

"Que la Force soit avec vous!"

C'est ainsi que Soana laissait le destin forger les liens entre un nouveau maître et un nouveau padawan, tout en prenant la direction de la salle du Conseil afin de, lui-même, embraser son destin et d'avoir, pour la première fois, un padawan avec laquelle il partagerait dés maintenant, son savoir et sa sagesse, tout en étant réceptif à celui et celle de son apprentie...

_________________
<br>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2397
Âge du perso : 23 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: Voir avec la Force   Lun 27 Aoû 2007 - 10:27

Luke finissait par trouver le jeu amusant, surtout que Soana l'y aidait avec la Force. Le petit garçon se sentit d'autant plus ébranlé dès lors que l'on cassa cette communion. L'aura était comme celle du chevalier sur lequel Luke était assit; expérimentée et sage mais inconnue ou presque de lui... Une rencontre dans un couloir simplement. Il se crispa lorsque Soana le dégagea doucement de ses genoux et le déposa à terre. N'opposant aucune résistance à la gravité du sol Luke se laissa choir dans l'herbe sans chercher à tenir sur ses jambes pour rester debout. Assis; les jambes légèrement écartées et les mains au milieu; il lui était plus aise; ainsi, légèrement en retrait, d'analyser le nouvel arrivant et la raison de sa venue. Sentant la chaleur amicale dans son salut étrange le petit padawan se détendit un peu et répondit pas un signe de tête poli; mais il ne se détendit rien qu'un peu. Généralement il n'aimait pas les conversations à trois ou il se sentait dépassé.

Laissant les adultes raconter ce qu'ils voulaient; le jeune hapan cherchait en silence; son fameux insecte. Malheureusement il semblerait que ce dernier se soit carapaté hors du champ de vision que la Force offrait à Luke en dépit de sa cécité. Avec un léger soupir renforcé par un froncement de sourcils hésitant il s'engagea mollement et sans grande envie à suivre la conversation. Ses yeux vairons aussi purs que des cristaux de sabre-laser suivaient les deux interlocuteurs en fonction de leur timbre de voix; comme un spectateur attentif suivrait une balle de tennis. Lassé de ce petit jeu il préféra baisser la tête et se concentrer sur la douceur satinée de l'herbe sous ses doigts fins. Passant une main sur sa longue natte d'apprenti de temps à autre puis la reportant sur l'herbe il s'amusait à dissocier le toucher de ces deux matières vivantes; cherchant laquellle était la plus douce. Quelle douceur était la plus chaude; la plus tendre. Un jeu particulièrement hardu qui reqcuierait toute son attention et qui lui fit perdre le fil de la conversation. Ce ne fut qu'en sentant l'insistance de Nalkair que le padawan daigna lever légèrement la tête. Cependant les mots que Soana pronnonçèrent à propos du choix tout fait du nouvel arrivant sur son apprenti éveillèrent son attention.


Citation :

"J'ai entendu dire que vous aviez choisi notre cher ami ici présent comme padawan..."

Luke se retourna prestement; sa vivacité contrastant avec l'indolence et la grâce que ses gestes évoquaient précédement. Il chercha quelqu'un d'autre qui pouvait désigner le fameux cher ami...Mais ne trouva pas. Légèrement inquiété comme toujours, lorsqu'on s'occupait trop de lui le padawan, sous le feu des prjecteurs se leva et recula un peu. Comme pour ne plus recevoir en pleine face; cette lumière dérangeante qui brisait son anonymat tranquille. C'est qu'en plus ils continuaient ! Nalkair lui assura qu'après avoir lu son dossier il trouvait que Luke lui ressemblait. Le petit hapan songeait en lui-même qu'à 10 ans c'était étonnant qu'un maître/chevalier s'interesse à lui. Des cas plus urgents, tels que des apprentis encore sans mentor à 13-14 ans recquiéraient toute l'intention. Lui il avait le temps; apprendre tout doucement parmi les autres élèves des cours collectifs lui plaisait et lui suffisaient amplement -sauf pour les cours de sabre-laser auxquels il éhappait parfois en se cachant dans le parc-Qui plus est Luke ne manqua pas de penser aux jalousies qu'entraîneraient sa prise en charge par un maître individuel chez les apprentis plus vieux; en surcis pour réaliser leur rêve de devenir chevalier Jedi.

Luke s'écarta de ce parfait inconnu qui apparement le connaissait bien; Luke, même si il ne décelait aucune arrogance ni dominance ; trouvait que Nalkair s'imposait trop vite. Etait-ce fait exprès si il était intervenu au moment où Luke prenait confiance ne Soana et jouait presque en toute liberté avec lui ? Non bien sûr. le Padawan écarta cette idée de sa tête et rougit même à l'idée d'avoir pu croire en une chose si absurde. Aussi réavança-t-il prudement vers le chevalier qui se tenait en face de lui; ne serait-ce que par politesse. Il executa une légère petite révérence ne signe de respect; préférant tout de suite souligner les lignes de la hierarchie entre eux. En effet l'enfant aimait que les choses soient claires et nettement établies pour ne pas s'imposer plus de confusion qu'il n'en éprouvait déjà.

Soana les quitta et Luke lui rendit son "Que la Force soit avec vous" en silence; c'est à dire en lui envoyant une onde légère. Luke comuniquait beaucoup par l'intermédiaire de cette puissance mystique avec laquelle il entretenait d'étranges relations: tantôt comme mère; soeur ou amie. Le départ de Soana accentua encore l'étrange lien rapide et puissant qui se forgeait entre Nalkair et lui; au point d'éblouir Luke te de le faire ciller; tout en reculant et perdre son équilibre à cause de la violence de cette révélation; de cette Force qui bouillonait en lui pour éclater en petite bulles dans ses veines et éveiller ainsi; chaque muscle de son corps

Le lien qu'il y avait entre Luke et Soana était plus flou pour dessiner une vague intense de ressentis proches et transparents envers Nalkair. Le pdawan s'en sentait tout étourdit. Il avait l'impression que la barrière de son esprit se confondait avec celle de la Force pour s'ouvrir à Nalkair. Luke ne comprenait pas pourquoi la Force faiblissait ainsi en lui et acceptait l'étranger. D'habitude elle le protégeait; l'éloignant de ce monde réel trop cruel; et surtout érigeait des barrières entre son esprit et celui des autres. Mais là; c'était comme si la Force se soumettait elle-même à un lien conçu par elle mais plus puissant encore. Tout semblait dû au chevalier inconnu; y comprit ses pensées les plus profondes, ses blessures et ses joies; tout lui était ouvert. Luke aurait voulu empêcher celà mais la Force était formelle; elle faisait confiance à l'inconnu et érigeait entre Luke et lui un lien aussi fin mais aussi résistant qu'une toile d'araignée...

-Puis-je faire quelque chose pour vous Maître Nalkair?

Tenta-il pour éloigner l'étourdissement de ce lien. Cette phrase de politesse ne l'engageait à rien après tout et pourrait peut-être fire avancer les choses qui sait. Il avait employé le prénom du Jedi non pas par familiarité mais parce qu'il ne connaissait pas son nom et venait d'entendre le patronyme de la bouche de Soana. Ce qui lui évitait le rapprochement trop rapide de "maître" tout simplement; signifiant implicitement "mon maître".


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Voir avec la Force   Lun 27 Aoû 2007 - 18:23

Que la Force soit avec vous aussi, Soana.

Dès que le jeune chevalier fut parti, Nalkair ressentit un étrange sentimet. Il ne savait comment le définir et se plongea dans la Force. Et il comprit ce qu'il se passait. La Force elle-même approuvait ce rapprochement entre les deux personnes et définissait leur relation, pour l'instant de maître à élève. Mais Nalkair savait qu'ele irait peut-être plus loin, jusqu'à ce qu'ils deviennent amis. Mais pour l'instant, il leur fallait qu'ils fassent connaissance. Cependant, il trouvait étrange le comportement de la puissance mystique. C'était la première fois qu'elle-même décidait de créer un rapprochement entre lui et une autre personne. Cela ne s'était même pas passé ainsi avec Norhan. C'était plutôt sa bonhomie qui les avait rapprochés. Mais là, c'était plus profond et en même temps plus intime. Il avait l'impression qu'une barrière s'était détruite entre eux deux et qu'ils se connaissaient presque entièrement, même s'ils n'avaient échangé que quelques paroles. Et cela boulversait queque peu le Chevalier. C'est pourquoi il bagaya quelque peu lorsqu'il répondit à Luke.

Eh bien... Je pensais que toi et moi pourrions faire un peu connaissance avant de décider de quoi que ce soit. Même si la Force en a déjà beaucoup fait. Tu la ressens autant sinon plus que moi je suppose...

Poussant un soupir,il reprit la parole, d'un ton plus posé, plus calme et en même temps très amicale et douce.

Comme Soana te l'a dit, je t'ai choisi en tant qu'apprenti. Ce n'est pas exactement ainsi que j'aurais voulu te l'apprendre mais cela est la vérité. J'ai regardé les dossiers de plusieurs jeunes garçons et j'en ai observé quelques-uns à leur insu, je dois l'avouer. Et il se trouve que nous avons beaucoup de points communs. C'est pour cette raison que je t'ai choisi, Luke. Mais je ne veux pas te forcer. C'est pour ça que j'ai dit qu'il faut qu'on fasse connaissance. Tout simplement parce que je vais te laisser choisir.

Puis, fermant les yeux, Nalkair laissa la Force venir à lui et l'entourer, comme un cocon protecteur, une carapace. Ouvrant à nouveau les yeux, il sourit à Luke en attendant sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2397
Âge du perso : 23 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: Voir avec la Force   Lun 27 Aoû 2007 - 19:17

Luke l'écouta patiement parler de dossiers et d'études de padawan afin d'en choisir un. Il frissonna un peu en songeant que lui aussi aurait pu être observé à son insu. Pourvu que le Chev n'est pas entendu ces moments où Luke s'adressait directement; à voix haute à la Force en l'appelant mère...Il le prendrait pour un fou. Paraissant bagayant également; comme prit dans la spirale d'un tour de passe passe Nalkair se relégait ainsi au niveau du petit hapan: visiblement victime et non complice de ctte grande puissance mystique un brin farceuse. Analysant la voix de son interlocuteur le padawan devina ce dernier assez jeune; n'ayant probablement jamais eu d'apprenti avant celui qu'il se proposait de prendre. Luke se rendit compte en effleurant sa ceinture qu'il avait encore oublié son sabre. Il grimaça légèrement; en espérant ne pas encore se faire enguirlander. tait-ce de sa faute à lui si il ne se sentait nulle affinité avec cette arme ? Cette extension de lui-même comme le répétaient les maîtres aux cours collectifs lui étaient totalement étranger. Il n'aimait pas le sabre-laser.

Plantant son regard mort dans celui bien vivant du Chev; Luke soingeait à la proposition. Il restait éloigné du jeune homme; cherchant à montrer par cette démonstration de distance qu'il aimait la liberté et comptait bien la garder. Son visage délicat se referma sur lui-même un instant, tandis que ses paupières le brûlaient. Sa tête raisonnait des martèlements de la Force et de ses cris silencieux qui le poussaient à accepter. Le petit garçon ne comprenait toujours pas pourquoi la Force; si prudente relâchait toute attention et voulait le confier corps et âmes à cet inconnu. Un moment il fut tenté de fuir et de se concentrer pour remettre les choses à leur places et raffraîchir ses idées. Mais c'était la Force qui lui criait celà et le padawan savait qu'on ne remettait pas la Force en cause; ni à sa place. Il rouvrit ses yeux; bien qu'inutiles il les dirigea vers le chevalier et resta un long moment immobile. Il n'étudiait pas le Jedi qui désirait faire de lu ison apprenti; mais divaguait plutôt dans une sorte de rêve étranger à lui même. Comme une sorte de réalité qu'il ne maîtrisait plus; il semblait qu'il avait quitté son corps pour le laisser entièrement disparaître sous l'influence de la Force qui le fit murmurer timidement un

-Oui....

Avant de s'enfuir à toutes jambes; sabasourdi et effrayé opar son engagement. Aveugle et encore trop peu expérimenté en plus d'être sonné par cette révélation et les événements précédents il ne courrait pas vite et se dirigeait moins bien qu'à l'accoutumé; ses sens Jedi décalés. Luke ne sentit donc pas l'obstacle arriver et courrait droit vers la petite fontaine du parc dans laquelle il tomba. Surpris, il refit surface sous le rire des autres; tandis que des larmes profondes se mêlaient à l'eau douce du lac; sillonant déjà le long de ses joues. Depuis ses deux ans ici...depuis ses 9 ans sur terre l'enfant n'avait jamais pleuré pourtant. En grelottant il remonta sur la berge; manquant deux fois de déraper et de retomber. Calmé il s'assit; ses genoux ramenés contre lui et sa tête posée dessus; ses bras fins enroulant le tout. Il frissonnait encore un peu de peur mais semblait soudain s'habituer petit à petit à ce nouveau fait : il appartenait à quelqu'un...pourvu qu'on ne lui fasse pas de mal à nouveau ! Il s'était lui-même passé les chaînes en plus. Luke espérait que la personnalité amicale du Jedi n'était pas un piège... comme sa mère si douce lors des receptions mais violente en dehors. Chassant ces souvenirs qu'il croyait trop bien enfouits pour ressortir le petit garçon demeurait immobile; attendant que son "maître" vienne le chercher. Et peut-être l'arracher à la paix qu'il avait connu jusque là; pendant 2 ans

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Voir avec la Force   Mar 28 Aoû 2007 - 11:44

Nalkair, étonné, regarda le jeune garçon s'enfuir à toutes jambes. En effet, il ne s'attendait pas à ce qu'il réponde dès maintenant à propos de son apprentissage. A vrai dire, il attendait une simple réponse, disant qu'il était d'accord pour que tous deux fassent comme le chevalier l'avait dit, à savoir qu'ils attendraient... En fait non, il était content de sa réponse. Au moins, il n'y avait plus à tergiverser, le Chev avait enfin trouvé un élève qui lui convenait. Même si son caractère était quelque peu étrange. Mais il promettait de l'aider.

Pendant que ces pensées se présentaient à son esprit, il vit que le jeune Hapan était tombé dans la fontaine et que tous les autres se moquaient de lui. Pris de pitié, le jeune Chevalier alla jusqu'à lui et retira sa bure noire de Jedi pour l'en envelopper. Il lui dit alors d'une voix douce :

« Viens avec moi, on va te trouver d'autres vêtements. Trempé comme ça, tu vas attraper froid. »

Se levant lentement, il indiqua au jeune Luke qu'il le suivrait jusqu'à sa chambre pour qu'il puisse se changer. En même temps, il ne savait trop que penser au sujet de l'étrange lien profond et étroit qui les unissait tous les deux. La Force... En réalité les Jedi ne connaissaient que peu de choses d'elle, il leur en restait tant à découvrir...
Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2397
Âge du perso : 23 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: Voir avec la Force   Mer 29 Aoû 2007 - 7:08

Luke se crispa légèrement en sentant l'toffe glisser sur lui et l'enrouler; il cessa de trembler de froid et se tourna vers le Chev. Encore méfiant il s'éloigna un peu et remercia ce dernier d'un signe de tête, mais lorsque le jeune homme lui demanda de venir avec lui, plus docile que tout à l'heure le padawan suivit, jetant des ondes furieuses de Force à ceux qui s'étaient moqué de lui, comme quelqu'un jetterait des regard mécontents...En même temps en y réfléchissant bien c'est sûr qu'il ne l'avait pas volé, ce qu'il avait fait était tellement ridicule ! D'ailleurs à bien y réfléchir, même face à sa mère il n'avait jamais agit ainsi, n'espérant même pas s'enfuir il attendait, presque tranquille que sa colère se déchaîne. Désormais il avait peur que celà recommence, en disant oui au Chev, ne lui appartenait-il pas désormais ?

Luke avait toujours vu et connu une relation supériorité/infériorité. C'ets pour ça qu'il considérait plutôt comme inquiétant sa propre réponse sûre de lui concernant Nalkair. Fatigué de réfléchir à tout ça; vec grand mal le padawan se persuada que mieux ne valait pas mettre les éopies avant la charette et décida qu'adviendrait ce qu'il pourrait, en plus le chevalier avait été plutôt gentil en lui prêtant sa cape. Luke risqua un coup d'oeil vers son interlocuteur. Bien qu'il ne voit pas il savait que la communication par le regard était importante pour les autres; il essayait donc toujours de le faire pour ne pas dérouter ceux qui lui parlaient. Avec prudence il finit par pronnoncer quelques mots

-J'ai quelques vêtements dans ma chambre; ça suffira je pense. Merci pour la cape.

Il se demandait ce qu'ils allaient faire ensuite; il lui fallut un peu de temps pour formuler la question dans sa tête; car il savait que certains adultes se mettaient en colère lorsqu'un jeune leurdemandait cela.

-Et...que va-ton faire ensuite dites ? S'il vous plaît ?...Maître

fit-il plus doucement en fin de phrase comme s'il redoutait ce mot...pour le moment tout du moins. Il se demanda si Nalkair allait l'emmener devant le conseil; or prendre un apprenti n'était pas quelque chose d'anodin.Fallait-il que le conseil donne son accord ? Ou acceptait-il toutes les propositions de la part du maître et de l'apprenti qui venaient de "s'unir".

suite :
dortoir des padawan : >>cliquez-là<<

_________________


Dernière édition par le Jeu 30 Aoû 2007 - 18:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Voir avec la Force   Mer 29 Aoû 2007 - 8:57

Nalkair marchait devant Luke, sortant du parc. Il était toujours songeur, cherchant ce que la Force avait voulu faire. Mais il se dit qu'il le découvrirait certainement bien assez tôt. Il perçut l'agitation dans la Force derrière lui et vit Luke lancer des ondes vers ceux qui s'étaient moqué de lui. Mais ce qu'il n'avait pas remarqué, c'était que les rires s'étaient transformés en murmures quand ils avaient vus qu'un Chevalier l'emmenait avec lui. Aussi, quand le garçon le remercia, il répondit d'une voix calme :

« De rien. Je n'allais tout de même pas te laisser attraper un rhume ou quelque chose dans ce genre. Parce que tu jamais tu étais malade, on ne pourrait pas commencer l'entraînement alors... »

Ils arrivèrent enfin devant la porte de la chambre de Luke. C'est à ce moment-là que ce dernier lui posa une question.

-Et...que va-ton faire ensuite dites ? S'il vous plaît ?...Maître

Nalkair ne put s'empêcher de sourire devant la timidité du petit. Il ne se moquait pasde lui, bien au contraire, c'était plutôt un sourire triste qu'il arborait en cet instant. En vérité, il voyait bien que Luke avait du subir une enfance pas très glorieuse...

« Eh bien tu vas commencer par prendre des vêtements secs. Ensuite on va aller dans une salle d'entraînement pour faire un peu plus connaissance. Normalement je devrai aller avec toi devant le Conseil pour leur dire que je te prends comme padawan à partir de maintenant mais je n'en ai pas envie pour l'instant. Peut-être plus tard. En tout cas, change toi, je t'attends dehors. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Voir avec la Force   

Revenir en haut Aller en bas
 

Voir avec la Force

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Ordre Jedi - Planète Ondéron :: Temple Jedi :: Parc du temple-