Le RPG Star Wars par forum // Qualité RP, intrigues & évolution... Immergez-vous !
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Après une longue absence [Pv Alyria Von]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Halussius Arnor
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
avatar


Nombre de messages : 518
Âge du perso : 41
Race : Humain
Binôme : Aucun

Feuille de personnage
Activité actuelle: --
HP:
75/75  (75/75)
PF:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Après une longue absence [Pv Alyria Von]   Jeu 27 Juil 2017 - 13:18

Vu du dehors, la cantina ressemblait à toutes les autres. Lumières vives, hologrammes publicitaires, file d'attente pour rentrer et videurs peu commodes... Un endroit somme toute assez agréable pour des yeux familiers.

Le quartier dans lequel se tenait l'établissement n'était pas le plus malfamé d'Iziz, mais pas le plus calme non plus. Des ferrailleurs plus ou moins douteux, des officines de médecins disposés à pratiquer n'importe quelles interventions pour des prix défiants toute concurrence, sans compter les « salons de bonne réputation » dans lesquels il était possible d'obtenir quelques instants en bonne compagnie... Le propriétaire de la cantina se réclamait d'un certain standing, un « club house », en comparaison des autres tripots qu'il était possible de trouver dans la capitale. Mais les chants graveleux et la musique de troquet faisaient vite redescendre la belle image dépeinte sur les holo publicitaires.

Un homme portant un manteau sombre, lequel couvrait la tête de son propriétaire avec un capuche, montait les quelques marches du parapet menant à l'entrée de la cantina. Il longeait la longue file d'attente sans se soucier des voix qui commençaient à s'élever. « Il va quand même pas nous passer devant celui la !! // Hé ! Machin !! Tu attends ton tour comme tout le monde !! », ce genre d’interpellation n'avait aucun effet sur le personnage. Au bout de la file d'attente, juste devant l'entrée, un twil'ek et un gamorréen. Le premier filtrait au regard ceux qui pouvaient entrer tandis que le second expédiait en dehors du périmètre les malchanceux ou les fauteurs de troubles. L'homme au visage dissimulé s'approcha du twi'lek. Il lui murmura quelque chose à l'oreille et naturellement, il lui permis d'entrer dans l'établissement sous les hués de la file d'attente.

L'intérieur de la cantina était un mélange de boîte de nuit, de restaurant et de casino. Une piste de danse au milieu de la pièce sur laquelle se déhanchait plusieurs dizaines de personnes sur un sol lumineux. Sur la gauche, les tables de jeux, des écrans retransmettant des courses de podracers et des matchs de Huttball, des bookmakers veillait à ce que même le plus désargenté des clients puissent placer le moindre sous dans un pari ou une machine. Sur la droite, le bar, les tables et les quelques alcôves en retrait pour discuter plus « calmement ».


- Désolé mon gars, mais ici on montre son visage ou décampe !

L'homme était gras, court et chauve. Il portait un costume qui se voulait « distinguer » mais qui trahissait rafistolage et tissu de médiocre qualité. Le tenancier de la cantina en vérité. L'interpellation ne semblait pas avoir eu plus d'effet sur notre homme au visage dissimulé que les huées précédentes. Il resta quelques secondes sans rien dire. On ne pouvait voir son visage sous la capuche mais le tenancier devina vite qu'il était en train de le fixer. L'homme mystérieux posa deux tablettes correspondant à une certaine somme de crédit. Une somme visiblement assez importante pour qu'il obtienne la totale attention du tenancier.

- Quelqu'un viendra se présenter à vous prochainement... Il demandera à voir Sir Rolar... Vous amènerez cette personne à moi et vous nous servirez du jus de Nepoy,,, Et... aucunes questions indiscrètes.

La voix du mystérieux homme était assez grave et suave, presque envoûtante en tout cas suffisamment pour que le tenancier mettent facilement trois secondes pour réagir. Il prit aussitôt les crédits fit comme une légère révérence et changea complètement de ton.

- Notre établissement est toujours heureux de recevoir des clients de votre envergure, meelord. Je veillerai personnellement à ce que votre tranquillité soit assurée... Carleeg ! Conduit monsieur à la table dix...

Une jeune femme humaine, habillée d'une charmante façon mettant bien en évidence ses atours féminins passa devant notre homme et le conduit à la table en question. Une table réservée justement dans une des alcoves. L'homme pris place sur le banc en cuir entourant la table, le dossier en cuir rembourré et incrusté dans le mur offrait un confort assez correcte. Ainsi positionné, il avait la vue non seulement sur la piste de danse mais surtout sur l'entrée de la cantina. Il n'avait plus qu'à attendre son rendez-vous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saï Don
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
avatar


Nombre de messages : 8471
Âge du perso : 91 ans
Race : Humain
Binôme : Maître de Yun Silthar.

Feuille de personnage
Activité actuelle: Siège au Conseil Jedi
HP:
98/100  (98/100)
PF:
6/110  (6/110)

MessageSujet: Re: Après une longue absence [Pv Alyria Von]   Jeu 5 Oct 2017 - 9:11


Le twi’lek à l’entrée de la cantina eut un rire gras.

- Tu fais pas partie de la clientèle cible, vielle branche !
- Je sais, mais vous allez me laisser entrer malgré tout.
- Bon, je vais vous laisser entrer malgré tout.
- Merci.

Le vieux Maître ne ressemblait pourtant pas à un Jedi, dans cet imperméable bleu foncé, une écharpe fine enveloppant son cou ridé et étroit. Mais il n’avait pas été question de se faire remarquer en se pointant en bure à quelques kilomètres du Temple. Ici, on était habitués à reconnaître les membres de l’Ordre, et il ne désirait rien moins qu’on ne s’intéressât à lui. Il passa devant le gamorréen dubitatif, qui ne remit toutefois pas en cause la décision de son camarade.

Après quarante minutes passées à faire le pied de grue devant l’établissement, il était hors de question qu’on lui refusât l’entrée. A peine engouffré à l’intérieur, le vieil homme retira la capuche de son imperméable et s’arrêta à quelques mètres de l’entrée, le temps de s’habituer à la cohue, aux néons grésillants, à la musique tapageuse.

- Je n’ai plus l’âge pour ce genre de petite fête, grogna-t-il à part lui.

Et comment retrouver son interlocuteur au milieu de ces parieurs, ces buveurs et ces danseurs ? Saï soupira avant de se déplacer d’un pas lent vers le bar. Deux barmen s’agitaient pour servir le plus rapidement possible, parfois avec quelque maladresse qui renversait des gouttes de boisson collante ici et là.

- Je vous sers quoi ? fit l’un des deux d’une voix forte pour couvrir le bruit – c’était un zabrak avec de grandes cernes sous les yeux.
- Rien, merci, je suis là pour voir Sir Rolar, répondit le vieil homme.
- Tu m’as pris pour l’holonet jaune ? Je connais pas ton type. T'es là pour consommer sinon…

Mais le barman s’interrompit quand un petit homme chauve et joufflu tapota l’épaule de Saï.

- L’homme que vous cherchez est là-bas,
indiqua-t-il quand le Jedi se fut tourné vers lui, un doigt pointé vers une alcôve dans l’ombre. Allez vous installer, nous allons vous faire apporter du jus de Nepoy tout de suite.

Le vieil homme acquiesça avec un sourire entendu avant de se rendre vers la table indiquée, où se tenait une forme sombre. Cette façon de ne pas dévoiler son visage… Cela lui rappelait davantage les Sith qu’un témoin craignant pour sa vie, mais il garda cette réflexion pour lui-même en se rendant d’un pas tranquille à la table. En s’approchant, un drôle de pressentiment l’éprit – comme s’il avait bien fait de se rendre ici à la place de Maître Von.

Alyria avait reçu ce mystérieux message, et avait l’intention de s’y rendre elle-même… Mais les évènements de Gravlex Med avaient bouleversé tous les agendas, et elle n’avait pu être de retour sur Ondéron à temps. Le message mentionnant Halussius Arnor, un jeune Jedi qu’il avait lui-même tenté d’épauler dans la lourde tâche qui lui avait été confiée, mais qui avait disparu quelques temps plus tard, Saï avait accepté sans hésitation de se rendre lui-même au rendez-vous. Qu’espérait-il exactement ? On ne savait rien de la disparition d’Halussius, mais pour Saï, les coupables ne pouvaient être personne d’autre que les Sith. Halussius avait approché Darth Ynnitach en personne et à partir de cet instant, il avait été changé à tout jamais. Aurait-il dû percevoir ces problèmes à l’époque, pour que le Temple ne perdît pas l’un de leurs plus brillants éléments ? Il repoussa le sentiment de culpabilité réveillé après tant d’années : rien ne permettait d’assurer qu’il eût pu changer quoi que ce fût, mais rien n’indiquait le contraire non plus. Il avait toujours veillé à se tenir loin de la politique, qu’il ne considérait pas être un milieu pour lui, en partie à cause de son échec sur Naboo, des décennies auparavant. Mais pour une simple erreur de jeunesse, se refuser à mettre un pied dans la Rotonde n’avait-il pas été un confortable moyen de se dédouaner des évènements se produisant sur Coruscant ? Depuis quelques années, il n’avait eu de cesse de lutter pour que les Jedi ne prissent pas trop de place dans la politique républicaine, dans l’espoir vain d’empêcher les vieux conflits de ressurgir… Mais désormais que la guerre était déclarée, cette lutte avait-elle encore un sens ?

Le vieillard se glissa, sourcils froncés, dans le siège en face de l’homme au visage dissimulé. Quelque chose à son sujet éveillait des sensations dans la Force qu’il lui était difficile d’identifier. Puisqu’il était lui-même à découvert, en tout cas, il ne trouva pas utile de se présenter, pour le moment. Il joignit ses mains sur la table devant lui en fixant celui qui se faisait appeler Sir Rolar, et deux secondes plus tard, une jeune femme peu vêtue surgit avec un plateau dans les mains. Elle déposa entre eux deux grands verres emplis d’un vin à la couleur sombre. Une odeur d’alcool parvint aux narines du vieillard – il n’y toucherait pas pour le moment. La serveuse leur souhaita une bonne soirée avant de s’éclipser.

- Pas exactement la personne que vous attendiez, peut-être ?
finit par dire Saï lorsque plus aucune oreille n’était à proximité.

Il adressa à l’homme encapuchonné un sourire malicieux. Voilà longtemps qu’il n’avait plus vécu ce genre d’aventures… Il se sentait rajeunir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halussius Arnor
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
avatar


Nombre de messages : 518
Âge du perso : 41
Race : Humain
Binôme : Aucun

Feuille de personnage
Activité actuelle: --
HP:
75/75  (75/75)
PF:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Après une longue absence [Pv Alyria Von]   Ven 6 Oct 2017 - 9:40

La musique rythmée avait su envouter de nombreux clients qui se déhanchaient frénétiquement sur la piste de dance au centre. Les yeux voilés par sa capuche, Halussius observait ce rituel récréatif auquel il n’avait jamais trouvé le moindre intérêt, ni même la moindre curiosité. Son observation se trouva alors troublée par la Force elle-même. Une présence venait de se manifester. Son invité venait d’arriver… La présence en question était encore suffisamment éloignée pour qu’il ne soit pas en mesure de l’identifier précisément…

La présence dans la Force ne devint pleinement reconnaissable Halussius qu’un instant avant que l’homme âgé ne s’installe en face de lui. Reconnaissant l’aura du Grand Maître Don, Halussius avait tourné doucement sa tête encapuchonnée pour le regarder s’asseoir…

Le voir, entendre sa voix, le voir sourire… Halussius ne s’y attendait pas. Ce n’était pas lui qu’il devait voir… Ce n’est pas lui qu’il avait contacté… L’ancien Jedi était troublé autant par la présence physique de Saï Don que par la raison pour laquelle Alyria lui avait fait faux bond… La surprise qui était le sienne l’empêchait en vérité de se perdre en conjecture… Les deux hommes étaient donc face à face, avec seulement une table et deux verres de vins pour les séparer. Halussius faisait en sorte de se reprendre devant cet imprévu et s’efforçait de garder la vague de souvenirs naissante concernant Maître Don en respect.


« En effet…. Pourquoi Maître Von n’est-elle pas venue ? Le sort de son compagnon d’arme la laisse donc indifférente ? »

Il n’était pas encore possible de deviner le regard d’Halussius et donc de le reconnaitre sous sa capuche. Sa voix était également légèrement différente, usant en cela d’une petite astuce en concentrant la Force sur ses cordes vocales afin de distordre sa voix naturelle et son timbre de voix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saï Don
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
avatar


Nombre de messages : 8471
Âge du perso : 91 ans
Race : Humain
Binôme : Maître de Yun Silthar.

Feuille de personnage
Activité actuelle: Siège au Conseil Jedi
HP:
98/100  (98/100)
PF:
6/110  (6/110)

MessageSujet: Re: Après une longue absence [Pv Alyria Von]   Lun 30 Oct 2017 - 13:28


L’interlocuteur était donc déstabilisé par le changement du programme, remarquait le vieil homme sans se départir de son sourire qui était à mi-chemin entre l’amabilité et l’amusement. Patient, Maître Don faisait courir son regard sur la capuche, la silhouette, puis sur leur environnement. Il prit soin de prendre son temps pour répondre : il fallait trouver les bons mots, et en même temps qu’il jouait le jeu subtil qui s’imposait entre eux par l’étrangeté de leur rencontre et la distance dont se prémunissait l’homme : en se cachant et en ne déclinant aucune identité, l’homme à la face voilée jouait à un jeu d’intimidation et de mystère auquel le vieil homme n’était pas étranger. On n’apprenait pas à un vieux singe à faire la grimace… Il jouerait aussi longtemps que nécessaire.

- Oh, voyons, finit-il par dire. Vous savez bien que ce n’est pas son style, non ?

Peut-être pas. Cet individu connaissait-il Alyria ? Saï en doutait. Quiconque connaissait la Maître Jedi savait qu’elle ne prenait rien à la légère. Cet homme serait-il donc un envoyé à qui il avait été confié un message à remettre en mains propres ? Si c’était le cas, ce serait compliqué de lui faire accepter de le remettre à un autre Maître du Conseil. Pour savoir comment faire, il fallait encore que le vieil homme en sût plus sur son interlocuteur. A moins que celui-ci ne connût réellement Alyria, auquel cas son hypothèse erronée pouvait laisser supposer que le changement avait piqué la susceptibilité de l’homme. Intéressant…

Tandis qu’il égrenait dans son esprit ces possibilités, comme un joueur d’hologrid réfléchirait à sa stratégie, la vie de la cantina battait son plein et comblait d’un raffut dissonant le silence qui s’était installé entre les deux mystérieux interlocuteurs. Des cris enthousiastes survinrent depuis la piste de danse, où la jeunesse apprenait à repousser ses limites sociales. Saï traînait un œil sceptique – était-ce pour cela que certains padawans sortaient du Temple en douce la nuit ? – afin de vérifier qu’aucun jeune n’était des rangs du Temple, on ne savait jamais.

- Maître Von a été retenue auprès des forces militaires sur la frontière républicaine, informa-t-il évasivement.

Nouveau silence. Maître Don songea qu’il aurait bien vu le padawan Ire réussir à se faire une renommée dans ce genre d’endroits. Mais allons, il ne fallait pas faire de conclusions hâtives, les jeunes avaient besoin d’expérimenter pour apprendre. N’avait-il pas fait la même chose à leur âge ? Pas vraiment… Ou différemment. Ses constatations lui rappelèrent son frère dont l’absence, après des décennies, était toujours une douleur insoutenable. Il fronça les sourcils et se tourna de nouveau vers le dénommé Sir Rolar, qui décidément n’avait pas l’air pressé d’entamer une conversation productive. Mais quelle preuve pouvait-il fournir de sa bonne volonté ?

- Vous allez m’en dire un peu plus, ou il faut que je vous invite à danser ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halussius Arnor
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
avatar


Nombre de messages : 518
Âge du perso : 41
Race : Humain
Binôme : Aucun

Feuille de personnage
Activité actuelle: --
HP:
75/75  (75/75)
PF:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Après une longue absence [Pv Alyria Von]   Ven 3 Nov 2017 - 20:16

Les deux verres à moitié rempli et la bouteille de nectar alcoolisé n'avaient pas bougé depuis le début de la conversation. Seul le tumulte de la musique lancinante en fond venait perturbé le silence qui s'était installé entre les deux interlocuteurs. Halussius était toujours dissimulé sous les ombres de sa large capuche mais il pouvait parfaitement voir Maître Don. Plus que le voir physiquement, il pouvait le voir intérieurement comme si ses songes défilaient à la manière d'une série de dessins manuscrits. Autant de dessins que d’hypothèses le concernant. Le silence fut soudainement brisé quelques minutes après la proposition faite par Saï Don.

 « Je m'en voudrais que vous n'arriviez pas à suivre le rythme de ce genre de musique, maître Don. A nouvelle génération, nouveau rythme comme certains disent... »

De la taquinerie plus que de la moquerie ou de la méchanceté. Halussius s'était en vérité sentit amusé par les mots du Maître de l'Ordre. La vision de lui en train de danser sur un rythme endiablé le faisait sourire intérieurement aussi bien que physiquement sous le couvert de son ombre. Il avait nommé volontairement son interlocuteur pour bien lui montrer qu'il savait bel et bien à qui il s'adressait.

 « En ce qui concerne maître Von, croyez bien que je le regrette. La guerre est ainsi... elle accapare tout et tout le monde... et ne laisse aucun répit si ce n'est que lorsque la défaite est là ou que la mort se saisie de vous... »

Il marqua soudainement une pause, laissant son ton évasif de dissiper et se noyer dans la musique raisonnant dans la cantina.

 « Mais que dire de plus mise à part l'énoncé du message que j'ai fais parvenir à Maître Von. L'ancien chancelier Halussius Arnor est bien vivant... »

Il n'en dit pas plus que cela. Grâce à la Force, Halussius dissimulait son aura ainsi que son lien avec la Force au doyen des Jedis de telle sorte qu'il ne puisse le reconnaître par ce moyen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saï Don
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
avatar


Nombre de messages : 8471
Âge du perso : 91 ans
Race : Humain
Binôme : Maître de Yun Silthar.

Feuille de personnage
Activité actuelle: Siège au Conseil Jedi
HP:
98/100  (98/100)
PF:
6/110  (6/110)

MessageSujet: Re: Après une longue absence [Pv Alyria Von]   Mar 14 Nov 2017 - 10:11


Un sourire plus sincère étira les lèvres du vieillard, tandis que ses yeux brillants détaillaient toujours, sans succès, l’individu qui dissimulait son visage. Plus leur conversation avançait, et plus le Maître était intrigué par cet homme qui semblait connaître non pas un, finalement, mais deux maîtres Jedi suffisamment bien pour pouvoir présager de leur comportement respectif. En outre, son interlocuteur était suffisamment détendu malgré le changement de programme pour lui aussi plaisanter, ce qui ne manquait pas d’alerter Saï sur la maîtrise qu’avait l’individu de lui-même. Mais il n’était pas méfiant – la Force l’alertait d’une aura particulière, présente et tout à la fois invisible. Comme un goût que l’on sait connaître, mais dont on n’arrive pas à retrouver l’origine, le vieillard échouait à se faire une idée précise de cet homme. Cela devenait réellement intéressant.

Le Maître acquiesça lentement en écoutant les propos. Il ne pouvait qu’être d’accord : la guerre les avait tous bousculés, qu’ils le veuillent ou non. Davantage que Saï l’aurait voulu, pour dire vrai, mais il était trop tard pour revenir en arrière. Il était allé dénicher un vieux dragon sur Lorrd, il avait construit une base cachée sur Lorrd qui avait conduit cette dernière à sa perte, et des maîtres du Conseil eux-mêmes se retrouvaient sur le front. Ils avaient fait ce qu’ils avaient cru le mieux, et finalement rien n’était plus aisé qu’avant. L’Empire gagnait en ampleur, en stratégie ; il s’adaptait au fil des mois pour que les Jedi fussent de moins en moins une menace. Jusqu’où iraient-ils ainsi ? Comment l’Ordre pouvait-il élaborer une stratégie que l’Impératrice ne pût ni anticiper ni parer ? Voilà les questions que se posait le Conseil actuellement. Et il patinait. Saï patinait.

Mais il croyait en l’aide de la Force. Elle avait toujours été de bon conseil. Tout au long de sa vie, lorsqu’il ne savait plus où aller, elle lui avait offert des opportunités qui, chaque fois qu’il les avait saisies, s’étaient révélées salutaires. Tant et si bien qu’il avait pris l’habitude, dans les moments de doute, de guetter ces instants inattendus à prendre en compte, à exploiter, pour provoquer le changement en soi et autour de soi.
L’apparition de cet homme était-il de ce genre d’évènements ?

Saï se pencha quelque peu au-dessus de la table. Que le nom d’Halussius Arnor ressurgît ce jour ne pouvait être une coïncidence. Le vieil homme sentit son cœur battre à tout rompre : et si le jeune et talentueux Chevalier qu’il avait connu était devenu un Sith ? S’il devenait une cible à abattre ? Il était une chose d’affronter un adepte du côté obscur. Il en était une autre d’affronter un ancien allié… Dont on porte, même partiellement, la responsabilité du destin. Si c’était le cas, combien Saï était-il responsable de la dérive du Chevalier prometteur d’alors ? Arnor avait été mis dans une situation délicate, qui avait viré au drame lors de l’attaque d’Artorias, son monde natal. Lors de sa disparition, le vieil homme avait cru que le Jedi reparaîtrait au Temple tôt ou tard. Il s’était mis dans la tête qu’Halussius avait fui le monde affreux de la politique. Etait-ce vrai ? Il n’était jamais reparu dans l’Ordre. Saï s’était peut-être trompé jusqu’au bout.
Il prit une longue inspiration. Ses yeux brillaient toujours sous ses sourcils broussailleux et froncés, mais il avait perdu son sourire au profit d’une mine grave et soucieuse.

- Jusqu’ici, cela est une bonne nouvelle pour le Temple, commenta-t-il à voix basse.

La musique était devenue à ses oreilles un bourdonnement qui créait une bulle d’intimité autour d’eux.

- L’Ordre a perdu un élément d’extrême valeur le jour de sa disparition, expliqua le vieil homme. Pas seulement parce que c’était un bon Chevalier, mais parce que c’était un Jedi qui maniait des relations épanouissantes avec la République et son milieu politique, qui ne nous est pas toujours favorable.

Et aussi parce que le vieillard l’aimait bien, tout simplement. Mais il était inutile d’admettre cela à un inconnu qui utiliserait potentiellement ses émotions.
Saï joignit les mains devant lui en réfléchissant.

- J’imagine donc que vous avez des informations sur ce qu’il est devenu, poursuivit-il. Je serai extrêmement intéressé de les entendre, ainsi que le seront les autres membres du Conseil, si je peux le leur transmettre. Mais… J’imagine que ces informations ont un prix ?

Autrement, l’homme aurait déjà divulgué ces éléments, non ? La question qui restait était la suivante : quel prix Saï était-il prêt à payer pour obtenir ces informations sur Halussius… Il voulait entendre l'offre, s'il y en avait une, avant de trouver le courage de se poser la question.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halussius Arnor
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
avatar


Nombre de messages : 518
Âge du perso : 41
Race : Humain
Binôme : Aucun

Feuille de personnage
Activité actuelle: --
HP:
75/75  (75/75)
PF:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Après une longue absence [Pv Alyria Von]   Mer 15 Nov 2017 - 22:29

Sans qu'il ne le sente venir, Halussius senti sa gorge se serrer. Il ne s'agissait là nullement d'une attaque, d'un quelconque phénomène hostile résultant d'un usage malveillant de la Force... Non... Il s'agissait simplement d'émotion. Entendre parler ainsi Maître Don de lui... Il ne s'y attendait pas.

Lorsque Saï Don avança qu'il détenait des informations, Halussius se contenta d'opiner du chef en faisant bouger sa capuche du haut vers le bas. Et lorsque la question du prix fut soumise... Il ne dit rien. Il se contenta de saisir le verre de vin qui se trouvait devant lui et qui était resté parfaitement immobile depuis le début de la conversation, comme si le sien et son jumeau en attente devant Maître Don n'étaient que des éléments de décorations. Il le porta à ses lèvres et en bu une gorgée... S'il ne savait pas se maîtriser, Halussius aurait sans doute laissé s'échapper une grimace... Le vin était « bouchonné »... Cela arrivait parfois lorsque le fermoir électronique posé sur l'embouchure de la bouteille devenait défectueux... La pressurisation n'était plus adéquate et le vin commençait peu à peu à tourner et à se vicier au contact de l'air.


 « Un prix ? Bien que l'on puisse considérer qu'elles puissent être de circonstances, vous êtes un homme de trop grande estime pour vous abaisser à de telles considérations mercantiles... »

Halussius se stoppa alors qu'une serveuse venait de s'approcher d'eux afin de leur demander si tout allait bien. Il se permit de faire la remarque que le vin n'était plus viable, sur un ton très calme. La serveuse s'empressa de s'excuser et de reprendre la bouteille et les verres en vue de remplacement. Lorsqu'elle fut assez éloignée, Halussius reprit.

 « Mais puisque vous en parlez, il y a effectivement un prix à payer pour ce que je sais. Votre silence...

C'est à Maître Von que ces informations étaient destinées à l'origine, mais puisque vous vous êtes substitué à elle, c'est un prix que vous devrez payer tout les deux. Ce qui se dira ici et maintenant ne devra être connu que de vous seul et de maître Von...

Au nom de l'amitié qui nous unie, je sais que Maître Von s'y tiendra... Mais vous, Grand Maître Don de l'Ordre des Jedi ? Au nom de l'affection que vous semblez toujours éprouver... pour moi... allez vous consentir à payer ce prix ? »


C'est alors que ces mains se saisirent délicatement des bords de la capuche qui lui tombait sur les épaules et la rabattirent vers l'arrière. Halussius dévoilait enfin son visage. Quelques secondes après, la serveuse arrivait avec une nouvelle bouteille et des verres propres. Alors qu'elle faisait le service, Halussius remarqua que les yeux de la jeune femme le fixèrent à plusieurs reprises. Trouvant cette attitude curieuse, Halussius usa d'une manipulation simple de la Force, sans dire un mot en dehors de son propre esprit pour effacer la dernière minute de l'esprit de la jeune femme qui finit par repartir sans rien dire et le regard dans le vague.

Le regard d'Halussius et celui de Saï Don se faisaient face à présent, d'égal à égal. Il n'y avait plus de dissimulation, ni physique, ni ésotérique. Si Halussius trouvait que son ancien mentor n'avait pas tellement changé, il se doutait que se dernier aurait une tout autre impression de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saï Don
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
avatar


Nombre de messages : 8471
Âge du perso : 91 ans
Race : Humain
Binôme : Maître de Yun Silthar.

Feuille de personnage
Activité actuelle: Siège au Conseil Jedi
HP:
98/100  (98/100)
PF:
6/110  (6/110)

MessageSujet: Re: Après une longue absence [Pv Alyria Von]   Mar 19 Déc 2017 - 19:21


Imitant son interlocuteur, Saï saisit son propre verre de vin, huma le liquide avant d’y tremper les lèvres. Il reposa le verre aussitôt. C’était une boisson bon marché. Non pas que le vieil homme fut un fin connaisseur – Halussius et Alyria, qui avaient fréquenté des hautes sphères sociales, auraient certainement pu détailler avec plus de précision la qualité de ce vin – mais il était en mesure de savoir qu’une gorgée supplémentaire lui vaudrait certainement un joli mal de tête dans quelques heures… Vu son âge.
Et puis, il n’avait pas soif. Il était absorbé par la conversation, et il n’était avide que d’informations. Un homme de grande estime ? Considérations mercantiles ? Il n’y avait rien d’économique dans ses pensées. Par prix, il avait entendu qu’une information de cette valeur lui coûterait certainement un effort de son côté – un service, par exemple. Ce n’était pas des pratiques rares, lorsque l’on contactait le Conseil Jedi dans l’ombre, ainsi que cet homme le faisait. Mais apparemment, ce n’était pas du tout la démarche initiée par son interlocuteur. Saï resta stoïque, et silencieux, tandis que leur boisson était renvoyée avec une certaine… élégance. Non, son interlocuteur ne venait pas de la pègre, au vu de ses manières.

Le vieillard était prêt à acquiescer. Garder le silence était dans ses cordes – il n’avait jamais été très loquace de toute façon. Mais soudain, en terminant ses propos, l’homme retira sa capuche pour dévoiler son visage. Pendant quelques secondes, Saï ne comprit pas ce qu’il entendait par « l'affection qu’il semblait toujours éprouver pour lui. Les lueurs colorées et mouvantes de l’endroit éclairaient les traits d’un quadragénaire avenant, calme, avec une légère barbe non négligée. Le connaissait-il ?

Et puis, soudain, il comprit. Le visage du vieillard s’étira malgré lui de surprise un bref instant. C’était lui. C’était Halussius. Halussius Arnor, le jeune Chevalier qui avait été nommé Chancelière Suprême quelques années plus tôt, et que l’Ordre avait perdu. Qu’il avait perdu. Le maître fronça un bref instant les sourcils, comme marqué d’incompréhension. Etait-ce seulement possible ? Il savait bien pourtant que c’était vrai, il ne devait pas en douter. Mais… Halussius avait tant changé qu’il ne le reconnaissait guère. Pas même sa voix, maintenant qu’il y songeait. N’était-ce que la maturité, ou autre chose ?
Saï inspira, et se laisser aller contre le dossier de la chaise, comme si regarder le jeune homme – il resterait un jeune homme pour lui – serait plus aisé en ayant une vue d’ensemble. Il avait bien changé, et c’était bien lui.

- Quelle surprise ! laissa-t-il échapper au bout de longues secondes, incapable, sur le moment, de trouver plus intelligent à dire.

Ses émotions le rendaient confus. Elles avaient toujours été sa faiblesse. Etait-il heureux de le revoir ? Etait-il déçu de n’avoir des nouvelles que maintenant ? Se sentait-il coupable ? Il n’en savait trop rien. L’on ne pouvait rien déduire, tant que l’on ne saurait pas ce qu’Halussius était réellement devenu.

- Quelle surprise, répéta-t-il à voix basse. Après tant d’années… Je n’espérais plus avoir un retour en personne, je l’admets.

Il croisa les bras et passa un doigt dans cette barbichette. Une vieille manie qu’il opérait inconsciemment dès qu’il réfléchissait.

- Si je promets d’être muet comme un tombeau, aurais-je droit à toute l’histoire de ces années de silence ?
demanda-t-il avec un sourire en coin.

Si ce n’était que le silence le prix à payer, il était bien sûr prêt à le donner. Il s’était attendu à un échange de toute autre nature en venant ici, et il devait avouer qu’il était rudement content d’avoir eu l’opportunité d’être ici à la place de Maître Von : si ça n’avait pas été le cas, Alyria seule aurait eu vent du passage d’Halussius. Le jeune chevalier serait repassé près du Temple sans même qu’il le sût ? Il se demandait ce que cela provoquait en lui. Un peu de tristesse, à n’en pas douter.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halussius Arnor
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
avatar


Nombre de messages : 518
Âge du perso : 41
Race : Humain
Binôme : Aucun

Feuille de personnage
Activité actuelle: --
HP:
75/75  (75/75)
PF:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Après une longue absence [Pv Alyria Von]   Mer 27 Déc 2017 - 17:30

Bien qu'il ne le souhaitait pas, Halussius remarquait que l'effet de surprise était total sur le Grand maître de l'Ordre. Cela se voyait aussi bien sur les traits de son visage usé qu'à travers son aura dans la Force. Halussius sentait ce mélange complexe d'émotions virevolter chez son ancien mentor et resta là à le regarder accuser le coup d'une certaine manière. Il s'était absenté depuis si longtemps...

Il resta un instant à regarder Saï qui était en train d'entortiller sa barbe. Le regard qu'il portait sur lui était toujours le même, emprunt de respect et d'admiration. Néanmoins, il y avait une chose différente, de part ce qu'il avait vécu, Halussius ne se sentait plus si inférieur face à lui. Il fini par reprendre la parole.


 « Pourquoi de la tristesse ? Vous ne devez pas en éprouver, Saï. Vraiment. Vous auriez fini par être mis au courant. Mais ce tour là, n'était simplement pas le vôtre... Toute bonne surprise mérite une bonne mise en scène... et j'estime que vous méritez mieux que ce club imbibé et assourdissant. »

Il ne s'en est rendu compte qu'après coup... Il venait de l'appeler par son prénom, ramenant subitement les deux personnages sur un même pied d'égalité, chose qu'Halussius n'avait sincèrement pas envisagé consciemment. Lui dire ce qu'il s'était passé ces dernières années... Le prix n'était pas si élevé, mais le vieux Jedi l'entendrait-il ?

Le moment semblait propice à prendre une gorgée de ce nouveau vin qu'il espérait non frelaté. Doucement, Halussius porta son verre à ses lèvres et éprouva un certain soulagement. Il était bon, comme il devait l'être normalement. Reposant son verre, il reprit.


 « L'histoire... Je crois bien qu'il faudrait plusieurs datapads, déclinés en plusieurs volumes pour tout vous raconter. Mais... peut être qu'elle pourrait être résumé...

La crise d'Artorias à mis à jour bien des choses... Trahisons, complots, ambitions, indifférences, mais aussi des choses plus sournoises et invisibles. Le vaisseau de Darth Ynnitach, lorsque j'étais prisonnier là bas... Je ne sais ce qui s'est passé lorsque j'étais inconscient, mais je me souviens très bien de ce sentiment... l'oppression... Le Côté Obscur était si fort...

J'ai lutté contre lui, je lui ai résisté. Ynnitach ne cherchait pas à me faire sombrer dans le Côté obscur, sa volonté était plus subtile... Elle voulait que le Côté obscur marque son empreinte en moi de manière à ce qu'il s'infiltre doucement mais sûrement... »


Il marque une pause pendant un bref instant. Il restait étonnement calme à l'évocation de ses souvenirs qui l'avaient pourtant si grandement marqué.

 « Et cela à fonctionné... en partie. Je n'avais pas d'autre choix que de partir... Non seulement j'avais été trahis par ceux en qui j'avais confiance, oublié par ceux en qui je pouvais espérer trouver du réconfort et de l'aide et de surcroît je sentais le côté obscur grandir en moi sans que je puisse rien y faire, ni contrôler.

Je devais partir... J'étais acculé, déçu, en colère et effrayé. Je devais tenter d'en finir avec tout cela au point d'abandonner mon sabre et de renoncer à l'usage de la Force. C'était puéril... ca ne pouvait pas être une solution viable... »


Une nouvelle pause pour reprendre une gorgée de vin. L'essentiel venait d'être dit pour le moment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saï Don
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
avatar


Nombre de messages : 8471
Âge du perso : 91 ans
Race : Humain
Binôme : Maître de Yun Silthar.

Feuille de personnage
Activité actuelle: Siège au Conseil Jedi
HP:
98/100  (98/100)
PF:
6/110  (6/110)

MessageSujet: Re: Après une longue absence [Pv Alyria Von]   Mar 16 Jan 2018 - 19:45


Saï émit un grognement indistinct, comme un animal dérangé le museau dans sa gamelle. Il ne savait que penser de la façon dont Halussius avait perçu sa tristesse. Au milieu de toutes les émotions qui imprégnaient l’endroit, l’homme qu’était devenu Halussius était suffisamment connecté à la Force pour percevoir ce qu’un vieil homme comme lui pouvait ressentir même fugacement. Le vieil homme soupira sans ajouter de commentaires. Il ne savait pas vraiment ce à quoi il aurait dû s’attendre.
Il haussa néanmoins les épaules.

- J’ai tout mon temps pour écouter des histoires, dit-il.

Non pas qu’il souhaitât être malhonnête : il était très occupé avec la guerre en cours. Mais avec l’âge, il avait appris que bien des choses méritaient qu’on leur accorde du temps. Après avoir passé tant d’années à courir d’urgence en urgence, il avait compris que la seule urgence était la mort, la seule histoire vraie celle que l’on construisait auprès des siens. Et Halussius faisait partie de son histoire personnelle, en quelques sortes, comme lui-même devait avoir influencé le parcours de l’ancien Chevalier des années auparavant. Et comprendre ce tissage des destins était important.

Le vieillard fronça les sourcils. Darth Ynnitach… Oui sournoise, elle l’était. Intelligente aussi. Il n’était pas question de la sous-estimer. Si elle avait relâché le Chancelier libre après l’avoir influencé, c’était bien qu’elle avait escompté en tirer des bénéfices. Halussius avait-il réussi à déjouer ses tentatives ? Saï l’écoutait attentivement, légèrement penché au-dessus de son deuxième verre de vin laissé intact.

Il soupira après la première partie du récit. Si l’Ordre n’avait pas été capable d’être un refuge, source d’aide et de réconfort à l’époque, il avait certainement une part de responsabilités. Les inquisiteurs, sa propre fuite après la mort de Darth Ritter… Ce n’était pas une partie de son histoire dont il était fier. Tant de choses s’étaient produites à l’époque. Combien, comme Halussius, n’avaient plus senti le Temple d’Ondéron comme l’endroit immaculé et pur auprès duquel se ressourcer ?

Le vieillard se laissa aller en arrière, croisa les bras.

- Au contraire, commenta-t-il. C’était une décision des plus sages de s’écarter de la vie politique pour pouvoir mettre de l’ordre dans ses idées. Ce n’est pas une démarche que de jeunes chevaliers Jedi sont ordinairement capables d’exécuter.

Il arrivait à de vieux maîtres de sentir une adéquation, une dissonance entre leur vie et la Force, et de se retirer le temps de se remettre. Parfois, ils ne revenaient jamais. Mais voir cela chez un homme de l’âge d’Halussius, c’était suffisamment rare pour être souligné.
La question était plutôt de savoir ce qu’il avait fait de tout ce temps passé loin de la vie qu’il avait connu auparavant. Cela serait certainement plus révélateur qu’aucune fuite en avant. Si certains maîtres ne revenaient jamais de leur exil, ou très tard comme Maître Manteer, c’était souvent parce qu’ils avaient trouvé une vie paisible, emprunte de sérénité, dans une communauté auprès de laquelle ils se sentaient plus utiles qu’auprès de la République au sens formel du terme, ni même qu’auprès de l’Ordre. Et plus les années passaient, moindres étaient les chances de les voir revenir pour réintégrer le giron des Jedi. Nul ne les forçait d’ailleurs : le Conseil respectait les chemins étranges de la Force, quand bien même leur pensée stratégique leur dictait de veiller à ce que le gros des troupes restât présent afin que l’Ordre fût une force pérenne.
Etaient-ils dans ce danger-là ? Non, se répondit Saï à lui-même. Pas encore, tout du moins. L’Académie restait florissante malgré la menace impériale. Ils devaient veiller à ce qu’elle le restât et améliorer les partenariats avec la République pour faire reculer les Sith dans l’ombre…

… mais l’heure n’était pas aux réflexions stratégiques, et Saï fixait toujours Halussius de son regard perçant.

- Une forme d’exil, donc, le relança-t-il. Pour aller où ?

Et pour y faire quoi ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halussius Arnor
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
avatar


Nombre de messages : 518
Âge du perso : 41
Race : Humain
Binôme : Aucun

Feuille de personnage
Activité actuelle: --
HP:
75/75  (75/75)
PF:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Après une longue absence [Pv Alyria Von]   Lun 12 Fév 2018 - 14:40

Ecouter des histoires... Mais lesquelles ? Quelles histoires Halussius allait-il consentir à raconter au vieil homme. Lui dire qu'il lui était arrivé de succomber au Côté obscur ? Qu'il avait passé plusieurs mois en compagnie d'un mystérieux Seigneur Sith a écumer les tombeaux, les ruines et autres endroits puissants dans la Force totalement abandonnés... Sa rencontre avec Athéras... Sa formation sur Anoth... Comment le Jedi, tout expérimenté que Saï puisse être, accueillerai tout cela ? Une nouvelle gorgée de vin et Halussius finit par reprendre.

 « Un exil. Oui. C'est bien ce dont il fut question. Lorsque je me suis demandé où aller, je me suis dit que le meilleur endroit pour disparaître serait un endroit aussi bien abandonné par la République que par les Jedis... Les ruines de l'enclave de Dantooine.

J'y suis resté des longs mois... A ce propos, l'Ordre devrait s'y intéresser à nouveau. Je vous assure qu'il reste des artefacts et tout un tas de choses intéressantes dans des endroits qui était resté jusque là inaccessible... »


Cette petite recommandation gratuite évoquée, Halussius continua.

 « J'y ai d'ailleurs trouvé un holocron ancien, très ancien... Il renfermait l'enregistrement et le travail d'un maître Jedi à propos de la Force, de sa véritable nature... Je n'y ai pas tellement porté d'intérêt sur le moment... Et a dire vrai, il ne disait rien de plus que ce que l'on trouve déjà dans les Archives.

Mais il disait avoir trouvé un monde particulier. Un monde dont il disait que « la Force s'en échappait et s'en retournait à elle »... J'ai pensé que je trouverai là bas les réponses que je me posais... et l'apaisement que je cherchais vainement.

J'y ai trouvé bien plus que ça... »


Il n'en dit pas plus, conscient qu'il laissait la Grand maître dans l'expectative et comme on le dit trivialement, sur sa faim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saï Don
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
avatar


Nombre de messages : 8471
Âge du perso : 91 ans
Race : Humain
Binôme : Maître de Yun Silthar.

Feuille de personnage
Activité actuelle: Siège au Conseil Jedi
HP:
98/100  (98/100)
PF:
6/110  (6/110)

MessageSujet: Re: Après une longue absence [Pv Alyria Von]   Sam 10 Mar 2018 - 14:17


Le récit d’Halussius montrait que le chevalier d’alors s’était complètement désintéressé de sa position antérieure de Chancelier Suprême. Etonnant, comme il avait su – eu besoin ? – de tirer un trait sur son passé aussi efficacement. Non qu’il y ait quoique ce fut de répréhensible dans cette attitude : Saï comprenait parfaitement que le sentiment d’échec avait dû être intense pour le jeune homme d’alors, et qu’il avait eu besoin de renouveau pour se reconstruire. Il regrettait que cela ne se fût pas fait auprès des Jedi, mais il ne pouvait pas lui en vouloir pour autant. Lui-même avait parfois fui le Temple et les siens, pour ses propres raisons. La vie était ainsi faite qu’il était parfois nécessaire d’explorer des chemins sombres et inattendues pour retrouver un sens à son existence.

Le vieillard saisit son verre et gouta l’élixir enivrant du bout des lèvres, pour en évaluer le goût. C’était une substance douce-amère, délicate. Probablement pas du niveau de ce qu’on pouvait trouver sur Coruscant, mais tout à fait honorable. Saï reposa son verre sans en boire davantage. La sobriété était de mise.

Derrière eux, la musique se calma quelque peu, laissant aux danseurs le temps de souffler un peu. Une jeune dévaronienne entama un chant doux et langoureux, que quelques fêtards reprirent de leurs voix rauques. L’ambiance était au beau fixe. Personne ne se doutait que dans cette même cantina se trouvait un Maître du Conseil Jedie et un ancien Chancelier Suprême. Le vieillard sourit. Il aimait être de temps en temps anonyme. Quelque chose qu’Halussius avait dû, lui aussi, goûter lorsqu’il avait réussi à retirer son costume d’officiel républicain, à l’époque.

- Dantooïne, mmh ?
répéta Maître Don, pensivement. Il a plusieurs fois été question de l’explorer et le rouvrir, en effet. Cependant, l’agenda de l’Ordre a été quelque peu bousculé, ces dernières années.

Ce n’était pas peu dire. En attendant, Saï lui-même s’était rendu sur la planète verdoyante à plusieurs reprises, davantage pour y accompagner des padawans en recherche de cristaux que pour y visiter les anciennes ruines du Temple. Mais à l’occasion, lorsqu’il serait dans le secteur Raioballo, il prendrait le temps de s’y arrêter. Avec les évènements de Dubrillion, il y serait certainement amené prochainement.

La conversation se poursuivit sur ce qu’Halussius avait découvert. Il était semblait-il parti dans une quête de vérité sur la Force. Un discours qui sonnait familier aux oreilles du vieillard : bien des Jedi qu’il avait côtoyé avaient eu, un jour ou l’autre dans leur vie, cet appel à rechercher une origine de la Force. Il en avait vu quelques-uns se lancer corps et âme dans des recherches ontologiques sur la Force, et il en avait vu quelques-uns s’y perdre complètement. En devenir obsédés, délaissant presque leur rôle de gardiens de la paix pour la galaxie. Face à ces étranges destins, le vieillard avait renoncé à ce genre de quête. La Force était ce qu’elle était, et il préservait l’humilité de son savoir : c’est-à-dire qu’il était ignorant de toute vérité ultime concernant la Force et comptait bien le rester. Aussi vieux et philosophe qu’il était, c’était un homme d’action, de terrain, de décision… Et le genre de Maître érudit qui s’enfermait dans une tour d’ivoire. Aussi ne considérait-il posséder aucune sorte de vérité sur la question, et ressentait-il même une légère méfiance quant au discours d’Halussius. Le jeune homme s’était-il lui aussi passionné pour l’origine de la vérité, l’origine de la Force, l’origine du monde ?

Le vieillard resta silencieux, se gardant de tout commentaire, attendant qu’Halussius poursuivît son étrange récit. Il était curieux de voir où celui-ci allait le conduire. Et s’il avait trouvé une forme de vérité, donc.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halussius Arnor
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
avatar


Nombre de messages : 518
Âge du perso : 41
Race : Humain
Binôme : Aucun

Feuille de personnage
Activité actuelle: --
HP:
75/75  (75/75)
PF:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Après une longue absence [Pv Alyria Von]   Mer 21 Mar 2018 - 17:18

Saï Don et Halussius Arnor... deux têtes de proue toujours en activité pour l'un et oubliée pour l'autre. Tous ces gens autour d'eux, majoritairement des jeunes ayant en dessous de la trentaine, des miliciens ondéroniens, des soldats de la République, la jeunesse bourgeoise et, parfois même noble, cherchant à « encanailler » quelques peu, aucun ne se doutait de qui se trouvaient en train de discuter parmi eux.

Halussius observait son ancien mentor et voyait bien qu'il attendait la suite de son récit avec une certaine impatience teintée de perplexité. Il imaginait amplement comment il réagirait si les rôles étaient inversés, sûrement de la même manière. Cela faisait quelques minutes déjà que le calme était quelque peu revenu sur la piste de danse, laissant ainsi plus de faciliter au personnel pour servir et dé-servir les tables et les alcôves, comme celle des deux forceux.


 « Messieurs... Vous avez tout ce qui vous faut ? Peut être un petit encas pour accompagner la boisson ? Il a l'air tout tristounet votre vin là... »

Il s'agissait d'une autre serveuse que celle venu précédemment, une cathar. Elle était plutôt jeune, assez tonique et avec une dégaine assurée. Son franc parlé était plutôt rafraîchissant. Dans l'autre alcôve située à quelques mètres de là, une bande de jeunes légèrement alcoolisés étaient en train de rire entre eux lorsque soudain l'un d'eux se leva avec sa choppe à la main et commença à parler à voix haute.

 « Et là, je ferme la porte... et je lui crie « Ce tombeau sera votre tombeau ! », que je lui crie ! C'est... c'est... pas mortel ?! »

Les autres à table oscille entre l'éclat de rire franc et spontanée et le rire gêné. Il avait réussi à attiré l'attention des gens alentours, l'espace de trois secondes avant qu'ils ne retournent à leurs affaires. La serveuse elle aussi avait tourné la tête interpellé avant de revenir à eux deux.

 « Ahlala... Comme quoi on est pas tous fait dans le même moule... Enfin, je dis ça, je ne dis rien... »

Au moment où la serveuse allait repartir, la musique reprit ses droits et lança le départ d'une nouvelle session favorable au déhanchement et à la passion du rythme.


La chose n'était pas sans déplaire à la serveuse qui y allait aussi de son petit pas de danse tout en s’éloignant. En moins de dix secondes, la piste de danse grouillait littéralement et tous commençaient à enchaîner les même mouvements de danse synchronisés. Sans doute la mode du moment...

Mais ce petit intermède passé et après que Sai et lui aient échangé quelques avis sur le moment, Halussius revint au vif du sujet.


 « Je... je ne sais pas comment aborder cela ou comment vous présenter la chose... pour que vous ne me preniez pas pour un fou...

Sur ce monde, j'ai découvert un être incroyable, Saï, à la nature et à la vie improbable pour nous. Cet être n'était pas seulement lié et puissant dans la Force... Non... La Force elle même émanait de lui, Saï ! De toute ma vie, je n'ai jamais rencontré pareil chose. La présence de la Force y était si intense qu'elle en devenait oppressante...

Sur le moment, je me suis souvenu de ce que j'ai pu lire dans certains ouvrages des Archives, auxquels je n'aurais pas dû normalement avoir accès, j'en conviens, sur des entités se manifestant spontanément dans le Côté obscur et même dans le Côté lumineux. Mais cet être ne correspondait en rien à cela. Il n'y avait que la Force en lui, pure et parfaitement équilibrée.


Les ouvrages interdits mentionnés par Halussius ne l'étaient pas réellement en vérité, mais leur consultation était extrêmement restreinte et d'ordinaire accordée aux seuls maîtres Jedi accomplis, comme l'était le maître d'Halussius. Maître Seyk'La avait jugé qu'il avait suffisamment la tête sur les épaules à une époque pour le laisser les consulter... discrètement.

 « Cet être prétendait que la Force telle que nous la connaissons n'était en fait qu'un écho, un résidu de l'énergie unificatrice de son propre univers qui s'est échappée par accident... Et que de cet accident est né notre propre univers, mais aussi une multitude d'autres. Je n'y ai pas cru une seule seconde, Saï et pourtant... Si vous aviez vu ce que j'ai vu là bas... ce que j'ai été capable de faire... ce que l'on m'a enseigné... Cela changerai votre point de vue à bien des égard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saï Don
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
avatar


Nombre de messages : 8471
Âge du perso : 91 ans
Race : Humain
Binôme : Maître de Yun Silthar.

Feuille de personnage
Activité actuelle: Siège au Conseil Jedi
HP:
98/100  (98/100)
PF:
6/110  (6/110)

MessageSujet: Re: Après une longue absence [Pv Alyria Von]   Sam 16 Juin 2018 - 15:49

Spoiler:
 



Comme un holodisque arrive à la fin d’un cycle pour recommencer ses enregistrements du début, la cantina s’éveilla à nouveau, mélangeant les rires, les blagues et la musique endiablée. Cette atmosphère n’était pas sans fatiguer Saï, qui avait apprécié le bref moment de répit que l’ambiance avait offerte quelques minutes plus tôt. Mais il n’allait pas se plaindre : l’histoire que contait Halussius était d’autant plus passionnante que l’homme semblait laisser derrière lui ses doutes quant à s’ouvrir au vieux Maître. Ce dernier l’encouragea d’un rire amusé.

- Pas d’inquiétude. Si je te juge fou, au moins aurai-je enfin un comparse, plaisanta-t-il, habitué qu’il était à être gentiment nommé de vieux cinglé – à voix basse, bien entendu, car personne n’osait l’appeler ainsi à haute voix.

Mais il se reconcentra aussitôt. L’être décrit par Halussius échappait totalement à l’entendement de Saï. Non qu’il remît en question les propos de l’ancien chevalier, mais il ne parvenait pas à faire une représentation de cette existence atypique. Un nexus ? Non, Halussius lui prêtait une conscience et même un raisonnement développé sur la Force même. Le vieillard fronça les sourcils, puis son visage s’apaisa de nouveau. Il resta toutefois silencieux un moment, tournant et retournant les mots de l’homme dans sa tête.

Son histoire était-elle crédible ? Il y avait deux solutions aux yeux du vieux maître : soit Halussius disait une pure vérité, et cela ne faisait pas s’effondrer les croyances de Saï sur la Force. Quelle qu’en soit l’origine, sa mission – non, sa vocation restait inchangée. Saï n’était pas un historien, il pensait en homme de terrain. De ce point de vue-là, alors les découvertes d’Halussius intéresseraient au plus haut point les érudits du Temple… Si toutefois ils étaient amenés à connaître cette histoire.
La seconde solution était qu’Halussius eût été purement et simplement dupé. Saï n’avait aucun moyen de vérifier ce cas de figure. Au fond, qu’importait la vérité de l’origine de la Force ? Tant que vous en aviez connaissance qui vous permît de vous accomplir ? Rien. Si Halussius était prêt à se reconstruire grâce à ce schéma, alors il l’accepterait aussi simplement que cela.

- Je te crois parfaitement, finit-il par dire, tout en massant son crâne d’une main pensive, penché au-dessus de son verre encore tout à fait plein. Cet être estimait-il être unique en son genre ?

Bien qu’il eût de la peine à montrer de la curiosité sur ce type de quête, il savait aussi qu’il était de son devoir de s’informer au maximum de la nouvelle vision des choses d’Halussius. Ne serait-ce que parce que cela l’aiderait à comprendre la trajectoire que celui-ci avait suivi, et continuerait à poursuivre. Car si l’on avait enseigné au Chevalier, cela devait avoir un but. On enseignait jamais de façon tout à fait désintéressée : il y avait toujours, au minimum, le désir de voir survivre des idées. Mais dans l’intérêt de qui ?
Saï avait cette drôle d’impression d’être entré dans une enquête aussi mystérieuse qu’imprudente…

Des éclats de verre brisé tintèrent à proximité, bientôt suivi de grognements. La table des jeunes gens enivrés commençait à véritablement devenir bruyante, et Saï espérait que les padawans et jeunes chevaliers ne pussent pas fréquenter si facilement un tel établissement. En tout cas, le groupe fournissait une distraction qui les faisait rester tout à fait discrets, bien qu'il fallut au vieux maître se pencher davantage vers Halussius pour entendre ses réponses.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Halussius Arnor
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
avatar


Nombre de messages : 518
Âge du perso : 41
Race : Humain
Binôme : Aucun

Feuille de personnage
Activité actuelle: --
HP:
75/75  (75/75)
PF:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Après une longue absence [Pv Alyria Von]   Mar 14 Aoû 2018 - 11:56

S'il avait été un observateur extérieur, Halussius se serait dit que les propos qu'il venait de tenir au maître Jedi avait de quoi surprendre. La philosophie des Jedis à propos de la Force était millénaire contrairement à ces sectes ou ses groupuscules se disant serviteurs de la Force ou bien lui vouant un culte lorsqu'ils n'adoraient pas les Jedis eux-mêmes. Halussius serait-il devenu un énième illuminé ? Le doute était légitime... Mais pas pour son ancien mentor.

Halussius sentait la sincérité chez Saï, une sincérité cependant d'une curiosité timide au ressenti de l'ancien chancelier. S'il ne doutait pas de sa sincérité, Maître Don restait cependant perplexe de toute évidence. Toute la difficulté était là pour Halussius... Il prit son verre de vin à moitié vide et en sirota une gorgée avant de le reposer paisiblement. La question qui venait d'être soulevée était pour le moins intéressante.


"Pour être tout à fait hônnete, Saï, je ne sais pas. Il n'est jamais vraiment entré dans les détails concernant ses propres origines.

Je sais que de part sa nature même, cet être ,qui se fait d'ailleurs appeller Athéras, ne peut pas rester de manière viable dans notre univers. Il est fait entièrement fait d'énergie, celle là même dont est dérivée la Force. Ici, son énergie se dissipe et il meurt peu à peu... J'imagine que c'est une chose qui pourrait dissuader ses semblables..."


Evoquer ainsi le déclin d'Athéras animait Halussius d'une étrange tristesse qui venait de se rappeler à lui soudainement et qui pouvait se sentir dans la Force. Le lien qui les unissait était à tout le moins singulier et particulier. Un nouvel éclat de verre attira soudainement l'attention d'Halussius. Le groupe de jeunes adultes non loin d'eux devenait de plus en plus bruyant à mesure que l'alcool prenait de plus en plus d'ascendance sur eux. Même le tenancier de la cantina avait quitté son bar pour faire lui même le service de la table... tenir une discussion sérieuse devenait difficile dans ses conditions, d'autant plus que le temps passant, la cantina gagnait en clients et en danseurs !

"Avant que nous ne poursuivions, Saï, je vous propose un endroit plus calme et propice à la discussion... Qu'en dites-vous ?"

Le temps que Saï lui réponde, Halussius se saisit de son bâton qui reposait jusque là sur le côté de l'alcove, à porté de main de son propriétaire. Une fois dans sa main, la Force tout autour d'eux s'agita et vint se concentrer dans le bâton. Alors même que Saï était en train de se lever, Halussius frappa doucement le sol avec l'extrêmité inférieure de son bâton. Lorsque Saï fut complétement debout, la cantina avait disparut. Il avait suffit d'un battement de paupières pour que lui et Halussius se retrouve sur une large route pavée de grandes dalles de pierre claires et lisses. Il n'y avait plus de musique assourdissante, mais le bruit de la mer déposant son écume sur la plage de part et d'autre de la route. il n'y avait plus de lumières artificiles ni d'hologrammes, mais les rayons du soleil et une brise légère partageant le ciel azur avec d'imposants nuages immaculés et des animaux volants. Au bout de la route au loin se dessinait un imposant bâtiment dont on aurait dit qu'il avait été construit pour égaler les montagnes alentours, autour du quel s'étendait une cité animée. A l'autre bout de la route, un simple dôme surmonter comme d'une pointe.

"Nous sommes toujours physiquement dans la cantina sur Ondéron, mais nos esprits sont maintenant sur ce monde dont je vous parlais. Les mots sont un incroyable vecteur de compréhension et de transmission. Mais il est parfois plus adéquat de voir plutôt que d'écouter."

Halussius était calme, très calme voir même apaisant dans son timbre de voix. Cela peut être pour prevenir ou palier à un éventuel choc de la part du vieux maître Jedi. D'autant plus que la Force était présente partout autour d'eux et à une intensité vraisemblablement inédite pour le Jedi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Après une longue absence [Pv Alyria Von]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Après une longue absence [Pv Alyria Von]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force :: Zone RP - Ordre Jedi - Planète Ondéron :: Cantina d'Iziz-