La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Secouer la fourmilière - feat Joclad

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Secouer la fourmilière - feat Joclad   Sam 22 Juil 2017 - 14:10




► On ne risque pas d’échouer dans la vie, si on ne tente rien.
Secouer la fourmilière
Makwis & Joclad
Patience. Une qualité toujours utile et ce, dans n’importe quelle situation. La patience est la base de tout progrès. Bon certes, dans le proverbe de base ce n’est pas la patience, mais l’enthousiasme. L’enthousiasme aide aussi, il est vrai. Mais vraiment, dans le cas présent, la patience est le bien le plus précieux que je puisse avoir à ma disposition pour ne pas me décourager de la situation et de la quasi absence de progrès. Mais des progrès à propos de quoi, me direz-vous ? Qu’y-a-t-il dans cette galaxie capable d’entamer mon optimisme naturel qui semblait pourtant indestructible ? Un Hutt, voilà ce qu’il y a. Une de ces limaces de l’espace se faisant appeler Borenga, criminel qu’on ne présente plus tant il fait parler de lui depuis maintenant trop longtemps. De mon côté, j’ai cessé de compter les semaines – que dis-je, les mois – depuis que je suis péniblement sa piste. Le bougre sait y faire et ne laisse pas grand-chose derrière lui permettant de le pister efficacement ou d’anticiper ses prochaines manœuvres. Au final, notre ami tient plus de l’anguille que de la limace.

« MAAAAK’ !! »

Hm voyons, à qui donc peut bien appartenir une aussi douce et élégante voix que celle-ci, si ce n’est à Vex ?

« RAMÈNE TES FESSES ! »

L’espace d’un instant, je suis tentée de la narguer en restant là, à éveiller son impatience pour lui faire comprendre que personne de censé ne répondrait favorablement à une demande aussi dépourvue de la politesse la plus élémentaire. Mais je sais aussi qu’elle ne s’ennuierait pas à m’appeler s’il n’y avait pas une urgence, alors que je suis présentement occupé à visionner en détail une séquence holographique pour tenter d’y repérer une personne bien précise. Je quitte finalement ma cabine, ou plutôt une de celle du cargo de Vex que j’ai investi à force de passer du temps en sa compagnie. Drôle de duo que nous formons, il s’est pourtant révélé efficace jusqu’à maintenant malgré nos différences. La jeune femme et son caractère bien trempé est une connaissance de longue date à présent, véritable puits d’informations en tout genre. Son aide et notre association m’ont été plus d’une fois précieuses, notamment de par son statut à la limite de la légalité. Indic’ et en contact avec d’autres courtiers en informations, la demoiselle dispose d’un large réseau, essentiellement dans l’espace Hutt et la Bordure Extérieure. Je ne tarde pas à la rejoindre dans la salle des commandes, curieux de voir ce qu’elle me veut.

« Qu’est-ce qu’il y a ? Tu as besoin d’aide pour ouvrir un autre pot de confiture ? »

Bon, ce n’est ni très fair-play ou joli, mais je lui avais promis que j’allais la lui ressortir un jour, alors voilà. Ma remarque conjuguée à mon large sourire ont pour effet de lui déplaire, et je me retrouve à devoir esquiver un jet de clef à molette sous peine de finir assommé et avec une énorme bosse.

« Tu ferais bien de pas trop l’ouvrir pour t’foutre de ma gueule quand j’ai des infos pour toi, vu ?
- Et qu’en est-il ? C’est à propos de Borenga ?
- Indirectement.
- Je suis tout ouï. Pardon pour la plaisanterie. »

Elle renifle d’un air dédaigneux, le genre de geste qu’elle a souvent pour feindre de me mépriser ou ne pas prêter attention à ce que je lui dis. Je lui offre un air sérieux, vu que mon sourire à tendance à la froisser, persuadée qu’elle est que je suis toujours en train de me payer sa tête.

« Paraîtrait qu’un fouille-merde serait en ville depuis peu. Un type qui cherche lui aussi des informations sur Borenga et les p’tites mains à son service. J’en sais pas plus, mais peut-être que si tu vas l’voir, il pourra t’apprendre des trucs ? Ou alors tu te feras de nouveaux copains pour aller enquiquiner le Hutt, vu que t’as pas l’air de vouloir écouter mon conseil d’te tenir éloigné d’ceux-là.
- Il n’est pas très discret, ou c’est toi qui a de bons informateurs ?
- A ton avis ? C’est un humain, pas très vieux. Moins de trente ans. Il a été vu y’a moins d’une heure près de la cantina du secteur trois.
- Sympa le profil. Rien de plus précis ?
- Nan. Maintenant casse toi. »

J’hausse les sourcils mais ne fait pas de commentaire, habitué au franc-parler de la jeune femme. Et puis il faut dire ce qui est, je le lui rends bien alors je ne vais pas non plus le lui reprocher. Je quitte la pièce, faisant un crochet par ma cabine afin de prendre le minimum puis gagne le sas du cargo. Jeter un coup d’œil et poser mes propres questions ne peut pas faire de mal, et puis ça ne me coûte rien. Ma capuche sur la tête dissimulant une partie de mon visage et un blaster en vue plutôt que mon sabre dissimulé dans un revers de tissu, je prends la direction indiqué par Vex, droit vers le secteur trois. Une heure, ça laisse le temps d’aller voir ailleurs. Mais près des cantinas, les gens ont tendance à s’attarder et à jouer plus facilement les commères.

Pour commencer, j’espère pouvoir dresser un portrait plus précis du fauteur de trouble dont il est question, sinon je ne risque pas d’aller bien loin. Et pour la suite j’improviserai, comme souvent.
CODE BY ÐVÆLING


Revenir en haut Aller en bas
 

Secouer la fourmilière - feat Joclad

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Nar Shaddaa-