La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Event XI - Lorrd] La vengeance et l'innocence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Nombre de messages : 4074
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: [Event XI - Lorrd] La vengeance et l'innocence   Mar 4 Juil 2017 - 19:20

Au pas de course, les Jedi s’engouffrent dans l’entrée de ce qui semble être une caverne humide. Mais à peine ont-ils tous posé le pied à l’intérieur qu’une épaisse mâchoire de métal se referme derrière eux, les séparant solidement du blizzard qui les accompagnait et les couvraient de neige. Aussitôt, le major Krawl court à leur rencontre. Fébrile, il en oublie de se présenter.

- Vous êtes les Jedi ? Maître Ae ?

Le Whiphid acquiesce, tout en projetant une onde de Force visant à calmer le jeune officier en charge de l’évacuation.

- Résumez-nous la situation, ne perdons pas de temps, lui intime-t-il.
- Bien bien, répond l’officier en tendant un datapad au Maître Jedi.

Les deux padawans derrière lui tentent de jeter un œil à l’image.



- Voilà la carte des souterrains. Nous sommes à la porte sud-sud-est actuellement, et je vais vous conduire au centre. La zone en rouge constitue l’endroit où nous avons massée la population qui attend d’être évacuée. Les zones vertes sont quasiment vides. Les zones bleues sont armées par nos officiers : ceux au nord sont prêts à défendre la zone dès que l’Empire parviendra à s’infiltrer… Et ceux au sud-est, moins nombreux, sont là pour vous aider à réaliser l’évacuation en elle-même. Nous avons fermé les portes marquées par le symbole des explosions. Ce sont celles qui ont été attaquées par l’Empire, mais on ne sait pas combien de temps cela prendra avant qu’ils parviennent à forcer ces maigres défenses. Ils ont un sacré attirail… Et en bas à droite, en vert, sont les portes choisies pour faire l’évacuation proprement dite.

L’officier déglutit. Visiblement, il attend beaucoup des compétences des Jedi. Mais ils sont si peu nombreux… Le Whiphid, pourtant, ne paraît pas se décontenancer.

- Bien. Vous allez avoir besoin d’aide pour tenir l’Empire à l’extérieur. Le padawan Silthar accompagnera vos troupes pour repousser les assauts, il est… un très bon combattant. Padawan Valkizath, vous allez gérer la fuite des populations. Suivez bien mes directives, jeune homme, car l’itinéraire pourra changer d’un moment à l’autre, si je juge que cela est nécessaire.

Puis il se tourne de nouveau vers l’officier.

- Quant à moi, je vais vous accompagner pour diriger les opérations. Accompagnez-moi vers votre centre de communication, que je puisse prévenir les éclaireurs ondéroniens qu’ils doivent rejoindre les portes sud-est pour amener les vaisseaux pour l’évacuation…

La question du nombre de personnes que l’on pourrait sauver se posait dans les esprits, mais personne ne la formulait. Auraient-ils le temps et les ressources pour sauver les deux millions et demi d’habitants de Lorrd ? Certainement pas… A moins que la bataille prenne une tournure inattendue, ce qu’espérait peu le Maître Jedi…


| ¤ |



En orbite de Lorrd, un imposant chagrien est penché sur une carte étrangement semblable. Les dispositifs infrarouges lui permettent de distinguer les zones les plus peuplées grâce à la chaleur que les corps émettent, ce qui lui donne une idée des déplacements des populations sous terre. Malheureusement, il sait qu’un bombardement massif ne serait pas très efficace : la roche de Lorrd est particulièrement solide, et cela désorganiserait les opérations au sol. Non, il allait falloir jouer stratégiquement… La bataille a commencé au nord ouest de la capitale. Quelques minutes après le début des hostilités, il s’est bien rendu compte que la ville était vide, et que Lorrd avait organisé une fuite. Mais bientôt, les impériaux ont compris que les lorrdiens sont dissimulés dans des souterrains de la ville, et qu’ils sont pris au piège ! Quant aux Jedi, ils viendront sûrement tenter de les aider… L’occasion idéale pour que le piège se referme sur eux aussi.

[color=orange]- Seigneur Odium, une communication pour vous.

Le chagrien accepte la communication. L’hologramme qui se forme n’est autre que celui de… L’Impératrice en personne.

- Darth Odium, que se passe-t-il ? Lorrd City devrait déjà être rasée à cette heure-ci.
- Nous avons interrompu les bombardements, lui répond-il succinctement, avant de développer ce qu’il sait des souterrains de la ville.

Son récit est parfois perturbé par les grésillements d’une mauvaise liaison. Darth Ynnitach n’est pas dans le système, visiblement. Mais de là où elle est, elle tient à avoir de bonnes informations sur la guerre conduite par son Empire. La liaison est suffisamment bonne pour entendre, de toute façon, le récit entier du chagrien.

- Un joli piège, en effet, susurre l’Impératrice après l’avoir attentivement écouté. Je vais vous assister, Darth Odium, dans votre stratégie…


| ¤ |


- Crssss crsss crsss crsssffet… Crrrsssss crs crs crrssss crsssium, crssss crssss crsssssstégie…

Romy, interloquée, retire le casque qu’elle avait sur les oreilles. Hésitante, elle le remet, réécoute. Mais la voix ne revient pas. Il faut tout de même avertir le Jedi qui est ici. Ah la la, que fait-elle dans cette ville piégée, au juste ?! Elle est venu ici pour un banal contrat de contrebande, et est arrivée quelques heures avant l’assaut de l’Empire. Alors, dans l’urgence, elle a suivi le mouvement de population pour s’enterrer et se protéger. Et puis, rapidement, souhaitant prendre son destin en main, elle a proposé aux officiers lorrdiens de mettre à profit ses compétences techniques, et ils l’ont chargée d’essayer de capter les communications cryptées de l’Empire. Mais ce n’est pas une mince affaire et surtout, avec le matériel qu’elle a… Elle ne s’attendait pas à des miracles. D’où la surprise d’avoir réussi à capter quelque chose, même si ce n’était pas grand-chose.

Du coin de l’œil, elle a vu tout à l’heure arriver le grand Whiphid en bure de Jedi dans cette grande pièce creusée à même la roche, glacée mais qui sert de QG à l’armée de la planète pour gérer cette crise. Peut-être qu’elle pourra lui apporter de l’aide à travers les menus services qu’elle peut rendre…



Seuls les joueurs Darth Odium, Tore Ae, Romy Rorch & Darth Ynnitach peuvent intervenir dans ce sujet. S’agissant d’un RP de stratégie, vous serez départagés sur la qualité d’écriture de votre RP, la pertinence, l’originalité et le réalisme de votre argumentation et de vos propositions ainsi que votre fair-play vis-à-vis de vos adversaires.
Ordre de post : Odium – Tore – Ynni - Romy.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darth Odium
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
avatar


Nombre de messages : 156
Âge du perso : 60 ans
Race : chagrien

Feuille de personnage
Activité actuelle: Siège au Conseil / Complote
HP:
97/110  (97/110)
PF:
67/100  (67/100)

MessageSujet: Re: [Event XI - Lorrd] La vengeance et l'innocence   Jeu 6 Juil 2017 - 21:06

Les vaisseaux de la flotte du Seigneur Sith s'étaient étendus dans le ciel de Lorrd comme une nuée d'insectes. Les représailles face à la prise de position des mondes neutres allaient s'avérer aussi brutales qu'implacables. Darth Odium avait toujours eu la rancune tenace. Dans ses jeunes années, il s'était souvenu de l'humiliation cuisante qu'un professeur lui avait asséné lors d'un cours, jadis dans le clan paternel. Il n'avait alors pas la puissance de se rebeller, mais la mémoire ne lui faisait pas défaut. La vengeance avait pris des années avant de s'accomplir, mais elle avait eu lieu. Il avait alors acquis le pouvoir et que cet ancien professeur n'était plus rien. Peut-être y avait-il une certaine mesquinerie dans cet acte tardif. Mais la satisfaction de voir ramper le responsable, le créateur de ce souvenir cuisant qui lui tordait les entrailles parfois dans la solitude et l'introspection, avait été une récompense bien trop belle.

Aujourd'hui, la colère d'Odium prenait une toute autre ampleur. C'était toute une planète qu'il s'apprêtait à châtier. Lorrd tomberait sous le joug dans l'Empire. La planète viendrait grandir les rangs des vastes colonies Sith. Elle grandirait sous le giron grandiose des traditions et des ambitions du côté Obscur. Rejoindrait sa pleine potentialité. Ces anciens esclaves retrouveraient cette place qui devait leur être si naturelle… Cette place qu'ils n'auraient jamais dû quitter.

Il avait dans un premier temps pensé requérir à la stratégie maintes fois éprouvées de bombarder Lorrd. Le danger constant, les explosions, les écroulement… Le harcèlement violent et répété de la population était un moyen délicieux de parvenir à leur abdication. Les démonstrations flamboyantes de puissance allaient bien finir par convaincre la population et les brebis galeuses qui leur servaient de dirigeants quel camp ils devaient rejoindre. S'il avait mis en place les premiers jalons de sa stratégie (viser les zones sensibles, à forte densité etc), le fidèle Dougal avait sagement attiré son attention sur la carte qui trônait au centre de la salle de contrôle.

Dès l'approche de la flotte Sith, la population s'était agitée. Cela ne faisait aucun doute à Odium, l'alerte avait été donnée et il existait sur place un plan pour mettre en sécurité les civiles. Déjà de vastes regroupements luminescents grossissaient sur la carte en certains points stratégiques, notamment le centre et le Sud de la vaste Cité. Dégorgée de ses habitants comme un fruit vidé de son jus, il serait vain de bombarder les places et bâtiments sans vie. Non. Il lui fallait trouver un autre plan pour parvenir à ses fins.

Lorrd avait un passé violent. Son peuple avait l'habitude d'être menacé, agressé, meurtri. Ils avaient des parades, des réflexes. Que pouvait bien faire des innocents dont la fin risquait de tomber des cieux ? S'enterrer sous terre. Les bunkers. Les souterrains. Les ombres si inquiétantes habituellement devenaient un doux refuge cotonneux. Le sol de Lorrd était extrêmement dur. Il n'avait que peu d'espoir de parvenir à la percer ou à faire s'écrouler les souterrains. La population ne serait que vaguement inquiétée des secousses…

- Seigneur, une communication de la surface de Lorrd.

Il annula les bombardements. Il ordonna aux troupes au sol de redoubler d'intensité pour passer les protections de Lorrd City. Les premiers rapports étaient formels : les défenses de la ville étaient très faibles. Les affrontements débutaient. Il pouvait sentir vibrer dans le côté Obscur la violence du début des combats. La peur aussi, qui grandissait. C'était comme une résonance dans l'atmosphère, une vibration vaste et puissante née d'un instrument massif. Le Seigneur en avait des frissons d'excitation. L'Obscur battait dans ses veines avec autant d'intensité que son propre sang.

Odium effleura de son énorme main la partie au Nord-Ouest de la carte. C'était là que ses troupes s'étaient massées pour pénétrer la Cité. Un sourire se dessina sur son visage écarlate. Le sourire du chagrien n'avait jamais rien de chaleureux. Au contraire, il y avait toujours comme un éclat sinistre et carnassier quand ses lèvres s'étiraient en ce rictus caractéristique. Il avait l'idée d'un plan.

- Seigneur, une communication de l'Impératrice.

Un tremblement presque imperceptible secouait la voix de l'agent en charge des communications. Il ne fut même pas question de savoir s'il était prêt à l'entendre. La silhouette sombre de l'Impératrice surgit des ténèbres comme un poignard. La liaison n'était pas très nette, mais il put parler de son plan.

- Impossible de bombarder, les populations se sont réfugiées sous terre, dans le centre de la ville. Le sol est trop épais, ce ne serait que gaspiller nos munitions.

En revanche, les civils se retrouvaient sans porte de sortie. Il ne faisait nulle doute que les jedi allaient les aider, les escorter. Comment dès lors éliminer tout ce beau-monde sans se fatiguer ? Un gaz bien sûr. Il y avait très certainement un vaste réseau de ventilation qui permettait aux personnes qui erraient dans les sous-sols de fuir sans s'étouffer. Il existait des produits remarquablement toxiques qui pouvaient permettre de blesser ou de tuer. Il exposa ceci à la Dame Noire, soucieux d'avoir son avis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tore Ae
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
avatar


Nombre de messages : 98
Âge du perso : 36 ans
Race : Whiphid

Feuille de personnage
Activité actuelle: Dans les souterrains de Lorrd City
HP:
69/88  (69/88)
PF:
51/98  (51/98)

MessageSujet: Re: [Event XI - Lorrd] La vengeance et l'innocence   Ven 7 Juil 2017 - 13:26

Tore avait rejoint le centre de communication aussi vite qu’il l’avait pu après avoir assigné les Jedi placés sous ses ordres à leurs différentes missions. Le Whiphid se sentait las, fatigué, alors que la bataille venait tout juste de débuter. Mais envoyer d’aussi jeunes Jedi aux devants de si grands dangers l’avait atteint. Evidemment, il n’en montrait aucun signe. Le Conseil l’avait placé en charge des opérations à Lorrd City et il n’était pas question de flancher. Il devait être dur comme un roc car la bataille nécessiterait autant de forces morales que de forces physiques. Bloqués dans les souterrains, les espoirs étaient minimes et le danger immense. De plus, Tore avait un mauvais pressentiment. Raison de plus pour rester de marbre et insuffler son calme et son assurance à tous les Lorrdiens.

Guidé par l’officier, Tore parcourut les dédales des souterrains jusqu’au centre de communication. Ce dernier semblait avoir confié tous ses espoirs à l’Ordre Jedi, comme beaucoup des survivants qui s’étaient terrés là. Tout ce que pouvait faire le Maitre Jedi était d’organiser l’évacuation de son mieux, sans penser aux pertes inévitables que cela engendrerait. C’était le prix de la guerre. La République et l’Ordre avaient pris leur décision, et en tant que Jedi, Tore assumerait son devoir jusqu’au bout. Il espérait simplement que cela suffirait…

Dans le QG souterrain, une grande table holographique projetait en temps réel l’évolution de la situation à la surface de Lorrd aussi bien dans ses sous-sols. Au premier coup d’œil, la situation que leur avait décrite l’officier n’apparaissait évidemment pas idéale. Les sorties situées au Nord et l’Ouest étaient bloquées et soumises aux pressions des troupes de l’Empire. Et les contingents lorrdiens étaient disséminés un peu partout sans couvrir de manière réellement efficace les souterrains.

Tore poussa un soupir mais ne se laissa pas submerger par le désespoir qui aurait pu arriver. Tout n’était pas perdu. Certes le site d’évacuation était difficile d’accès pour les vaisseaux, mais il avait l’avantage d’être éloigné des zones de combats. Son esprit évalua la situation et les risques, puis il proposa un plan qui pourrait faire gagner du temps à la population pour l’évacuation.

« Officiers, en combien de temps estimez-vous possible de faire s’effondrer les tunnels d’accès au centre du souterrain ? Ceux par lesquels les Impériaux sont susceptibles d’entrer. (un des officiers s’empressa d’aller quérir l’information auprès du régiment de démineurs) Le retrait de nos troupes de ces secteurs permettrait d’avoir à défendre une zone moins étendue et donc de maximiser notre puissance de feu. Il faudrait par ailleurs que nos contingents du Sud nous rejoignent tout en gardant un œil sur le secteur. Piégez les entrées et les couloirs s’il le faut, et interdisez l’accès aux civils. »

Les troupes de l’Empire étaient assurément supérieures en nombre et disposaient d’un matériel de toute première qualité. Les maigres défenses de Lorrd avaient donc besoin de tenir le choc le plus longtemps possible. Bloquer les accès leur ferait gagner un temps précieux et contrarierait l’avancée impériale.

« Ensuite, si les premiers vaisseaux d’évacuation sont prêts… »

- Ils le sont, Maitre Jedi. Les pilotes n’attendent plus que nos directives, assura un officier.

« … Alors débutez le transfert de groupes civils en direction des portes Sud-Est. Les femmes et les enfants d’abord, ainsi que les plus âgés et les plus faibles. Le tout dans le plus grand calme, il ne s’agit pas de créer un effet de panique plus important. Rassurez-les. Et armez les volontaires qui voudraient aider, que ce soit au combat ou à l’évacuation. Toutes les mains ne seront pas de trop. »

Les Lorrdiens allaient se battre pour leur survie. Cet instinct était le plus développé de tous et il pouvait faire la différence. Un officier souleva malgré tout le problème de l’armement, le nombre blasters à disposition n’étant pas suffisant. Tant pis, il existait d’autres armes : des outils, des piques, des pierres… Tore espérait cependant ne pas avoir à demander un si lourd sacrifice à la population.

Alors que le brouhaha reprenait doucement à la suite de son intervention, le silence se fit à la surface. Les bombardements avaient cessé. L’Empire avait sûrement noté que plus personne ne résidait hors des souterrains. L’attaque au sol allait s’intensifier. Mauvais signe.

« Et où sont les éclaireurs ondéroniens ? », s’écria le Whiphid. « Il me faut un rapport d’urgence sur la situation à la surface et aux abords de la capitale. »

L’information était la clé. Elle pouvait faire la différence entre une bonne et une mauvaise décision. Tore espérait que ces éclaireurs seraient fidèles à leur réputation.


Dernière édition par Tore Ae le Mer 26 Juil 2017 - 15:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darth Ynnitach
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
avatar


Nombre de messages : 3058
Âge du perso : 243 ans
Race : Anzati/Sith
Binôme : Apprentie : Ysanne Ha'mi
Zora Shaar-lâ
Acolyte : Myir Alshain

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
98/98  (98/98)
PF:
80/105  (80/105)

MessageSujet: Re: [Event XI - Lorrd] La vengeance et l'innocence   Mar 11 Juil 2017 - 17:01

Lorrd. Depuis les évènements de Makem Te et l’attaque sur Dubrillion, cette planète tout juste considérée comme intéressante pour les stratèges impériaux en raison de sa proximité avec la nouvelle frontière de l’Empire Sith renaissant suite au traité d’Artorias, avait finalement attirée l’attention de la Dame Noire des Sith. Lorsque les forces navales Sith ont commencés leurs incursions dans ce qui était encore appelée la Zone Neutre, d’étranges signaux de communications avaient été interceptés. Mais comme il avait été impossible de les déchiffrer, et que ce n’était pas les seules communications interceptés, personne n’y avait fait plus attention que ça. Lorrd étant toujours considérée comme étant insignifiante. Mais l’intervention d’une flotte Lorrdienne sur Dubrillion, alors que Lorrd n’était pas sensée posséder de tels vaisseaux ! En plus d’avoir échappé aux radars impériaux ! Tout ceci avait valu l’attention de Darth Ynnitach.
 
L’Impératrice avait chargé le Castellan Noir, Darth Odium, pour superviser les opérations sur Lorrd. Les forces Sith n’agissaient pas seulement sur Lorrd, mais sur différents mondes de la Zone Neutre, désormais renommée Zone Franche du côté Sith. Pourquoi Lorrd était aussi importante aux yeux de la Dame Sith ? Tout simplement parce qu’il était dorénavant avéré que la planète abritait une base Jedi ! Une base ennemie aux frontières de l’Empire Sith ! Une telle impudence de leur part devait être punie. Et les Lorrdiens aussi devaient être châtiés ! Darth Ynnitach avait quitté l’Espace Sith quelques heures plus tôt. Elle n’était pas venue avec une escorte. Seulement avec un de ses vaisseaux personnels, la frégate modifiée « S’Veyval ». Pendant son absence le Conseil Noir avait la charge, en plus de son Intendant Muun, de s’occuper des affaires de l’Empire.
 
La frégate Sith se trouvant alors très loin de ce quise tramait dans la Zone Franche, la Dame Sith avait quitté ses quartiers pour se rendre à la salle stratégique. De là, les cartes holographiques qui étaient retransmises sur plusieurs écrans se mettaient à jour. Avec la disposition des différents groupes de vaisseaux. Ceux des Sith autour de Lorrd et sur les autres planètes de la Zone Franche. Puis celles de Lorrd elle-même. Le débarquement des troupes Sith était en cours. Les croiseurs Sith en orbite… ne tiraient pas. Ou plus ? Pourtant la Sith avait été formelle, un bombardement aurait dû avoir lieu ! Sur la carte de la capitale aucune destruction n’était visible. De ça, le seigneur Odium allait devoir s’expliquer.
 
-Madame. Le seigneur Odium est en ligne.
 
La silhouette holographique de l’imposant Chagrien apparaissait sur un écran prévu à cet effet. La transmission était mauvaise. La cause ? La distance. Et autres menues interférences tout aussi diverses que variées.
 
-Seigneur Odium. Je vous avais chargé de diriger les représailles contre Lorrd et ses habitants. Je constate cependant qu’il n’en est rien. Que les bombardements n’ont pas encore commencé. Qu’attendez-vous ?!
 
Darth Ynnitach trouvait cela étrange de la part du Chagrien. Celui-ci étant plus que désireux de se venger de ceux l’ayant humilié durant la bataille de Dubrillion. Les Jedi dissimulés sur Lorrd ayant réussi à lui glisser entre les doigts et venir en renforts aux forces républicaines sur Dubrillion. Les sauvant alors de la défaite… Le rapport de Darth Odium suivait rapidement, émaillant ses explications ou plutôt ses excuses, d’un autre plan. Des excuses ? Oui, il avait à en présenter pour avoir permis à la population de se cacher et ainsi se soustraire à la vengeance des Sith. Mais le Castellan Noir avait su présenter cela comme un avantage. Mais la Dame Noire des Sith est impitoyable, aussi bien avec ses ennemis que ses propres serviteurs…
 
-Les rapports géologiques que nous possédons, seigneur Odium, mentionnaient effectivement cet état de fait. C’est pourquoi la rapidité d’action était primordiale ! Cela étant, ce n’est pas plus mal ainsi. Poursuivez de mettre en place le blocus de Lorrd et à bloquer toute communication. Ensuite vous pourrez appliquer votre plan. Laissons intact la ville, les structures intactes pourront être réemployées à notre profit.
 
Dans l’esprit de la Sith, Lorrd allait servir d’exemple et de nouvelle conquête, comme pour « compenser » la défaite de Dubrillion. En même temps de ses explications, Darth Odium avait transmis un plan des souterrains de la capitale. Com Scan détectait via le prisme de la chaleur dégagée en sous-sol les concentrations de populations. Même les usages d’explosifs récents étaient marqués. L’idée soulevée par le Chagrien de faire usage d’armes chimiques comme les gaz ne révulsait nullement la Sith. Ce n’était, après tout, qu’un moyen comme un autre d’obtenir la victoire. Quelque chose d’acceptable en somme.
 
-J’approuve votre plan, seigneur Odium. Commencez dès que vous serez prêt. Je vous conseillerais d’agir dans ces tunnels avec des droïdes de combats. Vos forces en dispose suffisamment, et de différents modèles, pour submerger leurs défenses.  
 
Pourquoi risquer la vie de troupes conventionnelles alors que vous pouvez faire usage de droïdes produits en masse ? De plus l’impact psychologique n’en sera d’autant plus effrayant avec les gaz.
 
-Allez, seigneur Odium. Et continuez à me tenir informé de la situation sur Lorrd.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darth Odium
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
avatar


Nombre de messages : 156
Âge du perso : 60 ans
Race : chagrien

Feuille de personnage
Activité actuelle: Siège au Conseil / Complote
HP:
97/110  (97/110)
PF:
67/100  (67/100)

MessageSujet: Re: [Event XI - Lorrd] La vengeance et l'innocence   Ven 21 Juil 2017 - 20:57

Darth Odium baissa la tête avec respect. La Dame Noire avait souhaité bombardé la ville plus vite. Mais la population s'était montrée plus rapide que prévu pour s'organiser. Sans doute les multiples passages, la présence renforcée des flottes de l’Empire, pour donner les chasses à la LMP avaient fini par provoquer de la méfiance dans les populations des planètes de la zone neutre. Au moins les masses devaient-elles être terrifiées. Loin sous terre, où le Soleil ne brillait jamais. L’énorme chagrien imaginait les gens de Lorrd, ces créatures de taille réduite, se terrer comme des rats apeurés. Les uns contre les autres.

Bien heureusement, l’impératrice sembla se délecter du choix d’Odium ; Conforté dans sa stratégie, le Seigneur Sith en fut rasséréné. Il se redressa légèrement, car la Dame Ynnitach avait eu une vie longue. Ses conseils étaient judicieux, à la mesure des années qu’elle avait vécues. Son expérience de la guerre était acérée, brutale, complète. Il ne fut donc pas surpris de l’entendre faire appel à des droïdes de combat. Après tout, n’étaient-ils pas insensibles aux gazs ? Ils pourraient parcourir les multiples tunnels sans crainte et le chagrien n’aurait pas à retomber dans la mauvaise manie de sacrifier ses propres éléments pour arriver à ses fins. Satisfait, un bref sourire réapparut sur son visage, lui donnant de nouveau un aspect sinistre.

L’Empire était un état théocratique guerrier. L’esprit de conquête, l’Idée de la soumission par la violence était dans le code génétique de la politique Sith. Il était donc logique que toutes les flottes soient équipées des moyens des plus directs aux plus subtils pour attaquer les planètes cibles. Le droïde était un outil propre à l’Empire, comme si la déshumanisation était devenue un symbole d’efficacité froide dans l’art de donner la mort. Ce n’était cependant pas des éléments d’une grande intelligence, ils avaient les limites de leur propre code. Ils ne pouvaient prendre de décisions brillantes ou même faire preuve de la moindre créativité. Odium reconnaissait cependant leur froide efficacité dans les tâches simples, méthodiques et répétitives. L’extermination d’un peuple par exemple. Mais il n’en était pas un grand amateur. Admirateur de l’esprit, de la philosophie et de la connaissance, il ne pouvait avoir qu’une considération mitigée de ces machines. Mais il est doté d’un égal sens du pragmatisme, ainsi que d’une certaine intelligence politique qui le faisait accepter la conciliation. Les droïdes étaient particulièrement indiqués dans cette situation. Mais comment allait-il les utiliser ?

La Dame Noire laissa alors le chagrien à ses propres affaires. Un simple coup d’œil aux panneaux de commande et à la carte suffit pour qu’il voie que la situation avait évolué. Il n’avait aucun doute sur l’origine des mouvements : les jedi avaient lancé des ordres. Il gardait un goût amer de ses défaites il y a un an peut-être. Il avait dû ralentir son arrivée et provoqué l’échec de l’Empire à cause de son arrivée tardive pour défendre les colonies Sith. Impardonnable. Détestable. Il ne sous-estimerait les jedi cette fois et saurait trouver sa vengeance.

Les civils avaient commencé à se déplacer vers le Sud-Est, les vagues bougeaient avec lenteur mais de manière assez significative pour constater un début d’évacuation. Darth Odiumn étudia la configuration des tunnels avec précision. Ces derniers étaient nombreux, mais il pouvait tirer des probabilités des endroits où les civiles allaient passer. Il se tourna alors vers Dougal, fidèle au poste.

- Préparez les droïdes de combat. Faites les monter dans les navettes. Je veux que nos troupes robotiques soient disposées selon un schéma précis.

Darth Odium reprit son souffle et s’approcha de la carte avec détermination. A chaque direction, il pointa un point précis du dédale de souterrains.

- Dans un premier temps, renforcez les troupes placées au Nord-Ouest pour assurer l’entrée dans les tunnels. Ces derniers ne devraient pas tarder à trouver une entrée praticable. Charger certains droïdes de bombonnes de gazs qu’ils activeront quand ils seront assez loin dans les tunnels.

Le plan était pour l’instant assez simple, créer de la pression à des endroits où les conflits commençaient à s’intensifier. Outre pénétrer les souterrains, la stratégie était de créer une sensation de multitude pour inquiéter l’ennemi, l’affaiblir psychologiquement. Alors il commettrait des erreurs plus facilement, voire se soumettrait plus aisément à la domination d’un Empire si puissant.

- Ensuite, je souhaite que les droïdes pénètrent par d’autres entrées afin d’encercler en partie les civils et leurs protecteurs.

Attaqués de toutes parts, ils auraient du mal à se défendre efficacement. Sans compter que peu d’entre eux seraient des soldats de métier. Peu habitués aux armes, leurs capacités à se battre seraient sûrement limitées. L’immense chagrien avait pointé trois zones qui semblaient délaissées par ses propres troupes : le Sud-Est, le Sud-Ouest et l’Est. Trois groupes de droïdes lanceraient des attaques sur ses portes pour générer d’autres zones de pression. L’objectif était le harcèlement, attaquer par tant de points qu’il en était difficile de définir la stratégie réelle de l’Empire. Le but final, masquer la menace réelle, les gazs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tore Ae
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
avatar


Nombre de messages : 98
Âge du perso : 36 ans
Race : Whiphid

Feuille de personnage
Activité actuelle: Dans les souterrains de Lorrd City
HP:
69/88  (69/88)
PF:
51/98  (51/98)

MessageSujet: Re: [Event XI - Lorrd] La vengeance et l'innocence   Mer 26 Juil 2017 - 15:38

L’évacuation se déroulait dans un calme relatif, les Lorrdiens ayant parfaitement compris l’importance de ne pas céder à la panique malgré l’approche inéluctable des troupes de l’Empire. Tore était admiratif de leur état d’esprit et des sacrifices que bon nombre d’entre eux s’étaient résignés à faire en rejoignant les maigres forces de défense de la capitale.

Pourtant, si l’avancée de l’évacuation était bonne, elle restait toujours trop lente aux yeux du Maitre Jedi. Les Impériaux n’avaient certainement pas encore tout donné dans cette bataille, et il se méfiait d’un plan retors comme les généraux de Darth Ynnitach savaient si bien les concevoir.

Les rapports continuaient à affluer dans tous les sens aux oreilles du Whiphid. Ses directives avaient été suivies : les tunnels de la partie Nord de Lorrd City avaient été obstrués dès que les contingents de démineurs en avaient reçu l’ordre. Tore ne doutait pas qu’une telle mesure serait loin d’être suffisante, mais elle ralentirait fortement l’armée impériale qui mettait la pression dans ces zones. Leurs propres défenses seraient par ailleurs plus efficaces et cela lui permettait de redistribuer plus stratégiquement les forces à sa disposition.

Conformément à ses ordres, ces mêmes tunnels furent piégés et les défenseurs de Lorrd City reculèrent en ordre jusqu’aux abords de l’hyper-centre des souterrains. La zone étant moins vaste, elle serait plus facile à tenir et elle permettait aux quelques Jedi restant de pouvoir prêter main forte à leurs alliés le plus rapidement possible.

Le cas de la zone Nord étant réglé pour le moment, Tore se tourna avec son état major vers le reste de la cité. Les éclaireurs ondéroniens n’avaient pas eu froid aux yeux et, au prix d’un grand sacrifice, étaient parvenus à revenir avec de précieuses informations. Les forces impériales semblaient mobiliser un nombre important de droïdes et faisaient apparemment mouvement tout autour de la ville.

Si les tunnels Nord étaient effondrés, ce n’était pas le cas de ceux de la partie Sud – d’où allaient et venaient les groupes de reconnaissances avancés –. Tore se refusait à détruire ces derniers points d’accès aux souterrains malgré le danger qu’ils représentaient car ils restaient malgré tout des échappatoires pour la population au cas où ils seraient submergés. Se retrouver totalement bloqués sous terre les condamnaient à une mort certaines. Piéger ces tunnels présentait hélas le même risque pour la population. Le dilemme était grand.

- … boucher également les voies d’accès de la zone Sud pour suivre votre stratégie. Les Impériaux pourraient en profiter et…

« »Non. Le risque est trop grand de se retrouver enfermés sous terre, capitaine. », coupa Tore alors que l’officier était en plein discours stratégique. « »Si tel était le cas, je n’ose imaginer notre sort à tous. Envoyez tous les hommes disponibles et les volontaires couvrir le tunnel d’évacuation du Sud-Est – à distance suffisante des civils pour ne pas créer un mouvement de panique –. Que les éclaireurs se mettent en position avancée pour nous avertir du danger et faites en sorte que les démineurs piègent ces tunnels avec des charges à distance. Nous ne les déclencherons qu’en cas de nécessité absolue. »

Aussitôt, les uns et les autres contactèrent les officiers de terrain, chargés de diriger les forces de défense lorrdiennes dans les souterrains.

Pourtant, si la situation à laquelle ils devaient tous faire face semblait particulièrement difficile et leurs chances de succès faibles, Tore sentait en lui l’imminence d’un autre danger. Plus mortels que les troupes de l’Empire, pire que les Sith… Ce pressentiment le hantait depuis le début des hostilités, encore plus depuis de longs instants. Il en était certain, le pire était encore à venir. Appuyé sur la table holographique, le Maitre Jedi laissa son regard se plonger dans le vague quelques courtes secondes. Tout autour de lui régnait une agitation et une tension palpable, mais tous faisaient en sorte que les choses se passent le mieux possible. Cela suffirait-il malgré tout ?

« Que la Force soit avec nous… », dit-il d’une voix voilée, presque plus pour lui-même que pour les officiers qui l’entouraient et continuaient de recevoir et transmettre les informations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darth Ynnitach
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
avatar


Nombre de messages : 3058
Âge du perso : 243 ans
Race : Anzati/Sith
Binôme : Apprentie : Ysanne Ha'mi
Zora Shaar-lâ
Acolyte : Myir Alshain

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
98/98  (98/98)
PF:
80/105  (80/105)

MessageSujet: Re: [Event XI - Lorrd] La vengeance et l'innocence   Mer 2 Aoû 2017 - 22:15

Darth Ynnitach venait de mettre fin à son message adressé au Moff Stoker. Basculant ensuite sur un nouvel écran qui lui permettait de visualiser différentes opérations en cours dans l’Empire. Des données diverses passaient devant ses yeux. Données concernant les productions militaires, données économiques et de nombreuses autres encore. D’autres données étaient consultées. Celles des déplacements des flottes en cours à l’intérieur du territoire impérial. Ceci en fonction des redéploiements prévus ou en fonction des actions ennemies dans la « Zone Franche ». Rien n’était à signaler pour le moment. Les déplacements en cours étaient prévus. Un message à son attention l’informait que Darth Senjak était bien arrivée sur Felucia. La planète rebelle allait bientôt, doucement mais sûrement, réintégrer le giron impérial. Depuis des mois la Sith Togruta veillait à cela.
 
Son attention se portait sur la bataille en cours sur Gravlex Med. La frégate « S’Veyval » de la Dame Noire des Sith possédait les mêmes senseurs et systèmes de communications que sa Tour sur Dromund Kaas. Ceux-ci lui permettant d’user des mêmes relais-comm disposés un peu partout le long des voies hyperspatiales dans les communications interplanétaires. La Sith pouvait entrer en contact très rapidement avec les différents vaisseaux de la marine Sith que ceux des autres nations si elle connait leur localisation. Comme elle avait fait lors des négociations sur la station Flydon Maxima avec Ragda Rejliidic.   
 
Sur son écran holographique, une représentation tactique de la bataille spatiale en cours au-dessus de Gravlex Med apparaissait. C’était la même carte que celle que visualisait le Moff Falleen sur son croiseur de commandement. Darth Ynnitach pouvait voir le déploiement des vaisseaux Sith et Alsakani en différé de quelques minutes. Environ cinq minutes d’écart, ce qui est malgré tout énorme compte tenu des distances pouvant être parcourue durant ce laps de temps. Le Moff Stoker obéissait à ses ordres… en apparence du moins. Lui qui semblait être désireux de parlementer avec l’ennemi. N’avait-il pas saisit que cette importance n’était rien d’autre qu’une simple bataille ? Une diversion pour casser les reins des forces de la République dans la « Zone Franche » tandis que les Sith s’emparent de Lorrd et privent les Jedi de leur base aux marches de l’Empire.  
 
Darth Ynnitach regrettait de ne pas diriger les opérations en cours directement. Cela avait toujours été ainsi. Y comprise lors des négociations sur Flydon Maxima. Là aussi la Sith était à la manœuvre, même si éloignée des évènements. Sur Artorias elle dirigeait. Sur Makem Te, malgré la surprise, elle dirigeait. Sur Dubrillion elle dirigeait encore. Cette fois, la Dame Noire des Sith avait été obligée de déléguer. Elle avait donc mis à contribution les membres du Conseil Noir, ces Seigneurs Sith qui l’épaulent depuis des années. Cette fois les opérations en cours avaient lieu sur plusieurs fronts et la Dame Noire des Sith, l’Impératrice de l’Empire Sith ne pouvait les diriger en personne. Bien qu’elle garde son attention sur les évènements, la Sith avait d’autres tâches à accomplir. Une voix provenant de l’autre côté de la pièce la tirait de ses songes. Il s’agissait du colone Akurii des Renseignements Impériaux attaché à son service direct.
 
-Madame. Nous arriverons dans un peu moins d’une heure.



-Merci, Akurii. Lui répondait-elle en levant les yeux de ses écrans. Profitant de cette distraction momentanée pour soulager ses yeux.
 
-Pardonnez-moi. Etes-vous sûre de vous ? Vous auriez pu déléguer cette tâche à n’importe qui. Pourquoi le faire vous-même ? Il… L’officier des RI avait considéré que le regard accordé par l’Impératrice comme un encouragement.
 
-Nous en avons déjà discuté, colonel. Répondait-elle plus sèchement. Usant de son grade comme patronyme et non de son nom comme d’ordinaire. Je ne changerais pas d’avis. Pas maintenant !
 
-Oui Madame. Comme vous voudrez. Lâchait-il en baissant les yeux et se retournant pour faire face à son poste. Les autres membres du personnel présent faisant mine qu’ils n’étaient pas là et n’avaient rien entendu.
 
 Replongeant son regard sur l’écran, Darth Ynnitach continuait de suivre les opérations en cours. Jetant son dévolu cette fois sur Lorrd. Elle souhaitait oublier une nouvelle fois l’énième tentative du colonel Akurii de la dissuader d’agir ainsi. Sans plus de succès que les fois précédentes. Mais cette fois-ci il ferait mieux de ne pas recommencer. Connectée au vaisseau-étendard du seigneur Odium, la frégate « S’veyval » recevait les données du croiseur Sith concernant l’attaque en surface sur Lorrd. Permettant à la Dame Noire des Sith de suivre l’avancée des troupes. Des droïdes en particulier. Les unités mécaniques étaient en train d’investir les réseaux de tunnels qui courraient sous la capitale planétaire. Les accès du sud n’étaient pas encore bouchés. Sans doute que les défenseurs n’en avaient pas l’intention. Espéraient-ils pouvoir s’en sortir ? Sûrement s’ils défendaient ainsi ces tunnels. L’accès du Sud-est était celui ou la défense était la plus acharnée.
 
Les droïdes qui remplissent la fonction de chef d’équipe sont équipés de différents capteurs qui retransmettent les images de ce qu’il « voit » en temps réel. Du moins c’est le cas lorsque la console réceptrice n’est pas trop éloignée. Ce qui est le cas de celle de Darth Ynnitach. De plus le fait d’être en hyperespace altérait l’instantanéité de l’information. L’information avait dépassée la barre des cinq minutes de décalage. Les couloirs étaient illuminés de tirs de blaster provenant d’un camp ou de l’autre. Les machines de guerres Sith ne cessaient d’avancer, sauf lorsque les tirs concentrés des Lorrdiens finissaient par perforer le blindage recouvrant leur corps métallique. Le droïde s’effondrait dans une gerbe d’étincelles avant d’être immédiatement remplacé par un autre tout aussi semblable, franchissant le « cadavre » de son prédécesseur. La bataille n’étant qu’une succession de fusillade pour prendre une barricade tenue par des miliciens ou des volontaires.  Mais ceci n’avait aucune importance. Cette bataille n’ayant d’autre but que d’en cacher une autre. Bataille que le seigneur Odium allait bientôt dévoiler…
 
Du coin de l’œil, Darth Ynnitach voyait le colonel Akurri quitter son poste. Lui qui n’avait cessé d’être dans le dos des autres techniciens, allant de l’un à l’autre. Il s’approchait et avait un air plutôt étrange sur son visage et une expression tout aussi étrange dans le regard. La Dame Sith trouvait cela curieux. Plus encore concernant le datapad qu’il tenait serré contre lui. Pendant quelques secondes supplémentaires elle le faisait attendre. Pendant ces quelques secondes elle le voyait jeter un regard embarrassé en direction des techniciens qui étaient affairés aux consoles.  
 
-Oui Akurii ? Lâchait-elle finalement.
 
-Madame. Il se rapprochait davantage. Je viens de recevoir, personnellement, des rapports cryptés. Ils sont très sécurisés et proviennent de la Tour. C’est Panith. Et…
 
-Panith vous envoie personnellement des messages cryptés ? Lâchait-elle en s’enfonçant dans son fauteuil, laissant paraître qu’elle était détendue. Et ?
 
-Et ? Disons que c’est plutôt inhabituel. Plus que cela ses messages sont étranges. Ils sont tellement cryptés que j’ai eu un mal fou à les décryptés. Ils font état d’une réunion du Conseil Noir suspecte. Suspecte car selon  votre agenda, aucune n’était planifiée à cette date. Ce qui est contraire au protocole.
 
-Panith s’inquiète sans doute pour rien. Ne confondrait-il pas une réunion à un autre évènement ? Ces derniers temps les membres du Conseil Noir on été souvent présent sur Dromund Kaas.
 
-C’est vrai. C’est ce que j’ai pensé aussi. Mais il y a ceci. L’officier des RI tendait son datapad. Dessus vous trouverez un historique de plusieurs échanges passés par des canaux officiels impériaux et d’autres plus… privés.
 
-Ainsi panith peu surveiller les communications privés de mon Conseil Noir ? Intéressant…
 
-Vous constaterez qu’il y a eu ces dernières heures une recrudescence des  échanges entre eux. Ce qui est tout aussi inhabituel. Plus encore c’est qu’ils sont tout aussi hautement cryptés. Comme s’ils cherchaient à passer inaperçu. Y compris de notre regard.  
 
-Tranquillisez-vous, Akurii. Et rassurez Panith aussi. Je sais que tout ceci est inhabituel. De laisser le soin au Conseil Noir de gérer les opérations en cours tandis que je suis absente. Mais j’ai fais en sorte de cloisonner les tâches de chacun d’entre eux. De plus, vous le savez comme moi qu’il est difficile de faire s’entendre deux Seigneurs Sith à ce niveau de pouvoir. Alors faire s’entendre tous les membres du Conseil Noir qui se jalousent tous. Non ce n’est pas sérieux. Et je ne ferais pas demi-tour maintenant ! Mais continuez à surveiller si vous le voulez, colonel. Si vous arrivez, vous et Panith, à débusquer le moindre signe de trahison, dans ce cas je pourrais donner raison à votre inquiétude.
 
Darth Ynnitach se gardait bien de le montrer mais elle était inquiète. Akurii et Panith avaient tous les deux raison. Il se passait quelque chose d’anormal. La Sith jurerait même que la Force lui hurlait que c’était le cas. Mais là, c’était sa paranoïa qui parlait. De toute façon elle était loin du territoire impérial, loin de Dromund Kaas. D’un autre côté, c’était tout aussi possible que ces échanges ne soient que dans le but de coordonner leurs actions pour les opérations en cours et la bonne marche du territoire impérial. C’était à ça que s’accrochait la Dame Noire des Sith alors qu’elle approchait enfin du but qu’elle s’était fixée.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4074
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event XI - Lorrd] La vengeance et l'innocence   Ven 18 Aoû 2017 - 14:12

Le bombardement de Lorrd devait être le plan mis en place par les Sith afin de conquérir ce monde, mais même les plans les mieux huilés ont parfois des failles !

Aidé par les Jedi, la population a réagi rapidement afin d'éviter d'être la cible des tirs spatiaux meurtriers de l'armada Sith forçant ceux-ci à changer de stratégie ! Aidée par la Dame Noire en personne, Darth Odium a cependant rapidement concocté un plan de secours qui n'a rien à envier à l'original en terme de sadisme : l'utilisation de gaz et d'une armada de droïdes afin de briser tout espoir de survie à quiconque compte rester sous terre ! Ce plan va offrir un avantage certain à l'Empire face à la lente évacuation des Lorrdiens par les rares accès protégés sur les consignes du maître Jedi Tore Ae. Celui-ci se rend rapidement compte de la situation désespérée, s’orientant finalement vers une reddition afin de sauver le maximum de vies humaines...



Victoire de Darth Odium et Darth Ynnitach.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Event XI - Lorrd] La vengeance et l'innocence   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Event XI - Lorrd] La vengeance et l'innocence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Espace :: Espace Intersidéral-