La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'étalon et le poulain [PV Samaël Akiam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kael Yemenwo
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 24
Âge du perso : 21 ans
Race : Chironien

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
0/0  (0/0)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: L'étalon et le poulain [PV Samaël Akiam]   Lun 1 Mai 2017 - 12:55

Kael savait déjà que la vie de Sith ne serait pas de tout repos mais au contraire parsemée d'aventures diverses sur des planètes toutes plus variées les unes que les autres. Il le savait parce qu'il n'avait intégré l'Académie Sith que depuis un peu plus d'une semaine, ayant eu l'occasion d'en faire une visite guidée, mais le voilà déjà sollicité pour ce qui avait été présenté comme une mission d'intégration, alors même qu'il n'avait pas encore de maître. Cette vie, finalement, aurait vite fait de lui plaire, pour sûr. Korriban n'était de toute manière pas une planète accueillante, et Kael ne s'imaginait pas y passer tous ses jours et toutes ses nuits pendant des années jusqu'à être promu de son rang d'Apprenti.

De nombreux Apprentis Siths étaient accaparés par une mission interne dont Kael n'avait été que vaguement informé. Peu étaient disponibles pour la mission que l'on avait à lui confier. Deux Apprentis avaient déjà été sélectionnés pour cette mission, mais compte tenu du fait qu'aucun Guerrier de l'Académie ne serait mobilisé, compléter le groupe avec un troisième Apprenti avait paru comme raisonable. Et ce troisième Apprenti fut tout trouvé en la personne de Kael. On lui avait argué que ce serait un formidable moyen de montrer sa valeur et d'attirer ainsi l'intérêt des gradés de l'Académie dans l'optique que quelqu'un veuille devenir son maître.

Kael partait donc en mission avec un Humain de dix-sept ans et une Trandosienne à peine plus âgée, sur Myrkr, une planète de la Bordure Intérieure. Bien que située sur le territoire de la République, il y avait très peu de risques de trouver des Jedis là-bas, compte tenu des particularités de la planète : les fluctuations de la Force y étaient importantes et certains animaux, les ysalamiris, avaient la capacité de produire des bulles anti-Force pour se protéger de leurs prédateurs. Ce n'était que l'une des particularités de Myrkr, mais Kael n'eut pas tous les détails.

Les trois Apprentis avaient pour mission simple de récolter des cristaux janusiens, découverts par un explorateur Sith qui estimait pouvoir s'en servir pour créer des lames vibrantes. Aucune étude expérimentale n'avait encore été menée, et peut-être que cette idée n'avait au final aucune chance d'aboutir. Le Sith qui avait découvert les cristaux janusiens et voulait essayer de les exploiter, espérait que les lames vibrantes confèrent au sabre-laser qui en était doté une capacité de déséquilibre sur un ennemi lors d'un choc de lame, de même qu'une capacité de blessure aggravée. C'était très théorique et farfelu, à vrai dire. Et on envoyait de simples Apprentis pour aller récupérer les cristaux janusiens, sans grand espoir que cette idée donne des suites exploitables.

Les trois Apprentis furent lâchés dans une sorte de jungle. Kael n'avait jamais vu de tels végétaux, et pour cause : la végétation de Myrkr était partiellement constituée de métal. Oui, du métal dans des végétaux, on aura tout vu. Profitant d'être trois, les Apprentis décidèrent de se séparer pour effectuer leurs recherches plus efficacement. Ils disposaient chacun d'une holo-carte du périmètre avec l'indication de plusieurs endroits précis où des cristaux janusiens devaient pouvoir être récoltées. Kael, l'Humain et la Trandosienne se répartirent les zones de recherche avant de se diviser.

Kael portait sur lui son arc, et se sentit un instant revivre cinq ans en arrière, à l'exception que ce terrain était beaucoup plus boisé que les vastes plaines de son enfance, et qu'il portait un sabre-laser à la ceinture. En revanche, il ne portait aucun habit permettant de l'assimiler à un Sith. La mission n'était pas prévue comme dangereuse, mais malgré tout, Kael se trouvait sur une planète du territoire de la République.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samaël Akiam
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 158
Âge du perso : 14 Ans
Race : Chironian
Binôme : ///


Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
68/68  (68/68)
PF:
74/74  (74/74)

MessageSujet: Re: L'étalon et le poulain [PV Samaël Akiam]   Mar 2 Mai 2017 - 9:55

- Va nous chercher de quoi faire une bonne soupe.

Réclama Maître Pie, une vieille humaine qui avait accepté d'emmener Samaël en mission de recherche avec elle. Le jeune centaure avait été aussi ravi qu'effrayé à l'idée de rencontrer le sujet d'étude de l'ancienne: Les Ysalamaris. C'était une expérience difficile, déroutante pour une personne ayant toujours vécu avec la Force, y compris inconsciemment, cependant c'était aussi une expérience unique. Depuis sa rencontre avec le premier de l'espèce, un tout jeune spécimen, Samaël avait encore les pattes qui flageolaient. Puis, alors qu'elle s'apprêtait à étudier les adultes, Maître Pie avait envoyé le Chironian chercher des échantillons de plantes qui lui paraissaient intéressantes. Se retrouvant un peu dans son domaine, le Padawan avait été enchanté de retrouver ses vieux réflexes, de ce côté là il excellait pour trouver des végétaux rares, curatifs ou dangereux, même sans les connaître. En effet, son clan chassait peu, tendant à être presque végétariens, du coup en suivant un certain patron logique, l'apprenti Jedi avait l'habitude de cueillir les fleurs, les feuilles et de savoir à quoi ces dernières servaient plus ou moins... Y compris pour faire une bonne soupe.

Après une rude journée, tandis que Maître Pie enregistrait les premières données, Samaël avait été envoyé à la cueillette. La grand-mère avait déjà goûté une de ses soupes et à l'instar de la Kaminonienne, semblait avoir apprécié. Tout fier, Sammy avait décidé de concocter à son accompagnatrice de voyage, la meilleure soupe possible. Il divagua donc sur le chemin, s'enfonçant dans les fourrés pour trouver les pousses les plus tendres, ou d'autres raretés comestibles, un peu inattentif aux alentours admettons-le. Du coup, il ne manqua pas de déranger un genre d'ours de taille moyenne qui sortit de sa cachette et se mit à le poursuivre. Pris de court, le Chironian répondit aussitôt... En partant au galop !

Sans doute aurait-il pu affronter le "monstre" mais il préféra écouter son instinct et partir en espérant semer la bestiole. Inutile de verser du sang, surtout que par chance, le Padawan remarqua qu'il était plus rapide que le plantigrade, trop lourd, et sans doute pas suffisamment motivé. Encore lancé dans son galop, l'apprenti jeta un dernier coup d'oeil derrière lui. Mal lui en pris, lorsqu'il retrouva sa vision faciale, il du effectuer un saut en urgence car son sentier débouchait sur un talus en contre-bas. Heureusement sa constitution était prévue pour et Sammy atterrit sur ses pattes, par contre, il ne s'attendait absolument pas à tout juste éviter de se cogner contre... Un autre Chironian ?

Le nuage de poussières acheva de dévoiler à l'apprenti la silhouette d'un congénère adulte et bien muni de ses longues cornes -quoique non transparentes.- avec un arc. Bref, si on omettait ses vêtements civils, un Chironian probablement issu d'un clan plus carnivore que le sien dans toute sa splendeur.

- ... Il y en a aussi ici ?

Demanda-t-il éberlué d'un ton étouffé, tout juste assez élevé pour que l'autre l'entende, la croupe encore contractée après s'être ramassé pour éviter de se cogner contre son aîné et les antérieurs droits comme des "i". Il était incapable de dire quoique que ce soit d'autre, de saluer ou de faire quoique ce soit, les yeux arrondis par la surprise.

Existait-il des clans de Chironians hors de Chiron ?... Et sinon, que faisait celui-ci en plein milieu de cette forêt, quel pourcentage de chance y avait-il pour qu'un autre de son espèce se ballade dans les parages et que justement, Samaël le rencontre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kael Yemenwo
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 24
Âge du perso : 21 ans
Race : Chironien

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
0/0  (0/0)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: L'étalon et le poulain [PV Samaël Akiam]   Mar 2 Mai 2017 - 12:54

La probabilité de croiser quelqu'un, dans cette petite jungle sauvage, qui soit affilié à la République ou, pire, aux Jedis, était faible mais non négligeable pour autant ; par principe de précaution, les trois Apprentis avaient donc été envoyés sans leur tunique sith. L'Humain et la Trandosienne portaient des vêtements civils, tandis que le Chironien évoluait tout nu, ou du moins hormis son équipement habituel ne portait-il aucun vêtement. Il n'y avait de toute façon pas grand-chose, et surtout aucun intérêt, pour qu'un Chironien ne se couvre de vêtements le corps de cheval, mais les Chironiens aimaient aussi à rester torse nu, au moins les mâles, même s'ils pouvaient tout aussi bien porter un haut léger.
Sur son torse nu, Kael ne portait donc que les sangles nécessaires au maintien de son carquois et de la ceinture à laquelle étaient accrochés son sabre-laser et quelques sacoches. L'Humain et la Trandosienne avaient pu dissimuler leur sabre-laser sous leurs habits civils, mais Kael le laissait bêtement exposé. Bon, ce n'était pas forcément la chose la plus évidente à remarquer et l'on pouvait donc très bien ne pas y faire attention ; il n'empêche que pour cacher sa nature de combattant de la Force, c'était un peu débile. Il n'y avait pas vraiment réfléchi. De toute façon, s'il devait se faire surprendre dans cette jungle, il se pensait capable de tuer un interlocuteur gênant.

En tout cas, il aurait dû prendre la précaution de mieux dissimuler son sabre-laser, car il y eut bien une rencontre, et encore plus improbable qu'estimé. Cela commença par le bruit régulier d'une course. Le rythme des pas se faisait en trois temps, et non en deux, ce qui impliquait un quadrupède et non un bipède. Kael n'avait pas encore rencontré toutes les races intelligentes de la galaxie, mais parmi toutes celles qu'il connaissait de vue ou de nom, toutes étaient bipèdes à l'exception d'une petite poignée qui n'avait pas de jambes et se déplaçait donc par reptation – la première que Kael pouvait citer est la race des Hutts.

C'est pourquoi Kael pensa tout d'abord à un animal sauvage : entre la faible probabilité de tomber sur quelqu'un ici, et le fait qu'il ne connaissait que des races intelligentes bipèdes ou rampantes hormis sa propre race – et il avait pu constater que les Chironiens hors de Chiron étaient extrêmement rares, en fait il n'en avait même pas vu un seul et il était le premier que tout le monde voyait – Kael ne pouvait pas penser à autre chose qu'un animal sauvage. Dans un second temps, si, il pensa peut-être à un cavalier. Il pensa surtout à attraper son arc et à encocher une flèche en la pointant vers le bruit.

Alors que le bruit se rapprochait, Kael analysa le pas agile et ferme, qui ressemblait typiquement à celui d'un Chironien. Il éliminait d'office la possibilité d'un Chironien, et s'imagina un ongulé qu'il ne connaissait pas.
Et pourtant...
L'être sauta par-dessus un talus, et juste avant de lui tirer dessus, Kael eut le temps de voir de quoi il s'agissait.

Un Chironien.

Et pas n'importe lequel : un enfant, qui n'était même pas encore pourvu de cornes. Stupéfait, Kael détendit lentement la corde de son arc, et baissa les bras. L'enfant le remarqua au dernier moment, car il avait eu le regard en arrière, comme s'il fuyait quelque chose ; il freina dans un nuage de poussière et regarda Kael avec la même stupéfaction que le jeune adulte.

SAMAEL – ... Il y en a aussi ici ?

Il y a... quoi ? Des Chironiens ? L'enfant était rendu muet par la stupeur. A mieux le dévisager, Kael se fit la réflexion qu'il n'était quand même pas si jeune pour que ses cornes n'eussent toujours pas poussé, même pas un peu. En seize ans, il n'avait connu qu'un seul Chironien dépourvu de cornes. Il savait donc que c'était possible, mais tout aussi rare que de trouver un Chironien hors de Chiron. Et là, cette rencontre combinait les deux cas.

KAEL – Tu...

Kael lui-même n'arrivait pas à parler. Il dut faire un effort plus poussé que ce qu'il pensait pour forcer sa mâchoire et ses lèvres à articuler quelques mots :

KAEL – Tu fuis quelque chose ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samaël Akiam
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 158
Âge du perso : 14 Ans
Race : Chironian
Binôme : ///


Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
68/68  (68/68)
PF:
74/74  (74/74)

MessageSujet: Re: L'étalon et le poulain [PV Samaël Akiam]   Mar 2 Mai 2017 - 17:12

Ses oreilles d'elfe dressées, l'adolescent observait, muet-pour une fois- son aîné. Le visage de ce dernier était plus animal que celui de Samaël qui possédait un petit nez qui, bien qu'en trompette, était aussi humain que possible. L'inconnu semblait lui, plus mélangé, à l'instar de son grand-père Albéric, lequel possédait en outre, une fameuse toison de poils noirs frisés sur le torse. Évidemment, les yeux du Padawan s'arrêtèrent sur les grandes cornes de son aîné, il ne put s'empêcher de ressentir une pointe de jalousie pour ce joli torsadé qui terminait en une pointe dangereuse. Il était évident que l'inconnu, quoique pourvu de sa propre différence-ses cornes étaient colorées- portait parfaitement les atouts de leur race.

Heureusement l'envie n'était pas dans le caractère du jeune Jedi qui abandonna la fixette première pour laisser dériver ses yeux sur le corps brun de son nouvel interlocuteur potentiel. Il ne pouvait pas y croire. Il n'avait pas vu de silhouette quadrupède depuis bien longtemps, si on omettait bien sûr le plantigrade qui avait voulu le dévorer juste avant, ou du moins le chasser de son territoire.

- Euh... Oui un gros truc poilu plein de dents. Enfin j'voulais pas me battre inutilement quoi.

Ouais, il avait surtout eu une belle frousse, au point de faire volte-face et d'écouter ses plus bas instincts de proie. Un vrai gardien de mais passons. Gêné, l'apprenti tripota légèrement sa ceinture. Maître Pie et lui ayant été mandatés en tant que Jedi, il aurait donc été stupide de cacher leur rang, surtout sur un territoire Républicain.

- Mais elle est repartie. La bête je veux dire.

Le Chironian cessa son exploration visuelle pour se plonger légèrement dans la Force. Quelque chose d'étrange émanait de l'individu mais avec ces Ysalamaris, Sammy ne confiait pas trop en ses sensations. De la même façon qu'il devrait éviter d'offrir toute son ingénuité à cet étalon,
comme d'habitude... Il avait appris la leçon bien que le fait de trouver quelqu'un de sa race le transportait. Il commençait tout juste à réaliser.

- Où est ton clan ?

Demanda le gamin en retrouvant son vieux réflexe de tutoyer celui qui était pourtant un aîné. Sur Chiron il faut dire que le respect ne s'illustrait pas à travers un simple changement de pronom personnel, la démonstration était à la fois plus primitive et plus subtile. Les actes parlaient, comme lorsque le Padawan esquissa une sorte de mini-révérence en pliant légèrement un antérieur, salut amical réservé aux plus vieux quoiqu'un peu enfantin, mais il faut dire que Sammy était parti assez tôt de la tribu, il n'avait pas les références d'un adolescent.

- Je ne comprends pas, on m'a demandé de faire un résumé de la planète avant de venir. Et... Je n'ai jamais vu qu'il y avait des Chironians.

Miracle il avait réussi à dire deux phrases, et surtout à ne dire que deux phrases car lorsqu'il était surpris et excité, il devenait normalement un vrai moulin à paroles. Samaël serait-il en train de s'assagir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kael Yemenwo
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 24
Âge du perso : 21 ans
Race : Chironien

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
0/0  (0/0)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: L'étalon et le poulain [PV Samaël Akiam]   Mar 2 Mai 2017 - 19:18

La scène était surréaliste : deux Chironiens se croisant absolument par hasard, hors de Chiron, en plein terrain sauvage, se fixant l'un l'autre, tout autant stupéfaits l'un que l'autre. L'enfant, l'œil brillant d'excitation, reluquait les majestueuses cornes torsadées du jeune adulte mâle qu'était Kael, puis détailla le reste de son corps. A vrai dire, Kael n'en fut même pas gêné, lui-même pris par le même sentiment que son vis-à-vis. Définitivement, l'enfant paraissait trop âgé pour ne pas avoir de cornes. Si un Chironien perd ses cornes, ces dernières repoussent au plus tard l'année suivante ; il subsiste une sorte de velours typique et très vite une bosse. L'enfant que Kael avait devant lui devait avoir entre cinq et dix ans, et il n'avait ni velours ni bosse. C'était comme si ses cornes n'avaient jamais poussé. C'était donc bel et bien le même cas que cet enfant que Kael avait connu une fois, au sein d'une tribu avec laquelle les Yemenwo avait conclu une relation d'alliance. Ce cas était extrêmement rare et cela expliquait pourquoi cela avait marqué Kael. En revanche, le nom de cet enfant ne lui revenait pas. Juste vaguement son visage. Cela remontait à sept ou huit ans peut-être.

SAMAEL – Euh... Oui un gros truc poilu plein de dents. Enfin j'voulais pas me battre inutilement quoi.

Un « gros truc poilu plein de dents »... Ca pouvait être n'importe quoi, et sûrement une bête que Kael ne connaissait pas, endémique de Myrkr. En tout cas, si l'enfant avait pensé que la bête avait été toujours à ses trousses, il n'aurait pas été si détendu. Kael estima donc que le danger avait été écarté.

SAMAEL – Mais elle est repartie. La bête je veux dire.

Voilà qui confirmait la situation sans que Kael n'ait posé une question inutile. L'enfant parut songeur un instant, et Kael en profita pour observer son accoutrement. En tripotant sa ceinture, l'enfant avait dévoilé la forme caractéristique d'un sabre-laser. Kael fut choqué en s'apercevant de ce détail pas anodin du tout. Il essaya de ressentir la Force chez son interlocuteur, ainsi qu'il avait pu l'apprendre en un an de pré-formation auprès de Juga. Le peu qu'il réussit à percevoir dans son état d'hébètement, avait la couleur du Côté Lumineux.

Alors... cet enfant Chironien était un Jedi ?! Les choses devenaient de plus en plus incroyables au sens propre du terme. Kael rencontrait pour la première fois en quatre ans un Chironien hors de Chiron, cela se produisait dans un terrain sauvage où il y avait déjà peu de chances de croiser quelqu'un, et ce Chironien était dépourvu de corne, possédait une affinité avec la Force et appartenait à l'Ordre Jedi...

SAMAEL – Où est ton clan ?

Ne pouvait-il pas se taire un instant ?! Kael avait besoin de faire le point, là ! Il ne savait pas du tout quelle réaction adopter. Si cet enfant était réellement un Jedi, alors non seulement il était le premier Chironien que Kael rencontrait depuis quatre ans, mais il serait aussi le tout premier Jedi. Pourtant, il ne se comportait pas en ennemi, peut-être simplement parce qu'il n'avait pas encore deviné que Kael était un Sith. Mais que se passerait-il à ce moment-là ? Kael serait-il capable de tuer un enfant ? Qui plus est, un membre de sa race, si rare hors de Chiron ?

KAEL – Mon clan ?... Si tu veux que je reste gentil avec toi, ne me parle pas de mon clan.

L'enfant venait de le tutoyer mais cela n'avait aucune importance. Déjà parce que Kael était beaucoup trop déboussolé pour s'arrêter à ce genre de détails, et aussi parce que de toute manière, chez les Chironiens, le tutoiement et le vouvoiement n'avaient pas la même importance formelle que chez les autres races ; l'enfant exécuta justement une légère révérence qui avait un poids de respect plus important qu'un vouvoiement. Kael répondit d'un hochement de tête.

SAMAEL – Je ne comprends pas, on m'a demandé de faire un résumé de la planète avant de venir. Et... je n'ai jamais vu qu'il y avait des Chironiens.

Qui ça, “on” ? Ses maîtres Jedis ? Kael agita la queue et racla un sabot, montrant des signes de bouillonnement mental. Il n'arrivait plus à réfléchir correctement. Et quand il se mettait dans ce genre d'états, il reprenait ses réflexes primaires. Sauf que là, ses réflexes primaires l'amenaient à se conduire avec amicalité envers son congénère enfant.

KAEL – Tu es le premier que je croise depuis que l'on m'a fait quitter Chiron.

Kael eut tant de questions à lui poser en même temps... Parmi toutes ces questions, une lui brûlait les lèvres : « es-tu un Jedi ? »
Et pourtant, c'en fut une autre qui sortit de sa bouche :

KAEL – Et toi, ton clan ? C'est parce que tu n'as pas de cornes que tu ne vis pas avec les tiens ? Je n'ai connu qu'une seule personne sans cornes, comme toi. C'était aussi un enfant. Cela remonte à plusieurs années. Il appartenait à une autre tribu, mais je me souviens que les autres enfants se moquaient souvent de lui. Ca me faisait de la peine, car... comme tu peux le voir, moi aussi j'ai une petite particularité, j'ai des cornes mais elles n'ont pas l'éclat du diamant, elles sont opaques et sombres. Tu me fais penser à lui. D'ailleurs, plus j'y pense, et plus je crois qu'il avait la même robe que toi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samaël Akiam
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 158
Âge du perso : 14 Ans
Race : Chironian
Binôme : ///


Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
68/68  (68/68)
PF:
74/74  (74/74)

MessageSujet: Re: L'étalon et le poulain [PV Samaël Akiam]   Sam 13 Mai 2017 - 18:51

Par réflexe, Samaël esquissa un pas en arrière. Il hésita un instant, des flashs de souvenirs envahissant sa mémoire. Yulpi le Gungan avait été gentil, puis méchant. Cet inconnu serait-il pareil ? Le jeune Chironian s'était aussi étonné de son agressivité sur un sujet chéri par lui, cependant il savait aussi que certains, plus belliqueux étaient moins axés sur la famille. À moins qu'il ne soit arrivé malheur aux siens et que lui en parler raviverait de mauvais souvenirs ? Par ailleurs Sammy ne manqua pas de noter l'expression "on m'a fait quitter Chiron" qui supposait que le concerné n'avait peut-être par choisi. Décidé à laisser sa chance à son aîné, le gamin resta à sa lace, attentif quoique légèrement tendu. Il savait que sa tendance à tendre l'autre joue pourrait encore lui causer des ennuis, mais sa curiosité était trop forte.

- Toi aussi tu es le premier. Je m'appelle Samaël et toi ?

Souffla le pré-adolescent, ému. Une fois n'est pas coutume, il parlait peu, se contentant de réponses entrecoupées de coups d’œils appuyés. Les propos de l'inconnu remontèrent doucement dans sa mémoire, éveillant celle-ci comme un coup de pied dans un nid de poussière. Le Padawan peinait à se rappeler de quoique ce soit car il était très jeune à cette époque, sans compter que sa vie au Temple avait achevé de diluer ses souvenirs. Il avait tant vécu depuis ! Sa tête était remplie de leçons, d'entraînements au sabre-laser et de textes de lois adaptées à son âge. Il lui fallut fournir un gros effort pour en venir à la conclusion, le tout saupoudré par un zeste de logique.

- Je ne me souviens pas du nom de mon clan-Déplora-t-il, ignorant s'il était plus fâché par ce fait, ou par le constat de son oubli.- Mais nous étions surtout végétariens. Je crois me souvenir que quelques mâles appréciaient la chasse, c'était un petit groupe de deux ou trois jeunes, ils mangeaient les proies entre eux. On était pacifiques aussi, et nos chefs étaient très gentils, et très vieux. Je ne sais pas s'ils vivent encore. Tu sais, je me rappelle aussi d'avoir demandé à ma maman pourquoi un garçon d'un clan qu'on avait rencontré avait les cornes sombres. Je pensais que les miennes ne poussaient pas car elles allaient aussi être comme les siennes... Colorées, ce qui expliquait qu'elles prenaient plus de temps à sortir, mais elles ne sont jamais sorties. C'est vraiment une drôle de coïncidence mais ce devait être moi que tu as vu. Je n'ai jamais rencontré d'autre Chironian sans cornes, et ma robe est assez rare aussi. Les autres se moquaient de moi mais pas trop, mes parents étaient gentils, ils disaient qu'ils étaient fiers de moi malgré ma différence.

Après avoir entendu bien des histoires sordides au Temple, Samaël valorisait sa chance d'avoir eu des parents qui l'avaient adoré malgré ses bizarreries. L'absence de cornes, les trucs qui arrivaient dans ses mains sans qu'il n'ait eu besoin de les prendre. Si ses géniteurs s'étaient sans doute inquiétés, ils en avaient parlé discrètement. Jamais le centaure ne s'était rendu compte de quoique ce soit. Finalement, il n'avait senti que l'amour et l'optimisme des siens,
y compris celui de la Chamane qui avait conclu que ses étranges dons devaient pallier à son "handicap" de cornes, et que les Anciens sages le préparaient pour une autre vie. Elle avait eu raison par ailleurs car celui qui était incapable de passer le rituel du passage à l'âge adulte était aujourd'hui apprenti Jedi. Il serait un guerrier pacifique, un être qui ne prendrait les armes que pour défendre la veuve et l'orphelin.

- Est-ce que... Tu sais comment retourner là-bas ?

Après de multiples incertitudes, le jeune garçon avait osé demander cette information à son aîné qui ne voulait pourtant pas parler de son clan. Néanmoins, il avait besoin de savoir,
de croire en cette espérance perdue. Pourrait-il, une fois grand, formé, rejoindre les siens pour les saluer ? Sammy se souvenait du visage de sa mère, tout sauf naturel, lorsqu'il était parti.
La peur se lisait sur son visage alors qu'elle imaginait son petit garçon se livrer à des combats bien plus rudes que le simili duel de passage à l'âge adulte.

Le regard en coin, l'apprenti Jedi attendit la réponse, coupable par obligation. Tout à coup,
l'opportunité de revoir ses parents. Pour l'instant, certes, le jeune Chironian était particulièrement heureux de rencontrer un de ses pairs, mais il était impossible de s'en contenter seulement. Il devait savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kael Yemenwo
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 24
Âge du perso : 21 ans
Race : Chironien

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
0/0  (0/0)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: L'étalon et le poulain [PV Samaël Akiam]   Dim 14 Mai 2017 - 9:09

Samaël raconta avoir à l'inverse connu un Chironien d'une autre tribu possédant des cornes opaques et sombres... juste comme celles de Kael. Serait-ce possible que cette situation déjà absolument incroyable en l'état le devienne encore plus ? Kael était perdu. D'un autre côté, rencontrer dans cette forêt inhabitée de Myrkr un Chironien qui en plus était sensible comme lui à la Force, c'était déjà énorme comme coïncidence, alors Kael pouvait bien accepter un détail de plus... Avec le nombre de Chironiens qui vivaient sur leur planète d'origine, ça restait quand même plus fort que tout. Ca ressemblait à deux destins croisés. Ils s'étaient connus tous les deux sans appartenir à la même tribu, étaient tous deux sensibles à la Force sans le savoir au départ, avaient quitté leur planète, l'un était devenu Jedi, l'autre Sith, et les voilà qui se retrouvaient dans un endroit où cette rencontre avait le moins de chances d'avoir lieu.

Dans la tribu Yemenwo, plusieurs Chironiens étaient très supersticieux, et s'exerçaient à la divination par les étoiles. Kael aimait beaucoup contempler le ciel la nuit, mais pas pour essayer d'y lire l'avenir. Il croyait assez peu aux prophéties, et il écoutait souvent avec un sourire narquois en coin les autres étaler leurs prédictions. Mais là, pour le coup, il en vint à se demander s'il n'y avait pas un destin quelque part. Le simple hasard aurait vraiment été trop fort, là.

Se pouvait-il cependant que Samaël ne soit pas ce Chironien sans cornes que Kael avait connu sept ou huit ans plus tôt ? Le nom de Samaël lui rappelait quelque chose, pourtant. Malheureusement, Samaël ne se rappelait pas le nom de sa propre tribu. Très étrange, ça : il n'était qu'un adolescent, les souvenirs de sa tribu devaient être frais, quand même. Comment pouvait-il avoir oublié jusqu'au nom de sa tribu ?
Samaël... Ce nom disait vraiment quelque chose à Kael.

SAMAEL – C'est vraiment une drôle de coïncidence mais ce devait être moi que tu as vu. Je n'ai jamais rencontré d'autre Chironien sans cornes, et ma robe est assez rare aussi. Les autres se moquaient de moi mais pas trop, mes parents étaient gentils, ils disaient qu'ils étaient fiers de moi malgré ma différence.

Il disait ça si naturellement, alors que face à lui Kael était bouleversé ! C'en devenait cocasse. Kael essaya de recouvrer ses esprits. Il fallait se rendre à l'évidence aussi incroyable fût-elle.

KAEL – Oui, Samaël, tu dois être le garçon que j'ai connu. Je m'appelle Kael. C'est incroyable de te retrouver, surtout ici. Quand on imagine le nombre de personnes qui vivent sur Chiron...

Kael dévisagea Samaël plus intensément, essayant de le faire correspondre aux vagues souvenirs qu'il avait de lui sept ou huit ans plus tôt. Il se permit aussi de le renifler, sans avancer la tête, écartant ses larges semi-naseaux.

SAMAEL – Est-ce que... tu sais comment retourner là-bas ?

Aussi clairement qu'il avait répondu pour sa tribu, mais d'un ton beaucoup plus doux, il répondit :

KAEL – Je ne vois pas pourquoi j'y retournerai. Je me fais une nouvelle vie, et rien ne m'attend sur Chiron.

Samaël ne devait pas avoir vécu la perte de ses parents. Mais quand bien même, comment pouvait-il espérer retrouver sa tribu ? Les Yemenwo étaient des nomades. Même si le père de Kael n'avait pas été abattu sous ses yeux, et même s'il avait été certain que sa mère était toujours en vie, il passerait des jours et des jours à retrouver la trace de sa tribu. Samaël ne se posait peut-être pas la question. Et puis, il ne devait pas être heureux chez les Jedis, ça expliquait aussi son envie de retourner sur Chiron.

KAEL – Dis-moi plutôt ce que tu es devenu. Je vois que tu portes un sabre-laser. Es-tu devenu un... Jedi ?

Kael déglutit difficilement. Il ne voulait pas avoir à traiter Samaël en ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samaël Akiam
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 158
Âge du perso : 14 Ans
Race : Chironian
Binôme : ///


Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
68/68  (68/68)
PF:
74/74  (74/74)

MessageSujet: Re: L'étalon et le poulain [PV Samaël Akiam]   Dim 28 Mai 2017 - 22:27

Les oreilles de Samaël se rabattirent légèrement et ses yeux se mirent à briller d'une triste fièvre, passagère mais triste quand même. Il devinait qu'insister ne servirait à rien. Avant, sans doute que le jeune centaure aurait essayé de soutirer à tout prix ces informations à son aîné, mais aujourd'hui, pour ne pas le blesser autant que pour éviter des ennuis, le pré-adolescent préféra lutter contre son désir. N'était-ce pas là le devoir d'un Jedi, être pondéré ? D'ailleurs, en parlant de Jedi, le dénommé Kael lui demanda s'il l'était. Fut un temps, aussi naïf qu'enthousiaste, l'apprenti se serait empressé d'admettre son statut, aujourd'hui il était plus prudent, aussi malgré les preuves qui le dénonçaient déjà, il hésita un moment avant d'avouer. Ce disant, il avait toutefois fait un petit pas en arrière.

- Oui.

Sammy n'avait pas vu de Chironian depuis longtemps, toutefois, son instinct avait conservé une certaine mémoire. Il lui sembla lire dans la gestuelle de Keel un certain mal-être. Se suggestionnait-il lui-même ? Serait-ce sa rencontre aigre-douce avec Yulpi qui lui insufflait une certaine prudence ? Ou cette impression soudaine qui lui sautait au visage. Il n'y avait peut-être pas que leurs extraordinaires points communs qui avaient crée autour d'eux cette bulle d'il-ne-savait-quoi, ce lien.

- Vous... La Force, elle est en toi ?

L'histoire se répétait. Pourquoi ce mal-être tout à coup ? Le jeune Chironian résista à l'envie de fuir, il était devenu peureux depuis son aventure avec le Gungan citadin, même si celle-ci n'avait pas mal terminée. Toutefois encore une fois, son désir de savoir, sa curiosité, son besoin de prouver que cette rencontre n'était pas qu'un rêve l'obligeait à rester planté sur place. Il essayait de se raisonner en se disant que Kael n'était pas un méchant, ce serait un détail trop sordide dans leur début d'histoire. Ils ne pouvaient pas finir par se poursuivre et s'attaquer. Le hasard encore une fois serait trop grand, et un brin trop sadique cette fois. La saveur d'aigre-doux remplit la bouche de Sammy. Il regrettait d'avoir dit la vérité tout en sachant qu'il lui aurait été impossible de mentir.

- Est-ce que tu es en mission ? Est-ce que tu vis ici ?

Bien sûr, son aîné pouvait mentir, mais le centaure espérait que ce dernier se sentirait astreint par la même obligation que lui. Comment distordre la vérité face à un frère de race.

Derrière eux, les feuilles se mouvèrent légèrement puis avec plus d'insistance, mais le Padawan n'y prêtait aucune attention, il se contentait de fixer intensément Kael, à la fois inquiet et curieux. Une joie désormais mâtinée d'un brin de tristesse anticipée. Qu'allait lui répondre son interlocuteur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kael Yemenwo
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 24
Âge du perso : 21 ans
Race : Chironien

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
0/0  (0/0)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: L'étalon et le poulain [PV Samaël Akiam]   Mar 30 Mai 2017 - 12:49

Kael créa le trouble chez son interlocuteur, déjà qu'il était troublé lui-même. La question était des plus simples, mais la réponses impliquait des choses difficiles. Malgré son jeune âge, Samaël dut le réaliser, à en juger par son hésitation. Il fit même un pas en arrière, comme s'il anticipait une mauvaise réaction de son aîné à la robe baie. Avant même qu'il ne prononçât un mot, Kael avait déjà compris.

SAMAEL – Oui.

Kael avait déjà senti la Force du Côté Lumineux chez Samaël, mais cet unique et simple mot choqua comme un coup de massue quand même. Samaël était donc bel et bien un Jedi. Tôt ou tard, il causerait donc des ennuis à Kael ou plus globalement à l'Empire. La loyauté de Kael fut donc mise à l'épreuve. Il ne pouvait pas se résoudre à causer du mal à Samaël, et ce fut forcément un déchirement de découvrir qu'il avait été embrigadé par les Jedis.

Comment réussir à gérer cette situation ? Peut-être en prenant de la hauteur : c'était l'occasion d'en apprendre plus sur les Jedis. Kael n'était pas prêt à mettre en doute ce qu'il avait pu déjà apprendre sur eux par Juga, mais tout cela ne se résumait qu'à des notions basiques.

SAMAEL – Vous... La Force, elle est en toi ? Est-ce que tu es en mission ? Est-ce que tu vis ici ?

Samaël posait la question mais il avait forcément déjà compris, sinon il n'aurait pas mis tant de temps à confirmer qu'il était un Jedi. Il avait sûrement perçu le Côté Obscur de la Force en Kael, tout autant qu'il avait observé son attitude anxieuse. Kael agita la queue à la question qui lui fut posée. Un instant son regard fuit sur le côté.
De toute façon, si Samaël savait déjà, cela ne servait à rien de laisser traîner la réponse.

KAEL – Oui, la Force est en moi. J'apprends chez... chez les Siths. J'ai été envoyé en mission ici.

Nul besoin de répondre à la question « Est-ce que tu vis ici ? ». Les feuilles derrière Samaël se murent légèrement, faisant se dresser les oreilles de Kael qui y porta son regard. Les instincts sauvages de Kael se mirent en alerte. Ce n'était peut-être rien, mais Kael avaient les réflexes d'un cheval sauvage, d'une proie. Il devait rester vigilant dans cet endroit dont il ne savait presque rien.

KAEL – Deux autres Apprentis sont en mission avec moi, dans deux autres coins de cette jungle. Et toi, es-tu seul ? En mission également ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samaël Akiam
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 158
Âge du perso : 14 Ans
Race : Chironian
Binôme : ///


Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
68/68  (68/68)
PF:
74/74  (74/74)

MessageSujet: Re: L'étalon et le poulain [PV Samaël Akiam]   Dim 23 Juil 2017 - 3:02

L'échine de Samaël se congela. Il esquissa deux pas en arrière, muet d'horreur. Le gosse ne prit même pas la peine d'essayer de cacher ses sentiments à travers la Force. Ceux-ci affluaient: peine, crainte, déception... Autant d'émotions négatives attisées par les préjudices que le gamin portait en son sein. Éduqué comme un Padawan, il avait peur des Sith, redoutait leurs coups fourrés et surtout le manque de limites dont ils jouissaient. Lui ne pourrait jamais prendre un otage pour se sortir d'une situation délicate, ni n'oserait faire preuve de fourberie alors que Kael, selon son enseignement, pouvait très bien se montrer aimable puis lui tirer une flèche dans le dos. En se rappelant de Yulpi, le jeune centaure convint que tous ne devaient pas être des meurtriers, il n'empêche que le Gungan avait eu des gestes étranges envers lui, allant jusqu'à monter d'office sur son dos. Et même s'il pouvait faire confiance à Kael, qu'en serait-il de ses deux camarades ? Cette fois l'enfant-poulain ne devait pas être naïf, pas seul dans une jungle avec un être capable de courir encore plus vite que lui et flanqué de deux alliés. Cela dit, l'apprenti ne sut se résoudre à mentir. Il avoua d'une voix enrouée la présence d'un autre Jedi.

- J'accompagne un Maître. Je... Tu vas me tuer ?

La question était saugrenue, pour ne pas dire sotte car si c'était l'intention de Kael, il l'aurait déjà fait ou du moins ne lui dévoilerait pas ses intentions, seulement Sammy était à demi-paralysé par la peur. L'autre moitié, elle, semblait stupidifiée, oui parfaitement, stupidifiée. Cependant le garçon se reprit et acheva ses confessions.

- Nous étudions la planète, sa faune, sa flore... Nous, on ne vient pas faire du mal.

Ne put-il s'empêcher de dire, amer, déçu des révélations de Kael, incapable de vraiment saisir les nuances qui existaient chez les Siths. Par ailleurs, le centaure avait-il tué sa famille pour les approcher et recevoir une formation, ou avait-il été enrôlé depuis sa prime jeunesse ? Lumineux et bardé de son innocence arrogante, Sammy demeurait toutefois certain que si on voulait, on pouvait échapper au côté obscur, à la cruauté. On n'était pas forcé de devenir Sith imaginait-il naïvement. Ou du moins, il était possible de quitter leurs rangs.

Le bruissement des feuilles se renforça, se rappelant à eux. Samaël qui s'apprêtait à s'enfuir tourna d'avantage la tête vers l'origine du bruit, lançant la Force vers elle. Il espérait de tout coeur que ce n'était pas les deux Siths qui accompagnaient son aîné. Pour autant le soulagement du gosse dura peu en s'apercevant que ce n'était effectivement pas les copains de Kael... Sinon un prédateur, peut-être suivi d'autres vu que cette espèce de canidé avait l'habitude d'évoluer en groupe, s'il s'agissait bien de celui dont lui avait parlé Maître Pie. Quoiqu'il en soit, que la mémoire de l'apprenti soit bonne ou pas à propos de l'identité du monstrueux prédateur, celui-ci avait vraiment envie d'attaquer et surtout, de manger. Mais que faisait Maître Pie ? Sammy n'osa pas prendre son comlink pour la prévenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kael Yemenwo
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 24
Âge du perso : 21 ans
Race : Chironien

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
0/0  (0/0)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: L'étalon et le poulain [PV Samaël Akiam]   Dim 30 Juil 2017 - 9:09

Cette révélation de Kael avait peut-être été celle de trop, celle qui allait gâcher ces retrouvailles. Les Jedis étaient les ennemis des Siths, ils les traquaient sans relâche parce qu'ils ne toléraient pas que l'on pût refuser leur dogme et leur credo sur l'utilisation de la Force. Il s'agissait d'une guerre ancestrale marquée dans tous les esprits, et même Kael, qui n'était Sith que depuis bien peu de temps surtout à l'échelle d'une vie, avait déjà été formaté à penser que les Jedis devaient être éliminés pour permettre la liberté de chacun d'utiliser la Force comme il l'entendait.
La réaction de Samaël était donc compréhensible. Kael fut frappé en sentant à travers la Force un flot d'émotions négatives. Ce n'était pas de la colère, non, cela ressemblait plus à de la peine et à de la crainte. Kael était déçu de voir que Samaël avait été embrigadé par les Jedis, mais cette déception était de toute évidence réciproque. Sauf que Kael n'avait pas peur de Samaël... Et il estimait que Samaël n'avait aucune bonne raison d'avoir peur de lui. Et pourtant, Kael n'eut même pas besoin de se concentrer dans la Force pour ressentir cette émotion.

SAMAEL – J'accompagne un Maître. Je... Tu vas me tuer ?

Cette question ne serait jamais venue à l'esprit de Samaël si Kael ne lui avait pas avoué avoir été élevé par les Siths. Comme si le simple fait d'être un Sith signifiait que l'on était un êre sanguinaire dénué de raison ! C'était triste de l'entendre poser cette question.
Et pourtant, il y avait malgré tout un sens à la poser. Basiquement, en tant que Jedi, Samaël était un ennemi. Du moins un ennemi potentiel. Kael pourrait donc être tenté de le tuer par précaution ; mais si telle avait été son intention, il aurait déjà dégainé son sabre-laser dès l'instant où Samaël avait révélé être un Jedi, au lieu de poursuivre la conversation. Kael ne pouvait pas abattre froidement un enfant qu'il avait connu par le passé et qui lui paraissait si innocent.

SAMAEL – Nous étudions la planète, sa faune, sa flore... Nous, on ne vient pas faire du mal.
KAEL – Penses-tu que nous sommes forcément là pour faire du mal à quelqu'un ?

répondit Kael du tac au tac, se sentant accusé injustement. Samaël avait peur d'être tué froidement, et Kael devait le rassurer. Le problème était que les deux Apprentis qui étaient en mission avec lui ne verraient en Samaël qu'un Jedi comme les autres si jamais ils lui tombaient dessus, et eux, ils le tueraient. De plus, Kael ne pouvait pas mentir en disant qu'il ne chercherait jamais à lui faire du mal. Tout dépendait de Samaël. Et il serait hypocrite de dire que l'on ne tuait pas quelqu'un juste parce qu'il portait les couleurs des Jedis : si Kael ne levait pas la main sur Samaël, c'est uniquement parce qu'il le connaissait et se souvenait de l'innocent qu'il avait été en espérant qu'il l'était toujours.

KAEL – Tant que tu ne me donnes aucune raison de te considérer comme mon ennemi, Samaël, je ne te tuerai pas. Ne commets simplement pas l'erreur de t'interposer dans ma mission, car je ne te veux pas de mal. En revanche, évite de croiser le chemin de mes deux camarades. Eux, ils ne te connaissent pas. Quant à ton maître, suggère-lui de quitter cette planète.

Soudain, le bruissement de feuillages de refit entendre, et Kael porta instinctivement une main à son arc en faisant défiler les possibilités. Un coup de vent ? Possible. Un petit animal inoffensif ? Plus envisageable encore. Un prédateur ? Il fallait rester sur ses gardes. L'un des deux coéquipiers de Kael ? Possible aussi, en espérant pour Samaël que ce ne soit pas ça. Le maître de Samaël ? L'enfant l'aurait sans doute reconnu à la Force.

Finalement le bruit s'arrêta encore, et alors que Kael commençait à se détendre, la voix de son jeune coéquipier Humain émergea de son communicateur :

Apprenti Humain – Je crois que j'ai trouvé quelque chose. Et vous ? On dirait que tu n'es pas loin de ton objectif, Rikss.

Rikss, c'est la femelle Trandosienne, l'autre coéquipière de Kael.

Apprenti Humain – Kael, tu fous quoi ? Je te vois pas bouger. Tout va bien ?

Kael soutint le regard de Samaël en rapprochant son communicateur de sa bouche, activant le micro le temps de répondre :

KAEL – Tout va bien, oui, fausse alerte, je poursuis.

Il ne dénonça pas Samaël. C'est ce qu'il voulait lui faire réaliser en le fixant du regard. Puis, rappelé à son devoir, Kael déclara posément :

KAEL – Je vais devoir retourner à ma mission. Ca a été un plaisir de te revoir, Samaël. Peut-être nous reverrons-nous, bien que je ne sache pas s'il faut l'espérer.

Kael fit deux petits pas vers son jeune congénère, et tendit lentement une main pour aller lui tapoter l'épaule, ne sachant pas si Samaël allait avoir un mouvement de recul ou accepter le contact. Puis, sans ajouter un mot, il commença à s'éloigner, d'un pas résigné, la tête toujours tournée vers Samaël, comme s'il avait envie de pouvoir le convaincre de venir avec lui plutôt que de retourner auprès de son maître Jedi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'étalon et le poulain [PV Samaël Akiam]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'étalon et le poulain [PV Samaël Akiam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Myrkr-