La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre diplomatique entre Alsakan et Alderaan [Jeresen Fyrelesan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Nombre de messages : 40
Âge du perso : 30 ans
Race : Mi-Hapienne ; Mi-Humaine (Alderaan)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
0/0  (0/0)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Rencontre diplomatique entre Alsakan et Alderaan [Jeresen Fyrelesan]    Mar 4 Avr 2017 - 1:54

Cela me faisait étrange de suppléer le sénateur Yaven dans ses fonctions, je le seconde ou parle en son nom la majeure partie du temps en profitant son expérience de la scène politique et diplomatique. Je prends mes marques à ce nouveau rôle plus important que celui auquel je me rattache, il est difficile de s'adapter à la pression pour bon nombre, nous la libérons de façon différente car aucun individu ne se ressemble complément, chacun avait ses passions propres à eux-mêmes. Je me demande parfois si j'aurais envisagé une ascension pareille, ce n'est pas une affaire énorme pouvant attiser l'attention publique. Je veux toujours croire que le monde est rempli de possibilité, de perspectives variées qu'on ne prend pas en considération au premier regard. Quelque part je me disais que je suis une route avec plusieurs voies, je prenais en compte un ensemble de choses qui me font apprécier où je me trouvais. Le rôle envers ma planète comme auprès du sénat, il y avait de quoi craindre un faux pas, la moindre erreur me serait reprochée par rapport à vie publique et privée... Celui qui ne peut mesurer le poids de mes responsabilités n'a aucun droit de me juger ! 

Enfin, ces dernières semaines je reçus les diplomates, ambassadeurs et politiciens de diverses délégations. Je ne comptais plus les heures entre les invitations de personnalités influentes alderaanienne, je me rappelle encore les soirées mondaines auxquelles j'ai assisté et continue de faire pour montrer ma reconnaissance, l'implication constamment démontré dans mes rencontres et discussions. Autant vous dire que je savoure chaque moment de détente à ma disposition. Je venais de finir un échange en compagnie d'un diplomate coréllien et chandrilien à la suite... Je me sentais satisfaite de ceux-ci car nos relations diplomatiques et commerciales avec ces planètes étaient bonnes, assez pour tranquilliser nos gouvernements respectifs. Je relis des accords commerciaux dans mon bureau calmement lorsque ma secrétaire me rappela m'ont entrevu avec le sénateur d'Alsakan. 

Je connaissais la planète d'après son commerce de produits manufacturiers, industriels ainsi que la qualité de l'enseignement universitaire alsakani. Il possédait des compétences militaires et de diplomate en même temps, on parlait beaucoup de lui. Quelques propositions naissaient d'après les informations sous ma main mais, je devais éclaircir en le discutant posément. Je voulais sortir du bureau pour notre entrevue ! Les séjours de mes appartements sénatoriaux me paraissaient un lieu indiqué, je suis certaine de faire sa connaissance l'esprit serein. 

 Laora,  peux-tu demander au sénateur Fyrelesan de me rejoindre au séjour,  je préfère le recevoir là bas s'il te plait.

Dis-je en m'adressant à ma secrétaire d'un timbre aimable,  on se connait d'avant la nomination. 

Première secrétaire : Très bien sénatrice Ciryindar,  je dirige celui-ci vers vous.

Dit-elle en partant chercher le senateur alsakani comme je l'entendais,  elle est vraiment une excellente collaboratrice. 

Quelques minutes plus tard je me tenais assisse sur une place d'un sofa en préparant mon etat d'esprit,  je ne savais rien concernant sa personnalité à proprement parlé. Je devais m'attendre à n'importe quoi de lui un peu comme chaque représentant politique. Dès son arrivée,  je le convie à s'asseoir et me présente en souriant légèrement. 

- Je suis Isalia Ciryindar, je suis la sénatrice suppléante d'alderaan pour le sénateur Yaven dont les circonstances ne lui permettent d'assurer ses fonctions et se présenter à vous en personne. Cependant,  je désire faire votre connaissance et la planète d'où vous venez. Alsakan me semble t-il.

- J'ai entendu que votre enseignement universitaire de la philosophie et des sciences sont loués. S'il vous plait défendez-vous nous sommes ici pour apprendre les uns des autres. Comment allez-vous ? Appréciez-vous le séjour à Alderaan ?

Dis-j'en entamant l'échange d'un ton aimable cristallin,  l'attitude gracieuse et naturelle au côté de ce dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 124
Âge du perso : Quarante-deux ans
Race : Humain
Binôme : Co-dirigeant de l'UGSS avec Ress Laz'ziark

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
72/72  (72/72)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Rencontre diplomatique entre Alsakan et Alderaan [Jeresen Fyrelesan]    Mar 11 Avr 2017 - 21:38


Après plusieurs dizaines de minutes passées à patienter dans ce qui ressemblait plus à un salon qu’une salle d’attente, une secrétaire vînt à sa rencontre, lui indiquant que l’adjointe au Sénateur Seldon allait enfin le recevoir. Selon lui, ce n’était pas trop tôt, bien qu’il comprenait que cette dernière fut occupée. Après tout, le Sénateur Seldon n’était pas disponible, lui-même étant, soi-disant, plutôt surchargé. C’était à croire que malgré la perte de vitesse de la diplomatie aldéraanne, la délégation sénatoriale continuait de tourner à un régime critique.

Jeresen quitta le sofa avec une prestance gracieuse et droite, sa main glissant le long de son manteau comme pour s’assurer que ce dernier n’allait pas glisser contre le sol ou le riche mobilier. Puis, seulement, il se décida à avancer et franchir le long couloir menant non pas vers le bureau de l’assistante sénatoriale mais plutôt vers son séjour. C’était là une preuve de son adaptabilité sur laquelle Jonn avait insisté avant de laisser le sénateur se rendre seul à son entrevue. Son propre suppléant avait également souligné les qualités d’oratrice d’Isalia Ciryindar, ainsi que sa volonté de toujours bien paraître pour mieux séduire et convaincre.

Sur ces points, Jeresen croyait son conseiller sur parole. En plus de l’assister, il était aussi son informateur grâce à ses liens avec certains services de renseignement. Son côté fouineur était une qualité dont Jeresen ne pouvait pas se séparer.

Entrant dans la pièce, il esquissait un sourire à l’encontre d’Isalia Ciryindar, notant de féliciter une fois de plus Jonn pour la précision et la justesse de ses informations. Il s’attendait à devoir la saluer de manière plus officielle, ce qui sembla le perturber un instant, jusqu’à ce que la métisse l’invita à s’asseoir. Droit, il le fit avec une grâce typiquement aristocratique, décidé à vouloir rappeler sa position et ses origines.

Origines qu’ils partageaient tout les deux, d’ailleurs, mais que la suppléante semblait mettre de côté en attaquant leur entrevue directement dans le vif du sujet, ce qui ne manqua pas de surprendre une nouvelle fois l’Alsakani bien qu’il ne laissa rien transparaître de plus qu’un sourire amical et une attitude naturellement distinguée. Il avait apprit ses sujets, et le plus évident d’entre eux était évidement l’éducation et la culture, pilier de la reconnaissance d’Alderaan au sein de la République.

« Jeresen Fylesan, enchanté.

Nous vous remercions de bien vouloir nous recevoir, Sénatrice Ciryindar. Nous comprenons parfaitement que le Sénateur Seldon puisse être occupé avec ce qui a été décidé lors de la dernière séance au Sénat. »
se permit-il d’abord de répondre, compréhensif. Puis, il s’ouvrit réellement au dialogue en répondante d’abord à la question pourtant rhétorique d’Isalia : « Hé bien, nous devons bien admettre que vous ne perdez pas de temps, Sénatrice Ciryindar.

Alsakan, effectivement, a un véritable rôle à jouer, ce qui explique notre récente tournée de réassurance envers les mondes de la Route Commerciale Perlemienne suite à la déclaration de guerre de la République. »


C’était un moyen de rappeler le rayonnement de son monde, et d’expliquer la raison de sa présence ici. Oh, il n’était pas là pour venir rassurer Alderaan, comme il avait pu le faire avec les autres, mais bien parce qu’il avait été invité et que cela lui permettait aussi d’approcher un monde qu’Alsakan avait ignoré depuis plusieurs décennies.

« Mais nous ne sommes pas sur Alderaan pour ces mêmes raisons -à moins que vous nous le demandiez, évidemment. Pour répondre à votre question, nous devons admettre qu’Alderaan mérite sa réputation. Votre monde est d’une splendeur difficilement comparable, tout comme le rayonnement de votre Université est pleinement justifié. Nous nous sommes récemment aventurés le long de la côte Apalis et bien évidemment à l’Université Royale. Vous pouvez sincèrement en être fiers. Et vous-même, comment vous portez-vous, Sénatrice ? »

Nouvelle flatterie parfaitement sincère, dictée sur un ton agréable et sympathique, amical.

« De notre côté, nous sommes bien plus modestes. Notre enseignement universitaire est en pleine transformation, avec une potentielle ouverture de l’Université Royale -dont les enseignements sont actuellement réservés aux privilégiés- aux étudiants les plus méritants des autres universités de l’Hégémonie, voir aux universités partenaires issues de la République toute entière.

Mais nous allons bientôt lancer notre plus grand projet culturel à ce jour, à savoir la restauration intégrale d’une des grandes merveilles de notre galaxie. Les Mosaïques de Rucapar. Vous n’êtes pas sans savoir qu’elles ont été presque entièrement détruite lors d’un des conflits destructeurs ayant opposé Alsakan à Coruscant, il y a des millénaires de cela. »


Jeresen marqua une pause, sa main glissant sur l’accoudoir du fauteuil dans lequel il s’était assit. La dernière idée était un test, comme s’il souhaitait s’assurer qu’Isalia était aussi instruite qu’elle le laissait transparaître. Et également pour confronter les informations que Jonn lui avait transmit à son sujet.

Il reprit, calmement, avec ce même air sympathique mais toujours aristocratique, distingué. Un peu hautain mais fier :

« Nous avons pour intention d’étendre la représentation historique à l’ensemble de la République, à commencer par celle du Noyau, et nous recherchons toujours des collaborateurs prêts à prendre part à ce projet qui rayonne déjà au-delà d’Alsakan. Imaginez, une des douze merveilles de Vicendi reconstituée ; un véritable miroir de l’histoire de notre République visible directement depuis l’orbite. »

Ce projet était titanesque, mais il avait l’avantage d’être acté. Bientôt, sa sœur Cyllie, actuelle Conseillère responsable de la Culture auprès du Roi, inaugurerait officiellement le début des travaux de restauration.

Suite à ses propos, il se pencha très légèrement en avant, vers Isalia, l’invitation découlant naturellement, sur une tonalité sérieuse :

« Pour être parfaitement honnête avec-vous, nous pensons que ce serait un bon moyen pour Alderaan de mettre un terme à sa perte de vitesse dans ce domaine que de participer pleinement à ce projet... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 40
Âge du perso : 30 ans
Race : Mi-Hapienne ; Mi-Humaine (Alderaan)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
0/0  (0/0)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Rencontre diplomatique entre Alsakan et Alderaan [Jeresen Fyrelesan]    Ven 28 Avr 2017 - 3:04

- Je le suis également sénateur Fylesan,  voyez-vous je pense qu'il parfois aborder les sujets primordiaux sans détour.  Je constate combien bon nombre de nos compères ne le font pas,  nous bercent de belles paroles prometteuses mais ne vont pas au bout de leurs arguments. Notre monde que représente la diplomatie et la politique n'est guère facile, si un diplomate n'apprend pas ses rouages,  il ne peut en discerner ses facettes.  Donc certainement je me montre directe lorsqu'il le faut. Je préfère voir au-delà de l'apparence d'un projet plutôt que me fier à la façade. J'ai bien appris à travers l'observation des individus et leurs langages corporels entre chose.  Je peux dire qu'en étudiant votre maintient,  façon de converser et me regarder vous avez le port aristocratique ; membre d'une ancienne famille noble alkasani. Vous paraissez un diplomate accompli avec une expérience militaire ancré en vous. Suis-je un peu près juste ?  Je me porte bien rassurez-vous.

- Vous prenez les intérêts de votre planète à cœur,  un point commun que nous partageant en complément d'un patrimoine aristocrate et la valeur de la connaissance que je trouve importante. La transmission du savoir est l'un des trésors les plus précieux de l'homme.  Cette démarche me fait apprécier l'entreprise d'ouvrir l'université royale aux esprits brillants. Je vous propose un echange culturel universitaire au cours duquel nos étudiants alderaaniens pourraient en apprendre plus sur l'éducation alsakani,  la culture et les coutumes rattachés.  En contrepartie d'un partage comme celui-ci, la sélection étudiante de votre choix aura la même possibilité. J'encourage par ce biais un contact entre deux milieux universitaires. Vous devriez songer aux perspectives qu'apporte ma suggestion à discuter bien entendu.

Dis-j'en gardant un timbre serein cristallin lors de l'argumentation,  je me doute qu'un homme instruit et stratège comme lui ne recueille pas de données auparavant,  se renseigner à propos de la personnalité qui reçoit me semblait naturelle.  

- Vous disposez d'un commerce manufacturiers assez connu parmi la république galactique,  vous faites dans la haute technologie et l'industrie me semble t-il, peut-être pouvons-nous entrevoir la potentialité de la mise en place d'une route commerciale.  Néanmoins,  pour repondre à votre point soulevé je déplore la destruction de monuments historiques car ça signifie perdre une partie de notre histoire,  là encore leur restauration est une preuve honorable que vous voulez conserver un patrimoine.  Vous devez sûrement prendre une participation active en me parlant de ce projet colossal, avez-vous obtenu un nombre suffisant de collaborateur jusque là ? Comment se présente t-il ? 

- Vous saisissez qu'en examinant la possibilité de rejoindre vos collaborateurs,  je désire connaitre l'ensemble du moindre détail concernant ce dernier. Je reconnais en prenant en considération l'impact bénéfique qu'il saurait pour Alderaan. Toutefois,  il y a les retombés négatives si vous ne parvenez pas au résultat escompté. Comme vous le dites encore les récents événements me contraint à mesurer mes décisions,  vous-même savez qu'un faux pas est couteux aux audacieux irréfléchis. On vous dit entretenir des liens privilégiés avec la famille régnante ? Est-ce vrai ? Des lointains liens familiaux peut-être ?

Dis-j'en creusant plus sur la personne en ma compagnie,  un homme semblablement influent alsakani. 

Durant le début de notre conversation je cru déceler un interlocuteur attentif et observateur,  stratège qui devait prendre soin de toute information entre ses mains,  il semble fortement au courant de la conjoncture actuelle et la non prise de position au sénat  dut à la neutralité qui nous correspond. Il notait un point important par rapport à la situation politique en vigueur,  rester ainsi souligne un manque d'implication ou de préservation du gouvernement alderaanien. D'un autre,  prendre une mauvaise décision saurait néfaste pour nos partenariats commerciaux, diplomatiques et universitaires... Dire que je traite le tout en mon nom propre rajoute plus de réflexion et d'observation envers ce projet colossal.  L'intention était louable mais sans complément d'information je ne peux appuyer ma participation. Cela dit,  je pouvais toujours étudier celui-ci en jaugeant la véracité de ses dires. Il maniait la diplomatie comme il établit une manœuvre stratégique militaire. L'air toujours serein et observateur je le regarde lorsqu'il me répond car le regard et l'intonation ne trompe pas,  nous pouvons jouer avec les mots. Je connais bien les jeux de persuasion et manipulation politique,  je ne donne aucune indication corporelle qui pourrait montrer un signe d'inconfort. Que pensait-il ? Il me parait aimer les jeux d'esprit et dirais-je en joue aussi bien que moi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 124
Âge du perso : Quarante-deux ans
Race : Humain
Binôme : Co-dirigeant de l'UGSS avec Ress Laz'ziark

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
72/72  (72/72)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Rencontre diplomatique entre Alsakan et Alderaan [Jeresen Fyrelesan]    Ven 28 Avr 2017 - 17:18


« Il est heureux de voir que nous partageons ce point de vue, sénatrice Ciryindar. Et cela n’a que trop duré. On ne peut pas continuer à bercer nos citoyens de fausses promesses alors que nous partons en guerre. »

Le point de vue était clairement partagé. Au moins étaient-ils sur la même longueur d’onde, ce qui présageait de bonnes choses pour la suite de leur entretien. Oh, il manquait bien certains détails qui le rendraient plus agréables, comme des boissons ou des petits fours, mais ça restait superficiel pour l’instant. Car Jeresen était à l’écoute. Il l’était d’autant plus que la sénatrice suppléante venait se confier sur ses habitudes et sa conception de la diplomatie. Sur le fait que, tout comme lui, elle passait son temps à étudier le comportement de ses interlocuteurs. D’ailleurs, la description qu’elle faisait de lui le fit esquisser un léger sourire. Ce qu’elle énonçait n’était pas un secret, mais il était tout de même intéressant pour lui de connaître l’opinion que peuvent avoir les autres sur son attitude. Une attitude qui, aujourd’hui, était parfaitement voulue.

« C’est très juste, effectivement. »

Il l’admettait honnêtement, tout en gardant cette même stature qu’elle avait bien décrite. Il s’était redressé, pour croiser une jambe et retrouver une place suffisamment confortable à tenir avant de répondre à la flatterie de la métisse et de commenter ses propos :

« Nous sommes enchanté d’entendre ces paroles, Sénatrice. Nous pensons également qu’il est dans l’intérêt commun de protéger nos patrimoines et nos savoirs, tout en offrant l’opportunité de le diffuser et de l’enseigner au reste de la République. Nous trouvons également important de nous instruire nous-mêmes, car diffuser ses propres us et coutumes, ses propres connaissances ne suffisent pas à permettre la compréhension des peuples et des cultures de notre galaxie. Jusqu’à maintenant, cette chose était inenvisageable avec, entre autres, notre Université Royale. C’est la fondation de l’Union Galactique des Système Solidaires qui a rendu la chose possible, non pas uniquement pour ses membres, mais pour l’intégralité de la République.

C’est pourquoi nous approuvons votre proposition dans ses grandes lignes. Un tel accord serait bénéfique pour Alsakan tout autant que pour Aldéraan. Cependant, il y a là beaucoup de modalités à discuter. Le nombre de places proposées, par exemple. Vous comprendrez que, la chose ayant été rendu possible par l’UGSS, ses membres en soient les premiers bénéficiaires. Néanmoins, nous sommes tout de même certain de pouvoir vous offrir une disponibilité plus qu’honorable ; non négligeable. »


En effet, Alderaan pouvait se présenter comme l’un des premiers partenaires et pouvaient donc se tailler une belle place. Sur Alsakan, les privilèges donnés étaient rarement cassés, ce qui assurerait à Aldéraan un accord stable et sincère.

Marquant la pause, il reprit avec ce même air agréable et sympathique. Il fallait tout de même admettre qu’Isalia Ciryindar lui semblait sympathique.

« Peut-être même pourrions-nous pousser cet échange culturel et universitaire encore plus loin. »

L’ouverture était faite, et Jeresen comptait sur l’imagination de son interlocutrice pour lui proposer de nouvelles choses. Lui, enchaînait déjà avec le sujet suivant avec facilité :

« Concernant notre production manufacturière, elle est très diversifiée et extrêmement développée. Nous faisons partie, avec Skako, Fedalle et Metellos, des seuls mondes aptes à fournir massivement ces biens de consommation à l’ensemble des mondes du Noyau et des Colonies. En réalité, il est fort probable qu’une partie des produits manufacturés mis à la disposition de vos concitoyens soient arrivés d’Alsakan par l’intermédiaire de tierces personnes ou organisations.

L’ouverture d’une ligne le long de la route commerciale qu’est la Passe de Commenor, dont Alderaan fait partie, vous serait effectivement profitable. Un accord entre nos mondes vous permettrait à coup sûr d’éviter de combler vos besoins en passant par des tiers. »


Ce qui réduirait à coup sûr leurs dépenses.

« De notre côté, cela nous permettrait d’accéder plus facilement aux mondes situés au-delà de Commenor et de ne plus seulement être dépendant du bon vouloir des mondes du Front Libéral Républicain. »

En effet, les seuls autres chemins possibles rendaient obligatoires le passage dans l’espace Neimoidien, ou encore un arrêt à Kuat, laquelle ne faisait pas partie du FLR mais n’était pas forcément en très bons termes.

« Qui plus est, peut-être auriez-vous des biens à nous proposer en échange ? Cela permettrait de faire fleurir le commerce sur cette nouvelle route.

Toujours proposer, offrir une ouverture. Cela permettait d’obtenir plus, mais aussi de comprendre la méthode de négociations adoptée par l’autre partie. Aldéraan avait des choses qu’Alsakan pouvait avoir besoin, mais il s’était déjà avancé dans sa réponse.

Il attendra les éventuelles propositions. Pour lors, il était temps de venir défendre le projet de restauration et l’intérêt de la participation d’Aldéraan.

« Nous vous remercions et nous comprenons parfaitement vos inquiétudes, mais nous pouvons vous assurer que celles-ci ne sont pas justifiées. »

Il voulu continuer sur le sujet, mais il entrevoyait l’opportunité, en répondant à la question de la sénatrice suppléante, de venir poser ses propres interrogations et de creuser un peu plus sa personnalité ainsi que son passé.

« Effectivement, ce n’est pas un secret, par ailleurs. La maison Fylesan est un soutien de la Maison Royale depuis des siècles, et nous entretenons aussi des liens familiaux. Pour bien comprendre les avantages que nous en retirons, il faut bien avoir en tête les us et les coutumes de notre monde. Les connaissez-vous, sénatrice Ciryindar ?

Et vous-même, cela fait plusieurs années que nous vous voyons dans l’entourage du sénateur Seldon. Vous venez vous aussi d’un milieu aristocratique et êtes cultivée. Et nous devons l’admettre, vous ne laissez pas transparaître votre état d’esprit. Beaucoup trahissent leurs émotions par des réactions inconscientes, presque invisibles. Ce n’est pas le cas chez vous. Le Sénateur Seldon a sans doute une très grande opinion de vous pour vous confier de telles responsabilités. Sommes-nous justes ? »


Il aurait pu en dire beaucoup plus, mais la sénatrice s’était déjà grandement livrée à lui lorsqu’elle avait exposée sa vision des récents événements de la Rotonde. Jeresen devait bien admettre qu’il ne la connaissait que très peu. Jonn lui avait bien fourni des indications, mais il n’avait pas prit le temps de se renseigner beaucoup plus. Il s’attendait à rencontrer le sénateur Seldon, ce qui l’avait forcé à commettre une erreur qu’il ne ferait plus.

« Pour revenir sur le sujet de la restauration, c’est un projet qui est en marche de longue date et qui entre dans son avant-dernière phase. Il fut initié il y a de ça plus d’un siècle par le début d’une longue campagne de recherches et les travaux de restauration ont commencé il y a de ça deux semaines. Nous avons le soutien de nombreux mondes issus du Triangle de l’Hydienne, avec notamment Grizmallt, Wakeelmui, Champala ou encore Raithal. Ce sont plusieurs dizaines de mondes qui collaborent ensemble pour restaurer ce joyau détruit à quatre-vingt pourcents. L’idée est d’abord de les restaurer à leur état d’origine, puis de les étendre pour retranscrire toute l’histoire de se secteur de notre galaxie, voir de la République tout entière. Mais pour cela, il nous faut pouvoir accéder à des archives qui nous sont pour l’instant fermée, et aussi récolter des fonds nécessaires à poursuivre cet effort. »

Il marqua une pause, le temps de déglutir et d’avaler un peu de salive. Puis il reprit :

« Plus que tout, il est important pour nous que ce projet rayonne. Les soutiens, eux, viendront d’eux-mêmes. Et peut-être qu’à l’avenir ces mosaïques deviendront un centre de concordance de la diplomatie, de la culture et du savoir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre diplomatique entre Alsakan et Alderaan [Jeresen Fyrelesan]    

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre diplomatique entre Alsakan et Alderaan [Jeresen Fyrelesan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Alderaan-