Le RPG Star Wars par forum // Qualité RP, intrigues & évolution... Immergez-vous !
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chasse à l'homme chez les Siths: Recrutement.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Nombre de messages : 4785
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Chasse à l'homme chez les Siths: Recrutement.   Lun 27 Fév 2017 - 21:30

~~ Salle d’entraînement 23 C ~~

Cela fait à présent quinze minutes que les membres de l'inquisition sont venus vous délivrer le message du seigneur Laduim au sujet de cette réunion. Les premiers arrivés dans la petite salle d’entraînement ont pu constater que personne ne savait exactement ce qu'il se passait, si ce n'est que les hautes sphères de l'académie ont décidés de lancer une chasse à l'homme de grande envergure au sein même de l'académie !

Lorsque le dernier apprenti convié à cette réunion à fait son apparition, les portes de la salle dans laquelle vous vous trouvez ont été refermés avant que le seigneur Darth Laduim et le seigneur Odium ne fassent tout deux leur apparition. Après un long regard circulaire sur la petite assemblée comptant une cinquantaine d'apprentis Sith, le Twi'lek prit enfin la parole.


" Apprentis, si vous avez été conviés ici ce soir c'est parce que l'Empire à confiance en vous et en vos capacités ! Dans les heures à venir vous allez mener à bien ce qui va rester dans les anales de l'Empire comme une victoire écrasante sur nos adversaires ! En effet, depuis quelques semaines, des apprentis Sith disparaissent les uns après les autres sur Korriban. Très récemment nous avons retrouvé les cadavres de plusieurs d'entre eux dans le désert, tous ont été massacrés par un sabre laser et ce malgré les lois en vigueur ! "

Marchant lentement entre les rangs d'apprentis, le seigneur Sith marqua un léger temps de pause afin que tous prennent le temps d'analyser la nouvelle.

" Si le fait que l'une des règles fondatrices de ma gouvernance en ces lieux est été brisé est déjà inadmissible, le plus grave reste que les apprentis ainsi décimés étaient secrètement des membres actif de l'inquisition ! Tous surveillaient l’académie de l’intérieur afin de repérer de possibles traîtres et leur mort tend à prouver qu'il y bel et bien des traîtres parmi nous et vous allez être chargés de les démasquer ! "

Revenant aux côtés du seigneur Odium, le Twi'lek fit apparaître un holo de surveillance montrant un humain de taille moyenne le visage à demi dissimulé par un capuchon.

" Voilà la seule et unique représentation que nous avons de notre principal suspect. Celui-ci a été vu revenant de la zone où les meurtres ont été perpétrés peu de temps après ceux-ci. Par la suite celui-ci s'est fait relativement discret et nous n'avons pas été capable de le repérer malgré les mesures de sécurité misent en place. Nous pensons donc qu'il se terre dans l’académie en attendant de pouvoir s'enfuir avec l'aide de ses alliés et c'est pourquoi nous avons verrouillé l'accès à l’académie afin de les forcer à agir ! Avant de vous donner de plus amples informations sur la façon dont les choses vont se passer, je souhaite que vous formiez des équipes afin que personne ne soit pris au dépourvu en cas d'embuscade. "


~~~~~~~~


La première phase de l'animation est donc la formation des groupes d'apprentis qui vont ensuite se dispatcher dans les différentes zones de jeu. Vous devez former des groupes comprenant deux joueurs et deux PNJ de votre choix. Afin de faciliter l’interaction entre les joueurs, voici l'ordre des posts et dors et déjà une première nouveauté, plusieurs personnes peuvent commencer à poster afin de fluidifier le sujet !

Ysanne & Khotemmeli
Yulpi & Yawto
Sile, Wed'lek & Lloyd


Une fois que Ysanne et Khotemmeli auront poster, ce sera donc au tour de Yulpi et Yawto pour finir avec le trio Sile, Wed'lek et Lloyd ! Comme vous le voyez et puisque vous êtes sept joueurs un groupe se retrouvera avec trois joueurs et un PNJ alors que les deux autres se retrouveront avec deux joueurs et deux PNJ.

Cette phase de jeu n'a pas de date butoir à proprement et prendra fin lorsque les groupes seront définis !Cependant il est possible que le MJ intervienne si celui-ci avance vraiment trop lentement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khotemmeli
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 23
Âge du perso : 21 ans
Race : Cathar

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
78/78  (78/78)
PF:
56/56  (56/56)

MessageSujet: Re: Chasse à l'homme chez les Siths: Recrutement.   Mer 1 Mar 2017 - 16:51

Le désert sauve l'homme de ses semblables
Lord Byron, Werner

Korriban s'était refermé sur lui même. La nuit et le désert s'étaient pliés ensembles l'un sur l'autre, jusqu'à réduire la planète entière à une seule boule qui ne contenait qu'une seule pièce : ce hall froid, nu et détourné censé être une salle d'entraînement. Les bokken, vibrolames, bô d’entraînements et lances d'énergie avaient été déblayées et l'âme de la pièce vidée avec. Lorsque Khotemmeli arriva dans la pièce en question, la pièce n'avait plus d'âme mais une cinquantaine d'occupants en diverses nuances de noirs. Avant de descendre, l'apprenti félin avait à peine pris le temps d'enfiler sa bure large et des gants de cuir noir, avant d'attacher son sabre-laser à la ceinture. Il n'avait pas le pas lourd parce qu'il se savait innocent mais toute cette histoire ne lui plaisait pas du tout.


Lorsqu'il arriva au cœur de l'académie, le Cathar, comme la plupart des autres élèves un tant soir peu sensibles à la Force se joignit au silence qui gagnait tout le monde comme une maladie. Il fallait au moins le début d'une connexion avec la Force pour comprendre ce silence : il fallait saluer le nexus de Force qui était en train de se former entre les pierres. Chacun de ceux qui rejoignaient peu à peu le groupe apportait son propre silence, comme une pierre taciturne et chargée de force obscure à l'édifice de l'attente. Fort heureusement, malgré sa connexion à la Force encore grossière, l'apprenti Cathar était taciturne de nature mais généralement sage et un bon suiveur. Pas de murmures, pas de rébellion. Une fois arrivé au sein du nexus, Khotemmeli ajouta son silence et se tint sur le côté, son regard calme parcourant les statues de sel qui l'entourait. Un peu en hauteur, leurs signatures dans la Force irradiant comme une blessure dans le tissu de la réalité, Laduim et Odium passaient les troupes en revue en attendant les retardataires. En tant qu'apprenti peu ou prou néophyte Khotemmeli ne sentait pas les tentacules mentales que tous les apprentis un tant soi peu éduqués et les Maîtres qui les encadraient devaient envoyer de partout. S'il savait, par déduction, que des sondes mentales devaient palper les parois de son esprit en ce moment même à la recherche d'un sentiment de culpabilité ou de colère, il n'était encore assez bon pour les sentir. Il se savait comme un poisson aveugle, nageant tranquillement au milieu du banc mais entouré d'hameçons qui le frôlaient et le visaient.


Un peu plus grand et surtout plus costaud que la moyenne, le bipède à poils s'était placé en position de satellite non parmi les groupes d'apprentis pressés l'un contre l'autre et murmurant qui rappelaient les grappes d'élèves qui se forment dans les universités de Naboo mais parmi les solitaires qui se tenaient bras croisés tout autour. Il était un chasseur en pleine traque, mais il n'était pas stupide. L'Académie lui avait donné une proie et il était plus que probable que c'était le cas de tout le monde dans cette pièce. L'Inquisition Sith était maîtresse dans l'art imémoriel de la justice personnelle. C'est le propre des civilisations ou des communautés menacées que de se monter les uns contre les autres et de mener une chasse aux sorcières qui, dans l'ampleur de ses dégats en tous genres, va forcément éliminer la menace en elle-même. Parmi toutes les organisations importantes de la Galaxie, la secte Sith – même responsable du pouvoir – était la plus indiquée pour ce genre de chasse de tous contre tous. Les effectifs semblaient toujours avoir juste la bonne quantité de superflu pour se permettre de couper au jugé et d'éliminer les mauvaises herbes sans avoir peur de compromettre l'intégralité du jardin. Khotemmeli était quasiment certain que chaque apprenti avait une cible personnelle et que Laduim et Odium n'avaient que faire des inévitables erreurs et tensions létales auxquelles cette médication de chacun par chacun allait forcément aboutir. Tout cela entrait en fait tout à fait dans la philosophie eugéniste Sith que partageait le Cathar : seuls les plus forts et les plus aptes pouvaient vaincre la concurrence. L'exercice était en fait parfait : les cinquante apprentis allaient apprendre par l'expérience, après avoir passé des années à apprendre comment combattre leurs ennemis, que leurs amis étaient en fait bien plus dangereux. 


Le goût du sang commença à se propager sur ses papilles et il se demanda si toute la salle le sentait également. Chacun avait sa proie à l'esprit mais beaucoup devaient comprendre qu'un massacre social était sur le point de commencer. Les regards étaient discrets, vifs comme des coups d'estoc, on les donnait dans le dos de son plus proche ami et Khotemmeli se sentait sur le point d'étriper sa proie au nom de l'Empire si les Inquisiteurs le lui demandaient immédiatement. 


Pour l'instant et sans penser une seule seconde que ces mêmes Inquisiteurs allaient lui en vouloir pour cela, le cathar ne jetait pas un seul regard vers sa proie. La proximité de son sang et sa présence dans la Force étaient suffisantes durant le discours de l'Inquisiteur et Khotemmeli, se sachant brut et brute, bien moins subtil que les humains beaucoup plus intégrés qui l'entouraient, préféra ne pas tenter de lire les émotions sur le visage de la Proie. A talent minimum action minimum. Mieux valait ne pas tenter une inspection facile qui aurait pu lui coûter tout son crédit. C'est seulement lorsque le discours fut terminé et que la danse des bures noires cherchant compagnon commença que Khotemmeli commença à bouger. Gardant la Proie sous les yeux, il fendit la foule d'un pas lent et sûr et s'arrêta devant un humain ou proche-humain, aussi discret que lui mais bien plus beau et au sujet duquel il avait lu beaucoup de choses dans les archives. Après avoir fait équipe avec Yulpi et avoir connu l'apprentie de l'Impératrice durant la chasse d'Odium, Khotemmeli s'était mis à tenter d'en connaître un peu plus sur ses camarades et il était persuadé d'être en face d'un homme parfait pour l'aider dans sa traque contre la proie. 


"-Lloyd Hope ? Grogna-t-il J'ai entendu parler de vos exploits.. Ce serait un honneur de traquer l'ivraie avec vous.. Vous pensez peut-être que je suis l'ivraie en question et que je tente de me mettre avec un Apprenti prestigieux pour me protéger... Je vous répondrai que, si nous sommes en binôme, vous pourrez tenter d'en avoir la certitude"


Faisant face à son interlocuteur, Khotemmli laissa enfin couler un regard vers la Proie..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysanne Ha'mi
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 427
Âge du perso : 20 ans
Race : Métisse Falleen ~ Arkanienne
Binôme : ~Ancienne Apprentie de Darth Ynnitach

~Pressentie pendant un temps pour devenir l'apprentie de Darth Valeras

~Ancienne apprentie de Darth Araya (décédé)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
67/71  (67/71)
PF:
52/72  (52/72)

MessageSujet: Re: Chasse à l'homme chez les Siths: Recrutement.   Ven 3 Mar 2017 - 20:24







____Korriban
____
______Les traîtres doivent tomber...

______Assise dans un coin de la salle d’entraînement, j'attends que le Seigneur Laduim fasse son apparition afin de nous offrir de plus amples informations au sujet de ces traîtres qui auraient infiltrés l'académie. Depuis que je suis au service de Darth Ynniach mes passages sur Korriban sont moins courants et il n'est difficile de me tenir à jour de toutes les rumeurs qui courent à droite et à gauche, ce qui n'a laissé pour le moins interdite lorsque le membre de l'inquisition est venu m'apporter la nouvelle de cette réunion et son but.

______Je savais que le Seigneur Laduim avait été nommé au poste de Castellan Noir depuis un petit moment, mais je n'avais pas imaginé que cela lui donne l'envie de faire un dernier coup d'éclat à l'Académie avant de partir. Il avait déjà tant fait ces dernières années, qu'il est difficile de croire qu'il avait encore des cartes dans sa manche. Le Tournoi des Apprentis lui avait il permis de récolter de précieuses informations au sujet de ces traîtres en plus de lui donner les noms de ceux qui n'étaient plus digne de servir l'Empire comme Apprentis Sith, mais seulement comme membre de notre grande armée ? Possible... Sans doute que je devrais m'inspirer de sa capacité à voir aussi loin !

______Laissant mon regard parcourir les rangs des quelques Apprentis sélectionnés, je retrouve plusieurs visages familiers, dont Wed'lek que j'ai battu au Tournoi des Apprentis. Ainsi elle a survécu ? Amusant, elle est plus résistance que ce que je le pensais ! Par contre je n'arrive pas à voir Eerhia. Serait elle tombée en disgrâce après sa défaite au Tournoi des apprentis ? Il faut dire que depuis notre dernier affrontement je n'ai pas eu de contact avec elle, trop occupée à essayer de me remettre de la cuisante défaite sur Dubrillion et de la trahison de Myir...

______L'arrivée du Seigneur Laduim, accompagné par le Seigneur Odium me tire de mes questions d'ordre métaphorique et c'est avec attention que je l'écoute nous donner toutes les informations utiles au sujet de la suite des événements. Le topo est plutôt simple et la situation me semble assez grave ! Quelques mois loin des lieux et voilà que la vermine se répand ! Une information pourtant me surprend, l'Académie est verrouillée afin de contenir les traîtres ? Voilà une mesure pour le moins étrange ! Depuis mon arrivée ici j'ai cru comprendre que les portes de l'Académie n'avaient jamais été fermées puisque la planète en elle même est une immense prison ! Il est presque impossible de quitter celle-ci pour de simples apprentis sans l'aval d'un puissant et j'en sais quelques chose ! Avant d'être au service de Darth Ynitach il m'avait fallut faire preuve d'une patience sans fin pour quitter ce rocher sans que cela ne se sache...

______La formation de groupes me semble en tout cas particulièrement judicieuse. Cela va nous permettre d'être plus efficace et surtout éviter que des personnes bêtes à manger du fourrage à bantha ne passent à côté de précieux indices dans notre chasse à l'homme, même si j'imagine que les apprentis sélectionnés sont on ne peut plus qualifiés ! Reste a choisir qui va pouvoir faire équipe avec moi. Eerhia absente je ne peux me fier à personne et c'est pourquoi je suis presque tenté d'attendre de voir qui aura l'audace de venir m'acoster...

______Cependant c'est prendre le risque de me retrouver avec des incapables et cela n'est pas acceptable. Me rapprochant de l'une des rares Sith dont je connais la valeur, je prends la parole tout en gardant une certaine distance de sécurité. Après tout la dernière fois que nous nous sommes vu, j'avais mon Sabre Laser enfoncé dans son ventre...

" Wed'lek. Je ne sais pas si je suis ravie de te voir en vie ou pas, mais tu es l'une de celles dont je connais la valeur pour t'avoir affronté pendant le Tournoi des Apprentis. Que dirais tu que l'on mène cette chasse ensemble ? "

______De plus cette Twi'lek est entre ces murs depuis longtemps, elle en connaît sans doute tout les secrets, ce qui ne fera que nous rendre plus redoutables.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yulpi Bepads
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 138
Âge du perso : 26 ans
Race : Gungan
Binôme : Tisjess, Sluissi ♂, Guerrier Sith (PNJ)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
74/78  (74/78)
PF:
42/72  (42/72)

MessageSujet: Re: Chasse à l'homme chez les Siths: Recrutement.   Dim 5 Mar 2017 - 11:06

Apparemment quelque chose de grave se produisait au sein de l'Académie Sith de Korriban. Un bon prétexte pour retenir Yulpi un peu plus longtemps sur cette planète qui n'avait rien pour être aimée, en tout cas pas par un Gungan.
La mission du moment n'avait même pas été disctée à Yulpi par Tisjess, pour une fois. Il était exceptionnel que les ordres reçus par Yulpi ne soient pas relayés par son maître, aussi l'Apprenti prenait-il d'autant plus conscience du caractère particulier de cette mission.

Il s'agissait d'une chasse à l'homme, on pouvait résumer les choses ainsi. Il allait sans doute falloir enquêter pour réussir à identifier avec certitude le coupable recherché par l'Inquisition. Ou “les coupables” ? Des Apprentis disparaissaient les uns après les autres et Yulpi avaient appris que bon nombre d'entre eux, ci ce n'était tous, étaient des agents de l'Inquisition en contre-espionnage. Cela ressemblait donc à une infiltration jedi, ou quelque chose du genre. Il y avait un ou plusieurs traîtres au sein de l'Académie Sith. La mission était de les identifier avec certitude. Heureusement, l'Inquisition avaient déjà ses suspects. Certains avaient été écartés de la liste, mais d'autres y figuraient toujours. Yulpi allait donc devoir aider à éprouver cette liste pour permettre une action ciblée et ainsi éradiquer la menace intérieure.

C'est sûr, ça ne rigolait pas, et ça changeait des missions consistant à récupérer un objet quelconque ou à filer un homme d'affaire influent. Le problème, c'est que Yulpi préférait presque ces missions, ça devenait une routine confortable. La mission du jour semblait si grave et particulière que Yulpi sentait une pression sur ses épaules. Il en tremblait déjà. Le sort de l'Académie dépendait peut-être en partie de la réussite de sa mission. “Sa” mission, car on l'avait chargé en personne d'enquêter sur un Apprenti en particulier. Yulpi doutait très fort d'être la bonne personne pour ce genre de choses, mais il ne se voyait de toute manière pas dire aux autorités de l'Académie ni à l'Inquisition qu'il déclinait cette mission.

Il se rendit donc dans la salle d'entraînement où le Seigneur Laduim avait réuni un certain nombre d'Apprentis pour coordonner cette chasse à l'homme. Quand Yulpi arriva, il n'y avait que neuf Apprentis arrivés avant lui ; mais au final, ils furent une cinquantaine réunis, lorsque Darth Laduim prit la parole. Il annonça que les Apprentis ici présents allaient participer à un événement qui « resterait dans les annales ». Que ce soit exagéré ou pas, Yulpi sentit la pression s'accentuer. Il se frotta nerveusement le museau et les oreilles et essaya de prendre quelques inspirations pour se calmer. Darth Ladium en vint rapidement aux faits : des Apprentis disparaissaient mystérieusement.

DARTH LADUIM – Très récemment nous avons retrouvé les cadavres de plusieurs d'entre eux dans le désert, tous ont été massacrés par un sabre laser et ce malgré les lois en vigueur !

Voilà une information que Yulpi n'avait pas eue. Tuer quelqu'un était déjà grave en soi aux yeux de Yulpi, mais encore plus quand il s'agissait d'un meurtre commis à l'intérieur même de l'Académie. Et là, ce n'était pas qu'une question de point de vue. Les Siths ne désapprouvaient pas la mise à mort, Yulpi faisait en fait partie des rares à ne pas aimer tuer ses ennemis. En revanche, il était évident que la mise à mort au sein de l'Académie était formellement interdite.

DARTH LADUIM – Si le fait que l'une des règles fondatrices de ma gouvernance en ces lieux est été brisé est déjà inadmissible, le plus grave reste que les apprentis ainsi décimés étaient secrètement des membres actif de l'inquisition ! Tous surveillaient l'Académie de l'intérieur afin de repérer de possibles traîtres, leur mort tend à prouver qu'il y bel et bien des traîtres parmi nous et vous allez être chargés de les démasquer !

Yulpi se racla la gorge, il ne se sentait vraiment pas serein. Il se frotta encore une oreille, puis l'arrière du crâne, ne sachant pas quoi faire pour évacuer son stress. Savoir que des traîtres tuaient des Apprentis, de toute façon, ne pouvait pas aider à se sentir serein quand on était soi-même un Apprenti. Darth Ladium alluma un hologramme, représentait un humanoïde encapuchonné. Son visage était couvert par l'ombre de son capuchon, et sa stature ne relevait aucun signe particulier. Cette personne pouvait être n'importe qui.

DARTH LADUIM – Voilà la seule et unique représentation que nous avons de notre principal suspect.

C'était bien maigre. Même Yulpi pourrait très bien être soupçonné d'être cette personne, en dépit de la longueur de son museau. La seule chose que l'on pouvait dire, c'est que le suspect n'était pas obèse ni particulièrement large d'épaules, et que c'était un humanoïde, ce qui éliminait les races possédant autre chose que deux bras et deux jambes. Sa taille semblait être dans le standard humain. L'on ne pouvait même pas déterminer son genre – mâle ou femelle. Cette personne sur l'hologramme pouvait en tout cas être celle dont le membre de l'Inquisition avait parlé à Yulpi en privé.

Pour mener à bien la mission, il fut demandé aux Apprentis de former des équipes, idéalement de quatre personnes. Ca tombait bien, car Yulpi n'avait nulle envie de se débrouiller tout seul. Il promena son regard parmi la foule des Apprentis réunis dans la même pièce. Il reconnut Ysanne Ha'mi et ne se sentit pas la force d'aller vers elle pour demander son soutien. Il se reporta sur une autre Humaine lorsque ses yeux l'accrochèrent : Síle Itorel. En marchant vers elle, il passa à côté de Khotemmeli, mais ce dernier était de toute façon lui-même occupé à aborder quelqu'un d'autre. Arrivé face à Síle, Yulpi s'adressa à l'Humaine à peau pâle :

YULPI – Tu as l'air compétente, je voudrais être dans la même équipe que toi.

Cette tentative de flatterie flagrante dans le but d'avoir plus de chances qu'elle accepte, fut maladroitement articulée d'un ton tremblant. Yulpi avait plus l'habitude de se vanter sur ses propres capacités, mais il ne le faisait que lorsqu'il s'agissait de devoir se battre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yawto Gust
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 108
Âge du perso : 23 Ans
Race : Zabrak

Feuille de personnage
Activité actuelle: Sur Korriban
HP:
6/71  (6/71)
PF:
28/72  (28/72)

MessageSujet: Re: Chasse à l'homme chez les Siths: Recrutement.   Lun 6 Mar 2017 - 23:38


D'abord un réveil difficile puis cette réunion. Exactement ce qu'il me fallait pour m'achever de mes dernières journées à l'Académie. J'avais décidé de mettre les bouchées doubles depuis ma déception du tournoi, et pour montrer de quoi j'étais capable, et j'en ressortais juste plus mal en point que prévu, sans réellement avoir pu m'améliorer drastiquement. D'ailleurs ce message, parlons-en. Il m'a extirpé du peu de confort que pouvait m'offrir mon petit lit adoré (oui, j'étais parti me coucher directement après le repas), le led du datapad m'éblouissant dans la pénombre, avant que la machine ne se mette à sonner d'un façon atypique : "message urgent" qu'il disait. De manière plutôt maladroite et lasse, je prenais l'appareil et le déverrouillais afin d'en observer le contenu. Visiblement, ce n'était pas le genre de message qu'on échange avec sa famille. C'est marrant, parce que je dis ça alors que j'ai pas d... Bref, émetteur inconnu doublé de l'intitulé "confidentiel", ça en fait des mystères. M'assurant d'être bien seul dans le dortoir, je m'asseyais sur mon matelas de la façon la plus confortable possible avant de prendre connaissance des informations.

Il m'avait fallu bien quelques minutes pour digérer ces informations, je l'avoue. Pourquoi m'avoir contacté moi pour ce genre d'affaire ? Certes, je n'étais surement pas le seul au vu de l'assemblée présente à cette fameuse réunion, mais quand même : je n'étais surement pas le plus qualifié dans ce domaine. Niveau discrétion, j'en parle même pas, et même par la voie diplomatique bien que j'aie fait des progrès, j'avais toujours du mal à aligner plusieurs phrases d'affilé avec les autres apprentis. Tout le monde semblait tendu : tu m'étonnes.

À l'arrivée des deux seigneurs Siths, tous les apprentis se figèrent pratiquement en même temps. Nous étions surement tous dans la même situation, à nous demander comment allait se dérouler la suite des événements. J'avais pour ma part regardé un peu autour de moi sans vraiment croiser de visages familiers. Laduim prit enfin la parole de son ton sage. Dès les premiers mots, j'étais à la fois fier et assez perplexe : l'Empire me comptait donc parmi ses membres les plus dévoués ? J'avais du mal à y croire en vue de mon peu d'implication dans les missions jusqu'à maintenant, mais peut-être que ma participation au tournoi y était pour quelque chose. Ma pseudo-bonne humeur fut de courte durée avec les phrases qui suivirent. Si l'Académie était le théâtre d'un assassinat de Sith à grande échelle, je ne me sentais plus trop en sécurité par ici. Et qui plus est si ces personnes étaient des membres de l'inquisition, ils ne devaient surement pas être à prendre à la légère. Quelqu'un capable d'une telle prouesse n'était donc pas non plus à sous-estimer. Serrant les poings afin de dissiper mon appréhension, je continuais d'écouter le discours du Twi'lek.

Ses dernières paroles semblaient à la fois être un bon et un mauvais point selon moi. Des groupes d'apprentis, pourquoi pas. Seulement, si la personne qui se cache au sein de l'Académie a pu défaire plusieurs guerriers, ça m'étonnerait qu'il (ou elle, allez savoir) ne sache se débarrasser de son groupe encombrant au moment fatidique. Toujours est-il que ce fameux agresseur se tenait maintenant à carreau. Enfin, cet hologramme n'apportait pas réellement d'informations sur la personne recherchée. Et encore rien ne nous disait que cette silhouette était réellement notre meurtrier.

Alors que j'étais encore une fois perdu dans mes pensées, tout le monde avait déjà commencé à chercher des coéquipiers, et moi, je restais planté au milieu de la salle d'entraînement sans trop savoir vers qui me tourner. Je restais donc à observer le déroulement de la situation l'air un peu bête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Síle Itorel
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 65
Âge du perso : 20 ans
Race : Humaine

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
0/64  (0/64)
PF:
39/72  (39/72)

MessageSujet: Re: Chasse à l'homme chez les Siths: Recrutement.   Mar 14 Mar 2017 - 12:15

Síle n’avait guère était surprise que l’inquisition décide de faire de nouveau appel à elle. Après tout c’était ce qu’ils lui avaient dit après son rapport de mission, qu’ils la contacteraient en cas de besoin. Honnêtement, vu les résultats catastrophiques – la perte de toute son équipe malgré une mission réussie – ça l’avait étonnée. Sur le moment elle s’était dit qu’ils se contentaient de faire preuve de politesse au mieux.
Dans tous les cas, ce résultat avait poussé Síle à se remettre en question. Elle qui avait toujours fait preuve d’arrogance se demandait si tout ce qu’elle avait appris jusque là n’avait pas été vain et si vraiment elle était en mesure d’accomplir la mission qu’on lui avait confié à son départ du Nid. Elle avait conscience à cette époque que le chemin serait long et difficile mais elle ne s’était pas rendue compte de tout ce qu’elle aurait à subir pour arriver au bout.
Peut-être n’était-elle pas faite pour ça et les Mères s’étaient trompées à son sujet.
Elle se demandait ce que A’nga aurait fait à sa place. Les choses auraient tournées différemment, mais le résultat aurait-il été meilleur ? Impossible de le savoir.

C’était le pas lourd finalement qu’elle s’était résignée à prendre le chemin de la salle où on l’attendait. Elle n’arriva pas la première et son regard se posa sur les différentes personnes présentes. Elle reconnut Ysanne, la gagnante du tournoi des apprentis mais ne s’attarda pas sur elle au-delà d’une observation détaillée de sa silhouette. Le talent et la beauté. Tous n’avaient pas cette chance, comme un Gungan qu’elle remarqua avant de passer à autre chose.
Tiens. Yawto était là aussi.
Un mince sourire étira ses lèvres et elle se contenta de lui adresser un signe de la tête avant de se concentrer sur Darth Laduim, le chargé de l’Académie Sith.

Elle écouta son discours avec attention. Alors comme ça il y avait un traitre parmi eux ? Voilà qui expliquait qu’on les appelle. En revanche elle doutait que tous ici fassent parti des éléments parmi les plus fiables aux yeux de l’Empire. Peut-être se disait-elle ça car elle connaissait la nature de sa vraie mission et de sa présence en ces lieux.
Elle préféra ne pas trop y penser et regarda la représentation holographique du fameux traitre.
Ils n’avaient pas beaucoup d’éléments, mais c’était mieux que rien : ils pouvaient au moins observer sa carrure et le bas de son visage, ainsi que la façon dont il se déplaçait, l’assurance qu’ils dégageaient. Ce n’était pas des informations capitales bien sûr, mais si on faisait appel à eux c’est qu’ils ne devaient pas avoir grand-chose dans leur enquête. Comme ça, si les choses étaient vraiment risquées, ils ne perdaient pas quelqu’un d’important.

Elle haussa un sourcil lorsqu’on leur imposa de former des groupes. Bien évidemment son regard se tourna vers Ysanne brièvement. L’avoir dans son équipe serait un atout majeur, mais d’un autre côté elle ne voulait pas évoluer dans son ombre. Il était hors de question qu’elle réussisse la mission et que tout le mérite qu’elle recevrait soit attribué à sa partenaire. D’autant que c’était peut-être la seule occasion qu’elle aurait de rattraper ce qu’elle avait fait.
Non, il fallait qu’elle se mette avec quelqu’un d’autre. Et alors qu’elle se disait ça l’apprenti qu’elle avait vu plus tôt se dirigea vers elle.
Oh, non. Non, non, non, elle ne ferait pas équipe avec un être si pathétique.
D’un autre côté… Ca lui permettrait certainement de briller. Elle le toisa d’un regard perçant, croisant les bras en s’appuyant sur le mur derrière elle, une jambe croisée sur l’autre.
« Hé bien, pourquoi pas. J’ai toujours su apprécier la nouveauté, et j’imagine que collaborer avec quelqu’un de… ton calibre ne me fera pas de mal. » Bien sûr les premiers mots à lui être venus ne pouvaient pas être tournés au compliment, c’est pourquoi elle avait finalement décidé de la flatterie. On pouvait toutefois sentir une pointe d’ironie au fond de sa voix.
Rien de personnel, simplement tout ce qui n’était pas Humain ou Sith n’avait pas le même intérêt pour elle que le reste.
D’un geste du menton elle désigna Yawto.
« Nous allons également nous allier à lui. Je le connais, il devrait être un bon élément pour notre groupe. »
Ou au moins un pas trop mauvais.

Elle se décolla du mur et commença à s’approcher du Zabrak aux airs faiblards. Il n’avait rien à voir avec une certaine autre personne de sa race que Síle ne nommerait pas. Shraa. Elle pensait totalement à Shraa.
Elle s’arrêta devant lui finalement.
« Tu viens avec nous, » annonça-t-elle d’un ton autoritaire.
Non, il n’avait pas le choix. De toute façon ce n’était pas comme si les propositions allaient lui pleuvoir dessus.
Il ne leur manquait plus qu’une quatrième personne.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wed'lek
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 88
Âge du perso : 22
Race : Twi'lek
Binôme : Apprentie de Darth Senjak

Feuille de personnage
Activité actuelle: Apprentie de Darth Senjak
HP:
34/78  (34/78)
PF:
52/72  (52/72)

MessageSujet: Re: Chasse à l'homme chez les Siths: Recrutement.   Mer 15 Mar 2017 - 13:29

La Twi’lek avait été la première à rentrer dans la salle, isolée dans son coin elle serait lentement les dents. Se rappelant encore les paroles du médecin qui lui annonçait ce qui lui avait brisé le cœur avec plus de force que jamais. Elle avait perdu l’enfant. L’enfant de son amour. Et les responsables étaient une Sith et un Jedi : Ysanne et Joclad… Tant de haine lui avait donné un regard encore plus acéré qu’avant. Dans sa rage elle s’était fait limer les dents. Elle avait perdu le fruit d’un amour, alors elle détruirait ceux qui la menaçait l’Empire, lui et elle. Les apprentis rentraient peu à peu, chacun ne lui accordant aucun regard, tant mieux. Son respirateur, en plein milieu du torse, aspirait de l’air à un rythme plus soutenu, agrémentant les blablas d’un léger bruissement de ventilateur. Puis vient le tour des Seigneurs Sith, comme à son habitude Wed’lek s’inclina légèrement, du respect et de la crainte lui voilant un peu le cœur. Ils parlèrent des traîtres et sa haine se s’en retrouva que gonfler encore plus. Mais elle devait garder la tête froide, ne rien faire de stupide. Des équipes ? Une bonne idée, et puis elle savait qu’elle allait devoir accomplir sa mission. Il fallait juste qu’elle trouve quelqu’un qui accepterait.

- Wed'lek. Je ne sais pas si je suis ravie de te voir en vie ou pas, mais tu es l'une de celles dont je connais la valeur pour t'avoir affronté pendant le Tournoi des Apprentis. Que dirais tu que l'on mène cette chasse ensemble ?
 
La bleutée se tourna lentement vers celle qui avait participé au meurtre de son enfant, laissant le trou du respirateur apparaître bien en vue face au monstre qui lui faisait face. La haine éclairait son regard, et surement que son aura d’hostilité était suffisamment grande pour que certains apprentis se tournent vers eux.
 
-Ysanne. Félicitation pour ta victoire, je regrette de n’avoir pu y assister.
 
Ses lèvres n’avaient pas bougé, une voix froide et mécanique était sortie de son torse. Une modification nécessaire car l’apprentie lui avait irrémédiablement blessée. Un sourire léger apparut sur son visage, mais seul un aveugle aurait pu voir une expression de sympathie. Mais la Twi’lek n’était pas idiote, la métisse lui avait prouvée sa valeur en la battant à la loyale, enfin, selon la traduction Sith.
 
-J’accepte, tes talents nous serons utiles.
 
Quelques apprentis semblaient bien trop nerveux au goût de l’ancienne, mais cela ne voulait rien dire. La méfiance était le meilleur moyen de survivre ici, mais quelque chose n’allait pas. L’académie était grande, les cachettes ne manquaient pas, la tâche risquait d’être longue, très longue, trop longue. Mais c’était un ordre qu’elle ne pouvait pas refuser. Mais être en équipe ne lui plaisait pas. Pas qu’elle méprisait ceux qui l’accompagnait, mais elle préférait la solitude à la sociabilité. Les liens sont la porte ouverte aux faiblesses et moins de liens la Sith aurait mieux cela se passerait. Mais pire que tout, elle allait faire équipe avec cette tueuse, cette monstruosité, la victime de sa vengeance prochaine.  Elle s’avança vers elle et lui chuchota doucement.
 
-Un jour je te rendrais ce que tu m’as offert, en attendant j’ose espérer que nous saurons travailler ensemble.
 

Ironie suprême quand celle qui disait cela était celle qui haïssait le plus ce partenariat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lloyd Hope
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 228
Âge du perso : 32 ans
Race : Hapan
Binôme : Bras droit de Darth Laduim
Amant de Mat'aenna

Feuille de personnage
Activité actuelle: Fait ses preuves sur Lorrd
HP:
81/90  (81/90)
PF:
64/84  (64/84)

MessageSujet: Re: Chasse à l'homme chez les Siths: Recrutement.   Lun 27 Mar 2017 - 14:46

Dans cette minuscule chambrée, aucune fenêtre. L’écran bleu d’un datapad était la seule source de lumière, qui permettait à Lloyd, allongé sur sa couchette dépouillée de tout élément de confort, de deviner les contours de la porte de métal. Il n’arrivait pas à la quitter des yeux. Pourquoi s’attendait-il toujours à tout instant à ce que quelqu’un la défonce pour venir le tuer ?

Il s’était passé plus de choses en quelques jours qu’en deux années auparavant. Et Lloyd s’était retrouvé de nouveau dans une cellule de l’Académie de Korriban. Lui qui pensait ne plus jamais y remettre les pieds. Lui qui pensait qu’il aurait préféré mourir plutôt que d’être de nouveau ici. Et pourtant… Onze ans après la terrible attaque du Temple d’Ondéron… Il était bien là. De retour. Pour Mat’. Pour la retrouver vivante. Pour la rendre à sa liberté en abandonnant la sienne. Comprendrait-elle un jour quel sacrifice il avait fait pour elle ? Il avait cru qu’elle ne l’en aimerait que davantage, il avait cru tellement fort que…

Tac, tac, tac.

Le Hapan bondit sur ses pieds. C’était davantage un réflexe de panique qu’une promptitude à répondre à un ordre, mais il comprit dans la seconde suivante que ce n’était pas une menace. A priori. Juste quelqu’un qui frappait à sa porte. Il ouvrit pour se retrouver face à cette femme, arkanienne visiblement, au teint blafard et au ton professionnel. Un ordre de Darth Laduim.

Oui, mon Maître.


***



--------Quinze minutes plus tard, centre d’entraînement.

Lloyd jetait des regards discrets autour de lui. Darth Laduim s’exprimait avec concision, tandis que lui détaillait les visages, les attitudes, les accoutrements. Il ne reconnaissait personne. Qu’étaient devenus tous les apprentis de son temps ? Etaient-ils tous morts au combat ? Il y avait de fortes chances. De son temps – une autre époque, celle de Darth Orn – les aspirants Sith rivalisaient d’arrogance, de témérité, de stupidité même. Les temps avaient bien changé : les tenues étaient sombres, aucune attitude grotesque. La déférence envers les maîtres était palpable. C’était rassurant… Et effrayant à la fois.

Le Hapan s’intéressa à l’holo qui venait d’être diffusé. On n’y voyait guère qu’une silhouette humanoïde encapuchonné. Etait-il possible que ce suspect même fût parmi eux ? L’hypothèse n’était certainement pas à écarter. Il faudrait se méfier de tous…

Former des équipes.

L’espace d’une demi-seconde, le visage de Lloyd se renfrogna. Il n’était pas doué pour les équipes. Force était pourtant d’admettre qu’en solo… Il ne se considérait pas véritablement bon non plus. Toute la perspective de cette mission, de toute manière, le faisait frissonner : soit il était mauvais, et alors Darth Laduim serait insatisfait. Soit il était bon, et alors il tomberait certainement sur un être à achever, ce qui était encore loin d’être facile après toutes ces années à tenter de désapprendre la violence.
Mais il était inutile de réprimer sa nature : en quelque sorte, il était un monstre, et Darth Laduim n’avait fait que lui offrir une tanière où survivre dignement. La dette qu’il avait envers lui, pour avoir retrouvé Mat en vie, ne lui laissait de toute façon aucun choix : il allait accomplir cette mission avec tout le dévouement dont il était capable. Comme chaque mission désormais.

Un étrange ballet commença. Certaines équipes semblaient naître de l’évidence. Des gangs plus ou moins assumés se rassemblaient. D’autres étaient plus hésitants. Lloyd, lui, se contentait d’observer ; il finirait certainement avec ceux qui, comme lui, n’avaient guère beaucoup d’informations sur les autres apprentis pour vouloir parier sur un partenaire ou un autre…

… mais c’était sans compter l’intérêt que lui porta d’emblée une créature à la carrure massive, augmentée probablement par cette fourrure touffue qui la recouvrait entièrement. Le Hapan resta brièvement interdit. Ses exploits ? Il ne savait même pas que son rôle dans les affaires passées de l’Académie était connu. Serait-il considéré d’emblée comme un traître ? Visiblement, non…

Il acquiesça silencieusement pour donner son approbation, le visage fermé, comme s’il avait réfléchi intelligemment à la question. En réalité, à l’inverse, il ne connaissait rien du cathar. Mais le fait que celui-ci le percevait comme un élément prestigieux ne pouvait que lui être utile. Rapidement, un autre duo se joignit à eux : une Togruta, plus petite de taille que lui mais qui s’exprimait avec une arrogance hautaine, et un dévaronien tout aussi petit de taille, silencieux et qui semblait suivre la Togruta comme son ombre.

- Lloyd Hope, se présenta Lloyd sans émotion. Apprenti de Darth Laduim. Vous êtes ?
- Lohna Naal, apprentie de Darth Eskemoth, énonça l’apprentie de son ton claironnant, comme pour contrer le prestige de l’un par le sien. Et lui, c’est Vartt. Juste Vartt.

Le ton condescendant devait probablement signifier que le dévaronien n’avait encore aucun Maître. Apparemment, même son nom de famille était insignifiant. Lloyd fit un signe de tête, signifiant qu’il avait compris, avant de lever les yeux vers la créature imposante à ses côtés : le cathar. Les deux nouveaux arrivants suivirent son regard, ne pipant mot devant la musculature de la créature. Il serait très certainement la force brute de leur équipe… Mais aucun d’entre eux ne semblait véritablement le connaître.

- Et ton copain, c’est… ?

Visiblement, ces deux-là pensaient que le cathar et lui se connaissaient déjà. C’était faux, mais Lloyd ne fit rien pour corriger leur pensée. Plutôt, il attendit que ce dernier se présentât de lui-même.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysanne Ha'mi
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 427
Âge du perso : 20 ans
Race : Métisse Falleen ~ Arkanienne
Binôme : ~Ancienne Apprentie de Darth Ynnitach

~Pressentie pendant un temps pour devenir l'apprentie de Darth Valeras

~Ancienne apprentie de Darth Araya (décédé)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
67/71  (67/71)
PF:
52/72  (52/72)

MessageSujet: Re: Chasse à l'homme chez les Siths: Recrutement.   Ven 31 Mar 2017 - 18:03







______L’accueil de la Sith était aussi froid que le respirateur en partie métallique qu'elle arborait à présent au niveau de la poitrine. Je ne suis pas la seule à le remarquer et quelques Apprentis proche de nous deux s'écartent lentement au cas où le face à face ne dégénère. Je ne m'étais de toute façon pas attendue à ce que la Twi'lek soit ravie de me voir, et c'est avec un sourire satisfait de ma performance que je fais face à ses félicitations.

" Merci, mais je suis certaine que tu peux trouver les retranscriptions holographiques dans les archives impériales. Ou bien questionner ta Maîtresse qui était sans doute dans les tribunes. "


______La pique que je viens de lui offrir n'était sans doute pas utile, mais c'était une façon de répondre à son attitude. L'une comme l'autre ne sommes pas dupe, elle m'en veux et se vengera dès qu'elle en aura l’occasion, alors autant lui faire comprendre que je ne suis pas née de la dernière tempête de sable ! Cependant, comme je me l'étais doutée en venant la questionner au sujet d'un partenariat, Wedl'ek accepta mon offre avant de briser la distance qui nous sépare afin de me gratifier de quelques mots que moi seul peux entendre. Laissant un doigt glisser contre le mécanisme qui lui sert à respirer à présent, je réponds tout aussi bas.

" Mais j'y compte bien Wed'lek et je me ferai un plaisir de te montrer que tu n'en es pas capable... Mais en attendant ce jour, trouvons nous deux compagnons afin de compléter notre quatuor. "


______Passant à côté de la Sith je détaille du regard les personnes présentes à le recherche des parfaits candidats. Plusieurs noms et visages me passent en tête sans en trouver les propriétaires avant d’identifier les jumeaux fijrs. De mon âge, ils avaient intégrés l'académie bien avant moi et étaient connus de la plus part des Apprentis de mon âge comme de véritables terreurs qu'il ne valait mieux pas se mettre à dos. J'ai par ailleurs eut bien de la chance qu'ils ne fassent pas partis de ceux qui me maltraitaient à cette époque. Bretteurs hors pairs, leur talents pourraient nous êtres utiles et c'est en faisant signe à Wed'lek que je me dirige vers eux, la laissant me rejoindre avant de les accoster afin de lui parler à elle seule en premier.

" Que penses tu des jumeaux Fijrs ? Ils pourraient nous êtres utiles, ils connaissent les lieux depuis plus longtemps que nous et sans doute qu'ils ont déjà parcouru certaines caches qu'on ne suspecte même pas dans leur jeunesse. "

______Me stoppant devant les deux jeunes Farghuls j'attends la réponse de Wedl'ek et lui laisse le soin d'engager la discussion et de conclure l’alliance.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khotemmeli
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 23
Âge du perso : 21 ans
Race : Cathar

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
78/78  (78/78)
PF:
56/56  (56/56)

MessageSujet: Re: Chasse à l'homme chez les Siths: Recrutement.   Lun 3 Avr 2017 - 11:16

Il y avait les taciturnes et les Miss et Mister Académie. Il y avait les apprentis faisant parti du mobilier et les petits nouveaux dont l'attrait pour la Voie Sith s'apparentait plutôt à un effet de délinquance. Il y avait les érudits aux becs, poils, griffes, doigts ou écailles maculés de poussière qui passaient le temps entre deux présentations en énumérant d'ancien paragraphes sur la Force appris par cœur et il y avait les fantassins doués, jaugeant en silence leur propre force et les avantages de leur position si un combat général et orgiaque s'engageait entre tous les étudiants de la salle. Il y avait les calculateurs en herbe semés dans le même champ que ceux qui vivaient à la minute et n'avaient aucunement réfléchi à ce qui allait se passer une fois les duos formés. Il y avait les affectés, les ténébreux et les joviaux, les sociopathes et les amoureux, jetant des coups d'oeils discrets parmi la foule. En définitive, la salle d'entraînement réaménagée de l'académie Sith ressemblait véritablement à n'importe quelle salle de cours en majorité parcourue par des adulescents dans n'importe quelle planète de n'importe quel système de la Galaxie. A la légère différence que beaucoup parmi les récipients de force qui se pressaient les uns contre les autres en faisant attention de ne pas se briser n'aurait pas hésité plus d'une seconde à plonger un poignard dans le cœur de leur plus proche voisin si l'un des Seigneurs en faction leur en avait donné l'ordre. Dans cet océan de rancoeurs et de puissances émotives, à dix mille lieus d'un calme et froid rassemblement de Jedis où les passions sont bannies, certains préféraient profiter silencieusement du nexus de Force et se laisser caresser par les vagues d'étincelles de puissance inconsciemment délivrées par une assemblée de flammes obscures plus ou moins réveillées.

Peu à peu des duos s'étaient formés, souvent sur les bases les moins stables du monde et l'on entendait des présentations fuser, parfois des menaces éclore sur un mode inchoatif et souvent des échanges chuchotés à propos de tel maître ou de tels techniques ou espèces que les apprentis se donnaient en commun. Il faut dire que dans un monde où l'hybris régnait, où très peu regardaient les autres pour un autre objectif que jauger leur force ou les mépriser, l'amitié était plus rare qu'un politique idéaliste. Pourquoi s'embêter à connaître le nom de son voisin si la seule information utile est la façon dont il découvre sa gorge lorsqu'il se met en garde offensive, et les faiblesses de son espèce par rapport à la mienne ? Malgré tout, sous l'oeil soudain silencieux des maîtres Laduim et Odium, toutes les inimitiés et beaucoup des pensées les plus machiavéliques semblaient avoir été enfouies. Certes, l'on se jaugeait mais l'on essayait surtout de donner bonne figure et Khotemmeli se rendit rapidement compte qu'il allait devoir suivre le pas. Lui n'était pas particulièrement sournois et pouvait même se montrer assez curieux quant à ses camarades d'apprentissage mais sa nature taciturne, associée à la rareté de son espèce dans les rangs des bures noires, en faisait ce qu'il appelait un « observateur perché », soit l'un de ces hommes qui, dans un groupe, est toujours le taiseux un peu à l'écart qui observe les autres s'échanger des informations et travaille ensuite avec elles sans les avoir demandées.

Avoir réussi à se trouver Hope pour compagnon lui semblait un bon début et il s'en félicitait encore dans son petit palais mental lorsque un second duo s'ajouta à l'originel, tel un paquet de deux Eve s'arrêtant en chasse neige au milieu d'Adam et Lilith en pleine discussion. Pour une entité qui, quelque fois dans le passé, avait été accusée de suprémacisme racial en tentant de purger sa zone de pouvoir de ce qui n'était humain, l'Empire Sith avait de beaux échantillons de la diversité galactique dans son académie. C'est une Togruta, un Dévaronien, un Hapien et un Cathar n'était pas le début d'une blague licencieuse de comptoir du fin fond de Taris mais bien l'état de départ d'un quatuor Sith dans une académie en pleine crise. Au sein de ce groupe, Khotemmeli vit apparaître deux choix possibles : être l'armoire à glace grognante qui croisait les bras derrière les trois autres en attendant de les trahir ou se présenter avec plus de vérité, dans la nuance de son honnêteté et de sa curiosité. Il n'avait pas encore tout à fait choisi lorsqu'il répondit aux regards interrogateurs :


- Khotemmeli. Ro-temmeli, répéta-t-il aussitôt, insistant sur le son en r oriental qui pouvait se lire comme un son en co à la lecture. Enchanté ajouta-t-il après un instant de réflexion, laissant apparaître une certaine hésitation sur la persona qu'il souhaitait emprunter pour le reste de cette mission. Apprenti de Gaysot Noanes. Savez vous ce qu'il va se passer maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yulpi Bepads
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 138
Âge du perso : 26 ans
Race : Gungan
Binôme : Tisjess, Sluissi ♂, Guerrier Sith (PNJ)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
74/78  (74/78)
PF:
42/72  (42/72)

MessageSujet: Re: Chasse à l'homme chez les Siths: Recrutement.   Mar 4 Avr 2017 - 7:34

Síle s'adossa contre le mur en croisant les bras et les jambes. Elle toisa Yulpi, son œil se faisant perçant. C'est Yulpi qui voulait l'analyser, mais les rôles semblaient inversés le temps de la rencontre. Yulpi n'avait jamais su en imposer par sa simple présence. Les gens qui ne connaissaient pas les aptitudes guerrières de la civilisation gungan – autant dire presque tous les habitants de la galaxie – ne poivaient se fier qu'à un physique svelte d'amphibien ne faisant peur à personne.

SILE – Eh bien, pourquoi pas. J'ai toujours su apprécier la nouveauté, et j'imagine que collaborer avec quelqu'un de... ton calibre ne me fera pas de mal.

Yulpi sentit bien l'ironie caustique. Síle parla neutrement du « calibre » de Yulpi mais il était évident qu'elle sous-entendait qu'il était faible et exotique. Elle avait envie de se moquer du Gungan et se retenait à peine.

YULPI – Tu ne vas pas le regretter, ne t'en fais pas.

Yulpi reprenait peu à peu de l'assurance. Après tout, le plus dur était déjà réussi : Síle venait d'accepter de faire équipe avec lui. Yulpi n'aurait jamais cru que ce serait si simple. Síle désigna d'un geste un autre Apprenti :

SILE – Nous allons également nous allier à lui. Je le connais, il devrait être un bon élément pour notre groupe.

Yulpi tourna la tête. C'était un mâle Zabrak, du nom de Yawto. La première fois que Yulpi l'avait vu en cours, il l'avait pris pour un Humain. Déjà, il avait des cheveux, même s'ils ne formaient qu'une sorte de crête aplatie, or Yulpi n'avait jamais vu de Zabraks avec des cheveux avant lui. Leur couleur violette était intriguante dans le sens où Yulpi avait noté que les races dotées de cheveux les avaient en général dans des variation de noir, de châtain, de blond ou de blanc. Il ne savait d'ailleurs pas à quoi cela servait, ces cheveux, mais il semblait que les races qui en étaient dotées ne le savaient pas elles-mêmes, c'est dire... L'autre trait physique qui expliquait que Yulpi n'avait pas tout de suite vu que Yawto était un Zabrak, est la discrétion de ses cornes : non seulement elles étaient très petites, mais en plus leur teinte sombre ne les faisait pas bien ressortir sur celle, plus grise, de sa peau.
Du peu que Yulpi avait cotoyé Yawto en cours, il l'avait trouvé apathique et donc peu intéressant. Il ne 'lavait jamais vu se battre et ne savait donc pas ce qu'il valait, mais pour un Zabrak, il avait une carrure assez frêle.

YULPI – Si tu le dis...

approuva Yulpi sans aucune conviction. Yawto avait l'air de ne même pas savoir ce qu'il foutait là. Il regardait tout autour de lui les équipes se former, sans aller vers qui que ce soit. Et personne n'allait vers lui, du moins jusqu'à ce que Síle le fît.

SILE – Tu viens avec nous.

Eh bien, voilà qui était autoritaire. Yawto ne semblait pas avoir le choix de refuser.
Il restait à voir si quelqu'un d'autre pouvait compléter l'équipe, mais Yulpi préféra éviter d'aller prospecter. En observant les autres Apprentis toujours disponibles, il suggéra simplement à Síle :

YULPI – On pourrait peut-être prendre aussi cette Zeltronne là-bas. Ou cette Humaine avec la cicatrice sur la joue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yawto Gust
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 108
Âge du perso : 23 Ans
Race : Zabrak

Feuille de personnage
Activité actuelle: Sur Korriban
HP:
6/71  (6/71)
PF:
28/72  (28/72)

MessageSujet: Re: Chasse à l'homme chez les Siths: Recrutement.   Dim 9 Avr 2017 - 19:22

Spoiler:
 


Qu'est-ce qui peut être pire que participer à une chasse à l'homme ? Former des groupes. Alors que tout le monde s'affairait à discutailler avec ses comparses de longue date, je jouais nerveusement avec un bout de mon écharpe. Le brouhaha de l'assemblée ne voulait pas s'estomper, et je commençais à me demander si je n'allais pas finir dans le groupe des boulets dont personne ne veut. Si, si, tu dois bien voir de qui je veux parler. Les deux / trois bouche-trous qu'on est obligé de prendre en dernier quand on forme une équipe de Grav-Ball. C'est pas comme si j'avais envie de finir comme ça, mais pour le moment, je ne faisais rien pour améliorer ma situation, mais heureusement pour moi, la "chance" était de mon côté. Ouais, on va mettre ça entre deux bons gros guillemets, parce que visiblement ça n'enchantait pas le Gungan qui accompagnait Síle de me prendre compter parmi leur groupe.

Le ton de l'humaine était autoritaire, et je ne comptais pas trop la contredire. Après tout, si elle ne l'avait pas fait je n'aurais certainement toujours pas bougé un pouce pour trouver ne serait-ce qu'un partenaire.
Sans lâcher mot, je me mettais à les suivre à la trace dans la salle, à la recherche de notre dernier acolyte. D'après ce que je pouvais voir, peu de groupes étaient déjà au complet. La plupart étaient en binôme, et je me demandais si ce genre de pratique était si optimal. En général, nous opérions à deux, et c'est pourquoi l'efficacité des groupes de deux était souvent accrue. Comme c'était un usage de l'Académie, de nombreux étudiants connaissaient très bien leurs partenaires. Mais dès que l'on devait s'associer à d'autres personnes, la cohésion du groupe était bien souvent amoindrie.

C'est à peine si le Gungan me calculait. Il finit par décrocher un mot, à l'intention de Síle. Il proposait entre deux élèves dont je ne savais pratiquement rien. Comme si elle attendait mon avis, la brune se tourna vers moi. Dans un élan de participation qui me demandait un effort titanesque, je finis par lâcher un haussement d'épaules à destination de l'humaine. Sans rire, j'aurai bien aimé participer à ce choix crucial concernant notre future nouvelle recrue, mais ce genre de choix me paraissait assez hypocrite. De toute évidence, chacun cherchait à obtenir les meilleurs éléments, et ne tiendrait jamais compte de la cohésion du groupe. L'individualité chez les Siths était vraiment une plaie qui n'était pas prête d'être soignée. Et puis dans tous les cas, quoi que je dise, ça changerait quoi.

Elle semblait bien comprendre que j'en avais pas grand-chose à faire, et elle venait à l'instant de comprendre que j'avais compris... Et ça, je l'avais remarqué à son regard sévère et lourd de sens qu'elle m'adressait sans un mot. Dans le but de ne pas générer un conflit inutile, je finis par argumenter :

« Si vous voulez vraiment mon avis, je serais plutôt pour la Zeltronne, vu qu'on a déjà une humaine dans l'équipe. Autant diversifier. »

Les "tensions", si on peut appeler ça comme ça, s'étaient enfin apaisées, et nous nous dirigions désormais en direction de notre future potentielle partenaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Síle Itorel
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 65
Âge du perso : 20 ans
Race : Humaine

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
0/64  (0/64)
PF:
39/72  (39/72)

MessageSujet: Re: Chasse à l'homme chez les Siths: Recrutement.   Mar 18 Avr 2017 - 11:13

Spoiler:
 

Le gungan semblait peu convaincu par le choix de troisième partenaire de Síle. Ca pouvait se comprendre, il était vrai que le Zabrak n’avait l’air de rien comme ça mais elle savait qu’il pouvait tirer son poids et c’était le plus important, tout comme elle avait déjà eu à collaborer avec lui en un sens. Elle n’était pas certaine qu’on pouvait qualifier une visite de temple comme de la collaboration, mais ça y ressemblait assez pour elle pour qu’elle puisse le vouloir avec elle.
Au moins elle savait que ce n’était pas avec lui qu’il y aurait un conflit.
Enfin il fallut choisir leur dernier élément du groupe.
Il commençait à ne plus rester grand monde et le choix était donc mince. Toutefois le Gungan – dont elle ne connaissait pas le nom se rendait-elle compte – pointa deux personnes du doigt. Une humaine et une Zeltronne. L’une comme l’autre ne payaient pas de mine mais ça ne signifiait en rien qu’elle n’était pas compétente.

Síle jeta un regard vers Yawto en attendant de voir s’il aurait un avis en particulier. Lorsqu’il remarqua – enfin – qu’elle attendait sur lui il se contenta de hausser les épaules.
La sith leva les yeux au ciel.
Ce n’était pas comme ça qu’ils allaient avancer.
A croire qu’il aurait préféré être n’importe où sauf ici. Ne se rendait-il pas compte de l’opportunité qu’une telle mission représentait ? Apparemment pas. Ce n’était pas très grave tant qu’il faisait sa part de boulot de toute façon.
Elle hocha la tête lorsqu’il se décida à participer. Bien, le message était passé.
« Je suis d’accord, ça nous permettra une meilleure combinaison de forces et de faiblesses. »
Après tout c’était tout l’intérêt d’être en équipe : les forces des uns compensaient les faiblesses des autres. C’était aussi certainement la raison pour laquelle ils avaient choisi de les mettre par groupe de quatre. Ils étaient encore tous des apprentis et il fallait donc de plus grandes compensation.
Restait à espérait que ce serait suffisant.

Lorsqu’elle arriva au niveau de la Zeltronne Síle lui jeta un sourire ravageur.
« Hey, que dirais-tu de te joindre à nous ? »
Cette fois-ci elle prenait le temps de poser la question. Elle n’était pas aussi attachée à l’idée de l’avoir dans l’équipe qu’elle l’avait été pour Yawto.
« Je suis sûre qu’avec toi parmi nous nous pourrons réussir à boucler tout ça en un rien de temps et qu’on dépassera facilement les autres équipes. »
Le Gungan n’était pas le seul à savoir complimenter.
« Je m’appelle Síle Itorel d’ailleurs, et toi ? »
De cette façon elle invitait tout le monde à se présenter subtilement, faisant croire par la même qu’elle avait déjà ces informations et qu’ils avaient commencé à suffisamment échanger pour présenter un groupe solide.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wed'lek
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 88
Âge du perso : 22
Race : Twi'lek
Binôme : Apprentie de Darth Senjak

Feuille de personnage
Activité actuelle: Apprentie de Darth Senjak
HP:
34/78  (34/78)
PF:
52/72  (52/72)

MessageSujet: Re: Chasse à l'homme chez les Siths: Recrutement.   Mer 10 Mai 2017 - 10:01

La bleutée laisse son regard trainer sur la jeune femme, de la haine brûlant dans tout son corps. Elle s’était emportée et elle le savait parfaitement. Du contrôle, c’est cela qui lui manquait. Aussi elle se contenta de tourner le regard vers les cibles de la métisse : Les jumeaux Fijrs. Un duo connu pour son ambition et sa tendance à se croire supérieur aux autres. Wed’lek tiqua un peu, elle n’aimait pas spécialement ces deux individus, mais il fallait faire avec : leur ambition les rendait manipulables à souhait.
 
-Tiens, tiens tiens… L’apprentie de notre chère dame noire et un rebut de perdant… On a besoin d’aide car on ne sait pas quoi faire ?
 
Un rictus moqueur naissait sur les lèvres des deux individus humains, difficile à distinguer l’un de l’autre. Celui qui se tenait face à Wed’lek s’avança, la toisant avec un mépris croissant. Oui, pour eux, tous les autres apprentis ne valaient guère mieux que du mépris... Et cela même si l'on était l'apprentie de la Dame Noire actuelle. 
 
-Alors ? On ne sait plus parler ?
-On ne serait pas dans cette situation, je me ferais un plaisir de te montrer ce que je sais faire. Mais actuellement nous n’avons ni le temps, ni les droits pour régler ceci. Effectivement nous avons besoin d’aide, que vous êtes les seuls à nous fournir efficacement. Acceptez-vous de compléter notre quatuor, sachant que votre prix sera le nôtre ?
 
Une lueur brilla dans leurs yeux. Wed’lek se fichait bien de ce qu’elle devrait payer, après tout tant qu’elle restait en vie, elle parviendrait à trouver un moyen. Les jumeaux s’approchèrent d’elles, avant de parler.
 
-Si nous acceptons, nous dirigeons l’opération, vous nous écouterez, nous obéirez et en cas de non obéissance, nous partirons de notre côté… Est-ce clair ?
-Parfaitement clair.
 
La voix robotique de la twi’lek avait empêché une possible réaction d’Ysanne. Face à ces individus, se mettre en position de faiblesse était bien le moyen le plus pratique pour survivre. Ils aimaient exercer leur pouvoir, ou du moins leur semblant de puissance, sur ceux qui leur paraissaient plus faibles. Amusé, les deux « chefs » du quatuor sortir de la foule, faisant signe aux deux femmes de les suivre. Ils fixaient la foule, cherchant dans les mimiques de chacun des apprentis autour, dans les relations qui commençaient à se nouer ou à se dénouer. Leurs yeux inquisiteurs semblaient glisser sur chaque personne présente, l'analyser puis passer à un autre. Ils feraient d'excellents Inquisiteurs Sith. 
 
-Bien, suivons maintenant ce qu’ils vont dire, puis nous partirons immédiatement. Observez et repérer les potentielles personnes mal à l’aise, soupçonneuse ou bien trop sur leurs gardes. Enregistrez leurs visages et nous verrons comment nous nous en occuperons.
 

La chasse allait commencer et déjà les jumeaux étaient affamés. Le sang allait couler encore une fois. Wed’lek en était certaine, mais de qui ? Elle ne saurait pas le dire. Elle se positionna avec ses trois compagnons et observa la salle d’un œil froid et sévère, immobile, son ventre gonflant au rythme des aspirations de son respirateur qu’elle affichait comme un trophée de sa survie. Que les traîtres se révèlent et ils tomberaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lloyd Hope
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
avatar


Nombre de messages : 228
Âge du perso : 32 ans
Race : Hapan
Binôme : Bras droit de Darth Laduim
Amant de Mat'aenna

Feuille de personnage
Activité actuelle: Fait ses preuves sur Lorrd
HP:
81/90  (81/90)
PF:
64/84  (64/84)

MessageSujet: Re: Chasse à l'homme chez les Siths: Recrutement.   Mer 17 Mai 2017 - 13:30

Khotemmeli. Ce n’était pas un grognement guttural d’une bête monstrueuse agacée par la question, visiblement, mais bien le prénom d’un être intelligent et doté de conscience. Malheureusement, ici comme ailleurs, les aliens souffraient – et parfois profitaient intelligemment – de préjugés séculaires et tenaces, et il paraissait donc presque incongru qu’une créature aussi imposante et velue que ce cathar s’exprimât avec une telle politesse. Il était enchanté, ce qui n’était pas pour rassurer, visiblement, la togruta et son acolyte qui restèrent interdits. Pendant ce temps le Hapan, lui, fouillait sa mémoire avec l’espoir bientôt déçu d’apposer sur le nom de Gasyot Noanes un nom, un grade, une histoire ou même une anecdote qui aurait pu lui indiquer la nature de ce maître inconnu. Mais rien ne lui venait. Ce manque total d’informations sur l’Académie le faisait se sentir terriblement vulnérable. Intérieurement, cependant, il savait qu’il devait survivre s’il voulait revoir Mat’.

Penser à la Twi’lek était pareil à de longues et fines aiguilles insérées lentement dans ses tempes, sa gorge, son estomac. Si elle voyait ce qu’il était devenu…

Il repoussa la désagréable pensée pour s’ancrer de nouveau dans l’instant présent, mais rien ne paraissait évoluer.

- Aucune idée, maugréa-t-il simplement en réponse au Cathar.

Il avait beau être l’apprenti de Laduim, cela ne lui donnait guère plus d’avantage. Les autres apprentis supposeraient peut-être qu’il mentait ; il n’en avait cure.
La togruta fixait le hapan avec des yeux perçants, comme si elle l’évaluait, le mettait à nu. La sensation était désagréable. Que croyait-elle voir ?

- Alors, fit-elle d’une voix forte, sur le ton du commandement. Comment nous organisons-nous ? Vartt n’est pas apte à diriger le groupe. Il nous faut être stratégiques pour être meilleurs que les autres.

Le dit dévaronien resta silencieux, les yeux rivés au sol. Lloyd se demandait ce qui lui faisait accepter pareil traitement.

- … Mais c’est un voleur hors pair, ajouta-t-elle comme si elle s’était rendue compte de son indélicatesse. Très discret, cela peut servir. Et vous, quelles sont vos spécialités ? Personnellement, je serai parfaite en tant que leader. Je travaille le domaine de la stratégie depuis mon arrivée ici. Je connais les lieux par cœur et le seigneur Eskemoth m’a introduite auprès des plus prestigieux personnages de cette Académie. Il dit que si je me maintiens à ce niveau, je rencontrerai bientôt l’Impératrice elle-même.

Vartt avait relevé des yeux remplis d’admiration. Agissant comme un miroir bienfaiteur, Lohna vit dans ces prunelles toute la lumière dont avait besoin son ego, et ne put empêcher un sourire de satisfaction d’étirer ses lèvres délicates. Puis elle toisa de nouveau Lloyd, qui se rappela qu’une question avait été posée.
Quelles étaient ses spécialités ? La mécanique, le pilotage et le retournement de veste. Rien qui ne fut très vendeur. Pourtant, Khotemmeli avait « entendu parler de ses exploits »… Quels exploits, au juste ? Le Hapan ne s’était jamais autant senti comme un imposteur. Il n’en laissa rien paraître.

- Je suis polyvalent, dit-il posément. Cela me convient que tu décides… A condition bien sûr que les ordres soient intelligents.

Lloyd eut une arrière-pensée, selon laquelle au plus tôt ils parviendraient à se débarrasser de cette jeune femme qui se ferait trop repérer, au mieux ils se porteraient. Si ça n’avait tenu qu’à lui, il aurait accompli les ordres de Darth Laduim seul. Mais les ordres étaient les ordres… Et ainsi, il avait trouvé une équipe.

Lohna sembla satisfaite, et ne chercha pas à faire parler Khotemmeli sur sa spécialité. Probablement supposait-elle que c’était évident : il était une montagne de muscles.

Première erreur de notre leader, songea distraitement le Hapan. Et qui était double : se fier aux apparences était prêter le flanc à l’erreur de jugement ; ne pas traiter de la même façon vos subordonnés était un terreau pour le conflit interne et donc l’inefficacité. Etait-ce si important qu’ils ne fussent pas performants ? Darth Laduim allait sûrement bientôt donner les récompenses prévues pour ceux qui trouveraient les traîtres… Mais y aurait-il des sentences pour les équipes qui feraient chou blanc ?

Le Hapan reporta son attention vers les deux Seigneurs qui les observaient en silence, ignorant la Togruta qui s’était lancée dans une analyse détaillée auprès de Vartt des différents groupes et de leur composition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4785
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: Chasse à l'homme chez les Siths: Recrutement.   Mer 17 Mai 2017 - 21:14

Les groupes mirent un peu plus de temps à se former qu'il ne l'avait espérer et si certains semblaient encore être en cours de formation, le Twi'lek souhaitait continuer espérant ainsi forcer la main à ceux qui se trouvaient encore seuls. À vrai dire le fait que les Apprentis présent aient choisi de prendre leur temps afin de choisir leur équipe était plutôt encourageant, puisque chaque quatuor avait prit le temps d'observer et de s'associer en fonction des habilités de chacun. Une idée qui plaisait au Seigneur Laduim, même s'il se demandait si certains agencement étaient véritablement optimaux.

Le quatuor rassemblant Ysanne Ha'mi, Wed'lek et les deux jumeaux Fijrs étaient par exemple une parfaite représentation de cette question. Les jumeaux Firjs étaient connus depuis longtemps comme des êtres au comportement hautin qui n'aimaient qu'eux et qui n'avaient de considération pour personne d'autre. Leur duo avec Ysanne Ha'mi pouvait poser problème, tout particulièrement depuis que celle-ci avait gagné le Tournoi des Apprentis et qu'elle ne cachait plus sa supériorité vis à vis des autres Apprentis.

Jetant un œil aux autres groupes formés, le Seigneur Sith fut plutôt satisfait de voir que son apprenti avait déjà réussi à intégrer une équipe pour le moins équilibré. C'était sans doute la clé du succès de cette opération, des groupes pouvant fonctionner ensemble sans que leurs membres ne cherchent à se confronter afin de savoir qui était supérieur à l'autre.


" Très bien, à présent que les groupes sont formés en grande partie, je vais vous exposer comment cette chasse à l'homme va se passer. Chaque groupe va choisir une zone à inspecter dans les moindres recoins à la recherche d'indices pouvant nous offrir l’identité du traître de ses complices. Afin de vous aider je vous fais parvenir l'holo de surveillance sur vos datapad respectifs, ainsi qu'une nouvelle apparition de l'homme que l'on vient de me faire parvenir. Celle-ci date d'il y a moins d'une heure devant le poste de surveillance à l'entrée de l'académie, nous pouvons donc vous certifier que le traître est toujours entre les murs de notre institution ! "

Tapotant sur son datapad, le Seigneur Sith transféra les deux holo tout en continuant.


" Il serait bon qu'un groupe se rende à la rencontre du Seigneur Xiltos qui épluche en ce moment même les différents holo dans le post de sécurité afin de voir si vous pouvez avoir plus d'informations sur la personne avec qui notre inconnu apparaît sur ce dernier holo. Pour les autres groupes vous allez vous répartir le reste de l'académie. Disposez... "



~~~~~~~~


La première phase de l'animation est terminée puisque vous avez tous un groupe. Pour ceux qui doivent encore finir d'introduire vos PNJ ou réagir à leurs remarques, vous pouvez le faire sans mal dans les premiers posts de la seconde phase qui s'en vient !

La seconde phase de l'animation va être une phase d’enquête, chose plutôt nouvelle sur le forum. Comme vous êtes un nombre de joueurs réduit à participer à cette animation, par rapport aux évents habituels, c'est une parfaite occasion de tester un nouveau système de jeu qui va vous faire réfléchir au moins autant que nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chasse à l'homme chez les Siths: Recrutement.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Chasse à l'homme chez les Siths: Recrutement.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force :: Zone RP - Ordre Sith - Korriban :: Académie Sith :: Centre d'Entraînement-