La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Entre amateurs d'art [PV Grendo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lana Anthana
Sénateur
Sénateur
avatar


Nombre de messages : 907
Âge du perso : 30 ans
Race : Umbarane
Binôme : Tess Ghornwell

Feuille de personnage
Activité actuelle: Vice-chancelière
HP:
54/60  (54/60)
PF:
84/84  (84/84)

MessageSujet: Entre amateurs d'art [PV Grendo]   Mer 8 Fév 2017 - 20:05

HRP : Se déroule avant l'event X - L'attaque de Dubrillion

Lana sortit de son speeder limousine, et se retrouva aussitôt encerclée par la foule, assourdie par les cris et les exclamations venant de toutes parts. Il y avait des centaines de personnes de part et d'autres de l'allée centrale, qui s'agitaient dans tous les sens et se poussaient les uns les autres pour mieux voir les personnes qui passaient à travers l'étroit couloir qu'ils formaient. Il y avait de quoi attirer les foules : il s'agissait de la première ouverture d'une des plus grandes galeries d'art de Coruscant. Si la culture et l'art n’intéressaient pas forcément le citoyen lamba, ce dernier était en revanche bien plus attiré par tous le gratin. Toutes les personnalités en vue de la capitale avaient été invitées, que ce soit des stars de l'holo-cinéma, des athlètes de haut niveau ou encore des politiciens.

Lana avait reçu une invitation, bien évidemment. Elle travaillait beaucoup son image de marque, et faisait le plus possible pour apparaitre en publique. Il fallait que le peuple sache qui elle était. Il fallait que le peuple la soutienne. Elle se laissa rapidement prendre au jeu de la foule et des journaliste. En général, les gens l'appréciait, et pour cause : en publique, Lana était une personne avenante et volubile. Son histoire plaisait, petite umbarane anonyme issue du peuple, propulsée dans la royauté mais n'oubliant pas ses racines modestes. Elle ne manquait pas une occasion pour une interview, une oeuvre de charité, ou un bain de foule, même dans les quartiers pauvres. Beaucoup de ces collègues sénateurs avaient du dédain pour le bas peuple. Lana avait le même, mais affichait une image publique cohérente qui affirmait le contraire.

Elle serra des mains, signa des autographes, et prit même un peu de temps pour répondre aux questions des journalistes. Elle faisait très attention aux relations avec ces charmants fouilleurs d'ordures, et se montrait en général très généreuse en informations avec eux. Elle savait que son image passait beaucoup par ce qu'il raconterait d'elle ensuite, et jouait donc avec plaisir sur leur terrain. C'était presque usant à force de paraitre agréable et volontaire, alors que certains la poussaient presque à leur enfoncer leur caméra dans l'arrière train (et dans le sens de la largeur). Heureusement, l'umbaranne était patiente avec eux. Elle avait accompli le même travail de popularité sur Kuat, sa planète, et elle commençait à avoir l'habitude. Le fruit de cette longue tâche serait plus long à venir à l'échelle de la République, mais elle commençait déjà à porter ses fruits.

Malgré l'utilité de cet exercice de communication, elle était là pour affaire. Elle avait tiré quelques ficelles pour avoir un ticket supplémentaire, et avait convié Grendo S'orn à cet évènement unique. Ce n'était pas tous les jours qu'on ouvrait des galeries d'art de cette prestance, et elle savait le neimoidien féru de culture. Officiellement, elle souhaitait partager un moment de détente avec lui, entre amateurs d'art (et de luxe), mais tout deux savaient pertinemment qu'une grande partie de la conversation tournerait autour de la politique et non de culture. C'était également pour cela qu'elle avait attiré sa proie ici. Elle souhaitait l'éloigner de son terrain de prédilection du Sénat. Peut être cela pourrait-il le déstabiliser un peu, car beaucoup de sénateurs n'aimaient pas les bains de foules avec la populace, ou même tout simplement les lieux publiques. Ou peut être pas. Les stratagèmes de Lana ne fonctionnaient pas à tous les coups, mais ils valaient le coup d'être tentés.

Elle prit quelques dernières poses pour les journalistes, salua la foule avec un grand sourire enjôleur, puis rentra enfin dans la galerie d'art en elle-même. Même si beaucoup de personnes avaient été invitées, la foule était considérablement moins compacte que dehors. L'intérieur était frais et sombre, chaque œuvre bénéficiant de son propre éclairage pour la mettre en valeur. La semi-obscurité permet à Lana de se défaire de ses grosses lunettes noires de protection. Ses yeux délicats, deux petits globes brillant comme ceux d'un chat, ne supportaient pas la lumière du soleil. Même la semi-pénombre était un peu trop éclairée à son goût, elle s'en accoutumerait sans trop de désagrément. Elle préférait largement cela à retrouver ses lunettes... Elle confia l'accessoire à l'unique membre présent de sa suite sénatoriale, un de ses telbuns qui la suivait pour l'instant sans piper mot.

Lana s'étira un peu, puis se mit à rôder près de l'entrée, attendant que son invité daigne enfin se montrer. A moins qu'il ne soit déjà à l'intérieur ? Elle comptait beaucoup sur cette entrevue pour apprendre à connaitre S'orn, et avait fait des efforts considérables pour lui paraitre charmante. Il lui fallait si possible rentrer dans les petits papiers du président du FLR, qui commençait à avoir le bras sacrément long. Même si Lana était plus ou moins dans le camp de la chancelière, cela ne l'empêchait pas de placer quelques uns de ses interêts ailleurs... Lana aimait cultiver son image de sénatrice impartiale pouvant dialoguer avec tous. Même si cela l'empêchait d'avoir une influence très importante, cela lui évitait aussi les défaites écrasantes. Elle préférait de toute manière faire agir son influence de façon plus personnelle, plus insidieuse...

Elle portait une longue robe noirs, brodée d'un savant entrelacs de fils de soie mauve formant les armoiries de Kuat sur sa poitrine et le bout de ses manches. Des pierres précieuses agrémentaient le vêtement aux endroits les plus appropriés, aux poignets et à la taille, dans un tel travail de tissage et d’orfèvrerie que cette robe aurait pu être une des oeuvres de la galerie. Plus que tout, cette robe avait été faite sur mesure pour respecter le protocole de Neimoidia : il s'agissait précisément de ce qu'il fallait porter pour une non-neimoidienne afin de paraitre élégante envers un neimoidien. Lana trouvait la coupe du tissu assez horrible cependant, tout comme la texture du tissu, même si elle se garderait de le dire...

Bon, où était ce maudit crapaud ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grendo S'orn
Sénateur
Sénateur
avatar


Nombre de messages : 356
Âge du perso : 56 ans
Race : Neimoidien

Feuille de personnage
Activité actuelle: Ministre de la Sécurité Intérieure et des Libertés Publiques
HP:
56/56  (56/56)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Entre amateurs d'art [PV Grendo]   Jeu 16 Fév 2017 - 17:49

Passionné par l'art visuel sous pratiquement toutes ses formes, Grendo S'orn était tout simplement ravi de pouvoir participer à cet événement. L'ouverture de l'une des plus grandes galeries d'art de la capitale avait attirée bon nombre de badauds et de journalistes qui s'affairaient devant l'entrée du bâtiment. L'arrivée du Neimoidien ne passa certes pas inaperçu. A peine avait-il mis un pied en dehors de son speeder limousine que plusieurs caméras de médias locaux immortalisaient l'instant. S'orn n'appréciait pas particulièrement les bains de foule. Le fait d'être trop exposé le rendait mal à l'aise, surtout depuis l'assassinat du Chancelier Scalia. Si on avait pu tuer un homme tel que lui, dans un lieu aussi sécurisé que le Sénat de la république, éliminer un sénateur lambda à la sortie de sa limousine serait un véritable jeu d'enfant.
Entouré par son chef de la sécurité et par quatre neimoidiens sur le qui-vive, Grendo serra quelques mains au passage, répondit à deux-trois questions politique aux journalistes toujours friand de la moindre parole à interpréter à leur avantage dans le but de faire les gros titres, puis il entra dans l'énorme structure, quelque peu satisfait de son arrivée.

Aussitôt son ticket remis à cette potiche de réceptionniste blonde à forte poitrine, le Neimoidien congédia ses gardes de sécurité, ne gardant près de lui que Xiao Katarn, responsable de sa sécurité rapprochée qui ne le quittait que très rarement. L'individu était réellement prêt à prendre un tir de blaster pour sauver la vie du politicien ce qui n'était pas pour lui déplaire. Après tout n'était-il pas devenu le Président du Front Libéral Républicain en écrasant de nombreux adversaires sans une once de pitié ? A présent, Grendo S'orn avait une multitude d'alliés mais aussi et surtout beaucoup d'ennemis. Certains étaient même très riches et puissants. Engager un assassin pour mettre un terme à sa misérable vie serait une simple formalité pour ces gens là.

« Les lieux sont sûrs Sénateur S'orn. Mes hommes s'en sont assurés. » confia Xiao d'un air rassurant, Grendo à ses côtés ne prit nullement la peine de lui répondre et se contenta de saluer quelques visages connus. Plusieurs célébrités du grand écran étaient présentes aujourd'hui, la jet-set l'était également comme la superbe twi'lek Miss Ta'o, l'une des plus grosses fortunes de Coruscant. La jeune femme s'était lancée très tôt dans la conception de vêtement sur mesure jusqu'à devenir l'un des principaux fournisseurs du gratin coruscantii. Tout sénateur qui se respecte possédait au moins une tenue souvent hors de prix achetée dans la boutique nommée "Les Chiffons de Miss Ta'o".

« Sénateur S'orn, vous ici ! » s'exclama la jeune femme, une coupe de champagne à la main. Elle était en compagnie d'un groupe de personnes assez fortunés à voir leur accoutrement plutôt sophistiqué. Grendo était prêt à parier que la plupart d'entre eux ne possédait pas la moitié de la fortune de Miss Ta'o. Il ignorait le chiffre exact mais le Neimoidien savait de source sûr que la twi'lek valait plusieurs centaines de milliards de crédits. Une fortune qui attirait forcément de nombreux vautours.

« Miss Ta'o, ravi de vous revoir. J'ignorais que vous aimiez l'art, mais tout bien réfléchis votre présence est tout à fait logique. Vous êtes exquise ma chère, comme d'habitude. »

A ses mots la jeune twi'lek échangea un léger sourire gêné à son interlocuteur. Le duo se connaissait depuis bien des années, si bien que le dressing de Grendo ne comptait pratiquement que des tuniques tissées par la célèbre enseigne de Miss Ta'o. Ne dit-on pas, quand on aime on ne compte pas ? Le prix n'avait que peu d'importance, du moment que la tunique soit à la hauteur de l'individu qui les porte.

« Chers amis, je vous présente le Sénateur S'orn. » dit-elle en présentant chaque personne du groupe. Il y avait ici un banquier assez fortuné de Muunilinst, deux PDG d'entreprise du noyau, trois superbes mannequins accompagnés de leur agent dont les mains baladeuses n'avait pas échappé aux yeux du Neimoidien. Et plutôt que de le rejeter à chaque avance, ces magnifiques créatures se laissaient tout simplement peloter en publique. Comme quoi, pour quelques contrats bien payés, la promotion canapé ne déplaisait pas à tout le monde.

« Enchanté. Ravi de faire votre connaissance à tous. » il prit une coupe de champagne au passage d'un serveur puis leva son verre « Portons un toast, à cette magnifique soirée, que cette galerie d'art puisse jouir du succès qu'elle mérite. A la République, à vous Miss Ta'o, et enfin ... à vous chers amis. » et chacun leva son verre pour ensuite le porter à ses lèvres. S'orn était adepte de cette technique de socialisation. Porter un toast était la façon la plus évidente de se faire voir mais surtout entendre par son plus proche entourage « Excusez-moi de vous poser cette question, mais auriez-vous aperçu la Sénatrice de Kuat, mademoiselle Lana Anthana par hasard ? Il était prévu que je la retrouve ce soir mais je n'ai absolument aucune idée d'où elle se trouve. »

« Il me semble l'avoir aperçue tout à l'heure près du buffet. Doit-on s'attendre à voir Kuat rejoindre votre parti Sénateur S'orn ? » répliqua aussitôt la twi'lek intriguée et surtout fouineuse sur les bords.

« Nullement, à moins qu'elle n'en fasse officiellement la demande mais je doute que Kuat décide de se joindre à un quelconque mouvement. Je vois plutôt cette planète et sa représentante comme un électron libre vous comprenez ? Je ne peux juger une telle position, chacun est libre de ses choix. » lorsqu'enfin il aperçu à travers la foule, le visage de la jeune sénatrice de Kuat. Il ajouta : « Ah la voilà, veuillez m'excuser chers amis. Nous parlerons d'avantage plus tard. » puis il s'éloigna en direction de sa cible. Celle-ci portait gracieusement une robe de toute beauté réservée aux non neimoidiennes conformément au protocole très strict de Neimoidia. Grendo apprécia le geste et ne manqua pas de lui faire savoir d'entrée de jeu.

« Sénatrice Anthana, permettez-moi de vous informer que vous êtes splendide. Cette robe vous va à ravir ! » il la salua respectueusement, se privant bien de lui faire le fameux baise main que tout humain aurait fait dans de telles circonstances. Un neimoidien en revanche, ne touchait que très rarement ses interlocuteurs « Je tenais sincèrement à vous remercier de m'avoir fais bénéficier d'une telle invitation. Cette galerie d'art est une vraie mine d'or pour tout amateur qui se respecte. J'ai déjà pu observer deux sculptures d'art nouveau qui iraient parfaitement bien à l'intérieur de mon illustre manoir sur Neimoidia. Encore faut-il réussir à gagner l'enchère mais je ne me fais pas trop de soucis là dessus ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Anthana
Sénateur
Sénateur
avatar


Nombre de messages : 907
Âge du perso : 30 ans
Race : Umbarane
Binôme : Tess Ghornwell

Feuille de personnage
Activité actuelle: Vice-chancelière
HP:
54/60  (54/60)
PF:
84/84  (84/84)

MessageSujet: Re: Entre amateurs d'art [PV Grendo]   Ven 17 Fév 2017 - 22:14

Le Neimoidien finit enfin par se montrer. Si Lana se sentit vaguement insultée qu'il ait tapé un brin de causette au lieu de venir la voir directement, elle n'en montra rien. Elle préféra mettre ça sur la foule, qui avait tendance à happer n'importe quel individu. Elle même avait dû papoter avec plusieurs groupes de célébrités et de politiciens le temps d'attendre le crapaud. Tout ce qui était bon pour améliorer son image au lieu de gaspiller ses précieuses minutes... Elle aurait pu regarder les différentes œuvres d'art à la place, mais cela ne l’intéressait pas plus que cela. Si Lana avait une très bonne culture sur le sujet, qui revenait malheureusement régulièrement en soirée mondaine, elle ne s'y intéressait en vrai que très peu. Si elle avait quelques tableaux de luxes chez elle, c'était uniquement pour leur prix et leur prestige, pas pour ce qu'il y avait dessus.

Grendo la salua respectueusement, en complimentant sa tenue. Bon, premier bon point marqué. Elle devait en gagner d'autre à présent, et elle s'était réservé quelques atouts pour cela. Elle même s'inclina en retour, toujours selon le protocole neimoidien incroyablement strict, puis fit claquer sa langue pour imiter un croassement assez aigüe. Il s'agissait des salutations traditionnelles en Pak-Pak, la langue de son interlocuteur. Bien qu'assez grossièrement imité pour un neimoidien, c'était assez bien réussi pour quelqu'un qui n'avait aucun batracien dans son arbre généalogique. Lana s'était beaucoup entrainée pour réussir à produire ce son sans s'étrangler. Elle attachait une certaine importance à connaître quelques mots parmi les plus courants lorsqu'elle parlait à un officiel. Cela montrait qu'on s’intéressait à sa langue et à sa culture. Si certain s'offusquait de voir leur langue massacrer ainsi, les gens étaient en général flattés de l'effort et ainsi particulièrement indulgent. De quel côté se trouverait Grendo ?


- Ne me remerciez pas pour ce ticket, c'était un geste purement logique après tout. Qui d'autre que vous parmi nos collègues aurait pu savourer pleinement un tel évènement ? fit-elle avec un petit sourire en coin.

Lana avait, de part son expérience et ses origines umbaranes, un contrôle total sur ses expressions, la rendant très difficile à percer à jour. Ses yeux pâles, sans pupille, sans émotions, l'aidaient dans cette tâche, et permettaient ainsi de faire passer tranquillement ce petit mensonge.


Le Nemoidien se tenait devant elle, et ce n'est qu'à ce moment qu'elle se rendit compte du différentiel de taille. L'extraterrestre devait faire une vingtaine de centimètres de plus qu'elle, ce qui la forçait à pencher la tête en arrière pour le regarder dans ces grands yeux rouges de grenouille. Elle n'aimait pas du tout ça, mais voyait mal comment s'en plaindre. et puis cette saloperie de coiffe qu'il portait, qui le grandissait encore plus... Elle se sentait toute petite. Elle devrait s'en accommoder. Tout comme elle devait s'accommoder de sa propre tenue et de celle de son interlocuteur, qu'elle trouvait horribles. Bah, elle avait enduré bien pire, et cela ne l'empêchait pas de sourire devant le directeur du FLR.

- Puisque vous parlez d’œuvres d'art, j'ai un petit présent que vous pourrez, je suis sûr, évaluer à sa plus juste valeur, contrairement à tant d'autres incultes... Richard, s'il te plait.

Elle fit un signe à son Telbun, qui s'approcha, et sortit d'une petite boite le présent que Lana comptait offrir à son invité. il s'agissait d'une petit boule de plomb chromé de la taille d'un poing, posé sur son piédestal. Autour de ce globe, des dizaines de petites structures métalliques - triangles, barres, pyramides et parallélépipèdes - flottaient en suspension et se déplaçaient de façon indolente, comme en orbite autour de la sphère principale. Par quelques miracles d'ingénierie, et bien que les petits satellites ne changeaient jamais de trajectoire, pas un seul ne cognait les autres, tel un ballet théâtral parfaitement synchronisé. L'effet final était presque hypnotisant, mais on y retrouvait indéniablement la qualité de l'ingénierie Kuatie.

- Il s'agit d'une des plus récentes œuvres d'un jeune artiste, une étoile montante son Kuat. La galaxie toute entière entendra bientôt parler de lui, j'en suis sûre. Je ne puis malheureusement trouvé de place pour cette œuvre dans ma propre collection, aussi ai-je pensé à vous, comme nous allions nous rencontrer.

Et oui, c'était un peu le caresser dans le sens du mucus. Les Nemoidiens se considéraient, un peu à la façon des Hutts, comme des êtres supérieurs. Sans doute était-il habitué à la flatterie. Dans le doute, Lana préférait lui paraitre inoffensive. Et puis, ce cadeau n'était pas que pour appâter la grenouille. Un capteur sensorielle avait été installé à l'intérieur même de la sphère centrale. Les parois de plombs empêcheraient normalement sa détection par des moyens classiques, et il était impossible d'ouvrir l’œuvre sans la détruire totalement, chose qu'elle voyait difficilement de la part d'un tel amateur d'art. Il y avait de fortes chances que le micro ne capte rien d’intéressant, coincé dans une galerie poussiéreuse, mais qui ne tente rien n'a rien. Et si jamais le micro était trouvé malgré ses précautions... Et bien, elle avait sous-entendu que la sculpture lui était initialement destinée. Elle pourrait toujours dire que c'est elle qui était visée.

- J'espère que vous pourrez accepter ce modeste présent de la part d'une collègue. Considérez le comme un premier pas de ma part. Peut être est-il encore tôt pour parler d'amitié, mais j'essaie en général de nouer des relations cordiales avec les gens. Il est bien mal avisé de critiquer des gens sans les connaitre, comme le font nos collègues si fréquemment. Si vous voulez mon avis, toute négociation devient beaucoup plus facile avec un certain degrés de connaissances réciproques, d'empathie...

Oui, Lana préférait traiter en petit comité avec les gens. La connaissance réciproque n'était qu'une belle théorie, Lana ne lâchant que très peu d'information sur elle même en général. Cependant, une fois qu'elle avait compris comment fonctionnait son interlocuteur, elle savait trouver les bons boutons pour la pousser dans la direction voulue. Manipuler depuis les ombres, à l'abri des regards.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grendo S'orn
Sénateur
Sénateur
avatar


Nombre de messages : 356
Âge du perso : 56 ans
Race : Neimoidien

Feuille de personnage
Activité actuelle: Ministre de la Sécurité Intérieure et des Libertés Publiques
HP:
56/56  (56/56)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Entre amateurs d'art [PV Grendo]   Jeu 23 Fév 2017 - 17:53

La soirée battait son plein tandis que le duo commençait à faire plus ample connaissance. Le cadeau offert par la sénatrice de Kuat paraissait plaire au Neimoidien qui l'avait examiné sous tous ses aspects pour en comprendre le mécanisme, en vain. Cette sphère et ses dizaines de petites structures métalliques en rotation constante avaient quelque chose d'hypnotisant. Une pièce supplémentaire à ajouter à sa merveilleuse collection au sein de son Manoir de Koto-Si, sur Neimoidia, à moins qu'il ne préfère l'ajouter sur son bureau du sénat galactique ? C'était trop tôt pour le dire, il y réfléchirait plus tard, à tête reposée. Convaincu d'avoir reçu une pièce de premier choix de son homologue de Kuat, S'orn lorgnait déjà sur une peinture d'un gout plus ou moins criard. L'illustration représentait un gizka occupé de manger paisiblement dans une prairie verdoyante de Naboo. En tâche de fond, un léger couché de soleil qui donnait l'impression d'un certain relief à cette oeuvre qui ne manquait pas d'intéresser plusieurs curieux.

« Sénatrice Anthana, c'est un merveilleux cadeau que vous m'offrez là. J'avais moi-même un présent pour vous, en guise de remerciement pour cette chaleureuse invitation. Katarn, le coffre s'il vous plait. »

Il fît signe à son chef de la sécurité qui s'approcha, un petit coffret en bois taillé à la perfection entre les mains. Il l'ouvrit dévoilant une parure de bijoux en or parsemées de diamants et de rubis hors de prix. Un collier superbe qui dépassait à lui seul plusieurs milliers de crédits. Des boucles d'oreilles assorties pour compléter le lot. S'orn avait dépenser sans compter pour satisfaire cette représentante de la noblesse habituée du luxe.

« Ne sachant pas ce qui vous plairait, je me suis permis de demander conseil à mon épouse qui s'est tout de suite dirigée vers cette sublime parure. L'orfèvre qui l'a conçu est originaire de ma planète et seul les plus grosses fortunes de notre monde peuvent se permettre d'en posséder, ce sont des pièces uniques. En espérant qu'elles vous plaisent, madame la Sénatrice. Permettez que je vous aide à l'essayer, elle vous irait parfaitement avec votre tenue d'aujourd'hui. »

Ce n'était un secret pour personne, les Neimoidiens étaient pour la plupart riches à ne plus savoir quoi faire de leur argent. Si certains préféraient garder précieusement leur butin caché jusqu'à leur mort, Grendo, lui, faisait partie de ceux qui aimaient dépenser et plus particulièrement offrir. Offrir oui, mais pas à n'importe quel prix ni dans un but très altruiste. La générosité du Sénateur S'orn avait une limite à ne pas dépasser. Mais offrir une parure excessivement chère n'avait rien d'étonnant lorsqu'on connaissait les enjeux de telles rencontres qui semblaient anodines aux yeux du citoyen lambda. Un rendez-vous en dehors du Sénat Galactique entre deux politiciens était rarement désintéressé mais Grendo ignorait encore ce que la Princesse de Kuat comptait lui demander. Avait-elle besoin de son soutien dans un vote prochain ? Ou était-il question d'accords commerciaux potentielles ?

« Puis-je me permettre de vous offrir un verre ? Que vous ferait-il plaisir ? Vin d'Alderaan, Brandy Corellien, Gin Fizz ? »

Le Neimoidien accompagna sa jeune cavalière de soirée jusqu'au bar le plus proche. Celui-ci disposait de nombreux cocktails et d'une variété assez impressionnante de petits fours. S'orn ne se priva pas pour en déguster quelques uns discrètement afin de remplir son estomac bien trop vide à son gout. Que ne donnerait-il pas pour quelques copeaux de moisissures au lait de scarabée géant à se mettre sous la dent ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lana Anthana
Sénateur
Sénateur
avatar


Nombre de messages : 907
Âge du perso : 30 ans
Race : Umbarane
Binôme : Tess Ghornwell

Feuille de personnage
Activité actuelle: Vice-chancelière
HP:
54/60  (54/60)
PF:
84/84  (84/84)

MessageSujet: Re: Entre amateurs d'art [PV Grendo]   Ven 10 Mar 2017 - 12:30

Il s’agissait d’un échange de cadeaux. Le Neimoidien lui présenta un ensemble de bijoux d’un aspect luxueux. Lana récupéra humblement la boite. Comme si elle n’avait déjà pas assez de quincaillerie comme ça chez elle… En plus, a part avec cette tenue de protocole purement neimoidienne – qu’elle comptait mettre au feu une fois rentrée – elle voyait mal avec quel vêtement accompagner ces parures. Mais l’important n’était pas que ce soit joli, l’important était que ce soit gratuit. Et luxueux, bien évidemment. Elle pourrait toujours en faire don à une œuvre caritative qui la revendrait, histoire d’entretenir son image de personne généreuse.

Elle déclina aimablement l’offre du sénateur de l’aider à s’équiper de tout cet attirail, et se débrouilla seule pour placer le collier autour de son cou. Tout comme son interlocuteur, elle n’aimait pas trop qu’on la touche. Bien sûr, ses caméristes et ses amants ne comptaient pas, c’était un peu leur rôle que de s’occuper d’elle. Le collier lui parut extrêmement lourd, surchargé qu’il était d’or et de pierreries. Il était probablement adapté aux cous épais des Neimoidiens, mais Lana n’était pas Neimoidienne, et même pour une humaine elle était plutôt frêle. Elle jeta un rapide coup d’œil aux boucles d’oreilles, qui semblaient être exactement du même type, et préféra épargner cela à ses lobes. Comme beaucoup d’objets luxueux, cet ensemble ne paraissait pas vraiment pratique…


- Je vous remercie pour ce magnifique cadeau, fit-elle d’un ton chaleureux.

Elle suivit son interlocuteur le long des peintures et des différentes œuvres exposées, sans plus y prêter attention. Elle faisait plutôt gaffe à ne pas écraser des pieds avec ses petits mules de soirées à talon, et plus important à ne pas se faire écraser en retour, surtout qu’ils croisaient de temps à autres des membres d’espèces particulièrement volumineuses. Dans la semi-obscurité de la salle, entre les spots lumineux des différentes œuvres, les gens manquaient parfois d’aisance à se mouvoir. Avec tout ce gratin autour d’eux, ce n’était pas le moment de faire un faux pas (au sens propre, comme au figuré). Son interlocuteur la mena devant un petit bar laissé à disposition des convives, et lui proposa une boisson.

- Je ne bois rien, merci, répondit-elle doucement. Mais ne vous privez pas pour moi, ce serait dommage que de ne pouvoir profiter de ce bar.

Elle ne buvait pour ainsi dire quasiment jamais. Avec son manque d’habitude, et sa faible constitution, elle ne tenait pas vraiment l’alcool. En toutes circonstances, elle tenait à garder les idées claires et elle détestait perdre ses moyens en général. Par contre, elle encourageait les autres à le faire. Les langues se déliaient souvent sous l’effet de l’alcool, même à faible dose. Il n’y avait de petits profits, et même la plus petite allusion échappée pouvait fournir des armes à Lana. Elle dédaigna également les petits fours, son attention concentrée sur le sénateur. Ses yeux brillaient légèrement dans l’obscurité, sans le lâcher, sans même ciller une seule seconde.

- Comment se porte le FLR, sénateur S’orn ? J’ai cru comprendre que le parti gagnait en influence, débuta-t-elle, l’air de rien. Pourtant, personne n’est encore venu de proposer de rejoindre vos rangs… Dois-je en prendre ombrage ? Moi qui pensais pourtant avoir un certain poids dans la Rotonde, me voilà bien déçue…

Elle afficha une moue boudeuse. C’était bien sûr totalement faux. Elle s’en fichait pas mal que le FLR ne vienne pas la harceler, cela lui faisait presque plaisir au contraire. Après tout, elle cultivait une apparente neutralité soigneusement entretenue, ce n’était pas pour la faire voler en éclat en rejoignant un parti et à s’enfermer dans leurs idées. Cependant, elle souhaitait orienter Grendo dans la direction voulue. Elle voulait qu’il parle, qu’il se défende, qu’il se justifie. Au final, les discussions politiques qu’elle pourrait avoir aujourd’hui avec le Neimoidien l’intéressaient assez peu. Lana voulait juste analyser sa psychologie, son mode de pensée. Apprendre à le connaître, afin de mieux trouver ses faiblesses et savoir sur quels leviers appuyer pour lui faire prendre la direction qu’elle souhaitait. Lana était loin d’être la meilleure oratrice dans la Rotonde, mais elle était en revanche très douée lors des négociations en petits comités. Manipuler les gens dans l’ombre était sa spécialité, et il était beaucoup plus facile de le faire quand on comprenait mieux son interlocuteur, notamment en sachant exprimer une empathie que l’on n’éprouvait pas réellement…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entre amateurs d'art [PV Grendo]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Entre amateurs d'art [PV Grendo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Coruscant-