La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Au-delà de la couleur de l'Aura [PV Tess]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Samaël Akiam
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 154
Âge du perso : 13 Ans
Race : Chironian
Binôme : ///


Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
61/61  (61/61)
PF:
74/74  (74/74)

MessageSujet: Au-delà de la couleur de l'Aura [PV Tess]   Sam 28 Jan 2017 - 0:55

Guide.

Le rang de Samaël avait été rallongé pour une journée, puisqu'aujourd'hui en effet, il serait un Padawan Guide. A cette annonce, le torse du gamin s'était bombé de fierté, et ses yeux s'étaient illuminés de bonheur. Ses camarades l'avaient silencieusement traités d'imbécile, un regard avait suffit. Peu de jeunes appréciaient ce rôle sous-jacent, à celui, prestigieux des Jedis. Pas de feux de la rampe ni d'aventures extraordinaires... Juste se promener dans les couloirs en trainant un visiteur souvent courtois bien que peu intéressés. Un duo de circonstance, coincé dans le carcan des convenances. Pour le centaure néanmoins, c'était un orgueil que d'être le représentant des siens. De lui, dépendait l'image de l'Ordre qu'aurait la nouvelle venue, plus qu'un guide, il serait un ambassadeur.

Oh, le pré-adolescent en faisait sûrement trop, comme d'habitude, mais au moins il était motivé, s'éloignant du cliché de l'apprenti Jedi arraché à sa planète, parfois à une histoire sordide, blasé. Lui malgré quelques rencontres trop précoces avec le mal personnifié, avait su conserver sa joie, son innocence. Heureux en presque toutes circonstances, il était rare de voir le Chironinian s'attrister, il trouvait toujours le côté positif des choses. Cela faisait de lui un être aussi candide qu'agaçant, aussi protégé que vulnérable du monde, charmant quoique fatiguant. Bref, armé de sa belle mentalité donc, Sammy avait attendu avec une impatience inhabituelle que les cours finissent. Habituellement, il adorait la classe de biologie, et encore plus celle de littérature, et d'avantage encore celle d'entraînement avec la Force... Mais cette fin de matinée, en cet instant précis était une véritable torture.

Heureusement, la pendule eut pitié de lui et sonna finalement l'arrêt des cours. Samaël sauta sur ses 4 sabots, non sans seriner pour la quinzième fois à son voisin qu'il avait une mission de la plus haute importante. Comme il aurait aimé que Kolin soit aussi là pour lui expliquer de long en large son rôle, pas même pour se vanter, juste par pur enthousiasme. Bref, au moins, il gagnait du temps pour sa douche. Une fois propre donc, le jeune Jedi lissa sa toge sentant encore l'adoucissant et arrangea sa tunique. Il se dirigea ensuite vers l'entrée du Temple.

- Hum, Padawan Akiam, vous savez que l'invitée n'arrive que dans 20 minutes, n'est-ce pas ?

- Je sais, mais je voulais être à l'heure.

Après un moment interminable, l'apprenti sentit une aura différente s'approcher. Bon, il en avait senti un trentaine avant... Mais cette fois devait être la bonne, et il put confirmer sa pensée, lorsqu'en pointant le bout de ses oreilles elfiques dehors, la silhouette d'une jeune humaine aux cheveux courts apparut.

- Bonjour et bienvenue Mademoiselle Jornwel... Euh Ghorn...well ? Pardon... Je suis le Padawan Samaël Akiam et je vais vous faire visiter le Temple. C'est un bonheur, euh... Honneur... pour moi.

La honte... Encore une fois, le nom de famille de son interlocuteur -ici interlocutrice- lui rendait la vie impossible. Déjà, avec ce maître si sévère, surnommé le glaçon (à ce propos Samaël avait dû chercher la signification de ce pseudo sur Holonet seul après.), il avait eu des soucis, maintenant l'invitée allait croire qu'il se fichait de sa venue, alors qu'il l'avait répété des centaines de fois ce nom de famille. Personne ici ne pouvait avoir un patronyme aussi simple que le sien, généré lors de son arrivée au Temple pour faire de lui un sénateur ? Non, décidément.

Rouge de confusion, le gamin salua l'invitée avec une petite révérence, puis il fit un pas sur le côté pour la laisser entrer comme une dame. C'était ainsi qu'on les traitait dans les holofilms.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tess Ghornwell
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 109
Âge du perso : 18 ans
Race : Lorrdienne
Binôme : Lana Anthana (Maîtresse)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
11/64  (11/64)
PF:
29/64  (29/64)

MessageSujet: Re: Au-delà de la couleur de l'Aura [PV Tess]   Jeu 2 Fév 2017 - 8:49

Finalement, elle s’était décidée à y mettre les pieds, conduite par un mélange de mépris et de curiosité. Le Temple Jedi de Coruscant, il fallait l’admettre, avait quelque chose de majestueux. De grandes tours s’élevaient dans le ciel, et en-dessous de jardin qui faisaient contraste dans cet environnement de pollution et de plastacier, il semblait s’enfoncer dans les profondeurs de la planète jusqu’à prendre racine dans les bas-fonds. Qu’y avait-il là-dessous ? Tess réprima sa curiosité. Il était bien trop tôt pour espérer pouvoir s’enfoncer là-dedans. Elle ne savait même pas si on lui permettrait d’entrer.

Son affiliation à une délégation sénatoriale et les relations nouvelles de Lana avec l’Ordre Jedi lui donnait toutefois bon espoir. Elle avait revêtu une tenue simple, pratique et sans cérémonie. Pour une fois qu’elle pouvait se rendre quelque part sans avoir à porter les tenues élégantes que lui imposaient sa maîtresse ! Toutefois, elle avait pour ce jour peu commun laissé tomber son style gothique pour celui d’une étudiante lambda. Seule son allure hautaine pouvait rappeler qu’elle était issue d’une délégation sénatoriale, tout de même. Elle avait aussi pris son datapad, pour prendre des notes, qu’elle avait glissé dans une sacoche avec quelques provisions. Pas de sabre laser. Elle n’était pas sensée maîtriser la Force. Et si on lui posait des questions ?
En se tenant à l’entrée des jolis jardins, elle fut prise d’une angoisse et faillit tourner les talons pour s’enfuir. Mais non, voyons. Tu n’as pas méprisé les Jedi toute ta vie pour en avoir peur, idiote. A grands renforts de sang-froid et de pensées fortifiantes, elle s’astreignit à rester plantée là. L’angoisse se dissipa, la raison reprenant le pas : si on lui posait des questions, elle dirait la vérité : oui, elle était sensible à la Force et on lui avait appris quelques petites choses. Mais ça s’arrêtait là, et elle n’était pas armée. Elle n’avait rien à craindre. Les Jedi n’étaient pas du genre agressif, n’est-ce pas ?

Tess prit une grande inspiration avant de s’enfoncer d’un pas résolu sous une arche élégante qui marquait le début de la propriété du Temple. Deux chevaliers, un humanoïde à la peau blanche comme du lait de bantha et une Togruta plus haute que lui, la regardèrent singulièrement. Ils ne l’arrêtèrent pas pour autant. Plusieurs mètres plus loin, toutefois, Tess se sentait toujours épiée.

La surprise de trouver à l’entrée des portes de l’édifice un… alien dont la race lui était inconnue, au visage juvénile, la détourna de ses inquiétudes. Elle s’arrêta en bas des trois marches, interdites, écoutant le message de bienvenue du padawan. C’était donc ça, être élève au Temple Jedi ? Essayer d’être bien élevé ? Un sourire narquois se dessina sur les lèvres de Tess. Elle ne savait pas si elle devait se sentir flattée que l’on eût préparé un accueil pour elle ou vexée que ce ne fût qu’un gamin à sabots. Comme à son habitude, donc, elle se drapa de sa condescendance cynique.

- Merci, répondit-elle en souriant toujours, mais elle mettait dans cette politesse un brin de froideur. On dit Ghornwell.

Ce n’était pourtant pas compliqué, comme nom de famille. Elle haussa les épaules et passa devant lui pour pénétrer dans le hall la première, sans se soucier de lui demander son nom. Elle inspecta le décor. Des hauts plafonds, des tentures épaisses et lourdes. Ringard, la Tour de Kuat est tellement plus moderne… Il y avait aussi des statues, desquelles elle n’arrivait qu’aux genoux, pour la plupart. Elle dût s’avouer intimidée par leur prestance, et détourna le regard. Puis elle sortit son datapad afin de le consulter. Elle avait préparé ses questions et était prête à prendre des notes avec son stylet.

- Bien, bien. J’ai lu un certain nombre de choses, sur l’holonet, je voudrais vérifier leur véracité, fit-elle sans même se retourner vers le chironian. Est-il vrai que la plupart des activités majeures de l’Ordre se déroulent au Temple d’Ondéron ?

Sa voix se répercutait délicieusement dans le hall lumineux. Il n’y avait pas grand monde. Apparemment, c’était donc vrai.

- On disait il y a peu de temps que Maître Berryl était en charge des lieux. Est-ce toujours le cas ? Recevez-vous souvent la visite de sénateurs ou d’autres personnalités politiques ? Est-il vrai aussi que les padawans ne sont pas formés ici ?

Elle parut soudain se rendre compte du paradoxe qu’elle évoquait.

- Et dans ce cas, que faites-vous là ?

Car il ne pouvait être autre chose que padawan. A moins qu’il ne fût un petit esclave. Après tout, les Jedi, paraissaient-ils, se permettaient des choses sur lequel la République fermait souvent les yeux. Les membres du parti pro-Kira laissaient souvent entendre ce genre de choses à propos de l’Ordre, et Tess laissait traîner ses oreilles auprès d’eux bien plus souvent que ce qu’ils n’en avaient conscience.


Dernière édition par Tess Ghornwell le Dim 2 Avr 2017 - 13:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samaël Akiam
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 154
Âge du perso : 13 Ans
Race : Chironian
Binôme : ///


Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
61/61  (61/61)
PF:
74/74  (74/74)

MessageSujet: Re: Au-delà de la couleur de l'Aura [PV Tess]   Lun 27 Mar 2017 - 0:51

Intimidé par sa propre erreur, l'air condescendant de son invitée et l'avalanche de questions "complexes", le gosse resta un moment perplexe, puis il reprit son rôle le plus professionnellement possible. Les Jedis comptaient sur lui pour bien recevoir cette grande personne étrangère à leur monde. Bien sûr, pas question de la recruter, ni de la recevoir avec un luxe paradoxal à ce que prônaient les siens, mais Samaël devait se montrer aussi raffiné qu'elle. Autant dire que ça n'allait pas être si facile, vu son caractère, de se montrer pondéré... D'autant plus qu'il prononçait mal ce mot... Pondéré.

- Souvent ? Euh, ça dépend des besoins. Je veux dire, soit dans des cas comme votre visite qui nous fait plaisir... Ou pour des conseils ou des affaires... De harcèlement, de menaces, bref, des soucis judiciaires. Mais surtout nous apprécions recevoir des gens ouverts qui s'intéressent à notre mode de vie.

Fit le jeune Jedi qui avait concocté une réponse brève quoique plus précise qu'on ne pourrait le croire. Malgré eux, les Membres de l'Ordre étaient unis à la politique, ils essayaient de s' en détacher, demeurant neutres devant les grands politiciens, leurs beaux discours et leurs partis, mais ils étaient indiscutablement forcés de traiter avec ces sénateurs. À Coruscant en plus ? Ce Temple, moins formatif que l'autre n'aurait probablement jamais été crée sans toutes ces rencontres. Ce n'était pas une histoire de bons contacts, sinon de simple logique. Pour l'instant, le Temple de la grande Ville était plus un lieu de rendez-vous sécurisé et d'affaires que d'apprentissage.

- Des fois, il y a des grandes convocations... Euh conventions auxquelles les Maîtres pensent que nous devons assister car elles sont très instructives, alors on dort ici puis on va aux conférences de jour. Il y a aussi des Padawans en mission qui restent là quelques jours avec leurs maîtres.

À vrai dire, Sammy savait surtout que certains Jedis avaient un plus grand intérêt, de par leur filière, à demeurer ici, les Consullaire notamment. Pour ces négociateurs, il était bien plus pratique de dormir aux "pieds" du tribunal ou du Sénat que sur Ondéron, éloignée du monde des lois Intergalactiques. L'apprenti Jedi observa un instant l'humaine aux cheveux courts d'en-dessous, il la trouvait quand même intimidante avec son stylet, que pouvait-elle bien écrire ?

Heureusement toutefois, le Chironian était à mille lieux d'imaginer les pensées de son invitée à son égard. Sans le vouloir, il lui avait simplement confirmé être un Padawan entre ces murs. Sa timidité encore enfantine et sa maladresse toute personnelle le rendaient parfois peu crédible dans ce rôle mais il aurait peu d'intérêt à mentir.

- Est-ce que vous voulez voir un endroit en particulier, en premier, Mademoiselle Ghornwell.

Ah ah ! Il l'avait bien remâché dans sa tête ce nom de famille traître... Fier de lui, le Padawan retrouva de sa superbe et passa devant la jeune femme pour la devancer et jouer proprement son rôle de guide. D'après ses propos, Tess semblait intéressée par les "choses" que l'on pouvait lire, or la bibliothèque, bien que pas aussi remplie que celle d'Ondéron recelait de trésors de véracité, des faits historiques, le récit beaucoup plus récent de la construction du Temple d'Ondéron et toutes ces archives que Tess aurait le droit en tant que civile de voir.

- la bibliothèque pourrait être intéressante pour commencer.

Suggéra-t-il, le plus professionnellement du monde et surtout aussi pondéré possible même si son sabot gratouillant discrètement le sol de temps à autre à l'arrêt le trahissaient. Il voulait tellement bien faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tess Ghornwell
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 109
Âge du perso : 18 ans
Race : Lorrdienne
Binôme : Lana Anthana (Maîtresse)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
11/64  (11/64)
PF:
29/64  (29/64)

MessageSujet: Re: Au-delà de la couleur de l'Aura [PV Tess]   Dim 2 Avr 2017 - 14:16

Les explications du padawan à sabots étaient relativement simplistes, mais elles avaient le mérite de résumer ce que Tess voulait savoir : à quel point l’activité de ce Temple était-elle intense. Visiblement, ça ne paraissait qu’être une antenne de l’Ordre Jedi, où on recevait quelques personnalités ou comme un guichet pour traiter des affaires locales. Ainsi qu’un dortoir pour les Jedi de passage. Relativement ennuyeux donc. Tess était un peu déçue. Mais cette idée de conventions avec des conférences était un petit quelque chose à se mettre sous la dent.

- Des conférences ? Sur quels sujets ? Elles sont ouvertes au public ?

Dès qu’il s’agissait de connaissances à acquérir, de toute façon, Tess était séduite. Elle était déjà prête à prendre sa carte d’adhérente au Temple. Cette idée la fit sourire. Elle, une ancienne Sith, aller assister à des conférences dans un Temple Jedi ? L’avenir était vraiment fait de n’importe quoi !
En tout cas le gamin avait répondu à ses questions : c’était bien un padawan et il devait être là temporairement. Vu qu’ils n’avaient pas l’air très nombreux en ces murs, il devait s’ennuyer quelque peu. Tess classa l’information dans un coin de sa tête, pour plus tard.

Alors qu’elle déambulait rêveusement dans ce grand hall lumineux et apaisant, elle tourna brusquement les talons pour faire face au padawan.

- Woaw, tu lis dans mes pensées, j’adorerais voir la bibliothèque !


Et pour une fois, elle n’avait pas à se forcer. Elle avait secrètement rêvé de voir à quoi pouvait ressembler les archives d’un Temple Jedi. Bien sûr, c’était illusoire de pouvoir en explorer davantage que les parties les plus ouvertes, les moins sensibles, mais ne serait-ce que mettre les pieds en de tels lieux était l’un de ses rêves de gamine.

Ils s’engagèrent tous deux dans un couloir adjacent, le padawan s’engageant devant et Tess lui emboîtant le pas. Elle allongea ses foulées pour pouvoir suivre le déplacement relativement rapide du gamin (quand on avait quatre jambes, on avalait plus facilement la distance !). Quelques minutes, escaliers et nouveaux couloirs plus tard, ils débouchèrent sur la fameuse bibliothèque. En entrant, Tess en resta bouche bée.


Une longue allée centrale se déroulait devant eux, bordée de rayonnages lumineux en raison de toutes les archives dématérialisées qu’ils contenaient. Probablement les livres n’étaient-ils pas en libre accès ? Les étudiants qui, silencieux, se promenaient là, utilisaient des bornes d’ordinateurs, probablement pour retrouver l’archive qui les intéressait. Tess serra contre elle son datapad, intimidée par une telle pièce chargée de connaissances. Cependant, personne ne faisait attention aux nouveaux arrivants : chacun était plongé dans le silence et la concentration de ses études. Tess avança d’un pas timide, craignant de faire le moindre bruit. Ses yeux brillaient de satisfaction. Au bout de quelques minutes, elle remarqua qu’il n’y avait pas que des bures dans les rayonnages. Elle se pencha vers le padawan.

- Est-ce que les non-Jedi ont le droit de consulter les archives ? demanda-t-elle dans un chuchotement.

Probablement fallait-il une autorisation. Mais ça ne mangeait pas de pain de demander. Si c’était ouvert au public, elle était prête à revenir avec un sac de couchage pour y camper le plus longtemps possible. Le temps de lire tous les ouvrages contenus dans ces archives.
Elle sembla soudain se rendre compte d’à qui elle parlait.

- Toi, tu as accès à tout ça ? fit-elle, surprise, et une pointe d'admiration dans la voix. Et… Tu as lu tout ça ? Les apprentis Jedi doivent-ils tout lire et tout connaître ce savoir sur le bout de doigts ?

Voilà qu’elle avait peut-être sous-estimé son interlocuteur : certes il avait une drôle d’apparence et des problèmes d’énonciation, mais quand elle avait elle-même 13 ans, elle avait lu moins d’une dizaine de livres en tout et pour tout. Un retard qu’elle n’arriverait certainement jamais à combler. Mais lui, il devait avoir accès à tout cela depuis tout petit…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samaël Akiam
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 154
Âge du perso : 13 Ans
Race : Chironian
Binôme : ///


Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
61/61  (61/61)
PF:
74/74  (74/74)

MessageSujet: Re: Au-delà de la couleur de l'Aura [PV Tess]   Dim 23 Avr 2017 - 17:59

Un immense sourire ourla les lèvres du Chironian. Lui qui s'était sentit honteux quelques minutes avant rayonnait désormais de joie. Il était doublement heureux de la réaction de Tess. Non seulement ils avaient un point commun, mais en plus elle aimait, comme lui, les livres. Les yeux brillants le petit garçon bomba la poitrine. Les Jedis étaient sensés éviter soigneusement l'orgueil, mais un brin de contentement ne faisait pas de mal, surtout en ce qui concernait Samaël qui manquait cruellement de confiance en lui. Heureusement quand on parlait de livres, on adoptait son langage.

Déjà amoureux des histoires que les Anciens racontaient dans son village, le gamin avait rapidement appris à lire, motivé par la promesse de retrouver ses chers contes dans les bouquins peuplant le Temple. Évidemment il y avait peu de romans, mais ces derniers avaient été l'appât qui l'avaient mené vers les livres d'Histoire. D'abord des simples, écourtés spécialement pour les jeunes, puis des plus gros, qui avaient satisfaits son désir de détails. C'était probablement les seuls moments où le pétillant Padawan se tenait tranquille et... Silencieux. Il n'était pas pour autant devenu un génie, mais sa détermination avait payé. Malgré des erreurs grammaires encore prononcées, il commençait à acquérir un bon bagage culturel.

- Oh non je n'ai pas tout lu bien sûr mais j'adore ça ! Surtout les livres d'Histoire. Ceux de philosophie aussi mais ça ce n'est pas facile à comprendre. Moi j'ai accès à toute cette partie.

D'un geste de la main le Padawan engloba une grande section, il était restreint mais vu la taille de la bibliothèque, il avait de quoi faire.

- Et puis pour les devoirs, ça aide aussi en plus. Alors j'essaye de lire tous les jours un peu mais des fois, pas simples, parce qu'on n'a pas beaucoup de temps. Vous vous en avez avec votre travail ? D'ailleurs vous faites quoi ?

Osa-t-il demander après avoir pesé le pour et le contre. Songeant toutefois que l'ambiance s'était enfin détendue, le Chironian avait laissé resurgir sa curiosité naturelle, sans oublier toutefois son rôle de guide, du coup il s'empressa de répondre aux précédentes curieuse de la femme qui notait décidément beaucoup de choses dans son calepin.

- Les conférences sont vraiment diverses. Il y a de la philosophie, du droit et parfois de la politique. Elles sont souvent données par des Jedis mais certains professeurs de l'Université ou des scientifiques sont invités. Selon le thème, les non-Jedis ont le droit d'y aller ou non, et aussi l'endroit. Certaines font partie de notre formation aussi.

L'Ordre n'était pas une secte-même si Samaël ignorait ce terme- ils étaient ouverts sur l'extérieur bien qu'il y ait des limites. Il fallait faire attention aux dossiers confidentiels gardés dans les bureaux, mais aussi aux connaissances dispersées dans la bibliothèque vu que la demoiselle en parlait.

- Les archives publiques oui, mais il y en a des plus secrètes. D'ailleurs il faut être chevalier pour en lire certaines, surtout celles sur les Siths... Les trucs obscurs pour ne pas être tentés,
même si moi je ne vois pas comment on peut être tenté. Faire le mal c'est... Enfin ça ne doit pas être agréable. Je n'imagine pas faire pleurer quelqu'un moi.

Les grands yeux innocents du Chironian se posèrent sur la silhouette délicate de la jolie femme.
Il était persuadé de ne pas vouloir la puissance, surtout si le chemin à emprunter était celui de la méchanceté. Kolin l'avait déjà traité de naïf, et même de guimauve mais tant pis, c'était sa façon d'être.

- Au fait, si vous voulez un temps pour regarder des livres, vous pouvez hein.

Fit le centaure en souriant, s'apprêtant, vu l'enthousiasme de l'invitée à l'attendre en lisant un livre ou en préparant son prochain exposé par anticipation. Certains de ses camarades trouvaient cela ridicule de "travailler comme une mule" mais même s'il n'était pas le meilleur de sa classe, Sammy tenait à s'améliorer. S'il avait adoré sa vie auprès de ses parents, découvrir le monde des études avait comblé son immense curiosité et son avidité de savoir.
En fait, c'était probablement sa propre quête de pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tess Ghornwell
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 109
Âge du perso : 18 ans
Race : Lorrdienne
Binôme : Lana Anthana (Maîtresse)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
11/64  (11/64)
PF:
29/64  (29/64)

MessageSujet: Re: Au-delà de la couleur de l'Aura [PV Tess]   Lun 19 Juin 2017 - 13:32

Treize ans et déjà un bagage en histoire et en philo ! La pointe d’admiration qu'elle ressentit dérangea Tess dans son orgueil. Elle n’était pas censée admirer les Jedi mais les mépriser ! Le chironian aurait pu faire un effort et être bête comme ses pieds, cela lui aurait facilité la tâche. En réalité, ce qui la gênait profondément, c’était bien sûr son manque de connaissances personnelles sur ces sujets. Lorsqu’elle vivait sur Korriban, les livres de philosophie et d’histoire étaient étrangement… sélectionnés. Surtout en ce qui concernait l’histoire récente, tout semblait être choisi pour que les apprentis n’aient accès qu’à une seule version du monde, celle où la galaxie était corrompue et les plus méritants méprisés, et Darth Ynnitach venait les sauver toutes et tous pour leur donner la chance qu’ils mériteraient peut-être s’ils faisaient leurs preuves. Bon, elle caricaturait un peu, mais c’était un peu cela. Ensuite, sur Kuat et sur Coruscant, Tess avait eu plus facilement accès à des sources variées de savoir et surtout moins orientées, mais c’était le temps qui lui avait manqué. Etre au service d’une Sénatrice comme Anthana était loin d’être tout repos ! Là-dessus au moins, elle pouvait être parfaitement honnête avec le chironian. Elle haussa les épaules avec une petite moue.

- Moi aussi, j’adorerais pouvoir me plonger dans un bouquin un petit peu chaque jour ! Mais non, je n’ai pas vraiment le temps de lire ce qui me plaît. Je dois lire beaucoup de choses, mais sur des sujets imposés, pour faire des rapports précis. Des fois, c’est passionnant, mais des fois…

Elle leva les yeux au ciel avec un brin de complicité. Il comprendrait ce qu’elle voulait dire même si elle ne terminait pas sa phrase.

- Je suis un genre de stagiaire pour la délégation sénatoriale de Kuat. Quand la sénatrice ou un de ses conseillers a besoin d’information sur un sujet précis, par rapport aux décisions qui doivent être prises aux argumentaires qui devront être faits dans la Rotonde, on me demande de faire des recherches sur un sujet précis. Alors je fais ça, puis j’écris un rapport et je leur envoie.

Elle bomba fièrement le torse.

- Un jour, je suis sûre que je serai conseillère moi-même.


En quelques sortes, Tess s’estimait déjà être la meilleure conseillère de Lana. Elle savait tous les petits potins de son entourage. Elle soupira d’aise, car il était agréable de parler de soi en termes si flatteurs, puis elle se reconcentra sur son datapad où elle nota quelques éléments. Pas grand-chose, en réalité, car peu de ce que le gamin lui disait, surtout sur le bon et le mauvais côté, ne lui était vraiment utile. Mais à son âge, pouvait-on avoir autre chose qu’une vision manichéenne du monde ? Tess ne releva pas le sujet, désireuse de rester dans les aspects techniques. A ce titre, cette proposition l’intéressait au plus haut point.

- J’aimerais beaucoup en consulter quelques-uns, oui ! Mais il va falloir que tu m’aides, je connais rien au système de référencement d’ici.

Tess réussit à décrocher ses yeux obnubilés par les rayonnages pour regarder le jeune chironian. Il avait une bouille innocente. Un peu plus et elle l’aurait trouvé mignon.

- Ton prénom, c’est Samaël, c’est ça ? Je peux t’appeler Sam ? demanda-t-elle sur le ton de celle qui ne s’attend pas à un refus.

Elle ne lui laissa pas beaucoup de temps pour répondre, s’approchant de lui après avoir jeté un coup d’œil alentour.

- Normalement, on me demande de ne pas dévoiler le sujet de mes rapports à toute personne en dehors de la délégation, mais tu m’as l’air digne de confiance. Tu sais garder un secret, n’est-ce pas ? demanda-t-elle à voix basse. Bon, je dois travailler sur un rapport décrivant les relations entre l’Ordre Jedi et le Sénat dans l’ancien temps. C’est-à-dire, comment à l’origine ils se percevaient l’un par rapport à l’autre. Trouver des anecdotes, des histoires, pour voir si ça a beaucoup changé par rapport à aujourd’hui.

Cela permettrait de donner à Lana quelques éléments pour montrer si oui ou non, le gouvernement Kira avait mal géré son rapport aux Jedi ces dernières années. Il n’y avait pas énormément de chances de trouver des trucs croustillants, mais quelques actes fondateurs, qui pourraient être pris comme jurisprudence et qui dateraient de bien avant l’époque Arnor et l’avènement de l’Empire Sith.

- Tu crois que tu pourrais m’aider à trouver des documents sur des crises qu’ils auraient eu à gérer ensemble, par exemple ? Ça ne doit pas être des éléments classifiés, ce genre de trucs, reprit-elle cette fois à voix haute et s'intéressant de nouveau aux rayonnages.

De toute façon, elle doutait qu’on les écoutât. Il n’y avait pas grand monde dans la pièce, mais suffisamment tout de même pour qu’on ne s’inquiétât pas de leur présence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au-delà de la couleur de l'Aura [PV Tess]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Au-delà de la couleur de l'Aura [PV Tess]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Coruscant :: Temple Jedi de Coruscant-