La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Kana Ferea, Ombre Jedi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kana Ferea
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 32
Âge du perso : 25 ans
Race : Humaine

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
80/80  (80/80)
PF:
52/72  (52/72)

MessageSujet: Kana Ferea, Ombre Jedi   Mer 26 Oct 2016 - 16:50

Fiche de présentation

(n'oubliez pas... : "l'orthographe, c'est la politesse de l'écrit.")



Nom : Ferea

Prénom : Kana

Âge : 23 ans

Race : Humaine

Côté de la Force : Lumineux/Neutre

Rang désiré :  Chevalier Jedi, Ombre



Sabre laser:

Le sabre laser... L'arme noble des Jedi. Celle que chaque padawan doit former de ses propres mains, prouvant son habileté avec la Force et ses capacités de concentration. Leur forme globale est souvent identique, néanmoins chacune de ses armes est unique, correspondant à son utilisateur. Celui de Kana est un peu plus particulier que cela. Plus long d'une bonne dizaine de centimètres, sa forme cylindrique reste en revanche assez conventionnelle. Deux boutons d'activation permettent l'apparition d'une lame de chaque côté du manche. La poignée est lisse dans l'ensemble, offrant une meilleure maniabilité sur des mouvements circulaires. Vers le centre de celle-ci, on peut reconnaître au travers de fentes vitrées les cristaux Adegan qui donnent sa couleur bleutée à la double lame. De conception esthétique assez simple, seuls les embouts se démarquent d'une touche dorée accompagnée de gravures purement décorative.

sabre laser:
 



Caractéristiques :

Force : 4
Dextérité : 3 
Agilité : 5
Constitution : 4
Intelligence : 4
Sagesse : 2
Charisme 4

Pouvoirs :

Amélioration des Capacités (niveau 1)
Détection (niveau 3)
Télékinésie (niveau 2)
Voile de Force (niveau 1)
Protection de Force (niveau 1)
Absorption de Force (niveau 1)
Guérison (niveau 1)

Persuasion
Ambidextrie (niveau 1)

Points Forts : 

Kana est encore trop jeune pour avoir expérimenté les différents défis parsemant la voie d'une Ombre. Toutefois, si l'attrait du coté Obscur n'est jamais venu à elle, ses entraînements ont visé à la rendre plus résistante face à son influence. Au terme de ces séances, elle est désormais plus apte à l'affronter, visant à se renforcer chaque fois qu'elle y fera front.

En dehors de cela, comme toute Ombre, elle a apprit à dénicher, traquer et éliminer les être du côté Obscur. Ses compétences sont néanmoins en cours de développement et il lui arrive de passer à côté d'une piste subtile et bien ficelée.

Enfin, elle maîtrise le maniement au sabre laser bien mieux que celui de la Force. Elle a donc opté pour un sabre laser double, qui lui permet d'être d'autant plus dévastatrice dans les affrontements en duel, pouvant opter pour une ou deux lames en fonction des besoins. Elle cherchera d'abord à déceler les points faibles de l'adversaire dans un style mêlant parade et contre-attaque, avant de se jeter pleinement dans l'offensive le moment venu.

Points Faibles :

Le Maître de Kana lui a toujours expliqué que la Force était un parfait équilibre de Lumière et d'Obscurité. Pour lui, les Sith n'étaient pas à éradiquer, mais à canalyser. Ces derniers ayant tendance à vouloir s'étendre de manière exponentielle, le devoir des Jedi était de les bloquer et les garder sous contrôle. Ainsi, après avoir adopté cette façon de pensée, Kana ne se fit qu'à son jugement quant à l'élimination d'un Sith. Elle fait appel à la Force et essaie de ressentir si l'équilibre est mis en périple par cette personne. C'est pourquoi, il lui arrivera de simplement stopper un Sith, plutôt que de le tuer, voire le laisser partir en prenant attention qu'il ne cause pas plus de ravage dans son sillage. Il lui est très compliqué d'expliquer cela, c'est pourquoi elle apprécie la solitude ou la compagnie de son ancien Maître.

Si Kana peut se montrer indulgente envers certains Sith, il faut noter qu'elle peut être impitoyable avec d'autres. Tout n'est qu'une question de dosage en fonction de la Force. D'ailleurs, la Force n'est pas le principal atout de Kana. Elle a apprit à vivre avec, à le contrôler comme tout Jedi... Pourtant, elle est incapable d'en faire un usage plus approfondit en l'état, de l'user à des fins plus offensives. En effet, ses réelles capacités se limitent à ressentir la Force, la guider dans ses traques et l'aider dans son maniement du sabre. Elle aspire à progresser dans son domaine, mais ne trouve pas le temps nécessaire à cela, ce qui la pousse constamment à repousser le jour où elle apprendra vraiment à s'en servir.



Caractère :


La Jedi n'a jamais connu ses parents, arrivant très tôt au Temple Jedi pour y être élevée et formée. Loyale, honorable,... Elle a toujours respecté les dogmes Jedi avec une grande ferveur, faisant preuve de courage pour ne jamais les trahir. Mais la galaxie est bien différente de celle que l'on nous conte dans les récits et en se confrontant à elle et ses atrocités, Kana découvrit des êtres la choquant, capables d'une cruauté qu'elle n'imaginait pas possible et n'ayant pas le moindre scrupule. Elle fut alors enrôlée par la foi de son Maître et sa détermination à maintenir l'ordre en place. Elle se dévoua alors à la protection de la galaxie et des peuples l'habitant, choisissant d'affronter le côté Obscur de face, afin qu'il ne puisse s'étendre au travers de la République. Cette dévotion la rendit plus froide et intransigeante qu'auparavant, elle s'éloigna des autres padawans qu'elle avait pu connaître pour se concentrer uniquement sur sa formation. Une fois celle-ci terminée et qu'elle put opérer sans son Maître en tant qu'Ombre, elle préféra remplir ses missions en solo, appréciant le calme, la sérénité et la souplesse que cela offrait.



Description Physique :


La jeune femme plongea ses mains meurtries par les combats dans l'eau. Les essuyant en premier, elle se rinça son visage exténué après cette longue journée. Son regard vif couleur noisette avait laissé place aux cernes de fatigue et à un air molasson. Pourtant, ce n'était pas faute d'avoir essayé de se maintenir éveillée en faisant appel à la Force. Il fallait croire, que tout corps avait son point de rupture. Chassant cette idée déplaisante, Kana retira la perruque blonde qu'elle portait depuis déjà deux jours. Ses cheveux à l'air libre retrouvé, n'hésitèrent pas à descendre, reprendre leur territoire, sur les épaules de la belle. Elle s'ébouriffa rapidement ses dernières mèches rebelles, pour les faire retomber, puis sourit en retrouvant son châtain naturel dans la glasse. Cette expression fit apparaître l'espace d'un instant, cette petite fossette sur sa joue droite, qui la caractérisait tant lorsqu'elle souriait.

Remettant d'un main, quelques cheveux derrière l'oreille, elle enleva de l'autre ses bottes noires, avant de passer au débardeur une fois ses mains libres. Elle préférait cette tenue légère, lui donnant un air de contrebandière, à la tunique Jedi. Quelques temps plus tôt, elle aurait certainement pensé l'inverse. Mais se retrouver dans une tenue qui lui épousait ses formes, valorisant sa beauté et la visibilité de ses muscles, lui plaisait. Ces derniers avaient été finement sculptés au fil des années et des entraînements, ce qui ne la rendait pas peu fière. Son corps chuta sur le lit, où il eut un rebond avant d'être confortablement installé. Elle pencha sa tête sur le côté, révélant un médaillon autour de son cou nu, qui jouait auparavant avec ses cheveux. Elle regarda ses doigts dans le prolongement de son bras,. Leur bout s'était doté d'une fine couche de rugosité, due au maniement du sabre laser, à l'escalade et autres acrobaties qu'elle réalisait chaque jour. De légères coupures, provoquées par des frottements, jonchaient l'extérieur de son bras et l'intérieur de sa paume, trahissant une course poursuite qui ne s'était pas totalement bien déroulée. Finalement, elle ramena sa main sur son ventre, là où l'autre l'attendait et tourna la tête vers le plafond pour sombrer dans un sommeil, qu'elle estimait bien mérité.



Histoire :


La galaxie était composée d’une multitude d’infimes points que l’on pouvait nommer planète, astéroïdes, nébuleuse… Et qui abritaient encore plus de ces points, tel que des espèces intelligentes, des animaux, des végétaux ou autres créatures vivantes. Il était difficile alors de se dire qu’un seul être aussi microscopique puisse changer à lui seul le cours de la galaxie. Mais qu’en était-il si plusieurs d’entre eux se rassemblaient pour y parvenir ?

Au cours de sa vie, tout être vivant est amené à réfléchir à son existence dans cet espace infini. Regarder les étoiles et essayer de voir ce qui s’y cache au-delà. Pourtant, très peu ont la possibilité d’explorer plus loin la question et d’aller chercher ces réponses par eux-mêmes. Beaucoup vont se restreindre à la vie qui est leur et ne pas tenter l’aventure qui pourrait s’offrir à eux de l’autre côté de cette barrière invisible. La famille Ferea n’échappait pas à la règle. Fiers marchands de la planète Kuat, ils n’avaient jamais tenté d’en dépasser l’anneau orbital, ne se rendant pas compte qu’il formait dans leur esprit une prison infranchissable. Pourtant, cela ne les empêcha pas de vivre, dans la plus humble modestie. Kuat avait l’avantage d’attirer bon nombres de militaires, artistes et riches. Si les premiers se cantonnaient souvent à l’anneau, les autres descendaient dans les villes, afin d’y chercher articles de luxe, sculptures, tableaux… Ou inspiration. Il fallait dire, que si l’on passait les chantiers navals, la planète offrait de grandes étendues d’arbres et d’eau, au cœur desquelles on pouvait retrouver les cités kuatiennes.

De la classe marchande, les Ferea n’avaient pas à se plaindre de leur niveau de vie. C’est pourquoi, lorsque le temps leur sembla être venu, ils décidèrent d’avoir un enfant. Une nouvelle, qui les réjouissait autant que leurs amis. Pour l’occasion, chacun était venu offrir un petit quelque chose pour le nouveau-né, qui ne tarderait pas à arriver. Quand Kana naquit, elle aurait dû être accueillie à bras ouvert. Cependant, sa mère mourut durant l’accouchement, suite de complications demandant de meilleurs traitements que ceux capables d’être disposés dans l’hôpital. Le père de Kana ressentait une profonde tristesse et il n’arrivait pas à s’occuper de sa fille, qu’il laissa aux infirmières, le temps de faire son deuil. Celles-ci prirent soin de la petite et aidèrent le père au début à faire de même. Sauf que son chagrin ne voulait jamais s’arrêter et il revoyait sans cesse des traits de sa défunte femme dans le visage de sa fille. Ne pouvant en supporter plus, se laissant dépérir, il fut heureux d’apprendre que sa fille était sensible à la Force. Le dépistage des nouveau-nés s’était montré positif et bientôt, un recruteur viendrait la chercher pour qu’elle rejoigne les Jedi et suive leur formation.

Au moment des aux revoir, ressemblant plus à des adieux qu’autre chose, le père de Kana lui offrit le médaillon que portait sa mère. Il n’avait pas su élever sa fille, il ne voulait pas pour autant qu’elle oublie d’où elle venait. Au fond, il espérait qu’un jour, lorsqu’il aurait tourné la page, elle revienne le saluer. Ce jour-là, ils discuteraient autour d’un thé et il verrait à quel point elle aurait grandi. En attendant, il la laissa partir avec le Jedi, mémorisant son visage une dernière fois et lui souhaitant « bonne chance ».

Les années passèrent et Kana fut initiée aux arts Jedi. Elevée par eux pour devenir l’une des leurs, elle était assidue et honnête. Néanmoins, elle se montrait parfois capricieuse à demander plus que ce que son statut lui autorisait. Elle avait vécu avec le strict nécessaire depuis toujours et on lui avait appris à son contenter, ce qu’elle n’arrivait pas. En surface, elle laissait présager que cette vie lui suffisait, mais dès qu’elle le pouvait, elle convoitait d’autres dessins. Elle était jeune et naïve, ne se rendant pas compte que son petit jeu n’avait pas lieu d’être chez les maîtres et autres chevaliers Jedi. Leur clairvoyance perçait le cœur de la demoiselle et la mettait à nue. S’ils essayèrent d’amoindrir ce tort, ils savaient très bien que personne n’était parfait et que la voie du Jedi était longue et rude. Avec le temps, ils espéraient qu’elle se modérerait et trouverait la sérénité, car avouons-le, elle pouvait se montrer turbulente. Son travail était toujours fait dans les règles et à temps, quand bien même il n’était pas irréprochable. Le temps allait son chemin et bientôt, Kana arriva au rang de Padawan.

Son Maître était une personne douce et aimante, mais aussi d’une rigueur sans faille et d’un entêtement pour l’entrainement. Intransigeant, il ne laissait aucun caprice passer. Il veillait toujours à ce que le travail soit fait et il n’était pas déçu de ce point de vue-là par sa padawan. Au fil du temps, Kana comprit que cette forme d’autorité n’était là que pour la protéger. La protéger des dangers qu’elle pourrait avoir à affronter dans le futur et lui permettre d’aider d’autres personnes dans le besoin. A peu près à la même période, le Temple se fait attaquer par les Siths et Kana est forcée de fuir avec son Maître, le temps que les choses se tassent. Préférant rester tapis dans l’ombre, plusieurs semaines s’écoulèrent avant qu’ils ne retrouvent les survivants de l’attaque. Le bilan était catastrophique… De nombreux Jedi tués, dont une dizaine d’enfants. Des enfants, comme Kana en avait été un autrefois. Elle ne pouvait s’empêcher de penser qu’elle aurait pu être à leur place… Ou eux à la sienne un jour. Toutes ces vies promises à un grand destin, gâchées en une fraction de secondes. Perdant ses repères, sa vision toute belle du monde qui l’entourait, Kana tomba dans une violente dépression, où elle restait enfermée dans sa chambre, ne souhaitant voir personne et ne mangeant pratiquement rien.

Pendant un mois, le Maître de Kana accepta son isolement, pensant qu’elle avait besoin de temps pour trouver les réponses à ses questions, d’elle-même. Ce mois expiré, il attendit qu’elle sorte s’asseoir sur son habituel rocher au moment du coucher de Soleil, pour venir la voir. Il s’assit à côté d’elle, mais elle restait muette, à regarder l’horizon. Le jour s’effondrait lentement au profit de la nuit et le Maître brisa finalement le silence, qui s’enracinait de plus en plus entre eux. Si elle l’écoutait, elle ne le montrait pas. Cela n’empêcha pas le Jedi de poursuivre son approche, venant progressivement au sujet qu’il pensait aborder. Ainsi, il commença à expliquer la raison de sa présence au sein de l’Ordre. Comme beaucoup de jeunes initiés, il avait un jour pensé à tout quitté. A voir comment serait sa vie, s’il vivait avec le peuple. Mais comme beaucoup, cela n’était restée qu’une pensée d’un jour, refoulée le lendemain. Bien sûr qu’il aurait aimé rejoindre sa famille natale, les serrer dans ses bras et leur dire qu’il ne partirait plus jamais à présent. Mais tout comme il protégeait Kana, il protégeait ceux qui étaient cher à son cœur. Un Jedi n’a certes pas le droit de s’attacher, mais personne n’est parfait et lui, s’était déjà attaché à bien trop de gens pour faire marche arrière. En devenant Jedi, il avait fait vœux que sa vie servirait à la protection de ces personnes qu’il chérissait et bien plus que cela, cela s’étendait à la population toute entière. Ces braves gens du peuple, sans qui la République n’existerait pas et l’Ordre Jedi n’aurait pas lieu d’être. Assurer la Paix était le rôle des Jedi et tels qu’ils avaient pu le voir, le côté Obscur n’était pas aussi éteint qu’on le croyait. Par définition, il ne pouvait s’éteindre et il incombait aux Jedi de veiller à ce qu’il ne se répande pas aux confins de la galaxie. Sur ces mots, il la laissa méditer sur son rocher, retournant à sa chambre. Le lendemain, Kana venait toquer à sa porte, afin de reprendre l’entrainement.

Padawan et Maître se faisaient désormais une totale confiance. Dans une optique d’éternelle remise en question et d’évolution perpétuelle, après trois ans de préparation, Maître et élève allaient enfin effectuer leur première mission ensemble. Bien sûr, Kana n’était pas présente pour agir, mais pour observer. Apprendre, tout en restant à l’abri du danger. Elle avait maintenant appris ô combien la vie était précieuse et qu’il était facile de la perdre. Certes, leur mission n’était pas aussi risquée, mais elle prenait ses précautions. Restant constamment auprès de son Maître, elle en devenait presque son ombre, bien que n’ayant pas sa taille. Leur but était de recueillir des renseignements sur un groupe dissident, agissant dans les environs depuis peu. Rien de plus que quelques voyous, mais Kana était toute excitée à l’idée de s’éloigner autant d’Ondéron. Alors qu’ils s’arrêtaient dans un lunch prendre une pause, une holonews les interpela sur la mise en place d’une Inquisition au Temple. Choqués par cette nouvelle, ils retournèrent au Temple dès leur mission terminée, dans l’espoir d’obtenir de plus amples détails sur cette félonie. Les mois suivants furent pénibles à supporter et le retrait de cette tutelle fut accueilli à bras ouvert. L’acte de la République semblait justifié, pourtant il sema le trouble dans l’esprit du Maître et de sa padawan. Le cours des événements changeait et se précipitait de plus en plus. Les Sith se manifestaient doucement et les répercussions de ces apparitions se faisaient déjà ressentir. L’année suivante, un convoi de padawan, dont ne faisait pas partie Kana, fut attaqué par les Sith. Habitués à ces attaques répétées, le convoi réussi à repousser l’envahisseur et heureusement, les jeunes Jedi purent être mis en sécurité.

Bientôt, la vie de Kana fut rythmée au gré des différents événements ayant lieu en ces temps troubles. Kana, à qui ses origines n’ont jamais été cachées, s’inquièta de la situation de Kuat, qui menaçait de faire sécession avec la République. Entre deux missions, elle suivit avec intérêt les débats, espérant qu’un compromis serait trouvé avant le franchissement d’un point de non-retour. Néanmoins, elle n’avait pas trop le droit de s’attarder là-dessus, puisqu’elle passerait prochainement ses épreuves. Toute sa concentration devait être dirigée vers la poursuite de son entraînement et le perfectionnement de ses techniques et connaissances. Jugée trop distraite, elle devrait attendre une année supplémentaire pour prétendre au titre de Chevalier Jedi. Elle mit alors toute son énergie dans ses devoirs de Jedi et finit par être reçue aux épreuves. Les réussissant avec l’approbation du Conseil, elle devint une Ombre Jedi, comme son Maître avant elle. L’heure des aux revoir approchait et elle prit celui qui avait été comme un père pour elle dans ses bras. Une dernière étreinte avant qu’il ne soit affecté à une nouvelle mission, loin du Temple. Durant trois mois, elle n’eut pas de nouvelles de lui. C’était la plus longue séparation qu’ils aient eu depuis leur rencontre. Parfois, elle essayait d’étendre ses filaments de Force au travers de l’espace, en espérant toucher les siens, mais rien y faisait, il était injoignable. Tandis qu’il affrontait les forces obscures, elle était bloquée à errer dans les couloirs du Temple et à étudier. Si personne ne lui donnait de mission, elle pensait pouvoir aider le destin en fouillant les archives à la recherche d’un indice suspect. Soudainement, elle développa une forme de paranoïa en creusant chaque parsec de donnée sur lequel elle jetait son dévolu. Puis, tout s’arrêta un beau jour. Elle manquait de sommeil, n’avait rien avalé depuis des jours et ne tenait debout que par pur miracle. Au cours d’une lecture, elle s’effondra sur l’étagère la plus proche avant de se retrouver à terre. Le bruit alerta la Jedi archiviste en charge à ce moment-là et elle fut conduite au centre médical du Temple. Des Jedi spécialisés dans les soins la prirent en charge et à son réveil, elle allait déjà beaucoup mieux, bien qu’elle doive encore rester quelques temps dans son lit. En dehors des visites médicales quotidiennes, une visite eut le don de la surprendre. Son ancien Maître, de retour de mission, venait prendre de ses nouvelles quand il avait appris ce qui lui était arrivé. Evidemment, elle eut le droit à de belles remontrances pour son inconscience et sa stupidité. Mais il la rassura aussi. Qu’il faudrait être patiente et que le temps viendrait où elle serait aussi amenée à livrer ses propres missions.

Lorsque Kana fut requinqué, son Maître était déjà reparti aux confins de la galaxie. Sur la base de ses conseils, elle se livra à plusieurs séances de méditation. Les premières furent catastrophiques. Elle n’arrivait pas à se concentrer et réfléchir correctement. Puis, au fur et à mesure des séances, elle retrouva une certaine stabilité. Cette harmonie, sérénité retrouvée, elle s’en servit pour passa à la phase supérieure : l’entraînement. Elle n’avait jamais fini de s’exercer au sabre laser. Sa lame double était puissante, mais elle demandait une grande concentration et une pratique irréprochable afin de ne pas faire d’erreur au cours d’un véritable combat. Plusieurs heures supplémentaires à son maniement ne seraient donc pas de trop. Et les semaines passèrent avec les saisons. Kana ne se voyait toujours pas attribuer de missions, s’inquiétant doucement sur ses aptitudes. Au moment où elle s’y attendait le moins, elle en reçut toutefois une. Assez simple, ce n’était qu’une investigation sur un groupuscule potentiellement en lien avec le côté Obscur. Elle avait ordre de ne pas intervenir seule, c’est pourquoi, elle devait prévenir une unité de Jedi Gardiens en place sur cette même planète. Parmi eux, un Chevalier Jedi plus expérimenté pourrait prendre le lead des opérations. Kana pensait que cette manière de faire n’était pas normale et que le nombre d’Ombre Jedi disponibles devait être insuffisant pour qu’ils soient remplacés par une autre caste de Jedi. Fière de pouvoir enfin montrer ses talents et rendre service à l’Ordre, Kana fit sa partie du travail sans bavure, allant immédiatement prévenir les Jedi Gardiens une fois celle-ci terminée. Sauf que la suite ne se passa pas comme prévu et par une erreur d’appréciation du leader du groupe, l’opération échoua et le groupuscule pu s’enfuir sans qu’on ne puisse déterminer leur prochaine position. Dès lors, très déçue de ses partenaires, elle fit la demande d’avoir uniquement des missions où elle pourrait opérer seule à compter de ce jour. Ce changement de méthode lui fut bénéfique, car il s’avéra qu’au cours des deux années suivantes, elle parvint à mener à bien la plupart de ses missions, qui allèrent en se complexifiant, alors qu’elle gagnait lentement de l’expérience.

Néanmoins, il reste encore beaucoup de défis à relever et le voyage ne fait que commencer !


Question HRP : Comment avez-vous connu le forum ? : Je suis désolé, mais je ne m'en souviens plus ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kana Ferea
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 32
Âge du perso : 25 ans
Race : Humaine

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
80/80  (80/80)
PF:
52/72  (52/72)

MessageSujet: Re: Kana Ferea, Ombre Jedi   Ven 28 Oct 2016 - 19:24

Ma présentation est terminée, merci de votre patience :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saï Don
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
avatar


Nombre de messages : 7869
Âge du perso : 90 ans
Race : Humain
Binôme : Maître de Yun Silthar.

Feuille de personnage
Activité actuelle: Siège au Conseil Jedi / Joue les touristes sur Lorrd
HP:
98/100  (98/100)
PF:
6/110  (6/110)

MessageSujet: Re: Kana Ferea, Ombre Jedi   Mar 1 Nov 2016 - 8:52

Salut Kana !

Très sincèrement, tu as fait des progrès fous depuis l'année dernière, j'ai littéralement englouti cette fiche bien équilibrée, aux mots justes et au rythme régulier. C'était vraiment un plaisir de te lire et j'ai hâte de voir Kana en jeu.

Te voilà validé ! Félicitations ! Tu peux dès à présent commencer ton RP sur le forum. Pense juste à mettre un lien vers cette fiche dans ta signature.

Pour t'aider à débuter dans le jeu, si tu veux, tu peux faire un tour dans les Appels à RP , pour poster ou répondre à une demande de RP.
Et si tu as des interrogations, n'hésite pas à chercher ou poster dans la Foire aux Questions !

Bon jeu ! :pompom:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kana Ferea, Ombre Jedi   

Revenir en haut Aller en bas
 

Kana Ferea, Ombre Jedi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Administration :: Présentations :: Présentations Validées :: Chevaliers Jedi-