Le RPG Star Wars par forum // Qualité RP, intrigues & évolution... Immergez-vous !
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 T6-S (PV Maître Salyar)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lyrae O'Sil
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 574
Âge du perso : 36 ans
Race : Humain
Binôme : Chevalier Jedi


Feuille de personnage
Activité actuelle: Oh c'est compliqué !
HP:
39/80  (39/80)
PF:
105/105  (105/105)

MessageSujet: T6-S (PV Maître Salyar)   Mer 3 Sep 2008 - 8:16

L’avantage avec les droïdes, c’est qu’ils sont loin d’être contrariants. Celui-ci, appelé T6-S, était un robot médical spécialisé dans la chirurgie. Il avait servi de nombreuses années dans le centre médical du Temple. Un matin, cependant, il s’était mis à coudre un peu n’importe quoi n’importe où. Lui qui devait habituellement dispenser des points de suture aux patients dont les blessures étaient encore ouvertes, on l’avait surpris à coudre les draps au matelas du centre médical, des bouts de coton au chiffon d’un droïde de nettoyage, et toutes sortes d’étranges coutures. Soit le droïde était trop vieux et était devenu fou, soit un petit chenapan rusé s’était amusé à le dérégler et à reprogrammer le droïde pour qu’il agisse de la sorte.
Alors, on avait désactivé le droïde, et on l’avait entassé avec les autres machines défectueuses dans un coin du hangar. Des techniciens, lorsqu’ils en auraient le temps, chercheraient sûrement à le réparer, puisque là était leur travail, mais bizarrement, ils ne se pressaient jamais pour accomplir leur tâche.
C’était une chance, en réalité, pour celui qui ne pouvait s’empêcher de venir fouiller dans les circuits imprimés des machines. Il n’y avait rien de plus satisfaisant que de voir un droïde marcher à merveille lorsque c’est vous-même qui l’aviez réparé. Et justement, ces derniers temps, Lyrae avait enfin trouvé au Temple deux choses qui l’intéressait vraiment : la médecine, et le bricolage de droïdes et de vaisseaux. Le jeune homme passait souvent au hangar après avoir étudié les livres de sciences de guérison l’après-midi, car il y trouvait une distraction qu’il n’y avait pas ailleurs, malgré le fait que cette attitude le rende un peu solitaire. Il s’en fichait pas mal, en fait, puisqu’il ne se rendait pas compte de ce comportement asociable.

Ce jour-là, Lyrae avait mis la main sur T6-S. Un petit papier collé sur son front indiquait : « défectueux. Droïde médical, modèle T6-S. Erreur dans la programmation ‘points de suture’ ». Le padawan intéressé s’était empressé d’activer le droïde pour voir ce qu’il en était. Le grand T6-S tenait des propos incompréhensibles, et Lyrae vint se placer derrière le droïde pour ouvrir le boitier de maintenance à l’arrière de la machine.

- Ah ! Mais c’est qu’il n’arrête pas de bouger, en plus…


Les cheveux blancs de Lyrae réapparurent de derrière le droïde. Mais pourquoi T6-S bougeait-il d’ailleurs ?
Les yeux clairs du jeune homme s’arrondirent très grand lorsqu’il vit que le droïde était en train de coudre un vieux chiffon sale à… Une bure de Maître Jedi ?!

Pire encore : sous la bure, il y avait une petite créature poilue qui s’affairait, baissée, qui tripotait entre ces doigts de petites pièces de droïdes qu’elle semblait examiner de près. Probablement était-elle là avant que Lyrae n’arrive… Et qu’il ne l’avait même pas remarquée.

- Oups.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: T6-S (PV Maître Salyar)   Lun 8 Sep 2008 - 14:45

Parade of the Ewoks

(HRP: parce que je trouve que cette musique colle bien à la situation! Very Happy)

__________________________________


L’avantage de vivre dans une structure telle que le temple jedi, c’était qu’il y avait toujours de nouvelles choses à découvrir, un coin à explorer et des bidules à observer. Et pour Kerradas Salyar, une bonne journée n’en était pas une si elle ne comportait au moins une découverte. Cela pouvait se résumer à obtenir l’indicatif d’un des nouveaux droides de nettoyage afin de faire connaissance, à l’observation d’un lézard issu de la jungle qui filait sur le dallage du temple ou encore de voir si ce nouveau padawan s’était fait prendre au piège du robinet récalcitrant de la chambre douze.

Toujours est-il qu’aujourd’hui, Kerradas avait décidé d’aller faire un petit tour du côté des hangars. Après tout, elle n’avait aucune obligation pressante, aucune mission de prévue et toujours pas de nouveau padawan. Et les hangars regorgeaient de choses intéressantes, quand on savait où chercher. C’est pourquoi la Chadra-fan s’était faufilée dans le bâtiment annexe où l’on remisait les vieilles pièces et le matériel usé.

Et puis, il y avait T6-S. Kerradas aimait bien T6. Il n’avait pas énormément de conversation, ce qui était normal pour un droide d’aide médicale, mais il avait une propension à la bizarrerie qui amusait beaucoup le petit maître jedi. Selon elle, la bizarrerie était plus une qualité qu’autre chose : le conformisme et la norme, c’était tout de même bien moins amusant.

Mais malheureusement pour lui, T6 passait ses journées enfermé dans ce hangar, incapable de se déplacer à cause du bouchon d’entrave que les techniciens du temple avaient fixé sur son torse. Considéré comme défectueux, il passait son temps de droide à fixer le vide de ses photorécepteurs, cherchant une tâche à accomplir. Tâche qui se résumait à coudre n’importe quoi sur n’importe qui. Ou l’inverse.

C’est pourquoi Kerradas se retrouvait à quatre pattes en train de fouiller dans un tas de pièces détachées qui jonchaient le sol du hangar. A vrai dire, il ne le jonchait pas naturellement, mais Kerradas ne voyait aucune raison de laisser tout ça en place sur les étagères ; mettre le tout en tas et fouiller ainsi était bien plus amusant. On ne savait jamais sur quoi on pouvait tomber et, qui sait, peut-être trouverait-elle de quoi retaper le pauvre T6, vu que les techniciens ne semblaient guère pressés de le remettre à neuf.

Kerradas était en train d’observer une vieille ampoule halogène qu’elle tournait entre ses petits doigts, songeant qu’elle serait du plus bel effet sur sa table de nuit à côté des autres bidules qu’elle avait tendance à ramener dans ses quartiers, quand elle sentit une nouvelle présence entrer dans le hangar. A peu près au même moment, d’ailleurs, elle sentit également que quelque chose s’en prenait à sa tunique. Fourrant l’ampoule dans sa toge, la jedi voulut se retourner, ce qui parut surprendre T6-S, qui leva les bras pour mieux observer la cible de son ourlet de chiffons.

Aussi, quand Kerradas le maître aperçut Lyrae le padawan, elle se retrouvait suspendue au-dessus du sol la tête en bas, sa robe de jedi accrochée à la main à outils du droïde d’assistance médicale qui reprit sa tâche, imperturbable. Les yeux dans ceux du garçon, ce dont elle aurait été difficilement capable debout sur ses deux jambes, la Chadra-fan lui dédia son plus beau sourire, comme si la situation était parfaitement normale :

« Bien le bonjour, mon garçon ! Dis moi, serais-tu assez aimable pour me décrocher ? La vue est jolie mais je préfère avoir la tête à l’endroit. »

Sur ces mots, Kerradas commença à osciller d’avant en arrière tandis que le droide continuait son ouvrage ; finalement, c’était plutôt amusant, même si ce garçon devait à présent certainement questionner le crédit qu’il était censé accorder aux maître de son ordre…
Revenir en haut Aller en bas
Lyrae O'Sil
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 574
Âge du perso : 36 ans
Race : Humain
Binôme : Chevalier Jedi


Feuille de personnage
Activité actuelle: Oh c'est compliqué !
HP:
39/80  (39/80)
PF:
105/105  (105/105)

MessageSujet: Re: T6-S (PV Maître Salyar)   Sam 13 Sep 2008 - 7:22

[HRP : la classe la musique ^^]



Après un court moment les yeux ronds et la bouche ouverte de surprise, Lyrae finit par réagir et jeta ses outils sur le sol. D’une poussée dans le boitier de maintenance, il désactiva le droïde tandis que la chadra-fan était toujours balancée, la tête en bas, au-dessus du sol.

- Heu, oui oui ! S’empressa-t-il de répondre au Maître en se jetant sur T6.

Décidément, chaque fois qu’il croisait un maître, il faisait une bêtise !
Le jeune homme entreprit d’une main un peu tremblante de décrocher la tunique de la main à outils, mais ce ne fut pas une mince affaire, tellement l’étreinte du droïde était ferme. Finalement, la tunique fut un peu déchirée et la bure du Maître fut relâchée… Et le corps léger de la chadra-fan retomba sur le sol avec la souplesse dont elle était capable. La tunique était abîmée, mais le Maître ne semblait pas en vouloir à Lyrae qui s’excusa malgré tout.

- Hum, je suis désolé, je ne vous avais pas vue, et je voulais tenter de réparer T6... Vous ne vous êtes pas fait mal au moins ?

Si la question se voulait polie, Lyrae savait Maître Salyar trop agile pour s’être blessée en tombant. Il n’avait vu ce Maître qu’une fois ou deux, par-ci par-là, mais ils ne s’étaient jamais réellement rencontré, et le jeune homme ne savait trop quoi dire. Il se souvenait simplement qu’à chaque fois qu’il avait entendu parler la chadra-fan, c’était lorsqu’elle plaisantait… Avait-elle de l’humour dans n’importe quelle situation ?

- Je m’appelle Lyrae, fit-il avec un sourire en songeant qu’elle ne le connaissait certainement pas.

Derrière lui, un technicien eut un soupir en constatant le désordre qu’il y avait autour du jeune homme mais à la vue de la chadra-fan, il passa son chemin sans dire un mot. Lyrae songea que si Maître Salyar n’avait eu sur elle sa bure de Maître Jedi, probablement aurait-elle été prise pour l’une de ces créatures agiles qui viennent voler les entrepôts, tellement son allure était atypique à ses yeux. Il se demanda un instant si sans sa bure, elle parvenait à se faire respecter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: T6-S (PV Maître Salyar)   Sam 20 Sep 2008 - 19:02

Kerradas se réceptionna sans peine sur le sol, sans même se servir de la Force. Quand on passait une grande partie de son temps à grimper un peu partout des fois qu’on trouverait quelque chose d’intéressant au-dessus du sol, on apprenait rapidement à retomber sur ses pieds. D’un geste distrait, la Chadra-fan épousseta sa toge, un œil sur le chiffon que T6-5 y avait cousu à cause de son programme défectueux.

Alors que Lyrae –car tel était son nom- se présentait, un technicien fit son entrée dans le hangar, et Kerradas lui dédia son plus beau et innocent sourire. L’homme secoua la tête et continua son chemin sans s’arrêter, un soupir presque imperceptible sur les lèvres. Le coup de l’innocence n’avait pas fonctionné. Les employés du temple, qu’ils travaillent au hangar ou en cuisine, avaient l’habitude de voir farfouiller la maître jedi où ils ne s’attendaient pas à voir l’un des respectables représentants de l’ordre.

Et aux regards qu’ils lui lançaient parfois, elle se demandait si, sans sa bure, elle ne serait pas prise pour un nuisible de plus à chasser manu militari. Et il ne fallait pas être grand clair pour comprendre que le jeune Lyrae se disait la même chose. Habituée, la jedi leva les yeux en frétillant des narines. A croire que sa réputation était faite...

Kerradas fit voler un mouton de poussière installé sur son épaule d’une pichenette et se faufila entre les jambes de T6. Aussitôt, elle se mit à fouiller à nouveau dans le tas de pièces, sans oublier le padawan pour autant :

« Réparer ce vieux T6, c’est une bonne idée. Il doit bien y avoir quelque chose d’utile là-dedans… Oh, un motivateur Eta-12 ! »

La Chadra-fan fit tourner le petit objet entre ses doigts, comme fascinée… avant de le jeter nonchalamment par-dessus son épaule. L’objet passa à côté de la tête de Lyrae avant de rebondir contre le mur.

« Oups, excuse moi petit ! »

Kerradas tourna la tête pour fixer Lyrae, un sourire amusé sur les lèvres :

« Me voilà encore décrédibilisée en tant que maître jedi, n’est-ce pas ? Heureusement que j’ai la toge, n’est-ce pas ? Ne prends pas d’air étonné, tes pensées sont visibles comme wookiee invité à une cérémonie de jawas ! »

Sur ces mots, Kerradas aperçut un nouvel objet qui promettait d’être intéressant sur une étagère au-dessus du jeune homme, et d’un bond elle sauta avec légèreté sur l’épaule de Lyrae pour se propulser ensuite sur le meuble.

« Tu permets ? Merci ! Parfait ! »

Elle s’empara d’une petite pièce finement ciselée et la lança au garçon:

« Attrape ça, tu pourras peut-être t’en servir pour T6. C’est ton maître qui t’apprend à réparer des droides ? »
Revenir en haut Aller en bas
Lyrae O'Sil
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 574
Âge du perso : 36 ans
Race : Humain
Binôme : Chevalier Jedi


Feuille de personnage
Activité actuelle: Oh c'est compliqué !
HP:
39/80  (39/80)
PF:
105/105  (105/105)

MessageSujet: Re: T6-S (PV Maître Salyar)   Ven 10 Oct 2008 - 11:14

[ Navrée pour le retard !!! Beaucoup de travail en ce moment… :S]



Lyrae ne pouvait s’empêcher de noter les petits mouvements déconcertants des narines de Maître Salyar, malgré l’inintérêt parfait que pouvait présenter cet aspect du Maître. Mais quand même, elle était si bizarre ! Ces grandes oreilles, ces doigts dotés de griffes qui couraient partout avec une agilité déconcertante… Elle devait sans doute avoir des sens très aiguisés, bien au-delà de capacités humaines qui, malgré les entraînements jedi, n’étaient somme toute pas très développés. Lyrae mesura toute l’ampleur des avantages que les différences flagrantes que conférait sa race à ce Maître par rapport aux races plus communes.

D’un réflexe soudain, Lyrae pencha la tête sur le côté pour éviter le motivateur qui siffla non loin de son oreille. Un peu excentrique peut-être, mais agréablement surprenante.

- Ce n’est rien,
fit le jeune homme après l’excuse de la chadra-fan avant d’écarquiller les yeux en entendant les paroles du Maître.

Ses pensées étaient-elles si visibles que ça ?? Si elle avait remarqué son attention focalisée sur son nez frétillant, ce serait vraiment très ennuyeux ! Que devait-elle donc penser de lui ?! Il ferma sa bouche qui était restée en O pour essayer de paraître moins surpris, mais probablement cela était-il complètement inutile. Il ne prit pas la peine de démentir les propos du Maître quant à son allure : pas la peine de se discréditer encore plus en lui mentant sur ce qu’il pensait de son apparence.

Il sursauta lorsque le Maître se servit de son épaule pour grimper sur un meuble voisin. Ce qu’elle était vive ! Il n’avait pas eu le temps de comprendre le sens de ses paroles qu’elle était déjà montée sur le meuble. Est-ce que tous les chadra-fan étaient comme ça ?
Il s’imagina un instant entouré d’une centaine de Maître Salyar sautant et courant partout : pourvu qu’il ne se retrouve jamais au milieu d’un peuple chadra-fan, il serait complètement dépassé par les évènements. Lui qui était si lent.
Heureusement que, comme tout être sensible à la Force, il avait de bons réflexes. Il eut le temps de lever les mains pour attraper l’objet que lui lançait le Maître.

- Mon Maître ? Heu, non, fit-il, suffisamment surpris pour qu’il en oublie d’être gêné, comme à son habitude, d’être si vieux et sans maître. Non, non, je fais ça tout seul. Je n’ai pas de Maître, alors je m’occupe. J’aime bien le bricolage, c’est… Amusant.

Le terme amusant n’était peut-être pas très adapté. Le bricolage permettait surtout à Lyrae de concentrer ses pensées sur quelque chose qui ne lui causait aucun souci : le bricolage, c’était comme les maths. Il fallait trouver des solutions, essayer différentes choses. Mais quoiqu’il arrive, ça n’avait jamais d’influence sur votre vie. La satisfaction était purement intellectuelle et l’aspect « sans vie » reposait l’esprit de Lyrae. Lorsqu’il ne bricolait plus, ses pensées revenaient à des choses plus sentimentales, ce qui n’était pas forcément des plus agréables, surtout à cette période de sa vie. Oh, il penserait à son avenir quand il en aurait le courage. En attendant, se focaliser sur quelque chose d'aussi technique rendait service et tuait le temps.

- Ca fait pas très longtemps, mais je crois que je commence à me débrouiller un peu..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: T6-S (PV Maître Salyar)   Dim 9 Nov 2008 - 20:44

[HRP: Là, c'est moi qui m'excuse pour le retard. Et bien bas, crois moi! ;_; ]

_________________________________


« Amusant, hein ? » Kerradas sourit. « Il est bon de voir que les padawans aient encore la notion de l’amusement. Les voies de la Force apparaissent parfois si sérieuses qu’on en oublie l’essentiel. Les étudiants sont parfois si guindés, de nos jours! »

La chadra-fan feignit un soupir et vint s’accroupir aux pieds de Lyrae, examinant la partie inférieure du droide. Vieille et cabossées, elle avait la peinture éraflée en plusieurs endroits, comme tout le reste de la machine, à vrai dire. T6 n’était assurément plus de la première jeunesse, et son système grippé faisait un parallèle évident avec le gâtisme qui se manifestait avec l’âge parmi nombre d’êtres conscients.

Espérant avoir encore une longue période de temps à disposition avant de coudre n’importe quoi sur les vêtements des gens et, accessoirement, de ne plus pouvoir manger que de la purée, Kerradas se sentit soudain prise d’empathie pour le pauvre droide. On n’avait beau être qu’une carcasse de métal, être mis au rebut ne devait pas être quelque chose d’agréable. D’autant plus que les droides vivaient –si l’on peut dire- pour accomplir leur tâche. La maître jedi se demandait ce qui devait être le plus pénible aux circuits du droide : ne plus pouvoir exercer ce pour quoi il avait été conçu ou le faire de façon déficiente.

Quant à Lyrae, elle se demanda bien sûr pourquoi il n’avait pas de maître. Il était déjà bien âgé pour en être dépourvu, mais ne semblait pas pour autant manquer de capacités. Qu’il en soit venu à aimer travailler avec les machines pouvait se comprendre…

Curieuse au sujet du garçon, Kerradas reprit la conversation, d’abord sur un ton léger :

« Alors comme ça, tu aimes les machines… Je me souviens que lorsque j’étais moi-même padawan, un ami –Qwilan- et moi avions bidouillé les circuits d’un droide ménager du service d’entretien chargé de la salle du Conseil. Je me rappelle encore de l’expression des maîtres lorsqu’ils avaient découvert le nouvel agencement des sièges… J’ai cru qu’ils allaient redécouvrir les voies de la colère juste pour moi et Qwi, même si maître Don, lui, avait finalement l’air de bien s’amuser. Oui, on peut dire que les machines sont intéressantes!»

Kerradas se fendit d’un petit rire clair, et leva les yeux pour chercher le regard de Lyrae, soudain plus sérieuse mais toujours chaleureuse :

« Comment se fait-il qu’aucun de mes illustres collègues n’ait jeté son dévolu sur ton apprentissage, mon garçon ? »

Puis elle ferma à moitié les yeux, comme sous l’emprise d’une réflexion intense.

« Peut-être que je pourrais… » se marmonna-t-elle à elle-même. « Peut-être… Mhm... »

En réalité, elle s’amusait comme une petite folle, ayant déjà arrêté sa décision. Elle continua à feindre une profonde cogitation quelques minutes qui durent paraître bien longues à Lyrae, avant d’enfin reprendre la parole, l’air de rien :

« Tu n’as rien contre le fait qu’une boule de poils dont tu fais deux fois la taille t’enseigne les voies de la sagesse, dis moi ? »

Kerradas se fendit d’un grand sourire : quelque part, elle ne comptait pas lui laisser le choix…
Revenir en haut Aller en bas
Lyrae O'Sil
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 574
Âge du perso : 36 ans
Race : Humain
Binôme : Chevalier Jedi


Feuille de personnage
Activité actuelle: Oh c'est compliqué !
HP:
39/80  (39/80)
PF:
105/105  (105/105)

MessageSujet: Re: T6-S (PV Maître Salyar)   Mer 3 Déc 2008 - 19:56

« Amusant ».

Oui, c'était bien le mot, et Lyrae n'aurait jamais cru que la rencontre avec son tout premier Maître aurait pu être qualifiée d'un tel adjectif, mais les faits étaient là.

Le jeune homme avait ri franchement en imaginant la pagaille que la chadra-fan avait dû causer au Conseil avec le droïde ménager bidouillé. Et quelle punition elle avait dû recevoir ! Pas sûr qu'elle ait été jamais confondu, toutefois, car la ruse de ce Maître ne laissait absolument aucun doute... Elle posa une autre question et enchaîna avant que Lyrae ne puisse répondre. Décidément, ça devenait une habitude ! Suspendu à ses lèvres, il attendit qu'elle s'exprimât mieux qu'avec des « peut-être ». Peut-être quoi, d'abord ? Peut-être qu'il était trop tard ? Parlait-elle de sa formation ou était-elle déjà revenu au problème que posait le droïde ?

L'humain aux airs maladroits qu'il était se retrouva bouche bée. Lui proposait-elle vraiment de devenir son Maître ?

- B-ben.. C'est que, bon, heu... Balbutia-t-il avant de se reprendre un peu. Si ce n'est pas encore une de vos plaisanteries, en fait, ça me plairait beaucoup !

Un sourire éclaira son visage encore un peu enfantin. C'était inespéré ! Peu importait la taille, la densité ou la longueur du poil du Maître en question, il avait enfin trouvé un tuteur pour sa formation ! Et la Chadra-fan était, de plus, un Maître du Conseil, puisqu'il l'avait vu assise sur un fauteuil de la Chambre du Conseil, une fois. Même qu'il s'était demandé si la créature était capable de prononcer des mots comme les êtres humains... Il avait maintenant sa réponse.

- Vous êtes sérieuse, alors ? Reprit-il soudain, comme s'il avait eu peur d'avoir rêvé.

Dans sa tête, il s'imaginait déjà en mission, dans sa bure de Jedi, le dos bien droit, suivant son Maître dans les plus beaux palais et les jungles les plus dangereuses. Quelle joie, enfin, il y allait avoir de l'aventure !
Si sa dignité ne l'en avait pas empêché, probablement aurait-il embrassé la chadra-fan et dansé avec T6... Mais il se contenta de rester là, un sourire idiot collé sous le nez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: T6-S (PV Maître Salyar)   Jeu 11 Déc 2008 - 14:27

Si elle était sérieuse ? Bien sûr qu’elle était sérieuse ! Est-ce qu’elle avait une tête à ne pas être sérieuse ? Vraiment, elle se demandait parfois d’où pouvait lui venir une telle réputation de farceuse ! Kerradas Salyar était un maître jedi du conseil, tout de même, elle aurait dû inspirer plus de dignité, être prise… et bien, être prise au sérieux !
Ah, la bonne blague ! La chadra-fan ne se sentait pas le moins du monde offensé. A vrai dire, elle était ravie des sentiments qu’éprouvaient les autres à son égard. Après toute une vie passée à user de ses talents au service de la bonne humeur, elle avait plus que mériter son titre de reine des facéties. Ce qui n’était pas très difficile quand on considérait le sérieux auquel se tenaient généralement les jedi.

Mais malgré tout ce que l’on pouvait dire sur le caractère du petit maître, elle était sérieuse dans sa proposition. Elle était tout à fait disposée à entraîner un nouveau padawan, et elle était persuadée que Lyrae avait plus que mérité d’avoir enfin un tuteur jedi. Elle pouvait le sentir. Et pas seulement à travers la Force, mais aussi à travers son intuition. Et elle avait appris à se fier autant à l’une qu’à l’autre, avec les années.

« Je ne plaisante pas, padawan. »

Elle accentua joyeusement le titre, montrant ainsi au jeune homme qu’il était désormais pleinement accepté en tant que tel.

« Si j’avais voulu faire une blague, j’aurais raconté quelque chose sur les mœurs des Hutt un beau jour d’été, ou mis de l’huile de vidange dans ton capuchon. »

Elle claqua des doigts, et sourit à pleines dents :

« Tiens, c’est une idée ça ! Oh, pas pour toi, ne t’inquiète pas ! Tu as essayé de bidouiller le motivateur ? »

Sautant du coq à l’âne, Kerradas se concentra à nouveau sur le pauvre droïde. Ce n’était pas parce qu’elle avait un nouveau padawan qu’elle devait négliger ce pauvre tas de ferraille ! Et elle était curieuse de voir si son nouvel élève allait régler le problème. Elle commença à faire le tour du droïde pour l’inspecter une nouvelle fois sous toutes les coutures, tout en s’adressant à Lyrae :

« Mes félicitations, padawan O’Sil, te voilà officiellement membre à part entière de l’ordre. Je sens qu’on va bien s’amuser ! A ce propos, tu sais ce que les jawas ont que les autres n’ont pas ? »

Oui, Kerradas était vraiment de bonne humeur : un nouveau padawan sur qui tester ses bonnes blagues, c’était toujours un plaisir ! Espérons qu’elle se débrouille aussi pour lui apprendre deux ou trois trucs au passage…
Revenir en haut Aller en bas
Lyrae O'Sil
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 574
Âge du perso : 36 ans
Race : Humain
Binôme : Chevalier Jedi


Feuille de personnage
Activité actuelle: Oh c'est compliqué !
HP:
39/80  (39/80)
PF:
105/105  (105/105)

MessageSujet: Re: T6-S (PV Maître Salyar)   Mar 23 Déc 2008 - 13:15

Le jeune homme s'esclaffa, mais se promit intérieurement de vérifier régulièrement le capuchon de sa bure de padawan à l'avenir, convaincu que la petite chadra-fan ferait sûrement de lui la victime de l'une de ses farces dans un futur proche. Il songea que c'était un peu injuste, car si lui-même s'amusait à faire une farce à son Maître, cela serait perçu comme un profond manque de respect... Ce n'était pas grave toutefois, il se vengerait sur ses camarades, et ce nouveau maître lui donnerait sûrement des tas d'idées ingénieuses pour ses plaisanteries...

- Non, mais je vais regarder ça, déclara-t-il pour le motivateur. Et, heu, pour les jawas, je ne sais pas, non.

S'ils étaient parti pour les blagues, il en avait tout un répertoire, et Maître Salyar avait raison, ils allaient bien s'amuser...
Lyrae reporta son attention sur le droïde après avoir attrapé un tournevis. Du bout de son outil, il commença à trifouiller la pièce en question.

- Et vous, reprit-il avec un sourire narquois, est-ce que vous savez pourquoi, quand on lance une gousse d'ail contre un mur, elle nous revient toujours à la figure ?

Bzzzip.
Le motivateur du droïde réagissait sous le bidouillage du padawan satisfait : il avait trouvé un Maître (oui, il pouvait bien dire « trouvé », et même « trouvé suspendue à un droïde ») et un dysfonctionnement dans le motivateur de T6-S qui était peut-être la cause de son comportement étrange. Restait à le réparer puis le rendre au centre médical... Et ensuite ?
Et ensuite, il n'en savait rien. Il ne savait si son nouveau Maître voudrait commencer la formation tout-de-suite. Lyrae passait toutes ses nuits depuis plus d'un an à rêver de ses premières missions sur une planète étrangère à Ondéron. A l'idée même que cela allait maintenant bientôt se réaliser, il se sentait presque fébrile.

- Je crois bien que vous aviez raison, Maître,
et ce mot sonna étrangement agréable à ses oreilles. Ca a l'air d'être le motivateur le problème ! Je vais vérifier les soudures...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: T6-S (PV Maître Salyar)   

Revenir en haut Aller en bas
 

T6-S (PV Maître Salyar)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force :: Zone RP - Ordre Jedi - Planète Ondéron :: Temple Jedi :: Hangar-