La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Event X - Nar Shaddaa] ♫ Toit, toit, mon toit ♪

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Nombre de messages : 4631
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: [Event X - Nar Shaddaa] ♫ Toit, toit, mon toit ♪   Sam 17 Sep 2016 - 19:43



Nar shaddaa, la lune des contrebandiers... A perte de vue s'étendent des édifices aux formes improbables dardés vers le ciel saturé de pollution dans la plus totale des anarchies. L'anarchie, oui c'est le mot. Nar Shaddaa ne dort jamais, pire, elle ne décuve jamais. Ici la vie file à un rythme improbable. Tout est rapide, luminescent, extrême. Ici tout se trouve et tout s'achète. Ainsi, bien qu'en ce jour risque de se jouer le prologue d'un des chapitres les plus importants de l'histoire récente de l'Espace Hutt, le commun des mortels est incapable de discerner la moindre agitation inhabituelle. Pourtant, il suffirait de lever les yeux vers le ciel.

L'Ataraxie, corvette corellienne plénipotentiaire, stationne en vol géostationnaire bien au-dessus des premières cime, à une altitude où l'oxygène n'est déjà plus qu'un doux souvenir. A son bord tout le monde retient son souffle, prêt à agir au moindre signal de détresse... Car au sol, depuis plusieurs heures maintenant, les navettes ont déposé les officiels et leur escortes de militaires et Jedi.

A quelques kilomètres de là, le tableau est quasiment le même. Sacrée ironie. Posée, dissimulée par des systèmes de camouflage et des contre-mesures électroniques, une navette de classe Herald attend sagement le retour de ses passagers.

Si ce jour est si spécial, c'est qu'il voit se réunir un Conseil des Kajidic. Réunion ayant lieu dans l'une des tours les plus sécurisées de la petite lune. Droïdes de combats, hommes en arme, tourelles de défense, protection de chasseurs atmosphériques : les Hutt ne lésinent jamais sur les moyens lorsqu'il s'agit de défense. En plus de tous ces mercenaires recrutés pour l'occasion, chaque Kajidic s'est présenté avec son escorte. A croire que les gastéropodes jouent à celui qui a la plus... grosse. Ainsi, les êtres les plus puissants de cette portion de la galaxie se réunissent... Et l'ordre du jour n'a rien d'anecdotique : décider du sort à réserver au Seigneur de Guerre Borenga Kossakii, après son attaque surprise sur Makem Te qui a manqué de déclencher une guerre galactique. Il est clair que pareille initiative ne peut rester sans conséquence. La traditionnelle neutralité de l'Espace Hutt n'est plus un bouclier derrière laquelle se dissimuler... Il va falloir punir et assumer d'une manière ou d'une autre les choix d'un seul d'entre eux. Et bien évidemment, le principal intéressé, Borenga, n'est pas convié...

Alors que le Conseil commence, que Vogda et Jiliac brisent les règles pour inviter à la table des négocations des délégations républicaine et impériale, tout bascule. Alarmes, alertes intrusion. Les droïdes de combats, piratés, se retournent contre les agents vivants. Les tourelles de défense deviennent folles, tirent sur tout ce qui bouge. Dehors, un escadron de drones sort de nulle part, s'en prend aux chasseurs de la sécurité. Modèle et mode opération inconnu. La tension monte, la panique même. Bardulla ordonne le verrouillage de la salle du Conseil. A présent coupé du monde extérieur, impossible de dire ce qui se passe à l’intérieur... Tandis qu'à l'extérieur le chaos et les combats se déchaînent.


***


L'attaque surprise est une réussite totale. Pris au dépourvu, les mercenaires employés par les Hutts sont dépassés, sur tous les fronts. Depuis sa position avancée, armé de ses jumelles, El Masaari peut observer avec satisfaction l'étendue des dégâts. Plusieurs étages en flammes, la plate-forme d’atterrissage ravagée. Les drones se sont éparpillés. A présent se déroulent dans les cieux des combats aériens, sans merci. Plusieurs navettes civiles sont touchées. Dommages collatéraux, tirs perdus. On ne fait pas d'omelettes sans casser quelques insignifiants œufs. Mais l'heure n'est pas à la passive contemplation : le Jedi gris a une mission bien précise à accomplir. Reposant les jumelles dans leur étui, il saute à califourchon sur sa moto-speeder. Démarrage en trombe. La bécane décrit rapidement un arc de cercle, gagne en altitude. A la vitesse de l'éclair, il traverse la zone de combat, se rapproche du bâtiment, et plus précisément : de son sommet. A cette hauteur vertigineuse, les bourrasques de vent sont glaciales et violentes. L'oxygène se raréfie rapidement, imposant au Jedi le port d'un respirateur. Enfin il atteint son objectif : il se pose sur le toit. En réalité il s'agit d'une voûte de transparence blindé triple couche. Juste au-dessous de lui se trouve la salle du Conseil. Mais un volet circulaire, déployé au moment de l'isolation de la pièce, empêche toute observation. Il se baisse, pose un genou à terre. Il dépose sur la surface lisse et extrêmement glissante une mine. D'une pression, il règle le détonateur. Dix minutes. Pas une seconde de plus.

Soudain un mouvement dans son champ de vision périphérique lui fait faire volte-face, sabre au clair. Deux intrus.

Escorter une délégation républicaine composée de Jedi et de politiciens ? Rien de bien nouveau pour Galdur... Mais une première pour Saerian. Peut-être pas aussi bien payé que certains boulots illégaux... Mais tellement moins... risqué ? Raté. Lorsque les alarmes se déclenchent, Saerian a déjà tout compris. Scénario classique, que sa mémoire ne pourrait occulter. Les deux êtres sont aguerris, expérimentés... ainsi lorsqu'un petit groupe de droïdes devenus fous tente de les faucher, ils s'en débarrassent rapidement. Lorsque la dernière tête métallique, détachée avec violence de son corps, touche le sol, un vrombissement les interpelle. Par une baie vitrée, il observe avec étonnement une moto-speeder traverser leur champ de vision en une fraction de secondes, en direction du toit. Impossible de l'ignorer. Rapidement ils remontent les derniers étages, désert après le passage des droïdes de combat. Un dernier couloir. Au bout, une échelle. Ils montent puis soulèvent la trappe. Un air glacial les accueille... Le sol, vitré en transparacier, est glissant. Le moindre faux pas pourrait les faire sombrer dans le vide. Ils auraient largement le temps de crier avant de toucher le sol le plus proche... Face à eux, un intrus. Pas vraiment besoin de réfléchir pour piger que c'est pas un type amical. Masqué, armé d'un sabre laser rouge en forme de croix. Le combat est inévitable...


Seuls les joueurs Galdur, Saerian El’ros & El Masaari peuvent intervenir dans ce sujet. S’agissant d’un combat purement RP, vous serez départagés sur la qualité d’écriture de votre RP, la pertinence, l’originalité et le réalisme de vos actions et de vos choix ainsi que votre fair-play vis-à-vis de vos adversaires.
Ordre de post : Galdur – El - Saerian.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galdur
Éclaireur Ondéronien
avatar


Nombre de messages : 112
Âge du perso : 39 ans
Race : Trandoshan

Feuille de personnage
Activité actuelle: Eclaireur Ondéronien - Mention pilote
HP:
0/95  (0/95)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event X - Nar Shaddaa] ♫ Toit, toit, mon toit ♪   Lun 19 Sep 2016 - 15:34



« " Ha ha ha ! Tu es à ma merci ! Et personne ne viendra te sauver " " Oh non, non ! S'il vous plaît ! " " Hin Hin, jamais tu ne pourras sortir d'ici ! Je suis le plus méchant de tous ! " " On viendra me sauver ! Je vous le garantis ! " » piailla Galdur en alternant entre une voix grave et une voix aiguë, assis au comptoir du bar.

Il tenait une bouteille vide dans sa main droite et un verre dans sa main gauche, agitant frénétiquement l'un ou l'autre en fonction de son dialogue. Le barman finit par revenir de sa réserve, les mains vides, refermant la porte. Galdur leva le nez en l'observant venir vers lui, et Il replongea sur sa scène.

« " J'en ai pas finis avec toi. " » gargouilla t-il d'une voix grave en agitant la bouteille en direction du verre. Il regarda ensuite le barman. « Alors ? »
« Désolé. J'ai plus de grog. Tu as tout sifflé l'ami. »
« Mais j'ai encore soif ! »
« Quand j'en ai plus, j'en ai plus. Les gens boivent autre chose que du grog ici. Pourquoi tu ne ferais pas pareil ? »

Le trandoshan fit un tour sur lui même sur son tabouret pivotant, l'air boudeur et tirant la langue en ouvrant en plus les narines.

« Non ! J'ai dit du grog, alors je veux du grog ! Encore ! »
« Fait pas l'enfant. En plus, tu m'as dit plus tôt que tu étais en pause. Ça fait vingt minutes que tu picole toute mes réserves de grog et que tu dilapide ton solde dedans. Il serait pas temps de retourner au poste ? »
« Ah merde. C'est vrai, je suis en service. J'avais oublié. »

Il bondit de son assise et se dirigea aussitôt vers la sortie. Zut, le temps passait vite quand on s'amusait. Galdur espérait qu'il n'avait rien raté de trop gros. Il aurait été malvenu d'arriver en retard sous un gros événement. Poussant la porte du bar, le trandoshan se retrouva dans la rue. C'est précisément là où il se trouvait quand un tir le fit sursauter. Rapidement, il effectua un roulé boulé et se jeta dans la première poubelle venue, refermant le couvercle au passage. Des tirs et du grabuge commença à tambouriner dehors, ponctuant sur un chaos qui commença à envahir la ville.

« QG ? J'ai été surpris par surprise ! » aboya Galdur dans sa radio.
« Bon sang ! Revenez au bâtiment de délégation immédiatement, Galdur. Je ne sais pas où vous étiez, mais on a besoin de vous sur le champ ! »

La communication se coupa aussitôt. Il n'en était pas sur, mais Galdur semblait avoir entendu des détonations qui provenait de derrière son interlocuteur. Il se déplaça dans la poubelle de façon à la retourner afin que ses jambes touchent le sol et se mit aussitôt à courir en tentant de retirer cette prison de métal dans laquelle il était partiellement coincé.

« Oh allez ! J'suis pas si gros que cela ! Dégage wanka ! » S'agaça t-il.

Il finit par parvenir à l'éjecter en l'air en projetant des ordures et reprit sa course vers le bâtiment auquel il était affilié. En chemin, il évita plusieurs fusillades et autres combats urbains qui semblaient se répandre comme une traînée de poudre.
« Bon sang ! La ville ! Elle se transforme en spectacle du nouvel an Jawa ! »

Il finit par atteindre le bâtiment de la délégation déjà en proie à des combats. Sur place, il trouva un officier de la sécurité qui l’accueillit entre deux mises à couvert face aux droïdes.

« La porte menant à la salle a été scellée et mise sous sécurité maximum. Il n’est pas possible d’y accéder pour l’instant ! Il faut se débarrasser de ces droïdes. »
« J’passe mon temps à dire aux humains qu’les droïdes valent jamais le travail fait soi même. Mais noooon, personne veut m’écouter. »
« C’est pas le moment ! Aidez nous ! »

Galdur soupira et se leva de sa couverture, brandissant son arme ultime : Sa poêle à frire. C’était le signe d’une bonne digestion, et une poêle en chalon était plus que suffisant pour casser quelques dents. Bon, essayer ça sur des droïdes ? Pourquoi pas ! Après tout, il ne l’avait jamais fait. Il s’élança donc en avant, « l’arme » a la main.

« Il ne peut y en avoir qu’uuuuun ! »

Et c’est à grand coups de poêle dans la face et dans les rotules qu’il se joignit à son tour à la joyeuse mélée offerte par… par qui d’ailleurs ? Qui était derrière ce soulèvement des machines ?
Galdur finit le combat assis sur un droïde privé de ses deux jambes qui tentait de ramper hors des fesses du trandoshan. Peine perdue. Ce dernier mangeait dans son fidèle Quart son ragoût habituel. Irrité par les mouvements du droïde sous lui, il finit par lui déverser le contenu sur la tête.

« Ça va, ça va. Tiens, prends du ragoût et fiche moi la paix. » aboya t-il.

Une réaction plutôt surprenante se produit quand le ragoût déposé ainsi sur l’arrière de la tête du droïde prit feu, avant d’émettre un « paf » alors que l’arrière du crâne de la machine venait d’éclater. Galdur en fut presque vexé.

« Comment ça il est pas bon mon ragoût ? Pfuh ! Il y a le meilleur dedans ! Pain, patates, lards, whisky et un peu de détonite pour relever le goût ! Que du bon ! »

Un vrombissement vint de nouveau l’interrompre dans son instant culinaire, l’irritant encore un peu. Il décida de se lever, alla fureter aux alentours, et vit alors passer à travers une vitre un engin. A toute vitesse. Galdur se demanda un instant si cela était bien normal, et se décida à prendre un peu de hauteur. Histoire d’avoir un meilleur point de vue…
Il se dirigea vers les trappes, emprunta les échelles, et se rendit compte qu’il était accompagné par… C’était quoi déjà, un Cathar ?

« Oh ! Salut mon gars. Je t’avais pas vu ! Toi aussi tu t’demande ce que c’est qu’ce bouzin qui vient de passer ? Viens avec moi, on va en avoir le cœur net ensemble. J'm'appelle Galdur, mais tout le monde dit Dudur. »

Il se hissa sur le toit et posa le pied, créant aussitôt une fissure sur le verre. Pas léger, le trandoshan allait devoir faire attention où il mettait les pieds. Ce n’était pas vraiment le genre de terrain sur lequel il était tout à fait à l’aise. Il regarda à droite, il regarda à gauche, puis il regarda en face. Apercevant alors une silhouette.

« Hé ! Il y a quelqu’un ici ! Coucou ! Hé ho ! Vous m’entendez ? Vous faites quoi ici ? » hurla t-il en agitant les bras, un peu trop enthousiaste.
La silhouette en question pivota, et Galdur hoqueta aussitôt en l’observant. Ça, c’était pas du garde républicain ou du chasseur de prime.

« Bon euh… Qui que vous soyez, veuillez tout de suite descendre de ce toit ! C’est dangereux ! Vous pourriez tomber et vous faire mal enfin ! Encore que j’suis pas sûr. Vous seriez pas en lien avec une organisation terroriste et illégale qu’on appelle les Siths par hasard ? Le doute m’habite... »

Un silence plana, sur lequel Galdur se mit à ricaner grassement pour lui même.

 « Haha ! M’habite… ma bite ! Hé hé hé hé ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darth Nesanto
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
avatar


Nombre de messages : 232
Âge du perso : 38 ans
Race : Humain

Feuille de personnage
Activité actuelle: Se bat sur Dathomir
HP:
50/98  (50/98)
PF:
2/88  (2/88)

MessageSujet: Re: [Event X - Nar Shaddaa] ♫ Toit, toit, mon toit ♪   Mar 20 Sep 2016 - 20:22

De son poste d’observation, El regardait le chaos à travers ses jumelles holographiques. Sous son masque impassible, son visage affichait un mince sourire. L’opération réussissait au-delà de ses espérances. Partout, les mercenaires des seigneurs hutts se trouvaient dépasser et incapables de réagir face à l’ampleur de l’attaque surprise. Personne n’avait pu prévoir la soudaineté de l’action, ni sa provenance. Pirater leurs propres droïdes s’était révélé être une idée très productive et bénéfique, économe en temps et en hommes. El se délectait de la folie que les alarmes, les cris et les explosions provoquaient ici et là non loin de lui.

Son regard se porta sur la tour qui accueillait le Conseil des Kajidics, sa cible. Un rapide coup d’œil lui montra l’étendue des dégâts. Entre les étages en feu et la plateforme d’atterrissage détruite, il ne restait plus grande trace d’une quelconque défense extérieure. D’ailleurs, les combats s’étaient déplacés et occupaient à présent majoritairement le ciel. Scrutant une dernière fois le signe d’une activité ennemie dans les environs de la tour, El décida de passer à l’action une fois qu’il eut le sentiment que rien ou presque n’entraverait son chemin. Non pas qu’il était contre l’idée de se battre, mais il préférait mener à bien sa mission aussi rapidement que possible. Rien ne l’empêcherait de verser quelques gouttes de sang une fois celle-ci accomplie.

Sans attendre plus longtemps, El jeta ses jumelles dans le petit compartiment à bagages accroché à l’arrière de sa moto-jet et démarra en trombe en direction de l’édifice du Conseil. En prenant de l’altitude, il observait les drones répandre la terreur dans l’espace de Nar Shaddaa. Sans distinguer les victimes de ces combats aériens, il imaginait parfaitement qu’elles regorgeaient de navettes civiles. Mauvais endroit, mauvais moment. Mais la guerre ne se gagne pas sans heurts. En moins de temps qu’il n’en faut pour l’écrire, El avait déjà traversé la zone de combat et atteint son objectif.

Le sommet de la tour était parcouru de vents violents qui faisaient circuler un air glacial. La hauteur de la bâtisse obligeait El à se munir d’un masque respiratoire sous son propre masque d’airain. Une broutille, mais qui soulignait malgré tout l’altitude à laquelle se situait le sommet de la tour, mais également le caractère nocif de l’air de la planète. Cependant, El n’était pas là pour prêter attention à de telles futilités. Une fois son bolide arrêté et laissé de côté, le Jedi masqué se dirigea en son centre, sommet de la voûte que formait le toit de l’édifice. Juste sous ses pieds se trouvait la salle du Conseil des Kajidics, là où il désirait se rendre. Evidemment, l’alerte et les alarmes avaient déclenché le système de sécurité, et la coupole blindée qui aurait du apparaitre juste sous lui s’était retrouvée couverte d’un immense volet de protection. Qu’à cela ne tienne, ce n’était pas un misérable bouclier qui allait priver El de ses cibles !

Posant un genou à terre, il caressa le nouveau « sol » de sa main gauche tandis que son autre main fouillait dans son sac à bandoulière. Jugeant au toucher l’endroit adéquat, il en ressortit une mine dotée d’un détonateur. Dix minutes. Cela lui suffirait à s’éloigner du toit pour se mettre à l’abri avant d’y revenir. Une rapide pression sur le bouton enclencha le mécanisme.

Ce fut à cet instant précis que deux trouble-fêtes apparurent sur le toit. L’un des deux, un Trandoshan, le héla d’un ton enthousiaste en s’agitant. Toujours à genoux, El tourna la tête vers les nouveaux venus. Et bien qu’ils ne puissent pas s’en rendre compte, derrière son masque se dessinait un regard noir et assassin. D’une main, il décrocha la boucle de son lourd manteau pendant que de l’autre il se saisissait de son sabre et faisait jaillir ses lames pourpres. En se relevant, un petit coup d’épaule suffit à faire tomber le vêtement, de manière à dissimuler la mine qu’il venait de placer.

Il ne porta pas attention aux paroles du Trandoshan, sinon les dernières qui mentionnaient les Sith… et laissait transparaitre un certain mauvais goût pour les jeux de mots. Pas de chance pour lui et son compagnon, ils gênaient sa mission et El n’avait d’autre choix que de les faire disparaitre. Mauvais endroit, mauvais moment. Cependant, il n’était pas dit que cela lui déplaisait outre mesure. Mais il savait que le temps lui était compté.

Sans répondre aux dires de l’être reptilien, et sans autre forme d’avertissement, El jeta sa main dans leur direction et leur adressa une violente vague de Force. Il n’avait jamais été un grand parleur, encore moins en de telles circonstances. Puis, sans même attendre un quelconque impact, le Jedi se projeta lui-aussi en avant afin de combler rapidement la maigre distance qui le séparait de ses deux adversaires. Sabre au clair, l’homme masqué se retrouva en une fraction de seconde aux prises avec le Trandoshan et le Cathar. Sans trop prêter attention au transparacier glissant et déjà fissuré par endroits, sûr de sa force, El engagea le combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saerian El'Ros
$$ Chasseur de Primes $$
$$ Chasseur de Primes $$
avatar


Nombre de messages : 222
Âge du perso : 31 ans
Race : Cathar

Feuille de personnage
Activité actuelle: Chasseur de Primes
HP:
80/80  (80/80)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event X - Nar Shaddaa] ♫ Toit, toit, mon toit ♪   Mer 21 Sep 2016 - 8:08

Saerian attendait, patiemment, l'issue de la réunion... Les Kajidics étaient sortis de leur sacro-sainte "neutralité", afin de régler un problème ayant failli entraîner une guerre galactique aux ampleurs quasi-inimaginables... Même si les conséquences actuelles étaient déjà lourdes, ne serait-ce qu'en terme de vies fauchées sur le champ de bataille. En effet, les Hutts avaient convié les Impériaux et les Républicains pour décider de ce qu'il adviendra de la vie de l'auto-proclamé "Seigneur de Guerre" Borenga, aka le responsable de tout ce merdier. La tour dans laquelle ce colloque se déroulait était d'ordinaire l'une des plus sécurisée de la Lune des Contrebandiers. Mais, en ce jour des plus particuliers, une souris qui aurait à la fois l'audace et l'idée saugrenue de sortir de son trou se verrait être transformée en un tout petit tas de matière carbonisée indéfinie, avant même que les services de sécurités présents sur les lieux n'aient l'idée de vérifier si elle pouvait réellement constituer une menace ou non.

La planète avait été vidée de la majorité des Chasseurs de Primes se trouvant dessus, tandis que les Républicains, les Hutts et les Impériaux avaient amené avec eux leurs propres escortes. Paranoïa, quand tu nous tiens... Toujours était-il que les tensions entre les escortes étaient à leurs paroxysmes : Impériaux et Républicains se regardaient en chien de faïence, tandis que les Chasseurs de Primes lorgnaient d'un œil mauvais les gardes du corps des Hutts, ronchonnant à l'idée d'avoir autant de primes potentielles à portée de main, et aucune possibilité de les empocher. Saerian s'était assit contre un mur en compagnie de certains de ses amis, et ils se détendaient, tels des félins, en bavardant à voix basse, fourbissant leurs équipements. Pour l'occasion, le Cathar avait jeté son dévolu sur son fusil blaster et sa vibrolame bâtarde. Moins précis, mais un peu plus dévastateur, et surtout plus impressionnant. L'apparence jouait beaucoup quand on tentait de faire comprendre à quelqu'un qu'il s'agissait d'une mauvaise idée que de s'attaquer à un convoi sur-armé.

"Finalement, la tête de seiche doit se trouver quelque part sur Alderaan, avec le fric qu'on lui a refilé pour qu'il nous fasse tous engager... Quel salopard."

"Les Superviseurs, c'est tout le temps ça. C'est rare que ces derniers soient d'anciens Chasseurs de Primes. En même temps, il n'y en n'a pas des masses qui vivent assez longtemps pour toucher la retraite. D'ailleurs, en parlant de vieux, Günther, il devient quoi ?"

"Günther... Günther... Un vieux type qui se baladait tout le temps attifé comme s'il vivait sur Kamino ? Il est mort. Empoisonnement au métal."

"Tu veux parler de sa petite flasque miraculeuse ? En même temps, je sais pas ce qu'il distillait comme alcool dedans, mais je m'en suis servi une fois pour nettoyer mon armure."

"Non, il s'est prit un couteau de 30 cm entre les omoplates, durant une fusillade. Son dernier geste a été de dégoupiller une grenade et d'emmener le salopard avec lui."

"C'est beau. C'est comme ça qu'il voulait partir, le vieux. Paix à son âme..."

Les alarmes hurlèrent, faisant sursauter tout le monde. On entendit le claquement sec indiquant que la salle du Conseil venait de sèchement se verrouiller. Saerian sauta sur ses pieds en poussant un juron, son fusil entre les pattes :

"Nom de dieu de nom de dieu de nom d'une culotte sale de l'Impératrice ! C'est pas vrai, malgré la sécurité à se faire chier dessus un pirate informatique défoncé, on a quand même un taré qui tente de venir foutre la merde !"

Des droïdes, déboussolés ou soudainement fous, les prirent à partie. Le félin humanoïde pressa la détente de son arme et commença à arroser les tas de ferraille. Il cessa le tir avant de toucher un de ses collègues, un Trandoshan armé d'une... Poêle à frire. Il poussa un petit grognement, avant de lever la tête : par la baie vitrée, une moto-speeder vrombissait pour se poser sur le toit. Le Cathar rengaina son fusil et se dirigea en direction de la trappe menant à la plate-forme. Le Trandoshan avait eu le même raisonnement, et ils escaladèrent l'échelle à vive allure. Une fois les pieds sur le toit, ils se rendirent tout deux compte que le transparacier sur lequel ils se trouvaient n'était pas aussi solide que l'usage le demandait. En face d'eux, un homme masqué, vêtu d'une tenue sombre. Ce n'était pas là l'apanage usuel des gardes Hutts, des Chasseurs de Primes, des Républicains voire même des Impériaux. Mais la facture était bien plus proche de ce qu'appréciaient les personnes sensibles à la Force. Saerian dégaina sa vibrolame avec sa main gauche, sa main directrice : si il s'agissait d'un Jedi, ou d'un Sith, les tirs de lasers seraient inutiles face à son sabre.

Tandis que le Trandoshan hélait l'inconnu, Saerian remarqua que ce dernier s'était penché sur un petit objet sombre, à la facture fort menaçante. Le Cathar n'était pas un familier des bombes et autres explosifs, mais il pouvait supposer que cela permettrait de faire sauter le volet protégeant la salle du Conseil, en-dessous. L'alien reptilien sortit alors un jeu de mot aussi vaseux qu'une mare de Dagobah. Si le félin humanoïde n'était pas dans son camp et n'avait pas besoin de son aide, le Trandoshan aurait sauté une nouvelle étape dans l'évolution en devenant le premier de son espèce à voler sans ailes ni vaisseau.

L'étranger sortit un sabre-laser à la poignée en croix et à la lame rouge, et Saerian se positionna instinctivement dans sa version fort abâtardie de la Forme Shien, en attendant l'assaut. Ce dernier ne tarda pas, et le Jedi, faisant fi du toit glissant et fragile, se porta à la rencontre des deux Chasseurs de Primes. Saerian tentait de bloquer les coups de son adversaire, tout en gardant son équilibre. Quand il en avait l'occasion, il renvoyait un coup de tranche horizontal assez violent pour tenter de garder l'homme masqué à une certaine distance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galdur
Éclaireur Ondéronien
avatar


Nombre de messages : 112
Âge du perso : 39 ans
Race : Trandoshan

Feuille de personnage
Activité actuelle: Eclaireur Ondéronien - Mention pilote
HP:
0/95  (0/95)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event X - Nar Shaddaa] ♫ Toit, toit, mon toit ♪   Jeu 22 Sep 2016 - 13:32



Bon, à priori, cette histoire était mal partie pour se terminer autour d'un tAujourd'huihé et de quelques biscuits. Tant mieux d'ailleurs. Galdur n'aimait pas le thé. Par contre, cela devait bien être la première fois qu'il faisait face à un Jedi. D'habitude, ils étaient dans son camp ! Dans tout les cas, si il avait retenu une chose de ces derniers, c'était : bordel-faut-éviter-ce-truc-pas-du-tout-abusé-qui-coupe-tout-même-le-métal-de-sabre.

« Je vois. Pas du genre à avoir la langue pendue ? Eh ben prépare toi a recevoir la glorieuse, l'unique, l'impitoyable correction des gardiens Jagganath ! Car la vengeance est un plat que je mange tout de suite ! » s'exclama Galdur en agitant sa poêle au dessus de lui.

Ce faisant, il faisait de grands mouvements de bras, mais aussi, de pied, levant la jambe droite. Il posa cette dernière, quand il eut terminé sa tirade, avec un certain enthousiasme. Trop sans doute. Un craquement se fit entendre et la jambe du trandoshan traversa littéralement le verre, glissa dans le trou, pour finalement se bloquer à mi cuisse, immobilisant Galdur sur l'occasion. Non seulement il venait de se bloquer, mais en plus, quand le Jedi tendit la main vers eux, il sentit une force inconnue faire pression sur lui pour le pousser en arrière, le faisant se plier au niveau du dos, sa tête allant taper le verre au niveau de l'arrière de son crâne, laissant un impact conséquent sur la vitre. Galdur plaça ses mains au niveau de la bosse et se redressa, la jambe toujours bloquée.

« AOUH ! Hé ! Ca c'était vraiment petit ! Et de la triche en plus. Ugh. Ma tête. »

Il se frotta le crâne et observa le combat s'engager entre son collègue cathar et le Jedi. Combat on ne pouvait plus inégal oui, sachant que l'un avait un de quoi casser les instruments de l'autre. Galdur en profita pour tenter de se dégager, tirant comme il pouvait mais sans succès. Les fibres de son pantalon étaient bloquées et il menaçait de se rentrer les échardes de verre dans la chair si il forçait. Le trandoshan souffla et leva le nez pour surveiller l'avancée du combat tout en cherchant à se dégager.

« Vas y ! Allez, tu vas l'avoir ... Je pense. Dans quelques instants, je serais libre ! Ne t'inquiète pas pour moi ! Concentre toi sur lui ! Je suis presque sur que tu peux te le faire ! » tenta t-il d'aboyer plus pour gagner du temps qu'autre chose.

Il reporta son attention sur sa tentative d'extraction et décida de forcer un peu. Sa jambe glissa vers l'extérieur du trou, mais le verre commença à déchirer ses habits et il sentit un instant une petite pointe lui rentrer dans la cuisse, ce qui le convaincu d'arrêter cette méthode et de penser à autre chose. Zut. Et les deux qui se mettaient sur la figure à côté... Bon... Il pouvait toujours tenter après tout.
Galdur serra le poing sur le manche de sa poêle, repéra les deux et chercha à viser en brandis tu la main. Quand il fut convaincu de avoir le bon angle, il prit un peu d'élan de lancer et avec force, il projette sa poêle vers la tête du Jedi en espérant donner un peu de répit à son collègue ainsi. Non pas qu'il espérait provoquer quelconque dégâts mais obtenir un peu d'attention. C'est vrai, il pourrait presque s'ennuyer coincé ici.

« Hé toi ! Viens t'battre contre quelqu'un à ta hauteur ! Ta mère était un hamster et ton père sent la patate germée ! Je pète dans ta direction générale et je fais pipi sur ton masque ! » beugla t-il en agitant les poings comme pour se battre dans un match de boxe.

Fallait jouer en équipe après tout. Même si pour l'occasion, son poids lourd était un énorme désavantage sur une baie vitrée et commençait déjà lui jouer des tours. Parfois, être une créature physiquement "avancée" de la galaxie était un défaut, et autant Galdur n'avait pas peur de se blesser, autant ce n'était pas la peine de s'arracher une jambe dès le début des hostilités.

« Reste cool, Dudur. Tu as déjà connu pire. Si vraiment il le faut... Bah... C'est qu'une jambe non ? Ça aura repoussé d'ici quelques temps. Contente toi pour l'instant de faire de ton mieux, et surtout, ne fait rien qui pourrait empirer ta situation. »
pensa t-il en glissant une main dans son sac pour en tirer un détonateur thermique.

Le verre sur lequel il se trouvait craquela un peu sous ses mouvements.
Oups.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darth Nesanto
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
avatar


Nombre de messages : 232
Âge du perso : 38 ans
Race : Humain

Feuille de personnage
Activité actuelle: Se bat sur Dathomir
HP:
50/98  (50/98)
PF:
2/88  (2/88)

MessageSujet: Re: [Event X - Nar Shaddaa] ♫ Toit, toit, mon toit ♪   Sam 24 Sep 2016 - 8:42

Le duel était engagé. Même à deux contre un, El savait qu’il aurait le dessus malgré tout. Ses pouvoirs et son habilité s’occuperaient naturellement de ses deux adversaires. Peut-être n’aurait-il même pas à forcer son talent. D’autant plus que cet imbécile de Trandoshan s’était lui-même mis en mauvaise posture, un de ses jambes ayant traversé le transparacier.

Le reptilien étant bloqué, ce qui ne laissait que son allié Cathar aux prises avec le Jedi. Muni d’une vibrolame, ce dernier se défendait pourtant plutôt bien face aux assauts brutaux d’El. La surface étant glissante, il n’était pas toujours aisé de garder un équilibre parfait, et le félin se tenait généralement hors de portée de la lame rouge à grands coups horizontaux afin de maintenir une distance de sécurité.

Adepte d’une forme Shien maitrisée tant bien que mal, le Cathar ne ferait pas longtemps le poids face à la technique d’El. Sûr de son fait, il ne développait pas l’ensemble de son art mais cherchait malgré tout une solution pour mettre rapidement un terme au combat. Après tout, le temps lui était compté. Pour ses deux vis-à-vis, il s’en moquait pas mal. Que ce soit par sa lame ou l’explosion de la mine, qu’importait leur manière de mourir.

Toujours bloqué dans la paroi de verre, le Trandoshan beuglait pour encourager son partenaire. Peine perdue, El ne parvenait toujours pas à percer la défense désespérée du Cathar, mais cela viendrait bien assez tôt. Au terme d’un nouveau mouvement de tranche, le Jedi dut se projeter d’un bond en arrière pour éviter la vibrolame qui fusait vers son abdomen. Bien lui pris d’esquiver, son ventre restait intact et il évita dans le même temps une… poêle à frire.

Lancée avec force, elle passait pile entre lui et le félin, tous deux quelque peu interloqué de son irruption dans le combat. Il ne fallait pas longtemps pour identifier sa provenance. Le Trandoshan, toujours en mauvaise posture, cherchait à le déstabiliser.

« Hé toi ! Viens t'battre contre quelqu'un à ta hauteur ! Ta mère était un hamster et ton père sent la patate germée ! Je pète dans ta direction générale et je fais pipi sur ton masque ! »

Bloqué dans son trou et s’agitant comme un enfant bagarreur, El trouva les facéties de son ennemi bien vaines et même un peu stupides. Toujours est-il que ce lézard commençait gentiment à lui taper sur les nerfs. Mais avec sa jambe coincée dans le transparacier, il ne constituait pas une menace immédiate et laissait son allié dans une situation compliquée face à un bretteur comme lui. De plus, il était certainement à court de poêle à frire, El n’avait donc pas à redouter un autre lancer de fonte. Une fois débarrassé du Cathar, il irait apprendre à ce lézard bien bavard à quel point le silence est d’or.

Après un rapide coup d’œil au Trandoshan, El reporta son attention sur son adversaire direct. La poêle avait au moins eu l’utilité de le décontenancer lui aussi, et le Jedi comptait bien en tirer profit. Feintant d’attaquer sur le côté gauche du Cathar – où se trouvait sa main directrice –, El décrivit un rapide mouvement du poignet au dernier instant pour écarter la vibrolame et ainsi s’ouvrir la voie à un assaut sur le torse ou le flanc droit de son adversaire. Rapide et d’une précision chirurgicale, El était sûr de son coup.


Dernière édition par El Masaari le Sam 1 Oct 2016 - 13:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saerian El'Ros
$$ Chasseur de Primes $$
$$ Chasseur de Primes $$
avatar


Nombre de messages : 222
Âge du perso : 31 ans
Race : Cathar

Feuille de personnage
Activité actuelle: Chasseur de Primes
HP:
80/80  (80/80)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event X - Nar Shaddaa] ♫ Toit, toit, mon toit ♪   Dim 25 Sep 2016 - 23:42

Les deux armes se croisaient et se séparaient, projetant des éclats de lumière à chacun des entrechocs. Le Cathar n'était absolument pas au niveau du Jedi... Ou du Sith, qui sait ? Mais il tentait toutefois de compenser cela à l'aide de sa force, de sa carrure et de sa musculature, relativement plus développées que celles de son adversaire. Au terme d'un assaut vigoureux, son adversaire fit un bond en arrière pour esquiver un coup de taille. Alors que Saerian allait poursuivre son enchaînement, une poële à frire passa entre les deux bretteurs, le coupant net dans son élan. Il n'y avait qu'une seule personne capable de se servir d'une telle arme... Le Trandoshan. Si ce dernier était toujours pris au piège du transparacier, cela ne gênait pas ses capacités oratoires, puisqu'il insulta les parents du Jedi.

Ce dernier réagit fort rapidement : sûr de sa maîtrise du sabre-laser, il frappa en direction de Saerian, qui se protégea au mieux. Mais ce n'était qu'une feinte, et il écarta rapidement la vibrolame bâtarde, d'un rapide mouvement du poignet, afin d'éventrer le Chasseur de Primes félinoïde. Ce dernier, tentant d'esquiver l'attaque avec ses meilleurs réflexes, tomba au sol, lâchant son arme qui alla se coincer en partie dans l'une des gouttières du toit. Une brûlure ardente lui déchirait le flanc droit, là où la lame de son adversaire avait percé sa protection. Le Cathar roula au sol, loin du Jedi, grognant de douleur, les babines retroussées sur un rictus de souffrance dévoilant ses crocs serrés.
A priori, il ne devait plus présenter aucun danger. Sa jambe blessée l'élançait, il l'avait violemment tordu en tombant au sol. Sur le ventre, le visage pressé contre le transparacier, il haletait tandis que la sueur coulait sur son front.

Dans la salle de réunion, en contrebas, il pouvait voir les Impériaux, les Républicains et les Hutts qui levaient le regard en direction des trois combattants. La plupart d'entre eux avaient l'air inquiet, autant pour la résistance du toit que pour l'issue du combat. Le Chasseur de Primes reconnaissait certains d'entre eux, pour avoir eu à effectuer des contrats pour eux. Et il avait techniquement un contrat en cours : les protéger... Au mieux. De sa main gauche, il tâta une de ses poches, pour en extraire une seringue, dont il injecta le contenu directement dans son cou, avant de se redresser péniblement, fusil blaster en main.

[Thème de la scène : Se battre avec un... Héro ?]

Visant soigneusement les pieds du Jedi, il pressa la détente. Le rayon d'énergie traversa les airs, avant de percuter une partie de l'armature métallique composant le toit, près de l'étranger masqué. En sueur, inspirant et expirant par la bouche, la jambe droite tremblante, le Chasseur de Primes mit en joue le Jedi. Son corps était parcouru par un véritable feu liquide, qui lui redonnait assez d'énergie pour tenir le coup, il l'espérait, jusqu'à la fin du combat.

"Aller, espèce de salopard, viens voir papa... Je vais te mettre une telle danse qu'elle ferait fantasmer ta pauvre sainte femme de mère dans sa tombe !"

Il s'ébroua, afin de chasser les points lumineux qui couraient devant ses yeux.

"Aller, viens ! Je t'attends ! Et même si tu parvenais à passer, tu auras assez de Jedis et de Siths qui t'attendront pour te faire la misère de tes beaux jours dans le bâtiment, à faire passer une orgie Hutt pour une partie de touche-pipi entre gamins ! Aller, salopard, viens, je t'attends !"

Il bluffait, pour les potentiels Utilisateurs de la Force présents dans le bâtiment. Ce qu'il cherchait, c'était déstabiliser son adversaire. Il se campa sur ses jambes, prêt à accueillir l'assaut avec une pluie de tirs.

PS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galdur
Éclaireur Ondéronien
avatar


Nombre de messages : 112
Âge du perso : 39 ans
Race : Trandoshan

Feuille de personnage
Activité actuelle: Eclaireur Ondéronien - Mention pilote
HP:
0/95  (0/95)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event X - Nar Shaddaa] ♫ Toit, toit, mon toit ♪   Mer 28 Sep 2016 - 11:51



Bon ben on pouvait pas gagner à tout les coups hein ? Ca devenait urgent qu’il parvienne à se tirer d’ici. Bon sang, pourquoi les infrastructures de ce genre n’étaient pas prévues pour des gens normaux comme lui et se contentaient des poids plumes des standards humains ? Ils étaient pas les seuls dans la galaxie m’enfin ! Le trandoshan entreprit de frapper le transparacier non sans une certaine force. Il avait déjà abîmé ce dernier en se déplaçant lourdement dessus, lui restait qu’à casser encore plus la vitre afin de se libérer.

« Allez bon sang ! Tu vas pas me faire croire que t’es capable d’résister à ces torgnoles mais pas à moi qui marche dessus ! Grouille toi de lâcher ! » aboya t-il comme si il espérait que la vitre lui réponde.

Son poing finit par craqueler le « verre » juste au dessus de sa jambe bloquée. Ah. C’était sans doute le moment opportun pour s’acharner dessus. Des petits éclats finirent par chuter, puis, dans un grand coup, le poing de Galdur traversa la vitre, agrandissant se faisant le trou qui bloquait sa jambe et lui permettant ainsi de se dégager. C’était pas trop tôt ! De retour, enfin, dans la bataille. Sauf que le trandoshan se trouvait bien embêté. Il avait perdu sa poêle ! En conséquence, il lui fallait une nouvelle arme. Il réfléchit un petit instant, constata la ration qui pendait à sa ceinture au niveau de son flanc droit, à coté de son quart, et il activa aussitôt l’auto-cuiseur de la nourriture.
Galdur releva ensuite la tête vers la scène, constatant son camarade cathar debout, quoique l’air un peu groggy sans doute, et le Jedi à quelques mètres. Il se mit à réfléchir à toute allure.

« Rappelle toi les leçons… Rappelle toi tes leçons... » gargouilla t-il pour lui même.

Une voix s’agita en lui.

« Si combattre résulte en une victoire absolue, alors vous devez combattre, disais un jour le légendaire chef de guerre Asbrokk. Et je peux vous dire qu’il en savait plus sur la guerre que vous, parce qu’il l’a inventé et l’a perfectionné de manière à ce qu’aucun autre trandoshan ne puisse le battre dans le cercle d’honneur, asticots ! Ensuite… Il a utilisé l’argent de ses combats pour acheter deux de chaque animal de la planète… Il les a mit sur un bateau... »

Il n’était pas vraiment sûr que la fin de cette phrase de la voix était tout à fait en phase avec ce qui s’était réellement passé. Néanmoins, Galdur supposa que c’était sans doute mieux que rien.
« … Et ensuite, il les a tous battus un par un à la main ! Et depuis ce jour, a chaque fois que plein d’animaux sont placés ensemble dans un lieu, on appelle cela un zoo ! »
Oui, non. Ca ne devait sans doute pas être ça. Certainement pas, même. Mais bon, il allait devoir s’en contenter. Grmph. Si seulement il avait prêté plus d'attention aux cours des mentors, sans doute aurait t-il été en mesure de réagir autrement et plus efficacement ici. Pas bien, Galdur. Pas bien. La prochaine fois, tu écouteras en classe.

« Je suis le gardien de zoo, et a vaincre sans triomphe, on gloire sans péril ! » aboya alors soudainement Galdur en brandissant sa ration. « Uuuuuurrrwaaaaarh ! » vrombit t-il en se mettant à charger vers le Jedi, armé de son paquet de nourriture.

Un petit « ding » se fit entendre. Dès lors, le trandoshan ouvrit l’opercule de la ration en approchant du Jedi et projeta aussitôt ce qui devait être de la soupe fumante en direction de son adversaire une fois à portée suffisante.

« La soupe est servie ! A table wanka ! Courage mon p'tit Cathar ! Tonton Galdur arrive pour t'aider ! » lança t-il en s’exécutant.




Dernière édition par Galdur le Lun 17 Oct 2016 - 11:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darth Nesanto
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
avatar


Nombre de messages : 232
Âge du perso : 38 ans
Race : Humain

Feuille de personnage
Activité actuelle: Se bat sur Dathomir
HP:
50/98  (50/98)
PF:
2/88  (2/88)

MessageSujet: Re: [Event X - Nar Shaddaa] ♫ Toit, toit, mon toit ♪   Sam 1 Oct 2016 - 13:37

Son mouvement avait touché sa cible, le Cathar était blessé. Pas mortellement, mais suffisamment pour l’handicaper dans son duel face à El. La lame rouge lui avait déchiré le flanc droit et avait envoyé à la fois la vibrolame et son porteur voler à plusieurs mètres. Le félidé semblait à bout de souffle. Désarmé et blessé, il était en fâcheuse posture face à un El en pleine possession de ses moyens et plus sûr que jamais de son fait. Toujours positionné à une certaine distance de son adversaire, il l’observa s’injecter le contenu d’une seringue. Sans en connaitre les effets, El se douta que c’était cela qui avait aidé le Cathar à se remettre sur ses jambes.

D’ailleurs, il devait admettre qu’il avait un certain cran. Son blaster en main, il lui avait même adressé un tir venu mourir à ses pieds. Un simple avertissement ? Peut-être. Mais El aimait à penser que son vis-à-vis n’avait surtout plus la lucidité pour viser de manière mortelle. Stoïque et bien planté sur ses jambes, le Jedi écouta les invectives du félin sans broncher.

Des Sith et des Jedi ? Il n’en attendait pas moins et prendrait même un malin plaisir à les défier. El ne savait pas ce que cherchait son ennemi par ses paroles, mais cela le fit bien sourire derrière son masque. Il prit la parole en s’avançant tranquillement vers le Cathar chancelant, s’exerçant de quelques moulinets avec son sabre.

« Alors il me faut vite vous éliminer afin de me joindre à la fête… »

Quand un grand beuglement retentit sur sa gauche, un peu en retrait. Des paroles à propos d’un zoo et d’un gardien, rien de logique et de cohérent. Le Trandoshan s’était libéré de son entrave de verre et accourrait en hurlant comme un dératé vers lui, une poche de nourriture brandie dans sa main. Décidément, il était plus que pathétique, comme si la poêle à frire n’avait pas suffi à décrire son attitude loufoque de combattant…

Pourtant El analysa en une fraction de seconde qu’il était dans une situation légèrement délicate, avec le blaster du Cathar en face de lui et l’énergumène trandoshan qui lui fonçait sur le flanc gauche. Rien d’insurmontable cependant, un mouvement de contournement l’amènerait facilement à reprendre l’avantage sur ses deux adversaires.

Mais il ne le réussit qu’à moitié. Emporté par son élan, le Trandoshan ne put rien faire contre le mouvement d’esquive circulaire du Jedi. Mais lui-même ne put retenir un cri mêlant à la fois surprise et douleur quand l’être reptilien ouvrit au moment qui aurait du être celui de l’impact sa ration de nourriture brûlante. Aspergé par l’espèce de soupe fumante, El eut le visage protégé par son masque mais ressentait la brûlure sur le haut de son torse et ses épaules.

Mis à mal par cette attaque surprenante, il avait au moins eu le mérite de mettre ses deux adversaires face à lui, le Trandoshan se retrouvant entre lui et le Cathar. Mais à présent, la rigolade était terminée. Une fois la douleur quelque peu apaisée, El releva la tête pour fixer les deux autres d’un regard noir. Il n’en était que plus dangereux maintenant qu’il sentait pointer la colère en lui.

Se mettant en position défensive, El analysa rapidement la situation. L’envie de leur planter sa lame dans le corps se faisait pressante, alors autant aller vite. En face de lui se trouvait un blessé chancelant et un autre désarmé – ou au mieux utilisant des rations de nourriture –, rien de bien dangereux en somme. Mais l’énergie du désespoir faisait parfois des miracles. Son rôle à lui était d’empêcher ce miracle d’arriver. Sa technique était excellente, et les deux qui lui faisaient face ne lui arrivaient clairement pas à la cheville. Toutefois, ils faisaient preuve d’une résistance qu’il aurait pu admirer si le Trandoshan ne l’avait pas énervé à ce point. Tant pis pour eux.

Il fallait qu’il soit rapide et précis. Face à un blessé et un être aussi lourd que le Trandoshan, la vitesse d’exécution ne pourrait pas lui faire défaut. Sans prendre plus de temps pour réfléchir, il s’élança d’un bond vers le lézard. Sa jambe avait était bloquée dans le transparacier et devait comporter quelques sequelles inévitables, il lui fallait jouer sur cette faiblesse. C’est pourquoi ses attaques visaient principalement à faire bouger son adversaire reptilien afin de l’essouffler et de lui faire ressentir un peu plus la douleur à sa jambe. Le tout en le forçant à se tenir constamment entre El et le blaster du Cathar, privant ainsi son allié d’une fenêtre de tir suffisante.


Dernière édition par El Masaari le Jeu 30 Nov 2017 - 13:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saerian El'Ros
$$ Chasseur de Primes $$
$$ Chasseur de Primes $$
avatar


Nombre de messages : 222
Âge du perso : 31 ans
Race : Cathar

Feuille de personnage
Activité actuelle: Chasseur de Primes
HP:
80/80  (80/80)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event X - Nar Shaddaa] ♫ Toit, toit, mon toit ♪   Lun 3 Oct 2016 - 9:47

Le fusil du Cathar était pointé vers l'étranger masqué. Il attendait sa réaction, à son coup de bluff. Et cette dernière ne lui plut guère, puisque son adversaire annonça qu'en ces conditions, il préférait alors en finir rapidement avec ses adversaires sur le toit.

"Et merde... Moi et ma grande gueule..." pensa le Cathar.

Il se remit en joue et... Et le Trandoshan, qui avait réussi miraculeusement à s'extraire des mâchoires de transparacier, chargeait en direction du Jedi leur faisant face, en beuglant quelque chose quant à son emploi de gardien de zoo... Le Chasseur de Primes abaissa les oreilles, en tirant une tête de six pied de long. Il finissait par se demander si son écailleux allié n'avait pas fuit ledit zoo et enfilé une armure avant de jouer au porte-flingue. En cas de rencontre incertaine entre les deux adversaires, Saerian hésitait encore quant à la cible de son fusil, ne sachant pas lequel des deux, entre le masque et le Trandoshan, était le plus dangereux.
Pourtant, il n'y eu pas de corps-à-corps à proprement parler entre les deux adversaires. Le Jedi esquiva un impact digne de figurer au top 10 d'une holo-chaine sportive de renom. Mais pas le contenu de sa boite à ration, brûlante à souhait. Son cri de surprise et de douleur arracha un sourire au Cathar, qui se repositionna afin de soulager son flanc blessé.

Malheureusement, le Trandoshan se trouvait entre lui et le masque, ce qui l'empêchait d'arroser ce dernier avec des rafales de lasers bien senties. Le toit, légèrement pentu, était quelque peu glissant, et Saerian, tout en tenant sa cible en joue, essayait d'assurer son équilibre. Il remarqua que son écailleux allié avait quelques éclats de transparacier encore planté dans son armure au niveau de la jambe, mais de là à déterminer si cela l'avait blessé...
Le Jedi l'avait remarqué aussi, ou bien était arrivé aux mêmes conclusions différemment. Il s'attaqua au lézard, et il était visible qu'il ne cherchait pas à lui faire directement du mal, ce qui étonna le Cathar. Et ce dernier avait bien du mal à déterminer s'il pouvait tirer sans blesser son allié. Puis, il haussa des épaules, tout en plaçant contre son épaule gauche la crosse de son fusil. Il visa soigneusement et pressa la détente, en retenant sa respiration. Le tir passa au-dessus de l'épaule du Trandoshan, illuminant brièvement ce dernier d'une couleur cramoisie, avant de froler le Jedi. Le tir n'avait pas pour but de blesser ce dernier, mais de distraire son attention quelques instant, de le forcer à battre en retraite.


"Howdy, partner ?"

Le Chasseur de Primes indiqua le dispositif explosif au Trandoshan d'un mouvement de tête, l'incitant à aller s'en occuper, tandis qu'il tenterait de distraire l'attention du Jedi masqué. Il s'adressa à lui d'un mouvement de tête :

"T'es quand même bien bizarre, mon gars. Le dispositif de sécurité de cette tour ferait se chier dessus le pirate informatique le plus compétent de la galaxie après qu'il ai prit de l'épice. Et pourtant, t'essaie quand même d'attaquer. Pourquoi ? T'es pas un Sith, ni un Jedi, ta réaction le montre bien. T'es du côté de Borenga ? Quelle loyauté, pour un porte-flingue... Ou un porte-sabre."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galdur
Éclaireur Ondéronien
avatar


Nombre de messages : 112
Âge du perso : 39 ans
Race : Trandoshan

Feuille de personnage
Activité actuelle: Eclaireur Ondéronien - Mention pilote
HP:
0/95  (0/95)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event X - Nar Shaddaa] ♫ Toit, toit, mon toit ♪   Lun 3 Oct 2016 - 13:50



« Je veux pas paraitre rabat-joie, mais je crois que je l'ai foutu en rogne. » lança Galdur à son camarade d'infortune en penchant la tête vers lui.

Les découpeurs au sabre, il avait l'habitude de les croiser. Sauf que justement, ils étaient dans son camp. Galdur n'avait pas vraiment développé de technique pour abattre ses propres alliés, alors c'était en improvisation totale que tout cela se dirigeait. Bon, la situation aurait put être pire, non ? La théorique voulait que les non-jedi se fassent écraser par ces derniers. La théorie seulement. Dans le doute, Galdur agita la main devant lui.

« Gzzz, gzzz. Tu vas poser cette arme et m'acheter des chips. Gzzz, gzzz. Ruse de Jedi. » gargouilla t-il.

Seule réaction de masque de mort, c'est sauter dans les airs dans sa direction. Le trandoshan n'essaya même pas de se décaler, presque vexé de son absence de pouvoirs.
Non ? Même pas un peu ? Le Galdur avait toujours voulu faire ca. Mais il semblait qu'il ne suffisait pas de simplement agiter la main en parlant pour que cela fonctionne. Il allait devoir demander le truc à un des membres du temple. Ca lui serait rudement utile dans la vie de tout les jours.
Le Jedi atterrit juste devant lui. Oups. Mauvaise nouvelle.
Puis, ensemble, ils entamèrent une petite danse dans laquelle Galdur bondit d'un pied à l'autre comme pour éviter les assauts, collé au Jedi.

« Oula ! Oula ! Oula ! Oula ! Oula ! Oula ! » martela t-il en se dandinant de manière presque musicale alors que tout les accessoires de sa panoplie claquaient sur lui dans une samba improvisée.

Il n'avait même pas remarqué qu'il avait encore de furieux éclats de transparacier dans la guibole. Ça ne lui faisait pas vraiment mal. Quand les membres repoussaient, on avait tendance à perdre en sensibilité sur ces derniers. Néanmoins, il ressentit un grand picotement lui envahir la zone au dessus de la cheville. C'est à ce moment précis qu'un tir lui frôla la figure, lui claquant un tympan au passage et le fit tomber sur les fesses. Galdur eut alors l'occasion de se rendre compte que son pied avait été partiellement sabré. C'était à un fil qu'il tenait encore.

« Ouille. » grimaça t-il.

Il roula sur lui même pour s'esquiver du combat maintenant que le cathar eut interrompu leur escarmouche pour se mettre en position assise plus à côté. Il entendit le chasseur de prime l'interpeller dans une manière qui, enfin, lui semblait courante.

« Howdy, partner ? »
« Aye, wanka ! » répondit t-il avec enthousiasme.

D'un mouvement de tête, le cathar lui intima une direction, Galdur tourna le regard et plissa les yeux à la recherche de ce qui pouvait ainsi provoquer de l'attention. Il repéra alors cette petite chose noire collée... Ah ! C'était un bip-boum-j't'embrouille ? La spécialité du trandoshan. Mais il devait d'abord régler son problème de pied. Ça commençait à sentir un peu trop la viande grillée ici. D'un coup sec, il arracha le membre à moitié découpé et alla placer une main dans son sac pour en tirer du ruban adhésif et un peu de cordeau. Il se saisit de son arbalète dans son dos avant d'en détacher la crosse, qu'il plaqua sur le côté de sa jambe mutilée avant de raccorder le tout à coup de sparadraps et de cordeau. Il agita un peu la jambe pour vérifier que sa béquille de fortune tenait bien, puis se releva aussitôt.

« Dans la vie, faut avoir bon pied bon œil. »

Pour le coup, il n'avait plus ni l'un ni l'autre désormais. Cliquetant mais actif, Galdur se dépêcha de rejoindre la position de l'explosif. C'était leur objectif. En espérant que son collègue ne se fasse pas trucider sur place.



Dernière édition par Galdur le Lun 10 Oct 2016 - 10:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darth Nesanto
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
avatar


Nombre de messages : 232
Âge du perso : 38 ans
Race : Humain

Feuille de personnage
Activité actuelle: Se bat sur Dathomir
HP:
50/98  (50/98)
PF:
2/88  (2/88)

MessageSujet: Re: [Event X - Nar Shaddaa] ♫ Toit, toit, mon toit ♪   Mer 5 Oct 2016 - 21:50

Visiblement, tenter de faire souffrir le Trandoshan en insistant sur ses blessures à la jambe semblait peine perdue. Le grand lézard ne paraissait pas ressentir une douleur plus dérangeante que cela, et opérait même une sorte de danse devant El afin d’esquiver ses assauts.

Si le Jedi avait déjà bien cerné la personnalité fantasque de cet adversaire peu commun, il n’avait encore jamais vu rien de tel. Et ça avait le don de le mettre un peu plus en rogne. Le combat était un art dans lequel il excellait, et auquel son ennemi à écailles semblait vraisemblablement ne rien comprendre. Une telle attitude l’exaspérait et le rendait furieusement dangereux.

Au beau milieu du brouhaha causé par les accessoires du Trandoshan à chacun de ses bonds, un tir de blaster passa juste auprès du masque d’El. Son origine ne pouvait faire aucun doute : le Cathar. Celui-ci avait donc eu le cran d’oser un tir avec son partenaire gesticulant entre lui et sa cible. Courageux. Mais raté. Quoique cela permit à son allié de se dégager dans le cours laps de temps que le duel fut interrompu. Usant d’un langage auquel il ne comprit mot, tous deux semblèrent s’être mis d’accord sur une marche à suivre.

« Howdy, partner ? »
« Aye, wanka ! »

Le léger coup de tête du Cathar pour son partenaire n’échappa cependant pas au Jedi, qui comprit aussitôt que leur objectif était la mine que lui-même avait posée au moment de leur arrivée. Pourtant initialement dissimulée par sa cape noire, elle était à présent à moitié visible. Probablement la faute aux vents incessants qui balayait le toit de la tour… Qu’importait finalement, le sens du combat était devenu tout autre maintenant.

Sous ses yeux, le Trandoshan se bricola une béquille de fortune pour pallier au manque de sa jambe tandis que son allié cathar s’inquiétait de ses intentions. Mais il était trop tard pour espérer une quelconque réponse de la part du Jedi. Il lui avait déjà clairement signifié qu’il souhaitait se débarrasser d’eux. Et au lieu de fuir pour le laisser mener à bien sa mission, ces deux imbéciles ne trouvaient pas mieux que de le provoquer et chercher à contrarier ses plans.

Sans plus attendre, El repassa à l’action. D’un côté, il y avait toujours ce Cathar chancelant, de l’autre un Trandoshan boitillant de sa jambe blessée. Et tous deux se séparaient, comme pour lui rendre la tâche encore plus facile. Sans accorder un regard à l’être félin, El lui envoya une vague de Force pour le forcer à reculer. S’il cherchait à distraire le Jedi, il lui souhaitait bien du courage.

Son geste à peine terminé, El s’élançait déjà à la suite du Trandoshan. Invoquant une nouvelle fois la Force, il fit s’envoler la cape qui recouvrait la mine en direction du lézard. Et en moins de temps qu’il n’en faut pour l’écrire, El avait comblé l’écart qui le séparait de cet ennemi pour venir se placer entre lui et la mine.

Se mettant en position de garde, il jugea rapidement de la distance qui le séparait de sa moto-jet toujours présente sur le toit. Il ne devait pas rester beaucoup de temps avant l’explosion de la mine à présent. Et dans le pire des cas, il pouvait toujours laisser ses deux adversaires tenter de s’en charger. Vu la complexité du dispositif, ils n’auraient probablement plus le temps de la désarmer à ce moment-là. Mais ce temps n’était pas encore venu.

« Pourquoi vouloir m’empêcher d’accomplir ce pourquoi je suis venu ? Vous ne pouvez empêcher la marche du destin. »

Droit comme un piquet, faisant face au Trandoshan et au Cathar situé un peu plus en retrait, El ne les quittait pas des yeux derrière son masque. Impassible, en position de garde ouverte, il s’amusait avec son sabre, faisant tournoyer ses lames rouges devant lui. Comme une invitation à venir s’y frotter. De sa main libre, invisible, il se tenait prêt à user de la Force. Derrière son masque, El affichait un sourire satisfait.


Dernière édition par El Masaari le Jeu 30 Nov 2017 - 13:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saerian El'Ros
$$ Chasseur de Primes $$
$$ Chasseur de Primes $$
avatar


Nombre de messages : 222
Âge du perso : 31 ans
Race : Cathar

Feuille de personnage
Activité actuelle: Chasseur de Primes
HP:
80/80  (80/80)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event X - Nar Shaddaa] ♫ Toit, toit, mon toit ♪   Ven 7 Oct 2016 - 11:31

Le hochement de tête du Cathar à l'intention du Trandoshan n'avait pas échappé à l'homme masqué, qui avait suivi le mouvement. L'alien écailleux se fit une béquille de fortune et se dirigea vers le dispositif. Le Jedi ne daigna pas répondre à l'injonction du Cathar. Ce dernier s'y attendait à demi, en fait. Ce n'était pas vraiment dans les habitudes des personnes de son genre de dévoiler leurs réelles motivations. Il épaula son fusil et était sur le point de presser la détente, afin de faire sauter le masque de son adversaire et, accessoirement, une partie de sa tête par la même occasion.
Mais son ennemi fit un geste et le Cathar se sentit partir en arrière, tandis qu'une force puissante lui fauchait les jambes. Il atterrit sur le dos et roula, avant de s'immobiliser dans la gouttière, non loin de sa lame. Son fusil, quant à lui, glissa, percuta la gouttière et tomba dans le vide. La vue du Cathar se brouilla, et il sombra dans une semi-inconscience, tandis que du sang s'écoulait de son nez.

..............................................

Le vent glacé soufflait sur les plaines gelées de Hoth, faisant frémir l'Escouade Zéro, malgré leurs tenues adaptées à l'environnement. Ils formaient une petite ligne sombre se détachant sur la blancheur nacrée de la neige alentour. Saerian, en tant que scout, se trouvait à une centaine de mètres en avant de la troupe et communiquait avec cette dernière par le biais d'un talkie-walkie. Les flocons de neige se perdaient dans ses poils, lui donnant une apparence de Cathar vieilli. Son talkie grésilla et il l'approcha de sa bouche :

"Alors, boule de poils ? Tu vois quelque chose ?"

La voix de son capitaine était pratiquement couverte par les hurlements du blizzard. Le félin humanoïde plissa les yeux et plaça ses jumelles dessus, avant de balayer les environs du regard. Puis, il répondit :

"Du blanc à perte de vue, on dirait le casier d'un politique sur le point de se présenter aux élections. Et on se caille bordel ! Quel scientifique est assez débile pour penser qu'il s'agit d'une bonne idée que d'aller étudier les wampas sur Hoth ?"

"La réponse est dans la question, boule de poils. En attendant, on approche de leur balise GPS. Dans environ 500 mètres."

"Ouais, dans une éternité quoi ! Cette foutue neige est tellement haute qu'elle m'arrive aux cuisses ! Ces cons de scientifiques ont des gênes de lemmings, c'est pas possible !"

"Ta gueule et avance, l'éternité sera moins longue !"

En ronchonnant, le Cathar avança, se frayant un chemin dans la neige. Au bout d'une vingtaine de minutes, il parvint au camp et avertit ses camarades. En les attendant, il fouilla le campement. Des tentes isolantes, conservant la chaleur à l'intérieur, du matériel auquel il ne comprenait rien, des vêtements, etc... Et des traces de violence. Enfin.. "Traces" n'était pas le mot adéquat pour définir un corps à demi-rongé recouvert par la neige, à côté de la balise de détresse GPS. Saerian avait buté dessus et était tombé au sol. Son supérieur arriva près de lui et lui tendit la main, pour l'aider à se relever. Saerian l'attrapa et se leva.

.................................

Il était à genoux, sur le toit de la tour balayée par les vents. Il tenait sa lame de la main gauche. Il était sur Nar Shaddaa, et non pas sur Hoth. Le Chasseur de Primes cligna des yeux. Il ne savait pas trop ce qui s'était passé, et avait l'impression d'avoir bougé inconsciemment, durant... Durant le souvenir de ce résidus mémoriel. Résidus qui semblait ne pas s'être achevé, puisque sa main droite, comme dans son souvenir, était tenue par celle de son capitaine. Dans l'air pollué de Nar Shaddaa, il voyait les silhouettes translucides des membres de l'Escouade Zéro sur le toit.

"Alors, on y va ensemble, boule de poils ?"

Le capitaine désigna le Trandoshan, en mauvaise posture.

"Ensemble, capitaine."

Saerian se leva et, entouré de ses hallucinations, chargea le Jedi, tenant sa lame à deux mains, en hurlant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galdur
Éclaireur Ondéronien
avatar


Nombre de messages : 112
Âge du perso : 39 ans
Race : Trandoshan

Feuille de personnage
Activité actuelle: Eclaireur Ondéronien - Mention pilote
HP:
0/95  (0/95)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event X - Nar Shaddaa] ♫ Toit, toit, mon toit ♪   Lun 10 Oct 2016 - 10:52



Réflexion faite, si les choses auraient pût être pire, elles auraient également pût être définitivement mieux. Sans doute avait t-il un peu trop prit à la légèreté ce qui lui avait au premier abord semblé être un banal problème dont l’issue aurait été déterminée facilement et en avance. Il n’était plus vraiment l’heure de rire ou bien de faire le clown. Quand Galdur reçut en pleine figure une cape virevoltante dans les airs, lui couvrant un instant la tête et l’interrompant dans son avancée vers l’explosif, il la déchira aussitôt de ses doigts et de ses dents. Bon sang, cela allait être chaud, et il avait bien besoin d’un petit remontant. Surtout quand il aperçut le cathar derrière lui valdinguer en arrière. Le trandoshan alla fouiller son sac et en tira deux étranges grenades de formes cylindrique. Il mima un instant de retirer la goupille… Avant de faire sauter le capuchon de chacun a l’aide de ses pouces, d’ouvrir grand la bouche et d’abaisser ses deux grenades en direction de son gosier. Les liquides jaunâtres visqueux des deux engins explosifs coulèrent dans sa gorge dans un bruit de déglutition. Il émit un rot et jeta ensuite les deux capsules de grenades vides dans son dos.

« La marche du destin, c’est de la connerie. Si on m’a apprit un truc sur Dosha, c’est qu’la Gardienne dessine jamais tout à l’avance ! » répondit-il en prenant un peu d’élan.

Le béryllium qu’il avait absorbé avait des propriétés toxiques sur le cœur, a la manière d’un nitroglycérol, et servait la plupart de temps de composant principal a certains explosifs qui produisaient des tracés blancs. Mais qu’était une dose de toxicité quand on était trandoshan, après tout ? C’était vrai, Galdur ne savait pas manier l’épée, ce n’était pas non plus un artiste du pistolet ou tout simplement un commando expérimenté. Mais si il savait faire une chose, c’était prendre des coups et s’en remettre. Il sentit une forte chaleur l’envahir quelques secondes après avoir consommé le liquide explosif, il se mit à baver et il baissa la tête en toussant.

« Roh ouais… Ca fait du bien ! » gargouilla t-il.

Ce n’était pas pire que le café de terrain des soldats. Ca provoquait le même retour en bouche et la même inflammation qui excitait l’esprit et le coeur, qui bondissait dans le torse du trandoshan. La fine lame adverse qui lui faisait face semblait garder proprement la mine, et maintenant qu’il était seul, Galdur se demanda quelque peu si il allait parvenir à l’atteindre. Mais alors que les deux se regardaient en chien de faïence, du bruit l’interloqua. Il tourna un peu la tête, pour voir le cathar, lame dans les deux mains, dressé comme un piquet. Vache. Il était plus costaud qu’il en avair l’air le minou. Quand il le vit charger de telle manière vers le Jedi, Galdur ne se douta pas un seul instant que cela allait fonctionner. Du moins, si il ne faisait rien…
Très bien. Le cathar voulait accomplir son rôle ? Galdur allait accomplir le sien. Intimé par le beuglement du cathar, le trandoshan se mit à courir à son tour vers le Jedi comme un dératé, visant de manière tout à fait consciente la lame laser, comme si il désirait aller la tâter de lui même alors qu’elle traçait des motifs.
Motifs dans lequel Galdur entra aussitôt en collision, créant sur l’occasion une fumée noire et produisant une odeur de viande grillée quand il sentit la lame lui passer respectivement dans l’épaule, puis dans la jambe. En dépit de la résistance de son être, il pouvait tout à fait sentir l’objet le traverser et se balader. Mais l'objectif était de porter pression physique contre le Jedi afin de le bousculer et d'éventuellement dévier sa lame à l'aide de son propre corps, pour permettre au cathar de ne pas se faire tailler en pièce dès qu'il entrera en contact.

« Mgrhph ! » étouffa t-il.

Sa cuisse valide se détacha du reste de son corps, tout comme son bras gauche, et il chuta au sol, pile au moment ou le cathar devait entrer en collision avec le Jedi. Galdur grinça des dents, au sol, puis, lentement mais sûrement, comme ignorant la suite de la scène qui se produisait au dessus de lui, il se mit à ramper doucement mais sûrement, de sa main valide… Qu’il posa alors sur la mine.

Il l’avait attrapée !

Certains étaient faits pour donner les coups, d'autres les recevoir. Et cela faisait longtemps que Galdur s'entraînait à bien les recevoir. Il regarda la mine.

Une minute.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darth Nesanto
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
avatar


Nombre de messages : 232
Âge du perso : 38 ans
Race : Humain

Feuille de personnage
Activité actuelle: Se bat sur Dathomir
HP:
50/98  (50/98)
PF:
2/88  (2/88)

MessageSujet: Re: [Event X - Nar Shaddaa] ♫ Toit, toit, mon toit ♪   Jeu 13 Oct 2016 - 20:56

Face à lui, ses adversaires étaient en piteux états. Le Cathar était à terre, presque inconscient, tandis que le Trandoshan se trouvait tenu à distance de la mine grâce à son petit stratagème. El avait réussi sa manœuvre et sentait que sa tâche allait devenir de plus en plus facile au fil que les secondes défilaient. Il n’en oubliait cependant pas la minuterie de l’explosif situé dans son dos. Sans la voir mais simplement de par son ressenti dans la Force ambiante, le Jedi estimait à quelques minutes seulement le temps de l’explosion.

Que ferait-il s’il ne parvenait pas à se débarrasser des deux gêneurs dans le temps imparti ? El était partisan de les laisser exploser avec le toit et tout le sommet de la tour pendant que lui-même prendrait son envol sur sa moto-jet. Il saurait sentir le moment opportun pour s’éloigner de la zone.

Le lézard et lui ne se quittaient pas des yeux. S’observant attentivement, tous deux ne semblaient pas décider à bouger. El continuait ses mouvements de lame, n’attendant qu’un geste de la part de son adversaire pour passer à l’action. Pourtant, il fut surpris par la décision de son vis-à-vis. Plutôt que de chercher à attaquer, il se mit simplement à… boire le contenu de ses grenades. El avait déjà entendu parler de la résistance hors norme de certaines espèces, mais sans jamais s’imaginer une telle chose. Qu’importait ! Peut-être le Trandoshan exploserait-il une fois que sa lame aura traversé son corps…

Puis, tout s’enchaine très rapidement. De manière assez surprenante, le Cathar s’était remis sur pied et avait saisi sa vibrolame. Tout engaillardi par cette nouvelle forme, le félidé se jeta tout en beuglant sur lui, lame levée dans ses deux mains.

Dans le même temps, le Trandoshan courut également vers El. Sous son masque, le Jedi riait en silence d’une manœuvre aussi prévisible et inutile. Il n’aurait aucun mal à se défaire d’eux et se tint près aux chocs. Pour autant, tout ne se passa pas comme il le pensait. Car le but du lézard n’était pas d’attaquer mais plutôt de servir de distraction. En s’offrant volontairement à la lame rouge qui tournoyait, le privant par la même occasion de certains de ses membres encore intacts, le colosse à écailles empêcha El d’appréhender convenablement l’assaut de son allié.

Surpris, bousculé et masqué de l’attaque du Cathar, El ne put qu’esquisser un léger mouvement de recul au moment de l’impact afin de limiter les dégâts comme il le pouvait. D’un long coup en biais, l’être félin fendit l’air de sa lame, mais aussi la chair de l’épaule gauche du Jedi. Face à la soudaineté du choc, El ne put agir comme il l’aurait souhaité mais fit au mieux. En quasi-synchronisation du coup reçu, il utilisa la Force emmagasinée pour envoyer les dizaines d’éclats de verre laissés un peu partout par le Trandoshan sur son assaillant. Œil pour œil, dent pour dent ! Mais sous le choc de l’assaut, El recula de quelques pas, observant à tour de rôle la vibrolame et la blessure qu’elle lui avait infligée.

~ Pas suffisamment profonde pour m’empêcher de bouger mon bras, mais assez pour que le simple mouvement soit douloureux… Saloperie de lézard. ~

Mais son trouble ne dura que quelques courts instants. Ne prêtant pas attention au sang qui coulait de la plaie, El se remit en position. Quoiqu’il en soit, le Cathar et son allié restaient dans un bien pire état que lui. Du coin de l’œil, il vit que le Trandoshan avait réussi à atteindre la mine malgré ses blessures.

Avec une jambe handicapée, l’autre tranchée ainsi qu’un bras en moins, El ne voyait pas trop ce qu’il pouvait faire pour désamorcer l’explosif dans le temps qu’il restait. A moins de la balancer au loin, auquel cas il aurait toujours la Force pour contrer une si vaine tentative. Peut-être finirait-il en poussière avec le reste du toit finalement… Avisant le trou laissé béant dans le transparacier, El se dit qu’au final, il n’y avait pas qu’un seul moyen de pénétrer dans l’édifice.

Vu l’état d’épuisement du Cathar, El prit rapidement la décision de le laisser de côté. Il ne représentait guère plus une menace, tandis que le lézard contrecarrait son plan initial. S’il pouvait éviter de se compliquer la tâche par la suite, ça lui allait très bien. Comme le disaient si bien les Hutts : le temps, c’est de l’argent. En l’occurrence, le temps pour El, c’était plutôt des cadavres en moins à laisser derrière lui.

D’un bond, il se rua vers le Trandoshan. Son objectif était simple, tout comme le mouvement de sa lame : trancher la main qu’il lui restait. Puis il n’aurait plus qu’à les laisser partir en feu d’artifice avec le reste du toit. Simple, efficace. Ils n’auraient jamais du se mêler à tout ça.


Dernière édition par El Masaari le Jeu 30 Nov 2017 - 13:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saerian El'Ros
$$ Chasseur de Primes $$
$$ Chasseur de Primes $$
avatar


Nombre de messages : 222
Âge du perso : 31 ans
Race : Cathar

Feuille de personnage
Activité actuelle: Chasseur de Primes
HP:
80/80  (80/80)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event X - Nar Shaddaa] ♫ Toit, toit, mon toit ♪   Ven 14 Oct 2016 - 17:03

Le Cathar était entouré d'hallucinations. Lui seul pouvait les voir, ces dernières étant issues de son esprit à demi-détraqué par les épices et la douleur. Mais, à son sens, elles paraissaient aussi réelles que le tableau de bord de son vaisseau. Le capitaine de l'Escouade Zéro était à ses côtés, l'encourageant de sa voix. Il était vêtu, à l'instar des autres membres de la troupe que le félin humanoïde voyait assemblés sur le toit, d'une tenue chaude, bien plus adapté au blizzard de Hoth qu'au temps bien plus tempéré et sensiblement plus pollué de Nar Shaddaa. Pour autant, Saerian ne s'en étonnait pas. Ce sur quoi il était concentré, c'était le Jedi. Ce dernier... Non, le Trandoshan s'était, de lui-même, jeté sur le sabre que tenait leur adversaire, se mutilant volontairement pour parvenir jusqu'au dispositif explosif. Ce qui laissait le champ libre au Chasseur de Primes pour frapper sa cible à l'aide de sa vibrolame bâtarde.

Le tranchant de la lame s'enfonça avec un son mat dans l'épaule gauche du Jedi. Le félin sentit une résistance contrer l'avancée de son arme. Il devait avoir atteint l'os, mais n'avait pas mit assez de forces dans le coup pour briser les obstacles qui se seraient dressés sur son chemin. En retour, son adversaire lui envoya des éclats de verre au visage. Saerian ferma les yeux et détourna le visage afin de ne pas être blessé. Malgré cela, il sentit des éclats de verre passer outre la protection de sa fourrure et lui lacérer le visage. Il émit un grondement de colère à l'intention du Jedi, et se remit en position, après avoir retiré son arme de la chair de ce dernier, émettant un bruit de succion peu ragoutant dans l'opération. Malheureusement, son adversaire se désintéressa de lui et s'attaqua au Trandoshan ensanglanté qui avait atteint la bombe.

"Saerian ! Retraite immédiate ! Prends ton camarade blessé et tire-toi ! Tu le laisse entre des mains médicales, tu prends un shoot et tu te plantes dans la salle de réunion, aller, fissa !"

Son capitaine, dont l'apparence s'estompait petit à petit, à l'instar des autres membres de l'équipe, venait de lui gueuler un ultime ordre. Le Chasseur de Primes se ressaisit, s'ébroua et rengaina son arme, d'un geste machinal. Il se carra et chargea le Jedi, lui rentrant dedans avec un violent coup d'épaule. Mais, pas assez pour le faire tomber du toit, juste pour le déséquilibrer. Il ramassa son camarade de combat ensanglanté et le chargea au mieux, avant de se précipiter vers l'ouverture leur ayant permit de se rendre sur cette plate-forme de transparacier. Son supérieur, en faisant de grands gestes, lui intimait l'ordre de se jeter dedans, ce qu'il fit. L'atterissage fut plus que rude, mais il s'arrangea pour que l'alien écailleux heurte le sol le moins possible.

"Merci, Cap'taine... Médecins ! gueula-t-il de toutes ses forces. MEDIIIC ! ON A BESOIN D'UNE AIDE URGENTE !"

PS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Galdur
Éclaireur Ondéronien
avatar


Nombre de messages : 112
Âge du perso : 39 ans
Race : Trandoshan

Feuille de personnage
Activité actuelle: Eclaireur Ondéronien - Mention pilote
HP:
0/95  (0/95)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event X - Nar Shaddaa] ♫ Toit, toit, mon toit ♪   Lun 17 Oct 2016 - 12:55



Moins d’une minute et une main seulement pour désamorcer une bombe ? Waouw. C’était pas le genre d’épreuve qu’il passait tout les jours. Réfléchit, Galdur, oublie tout ce qui se trouve autour de toi et rappelle toi tes cours… Quels cours en fait ? Il avait apprit a utiliser des explosifs sur Trandosha, et bien souvent, le résultat avait été assez aléatoire. Il fallait dire que ces saloperies de produits manufacturés par la République ou autre organisations galactiques n’étaient pas standardisée par rapport aux équivalents T’Doshoks. Il fit sauter le panneau comme il pût à l’aide de ses dents, tout ça pour atterrir sur une interface qui ne lui disait absolument rien alors que le temps défilait.

Ah. Pas cool. Pas cool du tout.

Peut-être que si il tapait dessus, il parviendrait à casser le mécanisme d’enclenchement ? Ça avait bien marché, la dernière fois, avec ces charges d’explosifs sur Dantooine. Même si le manuel de désamorçage n’aurait certainement pas été d’accord. En d’autres cas, il aurait bien tenté, mais il paraissait que sous lui se trouvaient pas mal de fesses d’officiels et autres supérieurs. Et c’était pour protéger ces derrières là qu’il avait été embauché.

« Grmph… Cette mine va ruiner ma journée. » gargouilla t-il.

Au moins, les coups de sabre avaient cautérisées les plaies !
Il entendit du mouvement derrière lui, bien qu’il se refusa à tourner le regard, un peu trop absorbé à tenter de comprendre comment l’engin pouvait bien fonctionner. Galdur se doutait cependant que c’était son ami de jeu masque de mort qui venait encore lui faire une passe. Il restait moins d’une minute ! Ce type tenait à ce point là à ce que tout le monde explose, y compris lui avec ? Le trandoshan appuya sa main sur le transparacier avant de pousser afin de se retourner. Il détacha de sa ceinture une sorte de flacon rempli de liquide verdâtre et mima de le lancer comme par réflexe sur l’opposant qui lui chargeait dessus… Seulement pour constater le cathar rentrer comme un chien dans un jeu de quille pour bousculer le jedi. Galdur haussa les sourcils et remit sa main sur la mine qu’il attrapa.

« Nan ! T’ne pense même pas à m’trimballer mon p’tit… Héééé ! Lâche moi !» commença t-il à se plaindre alors que le chat chat le chargea sur son épaule.

Mais… Mais… Mais allait t-il le lâcher lui ? Ce n’était pas le moment de prendre la fuite enfin, il avait sur lui une charge assez imposante pour éparpiller façon poussière de comète ceux qui se trouvaient assez proches. Et secoué comme il était sur l’épaule du cathar, il y avait une chance sur deux pour qu’il appuie à un endroit incorrect et refasse la déco dans le bâtiment.

« Oh non. Même pas dans tes rêves, gamins. Pas la peine d’essayer, ça va chier... » gargouilla Galdur en se rendant compte que le cathar approchait de la trappe par laquelle il était venue.
Bon sang, si il allait le faire. Le cathar bondit du haut de la trappe au plus grand regret de Galdur qui serra la mine contre lui comme pour amortir le choc.
« Wankaaaaaaaaaaaaaa !  » beugla t-il.

L’atterrissage manqua de lui briser le cou. Et peut-être même le dos. Galdur estima que c’était un miracle que la charge n’est pas explosée sous l’impact. Plus ils étaient gros, plus ils se faisaient mal en tombant. Pas de chance pour le trandoshan qui privé de la plupart de ses membres avait en plus l’inertie d’un piano qu’on lâchait du haut d’un immeuble. Dans tout les cas, le son que produit Galdur en atterrissant n’était pas si loin de l’instrument désaccordé qui encaissait un mauvais coup.
Vingt secondes.

Zut.
Le trandoshan prit appui une énième fois sur sa main pour se retourner sur le dos maintenant que le cathar l’avait lâché, non pas sans séquelles. Les cours basiques de secourisme apprenaient pourtant qu’il fallait éviter de déplacer les blessés non ? Parce que là, on était pas loin du zéro pointé élimination d’entrée de jeu.

« Hggrmph… Okay… On va voir si j’ai encore une chance aussi affûtée qu’auparavant. » gargouilla le trandosan.
Il tira de sa ceinture sa fidèle fronde, celle qu’il transportait avec lui depuis ses huit ans, la desserra à l’aide de ses dents et glissa comme il pût la charge explosive. De la force, de la visée, et de la chance. C’était tout ce dont il avait besoin…
Allongé sur le dos, il tendit le bras et commença a faire tournoyer la fronde, doucement d’abord, puis de plus en plus vite, avant de parler d’un Dosh presque viscéral, celui qui ressortait lorsqu’on avait envie d’exprimer pas mal de choses sans en connaître forcément la traduction commune.

Dix secondes.

« Sham ba lu mi lowe, Jetar madle ! Ink hak lucumba ! Davjäan inyameet, ikrash gwa Jagannath zame krosh palezanrmi byager ! Ashkrik » incanta t-il.

Il n’y avait pas de traductions littérale puisque des concepts comme «  Davjäan inyameet » ou « Ashkrik » renvoyaient directement à « Brûlure dans le sang » et « Saigner l’ennemi jusqu’à tarissement », ce qui était plutôt des expressions imaginées indigènes de Trandosha. « Jagannath » renvoyait ici directement à la divinité de la chasse T’doshok. En d’autres termes, Galdur était en train de prier haut et fort le non-abandon et demandait à sa déesse des points de bénir le projectile qu’il allait lancer afin qu’il aille à contrario des intentions de son adversaire.
Trois secondes.

La fronde, c’était maintenant ou jamais. Il relâcha soudainement son mouvement et, avec toute la force que son statut lui permettait, il projeta la charge explosive droit vers la fenêtre dont la surface explosa sous l’impact dans une pluie de verre brisé alors que le projectile s’échappait pour s’envoler hors du bâtiment, vers la place principale des lieux vidée de sa population,à contrario des carcasses de droïdes ou des fragments d’équipements des mercenaires passés par là.
Ça allait secouer, mais pour Galdur, les choses ne faisaient désormais plus aucun doute.

Ce n’était pas la providence qui l’avait envoyé ici mais la déesse Jagannath qui était venue mettre à l’épreuve sa foi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darth Nesanto
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
avatar


Nombre de messages : 232
Âge du perso : 38 ans
Race : Humain

Feuille de personnage
Activité actuelle: Se bat sur Dathomir
HP:
50/98  (50/98)
PF:
2/88  (2/88)

MessageSujet: Re: [Event X - Nar Shaddaa] ♫ Toit, toit, mon toit ♪   Lun 17 Oct 2016 - 21:29

En pleine course, El fut surpris par le choc du Cathar. Le félin l’avait intercepté dans son élan, suffisamment pour lui faire perdre l’équilibre et l’envoyer rouler quelques mètres plus loin. Rien de bien méchant si l’on comparait son état à celui de ses adversaires, mais finalement assez pour que le félidé s’empare de ce qu’il restait du Trandoshan et file par la trappe d’où ils étaient sortis une dizaine de minutes auparavant.

Pensant d’abord que le Cathar cherchait à sauver son allié de l’explosion, El savoura un minimum sa victoire. Joie de très courte durée cependant quand il s’aperçut que le lézard, ou plutôt la moitié qu’il restait, était parvenu à subtiliser la mine qu’il avait placée là. Détournant soudainement son regard de l’endroit à présent vide, il fixa d’un regard noir le trou où s’étaient réfugiés les deux fuyards. Ils allaient le payer de leur vie cette fois-ci, définitivement.

El se redressa et commença à marcher en direction de la trappe quand il entendit un bruit de verre cassé juste en dessous de lui suivi d’une énorme explosion dont le souffle se fit sentir jusque sur le toit. Le Trandoshan n’avait pas réussi à désamorcer la mine, mais l’avait à l’évidence lancée de l’étage inférieur à travers une des vitres qui ornaient la façade… Maudit soit-il !

Ruminant dans un premier temps son apparente défaite, El reprit du poil de la bête quand il se rendit compte qu’une telle manœuvre pouvait finalement le servir. Certes il ne pourrait pas faire l’entrée fracassante qu’il avait escompté dans la salle du Conseil, mais il avait d’autres moyens d’y accéder. Le transparacier brisé par le Trandoshan offrait une voie, et prouvait également que si résistant soit-il, ce verre ne ferait pas longtemps barrage à une lame de sabre laser.

L’explosion ayant eu lieu plusieurs étages plus bas, elle attirerait sans nul doute une partie des mercenaires encore postés dans la tour pour assurer la protection du Conseil et des délégations qui y débattaient. Finalement, le lézard et son ami à poils lui avaient peut-être ouvert une voie plus facile qu’il ne l’avait imaginé. Moins dévastatrice et spectaculaire, mais pas moins efficace. Et bien qu’il fut quelque peu diminué, El savait qu’il n’aurait aucun mal à se défaire des gardes restants.

Sentant la douleur monter dans son épaule, El décrocha de sa ceinture une petite dose d’anesthésiant qu’il s’injecta directement dans la plaie sanguinolente. L’effet fut immédiat et le soulagea. Finalement, tout n’allait peut-être pas si mal…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4631
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Event X - Nar Shaddaa] ♫ Toit, toit, mon toit ♪   Mer 26 Oct 2016 - 20:50

Quel combat épique ! Incroyable qu’ils s’en soient tous sortis vivants. Enfin, vivant, quand on voit l’état de Galdur, c’est peut-être un bien grand mot…
El, lui, n’a pas pu faire sauter la verrière comme il l’avait prévu. Sa mine a explosé à proximité du bâtiment, soufflant avec fracas les vitres des étages inférieurs. Mais il sait que ce n’était pas si grave. Il n’a pas dit son dernier mot. Républicains ou non, il n’est pas là pour renoncer.

Searian El’ros, Galdur & El Masaari poursuivent tous trois l’event !

[HRP : Félicitations à tous les trois. Votre combat était épique, drôle, bien écrit. Nous n’avons su vous départager ! Bonne chance pour la suite…]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saerian El'Ros
$$ Chasseur de Primes $$
$$ Chasseur de Primes $$
avatar


Nombre de messages : 222
Âge du perso : 31 ans
Race : Cathar

Feuille de personnage
Activité actuelle: Chasseur de Primes
HP:
80/80  (80/80)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: [Event X - Nar Shaddaa] ♫ Toit, toit, mon toit ♪   Ven 28 Oct 2016 - 11:19

Saerian papillonnait des paupières. Intérieurement, il faisait l'inventaire de ce qu'il ressentait. Premier point : il était entier. Il le savait car son corps était un amas de douleur qui s'étendait à tous ses membres. Second point, l'écailleux était en vie lui aussi, puisqu'il l'avait entendu dire quelque chose. Une explosion retentit, et il vit, à travers une série d'hallucinations diverses, que son partenaire avait prit la mine avec lui, et l'avait projeté à travers une vitre, sauvant, pour le moment, les Hutts, les Républicains et les Impériaux. Le Cathar reposa sa tête au sol :

"Putain, j'arrive pas à croire qu'il a failli nous faire sauter..."

Les Chasseurs de Primes avaient fini par se débarrasser des droïdes, et remontaient au dernier étage après avoir effectué une rapide fouille des niveaux inférieurs. L'explosion de la mine les avait prit par surprise, et ils se dirigeaient vers le tas de chair qui s'agitait lamentablement. En appelant des médecins, ils soulevèrent Galdur pour le repositionner de façon plus confortable, avant de se tourner vers le Cathar. Ce dernier, les yeux dans le vague, délirait totalement, plongé dans une conversation en compagnie de personnes que lui seul voyait, extraites d'un vieux passé révolu à présent.

"Merde, il a complètement plongé là... Faudrait le réveiller, avant de prendre soin de lui."

Le collègue du Cathar repositionna ce dernier de façon à l'adosser au mur, avant de lui flanquer une retentissante paire de gifles, avant de lui jeter au visage le contenu de sa gourde. Le liquide frais acheva de sortir le félin humanoïde de ses hallucinations, même s'il semblait avoir du mal à discerner si son interlocuteur était son ancien capitaine, ou bien un de ses camarades Chasseur de Primes. Un droïde médecin qui avait survécu à l'attaque initiale était auprès du Trandoshan et commençait à prendre soin de lui, accompagné d'un infirmier de chair et d'os. Saerian, entouré de ses collègues, commençait à reprendre ses esprits. Ces derniers lui avaient ôté son armure et appliquaient leurs propres remèdes sur lui, bandant ses plaies avec des emplâtres à la couleur indéfinissable et à l'odeur repoussante, avant de lui faire une injection d'adrénaline :

"Allez, Sae, t'es parmi nous, on est à Nar Shaddaa et on voudrait savoir à quel point on est dans la merde."

"Okay... Okay... On a un Jedi, ou un Sith, qui sait ? Il est sur le toit. Un gars de Borenga, je pense. Faudrait aller se positionner dans la salle de réunion. Après avoir échoué avec sa bombinette, je crains qu'il n'essaye au sabre-laser. Et il est bon avec."

"Okay. Tiens, ça t'éviteras de te sentir totalement à poil."

Il lui tendit un blaster. Le Cathar le prit, en faisant un geste grossier à son camarade :

"Crevard."

"Moi aussi, je t'aime."

Les trois Chasseurs de Primes vérifièrent leur équipement, avant de se diriger vers la salle de réunion pour se mettre en position, laissant le quatrième auprès de Galdur, afin de le protéger en cas de problèmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Event X - Nar Shaddaa] ♫ Toit, toit, mon toit ♪   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Event X - Nar Shaddaa] ♫ Toit, toit, mon toit ♪

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Nar Shaddaa-