La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Piqûre de rappel [Pv Lieman / Luke Kayan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Nombre de messages : 49
Âge du perso : 8 ans
Race : Zeltron

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
54/54  (54/54)
PF:
72/72  (72/72)

MessageSujet: Piqûre de rappel [Pv Lieman / Luke Kayan]   Jeu 2 Juin 2016 - 21:17

Suie trouvait tout affreusement compliqué ici. Les animaux muaient souvent et portaient d’autres peaux tous les jours ou presque. Il fallait faire ses besoins dans un endroit précis. Il fallait manger avec une fourchetteuh et un couteau (alors que les doigts c’était bien plus pratique). Il fallait faire plein de choses qui la dépassait totalement. Tout n’était pas noir non plus, elle avait trouvé une superbe mousse blanche qu’elle pouvait porter partout. Un « oreiller » qu’il disait. C’était doux et moelleux et parfait pour dormir dessus (juste assez grand pour elle). Elle l’avait emporté avec elle dans son arbre. Parce que Suie préférait largement rester dans l’arbre. Là-bas elle pouvait manger des fruits sans couteau et fourchetteuh. Elle avait même déniché un nid avec des œufs -mais elle ne les mangerait que si elle était obligée, parce que les oiseaux partiraient si elle touchait à leur progéniture. Elle les aimait bien. Ils étaient gentils et avaient de jolies plumes orange.

En fait, la petite ne descendait que quand on l’y obligeait ou que Lieman venait la voir pour jouer. Heureusement Lieman était souvent là et assez patient, quand elle lui pointait du doigt quelque chose, il lui donnait le son correspondant. Elle le répétait ensuite, seule, et faisait une liste de chaque nouvelle chose apprise.

Il commençait à y’en avoir un sacré paquet. Des fois elle en oubliait, le son lui restait en travers de la gorge ou elle le prononçait mal, différemment que les autres. Cela l’énervait. Chez elle, ç’aurait pu être dangereux. On ne siffle pas à un félin sans se prendre un coup de griffe. Elle devait s’adapter. La forêt d’ici était moins hostile que chez elle (elle ne voyait jamais les autres chasser par exemple et pourtant ils mangeaient tous ensemble de la viande dans une salle, Suie ne comprenait pas ce mystère.) mais cela ne signifiait pas pour autant qu’elle ne le serait jamais.

En attendant, entre observer les autres, retenir les sons que lui enseignait Lieman, la petite se retrouvait bien occupée. Elle essayait aussi de se remémorer sa forêt et son ami Félin, avant de s’endormir généralement. Pour ne pas l’oublier. C’était plus facile de retenir les comportements, mais elle s’y obligeait. Elle avait déjà oublié quelqu’un d’important -la petite le savait mais n’arrivait pas très bien à savoir quand, où et comment, cela se perdait dans une myriade de souvenirs du quotidien. Suie ne voulait pas oublier sa Forêt et son ami. Alors elle se concentrait sur des détails (la racine tordue près de son arbre préféré, la fissure dans la pierre où elle prenait le soleil, près de la rivière…) Cela l’aidait un peu.

Ce matin-là, Suie avait senti l’approche de Lieman un peu avant qu’il n’arrive au pied de son arbre, et sa présence l’avait détourné de ses exercices. Elle était descendu rapidement, longeant le tronc tête en avant, sans trop de mal. La Forêt lui avait montré où poser ses mains et ses pieds, sur quelles branches et dans quelles encoches, et l’arbre était devenu familier à ses yeux.

Peu méfiante, elle n’avait pas demandé pas à Lieman où ils iraient aujourd’hui, où à quoi ils joueraient. De toute façon ce n’était pas comme si elle savait comment faire. Aussi elle s’était contentée de le suivre, s’amusant à imiter sa posture et en essayant de faire d’aussi grands pas que lui (sans grand succès, il avait des pattes extensibles ou quoi ?) Grave erreur.

Suie avait compris qu’ils ne joueraient pas quand le poilu l’emmena dans la Grotte à « colonnes ». Le Temple, lui avait-il dit (Même si Suie n’était pas très sûre de ce qu’englobait le Temple exactement. Toute la grotte ou juste une partie ?) Mais quand ils s’étaient faufilés le dédale de tunnel de plus en plus peuplés, la petite réalisa que ce ne serait pas une après-midi très drôle. Est-ce qu’il allait l’obliger à entrer dans la meute ? Elle espérait que non, elle n’avait pas encore décortiqué tous leurs comportements et ne s’habituaient pas encore à leurs coutumes. Comme cette façon de montrer les crocs quand ils étaient contents, cela lui arrachait toujours un geste défensif. Chez elle, c’était un signe d’attaque. Mais elle avait été loin de la vérité encore une fois.

Une part d’elle, cependant, l’avait empêché de faire demi-tour et retourner dans l’arbre avec son oreiller : elle se fiait à Lieman. Il avait toujours été gentil et amusant. La seule raison qui le pousserait à se montrer hostile envers elle, aurait été la faim. Et il ne montrait aucun signe de malnutrition. Puis la petite avait aussi espéré retrouver dans la foule les cornes rouges de Mad ou la carapace blanche de Karissa. Elle ne les avait plus revus depuis son arrivée et ça l’inquiétait. Est-ce qu’ils avaient été mangés ou étaient-ils juste parti ? (Pourvu que ce soit la dernière option ! Mais dans ce cas ils étaient partis si loin qu’elle ne les sentait plus du tout !)
Mais Suie n’avait pas recroisé Mad ou Karissa. A la place elle se retrouva dans une « salle » à l’odeur étrange. Cela piquait un peu les yeux et le nez. Il y avait plein d’objets dont elle ignorait les sons et il persistait dans ces lieux un vague relent d’anxiété et de maladie.
Elle serra contre elle son « oreiller » et tira un peu sur la griffe de Lieman -comme elle avait l’habitde maintenant, pour lui demander, avec le mot magique qu’il lui avait enseigné :

« Quoi ? »

Qu’est-ce que c’était que cet endroit, et pourquoi ne pouvaient-ils pas jouer dans le parc comme hier, et avant-hier ?

Et surtout, pourquoi sentait-elle une autre présence que la leur ici ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lieman Dinum
~*Chevalier Jedi Poilu*~
avatar


Nombre de messages : 54
Âge du perso : 38 ans ( 21 ans humain)
Race : Wookie
Binôme : Ancien Padawan de Bhernar

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
80/80  (80/80)
PF:
73/73  (73/73)

MessageSujet: Re: Piqûre de rappel [Pv Lieman / Luke Kayan]   Sam 4 Juin 2016 - 9:28

Lieman craignait ce jour et le retardait d'autant plus. Pourrait-il perdre la confiance d'Etwa patiemment gagnée ? Avec un sourire mi-compatissant, mi-moqueur Syra l'avait traité de mère poule tout en essayant de le raisonner. Pour une gamine qui en avait vu autant, une petite piqûre de rappel ne serait rien.

- Ah parce qu'en plus ils vont devoir la piquer ?

- Je n'en sais rien moi, je ne suis pas médecin, mais de toutes façons quand faut y aller, faut y aller.

- T'es marrante toi, tu me fais grimper aux arbres pour chercher cette gosse, et après tu me demandes de l'emmener à l'infirmerie ? Tu sais combien ça prend de temps pour gagner sa confiance ?

- Arrête de chouiner, tu ne vas pas lui ouvrir le ventre non plus. Explique-lui.

- Mais elle parle pas... Presque pas, faut admettre d'ailleurs que ses progrès sont plutôt spectaculaires.

- Bah alors tu vois.

Et guillerette, se considérant gagnante, Syra tourna le dos au Wookie désespéré. Les bras ballants, immobiles, le chevalier réfléchit un bon moment à comment introduire "Etwa" dans le monde aseptisé de la médecine. La Maître Jedi, il l'apprit grâce à un message sur son Datapad, avait déjà pris rendez-vous. En effet, le jeune chevalier Luke Kayan lui avait demandé quand est-ce qu'il comptait venir, sachant qu'il attendait le duo depuis 20 bonnes minutes déjà.

Plus vraiment le temps de penser donc, Lie gribouilla une excuse, enfin si on pouvait appeler ça une excuse vu qu'il fut sincère, expliquant que la félonne de Syra avait tout préparé derrière son pelage, ne s'attendant vraisemblablement pas à ce qu'il rechigne autant. Et hop on récupère la gamine du bout de la griffe et on l'entraîne avec soi dans les méandres du Temple jusqu'à la chambre aseptisée de l'infirmerie. Lie fronça le museau, même si l'odeur était heureusement moindre que dans un hôpital où ils abusaient des produits désinfectants, tant et si bien qu'ils en devenaient presque toxiques, elle demeurait forte pour un nez aussi fin que le sien. "Etwa" pendue à sa patte et à ses lèvres lui demanda évidemment "quoi", ne saisissant pas ce qu'elle faisait ici au lieu de jouer dans le parc avec lui ou d'apprendre de nouveaux mots. Le Wookie essaya de lui expliquer ce qui allait se passer tandis que Luke faisait son entrée avant même d'apparaître, précédée de sa caractéristique aura.

- C'est... Pour voir si ton corps va bien. Obligatoire. Pour enlever les parasites.

Une fois dans le parc, il y avait eu un nid de puces. Plusieurs Padawans avaient été contaminé, mais évidemment, le pire cas avait été le sien, alors qu'il était déjà un jeune chevalier. L'épisode aussi douloureux pour sa peau que son égo l'avait mené tout droit dans les mains de Luke. Sans être amis, les deux Jedis se respectant, Lieman d'autant plus que l'aveugle ne s'était pas moqué de lui, conservant un sérieux parfois qualifié d'ennuyeux par ses pairs mais bien pratique dans cette situation. Enfin, toujours est-il qu'en disant le mot parasite, le Wookie espérait convaincre Etwa qui devait bien connaître ce fléau pour avoir vécu dehors.

- C'est pour vérifier, seulement.

Ajouta-t-il, pas certain qu'elle saisisse un vocabulaire aussi "élaboré". Plein de compassion pour l'enfant qui rentrait dans un nouveau monde, Lie passa sa main libre sur celle d'Etwa tandis que Luke arrivait d'une porte attenante, un bloc note soutenant des feuilles percées de petits ronds en relief.

- Bonjour Luke, nous venons pour le bilan médical.

Avant même qu'il ne les salue, Lie remarqua que le Jedi aveugle avait déjà tourné la tête vers l'endroit où se trouvait Etwa, bien qu'il "regardait" un peu plus haut. Il était inévitablement intrigué par le petit être, la nouvelle au parcours atypique dont beaucoup parlaient dans les couloirs. Un sourire s'étira sur ses lèvres parfaites de Hapien, léger mais sincère, et bien qu'il paraisse un peu trop sérieux, ses paroles se firent néanmoins encourageantes tandis qu'il rentrait dans le jeu du Wookie.

- Bonjour; D'accord, installez-vous.

Idée de dernière minute. Subir la même batterie de tests qu'Etwa pour la rassurer, qu'elle ne se sente pas victime d'un complot. Luke suivait la démarche, même reconnaissant envers son aîné d'avoir trouvé une solution.

Du plat de la patte, Lie tapota le lit blanc pour inviter la petite à monter dessus. Lui-même entrepris de le faire, ouvrant les jambes pour qu'Etwa puisse s'y installer. Il vit que Luke s'apprêtait à dire quelque chose en ce qui concernait le protocole, mais ses lèvres se refermèrent sans qu'il n'en sorte un mot. C'était déjà assez compliqué comme ça pour se référer aux règles communes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 49
Âge du perso : 8 ans
Race : Zeltron

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
54/54  (54/54)
PF:
72/72  (72/72)

MessageSujet: Re: Piqûre de rappel [Pv Lieman / Luke Kayan]   Sam 18 Juin 2016 - 14:11

Suie fronça les sourcils son nez se plissa d'autant plus (déjà bien renfrognée à cause de l'odeur étrange de cet endroit). Cela lui arrivait souvent de ne pas comprendre un seul son que prononçait les gens ici, mais avec Lieman elle arrivait toujours à grappiller le sens des choses. Un peu au moins. Pas là. Corps, il avait déjà essayé de lui expliquer le sens de ce son mais elle n'avait pas compris. Obligatoire aussi. En fait le seul mot qu'elle parvint à distinguer fut "Bien". Seulement voilà, bien était quelque chose de positif, comme la pluie après une journée de chaleur, et Poilu ne semblait pas vraiment content. Assis sur la "table" tendant sa patte poilue au nouveau venu, il ne paraissait pas bien sûr de lui.

Suie serra contre elle son oreiller et regarda l'inconnu avec une certaine méfiance -naturelle. Lie lui faisait confiance et en cela, cela avait empêché Suie de bondir dans un coin de la pièce, à l'abri. Il n'empêche qu'elle n'avait rien compris de l'échange avec le poilu et l'aveugle.

Parce qu'il était aveugle, enfin, sûrement. Il ne la regardait pas directement, peut-être qu'il voyait juste mal, ou se repérait aux sons. Elle avait déjà vu des animaux blessés dans sa forêt, généralement ils mouraient vite, mais des fois la Forêt les aidait à surmonter leur problème, et ils devenaient forts. S'il était toujours vivant, cela devait signifier qu'il était assez fort. Et vu la façon dont Lie lui montrait son ventre et sa patte, peut-être même qu'il était plus fort que le poilu.(Même si Suie en doutait un peu parce que bon, Lie était costaud, avec des pattes grosses comme ça, et l'autre avait plutôt l'air de ces insectes brindilles.) En tout cas ici, quand on rencontrait un animal on ne le reniflait pas (Lie lui avait dit "non" même si, franchement, renifler était bien plus pratique pour savoir si le nouvel arrivant était hostile ou pas) mais on disait :

"Bonjour, merci, au revoir."
Répéta-t-elle mécaniquement, après que celui-ci l'ait salué.

Sur ces mots, elle se tourna vers Lieman, qui tapotait le lit (ou nid ? elle ne savait pas bien c'était un nid pour les oiseaux mais un lit pour eux, pourquoi changer le son ?). C'était un geste qu'il faisait quand il voulait qu'elle vienne "là". PAr réflexe elle imita son geste -imité les comportements pouvait aider dans la nature. Puis s'installa entre les pattes de Poilu.

Et serra de nouveau son oreiller contre elle, prête à le jeter sur l'aveugle s'il avait un comportement dangereux.

Ils étaient nerveux, en plus, tous les deux. Elle le sentait -et pas avec son nez parce que l'odeur de cet endroit lui donnait surtout envie d'éternuer. Un animal nerveux ça faisait toujours des bêtises et ça avait un comportement imprévisible. Mieux valait éviter de lui parler comme à la Forêt tant qu'elle ne s'était pas assurée de son amitié. Pas question de récolter une morsure ou quelque chose comme ça.

"Quoi ?" Demanda-t-elle à Lieman, en pointant du doigt l'aveugle.

Quel était le son pour le désigner, celui-là. Il ne ressemblait pas du tout à Poilu, ou Mad, ou même Kari-ssa. Même si sa structure osseuse ressemblait assez à la dernière -mais il n'avait pas de mamelles gonflées ou de carapace blanche. En plus il n'avait des poils qu'à un seul endroit, sur son crâne, et son pelage avait une couleur plus pâle que le fauve des animaux qu'elle connaissait. C'était nouveau -pas plus nouveau que tout le reste depuis plusieurs jours- mais quand même nouveau.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2499
Âge du perso : 24 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: Piqûre de rappel [Pv Lieman / Luke Kayan]   Ven 24 Juin 2016 - 8:59

Un peu surpris, Luke fronça un sourcil, semblant même fixer les deux acolytes d'un air troublé. Ses prunelles encore vivantes et ses réflexes d'ancien voyant le rendaient encore expressif, surtout lorsqu'il faisait face à une telle situation. Plutôt sérieux pour ne pas dire ennuyeux à ses heures, le jeune Jedi ne comprenait pas forcément l'idée. Enfin si, il n'était pas stupide non plus, mais pour lui, la petite aurait dû être rassurée via une explication logique, calmement exposée comme on le ferait avec un adulte quoiqu'avec des mots plus simples. Pas si simple lorsque la dite gamine ne parlait pas et de toutes façons, ignorait tous les termes médicaux y compris les basiques. Bref, ce n'était pas à lui de juger, sans parler qu'au fond, ce léger interlude le reposait. Débarrassé de la chape de noirceur qui émanait malencontreusement de l'ancienne Sith qu'il devait guider sur la bonne voie ou d'autres soucis administratifs, le jeune homme avait été appelé pour des manipulations médicales simples sur un couple bien innocent. Ces deux là s'appréciaient déjà beaucoup, Luke le sentait à travers la Force. Malgré leurs échanges verbaux amoindris par la barrière de la langue et de la culture, la minuscule lueur de l'enfant et l'aura aguerrie du Wookie s'entremêlaient très bien. Il leur manquait encore de l'exercice, parfois leurs ondes butaient l'une contre l'autre, incapables de se comprendre mais suffisamment volontaire pour serpenter à l'aveugle sur un autre chemin en espérant se rencontrer de nouveau. Aurait-il pu, lui, établir ce type de lien avec Avanna ? Impossible de le savoir, la Padawan peut-être disparue ou maintenue à l'écart par la Conseil avait postulé aux abonnés absents alors qu'il allait la choisir comme disciple. Sur le coup, le choc avait été rude car Luke avait mit du temps avant de se décider.

Enfin qu'importe, pour en revenir au duo insolite, il allait découvrir qu'une fois l'étonnement passé, le placide Hapien pouvait également avoir de l'humour. On ne le faisait pas tourner en bourrique ni doubler son travail sans conséquence. Comme il imaginait que l'enfant désignait la seringue dans sa main lorsqu'elle prononça un "quoi", le Jedi lui répondit tout en se dirigeant vers le lit où se trouvait naturellement le Wookie. Ses poils lui seraient d'une grande utilité pour ne pas le rater même si Luke ne se trompait généralement pas entre la texture de peau d'une gamine et d'un homme adulte.

- Ça, c'est pour faire une prise de sang.

Saisissant avec "horreur" que la piqûre était pour lui, Lieman se mit à gémir comme un enfant.

- Pas une piqûre... Pourquoi moi ? J'ai rien fait.

Luke fut si surpris qu'il dû se retenir d'éclater de rire. Autant dire que le poilu avait un don comme humoriste pour amener son cadet au bord des larmes de la sorte, mais avait-il seulement fait exprès ? La main du Chevalier palpa le bras de Lieman, usant également de la Force pour en appeler au ruisseau rouge qui courrait en lui.

- N'en profite pas, je connais les rumeurs à ton propos.

Grommela Lie, un brin salace vu sa rancoeur à l'encontre du Hapien qui ne fit que sourire un peu. Le temps où il s'outrait que l'on fasse référence à ces dits bruits de couloir était passé, d'autant plus qu'au final, peu connaissaient la vérité.

- Que ce soit vrai ou pas, dis-toi bien que dans tous les cas possibles et imaginables, les ronchons et les poilus, ce n'est pas mon truc. Alors ceux qui cumulent...

Glissa le jeune Jedi en épaississant un peu le mystère. Se disant, pour se venger, il mit un peu plus de temps que prévu à trouver la veine, entretenant le suspens alors que vu ses muscles tendus, les vaisseaux du Wookie pouvaient être trouvés les yeux bandés, justement. Guidé par les pulsations et un peu de cette magie qui les rassemblaient tous, le jeune homme piqua habilement Lieman, retrouvant son sérieux après cette entracte, bien que sa piqûre ne soit pas non plus la moins douloureuse. Mais on n'allait pas demander à un infirmier sans spécialité et aveugle de faire mieux non plus. Il s'en était plutôt bien sorti jusque là, tirant ensuite un petit pot complet de sang de Lieman qui grommelait un "tu me le paieras Mister Blondie" entre ses crocs.

A peine touché par le surnom ridicule que lui avait donné la carpette géante, Luke se tourna vers la gamine appelé jusque là "Etwa" dans son dossier. Il avait changé d'outil et tenait dans sa main Une seringue sans aiguille .

- Heyyy mais pourquoi, c'est injuste. Tu aurais aussi pu me le faire.

La moue du Wookie était savoureuse à observer, même pour un aveugle tant sa Force tremblotait dans la pièce. S'il jouait la comédie, il était réellement doué, et drôle. Cela dit, Luke en était de moins en moins persuadé, d'autant plus que lors de l'épisode de l'infection des puces -ou étaient-ce des tiques?-le chevalier poilu n'avait pas été le plus vaillant. Heureusement cela ne dépassait pas le stade du contrariété lié à un peu de peur, ce qui aurait pu faire fuir la gamine. D'ailleurs conscient de son devoir, Lie rassura l'enfant sur la seringue à pulsation qui attirerait son sang comme une ventouse, sans devoir piquer.

- Toi..-Fit-il en insistant bien sur ce pronom tonique l'excluant totalement de l'absence de douleur. Toi, Pas mal. Et ça ?

Désignant le Hapien du doigt sans que ce dernier ne s'en rende compte-même s'il sentait l'aura de son vis-à-vis directement dirigée sur lui.- Lie reprit.

- Ça là ? C'est un abruti.

Devinant cette fois qu'on se dirigeait vers sa personne, le jeune Hapien répondit avec un léger soupir, pas même vexé, toujours pris par le jeu mais comme d'habitude, sérieux pour ne pas dire un brin moralisateur.

- Ce n'est pas ainsi que vous compter enseigner à votre jeune disciple les finesses d'usage du langage j'espère.

- Cpasmadisciple.

Grommela le Wookie en resserrant toutefois la gamine dans ses bras comme pour la protéger de Luke et/ou de la seringue sans aiguille. Monsieur ne voulait pas s'engager mais... Il s'engageait très vite et très fortement dans la voie tant redoutée de maître.

- Mais oui, c'est ça, c'est ça. Ma couleur préférée est le rouge.

Le consola le Hapien, nullement moqueur évidemment lorsqu'il évoquait sa couleur favorite, d'ailleurs il en rajouta en lui donnant deux petites tapes consolatrices dans le dos. L'auto-conviction, c'était beau.

- Je m'appelle Luke, je suis un Jedi et un ami de Lieman, et de toi aussi. Nous sommes tous là pour t'aider


C'était tout ce que devait savoir la gamine pour l'instant, et encore selon les roulements d'yeux de Lie, il avait encore été trop compliqué. Comme Luke ne le voyait pas, il ne se priva guère de l'ignorer royalement, et quand bien même... Quelle manie d'infantiliser d'avantage encore les gosses ? De plus, son prochain geste devait illustrer comme il se doit ses propos puisqu' il fit jaillir de ses mains deux sucettes saveur framboise et citron pour les tendre à ses deux patients. La gamine devait saisir qu'il n'y avait pas que le mal qui pouvait surgir de ces doigts fins et inquisiteurs, désormais près à retirer du sang, et puis ça pourrait bien l'occuper tandis qu'il l’auscultait. Plus que tout autre, Luke avait du mal avec les patients gigoteurs.

- Qu'est-ce qu'on dit ?

Lie le fusilla du regard, tant et si bien que cette fois le blond sentit l'éclair traverser son propre visage.

- Merci

Râla-t-il, encourageant l'enfant à prendre son dû en enfournant une des deux dans sa gueule et en la mâchonnant d'un air aussi fermé que ronchon. Adorable ou pathétique. Voir les deux. L'ignorant royalement, Luke reprit le cours de son travail.

- Je vais calculer de manière exacte son taux de midichloriens, effectuer un test pour les maladies tropicales et basiques que l'on retrouve chez l'enfant. Elle a entre 5 et 8 ans selon le dossier, on va affiner ça grâce à une radiographies pour voir l'âge de ses os, avec ce même outil je vais aussi lui injecter quelques vaccins, y compris ceux que l'on donne aux plus petits car elle y est peut-être encore sensible vu l'habitat où elle était. Si notre patiente du jour est plus résistante face aux virus de l'environnement -félicitations au passage ma petite dame.- elle est en revanche assez sensibles aux maladies qui nous touchent, y compris le rhume.

Une machine déjà affairée commença à ronronner puis un papier en sorti, percé de petits trous sur lesquels le Hapien passa ses doigts, récoltant visiblement des informations de là.

- Elle souffre de malnutrition, pas trop accentuée heureusement, et de bactéries de peau quotidiennes qui suggèrent... Un bon bain, maintenant.

[HJ: J'ai supposé un certain bilan de surface, dis-moi si ça te va ou pas... Pour la malnutrition etc... N'hésite pas à rajouter des détails que les tests de Luke pourraient découvrir: taux de midichloriens élevé ? Poux dans les cheveux ? Léger problème de santé ? J'ai tâché de rester réaliste sans abuser^^. Tu peux poster direct après au fait, vu que j'ai fait plus ou moins agir Lie dans ce poste. En espérant que tu aimes... ^^]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 49
Âge du perso : 8 ans
Race : Zeltron

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
54/54  (54/54)
PF:
72/72  (72/72)

MessageSujet: Re: Piqûre de rappel [Pv Lieman / Luke Kayan]   Jeu 25 Aoû 2016 - 15:21



« Ça, c'est pour faire une prise de sang. »

Suie pencha la tête sur le côté. Elle reconnaissait le mot Sang, qu’elle avait entendu ces derniers jours. Et « ça ». Mais techniquement, le ça n’avait rien à voir avec le sang. Elle était donc perplexe. Surtout que le-poilu tressaillit en la voyant, une vague d’appréhension perceptible.

Instinctivement Suie retroussa les babines et montra les crocs, grognant doucement. Le regard à l’affût. En plus, l’Autre semblait s’amuser de la situation : elle sentait des effluves de bonheur, chose étrange car au début il semblait plutôt morose. Ce n’était pas exactement l’attitude d’un prédateur devant sa proie, mais cela ne lui plaisait pas pour autant !
L’aveugle attrapa la patte-velue du Lieman, et celui-ci se laissa faire, continuant à papoter avec lui, alors Suie se contenta d’observer, gardant son ronronnement menaçant à peine perceptible. Le Lieman était plus gros et plus fort qu’elle, alors il pouvait sûrement se défendre : s’il ne le faisait pas c’était que…

AH !

Il l’avait piqué ! Comme un insecte ! Suie écarquilla les yeux et se pencha vers le bras de Poilu pour essayer de trouver la plaie, l’odeur du sang était de plus en plus forte. L’aveugle avait extirpé pas mal du liquide rouge et le gardait maintenant dans une sorte de boite.
Pourquoi il voulait une boite de sang, est-ce qu’il allait en manger ?

Suie préférait la viande que le sang, mais l’un n’allait généralement pas sans l’autre.
Elle renifla la plaie du Lieman et cette fois ne put retenir un grognement. D’autant plus fort quand l’Autre revint avec un autre « ça », même si légèrement différent. Celui-là n’avait pas de longue tige à son bout. Lieman se plaignit. La forêt réagissait à son état d’esprit, trépignant presque. Mais c’était une émotion trop complexe, trop nuancée pour Suie : elle n’en avait encore jamais ressenti des pareilles.

Cela ne lui plaisait pas du tout du tout. Elle décida que si l’autre faisait ce qu’il avait fait au Lieman, elle le mordrait. Fort. Juste assez pour le dissuader de recommencer. Mais lorsqu’il posa le ça sur son bras, elle ne ressentit rien. Elle se tourna vers Lie, confuse : pourquoi c’était différent avec elle ?

- Toi..-Fit-il en insistant bien sur ce pronom tonique l'excluant totalement de l'absence de douleur. Toi, Pas mal. Et ça ?

Elle hocha du chef : pour une fois elle avait compris toute la phrase. Puis se rappelant de son ambition de communiquer mieux, elle ajouta, même si ce n’était pas nécessaire :

-Pas mal.

N’empêche, songea-t-elle en fronçant les sourcils, cela lui donnait quand même envie de grogner de frustration. Tant de choses se passaient sans qu’elle n’en saisisse pleinement les conséquences. Elle avait oublié ce sentiment de devoir tout apprendre. Cela faisait bien longtemps qu’elle avait pris ses marques dans sa forêt. Recommencer depuis le début était juste, agaçant.
Lie reprit à côté d’elle :

- Ça là ? C'est un abruti.
-Abluti, répéta-t-elle, en fixant l’Autre. Ab-ruu-ti, se corrigea-t-elle après coup, et le pointant du doigt pour confirmer.

Abruti réagit de façon fatiguée, et il recommença à parler avec Poilu en l’excluant de la conversation. Suie décida qu’elle n’aimait pas beaucoup les Abrutis. Cela piquait et cela volait le sang des gens. Mais pas le sien, ce qui était déjà ça.

Le Lieman resserra sa prise sur elle, confirmant ses pensées : il essayait de l’en protéger donc elle devait s’en méfier. Les grognements reprirent.
Pourtant l’Abruti se pencha vers elle et lui déclara d’une voix douce, pas du tout menaçante :

- Je m'appelle Luke, je suis un Jedi et un ami de Lieman, et de toi aussi. Nous sommes tous là pour t'aider.

Donc où était la vérité ? Suie plissa le nez. Elle reconnaissait la formule « je m’appelle » et le « je suis » mais les deux mots ne ressemblaient pas. Alors, ça, c’était un Abruti, Un Luke, ou un Jedi ? Elle se tourna vers Lieman pour confirmer ses doutes, pointant toujours du doigt le maître-des-insectes-qui-piquent-des-fois :

-Abruti, Luke, Jedi ? Quoi ça ?

Mais, trop vite pour avoir la réponse, on lui offrit à manger. Elle aimait bien cette habitude ici de lui offrir à manger. Même si parfois la chasse lui manquait un peu. Elle renifla la nourriture -d’une apparence bizarre c’était comme un bâton à insecte, mais sans les insectes. Un bâton à sève alors ? Des fois elle pouvait recouvrir une tige de sève d’arbre et c’était bon. Elle lécha rapidement le présent du bout de la langue et trouva ça plutôt étrange. Elle n’avait jamais mangé qui avait ce goût. Etrange mais pas mauvais. Lieman grogna à côté d’elle et dit Merci. Alors elle l’imita.

-Merci ! Reprit-elle en grognant.

Et elle enfourna la nourriture dans sa bouche de la même manière que Poilu. Le goût explosa dans sa bouche, et elle retint un frisson. Cela piquait un peu la gorge de la bonne façon. C’était bon. Elle remarqua à peine ce que faisait l’Abruti-Luke-Jedi, occupée à analyser ce qu’elle avait en bouche.Mais elle fut surprise par le ronronnement d’un animal que tapotait l’Autre. Il lu cracha des feuilles-blanches-et-noires dessus. Apparemment elle n’était pas le seule à être mal à l’aise par sa présence ! C’était rassurant, il faudrait qu’elle essaye de communiquer avec cet animal-là. Cependant ses préoccupations s’envolèrent quand elle perçut le mot maudit :

« Bain »

Oh il avait beau être noyé sous tous les autres incompréhensibles, celui-là elle le reconnaissait bien ! Ce n’était pas la première fois qu’elle l’entendait, plein d’autres petits le lui avaient crié en se pinçant le nez. Et même des animaux plus grands sur deux pattes. Elle n’aimait pas les émotions qu’ils dégageaient en disant ce mot.

« Non. »

Elle se tourna aussitôt vers Lieman avec détermination.

« Non. Bain. Non ! »

Et elle sauta de son perchoir, sans lui laisser le temps de réagir. Elle avisa des branches en métal dans le ciel de la pièce, et bondit pour s’y aggriper. Là, elle serait hors d’atteinte. Telle un insecte, elle s’éloigna d’eux et essaya de sortir de la pièce, mais la porte refusa de s’ouvrir quand elle s’approcha. Suie lui tapa dessus :

« Yakékun ! »

Cela ne marcha pas. Pourquoi cela ne marchait jamais ? Cela avait marché chez Mad. Elle grogna de nouveau et se dépêcha de trouver refuge dans un recoin sombre et haut de la pièce. Sur une espèce de gros cailloux où il y avait plein de petites boites pleines de poussières. Elle se roula dedans juste au cas où l’Abruti maitre des insectes voudrait la piquer.

« Non ! »

Répéta-t-elle, bien décidée à ne pas se faire attraper.

HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lieman Dinum
~*Chevalier Jedi Poilu*~
avatar


Nombre de messages : 54
Âge du perso : 38 ans ( 21 ans humain)
Race : Wookie
Binôme : Ancien Padawan de Bhernar

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
80/80  (80/80)
PF:
73/73  (73/73)

MessageSujet: Re: Piqûre de rappel [Pv Lieman / Luke Kayan]   Lun 12 Sep 2016 - 10:31

[HJ: A mon tour d'être en retard. Désolée ! Post deux en un -comme le shampooing- car c'est plus pratique :) ]

Lieman ne put s'empêcher de sourire d'un air féroce que ses crocs rendaient encore plus vrais. Il résista à mener la blague plus loin en insistant sur le mot abruti qu'Etwa avait relevé, en bonne enfant éveillée. Malgré tout, lui et le chevalier Kayan se respectaient. D'ailleurs, ce dernier avait pris un peu de poil de la bête avait noté Lie, auparavant, jamais il n'aurait eu ce répondant.

- Et bien bravo. Abruti... Non. Luke, je suis Luke.

Ironisa justement le proche-humain lorsque la gamine le désigna comme un "abruti" puis grogna presque agressivement son merci, tout en essayant de récupérer la chose en se désignant exagérément avec la main, tandis qu'il disait son prénom. A cette remarque, Lieman se rendit compte de la portée exacte de ses gestes et propos. Etwa le copiait exactement en tout. Il devrait donc sans doute être plus prudent. Dire qu'il y avait encore quelques semaines, c'était un bon vivant, profitant de son parler sans détour ainsi que de son esprit farceur pour ne pas s'ennuyer. Aujourd'hui, le voilà piqué par un chevalier Jedi aveugle "vengeur" et obligé de s'allier à lui pour faire face à la nouvelle "bêtise" de sa protégée. Décidément, il n'était pas sûr d'avoir fait un troc équitable en écoutant la vieille maître Jedi qui l'avait convaincu... Ou plutôt arnaqué. Oui, arnaqué, c'était le mot.

- Si... Bain.

Évitant de perdre patience, le Wookie leva la tête vers le meuble où s'était réfugié la gamine. Cette dernière s'était roulée dans la poussière, comme pour les narguer. La truffe fine du Chevalier qui se trouvait en dessous en pris pour son grade, de plus en plus frémissante, elle finit par le piquer tant et si bien qu'il éternua.

- Vraiment hygiénique votre infirmerie. Vous faites le ménage ici parfois ?

- Ah, ce n'est pas à moi qu'il faut raconter ça.

S'était défendu l'immunisé du ménage en haussant les épaules. Luke savait probablement ce qu'était la poussière lorsqu'il éternuait au même titre que son pair, mais il était définitivement hors concours pour le titre de "tête de Bantha" du groupe. Inutile de lui reprocher donc l'urgence du bain d'Etwa... Encore plus urgente depuis sa démonstration sur le haut des placards. Pas de ménage... Pour la vie ! Le rêve... Qui avait dit que la cécité était un handicap déjà ?

Le Hapien lança une onde de Force très douce, laquelle fit papillonner les yeux du Wookies, surpris. Ce dernier réagit enfin et allia son aura à celle de Luke. Sans pour autant toucher l'esprit de l'enfant, leur pouvoir conjugué flottait autour de sa personne, comme des lucioles invisibles mais charmantes, l'invitant à s'approcher de leur lumière. Dans ce domaine, le blond était le plus doué, mais Lie était celui qui avait un lien avec Etwa. Lien dont il ignorait la puissance, sachant simplement que c'était le mieux placé probablement pour la convaincre avec des mots. Des mots qu'elle comprendrait si possible.

- C'est bien un bain... C'est vraiment super. Je le prends avec toi si tu veux.

A Luke de faire de grands yeux, le fixant presque aussi professionnellement qu'un voyant étonné. Il disposait d'une petite bassine à mettre dans le grand lavabo de l'infirmerie lui, pas d'un bac grand luxe pour Wookie.

- T'as bien une douche, non ?

- Euh... Oui mais c'est pour les préparations d'opération en urgence.

- Et tu ne trouves pas que c'est une urgence là ?

Comme pour donner raison à Lieman, la poussière que la gamine avait remué tomba sur la blonde chevelure du jeune Jedi qui éternua à son tour. Bah, les droïds reviendraient stériliser la baignoire et il lui suffisait de retirer le distributeur de béthadine [HJ: je ne sais pas si ça existe dans Star Wars mais bon haha] en attendant. La baignoire qui servait à nettoyer le corps d'un inconscient prêt à passer sur la table serait parfaite pour essayer de laver Etwa. Précautionneusement, le Jedi lu les indications de plusieurs shampooings indiqués en braille.

- Tiens, c'est un désinfectant léger. Inutile de lui mettre quelque chose de trop agressif sur la peau. Et une crème pour éviter que celle-ci ne sèche ensuite.

Encombré d'un lait pour le corps et de son fameux shampooing trois en un -anti-puces et parasites, ne pique pas les yeux et démêlant pour les crinières particulièrement touffues, sachant que cette dernière spécificité le concernait probablement.- le jeune Jedi leva les yeux vers Etwa. Il se mit à sourire, puis à rire, contemplant tout heureux son matériel. Luke s'effaça dans un recoin de l'infirmerie, laissant le chevalier poilu en pleine phase d'amusement visiblement. D'ailleurs Lieman tourna rapidement le dos à la petite, cachant les produits avec ses pattes et prenant soin de rire bien fort en lui jetant des coups d'oeil. D'un air toujours aussi joyeux, le chevalier franchit la porte qui menait directement à la chambre de préparation pour les opérations, où, en pièce maîtresse de la salle de bains attenante, régnait une majestueuse baignoire. Pourvue de barres pour y caler les bras de la personne à nettoyer, cette dernière disposait aussi de nombreux appuis, d'un tapis anti-glisse et de creux pour ranger les flacons. Lieman retira le produit dont on enduisait le corps du futur opéré, y posa ses affaires, sortit une brosse et trois grosses serviettes toutes douces. Il fit couler le dit bain et se baissa pour clapoter dans l'eau. Son rire traversait la salle pour atteindre l'infirmerie, tandis que Luke, apparemment imperméable et insignifiant se concentrait sur son travail. En se faisant oublier, il espérait être accepté par l'enfant. Où du moins, lui permettre de descendre sans crainte pour voir ce que son grand ami faisait.

Sous ses grosses serviettes bien enroulées, le jeune Jedi avait caché la fameuse seringue sans aiguille. Il était décidé à l'avoir après le bain, voir pendant lorsqu'elle serait particulièrement relaxée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 49
Âge du perso : 8 ans
Race : Zeltron

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
54/54  (54/54)
PF:
72/72  (72/72)

MessageSujet: Re: Piqûre de rappel [Pv Lieman / Luke Kayan]   Mar 4 Oct 2016 - 17:08

[HJ : Désolée pour le retard j’ai dû bosser plus que prévu ]


- Si... Bain.


Le poilue éternua après avoir dit ça, et cela ne fit que d’autant plus plaisir à la malicieuse Suie. Les éternuements c’était toujours rigolo. Elle hésita un moment à ne pas lui balancer un peu plus de poussière encore pour qu’il recommence. Surtout qu’il émanait de lui un peu d’agacement : autant le détendre un peu. Mais celui-ci l’ignora et se tourna vers Abruti. Ou Luke ? Elle n’était pas très sûre, probablement les deux ? Pouvait-on être deux choses à la fois ? Cela semblait compliqué. Mais faisable, après tous les œufs étaient des œufs, mais aussi des bébés, mais aussi de la nourriture. Cela dépendait du moment. Du coup Abruti était-il Luke pour le moment ?

Elle fut prise au dépourvu par la voix de la forêt. Douce et chaleureuse, comme les soirs chez elle, près de la rivière. Lieman lui parlait avec leur jeu habituel. Des images, des sons rassurants. Mais c’était plus fort que d’habitude, différent. Suie haussa les sourcils, cherchant à comprendre, mais elle se laissa vite bercer par l’apaisement. Si la forêt lui parlait ainsi, cela devait aller : elle ne lui mentait jamais. Parfois elle était impitoyable et dure, mais menteuse ? Jamais.

- C'est bien un bain... C'est vraiment super. Je le prends avec toi si tu veux.

Elle comprit quelques sons. « Super » et « avec toi » et « Si tu veux » : il lui laissait le choix donc. Elle était presque tentée de dire « oui » parce qu’elle lui faisait confiance. Mais…

« Non ! »

Il avait plein de poils, le poilu, il ne devait pas savoir ce que ça faisait de vivre sans poils pour se protéger. Sa couche de poussière empêchait les bêtes de la mordre et de la piquer. Elle essaya de le lui faire comprendre, par la forêt. Plissant les yeux et envoyant des images. Mais à mi-parcours, et parce qu’elle vit l’Abruti-Luke partir, après avoir éternué aussi, elle se permit d’ajouter des sons :

« Bêtes. Protéger. Pas bain. Eau pour boire. »

En plus il y avait peut-être des choses dans l’eau. Dans la jungle chez elle il fallait bien choisir son trou, parce que la mare était le territoire d’un animal plus fort des fois, et quand ça ne l’était pas, il y avait des poissons qui pouvaient mordre, ou des plantes qui attiraient dedans pour jouer. Même si ce n’était pas drôle du tout.

Abruti-Luke revint avec tout un tas de cailloux qui sentaient bon, comme les fleurs ou la rosée. Humidité aussi. Elle hésita à feuler pour le dissuader de lui jeter ses pierres dessus, mais fut surprise par la réaction du Lieman. Il retroussa ses lèvres, lui montra ses dents et se mit à gronder -encore le son bizarre entre un hoquet et un cri. Cela lui donna la chair de poule. Encore ce truc étrange : elle ne sentait aucune animosité dans ses émotions, dans ses actions, mais ce geste là, toute sa vie c’était le signe avant-coureur d’une attaque. Une mise en garde.

Suie fit immédiatement dos rond et plissa les yeux, le suivant du regard tandis qu’il partait. Elle le vit s’installer près d’un trou d’eau, et y passer sa patte énorme. Il continuait avec son bruit de gorge étrange. Suie paniqua. Non. Non ! POILU Se faisait manger ! Il devait y avoir des bestioles dangereuses dedans. Elle appela la forêt pour avoir des réponses, et essaya d’envoyer des images à Poilu pour qu’il s’éloigne de là très vite. Mais il ne faisait rien. Il ne réagissait pas.

Huuu. Huu.

Suie tourna en rond en haut de son étagère, paniquée et effrayée. Elle devait faire quelque chose, mais Poilu était plus gros et plus fort qu’elle, elle n’arriverait pas à le tirer de là toute seule. Elle dévisagea Luke-Abruti, mais ce dernier ne réagissait pas non plus : alors que Poilu émettait des bruits d’attaque. Pourquoi.

Suie couina et ses poings se fermèrent sur la poussière. Une idée germa dans son esprit. Elle en regroupa autant que possible entre ses doigts. Puis elle bondit.
Trois sauts, c’est tout ce qu’il lui fallut pour rejoindre le Lieman. Un en bas, un autre sur le mur pour fuser dans l’interstices menant à la mare, et un autre pour sauter sur la tête de Lie et s’y accrocher de toutes ses forces.

« MAUVAIS ! »

Elle jeta la poussière dans l’eau pour essayer de distraire le monstre, et voulut en profiter pour faire comprendre à Lieman de fuir. Elle envoya des images dans la forêt, d’animaux courant, échappant à un prédateur, et elle allait ajouter une image d’un méchant poisson qu’elle avait vu dévorer une bête qui buvait à la rivière, quand…
Elle glissa.

Et atterrit dans l’eau.

Son premier réflexe fut de mouliner des bras et d’essayer de s’accrocher aux rebords. Mais ses cheveux lui collaient à la peau et rentraient dans ses yeux, et le rebord de roche était encore plus glissant que prévu. Elle n’arrivait pas à s’y agripper correctement. Chuta de nouveau. Se tourna et retourna dans l’eau en panique. Des trucs lui frôlaient les jambes : cela devait être les plantes noyeuses. Elle donna des coups de pieds et elle se retrouva la tête en bas, sous l’eau. Perdue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lieman Dinum
~*Chevalier Jedi Poilu*~
avatar


Nombre de messages : 54
Âge du perso : 38 ans ( 21 ans humain)
Race : Wookie
Binôme : Ancien Padawan de Bhernar

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
80/80  (80/80)
PF:
73/73  (73/73)

MessageSujet: Re: Piqûre de rappel [Pv Lieman / Luke Kayan]   Lun 21 Nov 2016 - 12:20

A presque 40 ans, on n'est plus fait pour ce genre de bêtises, aussi jeune soit demeuré l'organisme bénéficiant d'une belle prolongation d'années. Mentalement, Lie était trop mature pour s'adonner à ce style d'âneries... Ou pas. Décidément enfantin dans l'âme, le chevalier porté par l'enthousiasme involontaire de Suie secoua doucement sa tête désormais éprise d'un poids supplémentaire. Comme une migraine externe. La "tumeur" finit par tomber en un gros plouf, éclaboussant le museau et les yeux couleur miel du Wookie. Ce dernier émit un petit grognement de dépit avant de plonger sa grande main poilue dans l'eau. Mouillée, elle semblait avoir diminuée de moitié de son volume habituel et ses griffes étaient bien visibles entre les longs poils humides qui tombaient de par et d'autres. Effilées, immaculées, tranchantes, mais douces protectrices, vilaines et tendres incitatrices pour les protégés comme "Etwa". Ferme sans être agressif pour autant, Lieman versa de l'eau sur la tête de l'enfant, catégorique. D'autre part, pour essaye de la rassurer, il l'avait prise contre son ventre trempé. Il la regardait d'un air doux et lui transmettait des images d'une petite rivière où l'on se plairait à clapoter. Bien sûr que l'eau était faite pour boire, mais pas que comme le prouvait ces sensations que le Jedi essayait de transmettre à Etwa.

Après avoir récupéré la petite fille qui avait la tête à l'envers, Lie repoussa ses cheveux avec une tendresse insoupçonnée, même de lui. Il y tenait déjà au fond à cette gamine, Mister Blondi qui l'énervait avec son petit sourire parfait avait sans doute raison en lui disant qu'elle était déjà sa Padawan. Oh oui, si officiellement il avait été chargé de s'en occuper, personnellement apparemment, il en était aussi convaincu.

Avec soin, la retenant d'une patte contre lui pour éviter qu'Etwa ne glisse, le Chevalier lui shampooina les mèches puis savonna son corps. Il ne parlait pas, concentré sur son travail et l'envoi de sensations rassurantes à l'enfant, espérant ainsi l'inviter à la détente. Finalement, il se releva, s'ébroua et sortit du bain. Ses poils s’ébouriffèrent comiquement, le faisant au contraire de tout à l'heure, doubler de volume.

- Ce n'était pas si terrible, tu vois ? Regarde comme tu es propre.

Désormais dégagée de sa crasse, la petite devrait se sentir plus libre de ses mouvements. Ses articulations étaient désormais libres des croûtes qui avaient pu s'y former à force d'accumuler de la poussière sèche. D'ailleurs, l'eau du bain était noire, heureusement que le savon était très absorbant, permettant de ne faire qu'une seule douche même aux cas les plus graves comme la petite cochonne. Laissant son pelage sécher comme un grand, le Wookie prit une serviette. Il ne voulait pas utiliser le sèche-cheveux avec "Etwa", risquant de l'effrayer pour de bon. La température de la salle et de discrets ventilateurs silencieux permettaient heureusement d'accélérer le processus de séchage, et déjà quelques mèches des poils de Lie quittaient leur prison d'eau, se révélant volages, souples et brillantes. Des épis partaient dans tous les sens, lui donnant un air de peluche mal peignée, même si le shampooing démêlant l'avait sauvé d'une belle partie de brosse douloureuse.

Doucement, le Jedi s'approcha avec la douce serviette épaisse, ouvrant les bras pour y accueillir Suie, lui offrant le choix de s'y laisser tomber. Il ne voulait pas la forcer d'avantage. Luke, lui patientait en achevant de transmettre ses données par Datapad au Conseil des Medecins du Temple. Le prochain qui viendrait pourrait consulter sans souci le dossier de Suie, officiellement connue des services de l'infirmerie avec un nom pour le moment encore provisoire. Quand l'enfant saurait parler d'avantage, elle pourrait leur donner son véritable patronyme. Il fallait lui laisser cette chance de s'intégrer... Intégration qui commençait avec ce bain, et qui continuait avec la serviette tendue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Piqûre de rappel [Pv Lieman / Luke Kayan]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Piqûre de rappel [Pv Lieman / Luke Kayan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Ordre Jedi - Planète Ondéron :: Temple Jedi :: Centre médical-