La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Makem Te]Je dois quitter la planète, tu m'aides? [Ka'hin Giganek]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ysanne Ha'mi
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 314
Âge du perso : 19 ans
Race : Métisse Falleen ~ Arkanienne
Binôme : ~Apprentie de Darth Ynnitach

~Pressentie pendant un temps pour devenir l'apprentie de Darth Valeras

~Ancienne apprentie de Darth Araya (décédé)

Feuille de personnage
Activité actuelle: Chasse le Tuk'ata
HP:
33/71  (33/71)
PF:
60/72  (60/72)

MessageSujet: [Makem Te]Je dois quitter la planète, tu m'aides? [Ka'hin Giganek]   Mar 12 Avr 2016 - 18:11







____Makem Te
____
______La fuite comme unique délivrance


" Allez laissez moi sortir ! C'est une méprise ! Le type qui m'a enfermé ici n'a rien comprit à l'histoire ! Soyez chics... "

______Retombant sur la banquette me servant de lit depuis quelques dizaines heures, mes mots ne semblent pas véritablement toucher les gardes en faction et cela commence à devenir problématique ! Si seulement cet imbécile de Mercenaire n'avait pas expressément demandé à ceux ci de se tenir à distance afin que je ne les manipules pas, j'aurais déjà mon ticket sortie de prison ! Mais là impossible d'user de la Force pour les obliger à me laisser sortir ! La poisse, si ça continue on va partir sans moi, si ce n'est pas déjà le cas !

______Tournant et retournant la situation dans ma tête, je cherche une solution à ma condition en me disant que j'ai déjà du voir pire ! Après tout si je suis enfermé là, cela va bien vouloir dire qu'à un moment ou un autre je vais être jugée et donc je pourrai essayer de me jouer de tout ce beau monde ! Sauf bien évidement si l'imbécile de Jake avait eu la bonne idée de demander aux Jedi de venir lui rendre visite ! Ce serait sans doute le pire des cas en y réfléchissant bien, surtout si cette tête de vainqueur venait à parler des quelques éclairs que j'avais su générer sous le coup de la colère !

______Oui, je ne suis pas stupide et si se sont des Jedi qui viennent pour me juger, je vais passer un très mauvais quart d'heure et il serait plutôt difficile, pour ne pas dire impossible, pour moi d'expliquer ma situation sans qu'ils me jugent comme une Sith en bonne et du forme... Une pauvre petite Jedi en perte de repère, ça peut sans doute passer face à quelques gardes bêtes comme des Bomas, mais sans doute pas face à un Chevalier Jedi et encore moins face à un Maître ! Bon il faut à tout prix que je sorte d'ici au plus vite, mais je suis un petit peu à court d'options ! J'ai déjà essayé par deux fois de m'enfuir à l'air de mes Dons et Pouvoirs, mais rien n'y fait, il me faudrait un miracle pour sortir de là ! !

______Tout à coup un bruit retenti à l'extérieur et avant même que je puisse dire nom d'un Gizka, un large pan de mur du poste de garde s’effondre, emportant le générateur de bouclier me confinant moi et quelques autres individus dans ma cellule, ainsi qu'une partie des gardes en faction ! Et bien, c'est bien la première fois que le destin est avec moi ! Habituellement celui-ci est plutôt du genre joueur et aime me mettre des battons dans les roues... Sautant hors de la cellule sans attendre un seul instant, je plonge dans le couloirs conduisant aux pièces à convictions, évite par miracle un morceau de plafond se détachant sur ma route et qui aurait sans doute pu m'offrir une solution définitive à tous mes problèmes, afin de remettre la main sur mes sabres et ma précieuse pièce d'armure avant qu'un de mes codétenus ne se décident à se tailler la part du Maalrass !

______Par chance, au cœur de ce capharnaüm, ceux-ci sont plutôt en quête de liberté que de joujoux ho combien dangereux. Et c'est donc dans une tranquillité toute relative que je peux mettre la main sur mes biens avant de filer à la Corellienne, par une des multiples fissures qui sillonnent à présent le bâtiment qui va sans doute s’effondrer sur lui même tôt ou tard ! Je dois dire que je n'avais pas imaginé m'en sortir ainsi, mais je ne vais pas faire ma pénible, je suis en vie et en un seul morceau !

" Vous ! Ne bouger plus! On va voir reconduire bien gentiment en cellule... OK ? "


______Comme si cette phrase avait déjà servi à quelqu'un dans la vrai vie... Activant l'un de mes sabres lasers, je prends mes jambes à mon cou et m'engouffre dans la première ruelle venue. Si tu me veux faudra m'attraper !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ka'hin Giganek
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 30
Âge du perso : 22
Race : Humaine

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
75/75  (75/75)
PF:
67/67  (67/67)

MessageSujet: Re: [Makem Te]Je dois quitter la planète, tu m'aides? [Ka'hin Giganek]   Mer 13 Avr 2016 - 10:15

Encore une idée bidon… Un plan bidon, complètement. Je devrais vraiment pas écouter ces délires dans ma tête quand je bois...J'avais suivi plusieurs pistes à la fois. Et les deux pistes m'avaient toutes les deux mené à un cul-de-sac. Un très large cul-de-sac, sombre et puant, une série de murs d'absence étrangement entrelacés dans ma conscience. J'avais suivi ces rumeurs de guerre, je voulais être au plus près... On avait parlé de Jedis et de Siths, d'affrontements. Tous les canaux d'informations déversaient cette nouvelle vague de sang…. En même temps… Ce drame, terrible, dont j'ignorais encore l'étendue avide, avant de mettre mes pieds sur cette foutue planète, profiter à certains. Certains bars de Nar Shadaa étaient en fête… Makem Te était un buffet garni d'épice illégale protégé jusqu'alors. A présent… Les forces armées de la planète était contiguë aux pôles les plus importants… Les grandes villes… Les camps les mieux fortifiés… Makem Te était un gruyère en terme de surveillance spatiale… Et les petits rats de mercenaires s'étaient rués sur elle, dans l'espoir de faire une grosse cargaison, le plus rapidement possible, et se casser, pépère. Beaucoup de tables dans les bars et de petits groupes dans la rue en parlaient. C'était comme une loi d'attraction obscure. Malheureusement, l'humain et le zabrak que j'entendis parler tout bas près d'un spatioport, échafaudant un trafic rapide et unique avec un contact sur Makem Te, n’avaient aucune conscience de la période mentale que je traversai alors, et de mes oreilles affûtées. Depuis quelques temps, après les péripéties de mes vagabondages, j'étais entré dans une sorte de machination froide, une introspection inquiète de ma propension… A tuer… Sur Soccoro, j'avais renoué avec de vieux sentiments… Des sentiments peu banales… Des sortes de pulsions meurtrières, des images sans cesse ressassées, fascinantes, me troublaient l'esprit. Parfois, comme dans un échafaudage sinistre de ma mémoire, je revoyais, sentais, comme une chape de plomb sur mon crâne, l'enchevêtrement de mes sens me rejouer successivement des jeux d'images, d'odeurs, de souvenirs tactiles, des effluves de mon sang mêlé d'alcool dans ma bouche… Ma respiration alors se faisait difficile, elle s’accélérait… Mon coeur eut pu se projeter comme une pique, le sommet d'une fusée, hors de l'atmosphère de mon corps rémanent dans la force... Parfois je sentais un sourire se peindre sur mes lèvres… Parfois c'était l'angoisse…


Ses pulsions… Ses ordres... Ses sortes de battements frénétiques voulaient semer la mort, les larmes… Me faire souffrir, et rire dans la sublimation de la primauté sidérale de l'instant déstabilisant de ma mémoire… Séparée de ma conscience…


Sur Soccoro j'avais cédé… Plus tard sur Nar Shadaa, cela avait été par simple protection, peut être inquisitrice, mais tout de même contrôlée. J'avais cependant peur de moi même, et de cette part obscure, prête à ressurgir, à tout moment. J'avais peur et j'étais pourtant terriblement excité. Peut-être était-ce pour cela, que j'invectivais les autres, voulais soutirer d'eux l'origine de leur mal, de leur crime ?


Ils ne se doutèrent de rien. Et tout en regardant mon datapad, je les suivais jusqu'à leur vaisseau miteux :un vieux coucou non armé, rectangulaire et petit, ne contenant qu'une dizaine de caisses. Ils étaient tellement obnubilé par leurs buts, par leurs discutions fantasques de bénéfice extraordinaire, que lorsqu'ils s'assirent aux commandes, il ne me virent même pas m'introduire dans le vaisseau, et me cacher dans une des caisses qu'ils projetaient sûrement de remplir d'épice. Le voyage fut long. Je fus soulagé, lorsque sur mon datapad, duquel je tentais depuis un bout de temps d'exploiter les capacités, de manière très rudimentaires, vous en conviendrez, je vis ma position géographique correspondre à Makem Te. J'entendis les deux hommes se levaient, discutant de leur plan de tuer le contact pour récupérer son stock et son vaisseau. Je glanais également que c'était un gardien corrompu d'une prison gérée par un camp militaire républicain. Toujours dans la boite, je ne savais pas exactement où j'étais, mais sur ma carte, des signes de bâtiments et d'organisations plutôt urbaines étaient à proximité. Et… Vu l'agencement des rues, assez parallèle et resserré, je déduisais que cette planète ne devait pas être florissante économiquement ;elle devait être riche et contrôlé par de petits oligarchie criminelle ; le climat politique devait refléter une population profitant peu des ressources de la planète... C'était sûrement pour cela, que Makem Te intéressait tant l'empire et les criminels, en plus de sa proximité avec les frontières républicaines…
Les deux hommes passèrent près de ma boite, et au moment où ils furent de dos, je bondis au dehors, et étranglai par derrière le zabrak tout en dégainant mon sabre laser. Je leur dis également bonjour. L'humain fit un bond de surprise en arrière et se protégea des bras le visage, en levant la jambe gauche. Je lui souris en lui disant que je voulais qu'il transfère toutes les informations de son vaisseau et de son contact sur mon datapad ; il s’exécuta ; le zabrak mort de trouille tremblait comme une feuille ; tandis que je me dandinais dans son dos. Une fois les informations sur mon datapad, mon bras glissa froidement de lui même et mon sabre caressa la nuque du zabrak, profondément, si profondément qu'il ne resta que quelques centimètres de chair pour retenir sa tête. L'humain s'écroula de peur, j'approchais de lui, il suppliait, il suppliait… Et là il dégaina son blaster… J'avais franchement l'intention de simplement l'attacher avec ce qu'il y avait dans mon sac… Mais là… C'était tellement lâche… Qu'une irrésistible envie de lui carboniser le gosier avec mon sabre turgescent me vint à l'esprit. Du bras, avec ce qui était de mes connaissances de la force, je poussai son bras vers le bas. M'approchant… Lentement, savourant chaque pas… Observant son visage terrifié ; son regard halluciné…


Je lui tranchai le bras qui tenait son blaster. Et lui donnait un coup de genou, sur cet être qui en rampant sur le dos, s'était adossé au mur. Je lui frappai ensuite le nez, frontalement, deux fois. Puis lui tenant les cheveux, appuyant mon pied droit, ma jambe repliée, sur son épaule, je perçai son crâne aux niveaux de sa bouche béante dans un cri de terreur. L'odeur fut instantanée… Une barbecue splendide, aux senteurs étourdissante. Ma tête chavirait… J'avais cédé, si vite !
Quelques temps après, avoir pris connaissance de ce vaisseau, et compris que j'étais incapable de le piloter, je soupirai… C'était déjà la préfiguration du cul-de-sac, qui me regardait en se marrant. L'autre élément constitutif de ses murs… M'attendaient sagement dehors.


En effet, les rumeurs d'affrontements d'utilisateurs de la force qui se répandaient dans la galaxie, avait une simple consistance sonore, voire dans les représentations basiques des gens que je voyais défilé, je me doutais pas du tout, que de simples rumeurs puissent avoir un écho tangible dans l'espace. L'espace mémoriel d'un lieu, la trace spirituelle. Lorsque j'ouvris le sas du vaisseau, je tombai nez à nez avec l'obscurité d'une nuit fatidique. Mais les astres environnant qui me saluèrent, me laissèrent voir une sorte de vent terrible et invisible soufflant sur cette planète. La nuit était douce, le désert parfois tombe à des températures plus qu'acceptables. Les traces d'affrontements étaient tangibles, en les débris éparpillés sur la vaste plaine sablonneux qui jouxtait la ville, mais des traces invisibles tissaient des sortes de liens transparents dans l'espace. De la haine… Beaucoup de Haine, mais aussi une sorte de lumière. Une jubilation pour moi prophétique, m'emplit le cœur d'une excitation sans pareil en même temps qu'un sentiment de solitude extrême. C'était le deuxième élément du cul-de-sac. Tout à coup, à l'orée de la ville, une explosion retentit. Elle frappa mon esprit partit en des contrées étranges. Je bondis, refermai le sas derrière moi, et le verrouillai avec cette fonction super pratique que je venais de voler. Je couru vers l'explosion, et rapidement m'engouffrai dans les rues de la ville. Des bruits d'évasion me vinrent aux oreilles. J'étais fou de joie ! Un instant zigzaguant dans la ville, je ralentissais. Dans la ruelle à quelques mètres à droite, un bruit caractéristique de sabre laser vibra dans l'air. Je me plaquai dans l'angle, et vis alors passai dans la rue, devant moi, à quelques centimètres, à une vitesse, ce que je cru d'abord être un homme avec une jolie croupe, mais à la lueur étrange de ses sabres, j'aperçus un visage féminin, assez pâle et proche de celui d'alys, mais différent. C'était une femme, ou une adolescente… Peut être une simple gamine, du style padawan en poursuite d'un criminel, mais les pas étaient par trop similaires à ceux d'une fuite… Je me figeai un instant, mais au moment même où elle passait, je l'interpellai d'un « PSST ». Tout de suite après j'entendis mon sabre éteint jusqu'à l'extrémité de l'angle, à hauteur d'homme, de ce que je soupçonnais être l'endroit d'où elle venait, et donc, d'où viendrait son/ses poursuivants. « Je suis à la ... » s'écria une voix d'homme. Et au moment où l'homme passa, j'allumai mon sabre. Sa tête fut séparé à peu près au dessus du nez, et son corps s'écroula en deux bruits très mignon.

«Bonsoir ! Vous avez une belle paire! Fis-je en riant,  On fait connaissance?" continuai d'une voix plus basse et sombre, mon sabre toujours allumé. Enfin… Finalement ! Un utilisateur de la force, et une femme, qui plus est !


hrp: j'ai pas relu ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysanne Ha'mi
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 314
Âge du perso : 19 ans
Race : Métisse Falleen ~ Arkanienne
Binôme : ~Apprentie de Darth Ynnitach

~Pressentie pendant un temps pour devenir l'apprentie de Darth Valeras

~Ancienne apprentie de Darth Araya (décédé)

Feuille de personnage
Activité actuelle: Chasse le Tuk'ata
HP:
33/71  (33/71)
PF:
60/72  (60/72)

MessageSujet: Re: [Makem Te]Je dois quitter la planète, tu m'aides? [Ka'hin Giganek]   Mar 26 Avr 2016 - 9:37







______M’engouffrant dans la ruelle, je souris en constatant que l'homme n'a pas cherché à faire feu avec le blaster à sa ceinture et j'espère que c'est la vision de mon sabre laser qui a provoqué cela et non pas son manque de réflexe ou encore son envie de me capturer vivante ! Après la confrontation avec ce Jake, je me suis bien rendue compte que je n'étais pas des plus à l'aise pour dévier les tirs de blaster et que face à une personne suffisamment doué, ou vicieuse, j'étais même complètement désemparée ! Inutile de dire que je mise donc sur la culture populaire attachée aux sabres laser afin d'avoir un peu de répit face à ce garde bien trop zélé !

______Changeant brutalement de direction à l'angle d'une ruelle, je continue de courir aussi vite que mon état me le permet, car si cet enfoiré de tireur fou m'a soigné en partie après notre altercation, je n'en reste pas moins diminuée ! Il faut donc que je réussisse à échapper à mon poursuivant au plus vite, sans quoi il serait bien capable de me remettre en cage l'animal et s'il y a bien une chose que je refuse d'affronter c'est belle et bien celle-ci... Bon, ce n'est pas la seule, mais c'est celle qui me préoccupe le plus en cet instant, puisqu'il est clair que si je dois revenir dans la case prison les gardes ne mettrons que très peu de temps pour contacter les Jedis afin de me livrer à leurs bons soins !

______Regardant dans mon dos, je constate que l'homme me colle aux basques comme un Mynock s'accroche à sa carlingue et c'est avec justesse que j'évite de trébucher en reposant mon regard sur ma route. Le garde en profite même pour faire voler plusieurs rafales de blaster, me forçant à changer de direction une nouvelle fois. Apparemment il a décidé de passer à la vitesse supérieure et cela ne va pas jouer en ma faveur ! Par chance ce n'est pas vraiment facile de tirer juste lorsque l'on court et cela m'a sans doute sauvé la mise cette fois-ci, mais on dirait bien que la chance n'était que de courte durée puisque je me retrouve dans un cul de sac !

______C'est alors qu'un Psst me fait tourner la tête et que mon regard se pose sur un homme aux cheveux long armé d'un sabre laser qui, sans même attendre ma réponse, se met à en jouer d'une façon relativement étrange. Étrange, mais particulièrement efficace, puisqu'il décapite sans la moindre peine mon poursuivant avant de me gratifier de ce qui ressemble à un compliment. Je dis qui ressemble à un compliment car ses mots sont loin d'être raccord avec son attitude...

" Heu... Merci, mais je n'ai pas le temps pour ce genre de petit jeu... Vous m'en voulez pas hein ? "

______Sans attendre la réponse de l'homme, je tente de lui asséner un coup de sabre avant de reprendre ma course, un peu trop certaine que l'homme ne me veut pas que du bien ! J'ai déjà vu des visages comme le sien et généralement cela ne m'a jamais vraiment porté bonheur, tout ce que j'espère c'est qu'il ne va pas réussir à me rattraper trop rapidement, car si jamais je ne me suis pas trompé sur son cas, le coup de sabre que je viens de lui offrir n'a pas dû le mettre de bonne humeur...

Jet de dés : Jet d'agilité pour une attaque au sabre et sacrifice d'un dé pour me remettre à distance en prenant la fuite.




Dernière édition par Ysanne Ha'mi le Mar 26 Avr 2016 - 9:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4138
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Makem Te]Je dois quitter la planète, tu m'aides? [Ka'hin Giganek]   Mar 26 Avr 2016 - 9:37

Le membre 'Ysanne Ha'mi' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :


Attaque de Ysanne réussie!

Ka'hin peut se défendre avec un jet d'agilité s'il le désire!

Ysanne est a distance, Ka'hin devra sacrifier un dé pour revenir au corps à corps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ka'hin Giganek
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 30
Âge du perso : 22
Race : Humaine

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
75/75  (75/75)
PF:
67/67  (67/67)

MessageSujet: Re: [Makem Te]Je dois quitter la planète, tu m'aides? [Ka'hin Giganek]   Mar 26 Avr 2016 - 11:04

Une sith !? C'était maintenant presque évident ! Un jedi en mission, digne de ce nom, n'aurait jamais attaquer un inconnu, lui même tenant son sabre, sans essayer au préalable de sonder son esprit ! Soit l'homme sans tête était un criminel et tentait de la tuer, auquel cas, elle n'aurait plus de raison de fuir, soit, elle fuyait la prison tenu par la république ! Alors, obscure, oui, sith, probablement ! Ah ! Quelle joie se mêla à l'effort de mon bras qui interposa ma lame entre ma tête et son sabre ! Quelle douce sensation !... Je revoyais en un instant, mon frère tentant de me frapper avec son sabre d’entraînement, je sentais à nouveau cette douleur, à nouveau l'excitation fit bondir mon cœur presque hors de ma poitrine ! De ma lame jaillirent des gerbes enflammées, qui tressaillirent jusque sur mon visage, en de petites sensations éparses de douleur. Je souriais à pleine dent… J'imagine que l'adrénaline et les idées qui tournaient dans ma tête ne me permettaient pas de sentir si j'étais blessé ou non ! La contradiction entre ma curiosité sympathique envers cet être de la force et l'envie presque irrépressible d'un combat, commençait à embrumer ma tête…

Elle bondit en arrière, et je vis son corps, allait déjà vers la fuite, toute entière de son être ! *Oh reviens moi, petite ange* Pensai-je, avançant de mon pas lent, froid, comme la réminiscence atavique des pas de mon père, dégainant sa boucle de ceinture… Elle était de dos, mais n'avait pas encore repris sa course. J'avais encore une chance de lui parler, et elle une seconde, avant de déchaîner l'obscure partie de moi… ô !Der des der ! Après ça, je ne répondais plus de rien, c'était même déjà une chance, que je n'eus pas déjà céder à mes folies ! Peut-être était-ce simplement son joli minois ...

« Attend !... Tu n'es pas une jedi et moi non plus ! »

J'avançai encore d'un pas, et ma jambe se raidit. D'un bond, toujours le même d'ailleurs, je passai par dessus elle, et lui couper la route. Face à Face :

« Tu cherches une porte de sortie, il se trouve que j'en ai une ! On n'est plus intéressée, d'un seul coup ? Ka'hin Giganek! »

Dis-je en haussant les sourcils, pour accompagner mes paroles, oubliant presque ce sourire large qui ne déparasitait pas mon visage. Ma tête s'inclinait sur le coté, comme un chiot tentant de comprendre un humain. Je ne lui tendis pas la main, de peur qu'elle me la coupe, mon sabre le long de mon corps... J'imagine, que j'avais perdu toute notion de politesse, lorsque la douleur des braises avait transi mon visage de sarcasme.

Jet de dès : Jet d'agilité pour tenter une parade et sacrifice d'un dès pour rattraper Ysa'.


Dernière édition par Ka'hin Giganek le Mar 26 Avr 2016 - 11:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4138
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: [Makem Te]Je dois quitter la planète, tu m'aides? [Ka'hin Giganek]   Mar 26 Avr 2016 - 11:04

Le membre 'Ka'hin Giganek' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'6' :

Résultat :


Défense de Ka'hin presque parfaitement réussie!

Ka'hin: -2 Hp

Ka'hin est de nouveau au corps à corps!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysanne Ha'mi
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 314
Âge du perso : 19 ans
Race : Métisse Falleen ~ Arkanienne
Binôme : ~Apprentie de Darth Ynnitach

~Pressentie pendant un temps pour devenir l'apprentie de Darth Valeras

~Ancienne apprentie de Darth Araya (décédé)

Feuille de personnage
Activité actuelle: Chasse le Tuk'ata
HP:
33/71  (33/71)
PF:
60/72  (60/72)

MessageSujet: Re: [Makem Te]Je dois quitter la planète, tu m'aides? [Ka'hin Giganek]   Dim 8 Mai 2016 - 21:40







______Courir aussi vite et loin que possible est devenu une habitude pour moi aujourd'hui, mais s'il y a bien une chose à laquelle je ne m'étais pas attendue, c'était que mon poursuivant se décide à me stopper avec des mots et non pas avec sa lame ! Je n'aurais même jamais pensé que cela puisse fonctionner ! Parler dans un combat n'a jamais apporté quoi que ce soit à mes adversaires, le garde qui me coursait juste avant peut en témoigner, enfin pouvait en témoigner ! Mais cette fois-ci l'inconnu m'ayant sauvé a su trouver les mots juste pour m'interpeller...

" Et alors ? "

______L'affirmation de l'homme sur mon affiliation, mais surtout sur la sienne attire forcement mon attention et celui-ci en profite pour bondir devant moi, me coupant la route tout en continuant de me parler. Une porte de sortie ? Ai-je à ce point l'air d'être aux abois ? Je déteste cette sensation ! Cela me fait l'effet d'être au centre de la paume d'une main géante qui s’amuse à me pousser de droite à gauche avec ses doigts ! Combien de fois faudra t il que je dise aux gens que je ne suis pas une petite chose fragile dont on peut s’amuser impunément !

" Une porte de sortie comme un bon coup de sabre au niveau du cou ? Désolé, mais j'aime ma tête là où elle se trouve ! "

______Reculant d'un bond tout en finissant de parler, afin de garder une distance raisonnable entre lui et moi, je le détaille du regard sans pour autant baisser ma garde. Ce type m'est inconnu, son nom comme son apparence ne me disent rien du tout... Ka'hin Giganek, on dirait le nom d'un groupe de musique ringarde comme on en trouve sur l'Holonet, le truc que devait écouter mes parents à coup sur ! Bon, vu sa taille et ses petites acrobaties il ne fait aucun doute que j'aurais beau courir comme un chien de Kath qu'il me rattraperai ! À moins de le distancer et de réussir à me faire discrète comme un kouhun, j'allais sans doute passer un mauvais quart d'heure, alors peut être que la voie de la discussion ne serais pas si mal après tout.

" Trêve de plaisanteries... Tu proposes quoi et à quel prix ? "

______Sa réponse va sans doute poser les bases des secondes à venir et inutile de dire que je suis toujours prête à me battre s'il cherche à me duper... D'un autre côté s'il a vraiment une solution pour quitter cette planète pourrie avant que d'autres gardes se décident à partir à ma recherche, je suis preneuse... Sans parler qu'il y a de fortes chances que si jamais ils découvrent le corps de leur copain proprement découpé, ils ne tarderont pas à presser les Jedi de venir leur donner un coup de main ! Et je suis certaine qu'il doit en rester un bon paquet dans le coin !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ka'hin Giganek
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 30
Âge du perso : 22
Race : Humaine

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
75/75  (75/75)
PF:
67/67  (67/67)

MessageSujet: Re: [Makem Te]Je dois quitter la planète, tu m'aides? [Ka'hin Giganek]   Lun 30 Jan 2017 - 23:40

Elle se mit à parler, méfiante, comme apeurée et prête à tout pour disparaître de ce système solaire. Elle fit même ce que je pense être une blague. Qu'avait-il bien pu lui arriver par le passé, pour qu'un tel humour surgisse, en plein milieu d'une escarmouche ? Là, n'était pas la question. Mon sourire s'effaça, mon expression devint sérieuse. Je pense que sa réaction a du décevoir une partie de mes plans encore nébuleux, ou quelque chose du style. Néanmoins, la glace était brisée, d'un coté seulement, il est vrai, puisqu'elle restait encore anonyme. Je soupirai et roulai des yeux. Je ne sais plus trop si c'était du soulagement ou de l'ennui, en tout cas, cet échauffement m'avait mis les crocs… La faim de quoi, je ne sais plus non plus.

« Ah !- Ma proposition ? Deux secondes... »

Je passai une main dans une poche intérieur de mon manteau, la regardant, un peu pour la rassurer, pendant tout le mouvement qui me permit de joyeusement sortir ma flasque et mon paquet de cigarette. Des yeux je lui proposai déjà une cigarette, mais je n'avais pas pensé à l'incongruité d'une telle proposition, à deux pas de sa précédente prison. Je pris une gorgée d'alcool, puis une autre, et encore une autre. Je déglutis bruyamment. J'allumai une cigarette et repris :

« j'ai… comme qui dirait… un vaisseau garé à deux ou trois pâtés de maisons. C'est un vaisseau marchand, je suppose, en tout cas, on a eu aucun mal à passer le blocus… je pense qu'on ne devrait pas avoir plus de mal pour en sortir... »

Une bouffée s'échappa de ma bouche. Cette fois je la regardai droit dans les yeux. Je ne saurais expliquer la nature de ce regard que parfois j'adresse aux gens, particulièrement aux inconnus. A chque fois, j'avais cette impression d'indécence, de voyeurisme, comme si d'un seul coup d'oeil j'avais accès à une tonne d'information compromettante. Et pourtant, malgré ce regard à la fois doux et inquisiteur, ici, je me heurtais à un mur. Et ce mur-là, toute ma curiosité eût désirer le démolir, brique par brique, morceau par morceau. Ma langue brûlée par l'ivresse se mit à bouger toute seule.

«  Puisque tu n'es pas jedi… Tu es « autre »… Or ces bougres m’intéressent… Ma proposition ? Eh bien ! Je te propose de m'enseigner quelques trucs de ta faction, autour d'un bon verre levé à la liberté ! Vois- tu, je ne suis pas très regardant, niveau capacité… Par harsard… Saurais-tu piloter ? »

Voilà. Ma langue avait dit pour moi, ce qui d'ordinaire m'aurait pris trois ou quatre phrase de plus. Ah ! Le corps… On pense que l'esprit devrait le dominer, que la force sert à le parfaire… Mais c'est tout autre, que moi je vois… Le corps est notre lien avec la force, et l'esprit n'en est qu'une pierre angulaire. Le reste, c'est le corps et rien que le corps qui décide, qui détermine, qui choisit. Une vive douleur se déchaina tout à coup l'intérieur de mon ventre, dans les conduits qui allaient vers mon estomac. Celui-ci se mit à gargouiller si fort qu'il eût pu alerter les clampins de gardes qui devaient être à ses trousses. Sans vraiment attendre sa réponse, je me mis à marcher dans la direction du vaisseau, qui se trouvait maintenant derrière elle. Je la frôlai, cigarette à la bouche. Mon sabre était toujours allumé. J'avais du oublier qu'il l'était, vraisemblablement. Alors que je la dépassais, quelque chose me tarauda :

« Eh ! Mais en fait… T'es grave malpolie ! Moi j'me suis présenté au moins… Tu pourrais faire des efforts pour ton sauveur. »


Fis-je, riant tout seul...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysanne Ha'mi
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 314
Âge du perso : 19 ans
Race : Métisse Falleen ~ Arkanienne
Binôme : ~Apprentie de Darth Ynnitach

~Pressentie pendant un temps pour devenir l'apprentie de Darth Valeras

~Ancienne apprentie de Darth Araya (décédé)

Feuille de personnage
Activité actuelle: Chasse le Tuk'ata
HP:
33/71  (33/71)
PF:
60/72  (60/72)

MessageSujet: Re: [Makem Te]Je dois quitter la planète, tu m'aides? [Ka'hin Giganek]   Mer 22 Mar 2017 - 18:01







______Déclinant la cigarette qu'il me propose, principalement parce que cela ne m'a jamais attiré, je me demande après quelques secondes si ce n'était pas en fait un piège grossier pour me faire approcher de lui afin qu'il puisse me faire je ne sais quoi... Dans un sens j'aurai sans doute pris cette cigarette si cela m'avait donné l'assurance que l'on quitte sur le champ ce croisement cruellement proche de mon ancienne cellule dans laquelle je n'ai aucune envie de retourner. Mais l'homme ne semble pas vraiment s’inquiéter de cela, si je prends en compte sa nonchalance...

______Peut être souhaite il justement voir débarquer quelques autres sbires afin de les découper en morceaux ? Pour ma part je ne suis pas vraiment fan de cette idée, principalement parce que je ne suis pas vraiment en forme et sans doute pas capable de faire front, tant physiquement que mentalement, à une petite escouade de soldats armés jusqu'aux dents après la déculottée que m'a infligé ce sale mercenaire ! En tout cas je le regarde prendre son temps avec sa bouteille de je ne sais quel alcool et sa cigarette jusqu'au moment où il se décide enfin à me faire part de son échappatoire.

______Enfin, échappatoire, le mot est un peu fort ! Certes l'homme a un vaisseau qui va nous permettre de quitter cette planète et sans doute de passer le blocus, mais si l'on prend en compte que mon bien bon sauveur ne semble pas être apte à conduire sa poubelle spatiale, on est pas encore parti... Surtout que celui-ci compte sur moi pour piloter ! C'est sans parler du fait qu'il veut que je lui apprenne quelques trucs des Siths, trucs que je ne connais pas ou tout du moins que je ne maîtrise pas vraiment... Ce détail n'est clairement pas le plus important, car si moi je ne peux pas lui apprendre quoi que ce soit, d'autres pourraient le faire pour moi ! Le laissant passer à côté de moi en gardant un œil sur son Sabre Laser toujours actif, je réponds à sa première question.

" Piloter... Tu veux dire dans l'espace ? Si tu compte mourir, on peut essayer oui ! Je saurais faire décoller ton engin ça c'est sur, mais une fois dans le vide spatial disons que les choses ne seront pas aussi simple... Il vaudrait mieux trouver un pilote ou se débrouiller pour prendre une des multiples navettes qui vont quitter la planète dans les jours à venir. "

______L'une solution comme l'autre me convient ! Je suppose qu'avec un peu de repos je serai tout à fait capable d'user de la Force afin de convaincre les autorités sur place que je ne suis pas celle qu'ils recherchent. Ce serait même assez amusant de les envoyer sur une fausse piste suffisamment dangereuse pour qu'ils y meurent comme des chiens... Emboîtant le pas de mon sauveur, je lui donne finalement mon nom sans le complèter incapable de savoir ce qu'il pouvait se passer dans sa tête s'il vient à apprendre que je suis l'Apprentie de la Dame Noire.

" Appelles moi Ysanne. "


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ka'hin Giganek
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 30
Âge du perso : 22
Race : Humaine

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
75/75  (75/75)
PF:
67/67  (67/67)

MessageSujet: Re: [Makem Te]Je dois quitter la planète, tu m'aides? [Ka'hin Giganek]   Mer 29 Mar 2017 - 13:04

Cette jeune sith ne savait décidément pas à qui elle avait affaire. Lorsqu'elle plaisantait sur ses capacités de pilotages, elle envisageait déjà de le faire décoller, ce qui était loin d'être mon cas. Je ne saurais pas faire voler un cerf-volant un jour de tempête. Et même si l'image est erronée, la substance reste ! Je sentais son regard épier chacun de mes gestes, chacun des mouvements de mon esprit imbibé. Elle était en alerte, cela se sentait à des kilomètres à la ronde, espérons qu'aucun jedi ne sentent ainsi vagabonder de telles émotions. Je refermai ma bouteille et lorsqu'elle s'identifia enfin, pensai à éteindre mon sabre. C'était plus commode pour lui tendre une main amicale, que je ne m'étonnerai pas de voir refusée. Néanmoins, la demoiselle avait raison et si je voulais en apprendre plus sur son monde, sur elle ou sur la force en générale, il me faudrait faire ici preuve d'une certaine subtilité dans mes choix. Ce n'était pas que j'eus des intentions cachés, mais j'avais bien l'envie de lui coller au derrière un moment, histoire d'en savoir un peu plus. Je la regardai donc, main tendue, mes yeux révélant une certaine sympathie. Je n'attendis pas qu'elle me répondit et repartis derechef sur quelques spéculations d'ordre plus ou moins stratégique :

« Un pilote ! Un pilote ! Ou une navette… une navette me paraît risquée dans ton cas, dans le mien ça devrait aller… Mais un pilote, comme se serait amusant de pouvoir lui poser toutes sortes de questions… de lui faire subir toutes sortes de choses… haha ! Comme j'aime la vie » fis-je en clopinant sur la droite.

Sans même savoir si elle me suivait, je me mis à sautiller tel un gamin en direction d'une partie plus reculée de la ville. Là bas, en passant, j'avais pu voir une troupe assez menue de civils, j'escomptai pouvoir y poser quelques questions et peut-être y trouver un pilote.
« Là bas, ma chère Ysanne, j'ai vu quelques civils détachés des camps militaires.. Peut-être qu'on y trouvera ce que l'on cherche. »
Elle qui se méfiait tant de moi ou de la situation ne devrait sûrement pas comprendre ce brusque changement de manière d'être qui tout à coup me prenait. Elle devait sûrement, comme les autres me prendre pour un sacré hurluberlu, et pourtant, ce que je disais était on ne peut plus vrai. Après quelques pattés de maisons brûles, après une brève bifurcation, nous trouvâmes un camp de refugié, entouré par des dunes de ferrailles et d'épaves. Là, nous vîmes 5 personnes vraisemblablement vêtus en civil, mais l'une d'elle attira mon attention. Cette forme là, je ne l'avais pas même entraperçu tout à l'heure. Non, de cela j'étais persuadé. Une femme, encapuchonnée était là près des hommes et des femmes malingres et leur distribuait des rations de survie. J'avais d'ailleurs faim et ne sachant si Ysanne me suivait, mon sabre rangé, j'allai à leur rencontre.

« Bien le bonjour, M'sieurs Dames, j'ai un peu faim ! Je vous serai reconnaissant de bien vouloir m'offrir de cette pitance et de me dire si une navette part bientôt dans les environs... »

Fis-je au groupe, en dégainant à nouveau ma flasque, toisant l'encapuchonné. J'avais dis cela avec le même ton enjoué que j'avais lorsque j'étais entouré d'une bande de prostitués twileks, et malgré l'ivresse, je n'avais directement demandé si pilote il y avait. C'est ainsi, souvent que mon inconscient parvenait à me sortir de situations pour le moins périlleuses. J'imagine que ma nouvelle amie en profiterait pour également se renseigner et se sustenter, mais j'étais bien loin du compte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysanne Ha'mi
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 314
Âge du perso : 19 ans
Race : Métisse Falleen ~ Arkanienne
Binôme : ~Apprentie de Darth Ynnitach

~Pressentie pendant un temps pour devenir l'apprentie de Darth Valeras

~Ancienne apprentie de Darth Araya (décédé)

Feuille de personnage
Activité actuelle: Chasse le Tuk'ata
HP:
33/71  (33/71)
PF:
60/72  (60/72)

MessageSujet: Re: [Makem Te]Je dois quitter la planète, tu m'aides? [Ka'hin Giganek]   Dim 23 Juil 2017 - 4:46







______Mon nom déclencha chez l'inconnu une sorte de réaction amicale puisque celui-ci coupe aussitôt la lame de son Sabre Laser pour me tendre la main après avoir fermé sa bouteille. Il compte vraiment que je lui sert la main après ce qu'il vient de me montrer ?

______Me montrant quelque peut réticente, l'homme se lance dans un discours pour le moins incompréhensible qui ne me rassure guère sur la marche à suivre avec lui. Dois-je lui laisser sa chance ou tout simplement courir dans la direction opposée au risque de l'énerver et de le voir me prendre en chasse ? À cette idée je décide de lui serrer finalement la main. Hors de question de voir un taré comme ça me traquer ! Une fois cette formalité effectuée, l'homme reprend sa route en sautillant comme un gosse à qui l'on vient de faire un cadeau.

______Suivant Ka'hin, je l'écoute m’expliquer qu'il a vu quelques civils plus loin et qu'il suppose que l'on va pouvoir avoir de l'aide auprès d'eux, chose dont je doute s'il continue de se montrer tel qu'il est actuellement...Ce type est sans doute l'une des personnes les plus étrange que j'ai jamais croisé et c'est avec une certaine retenue que je commence à lui parler sans qu'il ne semble m'écouter. Très franchement je me demande pourquoi je fais autant d'efforts avec lui ! Je devrais tourner les tallons et essayer de trouver quelqu'un d'autre !

" Si l'on va vers des civils range ton Sabre... Et ne leur parle pas de ce que tu viens de faire ! Je n'ai pas envie qu'ils sache non plus qui je suis... "

______Après quelques minutes de marche l'humain, qui continue de tenir la tête du binôme que nous formons, me fait signe que nous arrivons et c'est sans même attendre que je lui lance le moindre avertissement qu'il se dirige à la rencontre du groupe qui n'est clairement pas simplement composé de Civil puisque je peux sans peine ressentir l'aura lumineux d'un ou d'une Jedi. Comment peut il être un utilisateur de la Force et ne pas ressentir cela ?!

______Me concentrant afin de faire disparaître ma propre aura, je dissimule aussi rapidement que possible mes deux Sabres dans les replis de ma robe avant de prier pour que celui ou celle qui se cache ne soit pas un Maître car jamais je ne ferai le poids face à quelqu'un de ce niveau ! Un chevalier serait déjà difficile à faire tomber et ce même avec l'aide de Ka'hin ! À moins qu'il ne soit encore plus fou que ce que j'imagine, ce qui en soit est une possibilité puisqu'il entame directement la discussion en vendant la mèche sur notre but premier !

______La poisse ! Impossible de le tenir celui-là ! Restant dans son sillage, je marche lentement vers la personne distribuant la nourriture et qui à mesure que j'avance se dessine comme étant une femme complètement au courant de notre ascendance ! Ais-je à ce point perdu toute capacité à être discrète ou alors l'inconnue est largement plus forte que moi ? La question reste entière jusqu'au moment où je croise son regard et reconnais une de mes anciennes enseignantes à MedCorp ! Ni une ni deux je laisse mon Sabre Laser glisser au creux de ma main, active la lame et tente de porter le premier coup malgré mon état loin d'être optimal pour combattre...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Makem Te]Je dois quitter la planète, tu m'aides? [Ka'hin Giganek]   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Makem Te]Je dois quitter la planète, tu m'aides? [Ka'hin Giganek]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Espace :: Espace Intersidéral-