Le RPG Star Wars par forum // Qualité RP, intrigues & évolution... Immergez-vous !
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sur les traces d'Octavien et de Saphira

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saï Don
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
avatar


Nombre de messages : 8620
Âge du perso : 92 ans
Race : Humain
Binôme : Maître de Yun Silthar.

Feuille de personnage
Activité actuelle: Siège au Conseil Jedi
HP:
98/100  (98/100)
PF:
6/110  (6/110)

MessageSujet: Sur les traces d'Octavien et de Saphira   Lun 18 Aoû 2008 - 11:00

En une dizaine de minutes environ, Maître Don avait quitté la Chambre du Conseil et rejoint le quartier des Jedi. Dans sa chambre, il ne prit guère plus d’objets qu’il n’en portait déjà sur lui, et se contenta d’enregistrer un bref message holographique à l’attention d’Ellana Caldin pour lui signaler son départ précipité accompagné de quelques maîtres et chevaliers pour courir à la recherche des padawans enlevés. Laissant le message dans la chambre d’Ellana, le vieux Maître se rendit immédiatement dans la chambre de Maître Loran. C’est en chemin vers le hangar qu’il lui raconta les derniers évènements. Comme il s’y attendait, le jeune maître avait accepté d’escorter l’équipe et cela rassurait un tant soit peu Maître Don. Lorsqu’il pénétra dans le hangar, il fut soulagé de constater que certains étaient déjà là.

- Est-ce que tout le monde est prêt ? Fit-il.

Sans attendre la réponse, il s’approcha de l’un des droïdes astromécanos qui oeuvraient dans le hangar et lui ordonna de monter dans le vaisseau pour les accompagner. R1-T8. L’un de ces droïdes que Luke aimait bien… Il eut un pincement au cœur, mais Ellana saurait sûrement expliquer à son padawan que Saï n’avait eu ni le temps ni le loisir de lui dire au revoir. Il se retourna vers le petit équipage.

- J’ai récupéré la liste des vaisseaux atterris depuis hier dans cette zone, mais ils sont malheureusement assez nombreux pour que nous n’ayons eu le temps de retrouver lequel ce sith a emprunté. Nous ne devrons compter donc que sur la Force. Pour l’instant, notre seule destination possible est Korriban. Nous n’avons plus qu’à espérer qu’ils ne s’en soit pas trop éloigné…

Il se gratta la barbe un instant, les sourcils froncés. A bord, il faudrait qu’il se connecte grandement avec la Force pour essayer d’entrer en contact avec au moins l’un des padawans disparus.. Ce ne serait pas une mince affaire. Il ne prendrait pas les commandes du vaisseau, de toutes manières, il était un piètre pilote.

- Qui se porte volontaire pour piloter l’appareil ?


C’était un transporteur léger G-1A, ne nécessitant qu’un seul pilote. Comportant 2 canons-lasers, des boucliers réflecteurs et un système de survie en cas d’urgence, le vaisseau était assez étroit et ne leur permettrait pas trop de repos. Mais l’important était qu’il était rapide et surtout.. Discret, si le pilote savait y faire.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkel Valhöll
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 504
Âge du perso : 30 ans
Race : Lorrdien

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
71/71  (71/71)
PF:
80/80  (80/80)

MessageSujet: Re: Sur les traces d'Octavien et de Saphira   Lun 18 Aoû 2008 - 15:26

Le chevalier Valhöll se présenta à l'heure, il marchait rapidement cachant assez mal son anxiété mais il savait que c'était normal en cet instant. Il prenait le temps de respirer plus lentement cherchant à se concentrer surtout sur Saphira que la Force pouvait lui montrer. Arrivé au hangar il vit Maître Don et Loran, si Horus Vahalor venait avec eux cela constituerait une équipe de choc, Loran était un des jedis les plus puissants, et Vahalor n'avait pas à rougir non plus à côté d'eux. Quand à Maître Don sa sagesse et sa maitrise de la Force le rendait indispensable presque. Finalement il reprenait confiance peu à peu tout en saluant Maître Loran qu'il n'avait plus croisé depuis des semaines. Ils entrèrent ensemble dans le vaisseau qu'Arkel avait souvent utilisé lors de ses missions.

Saï Don leur expliqua qu'il leur serait presque impossible de trouver le vaisseau parmi les centaines qui avaient attérit sur Ondéron dans la journée. Il leur faudrait donc utiliser la Force pour retrouver à travers la galaxie, deux padawans dont un endormi puisque Elora leur avait expliqué que le Sith avait utilisé une seringue contre lui.


"Si Octavien est endormi je doute qu'il soit capable d'utiliser la Force pour nous guider même si on peut le retrouver, cela nous sera plus difficile, par contre si Saphira est éveillée son affinité avec la Force pourra nous guider."


Maître Don demanda alors qui se sentait de piloter et bien entendu l'amateur de sensations fortes se porta volontaire.


"Si vous le souhaitez je piloterai l'appareil."

D'ailleurs il s'installa directement dans le fauteuil du pilote puis commença à entrer quelques données pour décoller et surtout la seule destination qu'ils pouvaient deviner: Korriban.

"Nous pouvons atteindre Korriban dans quelques heures, il ne semble y avoir aucun risque, l'espace est assez calme d'aprés les derniers relevés météo. Si tout le monde est prêt, attachez vos ceintures le temps qu'on décolle puis essayer de trouver des traces de nos élèves."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Sur les traces d'Octavien et de Saphira   Lun 18 Aoû 2008 - 20:21

Aïe! Au final, Horus n'était pas parvenu en cinq minutes au hangar, comme il l'avait predit, mias de justesse à l'heure imposée arrivant derriere le chevalier Arkel. Tout cela etant bêtement due à un droide menager trop consciencieux qui avait jugé l'unique chose que desirait prendre le maître jedi trop sale et l'avait emporté à la laverie. Il s'agissait en fait d'une large toge noire avec capuche, et si Horus desirait la prendre, c'est de une parce que ses habits habituels n'étaient pas ds plus discrets, et que si ils se rendaient sur Korriban, il pourrait certainement se fondre dans la foule sith avec cela, ayant vu pour sa part assez de siths pour suposer que ce genre d'habit leur semblait coutumier...enfin, ils verraient bien une fois arivés à destination!

Horus adressa un hochement de la tête respectueux au maître jedi Loran present aussi, ainsi qu'un mince sourire, avant d'emboiter le pas aux autres et de s'assoir sur une des plces de la navette, ecoutant scrupuleusement les paroles de ses compagnons de voyage. Il ne se portait pas volontaire pour le pilotage, sachant ses competences en ce point assez basiques, et à l'heure presente, ce n'était pas vraiment ce qu'ileur fallait! Et puis le chevalier Arkel semblait fort bien s'en tirer, aprés tout. De toute maniere, Horus alait effectuer une tache qui lui demanderait toute son attention et son energie, et pour rien d'autres. Il s'ouvrit d'ailleur de cela à ses camarades alors que le vaisseau s'appretait à decoller. Lui même serra d'ailleur sa ceinture et s'arrengea pour s'assoir en tailleur sur son siege, en posture habituelle de meditation. Il parla alors d'une voix amicale et aimable, un fin sourire bienveillant aux levres.

Je vous prie de m'excuser, mais pour cette fois, je ne pourrais meller mes forces aux votres. Car je vais essayer de me servir du coté obscur enfoui en moi afin de trouver la piste de ce sith lié à celle de nos apprentis. Et il vaudrait donc mieux que vos propres forces ne s'y mellent pas, cela compliquerait d'autant les choses. Mais comme cela, si j'echoue ou pas, vous pouvez de votre coté faire mieux que moi ensembles. Que la Force nous guide!

Et c'est sur ces derniers mots et un ultime regard qu'Horus ferma ses yeux carmins et se plongea dans les meandres de son esprit. Apellant à lui la quietude et l'harmonie de la meditation jedi qui lui était habituele, il attendit d'etre parfaitement en symbiose avec le courant lumineux de la Force. C'est alors qu'il fit apell à la puissance obscure qu'il habritait. Cela se revella comme d'habitude ardu et tendu. En effet, d'habitude, le maître jedi devait lutter constament contre sa part obscure, mais là, il devait y resister en cedant en partie afin de pouvoir puiser dans sa puissance! Cela donnait un aspect des plus etrange et qui poussait à chaque fois 'esprit d'Horus dans ses retranchements. Chaque seconde était un combat mené de haute lutte pour preserver son âme et faire apell aux pouvoirs du coté obscur. Il ne savait pas commet s'y prenaient les jedis gris, mais pour lui et son etat particulier, c'était une chose des plus comlexe qu'il devait reiter à chaque fois, d'autant plus à present qu'il devait utiliser le coté obscur sur la durée et non durant quelques instands comme il le faisait d'habitude. Totalement plongé dans son conflit interieur, Horus ne percevait plus rien de ce qui l'entourait, hormis les auras flamboyantes de Force lumineuse de ses compagnons.

Et finalement, aprés des instants qui lui semblerent durer des années, il percut ce qu'il cherchait...une faible trace qui fascillait et s'etiolait, au fur et à mesure, mais c'était bien cela, la signature d'un usager de la Force obscure peut etre bien eméllée à d'infimes marques lumineuse, il n'était pas sûr.... Toujours plongé dans sa concentration intense, Horus ne fit que murmurer quelques mots au millieu de son duel biaisé avec lui même.

Oui...Korriban....
Revenir en haut Aller en bas
Jacen Loran
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
avatar


Nombre de messages : 240
Âge du perso : 48 ans
Race : Humain

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
95/95  (95/95)
PF:
99/99  (99/99)

MessageSujet: Re: Sur les traces d'Octavien et de Saphira   Lun 18 Aoû 2008 - 22:15

Jacen fut étonné de l'apparition de Maître Don, alors qu'il était dans sa chambre où il était de procéder un repos bien mérité. Le vieux maître était apparu en trombe et d'une manière peu habituelle, ce qui alerta rapidement le jeune homme. Quand on connaissait assez bien le vieil homme, cela suffisait largement à comprendre qu'il se passait quelque chose de grave. Ni une ni deux, Jacen se leva en trombe tout en prenant son sabre laser et sa longue veste noire. Cela n'allait pas vraiment coller au niveau des couleurs avec son ensemble « civil » beige, mais c'était bien le cadet de ses soucis aujourd'hui. Il enfila sa veste et accrocha son sabre à sa ceinture, il marchait rapidement à travers les couloirs du temple aux côtés du maître. La situation était claire : deux padawans avaient enlevés par un sith. Un sith ! Comment avait-il osé ? Mais la question qui semblait bien plus importante aux yeux du maître était de comprendre comment cet être avait-il réussi son coup. Soudainement, une certaine honte s'insinua en lui. D'abord il y avait eu ce sith qui était venus réclamer de l'aide, ensuite lui qui kidnappait des padawans...apparemment c'était une journée porte ouverte en permanence au sein du temple. Il allait falloir remédier à cela. Mais à leur retour. Ils n'avaient pas de temps à perdre.

Ils arrivèrent enfin dans le hangar, Saï Don ouvrait la marche et il était suivi de très près par Jacen. Ce dernier pouvait apercevoir Valhöll, le maître de Saphira, qui fit son apparition et ce fut ensuite au tour de Vahalor, le maître d'Octavien, d'apparaître à son tour quelques secondes après. Il était logique de voir les maîtres des deux padawans enlevés prendre part à cette mission. Il les salua également sans pour autant dire quoi que ce soit, il n'y avait rien à dire après tout. Le maître jedi finit par embarquer dans le vaisseau et prit place en face de maître Don, il lança d'ailleurs un regard quelque peu inquiet à ce dernier. Oui, il s'inquiétait pour ces padawans. Pas pour leur vie, car ils ne risquaient certainement rien pour le moment, après tout pourquoi enlever un enfant si ce n'est pas pour le tuer ? Non, il s'inquiétait de ces monstres pouvaient leurs faire subir et des conséquences que cela pouvait avoir. Il devait admettre qu'il connaissait mal ces padawans et même s'il ne doutait pas de l'excellente formation que leur maître respectif pouvait leur offrir, il ne restait que des enfants avant tout aux yeux de Jacen. Et il était facile d'influencer un enfant.

Pendant ce temps, Horus s’était concentré pour tenter de trouver une trace de ce kidnappeur. Cela fut chose faite après quelques instants. La destination donnée, Arkel s’occupait désormais d’emmener le petit contingent. Korriban. Voilà bien une planète sur laquelle il faisait toujours bon d’y vivre ou bien pour y passer ses vacances. Même s’il n’était pas prophète, il savait très bien que dans tous les cas ils allaient rencontrer des invités surprises. Ils allaient avoir de quoi s’amuser !

Jacen jeta de nouveau un regard vers Saï Don. Il voulait bien lui dire qu’il sentait assez mal cette mission de sauvetage, mais cela aurait été des paroles inutiles. Après tout, ils n’avaient pas le choix et ils devaient tous penser la même chose en ce moment. Même si c’était risqué, il fallait le faire. Ces deux padawans méritaient d’être sauvés…et le monstre qui avait commis cet acte méritait une certaine leçon afin de mieux comprendre. Après un léger soupir, Jacen ferma les yeux et colla sa tête contre le métal froid de la carlingue. Il pouvait sentir les vibrations du vaisseau. Le voyage risquait d’être long, très long…


« Mes paroles ne serviront sûrement à rien, mais…il faudrait peut-être penser à un plan, ou un pseudo plan. Je n’ai jamais aimé arriver les mains dans les poches dans un endroit que je ne connais pas, surtout quand il risque d’avoir des copains sith. »


[HS: J'espère que je n'ai pas oublié quelqu'un. Je n'étais pas sûr si quelqu'un d'autre venais ou non. S'il y a besoin, j'éditerai mon poste. Wink]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saï Don
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
avatar


Nombre de messages : 8620
Âge du perso : 92 ans
Race : Humain
Binôme : Maître de Yun Silthar.

Feuille de personnage
Activité actuelle: Siège au Conseil Jedi
HP:
98/100  (98/100)
PF:
6/110  (6/110)

MessageSujet: Re: Sur les traces d'Octavien et de Saphira   Mer 20 Aoû 2008 - 15:30

Les portes mécaniques du vaisseaux se refermèrent sur les quatre hommes alors que chacun prenait sa place dans l’appareil, comme si tout avait été orchestré par la Force. Dans le hangar, un droïde activa l’ouverture du grand rideau de fer pour permettre à l’équipe de secours de prendre son envol pour l’espace intersidéral. Comme Maître Don s’y attendait, tous avaient la même intuition que lui-même : il fallait bel et bien se diriger vers Korriban. Arkel commanda le décollage, et l’appareil trembla violemment. Au-dehors, des jets de vapeur devaient s’échapper du vaisseau. Dans quelques minutes, ils auraient certainement quitté l’atmosphère. Horus faisait appel à son côté sombre et Maître Don put apercevoir une goutte de sueur perlait sur l’une de ses tempes, entre ses mèches noires. Le laissant à sa concentration, le vieil homme se tourna vers Jacen.

- Un plan, mmh.
Oui, fit-il tout en bouclant sa ceinture. Il nous faut espérer qu’ils ne soient pas à l’intérieur de l’académie. Si c’est le cas, il faudra trouver un moyen de nous infiltrer. Peut-être Horus pourra-t-il se faire passer pour un sith et qu’il s’agira pour nous de le couvrir ?

Le vieil homme réfléchissait, avec sa manière habituelle d’enrouler le bout de sa barbe autour de l’un de ses doigts.

- Il faut d’abord les localiser. Je ne veux pas que nous engagions de combat s’ils ne sont pas nécessaires. La vie de ces deux padawans passe largement avant la mort de sith que nous pourrions rencontrer. Même s’ils ont commis des horreurs, notre priorité reste la sécurité de nos deux padawans. Nous essaierons d’abord de récupérer Octavien et Saphira de manière diplomatique. Bien qu’il ne faille pas vraiment compter sur l’honnêteté de celui qui l’a emmené… S’il n’est pas accompagné, nous sommes une équipe impressionnante qui pourra peut-être en dissuader certains de nous jouer un mauvais tour. Mais allons d’abord voir s’ils sont dans cette académie, ou non. Je préfèrerais qu’ils n’y soient pas… Mais ce n’est pas des choses qu’on choisit, mmh ?

Maître Don sentit une pression dans son ventre : le vaisseau se soulevait.

- Que la Force soit avec nous, mes amis.


Depuis Iziz, on put voir le G-1A devenir comme un point noir dans le ciel, puis disparaïtre totalement.




[ HRP: On peut soit continuer dans l’espace pour discuter encore, soit atterrir directement sur Korriban, c’est comme vous voulez, je laisse l’initiative à qui veut !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sur les traces d'Octavien et de Saphira   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sur les traces d'Octavien et de Saphira

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force :: Zone RP - Ordre Jedi - Planète Ondéron :: Temple Jedi :: Hangar-