La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Retour [Libre a tous les siths]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Le Retour [Libre a tous les siths]   Ven 15 Aoû 2008 - 0:19

Le vaisseau arriva sur Korriban comme prévu avec Saphira et Octavien a son bord, elle avait découverte les capsules de sauvetage lorsqu'ils étaient trop loin de Ondéron pour pouvoir les utiliser, Et si ils l'avait fait en orbite de Korriban, les siths auraient senti leurs présence et les aurait tués. Barthélémus avait d'autres plans pour les enfants qui étaient a son bord et il savait très bien que Saphira était a son bord, il la sentait, mais il fesait tout pour qu'elle ne le sache pas. Lorsqu'ils arrivèrent à l'astroport, Barthélémus se dirigea dans la soute pour parler à Saphira.

-Bon, au va mettre quelques trucs au clair, on ne te fera pas de mal si tu coopère, capish? Bon, si tu tente quoi que ce soit tu te retrouvera comme Octavien...Allez, suis moi et pas de bêtises...

Il ne la lui laissa rien dire puis il empoigna Octavien a nouveau, en route pour l'académie Sith. Ils rencontrèrent plusieurs passants mais aucun d'eux n'était un Sith, étrangement, car d'habitude cet endroit en était rempli. Peut être que les missions étaient interropues a cause de la mort innatendue de Cyrus Falkner, leur seigneur sith. Soudain lorsqu'ils marchaient dans les rues, Barthélémus se souvint de la petite intervention de la jeune Mirakula, qui s'était produite au temple.

"Je l'ai eu finalement, petite sotte" pensa-il


En ce qui concernait la jeune twi'lek, peut-être pourrait il en faire une sith aussi, ils étaient en manque de troupes ces temps-ci. En tout cas, chose sure, c'est que lorsqu'elle avait choisi d'entrer dans ce vaisseau, elle avait dit au revoir au temple jedi pour un bon bout...
Revenir en haut Aller en bas
Saphira
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 338
Âge du perso : 22
Race : Twi'Lek
Binôme : Kao Cen Darach

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
61/61  (61/61)
PF:
52/52  (52/52)

MessageSujet: Re: Le Retour [Libre a tous les siths]   Ven 15 Aoû 2008 - 2:36

Saphira avait empoigné Octavien et ne le lâchait pas. Il était hors de question pour elle et Octavien qu'ils obéissent à cette ordure. L'homme n'eut pas le choix de la prendre par le bras et de la tirer. La petite fille résistait de toutes ses forces.

Peu de temps après le décollage, le Sith les avait retrouvé et les avait à nouveau enfermés dans la soute. Il n'avait pas oublié de verrouiller la porte cette fois. Saphira avait passé son temps a essayer de réveiller Octavien mais, la drogue semblait faire encore effet. Que lui avait-il donc injecté? Elle s'était mise à trembler de peur par la suite mais, son instruction des rues avait refait surface. Un souvenir de quand elle avait cinq ans. Un garçon plus âgé qu'elle lui avait dit de ne jamais avoir peur et de la cacher si elle en éprouvait. Il lui avait dit que le monde pouvait profiter d'elle s'ils voyaient qu'elle avait peur. Elle avait donc décidé de n'avoir jamais peur ou, du moins, de ne pas le montrer.

Elle envoya à nouveau son pied dans la même cheville que avant le décollage. Son esprit était cependant auprès de son maître, Arkel, qui devait se faire bien du souci pour sa nouvelle Padawan. Elle décida alors que, quoiqu'il arrive, elle retournerait sur Ondéron pour poursuivre sa formation. Elle ne se laisserait pas avoir par cette brute montée en graines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le Retour [Libre a tous les siths]   Ven 15 Aoû 2008 - 2:54

Peut-être le Sith croyait-il ne pas avoir de spectateur lors de son arirvée sur Korriban, mais il se trompait. Maalya, comme plusieurs fois chaque mois, se promenait dans les rues de la ville toute proche de l'académie, là ouse trouvait l'astroport, pour observer, analyser, et peut-être aussi glaner des informations de nouveaux arrivants venants de mondes lointains, quand la vaisseau fit son aproche finale. ELle ressenti à bord une très forte présence dans la force, comme une balise lumineuse, une véritable insigne au néon pour quelqu'un d'aussi éveillé qu'elle à la percevoir.

Elle assista donc à une distance respectable à l'atterissage du vaisseau, hors de vue, et attendit de voir qui en descendit. Elle reconnut l'homme, un Sitth de l'académie qu'elle avait apperçut une ou deux fois. Il avait dans les bras un garçon endormi, ou inconscient, et trainait un petite twi'lek par le bras. Les deux enfants, ce quine surprit pas tellement l'Anzati, portaient des tenues de Padawans. Donc, ils venaient du Temple Jedi sur Onderon. Intéressant...

Depuis la mort innattendue de leur Seigneur Sith, le maitre cherchait un moyen de mousser son propre pouvoir et sa popularitée pour accéder à son tour au rang de Seigneur Sith. Elle se demanda si elle pourrait tirer parti de cette situation. Elle sourit quand elle vit la petite Padawan Twi'lek donner un coup de pieds dans la cheville du Sith, et puis décida de sortir de l'ombre.

Elle avança jusqu'à eux, et d'une voix douce et calme, plutôt neutre, elle demanda:

- Est-ce que je peux vous aider? Vous semblez avoir quelques petits ennuis.

La petite twi'lek lui répondit d'un ton irrité:

- Dites à cette grande brute épaisse de me lâcher le bras! Ça serait déjà une amélioration!

Maalya sourit et eut l'air amusée par le ton et la remarque de la jeune padawan, mais plus amusée au dépends du Sith que par la remarque irrévérencieuse de la petite fille. Elle dit au Sitth, avec la même voix douce et calme:

- Vous faites mal à cette petite. Lâchez-là donc un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le Retour [Libre a tous les siths]   Ven 15 Aoû 2008 - 5:08

Toujours en trainant Octavien et Saphira, Une idée vint a Barthélémus, étant le bras droit des deux derniers seigneurs siths, Pourquoi ne devenait il pas le nouveau seigneur? Peut être a cause de son rang, peut importe...

Soudain Saphira lui donna un coup de pied sur la cheville, encore....

-Arrgh! Mais ça va pas bien?! Je crois que j'ai eu mon quota pour aujourd'hui!

Soudain ce fut Maalya Arastiae qui sortie de l'ombre, il eut beaucoup entendu parler d'elle, elle était une des premieres canditates pour le poste de seigneur noir, elle essaierait donc d'augmenter un peu sa cote aupres de ses sujets...

Soudain, Saphira cria et supplia a la maître sith de l'aider, Qui répondit a Barthélémus de la laisser aller un peu.

-Très bien, mais pas de conneries!

Il sorti un collier de force de sa poche, se qui empêchait les prisonniers capables d'utiliser la force, impuissants. Il le mit au coup de Saphira. Le collier ne fesait pas souffrir son porteur et il pouvait encore ressentir la force, mais n'avait plus accès a ses sens et a ses pouvoirs.

Ensuite il s'addressa a Maalya

-Pardon, cette gosse est un peu aggressive...mais elle me prend vraiment pour un monstre...Elle essayait de piquer mon apprenti alors je l'ai embarquée..

dit il en souriant un peu, Saphira comprendrait l'allusion...

-Bon, je crois que l'on va y aller, n'est-ce pas? (en s'adressant a Saphira) Allez, suit moi...

Il ne la trainait plus, si elle tentait de s'échapper, il la ferait leviter en la tirant avec la force, il ne vit pas la raison de lui faire plus de mal, elle devait juste suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le Retour [Libre a tous les siths]   Ven 15 Aoû 2008 - 6:54

Mais c'est alors qu'une autre personne vint se placer devant le sith et ses captifs. Et cette personne portait la tenue caracteristique des jedis, au contraire de tout ceux present au sein de cette academie. En plus de cette caracteristique inhabituelle, le nouveau venu presentait les traits distinctifs d'un kel dor, race aussi des plus rares au sein des serviteurs du coté obscur de la Force. Le kel dor se tenait simplement devant le sith et les enfants visiblement capturés, posant son regard brillant argenté, signe que la Force coulait puissament en lui, sur le spectacle qui s'offrait à lui et qui pour une fois l'avait tiré de sa pensée d'habitude tournée exclusivement vers le sabre. Il nota aussi la presence de son precedant maître, la sith Maalya Arastiae. Dark Kaine avait en effet suivit une instruction accelerée et redoutable à sa demande auprés d'elle, mais une fois celui ci achevé, il n'avait pas defié son maître comme le voulait la coutume. Pour la simple et bonne raison qu'il se fichait totalement de cela, seul son amelioration dans la maîtrise du sabre comptait à ses yeux, et il ne voyait rien d'utile à vouloir tuer son maître. Il était donc aussi un des rares sith à pouvoir croiser et converser avec son ancien maître!

Mais pour l'heure, ces considerations etaient secondaires devant ce qui se trouvait face à Dark Kaine. Aparament, ce sith, qu'il ne connaissait pas vraiment, venait de capturer deux padawans jedis...une chose des plus inhabituelle ces temps ci, mais qui avait eu lieu souvent par le passé. Kaine aurait trés bien pu laisser en paix ce sith et son "butin", mais le kel dor avait une certaine conception des choses, et il voulait en savoir plus sur cette affaire etrange. Quand un sujet le detournait de son but principal, cela restait generalement une idée fixe pour lui jusqu'a qu'il ne l'ai pas reglée.....et puis il était temps qu'il voye et verifie certaines choses....

Kaine prit alors la parole, aprés avoir salué son ancien maître d'un hochement respectueux de la tête et avoir croisé son regard un bref instant, s'adressant alors directement au sith face à lui avec un ton neutre et calme.

He bien, qu'avons nous là? Les siths se mettent à capturer des enfants, à present.....l'ordre a donc tellement besoin de bras pour que l'on joue au voleur de poules? Nous sommes decidement tombés bien bas....mais dite moi, cher confrere, vous pensez faire de ces jeunes gens des siths? Vous vous en pensez capable?

Entendus comme ça, on aurait pu pensser les paroles de Kaine deliberement provocatrices, mais il n'en était rien. Le kel dor se contentait juste d'enoncer ce qu'il penssait, voila tout. La notion de tact et de retenue ne lui venait à l'esprit que quand il avait à faire à quelqu'un de clairement superieur à lui uniquement. Si il s'était arreté c'était tout d'abord parce que le sith et son etrange "butin" étaient sur son passage, et à present, il avait decidé de se pencher plus sur cette affaire...et le fait que son maître se penche aussi sur le probleme ne faisait que rendre la chose plus interescente encore. En fait, tout cela était presque une experience pour Kaine...une experience d'un genre nouveau qu'il n'avait jamais pratiqué, mais qui pouvait s'averer enrichissante?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le Retour [Libre a tous les siths]   Ven 15 Aoû 2008 - 9:40

Darth Slevin avait fait une escale sur Korriban. Ce secteur n’était pas assez « intéressant » afin de prêter attention au guerrier Sith. Tandis qu’il était en pleine méditation dans sa chambre, il sentit à un moment précis une fluctuation dans la force. Un rassemblement de sith à l’astroport. Cette réunion intrigua le miraluka, et c’est avec curiosité qu’il décida de rejoindre cette petite sauterie. D’un pas tranquille il marchait en direction de l’astroport, grâce à sa détection de la force il sentit que deux padawan était avec eux, leur force était celle des jedi, mais pas assez importante pour qu’elle soit une menace. Il eut soudain une pensée en pensant à ses padawans. Peut être que l’un d’eux serait sa fille, où même que l’un d’eux saurait quelque chose sur elle. A cette idée il accéléra le pas et après quelques minutes il arriva au lieu de rencontre. Il les salua courtoisement :

- Bonjour madame, messieurs, mon nom est Darth Slevin enchanté. Je vois que vous avez choisi des apprentis, je me dois de vous prévenir que vous aurez besoin d’aide face aux représailles Jedi, je vous offre mes services en échange d’une compensation.


Puis le Guerrier s’avança un peu, et regarda droit dans les yeux de l’enfant Twi'Lek. Darth Slevin n’inspirait pas à confiance, dénué d’yeux, et la bouche masquée il était difficile de sonder ses paroles. Sa cape violette recouvrait l’ensemble de son corps. Il pointa du doigt l’enfant et dit ceci sur un ton énigmatique :

- Guerrier Sillon, Dame Arastiae a raison. Vous devriez relâcher votre colère de cette enfant. La colère engendre la violence, et je pense que vous ne voulez pas en venir là avec cette enfant ? (puis il se tourne vers l’enfant) Il me semble que tu sois plus futé que tu nous le laisse paraître jeune enfant, dit moi ton nom s’il te plait, je m’appelle Jeneth.

Puis le sith se releva. Il évalua brièvement la situation. Ce sith, Barthélémus Sillion, avait commis une grave erreur. En effet ces enfants ne venait pas de n’importe où. Il sentait que la force était plus importante chez eux. Son intuition lui dit qu’ils venaient du temple Jedi. Pénétrer dans ce temple et capturer ces enfants était digne d’un plan sans aucune réflexion. Ce guerrier sith importait peu à Slevin, il allait utiliser cette situation à son avantage. Cet évènement lui permettrait peut être de retrouver sa fille Elora. De plus il y avait une maître sith, ce qui serait d’autant plus intéressant car il apprendrait beaucoup d’elle. Maintenant qu’il s’était présenté, il allait proposer quelque chose.

- Vous ne pensez pas qu’un plan serait le bienvenu ? D’ici peu nous serons en compagnie de nombreux jedis, je pense qu’il serait temps de prendre en considération cela. Dame Arastiae, je pense que votre sagesse nous serait bénéfique, que nous proposez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Saphira
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 338
Âge du perso : 22
Race : Twi'Lek
Binôme : Kao Cen Darach

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
61/61  (61/61)
PF:
52/52  (52/52)

MessageSujet: Re: Le Retour [Libre a tous les siths]   Ven 15 Aoû 2008 - 12:42

Saphira frotta un peu son bras après que l'homme l'eut lâché. Donc, la femme était une Sith aussi sinon, il ne lui aurait sûrement pas obéi. Elle n'eut pas le temps d'aller bien loin qu'il lui passait un collier étrange autour du cou. Il la prenait pour son chien ou quoi? Quand il dit alors qu'elle voulait l'empêcher de partir avec son apprenti, elle ouvrit les yeux ronds. Elle en avait la certitude, il était fou.

-Octavien n'est pas votre apprenti, il ne l'a jamais été et ne le sera jamais. Faut vraiment pas être bien pour penser ça. Il a déjà un maître et moi aussi. Et, l'idée d'enlever des apprentis du temple est vraiment l'idée la plus débile que j'ai jamais entendu.

Elle tenta d'enlever le collier car, elle se doutait bien qu'il n'était pas là pour faire joli. Elle n'avait peut-être que 12 ans mais, elle avait gardé son franc parlé. Pour l'instant, il se leurrait s'il croyait qu'il n'y aurait aucune représailles. C'est alors que deux autres Siths arrivèrent. Décidément, il en pleuvait aujourd'hui. Et, quand Octavien se déciderait-il à se réveiller? L'occasion se prêtait mal pour faire la sieste. Quant au collier, à force de laisser ses doigts agiles de voleuse courir sur le système d'ouverture, elle parvint à l'ouvrir et à le jeter plus loin. Elle regarda l'autre Sith qui lui avait parlé dans les yeux. C'était plus fort qu'elle, elle n'avait jamais apprise à être soumise.

-En quoi mon nom vous intéresserait. J'ai pas l'intention de rester ici très longtemps. Ni Octavien non plus si cet idiot lui avait laissé le temps de parler. Il aurait su tout de suite qu'il n'était pas intéressé mais, il était tellement certain de sa réponse qu'il l'a endormi pour le traîner ici contre son gré. Le pauvre, quand il se réveillera, il sera horrifié de voir l'endroit où il se trouve. Avec une famille comme ça, je préfère encore être orpheline.

Maintenant que Octavien et que ce Sith de malheur étaient près l'un de l'autre, les traits de famille la frappaient plus fortement maintenant. Elle savait qu'ilsa étaient de la même famille. Ils avaient à peu de choses près, la même forme du visage et des yeux. Oui, Octavien serait vraiment horrifié. Elle croyait que, pour devenir un Jedi ou un Sith, les jeunes avaient le choix mais, il semblerait qu'elle se soit trompé. Les Siths ne semblaient laissé aucun choix à ceux qu'ils enlevaient. Voilà qui la rendait encore plus déterminée à ne pas en devenir un. Elle était furieuse contre l'autre mais, elle devait se calmer. La colère ne résoudrait absolument rien. Au pire, elle s'épuiserait. Elle analysa alors la situation. Elle pouvait se sauver et appeler du secours mais, cela reviendrait à abandonner Octavien à son sort et elle se le refusait.

Le Force pourrait-elle la guider pour la marche à suivre? Comment faire pour se sortir de ce pétrin? Elle laissa les Siths discuter entre eux pour réparer l'erreur de l'autre crétin et se concentra. Elle se répéta le Code Jedi que son maître lui avait apprit et elle espéra alors le revoir très bientôt. Elle avait l'impression de faire tache dans le décor car, sa propre lumière semblait resplendir dans les ténèbres de cette nouvelle planète. Mais, si ça aidait son maître à la retrouver, elle prendrait le rôle du phare sans problème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le Retour [Libre a tous les siths]   Ven 15 Aoû 2008 - 14:33

Deux autres Siths arrivèrent peu de temps après elle-même, et comme toujours, ils lui accordaient un certsin respect. Dès qu'elle apparaissait quelques part dans cette Académie, comme elle était l'une des principales candidates au poste de prochain Seigneur Noir, un certain respect apparaissait, même chez les plus agressifs, ou dûr, des Siths. Elle n'en écouta pas moins les commentaires des deux autres. Elle était d,accord avec le fait qu'enlever des enfants au Temple était l'une des idées les plus imbédiles et irréfléchies qu'elle ait eu l'occasion d'enttendre ces derniers temps. Elle avait déviné à leurs vêtements et leur présence ans la force que ces deux enfants étaient des padawans dès l'instant où ils étaient sortis du vaisseau, et même avant. Elle acorda un signe de tête à son ancien apprenti maintenant devenu un Sith à part entière quandil arriva. Et bien sûr, le second Sith à se présenter, Darth Slevin, se tourna vers la maitresse ith pour des conseils, après avoir énoncé le fait, évident pour elle, que les jedi ne tarderais pas à débarquer pour venir récupérer les deux enfants enlevés.

C'est assez froidement qu,elle reprit la parole, après que la petite Twi'lek ait donné sans embage sa propre opinion sur l'inconséquence de son kidnappeur:

- Bien que ça ne ma plaise pas de l'admettre, je suis d'accord avec cette jeune fille. Enlever des enfants au Temple jedi est sans doute l'une des idées les plus irréfléchies et dangeureuse qu'il m'ait été donné d'enttendre depuis un bon moment. Et oui, Darth Slevin, cet endroit sera bientôt envahi par des Jedi venus récupérer les deux Padawan que vous avez enlevés.

Elle s'accorda un moment pour réfléchir. Ils allaient devoir se préparer à se défendre contre plusieurs jedi d'ici peu de temps, et elle regarda longuement les deux enfants. La jeune fille en particulier allait leur apporter des ennuis, et ne ferait pas une bonne recrues tant elle semblait bornée et entêtée. La faire changer d'avis semblait aussi difficile que de faire changer lecour d'une rivière. Finalement, elle reprit a parole, en se disant que, en ce moment, ils ne pouvaient pas se permettre de se faire envahir par les Jedi et leur montrer leur faiblesse. Ils n'étaient pas prèts pour un conflit.

- Bathélémus Sillon, enlever ces enfants était une erreur, sans compter que vous donner une raison aux jedi pour venir ici, et en ce moment, nous ne sommes pas prèta à engager un conflit contre eux. Ils verront notre faiblesse, et notre manque de personnel. Oui, je n'ai pas peur de l'admettre, nous ne sommes pas à notre meilleur, et il ne faut ABSOLUMENT pas que les jedi le sache! Ce qui ne manqueras pas d'arriver quand ils viendront, ce qui ne manqueras pas d'arriver, maintenant. Nous ne pouvons pas les garder ici, et je ne peux pas vous demander des ramener à eur point de départ, alors...

Elle fit une autrer pause, juste pour être certaine que l,autre avait bien assimilé ses paroles. Ensuite, elle dit, sans détour:

- Laissez-les dans un endroit éloigné de la planète, que les jedi les trouves quand ils viendront, mais loin d'ici. Ce n'est pas de la lâcheté, ajouta-t-elle d'un ton froid et d'avertissement, ce n'est que du simple bon sens.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le Retour [Libre a tous les siths]   Dim 17 Aoû 2008 - 18:13

Dark Kaine était résté silencieux aprés son arrivée, et il avait écouté avec attention les propos de son ancien maître. Qui s'averraient des plus interescents, au final! Surtout que Kaine y voyait une opportunitée pour lui de realiser enfin ce qu'il cherchait sans cesse, un bon combat contre des experts du sabre!

Deja, la maitre sith avait raison dés le depart, les jedis ne laisseraient certainement pas deux de leurs padawans se faire enlever à leur nez et à leur barbe! Et vu que cela concernait des siths, ils viendraient certainement en force! Ils arriveraient bien à suivre la trace de ce Barthélémus, et tomberaient sur Jorriban inevitablement. Et même si tout les siths s'alliaient pour les exterminer (ce qui serait deja un exploit en soi!) il y avait de trés fortes chances qu'un d'eux y pet avertisse l'ordre jedi qui mettrait alors en branle toute sa puissance pour ecraser le repaire des siths! On avait deja vu mieux comme venir pour les serviteurs du cote obscur! Tandis que la solution de son ancien maître preservait l'ordre et ne faisait endosser ces actes qu'a un seul sith isolé, ne revellant rien d'une installation cladestine d'un nouvel ordre sith! Et cela offrait aussi à Kaine une trés bonne oportunitée...

Vu la superiorité du maître Arastiae, et l'avi de deux autres siths de rang equivalant au sien, il parraisait trés probable que Sillion se soumette à cette idée (sauf si il était vraiment idiot et desirait defier un maître sith, sans parler du fait que si ils étaiet tenus au courant, nombres d'autres siths risquaient de prendre le parti du maître!). Mais si ce "collegue" avait fait tant d'efforts pour kidnaper ces deux padawans, cela pouvait dire qu'il tenait à eux, et desirait les garder malgré le danger. Dark Kaine allait donc lui faire une proposition qui l'aiderait, et permettrait au kel dor d'affronter de nouveau un jedi. Le combat, le combat, toujours et plus de combats , afin de maîtriser toujours mieux le sabre laser et de s'eriger en maître de cette arme, voila ce que recherchait Kaine, et il venait de trouver une occasion en or!

Prenant donc la parole d'une voix calme et posée à travers son masque à gaz, Kaine resta sur place, se contentant de s'adresser au sith kidnappeur en le regardant droit dans les yeux.

Comme vous le voyez, donc, Barthélémus Sillion, il semblerait pour le mieux que ces enfants gagnent l'abri d'une planete eloignée d'içi afin de ne pas mettre en danger tout ce qui a été etabli lentement et difficilement en ces lieux. Mais vu le mal que vous vous etes donné, je pense que vous tacherez tout de même des les garder des jedis, n'ece pas?

Dans ce cas, je vous accompagnerais, et pourrait ainsi affronter les jedis qui viendront les delivrer. Cela devrait vous doter d'une aide apreciable vu votre position, et m'offrira quand à moi l'occasion rêver de perfectionner mon objectif en affrontant ces jedis. Qu'en dites vous?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le Retour [Libre a tous les siths]   Lun 18 Aoû 2008 - 5:42

Barthélémus commençait a être confus....Kain venait de l'insulter en disant que les siths étaient tombés bas et oui....il reprit son sang froid et annonça sa décision.

-Bon......Ce qui s'est passé est entièrement ma faute et je ne compte pas sur l'ordre sith pour encaisser mes actions. Je n'ai pas non plus besoin d'aide pour quoi que ce soit, je suis assez grand pour gérer ma vie..tant qu'aux enfants, la gamine repartira sur Ondéron avec ma navette secondaire. L'autre, je l'emmènerai sur Ilum et je le formerai, après, selement après, je reviendrai, histoire que les jedi ait oublié cela, et si les jedi se pointent ici...Vous n'aurez qu'à leur dire que cette histoire n'a rien avoir avec les siths, l'aura de l'enfant sera trop lointaine de toutes façons....

Schriba se tourna vers Saphira et lui fit signe de le suivre, elle s'éxecuta. Ils retournèrent aux docs, sans que les autres n'ait rien pu dire. Il pointa du doigt a Saphira, sa deuxième navette, c'était un chasseur pour une personne, il l'avait acheté dans une cour a scrap sur tatooine et l'avait remonté pour qu'il puisse au moins voler de planète en planète. Il s'addressa ensuite a Saphira en lui donnant une carte.

-C'est la clé d'Activation du Chasseur, puis il y a un pilotage automatique si t'est pas un as de pilotage, et puis l'Hyperpropulseur a des ratés mais tu vas t'en tirer jusqu'à Ondéron, oh, et..le code pour ton collier de force est 14756, Salut, et...désolé du contretemps...

Barthélémus venait juste d'agir un peu comme un Jedi, peut être que d'avoir reprit contact avec quelques uns d'entres eux l'avait amolli? Ou pas...

Barthélémus entra dans son énorme vaisseau et y déposa le corps d'Octavien dans les dortoires. Il arriva dans le cockpit et mit le cap, sur Ilum....
Revenir en haut Aller en bas
Saphira
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 338
Âge du perso : 22
Race : Twi'Lek
Binôme : Kao Cen Darach

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
61/61  (61/61)
PF:
52/52  (52/52)

MessageSujet: Re: Le Retour [Libre a tous les siths]   Lun 18 Aoû 2008 - 12:21

Il était hors de question pour Saphira qu'elle laisse Octavien aux ''bons soins'' de cet homme. Elle n'était pas un as du pilotage mais, elle repartirait avec Octavien et il n'y avait rien à y redire. Elle se débarrassa du collier et entra en action. Elle ne partirait pas sans Octavien. Elle se faufila donc de nouveau dans le vaisseau du Sith et trouva facilement son ami. Elle le traîna ensuite vers les capsules de survie pendant que l'autre était occupé avec le pilotage. C'était plus facile maintenant qu'elle savait où elles étaient. Elle n'avait pas besoin de les chercher.

Elle engouffra Octavien dans une des capsules et entra à sa suite. Alors que le vaisseau fonçait dans l'espace, elle appuya sur le bouton et la capsule s'éjecta avant de retomber sur la planète. Bon, ce n'était pas le voyage le plus confortable qu'elle avait fait mais, bon, elle s'en contenterait. La capsule ne retomba pas à l'endroit qu'elle venait de quitter mais, au moins, Octavien était toujours avec elle. S'il pouvait finir par se réveiller, ce serait bien. Voilà maintenant des heures qu'il était inconscient. Se réveillerait-il un jour?

-**Bon, maintenant, il faut parer au plus pressé. L'autre crétin va sûrement revenir sur ses pas quand il va se rendre compte qu'Octavien lui a brûlé la politesse. Avec mon aide, bien sûr. Il faut que je trouve une autre cachette. Si mon endormi pouvait bien se réveiller, ça me faliciterait grandement les choses. En attendant que nos maîtres respectifs arrivent. Je n'allais quand même pas utiliser son vieux chasseur. Je ne sais même pas piloter. Et puis, je ne lui fais pas confiance. Sa vieille gimbarde aurait tout aussi bien pu exploser en entrant dans l'atmosphère d'une planète.**

Saphira s'assit ensuite dos à la capsule et réfléchit pour un plan. Pour l'instant, la capsule était une protection suffisante contre le froid et les prédateurs mais, elle priait pour soit qu'Octavien se réveille ou que leurs maîtres arrivent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le Retour [Libre a tous les siths]   Lun 18 Aoû 2008 - 13:07

Jeneth regarda la scène avec délectation. Ce chevalier Sith était en train de subir le contre coup de son erreur. Comme la maître l’avait dit il valait mieux que ces enfants reviennent aux jedi, ce n’est que quand eux seront devenus des chevaliers Jedis qu’ils pourront devenir apprentis. Les capturer était irréfléchi, mais surtout cela démontrait bien que le chevalier Barthélémus avait encore besoin d’expérience avant de pouvoir avoir un disciple. Ensuite après quelques conseils prodigué ma la maître Arastiae et une proposition du chevalier Kaine, le Sith fautif décida de son propre chef de partir et d’emmener les enfants. Sans laisser l’avis aux autres membres il partit dans son vaisseau. Notre Darth Slevin savait qu’il allait se passer quelque chose d’étrange. Cette enfant n’allait pas se laisser faire. Donc après un petit laps de temps il utilisa sa vision de la force, mêlée aux facultés de sa race. Il aperçut au final deux petites auras. Ils s’étaient donc échappés. Jeneth sourit légèrement et partagea son observation :

- Notre Sith a encore fauté. J’ai pu voir non loin d’ici qu’une capsule a laissé sur la surface deux petits Jedis. Je me dévoue pour les rejoindre et les ramener en ville. Je pense que notre ami va revenir les chercher, il serait de le dissuader d’agir encore une fois de la sorte qu’en pensez vous mon cher collègue, et maître Arastiae. Je pars sur le champ et vous les rapporte. Si vous ne me voyez pas revenir et bien c’est que j’aurai échoué …

Sur ces paroles le miraluka partit en direction du crash dans un véhicule appropriez pour une dizaine de personnes, et après dix bonnes minutes il arriva. Durant ce petit laps de temps il réfléchit encore à cette enfant. Il ne savait pas pourquoi, mais il savait qu’elle lui serait utile. Face à la jeunesse la force brute ne le mènerai à rien, mais quand bien même, il emploierait tous les autres moyens qui soient pour trouver réponse à ses questions. Lorsqu’il vit la navette, il observa aux alentours pour voir si Barthélémus approchait. Il ne vit que les padawans. Alors sans être agressif il les appela, puis leurs dit ceci :


- Padawans écoutez moi. Je ne vous veux aucun mal. Il faut réparer ce qui a été rompu. Venez avec moi, je vous promets de vous ramener en ville, et de vous y laisser du moment que vous contactiez l’ordre. Je sais que cela vous semble impossible, mais nous faisons cela pour réparer la faute de ce sith. Vous avez encore le choix, soit vous m’accompagnez jusqu’en ville, soit je vous laisse ici et l’autre Sith va revenir vous chercher …


Jeneth parlait d’un ton calme et accueillant. Il ne cherchait en aucun cas à faire peur, il voulait simplement mettre en pratique le plan de la Maître Sith. Ceci étant il avait quand même une idée derrière la tête …
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le Retour [Libre a tous les siths]   Dim 7 Sep 2008 - 22:10

De son côté, l'Anzati avait regardé partir d'abord barthélémus Sillon avec les deux enfants, puis quelques instants plus ttard, Darth Slevin l'avait suivi, apr;es qu'ils aiet put voir une capsule de sauvetage s'éjecter du vaisseau du Sith et chuter vers la planète. La Maitresse Sith n'avait aucun mal à imaginer lajeune twi'lek faisant enocre un pied de nez``a ce crétin et lui faussant compagnie avec son jeune compagnon... Elle eut un léger sourire en imaginant la colère de Sillon quand il se rendrait co mptes que ses deux oiseaux s'étaient envollés.

Elle sentit alors une perturbation dans la Force, qui venait de tout près... De l'orbite de la planète. Elle étendit ses sens pour en localiser la source et en découvrir la nature. Il ne lui fallut pas longtemps pour apprendre ce qu'elle voulait savoir, et elle poussa un juron.

Les jedis! ils étaient déjà là! Elle se tourna vers la dernière personneprésente en dehors d'elle-même, Dark Kaine, et dit, avant de se mettre à courir vers lelieux du crash:

- Les jedis sont déjà ici, je peux le sentir! Retourne à l'académie, au cas où ils s'y rendraient directement. il faut éviter le combat, mais pas refuser de se défendre... Allez!

Elle se mit alors à courir pour attendre l'endroit oìu les deux padawans ainsi que Dark Slevin devaient se trouver. Elle se guidait grâce à la Force, qui lui montrait la voie à suivre avec clarté. Les deux jeunes étaient comme des balises lumineuses qu'ele pouvait suivre très facilement. Elle arriva bientôt auprès d'eux. Elle stoppa, l'air concentrée et ennuyée. Elleregarda le Sith d,abord et parla.

- Les jedis sont déjà arrivés à la recherche de ces enfants. ils sont en orbite autour de Korriban à l'instant même. Dans quelques minutes ils se poserons... Il faudra leur rendre les enfants sans faire d'histoire! On n'engage pas le combat et on ne se montre pas agressif, comprit?

Elleregarda ensuite la petite jeune fille. Elle avait dit devant lle des choses qui ne devaient pas tomber dans l'oreille des jedis, plus tôt... Heureusement, ele connaissiat une méthode pour effacer une partie de la mémore sans endommager l'esprit d'une personne. Elle s,agenoilla auprès de la fillette et posa les mains de chaque côté de sa tête. Elle se concentra pour entrer dans son esprit, tout en soufflant, douce et rassurante:

- Ne te débat pas, ça ne fera pas ,mal, mais c,est nécessaire... Chut... Là, reste tranquille...
Revenir en haut Aller en bas
Saphira
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 338
Âge du perso : 22
Race : Twi'Lek
Binôme : Kao Cen Darach

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
61/61  (61/61)
PF:
52/52  (52/52)

MessageSujet: Re: Le Retour [Libre a tous les siths]   Dim 7 Sep 2008 - 22:46

Saphira allait répondre au Sith quand elle sentit quelque chose qui la fit lever les yeux vers le ciel. Une présence familière et, même plusieurs, se profilait à l'horizon. Elle retint un peu son souffle puis, eut un léger soupir de soulagement. Ils étaient arrivés. Les Jedi étaient arrivés. Au début, elle croyait que seul son maître et celui de Octavien serait présent mais, ils semblaient plus que deux.

Elle n'eut pas le temps de sourire que la Sith qu'elle avait rencontré plus tôt au spatioport arriva à son tour. Elle prévint son compagnon que les Jedi arrivaient et qu'il faudrait leur remettre les enfants sans déclencher de bagarre. Voilà quelque chose qui lui convenait tout à fait. Elle ne voulait pas d'effusions de sang non plus. Elle allait parler quand la Sith s'agenouilla près d'elle et mit les mains sur sa tête. Saphira sentit presque immédiatement une présence qui tentait d'entrer dans son esprit.

La jeune fille n'écouta pas vraiment la phrase où la Sith tentait de la rassurer comme quoi elle n'aurait pas mal et se débattit avant de reculer autant qu'elle le pouvait. Ses barrières mentales s'étaient aussitôt levées pour contrer l'intruse. Si elle désirait entrer dans sa tête, la Sith devrait faire plus que ça.

-Non mais, ça va pas. Pas question que je vous laisse jouer dans ma tête. Je tiens à la garder entière.

La petite fille recula en fixant la Sith dans les yeux, l'air décidé. Pas question qu'elle se laisse jouer dans le crâne sans réagir. Cette...femme-là était bien naïve si elle croyait qu'elle allait la laisser faire.

-Je ne laisserai personne, humain ou pas, me jouer dans le crâne. C'est clair? Je sais très bien que vous n'êtes pas une humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le Retour [Libre a tous les siths]   Lun 8 Sep 2008 - 10:56

[HRP: Désolé, j'ai été pas mal occupé....]


Octavien commença a ouvrir les yeux et apperçu Saphira et une Sith juste à côté.

*Mais?! C'est quoi ce Bordel?!*

La Sith s'agenouilla devant Saphira et tenta de lui faire quelque chose en lui mettant sa main sur la tête. Elle Tenta de rassurer Saphira mais celle-ci ne se laissa pas avoir si facilement.

-Non mais, ça va pas. Pas question que je vous laisse jouer dans ma tête. Je tiens à la garder entière.

Octavien se leva difficilement et il pouvait a peine bouger ses muscles. Il se souvint soudainement du type dans la Forêt qui avait essayer de droguer Saphira, et..il avait prit la piqure a sa place. D'apres son état le sérum devait également bloquer certains muscles en plus d'être un exellent somnifère. Il mit la main a sa ceinture pour prendre son sabre laser et remarqua que rien ne s'y trouvait. Il regarda aux alentours pour constater que son Bo avait également disparu.

*Là, ça craint...*

Il tenta de dire quelque chose a la Sith

-L.L..lâche ll..la!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le Retour [Libre a tous les siths]   Mer 10 Sep 2008 - 3:34

Évidement, comme elle s'y attendait, la jeune twi'lek se recula vivement et se rebella fortement sontre sa tentative douce et plutôt pacifique de s'introduire dans sa tête. Elle avait un caractère fort et bien trempé et semblait décidée à lui rendre la tâche ardue, mais elle n,avait guère le choix si elle ne voulait pas que certaines informations tombent dans les oreilles des Jedis. Et de plus, elle dit qu'elle savait qu'elle n'était pasune humaine... Elle haussa un sourcil. En général, les gens la prenait pour une humaine, mais elle faisait tout pour celà, aussi. Même la plupart des Siths, sauf certains qu'elle avait choisi, ne connaissaient pas sa vraie identité raciale. Elle était une Anzati, une race physiquement proche des humains, mais pas exactement pareils. On les prenait souvent pourdes humains... Jusqu'à ce qu'il soit trop tard et que votre cerveau ne serve ne repas!

Elle se releva et avança de deux pas en direction de l'enfant, tout en disant, froide et dure comme la pierre.


- C'est vrai, je ne suis pas humaine. Je ne sais pas comment tu as put deviner que je ne l'étais pas, mais je suppose que tu es particulièrement observatrice, jeune fille. Malheureusement, que tu le veuilles ou non, je dois entrer dans ta tête et faire disparaitre certains souvenirs gênants.

Elle avança vivement, se servant de son habilitée naturelle Anzati, exacerbée par le Côté Obscur de la Force, à paralyser temporairement une personne pour la maintenanir immoblie. Très utile pour se nourir sans que la proie ne se débatte alors que son cerveau est lentement vidé de ses fluides nourriciers... Mais l'intention de la maitre Sith en faisant celà est tout autre. Elle ne se préoccupe même pas de l'autre garçon encore dans les vappes, qui vient de se réveiller, et prends encore la tête de la jeune fille paralysée entre ses mains. En réflexe naturels, on peut voire pointer de ses joues deux fins tentacules blancs, mais elle les remballe aussitôt, car elle ne va pas les utiliser cette fois. CE n'est pas nécessaire.

- Voilà, jeune fille, tu as choisi la manière forte... Attends-toi à avoir un terrible mal de tête en te réveillant!

Elle regarde la twi'lek dans les yeux et pénètre avec force et rapidité dans son esprit. Comme si une dague y entrait en coupant dans le vif. Rapidement, elle sentit que la jeune fille luttait avec force contre elle mais... Elle ne faisait pas le poids. Elle n,avait pas atteint le rang de maitre sans avoir quelque expérience, et son esprit était aiguisé par 2 siècles de pratique de l'art des Siths. Elle abatit ses défenses en une minutes, puis excisa les souvenirs qui se trouvaient dans son esprit. Juste ceux qui l'intéressaient... Elle vit quelques souvenirs de l'enfance e la jeune twi'lek. Une enfant des rues, qui avait toujours vécu à la dure... Elle aurait fait une Sith excellente, s'ils l'avaient trouvée les premiers. Et elle comprit pourquoi elle avait devinée qu'elle n'était pas humaine. D'après un de ses souvenirs récents, durant une conversation entre les Jedis du conseil, il était mentionné qu'elle lisait le language corporel aussi bien qu'un Lorrdien.

Une fois sa tâche terminée, elle posa la jeune fille sur lesol et se releva lentement. Elle reporta son attention sur le garçon, qui avait apparement tout vu... Et qui ne se gênerais pas pour le dire, malheureusement. Elle luii dit, calmement mais avec une pointe de dureté.

- Ton amie n'a rien. Elle se réveilleras avec un mal de tête et c'est tout. Et ce sera pareil pour toi...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le Retour [Libre a tous les siths]   Sam 13 Sep 2008 - 1:30

Une personne apparue alors non loin de là! Venant de depasser un large ensemble rocheux qui l'avait dissimulé aux regards indiscrets, il s'avança à present à decouvert, marchant lentement en direction de la capsule de sauvetage ecrasée au beau millieu des landes rocailleuses de Korriban. Même si il était encore à une certaine distance, on pouvait clairement voir qu'il était vetu de la longue toge noir à capuche qu'affectionnait beaucoups de siths. D'ailleur, ledit capuchon était rabaissé, à tel point qu'il fondait les traits de son porteur dans l'obscurité...dont ne ressortait plus q'un regard de braises ardentes. Une large aura de Force obscure le nimbait integralement, comme une protection ou un voile de puissance. Cette personne mysterieuse ne revella rien de plus d'elle, se contentan d'avancer vers les siths deja rassemblés auprés des padawans. Il ne manifestait nul volonté ni desir particulier, juste une ombre imbue de la puissance des siths.

Mais cette personne n'était en fait rien de moins qu'Horus Vahalor. Continuant à porter cette lourde toge sombre, il approchait du but, et cela rafermit sa determination. Jusqu'a là, tout s'était bien passé, il ne fallait pas se laisser abattre à quelques lieus de leur objectif enfin à portée de main.

En effet, dans un premier temps, le vaisseau avait atterit sans dommages sur Korriban non loin de l'astroport. Mais la presence de jedis avaient peut etre été sentie, ou une tout autre alerte était en cours, car on vint controller leur debarquement. Heureusement, Horus aait deja tout mit en place pour sa couverture. Il était ainsi allé de l'avant, et avait rencontré seul les premiers obstaces...qui disparurent dés que les personnes sur leur route crurent comprendre qu'ils avaient à faire à un authentique sith. Ainsi, Horus avait ouvert la voie, jouant aprés tout son rôle d'avant garde. La maitre jedi qui l'accompagnait d'ailleur dans cette tache, il n'avait guere eu le temps de s'entretenir avec elle ou de simplement la voir, concentré qu'il était sur sa tache. Sans parler des conditions eprouvantes qu'il devait surmonter......

En effet, aux yeux de tout utilisateur de la Force, Horus parraissait clairement comme un manieur du coté obscur de la Force. Et cela grace à un unique fait: il avait cessé de combattre sa part obscur, qui s'était alors rependu à la totalité de son esprit, recouvrant tout dans l'ombre. Horus, alors, avait regroupé toutes ses defenses en une part unique de son esprit pour la preserver de toute atteinte. Ainsi, la presence d'usage de la Force lumineuse chez lui était totalement invisible, recouvert par le coté obscur qui avait en surface tout recouvert de son âme. Horus se retrouvait ainsi plongé dans un tumulte interieur effroyable, mellant les pensées, sensations et impulsions que lui amenait son esprit recouvert par le coté obscur de la Force à l'îlot de stabilité et de sagesse qu'il avait su preserver. Le conflit interieur était titanesque, la face sombre en lui cherchant à abattre ses derniers defenses, mais celles ci resistaient farouchement pour preserver leur integrité.

C'est au beau milieu de tout cela que le maître jedi trouva tout de même la force de jouer son rôle. Il ecarta les controles par sa seule presence, ouvrait la voie derriere lui dans la vaste cohue des environs, defiant tout soupçon sur leur veritable identité. Qui serait aprés tout asez fou pour defier un sith inconnu? Il esperait aussi que cela concentrerait l'attention generale sur lui et non sur sa collegue normalement en train de roder non loin de lui, en soutient. Il avait alors sentit une presence qu'il connaissait bien, celle d'Octavien, mais sourde et des plus faible, comme endormie. Qu'importe, elle concordait avec la piste de l'aura de la personne qui avait enlevé leurs apprentis, et cela suffisait pour le jedi, qui partit alors immediatement en direction de cette impression, d'un pas mesuré et sûr. Il quitta ainsi la trace de la civilisation et s'enfonça dans la nature korribanienne.

Il semblait alors au maitre jedi qu'il était à nouveau seul, mais seul avec cet environement, ne pouvant percevoir ses confreres à cause du trouble intense qui l'habitait. Il parraissait seul, mais dans le fond de sa pensée, il se savait entouré de l'aide et du soutient des siens. Et c'état avec cela qu'il s'accrochait et ramenerait sains et saufs les pauvres enfants enlevés à leur foyer.

Finalement, il parvint sur l'endroit d'où émanait ces présences persistantes. Et alors qu'il s'avancait dans cette direction, il éprouva une joie sans borne en appercevant au loin les deux jeunes padawans, vivants et saufs. Si ils apliquaient ensuite le plan prevu, tout devrait bien se passer et ils pourraient tous quitter cet endroit guère plaisant pour rentrer à leur "maison". Ils ne pouvaient se permettre l'echec, et c'est avec cette pensée incrite au fin fond de sa tête qu'Horus continua sa marche vers son but.


Dernière édition par Horus Vahalor le Sam 13 Sep 2008 - 10:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Saphira
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 338
Âge du perso : 22
Race : Twi'Lek
Binôme : Kao Cen Darach

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
61/61  (61/61)
PF:
52/52  (52/52)

MessageSujet: Re: Le Retour [Libre a tous les siths]   Sam 13 Sep 2008 - 3:47

Saphira reculait devant la Sith. Elle ne voulait pas qu'elle entre dans sa tête. Au bout de quelques secondes après une réplique froide et cinglante de la part de la Sith, ses jambes refusèrent de lui obéir. Elle ne parvenait plus à faire de mouvements ni dans un sens ni dans l'autre. La femme s'approcha d'elle et tenta d'entrer dans ses pensées.

Ce fut comme si une lame chauffée au rouge tenta d'embraser son cerveau. La douleur était telle qu'elle aurait voulu hurler mais, la paralysie frappait même ses cordes vocales. Après un court combat, elle ne pu qu'envoyer un appel de détresse vers son maître avant que ses défenses ne tombent. La dernière chose qu'elle pu avoir fut un espoir que son maître avait bien reçu le message. Elle sombra dans l'inconscience et fut retenu par des mains qu'elle ne reconnaissait déjà plus.

La Sith la déposa au sol doucement et la petite fille respirait rapidement. Son corps commençait à être dévorée par la fièvre. La femme y avait sans doute été trop fort pour le corps de la fillette. Bien qu'ayant un esprit bien trempé, elle n'avait que 12 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le Retour [Libre a tous les siths]   Sam 13 Sep 2008 - 13:53

Octavien regardait la scène, horrifié, c'était tout a fait cruel, même d'un sith, de priver quelqu'un de sa mémoire. Il vut la maître sith dépesser une partie de la mémoire de Saphira. Octavien, lui, commençait a peine a se rendre compte de dans quel pétrin il était. Maalya déposa le corps de Saphira après l'avoir rendue inconsciente. Les maîtres Sith étaient vraiment plus puissant que n'importe qui ne pourrait l'imaginer! Octavien ne pouvait rien gagner contre un maître Sith, sauf du temps, peut être que les jedis étaient déjà en route! Oui! Il fallait gagner du temps et la provoquer, ensuite il suffirait de bloquer ses coups pour qu'elle s'épuise rapidement! Peut être aussi que le combat ne se déroulera comme ça ?! Peut être que la sith le désarmerais et le turais, Il fallait tout de même tenter le coup, pour Saphira! Il n'allait tout de même pas fuir! Il était a moitié dans les vapes et leurs pouvoirs étaient plus grand! Non, li fallait gagner du temps...Mais bien que ses muscles lui disaient de s'allonger et de ne rien faire, il corrut vers la Sith. Il failli trébucher mais continua, il avait extrêmement mal aux jambes. Il sauta en sa direction et allonga la jambe afin de la frapper en plein visage, il n'avait pas assez de force pour de techniques un peu moins barbares...soudain il pensa que Saphira avait toujours son sabre! Il le tira a sa main avec la force et donna le coup a Maalya juste après.


[Ok, là je sais pas trop pour le coup des dés...Mais je vais essayer ^^]
Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 4134
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: Le Retour [Libre a tous les siths]   Sam 13 Sep 2008 - 13:53

Le membre 'Octavien Sillion' a effectué l’action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkel Valhöll
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 496
Âge du perso : 30 ans
Race : Lorrdien

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
71/71  (71/71)
PF:
80/80  (80/80)

MessageSujet: Re: Le Retour [Libre a tous les siths]   Lun 15 Sep 2008 - 14:10

Deux Maîtres Jedi accompagnés d'un chevalier attendaient sagement dans un vaisseau à l'astroport principal de la planète. rôle d'escale pour un tel groupe quand on sait que cet astre regorge de Siths. Cependant ils étaient tout trois concentré sur deux de leurs confrères, le premier se faisait passer pour un Sith et la seconde utilisait la furtivité pour échapper aux regards inquisiteurs des autochtones.

Horus devrait bientôt le apercevoir espérait le jeune chevalier qu trouvait l'attente de plus en plus longue. Il sentait le calme apparent des deux autres Jedi qui avaient un sagesse bien plus grande que lui et il s'en servait d'exemple pour controller ses nerfs. D'aprés ce qu'ils ressentaient, Horus devait avoir retrouvé les padawans cependant à l'instant même le chevalier reçu comme une lance dans son esprit qui l'interpella. Saphira venait sans vraiment le controller, de lui envoyer une alerte, elle n'allait pas bien et avait souffert ce qui alarma le chevalier.

"Vous l'avez sentit ?"

Un tel flash, les deux maîtres dont la concentration était plus grande, ne pouvaient l'avoir raté bien qu'il ne leur soit pas spécialement destiné.
Même assis les Maîtres pouvaient sentir l'inquiétude d'Arkel sur son fauteuil de pilote.
Il savait qu'il devait garder son calme car ses sentiments l'emmennaient vers la frustration et la colère. Aprés quelques secondes il réussit justement à calmer son stress et parla avec plus de douceur.

"Horus est donc juste à coté d'eux, Maître Kerradas va l'aider c'est certain. Voulez vous que nous allions à leur rencontre ? Nous embarquerions directement les padawans ainsi."

Si le jedi étaitconnu pour avoir toujours eu beaucoup de compassion pour ses frères d'armes, il dévellopait un nouveau côté en s'occupant d'une jeune fille. Il perdait un peu de sa fougue naturelle et semblait moins enclin à se mettre en danger. De plus il était évident qu'il supportait mal de voir son élève en si mauvaise posture. C'était un travail que tout les maîtres connaisaient et le chevalier devait en passer par là. Son apprentissage n'était pas fini, loin de là et il avait la présence d'esprit de le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saï Don
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
avatar


Nombre de messages : 7848
Âge du perso : 90 ans
Race : Humain
Binôme : Maître de Yun Silthar.

Feuille de personnage
Activité actuelle: Siège au Conseil Jedi / Joue les touristes sur Lorrd
HP:
98/100  (98/100)
PF:
6/110  (6/110)

MessageSujet: Re: Le Retour [Libre a tous les siths]   Dim 28 Sep 2008 - 8:56

[HRP : je suis tout-à-fait navrée du temps que j’ai mis à répondre, la rentrée et les nouvelles fiches m’ont complètement débordée ^^]



Le vieil homme était resté longtemps concentré, silencieux, les yeux ouverts fixant devant eux le large panneau de contrôle qui s’étalait sous les manœuvres du Chevalier Valhöll. Si la haine des Sith était perceptible, l’on pouvait aussi avec évidence comprendre que les deux padawans étaient en vie. Au bout d’un long moment après le départ des deux maîtres, Saï se leva et renversa un petit levier. Un panneau le long de la paroi glissa pour refermer l’unique issue du vaisseau, par laquelle Horus et Kerradas s’étaient faufilés dans le désert.

- Vous avez raison, Arkel, fit-il finalement en allant se rasseoir. Nous allons nous approcher. Il est inutile de masquer plus longtemps notre présence s’ils ne sont pas dans l’académie sith, et ils ont dû déjà deviner que nous ne sommes pas loin. Sans doute sans pouvoir discerner notre nombre, cependant. Profitons de ce vaisseau pour les avertir qu’Horus et Kerradas ne sont pas seuls, et qu’ils ont plutôt intérêt à coopérer.

Le vieil homme jeta un regard vers le Jacen silencieux qui se tenait à ses côtés. Depuis que ce dernier avait formulé l’éventualité d’un piège, Maître Don n’était pas tout-à-fait tranquille, et il lui tardait de ramener les deux padawans au Temple. En espérant que ces deux-là soient les derniers qui se retrouvent si jeunes entre les mains des Sith.

- Allons, ne tardons pas,
souffla-t-il de ses lèvres impassibles.

Dans les minutes qui suivirent, le vaisseau s'éleva dans les airs et rasa le sol sec de Korriban, dans la direction que les Maîtres Vahalor et Salyar avaient emprunté.




[Maalya devrait parer le coup en jetant un dé. Si elle ne le fait pas, je considèrerait qu’Octavien l’a touchée !]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saphira
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 338
Âge du perso : 22
Race : Twi'Lek
Binôme : Kao Cen Darach

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
61/61  (61/61)
PF:
52/52  (52/52)

MessageSujet: Re: Le Retour [Libre a tous les siths]   Mar 30 Sep 2008 - 11:52

Saphira était qu'a demi-consciente. Sa tête lui faisait très mal et c'était la même chose pour son corps. Sa tête était aussi brûlante. La fièvre était très forte. Elle ne se souvenait plus du tout de ce qui avait bien pu arriver. Bien sûr, elle se suvenait encore du Sith qui les avait enlevés, Octavien et elle mais, la suite n'était qu'un grand trou noir. L'avait-il drogué? Peut-être pour qu'elle se tienne tranquille. Elle entendait des bruits de combat à côté d'elle mais, elle ne savait pas ce qui se passait.

Elle gémit et tenta d'ouvrir les yeux. Cependant, la lumière trop forte lui fit mal et la força à les refermer. Elle finit cependant par entendre un cri puis, plus rien.

(Maalya m'a dit qu'elle ne pouvait pas répondre et qu'elle laissait le mj prendre sa place et la jouer pour quelques jours. Je le sais parce que j'habite dans le même appart qu'elle.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le Retour [Libre a tous les siths]   Mar 30 Sep 2008 - 22:46

[HRP: Si j'ai bien comprit, octavien est banni... DOnc je peux tuer son persos sans risquer de représailles, c'est bien celà? C'est Saphira qui m'a dit ça. Bon alors j'y vais, dans ce cas^^ Pauvre petit Padawan...]

Maalya avait entendu le bruit d'un sabre que l'on tire juste dans son dos peu après avoir enttendu le jeune padawan lui demander de laisser son amie tranquille. Le jeune inconscient avait décidée de l'attaquer? Quel imbécile... Ses Maitres jedi ne lui avaient donc pas appris qu'attaquer seul un maitre Sith était une très TRÈS mauvaise idée? Elle se retourna en dégainant son double sabres si rapidement que tout ce que put appercevir le jeune Padawan fut un virevoltement rouge flou avant que sa lame ne rencontre le sienne dans une pluie d'étincelles.

Malheureusement, la Maitre Sith avait mal calculée sa force et l'état de désorientation du garçon, et sa lame,plutôt que de simplement être bloquée par la lame du padawan, glissa, passa par dessus la lame argentée et...

TCHAC!

En un coup, elle avait proprement empalé le jeune garçon, qui se retrouvait embroché sur son sabre comme un papillon sur une épingle. Il eut quelques spasmes et une sorte de chuitement avant de cesser de bouger. Elle resta immoblile un moment, sans bouger, puis éteignit son sabre. Le jeune garçon tomba au sol et y resta sans bouger. Mort, de toute évidence. La Sith observa tout celà froidement. Pour elle, c'était entièrement la faute de ce jeune inconscient, qui avait attaqué aveuglement un adversaire bien plus puissant que lui...

Cependant, elle n'avait pas eu l'intention de tuer l'un des deux enfants, loin de là. Elle voulait les laisser là pour que les Jedi puisse venir les récupérer mais maintenant... Ils allaient être en colère de voie que l'un de leurs petits protégés était mort. Elle regardait le corps avec colère, et froideur. Il avait fait en sorte de se faire tuer. Et maitnenant, elle devait trouver une parade... Mais elle n'en eut guère le temps. QUelqu'un arrivait, elle le sentait. une présence sombre dans la force, mais avec une teinte de lumière en dessous. Jedi ou Sith?

Elle se retourna et vit la silouhette approcher, sur le qui-vive, éteignant cependant son sabre et le remettant à sa ceinture.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Le Retour [Libre a tous les siths]   Jeu 2 Oct 2008 - 20:27

Quans le double sabre laser de la sith empala subitement Octavien devant les yeux d'Horus, ce fut comme si l'arme venait de transcpercer net le coeur du maitre jedi! Il stoppa brusquement son avancée, sous le choc. Les yeux equarquillés, le coeur arreté, ses gestes suspendus, comme frappé par la foudre, Horus vecut un instant de vide total alors qu'il voyait avec une precision affreuse le corps de son padawan effectuer un bref soubresaut avant de tomber dans la poussiere, sans vie.
Ce fut alors le deferlement. Comme un barage qui se brisait sous un trop puissant aflux de courant, l'esprit du maître jedi fut submergé par une tonne de sensations à la vue de la mort de son eleve, juste sous ses yeux. Peine, tristesse, desespoir, souffrance....oui, predominant tout cela la souffrance, la souffrance de voir un etre cher et innocent perdre la vie devant lui, une souffrance qui tortura son corps, semblant lui arracher son coeur encore palpitant....des flots de souffrance qui, peu à peu, submergerent sa pensée pour faire alors place à une toute autre sensation.....celle de la haine. Une haine incandescente, d'autant plus avivée que l'esprit d'Horus était alors en grande partie submergée par sa part obscure pour le bien de la mission, trop dominant pour la securité du maitre jedi.

Le noyeau lumineux au sein de son âme ne put resister à ce deferlement de souffrance, tristesse et colere, et le regard ecarlate brilla d'une lueur inquietante sous l'ombre de sa toge. Toge qui d'ailleur chut au sol quand le maître Vahalor s'elanca subitement en un sprint fulgurant en direction de la navette ecrasée, et surtout du meurtrier de son eleve. Il avait degainé dans le même mouvement son sabre laser double à la douce lueur jaune, et le tenant à deux mains, le faisait deja tournoyer autour de lui en un rapide ballet circulaire. Puisant dans toute sa colere et ses sentiments profonds et intenses, Horus en tira une puisance acrue, qui lui permit alors d'executer un puissant bond en avant qui le fit atterir aux cotés de la padawan d'Arkel et des deux siths presents.
Le Juyo, l'art jedi de puiser dans ses sensations et sentiments pour en tirer une puissance incroyable, mais qui rapprochait dangereusement son utilisateur du coté obscur de la Force. Horus l'avait pratiqué de longues années depuis la scission de son esprit, mais à present, gorgé de l'evenement tragique qui venait d'avoir lieu, il prenait des proportions alarmantes, semblant eclipser à tout jamais la lumiere de l'âme du maitre jedi.

C'est immediatement aprés son atterissage qu'il passa à l'attaque, sans le moindre avertissement. Son sabre double tournoyant s'avança avec lui sur la maître sith, alors qu'il puisait dans la Force brute pour guider son bras (
Amelioration des capacitées ). Une des pointe de son sabre effectua alors une courbe en diagonale pars le haut, visant la tête de son adversaire comme pour lui fendre, de l'encephale droit à la joue gauche. Mais au dernier moment, il inversa son attaque, usant de l'autre lame opposée de son sabre pour placer une attaque ascendante sur le flanc de la sith dans l'élan, frappe horizontale percutante.

Horus allait continuer dans son élan, se souciant peu que son assaut precedant ait reussit ou non, ne desirant que faire payer le plus possible la sith en face de lui. Mais ce fut alors, dans le fracas du combat, que son regard tomba par hasard en passant sur Saphira, la padawan twilec du chevalier Valhöl. Ce fut alors comme un electrochoc dans l'esprit d'Horus. La vue de cette enfant allongée là au sol, seule, fragile, refit apparaitre, dans les meandres de son esprit dominé par le coté obscur, une lueur d'espoir aveuglante. Comme brusquement reveillé par la vision de la jeune fille, l'esprit d'Horus, du moins la part encore lumineuse qui avait subsistait malgré tout, commenca à reprendre lentement le dessus sur ses sombres sentiments. Se rapellant tout ce pour quoi il avait lutté jusqu'a present, ses devoirs, les sentiments qui avait empreint sa vie jusqu'a lors, il se mit à refouler toute cette colere, cette tristesse, pour la sceller, ne serai ce que temporairement, au fond de son coeur. Ainsi, sa vision s'eclaircit, se liberant du brouillard de la haine et de la souffrance, pour laissser place à un esprit determiné et refractaire à toute emotion violente. Faisant le vide en lui comme lors d'une meditation, il se laissa envahir par les courants binveillants de la Force pour l'aider à sortir des rais de son coté sombre....

Tout cela sembla durer dix milles ans à l'interieur de lui, mais en realité, à peine un instant venait de se derouler à l'exterieur. Tout ceux aux alentours purent alors voir son aura changer radicalement, passant d'un esprit empli d'obscurité à une consience claire et bienveillante. Dans chaque cas, le pôle opposé restait present, mais jugulé par l'autre. Ce fut ainsi, à nouveau pleinement maitre de ses actes, qu'Horus Vahalor executa un rapide bond en arriere, venant se placer devant Saphira, empechant par là tout autre personne de l'approcher sans lui passer sur le corps. Son sabre laser double presentait une garde parfaite, alors que son esprit, enfoui mentalement dans un veritable gant d'acier, était pret à dechainer les pouvoirs de la Force sur le prochain sith à se montrer hostile. Ses sentiments et son âme continuaient malgré tout à etre un veritable champ de bataille, voyant toujours s'affronter les sensations conflictuelles du maitre jedi. Mais une chose était sûre, c'était que malgré tout, le maitre jedi était pret à réagir à la moindre attitude agressive, tous sens aux aguets.

Alors, malgré la sitution critique dans laquelle il se retrouvait, malgré son âme en pleine lutte intestine, il lança ces mots à Saphira dans un soufle, emplis de bieveillance, de chaleur, et de reconfort.


Ne t'inquiete plus, Saphira. Tu n'as plus rien à craindre. Les renforts arrivent, on va te tirer de là....


Dernière édition par Horus Vahalor le Jeu 2 Oct 2008 - 23:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Retour [Libre a tous les siths]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Retour [Libre a tous les siths]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Ordre Sith - Korriban :: Astroport de Korriban-