La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Des partenaires commerciaux un peu spéciaux [PV R'win O'aar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orek
Civil
Civil
avatar


Nombre de messages : 13
Âge du perso : 32
Race : Dug

Feuille de personnage
Activité actuelle: Marchand Ambulant
HP:
64/64  (64/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Des partenaires commerciaux un peu spéciaux [PV R'win O'aar]   Jeu 14 Jan 2016 - 11:14

C’était leur dernier jour sur Nar Shaddaa, la veille du départ, ils avaient passé la journée à ranger à charger le vaisseau de leurs produits. L’appareil était bien plus chargé que d’habitude, quand c’était pour des marchés. Rien de cela, ayant entendu des rumeurs à propos d’une invasion Sith du territoire des Hutt, Orek avait décidé de déménager vers des territoires plus cléments. Cette guerre ne le concernait pas, d’autant qu’il avait la chance de posséder un vaisseau pour aller où bon lui semble. Le jour de départ arriva très vite et Orek chargea Lok de l’aider dans les derniers préparatifs pendant que leur droid s’occupait de réparer le système d’hyperpropulsion qui tombait très souvent en panne. Ce vaisseau était un très vieux modèle qui avait bien vécu et vu de dehors il n’était pas bien beau, rouillé par endroit et cabossé par les quelques chocs avec des débris spatiaux. Comme la plupart des vaisseaux, l’engin était équipé d’une tourelle défensive. Elle servait quasiment jamais malgré le fait que les routes soient dangereuses de part la présence de bandits de l’espace qui pullulaient sur l’espace Hutt. Les routes commerciales de la République restaient les plus sûres. Quand tout fut enfin prêt et qu’Orek ait réussi à rassembler son équipage, ils quittèrent la planète en direction de leur nouvelle destination.

Sachant que son vaisseau ne pouvait pas tenir bien longtemps dans l’hyperespace tout comme les ventres de ses coequipiers, Orek décida de faire escale au niveau de Tatooine. Malgré son équipage, le Dug n’avait pas de vrai copilote. Seul Nak, le jeune fils de Lok aimait se mettre sur le siège du copilote aux côté d’Orek. Oui son premier coequipier a fait un petit, comme si un ne suffisait pas, car à force que cet idiot traine dans les bordels de Nar Shaddaa, un incident est vite arrivé, mais le père a décidé de prendre l’enfant sous sa responsabilité et ce depuis peu de temps. Fallait pas compter sur Lok qui se réveillait seulement pour la tourelle pour gaspiller plus des munitions que viser l’ennemi. Orek jeta un coup d’œil sur l’homme qui roupillait dans sa couchette qui était facilement reconnaissable au vu de son état. Il se reconcentra sur la route.

Comme par hasard, le vaisseau stoppa sa course dans l’hyperespace à cause de son hyperpropulsion défaillante. Le Dug râla un peu sur son droid. Mais au moins cette boite de conserve se bougeait les fesses pas comme cette grosse feignasse qui dormait derrière. Heureusement, Tatooine n’était plus très loin et Orek apercevait déjà très bien la planète. Au fur et à mesure qu’il approchait de la planète, Orek vit quelques rares vaisseaux qui évoluaient autour de l’astre. Malgré la richesse des Hutts, la plupart des habitants des planètes de leur territoire étaient pauvres et hormis les contrebandiers et chasseurs de primes, rares étaient ceux qui pouvaient se payer un vaisseau. Orek recherchait un endroit pour atterrir. Le seul endroit propice serait les forteresses Jawas. Ces aliens étaient très commerçants, le Dug avait déjà eu contact avec eux et c’était pas la première fois qu’il allait faire les marchés sur Tatooine.

Quand Orek trouva un endroit approprié, il fit enfin atterrir l’engin. Quand il toucha le sol, une secousse se fit ressentir à l’intérieur. Ce vaisseau était tellement pourri qu’il n’était même plus capable d’atterrir en douceur. Orek avait tenu le gamin et le tremblement de l’appareil avait été suffisamment violent pour faire tomber Lok de sa couchette. L’homme manifesta son mécontentement par un grommèlement.



"Au moins ça a réveillé cette grosse feignasse. C’est bon Lok, bouges tes fesses ! Même un Hutt est plus vif que toi !"

Le Dug vit que certains des filets qui retenaient les caisses de marchandises avaient cédé et ces dernières étaient éparpillées un peu partout dans le vaisseau. Orek devait vérifier qu’il n’y avait pas de casse. Il faillit glisser sur une flaque de liquide, et prévenu par le suite les autres de faire attention, mais un poids lui tomba dessus et Orek compris que comme d’habitude, Lok n’avait pas vraiment suivi les consignes, et l’humain était bien plus grand et plus lourd que le Dug

"Tu pourrais dégager, tu vois pas que j’étouffe ?!"

Lok finit par se lever et Orek se dégagea le plus rapidement possible et alla constater les dégâts. Le liquide venait de fruits qui s’étaient échappé de leur caisse et avaient terminé en bouillie. Orek alla vérifier en priorité ses arbustes et heureusement ils n’avaient rien. C’était eux qui fournissaient les fruits pour le marché et par conséquent étaient très précieux. Ils mirent un peu d’ordre et Orek nettoya le sol aidé de son droid avant de se rediriger vers la porte. Et pour un peu plus d’amusement, la porte ne s’ouvrait pas bien sûr, quitte à avoir un vaisseau pourri, autant qu’il le soit jusqu’au bout.

"On va dehors pour chercher du matériel chez les Jawas, ils ont toujours pas mal de choses, Lok tu viens avec moi ?!"

Lok manifesta son refus en allant regagner sa couchette. A côté de lui, son gosse jouait avec l’Anooba qui servait d’animal de compagnie à l’équipage en plus d'être un bien meilleur gardien de vaisseau que Lok.

"Eh, c’est pas moi qui vais tout porter, bouges toi un peu !



- J’ai très mal dormi puis j’ai pas envie de terminer rôti dehors, en plus les Jawas sentent très mauvais …

-  … dixit le gars qui est pas capable de se laver et de s’habiller correctement !


- Moi au moins je bouffe pas avec mes pieds …


-Crétin, tu vas me la faire encore combien de fois celle-là ?! "



La dispute dura encore quelques minutes, mais Lok finit par s’endormir. Orek envoya le droid s’occuper de la porte. Visiblement, il allait devoir y aller seul, cette feignasse allait une fois de plus passer sa journée à roupiller. Le petit appareil réussi à enfin ouvrir la porte et le Dug suivit le robot dehors en portant quelques caisses de fruits. Il regarda une dernière fois vers le vaisseau regrettant que Lok ne puisse pas l’aider. Il avait beau être pas très gros non plus, il était déjà un peu plus costaud que lui. Au moins, le point positif est qu’il pourra surveiller le vaisseau et son gosse par la même occasion.

Dehors, la lumière des soleils tapait fort. Pas vraiment l’endroit le plus hospitalier qu’il soit, mais Orek préférait largement aller ici que sur Malastare qu’il voulait éviter pour des raisons évidentes. Devant eux, s’élevait une cité fortifiée, le genre de chose qui ne ferait pas vraiment penser à des créatures commerçantes. Orek vit deux Jawas à l’entrée qui fixaient déjà les nouveaux arrivants. Le Dug s’avança vers eux. Il demanda poliment s’il était possible de rentrer montrant ses marchandises. Après discussion, les Jawas laissèrent entrer le Dug et son droid. Ils allaient enfin trouver du matériel pour retaper un peu l’engin avant de reprendre leur route. Tandis que les deux compères commençaient à faire le tour des vendeurs, ils virent que les Jawas devenaient de plus en plus nerveux. Orek demanda ce qu’il se passait. Un Jawa lui répondit qu’ils avaient aperçu des Hommes des sables et qu’ils n’étaient pas vraiment là pour discuter. Le Dug commença à s’inquiéter pour son vaisseau, mais il entendit un Jawa dire que les pillards venaient d’une direction opposée à l’endroit où se trouvait l’appareil. C’est pas avec Lok que le vaisseau allait être en sécurité. Ce fou furieux gâchait plus de munitions qu’il ne touchait sa cible.  Mais pour le moment, la priorité était de rejoindre le vaisseau au plus vite. Et avec les Jawas qui fermaient toutes les portes de leur forteresse en prévision d’une attaque imminente, c’était pas gagné.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R'win O'arr
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 127
Âge du perso : Vingt-quatre ans
Race : Humain
Binôme : Indomptable

Feuille de personnage
Activité actuelle: Retourne sur Korriban
HP:
75/75  (75/75)
PF:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Des partenaires commerciaux un peu spéciaux [PV R'win O'aar]   Jeu 28 Jan 2016 - 22:12


La jonction entre la tribu des Mùuten-mâchid, des Âhin' draar, des Tkaset 'Haluiik et des Roajj' ii avait eu lieu au terme d'une semaine de trajet. Une centaine de pillards Tuskens allaient fêter ensemble la Hâ'hâkat contre la forteresse Jawa de Titsine Tichka.

Sur la partie orientale de l'axe commercial d'Anchorhead, qui se prolongeait vers le sud, était implantée une petite ville Jawa qui faisait de l'ombre à la tribu des Roajj' ii installée à une dizaine de kilomètre plus à l'Est. L'action qui allait être entreprise par la coalition des tribus sédentaires visait à officialiser le ralliement d'une myriade de lignages mineurs et minimaux à la Hâ'hâkat. Des émissaires avaient été envoyé prévenir les diverses tribus éparpillées dans la Mer de Dune autour d'Anchorhead de l'avancée de la décolonisation. Une forteresse aux allures de cité serait offerte comme lieu d'asile à tous ceux qui auraient répond favorablement à l'appel de la Grande Reconquête. Dans un premier temps ces individus ne participeraient pas aux manoeuvres. La coutume voulait qu'ils soient d'abord témoins d'une démonstration de force convaincante de la part de ceux qui leur demandait soumission.

R'win avait des projets, de nombreux projets. Le plus monumental était pour le moment la reprise de ce caillou géant. On y était ! La révolte était sur le point d'officialiser l'existence d'une guerre ouverte susceptible d'enflammer la planète. La positivité de la plupart des retours de la part des lignages nomades avait encouragé le Jedi à brusquer les choses. Ce qui allait se dérouler aujourd'hui résonnerait aux quatre coins d'Anchorhead, puis la nouvelle s'étendrait à travers les zones urbaines et tracasserait les esprits, semant la discorde. Un danger avait germé en menace. Le Katunda 28 Kelona 21 .567FRG, les clans Tuskens de la région d'Anchorhead mettaient officiellement à exécution leur entreprise de décolonisation via un expansionnisme manifeste.

Prêt de soixante-dix guerriers montés issus des tribus Mùuten-mâchid, Âhin' draar et Tkaset 'Haluiik franchirent en pleine nuit l'axe commercial Sud en se dirigeant vers l'Est, tandis que la tribu des Roajj' ii, implantée dans la zone de Tistine Tichka, s'était rapprochée de la forteresse et avait établi un campement de fortune. En début de matinée, les Jawas seraient victimes d'une attaque conjointe de quatre lignages sédentaires.

R'win n'avait dormis que quatre heures. La pression l'avait conduit à veiller dès les quatre heures du matin. Il avait déjà exploré le camps la veille, en se faisant passer pour un Jedi de l'Ordre auprès de ses hôtes. Il était venu avec son speeder volé, le visage découvert. Il cherchait une pièce rare et destinait la journée du lendemain pour marchander et l'obtenir. C'est ce que les Jawas avaient compris. La forteresse était une véritable petite ville blanche, telle un coquillage posé sur les étendus de sables. Faites de quelques structures majeures, et de diverses petites cases, Titsine Tichka ne devait pas abriter plus de cinq-cent âmes. Dans les regs rocheux qui précédait un No Man's Land d'une dizaine de kilomètres séparant leur territoire de celui des Roajj'ii, les petites créatures avaient installés ça et là, quelques fortifications rudimentaires parmi les rochers. Un petit rempart de quatre mètres de haut fermait hermétiquement la ville, en ne laissant qu'une entrée via une porte ouverte en journée et fermée la nuit, et qui était à l'opposée de la partie donnant sur les regs rocheux d'où surgirait la tribu des Roajj'ii.

Au petit matin, R'win se promenait sur les remparts Sud, scrutant l'horizon plat au fond duquel dessinaient de minuscule tâches marrons auxquelles les Jawas ne semblaient pas encore prêter attention. Un bruit sourd provenant des airs incita le bretteur à lever la tête tandis qu'il essayait de discerner les petites silhouettes qui chevauchait les banthas. Un vaisseau sortant de nulle part passa au-dessus de la cité et se mit en vol stationnaire pour se poser. Il atterrit brusquement à l'extérieur de la ville, derrière un rempart, provoquant une légère secousse..

*Voilà de nouveaux emmerdeurs .. * se dit-il, inquiet de ne pas savoir quels genres d'individus contenait l'appareil. La galaxie regorgeait  de surprises, et lui et ses frères étaient déjà à un contre cinq.

C'est au bout de quelques minutes, alors qu'il se tenait sur le rempart en amont de la porte du camps, qu'il discerna un Dug accompagné d'un droïde s'approcher des sentinelles. Il s'amusa à voir l'individu marcher sur ses mains, c'était un drôle de spectacle ! Et tandis que les deux arrivants franchissaient le seuil, de lointaines détonations éclatèrent en direction des regs. Les Roajj'ii venaient d'attaquer les remparts, mettant en forme la diversion voulue en dégarnissant la cité de défenseurs. Ces derniers ne tardèrent pas à affluer en direction du Nord. La demi-heure suivante, un épais nuage de poussière provoqué par les soixante-dix individus des tribus Mùuten-mâchid, Âhin' draar et Tkaset 'Haluiik qui chevauchaient leurs montures en ligne alerta les Jawas. La demi-heure suivante ils étaient complètement discernables. L'alerte générale fut donnée via une puissante alarme, et bientôt la panique gagna l'ensemble de la ville. Des individus d'ethnies diverses couraient vers les remparts d'où ils virent avec effroi les Tuskens qui progressaient. Quand les Jawas comprirent la ruse, ils rappelèrent immédiatement leurs renforts.


Dès les premières détonations contre la nouvelle force expéditionnaire - tandis que les autochtones se précipitaient hors des remparts pour céder la place aux défenseurs - le Jedi alluma son double sabre. Il nettoya l'ensemble du rempart de la face sud, invalidant au passage deux dangereuses armes automatiques, tout en se protégeant des tirs venant des défenseurs en aval. Les Jawas durent se concentrer sur lui, ce qui permis aux Tuskens de s'approcher sans pertes. Lorsqu'il les jugea assez proches, R'win atteignit la cabine de commande, près de l'entrée. Le mécanisme qu'il avait étudié au préalable était rudimentaire, il s'agissait d'une basique manette qui actionnait l'ouverture et la fermeture de la porte. Il sabra les gardes, se précipita à l'intérieur en profitant de la confusion, mais fut touché au même instant à l'épaule, puis dans le dos, par deux tirs de blaster. Il s'effondra sur le mécanisme qui s'actionna. Sa crise d'inconscience l'avait amené à s'engouffrer au cœur de l'action à travers une témérité aveugle. Les points d'impact le brûlait au point de le faire rugir et se tordre de douleur. Les tirs se répercutait dans la cabine dans laquelle il gisait, les Jawas n'allaient pas tarder à l'investir, tout était fini.

Soudain, les tirs cessèrent, et reprirent aussitôt, mais dans une direction opposée. Des hurlement de guerre précédèrent la charge des Hommes des Sables qui investirent l'entrée de la ville. Les détonations redoublèrent à ce moment d'intensité. Progressivement, les Tuskens établirent un périmètre autour de la porte, permettant à l'ensemble de pénétrer à l'intérieur avec ou sans leur monture. Les remparts furent rapidement investis et la ville fut hermétiquement encerclée. Un relent d'adrénaline traversa le Jedi, toujours à terre. L'idée que tout allait être fichu s'il ne s'investissait pas le força à se relever. S'en remettant à la Force, il puisa l'énergie nécessaire pour regagner la bataille. Avec un bras invalide et une respiration haletante, il se jeta à nouveau dans la lutte, investissant les bâtiments les uns après les autres avec ses frères d'armes. Il s'agissait de faire le maximum de prisonnier pour empêcher les Hutts de détruire la ville sans s'attirer les foudres des Jawas, leurs premiers partenaires commerciaux sur Tatooine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Des partenaires commerciaux un peu spéciaux [PV R'win O'aar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Tatooine-