La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [mission] Sur la piste du Sansanna - Darth Odium et Ysanne Ha'mi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ysanne Ha'mi
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 285
Âge du perso : 19 ans
Race : Métisse Falleen ~ Arkanienne
Binôme : ~Apprentie de Darth Ynnitach

~Pressentie pendant un temps pour devenir l'apprentie de Darth Valeras

~Ancienne apprentie de Darth Araya (décédé)

Feuille de personnage
Activité actuelle: Chasse le Tuk'ata
HP:
33/71  (33/71)
PF:
60/72  (60/72)

MessageSujet: Re: [mission] Sur la piste du Sansanna - Darth Odium et Ysanne Ha'mi   Sam 10 Sep 2016 - 15:13







______L'arrivée du Seigneur Oduim fut tout ce qu'il y a de plus discrète et si je ne le connaissais pas un tant soit peu, j'aurais sans doute été bouche-bée qu'il puisse agir avec un tel savoir faire. En réalité de Chagrien semblait être une brute épaisse, de par sa carrure, au premier coup d’œil, mais depuis notre arrivée sur Ventooine il m'était apparu que celui-ci avait autant de muscle que de cervelle, si ce n'est pas plus ! L'homme savait quand et comment agir avec souplesse, ce qui était particulièrement appréciable, mais légèrement perturbant si l'on y réfléchissait un instant.

______Continuant de jouer mon rôle, ne sachant pas comment le Seigneur Sith voulait agir, je prends soin d'attirer toute l'attention sur moi et cela fonctionne plutôt bien, puisque Darth Odium a le temps de se placer à sa guise devant la large porte du salon sans que personne ne le remarque. La première personne à noter sa présence est la jeune femme contre qui je me tiens, ses yeux me quittant un instant pour chercher du regard quelque chose et finalement se rendre compte de la présence de l'imposant Sith. Un hurlement s’échappa aussitôt de ses lèvres, mais avant que mes doigts ne viennent se placer devant sa bouche pour la faire taire, le Seigneur Sith usa de la Force pour l’empêcher de continuer à hurler sous le regard médusé de toute l'assemblée.

______La réaction immédiate de mon tuteur me laisse à penser qu'il ne souhaite pas que je me dévoile, mais ses paroles contredisent ses actes. Pendant quelques secondes je ne sais pas sur quel pied danser et je me décide à finalement continuer à jouer le rôle que je me suis donné. Avoir une taupe dans une assemblée est particulièrement utile, je m'en suis rendue compte un peu plus tôt, alors tout en le modifiant un petit peu mon histoire pour qu'elle puisse faire illusion je prends finalement la parole après que le Seigneur Sith se soit présenté.

" Je... Je suis désolée... Il m'a forcé à l'aider à rentrer ! Il m'a dit qu'il me tuerai ainsi qie tout ce qui me sont cher si je ne l'aidais pas ! Vous avez vu ce qu'il peut faire... Je... Je ne voulais pas mourir... Je suis désolée... "

______Me recroquevillant une nouvelle fois sur moi même, je laisse mon regard se poser sur la vieille femme aidant le petite brume m'ayant porté assistance. Je sais parfaitement que si elle peut me pardonner d'avoir agit ainsi pour ma survie, les autres le feront aussi et c'est tour à tour que je les regarde avec mon air profondément désolée avant de revenir sur la vieille femme.

" Je ne pensais pas que quelqu'un serait blessé... "

______En réalité j'étais certaine que quelqu'un le serait, mais pas aussi rapidement... Tout en agissant de la sorte je ne perds pas de vue notre objectif et chaque regard que je pose sur nos cibles me permet de les analyser un peu mieux. Tous sont terrifiés, cela se voit parfaitement ! Les femmes du groupes ne devraient pas poser de problèmes après la démonstration de mon Mentor du jour, mais d'autres sont au moins autant terrifié qu'en colère et prêt à en découdre, je le sens au travers de la Force ! Trois de ce qui semblent être les frères de la jeune fille m'ayant accueilli se regardent entre eux discrètement, alors qu'un des hommes plus âgé leur fait subtilement signe d'attendre. Veut il s'assurer de la teneur de la discussion avant de lancer un assaut ?

______Pour ma part, je me prépare à agir si jamais ils décident à s'en prendre au Seigneur Oduim, mais pour le moment les cartes sont dans la main du Seigneur Sith...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darth Odium
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
avatar


Nombre de messages : 156
Âge du perso : 60 ans
Race : chagrien

Feuille de personnage
Activité actuelle: Siège au Conseil / Complote
HP:
97/110  (97/110)
PF:
67/100  (67/100)

MessageSujet: Re: [mission] Sur la piste du Sansanna - Darth Odium et Ysanne Ha'mi   Ven 16 Déc 2016 - 12:17

Ysanne avait continué à ternir son rôle. Elle s’était recroquevillée comme une enfant quand il était apparu, quand il avait fait du mal à la femme qui gisait à terre. Sa réaction le surprit un peu. Il s’était imaginé qu’elle reprendrait son attitude de jeune apprentie à la première occasion. Odium n’avait jamais vraiment joué le pleurnicheur dans sa pourtant longue existence. Fut un temps, il ne jouait à rien. Plus jeune il manquait de subtilité, il fallait l’admettre. Mais sa blessure l’avait profondément changé. Il était toujours retors comme les Sith savaient l’être, mais il avait perdu cette brutalité primaire qui l’avait accompagnée lorsqu’il était un fin bretteur. Parfois, ce temps-là lui semblait appartenir à une autre existence.

Le chagrien jugea qu’il n’avait pas été clair avec Ysanne mais il aimait l’exercice ainsi. Ce type de mission n’était pas trop complexe pour la protégée de l’Impératrice puisse s’en sortir avec ingéniosité. Elle saurait se rendre utile au moment le plus opportun, pensait le seigneur Sith. Il devait se concentrer sur les contrebandiers. Si certains s’étaient fait un bon paquet de crédits seraient tentés de recommencer leur manège. Même si les responsables à la tête avaient été éliminés, il était possible que d’autres viennent les remplacer. Solidifier les bases de l’Empire… Solidifier les bases de l’Empire… Les autres membres de la famille jetèrent un regard déboussolé à la jeune apprentie, ne sachant visiblement la considérer.

Un homme prit son courage à deux mains. La peau brune, le visage tanné par le sable et le soleil, il ressemblait comme deux gouttes d’eau à Ashiik. Odium feuilleta mentalement les dossiers qu’il avait épluchés quelques heures plus tôt. Olitan était l’un des fils les plus âgés du feu vieil homme. L’imposant chagrien se demanda si la petite famille avait conscience que leur patriarche avait quitté ce monde par une porte qui n’était pas la plus glorieuse.

Olitan s’avança et parla d’une voix qui trembla un peu au début mais qui s’affirma ensuite lorsqu’il jeta un regard rapide à une femme bien en chair. Sa femme sûrement.

- Seigneur, nous ne comprenons pas la raison de votre présence dans notre humble maisonnée. Nous ne sommes que d’honnêtes travailleurs fidèles à l’Empire depuis bien longtemps. Mon père dirige cette ville…

Odium fixait Olitan tandis que ce dernier tentait d’expliquer. Le Sith se demandait s’il y avait des preuves dans la demeure familiale, mais ce serait sans doute trop stupide, même pour eux. Ils devaient avoir une cache pour la marchandise.

- Votre père a trahi l’Empire et il a déjà subi la sentence adaptée.

« Disons plutôt qu’il se l’ait sagement infligée ».

Un frisson parcourut l’assistance. Il ne faisait au fond que confirmer ce dont ils avaient la vague conscience. Une vieille femme toute ridée, la femme d’Ashiik s’agenouilla et se mit à prier en un dialecte que le chagrien ne comprenait pas. Il était courant que les populations de certaines planètes parlent une langue spécifique et rare en plus du basic. Il laissa la femme à son deuil.

- Il est inutile de mentir. Votre patriarche a déjà avoué la vérité. L’Empire perd une fortune de crédits, il y a sur Ventooine un groupe organisé qui détourne les Epices pour les vendre à leur propre compte.

Une femme plus jeune, d’une vingtaine d’années à peine qu’Odium identifia comme l’une des petites-filles d’Ashiik et probablement fille d’Olitan, se laissa tomber à genoux en lançant un regard terrifié au chagrien.

- Mais nous n’avions plus assez d’argent pour payer la maison et la maladie…

- Silence ! Il s’agit de la fortune de l’Empire, non la vôtre.

Il était vrai qu’en soi, Ashiik et sa famille n’étaient pas ceux qui étaient responsables du plus gros détournement. D’autres membres du conseil s’étaient montrés bien plus gourmands, d’où l’alerte qui avait été donnée. Il était également vrai qu’une fièvre avait touché une bonne partie de la population locale. Petite colonie sans envergure, les remèdes coûtaient chers à approvisionner jusque sur l’insignifiante colonie, les habitants avaient dû payer une fortune pour soigner les malades.

- Apprentie Ha’Mi, au vu de ces dernières informations. Quel vous semble être le châtiment le plus adapté ?

Si Ysanne était appelée à atteindre les hautes sphères de l’Empire, il faudrait également qu’elle développe des capacités de jugement dans des situations complexes. Administrer un territoire ou un groupe ne se faisait pas seulement à la pointe du sabre. L’injustice et la brutalité faisaient naître des rébellions tenaces. Le laxisme et la mollesse encourageaient les comportements nuisibles et irrespectueux et menaçaient tout autant l’équilibre des puissants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysanne Ha'mi
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 285
Âge du perso : 19 ans
Race : Métisse Falleen ~ Arkanienne
Binôme : ~Apprentie de Darth Ynnitach

~Pressentie pendant un temps pour devenir l'apprentie de Darth Valeras

~Ancienne apprentie de Darth Araya (décédé)

Feuille de personnage
Activité actuelle: Chasse le Tuk'ata
HP:
33/71  (33/71)
PF:
60/72  (60/72)

MessageSujet: Re: [mission] Sur la piste du Sansanna - Darth Odium et Ysanne Ha'mi   Lun 26 Déc 2016 - 22:12







______La situation pouvait exploser à n'importe quel moment, mais apparemment tous n'avaient pas envie de se confronter à un Seigneur Sith et Olitan, l'un des fils les plus âgé de l'homme s'étant donné la mort, finit par prendre la parole. Intérieurement je déplore aussitôt l'attitude de l'homme, ce sont des mensonges qui ont conduis son père à mourir dans d’atroces souffrances et il s'imagine que d'autres mensonges vont le sauver, lui et sa famille ? Pourquoi fallait il que les gens soient aussi bêtes ?

______Le Seigneur Odium détruit les quelques espoirs du fils d'Ashiik rapidement, en une simple phrase qui fait naître la terreur parmi la famille, mais le Chagrien ne s’arrête pas là. Ne voulant sans doute pas que la discussion ne s’éternise de trop il appui celle-ci avec une seconde phrase bien plus dure, puisqu'elle dévoile une grande partie de ce qui a motivé notre présence dans ces lieux. L'Empire était au courant pour le trafic d'épice ! L'empire avait des doutes, mais aussi des preuves à présent ! Preuves offerte par Yaen ayant conduit le vieil Ashiik à la mort... Les images du vieil homme s'écroulant devant nous viennent me frapper de plein fouet, chaque détails de la scène étant gravé dans ma mémoire à tout jamais, comme ceux de l'acte impardonnable que j'avais commis par la suite.

______Je peux encore ressentir la sensation du sang éclaboussant mon visage. Je peux sentir cette chaleur repoussante m'ayant envahie, alors que je tuais de sang froid pour la première fois. Cela vient quelque peu me perturber pendant que l'une des plus jeunes femmes de l’assemblée vient plaider la cause de sa famille en vain. L'Empire ne pourra jamais accepter de se faire voler ! C'était sans l'ombre d'un doute l'une des choses les plus graves qui puissent arriver ! C'était de la trahison, n'en avaient ils pas conscience ? La voix du Seigneur Odium vient stopper net les tentatives d'explications de la jeune femme, celui-ci rappelant effectivement à qui appartenait cet argent avant de s'adresser à moi directement...

______Pensait il que la situation était suffisamment sous contrôle pour faire ça ? De toute façon, qu'elle le soit ou non, il est trop tard à présent pour y réfléchir ! Tous ici se connaissent et donc mon rôle de pauvre victime n'a plus lieu d'être, maintenant que le Seigneur Sith m'a appelé par mon véritable nom. Me redressant, je marche jusqu'à lui tout en réfléchissant à sa question incapable de ne pas trouver la question un poil dégradante ! C'était comme si on me demandait de réciter une leçon... Je me sens même pendant un instant devant toute une classe avec un veux professeur pas intéressant me balançant ces questions stupides !

" Alors Ysanne Ha'mi vous avez bien appris votre code de l'impérial ? Non ? Comment ça vous ne savez pas la peine encourue pour quelqu'un ayant choisi de voler le Sabre Laser d'un de ses compagnons ? Vous me décevez Mademoiselle Ha'mi ! "


______Bon... Revenons à nous voorpak ! Le châtiment le plus adapté dans cette situation ? Replongeant mentalement dans les dizaines de dossiers que j'ai lu depuis le début de cette mission, je tente de compiler toutes les informations connues, bénissant ma mémoire à toute épreuve pour me permettre d'avoir une vue d'ensemble de la situation. Pesant le pour et le contre, tout en prenant soin de ne pas oublier les paroles du Seigneur Odium, il ne me faut qu'une poignée de secondes pour avoir une idée de ma réponse, mais par sécurité je choisie de prendre un peu plus de temps afin d'être certaine de ma réponse...

" Je pense que la punition la plus adapté est aussi la plus radicale... Voler l'Empire est un crime puni par la peine de mort et je ne vois rien qui pourrait empêcher cette sentence d'être appliqué... "

______Regardant les membres réunis dans la pièce, je précise ma pensée.

" Vous aviez de multiples façons d'éviter cette peine, mais vous n'avez rien fait pour cela. Au lieu de venir dénoncer les agissements de votre Conseil, vous avez décidé de faire parti de cette trahison... Il vous aurait été facile de venir exposer les manigances de votre Moff au lieu de tomber dedans et d'utiliser vos ressources pour voler l'Empire... La fièvre ayant frappé cette colonie n'excuse rien... En réalité elle est même votre première punition pour avoir tourné le dos à l'Empire... L'Empire prend soin de ces colonies, tout particulièrement de celles qui, comme la votre, lui fournissent son économie. Il aurait suffit que votre Moff vienne parler de votre situation aux Hautes Instances Impériale pour que des médicaments vous soient fournis. Seulement s'il avait agit ainsi, l'Empire aurait découvert vos manigances sans le moindre doute... Vous avez pris une succession de mauvaises décisions et ce depuis fort longtemps. À présent il est temps d'en payer le prix  "


______Par Télépathie, je demande au Seigneur Sith de laisser vivre les enfants, lui expliquant qu'ils ne sont pas en age de comprendre ou de s’opposer aux mauvaises décisions de leurs parents. De plus ils pourraient fournir une main d’œuvre intéressante à l'Empire dans les années à venir...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darth Odium
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
avatar


Nombre de messages : 156
Âge du perso : 60 ans
Race : chagrien

Feuille de personnage
Activité actuelle: Siège au Conseil / Complote
HP:
97/110  (97/110)
PF:
67/100  (67/100)

MessageSujet: Re: [mission] Sur la piste du Sansanna - Darth Odium et Ysanne Ha'mi   Ven 30 Déc 2016 - 21:49

Le chagrien aimait mettre ses élèves face à des dilemmes moraux. En général les apprentis appréciaient moins cette habitude. C’était normal, ils n’étaient que des enfants inconscients que le savoir serait de leur plus grande arme. C’était souvent dans le doute que naissaient les regrets, la traîtrise, la honte et les prises de conscience. Il était important de savoir prendre des décisions sur des questions essentielles, car même le pouvoir le plus minime aboutissait à des prises de décision difficiles.

Implacable enfant qu’Ysanne Ha’Mi. Même pas 20 ans et elle semblait résonner comme si l’Univers n’était pas récupérable. Pas une once de pitié dans sa voix froide et calculée tandis qu’elle exposait les fruits de sa réflexion aussi bien à Odium qu’à la famille réunie dans le salon. Les membres de celle-ci semblaient terrifiés par cette jeune fille à la pâleur angélique qui à l’âge encore de l’innocence s’exprimait avec cruauté. Ou peut-être étaient-ils horrifiés d’avoir laissé entrer dans leur foyer un tel monstre, un démon au visage d’ange ? Les deux sans doute, mais cela n’avait plus vraiment d’importance. La mascarade touchait à sa fin, et ce sûrement plus digne d’une tragédie qu’autre chose.

La logique de la métisse était mécanique, logique… Le chagrien en était certain : Si Ysanne parvenait au terme de sa formation, des inconnus ne pourraient lui faire le coup de la miséricorde ou des larmes. Même si elle avait encore besoin d’être endurcie, le Seigneur pouvait percevoir une fêlure parfois en elle, elle deviendrait aussi insensible qu’un Sith se devait de l’être dans l’exercice de ses fonctions. Elle n’avait pas tort, loin de là. Ces gens avaient abusé de la bonté de l’Empire en pillant les ressources qui revenaient de droit aux Sith.

La décision était prise et les dés jetés. Darth Odium tapota son comlink. La scène sous ses yeux avait pris des goûts d’irréalité. Les traîtres semblaient avoir beaucoup de mal à comprendre ce qui était en train de se passer. Odium cilla quand il sentit le contact mental de la jeune fille. Il n’avait pas dans l’habitude de faire du mal aux enfants sauf extrême nécessité. Les jeunes esprits étaient malléables, ils pouvaient être forgés comme l’on souhaitait. Ils faisaient de bons esclaves, de bons élèves. Qui sait peut-être que l’un d’eux était sensible à la Force et pourrait enrichir les rangs des apprentis Sith. Il faudrait mettre en place des recrutements plus réguliers des potentiels manipulateurs de la Force, rendre l’Empire plus puissant par ce biais. Ils devraient aussi compter sur le nombre pour espérer vaincre et prospérer.

- Soit. Vous avez entendu la jeune fille, ce sera la mort alors.

Les interroger ne serait qu’une perte de temps. La demeure familiale devait bien receler quelques secrets qui seraient bien plus probants que la moindre parole de ces voleurs et menteurs. D’un coup d’œil vif, il vérifia qu’Ysanne était assez éloignée du reste de la famille. Ce n’est pas bien compliqué. Ils s’étaient tous écartés d’elle comme si elle avait été soudainement atteinte d’une maladie particulièrement horrible et contagieuse.

Cela ne se voyait peut-être pas au premier coup d’œil, mais sa faiblesse physique avait provoqué son ermitage. Dans sa solitude il s’était réfugié dans la Force et la Force n’avait fait qu’une avec lui. Ce qu’il avait perdu en Force il l’avait gagné en puissance spirituelle, il était devenu un manipulateur d’une grande capacité. Il ne prétendrait pas qu’il pouvait rivaliser avec la Dame ou sa Main dans ces domaines, il savait leur pouvoir immense. Mais il n’en avait jamais témoigné l’influence réelle.

- Le plus radical des châtiments.

Il leva la main et l’un des hommes tenta de s’élancer, une femme poussa un cri. Cela n’avait duré qu’un instant, il n’aurait su dire qui. Les éclairs jaillirent. Ce n’était pas un pouvoir dont il faisait beaucoup usage. Il manquait un peu de simplicité, il avait quelque chose de terriblement cliché, mais il pouvait être bien utile. Surtout lorsqu’on atteignait la maîtrise nécessaire pour que chaque personne dans un rayon rapproché soit atteinte. Ils jaillirent avec un éclat tel qu’ils éblouirent un instant la salle entière, des cris de douleur résonnèrent brièvement. Les corps tombèrent tous ensemble dans un bruit sourd. C’était un bruit sec. Une vague odeur de brulée régnait dans la pièce. Odium contempla la pièce remplies de corps, ceux qui avaient la face tournée vers le plafond étaient figés dans une expression d’horreur mêlée de surprise.

- Nos collaborateurs ne vont pas tarder à venir débarrasser les corps. Dès demain nous feront passer un communiqué officiel pour prévenir les plus ambitieux du coin de se lancer dans des projets similaires.

La maison avait l’air plutôt grande. Odium sentait une grande terreur venant des étages supérieurs. Les enfants devaient s’inquiéter des bruits étranges qu’ils entendaient. Il faudrait les récupérer. L’autre équipe s’en chargerait également. Il vérifierait plus tard la présence de sensitifs parmi eux. En attendant, une fouille minutieuse des lieux devrait leur apporter des éléments nouveaux pour trouver d’éventuelles caches et/ou d’autres collaborateurs qui pourraient se lancer dans cette lucrative affaire. Le chagrien ne tenait pas à être taxé de négligence.

- Fouillons-donc les lieux. Il doit forcément y avoir des preuves incriminantes qui traînent.

Personne n’était assez parfait ou prudent pour faire disparaître tous leurs vices. Alors un vaste détournement, c’était tout simplement impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysanne Ha'mi
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 285
Âge du perso : 19 ans
Race : Métisse Falleen ~ Arkanienne
Binôme : ~Apprentie de Darth Ynnitach

~Pressentie pendant un temps pour devenir l'apprentie de Darth Valeras

~Ancienne apprentie de Darth Araya (décédé)

Feuille de personnage
Activité actuelle: Chasse le Tuk'ata
HP:
33/71  (33/71)
PF:
60/72  (60/72)

MessageSujet: Re: [mission] Sur la piste du Sansanna - Darth Odium et Ysanne Ha'mi   Mer 25 Jan 2017 - 7:03







______Ce serait donc la mort. Le Seigneur Sith confirmait mes dires et c'est avec une pointe de satisfaction que j’accueille la nouvelle qui, à mes yeux, me rachète en partie d'avoir tuer ce vieil homme sans la permission de mon mentor. Restait à présent interroger chacun d'entre eux afin qu'ils crachent chaque petite parcelle d'information à leur disposition pour essayer de gagner leur survie, un espoir que je savais dors et déjà vain ! La sentence d'un Seigneur Sith n'est pas quelque chose sur laquelle on revient, mais eux ne le savent sans doute pas et il vont tout tenter pour y réchapper ! À vrai dire c'est aussi pour cela que j'ai choisi cette punition...

______Tous la mérites clairement, mais l’énoncer aussi froidement devant eux ne pouvait que les motiver à parler et je m'attends à ce qu'ils commencent à changer d'attitude dès que le Seigneur Sith fera venir les gardes qui vont les prendre en charge ! Ce que je n'avais pas prévu par contre, c'était la réaction du Seigneur Odium qui ne comptait pas interroger qui que ce soit ! Sans doute ne voulait il pas laisser à ces traîtres la moindre chance de nous vendre des couleuvres une nouvelle fois et c'est avec cette idée fermement ancrée dans son esprit qu'il leva une main en direction des membres de la famille rassemblés devant nous.

______Ce geste marque le début d'une situation irréaliste qui me clou sur place, l'imposant Chagrien laissant parler la Force dans une de ses plus impitoyable forme ! Des éclairs se mettent à pleuvoir de sa main levé vers chaque personne nous faisant face, des hurlements de douleurs envahissent la pièce alors que les corps se tordent et se déforment sous les arcs électriques. Incapable de bouger, je regarde les membres de la faille s’effondrer les uns sur les autres prenant conscience que c'était ma décision qui avait entraîné tout cela ! C'était de ma faute si tous venaient de mourir en un claquement de doigt et cette idée m’arrache un haut le cœur qui ne fait que s'amplifier à présent que l'odeur de la chaire brûlée atteint mes narines.

______Les paroles du Seigneur Sith ne m'aide pas vraiment à me sentir mieux et c'est d'un simple hochement de tête que je réponds à ses ordres, avant de m'écarter aussi calmement possible du carnage. Il serait utopique de croire qu'il n'a pas remarquer mon malaise ou bien encore qu'il n'entend pas mes pas précipité vers une poubelle se trouvant là afin que j'y vomisse bruyamment le mélange répugnant qui avait remonté le long de ma gorge pendant qu'il m'expliquait la marche à suivre. Je me doute qu'il va parler de cela avec Darth Ynnitach et j'imagine que je suis loin de gagner des points avec une telle attitude, mais pour ma défense c'est la toute première fois que j'assiste à quelque chose du genre et je ne pense pas que l'on puisse tout simplement regarder ce genre d'acte sans se sentir au moins mal à l'aise......

______Me redressant une fois cette acte pour le moins dégradant effectué, je tente de reprendre mes esprits, plongeant immédiatement dans la Force afin de déceler de potentielles caches secrètes à l'aide du pouvoir de Détection. Les premières choses qui me sautent aux yeux sont les multiples formes vivantes à l'étage juste au dessus de moi et je fais tout mon possible pour ne pas y penser, essayant de me concentrer sur ma tâche, repérant ainsi assez rapidement un loquet électronique dissimulé dans le sol de la pièce où je viens de vomir, mais surtout une sorte de petite charge explosive proche de celui-ci. Sans doute que celle-ci est là pour tuer les curieux et détruire du même coup une partie ou la totalitée de ce qui est caché en dessous du plancher.

" Seigneur Odium, je viens de trouver quelque chose. "

______Attendant l'arrivée du Seigneur Sith, je commence a étudier les diverses options que j'ai avant de lui faire part de ma découverte et du problème que celle-ci pose. Ma première idée était de créer une ouverture dans le sol avec mon Sabre Laser afin d'avoir accès à ce qui était caché là. Que ce soit une simple petite cache de document ou vaste sous sol, peut importait dans le fond, mais a bien y réfléchir cela s'avérait plutôt dangereux... Sans doute que trouver la clé donnant accès à cette cachette était le plus prudent, mais celle-ci pouvait être n'importe où et peut être même loin de cette maison...

" Si l'on force l'accès avec un Sabre Laser il est fort probable que l'engin explosif se déclenche, détruisant sans doute ce qui est caché là. Il faudrait essayer de trouver la clé en espérant pour qu'elle soit ici, à moins que vous ne puissiez contourner le problème ? "


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Darth Odium
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
avatar


Nombre de messages : 156
Âge du perso : 60 ans
Race : chagrien

Feuille de personnage
Activité actuelle: Siège au Conseil / Complote
HP:
97/110  (97/110)
PF:
67/100  (67/100)

MessageSujet: Re: [mission] Sur la piste du Sansanna - Darth Odium et Ysanne Ha'mi   Jeu 17 Aoû 2017 - 20:56

La mort n’avait plus d’effet réel sur Darth Odium depuis bien longtemps. Toute forme d’empathie qu’il avait pu éprouver à un moment de son existence avait été annihilée pour forger le Seigneur Sith qu’il était devenu. Un être froid, impitoyable et doté d’assez d’importance pour sonner le glas des créatures qu’il jugeait d’inférieur. C’est donc sans émotion aucune que le chagrien contemplait les corps calcinés des traîtres qu’il venait d’abattre sans merci. Il n’y avait rien. Ysanne en revanche semblait plus atteinte. Etait-ce sa jeunesse qui la rendait si fragile ? Ou bien sa formation jedi qui lui faisait conserver des traces de faiblesse ? La mâchoire du seigneur Sith se contracta, lui donnant l’air plus menaçant qu’il n’en avait l’habitude. Il faudrait qu’Ysanne s’endurcisse si elle voulait survivre sans l’appui de riches soutiens comme l’Impératrice. Si elle voulait prouver qu’elle avait la force de devenir une Sith à part entière.

Elle exécuta épandant les ordres d’Odium sans un mot de plus et commença à fouiller l’endroit dans un silence pesant. Immobile comme une ombre, le Seigneur Sith gratifia les péons débarqués pour se débarrasser des corps d’un regard sévère. Ces derniers grimacèrent tant l’odeur de chair légèrement brûlée avait envahi l’air, comme un poison tenace et nauséabond. Mais ils avaient l’habitude des cruautés des Sith, qui semblaient passer une bonne partie de leur existence à trouver des moyens sophistiqués de causer la mort à leur entourage.

La voix d’Ysanne, soucieuse, s’éleva. Elle avait trouvé une sorte de cache mais le ton de sa voix alerta un peu Darth Odium. Ce dernier d’approcha à pas mesurés, boitillant légèrement pour rejoindre l’apprentie aux longs cheveux de jais.

- Qu’y a-t-il ? demanda-t-il calmement.

Il se doutait que si secret il y avait, il était protégé. Il doutait cependant de l’intelligence des hommes qui avaient mené à bien ce piège. Odium imaginait mal ce piège d’une grande sophistication. Ysanne lui montra en effet un objet grossier, un explosif avec un détonateur. Il eût un bref sourire. Au moins il avait quelques preuves concrètes pour appuyer que quelque chose de peu recommandable avait eu lieu dans cette vaste et claire demeure. L’engin était très visiblement artisanal. Le chagrien n’avait pas tripoté ce genre d’explosif depuis bien longtemps. Seigneur Sith, son rôle était moins opérationnel que stratégique. Sans compter que sa taille pouvait rendre certains travaux de précision compliqués. En somme, son talent en l’état pour le désamorçage était limité. Il ne restait plus qu’une solution mais Darth Odium en avait déjà une idée pour pousser la jeune Ysanne à travailler plus en avant certaines capacités qui seraient indispensables à faire d’elle une guerrière Sith complète et respectée.

- Il va nous falloir trouver la clé… Nous pouvons supposer qu’il s’agit de traces des envois illégaux d’épices que nous cherchons. Dans ce cas nous devons penser de manière logique.

Si un Sith utilisait souvent la force la plus brute pour assoir sa domination, il y avait quelques situations au sein desquelles il était indispensable de faire preuve d’une certaine finesse. Dans le cas présent, il s’agissait de pouvoir se glisser à la place de quelqu’un, de deviner avec précision comment une personne se serait comportée dans une atmosphère particulière.

- Il ne fait nul doute que la clé a été cachée avec soin, poursuivit Odium avec une voix onctueuse. A ton avis, jeune apprentie, qu’est-ce que les félons ont bien pu faire d’un tel objet qui risquait de les incriminer ?

Ils avaient eu une scène assez complète précédemment qui leur avait donné des indices clairs sur la personnalité des principaux coupables des vols auprès de l’Empire. Etant donné le caractère très sensible des informations qu’ils risquaient de découvrir, il n’était pas si compliqué d’établir des hypothèses valables de l’endroit où serait cachée ladite clé. Ysanne devait également aiguiser ses talents d’enquêtrice de même que ses capacités à faire preuve d’une certaine psychologie. Qui était le plus apte à détenir la clé ? Où l’aurait-il dissimulé ? Quels sont les endroits que les gens pensent habituellement les plus sécurisés pour garder quelque chose qu’ils ne devaient pas perdre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysanne Ha'mi
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 285
Âge du perso : 19 ans
Race : Métisse Falleen ~ Arkanienne
Binôme : ~Apprentie de Darth Ynnitach

~Pressentie pendant un temps pour devenir l'apprentie de Darth Valeras

~Ancienne apprentie de Darth Araya (décédé)

Feuille de personnage
Activité actuelle: Chasse le Tuk'ata
HP:
33/71  (33/71)
PF:
60/72  (60/72)

MessageSujet: Re: [mission] Sur la piste du Sansanna - Darth Odium et Ysanne Ha'mi   Dim 20 Aoû 2017 - 21:53







______Le Seigneur Sith ne met que peu de temps à venir me rejoindre devant ma découverte et c'est avec un sourire qu'il étudia l'objet que je venais de découvrir. Il semblait satisfait de ma performance, mais il ne chercha pas à me féliciter, comme s'il n'avait jamais douté du fait que j'allais trouver quelque chose. Savait il déjà où chercher ? Était-ce un autre test ? L'idée me traverse l'esprit pendant un instant !

______Darth Odium aurait sans doute pu se passer de moi en plusieurs occasions j'imagine, mais à chacune d'elle il m'avait demandé mon avis, forcé de choisir pour lui comme il y a quelques minutes avant qu'il ne tue tout ces gens ! Un sentiment de malaise revient de frapper un instant et c'est en secouant la tête je tente de faire taire ces idées afin de me concentrer à nouveau sur la situation présente me persuadant que s'il n'avait rien dit c'est parce qu'il avait confiance en moi et en mes capacités !

______Le fait que je vienne de découvrir qu'il y avait sans l'ombre d'un doute les preuves que nous recherchions dans cette maison devait me suffire ! Je ne suis plus une pauvre petite Padawan en recherche de reconnaissance et si je veux être une Sith à part entière je dois arrêter de me remettre en doute à chaque fois ! Arrêter d'attendre des félicitations qui n'ont rien à faire là, car cela ne marche pas ainsi chez les Sith !

______Écoutant les consignes du Seigneur Sith, je souris à mon tour lorsqu'il confirme mes soupçons, avant de déglutir en silence devant la nouvelle tache qu'il me confie. Où les traîtres ont ils pu cacher la clé menant à cette cache ? La question semble difficile et c'est avec soin et une certaine fébrilité que je commence à faire la liste des personnes ayant pu cacher la dite clé. En réalité je commence plutôt par faire la liste de ceux qui n'ont pas pu cacher cette clé, car ils n'y avait pas accès.

______ J'élimine les enfants directement, il serait trop risqué de confier celle-ci à des gosses peut importe leur âge. En passant en revu les derniers moments de la famille, j’élimine les femmes du foyer qui n'ont clairement pas les épaules pour faire part du trafic, surtout si l'on prend en compte les quelques réactions qu'elles nous ont offertes ce soir ! À vrai dire elles semblaient même plutôt certaines que ce moment allait arriver tôt ou tard et si elles étaient bel et bien au courant du trafic elles n'en approuvait sans doute aucun de ses aspects...

______Reste les différents hommes de la famille, le vieil Ashiik en tête auquel j'ajoute très rapidement son fils Olitan qui avait pris la place de son père à la tête de la famille, dès que le besoin s'en était fait ressentir. À vrai dire d'après les dossiers que j'ai pu parcourir jusque là ils sont les deux à même d'avoir montré le gros de l’opération et donc sans doute les seuls à connaître l'endroit où se cache la clé ! Donc où cacherait on un objet précieux, particulièrement sensible et dont on ne veux surtout pas perdre la trace ? Un objet potentiellement dangereux qui plus est, car en cas de mauvaise manipulation sur la serrure l'explosion produite pourrait sans doute tuer la personne se tenant là. De plus l'objet ne doit pas tomber en de mauvaises mains puisque capable de détruire toute la famille !

______Construisant un plan mental de la maison, j'en viens rapidement à la conclusion que la clé doit se trouver dans le bureau du vieil homme. C'est sans l'ombre d'un doute la pièce la plus sécurisé pour un tel objet et il est certain qu'une personne de son rang doit avoir un bureau chez lui ! Quittant le Seigneur Odium, je commence à passer dans les différentes pièces à la recherche du bureau en question et c'est une fois à l'étage que j'arrive à le trouver derrière la seule et unique porte verrouillé de la maison. Porte qui ne résister que très peu de temps face à mon Sabre Laser, bien que je prenne soin de ne pas endommager la serrure de peur que celle-ci soit piégée aussi !

______Pénétrant dans le bureau, je me plonge dans la Force une nouvelle fois afin d'éliminer les caches trop évidente en m'aidant du pouvoir de détection. La clé doit être dans une endroit difficile d'accès et en la recherchant de façon conventionnelle je n'ai aucune chance, de plus cette pièce est relativement petite ce qui me permet d'en faire le tour rapidement et de me rendre compte que je me suis probablement trompé puisque je n'arrive pas à découvrir le moindre indice ce qui me met dans une situation délicate.

______Perdant quelque peu mon sang froid, face à la peur de l'échec et à ses conséquences, je commence à mettre le bureau sans dessus dessous ! Les tiroirs sont mes premières cibles, puis les livres avant de passer aux quelques meubles disposés de ci et de là ! Tout y passe, je retourne même les tapis et à chaque mauvaise piste la peur qui s'était emparée de moi commence à se changer en colère, une colère profonde face à ces paysans qui se montrent plus malins que moi ! C'est ici c'est obligatoirement ici ! Comment pourraient ils avoir caché cette clé ailleurs qu'ici ? C'est le seul endroit possible ! C'est sécuritaire, c'est loin des yeux des enfants et sans leur autorisation personne ne peux venir ici !

______Jetant un des derniers objets que je viens d'examiner, j'ai comme une illumination et c'est en courant que je me rends au rez de chaussée. Bousculant les hommes chargés d'évacuer les corps je me stoppe dans le salon à la recherche du cadavre d' Olitan.

"Le corps qui se trouvait là ! Où est le corps qui se trouvait là !

______Fusillant du regard les hommes autour de moi, l'un d'eux me fait aussitôt signe vers l'extérieur et c'est sans attendre que je m'y précipite, m’engouffrant dans le transport où sont disposés les corps afin d'examiner celui d'Olitan. L’adrénaline qui pulse dans mes veines occulte l'odeur et même le fait que j’effectue une tâche pour le moins répugnante, en déshabillant un cadavre en partie calciné. En réalité tout cela ne me rattrape que quelques secondes après que mes yeux ne se soient posés sur ce qui semble être le code d'une clé d’accès gravé à même la peau...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [mission] Sur la piste du Sansanna - Darth Odium et Ysanne Ha'mi   

Revenir en haut Aller en bas
 

[mission] Sur la piste du Sansanna - Darth Odium et Ysanne Ha'mi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Espace :: Espace Intersidéral-