Le RPG Star Wars par forum // Qualité RP, intrigues & évolution... Immergez-vous !
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Duel à l'amiable (PV Myir Alshain & Eerhia Aiarohk)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Syn Kieffer
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 454
Âge du perso : 25 ans
Race : Humain (Naboo)
Binôme : Apprenti de Darth Noctis

Feuille de personnage
Activité actuelle: Remet à nouveau le pied à l'étrier
HP:
4/76  (4/76)
PF:
22/64  (22/64)

MessageSujet: Duel à l'amiable (PV Myir Alshain & Eerhia Aiarohk)   Mar 24 Nov 2015 - 16:46

Syn avait marqué son grand retour à l'académie. Cette même académie qui l'avait vu devenir un Sith accompli, cette académie qui l'avait vu grandir, mûrir, changé, être perverti. Cette même académie qui l'avait vu prendre sous son aile un jeune orphelin, le traiter en frère, et cette même académie qui avait vu mourir ce dernier. Cette terre qui connaissait tout de l'apprenti, ses adversaires, ses alliés, ses forces et ses faiblesses.
Seulement, son retour était accompagné de changements. Les nouvelles lois mises en vigueur par Darth Laduim avait considérablement fait évoluer la situation. En effet, si les tueries qui, quelques semaines encore auparavant étaient monnaie courante avaient été prohibées, il n'était pas rare de voir un apprenti, surtout les plus jeunes ou les plus isolés, se faire passer à tabac au détour d'un couloir. Si l'impardonnable était interdit, la bêtise et la violence n'avait pas disparu de l'endroit, loin s'en fallait.

Si Syn se réjouissait de cette nouvelle forme de violence, c'était pour deux raisons. La première, c'était qu'il pourrait passer ses nerfs sur les premières brutes trop agressives qu'il croiserait. En effet, son physique peu imposant en faisait une proie de choix pour les grands courageux de l'académie, sauf que cette apparence banale dissimulait une force physique à faire pâlir plus d'un opposant. Ensuite, l'assassin voulait être prêt à se lancer dans sa grande traque aux rebelles, et pour cela, quoi de mieux que de s'entraîner avec des adversaires plus forts qui ne risqueraient pas de lui arracher la tête au cours d'un combat à l'amiable ?

Ainsi, les jours défilèrent au rythme des combats, que Syn affectionnait particulièrement mener aux poings. Et par poing, il entendait les gantelets de fer qui ornait ses membres jusqu'au bout des ongles et qui avaient la fâcheuse tendance de laisser de profonds hématomes dans le visage de ses victimes. Cependant, comme toujours, user de la violence sur ceux qui ne le méritaient pas horrifiait l'apprenti. Il adorait particulièrement arrêter le lynchage de certains jeunes pour passer à tabac leurs agresseurs.
La rumeur courut bientôt qu'il était de retour plus redoutable que jamais, et les agressions cessèrent un peu dans les environs de sa chambre. Certains ne se rappelaient que trop bien du nombre de victimes de l'apprenti du temps où les tueries étaient autorisées. Mieux valait ne pas le pousser dans ses derniers retranchements. Cette rumeur plut beaucoup à l'apprenti. Il était en âge de monter en grade, il commençait à apprécier sa nouvelle influence.
Il redoubla d'efforts, espérant attirer un adversaire de valeur. Peut-être un guerrier de l'académie viendrait-il en personne le recadrer ? S'imposer à son tour ? Avec les dernières arrivées dont l'apprenti avait entendu parler, cela n'avait rien d'impossible. Un duel de bretteurs, voilà qui le réjouirait beaucoup !

Ce jour là, il attendit que le jour décline derrière les immenses dunes de sable de la planète rouge pour finalement quitter sa chambre, après avoir passer la journée à méditer. Il aimait calmer ainsi son sang chaud parfois. Cela lui vidait l'esprit, lui permettait de réfléchir.
Ainsi, il s'installa dans une vaste salle dédiée aux entraînements au sabre. Il répéta quelques mouvements machinalement, s'échauffant ainsi, tout en espérant qu'un adversaire de valeur franchisse le seuil de la pièce.
Son vœu fut finalement exaucé quand il vit entrer un twi'lek à la peau bleue, visiblement plus âgée que lui, faire son entrée dans la salle. Ne daignant lui accorder un regard, toujours méticuleusement concentré sur les mouvements que décrivaient son sabre dans l'air, il l'interpella :

-Bonsoir Madame, que faites-vous ici ?

Cessant brusquement d'agiter son arme, il se tourna vers cette dernière, dissimulant sous son casque d'acier aux contours grossiers un large sourire. Il poursuivit alors d'un ton narquois :

-Me feriez-vous l'honneur d'une danse ?


Dernière édition par Syn Kieffer le Jeu 26 Nov 2015 - 17:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myir Alshain
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 285
Âge du perso : 39 ans
Race : Twi''Lek

Feuille de personnage
Activité actuelle: En cavale !
HP:
95/95  (95/95)
PF:
13/78  (13/78)

MessageSujet: Re: Duel à l'amiable (PV Myir Alshain & Eerhia Aiarohk)   Jeu 26 Nov 2015 - 12:42

Myir avait mis quelques temps à se remettre pleinement des entrevues avec Darth Odium et Darth Calliope, les deux pontes de l’Académie qu’elle avait choisi pour se mettre en valeur dans la hiérarchie Sith. Bien sûr, ces rencontres avaient été hautement fructueuses, lui permettant de se positionner plus aisément parmi les jeunes gens en phase d’apprentissage, moins avancés qu’elle, tout en lui donnant une voie d’entraînement pour bâtir la suite de sa carrière.

Carrière. Le mot avait eu une importance longtemps auparavant, lorsque jeune padawan elle souhaitait ardemment devenir un Chevalier Jedi à la renommée galactique. Bien sûr, elle avait réussi ses épreuves avec succès, mais elle n’avait jamais obtenu la reconnaissance tant souhaitée, si bien qu’elle avait peu à peu oublié ses rêves de gloire pour se concentrer sur l’instant présent. Aujourd’hui, pourtant, elle s’était remise à rêver d’élévation parmi les siens, qui désormais étaient les adeptes du côté obscur.
L’entraînement était ainsi redevenu une priorité absolue. Il ne s’agissait pas tant de se battre que d’apprendre à combiner plus pertinemment la Force et le combat, ainsi que de développer cette mystérieuse nouvelle possibilité qu’était l’utilisation de la télékinésie pour étrangler autrui ou oppresser des organes. Darth Odium lui avait fait une délicate démonstration, qui la motivait pour parvenir à atteindre ce niveau de maîtrise, un jour. Le Chagrien verrait de ses yeux que Myir ne lésinait pas sur les moyens, et qu’elle parvenait toujours à ses objectifs, peu importait le temps que cela prendrait.

Comme chaque matin, elle avait récupéré ses vêtements accrochés sur un fil tendu au travers de sa petite cellule. Ces maigres effets, qu’elle lavait chaque soir avant de dormir, constituaient l’une de ses seules possessions, et elle en prenait un soin méticuleux car il constituait l’un de ses principaux outils de travail. Sa tenue d’entraînement était sombre, avait certainement appartenu à une autre recrue avant elle, mais elle s’en fichait. Les objets n’avaient pour elle aucune valeur sentimentale, seulement une valeur pratique. Après avoir ingurgité une barre énergétique, elle avait en outre enveloppé ses lekkus dans des bandes de tissu d’une couleur crème, mais qui avaient viré au marron à l’usure. Ainsi parée, elle s’était ensuite glissé dans les couloirs de l’Académie à l’aube. Ils étaient encore vide, et elle espérait bien sûr pouvoir s’entraîner seule quelques temps avant que les tapis d’entraînement ne fussent accaparés par les plus jeunes… et surtout les plus bruyants, qui perturbaient sa concentration.

Lorsqu’elle se glissa dans la première salle, toutefois, un individu plus matinal qu’elle y effectuait déjà de grands mouvements de son sabre couleur sang. Elle entra sans bruit mais il perçut visiblement sa présence puisqu’il l’interpela. Avant de répondre, Myir s’avança doucement, désireuse de savoir à qui elle avait affaire avant de se lancer dans une… danse.

Sa voix trahissait sa jeunesse, tout autant que ses propos provocateurs. Son masque d’acier ne pouvait dissimuler cela, et elle soupçonna immédiatement les gantelets en métal comme voués à impressionner l’adversaire pour compenser cette jeunesse et cette inexpérience. Que risquait-elle, après tout… Une défaite ? Et alors, l’on n’apprenait rien par la victoire. Le duel pourrait leur apporter soit à l’un, soit à l’autre. Si elle le dominait, elle pourrait peut-être même s’en servir comme cobaye pour s’entraîner à l’étouffement…

Lentement, le visage sérieux et fermé, Myir finit par sortir le sabre laser de son étui à sa ceinture. Elle ne l’alluma pas immédiatement, toutefois, même si l’humain en face d’elle faisait virevolter sa propre lame avec aisance. Elle conserva sa distance.

- Je suis là pour les mêmes raisons que vous, probablement,
finit-elle par répondre. Quant à vous accorder une danse… N’avez-vous pas peur que ce soit déséquilibré ? Vous me paraissez… Bien jeune.

Bien évidemment, la remarque se voulait tout aussi provocatrice que l’ironie qu’avait utilisée le jeune homme en l’interrogeant. En réalité, Myir n’avait aucune idée des capacités de cet adversaire potentiel. Etait-il à sa hauteur, ou bien n’était-il doué que pour donner des apparences ? Elle avait remarqué que ses gestes étaient maîtrisés pendant ses mouvements d’échauffements, mais cela ne suffisait pas pour évaluer son niveau de dangerosité.

Myir prit le temps de s’étirer, de malaxer ses poignets, d’effectuer quelques mouvements pour échauffer ses muscles froids après cette longue nuit. Les propos de Darth Odium résonnaient encore clairement dans son esprit : Vous êtes d'une autre trempe, Myir. Vous méritez mieux que l'ordre…

Au moment où la Twi’lek releva les yeux vers l’inconnu, un son leur parvint de la porte opposée à sa position. Une silhouette venait elle aussi de s’introduire dans la pièce. Jeune, encore une fois, sans surprise. Myir eut un sourire.

- Voilà qui me semblerait plus équilibré…




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eerhia Aiarohk
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 359
Âge du perso : 24 ans
Race : Arkanienne
Binôme : Apprentie de Darth Riakath (Isobel Takan).

Amante du défunt Noval Artyss alias Darth Araya.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
8/78  (8/78)
PF:
27/72  (27/72)

MessageSujet: Re: Duel à l'amiable (PV Myir Alshain & Eerhia Aiarohk)   Dim 13 Déc 2015 - 22:52


Refaire surface et parvenir à se faire de nouveau accepter par ceux pensant que vous avez trahis n’est clairement pas aisé. Pourtant, j’y étais à peu près parvenue sans réellement comprendre comment. Sans doute la Dame Noire avait-elle veillé à ce que tel soit le cas. Ce qui avait le plus importé pour moi, c’était qu’Isobel puisse enfin comprendre qu’elle pouvait avoir pleinement confiance en moi, que je n’étais pas un élément qui risquait de lui faire faux bon. En résumé, que j’étais loyale envers elle ainsi qu’en les préceptes obscurs qu’elle défend. Notre périple sur Ziost puis Ilum m’avait totalement converti à sa cause, moi qui étais déjà convaincue de l’être depuis bien longtemps. Je ressortais changée de cette expérience qui m’avait profondément atteint psychologiquement. Avez-vous déjà dû méditer de longues minutes au contact direct de la Force pure et obscure sans aucun moyen de vous soustraire à son flot nourrissant et envoûtant ? Je suis désormais à même de pouvoir vous affirmer que l’on ne ressort pas indemne de ce genre d’expérience. Isobel m’avait invité –pour ne pas dire forcer- à m’abreuver de cette brume corruptrice pendant de longs instants, et je comprenais désormais pourquoi. En agissant de la sorte, elle m’avait modelé. Elle s’était assurée que je ne puisse revenir en arrière, que je ne puisse abandonner l’obscurité qui m’étreint désormais en apposant un imposant verrou sur mon esprit. De fait, sans doute s’était-elle assurée der ma loyauté pour un bon moment…

Mon retour sur Dormund Kaas et le reste des mondes Sith avait sans doute été facilité par cette proximité avec l’obscurité profonde, mais c’était un détail de mon retour sur lequel je ne m’étais pas réellement attardée. J’avais au contraire préféré parfaire le contrôle que je pouvais avoir sur mon esprit, ma façon d’agir pour mieux la modeler et ainsi parfaire la personnalité du second personnage que j’incarnais lorsque c’était nécessaire. J’avais également profité des longues périodes de temps libre pour tenter d’améliorer ma maitrise toute relative du combat à deux sabres, chose que j’avais commencé à appréhender lors de mon exil aux côtés d’Isobel, alias Darth Riakath. C’était un style attirant et qui offrait une certaine supériorité sur une bonne partie de mes futurs adversaires potentiels. A cela venait également s’ajouter la possibilité de parfaire mes rôles. Oui, j’en étais persuadée, le combat à deux sabres était une chose que je devais perfectionner pour en améliorer mon expertise.

Hélas, je ne pouvais pas passer tout mon temps sur Dromund Kaas, aux côtés d’Isobel. Non, cette dernière préférait parfois m’envoyer sur Korriban. Sans doute était-ce là des piqures de rappel visant à me rappeler ma simple condition. Je n’en restais pas moins l’apprentie de la Main de l’Impératrice. Je n’étais n’importe lequel de ces apprentis en soif de pouvoir. Je le possédais déjà, du moins en partie ! Enfin bref, tout cela pour dire que je m’exerçais donc également sur Korriban, là où il n’était plus autorisé de massacrer à souhait. C’était une bonne chose, je ne le répèterais jamais assez. Les Sith pouvaient désormais s’épanouir de nouveau sans détruire inexorablement une main d’œuvre potentielle à l’état de tas de cadavres fumant pour la simple raison qu’ils étaient « trop faibles » pour rejoindre notre grande famille. Il y avait tant de possibilités !
Zora n’avait réellement pas réfléchi en affirmant qu’agir de la sorte revenait à abandonner nos grands principes et nos valeurs séculaires. Bref, chacun ses idées.

Depuis mon arrivée sur Korriban quelques jours plus tôt, je me rendais dans le centre d’entrainement pour tenter de parfaire mes mouvements à deux armes. D’ordinaire, je m’entrainais seule ou bien au milieu d’esclaves servant d’éventails pour mes tentatives. D’ailleurs, je venais généralement à des heures où j’avais peu de chance de croiser du monde. Hélas, je n’avais pu m’exercer au créneau habituel après une journée passée à traquer je ne sais combien d’animaux sauvages dans les déserts rocailleux de Korriban, préférant récupérer de ma journée éreintante. De fait, ce n’est que le lendemain matin que je pus reprendre l’habituel rituel. Sauf que je n’étais pas la première sur les lieux.

« Plus équilibré ? » lachais-je à l’intention de la Twi’lek, surprise que j’étais par les paroles que je venais d’intercepter.

Je venais à peine de passer le pas de la porte que l’on m’invitait dans un duel ? Le voyant « piège » s’était immédiatement éclairé dans mon esprit, mais un bref regard et une simple pensée remémorative des paroles actées de Darth Laduim venait effacer toute pensée paranoïaque. Encore que, après avoir reconnu l’individu qui faisait face à la dîte Twi’lek –Twil’ek qui me disait vaguement quelque chose, d’ailleurs-, je me demandais si j’avais bien fait de venir en ce lieux ce jour-ci.

« Attendez, vous voulez que l’on vous affronte, tout les deux ? » demandais-je naïvement, désignant Syn du doigt tout en connaissant déjà la réponse. Evidemment qu’elle voulait que je l’affronte aux côtés de Kieffer. Mais pour tout vous dire, mes derniers souvenirs de ce type n’étaient as très agréables, et encore moins amicaux…

« Bon… Ok, je suis partante seulement si on fixe des limites claires à cet exercice. C’est bien de ça qu’il s’agit, hein ? Un exercice ? »



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syn Kieffer
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 454
Âge du perso : 25 ans
Race : Humain (Naboo)
Binôme : Apprenti de Darth Noctis

Feuille de personnage
Activité actuelle: Remet à nouveau le pied à l'étrier
HP:
4/76  (4/76)
PF:
22/64  (22/64)

MessageSujet: Re: Duel à l'amiable (PV Myir Alshain & Eerhia Aiarohk)   Mer 16 Déc 2015 - 13:31

Les propos de la Twi'Lek attisèrent ma soif de combattre de Syn. La provocation était flagrante, presque grossière. Soit, l'apprenti lui montrerait bientôt de quoi il était capable, il verrait bien si l'arrogante visiteuse était à la hauteur de ses affirmations. Que vaudrait-elle, l'arme à la main ? Le jeune homme avait déjà tenu en respect voire vaincu des Sith de grade supérieur au sien. Mais un nouveau duel remporté contre l'un d'entre eux lui apporterait sûrement un regain de popularité sur le caillou rouge...
Cependant, l'arrivée de l'arkanienne coupa court à cette réflexion, car à peine Syn l'eût reconnu qu'il senti sa main se crisper sur le pommeau de son arme, et les mouvements de celle-ci dans l'air se raidir. L'apprenti aurait reconnu ces traits entre milles : Eerhia Aiarohk... Certainement l'apprentie qu'il avait le plus envie de tailler en pièces dans toute l'académie. Les diverses marques imprimées lâchement par la lame de l'arkanienne sur la peau pâle de Syn le firent soudain souffrir, la douleur se chargeant de lui rappeler toute la honte et la haine qu'il avait déjà ressenti contre cette détestable personne.

-Comme l'on se retrouve Eerhia...

La dernière fois qu'ils s'étaient croisés, elle venait d'assassiner le Cardinal Noir. Ils avaient mené une rapide joute, à laquelle Syn avait mis fin en trahissant son alliée de circonstance, Evengellyne Belluma. Au final, il avait découvert qu'Eerhia avait bel et bien servi le camps de l'Empire en prenant la tête de Darth Jugal, mais cette révélation, et le fait que l'arkanienne ait pu récolter tous les honneurs découlant de cet acte n'avait fait naître en Syn que jalousie et amertume.
De plus, il avait raté une fois de plus l'occasion de prendre sa revanche sur l'apprentie de la Main de L'impératrice. Cela faisait si longtemps qu'il se languissait de ne pouvoir faire payer à l'apprentie son insolence, et que sa main comme son arme vibraient de colère rien qu'à l'évocation du nom de l'arkanienne...

Néanmoins, pourquoi ne pas attendre quelques heures de plus ? Maintenant qu'il l'avait retrouvée, elle ne lui échapperait plus. Pourquoi ne pas se plier aux exigences de la Twi'Lek, puis terrasser l'arkanienne ? Deux victimes d'une telle importance, voilà quelque chose qui saurait mettre le nom de Syn Kieffer au bout des lèvres de beaucoup d'impériaux...
Après tout, il fallait reconnaître que la réputation d'Eerhia n'était pas usurpée. Si elle avait su se faire un nom au sein de l'ordre, c'était grâce à ses quelques aptitudes lui permettant de tirer son épingle du jeu, elle le lui avait prouvé sur Byss. Se servir d'elle pourrait permettre à Syn de remporter facilement un combat contre l'arrogante Twi'Lek.

-Maintenant que tu es là, pourquoi ne pas te rendre utile ?

Il pointa la lame de son arme sur l'impudente Sith qui avait eu l'audace de le provoquer. Il laissa transparaître dans son ton tout l'amusement que lui conférait l'ironie de la situation. Lui et Aiarohk, alliés... La force avait bien d'étranges requêtes...

-Soit, si telle est votre volonté madame, nous vous affronterons ensemble. J'espère pour vous que cette décision est bien réfléchie, vous ne m'avez pas l'air très habituée à Korriban. Il serait triste que vous compreniez certaines choses à vos dépens...

N'attendant pas plus, ne laissant pas même le temps à sa provocation d'opérer sur la Twi'Lek, Syn se jeta sur elle, dans un mouvement simpliste, grossier. Ce bond lui permit nénamoins de combler la distance que les séparait. Il était plus que probable que sa lame soit déviée, voire son coup esquivé, mais dans ce cas, cette première et peu concluante attaque serait une invitation lancée à la Sith plus âgée à riposter. Et elle devrait riposter en sous-estimant une fois de plus son agresseur...

(jet d'agilité pour une attaque au sabre : échec ! Je suis vraiment bon à rien Razz ...)


Dernière édition par Syn Kieffer le Mer 16 Déc 2015 - 14:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4785
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: Duel à l'amiable (PV Myir Alshain & Eerhia Aiarohk)   Mer 16 Déc 2015 - 13:31

Le membre 'Syn Kieffer' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :


Attaque de Syn raté!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myir Alshain
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 285
Âge du perso : 39 ans
Race : Twi''Lek

Feuille de personnage
Activité actuelle: En cavale !
HP:
95/95  (95/95)
PF:
13/78  (13/78)

MessageSujet: Re: Duel à l'amiable (PV Myir Alshain & Eerhia Aiarohk)   Lun 28 Déc 2015 - 16:32

La nouvelle venue était une arkanienne, pâle et élancée, enveloppée de noir. La couleur n’avait décidément pas la côte, à l’Académie. La peau bleue de la Twi’lek détonait tellement qu’elle avait l’impression que le mot JEDI ou ETRANGERE était inscrit en lettres scintillantes sur chaque centimètre carré de peau visible.

- Bien sûr, un exercice,
répéta Myir sans quitter du regard la nouvelle venue. Nous sommes tous les enfants de la Force Obscure, en quelque sorte. Nous ne lui rendrions pas service en nous entretuant au cours de simples entraînements. N’est-ce pas, jeune homme ?

« Eerhia », l’avait appelé l’inconnu en armure. Le fait qu’elle fût de sexe féminin avait retenu l’attention de la Twi’lek. Il fallait reconnaître que les hommes fonçaient souvent tête baissée, convaincus de leur supériorité tant sur le plan physique qu’intellectuel, à tel point qu’être vaincu par le genre opposé les faisait souvent accuser non leur manque d’entraînement ou leur niveau moyen, mais bien toujours la fourberie féminine. Le jeune en armure n’était que l’exemple parfait de ce manque de réflexion, de cette hypothèse selon laquelle il allait vaincre ; parce qu’il était viril, parce qu’il ne supporterait pas l’échec, parce que… Pour mille raisons idiotes.
Les femmes, elles, étaient élevées en termes de limites, voire de soumission. Plus encore au sein de certaines espèces, comme c’était le cas des Twi’lek. Minées par le doute de leur infériorité possible assénée par leur culture, elle devait développer des trésors de sagesse, de prudence, pour survivre dans les milieux dangereux. Et incontournablement, elles agiraient de manière fourbe, renforçant les idées reçues sur leur sexe malhonnête, et ainsi de suite.

Le fait était qu’une femme en devenait souvent plus imprévisible. Celle-ci semblait prudente. Pour une fois que Myir observait un comportement sensé parmi les élèves de l’Académie, cela en était presque déconcertant.
Pendant ce temps, l’inconnu en armure ne se départait pas de son arrogance. Étrange que les Sith eussent tant de difficulté à reconnaître la supériorité de leur hiérarchie. Pourtant, cette fois, Myir savait qu’à deux contre un, il y avait de fortes chances pour qu’elle fût vaincue. Et alors ? C’était par les échecs que l’on apprenait, pas en fanfaronnant comme semblait si bien savoir le faire le jeune homme.

Ce dernier surprit néanmoins la Twi’lek lorsqu’il s’élança brusquement vers elle, comblant la distance qui les séparait l’un de l’autre. Venant de face, la lame rougeoyante de son adversaire jaillit dans un geste grossier, et Myir fut quelque peu déçue d’une approche si simpliste et si peu élégante. Elle l’évita d’un léger bond de côté tandis que sa propre lame surgissait dans la pénombre. Elle la fit virevolter sur son flanc comme pour s’assurer un bouclier invisible entre l’apprenti elle, avant de se remettre en garde, presque sur la pointe des pieds, jouant de sa souplesse.
Pourtant, ses muscles protestèrent, des courbatures subsistant de ces entraînements précédents sur Korriban. Elle s’était imposé un régime sévère, et elle en payait le prix. Mais c’était pour un but plus élevé que battre des apprentis dans une salle d’entraînement : elle devait être la meilleure pour servir au mieux l’Impératrice.

- Vous manquez d’élégance, jeune homme, et d’adresse… A votre âge, une telle attaque ne devrait même pas être envisagée contre l’un de vos aînés.

Contrairement à ce que pouvait penser son adversaire, ces remarques n’étaient en aucun cas vouées à le provoquer, bien que l’effet pût être le même. E qui comptait, c’était que tous deux s’améliorassent : être critique était donc le meilleur moyen d’aider l’inconnu en armure. D’ailleurs, quel était son nom ?

- Comment vous appelle-t-on, d’abord ? Je suis la guerrière Alshain. Je peux vous montrer quelques bottes qui seront plus appropriées pour engager un corps à corps, si vous le voulez…

Comme pour illustrer ses propos, Myir entama un mouvement de côté, tenta une pointe qui n’était qu’une feinte avant de s’accroupir à proximité du jeune homme pour balayer l’air de sa lame en arc de cercle visant à faucher les jambes de son adversaire. Sans attendre que celui-ci esquivât le coup, elle appela la Force à elle pour la protéger, au cas où l’inconnu allait parvenir à lui infliger quelque dégât. Dans le même temps, elle jeta un coup d’œil vers l’arkanienne, pour voir si celle-ci allait se joindre au combat au corps à corps, profitant de leur supériorité numérique pour acculer la Twi’lek, ou bien si elle allait conserver la distance et harceler le duo de pouvoirs obscurs…

(Attaque sur Syn puis Bouclier de Force : échecs. Mais qu'est-ce qu'on est nuls ! xD)



Dernière édition par Myir Alshain le Lun 28 Déc 2015 - 16:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4785
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: Duel à l'amiable (PV Myir Alshain & Eerhia Aiarohk)   Lun 28 Déc 2015 - 16:32

Le membre 'Myir Alshain' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :



Attaque de Myir ratée.

Pouvoir de Myir raté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eerhia Aiarohk
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 359
Âge du perso : 24 ans
Race : Arkanienne
Binôme : Apprentie de Darth Riakath (Isobel Takan).

Amante du défunt Noval Artyss alias Darth Araya.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
8/78  (8/78)
PF:
27/72  (27/72)

MessageSujet: Re: Duel à l'amiable (PV Myir Alshain & Eerhia Aiarohk)   Ven 1 Jan 2016 - 0:14


La patience était dans mes cordes. Je pouvais également me montrer très raisonnable mais il ne fallait pas pousser les choses trop loin. Syn était de ceux qui avaient tendance à franchir les limites, chose qui avait tendance à m’agacer. Autant être sincère, l’Humain n’était clairement pas en honneur de sainteté et je l’aurais bien coupé façon saucisson de bantha si je l’avais pu. Hélas, les règles de l’académie étaient ce qu’elles étaient désormais. Le fait de ne plus pouvoir tuer les apprentis et les acolytes à tour de bras sans raison était d’ailleurs une bonne chose et le Seigneur Laduim avait été avisé de faire appliquer ce genre de règles.

En ce qui concernait la politesse de ce très cher « ami » qu’était Kieffer, je pensais avoir été assez claire sur Byss lorsque j’avais dû l’affronter lui et sa copine Jedi. Je pouvais aussi lui rappeler ce superbe moment passé ensemble lors du cours de Darth Riakath, lorsque j’avais dû le sanctionner pour son manque de lucidité. J’étais pleinement consciente qu’il ne désirait qu’une chose, me passer à tabac. Hélas pour lui, le jour en question n’était pas encore arrivé et je n’hésitais donc pas à lui faire savoir que je ne pouvais pas le voir en holo :

« Personnellement, j’avais espéré ne plus jamais croiser ton horrible trogne, Kieffer.. »

Paf. Une chose de faite. L’Humain était touché et je pouvais donc me concentrer sur la Twi’lek qui semblait bien plus puissante que nous. C’était une chose facile à remarquer, que ce soit par sa posture ou sa stature. Syn se croyait peut-être capable de la vaincre seul, je n’en étais pas si convaincue. A vrai dire, la Twi’lek me disait vaguement quelque chose. Il s‘agissait de souvenirs lointains et j’aurais facilement pu la confondre avec quelqu’un d’autre. Pourtant, elle me semblait quelque peu familière, comme si je l’avais pu la croiser dans un passé que j’avais définitivement mit de côté.

L’entendre dire qu’il s’agissait bien d’un simple entrainement me rassura cependant. Il y avait toujours certains Sith à l’académie qui n’étaient pas d’accord avec Darth Laduim et qui n’hésitait pas à lourdement faire payer l’échec de certains apprentis et j’étais soulagée que la Twi’lek ne soit pas membre de ce comité d’ahuris.

« Vu que nous sommes d’accord sur les termes, je vais participer. Mais pas spécialement pour toi… »

Et paf, deuxième salve. S’il n’a pas compris que je ne suis nullement effrayée par lui, alors c’est qu’il s’agit d’un cas totalement désespéré. Enfin, peut-être l’est-il après tout ? Car bon, oser sous entendre vouloir passer à tabac la Twi’lek sans même connaître son niveau relevait de la stupidité profonde ou bien encore d’une arrogance sans limite. Mais bon,s’il voulait se faire démolir il pouvait très bien charger tout seul dans le tas !

« Tu es un imbécile ou tu le fais exprès ? Il me semble que le Seigneur Laduim a été des plus clairs sur les nouvelles règles de l’Académie et notamment le fait que le droit de mort n’est plus en dehors du Tournoi des Apprentis. Je rejoins donc notre partenaire de danse sur ce point…»

Syn ne tarda pas à passer à l’attaque dans un style purement offensif et brutal et donc quelque peu stupide. Enfin, c’était ce qu’il était, non ? Dans une attaque pareille, l’adversaire avait clairement l’avantage et pouvait, si l’action de l’assaillant était mal effectuée, déporter le combat dans une suite plus favorable pour lui, en se décalant par exemple. C’est ce que j’aurais fait pour me déporter et pouvoir appliquer une pression immédiate sur mon adversaire. Je n’étais cependant pas à la place de la Twi’lek.

Je restais pour ma part stoïque, mon sabre activé en main. Je restais attentive au mouvement de Syn, lequel se révéla purement simpliste et grossier. Je retenais un juron face au gâchis que venait de faire mon partenaire.

«Tu vas te découper tout seul en attaquant comme ça ! » lachais-je avec un certaine amusement avant de me permettre une remarque un peu plus cinglante alors que j’étais prise dans un rire nerveux : « Et dire que a veut jouer les durs ! »

Patiente, j’attendais la contre-attaque de notre adversaire commun d’un œil attentif. Je ne voulais pas rater une ouverture qui risquait de se bientôt se présenter. Voulant offrir une démonstration à mon imbécile de partenaire, la Twi’lek allait donc sans aucun doute l’attaquer et je pourrais donc en profiter pour venir porter mon propre coup. Une chose que la « guerrière Alshain », comme elle s’était présentée, ne tarda pas à faire en partant de côté pour feinte un coup d’estoc et revenir pour balayer les jambes de l’Humain qui me servait d’allié de circonstance pour cet entrainement.



[Sacrifice d'un jet pour parcourir la distance puis jet d'agilité pour une attaque au sabre, lame rouge.]


J’agissais aussitôt. Etant restée volontairement à distance lors de l’ouverture des hostilités par Syn, une chose prévisible de sa part, je parcourais la distance qui me séparait du duo dans un léger arc de cercle, profitant de la fin du mouvement de la Twi’lek pour venir me porter sur son flanc. Mon bras armé s’abattit presque aussitôt dans une frappe diagonale qui visait le bras et le dos de la guerrière qui finissait son mouvement. Je constatais alors mon manque d’entrainement récent. Guère échauffée, encore à froid, mon coup fut trop court et mon mouvement légèrement trop excentré. Ma lame passa donc dans l’air, non sans réchauffer quelque peu les alentours sur son passage.

Je terminais néanmoins mon élan sur la pointe de mes bottes, sur lesquelles je pivotais légèrement pour me repositionner dans une garde qui se voulait défensive dans l’éventualité d’une frappe d’opportunité de notre adversaire suite à cet échec de ma part.



Dernière édition par Eerhia Aiarohk le Ven 1 Jan 2016 - 1:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4785
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: Duel à l'amiable (PV Myir Alshain & Eerhia Aiarohk)   Ven 1 Jan 2016 - 0:14

Le membre 'Eerhia Aiarohk' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :


Jet d'agilité d'Eerhia rate!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syn Kieffer
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 454
Âge du perso : 25 ans
Race : Humain (Naboo)
Binôme : Apprenti de Darth Noctis

Feuille de personnage
Activité actuelle: Remet à nouveau le pied à l'étrier
HP:
4/76  (4/76)
PF:
22/64  (22/64)

MessageSujet: Re: Duel à l'amiable (PV Myir Alshain & Eerhia Aiarohk)   Ven 1 Jan 2016 - 13:02

[HRP : incroyable mais vrai, c'est un trio de bras cassés, je proteste avec nos stats on devrait quand même sortir un coup réussi sérieux ! Razz ]

Syn ressentait déjà un certain amusement, tiré pour une part de son engouement fébrile pour le combat, et d'autre part par son impatience de prouver sa force aux deux Sith qui l'entouraient. Car il devinait chez chacune d'elles une sorte de jugement hâtif contre sa personne. Il avait déjà conscience de l'image qu'Eerhia avait de lui. En même temps, elle ne l'avait pas croisé dans ses meilleurs moments. Sur Byss, la conscience malfaisante qui habitait son esprit l'avait complètement détraqué, et il ne pouvait garder qu'un souvenir amère des phases où il n'était plus tout à fait lui-même.

Les paroles de la Twi'Lek l'intriguèrent. Celle-ci adoptait une attitude étrangement humble, surtout en présence d'apprentis, là où d'autres auraient clairement voulu faire prôner un rapport de force à leur avantage. Mais surtout, c'était son rapport à la force qui intriguait l'apprenti. Les Sith considéraient bien souvent, avec tout l'orgueil qui leur était propre, que la force obscure était leur outil, leur esclave, pas leur parent. Il sciait davantage aux jedis d'adopter une vision à ce point "divine" de la force. Cela ajouté au fait que Syn ne l'avait jamais vu sur Korriban, sa terre d'adoption, le tout couplé avec son teint... l'apprenti nourrissait quelques doutes sur les origines de cette fameuse guerrière.

Mais là n'était pas l'important, car tant qu'une personne servait sous la bannière de l'ordre, pour la cause de l'empire, alors Syn ne porterait nul jugement sur ses origines et son passé. Pour les Sith comme lui, seul comptait le présent et l'avenir, l'ordre n'avait pas à s'encombrer de doutes sur le passé de ses membres.
La lame rouge de la Twi'Lek faillait faucher les jambes de l'apprenti, mais d'un saut, celui-ci évita le coup. Reculant de plusieurs pas, il se mit ainsi à une distance réduite, dans le but de pouvoir observer une ouverture.

-Ne me donnez pas tant de conseils madame, si je puis me permettre, concentrez-vous davantage sur vos propres attaques ! Il serait indigne de votre rang que de ne pas parvenir à vaincre deux apprentis...

Le ton arrogant dont Syn ne se séparait pas visait à pousser son opposante dans ses derniers retranchements. Certainement était-elle plus douée qu'elle ne le laissait paraître, et l'apprenti était impatient de pouvoir croiser le fer avec un adversaire des plus coriaces.

Il ignora les sermons d'Eerhia, et préféra plutôt observer son offensive, qui, elle aussi, avorta. Décidément, voilà un début d'affrontement qui laissait le jeune homme sur sa faim. Pour l'instant, il n'avait pas encore pu se mettre sous la dent la violence et l'expertise qu'il avait tant hâte de pouvoir observer.
Cependant, fait intéressant, il avait cru comprendre que la guerrière commençait déjà à plus ou moins le sous-estimer. Désireux de la tromper, et profitant du fait que le combat était encore plutôt lent et peu difficile, il effectua une nouvelle attaque simple, visant directement la lame rouge de la Twi'Lek, et non son corps. Il recherchait un nouveau contact afin de pouvoir peut-être déceler une faille dans la défense de cette dernière, et pourquoi pas en laisser une à la vue d'Eerhia...

(jet d'agilité pour une attaque au sabre : échec ! ça devient pénible)


Dernière édition par Syn Kieffer le Ven 1 Jan 2016 - 13:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4785
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: Duel à l'amiable (PV Myir Alshain & Eerhia Aiarohk)   Ven 1 Jan 2016 - 13:02

Le membre 'Syn Kieffer' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :


Attaque de Syn raté!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myir Alshain
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 285
Âge du perso : 39 ans
Race : Twi''Lek

Feuille de personnage
Activité actuelle: En cavale !
HP:
95/95  (95/95)
PF:
13/78  (13/78)

MessageSujet: Re: Duel à l'amiable (PV Myir Alshain & Eerhia Aiarohk)   Ven 8 Jan 2016 - 12:25

Visiblement, la dénommée Eerhia n’avait pas l’air d’apprécier grandement l’attitude arrogante du jeune apprenti. Voilà qui leur faisait un point commun. Que valait cette similitude, cependant ? Probablement pas grand-chose. Mais ses paroles retinrent l’attention de la Twi’lek.

Seigneur Laduim… Ce n’était pas la première fois qu’elle entendait ce nom. Elle n’avait pourtant jamais rencontré ce Darth Laduim en personne, quand bien même il semblait être l’un des patrons de l’Académie. Il devait certainement être fort occupé… Myir songea qu’il faudrait qu’elle se renseignât davantage sur lui, et peut-être qu’elle tâchât de se présenter à lui dès que possible. Au moins serait-il informé de ses efforts sous la coupe de Darth Odium, en espérant qu’il n’existât pas de rivalité particulière entre ces deux-là.

L’attaque portée à l’apprenti fut cependant inutile. Ses réflexions déconcentraient la Twi’lek et elle se força à entrer plus en phase avec la Force afin de gagner en rapidité. Pendant ce temps, l’arkanienne les avait rejoints en quelques pas, profitant de sa position extérieure au combat pour entrer dans une position avantageuse pour elle. Heureusement, le coup porté fut aisé à éviter. Presque immédiatement, Kieffer embraya sur une attaque encore une fois très simple que la Twi’lek n’eut aucun mal à parer. Elle échangea quelques passes avec l’apprenti, pivota sur elle-même pour dévier une autre attaque d’Eerhia, puis plongea de côté pour se mettre hors de portée de leurs lames pendant un bref instant.

Des débutants, mais pas totalement inexpérimentés, jugea-t-elle. Leurs attaques avaient beau être peu élaborées, ils faisaient preuve d’une prudence qui démontrait l’expérience de la blessure, de l’échec. Ils étaient entraînés. Peut-être pas suffisamment, et peut-être ne prenaient-ils pas assez de risques, mais ils étaient entraînés.

Si elle se débarrassait de l’un d’eux, il ne serait qu’un jeu d’enfant de mettre l’autre au tapis. Par lequel commencer, alors ? Ses émotions désignaient bien sûr l’humanoïde en armure, qui ne se départait pas de son arrogance. Les émotions étaient les alliées du Sith… quand elles étaient à son service. Myir réserverait plutôt sa colère pour plus tard. Inutile de gaspiller de l’énergie inutilement, ni de se laisser aveugler une vengeance puérile sur un petit humain vaniteux quand brûlait en elle un sentiment plus puissant que tout autre : sa volonté de servir l’Impératrice, d’être reconnue dans son art à travers ses faits d’armes… Son ambition avait bien plus d’importance que de donner des leçons à des avortons qui mourraient peut-être lors de leur première mission sans surveillance.

C’est pourquoi elle ne répondit pas à la provocation de l’apprentie, et pourquoi sa stratégie ne serait pas celle attendue.

Une part d’elle était toujours lumineuse. Elle le savait, Darth Odium le lui avait fait remarquer. Elle faisait encore usage de techniques rarement utilisées par les Sith, mais cette connaissance éclectique ferait la différence vis-à-vis des autres pions de l’Empire, elle en avait la certitude. Conservant son calme, elle fit donc appel à la Force… Un peu comme l’aurait fait un Jedi. Pendant un bref répit dans leurs passes d’armes, la Force enveloppa la Twi’lek de son cocon protecteur, ou du moins était-ce ce qu’elle espérait.

(Activation Bouclier de Force)


Néanmoins, elle n’avait pas le temps de vérifier si son pouvoir fonctionnait correctement. Déjà, les deux apprentis repassaient à l’attaque, la harcelant de leurs lames rougeoyantes. Myir dévia brutalement un coup porté par Kieffer et, profita de l’élan de cette défense, pivota sur elle-même, reportant sa propre lame sur le flan de la jeune arkanienne.

(Attaque sur Eerhia)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4785
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: Duel à l'amiable (PV Myir Alshain & Eerhia Aiarohk)   Ven 8 Jan 2016 - 12:25

Le membre 'Myir Alshain' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :


Jet de sagesse de Myir réussi!

Bouclier de Myir: 15/15.

Myir perd 35 PF. PF de Myir: 38/73.

Attaque de Myir réussie! Eerhia peut se défendre avec un jet d'agilité si elle le désire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eerhia Aiarohk
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 359
Âge du perso : 24 ans
Race : Arkanienne
Binôme : Apprentie de Darth Riakath (Isobel Takan).

Amante du défunt Noval Artyss alias Darth Araya.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
8/78  (8/78)
PF:
27/72  (27/72)

MessageSujet: Re: Duel à l'amiable (PV Myir Alshain & Eerhia Aiarohk)   Lun 11 Jan 2016 - 16:25


Syn était vraiment le dernier des abrutis, ou bien le faisait-il exprès dans un but qu’i m’était encore inconnu ? Sa frappe avait été un échec, tout comme la mienne ou celle de la guerrière Alshain. Les parades des uns et le manque de précision des autres me laissait un peu sur ma faim. J’avais besoin de m’échauffer, de me mettre dans le combat pour me montrer efficace. Il y avait toujours ce temps de chauffe où les adversaires se jaugeaient et montaient en puissance.

Syn avait tenté de foncer tête baissée, sans doute dans l’espoir de parvenir à briser cette période lente et plutôt attentiste du début du combat et ainsi prendre par surprise la Twi’lek. C’était un échec. A trop se précipiter, on pouvait finir par se brûler. Syn n’était pas passé loin de vérifier cette hypothèse. De son côté, la guerrière avait voulu mettre en application ses remarques mais avait échoué à porter le moindre coup dangereux contre l’apprenti en armure. Pour ma part, j’avais sauté sur une opportunité, celle de pouvoir prendre un léger ascendant sur cet affrontement biparti. Hélas, mes coups étaient encore imprécis, je n’étais pas encore dans la fièvre du combat. Il me fallait un peu plus de temps, sans doute.

Je n’étais pas une débutante. J’avais terrassé Darth Jugal, affronté un membre du Conseil Jedi et participé à l’épuration des rebelles Sith sur Byss et Thule, aux côtés de la Dame Noire en personne ! Je n’étais pas n’importe laquelle des apprenties. J’étais l’apprentie de Darth Riakath, désormais connue comme Isobel Takan. Sa véritable appellation. Enfin, plus exactement aux yeux de tous. J’étais l’une des apprenties de Darth Riakath. La nouvelle venue, encore méconnue, n’existait pas réellement. J’incarnais ce second personnage, que j’estimais nécessaire pour brouiller certaines pistes à mon sujet. Je feintais de me sentir menacée, pour préserver le secret. Une nécessité, là encore.

Néanmoins, je n’en oubliais pas mon statut. J’étais une apprentie. Il m’était difficilement concevable de pouvoir vaincre la guerrière Alshain seule à seule dans un combat loyal. En somme, j’étais à l’opposé de Syn, qui se permettait d’être d’une arrogance sans limite face à un adversaire qui pouvait sans doute le terrasser. Plus il parlait et plus j’avais envie de changer de camp pour lui faire face, pour qu’il retienne une nouvelle leçon.

A sa remarque, mon regard s’était porté vers laTwi’lek. Un regard lourd de sens et qui en disait long sur mon exaspération. La nouvelle attaque de Syn se révéla être un échec tout aussi cuisant que la première passe et je retenais une remarque assassine à son égard. Repassant à l’attaque, nos armes s’entrechoquèrent à plusieurs reprises avant de nous obliger à prendre de la distance. Je ressenti l’appel dans la Force, tant il me semblait familier. J’avais appris à agir de la sorte il y a de ça quelques années, je avais reconnaître ce genre d’action, bien qu’elle soit altérée par la nouvelle condition de Myir. J’ignorais jusqu’alors qu’elle pouvait être une ancienne Jedi. La fameuse récupérée par Darth Ynnitach sur Byss. A présent, mes doutes sur sa personne s’estompaient.

Nous repassâmes à l’attaque, de concert avec Syn. Visiblement, il n’était peut-être pas totalement stupide. Nous avions besoin de nous coordonner, d’attaquer de concert si nous voulions nous en sortir sans trop de casse. Nos attaques furent contrées, comme je m’y attendais. La Twi’lek avait de l’expérience, bien plus que nous. Néanmoins, je ne m’attendais pas à une riposte aussi vive et rapide de la part de cette dernière. Voyant le sabre rougeoyant de la Sith revenir dans ma direction, je pivotais pour me dégager de l’axe de frappe tout en ramenant mon arme pour venir parer l’attaque.



[Jet d’agilité pour défense contre l’attaque de Myir => Demi-réussite]


Hélas, mon mouvement fut plus lent. Si la lame rougeoyante de mon adversaire se fracassa contre celle alizarine de mon arme, elle finit par glisser pour finir sa course vers ma cuisse, l’effleurement suffisamment pour me faire plier sous la douleur soudaine.

« Aah ! »

Je tombais un genou au sol, alors que je venais m’accaparer de ce ressenti. D’un geste réflexe, je contre-attaquais d’un revers de sabre en direction des jambes de la Twi’lek. Elle m’avait touché, certes, mais je ne comptais pas la laisser s’en sortir à si bon compte. Le coup à peine administré, je roulais sur le côté pour me placer à une distance que j’estimais hors de portée pour m’offrir le temps de me redresser.



[Jet d'agilité pour attaque au sabre sur cette chère Myir => Réussite, enfin!]


Dernière édition par Eerhia Aiarohk le Lun 11 Jan 2016 - 16:30, édité 2 fois (Raison : Ajout des résultats des lancés)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4785
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: Duel à l'amiable (PV Myir Alshain & Eerhia Aiarohk)   Lun 11 Jan 2016 - 16:25

Le membre 'Eerhia Aiarohk' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :


Défense d'Eerhia moyennement réussie!

Eerhia: -9 Hp

Attaque d'Eerhira réussie!

Myir peut se défendre avec un jet d'agilité si elle le désire!

Eerhia:
HP: 69/78 PF: 72/72
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syn Kieffer
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 454
Âge du perso : 25 ans
Race : Humain (Naboo)
Binôme : Apprenti de Darth Noctis

Feuille de personnage
Activité actuelle: Remet à nouveau le pied à l'étrier
HP:
4/76  (4/76)
PF:
22/64  (22/64)

MessageSujet: Re: Duel à l'amiable (PV Myir Alshain & Eerhia Aiarohk)   Sam 16 Jan 2016 - 15:00

Syn, dans son expérience martiale, forgée à force de duels répétés dans l'académie, avait acquis une certaine manie de provoquer ses adversaires, tout en ne donnant jamais dans un premier temps le meilleur de lui-même. C'était sa façon de faire, sa signature : pousser son adversaire à faire des erreurs de jugement, avant de le terrasser le plus vite possible. Une façon de vaincre rapide, brutale, brutale. A l'instar de Syn.

Mais cette fois, vaincre ne serait pas aussi simple. L'apprenti avait fini par comprendre qu'il faisait face à un adversaire des plus coriaces. Certainement une combattante chevronnée, puissante, ayant derrière elle des années de pratique. Cela n'était pas si grave, de la force et de la pratique, il en avait à revendre... L'heure était venue de ne plus se contenter de simples parades grossières et d'offensives futiles, le jeune homme allait montrer à cette guerrière Twi'Lek de quelle façon il traitait ses adversaires. Il se fit la promesse de faire mordre la poussière à cette inconnue.

Son ventre se noua sous l'effet de l'adrénaline, et tout son être sembla vibrer d'une nouvelle détermination. La passion du combat l'envahit, froide, contrôlée. Soudainement, Syn s'affranchit de son attitude désinvolte et arrogante. Il reprit brusquement son sérieux, et alors que son ennemie retournait à l'attaque, il bloqua et dévia chacun de ses coups dans des parades élaborées, ne laissant jamais la lame de la Twi'Lek ne serait ce qu’effleurer son armure.

Il finit par attaquer de concert avec Eerhia, leurs armes se suivant au contact de celle de leur ennemie. Si jamais l'apprenti avait su qu'il s'allierait avec celle qui était sans aucun doute sa plus grande rivale de l'ordre...
Néanmoins, comme le jeune Sith avait déjà pu le constater, son alliée de circonstance était elle aussi une fine bretteuse, et donc un appui non négligeable. Autant en profiter.

Syn, après un nouveau coup, marqua un temps d'arrêt. S'écartant de quelque pas par rapport aux deux opposantes, il souhaita prendre un peu de recul, afin de pouvoir se montrer le plus efficace possible. Il lui fallait garder la tête froide, afin de libérer toute sa rage au moment où cela serait le plus propice.
Guettant une ouverture, il put observer la lame de la guerrière toucher Eerhia. Syn songea un instant aux marques imprimées dans sa chair par l'apprentie, et pensa que cela était une maigre mais juste compensation pour sa propre humiliation. Mais l'heure n'était pas à un quelconque désir de vengeance. Avec une mine sérieuse et grave, en totale opposition à sa précédente attitude, Syn analysa la situation.
Non sans une quelconque difficulté, la Twi'Lek avait réussi à faire appel à la force pour s'en recouvrir, comme si elle parvenait à en faire une sorte de bouclier. Un pouvoir que l'apprenti ne pouvait aucunement relier au côté obscur. Tout semblait désigner la Twi'Lek comme une jedi renégate, ou tout du moins une nouvelle arrivante de l'ordre possédant un passé et un lien avec la force plus que douteux... Ce détail créa chez Syn un vrai sentiment de méfiance et une sorte de mépris, comme si le jeune homme fixait une créature repoussante mais néanmoins dangereuse, venimeuse.

Faisant appel à ses pouvoirs, il tendit sa main gauche vers la guerrière, priant que le côté obscur réponde à son appel... ce qu'il fit. Des éclairs bleutés jaillirent des extrémités de ses doigts gantés de fer, se jetant avec violence en direction de la silhouette de la Twi'Lek.
N'attendant pas, l'apprenti se jeta à nouveau dans la mêlée, effectuant un coup d'estoc précis et méthodique, dirigé droit vers le bas ventre de sa cible.

(jet de sagesse & jet d'agilité pour "éclairs de force" et attaque au sabre ==> actions réussies)


Dernière édition par Syn Kieffer le Sam 16 Jan 2016 - 16:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4785
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: Duel à l'amiable (PV Myir Alshain & Eerhia Aiarohk)   Sam 16 Jan 2016 - 15:00

Le membre 'Syn Kieffer' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :


Jet de sagesse de Syn reussi !

Syn: -25 PF

Myir peut se défendre avec un jet de sagesse si elle le désire.

Attaque de Syn réussie!

Myir peut se défendre avec un jet d'agilité si elle le désire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myir Alshain
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 285
Âge du perso : 39 ans
Race : Twi''Lek

Feuille de personnage
Activité actuelle: En cavale !
HP:
95/95  (95/95)
PF:
13/78  (13/78)

MessageSujet: Re: Duel à l'amiable (PV Myir Alshain & Eerhia Aiarohk)   Mar 2 Fév 2016 - 12:41

La Force enveloppait Myir au plus près de son corps, comme une confortable seconde peau dans laquelle elle aimait à se glisser avec élégance. Nul besoin d’armure, lorsque la Force elle-même se chargeait de vous défendre : le bouclier de la guerrière la maintiendrait hors de portée de dégâts trop importants, au moins pour quelques passes.

La protection était d’ailleurs loin d’être futile : les deux apprentis avaient enfin l’intelligence de tenter de se coordonner, et soudain leurs coups se mirent à pleuvoir sur les défenses primaires de la Twi’lek. Celle-ci serra les dents, reconnaissant les failles dans les gestes de ses opposants sans pouvoir les exploiter, faute de temps.
Peut-être avait-elle vu trop gros en s’attaquant à deux ennemis simultanément ? Peut-être, mais apprenait-on autrement, dans la Force ? Non. L’échec vous faisait grandir. Et malgré les bravades ridicules de l’apprenti en armure, elle ne se laisserait pas tuer. Si elle voyait que le combat tournait en sa défaveur, elle prendrait tout simplement la poudre d’escampette.

Pour le moment, cependant, elle tenait le choc. Les lames rouges virevoltaient et s’entrechoquaient de plus en plus rapidement, et Myir fut forcée de reculer à deux reprises. Elle enchaînait les défenses avec patience, attendant son heure. Une ouverture finirait bien par se produire. Il ne faudrait pas rater le coche.

Elle remarqua les progrès du jeune homme, qui avait cessé son attitude provocatrice. Certainement utilisait-il désormais ses ressources pour se concentrer sur le combat. Il savait donc finalement faire preuve d’intelligence. Quant à l’autre, l’arkanienne, elle lui apparaissait finalement plus perverse que lors de sa première attaque. Elle s’engouffrait dans les brèches créées par son allié occasionnel, et sa façon de faire harcelait la Twi’lek. A ce rythme-là, c’était leur endurance à tous trois qui était mise à l’épreuve. Fallait-il attendre que l’un d’eux s’épuisât ? C’était une stratégie, mais pas forcément celle qu’elle souhaitait emprunter, car elle ne la ferait pas spécifiquement progresser.

Alors qu’elle crut voir une faille s’ouvrir dans l’une des attaques du jeune homme, soudain des éclairs jaillirent de sa main gantée. Ce n’était pas une faille involontaire, mais une prise de recul délibérée pour utiliser la Force ! Au même moment, cependant, la dénommée Eerhia attaquait de côté. D’instinct, Myir choisit de se protéger de la lame ennemie plutôt que des éclairs de Force, que son bouclier absorberait sans nul doute efficacement.

(Premier jet : défense de l’attaque d'Eerhia)
(J’encaisse les éclairs de Force)


Dans la foulée, l’apprenti mâle revenait à la charge sans attendre, et Myir redirigea sans attendre son sabre vers lui. Une chance que l’attaque qu’il avait réalisée, plus pour la harceler et la décontenancer que pour la blesser, était relativement grossière, ce qui permit à Myir de repousser la lame rouge assez violemment pour s’en débarrasser l’espace d’une ou deux secondes. Ce n’était pas de trop, puisque déjà l’arkanienne revenait à la charge.

(Second jet : défense de l'attaque de Syn)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4785
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: Duel à l'amiable (PV Myir Alshain & Eerhia Aiarohk)   Mar 2 Fév 2016 - 12:41

Le membre 'Myir Alshain' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :
 


Défense de Myir ratée! Bouclier de Myir : -9

Myir encaisse les éclairs ! Bouclier de Myir : -6

Bouclier de Myir réduit à 0!

Myir : -2 PV!


Myir :

PV : 88/90
PF : 38/73

Défense de Myir réussie!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eerhia Aiarohk
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 359
Âge du perso : 24 ans
Race : Arkanienne
Binôme : Apprentie de Darth Riakath (Isobel Takan).

Amante du défunt Noval Artyss alias Darth Araya.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
8/78  (8/78)
PF:
27/72  (27/72)

MessageSujet: Re: Duel à l'amiable (PV Myir Alshain & Eerhia Aiarohk)   Jeu 11 Fév 2016 - 13:25


Touchée ! Ma frappe réflexe avait fait mouche mais c’était écrasée contre le mur invisible dressé par la Twi’lek. Ma lame avait ripée et je m’étais reculée d’une roulade pour me redresser sur mes appuis. Dans la foulée, Syn avait profité d’une ouverture pour faire usage de la Force contre notre adversaire. Le bouclier de la guerrière chancela et la salve de l’Humain avait finit par le traverser pour venir la frapper directement. L’attaque de Syn n’était pas très puissante mais prouvait que nous pouvions être efficaces si nous agissions de manière coordonnée.

Plus encore, nous parvenions à la placer sur la défensive et nous devions continuer à faire pression sur elle pour l’empêcher de contre-attaquer de manière efficace. Cela signifiait que je devais réellement agir de concert avec Syn, chose qui me répugnait. J’aurais préféré faire volte-face et m’allier à la Togruta pour le terrasser à nouveau et lui rappeler ô combien j’appréciais de le voir ramper à mes pieds plutôt que de se croire mon égal, si ce n’est plus encore. C’était inacceptable !

Je grinçais de dents en voyant l’attaque suivante de mon « partenaire » échouer contre le sabre de notre adversaire bien que j’en jubilais intérieurement. La frappe de Syn m’offrait une nouvelle ouverture et je me déplaçais en diagonale pour me repositionner du côté opposé de manière à nous offrir plus d’options.

Voyant Syn repoussé, je décidais de passer à l’action. Je voulais montrer mes capacités et mettre en valeur mes performances pour mieux me faire respecter. La chose était nécessaire depuis mon retour tant j’avais pu voir des regards vicieux se poser sur ma personne lorsque j’avais débarqué sur Korriban. Je devais faire rappeler la place que je tenais auparavant et celle qui était la mienne désormais. Je n’étais pas n’importe laquelle des Arkaniennes ni n’importe laquelle des apprentis Sith de l’Empire. J’étais l’apprentie de la Main Noire de l’impératrice, j’étais même plus encore !

Fonçant dans la direction de la Tw’ielk, je faisais appel à la Force à mon tour pour la canaliser le long de mon bras, déclenchant une vague télékinésique visant à déstabiliser notre adversaire à la peau bleue.




[ Jet de sagesse pour télékinésie sur Myir ! ]



Je sentais la Force s’échapper et venir happer les appuis de la Twi’lek alors que j’arrivais au contact, ma lame frappant obliquement de haut en bas et de gauche à droite pour me permettre de rester au contact et d’enchainer les frappes pour occuper mon adversaire que je fixais du regard sans faillir.




[ Jet d'agilité pour frappe au sabre sur Myir ! ]



Nos sabres s’entrechoquèrent alors que je cherchais à frapper ses jambes, ma frappes ‘étant révélée plus molle et imprécise que je ne l’avais escompté. Je restais cependant au contact, me reprenant au mieux pour continuer de frapper les flancs de la guerrière pour capter son attention et permettre à cet imbécile de Syn de profiter des ouvertures que j’essayais de lui offrir. Etait-il seulement assez malin pour s’en rendre compte ou bien préfèrerait-il fondre sur la Twi’lek sans réfléchir ?

Je ne voulais prendre le risque de finir découpée par mégarde et je me retirais finalement de mon duel avec la Twi’lek en bloquant sa lame avec la mienne et en sautant de côté pour m’éloigner quelque peu et me préparer à une riposte potentiellement dangereuse de la part de l’ancienne Jedi.



Dernière édition par Eerhia Aiarohk le Jeu 11 Fév 2016 - 13:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4785
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: Duel à l'amiable (PV Myir Alshain & Eerhia Aiarohk)   Jeu 11 Fév 2016 - 13:25

Le membre 'Eerhia Aiarohk' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :


Télékinésie d'Eerhia réussi!

Eerhia: -20 PF

Myir ne pourra jeter qu'un seul dé à son prochain tour!

Attaque d'Eerhia raté!


Eerhia:
HP: 69/78 PF: 52/72

Syn
HP: 76/76 PF:39/64
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syn Kieffer
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 454
Âge du perso : 25 ans
Race : Humain (Naboo)
Binôme : Apprenti de Darth Noctis

Feuille de personnage
Activité actuelle: Remet à nouveau le pied à l'étrier
HP:
4/76  (4/76)
PF:
22/64  (22/64)

MessageSujet: Re: Duel à l'amiable (PV Myir Alshain & Eerhia Aiarohk)   Ven 12 Fév 2016 - 20:31

Petite avance sur la modération:
 

Syn commençait à sentir la tension monter. Non pas dans la salle, mais en lui-même. Il aurait eu envie de subitement se retourner contre son acolyte de circonstances. Car si une personne dans toute l'académie lui devait bien une revanche s'était Eerhia, et rien ne lui aurait fait plus plaisir que de la voir ramper sans ses jambes pour lui échapper, mais hélas, il savait que rien n'étais moins simple. Il savait cette apprentie importante, qui plus est proche de l'impératrice. Et le ressenti de la Dame Noire passait bien avant le sien. Aussi, il ne laisserait pas parler sa bestialité parler tout de suite. Le jour où il serait à niveau égal dans la hiérarchie, ou bien le jour où l'occasion se présenterait, il serait celui qui infligerait à l'arkanienne une défaite si cuisante que le fait de lui laisser la vie serait la pire insulte qu'il pourrait lui faire...

Cependant, force était de constater que son alliée savait combattre, et bien que, à son instar, elle ne fonctionne qu'au ralenti en ce début de combat, il la savait capable de se montrer bien plus efficace. Il espérait néanmoins qu'elle ne tarderait pas trop à se réveiller, sinon les deux apprentis risquaient d'avoir du mal à reprendre le dessus. Et le dessus, Syn le voulait.

Constatant qu'une fois de plus, sa camarade venait d'échouer à atteindre sa cible, l'assassin choisit de faire ce dans quoi il excellait : foncer dans le tas. Un assaut éclair, furtif, mais néanmoins. Il espérait qu'en se défendant, la guerrière laisserait le champs libre à Eerhia, qui pourrait profiter de la diversion ainsi faite.

Syn prit tout l'élan qu'il put, se rua sur sa cible, et lorsqu'il le put, il sauta par dessus celle-ci, sa lame venant frapper d'en haut de façon peu précise la Twi'Lek. Une frappe peu précise, mais qui, il l'espérait, offrirait à l'arkanienne l'occasion de lui montrer ce qu'elle valait. Il n'arrêta pas là sa course, en se réceptionnant plus loin avant de se laisser rouler afin d'établir une nouvelle fois une distance de sécurité entre lui et la guerrière au passé trouble et suspect.

(jet d'agilité pour une attaque au sabre sur Myir)


Dernière édition par Syn Kieffer le Ven 15 Avr 2016 - 13:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4785
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: Duel à l'amiable (PV Myir Alshain & Eerhia Aiarohk)   Ven 12 Fév 2016 - 20:31

Le membre 'Syn Kieffer' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :


Attaque de Syn réussie!

Myir peut se défendre avec un jet d'agilité si elle le souhaite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myir Alshain
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 285
Âge du perso : 39 ans
Race : Twi''Lek

Feuille de personnage
Activité actuelle: En cavale !
HP:
95/95  (95/95)
PF:
13/78  (13/78)

MessageSujet: Re: Duel à l'amiable (PV Myir Alshain & Eerhia Aiarohk)   Mer 24 Fév 2016 - 12:23

L’humain et l’arkanienne alternaient leurs attaques, empêchant Myir de tenter toute botte réellement intéressante pour mieux se protéger de sa lame incandescente. Enfin, ils se mettaient à comprendre que leurs piètres mots ne suffiraient pas à impressionner l’ennemi ou à le divertir : un vrai bretteur n’était jamais pris dans ces jeux idiots. En se taisant et se concentrant sur le combat, les deux apprentis révélaient enfin leur véritable aptitude.

- Enfin, vous vous montrez intelligents, commenta-t-elle avec une pointe de satisfaction, tout en s’écartant prestement de la trajectoire de la lame d’Eerhia, qui balaya le vide.

Myir n’avait pas spécialement l’intention de se transformer en professeur, surtout pas pour des jeunes ingrats. Elle ne l’avait pas fait pour les padawan, elle s’y essaierait encore moins pour des petits rebelles dans leur genre. Toutefois, ils faisaient tous désormais partie de la même maison, et il était important qu’ils fussent performants sur le terrain. Un jour, peut-être, cela leur sauverait la vie face à la République ou aux Jedi. Ils n’en avaient pas conscience, bien sûr, à leur âge…

La Twi’lek dut bondir de nouveau pour éviter une nouvelle attaque, mais elle fut immédiatement déséquilibrée dans sa réception. Surprise d’une telle manœuvre, elle chancela en reculant, tandis que l’Arkanienne plongeait sur elle, toute lame dressée. Trop lentement, cependant, pour mettre en danger Myir qui bloqua l’attaque avec aisance.

- Jolie manœuvre, remarqua la Twi’lek avec un sourire. Très surprenant.

Surtout pour une apprentie restée plutôt en retrait depuis le début du combat. L’Arkanienne dévoilait enfin son jeu, tandis que l’humain en armure revenait à l’assaut.

Cependant, lui aussi lui réservait des surprises, car plutôt que de l’attaquer de front, il virevolta dans les airs en tentant de l’atteindre par le dessus. Repoussant avec violence l’arme d’Eerhia, Myir dressa sa lame au-dessus d’elle pour tenter de dévier l’attaque certes imprécise mais étonnante.

(Je me défends contre l’attaque de Syn)


Si elle parvint à bloquer l’attaque avec aisance, Myir refusa de perdre du temps et surtout d’offrir son corps dressé aux coups potentiels de l’arkanienne, toujours à proximité d’elle. Tandis que l’humain s’écartait rapidement, la soulageant temporairement d’un adversaire peu expérimenté mais ayant bien compris l’intérêt de la harceler d’attaques, Myir se remit en position défensive pour se protéger d’une éventuelle nouvelle tentative de la part d’Eerhia.

Se défendre, encore et encore, jusqu’à pouvoir exploiter une faille. La Twi’lek commençait à trouver le temps long, car cela faisait un petit moment qu’elle guettait l’opportunité de renverser la tendance du combat. Mais elle était patiente. Dans ce genre de danse, il fallait faire preuve de constance et de persévérance…



Dernière édition par Myir Alshain le Mer 24 Fév 2016 - 12:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4785
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: Duel à l'amiable (PV Myir Alshain & Eerhia Aiarohk)   Mer 24 Fév 2016 - 12:23

Le membre 'Myir Alshain' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :


Défense de Myir parfaitement réussie!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Duel à l'amiable (PV Myir Alshain & Eerhia Aiarohk)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Duel à l'amiable (PV Myir Alshain & Eerhia Aiarohk)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force :: Zone RP - Ordre Sith - Korriban :: Académie Sith :: Centre d'Entraînement-