La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 A la poursuite du Mandalorien[ Etiam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ferus Livian
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 137
Âge du perso : 21 ans
Race : Humain (originaire de Naboo)
Binôme : *Ancien Padawan de Luuna Shein

Feuille de personnage
Activité actuelle: /
HP:
75/75  (75/75)
PF:
78/78  (78/78)

MessageSujet: A la poursuite du Mandalorien[ Etiam]   Lun 12 Oct 2015 - 21:27

Onderon.....Tatooine....et maintenant Nar Shaddaa....La traque de ce mandalorien commençait a prendre une tournure désagréable pour le jeune Livian. Alors qu'il avait tous les matériaux pour construire son nouveau son sabre laser, seul le dernier élément manquait.....le cristal. Sur Tatooine notre jeune Livian avait fait la découverte du cristal de Sigil, sa rareté était grande et très recherché dans le système de Sigil , aussi son prix y était des plus titanesque. Ce cristal lui fut voler par le Mandalorien A'denla, du moins il en portait l'armure, et semblait savoir se battre comme ces grands guerriers de jadis. Volé pour le compte d'un Hutt, le vieux mandalorien avait réussit a échappé au jedi jusqu'à Nar Shaddaa. Heureusement pour le jeune Ferus son lien avec le cristal ne s'était semblait pas rompu.



La navette de transport atterissa dans le statioport du dock 047B....Habillé de couleur noir, portant un veston de cuir Corélien, le jedi avait su se procuré un masque des plus pratiques sur Tatooine auprès d'un vendeur. Ce masque avait la capacité d’être rechargé par des capsule d'oxygène afin de pouvoir respiré pendant un temps donné dans l'espace. Son blaster attaché a sa ceinture, le jeune homme n'avait rien de l'allure d'un jedi, mais lorsque l'on doit s'aventuré sur de tel système , il était préférable de ressemblé a n'importe qui.


_________________________________

Une fois arrivé à bon port, le jeune Livian, s'aida instinctivement de la Force pour se guidé à travers les dédales de l'immensité de nar Shaddaa. Sa seule indication était le nom que ce cristal semblait avoir une grande valeur marchande pour le Hutt. Il en avait une bien plus grande pour notre manipulateur de la Force, aussi il sentait déjà d'ici la poisse....arrivé....Comment retrouvé se cristal sans trop attiré l'attention sur lui....et puis surtout quel était le Hutt en question qui avait besoin de ce cristal.

A peine eut-il mit le pied sur le sol que déjà les lumières qui pullulaient dans la ville dévoilait sa complexité....cette planète ressemblait beaucoup a Coruscant, sauf qu'ici sa semblait plus dangereux...mieux valait être sur ses gardes. Par instinct plus qu'autre chose, Ferus se dirigea vers l'une des cantina qui semblait etre l'endroit attitré de tous les contrebandiers et chasseurs de prime. Peut-être aurait-il de la chance de trouvé pour quel Hutt ce mandalorien travaillait, cela ne devait pas courir les rues....


.......

Cantina Band

Il pénétra donc et observa la foule de personne à l'intérieur....comment le retrouvé? le jeune Livian effleura un bouton métalique situé en dessous sur son cou, que son masque se mit a se désactivé pour se réduire automatiquement tout en épousant la forme de son visage....en soi rien de bien exceptionnel, mais cela permit au jeune Naboo de dévoilé son visage, dont la cicatrice lunaire ornait sa joue tel une marqué posé au fer rouge. Un autre détail anodin était cet avant bras gauche ganté entièrement de cuir noir par quelques attaches métallique jusqu'au coude, puisque son bras droit semblait quant à lui laissé à nue. Un bras cybernétique, pour un œil avisé, un manque de style pour un autre. Ses pas le dirigèrent vers le bar central.


"...heu...bonsoir....une bière coréliènne...."

Barman: " Et voila....autre chose?"

"Oui je cherche un chasseur de prime..."

Barman: " Il y a beaucoup de chasseur de prime sur Nar Shaddaa jeune homme....et l'info est pas gratuite si tenté que tu as un nom"

"j'ai un nom mais je doute que cela soit le sien..."

Ferus lui passa discrètement quelques crédits, pour que le barman allonge les informations.

"A'denle...."

Barman: " je connais personne de ce nom là...mais va voir Zirco le Devaronien, il se trouve dans le secteur du marché près de l'arrivage des cargos..."

"...Merci..."

C'est alors que deux individus s'approchèrent doucement de notre jeune Naboo...

Barman: " me remercie pas trop vite...humain.."

"Hm?..."

Les apercevant, notre jeune jedi laissa sa bière sur le comptoir et tenta de se frayé un chemin vers l'une des nombreuse sortie, ou la foule semblait plus dense encore. Il emboita le pas a un client sur la sortie. Une fois dehors il jeta un dernier regard en arrière, mais il fut repéré et les deux individus firent quelques gestuelles avant de se séparé. Le jeune Livian devait échappé a ses deux là et tenté de rejoindre le quartier du marché. Jetant rapidement un coup d’œil dans ses alentours, il activa son casque qui vint alors soudainement se matérialisé sur son visage.

Ferus arriva finalement dans une ruelles sans issue....


"...Merde...."

Eut-il le temps de se retourné que nos compères de tout à l'heure semblait l'avoir retrouvé, mais accompagné de deux autres.

Type 1 : " Tu cherches la mauvaise personne l'humain..."

"....j'en déduit donc que vous savez où se trouve Le Mandalorien que je recherche..."

Type 2 : " Ils nos à chargé de faire prendre congé..."

Tous braquèrent soudainement leur blaster en direction du jeune Naboo. Il ne fallut que quelque seconde pour que notre jedi dégaina son blaster pour tiré sur l'individu situé tout à sa gauche, la suite fut aussi rapide qu'instinctive. De sa main droite il créa une vague de force dans la direction des trois autres qui furent projeté au sol leur faisant perdre leur armes, mais pas avant qu'un des tirs ne vint percuté l'avant gauche cybernétique de notre ancien jedi, faisant éclaté quelques circuit au passage, dévoilant quelques étincelles...mais rien de suffisamment grave pour l'empêché de tenir son blaster.

"Type 1 :" mais qu'est-ce que...argh??"

D'un pas plus sûr et décidé, Ferus s’avança vers celui qui semblait ne pas avoir eté sonné par la vague, sans doute plus robuste que ses compagnons.
Ferus braqua son blaster dans sa direction, le toisant du regard à travers son masque, du haut de sa gabardine coréliènne d'ébène.


"......Où puis-je le trouvé....parle"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etiam Benhult
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
avatar


Nombre de messages : 154
Âge du perso : 40 ans
Race : Drall
Binôme : Personne.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
65/65  (65/65)
PF:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: A la poursuite du Mandalorien[ Etiam]   Mar 13 Oct 2015 - 16:23

L’endroit avait bien changé. Était-ce seulement le bon ? Etiam déambulait pensivement entre les rayonnages croulant de cartons. Dans ses souvenirs, le hangar était sombre, vétuste. L’entrepôt qu’il visitait présentement baignait sous la lumière crue des néons. Un bourdonnement prononcé émanaient des grilles de ventilation ainsi que des chauffages muraux. Ce qui était stocké ici devait nécessité des conditions particulières. À moins que le lieu ne soit tombé aux mains d’un groupe fortuné. Les bottes du Drall cessèrent de crisser sur le sol plastifié. Son regard tomba sur les matricules ornant chaque emballage. Des suites de lettres et de chiffres dépourvus de sens évident. L’espace d’un instant, il fut tenté d’ouvrir un des cartons afin de voir ce qu’il y avait à l’intérieur. Il n’en fit rien. Il n’était pas là pour cela. Puisque la vue du hangar méconnaissable ne lui évoquait rien, il ferma les yeux et se remémora ce que, une vingtaine d’années plus tôt, il lui était arrivé sur Nar Shaddaa. Il était alors le padawan de Rile Ayash. Le traquenard, les retrouvailles avec Gorian... Ce jour avait compté dans sa vie. C’était un de ceux qui lui avait fait prendre la décision de fuir une route qui l’étouffait. Maintenant, qui était-il ? Quelqu’un qui vivait comme bon lui semblait : la Lame d’Or.

« Et toi ! Mains en l’air ! »

Etiam rouvrit les yeux et tourna la tête vers cette voix autoritaire. Un vigil venait de le surprendre et le tenait maintenant en joue avec son blaster. Le Drall n’avait bien sûr pas le droit de se trouver là. Pour autant, il ne s’était pas donné la peine d’être discret.

« Mains en l’air j’ai dit ! Plus vite que ça ! On n’aime pas les fouineurs dans le coin !
- Du calme, il n’y a personne », répondit calmement Etiam tout en exécutant un petit geste fluide de sa main gantée.

Le vigil se troubla sous l’effet de l’injonction mentale. Lorsqu’il retrouva ses esprits, il n’y avait effectivement plus personne dans l’entrepôt. Il pensa alors avoir rêvé.

* * *

Le rugissement des réacteurs d’un grand cargo fit lever la tête d’Etiam. Il distingua l’imposant appareil survoler les immeubles. Au-delà, Nal Hutta se laissait admirer. Quoi qu’il n’y avait pas grand-chose à admirer. Triste décor que celui de la lune des contrebandiers. Si la Lame d’Or y était retourné, c’était pour assister à des enchères clandestines concernant des œuvres d’art. Il était arrivé avec deux jours d’avance. Deux jours à occuper. Le détour par le hangar n’avait été qu’une manière de tuer le temps. Il se remit à marcher, se laissant guider par ses inspirations du moment. Une cantina pour boire et écouter les dernier ragots ? Un bordel pour s’offrir du plaisir ? Un marcher pour lorgner sur des articles insolites ? Il n’avait que l’embarra du choix. Il allait se décider pour une enseigne à la devanture prometteuse lorsqu’un frémissement dans la Force attira son attention. Il s’immobilisa, se concentra... À n’en point douter, il y avait un Jedi ou un Sith dans les parages. Sa curiosité piqué au vif, il ouvrit son esprit à la Force et ce fut désormais cette dernière qui mena ses pas jusqu’aux abords d’une impasse. Il y risqua un regard. Pas de sabre laser en vue. Juste plusieurs personnes qui réglaient leurs comptes à priori. Rien de plus banal en somme. S’étriper dans les ruelles, c’était un véritable sport local. La Lame d’Or n’avait pas l’intention d’intervenir. Il resta tout de même, pour observer, pour écouter, juste parce qu’il en avait envie. Immobile, silencieux, difficile de le remarquer dans l’obscurité. Sa petite silhouette s’était adossé nonchalamment contre un mur. Si d’aventure on le repérait tout de même, on pouvait le prendre pour un gamin humain en combinaison spatiale. Seule la forme étrange de son masque pouvait interpeler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ferus Livian
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 137
Âge du perso : 21 ans
Race : Humain (originaire de Naboo)
Binôme : *Ancien Padawan de Luuna Shein

Feuille de personnage
Activité actuelle: /
HP:
75/75  (75/75)
PF:
78/78  (78/78)

MessageSujet: Re: A la poursuite du Mandalorien[ Etiam]   Dim 18 Oct 2015 - 15:13

Nar Shaddaa...ou petite Coruscant comme elle se faisait souvent nommé. Considérée comme l'un des endroits les plus vivants et les plus dangereux de la galaxie, Nar Shaddaa était un immense paysage urbanisé où tout avait un prix. Dominée par un marché noir pouvant assouvir n'importe quel caprice, Nar Shaddaa était devenue le symbole ultime de la corruption. En surface, les tours exhibaient leurs néons lumineux à perte de vue, aux côtés des palais de plaisance flottants : la richesse s'y étalant plus que n'importe où dans la galaxie. Derrière cette couche de paillettes, barons du crime et émissaires politiques sous couverture magouillaient à l'abri des regards et décidaient de l'avenir des planètes. Et au grand dam de la République galactique ou des Siths, c'est au Cartel des Hutts que revenait le dernier mot.
Nar Shaddaa, là où tout était permis et possible....à condition d'y mettre le prix, et les cristaux du système de Sigil était d'une rareté si grande que son prix était quasi hors norme. Pour notre jedi gris sa valeur n'avait pas de prix et il devait à tout prix retrouvé ce chasseur de prime.


"......Où puis-je le trouvé....parle"

Le cliquetis du blaster de Ferus se fit entendre lorsqu'il tendit celui-ci sur le visage de notre alien. Il n'en fallut pas longtemps pour que l'homme décide de parlé sous la menace d'une arme.

"Il se trouve dans la Zone 131 au marché ..."

Un tir unique et simple dans le crâne de l'individu finalisa la scène quelque peu mouvementé.
Mais alors qu'il s’apprêta à quitter les lieux furtivement, notre jeune naboo sentit quelque chose, un frémissement latent et pourtant présent, comme si....Et pourtant il ne vit qu'un petit être adossé discrètement non loin. Sans doute une impression pensa alors Livian. Il prit soudainement la direction du marché, là où devait se trouvé le "mandalorien". prenant rapidement la poudre d'escampette, il tourna une dernière fois son regard dissimulé à travers son masque vers le Drall. D'un pas élancé et rapide, le jeune jedi se dirigea vers les parkings.


*Bizzare....j'ai comme sentit....non je dois fabulé...*

Ferus ne se priva pour se servir d'un speeder, aidé de la Force il réussit a bidouillé les circuits pour l'enclenché....le temps jouait contre lui, il devait faire vite pur retrouvé ce chasseur de prime.

"....hm?"

Il démarra rapidement et s'engagea sans attendre dans le flux de circulation situé plus bas, pourtant quelque chose semblait le perturbé...Non pas qu'il craignait ce qui allait arrivé par la suite, il avait sentit comme quelque chose, un pressentiment...quelque chose venait de d’effleuré la Force...Étrange se demandait le naboo...mais après tout cela n'était peut-être rien. L'appel du cristal devenant de plus en plus forte, le jedi sentait qu'il le retrouverait bientôt....

.........Il arriva quelques minutes plutard, dans la zone du marché....il y avait de tout...tout ce qu'on voulait trouvé.

Ferus gara son speeder dans une ruelle parallèle à l'avenue principale du marché....maintenant restait a trouvé cette fameuse zone 131. Mais alors qu'il déambulait, guidé par la Force et son lien avec le cristal, il tomba finalement sur le chasseur de prime, celui-ci était occupé a discuté avec des hommes de mains du Hutt pour qui il avait eut la charge de récupérer un cristal de Sigil sans doute. Il y avait trop de monde pour passer à l'action ici. Le jedi qu'il était devait tenté de se rapproché le plus possible.


"...De quoi discutent-ils?"

Finalement Ferus réussit a s’approché sans se faire remarqué, mais étrangement cette même sensation qu'il avait ressentit quelques temps plutôt refit son apparition. Bien qu'il ne pouvait clairement déterminé d'où venait cette sensation, il balaya du regard autour de lui....mais rien....il ne parvenait pas a focalisé son attention sur ce qu'il ressentait, son attention étant pour le moins attiré vers autres chose...le Mandalorian

Finalement il put entendre des brides de conversation entre le mandalorien et ces fameux individus.


Mandalorien A'denle : " J'ai le cristal....."

??? : " Et le jedi ?"

Mandalorian A'denle :"....Il était tenace, il m'a suivit jusqu'ici mais je lui ait réservé un petit accueil"

??? : " Bien Mon Maitre...ne veut pas avoir de jedi dans les pattes....ce cristal n'est pas pour lui mais pour une autre personne....cependant le commanditaire en question est prêt a y mettre le prix...et mon maitre....."

Les différents aléas et le maelstrom de lumière et de bruits ne permirent pas au jeune Livian d'entendre la suite. Mais déjà cela n'augurait rien de bon, puisque apparemment le cristal n'était pas pour les Hutt mais pour une autre personne....qui? Qui pouvait bien avoir besoin de ce cristal ?
La suite ne fut pas bien compliqué, A'denle et les hommes du cartel finirent par se replié vers un endroit plus discret et surtout à l'écart des gens...ils se dirigèrent vers les hangars. Ferus n'avait plus le choix, il devait les suivre et découvrir qui voulait se cristal.
Mais la discrétion du jedi bien que grande ne pouvait échappé au yeux du mandalorien qui semblait toujours sur ses gardes.
Alors que les hommes du cartel et A'Denle se dirigeait vers le hangars, ce dernier se retourna subitement pour dégainé ses deux blasters et tira plusieurs salves en direction de notre naboo, qui n'eut d'autres choix que de plonger pour se protégé.


"Merde...."

A'denle : " .....tu es tenace....jedi..."

Hommes du cartel: " abattez-le toute de suite..."

Ferus n'eut d'autres choix que de répliquer, Il avait su trouvé un endroit pour se protéger grâce a différente caisses de cargo entreposé devant les portes du hangar où se trouvait vraisemblablement un vaisseau spatial...
Livian n'eut d'autre choix que de s'aidé de la Force pour riposté et se redressa pour répondre par lui aussi plusieurs tir de blaster en direction du cartel et du mandalorien qui activa soudainement son jet pack et effectua une barrière de tir en direction de notre avatar, forçant celui-ci à se remettre à l’abri derrières les caisses.

Un des hommes du cartel tenta une approche par les côtés, mais il fut rapidement éjecté par une poussée de force contre le mur avoisinant, notre padawan avait énormément travaillé son pouvoir de la "vague de force". Les hommes du cartel semblait quant à eux revenir en surnombre...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etiam Benhult
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
avatar


Nombre de messages : 154
Âge du perso : 40 ans
Race : Drall
Binôme : Personne.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
65/65  (65/65)
PF:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: A la poursuite du Mandalorien[ Etiam]   Lun 19 Oct 2015 - 13:05


Au royaume de l’ennui, l’agitation est roi. Si Etiam se décida à suivre cette personne qui en cherchait une autre dans la zone 131 du marché, ce fut uniquement pour faire quelque chose de son temps. Peut-être était-il face à une opportunité. Mais une opportunité pour quoi au juste ? L’ignorer faisait partie du sel de l’entreprise. Se jeter dans l’inconnu avait toujours quelque chose de grisant. Seule certitude, l’individu que le Drall avait pris en filature était sensible à la Force. Voilà qui ajoutait un brin de mystère dans cette histoire même si au fond la Lame d’Or se fichait éperdument des activités Jedi et Sith. Ceux-là pouvaient bien s’étriper pour leurs idéaux moisis, grand bien leur fasse !

La zone 131, Etiam connaissait. Il lui fut dès lors facile de s’y rendre sans pour autant devoir mener une course-poursuite fastidieuse. À quoi bon se compliquer la vie ? Une fois sur place, il retrouva l’homme qui avait su susciter son intérêt simplement en comptant sur la Force pour le guider. Il s’arrangea à voir sans être vu, à écouter sans être entendu, demeurant cette petite silhouette discrète perdue dans le décor urbain. Une âme parmi tant d’autres. Une âme qui perçut les bribes de conversation. Ainsi, il était question d’un cristal. Compte tenu du contexte, il supposa qu’il s’agissait d’un cristal de sabre laser, probablement rare sans quoi tout ce cinéma n’aurait aucun sens. Le Drall se demanda s’il pouvait en avoir l’usage. Mais possédant déjà deux sabres, celui construit sur Ilum en tant que padawan qu’il conservait chez lui, à Coruscant, et celui assemblé sur la planète de ses ancêtres qu’il portait actuellement à la ceinture, c’était peu probable. Mais un objet rare était forcément précieux, ce qui suffisait à attiser la convoitise.

Les réflexions d’Etiam furent interrompues par des tirs de blasters. Le Jedi s’était fait voir par un type assez excentrique pour porter une armure Mandalorienne. Cela provoqua la fuite des rares passants qui trainaient dans le coin. Personne n’avait envie de se prendre un tir perdu. La Lame d’Or se contenta d’observer d’un œil critique la technicité des belligérants. Devait-il entrer en scène ? Et si oui, pour quoi faire ? Aider le Jedi ? Aider les mercenaires qui arrivaient désormais en nombre ? Ces derniers n’avaient pas besoin d’aide. Etiam pesa rapidement le pour et le contre. Cette affaire lui plaisait. Son instinct de magouilleur lui soufflait qu’il y avait sans doute moyen de se faire un gros paquet de fric. Et puis un peu d’exercice ne lui ferait pas de mal.

Il s’élança donc. Nul ne le remarqua car il venait de se rendre invisible. Qui pour noter une ondulation de l’air au beau milieu d’une fusillade ? Il progressa penché en deux, se faisant plus petit qu’il ne l’était déjà. Les chances de prendre un tir de blaster étaient plus que mince. Il put donc s’approcher des hommes du cartel sans être inquiété. Une fois au contact, il redevint visible. L’instant d’après, il dégainait son sabre laser. La lame jaune fusa avec ce bourdonnement caractéristique. Encore une seconde et il y eut des hurlements. Le Jedi Gris, d’un seul geste latéral, abattit trois individus. C’était impressionnant mais il n’avait en vérité guère de mérite. Il attaquait un groupe par surprise. Pas besoin d’être un maître pour accomplir ce genre de fourbe prouesse. En revanche, la suite fut autrement plus exigeante. Etiam, tel un funeste danseur, restait au beau milieux des mercenaires, là où personne ne pouvait le viser sans risque de toucher un camarade. Lui faisait pleuvoir la mort dans une folle successions de rotation. En un rien de temps, il avait supprimé quatre autres existences. La fulgurance de ce traitre assaut poussa les survivants à une retraite précipitée. Le pseudo Mandalorien, alors en vol grâce à son jet-pack, changea de cible pour tirer sur Etiam. Mais il se ravisa rapidement lorsqu’il faillit être touché par ses propres rayons que la Lame d’Or lui renvoyait. Alors, lui-aussi préféra se retirer. Le Drall s’approcha du Jedi, non sans quelques derniers moulinets de sabre, pour la forme.

« Tu as failli te faire buter, gars. Tout ça pour un cristal, ça aurait été un peu con quand même, n’est-ce pas ? »

La voix était calme, douce, ambivalente. Son propriétaire, vêtu d’une combinaison intégrale de pilote, ne laissait rien voir de son apparence véritable. Encore une fois, seule la forme de son masque interpelait. Ainsi que sa petite taille. Une taille d’enfant pour une voix adulte, cela ne collait pas au standard humain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ferus Livian
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 137
Âge du perso : 21 ans
Race : Humain (originaire de Naboo)
Binôme : *Ancien Padawan de Luuna Shein

Feuille de personnage
Activité actuelle: /
HP:
75/75  (75/75)
PF:
78/78  (78/78)

MessageSujet: Re: A la poursuite du Mandalorien[ Etiam]   Dim 25 Oct 2015 - 13:48

Les salves des tirs de blasters fuselaient dans la direction du jeune Livian, qui sans son sabre laser, se trouvait dans une posture qu'il avait du mal à contrôlé. Guidé par son instinct le jedi de naboo se concentra du mieux qu'il pouvait et lorsqu'il sentit la Force filtré suffisamment il expulsa de manière a créer une vague de Force ( de niveau 2) sur une petit groupe de malfrats qui tentèrent de le prendre en tenaille, ceux)ci furent expulsé dans le vide urbain. La main tendu, le jeune Ferus ne put s'empêcher de tourné son regard vers ce bruit qu'il connaissait si bien...

"Un sabre laser"...Il jeta un coup d’œil discret et y aperçu un petite silhouette déferlé une salve de coup sous la forme Ataru, du moins c'est ce qu'il pensait....un jedi....?? ici sur Nar Shaddaa? Il n'en fut pas longtemps pour que celui-ci deviennent la cible prioritaire des hommes du cartel et du mandalorien. La sensation chez ce petit être semblait différente de ceux qu'il avait côtoyé sur Ondéron, son aura semblait être en constance balance; vacillant entre le clair et l'obscur. Sa lame d'un jaune d'orée faisait penser a ces jedi sentinelle, mais il ne semblait pas en être un...


*Un jedi...*

La petite créature pas plus haut qu'un enfant, fit alors fuir le reste des malfrats , ainsi que du Mandalorien qui tenait toujours sur lui le cristal de Sigil......son cristal. Bien que le lien du cristal avec Ferus était grande, le voir s'éloigné ainsi une nouvelle fois, l’agaçait. La petite forme de vie, se dirigea alors vers notre avatar.

« Tu as failli te faire buter, gars. Tout ça pour un cristal, ça aurait été un peu con quand même, n’est-ce pas ? »

"....Je n'ai pas demandé votre aide..aussi je ne sollicite pas vos remarques...."

La réponse était sèche sans être réellement agressives, puisqu'elle était le résultat d'une frustration , le mandalorien avait toujours son cristal, mais paradoxalement il était toujours en vie et ce grâce à ce petit être dont le visage lui était masqué.

"..Mais...Merci...."

Le jeune Naboo remercia finalement le Drall, car au fond il était toujours en vie et il reprendrait la traque de son cristal aidé par la Force. Livian observa son interlocuteur. remettant son blaster en place, il n'avait pas à faire à un humain , il ne pouvait s'agir que d'un alien. Également, vétu de son masque, notre avatar fit le premier pas et activa la désactivation du sien, celui-ci se dématérialisa, dévoilant la forme et le visage du jeune Naboo. Une visage fin et taillé en lame de couteau, une chevelure d'ébène et une cicatrice étrange sur la joue droite qui dessinait une sorte de croisant de lune...pour un œil attentif, cela était la marque d'une extrême brûlure, d'une cautérisation instantané, ......d'un sabre laser.

"...Vous...vous n'êtes pas un jedi...n'est-ce pas?"

Même si l’être en question avait une parfaite maitrise des arts jedis, il ne semblait pas en être un, du moins ne semblait pas affilié à l'Ordre. Un sith, non il l'aurait ressentit...
Puis soudain, le bruit d'un réacteur se fit entendre, et un vaisseau apparut prenant la poudre d'escampette , s’éclipsant dans le vaste horizon de nar Shaddaa pour finalement quitter la planète en question.


"....."

Le jeune jedi qu'il était soupira un grand coup comme déçu, de voir à nouveau ce chasseur de prime l'échappé avec son cristal, mais ce n'était que partie remise, il finirait par récupérer son bien,il en avait une certitude absolue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etiam Benhult
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
l~l~l~l Maître Jedi Gris l~l~l~l
avatar


Nombre de messages : 154
Âge du perso : 40 ans
Race : Drall
Binôme : Personne.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
65/65  (65/65)
PF:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: A la poursuite du Mandalorien[ Etiam]   Jeu 29 Oct 2015 - 13:28


Etiam scruta le visage de l’homme qui lui faisait face jusqu’à ce que son attention soit attirée par le départ d’un vaisseau à proximité. Ainsi, les olibrius, plutôt que de revenir se battre, avait préféré fuir la queue entre les jambes. Envolé le cristal. Envolé l’intérêt de cette intervention. Non que l’individu qu’il venait de rencontrer ne soit pas digne de curiosité, mais le Drall n’était pas venu pour lui.

« Et merde. Moi qui pensait pouvoir m’amuser... C’est raté semble-t-il. »

Il reporta son regard sur le Jedi et, d’un dernier geste, éteignit son sabre qu’il rangea à sa ceinture. L’arme, noire et or, était d’une saisissante élégance. Elle se fondait de surcroît dans la tenue de pilote, pourtant de facture plus ordinaire, mais qui adoptait les mêmes couleurs. Volonté d’esthétisme, encore et toujours.

« Sachez que j’adresse mes remarques à qui je veux. Et ce que je suis ne regarde que moi. »

On lui avait parlé sèchement, il répondait sèchement. Il faillit même tourner les talons et s’en aller, frustré par la perspective gâchée. Avoir un brin d’aventure sur une lune truffée de bandits était-il vraiment trop demander ? S’il avait su, il ne serait pas venu sur place un jour avant la vente aux enchères. Mais tout n’était peut-être pas perdu. La vue du Mandalorien lui revint en mémoire, le poussant à demander :

« Comment ça se fait que t’as pas de sabre laser ? On t’as pas appris que c’était un peu le truc à pas perdre ? Et pourquoi tu poursuis un nostalgique des guerres Mandaloriennes ? Y’a des moyens plus simples pour se trouver des cristaux, y compris des cristaux peu communs. »

Il n’avait toujours pas retiré son masque derrière lequel même ses yeux étaient difficiles à percevoir. Sa voix, quant à elle, était un peu altérée par le filtre à air, participant sans doute à la rendre un brin inamicale. Pour autant, le Drall était resté. Après tout, il ne savait même pas où se rendre, n’ayant rien de prévu, rien qui le pressait donc. Que le Jedi le soule et il s’éclipserait sans plus de cérémonie. Que le Jedi prouve son intérêt et il lui consacrerait peut-être un peu de temps, pour tuer le temps justement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la poursuite du Mandalorien[ Etiam]   

Revenir en haut Aller en bas
 

A la poursuite du Mandalorien[ Etiam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Nar Shaddaa-