La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 "Allo? Ici les renforts, j'écoute?" [pv Emalia puis Lloyd]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jake Darinson
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 311
Âge du perso : 30 ans
Race : Humain
Binôme : Mat' et Lloyd

Feuille de personnage
Activité actuelle: Défonce de l'impérial avec Korgan
HP:
46/98  (46/98)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: "Allo? Ici les renforts, j'écoute?" [pv Emalia puis Lloyd]   Mar 21 Juil 2015 - 17:00



Après la tentative d'assassinat sur Émalia, il y avait eu la tentative d'enlèvement de leurs enfants. C'était le constat d'un certain échec personnel pour Jake.
Il n'avait su protéger les enfant comme il l'aurait dû, et il ressassait cela sans arrêt dans sa grande tête cabossée surmontée d'une touffes de cheveux noirs corbeaux qu'il recoiffa sommairement d'un geste de la main.
Reposant son avant bras sur le rebord de la fenêtre des appartements de sa moitié, la reine d'Ondéron, qui avait réussi à obtenir le poste de ministre, Jake tira longuement sur sa cigarette, l'esprit toujours aussi perdu et aigri.

"Tu vaux vraiment pas un putain de clou Darinson..."

Le mercenaire soupira un nuage de fumée avant d'être sortit de sa rêverie par la vibration de son mini datapad.
Probablement un spam publicitaire pour changer...
Le sortant de la pochette intérieur du veston de son costume noir, il l'activa et fronça vivement les sourcils.
Ça alors... Lloyd... ce bon vieux boucles d'or. Un sourire illumina un instant son visage avant qu'il ne s'éteigne rapidement.
Le jeune homme lui expliquait qu'il avait besoin de lui pour retrouver Mat'.
Lloyd et Mat' hm ! Jake n'avait été témoin de rien mais il était évident que les deux étaient mordus l'un pour l'autre, ça ne faisait même pas un pli... Alors quand un ami avait besoin de lui pour l'aider à retrouver sa dulcinée, Jake n’hésita même pas, lui répondant aussi sec.
Oh ça oui, bien sûr qu'il répondait à l'appel! Ça allait être un peu compliqué avec Émalia, mais Jake savait qu'elle comprendrait ou du moins qu'elle essayerai de le comprendre.
Le mercenaire renvoya donc un message à son ancien coéquipier pour qu'il vienne le récupérer sur Coruscant lui expliquant qu'il se débrouillerait pour lui fournir une autorisation d'atterrir sur la plate forme en haut de la tour où ils résidaient tout les quatre comme une petite famille presque normale.

Jetant finalement sa cigarette par la fenêtre, mégot qui alla atterrir près de 75 étages plus bas dans le cornet de frites d'un besalisk (pour la petite histoire), Jake alla vers le bureau d'Émalia devant lequel il fit un signe de la tête à deux gardes postés pour qu'il le laisse entrer.
Refermant la porte derrière lui il regarda un instant la jeune ministre, le nez plongé sur une tonne de dossiers alors qu'il soupira sans faire de bruit. Rapprocha d'elle il fit le tour de son fauteuil, alors qu'elle n'avait toujours pas levé le nez pour le saluer, rien de grave en soi il savait bien qu'elle était débordée. Penchant par dessus l'épaule d'Émalia, Jake posa sa mains sur la sienne, venant lui glisser à voix basse au creux de l'oreille:

"Tu travailles trop tu le sais ma belle? Je viens me dévouer pour m'assurer de ta pause ! Tu vas finir par te tuer au boulot..."

Déposant un baiser au creux de son cou, le mercenaire se redressa avant de poser ses deux mains sur le bureau réfléchissant à tout ce qu'il avait à lui dire, car oui il avait quelques petites choses à lui dire. Le moment n’était certes pas choisi, peut être se ferait-il même enguirlander mais qu'importe, le mercenaire aimait vivre dangereusement !

Hésitant un instant, regardant toujours silencieusement la toute nouvelle ministre, le jeune homme se demandait bien quelle réaction elle aurait. Bon d'un autre côté il aimait bien ses coups de sang, et il se mentirait en reniant le fait qu'il aimait ça chez elle.
Se retournant et posant finalement ses fesses musclées sur le coin du bureau, Jake la regarda une nouvelle fois. Il préférait attendre un peu avant de lui parler de Lloyd et de Mat', mais il avait d'autre choses à lui dire, des choses importantes.

''J'ai.... plusieurs trucs à te dire... Le premier c'est que je voulais de présenter mes excuses pour pas avoir réussi à protéger les enfants... je suis vraiment un gros nul de première... Je me le serais jamais pardonné s'il leur était arrivé quelque chose....''

Le jeune homme croisa les bras et regarda un instant ses chaussures, comme un garçonnet qui n’était pas fier de ce qu'il avait fait. Remontant son regard une nouvelle fois vers elle il reprit la parole :

''Toi et moi, tu sais, que les journalistes commencent à fourrer leur nez partout... qu'est ce qu'il se passera quand on apprendra que je suis le père d'Ethan ? Ça risque pas de te compromettre ? Toi la reine et moi le.... Le je sais pas trop quoi.... Tu sais que y'a rien qui me ferait plus plaisir que ça soit officiel entre nous deux, mais j'ai l'impression que ça sera jamais le cas. ça devient difficile à supporter de devoir regarder partout à chaque instant pour éviter une photo compromettante, sans parler de ne même pas pouvoir poser ma main ne serais-ce que sur ton épaule....''

Oui tout cela commençait à agacer le mercenaire, les flash les paparazzis. Il savait être discret mais il en avait assez de l’être, est-ce que cela serait une si grande bombe médiatique que ça si la presse découvrait le poteau rose, n’était-il pas une famille à la fin ?

''Je t'aime Lia' je t'aime comme personne, et si c’était à refaire, je le referais sans hesiter. Passer pour une bête de foire dans la grande salle à manger, je grimper une nouvelle fois le mur du palais pour venir te retrouver, et je re-casserai sans hésiter le nez à Geoffrey... de toutes façons c'est qu'un con Geoffrey....''

Le mercenaire la regarda avec un léger sourire. Ah qu'il l'aimait sa reine/ministre ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emalia Kira
¤ Dirigeant ¤
¤ Dirigeant ¤
avatar


Nombre de messages : 497
Âge du perso : 37 ans
Race : Humaine
Binôme : Au lit : Jake Darinson

Feuille de personnage
Activité actuelle: Chancelière Suprême de la République
HP:
64/64  (64/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: "Allo? Ici les renforts, j'écoute?" [pv Emalia puis Lloyd]   Mar 4 Aoû 2015 - 16:03

Tant de choses s’étaient produites récemment que la Reine ne savait plus où donner de la tête. Elle était d’ailleurs moins souveraine aujourd’hui que ministre zélée et mère angoissée. Lorsque Milésya lui avait été rendue, elle avait failli jeter et l’éponge et ne plus se mêler de politique galactique. La petite famille était rentrée sur Ondéron, encore sous le choc des revers qu’elle venait de vivre, et de longs jours sinistres s’étaient écoulés, où Emalia avait vacillé entre frustration colérique et dépression engourdissant son cerveau.
Et puis, tout s’était brutalement enchaîné : la rencontre de la prisonnière, infructueuse et chargée des provocations de Keyiën, sa discussion avec la Jedi Von qui avait de nouveau attiré son attention sur la politique et qui lui avait redonné le courage de reformer une opposition… Et puis la déchéance brutale du Vice-Chancelier, ses accusations, la mort du Chancelier en personne. Et sa nomination au poste de ministre.

Avait-elle hésité à prendre le poste ? Elle avait fait mine de se méfier et d’avoir des conditions, d’être réticente et de leur faire une faveur. Mais en réalité, son cœur avait déjà dit oui. Car c’était une revanche sur la défaite cuisante qu’elle avait essuyé lors des élections : elle allait leur montrer à tous qui était compétente, qui était à même de survivre dans cette fosse aux maalraas.
Très vite, néanmoins, la charge de travail l’avait rattrapée. Il lui avait fallu plusieurs semaines d’adaptation, au cours desquelles elle avait rapidement nommé Shoey, son ancienne conseillère en communication, au poste de Sénatrice d’Ondéron. Elle se sentit presque soulager d’abandonner ce poste. Son peuple comprendrait ce sacrifice : elle restait leur souveraine, et lorsque l’Empire avait menacé de les occuper, même dans un futur lointain, elle était montée au créneau les défendre en personne, jusque dans la Rotonde où elle avait fini par être membre du gouvernement. Le peuple ondéronien devait être fier d’elle. Elle le saurait certainement, si seulement elle avait le temps de consulter la presse locale.
Mais le temps était devenu une denrée rare. Chaque brèche, chaque pause, chaque contretemps devait être exploité au mieux. A cause de l’Empire Sith, les affaires sociales n’étaient pas cœur des discussions dans les médias. Pourtant, il n’empêchait pas que les situations de crise à gérer étaient multiples. La chancelière Von était en outre exigeante, ce qu’Emalia admirait.

Mais ses rares heures de sommeil, la nuit, elle ne trouvait guère de repos. Ses rêveries étaient agitées. En rêve, elle voyait ses enfants s’enfuir, ou Jake lui annoncer qu’une Sith s’était infiltrée dans le palais d’Ondéron pour s’y enfermer avec Milésya. Des scénarios catastrophes sans queue ni tête se matérialisaient jusqu’à ce qu’elle se réveillât dans la sueur et les larmes. Lorsque son réveil sonnait, elle se traînait hors du lit avec les yeux gonflés d’épuisement, avalait quelques fruits, déposait un baiser sur les lèvres d’un Jake encore endormi avant de s’éclipser pour se préparer pour une nouvelle grosse journée. Elle ne voyait ses enfants que le soir, tard, lorsqu’elle leur rendait visite. Ils étaient généralement déjà au lit. Parfois, Milésya était éveillée, et Emalia calmait d’un gros câlin maternel les cauchemars de l’enfant. « Ce n’est rien » lui disait-elle, « personne ne peut plus venir te chercher, maintenant. Ton garde royal y veille, et même les Jedi patrouillent dans les couloirs. ». Pourtant, était-elle convaincue de cette sécurité, alors qu’elle-même était hantée des mêmes cauchemars ? La journée, ces angoisses étaient éclipsées par l’urgence des dossiers à traiter. C’était une sorte de répit, même si la Reine ne se l’avouait pas encore.

Emalia n’avait pas besoin de relever la tête pour savoir qui entrait dans son bureau. Elle avait reconnu le pas nonchalant de Jake dès qu’il avait passé le pas de la porte. Elle ne sursauta pas même pas lorsque ses mains la touchèrent, alors que son cerveau s’accrochait vainement à la ligne qu’il lisait, tant il était habitué à forcer la concentration. Mais lorsqu’elle sentit le baiser dans son cou, elle décrocha.
La Reine se redressa contre son dossier et s’étira. Elle en profita pour passer les bras le long du torse de Jake pour le sentir plus proche de lui. N’était-il pas anormalement calme ? Elle leva vers lui un regard las.

Beaucoup de changements s’étaient opérés en lui. Il s’habillait mieux depuis qu’il puisait dans les réserves financières de la Reine, certes, mais il y avait autre chose. Il était moins… insouciant. C’était probablement de sa faute, se disait-elle malgré elle. Il menait une vie de baroudeur libre, sans loi, et elle l’avait enchaîné à un monde politique empli d’obligations. Il devait maintenant tourner en cage par sa faute. Mais comment aurait-elle pu abattre tout ce travail sans lui, avec ses deux enfants ? C’était inimaginable. Elle soupira.

- Je sais, mais ça ne durera qu’un temps,
fit-elle machinalement.

Elle lui avait déjà sorti ce refrain : c’était parce que l’on était en période de crise, et qu’en plus elle venait de prendre ses fonctions. Et puis, elle ne serait ministre qu’un temps, pour le gouvernement exceptionnel d’Alyria Von. Il y aurait des remaniements et elle sortirait de là rapidement. Elle avait vaguement conscience de se mentir à elle-même, mais cette vérité lui apparaissait comme un rêve dont elle ne se souvenait pas vraiment : à chaque fois qu’elle croyait s’approcher du fond de ses motivations, elle disparaissait, comme aspirée par le flot des raisons qu’elle débitait et qui lui donnaient bonne conscience.
Mais le ton de Jake l’alerta. Elle soupira en songeant qu’il ne se suffirait pas, aujourd’hui, de ses excuses habituelles. Ne comprenait-il donc pas le rôle essentiel qu’elle jouait pour la République en ce moment ? Le rôle qu’elle jouait pour la galaxie entière ! Ce n’était pas négligeable !
Toutefois, et contre toute attente, il voulait s’excuser. Elle fronça les sourcils, peinée et frustrée à la fois qu’il puisse se sentir coupable alors que c’était elle la responsable, celle qui avait conduit toute sa famille dans la politique.

- Jake, ne parle pas comme ça. Tu sais très bien que tu n’y es pour rien. Ces perfides… ces dégoûtants…

Elle froissa l’un de ses brouillons pour soulager sa colère. Le pire était qu’elle n’arrivait pas à mettre le doigt sur le groupe d’opposants qui s’était permis de les menacer ainsi. Si seulement la prisonnière avait pu être utile…

- Ce sont eux les méchants, eux les coupables. Pas toi. Pas nous.


Elle avait envie d’ajouter qu’elle les traquerait, qu’elle les écraserait, que son travail lui donnerait le pouvoir nécessaire… Mais elle savait que ce ne serait peut-être pas le cas. Quand les filous se sentiraient trop en danger, ils prendraient certainement la poudre d’escampette. Sauf si elle découvrait leur identité sans qu’ils ne se doutent de la poursuite de ses recherches. Pour cette raison, elle n’avait plus abordé le sujet avec la presse. Elle ne commentait plus aucune question sur sa sécurité et celle de ses enfants. Quant à Jake…
Elle soupira et repoussa sa chaise afin de se lever et pouvoir lui faire face. Elle n’avait pas envie d’aborder la question, mais elle ne pouvait pas le laisser dans le doute. Sinon, qui sait s’il n’allait pas lui annoncer qu’il partait, pour faire une petite pause, pour y voir plus clair, alors qu’elle avait plus que jamais besoin de lui pour veiller sur les enfants et pour la réchauffer lorsqu’elle rejoignait leur lit le soir ?

- Ecoute, cette situation me peine et m’angoisse, à moi aussi.


Emalia se rapprocha du grand mercenaire, comme pour s’y blottir et pouvoir lui parler plus bas. Même sur ses talons, elle était plus petite que lui et devait le nez bien haut pour pouvoir se fixer à son regard. Elle eut un éclat de rire en entendant parler de Geoffrey. Elle n’avait plus entendu parler de son cousin depuis longtemps.

- Je pense qu’une seule fois lui a suffi pour retenir la leçon,
pouffa-t-elle avant de déposer un baiser sur les lèvres de Jake. Et si c’était à refaire, je courrais à nouveau en guenilles dans les bas-fonds de Coruscant pour sauver tes petites fesses d’homme en détresse.

Elle rit, moqueuse, mais appréciait grandement de pouvoir relâcher un peu la pression grâce à un peu d’intimité. Elle ne le vouvoyait plus. Il lui arrivait même de prononcer des mots grossiers ou connotés lorsqu’ils étaient en tête à tête. Quelle évolution pour une femme de son rang !
Son sourire s’effaça quelque peu.

- Jake ? demanda-t-elle à regret, sa peine se marquant dans ses sourcils abattus. Est-ce que tu es toujours recherché par la justice ?

Elle n’avait jamais osé poser la question. Elle ne savait même pas pourquoi la République pouvait avoir des choses à lui reprocher. Voulait-elle le savoir ? Si elle s’affichait au grand jour avec lui, tout lui serait révélé. Les médias se rueraient sur l’affaire et décortiqueraient son passé. Il fallait qu’il soit clean, d’une manière ou d’une autre. Elle avait l’argent pour l’aider, si nécessaire.

Oh, si seulement elle avait pu garder le fauve en cage, en secret, dans sa chambre, à l’abri du regard de tous, pour ses moments libres… Mais l’animal en aurait été malheureux, elle s’en doutait. L’avenir, soudain, ne lui parût pas des plus radieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jake Darinson
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 311
Âge du perso : 30 ans
Race : Humain
Binôme : Mat' et Lloyd

Feuille de personnage
Activité actuelle: Défonce de l'impérial avec Korgan
HP:
46/98  (46/98)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: "Allo? Ici les renforts, j'écoute?" [pv Emalia puis Lloyd]   Dim 9 Aoû 2015 - 22:03



Jake était intérieurement soulagé et rassuré qu'elle ne lui en veuille pas et qu'elle ne le prenne pas pour un moins que rien. Un an ou peut être deux en arrière, elle l'aurait probablement traité comme le dernier des larbins, le traitant d'incapable et de dieu sait quoi encore! Mais Émalia avait changée et en bien, la capricieuse petite reine -bon même si elle était encore capricieuse parfois- avait aux yeux du mercenaire en civil fait un sacré pas en avant dans la bonne direction.
Elle ne souciait plus uniquement de sa petite personne ainsi que de sa petite planète, et elle était devenu ce qui se rapprochait le plus d'une vrai maman.

La serrant dans ses bras musclés de mâle de plus d'un mètre quatre vingt taillé en A majuscule, Jake ne pouvait pas lui en vouloir de se vouer corps et âme à sa tâche de ministre. Il comprenait.
Oui, il comprenait que cela incluait de nombreux sacrifices et les acceptait. C'était pour une noble cause, sans arrière pensées de quelques malversations malsaines, alors pour une fois que quelqu'un de bien faisait de la politique pour faire avancer les choses dans le bon sens, il n'allait pas lui couper l'herbe sous le pied, il y avait assez comme ça de pourritures corrompues jusqu'à l'os .

"Je sais que tu veux faire quelque chose de bien en occupant ce poste, alors j'accepte, même si des fois c'est difficile j'dois le reconnaître. Ça rend juste nos moment à quatre un peu plus précieux. Et en passant j'adorerais te revoir courir en guenilles, pieds nus pour sauver mes petites fesses musclées!"

Il éclata de rire doucement avant de l'embrasser avec passion, qu'elle pouvait lui plaire sa petite reine, ça, il aurait du mal à se passer d'elle et des enfants le temps qu'il devrait partir avec Lloyd à la recherche de Mat' la twi'lekk.

D'ailleurs comment lui présenter les choses? C'était une bonne question.
Il était vrai que le jeune homme se plaisait grandement dans son rôle d'amant et de papa, mais il lui manquait cette petite flamme dans le regard, cette petite flamme qui se trouvait derrière son regard émeraude. Lia' l'avait probablement déjà remarqué, elle commençait à bien connaître l'animal.

Sortit un peu de ses pensées par la question qui tue, à savoir si il était encore recherché, Jake ne pu qu'émettre un soupir lourd de sens.Bien entendu qu'il devait toujours l'être, le S.I.S lâchait rarement l'affaire, et c'était déjà un petit miracle si il ne s'était pas encore fait coincer.
Grimaçant légèrement, il tenta de répondre avec le plus de franchise possible. Il ne lui avait jamais parlé de cette histoire, le mercenaire s'était toujours contenté d'être pour le moins évasif, alors peut être était - ce le moment d'en parler avec elle.

"Tu sais je suis pas sûr qu'avoir flingué un agent du s.i.s ça s'oublie si rapidement. C'était une vengeance personnelle et aussi pour tenir une promesse que j'ai fait à une mourante. Il était pourrit jusqu'à l'os, il a fait tuer pas mal de mes amis. Oh ça bien sûr j'ai aucune preuves... ça serait trop beau bien sûr...."

Le mercenaire fit une courte pause le regard émeraude un peu perdu dans le vague. Même si beaucoup d'années s'étaient écoulées, il semblait revivre un peu tout ces moment pas forcément agréables, mais, revenant poser son regard ans celui de sa moitié, Jake ajouta sur un brin d'excuse semblant sincère:

"J'imagine que m'échapper de la prison de haute sécurité de ordinateur sur Ord Mantell, ça joue 0as franchement en ma faveur... Mais merde on m'avait collé perpette... Et puis cet enfoiré l'avait bien mérité."

Le jeune homme vint serrer une nouvelle fois Émalia dans ses bras avant de reprendre d'une voix en demi teinte:

"Tu me connais bien maintenant, tu sais que c'est pas par plaisir que je tue. Je peux être un vrai salopard des fois... mais crois moi celui là l'avait vraiment mérité..."

Il soupira une nouvelle fois. Que pouvait il vraiment ajouter? Il était toujours coupable, toujours recherché, et si un journaliste arrivait à remonter jusqu'à ces événements cela pourrait la mettre dans une situation des plus inconfortable, il espérait bien qu'elle avait compris ou il voulait en venir. C'était avant tout pour les protéger eux, Mylésia, Ethan et elle.

"Je veux pas qu'il vous arrive des misères par ma faute, je vous aime trop pour ça tout les trois... Mais j'ai peur d'être une bombe à retardement malgré moi..."

Conclut il finalement un grimace barrant son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emalia Kira
¤ Dirigeant ¤
¤ Dirigeant ¤
avatar


Nombre de messages : 497
Âge du perso : 37 ans
Race : Humaine
Binôme : Au lit : Jake Darinson

Feuille de personnage
Activité actuelle: Chancelière Suprême de la République
HP:
64/64  (64/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: "Allo? Ici les renforts, j'écoute?" [pv Emalia puis Lloyd]   Lun 24 Aoû 2015 - 17:16

La réponse de Jake était aussi affligeante que ce à quoi elle s’était attendue. Lovée dans ses bras, elle ne pouvait encore moins s’en détacher maintenant qu’elle savait à quel point il était possible qu’elle le perdît à tout jamais. Elle qui s’était toujours crue toute puissante sur son petit monde, il avait fallu qu’elle tombât amoureuse d’un homme qui pouvait lui être enlevé sans qu’elle n’y pût rien ?

Enfin, rien… Ce n’était pas si sûr. Elle ne se laisserait pas abattre si facilement. Des administrateurs de prison, cela s’achetait. Parfois, certaines peines étaient allégées grâce au versement d’une caution. Ou bien, elle engagerait les meilleurs avocats de toute la galaxie, et ils prouveraient son innocence ! Mais le mieux à ses yeux, bien sûr serait que la galaxie ne le retrouvât jamais. Mais elle était parfois si médiatisée à cause de sa place dans le gouvernement qu’il était impossible de vivre sa relation au grand jour sans qu’il fût reconnu. Il serait alors emprisonné tandis que s’abattrait sur elle un nouvel orage médiatique et dévastateur.

C’était donc une certitude : ils n’étaient pas dans une impasse, ils survivraient. Tous les deux, ils étaient des durs à cuire, des gens dont on ne se débarrassait jamais, de ceux qui se relevaient toujours. Des survivants. En revanche, ils n’en sortiraient pas indemnes. Emalia n’en avait cure. Elle souhaitait juste que ses enfants n’en pâtissassent pas et qu’elle pût toujours embrasser son mercenaire.

- Le SIS… Tu n’y as pas été avec le dos du blaster,
souffla-t-elle avec une moue de désolation.

Ces types-là n’abandonnaient pas comme ça. Si quelqu’un du gouvernement s’intéressait trop à elle… La meilleure solution était encore que Jake prît de la distance pour se protéger, temporairement. Mais alors, les enfants en seraient terriblement malheureux. Ils pourraient partir avec lui, dans un endroit au calme… Sur Ondéron peut-être même… Mais, et elle alors ? Elle resterait ici, seule dans ce bourbier politique ? Elle soupira, prise d’une vague de désespoir, avant de relâcher son étreinte. Elle passa une main dans ses cheveux pour se détendre, mais sa coiffure l’empêchait de se masser le cuir chevelu. Elle se contenta donc de se tourner vers les baies vitrées, au-delà desquels s’étendait la jungle urbaine de Coruscant.
Sa jungle à elle, verdoyante et franche, lui manquait. Cette jungle-là était grisâtre, nauséabonde. Mais c’était là qu’elle pouvait tirer des ficelles, celles qui empêtreraient l’Empire pour l’empêcher de voler son monde des mains de son héritière.

- Qui était cette mourante ?
s’entendit-elle soudain demander au mercenaire toujours dans son dos.

Non qu’elle fût jalouse. Jake et elle s’étaient rencontrés tard, lui baroudeur et elle déjà mère. Elle se doutait bien qu’il avait eu bien des aventures avant de tomber dans ses filets. En revanche, elle était curieuse d’en connaître plus sur son passé mystérieux et qu’il évoquait rarement plus sérieusement que par des anecdotes cocasses ou des histoires qui allumaient dans le regard de Milésya des étincelles d’envie.

Soudain, Emalia se tourna de nouveau pour lui faire face. Une idée venait de germer dans son esprit. De la corruption au SIS… ? Elle fronça les sourcils en réfléchissant.

- Cet agent du SIS… Il faisait partie d’un réseau de corruption ?
demanda-t-elle avec espoir.

Elle ne savait rien de l’histoire de Jake et, pour être honnête, elle ne connaissait guère le fonctionnement du SIS. En revanche, elle savait qu’elle avait annoncé son combat contre la corruption depuis les élections de la Chancellerie. S’il y avait de gros poissons à mettre dans ses filets du côté du SIS, elle pouvait ordonner qu’il soit démantelé, et faire récupérer des preuves des exactions de l’agent que Jake avait tué. Elle pourrait même envoyer les Jedi s’en mêler, histoire d’être clean sur la procédure suivie. Et si tout fonctionnait, elle faisait d’une pierre deux coups : la peine de Jake serait fortement amoindrie, et faire tomber ce réseau serait pour elle un énorme coup de pub. Déjà, elle s’imaginait rencontrer le Maître Vorkosigan, le ministre de la justice, pour lui faire part de ce filon. Les Jedi n’étaient guère intéressés par la publicité, elle le savait. Mais par une affaire de corruption, ils le seraient.

Brusquement, les idées affluant désordonnément dans son esprit, elle se mit à faire les cent pas devant Jake. Elle comptait en silence sur ses doigts, se mordit la lèvre.

- Jake, il faut que tu couches par écrit tout ce que tu sais de cet homme, mais aussi ce que tu sais sur ses agissements, ses complices s’il en avait, et le plus de noms possibles. Les noms de ses victimes, il doit y avoir un paquet de gens enfermés à cause de lui qui pourront témoigner, non ?

Elle tournait et retournait toutes les possibilités dans sa tête. Les détenus, les coéquipiers, les politiciens avec qui l’agent avait peut-être joué, ceux à qui il avait nui. Ils trouveraient des gens qui seraient intéressés par un joli pactole de fric pour parler et témoigner contre ce type, en particulier si tout était vrai.

Emalia se sentait comme sur un petit nuage. Mais un nuage noir et grondant, qui tonnerait et déverserait froidement les traits de la justice sur les corrompus. Et libérerait les innocents : Jake, ses enfants, elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jake Darinson
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 311
Âge du perso : 30 ans
Race : Humain
Binôme : Mat' et Lloyd

Feuille de personnage
Activité actuelle: Défonce de l'impérial avec Korgan
HP:
46/98  (46/98)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: "Allo? Ici les renforts, j'écoute?" [pv Emalia puis Lloyd]   Mar 1 Sep 2015 - 13:43





Jake se doutait bien qu'Émlia ne voudrais pas rester sans rien faire. Lorsqu'elle avait quitté ses bras pour aller se tourner vers la baie vitrée, le mercenaire était resté là, plus ou moins silencieux, se contentant de laisser vagabonder ses yeux sur les courbes royales de sa compagne. Qu'elle avait changé,  oh pas physiquement bien sûr.
Non elle s'était retourné pour lui faire face et lui exposer le fond de sa pensée. Oui elle avait changé. Pour elle avant cela, elle n'était qu'une reine inflexible plongée dans de sombres manigances autour de son trône. Maintenant elle avait soif de justice pour lui et pour le reste de la galaxie, ce qui n'était pas pour déplaire au mercenaire désabusé par le pouvoir des dirigeant.

Émalia était différente à présent, elle semblait vouloir guérir tout les maux de la galaxie, mais cette tâche était bien vaine. Le sommet des dirigeants et la politique en générale était pourrie jusqu'à l'os par la corruption et les manigances. Mais c'était comme ça que les choses fonctionnaient et avaient toujours fonctionné, et Jake avait bien peur qu'elle se tue à cette tâche impossible. Mais elle tentait de l'aider, elle lui tendait la main, et le mercenaire ne souhaitait pas rejeter cette offre, surtout si ça permettait de faire tomber les acolytes de feu le sergent Sparks, car oui il y en avait d'autres que lui, cela faisait des années maintenant, mais tout ça était encore bien frais dans son esprit...

"C'est clair que je vais pas cracher sur l'opportunité d'être innocenté... Mais ça reste un meurtre enfin... 14... si on compte ses acolytes qui faisaient pas partie du S.I.S ..... Et puis faut pas oublier que je me suis évadé de prison, mine de rien ca compte aussi..."

Le visage de Jake se ferma un peu lorsque Émalia lui posa la question sur cette femme. Il était encore jeune à l'époque, mais tout ça l'avait marqué dans sa chair. Même si sa vie avait changé, il restait toujours en lui des blessures qu'il tentait de cacher ou tout du moins masquer. Il n'avait jamais vraiment parlé de sa vie passée, peur être était il temps d'inverser la tendance...

"C'était ma... copine de l'époque qui m'avait fait promettre de les tuer jusqu'au dernier. Je faisais partie d'une troupe de mercenaires sur Tatooine, enfin on était plus une bande de potes qu'autre chose. Un jour on a eu un contrat chapeauté soit disant par le S.I.S pour une mission non officielle... Le gars, le sergent Sparks devait nous faire récupérer un artefact à une bande de malfrat du coin. On s'est occupé du boulot et il nous à doublé à la fin. Il a récupéré l'artefact à rien payé et est venu avec treize gars. On s'est fait flinguer jusqu'au dernier. Il m'ont laissé pour mort, t'as qu'à voir l'état de mon dos..."

Venant se décoller du bureau d'un coup de reins, Jake marcha lentement vers la baie vitrée passant lentement à cote d'Émalia, croisant ses bras alors que son regard vert émeraude se posa sur la ville à perte de vue.

"Pour ce qui est de ses contacts pourri au sein du S.I.S, je me souviens qu'il avait dit que l'artefact allait intéresser son "Très cher collegue Ragnos" Ou peut être Rignos je me rappel plus exactement... j'étais à moitié mourant... Mais bon j'ai survécu à l'instar de tout le monde... quand je me suis traîné tant bien que mal près de... d'elle, elle n'était pas encore morte et c'est la qu'elle m'a demandé de lui jurer de tous les tuer. Ce que j'ai fais."

Jake posa son épaule contre la baie vitrée et regarda un long moment Émalia, sans toutefois dire quoi que ce soit. Son regard parlait de lui même, il était désolé, désolé de l'avoir un peu mis dans le pétrin de par sa proximité et sa présence. Tout s'arrangerait peut être ?  C'était en tout cas son souhait le plus cher, avoir enfin une vie normale sais épée qui oscille au dessus de sa tête, prête à se décrocher pour la lui couper.

"Voilà je sais pas grand chose de plus mais j'imagine qu'en étudiant les archives du S.I.S ya moyen de retrouver ce type et de le faire mijoter un peu. En tout cas j'ai pas menti. Je t'ai dis la vérité et ce qui s'est passé."

La main du mercenaire vint saisir celle de la ministre avant qu'il n'entrelace ses doigts avec les siens. Il avait énormément à perdre avec cette situation et il le savait très bien...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emalia Kira
¤ Dirigeant ¤
¤ Dirigeant ¤
avatar


Nombre de messages : 497
Âge du perso : 37 ans
Race : Humaine
Binôme : Au lit : Jake Darinson

Feuille de personnage
Activité actuelle: Chancelière Suprême de la République
HP:
64/64  (64/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: "Allo? Ici les renforts, j'écoute?" [pv Emalia puis Lloyd]   Mer 30 Sep 2015 - 17:04

Quatorze. Quatorze ! La situation était pire que ce qu’Emalia s’imaginait. Elle soupira en se blottissant de nouveau dans les bras de son amant. La chaleur de son corps lui semblait soudain être devenue une denrée précieuse, dont il fallait profiter jusqu’à la dernière goutte. A côté d’eux, la vue mirobolante de la planète urbaine s’étalait, tout en grandiose technologique et en pollution nauséabonde. Un instant, cette surabondance qu’Emalia avait toujours sentie comme menaçante lui apparut comme un potentiel bouclier protecteur. Si tout se cassait la figure, qu’on essayait de lui ôter Jake, pourquoi ne s’enfuiraient-ils pas tous les deux dans cette jungle sauvage ? Elle caressa quelques minutes le doux rêve en essayant de ne pas penser au trône qu’elle le laisserait derrière elle. Et auquel elle était enchaînée pour toujours. C’était la première fois qu’il lui venait que son statut noble n’était pas seulement un piédestal, ce pouvait aussi être une prison. Comme c’était étrange d’en prendre conscience si tard dans sa vie !

Tandis que ses doigts s’entremêlaient avec ceux de Jake, elle resta pensive. Elle avait écouté ses explications sans l’interrompre, essayant tant bien que mal de discerner dans ce récit ce qui pourrait lui servir plus tard. Bien sûr, c’était la question de la corruption qui lui semblait être la piste la plus prometteuse. Jake ne se souvenait pas de beaucoup de noms, mais une recherche dans les archives pourraient aider à reconstituer l’équipe et les membres qui appartenaient encore au SIS. S’ils n’étaient pas très nets à l’époque, il y avait fort à parier pour qu’ils eussent poursuivi leurs réseaux locaux jusqu’à aujourd’hui. C’était ce sur quoi Emalia fondait tous ses espoirs.

D’abord, elle pensa à aller voir directement le Ministre Vorkosigan. Responsable de la justice, c’était aussi un Jedi certes hautain – quel Jedi ne l’étais pas ? – mais tout à fait compétent et à même d’appliquer des enquêtes et sanctions à ses propres troupes. Mais lorsqu’il réfléchit un peu plus, elle se rendit compte qu’elle ne pourrait tout simplement aller le voir pour simplement lui donner deux noms et lui dire que le SIS était corrompu. Elle n’avait aucune preuve, aucun autre argument. En plus, il trouverait ça louche de vouloir lancer une telle entreprise alors même que le gouvernement était en pleine crise vis-à-vis de l’Empire. Ça n’apparaîtrait absolument pas comme une urgence.

Non. Il lui fallait des arguments solides, des dossiers étayés. Le même genre de dossier qu’elle avait appris à décortiquer, ici, en prenant sa place de Ministre. Mais elle n’avait pas le temps de s’occuper d’une chose pareille ! Pas maintenant que la Chancelière Von lui faisait confiance, et que même des syndicats souhaitaient la rencontrer pour parlementer avec elle de manière sérieuse ! Les médias avaient enfin fini de s’acharner sur elle, bien trop occupés qu’ils étaient à couvrir les crises de Dubrillion et d’Aargau. Mais plus elle attendait, plus les risques grandissaient d’être séparés pour toujours par l’histoire de Jake.

Elle serra les points et planta son regard dans celui de son amant.

- J’ai un plan, dit-elle brusquement. Jake, il faut que tu te fasses le plus discret possible. Je vais me débrouiller pour lancer une enquête sur le SIS. Si l’on parvient à faire éclater au grand jour les pratiques corrompues de leurs agents, un grand nombre de dossiers seront remis en question. Ta peine pourrait être revue à la baisse, et l’on pourrait même trouver un bon avocat pour montrer que le préjudice qui t’a été fait exige réparation. Comme un allègement de peine supplémentaire, par exemple, ce qui te laisserait libre et ce de manière tout à fait légale.

Le regard de la souveraine s’était mis à briller. Ce serait un véritable chemin de croix. Ils y prendraient beaucoup de risques. Mais le jeu n’en valait-il pas la chandelle ?

- Je sais, c’est beaucoup de paperasse et de blabla, mais je sais m’occuper de ça, fais-moi confiance. Promets-moi seulement que tu ne te feras pas remarquer d’ici là, mmh ?

Elle lui sourit, le visage chargé d’espoir, puis l’embrassa avec détermination.

Déjà dans sa tête, ses manœuvres se mettaient en place : trouver sous couvert d’anonymat un détective privé lui permettant de constituer ce fameux dossier de preuves. Faire jouer simultanément ses relations pour en apprendre plus sur l’organisation interne du SIS, et étayer ainsi le dit dossier pour le transformer en bombe. Se rendre devant le ministre de la Justice, lui expliquer la situation et décider avec lui de régler l’affaire en interne… Si cela ne fonctionne pas, jeter le dossier dans les médias, et ainsi la corruption du SIS ne pourrait plus être ignorée. Après quoi, il ne resterait plus qu’à négocier pour Jake. Vu l’ampleur du scandale, ce ne serait pas bien difficile. Il faudrait allonger les crédits, par contre. Si elle conservait son poste de ministre, elle pourrait le payer sans avoir à piocher dans la réserve familiale.

Emalia savait que son plan était plein de zones d’ombre à explorer, plein d’obstacles à contourner. Elle savait que ce ne serait pas facile. Mais elle en était encore au stade du rêve, à l’étape où tout paraît possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jake Darinson
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 311
Âge du perso : 30 ans
Race : Humain
Binôme : Mat' et Lloyd

Feuille de personnage
Activité actuelle: Défonce de l'impérial avec Korgan
HP:
46/98  (46/98)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: "Allo? Ici les renforts, j'écoute?" [pv Emalia puis Lloyd]   Lun 12 Oct 2015 - 15:03



Le mercenaire profita du court instant de répit alors qu'il lui avait raconté une petite parcelle de son passé.
Blottit l'un contre l'autre, ses doigts entrelacés avec les siens qu'il serrait fort dans sa mains comme s'il ne voulait pas perdre se contact qu'il avait avec sa compagne.
Oui, rien que le fait d'être éventuellement séparé d'eux trois pour toujours lui semblait d'une terrible réalité. Jake avait toujours refusé de penser à cette éventualité, et pourtant, elle était bien réel et devenait de plus en plus présente dans son esprit.
Mais s'était sans compter sur Émalia, ce petit brin de femme était presque une mine de ressources intarissable, et pour elle aussi, le fait de le perdre était une éventualité qu'elle ne pouvait accepter, ce qui bien sûr rassura le jeune homme. La confiance en soi ces derniers temps n'était pas à son meilleur niveau entre les journalistes qui fourraient leur nez partout et le scandale de l'enlèvement raté, Jake en avait gros sur le cœur...

La reine\ministre quitta cependant son étreinte après un baiser qui fut plutôt le bienvenu, baiser auquel le jeune homme répondit avec toute sa hardiesse habituelle. Fallait pas chercher, même après tout ce temps là petite femme perchée sur ses talons hauts provoquait toujours autant d'émoi dans le cœur de ce grand dadet de plus d'un mètre quatre vingt.

Jake l'observait de son regard émeraude. Il reconnaissait bien la sa petite reine. Souriant en coin alors qu'elle lui répondait sur ce qui semblait la bonne marche à suivre, le mercenaire croisa de nouveau les bras tout en la regardant toujours. Il en avait presque oublié Lloyd avec tout ça... Mais l'idée qu'elle venait d'avoir pouvait forcement être compatible avec sont départ temporaire. D'une pierre deux coups il pourrait aider boucles d'or à retrouver Mat' et de l'autre il resterais hors du circuit officiel et loin des journalistes alors qu'une enquete serait lancée au S.I.S.
Ça pouvait marcher, ça devait marcher ! Se rapprochant de sa moitié Jake décroisa les bras venant poser ses mains trapues sur les hanches fines de la ministre.

''Ca peut marcher oui, mais avant tout ça y'a un truc que je dois te dire, c'est important.''

Le mercenaire pris deux longues secondes pour essayer de mettre mentalement les mots les uns à la suite des autres. Il ne savait pas comment elle allait réagir, mais le jeune homme se devait d'etre honnête avec elle.

''Je vais devoir vous laisser toi et les enfants, pas définitivement nan... Mais un ami m'a contacté tout à l'heure, et il a besoin de mon aide pour retrouver sa chère et tendre. Tu sais que je suis qu'un grand imbécile avec un grand cœur, alors j'ai dis oui et ma parole est ce qu'elle est. Je sais pas combien de temps ça va mettre, mais... mon départ pourrait aider comme tu me l'as fait remarquer... Je dois rester loin des caméras, loin de toi... et des enfants... le temps que tu puisse faire ce que tu peux pour mon cas... plus ou moins désespéré....''

Jake sourit, mais sans vraiment en avoir envie, tout ça n’était jamais qu'un sourire d'apparat. Il n'avait pas envie de les quitter tout les trois mais jake n'avait pas vraiment le choix. D'une part parce qu'il l'avait promit à Lloyd, d'une autre parce qu'Emalia avait raison, il devait se faire plus que discret pendant un certain temps.

Jake tenta une nouvelle fois de sourire, il savait bien que cette nouvelle ne réjouirait pas la jeune femme, mais avait il se devait de partir, pour Lloyd, pour Mat', pour ses amis, les seuls qu'il avait vraiment.

''J'aurai besoin d'une autorisation d’atterrissage pour mon ami, il viendra me chercher bientôt avec son vaisseau. Tu sais que vous allez me manquer tout les trois, et pour être tout à fait franc, vous me manquez déjà alors que je ne suis même pas parti....''
Le mercenaire vint s'approcher un peu plus près de la reine, venant enrouler ses bras autour de ses hanches menues, la serrant contre lui. Il était évident que cette proximité allait lui manquer. Même s'ils n'avaient pas le loisir de pouvoir passer beaucoup de temps ensemble, le jeune homme savait se contenter de ces moments privilégiés. Oui elle allait terriblement lui manquer, tout comme Ethan et Mylésia.

''Je vous abandonne pas, c'est promis j'essayerais de revenir le plus vite possible, et puis on pourra rester en contact via la ligne sécurisée. Et puis je serais prudent aussi je te le promet !''

Jake sourit se voulant rassurant mais il ne pouvait rien savoir des aventures qui les attendait avec ce bon vieux Lloyd. Mais tout ça l'excitait terriblement, reprendre son fusil blaster, son armure de combat... Oui c’était terriblement excitant, et cette petite lueur d'excitation devait aisément se voir dans son regard....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emalia Kira
¤ Dirigeant ¤
¤ Dirigeant ¤
avatar


Nombre de messages : 497
Âge du perso : 37 ans
Race : Humaine
Binôme : Au lit : Jake Darinson

Feuille de personnage
Activité actuelle: Chancelière Suprême de la République
HP:
64/64  (64/64)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: "Allo? Ici les renforts, j'écoute?" [pv Emalia puis Lloyd]   Mer 21 Oct 2015 - 14:08

Je vais vous devoir vous laisser, toi et les enfants.

Le cœur de la souveraine manqua un battement. De vieilles craintes datant de sa précédente grossesse ressurgirent, de l’époque où elle se demandait comment elle allait pouvoir élever un deuxième enfant sans père alors qu’elle était aussi maternelle qu’un droïde protocolaire. Mais elle se força à respirer calmement, à ne pas paniquer. Un très bref instant, elle s’était dit « ça y est, il s’en va ». Mais non, ce n’était qu’un départ temporaire, afin d’aider un ami. Son valeureux mercenaire avait décidément plus grand cœur qu’elle le lui aurait conseillé. Mais c’était certainement aussi pour cela qu’elle ne pouvait lui résister.
A contrecœur, elle lâcha un soupir et haussa les épaules.

- J’imagine que ça ne sert à rien d’essayer de te dissuader… Ne te fais pas piéger bêtement, d’accord ?

Elle ne connaissait pas les amis de Jake. Mais si le mercenariat était ne serait-ce qu’en partie semblable à la politique, alors mieux valait ne faire confiance à personne. Néanmoins, elle devait reconnaître qu’il avait raison : c’était l’occasion idéale de se volatiliser. Si on ne le voyait pas dans les parages, aucun journaliste ne viendrait fouiner sur la question. Heureusement l’actualité avait déjà été suffisamment mouvementée ces jours-ci pour que l’on s’intéressât de trop près à la vie privée des Ministres. Mais ça ne durerait certainement pas : un beau jour, des reporters en mal de scoop viendrait fouiller ses petits papiers. Autant que Jake ne soit pas dans les parages à ce moment-là.

Mais combien de temps cela lui prendrait-il ? Des semaines ? Des mois ? Rien qu’à imaginer cette longue absence, la souveraine se sentit désemparée. Elle se blottit de nouveau dans les bras du mercenaire, enfouissant son visage dans les vêtements comme pour s’imprégner à tout jamais de cette douce odeur. Depuis qu’il vivait aux frais de la princesse, en plus, le mercenaire sentait moins la transpiration et la cigarette. Ce qui n’avait pas arrangé la reine, qui était alors plus que jamais attachée à lui.

- Très bien, chuchota-t-elle. Transmets-moi son matricule sur ma messagerie, je ferai passer le message pour qu’il ait un code d’autorisation pour atterrir dans le quartier du Sénat. Mais évitez de traîner… Je ne veux pas que l’on se pose trop de questions sur la présence d’un vaisseau inconnu.

En attendant qu’il arrive, elle ne voulait plus le lâcher une seule minute. Elle redressa son visage pour lui faire face.

- Tu as intérêt à revenir vite, à me donner des nouvelles, à laisser des messages pour Milésya, et surtout à rester en un seul morceau, lui dit-elle d’un ton sévère, mais un sourire se dessinait sur ses lèvres maquillées d’un rouge passion.

Ce serait difficile pour Milésya. La petite faisait beaucoup de cauchemars depuis la tentative d’enlèvement. Que Jake s’en aille n’allait pas du tout lui plaire… Ethan, heureusement, était beaucoup plus facilement manipulable. A son petit âge, il demanderait où était papa, on lui dirait qu’il reviendrait plus tard et il passerait à autre chose, moyennement quelques pleurs temporaires. Mais Milésya était en âge de comprendre qu’une absence de plusieurs jours ou plus ne présageait rien de bon. Avec sa mère qui était plus que jamais occupée par ses fonctions… Emalia culpabilisa. La petite était bientôt une jeune fille, fallait-il lui trouver quelqu’un pour veiller sur elle, pour l’occuper, lui enseigner les bases de la diplomatie ? Oui, il était peut-être temps, et cela détournerait l’attention de Milésya quant à l’absence de Jake.

Emalia passa pensivement un doigt sur la chemise de son amant, comme pour se souvenir plus longtemps de ce corps qu’elle avait savouré. Elle se mordit la lèvre, jeta un coup d’œil inquisiteur autour d’eux, mais ils étaient bel et bien seuls.

- Reste avec moi encore un tout petit peu, d’accord ? J’ai une petite demi-heure de libre devant moi…

Emalia lui jeta un regard complice de sous ses cils avant de déboutonner, très lentement, la chemise du mercenaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jake Darinson
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 311
Âge du perso : 30 ans
Race : Humain
Binôme : Mat' et Lloyd

Feuille de personnage
Activité actuelle: Défonce de l'impérial avec Korgan
HP:
46/98  (46/98)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: "Allo? Ici les renforts, j'écoute?" [pv Emalia puis Lloyd]   Mar 3 Nov 2015 - 10:18



Cette petite annonce avait plongé la ministre dans la peur de ne pas le voir revenir et c'était plutôt légitime.
Jake ne pouvait certes pas lui en vouloir... Mais il reviendrait comme toujours, et frais comme un gardon, enfin peut être avec quelques gnons en plus. Fallait être honnête... à chaques fois qu'il était partit en baroude avec Lloyd et Mat', Jake avait toujours eu droit à de nouveaux "ornements".... Enfin il n'allait pas s'en faire pour si peu, pour lui, c'était comme qui dirait la routine!

Jake rassura cependant la reine, lui promettant de ne pas se faire trop amocher et d'essayer de ne pas partir pour ce qui pouvait sembler une éternité. Il leur enverrait de ses nouvelles et ferait bien entendu tout ce qu'il pourrait pour palier à son absence précipitée.
Mais mine de rien, cela lui fit tout de même chaud au coeur que sa tendre moitié comprenne qu'il doive partir.
Lui même avait fait des concessions pour elle lorsqu'elle avait décidé de se présenter au poste de chancelière puis au poste de ministre, ne la voyant plus que brièvement tard le soir ou la nuit alors qu'ils dormaient tout les deux dans leur grand lit plutôt confortable soit dit en passant.

Jake était confiant, tout se passerait pour le mieux. Il espérait aussi que ce moment d'absence permettrait de régler son passé, Émalia semblait vouloir tout mettre en oeuvre pour ça. Le mercenaire avait espoir que cette épée de damocles pendue au dessus de sa tête retourne enfin dans son fourreau. Pouvoir agir comme un homme "libre", c'était un doux rêve mais malgré tout, Jake était un peu désabusé et ne voulait pas se faire une fausse joie avant que tout ne soit terminé.

Et, la petite proposition de la reine sembla faire écho dans la carcasse du mercenaire qui se mit à sourire d'une façon aguicheuse.

"Trente minutes? Je suis sur que l'on va pouvoir optimiser le temps imparti ma cherie!"

Jake attira Émalia vers, lui plongeant ses lèvres dans le cou de la ministre, et optimisa le temps d'une façon efficace et tout à fait agréable... comme toujours d'ailleurs!


***********


Adossé à la rambarde de sécurité pres de la plateforme d'atterrissage, jake fumait sa cigarette, vetu de son costard cravate.
A ses pieds trônait un sac ou était empilé à la va vite son armure de combat contre lequel était posé son fusil blaster à répétition.

Il tira une bouffé de fumée décroisant les bras pour venir regarder sa montre. Lloyd n'allait pas tarder à arriver, les codes que lui avait transmit Émalia lui servirait à avoir l'autorisation d'atterrir. Mais ce n'était pas une raison pour perdre du temps. Comme elle lui avait fait comprendre, il était inutile d'attirer l'attention sur eux, boucles d'or devait atterrir et redecoller aussi sec.

Terminant sa cigarette, le jeune mercenaire sourit lorsqu'il vit le vaisseau apparaître dans son champ de vision. Lloyd le fit virer avec classe alors que les patins d'atterrissage touchèrent rapidement la plate forme.

Jake se pencha pour récupérer ses affaire posée au sol, mettant son sac en bandoulière et posant son fusil blaster sur son epaule, le mercenaire se mit à marcher d'un pas décidé vers la rampe de vaisseau qui s'ouvrait déjà devant lui.

Grimpant à bord et se dirigeant vers le poste de pilote le jeune homme criait déjà:

"Perds pas de temps! On redecolle ma poule!"

Marchant d'un pas toujours rapide alors que le vaisseau commença à redecoller, Jake arriva finalement au poste de pilotage. Posant ses affaires derrière le siège du copilote, il se pencha vers Lloyd pour déposer un bisou sur sa joue. Avant de se laisser choir en costume trois pièces dans le fauteuil adjacent.

"Ça va mon bouchon? Ça me fait plaisir de te revoir, mais j'aurais espéré que ce soit dans d'autres circonstances. Bon... en tout cas tu t'arrangeras pour pas me faire tuer, j'ai une femme et des enfants qui m'attendent.... allez racontes moi ce qu'il se passe...."

Le jeune homme posa ses talons sur la console devant lui croisant entrelacant ses doigts derrière sa tête, soupirant presque d'aise, il était de retour momentanément certes, mais de retour quand même.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lloyd Hope
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 170
Âge du perso : 31 ans
Race : Hapan
Binôme : Darth Laduim

Feuille de personnage
Activité actuelle: Mécano dans le vaisseau de Mat'Aenna
HP:
33/85  (33/85)
PF:
61/78  (61/78)

MessageSujet: Re: "Allo? Ici les renforts, j'écoute?" [pv Emalia puis Lloyd]   Mer 4 Nov 2015 - 15:43

- Matricule DZ-487-F, vous avez l’autorisation de vous poser sur la plateforme D24-Nord. Merci de suivre les consignes d’atterrissage du secteur.
- Bien reçu, merci.

Coruscant ne plaisantait plus avec les contrôles aériens. Lloyd était presque étonné d’avoir eu cette autorisation pour une plateforme aussi proche du Sénat. Jake lui avait bien certifié que sa compagne avait quelques relations haut placées, mais le Hapan devait s’avouer qu’il avait toujours cru que le mercenaire bluffait et en rajoutait un peu. Cette Lia d’une classe sociale élevée était donc bien réelle… Qui l’eût cru ?

Lloyd suivit scrupuleusement la route qui lui avait été indiquée pour rejoindre la plateforme D24, et s’engagea rapidement dans un atterrissage en douceur avec le Soleil Vert. Depuis que Mat’ n’était plus là, c’était lui qui pilotait le vaisseau, et il trouvait qu’il s’était rudement amélioré sur les manœuvres. Au-dehors, la nuit était épaisse car le quartier du Sénat n’était visiblement pas beaucoup plus épargné que les autres par la pollution de la planète urbaine. Lloyd plissa les yeux pour distinguer son ami sur le quai, mais il y avait juste un garde en costard qui surveillait le quai. Il eut un bref moment de stupeur lorsqu’il constata que le membre de la sécurité coruscanti se dirigeait vers lui – un traquenard ou une simple mesure de prudence ? – avant de réaliser avec ahurissement qu’il s’agissait de son ami mercenaire. Sans attendre, il déclencha donc l’ouverture de la passerelle. Quelques secondes plus tard à peine, il entendit Jake grimper à bord et lui dire de repartir. Tant mieux, il avait pas spécialement envie de s’attarder dans le coin.

Finalement, il n’y avait pas beaucoup de planètes sur lesquelles il aimait s’attarder. Coruscant, il l’avait bien trop vue, et depuis l’intérieur, quand il avait ce job à deux crédits dans un hangar des bas-fonds. Mais à ces mauvais souvenirs était associé celui de sa première rencontre avec la jolie Twi’lek. Mat’, qui n’était plus là.

Jake fit une entrée remarquée dans le cockpit, avec sa bonne humeur habituelle. Lloyd ne relevait plus les surnoms ridicules dont le mercenaire l’affublait, mais son bijou sur la joue lui arracha un sourire exaspéré. Ah, il lui avait manqué, finalement, ce grand idiot avec ces blagues vaseuses. Au moins avec Jake, pas de risque d’oublier de dédramatiser.

- Salut vieux. Ben dis donc, tu lui as passé la bague au doigt aujourd’hui pour être sapé comme ça ?


Lloyd fit un signe de tête en direction du costume trois pièces impeccable de Jake. Un peu plus et le mercenaire semblait être à l’aise dedans, en plus. Elle lui avait fait quoi, la Lia, un lavage de cerveau ?

- Des gosses ?? T’es sérieux ? Wouah, félicitations vieux, c’est…


Improbable.

- Super. Enfin c’est pas que je me réjouis pas pour toi mais… Ok, pas de plan super dangereux pour le moment.


Lloyd tendit l’oreille deux secondes. Pas qu’il avait oublié qu’il avait un passager à bord – impossible à oublier d’ailleurs, le type était une véritable flaque de Force lumineuse dans leur appareil – mais il ne souhaitait pas spécialement en dire trop devant des oreilles indiscrètes.

- Bon, c’est Mat’. Elle a disparu. Voilà les messages qu’elle m’a laissés.

Il lui tendit un datapad, les messages remontant déjà à quelques semaines.

- Pas de nouvelles depuis qu'elle s’est tirée avec la République sur Byss. Elle ne répond plus aux messages, la seule piste que j’ai pour elle c’est ce Korgan Kessel… Mais tu te doutes que l’armée est pas très chaude pour que je demande des comptes sur un de ses rejetons. Alors bon, j’ai dû demander de l’aide.

Il entendait d’ailleurs des pas venant de la coursive, et releva un regard d’excuse vers Jake.

- Donc voilà. Je te présente le Chevalier Luke Kayan, du Temple d’Ondéron.

Oui, voilà, un Jedi. Il avait rien trouvé de mieux. Lloyd pria intérieurement pour que ces deux-là ne discutassent jamais assez longtemps pour que Jake réalisât que le truc qu’il avait volé aux Jedi sur Ondéron, il y a longtemps, n’était autre que le gamin devenu aujourd’hui un Chevalier. Et que ce dernier n’eût pas la bonté de révéler à son ami qu’il n’était rien d’autre qu’un ancien Sith. Il sentait déjà une bouffée de chaleur s’emparer de lui pendant que les deux autres se jaugeaient du regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jake Darinson
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 311
Âge du perso : 30 ans
Race : Humain
Binôme : Mat' et Lloyd

Feuille de personnage
Activité actuelle: Défonce de l'impérial avec Korgan
HP:
46/98  (46/98)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: "Allo? Ici les renforts, j'écoute?" [pv Emalia puis Lloyd]   Sam 7 Nov 2015 - 21:18



"La bague au doigt? Voilà une riche idée Lloyd, et pour être franc avec toi, ouai j'aimerai bien! Mais c'est pas à toi que je vais apprendre que la vie est souvent plus compliqué qu'on aimerait!"

Ah oui pour ce qui était du mariage, Jake préférait oublier cette possibilité. Se marier était déjà assez compliqué, alors avec une ministre doublée d'une reine compte tenu de sa classe sociale bien à lui... c'était tout bonnement inenvisageable, mais quelque part il ne pouvait le nier, il aurait aimé.
Cela faisait chaud au cœur de Jake de retrouver le blondinet, mais l'ambiance retomba légèrement lorsqu'il récupéra le datapad pour regarder les messages de Mat. En effet cela faisait plusieurs semaines qu'elle n'avait pas donnée signe de vie et c'était assez inquiétant surtout quand on savait ce qui se passait entre eux deux.

Mais la bonne humeur laissa vite place à une atmosphère plutôt pesante quand le Hapan passa le datapad au mercenaire pour qu'il puisse jeter un coup d’œil aux messages.
Les parcourant de ses yeux émeraude, Jake fronça les yeux un instant. Que Mat ne donne plus de nouvelles c'était une chose, mais quand on savait ce qu'elle vivait avec Lloyd c'était tout bonnement impossible. Le jeune homme aux yeux verts glissa son regard vers le pilote et soupira en éteignant le datapad.
Oui tout ça n'était certes pas clair pour un crédit, pas étonnant que ce pauvre Lloyd soit dans cet état la...

"T'inquiète mon vieux, on va la retrouver ta jolie Twi'lekk même si on doit retourner toute la galaxie et puis toi et moi on est comme deux coui..."

Jake n'eut pas le temps de terminer sa phrase qu'une espèce de gringalet à la couleur de cheveux blond pisse remonta le long de la coursive menant au cockpit.
Le mercenaire regarda son ami qui lui expliquait qui il était. Le mercenaire posa ses mains sur sa tête s'enfonçant dans son fauteuil.

"Lloyd... nan.... naaaaan.... mais naaaaan quoi...! Un jedi? La t'abuses mec..."

Un long soupir s'éleva dans le cockpit, le mercenaire était un brin désabusé.
Mais alors que Jake les regarda tour à tour, son visage vint se fendre d'un large sourire.
Les deux ptits blondinets étaient très mignons... Jake ne devait pas tomber dans le cliché du mec qui jugeait sur le physique, mais... en fait... Si, le jeune homme ne pût aller contre sa nature, c’était définitivement plus fort que lui...

"Putain les gars... vous avez quand même deux belles tronches tarlouzes... Si je savais pas pour toi Lloyd, jt'aurais presque proposé d'ouvrir une boîte gay ambulante avec le soleil vert. Ambiance on fait le ptit train et soirée mousse pour tout le monde! Rah bordel tu vas me tuer Lloyd je te jures!"

Jake éclata de nerveusement de rire finissant sa phrase avant de s'allumer une cigarette.
Il dévisagea ensuite ce fameux chevalier Kayan tout en tirant sur sa cigarette.

''Bon et en quoi ce valeureux chevalier Lucky avec son regard ravageur va nous aider au juste? Si c'est pour interroger ce Korgan, jpeux lui balancer deux ou trois gnons si il faut, tu le sais bien! Enfin... si il est là c'est qu'il y a forcément une bonne raison j'imagine. Alors je m'y plie!''

Le mercenaire leva les mains comme pour signaler qu'il n'avait pas franchement le choix, et puis si ça pouvait aider pour retrouver Mat' c'était toujours ça.

Se levant, Jake se plantât donc face à ce Luke Kayan, et tendit sa main vers lui en signe de pseudo d'acceptation. Le jeune homme au cheveux noirs poussa même le vice jusqu'à reprendre la parole pour laisser échapper quelques mots qui ressemblèrent d'assez près à des excuses :

''Bon... bon... bon... m'en veux pas, je suis plutôt du genre à déconner et à raconter des conneries ! Moi c'est Jake donc !''

Le jeune homme gratifia ses paroles d'un large sourire plein de dents, un ptit sourire qui voulait probablement dire : « salut, enchanté de te connaître », ou bien : «jt'emmerde, mais dans la joie et la bonne humeur »...

Oui, décidément avec Jake, on était jamais vraiment sur de rien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2444
Âge du perso : 24 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: "Allo? Ici les renforts, j'écoute?" [pv Emalia puis Lloyd]   Dim 8 Nov 2015 - 23:18

L'accueil fut mitigé comme Luke s'en doutait. Les mercenaires n'étaient généralement pas fait pour s'entendre avec les Jedis et vice-versa. Le Hapien détestait peu de choses dans la vie, mais il était effectivement sur le point de perdre toute notion de tolérance avec les mercenaires. Comment pouvait-on se vendre et vendre la vie d'autrui au plus offrant ? Ce style de principes était totalement contraire au sien qui prônait austérité, générosité et abnégation. Non vraiment, Luke avait beau avoir apprit à comprendre comment fonctionnait le cerveau de certains criminels, il ne parvenait clairement pas à définir de quelle pathologie souffraient les mercenaires. C'était généralement des personnes sensées, intelligentes et qui se fondaient socialement dans la masse, tout du moins, le temps de l'infiltration. Ensuite, ils laissaient s'exprimer toute leur avidité, un amour infâme pour ces petits bouts de papiers et de métals qu'on appelait crédits. Luke avait du mal à s'adresser à ce genre de personnage avec respect, même lorsqu'ils en arrêtaient un. D'ailleurs Korgan ressemblait beaucoup à l'un de ces êtres, clichés et symboles de l'avarité.

C'est donc avec une pointe de sarcasme que le Hapien considéra le mercenaire qui lui faisait face, un certain Jake qui l'apostropha dès son arrivée. Le regard fixe mais intense du jeune homme finit par se poser avec quasi-exactitude dans ceux de son interlocuteur. Aussi surprenant cela soit-il, un sourire finit par se dessiner sur les lèvres de Luke après quelques secondes de battements. Il prit la parole en adoptant un ton amusé.

-Ce serait une bonne idée, avec un directeur comme vous qui semblez en connaître un rayon sur le milieu; nous ferions fortune !

Fit-il, masquant sa contrariété face à l'avalanche de stéréotypes que venait de lui servir Jake. Bon, ce dernier avait touché juste en ce qui le concernait, Luke et son joli minois étaient tout ce qu'il y avait de plus homosexuel. Pour autant ce n'était qu'un fait du hasard, car le physique du Jedi ne correspondait pas du tout à ses préférences. C'était plutôt sa race qui était en cause, la perfection de ses traits lui retirant une virilité qu'il aurait apprécié avoir. Encore que tous les Hapiens n'étaient pas pareils, Jason possédant par exemple un visage plus masculin comme avaient pu le remarquer les doigts de son amant. Bref, toujours est-il que les manières de Luke correspondaient à son genre de naissance et qu'il n'avait absolument pas envie de donner raison à ce mercenaire assis confortablement dans son bain de préjugés. D'ailleurs à ce petit jeu, ils pouvaient être deux, car il existait également pléthore de stéréotypes décrivant le mercenaire moyen.

-Laissez-moi deviner, Jake... Mercenaire au visage barré de cicatrices mais néanmoins séducteur, barbe de trois jours, cigarette en bouche. Un chapeau de cow-boy aussi peut-être ? Je ne dois pas me tromper de beaucoup.

Bien sûr, Luke lançait ses allégations totalement au hasard, et toujours avec un sourire amusé. Au fond, il ne se sentait pas plus insulté que ça par Jake, habitué à être apostrophé avec d'avantage de brusquerie encore. Être Jedi ne signifiait pas être le héros du peuple adulé par tous, au contraire. Des ennemis, le Chevalier en avait, à commencer dans le milieu carcéral qu'il devait parfois fréquenter pour étayer ou clore un dossier. La masse populaire y compris avait ses griefs contre son Ordre et faisait parfois preuve d'une virulence surprenante. Avec le temps, le Hapien avait apprit à prendre ça à la rigolade même si son visage souvent impassible ne le définissait pas spécialement comme un gros blagueur. Mais justement, Jake aurait ainsi l'occasion de découvrir que l'habit ne faisait pas le Jedi, Luke aussi savait s'amuser et répondre. Il avait toujours ce petit côté "Lou" en lui, un voyou qu'il avait souvent incarné, avec plus ou moins de succès d'ailleurs, pour infiltrer les cartels.

Bref, inutile de continuer sur le chemin de la rancune donc bien que Luke demeure prudent. Lorsque Jake s'approcha pour lui tendre la main, le Hapien fit de même par pur hasard, pensant être le premier à offrir ses doigts. Par chance, ceux-ci se frôlèrent et le Hapien referma la prise, énergique malgré un manque de force évident.

-Enchanté donc... Jakinou. Moi c'est Lucky si votre nouveau pseudo vous convient. Si vous souhaitez que je vous appelle Jake, je vous en prie, appelez-moi Luke.

Fit-il avec un amusement tout à fait sincère cette fois. Puisque l'autre semblait décidé à déformer son prénom, il jouerait au même jeu, songeant que ce dernier se lasserait avant même de commencer en fait. Peu s'attendaient à une telle réponse, surtout de la part d'une personne à l'attitude aussi sérieuse que Luke. Seulement, ce dernier avait aussi du répondant comme pouvait présentement le remarquer Jake à ses frais.

-Cela dit, moi aussi j'aimerais bien donner quelques "gnons" à Korgan Kessel vu le cas. Cependant, il est protégé, très protégé croyez-moi, vu ce qu'il se permet de faire en toute impunité. Il ne manque ni de mentor ni de force, il ne reste plus qu'à l'attaquer sur un terrain qu'il ne maîtrise ni même ne connaît: la subtilité. J'espère pouvoir donner un ton officiel à l'entrevue, si on accepte de nous la concéder, mais c'est clair que seul, je n'en tirerai rien.

Les sourcils froncés, le jeune homme avait reprit un air sérieux en même temps qu'il se repliait en arrière pour laisser la place du protagoniste à Lloyd. Le blond avait un certain mordant mais il restait discret et aimait le redevenir après un sarcasme parfois nécessaire pour imposer le respect. Retournant à l'affaire en faisant fi du statut de mercenaire de son interlocuteur-qui, au passage, semblait accepter de tirer un trait sur le sien.-

-Bien, Lloyd m'a raconté tout ce dont il se rappelait de Mat'Anea et de sa disparition. Sauriez-vous quelque chose de plus ? Avez-vous aussi reçu un mot de sa part ?

Dans ce monde mystérieux de la contrebande, même si ces trois sbires paraissaient étrangement plus "honnêtes" que la moyenne, chaque personne racontait ce qu'elle voulait bien à ceux de son équipe. Soit pour les arnaquer, soit pour les protéger, de leur passé, de contrats ou fréquentations parallèles. Bref, une vie aux multiples vies.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lloyd Hope
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 170
Âge du perso : 31 ans
Race : Hapan
Binôme : Darth Laduim

Feuille de personnage
Activité actuelle: Mécano dans le vaisseau de Mat'Aenna
HP:
33/85  (33/85)
PF:
61/78  (61/78)

MessageSujet: Re: "Allo? Ici les renforts, j'écoute?" [pv Emalia puis Lloyd]   Ven 13 Nov 2015 - 14:07

Evidemment, le mercenaire n’avait pas accueilli l’idée de Lloyd avec le plus grand enthousiaste. Même le mécano, en réalité, n’était pas très sûr de la pertinence du projet : Jake avait déjà plus ou moins avoué avoir déjà eu de tous petits ennuis avec la justice républicaine et Lloyd lui-même ne supportait pas très bien les Jedi de manière générale. Pourtant, dans son désespoir, il n’avait eu d’autre meilleure idée. A défaut, ils se contenteraient donc du pire.

- Hé, j’avais pas l’choix, se défendit-il en montrant levant les paumes vides pour montrer son impuissance. Tu crois qu’l’armée m’aurait ouvert ses portes comme ça ? Il nous faut quelqu’un qui puisse faire une demande officielle et qui paraisse clean si on veut pas s’attirer plus d’ennuis qu'ça !

Initialement, d’ailleurs, Lloyd n’avait jamais eu pour plan de prendre encore une fois un Jedi dans son vaisseau. Il était venu sur Ondéron demander de l’aide par le biais d’information ou d’autorisations, mais Luke lui-même avait décidé de quitter son Temple pour l’accompagner dans sa quête. Il ne pouvait pas refuser, surtout quand c’était à peu près le seul espoir sur lequel il pouvait compter en un moment pareil. Et puis, rien ne les empêcherait de fausser compagnie au Chevalier si ça tournait trop bizarre. Mais ça, il ne pouvait pas le dire à voix haute devant le Jedi. Jake était suffisamment malin pour comprendre de toute façon, non ? Heu…

En tout cas, la mauvaise humeur de Jake ne durait jamais bien longtemps. Déjà, il trouvait de quoi rire. Pour une fois, Lloyd accueillit les moqueries avec un brin de soulagement.

- Le Chevalier Kayan pourra sûrement obtenir la localisation de ce Korgan Kessel afin qu’effectivement, on puisse l’interroger, expliqua Lloyd en essayant toutefois de calmer les ardeurs du mercenaire, car il savait que le Jedi tenait à ce que toute leur petite enquête se fît proprement. Pour les baffes, on va essayer d’autres techniques plus Jedi avant d’en arriver là, hein Luke ?

Lloyd tourna son regard saphir vers le Chevalier qui, debout, les surplombait. Le Hapan s’était attendu à ce que celui-ci reçut les remarques de Jake avec mépris mais il n’en fut rien. Au contraire, Luke plaisanta et évoqua lui aussi son envie d’écraser son poing dans la figure de ce malheureux Kessel. Ce pauvre type devait vraiment les collectionner pour avoir réussi à se mettre un Jedi à dos. Quoiqu’il en fût, Lloyd était soulagé de constater que ces deux-là étaient partis pour s’entendre, même s’il préféra reprendre la parole pour que Jake ne réfléchît pas trop au surnom de « Jakinou » : il n’arrivait jamais rien de bon quand le mercenaire réfléchissait de trop.

- Bon, ben si tout le monde est d’accord pour lui en flanquer une ou deux alors…
constata Lloyd en haussant les épaules, légèrement pris de court par la tournure des évènements. Ceci dit, j'me dis que la République a peut-être pas laissé Byss comme ça depuis tout ce qu’il s’y est passé, non ? Peut-être que Kessel est encore là-bas, et peut-être même qu’on pourrait visiter la planète si c’est là-bas que Mat’ s’est rendue pour la dernière fois. Et là… Bah, j'sais pas trop à quoi m’attendre là-bas, d’où le fait que j'me suis dit que tu serais pas de trop, Jake, pour surveiller nos arrières.

Lloyd ne savait pas vraiment comment il allait rembourser Jake pour tout ce qu’il faisait ou allait faire gratuitement. Mat’ l’avait toujours payé en crédits sonnants et trébuchants, et le Hapan avait soupçonné que c’était une des raisons pour laquelle le mercenaire n’avait plus quitté leur équipe après leur première épopée dans l’océan de Mon Calamari. Toutefois, il y avait plus urgent à traiter. Et puis, dans son costume trois pièces, il fallait avouer que Jake avait moins l’air sans le sou qu’avant…

- Bon, cap sur le ministère de la Défense… Luke, tu crois qu'tu peux nous avoir un slot d’amarrage dans le coin ? Y’a pas des zones réservées aux Jedi, vu le temps que vous passez à vous fréquenter avec la Défense ?

Tout en parlant, Lloyd avait pivoté sur son siège de pilote. Le vaisseau, dont il avait temporairement stabilisé la trajectoire dans un couloir de l’atmosphère haute de Coruscant, était pris dans le mouvement d’une impressionnante route aérienne, comme l’on en voyait que sur cette planète. Toutefois, il fallait désormais qu’il prît garde à sa nouvelle trajectoire pour se rapprocher du quartier qu’ils ciblaient. Il vérifia que le matricule du Soleil Vert était toujours valide quant à la sécurité Coruscanti et attendit les directives du Jedi, qui devaient les orienter vers la meilleure stratégie pour atterrir au plus près de la Défense. Lloyd posa les yeux en contrebas, dans la jungle urbaine où il avait un jour rencontré Mat’aenna à la faveur d’une folle nuit d’aventures. Il n’écoutait plus que d’une oreille la conversation qui se poursuivait dans son dos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jake Darinson
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 311
Âge du perso : 30 ans
Race : Humain
Binôme : Mat' et Lloyd

Feuille de personnage
Activité actuelle: Défonce de l'impérial avec Korgan
HP:
46/98  (46/98)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: "Allo? Ici les renforts, j'écoute?" [pv Emalia puis Lloyd]   Sam 21 Nov 2015 - 20:10




Jakinou ? Nan... nan nan nan... pas moyen que les choses se passent ainsi... Tirant un bouffée sur sa cigarette, le mercenaire croisa une nouvelle fois les bras. La présence du Jedi n'était pas vraiment ce qu'il avait espéré, mais faudrait bien s'en accommoder. Mais bon, fallait relever une chose, il avait de la répartie le ptit blond au regard plus ou moins bizarre, et Jake appréciait plutôt ça, enfin d'une certaine manière.

"Heum.... je crois que tu peux m'appeler Jake mon cher "Luke". Ouais ça le fera plutôt bien je crois....! Et pour ce qui est de Mat' j'ai bien peur de pas avoir de nouvelles depuis que je vous ai quitté. Faut dire que j'ai été plutôt pas mal occupé avec Émalia et les enfants."

Il termina sa phrase en regardant Lloyd qui pilotait le vaisseau tout en semblant un brin nerveux.
Le prénom d'Émalia sortit tout naturellement de sa bouche, sans même presque qu'il s'en rende compte. Bah peut être que Lloyd n'y prêterait pas attention plus que cela.
La proximité avec elle lui faisait presque oublier parfois qu'il n'étaient pas supposés être ensembles, c’était carrément frustrant.
Lorsque qu'il s'attardait sur ce détail, Jake n'avait qu'une seule envie, larder les chiottes de la salle de bain à grand coups de pompes. Mais bon il se retenait toujours, fendre les chiottes, ça aurait fait désordre, et puis il aurait fallut expliquer le pourquoi du comment à Lia'. Celle ci ayant bien d'autres chats à fouetter...

Dans tout les cas, il était sûr que ce petit trio était des plus improbable, mais Jake avait apprit avec le temps que cette "improbabilité" pouvait parfois se révéler payante.
Alors...pourquoi pas après tout? Les pistes étaient minces mais il fallait bien commencer quelque part. Et si ce que disait Lloyd était vrai, ce fameux Korgan Kessel allait probablement pouvoir les aider.

"Ouais... surveiller vos arrières... T'as quand même sacrément de chance que je vienne d'épuiser en une seule fois mon cota de blague homo pour la journée. Mais t'inquiète pas je me ferais une joie de veiller sur vos ptites fesses. Une joie ? Que dis - je ! Un honneur même! "

S'exclama t-il d'une voix ironique virant doucement sur la taquinerie.
Il était vrai qu'après sa petite boutade la demande de boucles d'or était plus que tendancieuse, Jake ne pût bien évidemment pas passer à côté d'une petite réplique de son crû. Mais, si on laissait de côté son humour plus ou moins graveleux par moment, il était vrai que le mercenaire se ferait une joie de veiller sur eux.
Après tout n'avait-il pas répondu à l'appel pour ça ? Pour aider et veiller sur Lloyd en cas de besoin ?
Bien sur que si. Bon il y avait le Jedi en plus, faudrait faire avec, de toutes façons, une paire de mains en plus ce n'était pas si malvenu que ça en fin de compte.

''En tout cas je suis charmé d'apprendre que Luke soit aussi d'accord pour flanquer une torgnole à ce Korgan si besoin ! Enfin on va essayer de pas en arriver là! Autant essayer d'y aller dans la …. Diplomatie...

Diplomatie...
Diplomatie ?

Hey ! J'ai vraiment dis ce mot là moi ? Ben merde alors ! Bah en tout cas oui on peut commencer par le ministère de la défense ça sera un bout début, mais si jamais faut changer de système, j'en suis mon vieux !''


Jake sourit venant donner une petite tape de soutient sur l'épaule de son ancien coéquipier alors que celui ci fit virer le vaisseau jusqu'à le positionner en direction du ministère de la défense.
Il fallait commencer par quelque part, peut être auraient ils finalement de la chance ? Ou pas l'avenir le dirait probablement bientôt.
Mais le pilote s’était mis en marge de la discussion, soucieux, inquiet.
Le jeune mercenaire, se mit un instant à sa place. Ça devait être sacrément dur à vivre et par amitié il posa sa main trapue sur son épaule pour la remuer doucement, lui adressant un fin sourire sincère.

''Lloyd, ça va aller mon vieux, on va la retrouver c'est promis.''


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2444
Âge du perso : 24 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: "Allo? Ici les renforts, j'écoute?" [pv Emalia puis Lloyd]   Dim 6 Déc 2015 - 21:19

[HJ: Comme Korgan n'est pas libre maintenant, je vous propose de faire durer un peu le délai, sans compter que je trouvais ça logique. Du coup, nous sommes coincés sur Coruscant. Si ça gêne ou si ça bloque vraiment, dites-le moi, je modifierai.]

Emalia ? Emalia comme la reine ? Bah, après tout plus d'un Bantha s'appelait Emalia... Il devait s'agir d'une autre femme, même s'il est vrai que Luke avait entendu dire que la Reine avait fait scandale en choisissant un simple civil pour se marier. La nouvelle lui était entré par une oreille et ressortie par l'autre bien qu'il se soit réjouit que sa Majesté accepte de mélanger son sang bleu au petit peuple. C'était toujours beau de constater que l'Amour se moquait des rangs, inquiétant aussi d'ailleurs puisqu'il se riait également des conventions, s'étant d'ailleurs faufiler dans ses propres principes. Sans oublier l'exemple de Lloyd, prêt à tout pour sauver la Twi''lek alors qu'il était le profil type de l'égoïsme. Bref, voilà où l'Amour et l'honneur les avaient mené. Un ex-Kidnappeur, un mercenaire papa et un chevalier Jedi aveugle, tous réunis dans ce vaisseau à la recherche d'un des soldats les plus sans-gêne et corrompu que connaissait Luke.

Sans mot dire, le Chevalier appuya sur le bouton de radio prévu pour demander une place réservée, la même a laquelle il avait eu le droit lors de sa rencontre avec Korgan Kessel. Le vaisseau atterrit donc sans encombre et le jeune homme invita le Jack et Lloyd à le suivre. La mine pensive, il fouillait dans sa mémoire et imagination pour tenter de deviner où se trouvait le soldat.

-Je rentrerai dans le Ministère de la Défense pour demander une rencontre spéciale avec Korgan Kessel sous le prétexte aussi simple que véridique de parler du dossier de Mat'Aena qui nous a déjà réuni. Bien qu'aucune charge n'est retenue contre elle désormais, il est tout à fait crédible d'exposer une nouvelle information à ajouter. Un détail qui ne serait pas directement lié à sa personne, sinon aux personnes recherchées qu'elle a cotôyé.

Il serait facile pour le Jedi de prétendre que Mat s'était rappelé d'un détail et qu'elle l'en avait informé. Désormais que la jeune femme était sensément une bonne citoyenne, il était logique qu'elle coopère pleinement, d'ailleurs, cela arrivait parfois. Des anciens Junkies mêlés malgré eux à des affaires qui les dépassaient informaient régulièrement leurs "sauveurs", bien qu'avec le temps, ils perdaient tout lien avec le milieu qu'ils cotôyaient avant. Ceux qui continuaient de tricher avec la loi faisaient aussi parvenir de nouveaux indices à la République qui les surveillaient et acceptait de fermer les yeux sur leurs nouveaux trafics à la condition qu'ils infiltrent le milieu. Luke avait toujours été contre l'apologie d'un retour à une vie dépravée sous prétexte que cela servait le Gouvernement. Il était pour arrêter ces dites personnes et reprendre leur réhabilitation depuis le début. Malheureusement, le Hapien n'avait pas son mot à dire, ni sur ces pratiques, ni sur celles de Korgan qu'il faudrait aborder avec beaucoup de précautions. Jusqu'à maintenant, ils avaient fait le plus simple, restait maintenant à mettre la griffe sur le soldat et lui soutirer des informations alors qu'il était sur son propre terrain, protégé et approuvé par ses supérieurs.

Le jeune Jedi pénétra dans le magnifique bâtiment de la Défense. Il fut introduit auprès de la persone qui s'occupait de la Défense, connaissant chaque dossier. Malheureusement l'information ne viendrait pas de suite, car elle était très occupée. Logique. Le blond ressortit donc avec un délai imprévisible. Pendant ce temps ils étaient coincés sur la ville-lumière.

-Il va nous falloir attendre. J'ai mes entrées mais je ne peux pas faire de miracle. On me dira où se trouve Kessel par Comlink. Quand, je ne sais pas. Alors s'il y a des indices à chercher ici, c'est le moment.

Signifia le Chevalier qui cachait sa gêne. Il détestait y aller à l'aveugle-le comble en ce qui le concernait- sans préparation réelle. Habitué à lire tous les essais et documentaires possibles avant de partir en mission, sans fichier complet en main, il se sentait désagréablement dépourvu. Obligé de s'en remettre à Lloyd et Jack presque autant dans le flou que lui à propos de leur ancienne partenaire.

-Il reste les grandes Archives intergalactiques, mais je doute que cette affaire ait des traces écrites.

Connaissant la manière de faire de Korgan, même un peu, le jeune Jedi avait peu d'espoir de trouver un dossier correctement rédigé. En ce qui concernait les siens, il s'appliquait toujours à laisser le moins de zones d'ombre possible, maladivement précis, mais tout le monde n'agissait pas pareil. Kessel lui semblait aussi rempli d'intérêts que peu apte à remplir un fichier. Oui, malgré ses principes, Luke en était venu à dédaigner Kessel qu'il voyait comme un stupide bonhomme qui se moussait à l'idée d'avoir du pouvoir dans les mains. Une grosse brute a qui il ne fallait surtout pas donner des responsabilités. Tentant de cacher son agacement, le Hapien sortit sa canne d'aveugle de sa besace. Quand il était en civil, et surtout dans Coruscant il avait l'habitude de l'utiliser. Non seulement c'était pratique mais plutôt logique pour un étudiant non-voyant qui n'était certainement pas sensé se diriger sans.

-Par où va-t-on ?

Demanda-t-il d'un ton décidé, même si comme le suggérait sa question, il était prêt à accepter toutes les suggestions. Apparemment tous trois nageaient dans le brouillard pour cette aventure capricieuse qui se montrerait quand bon le lui semblerait. Pour l'instant, Luke ne voyait qu'une solution, errer jusqu'à ce que des indices s'échappent. Se pouvait-il qu'après avoir eu Mat sous sa tutelle, il la connaisse si peu ? La jeune femme à la peau verte ne lui avait jamais rien révélé, ni donné tandis que lui agissait sincèrement. Elle s'était joué de lui et malheureusement, cela pourrait bien lui coûter la vie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lloyd Hope
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 170
Âge du perso : 31 ans
Race : Hapan
Binôme : Darth Laduim

Feuille de personnage
Activité actuelle: Mécano dans le vaisseau de Mat'Aenna
HP:
33/85  (33/85)
PF:
61/78  (61/78)

MessageSujet: Re: "Allo? Ici les renforts, j'écoute?" [pv Emalia puis Lloyd]   Lun 28 Déc 2015 - 11:05

La philosophie de Jake, on adhérait ou on n’adhérait pas. Au début, elle avait plutôt fait grincer Lloyd des dents, mais Mat’aenna acceptait si bien les vannes du mercenaire que le Hapan avait appris lui aussi à apprécier la légèreté corellienne. Depuis, c’était devenu une habitude, à tel point que l’entendre parler d’homo et petites fesses avait l’étrange don de calmer l’anxiété de Lloyd, qui put enfin se concentrer sur la trajectoire du Soleil Vert dans la jungle volante que constituaient les voies aériennes coruscanti. La paluche de Jake le fit sursauter, mais il garda les yeux rivés sur sa trajectoire, n’offrant à Jake qu’une grimace contrite.

- Ouais, ça va t’inquiète, j’suis pas en sucre non plus !

Quoiqu’il fondait devant le regard que Mat’ et que son cœur semblait s’effriter en milieu de petits morceaux depuis que la Twi’lek avait disparu. Mais il chassa ces sombres pensées et tâcha d’afficher une mine moins soucieuse. En particulier devant le Jedi, il ne fallait qu’il se montrât faible… Pourquoi au juste ? Les Jedi n’aimaient pas les émotions. Et le viril Jake ne saurait pas quoi en faire. Alors à quoi bon ? Mieux valait enfouir tout cela profondément, hors d’atteinte, comme des failles dangereuses qu’il ne fallait montrer à personne sous peine de prendre le risque que ceux-ci les exploitassent…

Pendant que Lloyd effectuait la manœuvre d’atterrissage, le Chevalier Jedi expliquait comme il allait s’y prendre, avec une aisance certaine, qui étonna le Hapan : le gamin craintif était devenu réellement compétent. Quel chemin il avait parcouru, alors que lui-même avait lentement dérivé dans les bas-fonds de Coruscant… Allons, il fallait se secouer : il en était sorti, et maintenant seule Mat’ comptait.

- Parfait, Luke. Vraiment efficace.


Même leur atterrissage aussi près du ministère ne leur avait posé aucun problème. Lloyd était bluffé. S’il avait su qu’avoir des relations chez les Jedi aidait autant… Il serait venu sur Ondéron plus tôt !

- Par contre, on va pas t’accompagner si ça te dérange pas, hein Jake ?

Si son vieux pote était toujours recherché, c’était sûrement loin d’être une bonne idée de se promener sous les caméras du ministère de la Défense.

- Pendant ce temps, je vais me renseigner sur l’accessibilité de Byss, quelques fois qu’il faille qu’on s’y rende. Il est possible que l’Armée bloque tout accès vu les évènements qui se sont produits là-bas…

Et la puissance du côté obscur. Ne serait-il pas happé par celle-ci s’il s’y rendait ? Lloyd se savait sensible et dangereusement attiré par ces phénomènes. Mais Mat’ valait le coup de prendre un tel risque, n’est-ce pas ?

Luke ne s’absenta guère longtemps. Lloyd mit à profit son tête à tête avec Jake pour lui détailler plus amplement la situation, et lui promettre au passage qu’il n’avait passé aucun deal trop risqué avec les Jedi. Luke était le seul qui était au courant, avec peut-être Maître Don, et Lloyd était certain qu’ils ne s’intéresseraient pas de trop près à eux et à leurs passés respectifs. D’où il tenait cette conviction, il n’en savait rien lui-même.

Lorsque le Chevalier réapparut, il annonça que l’information ne lui parviendrait qu’après un petit moment. Le Jedi avait peu d’espoir de trouver quoique ce soit dans les archives, de même que Lloyd qui supposait de toute façon qu’un tel dossier serait inaccessible sur simple demande, même de la part d’un Jedi. L’administration républicaine était bien reconnue pour sa lourde bureaucratie : obtenir une information sur la localisation d’un soldat était une chose, avoir accès à un rapport lié à une mission qui impliquait l’Impératrice en personne, c’en était une autre.

- Bon, hé bien on est bloqués ici pour un petit moment,
lâcha Lloyd en soupirant, digérant difficilement le temps d’attente imposé par les formalités administratives. On n’a qu’à en profiter pour établir notre plan, qu’est-ce que vous en dites ?

Avec un peu de chance, ça les occuperait suffisamment longtemps.

- Est-ce qu’on dit d’emblée à Kessel qu’on cherche Mat’, ou bien on fait quelque chose d’un peu plus tortueux que ça, histoire qu’il retienne pas des informations juste pour nous emmerder ?

Vu la réputation du type, l’éventualité n’était pas à écarter.

- Et ensuite, si on arrive à obtenir le lieu où Mat’ a été vue la dernière fois… Nous pourrons probablement continuer seuls, Jake et moi. Voudras-tu venir avec nous, Luke ?

Le Chevalier avait certainement ses obligations personnelles… Tout autant qu’un intérêt probable à les surveiller jusqu’au bout. Lloyd ne pouvait en aucun cas lui refuser cela, il n’était pas spécialement en position de négocier, tout autant qu’il se sentait toujours coupable vis-à-vis de leur… passé commun.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "Allo? Ici les renforts, j'écoute?" [pv Emalia puis Lloyd]   

Revenir en haut Aller en bas
 

"Allo? Ici les renforts, j'écoute?" [pv Emalia puis Lloyd]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Coruscant-