Le RPG Star Wars par forum // Qualité RP, intrigues & évolution... Immergez-vous !
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 En matière de discipline, rien ne vaut un bon exemple! [PV Apprentis Sith]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Darth Laduim
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
avatar


Nombre de messages : 115
Âge du perso : 38 ans
Race : Twi'lek
Binôme : Lloyd Hope

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
98/98  (98/98)
PF:
100/100  (100/100)

MessageSujet: En matière de discipline, rien ne vaut un bon exemple! [PV Apprentis Sith]   Mer 22 Avr 2015 - 20:12

Akared Rakash,

    Cet apprenti avait offert à Drath Laduim plus d'ennuis que quiconque dans cette galaxie, mais après des mois d'une chasse sans répit, et avec l'aide de ses quelques fidèles, les choses venaient de changer. Le Seigneur Stih allaient avoir sa revanche et ce de la plus belle des façons qui soit, il était même possible que celle-ci soit profitable à bien plus de personnes qu'il ne l'envisageait !

    En effet, il y a quelques mois il avait promis au conseil noir des changements dans les académies Sith depuis qu'il avait en avait prit les reines. Il savait ce qu'il voulait pour chacune d'elles, mais les choses n'étaient pas simple à mettre en œuvre, le Twi'lek étant partagé entre son devoir avec Darth Ynnitach et son désir de faire grandir le lien qui l’unissait avec Lloyd ce qui lui imposait d'être loin de Korriban. De plus il ne connaissait que peu les choses de ce nouveau monde dans lequel tout ne semblait qu'être chaos et ce principalement à Korriban. Il lui avait fallut du temps pour imaginer la façon la plus adéquate pour remettre de l'ordre parmi les siens et il en était venu au fait que seul un exemple pourrait aider à cadrer les plus jeunes où les moins jeunes ayant besoin de discipline.

    C'est à cet instant que le traître allait entrer en jeu et trouver sa véritable utilité. Darth Laduim en venait presque à ce demander si le côté obscur de la force n'avait finalement pas œuvré ainsi avec lui afin de lui offrir cette opportunité. Après tout n'avait il pas retrouvé l'homme au moment parfait ? N'avait il pas eu le loisir de " jouer " avec celui-ci un certain temps avant de devoir le dévoiler aux yeux de tous ? Si et il avait prit un plaisir non feint à rappeler à l'ancien apprenti ce que cela faisait de croiser la route d'un Seigneur Sith. C'était une chose avec laquelle tous allaient bientôt apprendre à composer !

    Darth Laduim avait observé les égarements de conduites chez les siens, des égarements qui lui aurait coûté la vie pour sa part lorsqu'il était encore en formation. Le manque de respect qui était dû au plus anciens et la peur notoire que les plus jeunes se devaient de ressentir lorsqu'ils s'adressaient à eux semblaient ne pas avoir d'effet sur bien trop de monde ici. Il était temps de faire le ménage et de reparler à tous pourquoi ils regardaient le rang qui était le sien à présent avec envie, l'on ne pouvait se dresser sur la route d'un Seigneur Sith sans accepter d'en payer le prix en cas d'échec et c'était pour cela que beaucoup d'êtres doués n'arriveraient jamais à l’atteindre et ce malgré leurs efforts et une certaine légitimité.

    Posant son regard sur la table de torture qui se trouvait à quelques pas et sur laquelle le fautif était retenu captif, le Seigneur Sith sourit avec virulence. Le corps du jeune homme avait été soigné afin que rien ne vienne gâcher la leçon, il était loin d'être de même de l'esprit de celui-ci qui ne devait plus qu’espérer une chose à cet instant, une mort rapide qui n'arriverait jamais. Darth Laduim pouvait entendre le bruits des apprentis déjà présent au dessus de sa tête et inspira longuement d'un air satisfait. Il avait fait ordonner il y a plusieurs jours à divers serviteurs de faire connaître la nouvelle afin de rassembler tous les apprentis présent à Korriban, mais aussi leurs maîtres si certains en avaient. Il se doutait qu'aucun Seigneur Sith ne prendrait la peine de se déplacer, chacun sachant que leur apprenti respectif n'avait que peu de choses à risquer dans la réunion, mais la politesse l’exigeait c'était il dit.

    Activant avec la force les mécanismes contrôlant la plate forme sur laquelle il se trouvait, celle-ci émergea du sol au centre d'une arène normalement destiné aux entraînements martiaux des apprentis les plus âgés. La plate forme servait habituellement à faire entrer diverses créatures sur le terrain de jeu, mais aussi a en extirper les cadavres que ce petit jeu pouvait laisser après coup.

    Portant son regard sur l’assemblée, le Seigneur Sith resta silencieux un long moment afin que tous puissent se tourner vers lui, afin qu'il prenne la mesure des personnes présentes évidement, mais surtout qu'il note les absents...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yana Silvasi
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 276
Âge du perso : 20 ans
Race : Zeltronne
Binôme : Aucun pour le moment, maitre disparue


Feuille de personnage
Activité actuelle: Directrice de la compagnie 'Les Roses Ecarlates'
HP:
20/71  (20/71)
PF:
54/74  (54/74)

MessageSujet: Re: En matière de discipline, rien ne vaut un bon exemple! [PV Apprentis Sith]   Sam 2 Mai 2015 - 13:17

Une réunion de tous les apprentis, voilà ce qui avait été annoncé. Et organisée par Darth Laduim lui-même, le Seigneur Sith en charge des académies de l’Empire. C’était à la fois une très mauvaise chose, après tout Yana ne souhaitait pas être exposée plus que ça aux Seigneurs et à leurs sautes d’humeur mortelles, mais aussi une très bonne chose. Elle ne serait pas seule, elle pourrait se fondre dans la masse, et dans le pire des cas user de ses phéromones afin de s’en tirer un peu mieux que d’autres.

Dans tous les cas, si le Seigneur avait fait passer l’information à tous les apprentis, elle se devait d’y participer. Elle se doutait fortement qu’il avait une liste de tous les apprentis de l’académie, et quiconque était assez arrogant pour s’en croire dispensé comprendrait assez rapidement son erreur. Dans le sang et la douleur probablement, avec un usage assez libéral d’éclairs de Force. Ouaip, non merci, très peu pour Yana. Elle serait là.

Et bien entendu, le jour vint, trop rapidement à son goût, mais elle n’avait plus le choix. L’heure du rendez-vous était assez vague pour qu’elle puisse planifier la chose, arrivant un peu après le début, se fondant dans la masse. L’ambition était une bonne chose, oui, mais seulement si elle était tempérée de prudence. Si elle avait su de quoi il en retournait, Yana aurait pu arriver dans les premières. Mais se faire remarquer n’était pas toujours la bonne solution, alors jusqu’à ce qu’elle en décide autrement, elle ne serait qu’un visage au milieu de la foule des apprentis, une main constamment sur son sabre laser en cas d’ennui.

La foule était compacte, composée en majorité d’humains ou de proche-humains bien sûr, mais il y avait aussi nombre d’aliens. Non pas qu’elle soit raciste ou quoi que ce soit, c’était une simple observation. Les minutes passèrent, interminables, et enfin un mouvement se fit, le centre de l’arène dans lequel ils se trouvaient s’ouvrit et la plateforme monta, laissant apparaitre un Twi’lek à la peau rouge couvert de tatouages noirs, ainsi qu’un homme à l’expression résignée, dont tout le monde dans l’arène pouvait deviner le sort.

Donc ce serait un discours avec torture à la clé. Yana soupira mentalement avant de porter son attention sur le Seigneur. Ce n’était pas vraiment le moment de regarder ailleurs. S’il le voyait, elle allait finir en pièce d’exposition à côté du pauvre fou qui avait énervé un Seigneur Sith.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/1261935/Seneth
Maelyna Tarkas
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 235
Âge du perso : 24 ans
Race : Miraluka

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
75/75  (75/75)
PF:
89/89  (89/89)

MessageSujet: Re: En matière de discipline, rien ne vaut un bon exemple! [PV Apprentis Sith]   Sam 2 Mai 2015 - 17:53

La jeune Aveugle était entrée dans la salle d'entraînement, comme ses condisciples, dans l'attente d'un discours de la part du Seigneur Sith qui avait été placé à la tête des Académies Noires. Elle ne l'avait jamais "vu", enfin... Rencontré personnellement. Toutefois, si il avait gagné cette position de premier choix, ce n'était sûrement pas en faisant des ronds de jambes à la Dame Noire, loin de là. C'était intéressant, cela signifiait qu'il avait auprès de Darth Ynnitach une certaine position de confiance.

Maelyna s'était vêtue d'une robe rouge décorée, un présent de la part de ses parents, la dernière fois qu'ils étaient passés sur Korriban en compagnie de leur maître. Ce dernier se cherchait un Apprenti et ses deux conseillers en avaient profité pour passer du temps avec leur fille, la félicitant pour ce qu'elle avait fait et les épreuves qu'elle avait traversé jusque-là. Ils étaient ensuite repartis avec le Sith, laissant à leur unique enfant une malle de vêtements adaptés à sa taille et quelques-uns de ses effets personnels qu'elle avait laissé sur Dromund Kaas au moment de partir.
Cette robe faisait partie des vêtements laissés-là. Rouge, donc, et d'une facture particulière qui jouait avec la lumière, la faisant osciller entre le rouge sanguin et le rouge clair, semblable à la terre de Korriban.
Il s'agissait d'une robe d'apparat, bien entendu, mais à quoi bon en posséder une si l'on ne pouvait s'en vêtir et se délecter de la jalousie de certaines autres Apprenties ? Et puis, quel meilleur moment pour la porter qu'un discours prononcé par le supérieur suprême, après la Dame Noire, de tous les Instructeurs ?

La Miraluka s'était assise près de certains Apprentis assassins, comme elle, avec qui elle discutait tranquillement. Après tout, mieux valait profiter de cette petite accalmie durant laquelle ils ne chercheraient pas à s’entre-tuer et à réduire le nombres de potentiels concurrents.
Elle discutait tranquillement avec un Humain, dont l’œil droit, ainsi qu'une partie du visage incluant son oreille, avaient été gravement endommagés durant un combat et qui avaient été remplacés par des éléments cybernétiques. Cela devait être particulièrement troublant à regarder, mais la jeune femme n'ayant pas de sens de la vision à proprement parler n'était guère dérangée.
Le silence se fit peu à peu, tandis qu'au milieu de la pièce, une plate-forme s'élevait dans les airs. Un homme était attaché à une table de torture. A côté, un autre homme se tenait. Sans nul doute le Seigneur Sith. Pressentant ce qui allait se passer, la jeune femme se passa la langue sur ses lèvres tatouées, savourant à l'avance la scène qui allait se produire devant les Apprentis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaëlenrian Atha'lith
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 475
Âge du perso : 22
Race : Humain ( Alderaan )

Feuille de personnage
Activité actuelle: Apprenti Sith
HP:
102/102  (102/102)
PF:
78/78  (78/78)

MessageSujet: Re: En matière de discipline, rien ne vaut un bon exemple! [PV Apprentis Sith]   Dim 3 Mai 2015 - 20:35

Son vaisseau de transport aux courbes élégantes et nobles voyageait paisiblement déjà depuis plusieurs heures entre les étoiles vers une destination programmée dans l'ordinateur de bord et assurée par le petit astro-droïde en charge cette fois de la navigation. Dans ses quartiers le jeune homme occupait son temps libre entre ses études et son boulot, mais aujourd'hui il était en train de réviser plusieurs leçons reçues durant les derniers cours en archéologie. Il fut dérangé dans son travail par un signal sonore, instinctivement ! il appuya sur le petit bouton rouge qui une fois pressé passa au vert. Le petit droïde apparut sur l'écran en face du noble Alderaanien.

- Qui a-t-il demanda t-il simplement au petit droïde les yeux encore dans ses cours

* bruit classique de droïde*

- Vraiment ? dit-il surprit en relevant son regard vers l'écran un message de Korriban ? Je viens tout de suite ! fit-il en fonçant directement vers le poste de pilotage sans prendre la peine d'éteindre son écran

Il prit les informations fournies par le droïde et s'enfonça dans son siège, ses yeux se figèrent sur le nom d'un seigneur sith ... « Darth Laduim ». Il ne s'agissait pas seulement d'un redoutable seigneur sith, mais en plus de ça il avait la charge des académies de l'empire sith... hors il exigeait un rassemblement des apprentis sur-le-champ. Van aurait été bien bête de refuser, car il y a fort à parier que les apprentis absents pouvaient voir leur espérance de vie chuter... Il fit sortir son vaisseau de l'hyperespace sur une destination sécurisée avant de programmer son ordinateur de bord pour qu'il se dirige maintenant vers la planète désertique de Korriban. Une fois que cela fut fait l'appareil accéléra durant quelques secondes avant de disparaître brusquement. Van tomba sur son fauteuil l'air pensif ... la simple pensée de revoir Darth Laduim le tétanisait ... ce n'est pas vraiment de la peur comme une crainte morbide, mais plutôt une forme d'appréhension ... Pour lui le seigneur sith n'était pas seulement un seigneur important au sein de l'empire sith. C'était également lui qui l'avait blessé presque mortellement des années de ça lorsqu'il était encore un padawan... porté en urgence chez lui il avait séjourné de longs mois durant dans une cuve de bacta avant de finir par une rééducation de plusieurs mois ......

Un sentiment naturel de colère profond l'envahit alors en repensant à cette période sombre de sa vie... Finalement il trouva une pointe de réconfort dans le fait que cet événement lui avait permis de s'émanciper des jedis... laissé pour mort il avait pu entreprendre une nouvelle vie ... un nouveau départ qui ne serait pas dicté par l'ordre millénaire, mais par sa propre volonté !

Une fois arrivé sur la planète Korriban, il posa son vaisseau comme à son habitude loin de l'académie et fit le reste du trajet en speeder. Il le laissa dans l'entrepôt prévu à cet effet et rejoignit s'en tarder l'arène où de nombreuses fois il s'était entraîné et avait observé en de rares occasions quelques combats. Il arriva de bonne heure comme à son habitude et scruta la foule déjà assez nombreuse pour l'heure. Il aperçut une jeune femme à la chevelure violine coupée court, en s'approchant il vit qu'il la connaissait déjà. Il s'agissait de Yana qu'il avait déjà rencontré, d'ailleurs le souvenir de leur rencontre était encore frais dans sa mémoire. Le plaisir de cette soirée en sa compagnie le fit légèrement frémir. Il s'assit alors près d'elle. Van posa sa main sur ce qui semblait son oreille gauche et sous son capuchon son masque argenté aux gravures fines et soignées s'ouvrit jusqu' à la base de celui-ci, dévoilant son menton et ses lèvres.

- Bonjour Yana dit-il avec un léger sourire non fin

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysanne Ha'mi
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 427
Âge du perso : 20 ans
Race : Métisse Falleen ~ Arkanienne
Binôme : ~Ancienne Apprentie de Darth Ynnitach

~Pressentie pendant un temps pour devenir l'apprentie de Darth Valeras

~Ancienne apprentie de Darth Araya (décédé)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
67/71  (67/71)
PF:
52/72  (52/72)

MessageSujet: Re: En matière de discipline, rien ne vaut un bon exemple! [PV Apprentis Sith]   Sam 9 Mai 2015 - 17:08







____Académie de Korriban
____
______La première vraie réunion Sith.
______C'est la toute première fois que j'assiste à ce genre de choses, la toute première fois depuis que je suis à l’académie de Korriban même que j'entends parler d'un tel rassemblement sur les ordres d'un Seigneur Sith ! Est-ce quelque chose de courant ? J'imagine que non, sinon cela aurait déjà dû arriver au moins une fois ou deux depuis mon arrivée ici. Cela est il porteur de mauvaises nouvelles ? Sans doute et il va donc falloir que je me montre très prudente si je ne veux pas avoir des problèmes comme cette fois où j'avais, sans vraiment le savoir, manipulée l'apprentie de la Dame Noire !

______Je m'en étais sortie sans vraiment savoir comment et mise à part parler de chance, je ne vois pas quoi dire d'autre. Depuis j’arpente les couloirs de l'académie avec prudence, alternant ma formation ici avec mes visites chez Noval qui m'enseigne des choses plus spécifiques lorsqu'il en a le temps. Il faut dire que je n'imaginais pas qu'il pouvait être à ce point occupé, il devait sans doute prendre sur lui pour venir me visiter aussi souvent pendant ma convalescence... Mes relations avec lui sont assez étranges, par moment j'ai même l'impression qu'il se retient de me parler de certaines choses ou de me montrer certains de ses secrets. À vrai dire toute sa famille est un peu comme ça, Scylla, bien que s'approchant le plus de ce que je peux appeler une amie reste très souvent pleine de mystères lorsque la conversation s’oriente sur son frère ou sur leur père.

______Mais passons et venons en à ma présence au milieu de cette horde d'apprentis qui s'est réuni dans cette arène d’entraînement où je n'avais encore jamais mit les pieds. À ce que j'en ai compris, elle est réservée aux apprentis Sith les plus âgés et donc les plus doués ce qui peut expliquer les divers équipements présents un peu partout. Un jour peut être aurai-je la chance de venir ici aussi ? À l'heure actuelle ce n'est pas encore gagné et même si je commence à apprécier ma vie ici, je ne peux pas vraiment avouer en avoir prit toute la mesure. Certaines choses cependant m'enchantent, comme cette tenue que je porte et qui aurait sans doute fait scandale au temple ! Dire que lorsque Scylla me l'avait conseillé j'ai eu peur de me balader ainsi ! À présent j'aurais du mal à en changer tant elle me sied et me donne l’impression d'être quelqu'un ! J'ai même finalement accepté de changer le top qui la composait par un haut un peu plus aguicheur qui, selon Scylla, serait encore mieux si je n'avais pas cette toute petite poitrine. Comme si l'on choisissait ce genre de choses !

______Parfois j'aimerai être différente, un peu plus femme comme Scylla, mais faire gamine offre certains avantages et je fais tout mon possible pour en tirer profit. Cette idée est interrompue par l'arrivée du Seigneur Sith en question, un Twi'lek de taille moyenne aux multiples tatouages qui se tenait à quelques mètres d'un jeune homme harnaché sur une table de torture. Avalant ma salive j'ose questionner un des apprentis juste à ma gauche quant à l’identité du jeune homme.

" Aucune idée, mais si tu veux pas te retrouver à sa place tais toi ! "

______Un conseil que je suis aussitôt, à l'instar de très nombreux autres apprentis qui n'attendaient plus qu'une chose, que le Seigneur Sith prenne enfin la parole.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eerhia Aiarohk
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 359
Âge du perso : 24 ans
Race : Arkanienne
Binôme : Apprentie de Darth Riakath (Isobel Takan).

Amante du défunt Noval Artyss alias Darth Araya.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
8/78  (8/78)
PF:
27/72  (27/72)

MessageSujet: Re: En matière de discipline, rien ne vaut un bon exemple! [PV Apprentis Sith]   Sam 9 Mai 2015 - 23:47


Revenir sur Korriban me donnait toujours autant la nausée. Par le passé, à peine y avais-je été balancé que j’avais cherché à m’en éloigner. Les méthodes des enseignants Sith de l’époque étaient immondes, pour ne pas dire déplorables. J’avais tout fait pour me démarquer de la masse brutale et sanguinaire qui ne pensait qu’à se massacrer bêtement au centre de l’arène ou bien dans le reste des couloirs de l’Académie. J’avais plutôt cherché à manipuler, à former un groupe pour me protéger et pour effectuer les tâches que je trouvais ingrates pour finalement me débarrasser au moment le plus opportun. Au final, je m’étais fait remarquer auprès de Darth Riakath. Le moment où j’avais quitté ce monde fut semblable à une libération. Ce fut aussi un avertissement lancé à tous ceux qui avaient tenté de m’évincer. A partir de cet instant, j’avais eu l’impression d ‘être pratiquement intouchable, protégée de tous les coups exceptés ceux de Riakath elle-même.

Les évènements de Byss avaient soudainement précipités les choses. Ma maitresse étant portée aux abonnés absent, et moi-même bombardée ennemi public numéro un des adeptes du traitre Darth Jugal, je m’étais retrouvée à devoir gérée toutes les affaires de la Main Noire. J’en avais profité pour dresser la liste des adeptes susceptibles de soutenir Jugal, et ceux qui lui avait publiquement offert leur allégeance. J’avais ordonné l’élimination de certains, puis j’avais vu la liste de Korriban...

Pouvoir faire mon retour à l’Académie, pouvoir prendre de hauts les imbéciles qui avaient osé menacer et m’affronter par le passé avait quelque chose de jouissif. Je n’avais pas réellement prévu de signaler mon retour sur ce monde par un massacre aux yeux de tous, et face au surnombre de mes adversaires, la Dame Noire m’avait envoyé son apprentie « revenue des morts », Shaar-lâ. Evidemment, l’apprentie avait pris les devants et avait tout simplement ouvert les hostilités devant toute l’assemblée, enseignants compris. Au final, nous n’avions laissé que sang et mort sur notre chemin comme ultime avertissement à destination de ceux qui oserait défier le pouvoir en place.

Visiblement, notre action tombait plus ou moins à pic, vu qu’une réunion était organisée par Darth Laduim. Il était évident que je ne pouvais manquer à cet appel, ne serait-ce que pour marquer la séance de ma présence, mais aussi d’une certaine forme de soutien. Bon, soyons réaliste, je ne représentais personnellement pas grand-chose. Mais derrière ma présence, il s’agissait tout de même d’un membre du Conseil Noir.

Zora et moi nous étions entendus pour entrer plus ou moins en même temps, puisque nous avions tout de même à nous assurer que nous nous étions occupés de tous les fauteurs de troubles que j’avais listés. Oh, et évidemment, il y avait du dommage collatéral. Et pas qu’un peu, en fait, Shaar-lâ ayant tendance à tailler un peu large…

Mon regard balaya l’assemblée d’apprentis présents. Beaucoup avaient fait le déplacement, sans doute pour éviter les éventuelles représailles qui découleraient d’une absence à cette réunion. Il y avait évidemment de tout, mais je cherchais des spécimens particuliers. Des individus qui pourraient avoir un intérêt plus ou moins particuliers, et qui se détachait de la masse trop conformiste. Mais autant rester réaliste, il y avait beaucoup trop de monde, et j’avais déjà beaucoup à faire entre fixer Darth Laduim sur son perchoir avec son amusement, et surveiller mes arrières, maintenant que mon nom avait circulé un peu partout suite à mes actions sur Byss…

Il ne restait plus qu’à savoir pourquoi il nous avaient tous convoqués…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: En matière de discipline, rien ne vaut un bon exemple! [PV Apprentis Sith]   Dim 10 Mai 2015 - 16:11


C'est la première fois que j'assiste à un cours sur Korriban depuis que je suis sortie de quarantaine. En temps normal j'avais plutôt horreur de ces leçons où les maîtres peuvent rabaisser les apprentis! Je ne garde par exemple pas un excellent souvenir de Varis qui m'avait pris en grippe dès qu'il m'avait vu! Néanmoins je dois reconnaître que je suis plutôt impatiente de me rendre à cette leçon. Notamment pour montrer à tous ceux qui auraient manqué mon retour que je suis belle et bien en vie. Toutefois vu la purge qu'on a effectué avec Eerhia je suppose que mon retour n'a échappé à personne! Bien, très bien...

On entre plus ou moins en même temps elle et moi! Une manière d'afficher notre entente et les prémices d'une collaboration entre elle et moi. Un message on ne peut plus clair pour les réfractaires: nous sommes deux! Et pas parmi les plus faibles! Celui qui s'en prendra à nous comprendra rapidement pourquoi on a si mauvaise réputation. Et, franchement, j'aimerais bien qu'un imbécile me charge avec son sabre pour pouvoir faire un exemple de plus. Mais je suppose qu'avec Ladium dans les parages il y a peu de risques. Dommage...

- "Ne faites pas cette tête-là!" les regards inquiets ou méprisants m'amusent, oui. "Nous sommes ici pour suivre le cours de Darth Ladium, pas pour éclaircir les rangs... À moins que cela s'avère nécessaire, bien sûr!"

Un léger sourire angélique à l'assemblée plus tard, je prends place dans les derniers rangs. Exposer son dos à un éventuel ennemi, ce n'est pas vraiment mon truc. Heureusement j'ai quelques alliés dans la salle. Je passe rapidement le regard sur Ysanne - tiens, elle s'est remise? - puis Vaëlen. Je suis contente de le revoir, lui qui ne m'a jamais posé le moindre problème. Un ami? Pas vraiment, non. L'amitié est un concept auquel je n'adhère pas du tout. Mais un allié, oui, sans aucun doute. À moins que les choses aient changé depuis ma disparition?

- "Vaëlen!" je lui adresse un léger signe de tête en prenant place à ses côtés. "Toujours en vie? Tu as la peau plus dure que je le pensais..."

Une remarque qui ne se veut pas incisive. C'est plus un compliment à vrai dire même si la forme laisse à désirer. Je balade un instant mon regard sur lui avant de tourner la tête vers le seigneur sith qui nous donnera cours aujourd'hui! J'espère qu'on devra affronter d'autres élèves lors des exercices pratiques...
Revenir en haut Aller en bas
Océan L. Swan
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 30
Âge du perso : 17 ans
Race : Humaine

Feuille de personnage
Activité actuelle: A la recherche d'un maître
HP:
64/64  (64/64)
PF:
72/72  (72/72)

MessageSujet: Re: En matière de discipline, rien ne vaut un bon exemple! [PV Apprentis Sith]   Mer 13 Mai 2015 - 21:33

___Tous les apprentis siths capables de venir étaient convoqués au centre d’entrainement de l’académie Sith de Korrigan.
___Cette seule phrase avait suffi à m’intriguer et me faire redouter cette réunion.
___L’origine de cet ordre n’avait rien fait de cela.
___Darth Laduim.
___Ça m’avait glacé le sang.
___Le Seigneur Sith à la charge des académies de l’Empire souhaitait nous voir. Et si lui seule savait le pourquoi du comment de cet ordre, tout le monde savait que ce n’était pas pour boire un verre. Souhaitait-il nous imposer une épreuve de force ? Nous mesurer les uns aux autres ?
___J’avais passé les jours de l’attente de cet évènement avec une certaine crainte, mêlée de questions. Je savais pertinemment que ces dernières étaient futiles et que je ne trouverais sans doute pas la réponse de ce qu’un Seigneur Sith peut avoir prévu pour les apprentis de l’académie, mais je n’arrivais pas à les réfréner. Surtout que, dans l’ombre, beaucoup en parlait. Certains étaient anxieux, d’autres, impatients et fébriles.
___De ce que j’avais pu percevoir de certains conversations, je n’avais pas entendu un seul apprenti évoquer l’idée de ne pas aller à cette convocation.
___Evidemment, certains l’avaient fait pour se mettre en avant ; mais en plus d’être rares, et passablement stupides, je n’en estimais pas un seul capables de le faire. Cela dit, les surprises étaient possibles… En tout cas, je savais que je n’allais pas faire partie des cas de ce genre. Tout le monde sait quels types de punition peuvent venir d’un seigneur Sith…
___L’heure venue, je m’étais donc forcée à arrêter mon entrainement solitaire journalier plus tôt et m’étais rapidement dirigée vers les dortoirs des garçons. Une fois dans le mien dortoir, j’avais attrapé ma cape noire dans mes affaires et l’avais passée par-dessus mon t-shirt et mon pantalon en cuir. Une fois son contact familier et rassurant retrouvée, je me sentis légèrement plus sereine. Et surtout, je me reconcentrais. Depuis que je n’avais plus mon maître dans mon dos, j’avais tendance à trop me relâcher, concernant mon identité. Je suis Océan Swan. Lacie n’avait pas sa place ici, dans l’académie.
___Ce fut d’un bon pas que je me dirigeais vers le centre d’entrainement. Arriver le dernier n’était vraiment pas dans mon plan. Après avoir passé une dernière fois les doigts dans les cheveux de ma perruque pour vérifier que mes courts cheveux brun sombre étaient en place, j’entrais dans le centre.
___La foule était déjà là, en un cercle qui grandissait de secondes en secondes. J’inspirais un grand coup, avant de m’y mêler. J’avais laissé ma capuche rabattue derrière mes épaules ; je n’avais aucune envie de me cacher. Aussi impressionnant que fût l’idée de me retrouver bientôt face à un Seigneur, j’étais rasséréné par le fait que je n’étais pas seul, bien au contraire. Et, aussi contradictoire que cela fût, il était hors de question que je paraisse invisible.
___Des discussions courraient, brouhaha diffus mais imposant. Je compris alors que je m’arrêtais au milieu de ce bruit la raison du cercle d’apprentis ; au centre, la plateforme capable de descendre était abaissée.  
___J’attendais en silence, plongée dans mes pensées. Mon maître était mort seulement quelques jours plus tôt ; j’espérais au moins que cette séance exceptionnelle puisse m’être utile. M’entraîner sans mentor était particulièrement frustrant, j’avais vraiment peur de finir par tourner en rond. Je retins un soupir.
___La plateforme entra dans mon champ de vision.
___Au centre se trouvait Darth Laduim. Et à ses côtés, quelqu’un était retenu sur une table de torture.
___Je ne lui accordai pas plus d’une seconde d’attention.
___Focalisé sur le Sith, je cherchais à comprendre. Il semblait maintenant évident que ce n’allait pas être tant une séance d’entrainement qu’une séance didactique. Comptait-il nous faire un discours ? Ou nous faire agir ? Ou les deux ? Des questions, toujours des questions. Je les chassai de ma tête, gardant mon regard gris posé sur l’homme au centre de l’attention. Un frisson me parcourut.
___Près de moi, un fille demanda à un apprenti qui pouvait être le prisonnier. Qui donc s’en préoccupait ? Une seule chose était importante, c’était qu’il était évident que personne ne pouvait souhaiter être à sa place. Le garçon à qui elle avait posé sa question lui répondit vertement, mais je n’y prêtais déjà plus attention. Une étrange atmosphère s’installa, mêlée d’un empressement fiévreux, de doute, de plaisir, d’interrogation. Un sentiment diffus de peur, aussi. Mais j’étais incapable de dire s’il provenait de l’homme sur la table, ou si certains des apprentis, notamment les plus jeunes, étaient tant impressionnés par le Seigneur Sith ou, qui sait même, la situation, qu’ils en ressentaient de la frayeur.
___Peu à peu, les discussion avaient cessé, et tous observaient en silence, attendant la suite des évènements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youngjedi.keuf.net/t5408-ocean-lacie-swan-en-quete-d-iden
Darth Laduim
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
avatar


Nombre de messages : 115
Âge du perso : 38 ans
Race : Twi'lek
Binôme : Lloyd Hope

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
98/98  (98/98)
PF:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: En matière de discipline, rien ne vaut un bon exemple! [PV Apprentis Sith]   Jeu 14 Mai 2015 - 21:47

Très bien,

    Le Seigneur Sith pouvait noter qu'il n'y avait que peu d'absents et même si certaines têtes d'importances manquaient à l'appel, il ne pouvait véritablement s'en formaliser et pour cause. Faire partie du Conseil Noir et être à la tête des académies Sith lui conférait un certain pouvoir, mais il ne pouvait aller contre la volonté d'autres Seigneurs Siths avec facilité et tous le savaient. Cela expliquait sans doute l’absence de la nouvelle apprentie que la Dame Noire avait prit sous son aile, mais aussi celle de certains autres jeunes Siths ayant pour maître les Seigneurs les plus influents de Korriban.

    Dans un sens il pouvait comprendre et accepter cela. Ces jeunes pousses n'avaient que peu à voir avec l’académie en elle même, puisqu'ils étaient formés par leur propre maître, mais le Twi'lek aurait aimé qu'ils offrent à tous leur présence afin de montrer l'exemple. Certains avaient choisi de le faire comme Zora Shaar-lâ, Livia Trall ou encore Eerhia Aiarohk pour ne citer d'elles, toutes apprenties de Sith aussi puissants qu’influant au sein de l'empire. D'un côté il avait imaginé que moins d'entre eux prendraient la peine de venir assister à la leçon qu'il s’apprêtait à donner, car elle ne les concernait que peu d'une façon directe. Mais tout cela était parfait, il pourrait déplacer ses pions directement, sans avoir à passer par le moindre intermédiaire.

    Faisant quelques pas, le Seigneur Sith réfléchit à la façon dont il souhaitait commencer le débat, si l'on pouvait appeler cela un débat. Il y avait de nombreuses choses à mettre au point, mais il devait sans doute commencer par les bases.


    " Apprentis, je suis ravi de vous voir tous ici, répondant à un appel qui vous a été adressé afin que les choses soient clairs entre nous. Les choses doivent changer dans cette académie comme dans toutes les autres. "

    Se tournant vers l’assemblée, le Twi'lek reprit tout en gardant un ton se voulant neutre et clair afin que personne ne puisse se méprendre sur ses dires.

    " Certains d'entre vous ne me connaissent peut être pas encore, je tiens à vous rassurer, cela n'aura aucune influence sur ce qu'il va se passer ici même. Je ne suis pas Twi'lek a faire du favoritisme et que vous ayez déjà eu à faire à moi ou non ne va pas entrer en ligne de compte. "

    C'était une chose qui devait être clair dans l'esprit des Jeunes Sith qui composaient l'auditoire, aucun passe droit ne serait fait, car ce n'est pas ainsi que l'on apprend, au contraire ! Darth Laduim avait comprit cela depuis son plus jeune âge, la souffrance était bonne formatrice à condition que celle-ci soit amené de la bonne façon. Faire souffrir sans raison n'était qu'un gaspillage de temps et de moyens qu'il fallait balayer d'un revers de la main avant que cela ne devienne une habitude trop encré dans les gênes.

    " Si vous êtes tous réunis ici c'est pour prendre la mesure de ses changements, mais surtout la raison de ceux-ci ! "

    La voix du Twi'lek se fit plus forte afin qu'aucun ne cherche à détourner les yeux de la différence qu'il y avait eu entre sa propre formation et celle qu'ils pouvaient avoir ici.


    " Jamais auparavant je n'avais eu à faire à une structure similaire aux académies Sith qui parsèment notre empire, car j'ai eu la chance rare d'être formé depuis mon plus jeune âge par un seul et même Maître. Il a fait de moi ce que je suis aujourd'hui et si je n'avais pas convenu à ses espérances ou trahis celle-ci par mon incapacité à comprendre ses leçons, il l'aurait tout simplement su et œuvré pour corriger cela s'il estimait que j'en valait la peine ! Il savait lire en moi sans le moindre mal et je n'aurais pu lui mentir sans qu'il prenne les mesures appropriées à un tel comportement. "

    Darth Laduim savait parfaitement que son maître avait opéré de la sorte par le passé et que plusieurs épreuves avaient été crée de toutes pièces par son propre maître afin de mesurer de tels détails chez son apprenti. Celles-ci différaient des autres embûches placées sur son chemin et avec le temps il avait su les discerner, sans que cela ne lui offre le moindre avantage au final dans les dites situations. Voilà une des premières choses qui manquaient ici, un moyen clair de juger les apprentis et de voir au plus profond d'eux. Les cours offerts par les enseignants ne permettaient pas de tiser une réelle relation avec chaque participants et encore moins de pouvoir gérer au cas par cas la situation.

    Pour ce que le Seigneur Sith en avait vu, tout ici ressemblait à une course à la performance, chose parfaitement contre productive, car aucun esprit de groupe ne germait de toute cela. Le nombrilisme que cela provoquait poussait les plus faibles à manger les miettes des plus forts, quand ils ne s’entre-tuaient pas tout simplement. Combien d’élèves brillants en devenir avaient vu la mort ainsi ? Darth Laduim n'en avait aucune idée, mais sans doute de trop nombreuses recrues qui avaient au final laissé la place à d'autres qui semblaient intouchables, car tout simplement naturellement doués. Pire, ce système avait permit à des êtres comme Akared Rakash de voir le jour et cela n'était pas acceptable.


    " Cette réalité est absente ici, car vous vous lancez tous dans une stupide course à la performance entraînant des tueries inutiles, celles-ci masquant les points les plus importants des leçons que vous devriez assimiler pour le bien de l'empire ! Beaucoup d'entre vous voient en cela une marque de puissance, je le sais et à ceux-la je répondrai que vous êtes sans doute parmi les plus stupides ! "

    Se rapprochant du jeune homme attaché à la table de torture, le Seigneur Sith continua.

    " Ce comportement est inacceptable et offre à des êtres comme celui-ci la chance de trahir son propre camp ! Trop occupés que vous êtes a vous déchirer les uns contre les autres pour des sottises, vous laissez l'individualisme vous poussez loin les uns des autres et offrez à des traîtres le droit de vivre assez longtemps afin qu'ils puissent fuir chez les Jedis ou s'organiser afin d'attaquer l'empire en son sein et c'est intolérable ! "

    Une vague d'éclair vint s’abattre sur le corps du captif afin que les choses soient clairs dans l'esprit de tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maelyna Tarkas
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 235
Âge du perso : 24 ans
Race : Miraluka

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
75/75  (75/75)
PF:
89/89  (89/89)

MessageSujet: Re: En matière de discipline, rien ne vaut un bon exemple! [PV Apprentis Sith]   Ven 15 Mai 2015 - 21:02

Le Seigneur Sith salua l'assemblée d'Apprentis, les remerciant d'être tous venus à cette... Leçon. La jeune Aveugle sourit. Ce n'était pas comme si ils avaient réellement le choix et dans le cas où ils étaient absents, ils avaient intérêts à avoir une excellente excuse pour ne pas, une prochaine fois, se retrouver à la place de la personne qui se trouvait enchaînée à la table.
Le Seigneur Sith expliqua qu'il se moquait du favoritisme, peu lui importait que l'un ou l'autre des Apprentis présents ai déjà eu affaire à lui, que ce soit en bien ou en mal.
C'était déjà ça, au moins, tous partaient avec la même chance. Le Twi'Lek finit par faire les éloges de son ancien Maître.

Maelyna se concentrait sur ce petit discours, quand elle retint un sursaut en sentant un contact chaud sur sa cuisse, à travers sa robe. L'Apprenti cyborg avec qui elle discutait avant l'arrivée du responsable des Académies Siths se croyait tout permit parce qu'elle lui avait parlé. Il était plus jeune qu'elle et était l'une des dernières recrues destinées à devenir Assassin. Qu'il se comporte ainsi à cause de ses hormones d'adolescent ou bien parce qu'il est sûr de survivre à son apprentissage, peu importe, c'était inacceptable.
Après avoir rapidement pesé le pour et le contre, la Miraluka lui prit le majeur et le brisa d'une vive torsion. Le cyborg se prit la main et se mordit les lèvres jusqu'au sang pour ne pas hurler de douleur et interrompre le Seigneur Sith, risquant ainsi de retenir son attention.
Avec un petit sourire l'Aveugle blonde lissa ses vêtements et son attention revint au Twi'Lek.

Ce dernier avait finit de parler de son Maître et reprochait aux Apprentis de participer à la course à la performance qui était leurs quotidiens et entraînait des morts inutiles, leur faisant oublier les principales leçons nécessaires pour contribuer au bien de l'empire.
Résultat : la personne allongée sur la table avait fini par prendre la décision de trahir l'Empire.
Il ponctua sa tirade en envoyant des éclairs sur sa victime, la faisant hurler de douleur.

La jeune femme prit alors le temps de réfléchir. Ce n'était pas faux, cette compétition officieuse entre Apprentis avait tendance à décourager les "vocations", pire encore, certains avaient tendance à souhaiter fuir l'Empire, ou à le combattre, le gangrenant et le rongeant de l'intérieur, cherchant à le mettre à bas.
Toutefois...
Elle leva la main.

"Pardonnez mon interruption, Maître Laduim, mais je souhaiterais poser une question. Puis-je ?"

Le Twi'Lek lui fit un signe de tête. Elle se leva et regretta intérieurement cette décision, puisqu'elle était devenue le point de mire de toute la salle, à l'exception de son voisin cyborg, qui cherchait à remettre son doigt en place.

"Cette... Querelle, cette course à la performance a tout de même du bon, puisque à un moment ou un autre, un Apprenti ayant ce genre d'idée malsaine finira par faire une erreur et révéler son point de vue en public et ses... Concurrents pourront ainsi retirer cette souillure du visage de l'Empire, non ?"

Elle se rassit, la tête baissée sous son rideau de cheveux couleurs de blé, le visage aussi rouge que sa robe, en attendant la réponse du Seigneur Sith.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yana Silvasi
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 276
Âge du perso : 20 ans
Race : Zeltronne
Binôme : Aucun pour le moment, maitre disparue


Feuille de personnage
Activité actuelle: Directrice de la compagnie 'Les Roses Ecarlates'
HP:
20/71  (20/71)
PF:
54/74  (54/74)

MessageSujet: Re: En matière de discipline, rien ne vaut un bon exemple! [PV Apprentis Sith]   Lun 18 Mai 2015 - 20:28

L’arrivée de Vaëlen à ses côtés fut une agréable surprise. Aussi éphémères soient-ils, Yana avait apprécié les moments qu’elle avait passé avec lui. Et d’après ce qu’elle avait compris, c’était réciproque. Donc sa présence à ses côtés était une aubaine pour elle, et elle n’était pas Sith à laisser passer de telles aubaines sans agir. Oh, elle le considérait prudemment comme un allié potentiel, ou bien même un ami potentiel, mais il était trop tôt pour en décider, et les relations sexuelles seules font de bien piètre juges de la valeur d’un être.

Elle le salua avec un léger sourire elle-même, sa voix assez basse pour ne pas être entendue par les apprentis autour.

« Bonjour Vaëlen. »

Rien de plus et rien de moins. Ce n’était pas le moment de socialiser. Le moindre moment d’inattention et d’irrespect pouvait se solder par une mort rapide et ignominieuse.

L’arrivée suivante à leurs côtés par contre, lui arracha un léger soupir de surprise. Zora Shaar-lâ, l’apprentie de l’Impératrice elle-même, qui était sortie d’isolation il y a peu de cela. C’était surprenant, mais encore une fois, il était nécessaire de bien se faire voir, sans être trop ostensible. Tisser des liens était quelque chose de délicat, la moindre erreur, et c’était la toile entière qui risquait de se briser. Et le moins qu’on pouvait dire, c’est que la subtilité n’était pas une des valeurs que la dite Zora semblait favoriser. C’était regrettable, mais Yana pouvait travailler avec ça.

La jeune Zeltronne regarda l’humaine, et au moment où leurs yeux se croisèrent, elle inclina légèrement la tête, assez pour montrer son respect, mais pas assez pour lui offrir la vision de son cou. C’était après tout l’origine des courbettes, offrir le cou à un ami ou à un monarque pour l’assurer de la confiance complète qu’on avait en lui. Et Yana n’avait pas confiance, jamais. Ici, avoir confiance en quelqu’un était une faiblesse qui causait la mort plus souvent que toute autre cause.

Elle ne s’attarda pas sur la jeune femme et se concentra sur le maître alors qu’il délivrait son discours. Assez rapidement, elle fut passionnée par les mots quittant la bouche du Twi’lek. Pas de favoritisme, c’était bien. La petite anecdote avec son maître semblait incongrue, comme hors de propos, mais cela montrait probablement ce qu’il attendait d’eux. L’excellence et l’obéissance.

Et la suite plut encore plus à la jeune Zeltronne. Il décriait la course à la violence et à la performance au détriment de la discipline et de l’Empire. C’était exactement le souci qu’avait Yana avec l’académie. Les élèves étaient tournés les uns contre les autres, que ce soit instinctivement ou par dessein de certains professeurs. Et en effet c’était, d’après ce que Yana avait vu dans les archives, la principale cause des défaites Sith dans le passé. Trop de divisions, trop de coup de poignards dans le dos. Inutiles et contre-productifs.

L’intention du seigneur Laduim était plus que louable, mais Yana doutait un petit peu de sa capacité à les mettre en œuvre. D’après ce qu’elle avait vu de l’académie jusqu’à présent, ce ne serait pas aisé. Mais bon, il faisait preuve de bonne volonté, et d’une loyauté à l’Empire lui-même, et non à son pouvoir personnel qui plaisait énormément à la jeune femme. Si tous les Sith étaient comme lui, l’Empire en serait bien mieux loti.

L’intervention d’une apprentie ne fut pas foncièrement intéressante d’après Yana. La Miraluka considérait qu’une personne qui décidait de trahir l’Empire était toujours assez stupide pour se dénoncer volontairement, ce qui n'était pas toujours le cas ! Et c'est ça qui donnait du poids aux arguments du seigneur Laduim. Car avec l’isolement actuel des apprentis, il était aisé d’agir comme si de rien était, et de comploter dans l’ombre tout en récupérant des informations stratégiques. La liberté toute particulière que les apprentis avaient quand ils n’étaient pas subordonnés à un maître était dangereuse, bien qu’agréable. Et l’absence de liens sociaux était une opportunité de plus d’être en sécurité pour les traîtres. Après tout, l’isolation était la norme et une option stratégique plutôt intelligente pour l’instant, donc rien de répréhensible ou de suspect.

Yana ne souhaitant pas intervenir pour le moment, elle laissa les autres apprentis se distinguer avant tout en récupérant des informations sur les opinions de chacun. Ça pourrait servir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/1261935/Seneth
Vaëlenrian Atha'lith
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 475
Âge du perso : 22
Race : Humain ( Alderaan )

Feuille de personnage
Activité actuelle: Apprenti Sith
HP:
102/102  (102/102)
PF:
78/78  (78/78)

MessageSujet: Re: En matière de discipline, rien ne vaut un bon exemple! [PV Apprentis Sith]   Mar 19 Mai 2015 - 20:36

Alors que le jeune homme gratifia la belle Zeltronne d'un léger et discret "sympa ta nouvelle coupe" Il entendait une fois derrière lui qui lui fit froid dans le dos. Une voix féminine qu'il connaissait et qu'il n'avait plus entendue depuis un bon moment … Il se retourna lentement et sous son masque d'argent son visage ne revenait pas …

- Zo…zora … fit il a voix basse plus pour lui-même

De nombreuses rumeurs allaient bon train sur ce qu'était devenue l'apprenti de la reine noire. Et malgré ses contacts le jeune homme n'arrivait pas à y croire. Zora était bien trop douée et téméraire - d'une certaine façon pour mourir de cette façon… Il remit ses esprits avant de répondre.

- Il faut croire que oui dit-il avec un léger sourire amusé tu vas devoir me supporter encore un petit moment finit-il avec autant d'amusement

Durant les quelques fois où ils étaient partis en mission et avaient bravé les morts les deux apprentis prenaient un malin plaisir à jouer au chat et à la souris dans des joutes verbales amusantes et plutôt distrayantes, le jeune apprenti ne pensait pas que cela lui avait manqué autant, du coup il ajouta toujours aussi discrètement pour ne pas être entendu par la foule devant lui.

- Sympa ta nouvelle couleur c'est … dit il avant de réfléchir original dit-il pour finir toujours avec ce petit sourire aux lèvres

Avant que les choses sérieuses ne commencent le jeune homme se retourna vers Yana et présenta rapidement Zora à cette dernière et réciproquement. Il parla avec sincérité et sans honte de l'apprentie de la reine noire des sith comme d'une " amie " il en fut de même dans l'autre sens vis-à-vis de la jeune Zeltronienne. Puis finalement le seigneur sith prit la parole captant l'attention de tout l'auditoire rassemblé en ce jour. Installé dans les derniers rangs comme à son habitude le jeune aristocrate écouta très attentivement les paroles du responsable des académies de l'empire. Vaëlen comme on l'appelait ici fut d'accord avec les paroles du seigneur sith, " ces tueries inutiles " comme ils les appelaient était l'une des raisons pour lesquelles l'apprenti ne fréquentait l'académie que lorsque cela était nécessaire.

Puis une Miraluka intervint et prit la parole après avoir demandé l'autorisation à Darth Laduim. Son intervention ne puis pas inintéressant, mais pas non plus indispensable aux yeux du jeune homme qui préféra pour le moment rester silencieux. Pour lui le seigneur sith venait à peine de prendre la parole et n'avait sans doute pas fini ses explications il n'était sans pas très judicieux de s'exprimer maintenant. Plutôt solitaire et d'un naturel discret l'apprenti connu sous le nom de Vaëlen n'avait jamais vraiment jugé utile de prendre la parole devant ses autres camarades sauf par obligation. Pour lui il n'était pas ici pour débattre comme ce pouvait être le cas en session parlementaire. Il voulait avant tout savoir la raison de leurs convocations et voir ce qui allait suivre… y aurait-il des combats comme beaucoup de professeurs de l'académie avaient l'habitude de faire afin de distinguer le bon grain du mauvais ? Le seigneur Ladium allait-il faire la séparation entre les jeunes pousses, sith  en devenir et les chardons qui gangrenaient l'académie de l'intérieur ? Cela ne serait tarder ainsi donc l'apprenti solitaire resta muet et attentif au déroulement de la situation.
Ps : Pour la suite je propose qu'on suive le même ordre de tour qu'au début,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysanne Ha'mi
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 427
Âge du perso : 20 ans
Race : Métisse Falleen ~ Arkanienne
Binôme : ~Ancienne Apprentie de Darth Ynnitach

~Pressentie pendant un temps pour devenir l'apprentie de Darth Valeras

~Ancienne apprentie de Darth Araya (décédé)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
67/71  (67/71)
PF:
52/72  (52/72)

MessageSujet: Re: En matière de discipline, rien ne vaut un bon exemple! [PV Apprentis Sith]   Sam 23 Mai 2015 - 14:28







______Écoutant le conseil de l'apprenti, je me replonge dans le silence sans chercher à épiloguer sur le fait qu'à cette distance, il y a peu de chance pour que le Seigneur Sith puisse nous entendre parler ! Après tout, d'autres discutent sans que le Twi'lek ne semble s'en soucier, alors pourquoi une question que j'estime pertinente devrait me coûter cher ? Un instant j'en viens à penser que le Zabrac que j'ai questionné est une sorte de chochotte frileuse qui, parce qu'il s'est fait taper sur les doigts par le Seigneur Sith nous faisant face, a perdu toute virilité. Bon, je sais que c'est plutôt nul comme pensée, mais je ne vois pas trop quoi imaginer d'autre et puis ça me fait rire, ce qui n'est pas du luxe ces derniers temps ...

______Il faut dire que le temps que je passe sur Korriban n'est pas très amusant, mais Noval tient à ce que je me montre ici sans que je sache vraiment pourquoi. Cela avait il à voir avec cette Eerhia ? Parfois j'aimerai plus d'explications, parce que je trouve assez usant de devoir avancer dans l'ombre aussi souvent ! Je ne vais pas aller jusqu'à dire que je regrette le temps ou j'étais consentement pouponné par Maître Arendt, mais un peu plus d'attention ne fait jamais de mal. Au moins lorsque je suis sur Arkania j'ai l'impression de compter pour Noval qui prend du temps pour m’entraîner, pour discuter et me prodiguer ses conseils, mais aussi pour Scylla qui ne rate que peu d'occasions de passer du temps avec moi. Je ne sais pas encore comment elle fait, mais elle a toujours le chic pour savoir ce qui me ferait plaisir !

______Cette pensée me fait toucher machinalement le petit pendentif qu'elle m'a offert et sur lequel se fixe à la perfection la broche que je garde toujours avec moi. Je soupçonne Noval d'avoir été un peu bavard quand à mon attachement à cet objet, mais cela ne me dérange pas, au contraire, cela veut dire qu'il parle de moi avec sa sœur ! Cette pensée est touchante et il me tarde de retourner sur Arkannia, mais il semble évident que pour l'instant je dois me connecter sur tout autre chose et la puissante voix du Twi'lek retentissant dans l'arène me le rappelle.

______Tous les regards se tournèrent vers le Seigneur Sith qui commença son discours par une mise au point qui, aux yeux de nombres d'apprentis m'entourant, vaut clairement son pesant de Cookies. Pour ma part, n'ayant jamais croisé le Twi'lek je ne me fait aucune idée de l'importance de cette déclaration de non influence, mais j'imagine que pour ceux ayant déjà contrarié l'homme, c'est une bonne nouvelle ! Après tout, qui a envie de commencer ce tête à tête avec un pied dans la tombe ? Rapidement le ton monte, les détails sur la raison de notre présence ici se dévoilent et je ne sais pas si tout cela me rassure. Darth Laduim parle d'une réalité qui m'a frappée en arrivant ici, cette course mortelle que tous les apprentis se livrent jours après jours, une course que le Twi'lek décrit comme étant une sottise.

______Les mots du Seigneur Sith semblent en tout cas toucher tout le monde, puisque personne n'ose parler, à l’exception d'une jeune femme qui, après avoir demandé la parole, explique qu'elle pense que cette course mortelle à la performance a du bon puisque au final les traites sont toujours débusqués. Pour ma part je n'en suis pas aussi certaine... Il est plutôt facile de comploter lorsque les gens sont individualistes, alors qu'il est particulièrement difficile de le faire lorsque tous le monde se doit de passer du temps avec ses semblables ! Une chose que le temple Jedi m'a appris en m'envoyant loin des miens, me permettant ainsi de planifier mon départ sans que personne ne vienne me déranger !

______Regardant autour de moi, je me garde de faire part de cette information, car je n'ai pas envie que les gens puisse tracer une cible avec écrit ancien Padawan dans mon dos...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eerhia Aiarohk
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 359
Âge du perso : 24 ans
Race : Arkanienne
Binôme : Apprentie de Darth Riakath (Isobel Takan).

Amante du défunt Noval Artyss alias Darth Araya.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
8/78  (8/78)
PF:
27/72  (27/72)

MessageSujet: Re: En matière de discipline, rien ne vaut un bon exemple! [PV Apprentis Sith]   Lun 25 Mai 2015 - 16:18


Comme à son habitude, Shaar-lâ n’avait pas pu empêcher de se faire remarquer, annonçant aux quelques apprentis de l’assemblée nous entourant qu’elle était prête à couper en morceaux qui que ce soit du moment qu’on le lui intimait, ou qu’on venait trop la provoquer. Pour ma part, je me retenais de soupirer, gardant un air de neutralité parfaite sur mon visage albâtre. J’étais attentive à toute traitrise, préférant éviter de voir une lame plantée dans mon dos par un adepte de Jugal que nous aurions oublié Zora et moi lors de notre petit aparté. Mon regard se posa donc un instant sur la Zeltronne proche de nous, mais aussi sur d’autres individus que je connaissais ou que j’avais déjà croisé sur ce monde ou ailleurs : Van’ par exemple. Je fus cependant déçue de ne pas voir Syn. Peut-être l’avait-on enfin démembré pour son insolence ! Je laissais d’ailleurs mon « alliée » s’éloigner alors que je me concentrais plus particulièrement sur ce qui se déroulait plus haut, sur cette plateforme sur laquelle se tenait Darth Laduim.

Ce n’est que lorsqu’il prit la parole, et que tous les regards se levèrent pour l’écouter que je me mis en mouvement, me décalant lentement vers la périphérie du groupe, là où je risquerais moins de me faire surprendre en cas d’agression. Certains penseront que je devenais doucement paranoïaque, à craindre une attaque qui ne viendrait sans doute pas du fait de la présence de Darth Laduim, mais je savais certains apprentis assez fous pour tenter tout de même leurs chances.

Les paroles de Darth Laduim, par contre, me firent sourire. C’était bien la première fois que j’entendais un Maitre de l’Académie défendre un point de vue que je partageais. Bah oui, massacrer tout le monde pour montrer qu’on est le plus fort, ça sert à rien, et surtout ça ne prouve rien sinon votre stupidité. Le plus fort n’est pas celui qui est capable de tailler en deux l’autre, mais bien celui capable de trouver des alliés, de former un groupe –par la manipulation ou non-, d’être suffisamment malin pour laisser les autres faire le travail de bas étage à sa place pour en récolter les mérites. Il fallait comprendre la discipline pour la faire respecter, et ainsi faire vivre l’Empire. L’Anarchie latente au sein de cette académie était ce qui avait mené les Sith à leurs pertes à de nombreuses reprises. Le tout était de ne pas faire une énième fois cette erreur lamentable…

Mais dire que cela était facilement applicable, c’était une autre histoire. L’Académie et son personnel est habitué à cette forme de décadence, et s’il n’était que moi, il faudrait d’abord purger les têtes pensantes pour pouvoir espérer réparer les dommages déjà subis et commis.

La suite fut tout aussi intéressante, le Twi’lek venant illustrer ses propos en s’occupant d’un de ces « traitres », avant de finalement être interrompu par une apprentie que j’avais du mal à distinguer au milieu de tout cet agglomérat d’apprentis. Je me contentais de croiser les bras, prête à m’appuyer contre le mur de la salle alors qu’elle venait défendre d’une certaine manière l’état actuel des choses, venant justifier ses propos avec des arguments plus ou moins douteux. En effet, les traitres à l’Empire avaient ont souvent tendances à rester discrets, le cas le plus flagrant étant sans doute Darth Jugal lui-même ! Si je n’avais pas vu les preuves moi-même, et reçu l’ordre de lui régler son compte sur Byss, jamais je n’aurais pu penser qu’il était un traitre à l’Empire !

Tout ça pour ne rien dire. En effet, je restais silencieuse, frottant légèrement mes gants alors que mon regard continuait de scanner la foule, s’attardant une nouvelle fois sur Laduim, dans l’attente de sa réponse. Ou de l’intervention d’un autre apprenti, évidemment !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: En matière de discipline, rien ne vaut un bon exemple! [PV Apprentis Sith]   Mer 3 Juin 2015 - 16:09


Je hausse un sourcil de scepticisme lorsque notre enseignant à terminé de parler. J'hésite encore: est-ce qu'il est sincère où il se fout simplement de nous? Le sujet est intéressant en soi mais je crois que connaissons tous la conclusion à laquelle nous allons arriver: un échec retentissant! Fédérer les Sith est une nécessité mais il reste illusoire de les faire se battre pour un idéal, fusse-ce l'Empire! Chacun des membres de cette académie poursuive un seul et unique but: leur intérêt personnel! C'est ainsi, on ne changera pas la nature profonde des gens qui viennent suivre des cours sur Korriban. Les autres ne sont que des doux rêveurs. Autrement dit des morts en puissance...

Ce Seigneur n'a pas été éduqué ici et ça explique sûrement pourquoi sa tête repose encore entre ses deux épaules. Je croise les bras et réprime un sourire amusé. Le genre de sourire qu'on adresse à ceux qu'on considère comme des simples d'esprit. Je tourne ensuite mon regard lorsqu'une apprentie prends la parole. C'est la seule à oser s'exprimer visiblement et ça marque une certain forme de courage. Et puis ce qu'elle dit ne manque de pas de sens même si elle se cantonne à l'évidence...

Mon regard passe de l'un à l'autre de mes collègues et je constate que nous n'aurons certainement pas droit à d'autres interventions. Par peur ou désintérêt? Peut-être même que certains se disent qu'il a raison. Allons bon! Je me racle la gorge pour attirer l'attention sur moi et vient me placer au centre de la pièce. Je ne compte pas m'exprimer à la place d'une élève mais presque en tant qu'égal. Et à ce titre j'ai ma place aux côtés de notre rêveur d'enseignant.

- "Permettez?"

Je demande mais par pure politesse et sans intérêt pour la réponse. Je décoche un sourire au twi'lek - quel saletée d'espèce! - puis un regard au traitre qui se remet à peine de la volée d'éclairs qu'il a prise. Puis je toise l'assemblée en m'attardant un instant sur les plus proches de moi.

- "Là où vous voyez des... tueries inutiles et une course à la performance, moi je ne vois que l'expression la plus pure de la nature. Vous ne voudriez pas aussi qu'on se tienne tous la main en chantant un champ à la gloire de notre fraternité tant que vous y êtes? Dites-moi... Vous êtes aveuglé par votre stupidité?"

Oui, c'est bien à Ladium que la question s'adresse... Les utopistes de ce genre ont tendance à m'irriter assez rapidement. Et d'autant plus lorsqu'ils n'ont pas le bon goût d'être humains....

- "Nous n'avons pas besoin de faiblesse dans nos rangs! Ce n'est pas l'entraide qui nous fait grandir mais bel et bien la violence, la dureté de la vie et des conditions de vie instaurées dans l'académie. C'est de la... sélection naturelle, rien de plus..."

Je joins les mains dans mon dos et me permets un léger sourire en baissant le regard sur le prisonnier. Je prends des risques en contrant ouvertement Ladium mais je crois qu'il n'osera pas s'en prendre à moi! Ce serait une... erreur de calcul! Du moins je l'espère! De toute façon je ne compte pas m'arrêter là!

- "Les plus puissants d'entre nous deviendront des Sith dignes de ce nom. Les faibles, quant à eux..." j'illustre mes propos en écrasant ma botte sur la trachée du prisonnier, lui ôtant la vie. "Nous avons toujours lutté pour notre propre intérêt. L'ordre Sith et l'Empire tout entier repose sur la violence, la méfiance et la cruauté! Et vous voudriez... que l'on change ce qui fait précisément notre force?"

La question est posée par pure rhétorique. La situation aurait pu être comique si ces propos ne sortaient pas de la bouche d'un enseignant. De telles pensées peuvent nuire au chaos que je chéris tant...

- "Si on suit vos... idées, combien de temps faudra-t-il avant qu'on devienne aussi faibles que les Jedi? Combien de temps faudra-t-il avant que nos rangs soient infectés par les incapables? C'est le bien de l'Empire que vous désirez Seigneur Ladium... ou sa destruction?"

Je reste fermement campée sur place et attends une réaction du publique ou du Seigneur Sith. Finalement cette leçon commence à devenir intéressante. Ou, du moins, distrayante...
Revenir en haut Aller en bas
Océan L. Swan
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 30
Âge du perso : 17 ans
Race : Humaine

Feuille de personnage
Activité actuelle: A la recherche d'un maître
HP:
64/64  (64/64)
PF:
72/72  (72/72)

MessageSujet: Re: En matière de discipline, rien ne vaut un bon exemple! [PV Apprentis Sith]   Mar 9 Juin 2015 - 16:45

___Lorsque le Sith prit finalement la parole, j’écoutais attentivement celles-ci. Sa phrase d’ouverture était pour le moins claire ; il était là pour me faire la morale. Restait à savoir ce que celui sur la table de torture, qui que ce fût, avait bien pu faire pour se retrouver là. Parce que l’utilité qu’il allait avoir devenait peu à peu évidente.
___Le Sith évoqua la discipline de son maître. Ainsi, il souhaitait remettre en cause l’enseignement Sith. C’était un sacré défi, même pour un Seigneur tel que lui. Espérait-il vraiment nous changer ? La façon dont nous fonctionnons est presque instinctive désormais ; cette course à la performance qu’il évoquait était plus que naturelle chez beaucoup d’apprenti. Comment changer cela ? Même en tuant quelqu’un, je ne pensais pas que cela eût beaucoup d’effet. Après tout, nous n’étions ni des enfants de chœurs, ni chez les Jedis ; des morts, nous en voyions sans cesse.
___Pourtant je partageais le point de vue du Sith. Et il était bien rare que je pense cela. Mais oui, j’étais d’accord. Je trouvais cette recherche de prouesse à outrance, dépassant clairement les limites, totalement futiles. Quel était l’intérêt que nous nous entre-tuions ? Pendant ce temps, les Jedis se frottaient les mains de ne pas avoir à faire ces victimes eux-mêmes. Et même les performances en elle-même n’apportent parfois rien d’autre que la domination. Mais quel est l’intérêt de la domination d’apprentis Siths, quel est son efficacité lorsque nous nous trouvons sur le champ de bataille face à des guerriers ?
___La raison du sort de la personne près du Seigneur Sith fut finalement révélé, et ne m’étonna guère. Les rebelles Siths étaient de plus en plus nombreux, et c’était pour moi compréhensible ; quelle était l’utilité de servir les membres de l’Empire, de se battre auprès d’apprentis, si ces derniers ne cherchaient qu’à vous écraser, au mépris même de l’idée de victoire contre la République ? Plus d’une fois l’individualisme qui sévissait ici m’avait dégouté et repoussé, et je n’étais là que dans le but d’œuvrer contre les Jedis et de maîtriser toujours un peu plus mes pouvoirs et ma force physique. Ce n’était pas pour rien si j’étais relativement isolé ; je ne tenais pas à m’embarquer dans une rivalité malsaine qui viendrait me tirer vers le fond au lieu de me pousser à me dépasser. Seule contre moi-même, au moins, je n’affrontais pas des imbéciles épris de pouvoir.
___Une apprentie intervint contre le Seigneur, et je me retins de secouer la tête. Evidemment qu’on supprimait ainsi les rebelles… Mais ça en créait plus que ça n’en supprimait ma jolie.
___Les seules fois où le système de l’académie avaient raison de moi était quand des apprentis avaient pu s’en prendre à moi ; oui, là, la violence avait été la seule façon de régler le problème. Lorsqu’une autre intervint –de façon plutôt… virulente- contre le Seigneur Sith, je ne tombais vraiment d’accord avec elle que sur un point ; ici, la sélection naturelle est la loi. Je ne serais plus en vie à l’heure qu’il était si je n’avais pas été capable de faire mes preuves contre mes propres « camarades ». La violence fait la force de l’Empire, mais créée aussi un équilibre fragile et précaire, qui peut causer sa perte s’il est mal géré.
___L’audace de la Sith me sortit quelques peu de mes réflexions intérieures. Elle osait ? Vraiment ? Eh bien oui, il fallait croire que oui. Je plissais les paupières. L’envie d’intervenir me démangeait, mais qui sait après ce monologue de la jeune femme ? Surtout que mes pensées étaient confuses ; en partie d’accord avec la violence de cette école, en partie contre… En réalité, ce qui manquait ici… C’était un juste milieu. Or, je savais pertinemment que l’idée même de juste milieu pouvait faire rire de nombreux Siths.
Malgré moi, je pris la parole, me dégageant une place vers les premiers rangs du cercle autour des deux Siths et de l’apprenti mort.
    « Et que faites-vous toutes les deux du fait que ce sont ces exactes violences qui créer surtout les rebelles contre lesquels nous sommes maintenant obligés de nous battre ? Ceux-là même à qui nous faisons face -donc qui ne sont pas tous punis comme celui-ci- et qui divisent donc nos forces en nous incitant à affronter deux camps ennemis, ou, pire, à nous allier à ces maudits Jedis ? »

___Contrairement à la première qui a parlé, je ne cherche absolument pas à me cacher après ma tirade, tête et dos droits, menton relevé, épaules rejetées légèrement en arrière. Mon opinion déplaira autant qu’il faudra, elle est bien plus fondée que ces sottises barbares qui sont en train de rendre l’Empire anarchique et de créer une nouvelle armée, contre nous. En définitive, mon maître a été tué par ces violences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youngjedi.keuf.net/t5408-ocean-lacie-swan-en-quete-d-iden
Darth Laduim
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
avatar


Nombre de messages : 115
Âge du perso : 38 ans
Race : Twi'lek
Binôme : Lloyd Hope

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
98/98  (98/98)
PF:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: En matière de discipline, rien ne vaut un bon exemple! [PV Apprentis Sith]   Dim 14 Juin 2015 - 20:37

Une leçon,

    Le Seigneur Sith s'était présenté devant eux pour leur offrir une leçon, mais certains ne semblaient pas avoir besoin de celle-ci et le faisaient savoir de façon plus ou moins directe. La première personne a prendre la parole fut une jeune apprentie qui lui était inconnue et qui soulevait une question qui semblait aux yeux du Twi'lek pour le moins étrange, se rendait elle compte que ce qu'elle annonçait été un non sens des plus pur ?

    La course à la performance que ce menait les apprentis sur Korriban, mais aussi dans les autres académies de l'empire Sith les isolaient les uns des autres, les forçaient à ne croire personne, à ne se confier à personne. Il en était de même pour tous, ainsi les traîtres pouvaient se renseigner sur l'empire en toute quiétude sans que personne ne s’alarme du fait qu'un tel reste dans son coin ! Quand au fait de se trahir tôt ou tard ? Arkared était le parfait exemple que cette règle n'était pas la norme ! L'apprenti Sith avait su se faire assez discret et performant pour être choisi par ses maîtres lors d'une attaque majeur de l'empire contre les Jedis et cela lui avait permit de quitter sa patrie pour celle de l’ennemi !


    " C'est un point de vu, mais cet homme ici même est la preuve vivante qu'il est erroné ! Ce jeune homme a su profiter de nos failles pour gagner les faveurs de tous ici grâce à sa maîtrise du sabre laser et nous a tous trahi par la suite au profit des Jedis ! Qui sait ce qu'il a pu leur dévoiler sur nous ?! "

    Darth Laduim marqua une pause, dans un sens il n'était pas contre cette course à la performance, du moment qu'elle était bien menée et c'était loin d'être le cas ici ! Alors même qu'il était entrain de penser à la suite des mots qu'il allait leur offrir afin d'essayer de faire comprendre à tous l'idée qu'il avait mit en place afin de faire naître parmi les apprentis un tant soit peu de complicité, même si le mot n'était clairement pas le plus adapté, la définition même de la course à la performance fit son apparition à ses côtés. Zora Shar-Lâ, l'apprentie de la Dame noire.

    Sans attendre la permission du Seigneur Sith, celle-ci prend la parole afin de balayer les dires de celui ci d'un revers de la main. Du moins elle semblait le croire et le Twi'lek pouvait presque sentir la jeune femme jubiler à l'idée d'ainsi se placer devant tous afin de défier le Seigneur Sith. Ce tête à tête avait la désagréable sensation de déjà vu pour Darth Laduim qui avait vu le jeune homme sur la table de torture s'opposer à lui aussi, sans ressentir la moindre peur quand à ce qu'il représentait. Il savait parfaitement que l'apprentie était au courant de son rang au sein du Conseil Noir et sans doute s'imaginait elle que sa place aux côtés de la Dame Noire lui offrait la chance de parler ainsi, mais elle allait devoir ouvrir les yeux...

    Darth Laduim n'eut le temps de réagir aux propos de l’effrontée qu'une voix s'était déjà élevée dans l'assemblée, une voix mettant sur le devant de la scène les rebelles qui gangrenaient leurs rangs depuis quelques temps à présent. Il était hors de question que le Twi'lek laisse les choses dégénérer, car il n'avait pas envie d'en venir à une punition corporelle sur une autre personne que l'homme qui était attaché sur la table. Le fait qu'il soit mort l’ennuyait par ailleurs, il aurait voulu s'emparer de la vie de l'homme lui même.


    " Tu as fini apprentie? "

    Le Seigneur Sith laissa passer quelques secondes avant de reprendre la parole en s'adressant à Zora qui se trouvait juste devant lui.

    " Je reconnais bien là l'une des apprenties les plus adeptes aux tueries de masses ! As tu à ce point peur de tomber dans l'oubli jeune femme ? "

    Un sourire se dessina sur les lèvres du Seigneur Sith.

    " Je peux comprendre ta peur d'être oublié de tous. Que deviendrait une créature comme toi si elle n'avait plus sa rage pour faire parler d'elle ? Beaucoup de mots pour un résultat médiocre ! "

    Tournant autour d'elle, Darth Laduim restait sur ses gardes, on ne savait jamais comme pouvait réagir un animal lorsqu'il était titiller trop longtemps, mais le Twi'lek était presque certain que la jeune femme ne s'en prendrait pas à lui directement, ce serait stupide de sa part et aussi douée soit elle, il était plus puissant.


    " Tes années enfermées loin des nôtres t'ont il à ce point fait perdre l'esprit ? Tu parles du bien de l'empire ou de sa destruction, mais as tu seulement cherché à savoir dans quel état ce trouvait cet empire ? Afin de nous acheter du temps, l'empire que tu imagines si puissant, a pactisé avec la république ! Cela est il dans notre nature !? Non, mais nus y avons été forcé afin de grandir, car nos idées ont changés et je compte bien vous le faire comprendre ! "


    Venant se placer dans le dos de l'apprentie de la Dame Noire, le Gardien des Mystères continua sans mâcher ses mots et à voix haute afin que tous puissent entendre.

    " N'as tu pas remarqué que tu n'es plus celle dont tout le monde parle Zora Shar-là ? Ta peur d'être une laissé pour compte est peut être entrain de se réaliser, mais tu en as déjà conscience non ? Ta maîtresse t'as déjà écarté en prenant une nouvelle apprentie, celle qui te remplacera sans doute lorsque tu auras fini de t’épuiser. Certains apprentis ont déjà commencés à te prendre pour cible à ce que j'en ai entendu, des apprentis toujours en vie par ailleurs ! Te serais tu mise à réfléchir à l'utilité d'avoir des petites mains travaillant pour toi en voyant que tu faiblissais ? "

    Le Seigneur Sith s’écarta puis reprit en laissant l'humaine réfléchir à ce qu'il venait de dire, tout en usant des propres mots de Zora afin de finir de décrédibiliser son envolée lyrique.

    " Chanter à la gloire de notre fraternité est stupide ! Cette apprenti l'a dit et je le confirme ! C'est aussi stupide que de garder les faibles et les incapables dans nos rangs, mais cela veut il dire qu'il faut qu'ils soient éliminés sans avoir servi l'empire ? Non ! Comme vous l'avez entendu les plus forts deviendrons des Siths dignes de ce nom, mais les plus faibles ne doivent pas être sacrifiés pour en arriver à cela ! L'idée que se fait cette jeune femme de notre force est fausse et tronquée par les principes gangrenant nos académies !! Nous avons des armées, les plus faibles peuvent y être recyclés sans peine !! "

    Marchant afin de laisser son " regard " se pauser sur tous, le Seigneur Sith continua implacablement.

    " Nous devons trouver un équilibre ! Nous devons apprendre à collaborer les uns avec les autres afin de gagner en efficacité ! Comme certain l'ont remarqués et l'ont signalé ici même, nos propres conflits ont crées une vague de rébellion au sein même de nos rangs et celle-ci a su s'emparer de l'esprit d'apprentis douées ! Des pertes sèches pour l'empire ! Tout cela aurait pu être évité avec facilité si seulement vous connaissiez les gens vous entourant, afin de savoir quels sont les êtres à risques ! Prenons un exemple concret ! "


    Notant une pause afin que tous puissent assimiler la phrase qui allait suivre le Seigneur Sith se lança.

    " Combien d'entre vous peuvent dire qu'ils connaissent un ancien Padawan à présent dans nos rangs ? "

    C'était une information importante, ces êtres même asservi par le côté obscur de la force se devaient d'être surveillés, mais avec le climat actuel dans les académies, tout cela n'était clairement pas fait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yana Silvasi
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 276
Âge du perso : 20 ans
Race : Zeltronne
Binôme : Aucun pour le moment, maitre disparue


Feuille de personnage
Activité actuelle: Directrice de la compagnie 'Les Roses Ecarlates'
HP:
20/71  (20/71)
PF:
54/74  (54/74)

MessageSujet: Re: En matière de discipline, rien ne vaut un bon exemple! [PV Apprentis Sith]   Lun 15 Juin 2015 - 14:59

Le fait que Vaëlen présente Zora Shaar-lâ comme une amie était… étrange pour le moins, surtout avec les rumeurs qui courraient dans l’académie à son sujet. Cette femme était dangereuse, imprévisible sadique et surtout sanguinaire. Tout ce qu’elle détestait chez les Sith. A part la partie dangereuse, ça c’était inné et en soi ce n’était pas un souci. Donc elle fut polie, patienta gentiment le temps que l’attention de la cinglée ne soit plus sur elle, puis soupira inaudiblement lorsque cette dernière se décida à totalement interrompre le Seigneur pour l’insulter et tenter de le contredire.

Et oui tenter, parce que véritablement ? Plus elle parlait, plus Yana avait l’impression qu’elle démontrait qu’il avait raison. Apprentie de la dame noire ou non, son comportement envers un seigneur était inadmissible. Absolument inadmissible. Croyait-elle que son rang la rendait invincible ? La dame noire elle-même avait donné son accord au seigneur pour agir. Voir sa propre apprentie le contredire, c’était comme si sa propre apprentie la défiait. Est-ce que la jeune humaine utilisait seulement sa tête, ou est-ce que sa soif de sang lui avait liquéfié les neurones ?

Apparemment c’était la deuxième option, puisqu’elle continua son affront en tuant elle-même l’apprenti que le seigneur avait capturé, celui qui apparemment l’avait trahi. Celui qu’il voulait punir lui-même. Quant aux propos de la jeune femme, ils étaient conservateurs au possible. En soit, ces propos n’étaient pas scandaleux, et pourraient presque être utiles si elle avait un minimum réfléchi avant. Mais sa manière de dire les choses, ainsi que son timing décrédibilisa totalement Zora aux yeux de tous ceux et celles qui pouvaient un minimum réfléchir. Il était également sûr que le seigneur lui ferait regretter ces mots.

Un jeune Sith que Yana ne put voir prit la parole juste après, essayant de défendre le seigneur, et elle ne put s’empêcher de sourire. Enfin une intervention intelligente et pertinente. Il était temps. Après, elle n’était pas sûr que se mettre ainsi en avant en critiquant l’apprentie était très rusé, surtout au vu de son comportement, mais c’était courageux, et pertinent.

La réponse du seigneur cependant fut de toute beauté. Il garda son calme, ce qui étonna Yana, mais ses répliques étaient cinglantes, et les piques extrêmement précises, cherchant les points faibles de l’humaine pour la redescendre plus bas que terre. Et cela marchait. On pouvait sentir dans la foule des apprentis que quelque chose avait changé en eux. Zora Shaar-lâ n’avait plus l’aura qu’elle avait auparavant, n’était plus intouchable. Soit, il ne l’avait pas agressée, il ne l’avait pas blessée. Mais il l’avait redescendue au niveau des autres apprentis, voire plus bas encore. Et ça, ça changeait toute la donne.

Et lorsqu’il continua, parlant de recycler les échecs de l’académie afin de mieux servir l’Empire, elle était d’accord. La mort en elle-même était un gaspillage, surtout la mort pour nulle autre raison que le plaisir sadique de certains. Non, si par exemple, les apprentis les plus faibles étaient intégrés à l’armée impériale en tant que soldats du rang au lieu d’être tués, l’armée impériale aurait déjà un avantage considérable contre celle de la république. Après tout, leurs padawan recalés grattaient la terre au lieu de se battre.

Et l’exemple sur le nombre d’anciens padawan qu'ils connaissaient… splendide pour prouver son point. Et c’est pour ça que Yana prit enfin la parole.

« Aucun, comme la plupart d’entre nous. Le manque de confiance et l’insécurité régnant dans l’académie font que toutes les faiblesses sont cachées de la vue des autres, et toute interaction minimale. Dans le cadre actuel, un ancien padawan sait qu’en révélant son statut, il augmente exponentiellement ses chances de mourir… accidentellement.

Si je peux me permettre, je suis parfaitement d’accord avec votre analyse de la situation actuelle dans l’académie ainsi que de la nécessité de faire changer les choses, mais de nombreux instructeurs n’hésitent pas à tuer les plus faibles des apprentis dans leurs classes, ou à déclencher une compétition malsaine parmi nous. Comment changer la situation alors que le problème réside en partie parmi nos instructeurs ? Des Sith parfois assez influents pour qu’ils puissent agir à leur guise avec une relative impunité. »


Voilà, d’après elle le plus gros obstacle dans ce projet de réforme du seigneur Laduim. Comme toujours, le même problème récurrent et le pire ennemi de l’empire. La volonté des Sith d’agir à leur guise, sans réelle considération pour les conséquences à long terme ou pour certains ordres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.fanfiction.net/u/1261935/Seneth
Maelyna Tarkas
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 235
Âge du perso : 24 ans
Race : Miraluka

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
75/75  (75/75)
PF:
89/89  (89/89)

MessageSujet: Re: En matière de discipline, rien ne vaut un bon exemple! [PV Apprentis Sith]   Mar 16 Juin 2015 - 18:53

La question de Maelyna ne souleva guère de réaction positive de la part de l'assemblée. Le Seigneur Sith, au contraire, lui fit comprendre que sa victime attachée à l'autel près de lui prouvait que son point de vue, qu'il semblait toutefois respecter, était erroné.
Une autre Apprentie leva alors la voix et ajouta que l'Académie n'était pas faite pour que les Apprentis dansent dans les champs et chantonnent en gambadant dans les collines et que ces tueries avaient le mérite de créer une sélection "naturelle" permettant de renforcer les Siths et de les rendre bien meilleurs qu'ils ne l'étaient.
Un autre Apprenti alla à l'encontre de ce qu'elles venaient de dire. Selon lui, c'était cette course au meurtre qui créent les envies de rébellion et font passer certains Apprentis du côté de l'Empire à celui de la République.

Le Sith attendit que chacun finisse de parler et s'adressa à la première Apprentie qui lui avait pratiquement coupé la parole, la désignant publiquement comme étant une adepte du massacre de masse. Inconsciemment, la Miraluka déglutit en entendant cela. "Massacre en masse" ? Qu'est-ce que cela impliquait ? Et pourquoi le Twi'Lek lui reprochait de s'être trop éloigné de l'Académie ? Son attention revint audit alien.
Ce dernier était parti dans une harangue contre cette "course à l'excellence" arguant que même les faibles pouvaient être d'une utilité quelconque, dans l'armée, par exemple. Il acheva sa harangue à l'assemblée en demandant si certains connaissaient l'identité d'anciens Padawan dans leurs rangs, des Padawans ayant finalement trahi la République pour se joindre aux Siths.

Maelyna n'en connaissait pas, à moins qu'elle n'en n'ai abattu un ou deux durant sa formation d'Assassin, et même dans ce cas, elle n'aurait pas pu discerner avec précision s'il s'agissait de transfuges ou de "véritables" Siths. Une autre Apprentie prit la parole, arguant que le problème venait aussi des Instructeurs, laissés impunis quoi qu'ils fassent, "ou presque" se dit l'Aveugle au souvenir de celui qu'elle avait abattu. Le fait était donc que certains Instructeurs s'arrogeaient le privilège d'abattre les Apprentis qu'ils jugeaient faibles, sans être pour autant puni.
La blonde Miraluka se demanda alors si l'enseignement de ces Instructeurs n'étaient pas en contradiction avec les préceptes de l'Ordre Sith, et ses pensées dérivèrent vers Naël Luz et la conversation qu'ils avaient tout deux eu, quelques temps auparavant.

Elle se leva, prête à le dénoncer comme étant un "déviant" au regard de la philosophie Sith. Sa bouche s'ouvrit, se referma, une fois, deux fois, avant de se rasseoir, la tête baissée et le visage aussi rouge qu'un cristal de sabre-laser Sith. Elle n'avait pas eu le cou... Non... Elle avait eu le courage et la force de ne pas le dénoncer, de ne pas le soumettre à la vindicte populaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaëlenrian Atha'lith
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 475
Âge du perso : 22
Race : Humain ( Alderaan )

Feuille de personnage
Activité actuelle: Apprenti Sith
HP:
102/102  (102/102)
PF:
78/78  (78/78)

MessageSujet: Re: En matière de discipline, rien ne vaut un bon exemple! [PV Apprentis Sith]   Ven 19 Juin 2015 - 10:34

Van reste calme comme à son habitude même s'il sentait la tension monter surtout lorsque Zora tenta d'imposer sa façon de voir les choses au seigneur sith. Il grimaça sous son masque pensant qu'elle allait recevoir un éclair de force, ou toute autre punition dispensée par le seigneur sith. Mais il n'en fut rien … il préféra garder son calme et cela donna plus de poids à ses paroles inquisitrices, brèves mais, terriblement percutantes. Van avait mal pour elle… il sait que la « violence » ou plutôt les attaques verbales pouvaient faire bien plus de mal que le plus percutant des coups physiques. Si les blessures corporelles pouvaient être guéries, les blessures d'ordre moral ou mental pouvaient quant à elle mettre plus de temps à se cicatriser ou voir ne jamais complètement disparaître …

Van resta silencieux même si quelques-uns des apprentis avaient pris la parole. Il préféra méditer sur les paroles du seigneur sith qui sonnaient très juste. Néanmoins, changer des mentalités aussi anciennes ne se feraient pas du jour au lendemain et sûrement pas sans quelques accrocs. Pour ce qui est d'envoyer les plus faibles servir dans l'armée, l'idée était logique surtout quand ces temps troublés l'empire sith ne devait pas cracher sur quelques bras supplémentaires. L'ancien padawan ressentit un léger malaise à la dernière question du seigneur sith.

Heureusement pour lui aucun apprenti sith ne connaissait son identité véritable. Depuis son arrivée sur Korriban il s'était bien gardé de dévoiler son passé, à qui que ce soit. Cependant, certains membres de l'ordre étaient au courant dont Darth Ladium. Néanmoins, le jeune apprenti n'avait pas honte de son passé, pouvait-on lui rapprocher d'être né dans la république ? Dès qu'il put s'émanciper de l'ordre jedi il le fit sans hésiter. Grâce aux sith il avait pu « briser des chaînes » et quitter l'ordre. Depuis il avait fait couler le sang pour l'empire sith en combattant ce qu'il était autrefois notamment sur Artorias. Il avait prouvé sa valeur plus d'une fois dans le feu de la bataille, durant lesquelles il risqua sa vie à de nombreuses reprises. Il ne prit donc pas la parole, et ne comptais pas le faire à moins qu'on lui demande son avis, et la encore il faudrait que cela vienne du seigneur sith et non d'un apprenti quelconque .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ysanne Ha'mi
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 427
Âge du perso : 20 ans
Race : Métisse Falleen ~ Arkanienne
Binôme : ~Ancienne Apprentie de Darth Ynnitach

~Pressentie pendant un temps pour devenir l'apprentie de Darth Valeras

~Ancienne apprentie de Darth Araya (décédé)

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
67/71  (67/71)
PF:
52/72  (52/72)

MessageSujet: Re: En matière de discipline, rien ne vaut un bon exemple! [PV Apprentis Sith]   Sam 20 Juin 2015 - 20:03







______Il faut croire que le courage de l'apprentie ayant prit la parole juste après le Seigneur Sith est devenu contagieux, puisqu'une nouvelle voix s'élève dans la foule. Il s'agit de Zora Shar-là, l'apprentie de la Dame Noire qui, fidèle à elle même, s'avance vers le Twi'lek sans même en attendre la permission. Sa présence me rappelle de bien mauvais souvenirs et je ressens comme une douleur au bras droit, ce bras qu'elle avait meurtri lors de notre entraînement. Elle n'avait pas mâché ses mots lorsque nous nous étions affrontés, mais face à un Seigneur Sith, j'imagine qu'elle n'osera pas user du même ton !

______Je suis même plutôt amusée à l'idée de la voir user d'un peu de diplomatie, mais la voilà qui gâche mon petit plaisir coupable en prenant le Seigneur Sith de haut, comme si elle était son égal ! Je vois déjà le Twi'lek lui arracher la tête aussi facilement qu'un Maalraas décapiterai un Gizka imprudent ! L'idée me fait frémir, mais me réjouis aussi ! Voir celle qui m'avait fait souffrir en payer le prix ne peut être que plaisant, même si je ne suis pas certaine de vouloir la voir morte... Le professeur lui aussi semble chercher à gâcher mon plaisir, car il ne bouge pas et écoute les paroles de l'apprentie avec calme, la laissant même aller jusqu'à exécuter son propre prisonnier ! A t elle perdue l'esprit ?

______ J'avale ma salive lorsqu'elle fini enfin sa très longue intervention, mes yeux, comme ceux de tous les autres apprentis, rivés sur le maître des académies. Sa réaction allait être violente, nous pouvons tous le ressentir et personne ne semble oser réagir dans les premiers instants. Comment le pourrions nous ?! Zora venait de défier un des plus puissants Sith de l'empire et personne n'a envie de venir ajouter à la colère de celui-ci ! Pourtant, un jeune apprenti se lève pour se faire une place et lancer des accusations vers celles qui viennent de prendre la parole afin de contredire le Twi'lek. C'est courageux et fait sortir le Twi'lek de son mutisme pour le plus grand déplaisir de sa victime toute désigné.

______Si j'étais celle qui se tenait juste à côté de ce Seigneur Sith, je ne serais pas tranquille et vraiment très mal à l'aise. Il sait s'y prendre et retourne les propres mots de l'apprentie contre elle, appuyant là où ça fait mal ! La leçon se poursuit et personne n’ose venir l’interrompre avant que le Seigneur Sith ne lance lui même sa première question à l'assemblée. Qui connaît dans son entourage un ancien Padawan ? La question ressemble à une pique que l'on enfonce au plus profond de mon cœur. Zora savait elle pour moi ? Nous n'avions pas aborder ce sujet, mais elle avait sans doute comprit que je ne suis pas comme les autres ici, de part mes manières ou la façon dont je me suis battu avec elle ! Allait elle me trahir ?


______Une nouvelle voix se fait entendre, une voix que je reconnais une fois encore ! Yana, la jeune fille qui m'a aidé à comprendre le fonctionnement des mon don phéromonal, sait elle ? Allait elle me dénoncer ? Ses mots sont clairs et ne cherchent pas à m'incriminer, mais au contraire à énoncer une réalité, les anciens Padawans se montrent tous très discrets afin de rester en vie ! Cela me rassure, mais au fond il faut dire qu'il y a aucune façon pour elle de savoir ce que je suis, mais cela me renvois une fois encore vers Zora qui a de trop nombreuses cartes en main pour me dénoncer ! Elle n'avait pas vu mon sabre blanc, mais elle m'avait vu me battre, user de pouvoirs ne ressemblant à aucun de ceux que les apprentis possèdent et surtout perdre pied face à des pouvoirs qui semblent courant chez les Sith !

______Maudit soit le temple ! M'avoir interdit de prendre part à une formation normale avait fait de moi un stupide petit roba tout juste bon à être croqué, car incapable de comprendre ce qui aurait pu me sauver la vie ici ! Je suis certaine que plusieurs padawans de mon âge savent tout à fait comment contrer les pouvoirs que l'apprentie avait usé ce jour là contre moi ! Yana fini de parler posant plusieurs questions pertinentes, mais je ne les ai écouté qu'à moitié, essayant de me préoccuper de mon seul cas ! Que dois-je faire ? Rester silencieuse et laisser à Zora une chance de se racheter en dénonçant mon ancienne affiliation ou alors...

" Moi j'en connais une ! "

______Ce que je suis entrain de faire est sans doute stupide, mais je ne vois pas d'autres solutions à ma survie et puis ce n'est pas comme si je suis sans soutient, je suis sous la protection de Noval et ce n'est pas rien ! Je m'avance au travers de la foule pour atteindre le Seigneur Sith et l'apprentie de la Dame Noire avant de continuer, ne voulant pas finir ma phrase avant d'être en " sécurité " loin d'un possible coup dans le dos...

" J'étais une padawan il y a encore quelques mois, mais un Seigneur Sith a vu mon potentiel et m'a prit sous son aile ! "


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eerhia Aiarohk
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 359
Âge du perso : 24 ans
Race : Arkanienne
Binôme : Apprentie de Darth Riakath (Isobel Takan).

Amante du défunt Noval Artyss alias Darth Araya.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
8/78  (8/78)
PF:
27/72  (27/72)

MessageSujet: Re: En matière de discipline, rien ne vaut un bon exemple! [PV Apprentis Sith]   Lun 29 Juin 2015 - 12:37


Toute cette histoire devenait ridicule. Nous marchions sur la tête, à nous affronter une fois de trop sur les principes que nous devions suivre, sur notre manière d’agir et de fonctionner. C’était pourtant évident : il fallait que ça change. Pas forcément d’un seul coup, ou bien de manière radicale. Non, il fallait avancer à petits pas, en gardant la base existante et en la remodelant. Si nous agissions trop brusquement, nous allions que créer une vague de chaos dans notre propre camp. Ce n’était pas très malin sachant que la République était à notre porte et que nous étions faibles. Oui, faibles. Il faut rester réaliste. Nous n’avons pas leur industrie, nous n’avons pas leur influence. La machine de guerre Républicaine, alliée aux Jedi, a toujours été capable de nous affronter et de nous vaincre. Pourquoi ? Parce que nous n’étions pas assez préparés et assoiffés de vengeance. Mais aussi parce que nous n’étions pas sur la même longueur d’onde quant aux objectifs à suivre. Nous nous déchirions de l’intérieur tout en combattant les menaces extérieures. De par le fonctionnement de notre système, nous nous affaiblissions là où nous pouvions au contraire nous renforcer de manière considérable.

En incorporant les plus faibles d’entre nous dans l’armée, par exemple. C ‘était d’ailleurs une excellente solution que l’on nous énonçait là ! Nos forces seraient immédiatement plus efficaces sur le terrain. Mais voilà, Zora avait décidé une fois de plus de se montrer, m’arrachant un soupir d’exaspération non feint. Son égocentrisme et son arrogance avait la facheuse tendance à m’exaspérer, mais cette fois-ci s’en était trop. Qu’elle soit l’apprentie –pardon, l’ex-apprentie- de la Dame Noire ne lui permettait pas de se placer à l’égal d’un membre du Conseil Noir. Si nous devions comparer les statuts, Zora n’était au final qu’un insecte à ses pieds et je voyais bien la Dame Noire –pour l’avoir rencontrer- attendre un de ces affrontements pour voir si Shaar-lâ était toujours au niveau pour mériter la place à ses côtés. Ou au contraire, si sa crétinerie et son arrogance allait avoir raison d’elle.

C’était suffisant pour me faire sortir de mon silence. Je ne cherchais pas à me montrer, et je me contentais de rester à ma place. Je n’avais pas besoin de grimper si haut pour me faire respecter. Je l’avais prouvé récemment, en tailladant les sbires du traitre Jugal. Je m’étais même offert sa tête. Avais-je donc besoin d’en faire trop, comme l’avait fait Shaar-lâ ? Evidemment que non.

« Shaar-lâ ! » lançais-je d’abord à son encontre pour l’interpeller, avant de poursuivre : « Tu n’as une fois de plus rien écouté. Ou plutôt, tu t’attardes sur l’inutile. Evidemment que notre système fonctionne sur les principes que tu as édicté, mais il repose surtout sur nos propres personnes. Tout ne se résume pas dans un duel au sabre-laser, ou bien à massacrer tout ce qui se trouve sur notre route. Ces faibles n’ont peut-être pas le niveau pour être de véritables Sith, mais devons-nous néanmoins nous séparer d’esprits habiles ? De potentiels tacticiens ? La force brute et la violence permet de résoudre beaucoup de problème. Mais l’esprit malin et habile sera toujours plus fort que toi, Shaar-lâ. Et c’est ta suffisance qui te perdra. »

Et paf. Mais je n’en avais pas terminé. J’avais besoin d’une autre illustration, pour ne pas froisser totalement l’apprentie qui se tenait là-haut, et avec qui j’avais tout de même scellé une « pseudo alliance » il y a peu. Non, j’avais besoin de montrer un fait plus concret.

« Ce sont en effet notre paranoïa, et la volonté infinie de pouvoirs de certains qui ont amené la création de ces rebelles. Darth Jugal a perdu la vie car il se croyait supérieur. C’est sa suffisance qui l’a perdu, lui et ses sbires. Attendre le bon moment, là où il n’aurait plus l’avantage. C’est ce qui a été fait, et il n’est plus. Tout comme la majorité de ses sbires au sein de cette académie. Darth Laduim a parfaitement raison, et tout ceci ne nous affaiblira pas. Au contraire, nous n’en ressortirons que plus fort. Une fois de plus, le but n’est pas de faire taire nos traditions, mais de les adapter à la situation actuelle qui n’est clairement plus celle qui tenait la place il y a des centaines voire des milliers années. Il nous faut ouvrir les yeux. »

Bon, ce n’était pas la meilleure chose à dire ou à faire, mais c’était fait. Au final, je restais l’apprentie de la Main Noire, celle qui avait clairement fait comprendre au Conseil Noir et au reste que s’en prendre à moi reviendrait à s’en prendre à elle. Qu’elle seule avait droit de vie ou de mort sur moi. Pas les autres. Mais je savais également que certains n’hésiteraient pas à tenter leur chance, pour essayer d’avoir ma place. Ces êtres-ci sont des imbéciles. Car c’est bien le maitre qui choisit son apprenti, et non pas ce dernier qui s’impose. Le fonctionnement actuel de l’académie était d’ailleurs contraire à cela, c’était un autre problème. La Zeltronne, Yana, avait soulevé un autre accroc qui venait rejoindre mes pensées actuelles. Le système présent à l’académie n’est pas le bon.

Il ne restait plus qu’à régler un autre problème, plus personnel cette fois-ci : Ysanne. Son intervention suite à a question de Laduim fut des plus inattendues et risquées ! Se proclamer être une ancienne Padawan était extrêmement dangereux en ce lieu. Je grimaçais, alors que je cherchais déjà un moyen de la sortir de cette situation. Je n’étais pas certaine que Noval aurait apprécié pareille révélation. Soit, j’allais improviser. J’avais attiré l’attention, et j’en profitais donc pour venir rajouter quelques mots :

« Les anciens Jedi dans nos rangs sont plus nombreux que l’on pourrait le croire de premier abord. Ils sont certes une menace, et une vermine à éliminer pour certains imbéciles. Ils sont peut-être un danger après qu’ils se soient retourné contre les idéaux stupides des Jedi, mais ce sont les mieux à même à comprendre l’adversaire. Ils le connaissent, savent comment il agit. Certains connaissent même des lieux que nous ignorons. Ils permettent de mettre à jour nos connaissances de notre ennemi. Les tuer est donc une nécessité ? Je ne pense pas. »

La preuve, j’étais une ancienne Jedi. Ils pouvaient néanmoins se gratter s’ils espéraient que j’allais me dénoncer. Seuls Riakath et certains membres du Conseil Noirs sont peut-être au courant de ce fait. Mes propos me mettaient peut-être en danger mais je n’étais plus à ça près depuis que j’avais sommairement exécuté Darth Jugal.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: En matière de discipline, rien ne vaut un bon exemple! [PV Apprentis Sith]   Jeu 2 Juil 2015 - 10:41


Le Seigneur Sith garda son calme et préféra contre-attaquer par les mots. Oui, cette académie était malade! Mais pas par nos traditions mais plutôt par le manque de fierté qui transpirait de nos rangs. J'exprime mon amusement à ses remarques par un léger soupire couplé à un sourire. Je balance ma tête de droite à gauche pour signaler ma triste désapprobation. Ladium aborde le sujet de mon rôle auprès de ma Maîtresse et de ma réputation auprès des Sith. Une attaque facile mais à laquelle je m'attends depuis que je connais l'existence de Daesha. Les Twil'leks viennent de gagner quelques rangs dans ma liste d'espèces non-humaines à exterminer...

- "Je ne crois pas qu'on oubliera mon nom de sitôt Seigneur Ladium..." je lui décoche un regard malicieux. "Quant au rôle de seconde apprentie de l'Impératrice dont vous semblez vouloir m'affubler, il n'en est rien! Le simple fait que je sois encore en vie à cet instant, en train d'écouter vos propos teintés de trahison et de folie, témoigne assez clairement, il me semble, du fait que Darth Ynnitach m'estime encore. Pourquoi m'avoir soignée pendant deux longues années pour au final se débarrasser de moi? Pourquoi avoir dépensé des sommes énormes pour me garder en vie si je ne représente plus rien pour elle?"

Je marque une courte pause, le temps de laisser mon regard vagabonder sur les apprentis présents. Cette mise au point n'est peut-être pas si inutile après tout. Ceux qui me voient déjà comme un vestige du passé de l'Impératrice vont devoir s'habituer à composer avec moi encore longtemps. Que ça leur plaise ou non!

- "Mais vous en êtes arrivé à la même conclusion que moi Ladium, n'est-ce pas?" je savoure. "Sans quoi vous n'auriez pas toléré mon intervention destinée à saper votre autorité. Peut-être que si vous voulez épargner les plus faibles c'est parce que dans le fond, vous en l'un d'entre eux..."

Quant au reste de sa tirade pour vanter les mérites d'affaiblir les Sith, je ne la relève même pas. Mon avis est fait et je n'ai pas pour habitude de le changer. Je continuerai à tuer comme je le fais jusqu'à maintenant, par obligation ou par plaisir. Que les faibles terminent dans l'armée si ça plaît à Ladium, je m'en tape!

Je pose le regard sur la jeune femme qui prend ensuite la parole tout en nuançant les propos de Ladium. Effectivement, quel ancien padawan serait assez stupide pour se dénoncer au milieu d'une assemblée Sith? Je lève les yeux au ciel quand la réponse se manifeste sous la forme d'Ysanne. Je lève les yeux au ciel! Je la considère comme une nuisible utile! Alors pourquoi faut-il qu'elle vienne signer son arrêt de mort en annonçant comme ça qu'elle vient directement de chez nos ennemis?

Puis je suis frappée par l'intervention d'Eerhia qui s'oppose ouvertement à moi. Je continue à lui tourner le dos pendant qu'elle parle et reste aussi impassible que je le peux. Je n'ai pas prévu qu'elle viendrait ajouter son grain de sel à tout ceci. Elle doit sûrement se venger pour le sale coup que je lui ai fait quelques semaines plus tôt sur Korriban. Je regrette seulement qu'elle n'ait pas eu le courage de régler les choses en privé! Je la laisse terminer puis me tourne lentement vers elle pour la dévisager de haut en bas. Non mais pour qui se prend-elle celle-là?

- "Il est possible que des esprits soient supérieurs au mien, en effet. Que des gens soient plus... habiles et malins que moi! Mais, Eerhia... Rassure-moi, tu ne comptes tout de même pas dans le lot?" je lâche un léger rire. "Je conçois que tu puisses ne pas apprécier mon retour puisque ça éclipse la relative notoriété que tu as réussi à acquérir en ton absence. Mais il va falloir que tu fasses avec alors reste à ta place où je t'y remettrai!"

Je l'observe encore un instant avant de lever les bras pour englober la totalité de l'assemblée. Un avant-goût de ce qui m'attends lorsque je serai moi-même Impératrice. J'apprécie, je savoure...

- "Alors que proposez-vous, hein? Qu'on encourage les anciens padawans à se manifester en leur garantissant l'immunité et en échange de quelques renseignements? Combien de temps avant qu'un véritable Jedi tente de s'infiltrer en apprenant cela? Transférer les faibles à l'armée? Leur frustration de l'échec les rendrait encore plus dangereux et incompétents à la tête de troupes. Notre fonctionnement a peut-être montré ses limites en quelques occasions mais il a surtout mis en avant les avantages qu'il procure!"

Je me retourne vers Ladium et lui jette un regard dédaigneux:

- "L'Empire se porte bien malgré ces petites rebellions auxquelles vous apportez tant d'attentions! C'est tout à fait normal pour une jeune nation comme la nôtre! Est-ce qu'elle existait il y a quelques années encore? Nous sommes à présent reconnus par la majorité de la Galaxie et nos frontières sont établies. Croyez-vous sincèrement que ce serait arrivé avec une politique de tolérance de la faiblesse? Depuis quand faisons-nous preuve de pitié ou de clémence? Faites ce que vous voulez mais ne comptez pas sur moi pour prendre par à votre délire!"

Je continuerai comme je l'ai toujours fais, point! Jamais encore je n'ai eu à souffrir de ma façon d'être ou de faire! Pourquoi changer? Je me planque devant un zabrak qui se trouve entre moi et la sortie puis relève mon regard vers lui lorsqu'il se montre trop lent à s'écarter. Il cède finalement et je me fraie un passage d'une démarche teintée d'arrogance et de suffisance vers l'extérieur de cette pièce. Je n'ai que trop traîné ici...
Revenir en haut Aller en bas
Océan L. Swan
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 30
Âge du perso : 17 ans
Race : Humaine

Feuille de personnage
Activité actuelle: A la recherche d'un maître
HP:
64/64  (64/64)
PF:
72/72  (72/72)

MessageSujet: Re: En matière de discipline, rien ne vaut un bon exemple! [PV Apprentis Sith]   Ven 3 Juil 2015 - 17:02

___J’écoutais avec attention ce que répondit le Sith. Je m’attendais, comme sans doute la majorité d’entre nous, à ce qu’elle eût droit à une remontrance digne de ce nom, tout en éclair et en violence. Mais il n’en fut rien. S’il la réprimanda et l’attaqua verbalement, cela ne sembla pas avoir beaucoup d’effet sur l’apprentie.
___J’étais cependant bien d’accord avec ce qu’il disait, et bien trop des Siths semblaient aveuglés par une façon de penser telle que celle de cette Zora Shaar-lâ. Comment pouvait-on rester tellement barbare sans se rendre compte que ce n’est pas toujours la solution ? Cela m’échappait totalement. Enfin, après, on s’en fiche un peu de ce que je pense apparemment ; à vrai dire, tant que nous n’avons pas la renommée comme certaines qui se croient ensuite supérieures aux autres, ou que nous ne nous montrons pas totalement stupide, s’imposer dans l’empire est improbable.
___Je retiens un soupir. Je déteste cette façon de faire et cette façon de penser.
___Quand enfin le Seigneur Sith évoque le nombre de Padawans présents dans les rangs, je me crispe. C’était comme si j’avais été directement visé. Pourtant, j’en vois quelques-uns se crisper. Il est vrai que nous avions plus d’anciens républicains dans nos rangs que ce que nous pouvions penser. C’est en réfléchissant à cela que j’écoute les apprentis réagirent aux paroles du Siths. Combien de Padawans se trouvaient ici, effectivement ? Sans doute plus que je ne pensais.
___Comme pour confirmer mes pensées, une apprentie prend la parole, et s’avance vers le Seigneur Sith. Qui comptait-elle dénoncer ? Un ennemi ? Un ami ? Ici, c’était sans foi ni loi. Alors qui pouvait deviner ce qu’elle allait dire… Mais lorsqu’elle parle d’elle-même, je hausse un sourcil. Sérieusement ? Même moi je n’aurais pas tenté cela. Enfin, elle fait ce qu’elle veut avec sa vie. Personnellement, j’ai trop de problèmes avec les garçons de mon dortoir pour m’en attirer davantage. Et toujours pas de maître, accessoirement. Me dénoncer ainsi remettrait en cause ma place ici, et pourrait éloigner un maître potentiel… Non, définitivement non. Je sais me taire, lorsqu’il le faut.
___Je me retiens de lever les yeux au ciel face au pseudo crêpage de chignon qui se créé entre les deux apprentie, et la hargne de Zora. Décidément, elle m’exaspère et m’énerve. Serrant la manche de ma cape, je l’écoute déblatérer des stupidités à la mesure de son égo démesuré, avant qu’elle ne sorte de la pièce. Ce n’était pas trop tôt, enfin un peu de calme. Certains apprentis, surtout les plus jeunes, échangèrent des regards effarés face à l’audace de la jeune femme. Je secoue la tête. Il y a vraiment des cas dans l’académie…
    « J’ai l’impression que cette leçon est en train de tourner court soufflais-je. »

HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youngjedi.keuf.net/t5408-ocean-lacie-swan-en-quete-d-iden
Darth Laduim
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
avatar


Nombre de messages : 115
Âge du perso : 38 ans
Race : Twi'lek
Binôme : Lloyd Hope

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
98/98  (98/98)
PF:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: En matière de discipline, rien ne vaut un bon exemple! [PV Apprentis Sith]   Jeu 16 Juil 2015 - 22:08

Évidement,

    Personne ne pouvait affirmer clairement connaître un Padawan. Le Seigneur Sith s'y était attendu et bien qu'il ait une assez bonne idée de qui était dans cette situation il ne comptait pas les dénoncer, non, il allait se servir de cette masse silencieuse pour faire prendre conscience aux autres l’intérêt qu'ils représentaient. Une zeltronne expliqua par ailleurs parfaitement la raison de ce silence, aucun Padawan ayant un brin de bon sens n'allait venir clamer haut et fort ce qu'il était car cela équivaudrait à signer son arrêt de mort.

    Darth Laduim avait compté sur cela pour poursuivre son argumentaire, mais il se devait aussi de répondre aux questions tout à fait légitime que cette Zeltronne avait soulevé. Le fait que les instructeurs se permettait d’exécuter eux même certains apprentis afin e motiver les autres n'était pas une chose allant dans son sens, il en était conscient et cela devrait être corrigé en partie, car il était hors de question de retirer ce droit fondamental à tout professeur de corriger ses élèves. Il allait tout simplement falloir que ces punitions soient distillées avec bon sens et non plus en suivant un coup de sang bien trop courant.

    Certains apprentis ne pourraient jamais faire l'affaire dans l'armée, le Twi'lek en était conscient et c'était là le point important ! Ces êtres là serviraient à faire prendre conscience à tous que l'armée n'était pas qu'une punition pour les faibles, elle était aussi et surtout une chance d'évoluer si l'on puis dire. L'armée deviendrait une punition plus enviable que la mort, car celle-ci ne disparaîtrait jamais complètement, mais le but était bel et bien que les apprenties arrêtent de s'entre tuer sans raison. Pour ce faire, Darth Laduim avait une autre idée et il allait l'exposer à tous ! Mais avant cela le Twi'lek allait devoir s'occuper de l'apprentie de la Dame Noire qui semblait ne pas comprendre lorsqu'elle devait se taire et garder sa langue bien trop pendue au fond de sa bouche.

    Faible ? Jamais il n'avait été aussi puissant et ce que l'humaine prenait comme tel n'était que du savoir vivre, une chose qui lui était définitivement inconnue apparemment. Zora Shaar-lâ était finalement l'arquétype même du cliché Sith le plus complet, celui-là même qui pendant des centaines d'années n'a su comprendre l'importance de l'évolution en groupe, celui-là même qui vomi sur les Jedi, alors que ceux ci on toujours su les tenir en échec de part leur nombre, mais surtout leur organisation. Le Seigneur Sith était par ailleurs certain que, si au lieu de s'entre déchirer continuellement, son Ancien Maître et son plus Grand Rival et ancien Seigneur Noir Des Sith avaient choisi de s'allier, ils auraient pu dominer la galaxie sans la moindre difficultés.


    " Que la Dame Noire t'estime ne veut pas dire que tu n'es pas remplaçable... Depuis ton retour que t'a elle enseigné? Qu'as tu appris de nouveau d'elle si ce n'est qu'elle préférait passer son temps avec sa nouvelle apprentie ? "

    Darth Laduim marqua une pause pour qu'elle réfléchisse à cela avant d'ajouter.

    " Si je tolère ton intervention, c'est tout simplement parce que le but ce cette réunion n'est pas de punir qui que ce soit, du moins pour l'instant... "

    Mais si jamais elle continuait à prendre ce ton avec lui, il y avait fort à parier que malgré toute sa courtoisie, il ne se reteindrait pas de faire la leçon à la jeune femme d'une façon bien plus violente. Peut être cherchait elle à provoquer l'affrontement en espérant avoir le dessus face à tous ? L'idée était amusante, bien que peu réaliste.

    C'est alors que l'impossible se matérialisa, une jeune fille d'aspect fragile s'avança vers le centre de l'assemblée clamant connaître une ancienne Padawan. Darth Laduim fut immédiatement curieux d'entendre ce qu'elle avait à dire et il fut plus sur surprit de la voir se dénoncer elle même ! Certes il savait qu'elle venait tout droit du temple Jedi, il connaissait même son nom, mais il n'avait jamais imaginé qu'elle viendrait elle même vendre sa nature devant tant d'apprentis. Sans doute comptait elle sur le fait qu'elle était l'apprentie de Darth Araya pour la protéger, mais cela n'expliquait pas tout ! Peut être avait elle peur qu'une personne dans l'assemblée dévoile son ancienne appartenance ? Dans un sens il était compréhensible qu'elle ai choisie de se vendre elle même, puisqu'elle n'était plus au centre des apprentis pouvant lui ôter la vie en moins de temps qu'il n'en fallait pour dire Sith.

    En tout cas une chose était certaine, Ysanne Ha'mi n'était clairement pas au courant que son maître était porté disparu et présumé mort par le Conseil Noir. Si jamais la rumeur venait à enfler, la jeune métisse allait passer un très mauvais quart d'heure et c'est avec un très léger contact télépathique que le Twi'lek la mit en garde.


    * Tu es courageuse jeune fille, surtout lorsque l'on sait que ton maître est porté disparu. Peu de gens sont au courant pour le moment, mais peut être devrais tu penser à le contacter, si tu en a les moyens. *

    Sans doute allait elle se décomposer face à la nouvelle ou la nier en bloc, dans un cas comme dans l'autre, cela n'allait pas faire changer les plans du Seigneur Sith ! Reformer les académies n'allait pas se faire facilement et afin de montrer à tous qu'il n'y avait que peu de personnes à jeter, il avait prévu de former divers binôme avec les apprentis ici présent, mais aussi avec certains absents. Les règles seraient simples, chaque binôme allait avoir un objectif à accomplir en tant qu'équipe, si l'un des membres de celle-ci échouait, les deux échoueraient ! Darth Laduim espérait que cela motiverai les plus récalcitrant à coopérer avec leur compagnon. Au fond il aurait aimé qu'un lien puisse se former entre eux, mais il n'était pas assez stupide pour imaginer que cela allait pouvoir fonctionner si rapidement.

    Mais l'intervention de l'apprentie de la Dame Noire avait éveillé la foule, une voix s'en échappant afin de prendre à parti l'humaine avec violence. Les choses étaient entrains de déraper et cela ne plaisait pas au Twi'lek. Certes cette voix allait en son sens, fustigeant Shaar-là, mais les mots n'avaient que peu d'emprise sur elle, elle l'avait déjà montré... Cependant l'apprentie qui parlait souleva un point important, le fait que les Padawan étaient bien plus nombreux que ce que les gens voulaient bien se l'imaginer ! Venant d'Eerhia, l'apprentie de Darth Riakath, cette information avait une grande valeur, puisqu'elle était sans l'ombre d'un doute l'apprentie flirtant le plus aisément avec de trop nombreux secrets de part la position de sa Maîtresse.

    Darth Laduim espérait que cette petite mise au point par l'une des apprentie les plus en vue de l'empire allait aider les autres à revoir leur position, mais c'était sans compter sur Zora Shaar-lâ qui, une fois encore, ne sut garder sa langue au fond de sa misérable bouche. Répondant sans marquer le moindre temps mort aux mots de l'apprentie, Darth Laduim essaya à nouveau d'user des mots de la jeune femme contre elle.


    " Qui parle de leur offrir l'immunité ? Il doivent être d'autant plus surveillé que les autres. De nombreux Seigneur Sith l'ont compris depuis bien longtemps en prenant certain d'entre eux comme apprenti par ailleurs. Mais cela ta sans doute échappé, toi qui n'écoute rien de ce que les autres ont à te dire ! Si tu avais écouté, jamais il n'a été mention de donner des troupes aux apprentis envoyé dans l'armée, il seront comme n'importe quel autre soldat ! "

    Fixant la jeune femme qui s'était tourné vers lui il continua.

    " Tu devrais revoir tes leçons d'histoire Shaar-là, ce n'est pas la première fois que les Sith sont reconnu comme étant une puissance à part entière. Mais jamais cela n'a tenu longtemps trop occupés que nous sommes à nous entre déchirer sans raison. Tu souhaites continuer dans cette voie qui depuis toujours à causé notre chute ? Je ne te laisserai pas briser tout ce que nous sommes entrain d’essayer de construire ! "

    Pour seule réponse la rousse confirma ses dire avant de chercher à quitter les lieux. Pour qui se prenait elle ? Être l'apprentie de la Dame Noire ne lui offrait pas la chance de contredire un Seigneur Sith et encore moins lorsque celui-ci se trouvait face à toute une académie. Daarth Laduim avait tout pouvoir sur les académies, Darth ynnitach lui avait confié leur restructuration et il comptait mener cette tâche à bien ! Comme le disait Zora, l'empire Sih était une nation à présent et cela imposait quelques changements face à la menace toujours plus réelle que représentait les Jedi, mais surtout la république qui avait à présent de nouvelles armes pour museler l'empire !

    Usant de la force, Darth Laduim souleva la jeune femme avant de la projeter sans la moindre délicatesse contre la table de torture à demi incliné où gisait encore le corps d'Akared. L'un des deux sabres du Twi'lek quitta sa ceinture venant trancher les mains et les pieds du cadavre disposé là, afin de libérer les entraves, avant qu'il ne reprenne immédiatement le contrôle du corps de la jeune femme à présent de rouge vêtue. La télékinésie était un formidable outil que de trop nombreux apprentis délaissaient en imaginant qu'une faible maîtrise de celui-ci suffisait pour disposer de leurs adversaires ! Mais pour un maître, ce pouvoir était la base de tous les autres ! Si l'envie lui en prenait, Darth Laduim pourrait sans mal écraser la jeune femme simplement avec la pression qu'il pouvait exercer à l'aide de ce pouvoir qu'il avait su développer à son paroxysme.

    Redressant le corps de la jeune femme, sans véritablement lui laisser la moindre chance de se défendre, il l'envoya s'écraser sur la table de torture sans ménagement, les liens présents se refermant sur les membres de l'idiote.


    " Pour qui te prends tu Shaar-là ? Ta maîtresse ne t'a elle jamais apprit à respecter tes supérieurs ? Peut être devrais-je corriger cette erreur ! Elle m'en serait ans l'ombre d'un doute reconnaissante ! Tu veux du sang ? Tu veux pouvoir trancher dans le vif ? Montrer que tu es la plus forte ? Tu vas être heureuse d'apprendre que ma première mesure en tant que Maître des Académies Sith est de réhabiliter le tournoi des apprentis. "


    Se tournant vers la foule, le Seigneur Sith reprit à voix haute.

    " Oui vous avez bien entendu, à partir de ce jour le tournoi des apprentis reprend vie ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En matière de discipline, rien ne vaut un bon exemple! [PV Apprentis Sith]   

Revenir en haut Aller en bas
 

En matière de discipline, rien ne vaut un bon exemple! [PV Apprentis Sith]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force :: Zone RP - Ordre Sith - Korriban :: Académie Sith :: Centre d'Entraînement-