La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un nouveau départ [PV : Saphira]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Un nouveau départ [PV : Saphira]   Mar 21 Oct 2014 - 17:01



Tatooine ... Tatooine ... Tatooine ... Planète luxuriante, avec une vie fleurissante et une faune qui ne cesse de diversifier. À ce que l'on raconte il y aurait des arbres qui toucheraient les cieux, de la végétation qui ferait passer les vaisseaux mandaloriens pour des speeders personnels... Il n'y a pas à dire, cela me changera réellement de Raxus, passer des tas de ferraille informes à de la verdure à perte de vue ... comme ... comme sur Nagai ... comme dans les souvenirs mystifiés qu'il me reste ... J'y serais bientôt, je pourrais de nouveau toucher une terre humide et saine, sentir un air éthéré et innocent, un vent arachnéen et complexe ... et pourtant ... comment une telle vie pourrait naitre au sein d'une planète illuminée par tant de soleils ... Je verrais ça par mes yeux.

Bon. Je pense qu'il est temps de vous avouer quelque chose, durant ces quinzaines d'années de ... d'apprentissage, je n'étais pas attentif pour ce qui est de la cartographie galactique et des caractéristiques environnementales allant avec ...Et vous savez quoi ? Je m'en suis rendu compte en me posant sur Tatooine ... du sable, rien que du sable ... et la chose la plus verte que je pouvais voir était une créature informe imprimée sur une affiche et placardé sur des pylônes... absolument charmant ... un hutt ou quelque chose du genre ... il va vraiment falloir que je m'adapte rapidement à ma nouvelle situation ... être libre.

J'avais passé vingt ans à comme esclave... a combattre sous la bannière d'un faux prophète, pillant et tuant pour lui, apprenant à me battre et à servir. À servir sous l'emprise d'un seigneur déchu, torturé et brisé, apprenant la haine et l'ambition. Mais désormais, j'étais seul, et j'expérimentais la liberté pour la première fois. Et pourtant, je n'avais oublié les enseignements que m'avait laissé mon maitre. La puissance, il n'y avait que cela au final. Mais celle qu'il recherchait était tout autre que celle qui m'intéresse. Il voulait quelque chose de concret une arme ... une arme très ancienne ... mais une arme ce détruit ... Si l'on veut la pérennité de sith nous avons besoin de quelque chose de plus ... durable. Et qu'y a-t-il de plus durable ... qu'une idée ? Mais ce n'est pas l'heure. Il serait dommage de gâcher le plaisir de la découverte n'est-ce pas ?

Quoi qu'il en soit, il faut bien commencer quelque part non ? Chaque empire commence avec une simple pierre... et des fois les pierres en question se trouvent dans les tavernes ! Comment ça il n'y a aucune relation et qu'il s'agit d'une suite illogique et incohérente que je vous expose ? Vous n'avez vraiment aucune imagination ce n'est pas croyable. Bref. La taverne nous disions donc. J'entrai dans la première qui croisa mon chemin, nonchalant, après tout, un bar est un bar non ? Tellement de personnes et des races différentes, tellement de zizanie et de capharnaüm, tellement de débauche de luxure ... Un lieu charmant en soit. Au même titre que ces demoiselles qui dansaient avec une tenue ... affriolante dirons-nous. Moyen simple de se faire des crédits, mais je ne pense pas que quelqu'un payerait pour me voir dans une de ces tenues ... Hum ... passons a autre chose vous voulez bien ?

Je partis m'accouder à un bar, observant cette foule décadente. Aucun d'eux ne souhaitait s'en sortir ... se complaisant dans la fange qui leur servait de lit. Rebus des galaxies... pitoyables êtres polluant cette planète. Mais il y avait quelque chose d'étrange ... quelqu'un d'étrange ... Elle ressemblait à ces danseuses, mais avec une tenue moins légère ... Peut-être qu'elle attendait son tour pour aller offrir son corps à ces yeux emplis de drogues et d'alcool. Mais elle paraissant différente, hors de son élément – bon, vous me direz, qui est dans son élément ici ?-. Il me fallait des renseignements et quoi de mieux qu'une danseuse pour commencer ? Mais si je suppose qu'il est naïf de croire que toutes les personnes ici sont ce qu'elles ont l'air d'être ...


Si vous voulez gagner plus d'argent, je vous propose de copier leur tenue, ça a l'air de bien marcher sur les drogués et autres ilotes.


Quoi ? Comment ça ne se dit pas et que ce n'est pas une phrase d'accroche correcte ? La ? Politesse ? Balivernes ... Si on ne peut même plus s'amuser au détriment de l'amour-propre de chacun, dans quel monde allons-nous ... je vous le demande ... D'un petit mouvement de main, et dans un effort de concentration minime, je fis venir à moi le verre de l'ivrogne qui dormait à l'autre bout de comptoir et ce, pour le terminer d'un trait. Du vol ? Non, on pourrait dire ... un partage de ressources de façon inconscient ... Enfin ... j'en retournai à la peau verte à côté de moi ... et je maintiens, elle était étrange ...


Et juste par curiosité quel est votre maitre ?


C'est vrai ... il semblait que toutes celles de sa race étaient la propriété d'autre personne ... et vu leur tête, elles devaient apprécier ça de servir et de se mouvoir comme ça ... Ces planètes et leurs coutumes sont vraiment différentes de ce que j'ai appris tant chez les mandaloriens qu'avec mon Maitre. Quoi que ... L'esclavagisme à fait la force des siths fut un temps ... Peut-être que ...




Dernière édition par Xaphan Iscariote le Mar 21 Oct 2014 - 19:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Saphira
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 338
Âge du perso : 22
Race : Twi'Lek
Binôme : Kao Cen Darach

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
61/61  (61/61)
PF:
52/52  (52/52)

MessageSujet: Re: Un nouveau départ [PV : Saphira]   Mar 21 Oct 2014 - 17:28

Saphira se tenait dans un bar malfamé de Tatooine. Ce n'était pas dans ses habitudes mais, elle avait décidée de s'offrir un petit verre après la mission qu'elle venait de faire. Au grand dam d'un Hutt, elle avait mit fin à un réseau de vente d'esclaves dans les environs. Ces moins-que-rien enlevaient des enfants sur d'autres planètes et les vendaient aux Hutts sur cette misérable fournaise désertique. Il était hors de question que ce manège continu. Avec l'accord du Conseil, elle avait endossé son rôle de Sentinelle et avait mené son enquête. Le fait qu'elle ne portait jamais ses habits de Jedi quand elle quittait Onderon l'avait aidé à se fondre dans la masse. Elle avait donc mené sa mission à bien, arrêtés les coupables et libérés les esclaves. Les archives du vaisseau esclavagiste avaient été envoyés à Coruscant afin de retrouver les autres malheureux gamins ayant été enlevés avant que les Jedis ne s'en mêlent.


Bien sûr, de nombreuses rumeurs couraient sur l'attaque du vaisseau des esclavagistes. L'une d'elle disait qu'une ombre vêtue tout en noir, tenant un sabre à lame jaune, avait été responsable de la destruction de ce groupe. Saphira faisait mine de ne rien savoir de plus que ces rumeurs mais, elle était cette ombre noire. Mais, comme elle était encore en territoire considéré comme hostile pour les Jedis, elle préférait garder profil bas. Elle allait commander quand cet homme surgi ne nul part lui fit un commentaire qui la laissait surprise. Non mais, de quel droit? Non seulement, il s'immisçait près d'elle mais, en plus, il lui faisait ce commentaire déplacé.


-Qui vous fait croire que je suis danseuse? Fait attention, mon grand, tu pourrais insulter la mauvaise personne. Tu pourrais aussi te retrouver avec une bouchée que tu ne peux pas avaler.


Le tout avait été dit sur un ton acerbe. Saphira avait toujours eu une langue acérée. Cependant, avec le temps, elle avait apprit comment et quand en faire usage. Et, quand cela ne lui attirerait pas d'ennuis. Et, voilà que ce grand escogriffe se pointait avec ce commentaire. La politesse, elle était en option chez lui? Elle le vit alors attirer un verre vers lui avec la Force. Un adepte ou autre chose? En tout cas, il n'était pas un Jedi, elle en était certaine. Un Jedi aurait été plus poli. Il en rajouta alors une couche en lui demandant qui était son maître. Elle était maintenant à deux doigt de lui envoyer son verre dans la figure. Ho, et puis zut. Son verre vola et le liquide éclaboussa la figure de ce malpoli. Avant de partir vers une table, elle le regarda de haut.


-Je n'ai pas de maître à part moi. Souvient-en.


Elle partit s'installer à une table vide avant de se commander autre chose. Ce grand dadais n'allait sûrement pas gâcher sa soirée de libre. Elle savait qu'elle retournerait sur Onderon le lendemain alors, elle voulait un peu profiter de cette liberté avant de retourner s'enfermer au temple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un nouveau départ [PV : Saphira]   Mer 22 Oct 2014 - 15:40



Hu ... À peine arrivé sur cette planète que déjà, je me prenais un verre en pleine figure. Enfin ce n'était que du liquide n'est-ce pas ? Devais-je me sentir insulté ? Humilié ? Non, bien au contraire, si elle avait eu une réaction du genre, ca l'avait touché, peut-être même blessé ... et puis en même temps, ce n'est pas de ma faute si une grande partie des représentantes de sa race sur cette planète semblent être soit des esclaves soit des ... comme dire cela proprement ? hum ... péripatéticiennes ? On va dire que ça passe. Je passais lentement ma langue sur ma lèvre supérieure, buvant le peu de liquide qui s'était frayé un chemin jusqu'ici. Elle en était presque marrante, et d'ailleurs, cela me fit éclater de rire, un rire profond, régulier ... Cette planète m'était déjà agréable... Tant de désespoir, de violence ...



Suis tes conseils petite sote. Au lieu de provoquer un étranger ...



Tellement d'arrogance et de fierté ... D'un mouvement de poignet, profitant d'un moment d'inattention du barman, je fis léviter une des bouteilles, la faisant tournoyer. La Twi'lek était partie, allant s'asseoir à une table dans une de ces alcôves. J'envoyai valser la bouteille vers elle, pas directement dans sa tête, non, ce n'est pas drôle d'être aussi directe, non non non ! Je l'avais envoyé sur l'arche qui créait l'ouverture vers la table de la jeune femme, histoire de la briser, laissant donc le liquide et les débris de verre allant se répandre sur elle. La musique et les bavardages s'arrêtèrent. Il n'y avait plus un seul bruit, juste les bruits de respiration ... La tension montait de petit à petit, les messe basses commencèrent et ce qui devait arriver arriva ! Un coup de poing partit, puis un autre et en un instant, le chaos s'empara de la foule. C'était d'un relaxant. Bon mis a part ceux qui essayaient de m'attaquer, c'était un spectacle dont je pouvais me délecter.


Mais il fallait que ça cesse, on s'était assez amusé et j'avais d'autres choses a faire ! Trouver des informations sur l'empire et la république et surtout réfléchir à comment les exploiter ! Cette rixe me donnait des idées, comme quoi ... Bon ... comment faire arrêter cette effusion de testostérone et d'adrénaline ? – Enfin chez les espèces en produisant en tout cas ... - Je sais ! Ca. Cette technique que m'avait appris mon maitre ... assez pratique au demeurant, surtout si l'on souhaite éviter de combattre ... J'inspirais le plus que je pouvais avant de tout relâcher. Mes yeux gris tournèrent au jaune, s'auréolant d'un rouge sanguinolent qui allait serpenter dans ma conjonctive ... Un voile de ténèbres s'échappa de tout mon être, envahissant tout l'espace disponible, chassant la lumière de ces lieux ... Moi ? J'y voyais parfaitement ... mais ça ne devait pas être le cas des autres bougres présents ... Où était passée l'insolente ?

Peu à peu, un sourire venait scarifier mon visage. Il est toujours rassurant de savoir que le Chaos peut toujours empirer... que les ténèbres peuvent affecter extérieurement, de façon indirecte, l'esprit de chacun ... pendant quelques instant je me perdis, ne faisant qu'écouter les cris de peur et la décontenance des ivrognes. Ou voudriez-vous aller camarades avec vos blasters chargés ? La voilà, la noire bête, vive les siths et la terreur ! Ou était elle ? Je ne la trouvais toujours pas ... bah ... elle va surement me sauter du dessus après ce que j'ai fait, attendons donc ... enfin a supposer qu'elle arrive a se repérer dans se brouillard ... ce qui serait plus qu'étonnant. En attendant ... prenons une autre bouteille ~ Mais restons attentifs.

Revenir en haut Aller en bas
Saphira
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 338
Âge du perso : 22
Race : Twi'Lek
Binôme : Kao Cen Darach

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
61/61  (61/61)
PF:
52/52  (52/52)

MessageSujet: Re: Un nouveau départ [PV : Saphira]   Mer 22 Oct 2014 - 21:27

Non mais, il la cherchait vraiment cet abruti. Elle soupira quand il fit exploser une bouteille sur l'arche au-dessus d'elle. Elle bougea donc rapidement et se mit sur la chaise voisine. Les débris de verre et le liquide tombèrent à l'endroit où elle aurait dû se trouver quelques secondes plus tôt. C'était bien un Sith, ça, pas capable de s'empêcher de faire de l’esbroufe. Et, voilà une bagarre qui commençait. Non mais, je vous jure. Saphira voulait juste une soirée tranquille et voilà qu'un grand escogriffe de Sith, habillé comme patof, venait gâcher la fête. Elle soupira en secouant la tête. 


Pour éviter la bagarre, elle se cacha dans un voile de Force. Une technique de Sentinelle. Non seulement était-elle invisible pour le commun des mortels mais, aussi pour les utilisateurs de la Force. Jedis comme Siths ne pouvaient pas la voir quand elle faisait ça. Sauf son maître, Arkel, à cause du lien entre un Padawan et son maître. Mais, il était bien le seul à savoir comment la repérer quand elle faisait ça. Et, bien sûr, le Sith en rajouta encore dans la grandiloquence. La salle devint sombre et les gens coincés dedans commencèrent à paniquer. Là, ça devenait plus grave. 

Elle devait faire vite. Si les gens paniquaient, il se rueraient vers la sortie et risquaient de se blesser dans leur hâte. Elle continua de masquer légèrement sa présence mais, en envoyant des ondes apaisantes sur les autres. Le Sith saurait immanquablement qu'il y avait un Jedi dans la place mais, il ne pourrait pas la situer ou la reconnaître avec certitude. À un moment donné, il y eut un hoquet de surprise près d'elle et elle reconnu la voix du Sith. Il devait être juste à côté. Elle s'accroupit rapidement et passa sa jambe rapidement au niveau du sol. Elle accrocha les genoux du Sith au passage et l'envoya au sol. Elle se dépêcha ensuite de sortir du bar. Elle savait où se trouvait la sortie et elle sentait les autres personnes autour d'elle. Elle se dépêcha donc. Elle soupira intérieurement. Sa soirée était gâchée. Dommage!! Enfin bon, elle avait tout de même remit un Sith à sa place. Comme quoi, toutes malheureuses rencontres pouvaient bien se terminer même si elle avait l'impression qu'elle n'avait pas fini de le voir, celui-là. Elle se hâta vers son vaisseau et son habit de Sentinelle.


-Il doit vraiment être en pétard, là. J'ai intérêt à bien me préparer au cas où il tenterait de me suivre. Ce dont je ne doute même pas.


Elle arriva à son vaisseau et se prépara. Une armure légère noire, une cape noire aussi, son sabre. Bon, tout y était. Manquait que l'invité. Elle se doutait bien qu'il ne tarderait pas. Son identité serait cachée car, l'armure comprenait un casque à visière dont le but était de cacher l'identité du Sentinelle. Évidemment, quand elle partirait pour de futurs missions, ce serait bien que tous les rebuts de la société ne la reconnaisse pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un nouveau départ [PV : Saphira]   Jeu 23 Oct 2014 - 22:00



En fait, a chaque fois que je rentre dans un bar, je devrais commencer par là, utiliser cette brume obscure ... Ça me permet non seulement d'avoir des consommations gratuites, mais aussi de m'amuser un peu aux dépens ces faibles d'esprit. Regardez-les se trainer au sol comme les chiens qu'ils sont, totalement inconscient de la chance qu'ils ont de... Oh ! Qui m'a poussé ? On ne peut même plus boire en paix ici ! Cette sensation ... Apaisante ... Totalement abjecte ... La paix est un mensonge crée pour donner de l'espoir aux faibles ... Un espoir vain, car il la guerre et la violence sont inscrites dans la nature ... La nature de chaque être vivant, même les plus primitifs ... Nous sommes tous avides de sang ... Et ce sang nous permet de nous améliorer, permet à cotre civilisation de s'améliorer. Car telle est la voie des siths, une méritocratie dans laquelle seul les plus aptes survivent ... Solution raffinée n'est-ce pas ? Ce ne sont pas les politiciens corrompus ou les chefs de gang qui dirigent notre vie, mais ceux qui se sont battus, ceux qui s'en sont montré dignes. L'ordre sith, l'empire, est la plus haute démonstration d'ordre ... Mais le chaos doit régner ...

Au faite ... Je crois que j'ai oublié quelque chose ... Ah oui ! JE TOMBE ! Heureusement que je ne suis pas encore totalement défoncé... Je lançai ma bouteille, et le reste de son contenue, en direction de la porte de sortie. Non, je ne savais pas où était mon « agresseur », mais il devait surement être comme tous ces autres trouillards ... Il cherchait une sortie. Et il n'y avait qu'une porte accessible. Il fallait que je me dépêche pour le retrouver... La twi'lek pour laquelle j'avais utilisé cette technique ? Aucune importance ... Elle finira surement égorgée avant la fin de la soirée si elle reste dans cet établissement avec cette tenue ... Pourquoi je souhaitais poursuivre la personne qui m'avait fait tomber ? Car c'était elle qui avait diffusé une aura de sérénité, aura qui avait calmé un bon nombre de participants à cette rixe improvisé ... Tsss, comment peut-on oser gâcher ma soirée comme ça ? Je sortis rapidement, essayant de ne pas perdre sa trace. Le suivant, voyant une ombre fuir, tentant de ne pas la perdre, la talonnant du coin du regard ...

Qu'est-ce qui allait se passer ? Pourquoi être aussi pressé ? Après tout, j'étais juste un mec qui avait faire apparaitre un brouillard plus noir que l'ébène de tous les pores de sa peau ... Bon, d'accord, dis comme ça, ça peut sembler bizarre et irréaliste pour le commun de mortels ... Mais quand même ! Quelque chose n'allait pas ... Mais quoi ? L'ombre me conduisit à un hangar avec un vaisseau ... Mais il ne décollait pas ... Pourquoi ? Un piège ? Non ... Il y aurait eu des moyens plus simples que ça pour m'avoir, de plus je n'avais pas vraiment de raisons de poursuivre cette chose ...pour me venger ? Foutaises ... Provocation ? Non plus ... Pas une chose si risible ... Je m'ennuyais rien de plus, après tout, j'avais du temps devant moi ... Que se passait-il là-dedans ? Je ne rentrerais pas, ça ne serait pas poli n'est-ce pas ? et puis surtout ... je ne sais pas ce qui m'attend là-dedans ... Par contre, ce que je pourrais faire ... Planter mon sabre laser aléatoirement, avec un peu de chance, je couperais deux ou trois câbles utiles ? Ou alors, je pouvais simplement partir ... Quelle raison avais-je pour rester là ?

Aucune, et c'est bien pour cela que je commençais à partir. Je sais, je disais que j'avais le temps, mais au bout d'un moment, je ne comptais pas rester indéfiniment sur cette planète, le sable est ennuyeux a force, se laissant porter par le vent, s'affaissant à chaque pas... Il fallait que je parte ... Même si les cartes stellaires laissées par mon maitre ne sont pas complètes, il me reste une dizaine de planètes qu'il avait considérées comme « essentielles au renouveau » ... Quand je vois Tatooine, je me demande bien ce qu'il pouvait bien entendre par renouveau ... Il devenait gâteux à la fin de sa vie, ou fou, a vous de voir... Je n'oserais même pas décrire ce qu'il faisait avec ces pauvres Jawas ... Ou seulement dans le bureau d'un sorcier sith et avec une poupée ...
Revenir en haut Aller en bas
Saphira
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 338
Âge du perso : 22
Race : Twi'Lek
Binôme : Kao Cen Darach

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
61/61  (61/61)
PF:
52/52  (52/52)

MessageSujet: Re: Un nouveau départ [PV : Saphira]   Jeu 23 Oct 2014 - 23:12

Il était là. À l'extérieur mais, il n'osait pas entrer. Sans doute par prudence. Les Siths étaient sans nul doute arrogants mais, ils n'étaient pas idiots. Ils ne se jetaient pas tête baissée dans les ennuis quand ils ne savaient pas à qui ils avaient réellement affaire. Ils ne s'élançaient que quand ils étaient sûres de leur victoire. Bon, au moins, il ne chercherait pas à entrer dans son vaisseau. Elle en était là de ses réflexions quand C4, son droid accompagnateur revint vers elle. Il tenait un padd à la main.


-Toutes mes excuses, maîtresse mais, nous avons reçu une réponse du temple. Ils ont terminés d'éplucher les données de l'ordinateur du vaisseau pirate.


-Bien, ils ont fait vite. Qu'ont-ils découverts, C4?


-Il semblerait que certains des enfants qui ont été enlevés se trouvent encore ici. Tout est sur ce padd, maîtresse. Comme nous sommes encore sur la planète, ils demandent à ce que vous alliez voir.


-Très bien. Dois-je m'attendre à des renforts?


Le droid lui dit alors que le temple tenterait de lui envoyer de l'aide mais, dans l'immédiat, elle ne devrait pas y compter. Les Hutts trouvaient leurs comptes dans ce trafic alors, ils ne l'aideraient pas à y mettre fin. Donc, pour l'instant, elle était seule. Elle consulta le padd et vit que les enfants étaient gardés dans un entrepôt vide pas très loin de l'endroit où elle se trouvait. Une courte marche l'y mènerait. Comme son admirateur avait décidé de partir, elle pouvait maintenant vaquer à ses occupations. Elle dit à C4 de préparer de la nourriture et des couvertures pour les gamins qu'elle tenterait de ramener avec elle et sortit.


Elle se glissa dans les ombres et quitta le spatioport sans que personne ne la remarque. Elle devait se montrer très prudente. Le Sith qui se trouvait dans les parages n'approuverait sûrement pas le but qu'elle avait. Son groupe pratiquait l'esclavage après tout. Hors, son but à elle était d'y mettre un terme. Elle se glissa dans les ombres, la nuit ainsi que son armure l'aidant dans ses démarches. Elle arriva bien vite sur le toit de l'entrepôt en question. Le vent fit légèrement voler sa cape autour d'elle. Elle utilisa alors la Force et découvrit l'endroit où les enfants étaient gardés ainsi que le nombre approximatif des gardes. Ils étaient quand même assez nombreux pour surveiller une bande de gamins. Il restait maintenant à savoir comment elle allait procéder. Le mieux serait de se débarrasser des gardes un par un rapidement afin d'éviter que l'alerte ne soit donnée. Ou, de les attirer ailleurs. Elle ne voulait juste pas qu'ils se servent des gamins comme otage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un nouveau départ [PV : Saphira]   Dim 26 Oct 2014 - 9:17



Je sentais ses battements entre mes doigts... Ils étaient irréguliers et tellement rapides que l'on aurait pu croire que son cœur aller exploser ! Je me délectais de cela, m'amusant à ses dépends, lui pauvre petit contrebandiers, ne comprenant qu'une partie infinitésimale de l'univers qui l'entoure ... Pour lui et ses collègues tout ne se rapporte qu'a l'argent ... Mais ils n'ont pas l'air de réaliser le potentiel qu'il y a dans leurs organisations criminelles ... Tellement d'hommes, d'armes, d'informations ... Ils sont une puissance pouvant égaler les régimes politiques intergalactiques, mais ils préfèrent se quereller dans le premier bar venu pour savoir qui aura la plus grosse ... Pitoyable ... Aliénés ... Insensés ... Mais bientôt tout cela changera, je vous le promets ... Je resserrais de plus en plus ma poigne autour de sa trachée, il savait ce que je voulais, je lui avais déjà posé la question ... Mais il refusait de répondre ... S'il n'a pas peur de la mort ... Peut-être que je pourrais m'occuper de sa cargaison ... Je l'envoyai défoncer la porte d'accès au hangar ...

Il suffoquait allongé, essayant tant bien que mal de reprendre son souffle. Je me dirigeai lentement vers lui, d'un pas sûr. Bon ... Après un tel remue-ménage, je ne devrais pas être surpris de me retrouver entouré de trois gardes... N'est-ce pas ? Bon et bien ... Je pense qu'il est temps de passer au niveau supérieur ... Je sortis mon sabre laser, la tête basse, souriant, cela faisait longtemps que je n'avais pas tué ... Et puis les pirates Weequay sont réputés pour être des adversaires coriaces et rusés ... Dans ce cas, autant y aller franchement non ? Le seul bémol est que je ne suis pas un expert dans la manipulation du Soresu, enfin faisons avec. Je mis ma main gauche dans le dos, baissant mon sabre devant moi, prêt à frapper et à les engager dès que le point de rupture serait atteint, et il y avait fort à parier que cette tension ne durerait pas longtemps. J'étais en joue, ils attendaient une erreur de ma part, un faux mouvement, une exposition involontaire... Dommage pour eux, le Makashi est tout le contraire de cela. Il réclame une parfaite maitrise de soi, de son arme, de ses gestes ...

Redoutez la fureur de l'humain aux abois, qui étant dos au mur, fera feu de tout bois. Il est temps de s'amuser ... Ils étaient trop longs à réagir, trop longs à perdre patience ! Dans un cri de douleur, dans une aura sanguinolente, dans une envie exacerbée de mort, je me pliais. Les pirates ne savaient que faire, étonnés par un revirement de situation si soudain. Les fous se rapprochèrent, lentement, me gardant en jouant, pensant avoir capturé un sith ! Mais quelle ne fut pas leur surprise quand ils en virent deux. Un clone d'ombre. Maléfice du côté obscur, bien utile dans un combat dont l'issue n'est pas certaine. Ainsi commença le massacre, un d'eux prit peur et tira. Nous, nous nous précipitions vers ces pirates affolés, nourris par notre rage. Inutile de dire que le combat fut court. Depuis la bataille de Malachor V et les événements qui en découlèrent, comme les Guerres Sombres, les jedis et les manieurs de sabre laser ne courent plus rues, et donc les contrebandiers lambda n'ont pas idée de ce que c'est que de nous combattre ... Pauvre d'eux. Je devais faire vite, les tirs de blasters allaient surement ameuter ce qu'il restait de gardes dans le coin. Pressons-nous donc de retourner auprès de mon ami de tout à l'heure dans ce cas !


Parle. Tout de suite. Comment se nomme celle qui est recherchée par l'Échange ? Réponds-moi tout de suite !

Sinon quoi ? Tu vas me tuer ? Je préfère mourir que d'être recherché par l'Échange, car j'aurais donné une de leur proie à quelqu'un d'autre !

Non ... Au contraire ... Je vais de laisser vivre ... Et au passage, je ferais exploser votre cargaison, il me semble que le liquide que vous utilisez en carburant est hautement explosif non ?

Et ... Et alors ? Qu'est-ce que cela ... Pourrait me faire hein ?

Je suis peut-être nouveau ici, mais pas totalement inculte, cette marque sur le conteneur ... c'est le symbole de l'une des familles Hutt... Je me demande ce qu'ils feraient au seul homme qui aurait miraculeusement survécu à une telle explosion ...

Il ne pouvait plus parler. Pendant quelques secondes il resta bouche bée, regardant mon double placer les droïdes EG-6 et les droïdes de ravitaillement autour des divers caisses métalliques frappés du symbole des hutts. Il écarquilla les yeux, s'imaginant déjà quels supplices ces limaces abjectes allaient lui faire subir. Qui irait s'imaginer qu'un sith vienne attaquer un hangar pour faire sauter une cargaison ... Alors qu'un traitre bien payé par le Soleil Noir ou l'Échange, bloqué là, car il a mal calculé son timing ... C'est déjà beaucoup plus crédible non ?



Bla... Blackway ... Sa tête est mise à prix dans la République et l'espace hutt ...

Pas l'Empire ?

Non ... L'Échange n'arrive pas à s'y installer ... Pas encore ...


Merci de votre mon cher, vos informations me furent très précieuses ! Je ne le dis pas bien entendu ... De toutes façons, il n'aurait pas pu l'entendre, car à peine sa phrase fut terminée que je lui avais arraché la trachée ... Hey ! Ne me regardez pas comme ça, je lui ai « promis » de ne pas le livrer aux hutts, pas de le laisser en vie ... Bref. Tout cela devait disparaitre. Si l'on voyait qu'il y avait eu des morts au sabre laser ici ... Ça pourrait susciter l'attention de mauvaises personnes ... Une demi-heure, ça devrait me laisser le temps de partir loin d'ici ... Bon, je ne suis pas un expert en explosif, j'espère donc ne pas me faire sauter avant d'avoir placé tout ce qu'il fallait.

Hum ... Vous savez quoi ? Amorcer un détonateur ce n'est pas aussi simple que l'on voudrait nous le faire croire ... Plein de câbles, de boutons, de matière potentiellement explosif ... Pourquoi devoir faire aussi compliquer ? Les ingénieurs ne sont pas censés nous simplifier la vie ? Bon ... Ramassons un détonateur thermique et filons, ça devrait suffire, je pense ... Ouais, la subtilité ce n'est pas vraiment mon fort en ce moment, entre « l'échauffement » de tout à l'heure et ça ... Il faudra que je m'entraine un peu, je crois, après tout, les éminences grises sont plus marrantes à incarner que les empereurs et les rois ... Et surtout ... Moins enclin à périr subitement à cause d'un petit pique de rage de sa garde personnelle ... Ils arrivent, vociférant comme pas possible ... Aucune grâce chez ces pirates ...


Que la fête ... commence.


Revenir en haut Aller en bas
Saphira
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 338
Âge du perso : 22
Race : Twi'Lek
Binôme : Kao Cen Darach

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
61/61  (61/61)
PF:
52/52  (52/52)

MessageSujet: Re: Un nouveau départ [PV : Saphira]   Lun 27 Oct 2014 - 22:52

La situation s'envenimait. Elle sentait de l'excitation et de la colère chez les pirates. Quelque chose n'allait pas et elle avait un sentiment d'urgence. Ce sentiment s'accentua quand elle sentit le Côté Obscur de la Force s'agiter. Là, elle ne le sentait vraiment pas ce coup-là. Il arriva alors ce qu'elle considérait comme un coup de chance. L'agitation ambiante avait attiré l'attention des gardes et ceux-ci convergeaient vers le point opposé à celui des enfants. Quel coup de bol? Elle allait pouvoir libérer les enfants pendant qu'ils seraient occupés ailleurs. 


Seuls deux gardes étaient encore en faction devant la salle où se trouvaient les enfants et ils restaient devant la seule et unique porte. Bien soit, si la seule porte d'en avant était surveillée, elle allait simplement en fabriquer une en arrière. Elle se dirigea silencieusement vers l'arrière du bâtiment et dégaina son sabre. Elle resta tout de même les sens aux aguets au cas où. Elle alluma son sabre et se mit au travail. Avec des gestes calmes, elle fit un cercle assez grand pour que tous puissent y passer et utilisa la Force pour le faire léviter jusqu'au sol où elle le posa doucement sans faire trop de bruits. Elle entra ensuite dans le bâtiment.


Elle avait bien calculé son coup cette fois-ci. Elle était bien arrivée là où les enfants étaient enfermés et non pas sur une salle de gardes. Les enfants la regardaient avec un mélange de peur et de choc. Elle leur fit signe de garder le silence et se rapprocha de la porte de la cellule. Pas de gardes. C'était un peu trop facile, non? En arrivant, elle était certaine qu'un piège l'attendait et qu'elle devrait se battre mais là, elle se demandait ce qui se passait. Ou ils étaient trop sûrs d'eux ou il se passait quelque chose à l'extérieur de plus grave. Quoiqu'il en soit, elle ne voulait pas rester là pour savoir pourquoi les gardes avaient désertés leurs postes. Elle se secoua. Plus tard les questions.


Avec son sabre, elle coupa les chaînes qui retenaient les enfants aux murs et entre eux. Elle leur fit ensuite signe de la suivre. Elle avait le sentiment qu'ils ne devaient pas s'éterniser longtemps dans cet entrepôt. Les enfants, d'abord hésitant, se mirent à la suivre. Ils sortirent et elle les guida silencieusement vers un autre point. L'entrepôt était encore en vue quand elle s'arrêta et regarda pour voir si les enfants étaient blessés. Une petite fille, pas plus âgée que 5 ans, tira sur sa cape.


-On va revoir papa et maman?


-Oui, trésor. Tu vas revoir tes parents bien vite. Est-ce que l'un d'entre vous est blessé? Vous êtes tous là?


-On va bien. Juste quelques égratignures, rien de plus. Mais, il y en a deux qu'ils ont emmenés ce matin et, on ne les a pas revu depuis. Ils ont été vendus, je crois.


Saphira regarda le garçon qui venait de parler. Il ne devait pas avoir plus de 11 ans. Bien qu'elle soit heureuse que ceux qu'elle avait ne soient pas plus blessés, elle était tout de même triste pour ceux qu'elle n'avait pas pu aider. Elle espérait juste qu'on les retrouve bien vite. Elle leur fit encore une fois signe de la suivre. Ils devaient s'éloigner de l'entrepôt. Quelque chose n'allait pas, elle le sentait. Une fois les enfants en lieu sûr, c'est-à-dire, son vaisseau, elle reviendrait voir ce qui la mettait mal à l'aise. Encore quelques coins et ils seraient en sécurité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un nouveau départ [PV : Saphira]   Mer 29 Oct 2014 - 11:03



Ils sont tenaces ces trucs ... Un peu trop a mon gout, se faire tuer pour des crédits qu'ils ne pourront pas dépenser ... C'est d'un stupide ... Ils feraient mieux de courir et trouver un casino pour les dépenser avant de mourir d'une façon atroce lors de l'attaque de cet entrepôt par un inconnu vêtu en noir ! Pauvres petits mercenaires de malheurs, pensant réellement pouvoir combattre un sith ... Ils devraient ouvrir un livre d'histoire, la dernière fois qu'un utilisateur de la force s'est battu contre une armée organisée de combattants sur-entrainés, il les a repoussé dans les confins galactiques et est revenu avec une station spatiale géante ... Alors des pirates de sous-catégories ... S'il vous plait, respectez-nous ... Après ... Il faut se rendre à l'évidence, pourquoi les siths ou les jedis s'intéresseraient à leur cargaison ? Peut-être que ces hommes sont efficace contre d'autres pirates ... Mais qu'est-ce que ... Pourquoi l'un de ces débiles se ramène en pointant le canon de son arme sur la tempe d'un gosse ... Hu ... Il serait surement plus crédible si il ne tremblait pas autant ... Bon sang, à croire qu'il n'y a plus de mercenaires sans pitié de nos jours. Je ne pus empêcher un soupir de sortir, mon sabre était toujours allumé, et les pirates avaient arrêté de tirer, mais sans baisser leurs armes ... J'espère pour eux qu'ils comptent se rendre ...


Lâche ton Sabre ! Tout de suite !

< Pitoyable vermine ... Tu crois réellement que je vais laisser mon sabre à des sous-races comme vous ? >

Qu'est ... Qu'est-ce que c'est que ce charabia ?

Du Shri'lak, la langue des siths, que mon maitre m'avait appris ... Bon, je dois avouer que je n'ai pas l'occasion de m'en servir souvent ... La langue pure n'est pas très rependue dans l'univers ... Qu'est-ce que c'est que ce charabia ? Quoi qu'il en soit je lui faisais perdre du temps, et sans qu'il ne s'en rende compte cela jouait en ma faveur ... Il avait peut, ça empestait la peur... Et plus j'attendrais, plus sa peur grandirait, plus la tension serait importante ... Et faite un mélange non maitrisé de peur et de pression, vous obtiendriez des erreurs dans les minutes qui suivent ...


Je te demandais, en quelques sortes ... Sinon quoi ? Tu vas envoyer ce gosse se battre à ta place ? – je suis presque sûr qu'il serait plus efficace –

Je vais le tuer cervelle de banta !

... Juste comme ça, tu es aveugle ou juste stupide ? Je viens de massacrer quelques-uns de tes camarades, et ce, sans sourciller, et tu crois vraiment, que la vie de ce gosse m'importe ?

Mais ... Tu es un jedi !


Ok... Il est stupide ...vous ne pensez pas que ca serait une bonne idée de donner des cours gratuits à ce genre de personnes, la culture ça ne fait de mal à personne et surtout ca évite de passer pour un débile lorsqu'on est sur le point de mourir ... Comme tout à l'heure, une nouvelle fois une brume sombre, emplis par le côté obscur sortie de mes pores, envahissant les couloirs. Bien entendu, ils tirèrent à l'aveugle... Ils sont sympathiques tout de même d'indiquer précisément leur position ... Le cou. Les vertèbres lombaires. L'estomac et un poumon. Trois cadavres. Le brouillard se dissipa progressivement, me laissant seul, debout, la main dans le dos, le sabre pointé vers le sol, et un gamin zabrak me regardant effrayé. J'éteignis mon sabre, le remettant à ma ceinture avant de poser délicatement ma main sur la tête de cette ... Chose ... Et je le fis s'incliner légèrement pour qu'il puisse voir ce qu'il restait des pirates ... Voir qu'il pataugeait dans une mare de sang ...

Souviens-toi de ça ... Grave cette image au plus profond de ton âme, et sers toi de cela pour te déchainer ...


Il était sans voix, les yeux écarquillés, c'en était presque pitoyable ... Enfin ... Une petite vague de force et il s'effondra. Il n'était pas mort, non, je n'aurais pas fait cette mise en scène pour le tuer ! Il était perturbé et c'est bien plus jouissif ! Regardez à l'intérieur de ce gamin ... Regardez bien profondément, rien ne serait plus pareil ... Rien ne ... Attendez ... Cette sensation répugnante ... de la lumière ... une toute petite dose ... mais quand même présente ... Où ? Pourquoi ? Se pourrait-il qu'un jedi ai senti ma présence ? Non ... Pas aussi tôt ... Je devais me dépêcher. Je devais retourner dans le hangar et faire exploser toute cette merde ... Le gamin ? Dommage collatéral de faible importance ... Si les jedi me repéraient aussitôt, j'aurais du mal à atteindre mon but... et surtout je n'avais aucun intérêt à me battre actuellement, ce serait une grosse perte de temps ...

Un plan de secours ... Vite ... Vite ... Le gosse ! Je m'emparai de lui, toujours endormi, et me rendis le plus rapidement possible à l'endroit où les explosifs étaient installés. Il fallait que je me dépêche, la présence se rapprochait, mais elle ne semblait pas se diriger par ici, bien au contraire, on dirait qu'elle s'éloignait, comme si ... Comme si elle voulait sortir ? Pourquoi ? Ce n'est pas le moment de penser à ça ... Cherchons plutôt un moyen de faire exploser ce bâtiment ... Et surtout une façon de sortir avant que ça n'explose ...




Dernière édition par Xaphan Iscariote le Mer 29 Oct 2014 - 17:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Saphira
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 338
Âge du perso : 22
Race : Twi'Lek
Binôme : Kao Cen Darach

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
61/61  (61/61)
PF:
52/52  (52/52)

MessageSujet: Re: Un nouveau départ [PV : Saphira]   Mer 29 Oct 2014 - 15:50

Ce ne fut plus très long avant que les gamins ne soient en sécurité dans son vaisseau. Elle dit alors à son droid, C4, de s'occuper d'eux. Elle devait retourner à l'entrepôt pour vérifier quelque chose. Elle avait une désagréable impression de danger. Ou plutôt, la désagréable impression que quelqu'un était en danger. C'était plutôt dur à expliquer. Elle quitta son vaisseau et retourna vers l'entrepôt au pas de course. Elle se dissimula dans un voile de Force avant de revenir. Les deux idiots qui surveillaient la porte ne semblaient pas encore s'être rendu compte que leur marchandise avait mit les voiles. Voilà qui n'était pas pour lui déplaire.

Elle poussa plus avant et... tomba sur un véritable carnage. De nombreux corps de pirates se trouvaient là. Elle se rapprocha doucement et vit que la grosse majorité d'entre eux n'avaient pas été tués par un blaster. Elle était Jedi depuis suffisamment longtemps pour savoir à quoi ressemblait des blessures faîtes par un sabrelaser. Et, à part celui qui, semblait-il s'était fait arracher la gorge, les autres pirates avaient été tranchés dans le vif du sujet. Elle doutait fortement que ce soit un Jedi qui avait fait le coup. Trop sanglant. Elle regarda alors autour et vit des traces de pas qui s'éloignait de la zone. Elle les suivit et arriva vers une autre zone où un individu semblait occupé à installer des explosifs. Il y avait un gamin couché pas loin de lui. Pendant un moment, elle cru que ce petit était mort mais, il ne semblait pas logique qu'il ait trainé le corps du gamin jusque là si celui-ci était déjà mort. D'ailleurs, après un moment, elle vit la poitrine du gamin se soulever et elle éprouva du soulagement. Il était encore vivant. Mais, pour combien de temps encore? Elle se concentra alors sur l'individu et reconnut le grand escogriffe du bar.

-*Tiens, tiens. Comme on se retrouve.*

Pensa-t-elle silencieusement. Maintenant, elle ne tenait pas plus que ça à se battre contre ce Sith. Avec sa chance, il serait plus fort qu'elle. Et, ce n'était pas sa mission. Sa mission était de sauver ces enfants des esclavagistes. Même si le cas de ces dits-esclavagistes semblait s'être réglé de façon sanglante. Il fallait donc qu'elle éloigne suffisamment ce Sith du gamin pour pouvoir le récupérer et partir. Si possible, avant que tout n'explose. Elle était assez intelligente pour savoir que ce bonhomme voulait tout faire sauter. Donc, comment l'éloigner?

Elle s'éloigna et revint vers les deux gardes restants. Attirer leur attention vers le carnage fut relativement facile. Leur faire suivre les traces de pas fut plus compliqué. Les attirer vers le Sith n'était peut-être pas très louable mais, entre les deux maux, choisir le moindre. Ils attireraient suffisamment l'attention de l'autre pour lui donner le temps de récupérer le gamin. Enfin, elle l'espérait.

Les deux gardes virent le Sith et se mirent à lui crier des injures en commençant à lui tirer dessus. Elle voulu se taper la tête sur les murs devant ce manque flagrant de jugement. Tu tires sur quelqu'un qui manipule des explosifs? Faut te faire soigner, mon gars. Elle se dissimula dans la Force et se rapprocha du gamin pendant que le Sith réglait leur cas aux deux derniers gardes. Ça ne serait sûrement pas très long alors, il faudrait faire vite. Elle se dépêcha de prendre le gamin dans ses bras et de partir. Bien sûr que le Sith s'apercevrait qu'il aurait disparu mais, elle espérait juste qu'il décide de faire sauter l'entrepôt avant de se lancer à sa poursuite. Elle pourrait donc prendre un peu de champ et prévenir le temple de la présence d'un Sith sur Tatooine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un nouveau départ [PV : Saphira]   Jeu 30 Oct 2014 - 22:33



Des pirates, encore des pirates ... Si l'on peut affirmer que leur intellect ne dépasse pas la moyenne de celui des Gizkas, il faut au moins leur laisser leur ténacité ! Par contre, leur efficacité, ça se discute... La présence que j'avais sentie ... Elle s'était amoindrie ... Presque disparue ... Enfin ... Je ne suis pas vraiment un spécialiste dans les arts de la maitrise de la force ... Pas du tout même. Je préfère le sabre, tellement plus noble, tellement plus évolué que ces pitoyables arcanes de consulaire ... Certains considèrent la Force comme une arme, d'autres comme une compagne, mais dans tous les cas, en y réfléchissant un peu, vous vous rendrez compte qu'au final, il ne s'agit que d'une Fatalité. Une chose dont on ne peut se séparer volontairement. À la fois bénédiction et malédiction, stigmatisant tous ses utilisateurs, et ce, qu'ils soient sith ou Jedi, minions de l'obscure ou prêtre de la lumière, engeance de d'Adas ou éminences d'Odan-Urr ... Oups ... À trop penser j'ai oublié de vous décrire le com... Massacre ... Hum ... Et bien ce que je peux vous dire de ce qu'il reste là ... Et bien comment dire ... Il ne reste pas grand-chose à décrire en fait ...

Bon ... J'ai comme qui dirait ... Un mauvais pressentiment ... ah oui ... Je ne sentais plus le gosse ... ... ... COMMENT CA, JE NE SENTAIS PLUS LE GOSSE ? Soit il a la bougeotte, soit quelque chose d'autre était venu ... Étonnement, je parierais plus sur la seconde solution. Bon, une chose à la fois. Ensuite, l'intrus. Ensuite l'intrus. Et étonnement, j'avais une idée d'où pouvait se trouver le mystérieux kidnappeur d'enfant que j'avais moi-même kidnappé à de potentiels kidnappeurs ! Oui bon, comme ça ce n'ai pas très clair, je vous l'avoue, mais peu importe si c'était bien la personne à laquelle je pensais ... On va dire qu'une fois ça va, mais deux ... Ça commence vraiment à devenir énervant ... Bon et bien qu'apparemment ce cher perturbateur aime jouer aux spectres jouons le même jeu ...

Taptaptap... tap... tap...tap ... Que la pièce commence ! Pour toute bonne pièce, sachez qu'il faut d'abord bien planter le décor et délimiter l'action ! Nous sommes donc sur Tatooine et nous allons naviguer entre deux endroits. Le premier, ce hangar, servant de lieux de stockage pour des pirates travaillant pour le Cartel des Hutts de la race des Weequay. Un peu stupide, très avares, mais faisant généralement le travail demandé sans poser de questions gênantes. Le second lieu se situe dans le spatio-port, il s'agit d'une enclave où nos deux protagonistes auraient pu se retrouver si je ... Si l'un d'eux n'était pas parti. Maintenant, la petite histoire ! Il se trouve que l'un deux acteurs principaux a volé au second son assurance, un gamin... Je vous laisse imaginer à quel point c'est énervant !

Mais maintenant, nous entrons dans le vif du sujet ! Les péripéties ! Ce qui donne aux histoires et aux pièces leur piment ! Cet élément perturbateur qui vient contrarier les plans prévus par chacun des personnages ! Et ici, notre grain de sel et pour le moins ... Explosif ! Il n'y a pas a dire, des hangars remplis d'explosifs et de munitions, ça fait un joli feu d'artifice, et pas que de façon physique, les comptes en banque aussi ont dû en pâtir. Enfin bref, nous nous éloignons de l'intrigue principale ! Enfin si peu ... Imaginez-vous au milieu de Mos Eislay, tranquillement, entrain soit de décuver, soit de vomir, soit de vous faire racketter et d'un coup, BOOM, tout tremble et vous apercevez une colonne de flammes s'élever jusqu'au firmament... Vous y allez n'est-ce pas ? Mais vous savez qui y sera avant vous ? Les forces d'intervention du propriétaire du hangar ! Et que déduiront-ils en voyant un homme encapuchonné s'enfuir ? Huhu ~ vous le devinez j'en suis sur ...

Ils étaient bien en train de me suivre, et je savais ou j'allais, à l'endroit où j'avais suivi cette présence la première fois ... Comment j'étais sûr que c'était la même personne ? Mais qui vous a dit que j'étais sûr de moi, je ne l'étais pas ... Si ça se trouve, j'allais déranger un couple de vieillards qui allaient partir en vacances ... Bon, j'étais enfin arrivé à l'endroit voulu et ils étaient en chemin. Comment je le savais ? Vous avez déjà vu des Gamoréens discrets vous ? C'est bien ce que je me disais ... Bref ! Il était plus que temps de se dédoubler. Pourquoi ? Pour faire l'appât, le temps que j'ai me cacher dans un coin sombre. Et je ne fus pas déçu, quelques secondes plus tard, ils débarquèrent, vociférant dans tous les sens sur mon clone ... Il n'y avait plus qu'à attendre la réaction de l'invité. Enfin, si celui-ci daignait venir. Décoller ? Il ne pourrait pas. Pas face à cette garnison devant lui qui pourrait utiliser des détonateurs thermiques sur les réacteurs. Tous les tuer ? Possible, mais si c'est la même personne que dans la cantina, il s'agit d'un adepte du côté lumineux ... Ils ne sont pas si bellicistes non ? Et si à tout hasards c'était le cas, je pense que voir un potentiel jedi massacrer de sang-froid toute cette jolie compagnie risque d'être un spectacle ... Intéressant ...

Revenir en haut Aller en bas
Saphira
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 338
Âge du perso : 22
Race : Twi'Lek
Binôme : Kao Cen Darach

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
61/61  (61/61)
PF:
52/52  (52/52)

MessageSujet: Re: Un nouveau départ [PV : Saphira]   Dim 2 Nov 2014 - 16:10

Saphira courait avec le gamin dans les bras. Elle était presque arrivée à son vaisseau quand une grosse explosion déchira le silence de la nuit. Le sol tremblait sous ses pieds tant cette explosion était puissante. Cela va sans dire que toute la ville avait été réveillée. Enfin, ceux qui dormaient. Pour les autres, ils n'avaient rien manqué du show son et lumière du coin. Si c'était le cas, elle aurait une bande d'enragés sur les bras. Un point positif par contre, le bruit avait réveillé le gamin. Il paniqua pendant un moment avant que Saphira n'arrive à le calmer. Maintenant, il courrait à côté d'elle.

Par chance, il n'était pas loin du vaisseau quand l'explosion avait eu lieu. Elle espérait juste que leur moyen de transport n'avait pas été endommagé par les chutes de débris. Quoiqu'elle se disait que se devait être les entrepôt adjacents qui avaient dû déguster. Elle était juste heureuse d'avoir pu sortir les enfants de là avant que ça fasse ''Boum''. Ils arrivèrent sur place et Saphira fit monter le gamin. Elle n'eut pas le temps de monter que des gardes Gamorréens ne se pointe. Elle n'aurait pas le choix de se battre. Elle fit tout de même en sorte que aucun de ces pirates ne monte à bord de son vaisseau. Elle dit alors à C4 de fermer et de verrouiller.

Quand l'un des pirates voulu lui sauter dessus, elle dégaina son sabre et l'alluma. Sa lame doré se déploya vers le ciel. Cela fit reculer les pirates. S'attaquer à des emmerdeurs voulant leur prendre leur cargaison était une chose. Des Jedis? Ça, c'était un autre niveau. Beaucoup plus élevé. De quoi demander une augmentation de leur tarif. L'un d'eux, un humain s'approcha prudemment mais, il resta quand même hors d'atteinte du sabre. Il était pas fou. Enfin, moins que les autres. Il avait vu une certaine différence de taille entre cette silhouette et celle qu'ils pourchassaient plus tôt. Celle-ci était plus petite et menue que l'autre.

-Où est ton complice, Jedi? Cette opération n'a pas pu être menée par une seule personne alors, où est l'autre?

- Mon complice? Il n'y a que moi ici. Et, si tes porcs m'attaquent, attends-toi à ce que je me défende.

-Nous sommes trop nombreux pour toi. Même si je respecte vos prouesses avec vos sabres, un seul Jedi ne peut pas gagner ce combat. Alors, évites-toi certaines douleurs et parle.

La situation n'était guère reluisante. Bien qu'elle ne voulait pas l'admettre, Saphira avait qu'elle ne pouvait pas se battre contre autant de monde. Elle était rapide, oui mais, même sa rapidité ne pouvait pas l'emporter aussi facilement. Et, décoller maintenant pouvait aussi les mettre en danger. Si seulement son maître était là. Elle resta cependant courageusement sur son point. Les enfants comptaient sur elle et elle se damerait plutôt que de les abandonner. Ils comptaient sur elle pour revoir leurs parents. Elle ordonna alors à son droid, par communicateur, d'engager les boucliers. Elle serait protéger en partie par eux et elle ne voulait pas non plus que des pirates fassent un trou dans sa coque pour la rejoindre de l'autre côté. La prochaine bataille s'annonçait vraiment difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arkel Valhöll
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 496
Âge du perso : 30 ans
Race : Lorrdien

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
71/71  (71/71)
PF:
80/80  (80/80)

MessageSujet: Re: Un nouveau départ [PV : Saphira]   Dim 2 Nov 2014 - 20:14

Saphira n'en avait jamais rien su, mais si on l'avait envoyé en mission dans ce secteur c'est parce que son maître s'y trouvait. Ce n'était pas la première fois d'ailleurs. Encore une fois Arkel avait du disparaître pour le bien d'une mission secrète. Depuis le réveil de l'empire sith il avait été très occupé, à voyager ici ou là pour vérifier que certains systèmes n'avaient pas été déjà influencés par les serviteurs du côté obscur. Généra lement il se faisait passer pour un civil, un diplomate envoyé par le sénat. Il avait toujours une raison politique d'être présent, étant membre d'une je ne sais quelle commission. En réalité il enquêtait pour mettre à jour toute présence sith non souhaitée. Le secret devait être gardé coûte que coûte, au point d'avoir été obligé de laisser Saphira sur Ondéron depuis de longs mois.

Ces dernières semaines il était sur Naboo pour étudier la politique locale et surtout les intentions d'un nouvel homme politique très en vogue. Finalement il n'avait rien eu à faire, tout était normal, même si un sith avait été présent dans les parages, il avait disparu depuis des mois et aucune influence néfaste ne se faisait sentir sur la paisible planète. Il devait enfin revenir au Temple Jedi, les éléctions arrivaient à grand pas et l'Ordre devait veiller à ce que tout se déroule sans fraude ou autre problème. Le Conseil avait demandé à ce qu'il revienne au plus vite, ce qui lui permettrait cette fois de mettre fin à la formation de Saphira.


D'ailleurs on l'avait informé qu'elle se trouvait sur Tatooine après une mission et que son droïde de vaisseau demandait des nouvelles de son maître.

En se rapprochant de la planète, Arkel, dans son vaisseau reçu justement un appel radio de c4.



 Chevalier Valhöll ?



Oui ?



Bonjour Chevalier, je suis le drôïde du vaisseau utilisé par votre élève Saphira. Je viens de voir la trace de votre présence non loin de notre position. Aussi permettez moi de vous demander, si il est possible que vous veniez l'aider. Elle doit ramener plusieurs enfants esclaves mais je la sens inquiête. J'ai peur que des soucis ne la submergent bien vite.

Arkel était surpris d'une telle demande. Mais il est vrai que certains droïdes avaient appris à comprendre les organiques et à agir sans leur consentement. Tatooïne était sur sa route il en prit donc la direction, et bien lui en prit.




Il était arrivé sur la planète quelques heures auparavant. Ensuite il s'était renseigné des derniers évènements. Il avait également pu avoir la position du vaisseau de son apprentie grâce au droïde. Il avait passé la soirée à se promener en ville tout en se faisant discret... Et BOUM. Il n'avait plus qu'à suivre les gardes Gamoréens qui poursuivaient une ombre qui n'avait rien à voir avec son élève.

Quand enfin il entra, il fut ravi d'intervenir pour le bien de la Twi'lek. On peut dire qu'il arrivait à point nommé. Il était habillé de vêtements qui ne trompaient personne d'un peu instruit, à savoir une bure beige qui signifiait son appartenance aux jedis. Ses habits civils étaient dans la machine à laver de son vaisseau, il n'avait plus vraiment à se cacher. Il n'avait pas sa capuche et passa enfin la porte. Quelques gamoréens se retournèrent alors, ils semblaient hésitants tout à coup.



« Hum hum... Je crois que vous vous trompez de personne. Cette personne n'a pas la taille de l'ombre que vous poursuivez. De plus les explosions ou autre attentats ne sont pas vraiment la marque des Jedis, n'est-ce pas ?

Il appuya la fin de sa phrase.



Elle n'avait pas e complice mais puisque vous la menacez je risque d'être obligé d'intervenir. Et ce n'est clairement pas quelque chose que vous souhaitez. Si vous cherchez un ennemi ce n'est pas nous.

Il s'écarta de la porte. Il sentait une autre présence mais il devait rester concentrer au cas où un tir foireux ne parte. Il leur montra la porte.


« Elle ne compte pas s'attarder ici de toute manière alors inutile de perdre votre temps. Je ne peux pas trouver celui que vous cherchez mais en reprenant vos recherches aux alentours je suis sur que vous devriez le trouver. En tout cas ne menacez plus mon apprentie devant moi... Le choix est votre chers amis. Je souhaite que vous puissiez régler votre ardoise à la cantina lors de votre prochaine solde, sincèrement. »




Il avait le manche de son sabre dans sa main droite. Il ne l'avait pas allumé cependant. Ils avaient une chance de passer à autre chose et de finir leur nuit sans ennuis, à moins qu'ils ne trouvent l'autre présence... Cela dit il doutait qu'ils trouvent quelque chose de plus ce soir, à part une très mauvaise nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Un nouveau départ [PV : Saphira]   Mar 4 Nov 2014 - 1:04



NON ! Non, non, non, et encore une fois ... NON ! Jedis ! Nous avons des spectateurs ! Ils nous regardent, ils nous épient ! – Je sais que vous vous reconnaissez ne jouez pas les innocents, a qui je parlerais sinon ? – Et voilà ce que vous leur donnez ... un pathétique os à ronger ... tellement classique, tellement banal, tellement ennuyeux, tellement ... jedi ... Les pirates étaient déterminées à attaquer la gamine masqué, mais un nouvel élément perturbateur vint s'ajouter à l'équation ... Plus puissant que l'encapuchonnée ... En duel je pourrais certainement le tenir, mais ces hypocrites n'aiment pas combattre les gens de « ma race » à la loyale ... et après nous sommes les lâches hein ...Bref, ce n'est pas tout ca, mais nous parlons, le jedi tente de faire le grand méchant, et le truc avec le masque a les nerfs a vif ... mais ce n'est pas tout cela qui va mettre de l'ambiance dans cette pièce n'est-ce pas ?

Bon, il était le temps de faire bouger tout ! « Les explosions ne sont pas une arme de jedi » C'est cela oui. Non ce n'est pas du sarcasme ! Sincèrement, les jedis n'utilisent pas d'explosifs, ils préfèrent des méthodes plus insidieuses, plus fourbes ... La manipulations mentale, l'utilisation du renom de son ordre, la psycho...kinésie ! Voilà l'étincelle mes chers voyeurs ! La psychokinésie ! Après tous, voilà l'une des caractéristiques inéluctables de l'ordre, déplacer des objets par la pensée, tout ça tout ça ... Et ce qui est bien dans ces alcôves de Tatooine, c'est que c'est le bordel ! Un tas de desh par ici, un droïde utilitaire par la ... Les déchets ne manquent pas ! Voyons, rapidement, ce qu'il y a ... À là ! Outil de réparation pointu ! Je pense que c'est assez offensif pour les provoquer ... et les Gamoréens et ces officiers de bas de panier ne sont pas réputé pour leur capacité de réflexion ... Maintenant, ce qu'il me faillait, c'était une échappatoire. Les détonateurs thermiques... Ils s'activent avec une simple poussée après tout ... Ou alors... Non ... Restons un minimum discret.

Dans un mouvement de main brusque, j'envoyai valser les débris vers les déb... vers les hommes du cartel. Avec le peu de réflexes qu'ils avaient, ils réussirent à se protéger tant bien que mal, mais, malheureusement, l'un des humains se retrouva avec un avant-bras transpercé. Apres je touc de Force, c'est le cas de la dire, les jedis me repéreraient, cela ne faisait aucuns doutes ! Donc, seconde phase du plan, enclenchement de l'une des grenades qui se trouvait ... Quelque part ... Ah oui, sur la ceinture de l'un des humanoïdes pirate. C'est dangereux ces trucs, ils pourraient blesser quelqu'un avec. Comment ça s'est fait pour tuer ? Ce qui était marrant, c'était qu'en grommelant sur les deux compères, ils ne c'étaient pas rendu compte de la grenade ! Vraiment amusant non ? Bref, silence dans la salle ! Le chef parle ...



Espece de ... Et vous allez me dire que ce n'est pas une arme de jedi ça peut etre ? Quand vous avez bougé votre main hein !


< Chef ... >


Tais-toi ! Et d'abord, que faites-vous la jedis ... Vous êtes bien loin de votre juridiction ou même de celle de vos amis les siths non ?


< Chef y'a un truc qui ... >


Silence stupide Gamoréen !


Trop tard... la grenade venait d'exploser, dispersant aux quatre vents le corps de la pauvre ame qui écoutait religieusement les paroles de son supérieur. Mince, ce n'était pas un détonateur thermique ... Juste une grenade cryoban, à croire qu'ils préfèrent capturer leur cible vivant pour la torture ensuite ... Ou alors je n'ai pas eu de chance ... Trois d'entre eux étaient pris dans la glace, le reste braquait leurs armes sur les deux jedi et les Gamoréens étaient prêt à charger. Quel beau spectacle cela aurait été pu être ! Mais, avec toute la mansuétude me caractérisant, et surtout une envie de déguerpir avant que ces porcs ne se fassent massacrer, je sortis de l'ombre, prête à dégainer au cas où, longeant le mur, me préparant à me faire sauter dessus par le dernier arrivé ... Mais il devait se douter que si il faisait ça, les pirates s'empresseraient de lui tirer dans le dos. Après tout que ce soit lui ou non qui a fait sauter le hangar, un sabre laser ça fait toujours beau au-dessus de la cheminée non ?



< Je suis maudit par l'amour du vide et du chaos,
Je suis damné par sa beauté et ces idéaux,
Mon âme résonne comme son diapason,
Mais vous, l'entendez-vous ? Non, bien sûr,
Vous, vous n'etes que des Jedi aveuglés par l'orgueil,
Je me présente Darth Qorit'Tsawak >


Un peu trop théâtrale, mais que voulez-vous, on ne se refait pas n'est-ce pas ? Les masques, c'est ça l'important, et tout le monde le sait, même inconsciemment. Tout le monde en porte, et se complaît à les porter. Et moi, je ne fais que m'amuser à les changer ! Mais apparemment, cela ne faisait pas rire tout le monde... Peut-être était-ce par ce qu'ils ne me comprenaient pas ... Comment ça on n'apprend pas le langage sith a des peuplades reculées exclues de toutes civilisations ? Je réitère, mais ils n'ont pas de culture ! Bref, enlevons le masque du clown ténébreux et revêtons celui du Maraudeur. Bien, apparemment, j'avais l'attention de tout le monde. Reparlons le langage commun, malgré que cela soit plus ... barbare ...


Mes Chers Amis, vous feriez mieux de fouiller ce vaisseau, je pense que quelque chose peut vous intéresser ! Sinon, j'ai fait sauter votre ... Dépotoir.


Une petite révérence, un sourire, et sans attendre un quelconque procès, je pris la porte, n'attendant pas que ces barjos de jedi ne me sautent à la gorge tel des chiens enragés. Mais il avait toujours ces pirates, des fous furieux, ne voulant pas passer dans les mains des hutts je présume. Quoi qu'il en soit, le groupe c'était scindé en deux, un avec les jedis, un avec moi, je devais fuir... Fuir aussi loin que possible ... Mais j'entendais au loin les blasters qui commençaient à fuser tant venant du hangar et de ceux qui me poursuivaient ... Leur paye est si bonne que ça ?

Revenir en haut Aller en bas
Saphira
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 338
Âge du perso : 22
Race : Twi'Lek
Binôme : Kao Cen Darach

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
61/61  (61/61)
PF:
52/52  (52/52)

MessageSujet: Re: Un nouveau départ [PV : Saphira]   Mar 4 Nov 2014 - 19:28

Saphira eut presque un mouvement de sursaut quand elle vit son maître, Arkel, venir l'aider. Elle était si heureuse de le revoir. Ça faisait trop longtemps qu'il avait encore disparu. Sa joie fut grande de le revoir en santé et en vie Il avait disparu plus longtemps que d'habitude et elle en était venue à croire qu'elle ne le reverrait jamais. Elle avait d'ailleurs commencée son deuil quand, soudainement, voilà qu'il réapparaissait devant elle. La jeune femme ressentit presqu'aussitôt un pincement au cœur. Il l'avait encore laissée derrière. Elle ne disait rien mais, ces abandons la blessaient plus qu'elle ne voulait l'admettre. Elle se secoua et revint au moment présent. Le petit discours de son maître aurait pu être convaincant si des débris n'avaient pas été envoyés sur les hommes du cartel.


Elle se raidit quand cela arriva. Elle n'y était pour rien et, pour autant qu'elle en savait, Arkel non plus. Elle se servit de la Force pour détecter celui qui était responsable et elle n'eut pas à chercher longtemps que son escogriffe de Sith sortit de sa cachette. Il se mit alors à parler dans une langue que Saphira jugeait dégoûtante. On aurait dit qu'il allait se dégobiller dessus. Il semblait réciter une sorte de poème à deux balles. Elle ne parlait pas cette langue mais, les archives du temple parlait d'une langue que l'on qualifiait de Sith ancien.


-Du shri'lak. Je n'ai pas compris ce qu'il disait mais, je crois que son nom est dans la dernière ligne.


Le Sith reprit ensuite dans une langue plus compréhensible pour le commun des mortels. Fouiller son vaisseau? Non mais, quel sans gêne. Hors de question que cette bande d'hurluberlus entrent dans son vaisseau. Il avoua ensuite être le responsable de l'explosion de l'entrepôt avant de quitter rapidement le hangar. Saphira regarda son maître. Le groupe de pirates était assez nombreux pour se séparer en deux. C'est ce qui arriva en effet. L'un des groupes partit à la poursuite de ce Sith. Saphira savait que ceux-là ne seraient revus qu'en petits morceaux. Elle avait vu le carnage dans l'entrepôt avant que celui-ci n'explose et savait que les poursuivants du Sith ne mourraient sûrement pas de vieillesse.


L'autre groupe s'avança vers le vaisseau avec la claire intention de le fouiller. La jeune femme se mit devant eux et fit non de la tête. Pas question. Ce vaisseau appartenait à l'Ordre Jedi. S'ils voulaient le fouiller, ils devraient demander la permission à l'Ordre. Autrement, ils ne verraient que l'extérieur. Les pirates levèrent alors leurs armes et firent feu. Ce qui mit les deux Jedi en action. Si les Jedi n'attaquaient jamais en premier, cela ne voulait pas dire qu'ils ne savaient pas se défendre. Ces pirates allaient vite l'apprendre à leur dépens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un nouveau départ [PV : Saphira]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un nouveau départ [PV : Saphira]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Tatooine-