La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les murmures des disparus (PV Emhyr)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wen Janto
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 235
Âge du perso : 21 ans
Race : Nautolan
Binôme : Padawan OFFICIELLE de Maître Alyria Von

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
60/60  (60/60)
PF:
105/105  (105/105)

MessageSujet: Les murmures des disparus (PV Emhyr)   Dim 12 Oct 2014 - 11:45

Wen s'était isolée dans un recoin éloigné du parc. Ce dernier étant perdu dans la jungle épaisse et dangereuse d'Onderon, il était fort simple de se dissimuler pour quelques heures de tranquillité au reste des occupants du temple. Petite fourmilière foisonnante d'agitation, personne ne remarquerait dans l'immédiat l'absence de l'aura caractéristique de la nautolan. La jungle était sombre, la lumière peinait à traverser l'épais feuillage qui se dressait au-dessus de la jeune fille. Elle était à l'extrême limite de l'endroit sécurisé du temple.

La padawan regarda de nouveau autour d'elle avec attention, personne ne devait l'avoir suivi. Si elle agissait comme une voleuse, c'était pour la simple et bonne raison qu'elle rencontrait une personne qui ne faisait pas, ou plutôt partie de l'Ordre jedi. Oh elle n'avait osé demandé des précisions, mais il n'était sans doute pas clairement interdit de rencontrer des personnes extérieures. Cependant les rasions qui pouvaient amener un ancien jedi à revenir au temple pour rencontrer une padawan pouvaient donner naissance à une curiosité déplacée qu'elle préférait éviter. Les maîtres pourraient être suspicieux d'un retour malvenu, et beaucoup d'entre eux n'appréciaient que moyennement les contacts avec des renégats.

La raison de sa rencontre avec Emhyr était toute simple. Jadis elle avait été très proche d'une autre initiée, une zabrak qui était arrivée au temple presqu'en même temps qu'elle. Il était difficile pour les initiés de quitter leur famille aussi jeunes pour vivre dans un endroit inconnu. Elle savait qu'elle avait un passé plus compliqué que la plupart des autres initiés. Son maître s’appelait Emhyr, mais la zabrak n'avait jamais été des plus bavardes. Une seule chose était sûre, elle avait disparue depuis quelques temps. Wen ne l'avait pas revu au temple depuis bien trop longtemps pour que ce soit naturel, de même pour Emhyr.

Elle avait dû trouver une personne qui connaissait Emhyr personnellement. Elle avait saisi des bruits de couloirs il y a longtemps déjà. Quelque chose de grave s'était produit. L'ancien jedi avait même quitté le temple volontairement. Qui d'autre que C6-TE, le robot concierge/guide/aide-ménager du temple ? Ce dernier était depuis des lustres, toujours un peu rouillé, un peu neuneu, mais il savait absolument tout ce qui se passait parmi les membres et avait accès à pas mal de communications. Curieusement il avait réussi à faire passer le message à Emhyr. Le rendez-vous avait donc lieu en ces lieux-mêmes. Wen se demandait si l'ancien jedi allait passer par le spatioport ou traverser la dangereuses jungle d'Ondéron.


Elle s'installa sur un vieux troc d'arbre brisé. Etait-il arrivé quelque chose de grave à son ami ? Son passé trouble l'avait-il finalement rattrapé ? Emhyr avait garanti avoir quelques réponses aux inquiétudes de la jeune nautolan. Elle était la première à savoir qu'une mission d'apparence banale pouvait tourner à la catastrophe et soudainement totalement changer la donne. Était-ce ce qui avait fini par arriver ?


Dernière édition par Wen Janto le Lun 13 Oct 2014 - 20:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emhyr Zaknafein
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 173
Âge du perso : 44 ans
Race : Humain
Binôme : Ancien amant de Myir Alshain

Feuille de personnage
Activité actuelle: Vagabond
HP:
90/95  (90/95)
PF:
58/78  (58/78)

MessageSujet: Re: Les murmures des disparus (PV Emhyr)   Dim 12 Oct 2014 - 15:19

Tout en marchant dans la jungle, Emhyr ne cessait de se rappeler la promesse qu'il s'était faite : ne jamais remettre les pieds ici. Il n'avait pas plus envie aujourd'hui qu'hier de revoir le Temple Jedi, mais il ne pouvait pas non plus ignorer la demande qu'il avait reçu. Une jeune femme, Nautolan, demandait à le voir, et il avait peur de comprendre exactement de quoi il s'agissait. Elle ne l'avait pas précisé dans le message qu'il avait reçu, mais il comprenait ce que tout cela sous-entendait : ancienne amie de Lyanna, elle voulait des nouvelles. Et elle s'était tournée vers la seule personne qui la connaissait réellement, l'ex-Jedi lui-même. Et les sentiments qu'éprouvaient Emhyr à l'idée de rencontrer la jeune femme étaient... contradictoires.

D'une part, il était soulagé qu'on se souvienne de Lyanna, ainsi que de lui par extension. L'Ordre ne l'avait pas totalement oublié, qu'il s'agisse de son ami Jedi actuellement en mission, du droïde populaire qui avait transmis le message, ou la Nautolan. Ce qui était arrivé à sa padawan ne devait rien au hasard, il s'en doutait, et par conséquent il devait découvrir la vérité. Malheureusement, il en connaissait déjà une partie, et c'était là le pas difficile. Il n'était pas certain d'être prêt à se rendre dans l'Empire Sith. Il y risquait plus que sa vie : il y risquait également tout ce en quoi il croyait. Et c'est ainsi que venait se mêler un second sentiment, en opposition du premier : de l'irritation. Il ne parvenait pas à se décider, malgré le fait d'être persuadé de devoir y aller. Et il craignait qu'une conversation avec l'amie de Lyanna ne l'empêche de faire le pas. Elle essaierait probablement de l'en dissuader. Malheureusement, il doutait qu'elle l'aide à résoudre son dilemme. Non pas qu'il ait un manque de confiance dans la jeune femme. Mais elle n'avait pas vécu ce que lui avait vécu. Elle n'avait pas vu la mort d'aussi près que lui.

Il grimaça à se souvenir, s'arrêtant en plein milieu d'un sentier boueux de la jungle ondérorienne. Il se passa une main sur le visage, touchant la peau qui vieillissait et les cicatrices qu'on y voyait. Il se fichait pas mal de son apparence, mais il savait qu'il n'était pas un modèle de sociabilité. Les gens le trouvaient désormais froid et distant, ce qu'il était. Il préférait la solitude à la compagnie des amis et des gens normaux. Tous ses amis lui avaient tourné le dos hormis un. Sa padawan lui avait été arraché, ramenée de force là où elle était née sans doute. Il inspira à fond, puis reprit sa route. Il était bientôt arrivé, il pouvait sentir la présence de la padawan tout près. Il finit par arriver jusqu'à elle.

 « Bonjour, Wen. J'ai fait aussi vite que j'ai pu. » déclara-t-il en approchant de manière à ce qu'elle ne soit pas surprise.

Il la détailla du regard. Si jeune. Le même âge que Lyanna, à n'en pas douter. Un horrible sentiment de culpabilité le prit, alors qu'il la voyait devant lui. Je suis là pour répondre à ses questions, et je n'ai que des mauvaises nouvelles. Comment est-ce que je peux oser la regarder en face alors que je m'apprête à lui annoncer que son amie est chez les Sith ? Là où je compte précisément me rendre.

 « Comment se passent tes études, ma jeune amie ? » demanda-t-il alors, dans un semblant de conversation.

Il devait à tout prix éviter de la mettre mal à l'aise, ou encore d'aborder trop abruptement le sujet. A vrai dire, quelque chose lui disait que ce serait elle qui le ferait. Et à ce moment-là, il devrait supporter le regard de l'enfant en face de lui. Je pourrais être son père. Ce qui ne me rend pas la tâche plus aisée, bien au contraire. Elle était l'amie de Lyanna, qui a été comme ma fille. Maudite soit la Force, si elle ne me conduit qu'à une vie de tourments. Il s'en voulut aussitôt de penser ça. La Force lui permettait de faire le bien autour de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wen Janto
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 235
Âge du perso : 21 ans
Race : Nautolan
Binôme : Padawan OFFICIELLE de Maître Alyria Von

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
60/60  (60/60)
PF:
105/105  (105/105)

MessageSujet: Re: Les murmures des disparus (PV Emhyr)   Lun 13 Oct 2014 - 20:36

Un bruissement dans les fourrées non loin sortit précipitamment la jeune padawan de ses pensées. Elle se redressa précipitamment, un main posée par réflexe sur son sabre blanc, petite chose bien peu efficace contre une créature de la jungle. Wen poussa un bref soupir de soulagement. Il s'agissait d'Emhyr. Elle le reconnaissait évidemment, cet humain d'allure martiale, sévère, peu enclin à sympathiser. Un jedi que l'on disait strict, mais droit. Il y avait cependant quelque chose qui le rendait vaguement différent des souvenirs que la nautolan gardaient decet homme il y a... Quand l'avait-elle aperçu la dernière fois ? Des mois avant ? Une année même ? Il semblait en tout cas avoir vieilli précipitamment. Son visage était marqué par l’inquiétude, rongé par la fatigue. "Au fond, il reste le même, se dit-elle pour se donner du courage. Il m'aidera surement, l'amitié a toujours du sens."

-
Maître Zaknafein, vous êtes finalement venu, murmura Wen en s'inclinant légèrement, comme si Emhyr faisait encore parti de l'ordre. Je craignais que vous n'ayez eu un empêchement, ou que la jungle ne vous avale. J'espère que revenir en ses lieux ne vous ai pas trop douloureux.

On pouvait apercevoir le sommet du temple de leur lieu de rendez-vous. Les nautolans, grâce à leurs tentacules, pouvaient sentir vaguement les émotions de leurs interlocuteurs. Dans le cas d'Emhyr, il semblait évident qu'un ancien jedi n'avait aucune envie de revenir dans un lieu auquel il avait si brutalement renoncé. Mais la la situation l'exigeait. Il fallait qu'elle sache.

Elle parvint à sourire, un sourire qui se voulait encourageant, chaleureux, mais l'angoisse qui lui serrait l'estomac l'empêchait d'être totalement sincère. Il y avait tant de choses tellement dangereuses dans la galaxie, surtout pour les padawans inexpérimentés et trop jeunes. Ses études ? Une question banale qui n'apporta aucun réconfort à Wen, qui répondit cependant avec honnêteté.


- Depuis la mort de mon maître mes études stagnent. Je tente tout de même de m'accrocher en attirant l'attention de quelques maîtres ou chevalier volontaires pour combler mon ignorance, ou la bonté de mes camarades pour m'apprendre plus en avant les subtilités du sabre. En somme, je m'en sors du mieux que je peux bien que ma situation ne soit pas aisée en gardant la foi en l'avenir.

Elle avait parfois l'impression de vivre comme un parasite, ou un animal demandant constamment un peu d'attention de la part de ses semblables. La mort de son maître Eyon tout comme sa rencontre avait marqué de deux façons radicalement opposées sa vie. Si la douleur n'était plus si vive que les semaines qui avaient suivi son sacrifice, le vide demeurait, moins inquiétant mais qui toujours l'envahissait parfois quand elle perdait courage. C'était sans doute ce qui faisait naître chez elle une angoisse presque disproportionnée pour Lyanna, cela et une intuition dans la Force. Un sentiment indistinct, primaire et indéfini mais qui pourtant lui apparaissait comme une certitude glaciale. Son visage se tordit un peu sous le coup de cette émotion fugace. Devait-elle amener le sujet de manière abrupte ? A quoi bon les fioritures. Ils savaient tous deux le fond de cette rencontre.

- Il est arrivé quelque chose à Lyanna, n'est-ce pas ? Quelque chose de grave ? Ne tentez pas de l'atténuer, je le sens.

Elle avait par réflexe attrapé le bras d'Emhyr, comme si un contact physique pouvait la rassurer et faire avouer à l'ancien jedi la vérité. Un geste un peu puéril, mais qui lui donnait également une certaine sensation de sécurité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emhyr Zaknafein
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 173
Âge du perso : 44 ans
Race : Humain
Binôme : Ancien amant de Myir Alshain

Feuille de personnage
Activité actuelle: Vagabond
HP:
90/95  (90/95)
PF:
58/78  (58/78)

MessageSujet: Re: Les murmures des disparus (PV Emhyr)   Ven 17 Oct 2014 - 16:04

Il fut désolé d'apprendre la mort du maître de la Nautolan. Il ne la connaissait pas, ou en tout cas ne parvenait pas à se souvenir de qui il pouvait bien s'agir. Cette pensée ne franchit pas ses lèvres, par tact, car il savait que c'était extrêmement risqué de brusquer quelqu'un dans ce genre de situation. Une parole trop franche aurait de fâcheuses conséquences. Mais il appréciait la réponse honnête qu'elle lui faisait : elle ne se cachait pas derrière une défense maladroite pour tenter de minimiser l'effet que cela produisait sur elle. Il pouvait comprendre ses difficultés, il avait lui-même du mal à se regarder dans le miroir le matin sans grimacer intérieurement.

Et s'il espérait aborder le sujet de manière pas trop brusque, il fut déçu. Elle le fit à sa place, ce qui lui évitait de le faire. Mais ça ne rendait pas les choses plus faciles pour autant. Après tout, il n'arrivait pas à la regarder en face. Il sentit le contact de sa petite main sur son bras, mais il baissa simplement le regard sur ses yeux, semblables à des obsidiennes. Il n'arrivait pas à lire quoique ce soit dans ce regard. Cela le mettait d'ailleurs mal à l'aise, car il ne pouvait pas savoir ce qu'elle pensait, même s'il avait son idée. Elle était certainement plus bouleversée qu'il n'y paraissait. La preuve en était sa façon de s'accrocher à lui. Etrangement, il réalisa qu'il la dominait de très haut, et cela aussi le mit mal à l'aise. Encore cette impression d'un père parlant à un enfant. A son enfant. Je deviens... vieux?

Il se dégagea doucement, lui tournant le dos et faisant trois pas à l'écart. Que dire, bon sang ? Il n'y avait rien d'autre à faire que de tout révéler de but en blanc, il le savait. Avait-il seulement le droit de le faire ? Car après tout, il était déjà un peu en illégalité en venant ici, et il risquait de tourmenter l'esprit de la padawan encore davantage avec ce qu'il avait à annoncer. Néanmoins, il n'avait guère le choix.

Je vais le lui dire. Je la regarderais dans les yeux. Je ne lui mentirais pas. Mais j'assumerais ma culpabilité. Il se retourna finalement, lentement. Ses yeux fixèrent les prunelles noires de la jeune femme, si frêle en comparaison de lui. Il ne s'y ferait jamais.

 « Je ne voudrais pas que tu te fasses de fausses impressions. Lyanna n'est en effet pas revenue au Temple, ni avec moi ni seule. Elle a peut-être envie, mais elle ne le peut pas. A vrai dire je ne sais pas où elle est. Lorsque je suis revenu là où elle avait disparu, après ma convalescence, elle n'y était pas. Il n'y avait qu'un maigre indice indiquant qu'elle vivait encore. J'ai poursuivi celui qui était la cause de tout ça. »

Il se mit alors à lui raconter son aventure de Tatooine, où il avait retrouvé après pas mal de recherches son adversaire. Comment il avait finit par lui arracher l'horrible vérité, à savoir que Lyanna avait été faite prisonnière et ramenée dans l'Empire Sith. Ce n'était pas un secret pour Wen, Emhyr le savait. La Nautolan savait parfaitement que la padawan disparue était née là-bas. Mais malgré tout, lui ne parvenait pas à se pardonner d'avoir échoué.

Je dois dire quelque chose. Ou elle m'en voudra pour toujours, et je crois que je supporterais pas ça. Il se rapprocha d'elle, s’agenouillant devant et lui posant une main sur l'épaule.

 « Je suis désolé d'avoir échoué. Pas un jour ne se passe sans que je regrette sa disparition, et ma faute dans tout cela. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wen Janto
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 235
Âge du perso : 21 ans
Race : Nautolan
Binôme : Padawan OFFICIELLE de Maître Alyria Von

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
60/60  (60/60)
PF:
105/105  (105/105)

MessageSujet: Re: Les murmures des disparus (PV Emhyr)   Sam 18 Oct 2014 - 21:51

Wen fit un geste apaisant. Elle avait senti le trouble d’Emhyr en apprenant la mort d’Eyon. Elle ne désirait pas rendre les choses plus difficiles qu’elles n’étaient en ajoutant son passé sur la balance.

- Cela fait longtemps que mon maître est mort, j’ai passé le cap, affirma la nautolan qui eut tout de même un bref pincement au cœur en prononçant ces mots.

Il s’était éloigné un peu, échappant à sa main qui cherchait à l’accrocher. Elle tint ses distances, attendant que la révélation sorte, tâchent de contrôler au mieux les émotions qui la submergeaient. Wen prit une longue inspiration. Un tel manque de contrôle était indigne d’un jedi. Elle ne devait pas s’épancher de cette manière, il n’y avait que l’éternité, la sérénité, la constance, la Force. Mais il était difficile pour la nautolan de s’en tenir à cela. Le trouble d’Emhyr était par trop manifeste pour qu’elle parvienne à passer outre. Chaque vague de calme qu’elle tentait s’insuffler à son âme était immédiatement submergée par l’angoisse d’Emhyr qui venait se mêler à la sienne, s’entrelaçant de manière pesante et incontrôlable.

Wen déglutit quand il la fixa soudainement dans les yeux. Elle avait l’impression que son cœur s’était arrêté. Le flot des paroles d’Emhyr ne cessa que vingt minutes environ plus tard. Wen n’avait soufflé mot, avait écouté avec attention. La disparition de Lyanna, la recherche désespérée, la zabrak qui pouvait aussi bien être vivante que morte. Tatooïne. Les Sith.

- Ils ont donc fini par la retrouver, dit-elle finalement avec froideur quand il eut fini son récit. Elle doit leur être bien précieuse, savez-vous pourquoi ?

Lyanna lui avait confié une fois le cœur lourd qu’elle était née et avait passé le début de sa vie parmi les partisans du côté obscur. Wen avait été fascinée, elle qui était bien jeune encore et n’avait jamais rencontré les Sith, qui hantaient les mythes jedi et étaient au centre de bien des fantasmes au temple. Qui n’avait jamais rêvé, tout jeune padawan, d’abattre l’un de ces ennemis naturels de l’ordre jedi !

Bien sûr la situation était grave. Mais il y avait toujours un mince espoir que Lyanna soit vivante quelque part. C’était maigre, mais c’était presque tangible. Wen choisit de s’y raccrocher, n’était-ce que pour son amie. Si elle était précieuse, si elle n’avait pas trop fait de vagues, elle était certainement vivante. Elle eut cependant une idée terrifiante qui la distraie un bref instant. Si, pire que la mort, Lyanna avait sombré du côté obscur. Wen en frissonna presque, mais elle revint à Emhyr.

- Votre faute ? répéta-t-elle doucement, interloquée. Je ne pense pas que ce soit réellement de votre faute, bien que je ne sache pas ce qui s’est réellement passé. On ne peut pas toujours protéger les gens auxquels on tient, c’est comme ça.

« Qui suis-je pour juger ? » songea-t-elle. Elle avait elle-même quelques années plus tôt abandonné Eyon Tarr à son sort sur l’étoile d’Alderaan, il y a si longtemps qu’il lui semblait que c’était un rêve. Elle l’avait laissé à sa demande, mais elle l’avait quand même abandonné sur ce vaisseau qui avait fini par exploser. La culpabilité vous collait dans ce cas à la peau pendant des mois, des années, une vie entière. De simples mots ne suffisaient pas à guérir les plaies, mais le pardon pouvait au moins permettre de l’apaiser, ne serait-ce que pour un temps.

- Les Sith sont responsables, affirma Wen avec assurance. Savez-où est retenu Lyanna et par qui exactement ?

Si elle avait bien saisi la situation, les Sith étaient loin de former un ensemble homogène et uni près à répandre le mal dans la galaxie. Non, ils étaient constamment déchirés par des guerres intestines, limite suicidaires, qui les affaiblissaient et les divisaient. Il y avait à présent l’empire officiel Sith et des groupuscules rebelles. Situation complexe. Elle avait vite deviné qu’Emhyr irait lui-même la chercher, seul, pour faire amende honorable, ce qu’elle désapprouvait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emhyr Zaknafein
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 173
Âge du perso : 44 ans
Race : Humain
Binôme : Ancien amant de Myir Alshain

Feuille de personnage
Activité actuelle: Vagabond
HP:
90/95  (90/95)
PF:
58/78  (58/78)

MessageSujet: Re: Les murmures des disparus (PV Emhyr)   Mer 22 Oct 2014 - 9:50

Emhyr avait bien du mal à parler, désormais. Les mots ne voulaient absolument pas sortir. Réponds quelque chose, bon sang. Elle attends, elle veut savoir et avoir une réponse. Je lui ai déjà dit ce qu'elle voulait savoir, et maintenant vient le moment des questions auxquelles je n'ai pas de réponse à lui donner. Ou du moins, celles auxquelles je ne sais pas comment lui expliquer ce que je devine. Il était en proie à un terrible dilemme, et et c'était ce qui le mettait le plus en colère contre lui-même. Il avait envie de lui en parler, mais ne savait absolument pas comment y parvenir. Après tout, il restait persuadé, malgré ses paroles rassurantes, que c'était sa faute si tout cela arrivait.

Il finit par parler, espérant que sa voix ne se briserait pas en plein milieu. C'était déjà bien difficile de parler, alors si en plus il devait la regarder... Mais il n'avait pas le choix. Il le lui devait, en quelque sorte.

 « Je ne sais pas où elle est, ni qui la détient. Elle était trop petite pour se rappeler de grand chose lorsque je l'ai rencontré, et je n'ai jamais voulu lui poser la question. Elle n'avait pas besoin de revivre ces moments douloureux qu'avaient été son enfance. Mais si jamais je devais commencer quelque part, ce serait en allant dans les territoires Sith les plus proches de l'endroit où je l'avais trouvé, jadis. Ca me paraît être la chose la plus logique à faire, étant donné que c'est la seule chose qui me vient à l'esprit. »

Je voudrais être mort. Je ne sais pas pourquoi je le réalise que maintenant, mais c'est la vérité. Je souhaiterais mourir, en paix, afin d'être délivré de ma peine. Malheureusement, la paix me semble quelque chose de tout à fait impossible tant que je n'aurais pas réussi à retrouver sa trace. Il avait marqué une pause, plongé dans ses réflexions. Mais il reprit aussitôt la parole, avant que Wen ne le fasse. Il savait que sinon, il n'aurait pas le courage de poursuivre.

 « Tu l'auras deviné aisément, je compte partir seul. Je ne pense pas que ce soit une très bonne idée, mais encore une fois, c'est la seule que j'ai. Je ne veux pas avoir l'impression d'avoir tout tenté pour la sauver. »

Encore une fois, il tue le fait qu'il y avait une possibilité que Lyanna soit devenue une adepte du Côté Obscur. Qui pouvait savoir ce qu'il lui avait fait, ou ce qu'il lui faisait encore ? Personne, pas même lui, qui pourtant avait vu beaucoup de choses. Mais il n'était rien d'autre qu'un homme blasé, plongé dans une mélancolie dont il n'arriverait probablement jamais à se séparer totalement. Il soupira, n'ayant rien de plus à ajouter pour le moment. Son regard se perdit dans la jungle autour de lui, évitant soigneusement la direction du Temple. Il se surprit à penser qu'il n'aurait jamais du revenir. Car il se rendait compte qu'en réalité, le Temple Jedi lui manquait. Cette planète lui manquait. Mais il ne l'avouerait jamais à voix haute, devant qui que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wen Janto
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 235
Âge du perso : 21 ans
Race : Nautolan
Binôme : Padawan OFFICIELLE de Maître Alyria Von

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
60/60  (60/60)
PF:
105/105  (105/105)

MessageSujet: Re: Les murmures des disparus (PV Emhyr)   Jeu 23 Oct 2014 - 20:58

A quel âge avait-on amené Lyanna au Temple ? Deux ans environ que Wen n'arrive, il lui semblait que son amie y avait fait allusion. Elle devait alors avoir tout juste 6 ans, cette zabrak taciturne, souvent accompagnée de son maître tout aussi silencieux. Bien trop jeune en effet pour se remémorer quoi que ce soit. La nautolan avait entendu des histoire horribles, des rumeurs sur la formation suivies par les jeunes recrus du côté obscur. Torture, assassinats, humiliations et culture de la haine... Légendes terrifiantes et traumatisantes que Lyanna avait sans doute préféré taire, ou même refoulé définitivement dans un coin de son esprit. Il ne restait que l'ignorance. Comment savoir qui la détenait à présent ? Wen eut une expression sceptique qui plissa un instant ses immenses yeux.

- Aller dans les territoires Sith ? Y aller seul, maître Emhyr ?

Elle pensait avoir mal entendu et se pencha vivement vers l'ancien jedi, lui décochant au passage un regard furieux. Les territoires étaient pour elle une sorte de légende diabolique qui pouvait aspirer dans le néant n'importe qui étant assez téméraire pour y poser les pieds. Emhyr avait quitté les jedi, sombré dans le désespoir et la culpabilité, quelle serait la prochaine étape de sa déchéance ? Il ne faisait aucun doute qu'un homme brisé ne saurait résister aux ondes néfastes qui hantaient les territoires Sith. Wen devait à tout prix l'empêcher d'y aller.

- Vous n'y penser pas réellement, n'est-ce pas ? Parlez-en avec le conseil, je suis certaine qu'ils vous soutiendront. Ou bien allouez-vous les services d'un chasseur de primes . Mais je vous en conjure, n'y allez pas seul. Qu'y ferez-vous ? Vous serez capturé à votre tour, torturé, molesté... Peut-être même ne trouverez-vous jamais Lyanna. Si cela se passe ainsi, en quoi aurez aider votre padawan ? Je suis certaine qu'elle vous attend quelque part, qu'elle résiste à la corruption avec le force de caractère que nous lui connaissons.

Wen eut un geste agacé de la main. Elle reprit sa respiration, car elle avait parlé vite. La nautolan continua sa tirade avec conviction. Il le fallait. C'était l'une des premières fois qu'elle pouvait réellement mettre à profit les quelques enseignements de son père à propos de rhétorique, bien que tout cela restait brouillon. Elle tremblait presque sous le coup de l'indignation, mais tâchait de garder sa voix convaincante.

- Si ça se trouve, vous êtes son seul espoir. Voulez-vous vraiment la décevoir en vous jetant tête baissé dans un piège aussi grossier sans même avoir tenté le maximum ? Sans avoir tenté de rassembler quelques alliés pour un sauvetage en bonne et due forme. Réfléchissez-bien, Emhyr Zaknafein, car ce n'est pas une décision à prendre sous le coup de l'émotion.

Elle croisa les bras et fixa Emhyr avec insistance. Elle tentait d'injecter le plus de résolution possible dans cette posture rigide. Cela suffirait-il à le convaincre ? Elle ne pensait pas aller jusque là, elle voulait au moins qu'il réfléchisse sérieusement à toutes les possibilités, aux moyens qu'il pouvait mettre en œuvre et ne pas se laisser happer par le défaitisme. Elle ne pouvait de toute façon pas l'empêcher de partir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emhyr Zaknafein
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 173
Âge du perso : 44 ans
Race : Humain
Binôme : Ancien amant de Myir Alshain

Feuille de personnage
Activité actuelle: Vagabond
HP:
90/95  (90/95)
PF:
58/78  (58/78)

MessageSujet: Re: Les murmures des disparus (PV Emhyr)   Mar 28 Oct 2014 - 14:17

Emhyr sourit à la jeune femme, devant sa détermination à le faire changer d'avis. C'était peine perdue, puisque de toute façon sa décision était déjà prise et qu'il n'avait certainement pas l'intention d'abandonner l'idée de sauver Lyanna. Il était bien trop ancré dans sa tourmente et dans cette quête de savoir pour cela. Il l'observa quelques temps, voyant bien dans sa posture qu'elle était convaincue de ce qu'elle lui disait. Mais il ne pouvait pas changer d'avis. Pas maintenant. Inutile de la brusquer ou e s'énerver. Sa réaction est légitime.

 « Je comprends ce que tu ressens, et j'en suis même heureux. Tu es déterminée à m'empêcher de partir, en me convaincant de ne pas commettre l'erreur de foncer tête baissée dans la gueule de l'ennemi. C'est légitime, et à ta place j'aurais sans doute fait pareil. J'aurais peut-être même voulu venir avec toi, mais tu n'es pas moi. »

Il parlait d'une voix calme, chaleureuse. Il souhait la convaincre qu'il n'avait pas d'autre choix et qu'il devait donc y aller, aussi désespéré que fut ce choix. Et de toute façon il n'avait pas peur de la mort.

 « Si je dois faire ça seul, et donc sans demander de l'aide ou louer les services de quelqu'un, c'est bien pour éviter d'attirer l'attention. Les territoires Sith ne sont probablement pas l'endroit le plus sûr qui soit de cette galaxie, mais c'est là que se trouve Lyanna, et je me dois donc d'aller la chercher, ou du moins d'essayer, ne serait-ce que par respect pour elle. Je l'ai trouvé alors qu'elle n'avait que cinq ans, dans une épave, orpheline et à la merci du premier individu mal intentionné qui serait venu. Elle est devenue une padawan et une jeune femme que j'ai considéré comme ma propre enfant, ou presque. Je ne peux pas rester sans rien faire alors qu'on me l'a arrachée. Et même si cela implique d'aller là-bas. »

Nouvelle pause, plus courte que la précédente. Il reprenait juste son souffle.

 « Et c'est pourquoi je te demandes de rester ici. Tu ne dois pas essayer de me suivre, ou de me faire suivre par quelqu'un. Je ne te connais pas très bien, et donc je peux me faire des idées. Peut-être que tu n'as pas la moindre intention de me suivre, et donc que tu comptes rester ici de toute manière. Mais je dois quand même t'avertir, ne serait-ce que pour avoir le sentiment de l'avoir fait : ne me suis pas. Reste au Temple, apprends à devenir une Jedi exemplaire, et je reviendrais avec Lyanna. Je te donnerais des nouvelles aussi souvent que possible, par l'intermédiaire de notre « ami commun ». Mais si jamais je ne dois jamais revenir, garde le souvenir de Lyanna comme l'amie qu'elle fut pour toi, et n'essaye pas de la retrouver à ton tour. Tu ne ferais que causer davantage de mal pour toi-même. »

Que dire de plus ? Elle ne me suivra pas, j'espère. Je ne veux pas qu'elle risque sa vie dans une entreprise aussi folle et désespérée. Il l'espérait vraiment. Même si avoir de la compagnie ne lui serait pas de trop, il restait un Jedi dans l'âme, même sans être dans l'Ordre et en faisant ce qui était nécessaire. Il ne pouvait pas mettre en danger la vie d'une padawan juste pour son but égoïste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wen Janto
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 235
Âge du perso : 21 ans
Race : Nautolan
Binôme : Padawan OFFICIELLE de Maître Alyria Von

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
60/60  (60/60)
PF:
105/105  (105/105)

MessageSujet: Re: Les murmures des disparus (PV Emhyr)   Jeu 30 Oct 2014 - 20:45

Wen Janto se mordit précipitamment la lèvre. Emhyr avait parfaitement raison. Elle mourrait d’envie de le suivre d’une quelconque manière. N’était-ce que par responsabilité envers lui, envers Lyanna. C’était éthique, moral. Pouvait-elle sérieusement laisser quelqu’un risquer sa vie, la torture, en étant parfaitement au courant ? Il n’y avait en réalité que peu de choses qui la retenaient au temple. Quelques amis de longue date, quelques enseignements importants qu’elle devait suivre… Mais peu de raisons qui la tenaient réellement par les tripes. Avait-elle le moindre attachement envers ce temple malgré les années qu’elle y avait passé ? Wen avait commencé à voyager tôt, dès qu’elle avait atterri entre les pattes d’Eyon. Même avant qu’elle ne devienne une simple initiée elle devait voyager avec son père diplomate. Elle appréciait la sérénité de l’endroit à sa juste valeur, mais ce n’était qu’un pavé sur la route, une étape, un passage.

Mais pouvait-elle risquer ainsi tout ce qu’elle avait bâti jusqu’ici ? Elle n’était pas encore chevalier jedi, avait encore tant de choses à apprendre. La padawan n’avait même encore jamais rencontré de réel Sith. Alors aller dans les territoires Sith. Même avec une personne expérimentée comme Emhyr. Wen était face à un choix parmi les plus difficiles de son exsitence. Elle avait l’impression de se retrouver dans ce vaisseau, avec les civils, devant laisser Eyon derrière, l’abandonner à son sort quand il n’y avait plus d’autre choix. C’était un tiraillement dans l’estomac, quelque chose de brutal, de primaire. La peur du regret, il n’y avait que peu de choses de plus terrifiant.

- Je comprends, Maître Emhyr. Je suis aussi heureuse que vous compreniez ma réaction. J’ai cependant un peu plus de mal à comprendre votre entêtement à vouloir y aller seul. Pourquoi ? Quelle faute voulez-vous punir ?

La nautolan porta une main à ses lèvres. Non vraiment, c’était une situation des plus complexes. Elle avait du mal à croire ce que disait Emhyr. Elle avait l’impression qu’en réalité il ne voulait pas y aller seul. Y aurait-il un moyen de la rassurer ? Il fallait que le jedi revienne en vie. Il fallait qu’il revienne avec Lyanna. Mais pour survivre il lui fallait des alliés. S’il revenait avec la zabrak, il réintégrerait peut-être l’ordre jedi, Lyanna continuerait ses études et deviendrait chevalier en même temps qu’elle. Tout serait bien meilleur. Mais c’était encore une vague illusion pour le moment. La mort d’Emhyr, ou sa chute dans le côté Obscur, ferait partie des avenirs les plus sombres. Elle se sentirait sans aucun doute possible coupable. Coupable par son inaction, son échec. Car il s’agirait bien là d’un autre échec qui impliquerait la mort d’un jedi. Elle ne connaissait bien sûr que peu Emhyr.

- Il y a peut-être quelque chose qui pourrait m’empêcher de vous suivre. Que diriez-vous de faire un pacte ? Un accord ?

Un sourire fendit le visage ingénu de la padawan. Emhyr était un jedi de la vieille école. Il n’y avait rien de tel que la parole pour les retenir. Elle pourrait peut-être réussir à le convaincre d’une manière ou d’une autre. Ils étaient loyaux et tenaient à leurs mots plus qu’à toute autre chose.

- Vous vous doutez bien que je ne peux pas vous laisser partir ainsi sans avoir un minimum de garanti. Je vous donne donc un délai. Disons deux mois. Deux mois, maître Emhyr, pour que vous trouviez quelqu’un, un autre jedi du temple. Je suis certaine que l’un d’entre eux sera sensible à ce qui arrive Lyanna. Si ce n’est pas le cas. Je viendrai avec vous.

Wen se redressa soudainement et fixa Emhyr avec insistance. C’était un deal honnête. Un pacte tout ce qu’il y avait de plus valable. Il refuserait sans doute. Ou bien accepterait-il ? Elle hésitait quant à la décision qu’il allait prendre. Il semblait si perdu en cet instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emhyr Zaknafein
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 173
Âge du perso : 44 ans
Race : Humain
Binôme : Ancien amant de Myir Alshain

Feuille de personnage
Activité actuelle: Vagabond
HP:
90/95  (90/95)
PF:
58/78  (58/78)

MessageSujet: Re: Les murmures des disparus (PV Emhyr)   Dim 2 Nov 2014 - 9:44

Une faute à punir ? Non, peut-être pas. Quoique... il s'en voulait, après tout, de n'avoir rien pu faire. C'était stupide, car justement il n'aurait pas pu empêcher l'explosion ou les problèmes qui avaient suivi. Mais c'était tout de même là, cette culpabilité qui le rongeait chaque fois un peu plus. Devait-il arrêter d'y penser ? Oui. Y arrivait-il ? Non. C'était trop difficile pour lui de ne pas repenser à ces douloureux moments, et même si c'était plus terrible encore de ne pas essayer. Il s'en fichait, il avait une décision à prendre.

 « Je culpabilise, et tout ce qui est arrivé est ma faute, c'est tout. »

Il avait à peine répondu ça qu'il se rendit compte de son incapacité à trouver une raison valable. Mais ce qui arriva après le laissa sans voix. Mais véritablement.

La jeune femme ne manquait pas d'audace, il fallait le reconnaître. Par sympathie pour lui, elle s'efforçait de lui trouver une raison – concrète ou non – de trouver quelqu'un pour l'accompagner dans ce terrible périple. Il la regarda quelques temps, sans rien dire, impressionné par tant d'aplomb devant une personne aussi austère qu'Emhyr l'était. Puis, il éclata de rire. Un véritable rire, comme il n'en avait pas connu depuis bien des années.

Cette gamine parvient à me faire rire. Comment puis-je lui refuser son pacte ? Ou même sa présence. D'un autre côté, je ne peux pas délibérément lui demander de me suivre, je ne le souhaite pas. Je sais que ne trouverais personne au sein du Temple, je n'ai de toute façon pas l'autorisation d'y aller. Mais elle, elle n'a pas plus le droit d'en sortir. Ce constat ne l'aidait pas.

 « Tu as du cran, Wen, je te l'accorde. Mais tu sais que ne peux pas te demander de venir. Crois-moi, avoir de la compagnie ne me gênerait pas autant que j'aime à le dire, mais il n'empêche que le danger est immense. Le Conseil désapprouverait complètement. »

Et il aurait raison. Il plissa le front, tandis qu'il y réfléchissait. Deux mois... Il avait le temps, de toute façon. Il savait pertinemment que trouver un vaisseau était plus facile qu'il ne l'avait pensé. Il avait assez d'argent pour permettre l'entrée clandestine. Des trafiquants de drogue, d'armes ou d'esclaves pouvaient certainement leur permettre de traverser incognito. Quant à trouver un compagnon de route, ce serait autre chose. Il ne se fiait pas à quelqu'un qu'on pouvait acheter, ce serait le meilleur moyen de gâcher ses crédits.

Il observa à nouveau la padawan, essayant d'estimer ses capacités à vue de nez. Il ne doutait pas qu'elle était débrouillarde, mais parviendrait-elle à supporter de devoir se cacher sans cesse et d'agir comme le ferait quelqu'un dans les territoires Sith ? Lui-même doutait de parvenir à rester inactif face à ce qu'il pourrait trouver là-bas. Mais elle a raison sur un point, néanmoins : je ne peux pas risquer ça tout seul. Mais je dois éviter de la mettre en danger, ne serait-ce que parce que...

Assez!


Il soupira, se frottant le visage avec ses mains. Il était fatigué. Las, de toutes ces... stupidités. Il regarda Wen, puis prit sa décision.

 « Je te propose un meilleur marché. Deux mois pour que tu te décides, si oui ou non tu veux venir avec moi. Moi, je chercherais quelqu'un pour venir avec moi. Si dans deux mois, ta décision est prise et que je n'ai personne, alors j'accepterais ta compagnie. C'est d'accord ? »

Il espérait juste ne pas regretter sa décision...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wen Janto
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 235
Âge du perso : 21 ans
Race : Nautolan
Binôme : Padawan OFFICIELLE de Maître Alyria Von

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
60/60  (60/60)
PF:
105/105  (105/105)

MessageSujet: Re: Les murmures des disparus (PV Emhyr)   Jeu 6 Nov 2014 - 21:57

Wen n’avait à vrai dire que très peu réfléchi aux mots qui venaient de franchir ses lèvres. Bien sûr elle avait eu quelques velléités. On ne pose pas ce genre d’ultimatum au grand hasard. Mais il avait fallu réfléchir Vite. Elle avait eu la brève impression qu’Emhyr avait sombré dans un tel désespoir qu’il était prêt de sauter dans la première navette venue pour explorer des territoires inconnus à la recherche de Lyanna. Il fallait parfois agir vite. Wen n’avait trouvé que cela pour retenir le jedi sans plus aucune affiliation. Sans doute cette proposition avait-elle quelque chose de franchement cruel. Si jamais cet étrange voyage se concrétisait, elle devrait être sous la responsabilité d’Emhyr. Ce serait à lui de veiller sur elle.

Il prit dès lors un peu de temps à répondre. Sans doute n’attendait-on pas de la douce, calme et discrète Wen lancer ainsi une redoutable sommation. Mais elle avait sans doute hérité de certains traits politiques de son père. Son moment de surprise fini, à la grande stupéfaction de la nautolan, Emhyr éclata d’un rire tonitruant. La padawan fronça alors yeux « est-ce si amusant ? songea-t-elle un peu boudeuse. Ce n’est vraiment pas ce que j’attendais.»

Il tentait juste de dédramatiser, diminuer la tension, rien de plus. Elle tentait tout de même de garder un peu contenance. Pouvait-elle survivre dans les territoires Sith ? Elle n’était pas bien solide, mais au moins elle était maligne. Pouvait-elle masquer son appartenance au côté lumineux ? Elle le pouvait sans doute, elle avait un lien suffisant avec Force pour sans doute un jour savoir oblitérer cette nuance. Etait-il possible de survivre dans un monde impitoyable et dangereux avec de la finesse ?

Emhyr ne répondit pas totalement. Il commença par reconnaître sa valeur et son audace. Il n’y avait rien de mieux qu’un peu d’audace pour faire avancer les choses. Détournait-il ouvertement la conversation première ?

- Le conseil n’approuverait pas non plus le fait que vous y alliez seul, rétorqua Wen. Vous le savez très bien. Même si vous vous êtes coupé volontairement de l’ordre, vous restez un véritable jedi dans l’âme. Ce serait un crime, une aberration, que de vous laisser agir ainsi.

Il avait l’air épuisé. Emhyr n’accepta directement. Il avait trouvé un petit subterfuge rhétorique pour tenter de retourner la situation. Le deuxième marché aboutirait cependant au même résultat que ce que Wen avait proposé, mais au moins avait-elle encore de quoi réfléchir. Voulait-elle vraiment partir ? Le faisait-elle juste par devoir ? Il y avait encore tant de questions qui traversaient son esprit encore troublé par la vérité de la situation de Lyanna. Il semblait logique que les Sith l’aient cachée quelque part… Peut-être sur Korriban, qui abritait la seule académie connue… Ou bien était-ce trop évident, trop attendu, et la pauvre Lyanna se retrouvait donc dans des contrées plus obscures et l’en extirper serait bien plus hardu.

- Soit, cela me semble acceptable, répondit-elle sur un ton royal. Mais je suppose que vous avez tout de même une petite idée de par où commencer à chercher ? Un plan ? Un vaisseau ?

Wen n’avait que de vagues souvenirs de l’espace extérieur. Cela faisait si longtemps qu’elle n’avait pas quitté Ondéron que parfois elle avait l’impression que le temps passé aux côtés d’Eyon n’était qu’un long rêve. Mais elle avait encore le souvenir qu’il était aisé, avec l’argent nécessaire, de se dégoter un vaisseau de contrebandiers prêt à partir dans les recoins obscurs de la galaxie pour quelques crédits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emhyr Zaknafein
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 173
Âge du perso : 44 ans
Race : Humain
Binôme : Ancien amant de Myir Alshain

Feuille de personnage
Activité actuelle: Vagabond
HP:
90/95  (90/95)
PF:
58/78  (58/78)

MessageSujet: Re: Les murmures des disparus (PV Emhyr)   Lun 10 Nov 2014 - 19:28

Le Conseil ne peut pas m'aider, jeune fille. Avait-il plutôt envie de dire qu'il ne voulait pas de son aide ? Difficile à dire, étant donné les circonstances. Il savait que l'Ordre n'aurait jamais accepté de le laisser partir en tant que membre Jedi, il n'avait donc pas le droit de leur demander de l'aide. Ce serait se voir subir un refus, de manière très probable, ou à tout le moins de se confronter à un obstacle. D'autant que les Maîtres pouvaient aussi décider de le réintégrer, promettant de voir pour agir, et au final il ne se passerait rien du tout. Cela, il ne pouvait pas l'accepter. Mais il se garda bien de répondre, cette fois.

Mais, oui, il avait un plan. Pas aussi incroyable ou ingénieux qu'il l'aurait souhaité – ce n'était pas une opération galactique tout de même – mais il se savait capable de faire quelque chose d'assez malin pour ne pas attirer l'attention au premier coup d’œil. Comment lui expliquer cela, en revanche, sans pour autant tout lui dire ? Il ne pouvait pas lui révéler l'intégralité du plan pour deux raisons : la première, il n'avait pas encore tout le plan en tête. La seconde, il lui faisait confiance mais jusqu'à un certain point. Elle était capable d'aller en parler au Conseil, pour essayer tant bien que mal d'obtenir de l'aide.

 « Disons que j'ai une idée. Ou deux, peut-être. Je sais comment me rendre en territoire Sith, c'est déjà ça. Reste à trouver le bon vaisseau, et aussi le bon moment. On ne peut pas y aller et débarquer n'importe où, sous peine de ne pas faire trois pas et de finir morts. Ou capturés, ce qui n'est guère plus envisageable, car dans les deux cas la tâche serait un échec. Sauf si par miracle on nous emmène précisément près de Lyanna, ce dont je doute... »

Il s'arrêta là, de peur d'en dire trop. Faire des frayeurs à la Nautolan n'était peut-être pas une bonne idée, il valait mieux éviter d'aller trop loin dans ses mots. Et puis, il devait garder une marge de silence, afin de réfléchir, voir de changer le plan, si besoin, plus tard. Il devait encore trouver le bon pilote et le bon vaisseau, ainsi que la bonne destination, pour pouvoir mettre son plan à exécution. Il n'osait pas imaginer ce que ce serait s'il ne trouvait même pas le moyen de le réaliser, ce plan.

 « Mais rassure-toi, je ne foncerais pas là-bas sans une idée concrète de ce qui m'attends et sans un plan de secours. La préparation, c'est important. »

Il retint de dire qu'il n'avait pas forcément envie que son plan de secours soit réalisable. Ou même qu'il n'envisagerait d'en avoir un que pour s'assurer qu'il entrerait en territoire Sith. Curieusement, repartir n'avait jamais été une priorité de sa tâche. Il avait toujours pensé à « retrouver Lyanna ». Pas la ramener. Que ferait-il, s'il la trouvait ? Reviendrait-il au Temple avec ou non ? Difficile à dire à l'heure actuelle. Il ne le saurait probablement que lorsqu'il se retrouverait en face d'elle, à affronter le regard de la jeune Zabrak.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wen Janto
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 235
Âge du perso : 21 ans
Race : Nautolan
Binôme : Padawan OFFICIELLE de Maître Alyria Von

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
60/60  (60/60)
PF:
105/105  (105/105)

MessageSujet: Re: Les murmures des disparus (PV Emhyr)   Dim 23 Nov 2014 - 21:49

Wen janto écouta le jedi, toujours peu rassurée. Il pouvait très bien choisir de disparaître sans respecter sa parole. Alors plus jamais dans la galaxie on ne pourra entendre parler d'Emhyr et de Lyanna, la zabrak. La nautolan chassa cette pensée néfaste d'un revers de main. Il prétendait avoir déjà un plan, mais elle trouvait qu'il restait bien évasif. Il n’avait de toute évidence qu'une esquisse d'idée, rien encore de bien concret ou d'assez tangible. Ah ces jedi trop impétueux qui fonçaient la tête baissé sans même réfléchir un bref instant... Trouver un vaisseau certes. Mais où ? L'espace Hutt et son infestation de créatures avides prêtes à tout pour un peu de crédits serait naturellement le plus indiqué. Wen y avait mis les pieds une ou deux fois quand elle voyageait encore avec Eyon. C'étaient des planètes où se réunissait la fine fleur de la racaille galactique. Ses souvenirs étaient vagues, mais elle se remémorait d'un endroit pétri d'odeurs, de sons uniques mais aussi d'une pauvreté crasse, d'un monde sans pitié où les faibles étaient condamnés à errer et à être écrasés par les puissantes pègres locales. Un endroit parfois pour disparaître, errer, perdre la résonance de la Force dans le battement brutal et puissant de Nar Shadaa ou d'une quelconque autre planète du même acabit.

- Je suppose que même le plus vil des pirates demandera un bon prix pour pouvoir vous amener jusqu'en des contrées de la galaxie aussi dangereuses que les territoires Sith, songea la nautolan en plongeant son regard sombre dans les yeux d'Emhyr.

Il paraissait que l'empire Sith, du moins ses dignitaires les plus importants, aimaient à se parer d'esclaves de toute sortes pour mieux montrer leur pouvoir, et exercer leur cruauté sur des créatures fragiles et sans défenses. Elle avait du mal à croire que les Sith allaient eux-mêmes chercher la chair fraîche dont ils avaient sans cesse besoin. Bien sûr ils devaient ramener quelques proies de certaines chasses hors de leur territoire, mais il s'agissait d'une activité bien dangereuse. Non. L'empire Sith devait entretenir des liens très serrés avec le reste de la pègre. Ils devaient surement avoir des des personnes pour les fournir à bon prix.

- J'imagine que le plus sécurisant serait de se faire passer pour ce que vous n'êtes pas... Un être inoffensif voire un allié potentiel.

Quoi de plus alléchant qu'un jedi expérimenté tenté par le côté obscur pour grossir ses rangs ? Maintenir l’illusion, surtout face à un seigneur sith, serait des plus difficile. Mais si l’on ne croisait que des petites huiles sans envergure, le jeu en valait la chandelle, non ? Et puis la perspective de s'arroger un mignon qu’ils n’avaient pas à former était alléchante. Mais malgré cela, chaque plan qu’elle pouvait imaginer comportait des failles, des variables, des inconnues impossibles à régler. Elle savait que la vie n’avait rien d’un plan parfait, et que la route s’avérait toujours bien plus complexe que ce qui était prévu au départ.

Wen se tourna alors vers Emhyr, l’air un peu triste, le visage un peu figé comme s’il y avait une douleur légère qui lui tenaillait l’estomac.
- Je suppose que je ne peux rien faire de plus ?

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les murmures des disparus (PV Emhyr)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les murmures des disparus (PV Emhyr)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Ordre Jedi - Planète Ondéron :: Temple Jedi :: Parc du temple-