La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Viser le Barbour IV [brief Syn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Viser le Barbour IV [brief Syn]   Sam 11 Oct 2014 - 19:15

"Ooba gooda Tatuuin" pensa Soko dans sa tête, ce qui signifie "Je déteste Tatooine". Cela faisait trois jours qu'une terrible -et très commune- tempête de sable recouvrait tout sur des milliers de kilomètres, des gorges de Saada jusqu'à Mos Eisley. On ne pouvait pas se déplacer, pas communiquer, aucun vaisseau au départ, même Bactafall, et pas moyen d'y voir à plus de vingt centimètres plus loin que son nez (si toutefois il venait l'idée de mettre le nez à la fenâtre)... Une planète aride, sèche comme le coeur d'un Sith, austère comme l'âme d'un Jedi. Et laide, sans passé, sans avenir, sans attrait, sans richesse. Tout faisait vomir Soko dans sa prison d'exil. Il pensa donc "Je déteste Tatooine" et tous ses actes, tous, n'étaient destinés qu'à un but: s'échapper de ce caillou sableux et retourner en prince à Nar Shaada.

C'est pour ça que Soko redoublait d'efforts pour accélérer les choses, acheter plus, vendre plus, voler plus, racketter plus et si c'est nécessaire, tuer plus. Le moment était rêvé, la République est un Bantha bien gras et sans défense sur lequel se refaire. Vendre des armes, c'était un secteur risqué, les Hutts s'y frottent parfois mais avec d'extrêmes précautions. Quand on attire trop l'attention, la république, d'autres gangs ou pire, des Jedis, viennent faire justice. Soko repensa avec effroi à Maitre Zistian le chassant de sa belle Nar SHaada. L'humiliation était à la hauteur de sa détermination de maintenant à se refaire. De mémoire de Hutt, Soko était surement celui, encore en vie, qui avait poussé le plus loin le commerce des armes, à ses risques et périls. Avec un blaster, vous braquez une cantina. Avec dix blasters vous rackettez une petite ville. Mais comment passer au niveau supérieur...

Avec un turbolaser vous abordez une corvette, et avec des missiles galactiques... avec de telles armes vous forcez des blocus. C'est la clef de la liberté. A la vente c'est une fortune pour Soko. Et s'il garde ces armes, c'est un vrai arsenal pour se tailler un petit -tout petit- morceau de paradis huttesque dans cette immense et tourmentée galaxie. Et qui viendra le déloger? Tout le monde se fiche bien de Soko le Hutt, et c'est tout ce qui compte. Bientôt, adieu Tatooine. "Je te ferai sauter si je pouvais" pensa-t-il.

Il fut tiré de ses pensées par Kodzak le Kubaz:
"C4 fait signe que votre invité est arrivé, Soko."
Le Hutt ouvrit les yeux, il ne dormait pas vraiment, les Hutts ont toujours cette espèce de façon de somnoler à moitié. Mais le sujet des cycles de sommeil des Hutts n'est pas intéressant. L'invité de Soko avait tout du guerrier solitaire dans son attitude comme dans son apparence. Il le laissa s'avancer et ne perda pas une minute pour lui délivrer l'ordre de mission.

"Adakkoda bechao Balek Dejsadii tan. Oo gha daooshka tadjitané" vociféra Soko.
C4-PK traduisit servilement:
"Mon maitre se présente. Il est Balek Dejsadi et il est celui qui vous fait venir ici. Le puissant Balek vous remercie d'avoir accepté de vous déplacer, et se trouve très honoré que vous consentiez à lui louer vos services."
"Okta ha djao bekbek radaooshka. Jordi bakdishalé, odoha ka roo Aa dalalé! Coyo a doompa Barbourooi machoka."
"L'illustre Balek dit que vous avez déjà pris connaissance des points essentiels de la mission. Il s'agit pour vous d'aborder le patrouilleur Barbour IV, une corvette républicaine en faction aux coordonnées qui vous ont été fournies, et proches de Saleucami. Tout concorde à rendre la corvette vulnérable à un tel abordage. Nos informateurs nous rapportent que le moral des équipages républicains est au plus bas, et que la sécurité de la corvette est négligée et son commandement défaillant. Vous exploiterez ces faiblesses pour dérober un rack de missiles à concussion et une caisse de cellules d'énergies."
"Oktodooie raa sho la inaha bok. Daga daga."
"L'impérieux Balek dit que vous pouvez garder pour vous tout autre matériel que vous voleriez à la corvette, à votre discrétion et pourvu que ça ne compromette pas l'objectif principal. Surtout, le puissant Balek vous exhorte à procéder avec le plus de discrétion possible car cet acte et son commanditaire doivent rester secret. Par dessus tout vous devez veiller à ne pas détruire la corvette, volontairement ou involontairement. Détruire ce vaisseau serait terrible et les conséquences vous seraient très regrettables.
Le généreux Balek remboursera l'argent avancé pour que vous louiez un vaisseau avec soute, car votre monoplace sera insuffisant pour l'extraction du matériel.""
"Hunto. Hunto."
"L'illustre Balek est persuadé que vous êtes le meilleur pour cette mission et s'en remet à vos talents d'efficacité et de finesse. Pour la réussite de cette mission, le généreux Balek vous offre la somme de 10.000."

Et raisonne la phrase fatidique:
"C'est une offre que je vous conseille d'accepter."
C4-PK de tint prêt à traduire et accompagner toute suite possible que Syn Kieffer souhaiterait donner à l'entretient.
Revenir en haut Aller en bas
Syn Kieffer
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 317
Âge du perso : 22 ans
Race : Humain (Naboo)
Binôme : ///

Feuille de personnage
Activité actuelle: Combat sur Makem Te
HP:
1/76  (1/76)
PF:
19/64  (19/64)

MessageSujet: Re: Viser le Barbour IV [brief Syn]   Lun 13 Oct 2014 - 18:16

Syn était désormais au service de la Dame Noire. Cela impliquait qu'il était hors de question de la décevoir. C'était probablement la chose la plus incroyable qui ait pu lui arriver. Enfinx il se débarquait du commun des apprentis. Ce sentiment le remplissait de joie. Tout à coup, une voix résonna dans ma tête. Froide, sans émotion, si ce n'est peut-être un léger mépris. 

-Ne t'emballe pas tout de suite Syn. Ynnitach n'a aucune confiance en nous. Si nous sommes à son service, c'est pour être surveillé. Notre seule chance, c'est de devenir un élément indispensable de l'empire. Je vais faire de toi le plus redoutable des assassins. Fais moi confiance. Toi qui n'a pas eu de maître, tu deviendras plus fort, car tout ce que tu apprendras viendra de l'intérieur de ton être...

- Mais qu'es tu ? Comment pourrais-tu me rendre plus puissant, tu n'es pas... un Sith, si ?!

Un rire sinistre résonna dans ma tête.

-Syn...ce que je suis, c'est un mystère, pour moi même... Parfois je me rappelle d'une façon, une autre fois autrement... Je ne suis rien de plus qu'une créatures qui a vécu dans plusieurs des tiens. A moins que je n'ai été l'un des tiens. Je rejoins ce que t'as dit Calobarian. Il te faut quitter Korriban. Je te conseille une planète sur laquelle tu devras prouver ta valeur. Renforcer notre union, faire de nous un tout. Un redoutable prédateur, et un Sith invincible. Rendons nous sur Tatooine.

C'est ainsi que Syn quitta un désert pour un autre. Il préférait ne pas trop interroger la créature. Le fait qu'elle ait accès à ses souvenirs l'inquiétant au plus au point. Déjà qu'elle pouvait communiquer à sa guise avec lui... 

Deux semaines plus tard...
Jamais Syn ne s'était entraîné de la sorte. Syn, bien que réticent au début, avait fini par accorder une confiance de plus en plus aveugle avec son curieux partenaire. Il ne dormait que très peu, mais très régulièrement. Il méditait autant qu'il s'entraînait physiquement. Il s'était entraîné à courir, grimper, s'était battu contre des hommes des sables, sans se servir de son sabre laser. Finalement, il rejoint une petite ville où il fit exprès de provoquer maintes bagarres dans les rues, les bars.... Il finit par rentrer dans un pub après avoir perdu à une course de modules. Il avait néanmoins assassiné celui qui lui avait tout pris,afin de ne pas se retrouver fauché. C'est dans ce pub qu'il fut abordé par un curieux homme. Il s'assit à sa table, en face de lui.

-Mon maître, l'illustre Dejsadi désire vous voir. Il souhaiterait vous charger d'une mission.

-Fonce, c'est notre chance...

Quelques temps plus tard, Syn se trouvait en face du Hutt,écoutant sa proposition. Cela le motivait énormément. Il s'agissait de capturer une corvette. Syn serait bien payé, pourrait emporter ce qu'il trouverait à bord, et la mission ne paraissait pas trop compliqué.

-J'aimerais savoir si je serai à la tête d'un équipage. Peut être possédez vous des hommes que vous pourriez placer certains de vos hommes sous ma direction ? De quelle façon devrais-je mener l'assaut de la corvette ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Viser le Barbour IV [brief Syn]   Mar 14 Oct 2014 - 19:10

Syn Kieffer a écrit:
-J'aimerais savoir si je serai à la tête d'un équipage. Peut être possédez vous des hommes que vous pourriez placer certains de vos hommes sous ma direction ? De quelle façon devrais-je mener l'assaut de la corvette ?
 
C4-PK traduisit à Soko "Balek Dejsadi", même si en fait, Soko n'avait nul besoin de traduction. Et instantanément Soko renfrogna son énorme menton. Il prit une tête extrêmement hautaine, presque déçue. De sa gueule baveuse vociféra un: "Gadjé Aa!"


Que C4-PK traduisit, embarrassé par:
"Le très puissant Balek dit qu'il est surpris de votre interrogation; il n'imagine pas qu'un professionnel de votre trempe ai besoin d'assistants ou mêmes de conseils sur la manière de procéder... Le généreux Balek attend de ses collaborateurs une efficacité totale et une grande rapidité. Acceptez-vous cette offre?"


Incroyable pensa Soko, les chasseurs de primes ne sont plus ce qu'ils étaient! Avant, on pouvait recruter le premier Trandoshan venu, et lui dire un simple nom et une destination, et il revenait avec la tête de la cible tout seul comme un grand en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire! Et qu'est ce qui se passe? Les chasseurs de primes ont besoin d'une armée privée et d'un holoplan pour passer à l'action maintenant? Décidement, les bons intermédiaires se faisaient rares, pensa Soko. Mais laissons une chance à celui-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Syn Kieffer
l~ Apprenti Sith ~l
l~ Apprenti Sith ~l
avatar


Nombre de messages : 317
Âge du perso : 22 ans
Race : Humain (Naboo)
Binôme : ///

Feuille de personnage
Activité actuelle: Combat sur Makem Te
HP:
1/76  (1/76)
PF:
19/64  (19/64)

MessageSujet: Re: Viser le Barbour IV [brief Syn]   Sam 18 Oct 2014 - 21:41

Syn fut surpris. On lui demandait de mener un abordage, seul. Il n'était pas un grand capitaine, avait du mal à commander des troupes, ou plutôt n'avait jamais essayé, mais devoir prendre d'assaut une corvette, seul, ne lui inspirait pas confiance. Il s'interrogea mentalement, l'interrogea mentalement, elle, la chose, qui avait su créer dans son esprit une confiance totale.

-C'est faisable ?

Un rire cynique lui répondit, résonnant dans son crâne.

-Si le gros vers le demande, c'est bien que ça l'est. On parle d'attaquer un vaisseau de taille moyenne, ne respectant pas les normes de sécurité, en sous-effectif quant à sa garde, démoralisé. Fais-toi confiance Syn. Je suis avec toi, nous sommes l'assassin, ensemble, nous nous infiltrerons à bord. Nous assassinerons un premier membre de l'équipage et usurperons son identité. Nous nous frayerons un chemin jusqu'au pilote, que nous ferons taire de façon radicale. Nous immobiliserons le navire et massacrerons l'équipage. Ne crains pas pour ta chère impératrice, la paix ne sera pas brisée. Il nous suffira de laisser ça sur le dos des rebelles.

Syn reprit confiance en lui, comme remplumé par les paroles de son sombre acolyte. De quoi devrait-il avoir peur. Il était un assassin confirmé, quoi de plus simple que d'assassiner un par un les faibles protecteurs d'un petit vaisseau. Il lui suffirait de se faire petit, immobiliser la corvette, puis faire venir les hommes du Hutt afin qu'ils ne déchargent le paquet à domicile. Syn abaissa la capuche qui cachait son casque, afin de révéler son deuxième masque de ténèbres à son employeur.

-Ne vous méprenez pas messire, quant à mes paroles et mes questions, je ne voulais en aucun cas vous paraître défaillant. Ce sera un honneur pour moi que de remplir cette mission. J'immobiliserai la cible, et éliminerai son équipage. De là, je vous ferai signe, à vous de répondre à mon appel et de venir chercher votre paquet cadeau. Dois-je me montrer encore plus efficace et rapatrier le vaisseau jusqu'ici ? De mon avis, cela risquerait de mener les républicains jusqu'à vous, mais je ferai selon vos ordres monsieur...

Syn adopta une posture la moins agressive possible, bien que cela fut compliqué. L'assassin Sith n'était pas là pour enfiler des perles, il comptait bien le faire comprendre. Il ne voulait que la maladresse de sa question lui retire son crédit, aussi, il laissa en évidence son sabre-laser pendre contre sa ceinture. Ses pièces d'armures grises pâles saillaient par rapport à son casque couleur ébène. Une vraie allure de meurtrier, jusque ce qu'il fallait pour le job...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Viser le Barbour IV [brief Syn]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Viser le Barbour IV [brief Syn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Tatooine-