Le RPG Star Wars par forum // Qualité RP, intrigues & évolution... Immergez-vous !
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 7-7-7 "Pour une fois que je gagne..." [Pv Nuray]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


Nombre de messages : 590
Âge du perso : 35 ans
Race : Humain
Binôme : Nuray

Feuille de personnage
Activité actuelle: Corsaire et mange de la barbapapa
HP:
31/77  (31/77)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: 7-7-7 "Pour une fois que je gagne..." [Pv Nuray]   Sam 4 Oct 2014 - 5:23




''Non de dieu....''

Laissa échapper le capitaine en dépliant la page centrale de PlayHutt. La pin-up du mois était sacrément... Oui carrément quoi...


Spoiler:
 



Tirant sur son cigare, le contrebandier assis dans son fauteuil de capitaine, faisait courir ses yeux bleus -dont un était artificiel- sur les courbes avantageuses de la Twi'lek à peau rouge. On pouvait dire que celle là était assise sur une mine d'or... ça s’était le moins que l'on puisse dire...
Venant finalement refermer le magazine, Dranor le reposa sur dessus du poste de pilotage, où non loin là ses pieds étaient posés.

Regardant sa montre, il s’aperçut que l'heure de retrouver son contact avait sonné. Retirant ses talons du tableau de bord, le jeune homme mi-trentaine se leva, cigare toujours au coin de la bouche, venant saisir son chapeau posé sur le siège du copilote qu'il vissa sur sa tête. Arpentant les coursives du Raven son vaisseau, il activa l'ouverture du sas d’accès menant à l’extérieur et descendit avant de le verrouiller. Sur Nar Shaddaa valait mieux être prudent, ça il ne le savait que trop bien, mais au moins trouverait probablement ce qu'il cherchait ici.

Rallumant son cigare qui s’était éteint, il jeta un petit regard fier à son rafiot noir mat et sortit du hangar. Ah Nar Shaddaa... Quel coin de merde tout de même... c’était une sorte d'immense cour des miracles, avec ses coins pourrit d'un coté, et riche et luxueux de l'autre. Mais pour le coup Dranor avait su taper entre les deux.
Marchant d'un pas vif, il regardait sa montre. Il était en avance, ça tombait plutôt bien, il pourrait se boire un ptit verre de whisky Corellien au passage, et puis il reverrait ce bon vieux Maxx, et qui sait, peut être que ce serait lui qui payerait son verre ? Hmm... non... fallait tout de même pas rêver... le patron du bar n'allait sûrement pas lui faire boire le bénéfice... enfin on était jamais sur de rien avec Maxx... Enfin si on était sur d'une chose, il avait toujours de bons contacts et ça, Dranor le contrebandier le savait très bien. Alors autant faire d'une pierre deux coups, lui rendre une visite et trouver la personne qui lui fallait.

Prenant quelques ruelles dans une sorte de labyrinthe de métal et de béton fleurtant avec le vide, le contrebandier leva finalement les yeux sur l'enseigne de néons. Venant reporter le cigare à ses lèvre pour tirer une bouffée, il décrocha son regard des deux dés à jouer géants qui clignotaient et entra dans le bar.

Le « Lucky charm »... le... « porte bonheur » quel connerie de nom... tu parles... Le contrebandier se rappelait très bien ne jamais avoir rien gagné au tables de jeux, il soupçonnait même Maxx d'avoir truqué tout ça, mais bon on était sur Nar Shaddaa, et tout ou presque était permit, mais le whisky était bon... c'était déjà pas mal en soit.

Saluant d'un signe de tête les videur près de l'entrée, Dranor se dirigeât vers le comptoir sur lequel il posa son avant bras et tapa du plat de sa main cybernétique.

''Salut crapule, tu me paye un verre ?''

Dit-il à l'attention de l'humain derrière le comptoir.

''Tu peux crever Capitaine Darinson... pour toi c'est jamais gratuit...''

Répondit le barman avec un sourire avant de lui servir un double whisky sec comme toujours.

''Tu m’étonnes Maxx... mais après avoir autant contribué à ton capital retraite, je me disais que ça aurait plutôt été commerçant de ta part...''

Répondit le contrebandier posant une plaquette de crédits sur le comptoir tout en regardant la salle où quelques poivrots et autres personnes buvaient et jouaient sur les table de jeux en dessous d'un grand nuage de fumé qui stagnait doucement au dessus d'eux.

''Enfin bon... Il va venir tu crois ?''

Demanda Dranor en buvant un gorgée du liquide ambré alors que Maxx se tourna vers lui, posant les mains sur le comptoir.

''Il devrait. Passe dans la salle privée sur le coté. Et oublie pas ma commission...''

Inspirant doucement, le pilote du Raven se saisit de son verre et se dirigea vers le petit salon privé, tout en ajoutant.

''Pour ce prix là t'aurais pu m'offrir mon verre...''

Ho tout ça n'avait rien d'un rendez vous galant... Bien loin de là... Dranor avait besoin d'un homme de main. Aussi bon tireur qu'il était, s'occuper du linge sale tout seul, cette fois... c’était un peu hors de portée... Et puis il ne pouvait pas toujours que compter sur lui même... Même si c’était souvent la meilleure solution de toutes... Regardant sa montre qui affichait 18h20 temps standard, il était en avance sur l'heure, si tout allait bien, le mercenaire devrait arriver à et demi.

Dranor bût une gorge et se posa dans la petite salle à l'écart, dos à l'entrée, accoudé à un petit comptoir où trônait une machine à sous qu'il vint approvisionner en crédits. Sans rêver, le contrebandier espérait tout de même gagner. Mais sans succès pour l'instant...
Continuant toujours, il entendit la porte du sas s'ouvrir dans son dos. Et, sans se retourner, il lança :

''T'es en retard, ça commence mal...''

Sa montre affichait 25.
C'était faux, il était en avance Et Dranor le savait très bien. Mais c'était plutôt pour juger son interlocuteur, voir si il avait une once de répartie.

''Allez viens, installe toi on a à parler affaire tout les deux.''

Le contrebandier posa son chapeau sur le comptoir et se retourna, regardant par dessus ses lunettes de soleil qui quittaient rarement son nez, haussant un sourcil alors qu'il regardait celui, enfin.... « le truc » qu'il avait attendu.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuray Sheotah
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 47
Âge du perso : 26
Race : Ubese

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/82  (70/82)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: 7-7-7 "Pour une fois que je gagne..." [Pv Nuray]   Ven 10 Oct 2014 - 3:50

    " S'il y avait une planète sur laquelle je voulais mettre un pied c'était bien celle-ci, Nar Shaddaa ! Avec un peu de végétation, on se croirait presque à la maison ! "


Et pour cause, vivre sur cette planète devait être au moins aussi dangereux que vivre sur Uba IV. Certes ici aucune radiation ou créature mutante à chaque trou, mais voleurs, contrebandiers et assassins en tout genre leur tenait la dragée haute à n'en point douter. Depuis mon départ de mon monde natal j'avais récupéré diverses informations sur la cible désigné par mère comme le Leader de l'Astre bleuté, une organisation criminelle qui prenait de l’ampleur depuis quelques temps, organisation dans laquelle nous n'avions aucune infiltrée, ce qui ne pouvait continuer ainsi.

Il n'avait pas été très difficile d'approcher leurs membres, la mission effectuée sur Corellia m'ayant fait sortir de l’ombre et le manque cruel de main d’œuvre dans cette organisation n'ayant presque aussitôt offerte une voie royale vers le recrutement, je devais bien l'avouer. Pour autant leur Leader ou tout du moins celui qui s'était présenté comme tel, avait été clair et il allait me falloir plus que quelques coups d’éclats si jamais l'envie m'en prenait de faire un bond soudain dans la hiérarchie. Vraiment ? Moi qui avait toujours cru qu'il suffisait de coucher pour gagner des points dans ce genre de situation, j'étais presque déçue de n'avoir la chance de briser leurs petits rêves dans l’œuf...

Cependant je savais comment marquer des points et la première des façons était clairement de faire grandir les forces en présence, car n'importe quelle organisation avait besoins de petites mains pour faire des bénéfice et il semblait que leur chef était en accord avec cette idée. Il avait même en tête un nom, celui de Dranor Darinson qui semblait l'un des candidats tout désigné. D'après le portrait qu'il m'en avait fait, l'homme était en plein sur la pente ascendante et il devait tout à coup une personne digne d'un intérêt tout nouveau. De plus, il semblait que l'homme était actuellement à la recherche de main d’œuvre ce qui tombait à pic ! J'aurais sans doute pu me débrouiller seule pour le trouver, mais l'astre bleute avait ses contacts et en deux simples holo-transmissions mon nom avait fait son apparition aux oreilles des bonnes personnes et un rendez vous avec l'homme avait été fixé sans que les personnes les plus concernés par ce deal ne sachent qui se trouvait tapis dans l'ombre de ce petit jeu malsain.

Voilà donc la raison de ma présence sur cette planète où tous les vices semblaient permis du moment que l'on savait jouer les bonnes cartes. En parlant de cartes, le rendez vous avait été fixé dans une sorte de bar de jeu du nom de Lucky charm, nom sans doute un peu trop racoleur pour être honnête non ? Délaissant la vaisseau qui n'était pas vraiment à moi, je pris la direction du dit club avec une bonne longueur d'avance afin de contrer tout imprévu sur le trajet, trajet qui au final se fit sans encombre, me permettant d'arriver au tripot avec quelques dizaines de minutes d'avances. Il était inutile de me presser, je préférais attendre et prendre les renseignements utiles avant de me jeter dans la gueule du loup et si je pouvais mettre un visage sur mon homme avant de me lancer cela ne serait pas du luxe.

Ho évidement je savais à quoi celui-ci ressemblait, mon casque me transmettant les données utiles que j'avais au préalable chargés des bases de données en ma possession, mais rien n'égalait un visuel dans ce que j'appellerais le feu de l'action pour se faire de la trempe d'un être vivant car il était bien facile de parader pour une photos, mais bien plus difficile de tenir le même rôle dans la réalité. En parlant de réalité, l'homme fit son apparition devant mes yeux et outre le cirage rougeoyant manquant sur le cliché il semblait ne pas avoir cherché à mentir sur ce qu'il était portant même ce ridicule chapeau qu'il semblait trouver à son goût pour ainsi l'afficher sur le moindre des clichées que j'avais de lui. Le cache poussière était par contre quelque chose de bien plus intéressant, permettant de cacher bien plus de choses qu'il ne pouvait y paraître.

Laissant quelques minutes passer avant de me décider à faire son apparition dans le club, je pénètre dans la place. Un seul nom auprès du barman suffit pour qu'il me fasse signe de la tête que Dranor m'attendait dans une petite pièce sur notre droite, petite pièce qui ressemblait de l'extérieur comme deux gouttes d'eau à un salon privé où les dames s'y glissaient peu vêtue, si vous voyez ce que je veux dire. Vous imaginez donc ma surprise lorsque j'y tombe nez à nez avec une machine à sous et le dit Dranor y faisant face... Certes d'un certain point de vu c'était bel et bien une dame qui était là, se laissant tripatouiller par un homme qui voulait en avoir pour son argent, mais c'est loin de ce que j'avais imaginé et cela n'est pas pour me déplaire. Les premiers mots de l'homme ne furent très joyeux, mais ma réponse immédiate.


" La prochaine fois, si vous voulez que j'ai une heure d'avance, il suffit de le dire... Pour l'instant je me contenterai d'être à l'heure comme c'est le cas aujourd'hui et de penser à vous acheter une montre qui marche correctement avec mon premier salaire... "

Suivant sa proposition je viens me glisser sur un fauteuil à côté de lui reprenant la parole lorsqu'il me " dévisage " d'une façon plutôt étrange. Quoi il a jamais vu une armure de combat le pauvre mec ?

" Un problème ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 590
Âge du perso : 35 ans
Race : Humain
Binôme : Nuray

Feuille de personnage
Activité actuelle: Corsaire et mange de la barbapapa
HP:
31/77  (31/77)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: 7-7-7 "Pour une fois que je gagne..." [Pv Nuray]   Ven 17 Oct 2014 - 5:34



Après avoir fixé un instant le nouveau venu qui soit dit en passant semblait avoir autant de bagou que lui, le capitaine se retourna vers la machine, insérant des crédits, espérant toujours pouvoir tirer un maigre bénéfice du tripot de ce bon vieux Maxx grisonnant.
Tirant sur son cigare qu'il vint déposer ensuite sur le cendrier, le contrebandier regardait le porte flingue du coin de l’œil avant d'ajouter:

"hola hola, ok..... On se calme, t'es à l'heure, t'es même en avance... Bon j'imagine que je te propose pas un verre, vu ton accoutrement... En tout cas oui, sacré équipement, Maxx m'avait pas menti. Mais bon, le matos c'est une chose, les compétences s'en est une autre. "

Tirant sur la poignée dorée de la machine pour faire tourner les trois rouleaux, le capitaine reporta son regard sur ceux ci, venant s'arrêter sur une combinaison perdante, comme toujours.
Soupirant et pestant à voix basse, laissant échapper son mécontentement entre ses lèvres à demi fermé, Dranor continuait cependant à jouer.

''Écoute je vais pas te demander ton curriculum vitae, tout ce que je te demande c'est de savoir tuer des gens. Oh bien sûr, je serais aussi de la partie. Je ne suis pas qu'un fumeur de cigare assortit d'un joueur compulsif. Pour ce qui est de piloter mon vaisseau et flinguer du monde à coup de blaster, je suis pas en reste non plus.'''

Se retournant vers son futur porte flingue, le contrebandier l'observa un peu plus en détail. Bon dieu quel attirail... Bien sûr qu'il avait déjà vu des armures de combat, ma pas des comme ça, et pourtant il avait bourlingué le captain'. Les armures il connaissait surtout celle de son cher taré de cousin Jake. D'ailleurs où donc était il passé celui là, et surtout, était il seulement encore vivant? Le jeune trentenaire l'espérait bien, non pas parce qu'il était son cousin, mais surtout parce qu'il lui devait la somme rondelette de dix mille crédits... Moui... dix mille crédits qui auraient pu servir à payer le porte flingue. Ah l'argent... l'argent... toujours l'argent...

''Bon voilà ce que je te propose l'ami, Y'a une bande de salopards qui m'en doit une. Mon ancien patron qui m'a mené la vie dur, à encore quelques gars qui lui sont loyaux. Dix milles crédits pour toi si tu m'aide à pénétrer dans leur planque, flinguer ces fils de putes, et repartir avec ce pour quoi j'étais venu, à savoir un hyper-drive classe huit, oh oui rien que ça mon cher... pour la manutention, je m'en charge..."

Oui c'était ça le Deal, l'aider à flinguer les quelques derniers gars de Blake, leur piquer l’hyper-drive pour réparer le croiseur, flinguer les derniers survivants, et foutre le camp. Si ils s'en sortaient l'avenir aurait peut être meilleur goût? Peut être arriverait il enfin à tourner la dernière page de cette vie merdique. Oui, c'était ça l'idée, refermer le bouquin qui causait du passé et en ouvrir un tout neuf, un qui parlerait probablement d'une vie sous le signe de la richesse, et puis s'il avait un peu de pot -pour une fois- il tomberait sur une fille bien qui lui donnerait peut être même des gosses, enfin bon... de l'argent et une fille qui en valait la peine ça serait déjà un bon début.
Sortant soudainement de sa rêverie, Dranor se rendit compte que sa bouche était légèrement entrouverte et, passant le bout de sa langue sur sa lèvre inférieure avant de venir tirer une bouffé sur son cigare, le jeune capitaine aux yeux bleu azur rajouta:

"Si ça te pose des soucis de morale de les tuer, dis toi que se sont les pires salopards que tu pourrais croiser. Crois moi on rend service à la galaxie. Jsuis pas un mec méchant... mais faut pas me chier dans les bottes... Eux et moi on a un sacré contentieux...".

La dessus il n'avait pas tort, mais penser qu'un mercenaire pouvait avoir des remords à tuer du monde innocent, sur ce coté là le contrebandier ne rêvait plus, il connaissait bien ce genre de personnes. Oui, le mec en armure devant lui tuerait aussi froidement que le vide intersidéral. Pour ce qui était du capitaine, oui lui aussi il avait tué, il l'avait parfois regretté. Pas toujours, mais parfois.

''Alors, t'en dis quoi ?''

Lâchât-il finalement en venant écraser son cigare.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuray Sheotah
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 47
Âge du perso : 26
Race : Ubese

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/82  (70/82)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: 7-7-7 "Pour une fois que je gagne..." [Pv Nuray]   Jeu 23 Oct 2014 - 22:23

    " Inutile de vous dire que la réponse que j'attendais après ma petite tirade n'était pas un simple ok c'est bon t'es à l'heure me fait pas un caca nerveux ! "


Oui si j'avais asticoté ce cher Dranor ce n'était pas seulement pour la forme, mais surtout pour lui faire passer un message plutôt clair, ceci n'allait être qu'une première mission parmi tant d'autres ! Je suis parfaitement consciente que cela peut vous paraître prétentieux d'affirmer la chose ainsi et pourtant c'est une réalité qu'il va falloir vous enfoncer dans le crâne ! Il est hors de question qu'il profite de moi pendant une petite mission sans que j'en trouve un bénéfice plus grand que la somme que Maxx m'avait laissé miroiter...

Le point positif est que le capitaine semble tout à fait satisfait de l'équipement que je transporte, bien que j'imagine qu'il n'a pas déjà comprit que le blaster apparaissant le long de la cuisse est de loin une arme secondaire. Je ne doute pas qu'il en prendra conscience lors des premières confrontations dans lesquels nous allons nous plonger puisque j'allais faire plus qu'il n'en faut pour qu'il se rende compte de mes compétences. En parlant de compétences le voilà qui commence à faire un tour d'horizon de celles-ci et c'est à ma grande surprise qu'il balaye tout ça d'un revers de la main expéditif. Tuer des gens ? Aucun souci, c'est un domaine dans lequel j’excelle depuis une petite dizaine d'années à vrai dire. Un léger sourire se dessine sur mes lèvres, comme bien souvent dans ce genre de situation, lorsque l'homme me fait part de son intention de prendre part à l'action tout en précisant qu'il n'en est pas à son premier coup d'essai non plus dans ce domaine là.


" Je n'en attendais pas moins de vous, Maxx sait faire mousser ses amis en quêtes de bras, je dois dire. "

Et c'était une force dans un sens comme dans l'autre. Ici nous n'étions pas dans un vieux holofilm de mauvais goût à la réalisation bâclé et au scénario écrit sur un morceau de papier toilette dans lequel de vieux septuagénaires devant être à la retraite depuis longtemps recrutent des petits jeunes prêt à mourir sans la moindre raison. Non ! Lorsque l'on travail avec quelqu'un tout le monde trouve normal que l'on ait de bonnes références et un savoir faire hors norme et bien il devrait en être de même pour le patron. Celui-ci ne veut pas de has-been dans son équipe et bien il en est de même pour moi, je ne veux pas has-been comme boss ! Certes ce n'était pas tout à fait vrai, mais l'important était que lui le pense non ?

Les quelques mots concernant la dite mission font enfin leur apparition et je dois dire que ceux-ci me plaisent tout particulièrement. Sans doute parce que dans ma culture la loyauté est une chose primordiale et que lorsque l'on s'engage dans quelque chose, on se doit de tenir sa parole. Certes les détails ne sont pas très prononcés et il pourrait y avoir un contentieux plus profond entre cet ancien patron et mon nouveau patron, mais cela sera a découvrir sur le moment et en soit je m'en moque pas mal. Pour ce qui est de la somme offerte, elle me semble raisonnable si l'on prend en compte que l'on m'offre la possibilité de prendre du plaisir en travaillant. Cela peut vous paraître déplacé et pourtant c'est tout à fait le cas, alors ne me regardez pas comme ça ok ?

La petite précision sur le style de vie des hommes ne fit qu'ajouter au bien fondé de la solution radicale qui semble avoir été choisi par Dranor et pour tout avouer je la trouve tout à fait logique. Sans parler du bien fondé que représente le fait de mettre un terme définitif à la vie d'une personne pouvant venir vous causer du tord par la suite. Pourquoi s’embêter de tout cela ?


" J'en dit que je suis tout à fait d'accord avec votre point de vu et je serais ravi de vous donner ce coup de main. Juste une question... Pourquoi prendre seulement l'hyper drive si vous comptez vous débarrasser de tous ces fils de putes ? "


Question pertinente qui n'a que plus de sens lorsque l'on sait que sur Uba IV les ressources sont suffisamment rares pour ne pas être gâchées de la sorte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 590
Âge du perso : 35 ans
Race : Humain
Binôme : Nuray

Feuille de personnage
Activité actuelle: Corsaire et mange de la barbapapa
HP:
31/77  (31/77)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: 7-7-7 "Pour une fois que je gagne..." [Pv Nuray]   Dim 26 Oct 2014 - 3:40



Dranor, regardait toujours son interlocuteur entre deux mouvements de manivelle sur la machine à sous. Il était pas très loquace, oui ça c’était un fait. Et en plus il le vouvoyait. Un tueur poli, et bien... Comme quoi tout pouvait arriver dans la vie ! Ce qui le fit un brin sourire. Qui pouvait savoir comment Maxx avait pu rentrer en contact avec lui ? Ça, c’était la grande question, et probablement la question que le contrebandier ne devrait pas poser au gérant du bar a jeux. Dans la vie c’était bien d’être curieux mais pas trop tout de même. Chacun avait le droit d'avoir ses petits secrets, et sur ce coté là le contrebandier originaire de Tatooine avec son cache poussière, son chapeau de cow-boy et son cigare à la bouche, n'était certes pas en reste...

Plissant un peu le nez alors que les trois rouleau tombèrent une énième fois sur une combinaison perdante, le capitaine reprit cependant d'un air légèrement nonchalant, on aurait presque pu dire d'un air de Darinson, si tenté que l'on aurait pu mètre cote a cote les cousins pour les comparer...

"Déjà, tu peux me tutoyer, je suis pas ce genre de patron péteux que tu dois probablement avoir l'habitude de côtoyer. Et puis quand tu me dis « vous » ça fait comme si je me sentais important... Et j'ai bien peur de pas l’être tant que ça."

Le contrebandier sourit, avant de venir boire une gorgée de whisky ambré. C’était drôle, d'un certain sens. Il avait tué Blake, piqué une partie de sa fortune, piqué son vieux croiseur, cela ne faisait-il pas de lui son remplaçant ? et donc par la même occasion quelqu'un de puissant et d'important ? Peut être. Mais était-ce vraiment important ? Les affaires de Blake ? Il ne les avaient pas reprit. Dranor n'avait pas envie de s'abaisser au niveau de ce que Blake avait fait lui et ses hommes. Il valait bien mieux que ça. La contrebande lui suffisait très bien pour l'instant mais malheureusement, il restait encore ça et là quelques gars qui complotaient probablement pour le zigouiller une bonne fois pour toute.
Cette petite mission c’était comme qui dirait sa façon à lui d'aller de l'avant et de finir le boulot. Quitte à risquer sa vie au moment ou il le choisirait histoire de ne pas se faire surprendre par la suite, et par la même occasion récupérer un hyper-drive... ce qui ne gâterait en rien leur petite sortie.
Oh bien sur il y avait bien l'argent... L'argent...
Oui, il était certain que si il y'en avait à gratter au passage, le contrebandier le ferait.
Malgré la fortune de feu le parrain Blake qui dormait à présent bien sagement sur le compte du joueur compulsif qui enchaînait les déconvenues devant son « bientôt mercenaire attitré » , Dranor n'en avait jamais assez. Il avait l'intention d'aller loin avec cette fortune, pas mal de projets en tête, et bientôt un croiseur de guerre prêt à reprendre du service après une pause bien méritée.

Oui définitivement y'avait quelque chose à faire avec tout ça... faudrait juste parler aux bonnes personnes et avoir de bons contacts.

''Tu sais quoi ? Je vais pas te raconter toute mon histoire maintenant... j'ai pas spécialement envie, et tu risquerait de te faire chier et de me rigoler à la gueules deux ou trois fois... Mais pour faire simple, mon bras et mon œil bionique je le dois à l'ancienne organisation que j'ai pris un malin plaisir à démanteler avec une amie. Le patron des gus que l'on va tuer, je m'en suis occupé à coup de perceuse dans le crane.''

Il s’arrêta un instant, buvant une gorgée, avant de reprendre presque sur un ton d'excuse pour le pauvre Blake qui devait le regarder de la haut, enfin... de la haut... de quelque part...

''Bon je sais... ça fait pas propre, c'est pas dans mes habitudes... mais j'avais que ça sous la main...''

S’éclaircissant un peu la gorge, le contrebandier tapota avec le bout de ses doigts synthétiques sur le comptoir du petit bar du salon privé, répondant finalement à la question du mercenaire.

''On va tuer jusqu'au derniers de ces enfoirés. On va piquer l'Hyper-drive, piquer... tout ce qu'il y'a à piquer qui à un semblant de valeur. J'ai besoin d'argent pour mener à bien mon ptit projet, et c'est pour ça que je te paie, pour m'aider à mener à bien ma reconversion professionnelle !''

Terminât-il dans un sourire à pleine dents, tapant légèrement les phalanges de son point fermé sur le comptoir.

''D'ailleurs à ce propos, je te remercie de ne pas avoir besoin de renégocier ton salaire, ça me va réellement droit au cœur.''

Accompagnant ses mots du geste adéquat, posant sa main droite sur son cœur.

''Bien ! Dix milles crédits, et si tu gères bien, je serais pas un ingrat, je te ferais Ptêtre bien une rallonge.
T'as d'autres questions ? Si c'est pas le cas, on peut décoller quand t'es prêt, moi j'ai rien qui me retiens ici. Ah oui au fait, tu t’appelles comment ?''


Tirant une nouvelle fois machinalement sur la poignée de la machine à sous, Dranor ne lâchait pas du regard le casque de la combinaison de combat.
Alors qu'une petit farandole de lumière s'illumina derrière lui, le contrebandier détourna finalement son regard du mercenaire pour venir le poser sur la machine qui affichait fièrement trois sept.

''...Ah ben putain... pour une fois que je gagne...''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuray Sheotah
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 47
Âge du perso : 26
Race : Ubese

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/82  (70/82)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: 7-7-7 "Pour une fois que je gagne..." [Pv Nuray]   Dim 2 Nov 2014 - 10:07

    " Pour tout avouer, je ne côtoie que peu de patrons vous savez... j'ai juste de bonnes manières que je tente d’appliquer au mieux, surtout avec les hommes qui doivent me servir afin de ne pas les brusquer. "


Mais je ne vais pas me faire prier pour devenir plus familière puisqu'il n'y voit pas d’inconvénient. La seule chose dont il va falloir que je me méfie, c'est de ne pas trop l'être au point de laisser mon opinion sur les mâles apparaître de façon trop prononcé. Je ne suis pas certaine que celui-ci prenne particulièrement bien le fait qu'il ne soit, dans ma culture, qu'à peine bon à enfanter nos reproductrices sans autres possibilités d'avenir. Pourtant cela pouvait être vu comme un grand honneur que de donner naissance à celles qui deviendraient, à mon instar, Soeur Kalista.

" Comme tu veux, du moment que ça ne change pas le boulot. Mais au fond il n'est d'avis qu'un mec avec les moyens de payer mes services est important, du moins à mes yeux vu qu'il me fait vivre, tu ne crois pas ? "

Question de rhétorique, puisque bien évidement je n'imagine pas que cette simple petite analyse fasse changer d'avis mon vis à vis, qui semble plus intéressé par l'argent qu'il perd face à sa stupide machine que par me donner une réponse à la question que je lui ai posé juste avant. Ou tout du moins c'est l'impression qu'il me donne avant de finalement me répondre avec plus de détails que j'en avais espéré, à croire qu'il se moquait pas mal que nous ne nous connaissions pas pour me livrer ainsi un petit bout de sa vie. À vrai dire venant d'un mec ayant envie d'en découdre de la sorte avec ses anciennes connaissances et après sa première explication sur l'envie de ne pas parler de sa vie en long en large et en travers, je n'avais pas imaginé qu'il m'en dise autant.

Un bras et un œil contre la vie d'un homme et la destruction de tout ce qu'il pouvait un jour avoir possédé, je trouve ça juste en fait. Et puis si ce mec est mort, que ses complices vont eux aussi y passer, ce serait dommage de gâcher non ? Pourtant je me demande bien pourquoi il n'en avait pas fini complètement avant, n'en avait il pas la possibilité ? Son amie en question avait elle des scrupules à mettre un terme à la vie de ces raclures ? Peut être y était elle resté ? À moins qu'elle ne l'ai sauvé et que ce soit ce jour là qu'il est perdu son bras et son œil ? Autant de questions que je ne prend pas la peine de poser, laissant l'homme continuer ses explications, appréciant que mon idée de sucer jusqu'à la moelle les ressources de ceux qui vont passer sous nos armes ait fait du chemin dans son esprit.

À vrai dire cela ne m'étonnait guère venant d'un contrebandier, il avait sans doute déjà eu l'idée de ce pillage avant même que je ne lui en parle, mais ajouter cela à la mission ferait sans doute grimper le prix de mes services et il avait du juger bon de garder cela dans sa manche. Inutile de dire que l'argent n'est pas vraiment le principal de mes soucis non ?


" Dix mille crédits, je trouve ça honnête je vois pas pourquoi négocier et risquer de perdre le poste, en plus, ça s'annonce amusant. Tu peux m'appeler Nuray et je cracherai pas sur la rallonge si tu penses que ça les vaut. "


Oui, car quel mercenaire un tant soit peu normal cracherait sur de fric facile ? Je voudrais bien ajouter quelque chose sur un job à plein temps, mais chaque chose en son temps et avant d'en arriver là, attendons de voir comment les choses vont se passer sur le terrain. Faisant un demi tout vers la porte, je reprends la parole après avoir entendu la machine tinter des plus belles notes qu'un joueur puisse attendre.

" Je te suis, on pourra parler stratégie pendant le voyage, si voyage il y a. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 590
Âge du perso : 35 ans
Race : Humain
Binôme : Nuray

Feuille de personnage
Activité actuelle: Corsaire et mange de la barbapapa
HP:
31/77  (31/77)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: 7-7-7 "Pour une fois que je gagne..." [Pv Nuray]   Jeu 13 Nov 2014 - 2:49



Ramassant les crédits tout droit tombés de la machine à sous, le contrebandier le rangea dans la poche intérieure de son manteau long. Huit cent crédits, pas mal captain' ! Oh wow, Un vrai ptit rayon de soleil! Cette petite mission commençait bien, ça c’était un fait, quelques cadavres de fils de putes en plus et l'affaire serait dans le sac, exit Blake et ses tarés de suivants.

Passant à coté de Nuray, le contrebandier lui lança une barrette de deux cents crédits.

'' Tien choppe ça, tu te payeras un un verre à ma santé quand t'auras décidé de dévisser ton casque de ta tête. ''

Il sourit en coin et se ralluma un cigare qu'il planta au coin de ses lèvres.
Sortant de la petite salle privée, Dranor salua Maxx de la main, celui ci lui répondant d'un hochement de tête. Bien, le barman avait fait du bon boulot, Nuray avait l'air expérimenté, et il tardait presque au contrebandier de voir ce dont il était capable. Dans tout les cas ça ne tarderait pas. Si tout se passait bien, l'action aurait sûrement lieu d'ici deux ou trois jours, le temps de se rendre dans le système Tatooine, de se poser en douce et de se rendre au petit complexe planqué dans la mer de sables. Oui, ça ne tarderait pas.

Prenant le chemin du hangar où le Raven était stationné, le contrebandier marchait d'un pas rapide, il lui tardait de régler cette affaire, car mine de rien, car tout cela ressemblait à un petit cailloux qui se promenait dans sa botte en cuir. Mais mettre la main sur cet hyper-drive, c’était aussi d'une première importance. Pouvoir réparer le croiseur, c'était vital. Car là accroché a son astéroïde, il ne ressemblait qu'à une coquille vide et fragile. Certes la coque était réparée, mais il se devait de le remettre en état de naviguer, de le planquer ailleurs. Oh oui il avait à cœur de faire quelque chose de grandiose ! Et ça serait grandiose, le fier capitaine Darinson au gouvernail de son croiseur ! Ouais, ça avait de la gueule.

Tapotant du bout des doigts sur le clavier mural, déverrouillant finalement la porte du hangar, le contrebandier se dirigea vers son cargo corellien, s’arrêtant à quelques mètres, se tournant vers Nuray :

''Il est pas magnifique avec son noir mate ? Il est presque flambant neuf. Tu sais, avant j'avais une version moins avancée... plus... «  archaïque », et pourtant j'ai combattu avec à Artorias. T'as entendu parler de ce carnage intersidéral ? Sans compter se qui s'est passé au sol... On m'avait demander de prendre le lead d'un escadron Républicain, et j'ai été le seul à en réchapper.''

Tirant sur son cigare, le contrebandier continua :

''T'as aucune idée de pourquoi je te dis ça hein ? Tu sais c'est pas pour faire mon frimeur, j'ai pas besoin de ça, c'est juste que je préfère que mon employé ai confiance en son patron.''

Le capitaine sourit, et tapa sur l'épaule du mercenaire pour conclure.

''Allez amène toi, jte fais visiter mon corbeau !''

Montant la rampe d’accès, le contrebandier fit faire un rapide tour du propriétaire. Le vaisseau s’avérait spacieux, plutôt rangé, avec tout le confort nécessaire à sa vie de vieux garçon.
Ouvrant finalement le sas d'une cabine, le contrebandier lui présenta ses quartiers. Une chambre tout ce qu'il y avait de plus simple, mais dans l'ensemble c’était propre et équipé de tout ce qu'il fallait pour passer le temps.
Regardant sa montre à aiguilles -oui, Dranor aimait bien les petites babioles à l'ancienne- le jeune homme reprit la parole :

''Bien on devrait décoller d'ici quinze minutes, et on passera l'hyper espace dans approximativement une heure. On en à environs pour hmmmm..... une trentaine d'heure de voyage. Fais comme chez toi, et relève la planche quand tu vas pisser, parce que c'est moi qui nettoie... Et je te prierais de pas foutre le bordel. Je vais dans le poste de pilotage, libre à toi de venir si ça te tente après le saut hyperspatial.''

D'un signe de tête le contrebandier laissa son hôte dans sa cabine et partit d'un pas assuré dans la coursive menant au poste de pilotage où il s'installa, cigare à la bouche.
Quelque minutes plus tard, le vaisseau s'ébranla doucement, avant que ne soit sentie encore plus tard la secousse du saut hyperspatial. Appuyant sur le bouton d'intercom, Dranor contacta Nuray :

''C'est bon on y est, plus qu'à attendre... ça va tu t'amuses bien ?''

Souriant en coin, le capitaine tira sur son cigare, et posa ses pieds sur la console de pilotage, avant de sortir une flasque de son cache poussière pour venir assaisonner son café d'une grande rasade de whisky. C’était pas le moment de se taper une crise de delirium Tremens par manque d'alcool, ah ça non !

Grimaçant alors qu'il but, une gorgé, le contrebandier regardait le tunnel hyperspatial défiler devant ses yeux, il ne s'en lasserait définitivement jamais... Et puis ptêtre que Nuray viendrait lui tenir compagnie ? Ou ptêtre pas...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuray Sheotah
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 47
Âge du perso : 26
Race : Ubese

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/82  (70/82)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: 7-7-7 "Pour une fois que je gagne..." [Pv Nuray]   Dim 23 Nov 2014 - 5:14

    " C'est pas demain va veille que tu vas avoir la chance de voir mon joli minois, Boss ! Et si jamais cela devait arriver, tu aurais du souci à te faire, crois moi. "


Évidement je ne m'empresse pas de répondre avec une telle phrase, qui pourtant me brûle les lèvres ! Après tout, je sais me tenir... Enfin vous voyez non ? À peine embauchée cela ferait désordre, au minimum et pour tout avouer, je compte garder aussi longtemps que possible mon identité ne sachant comment Dranor pouvait réagir s'il se retrouvait nez à nez avec une femme. Vous allez me dire que c'est sexiste comme réaction et que je me fais des idées ! Oui bien sur moi aussi j'ai entendu le patron me parler de cette amie l'ayant aidé à démanteler cette organisation, mais justement, pourquoi ne pas la contacter pour fini le boulot et demander un mercenaire ?

Les raisons peuvent être multiples, je vous l'accorde, mais le fait que ce soit une femme ne peut être occulté ! Tenait il responsable cette femme de ce qu'il s'était passé au final ? Imaginait il les femmes trop douces pour tuer sans pitié et avec efficacité ? Maxx ne sait pas que je suis une femme, pas plus que les mercenaires avec qui j'ai œuvré avant, m'aurait il contacté si jamais cette information avait été publique ? Je n'en sais rien, mais je compte bien le découvrir dans les jours à venir.... Empochant les quelques crédits offert, je prends la parole.


" Merci, j'imagine que l'on peut y voir une augmentation. T'es plutôt sympa comme boss en effet. "

Autant caresser le contrebandier dans le sens des poils, surtout après ce beau geste loin d'être obligatoire. Quittant l'établissement le duo se dirigea sans attendre et d'un pas rapide, dévoilant l'intention du capitaine de ne pas faire traîner les choses pendant trop longtemps, vers un hangar où se trouvait un vaisseau de taille plus que respectable pour un homme seul. J'avais déjà vu de nombreux vaisseaux pendant les cours et ce type de vaisseau ne m'était pas inconnu sans pour autant m'être familier. Cela ressemblait à un transport de fret de classe Dynamic, les armements en plus bien évidement ! La forme était également différente, sans doute que les compartiments typiques d'un transport de passager avaient été retiré pour faire gagner en puissance et maniabilité à l'appareil. Une chose était certaine, Dranor était fier de son petit bijoux et ne manqua pas de me le faire savoir.

Inutile de vous dire que dans un premier temps je vois ses mots comme ceux d'un coq se ventant de ses belles actions, mais rapidement et uniquement grâce à la remarque du contrebandier, j'en viens à me ranger sur son point de vu. En effet, cela pouvait me faire comprendre qu'il était plutôt solide et que je pouvais avoir toute confiance en ses capacités puisque j'avais bel et bien entendu parlé d'Artorias, qui dans la galaxie n'en avait pas eu vent par ailleurs ?


" Et bien dans ce cas ça marche. Plutôt impressionnant surtout quand on sait qui se trouvait dans le vaisseau en face... "

Moi aussi j'avais fait ma petite enquête, de part ma mission évidement, mais cela pouvait sans mal passer pour de la conscience professionnelle de la part d'un mercenaire ne voulant pas crever pour n'importe qui. Suivant Dranor dans le Raven, je le laisse me faire faire le tour du propriétaire, découvrant qu'il y avait bien plus de place que je l'avais imaginé de l'extérieur et même une cabine " toute équipée " pour ma petite personne. C'était parfait j'allais pouvoir avoir mon petit confort sans avoir le contrebandier sur le dos, pas que mon armure me pesait, après tout j'avais passé deux ans avec elle sur le dos presque sans discontinuer.


" Parfait. Je viendrais sans doute, trente heures à dormir, ce n'est jamais une très bonne idée pour se mettre en de bonnes conditions. "


Refermant la porte de la cabine, après que le maître des lieux ait disparu vers le poste de pilotage, je vérifie rapidement qu'il y avait aucune camera ou système d'écoute active autre d'un comlink sans l'ombre d'un doute relié au poste de pilotage. Une fois assurée de la chose, je retire mon casque avant de me laisser tomber sur le lit en soupirant. Tout c'était plutôt bien passé jusque là et pour tout avouer, c'était la partie que je redoutais le plus, étant certaine de mes talents sur le plan physique par la suite. Le comlink s’alluma laissant la voix de Dranor se diffuser dans la cabine après qu'il ait sauté en hyper espace. Renfilant le casque afin que ma voix soit audible au travers de l'appareillage, je réponds aussitôt en tapant du doigt une figurine d'un jeu de Dejarik.

" Je découvre des merveilles à chaque instant. "

Me redressant, je laisse mon blaster lourd dans la chambre avant de fixer mon casque à nouveau et de quitter la cabine pour aller faire plus ample connaissance avec mon patron. Passant dans les coursives de l'appareil, je laisse mon regard flirter avec les divers objets présent sur ma route, me stoppant à l'angle du sac donnant sur le poste de pilotage.

" Un joueur comme toi ne serait pas contre une petite partie de cartes ou autre pour passer le temps par hasard ? Il se trouve que j'ai gagné deux cents crédits récemment... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 590
Âge du perso : 35 ans
Race : Humain
Binôme : Nuray

Feuille de personnage
Activité actuelle: Corsaire et mange de la barbapapa
HP:
31/77  (31/77)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: 7-7-7 "Pour une fois que je gagne..." [Pv Nuray]   Mar 2 Déc 2014 - 1:50



Tirant sur son cigare, Dranor tourna la tête alors que Nuray se présenta dans l'encadrement du sas menant au poste de pilotage. Ainsi donc le capitaine allait avoir un peu de compagnie ! Ce n’était pas si mal, car trente heures ça faisait long. Enfin avec le temps il avait su s'en accommoder, c'était agréable des fois, mais la vie de solitaire avait aussi ses moment mornes et ennuyeux... Et bien ça ne serait pas le cas cette fois ci.

''Ah te voilà ! Alors le vaisseau te plais ? T'es bien installé ?''

Lâchât-il avant de répondre à la proposition du mercenaire un sourire accroché au lèvres.
Jouer ? Bien sûr pardi ! Voila bien des mots qu'il ne fallait pas proposer au contrebandier. Joueur compulsif invétéré, il ne cracherait certainement pas sur cette belle occasion !
Tournant son fauteuil vers Nuray, le capitaine pointa celui ci du doigt avec un léger sourire en coin.

''Et bien en piste l'artiste ! Mais crois surtout pas que je vais me laisser plumer ! Allez viens on va dans la salle commune, on sera mieux installés.''

Ah, un peu de distraction ! C’était pas toujours le cas, alors autant en profiter un peu avant que leur mission ne se transforme en véritable bain de sang.
Se levant finalement, Dranor traversa le couloir menant directement à la grande salle commune. Dans un coin, un canapé disposé en arc de cercle où trônait devant lui une petite table circulaire.
Prenant place, le contrebandier invita son nouvel homme de main à s'installer.

''Poker, ça te va ? Moi j'aime bien les trucs à l'ancienne. Et puis dis toi qu'avec ton casque jpourrais pas voir si tu bluff...''

Dit il en venant fouiller dans un petit compartiment au dessus d'eux, récupérant un paquet de cartes qui avait l'air d'avoir servi durant des siècles.

Fouillant rapidement dans le paquet, Dranor fit sortir les jokers et les posa sur le coté.
Distribuant les cartes alors que Nuray était assis devant lui, le contrebandier reposa son cigare dans le cendrier incorporé dans l'accoudoir du canapé, déposant également sur la table deux cents crédits pour la partie en cours, montrant qu'il était prêt à payer si toutefois il perdait, ce qui était totalement hors de question.
Bon... concernant ses chances de victoire, le contrebandier n'y mettrait cependant pas sa main à couper, d'autant plus qu'il ne lui en restait qu'une seul originale... Mais après tout il avait bien gagné à la machine à sous dans le rade de Maxx, alors pourquoi s’arrêter en si bon chemin ?

Et c'est ainsi que la partie de carte commença. Le capitaine dont seul les yeux dépassaient de ses cartes était dans un premier temps plutôt satisfait de sa pioche, mais il ne suffisait pas de bien commencer, la suite le fit quelque peu grincer des dents.
Tirant sur son cigare, et imaginant la somme qu'il allait potentiellement perdre, Dranor fixait toujours la visière du casque qui ne reflétait rien d'autre que son propre visage.
Plissant les yeux entre deux levées, soufflant alors qu'il venait de perdre un main, il glissa à son camarade de jeu :

''Hey... T'aurais tout de même pas en tête de me la faire à l'envers?''

Les cartes n’étaient manifestement pas avec lui, mais des fois avec pas grand choses on pouvait cependant à arriver à ses fins. Regardant une nouvelle levée de carte aussi inutile que grotesque, le contrebandier chantonna d'une voix morne :

''Parti de rien, pour aller nul part... C'est toi ma star...''

Reposant ses cartes sur la table, il croisa les bras et regarda une nouvelle fois le casque luisant du mercenaire rajoutant d'un ton plus que blasé:

''Tu sais quoi ? Jpeux même pas t'accuser de tricher, t'as pas de manches pour cacher des cartes...''

Oh il était mauvais perdant, c'était plus qu'une évidence !



Spoiler:
 


Dernière édition par Dranor Darinson le Mar 2 Déc 2014 - 2:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4727
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: 7-7-7 "Pour une fois que je gagne..." [Pv Nuray]   Mar 2 Déc 2014 - 1:50

Le membre 'Dranor Darinson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuray Sheotah
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 47
Âge du perso : 26
Race : Ubese

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/82  (70/82)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: 7-7-7 "Pour une fois que je gagne..." [Pv Nuray]   Sam 13 Déc 2014 - 11:59

    " Plutôt pas mal comme vaisseau, ouais. Bien mieux que les deux derniers que j'ai eu à utiliser en tout cas... "


Une réponse franche et plutôt simple à offrir et pour cause, les deux derniers vaisseaux avec lesquels j'avais dû composer, ressemblaient plus à des épaves galactiques qu'à des vaisseaux entretenus avec soin... À croire que les criminels se devaient de voler dans les vielles épaves pour ne pas dévoiler leur richesses ou encore que plus le vaisseau était pourri, plus on gagnait en prestige ! À moins que le crime ne payait finalement pas tant que ça ? Bon ok, je blague, tout le monde sait que le crime paye et ce depuis la nuit des temps...

La réaction à ma proposition ne se fait pas attendre bien longtemps et Dranor me propose d'aller dans la salle commune pour être mieux installé que dans le cockpit. L'un comme l'autre me va parfaitement, mais il faut avouer qu'une table pouvait aider lorsque l'on choisissait de jouer aux cartes ! J'avais proposé une partie de cartes, car c'était parmi les jeux les plus connus de la galaxie et que je n'avais pas forcement envie de proposer des jeux moins connus. Diverses raisons, la première étant sans doute le fair-play puisque nous allions jouer pour de l'argent il me semblait évidement qu'un jeu méconnu n'était pas très adapté. La seconde, plus importante, était que je n'avais guère envie d'expliquer les règles parfois complexes de ceux-ci et de gagner face à un novice...


" Ne penses pas non plus que je vais te rendre tes crédits avec facilité. T'as beau être mon boss, je ne vais pas te faire de cadeau pour autant et puis quelque chose me dit que tu le prendrais mal. Non ? "

Pénétrant dans la pièce, je m’installe aux cotés de l'homme qui m'annonce vouloir jouer au poker. Pourquoi pas ? Le jeu était plutôt ancien, mais il avait fait ses preuves et demandait même un certain savoir faire ! Seul problème, je ne veux pas dévoiler mon visage et au fond je me doute bien que Dranor n'acceptera pas de jouer ainsi, le casque m'offrant un trop grand avantage. Pourtant, à ma grande surprise, le contrebandier n'y vit aucun inconvénient, ce qui me ravi ! C'était par ailleurs admirable comme proposition, à croire que l'homme se pensait imbattable ! Cette idée m’énerve presque immédiatement, il croit vraiment que j'ai besoin de ça pour gagner ? Si le fait de lui cacher que je suis une femme n'était pas aussi important à mes yeux je claquerai le casque sur la table pour lui montrer que je n'ai pas besoin de ça ! Malheureusement ce n'est pas vraiment possible pour le moment puisqu'il ne m'a pas encore vu en action, je me contente de laisser un pff s’échapper de mes lèvres avant qu'il ne fasse apparaître le jeu de cartes et les crédits allant avec .

" Le poker me va très bien, mais j'espère que tu sous estime pas les mecs qu'on va devoir affronter comme tu le fais avec moi en ce moment. "

Certes je ne suis pas une très grande joueuse de poker, mais je me débrouille et je compte bien le lui montrer ! Les cartes commencent à pleuvoir sur la table et je dois avouer commencer plutôt bien avec une belle main, mais il ne fallait jamais s'enflammer, une belle main n'était pas une main parfaite et je le sais parfaitement ! Observant Dranor, je ne peux pas vraiment dire ce qu'il lui passe par la tête, seul ses yeux dépassant des cartes comme s'il voulait cacher un grand sourire... Cette impression se confirme lorsque les cartes tombent sur le table, ma bonne main s'effondrant face à la main parfaite de mon adversaire !

" Chanceux... "

La main suivante fut du même acabit, mais les autres cartes qui s'y joignent m'offrant la victoire sans le moindre doute, ce qui par ailleurs semble énerver mon patron.

" Il faut croire que tu m'a filé la main que tu te gardais, j'y suis pour rien moi. Tu veux peut être que je donne ? "


Mauvaise idée, puisque les cartes que je me donne son si mauvaise que même un miracle ne pourrait me sauver et la preuve s'en suivit lorsque le Contrebandier pourtant médisant de son jeu étale ses cartes sur la table. Ok elles sont au moins aussi mauvaises que les miennes, mais le font gagner la troisième manche...

" Comme si j'avais besoin de ça pour gagner. "


C'est plutôt serré pour le moment, mise à part la seconde volée pour le moins tranchées, nos jeux sont plutôt similaire, mais alors que je donne les cartes, je sens que la chance et avec moi cette fois-ci ! Chose qui est confirmée presque aussitôt par une somptueuse paire d'as venant trouver sa place dans ma main et m'offrant une victoire facile sur la quatrième main avant que je ne laisse glisser le paquet de cartes vers Dranor.

" Tu donnes pour la dernière ou tu me laisses faire ? "


Dernière édition par Nuray Sheotah le Sam 13 Déc 2014 - 12:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 4727
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Re: 7-7-7 "Pour une fois que je gagne..." [Pv Nuray]   Sam 13 Déc 2014 - 11:59

Le membre 'Nuray Sheotah' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'6' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 590
Âge du perso : 35 ans
Race : Humain
Binôme : Nuray

Feuille de personnage
Activité actuelle: Corsaire et mange de la barbapapa
HP:
31/77  (31/77)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: 7-7-7 "Pour une fois que je gagne..." [Pv Nuray]   Jeu 18 Déc 2014 - 6:17



En arrière plan, le ronronnement du vaisseau filant à travers la galaxie donnait presque à la partie un caractère solennel. Le visage caché derrière ses cartes dont seul ses yeux bleus dépassaient, le capitaine Darinson regardait les levées se suivre et ne pas se ressembler.
Son hôte venait de gagner une nouvelle manche. Pestant, Dranor jeta d'un air désinvolte les cartes perdantes sur la table alors qu'il frottait d'un air perplexe sa joue couverte d'une sempiternelle barbe de trois jours.

Le match s'était avéré plus serré que prévu, les deux joueurs étaient à présent égalité.
Allait il payer des crédits en plus ? Ou retrouverait-il finalement ce qu'il avait gracieusement offert à son porte flingue?
Tapotant sur la table de ses doigt artificiels, le contrebandier écouta la proposition de son adversaire. Relevant le regard verre la visière du casque de Nuray

''Barf... au point où on en est... fais toi plaisir, distribue donc...''

Coupant le paquet et reposant la partie extraite de celui ci sur le sommet de l'autre, le contrebandier s'adossa à la banquette, croisant les bras alors qu'il regardait Nuray distribuer les cartes. Bon là ça serait vraiment quitte ou double pour de bon.
Avisant d'un regard bleu les cinq cartes qui arrivèrent finalement devant lui, Dranor s'en saisit sans qu'aucune réaction de sa part ne se voit sur son visage. Pourtant on ne pouvait pas dire que sa dernière main fût exceptionnelle, loin de là...
Il n'avait tout simplement aucune combinaison, même pas une vulgaire paire de deux... jetant quatre carte, il décida de remettre son destin au hasard, peut être que cette fois ci cela serait mieux ?
Récupérant ses nouvelles cartes le contrebandier soupira intérieurement. Une paire de cinq... qu'allait il bien bricoler avec ça ? Bah... peu importe, il était temps que la partie se termine !

'' Et puis merde tien ! « All in »''

Lâchât-il avant de pousser tout le reste de son argent sur la table. On pouvait dire que les plaquettes de crédits n'avaient cessées de faire des allées et venu devant eux, mais à présent c'était tout ou rien.
Nuray pour sa part qui devait avoir un jeu probablement meilleur que le sien le suivit, poussant également les crédits au centre de la table de la salle commune.

''Allez tien, je vais te vendre du rêve... regarde cette main extraordinaire...''

Le contrebandier jeta son paquet sur la table montrant sa magnifique paire de cinq. Attendant que le mercenaire jette aussi son paquet, quel ne fut pas sa surprise en remarquant que sa minable paire de cinq avait remporté la manche. Comme quoi, avec pas grand choses on arrivait à gagner.

''Et ben... j'y aurai pas mis ma main à couper, d'autant plus qu'il m'en reste qu'une seule... Enfin désolé mais je me vois dans l'obligation de réclamer mon gain...''

Ramassant de ses mains la petite fortune qui s’était accumulée au milieux de la table, le capitaine la deposa devant lui. Ah il avait eu du bol, deux fois dans la même journée s'en était presque exceptionnel ! Étant aussi mauvais gagnant que mauvais perdant, celui ci ne pu s’empêcher de se pavaner avec sa toute nouvelle cagnotte.

''Ah heureusement que t'as un casque ! Tu peux pas t'en mordre les doigts hein ! Enfin tu sais à qui t'as affaire maintenant mon grand ! M'enfin faut croire que c'est mon jour de chance !''

Ah pour le coup oui, il était heureux d'avoir gagné et, rangeant les crédits dans une poche de sa veste, son regard alla une nouvelle fois se perdre sur la visière de la tenue de combat du mercenaire.

''Dis tu l’enleve jamais ce machin ? T'as pas chaud la dedans ? T'es défiguré ? Ou t'as les narines fragiles ? Tu sais ça sent bon dans mon vaisseau hein... Enfin... je crois du moins...''

Entrelaçant ses doigts alors qu'il posa ses avant bras sur la table le contrebandier rajouta :

''Bon si nous parlions boulot ? Tu as certainement envie de savoir à quel genre de résistance on va avoir affaire je me trompe ? Ou bien tu préfères improviser ? Moi l'improvisation ça me va, mais j'aimerais bien qu'on s'en sorte vivants, j'ai encore quelques affaires qui m'attendent !''

Un petit sourire malicieux prit forme sur ses lèvres alors qu'il regardait toujours son interlocuteur caché derrière sa visière aussi étincelante qu'impersonnelle.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuray Sheotah
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 47
Âge du perso : 26
Race : Ubese

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/82  (70/82)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: 7-7-7 "Pour une fois que je gagne..." [Pv Nuray]   Mar 23 Déc 2014 - 10:35

    " C'est à croire qu'il n'avait pas envie que je remarque qu'il trichait lorsqu'il était sur le point de perdre ! "


Y a il une autre explication plausible au fait que je donne après la somptueuse main que je venais d'avoir ? Très franchement je ne suis pas certaine, mais après tout, s'il veux garder ses petites techniques fourbes pour lui, grand bien lui en fasse, puisqu'il m'offre plus d’avantages qu'il ne m'en faut pour mettre la main sur le pognon au centre de la table ! C'était à croire qu'il se prenait pour plus beau qu'il ne l'était vraiment ! Mais bon, une fois encore, je n'allais pas cracher sur deux cents crédits et profiter de la chance offerte au maximum.

L'avantage d'être le donneur est multiple en effet, en premier lieu on pouvait clairement guetter les réactions de son adversaire au fur et à mesure que les cartes se dévoilaient à lui ! C'était une petite chose pouvant être insignifiante, mais savoir se maîtriser sur cinq cartes dévoilées les unes après les autres n'était si aussi simple que se maîtriser une bonne fois pour toute sur une seule main. Ensuite, le donneur était le dernier à changer les cartes ne lui plaisant pas dans sa main, ce qui lui offrait à nouveau un avantage certain sur la partie puisqu'il peut estimer à quel point son adversaire est dénudé ! Oui, vous vous doutez bien qu'une personne changeant quatre de ses cinq cartes ne peut cacher un jeu fabuleux et devait alors conter sur la chance tout simplement !

Seulement Dranor n'était certainement pas quelqu'un de dupe et il connaissait cela tout aussi bien que moi, sa façon d'attendre ses cartes le prouvant sans équivoque. Il me reste malgré tout l'avantage de savoir le nombre de cartes qu'il va recycler, la question étant maintenant, allait il chercher à bluffer comme un arracheur de dent ou non ? Même avec une très mauvaise main il pouvait choisir de ne changer qu'une carte, laissant sous entendre un bon jeu ou bien la recherche d'une suite ou d'une couleur faisant pencher la balance en sa direction. Soulevant mes cartes, je constate une main pour le moins honorable puisque j'ai déjà une paire de quarte, mais ce n'est pas avec ça que l'on peut espérer aller voler une victoire ! J'allais changer deux de mes cartes, gardant mon as espérant en piocher un afin de faire grandir mes chances, qui semblait déjà pas si mauvaise puisque Dranor quand à lui me fait glisser quatre de ses cartes. Il n'a rien ! Très bon point même puisqu'il fallait vraiment être un gros cocu pour se piocher une paire sur quatre cartes données de façon successive !

" Ok, j'en suis ! "

Dans ma tête cette attitude désinvolte ne peut cacher qu'une seule chose, un jeu faible qu'il cherche à faire passer pour un jeu plutôt fort ! Cela ne marche pas, mais d'un autre côté, mon jeu n'est pas vraiment brillant non plus. Paire de quatre, on avait déjà vu mieux, mais combien de chance avait il pour avoir mieux après avoir fait changer autant de cartes ? Suivant donc le boss, je laisse mes crédits glisser vers le centre de la table dévoilant mes cartes à sa suite lançant une phrase victorieuse avant de me rendre compte qu'il ne bluffais pas pas tellement au final.

" Paire de quatre ! Dommage que tu blu... "

Une paire de cinq ? Il se foutait de ma gueule ou quoi ? Il la sortait d'où ?! Regardant les crédits disparaître sous mes yeux, je fais un efforts sur-humain pour ne pas perdre mon sang froid et encastrer la tête de mon nouveau boss dans la table alors que qu'il lui semble bon de me chambrer sur ma tenue. M'en mordre les doigts ? Peut être devrais-je couper les siens afin qu'il cesse de se prendre pour le grand magicien des cartes ! Serrant le poing, je tente de me rationaliser. Après tout ce n'était qu'une partie de carte que j'avais proposé afin de faire un peu mieux connaissance. Je ne jouais pas non plus avec mon argent jusque les deux cents crédits m'avaient été offert par Dranor quelques demis heures plus tôt...

" Oui, un jour de chance, clairement... "

Et comme si cela ne suffisait pas, le voilà qui se lance dans une tirade pour le moins réductrice sur ma tenue. Il cherchait les problèmes ou c'est moi qui me fait des idées ? Encore un mot déplacé de sa part et je lui envoyait mon poing dans sa gueule de connard ! Heureusement, le contrebandier se stoppa bien vite pour redevenir un peu plus sérieux, recentrant la discussion sur le job que je dois faire pour lui. Si j'avais envie de connaître certains détails ? Évidement, cela pouvait toujours aider, tout particulièrement après avoir décidé de lui en mettre plein la vue !

" L'improvisation ne me pose pas de problèmes, mais avec quelques infos on pourrait faire ça vite et bien. "

Et puis, cela faisait plus sérieux d'avoir une préparation en amont. Me laissant tomber au fond de la banquette, je prends une profonde respiration avant d'ajouter presque à contre cœur une information réelle sur moi qui devrait mettre fin à toutes ses questions sur ma tenue.

" Pour ce qui est du casque et du reste, je viens d'Ubertica. Je pense que ça répond à tes questions non ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 590
Âge du perso : 35 ans
Race : Humain
Binôme : Nuray

Feuille de personnage
Activité actuelle: Corsaire et mange de la barbapapa
HP:
31/77  (31/77)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: 7-7-7 "Pour une fois que je gagne..." [Pv Nuray]   Lun 5 Jan 2015 - 6:59



Le contrebandier regarda Nuray dans un instant de perplexité. Il venait du système Ubertica? Voilà qui sortait de l'ordinaire, ça c'était le moins que l'on puisse dire. Uba IV en particulier était une planète très inhospitalière.
Les radiations, l'air toxique, toute cocktail y était pour rendre votre séjour des plus agréable. Malgré tout, Dranor n'y avait jamais mis un seul pied, pas que cela lui avait manqué, mais au hasard de différents contrats son vaisseau ne l'avait tout simplement pas mené dans ce coin de la galaxie, peut être que cela changerait à l'avenir? Rien n'était moins sur...

"Ha maintenant je comprends mieux pourquoi tu portes cette combi... L'habitude sûrement. Enfin ne t'inquiète pas même si mes vannes sont plutôt corrosives, tu ne risques pas grand choses de plus de ce coté là..."

Voilà qui était fait. A bord du Raven le mercenaire ne risquait pas grand chose si ce n'était l'ego sur dimensionné de son propriétaire ainsi que son sens de l'humour douteux, mais passons!

Tirant sur son cigare, le capitaine souffla la fumé bleutée par le nez, avant de libérer la cendre du cylindre de tabac d'un rapide coup d'index. Uba IV était plutôt une planète secrète et ses us et coutumes en étaient par la même occasion relativement singulières.

"Dis moi si je me trompes et si ce que j'ai entendu est vrai... sur ta planète, ça serait pas un peu comme chez les hapiens? Je veux dire c'est les femmes qui tiennent le gros bout du bâton? Ha jte jure... Moi j'ai rien contre les femmes de caractère mais tout de même..."

Dranor tira une nouvelle fois quelque peu pensivement sur son cigare avant de rajouter:

"Tu sais j'ai eu une longue relation avec une sith, on peut dire qu'elle m'en à fait baver des ronds de chapeau. Tu sais le genre de femmes qui te dis des mots doux et qui va massacrer des familles par la suite... Les femmes jte jures... faut s'accrocher avec elles... sans parler que c'était la disciple de l'impératrice sith... tu vois le tableau... Sympa le repas du dimanche chez la belle mère... enfin bon c'est le passé... revenons à nos rats womp."

Conclut il avant d'écraser nerveusement le cigare dans le cendrier. Oui ces souvenirs le hantaient un peu. Ça, Zora avait su y faire avec lui. A grand renfort de je t'aime, Dranor en avait presque oublié lorsqu'elle avait ordonné une frappe orbitale sur une des villes majeure d'Artorias...
Oui il s'était fait acheter à coup de câlins et mots doux, mais il en gardait un goût très amer au fond de la bouche... Sa prochaine conquête serait Ptêtre la bonne? En tout cas elle ne serait pas cruelle, et aurait un tant soit peu le sens de l'honneur, enfin dans le bon sens du terme...

Mais il était à présent temps de parler de leur mission, et le contrebandier avait plus ou moins de bon souvenir sur l'endroit qu'ils devraient tout deux attaquer. Reprenant d'une voix calme et croisant les bras sur son torse, le jeune homme débuta le briefing :

''Bien alors voilà comment ça va se présenter : On va atterrir dans la grande mer de sables, dans un ptit creux de dune discret. Ensuite, on prendra mon speeder-bike qui est dans la soute pour rejoindre le dépôt. Si mes souvenirs son exact, il y'a une entrée de maintenance dissimulée au creux d'une parois rocheuse. On entre discretos, on liquide tout ce qui traîne, on pique ce qu'il y'a à piquer et on décampe.''

Dans les grandes lignes la mission était simple.
Passant sa main dans ses cheveux, d'un air pensif, Dranor essayait de se remémorer les systèmes de défense avant de reprendre.

''Alors si je me rappel, dans le hangar ou se trouve l’hyper-drive il y'a deux tourelles automatiques.
Pour ce qui est du personnel, on peut compter sur une dizaine de techniciens et sûrement tout autant de mercos. Après je dis ça selon mes souvenirs on est pas à l’abri qu'il y ai des droïdes de surveillance ou je ne sais quoi d'autre... Enfin vu que tu n'es pas contre improviser on va se contenter de ça.
Sinon tu es libre de prendre ce qui te plais, de toutes façons ça m’étonnerais que tu te fasses la malle avec l’hyper-drive étant donné que l'on va ''réquisitionner'' un véhicule pour le ramener à mon vaisseau. Je te laisserais donc l'insigne honneur de piloter mon speeder-bike, aussi bien dire que tu auras été le seul à faire ça !''


Un sourire s’élargit sur le visage du capitaine Darinson alors qu'il arrangeait son col :

''Si tu raye la peinture, je le retiendrait sur ta paye hein ! Cela va de soi ! Sinon tu as d'autre questions?''

Terminât-il finalement en riant de bon cœur.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuray Sheotah
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 47
Âge du perso : 26
Race : Ubese

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/82  (70/82)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: 7-7-7 "Pour une fois que je gagne..." [Pv Nuray]   Sam 24 Jan 2015 - 8:43

    " Voilà c'est ça, l'habitude ! Et en plus ça me permets de cacher la tête dépitée que je fais en cet instant, après cette phrase que j'aurais ne jamais voulu entendre... "


Sérieusement, comment un mec comme lui pouvait encore être en vie ! Avec ce genre de blague douteuse, je me demande bien comment sa tête a fait pour rester accroché à son corps aussi longtemps. Non pas qu'elle aurait cherché à se sauver toute seule, ce serait presque logique dans un sens si son cerveau n'était pas placé dans cette partie là de son anatomie, mais que personne n'ai encore eu envie d'aider celle-ci à accomplir cet exploit me semble louche ! Soit il sait avec qui il peut se permettre ce genre de choses, soit il a simplement une chance démesurée au contraire de ce qu'il semble prétendre...

Ou alors une autre explication peut être lancé, peut être qu'il ne côtoie pas d'autres êtres vivants dotés de la parole de façon régulière ? L'idée peut expliquer de nombreuses choses, dont le fait que cet amie qui l'avait aidé dans le passé ne voulait pas l'aider à nouveau, après tout cela me semble logique, qui voudrait se farcir un énergumène comme lui comme ami ? Il avait peut être simplement confondu amie de circonstances et amie tout simplement non ? Regardant l'homme en me laissant glisser dans le fauteuil, je cherche comment répondre à cela sans véritablement trouver de bonne façon. Je préfère donc ne rien dire et passer pour une sorte de mec ménageant ses effets, ce qui finalement ne va pas tenir très longtemps vu les quelques phrases offertes par mon vis à vis.

Et c'est un problème que ce soit les femmes qui dominent la chose ? A t il le moindre souci avec l'idée qu'une femme puisse être plus apte à gouverner que ces hommes corrompu jusqu'à la moelle ? Voyant en cette réflexion une sorte d'avantage, je m'engouffre dans la brèche afin de le faire changer de sujet, après qu'il m'ait fait part de son expérience avec cette Sith. Expérience qui me rebute au plus haut point par ailleurs ! Comment pouvait on se laisser abuser par une de ces sorcières ?


" C'est vrai sur Uba IV par endroit, mais pas sur Ubertica. Certain femmes restées sur notre planète originelle ont formées des sortes de clans où les hommes sont bien peu de choses et où elles sont maître à bord... À vrai dire je me demande bien pourquoi on voudrait rester sur Uba IV vu le style de vie que l'on peut y espérer ! "

Il ne fallait pas trop en dire au cas où il venait à découvrir qui je suis réellement... La combinaison est clairement un rattachement à Uba IV, mais de nombreuses personnes sur Ubertica porte celle-ci sans que je n'ai jamais comprit pourquoi. À quoi bon porter ce genre de chose si rien ne le justifie ? Pour essayer d'acheter notre pardon peut être ? Risible car il ne pourraient jamais espérer cela après nous avoir aussi lâchement abandonné à un vie de servitude envers le climat au combien difficile de notre planète ravagée !

" Enfin, vis à vis d'une Sith, elles doivent être bien douces je suppose. Ça fait quoi de se faire tenir par l'une d'elle ? Pas trop dur pour l’ego ? "

Une façon comme une autre de se dissimuler encore un peu plus dans le rôle de l'homme, mais aussi une bien belle manière de presser sur les points douloureux chez son boss et de le punir pour les pensées qu'il avait eu sans en subir la moindre conséquence ! C'est peut être méchant, mais sans doute moins que de couper cette joli petite tête qui semblait être bien trop bavarde ! Enfin, ce n'est pas la fin du monde puisque le contrebandier commença enfin à donner quelques explications sur la mission en elle même et les adversaires qu'ils allaient pouvoir rencontrer. Une dizaine de mercenaires pour une dizaine de mécaniciens, sans parler de deux tourelles automatiques pouvant se montrer douloureusement ennuyeuses ? Intéressant, très intéressant même ! Le petit bonus sur le matériel gratuit ajoutant encore un peu à l’intérêt de la mission qui pourrait devenir une vraie affaire d'un point de vu financier !

" J'ai déjà conduit ce genre de truc, alors pas de souci pour la peinture et j'ai de toute façon pour habitude de payer pour les dégâts que je peux faire. "


Autant rester crédible au maximum, a jouer les mercenaires depuis soit disant plusieurs années, il devait déjà y avoir quelques dégâts malencontreux effectué de ci de là non ? Marquant une pause de quelques secondes afin d'évaluer au mieux la situation, je reprends.

" Je dirais qu'en frontal nous n'avons pas l'avantage, alors autant dégraisser les adversaires petit à petit pour que le pool final soit réduit. Vu que tu connais les lieux on a tout à gagner à commencer par tuer les mercenaires en repos lors de notre arrivé. Tu en penses quoi ? Des idées par où commencer dans cette base ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 590
Âge du perso : 35 ans
Race : Humain
Binôme : Nuray

Feuille de personnage
Activité actuelle: Corsaire et mange de la barbapapa
HP:
31/77  (31/77)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: 7-7-7 "Pour une fois que je gagne..." [Pv Nuray]   Jeu 29 Jan 2015 - 9:01



Concernant son ego, le contrebandier ne répondit pas, se contentant de laisser la réplique de Nuray mourir toute seul dans le silence alors qu'il fronça les sourcils un brin froissé, tirant un bouffée de fumé sur son cigare a moitié entamé.
D'un certain coté le mercenaire n'avait pas tort sur un point. Les ptites dames d'Uba IV ne devaient pas être si méchantes et vicelardes que les sith. Parce que là on pouvait aisément dire que niveau folie furieuses, les guerrières sith s'avéraient un brin émotionnellement instables... Mais bon Dranor avait tourné cette page de sa vie, mais il lui restait tout de même quelques « bons » souvenirs... Oui, il lui en restait quelques uns. Avec Zora tout cela s’était avéré des plus fusionnels, et malgré ce que le mercenaire pouvait en dire, la sith avait été douce avec lui, et cela lui manquait.
Enfin, le passé était ce qu'il était et surtout là ou il était.
Secouant un peu la tête pour chasser cette nostalgie qui commençait doucement à l'envahir, mais il valait mieux se pencher sur l'objectif de la mission, c'était pour l'heure le plus important...
Venant reposer sur Nuray son regard qui s'était évaporé quelques instants sur le sol le contrebandier répondit au interrogations du mercenaire.

''Et bien comme jte disais le meilleur point d'accès me semble l'entrée de maintenance dissimulée dans les rochers. De là on entre et on progresse en faisant le ménage sur notre chemin jusqu'à l'objectif.''

Se frottant le menton pensivement, Dranor essayait de se rappeler à quel endroit pouvait bien se trouver les dortoirs des mercenaires. Il fallait dire que ce n'était pas vraiment le coin qu'il connaissait le mieux, le capitaine avait bien été boire un coup une fois ou deux là bas mais cela restait plus ou moins flou dans son esprit. Bah... la partie d'improvisation ferait sûrement son effet...

''Pour être tout à fait franc avec toi, je me rappel franchement pas où ça se trouve, mais on pourra toujours demander en chemin... enfin si on tombe sur un technicien... Ou tout autre personne capable de nous répondre avant de tristement finir sa vie.''

Le capitaine tira une nouvelle fois sur son cigare avant de reprendre :

''En tout cas t'as une bonne idée, on se débarrassera de ces mercenaires en premier, ça en laissera moins pour la fin, ce qui est pas plus mal en soi. Bon... je vais aller voir si tout se passe bien dans le cockpit. On se revoit plus tard si tu veux.''

Tapant sur ses cuisse du plat des mains, le capitaine se leva et fi quelques pas avant de s’arrêter.

''Oh et j'y pense, concernant mon ego : Il se porte très bien, t'en fais pas pour ça. Et malgré ce qu'on peut en dire, Une sith sait être douce... Parfois.''

Pointant le mercenaire du doigt dans l'encadrement du sas menant au post de pilotage, le capitaine répliqua finalement une dernière fois.

''Mais si j’étais toi je penserais vraiment à un truc qui en vaille la peine, c'est à dire de ne pas rayer mon speeder bike, ou je t’écorche vif !''

Et ce fut d'un sourire d'assurance et d'un petit rire que le pilote alla regagner le cockpit. Mais lorsqu'il fut de dos son sourire disparut. Chez Dranor tout n’était qu'apparences.
S’écrasant lourdement dans son fauteuil, il posa ses bras sur les accoudoirs et entrelaça ses doigts sur son ventre, regardant le tunnel hyperspatial défiler sous ses yeux, se remémorant silencieusement et avec nostalgie tout les bons instant qu'il avait pu passer avec la sith.
Il y'en avait tellement à se remémorer que le capitaine s'endormit finalement, alors que le vaisseau continuait à filer à la vitesse de la lumière, droit vers son objectif : Tatooine.

Les heures passèrent, semblables, mais le Raven fut finalement secoué alors qu'il sortit de l'hyperespace. Regardant la planète apparaître sous ses yeux, le capitaine Darinson se saisit de l'intercom qui crachota instantanément dans le vaisseau.

''Nuray ? Hey mec, on est arrivé !''


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuray Sheotah
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 47
Âge du perso : 26
Race : Ubese

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/82  (70/82)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: 7-7-7 "Pour une fois que je gagne..." [Pv Nuray]   Mer 11 Fév 2015 - 3:27

    " Voilà donc le plan, pour ce que j'en vois il a plutôt l'air solide. "


L'entrée de service est clairement le meilleur des points d'accès et donc la meilleure option à choisir, personne ne peut avoir quoi que ce soit à redire à cela ! Dissimulée aux yeux de tous, elle offre de nombreux avantages en terme d'entrée évidement, mais aussi en terme d’échappatoire si jamais les choses se passaient mal. Évidement, je n'envisage cela qu'au cas où et sans réellement y penser, puisqu'il me semble clair que nous avons toutes les cartes en main pour mener notre petite affaire jusqu'au bout !

L'incertitude du contrebandier quand à l'emplacement des dortoirs n'est pas vraiment un problème quand on y pense, on pourra très bien demander gentiment, ou pas, à quelqu'un lors de notre entrée comme il me le fait savoir. Et puis un fois sur place, il y a fort a parier qu'il sera capable de se repérer plus facilement ! C'est tout du moins mon cas, les lieux sont souvent chargés de souvenirs et en puisant dans ceux-ci il m'arrive régulièrement de retrouver mon chemin dans des endroits où je n'ai plus mit les pieds depuis des années !


" Aucun souci avec ça, je me ferai un plaisir de faire chanter le rossignol sur lequel on tombera. Il faudra juste se montrer assez discret jusqu'à ce que les dortoirs soient nettoyés, ensuite on pourra se lâcher un peu plus facilement. "

Jetant un coup d’œil à Dranor, j'ajoute sans vraiment attendre de réponse.


" Si la discrétion n'est pas vraiment ton rayon, je veux bien me charger de cette partie là. Il faudra juste couvrir mes arrières pour éviter qu'un coup de feu soit tiré malencontreusement si un parasite un peu trop curieux passe par là. "

Je n'ai pas encore eu l'occasion de travailler avec lui, mais il m'est d'avis que le bonhomme n'est pas du genre à se balader avec des armes blanches, sinon il aurait sans doute utilisé l'une d'elle plutôt qu'une perceuse lorsqu'il s'est décidé à tuer son ancien boss. Mais bon, comme dit plus tôt cela ne pose aucun souci, je sais parfaitement prendre en main ce genre de choses ! Sa petite remarque sur son ego me fit sourire au moins autant que celle sur son speeder bike. Comme si j'allais m'écraser devant deux petites menaces...

Me redressant, je quitte la pièce pour me rendre dans la cabine qui m'a était offerte pour le trajet. Verrouillant la porte, vérifiant une nouvelle fois qu'aucune image ne pouvait filtrer à l'extérieur de la pièce, je quitte mon casque, que je dépose avec soin dans un angle avant de retirer la combinaison dans son intégralité et de me laisser tomber sur le lit. Le vol allait être long et je me dois d'être en forme pour ma première mission... Cherchant le sommeil, je me ravise pourtant après quelques minutes et préfère vérifier mon matos une nouvelle fois afin que tout soit parfait. blaster, disques de combat, combinaison et casque. Tout semble parfait, mais ce n'est qu'une fois assurée que ce qui semblait parfait l'était vraiment, que je me permets un long somme qui ne sera troublé que par le comlink m'indiquant l'arrivée sur Tatooine quelques heures plus tard.


" J'arrive dans cinq minutes... "

C'est évidement après avoir placé le casque sur ma tête que je réponds à Dranor. Cinq minutes, ce serait largement suffisant pour que je m'habille et m'équipe entièrement, même si j'aurais bien voulu prendre une douche, mais il me semble clair que ce n'est plus vraiment le moment à présent. Sortant de la cabine, je file vers le cockpit et prends place aux côtés du contrebandier.


" Quand tu veux boss ! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 590
Âge du perso : 35 ans
Race : Humain
Binôme : Nuray

Feuille de personnage
Activité actuelle: Corsaire et mange de la barbapapa
HP:
31/77  (31/77)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: 7-7-7 "Pour une fois que je gagne..." [Pv Nuray]   Mar 17 Fév 2015 - 7:03



Nuray arriva sans tarder alors que le capitaine lui montra le siège éternellement vide du copilote pour qu'il puisse y poser ses fesses. Activant quelques manettes sur la console supérieur gauche, il activa divers systèmes de navigation

Le virant sur le dos, le Raven plongea vers la masse désertique de Tatooine, quelques minutes plus tard, le vaisseau creva littéralement atmosphère piquant à pleine vitesse sur la grande mer de sable, alors que le capitaine glissa nonchalamment ses lunettes de soleil sur son nez. Pour le coup, cette fois ci ce n’était pas pour avoir la classe. Avec ses deux soleil, Tatooine avait la fâcheuse tendance à vouloir vous brûler les rétines...

Et arrivant finalement sur l'air d'atterrissage improvisé, les répulseurs du Raven soulevèrent de larges nuages de sables alors que le vaisseau se posa en douceur.
Éteignant les systèmes de vol le contrebandier se leva de son fauteuil venant donner une tape amicale sur l'épaule du mercenaire encore assis à côté de lui.

"Bon ben Y'a plus qu'à mon pote!"

Laissât il échapper un sourire au coin des lèvres avant de récupérer son chapeau posé sur le tableau de bord avant de le visser sur sa tête.
Ouep' il était temps d'aller faire ce pour quoi ils étaient venus. Le petit avant poste n'était qu'à quelque dizaines de clics d'ici et avec son speeder bien taillé pour la vitesse, les deux compères ne mettraient pas de temps à arriver.

Remontant le couloir menant à la salle commune, le capitaine et son acolyte e dirigèrent vers la soute ou se trouvait parké le véhicule.
Appuyant sur le bouton d'ouverture du sas, Dranor enfourche le speeder-bike attendant que Nuray s'installe derrière lui.

"Allez! Grimpe, fais pas ton timide! Les mecs ça m'intéresse pas!"

Le contrebandier, réajustant ses lunettes de soleil éclata de rire alors que Nuray s'installa derrière lui.
D'un coup de poignet sur la manette des gaz il fit vrombir le moteur sur-gonflé de leur véhicule avant que celui ci ne descende en douceur le sas d'accès menant à l'extérieur.
Refermant à distance la soute du Raven, Dranor accélérât, virant sur la gauche en direction du sommet de la dune, le speeder-bike avala tout simplement le dénivelé, ce ptit bijoux en avait dans le ventre, et ce n’était pas qu'une impression...

Les kilomètres semblèrent défiler à une allure folle, il fallait dire que le capitaine aimait plutôt la vitesse, ce qui se voyait sans prétentions aucune dans sa conduite. Mais il regardait parfois par dessus son épaule, ce n’était pas le moment de perdre Nuray en route !
Mais le mercenaire était toujours, là bien accroché aux poignées prévues à cet effet, alors tout allait pour le mieux !

''Accroche toi encore un peu on va pas tarder à arriver je pense !''

Et en effet quelques minutes plus tard, le contrebandier arrêta le speeder-bike au pied d'une petite dune alors que l'un comme l'autre mit le pied terre.

Grimpant la petite monté, le duo s’arrêta à la crête, se couchant a plat ventre, le capitaine montra du doigt le petit groupe de rochers marrons.

''Tu vois ? C'est là: l'entrée se trouve dans la petite faille. Au bout de quelques mètres il y'a un sas, je m'occupe de l'ouvrir et on entre discrètement!''

Tapant légèrement sur l’épaule du mercenaire, Dranor se leva suivit de près par Nuray, redescendant l'autre versant de la dune en direction des rochers, ils se glissèrent rapidement dans la petite faille que le capitaine avait auparavant montré. Et après une progression assez difficile, les coéquipiers arrivent face a la dite porte.

Ouvrant le paneau de contrôle, le capitaine Darinson farfouilla les fils, en arrachant un, puis un autre, puis encore un avant d'en torsader deux ensemble dans une petite étincelle.
Le sas s'ouvrit dans un lent grincement métallique. Manifestement cette entrée n'avait pas servit depuis des lustres...

Venant se saisir de son blaster, le contrebandier s'adressa au mercenaire.

''Allez en piste l'artiste!''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuray Sheotah
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 47
Âge du perso : 26
Race : Ubese

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/82  (70/82)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: 7-7-7 "Pour une fois que je gagne..." [Pv Nuray]   Ven 27 Fév 2015 - 10:45

" La vulgarité est bel et bien la seule façon que cet homme a pour communiquer, si j'en juge par ses dires sur ses préférences sexuelles... "

Le Raven n'est posé sur Tatooine depuis quelques minutes seulement et déjà nous sommes dans la soute aux côtés du sacro-saint speeder-bike, prêts à partir à l'assaut de la base ciblé par Dranor. C'est une chose que j’apprécie tout particulièrement, il n'est pas de ceux cherchant à repousser l'inévitable sous de faux prétextes et cela va nous faire gagner un temps précieux, car plus longtemps nous attendons avant de passer à l'action, plus les membres de son ancienne équipe peuvent être alertés de notre présence. Oui, nous sommes bien d'accord qu'il y a très peu de chance pour que cela arrive vu la distance que Dranor m'assure avoir mit entre leur base et cette dune où l'on s'est posé, mais les mauvaises surprises peuvent toujours arriver !

Enfourchant l'engin, sans me soucier de la remarque sexiste de mon boss et du rire l'accompagnant, je m'accroche aux deux poignées misent en place pour le passager, alors que le bolide quitte lentement le vaisseau en direction de la planète des sables. Quelques instants suffisent à ce que le sas se referme sur lui même et laissent place à la prodigieuse puissance du speeder-bike qui s'élance sans mal le long d'une dune pour le moins abrupte. Au moins il n'avait pas menti sur la puissance de sa bécane qui avalait les dune à une vitesse folle. Derrière mon casque, je ne peux m’empêcher de sourire lorsqu'il se retourne de temps en temps afin de voir si je n'ai pas décroché et fait un vol plané sur le sable. Peut être que finalement il aurait préféré que je vienne placer mes bras autour de sa taille afin qu'il soit bien certain de ma présence ?

Cette remarque à moi même suffit à me faire réfléchir à ses dires sur ses relations avec les hommes, finalement peut être qu'il se montrait aussi macho pour cacher un bien sombre secret ? Enfin si l’homosexualité est un sombre secret bien évidement ! Pour ma part je n'ai aucun souci avec cela et je suis même presque tenté de venir le titiller sur le sujet, mais cela ne mettrait il pas en péril notre mission s'il le prenait mal ? Peut être... Il serait donc bien mal avisé de me laisser tenter à ce genre de choses, quel dommage ! Mais c'était sans compter sur les paroles de Dranor qui m'offre une occasion en or de venir le titiller, mes mains glissant contre la taille du contrebandier.

" Comme ça tu gardera les yeux sur la route et tu arrêteras de t’inquiéter de savoir si je suis toujours collé sur ton bijoux ! "

Je reste ainsi jusqu'à l'arrivée au pied d'une dernière dune où Dranor stoppe son speeder-bike avant de me faire signe de le suivre à pied. Au sommet de celle-ci il commence à m'expliquer l'endroit où se trouve notre porte d'entrée et comment il voit la chose, il ouvre et je surveille, même s'il n'y aura pas grand chose à surveiller au final ! Aucun soucis avec tout ça de mon côté et sans rien ajouter nous sommes partis vers la faille afin de pénétrer dans la base. Évidement tout se passe exactement comme il l'a annoncé et quelques minutes après avoir commencé à progresser dans la faille exiguë, nous arrivons devant la porte que le contrebandier fait céder sans peine. Le bruit de la porte s'ouvrant nous informe sans le moindre doute qu'il y a fort longtemps qu'elle n'a pas servie et c'est une très bonne chose pour nous !

" Avec plaisir, boss ! "

Laissant les doigts courir contre les disques placés dans mon dos, je me saisis des deux armes et prends la tête, alors que nous mettons en route dans un premier couloirs. Inutile de dire que je ne compte pas tuer qui que ce soit avant que l'on ai pu situer les dortoirs ? Je me stoppe au premier angle de couloir, jetant un coup d’œil extrêmement rapide afin de voir ce qu'il se trouve dans l'autre bras du couloir. Personne, autant commencer à parler stratégie avant de croiser quelqu'un, qui sait peut être que ces quelques pas dans son ancienne vie ont quelque peu ouvert l'esprit de Dranor.

" Une idée de là où l'on se trouve ? Vis à vis des dortoirs ? "

Ma voix est basse afin que Dranor lui seul puisse m'attendre et alors que je parle, des bruits de pas me parviennent grâce à l’amplification auditive que me confère mon casque. Je fais aussitôt signe à mon compagnon de ne pas répondre immédiatement afin de me pas être perturbée par le son de sa voix. Après quelques secondes, une femme appariait dans mon champ de vision à l'autre bout du couloir et un disque vient aussitôt se ficher dans son crane.

" En espérant que je ne lui ai pas fendu le crane, sinon elle va moins bien parler... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 590
Âge du perso : 35 ans
Race : Humain
Binôme : Nuray

Feuille de personnage
Activité actuelle: Corsaire et mange de la barbapapa
HP:
31/77  (31/77)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: 7-7-7 "Pour une fois que je gagne..." [Pv Nuray]   Mar 10 Mar 2015 - 8:15



Les deux avaient pénétrés dans le petit couloir mal éclairé, le capitaine suivait de près le mercenaire. Ça y est ils y étaient enfin ! Ils touchaient au but ! Ah ah l’hyper-drive , voilà bien ce qui manquait à ce foutu croiseur pour qu'il puisse enfin lever l'ancre de ce maudit astéroïde !
Bon ce n’était pas encore gagné d'avance, mais le contrebandier avait bon espoir, et puis, avec un peu d'huile de coude, il arriverait certainement à le faire fonctionner sur le vaisseau. Ouais, fallait rester optimiste avant tout ! Et puis, réparer, ce n’était pas grand choses à coté de ce que les deux hommes étaient en train de faire dans ce petit complexe...

Continuant donc de suivre Nuray silencieusement, celui ci lui fit signe de s’arrêter. Peut avait-il capté quelque chose avec le matos de son armure ? C’était plus que probable. Mais à peine fut-il derrière le mercenaire que celui ci vint se saisir d'une arme accroché dans son dos qu'il lança un disque à travers le couloir. L'arme inconnu du contrebandier alla se planter directement dans le crane de la femme.

Bon pour l'interrogatoire ça allait être râpé, sauf si la ptite dame avait un crane en ferraille, mais à vue de nez et à la façon dont le disque s’était planté dans son front, ce n’était pas vraiment le cas.
Soupirant un instant, les deux homme traversèrent silencieusement le petit couloir pour venir jeter un coup d’œil a le première victime de la journée.

Avec un disque en acier planté dans les front, elle était tombée assise contre le mur, la bouche ouverte, un long filé de sang coulant de celle ci ainsi que de son front. Tournant doucement le regard vers le mercenaire, Dranor ne savait pas si il devait le féliciter ou le blâmer. Dans tout les cas il avait prouvé ce qu'il savait faire, ce qui rassurait le contrebandier sur ce point. Et puis ce n’était peut être qu'un réflexe ? Le capitaine allait mettre ça sur le compte de la faute a pas de chance, de toutes façons ils étaient là pour faire le ménage... alors...

''Nuray... ok... t'es doué... Mais bon je sais pas si elle va pouvoir nous raconter grand choses maintenant... Bref bien joué tout de même!''

Dranor fouilla rapidement le cadavre encore chaud, regardant dans ses poches, peut être y trouverait-il quelque chose ayant un semblant d'utilité ? Après une recherche infructueuses, ses mains tombèrent finalement sur un passe magnétique, c’était sûrement bon signe !

''Bingo ! Bien j'imagine que ça va nous servir ! Remettons nous en route, on verra bien sur quoi on va tomber au détour de ce couloir.''

Se redressant, le contrebandier continua au coté de Nuray. Le couloir était un peu étroit, mais ils pouvaient aisément s'y déplacer à deux.
Mais au bout d'une petite minute de progression lente et silencieuse, tout deux tombèrent sur une porte métallique verrouillée. Mais la carte magnétique qu'ils avaient trouvés leur servirait probablement à la déverrouiller.


''Tiens toi prêt, qui sait ce qui se cache derrière... A trois ! Un deux trois !''

La sortant donc de sa poche, le contrebandier la plaquât contre un petit boîtier disposé sur le coté de celle ci. Elle s'ouvrit rapidement, devant eux, une salle remplie de boites, contenant en acier, et surtout, deux mercenaires et un droïde de combat... Cela commençait pas très bien... Surtout s'ils venaient ç se faire repérer... Les deux coéquipiers se devaient d'agir avec célérité sinon, leur couverture serait râpée pour de bon...

''Jprend à gauche et je m'occupe des mercos, voit ce que tu peux faire avec ce droïde !''

Glissât il à voix basse, se penchant alors qu'il fila le long des caisses, se dissimulant à la vue des ennemis. Les deux mercenaires ne représentaient pas vraiment la plus grosse menace, mais le droïde, ça allait être plutôt coton...
Se mettant en position à couvert et dégainant son blaster, le contrebandier attendit un peu que Nuray soit en position de son coté. Puis au bout d'un petit moment, il ouvrit finalement le feu sur les deux soldats.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuray Sheotah
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 47
Âge du perso : 26
Race : Ubese

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/82  (70/82)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: 7-7-7 "Pour une fois que je gagne..." [Pv Nuray]   Jeu 26 Mar 2015 - 11:26

    " Désolée si j'ai pas su retenir mon bras, il faut dire que généralement je ne lance pas ce genre de chose sans avoir envie de tuer ma cible... "


Et pourtant cette fois-ci j'ai fait attention de ne pas y aller trop fort ! Pour commencer j'ai su me retenir d'activer le champ de force pouvant englober mes disques, ce qui aurait dû limiter les dégâts, enfin je crois. Il faut dire qu'il n'est pas vraiment courant, pour la tueuse que je suis, de lancer mes petits bijoux sans leur précieuse enveloppe. Certes j'utilise de façon régulière leur simple métal comme arme de corps à corps, mais il est clair que je n'ai pas prit en compte la force que peu accumuler ce genre d'objet lorsqu'il est lancé de la sorte.

" Merci, je ferai plus attention avec le ou la prochaine alors... "

Laissant Dranor fouiller le corps, je garde les sens en éveil afin de palier à tout indésirable pointant le bout de son nez, mon second disque déjà prêt à partir à la chasse comme son jumeau. À vrai dire cette base est tout à fait propice à mon épanouissement personnel et je n'ai aucun mal à me plonger dans le rôle qui est le mien, à savoir découper plus ou moins n'importe quoi. Évidement, un petit coup de pouce ne fait jamais de mal et la carte magnétique trouvé par mon compagnon de jeu est appréciée à sa juste valeur. Acquiesçant à l'ordre, ou plutôt à la proposition de Dranor, je me penche sur le corps sans vie et retire le disque du crane de notre première victime en posant un pied contre sa poitrine afin de me faciliter le travail. Je prends un soin tout particulier à ne pas toucher le sang rependu sur la tenue de la femme avec ma semelle, ne voulant laisser par la suite une traîné de sang dans notre sciage...

D'un vif mouvement j'évacue le sang maculant mon arme avant de suivre le contrebandier dans le couloir que nous avions remonté et je ne peux m’empêcher de me questionner sur la mémoire de celui-ci.Allait il être capable de retrouver son chemin ? L'homme n'avait pas été très bavard sur le temps qu'il avait passé ici et plus nous avançons, plus j'en viens à me demander s'il a véritablement passer du temps ici ou s'il n'a fait qu'il passer en coup de vents. Une porte fini par se dévoiler après quelques minutes d'une marche que je trouve prudente, ce qui peut se comprendre puisque nous avons laissé un cadavre derrière nous et l'ennemi peut, s'il le découvre, commencer à se préparer !

Grâce au passe découvert un peu plus tôt la porte ne fait aucune résistance et dévoile trois cibles pour le moins alléchantes. Les deux mercenaires n'allait clairement pas me poser le moindre souci si je devais les affronter, mais il n'en était pas de même pour le droïde de combat aux spécificités m'étant inconnues. C'est une chose que je trouve particulièrement délicate dans ce genre d'affrontement, car il est pratiquement impossible de savoir quels arrangements les propriétaires du dit droïde ont choisi d'effectuer. Dans une pièce de ce genre mes disques ne sont clairement pas un avantage à distance au vu du nombres d'obstacles présents, mon blaster lourd prenant alors tout son sens, mais face à un droïde est-ce une bonne idée ? Nombre de ceux-ci sont équipés de boucliers de nos jours et le corps à corps se dessine alors lentement comme la plus valable des options.


" Ok, on va espérer qu'il soit un peu pataud alors... "

Sans attendre la réponse de mon patron je me faufile entre les caisses afin d'approcher mon objectif, me mettant en position afin d'attendre le déclic lançant l'agression. Celui-ci n'est bien évidement rien d'autre que les tirs de Dranor qui attirent l'attention de tous, droïde comprit ! Sans perdre un instant je plonge sur ma proie, mes deux disques fendant l'air. Le premier s'enfonce dans le bras gauche du droïde, afin de neutraliser le blaster qu'il tient alors que le second frappe dans le vide, le droïde ayant pivoté sur lui même d'une façon loin d'être naturelle afin d'éviter la frappe.

Une rafale s’échappe alors du blaster que j'imagine hors service et me force à me replier pour ne pas en subir les effets. Y a pas a dire, c'est une vraie plaie ces conneries !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 590
Âge du perso : 35 ans
Race : Humain
Binôme : Nuray

Feuille de personnage
Activité actuelle: Corsaire et mange de la barbapapa
HP:
31/77  (31/77)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: 7-7-7 "Pour une fois que je gagne..." [Pv Nuray]   Sam 4 Avr 2015 - 6:57



Un tir parfait vint s'abattre sur la tempe d'un des deux mercenaire faisant voler en éclat sa boîte crânienne,  alors que l'autre le regard incrédule ne resta pas inactif très longtemps. L'effet de surprise avait fonctionné l'espace d'une seconde, mais l'homme armé, rompu à ce genre de situation réagit rapidement se mettant à couvert alors que les tirs de Dranor virent toucher son abris de fortune.
Nuray pour sa part avait prit à partit le droïde, sectionnant le bras munit d'un blaster de l'un de ses deux disque. Le contrebandier ne pouvait que s'étonner et apprécier l'efficacité de ces armes entourées d'un champ d'énergie. Le ptit gars devait être sacrément doué pour se servir de ces trucs là, mais une chose était sûr, le capitaine n'allait pas s'en plaindre et était plutôt rassuré qu'il soit dans son camp.
Plongeant sur son flanc, Dranor évita de justesse une rafale venant dans sa direction. Pestant alors qu'il ramassa son cigare qui avait roulé au sol, le coinçant à la commissure de ses lèvres avant de trouver un nouvel abris de fortune au couvert d'un container en acier.

"La vache il est fort le gus..."

Se murmura t-il à lui même, alors qu'il tenta un nouveau tir vers son assaillant, se soldant par une gerbe d'étincelles contre une caisse en plastacier couleur rouille. Pour être fort son adversaire était fort, ne cessant d'envoyer des tirs de barrage, le contrebandier n'avait que de rares occasions de répliquer, ne cessant de sauter d'abris en abris dans des roulades digne de ces bon vieux holofilms de série B.
Malgré ses cabrioles Dranor n'oubliait pas que leur temps était compté, il devait réduire au silence ce mercenaire, car le capitaine n'était pas dupe, l'homme en face de lui tentait de gagner du temps, essayant de se rapprocher lentement mais sûrement de l'autre sortie pour donner l'alerte. Mais ça c'était tout bonnement hors de questions! Ils n'en avaient pas chiés pour arriver jusque là pour finalement faire sonner l'alerte comme deux débutants ! Non, c’était une question de fierté ! Hors de question qu'il reparte sans son cher hyper-drive qu'il pouvait avoir gratuitement !

Maugréant, replié derrière son couvert, le capitaine tenta désespérément de trouver une alternative positive à cette situation. Ils devaient faire pencher la balance en leur faveur... Et puis pour le peu qu'il avait pu en voir au travers des tirs, Nuray était bien occupé de son coté, le droïde s’était montré légèrement plus récalcitrant que prévu... Mais il faisait confiance au mercenaire, il avait l'air sacrement doué, il aurait probablement le dessus à un moment ou à un autre.

Bon... ça commençait à bien faire ! Il était temps de passer la deuxième, sinon leur petit périple à tout les deux tournerait court. Regardant rapidement autour de lui, le contrebandier cherchait un projectile quelconque, histoire de détourner l'attention de l'homme armé. Non loin de lui, ses yeux virent se poser sur une boite d'écrous. Tien, ça pourrait être pas mal ça ! Pensât-il venant s'en saisir d'une grosse poignée, qu'il lança en direction de son adversaire.
Surpris par ce déluge de projectiles improvisé, il se remit a couvert, regardant autour de lui les petites choses métallique tintant au sol.
Et lorsqu'il releva la tête, le capitaine était là devant lui, venant lui décocher un coup de crosse sur la tempe qui le mit presque instantanément KO.
Dranor avait un peu tout misé sur ce coup de poker, son petit stratagème avait marché. Si le gus n'etait pas tombé dans le panneau, le capitaine n'aurait pas donné cher de sa peau, mais la chance semblait lui sourire une nouvelle fois, et le contrebandier avait su la saisir au vol!

Dranor :1 – homme de main : 0

Souriant, le contrebandier se retourna, blaster toujours en main pour voir ou en était Nuray, avait-il réussi à venir a bout du droïde ? Si ce n’était pas le cas, il allait lui porter main forte coûte que coûte !

''Nuray ? Ça va mon pote?''


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nuray Sheotah
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 47
Âge du perso : 26
Race : Ubese

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/82  (70/82)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: 7-7-7 "Pour une fois que je gagne..." [Pv Nuray]   Ven 24 Avr 2015 - 8:03

    " S'il y a une palme pour les créations les plus lâches, le mec ayant inventé les droïdes de combat doit l'avoir déjà eu plusieurs fois... "


Une certitude que je partage sans doute avec toute personnes ayant un temps soit peu d’entraînement martial ! En effet, j’exècre tous ces hommes s'imaginant que l'argent et la technologie peut le offrir tout ce dont ils ont besoin sans qu'ils n'aient à travailler dur. Dans un sens je fais un très mauvais métier, puisque je vends mes services comme mercenaires à des hommes n'ayant bien souvent pas les tripes de prendre en main le genre de choses qu'ils me confient. Cependant Dranor n'est clairement pas l'un d'eux, pour preuve son implication dans notre mission actuelle !

J’apprécie tout particulièrement qu'il n'ai pas menti sur ses capacités, son premier tir net dévoilant qu'il a largement les capacités pour se sortir de nombreuses situations. Pour autant les choses ne sont pas aussi simple que cela ! Le second mercenaire semble ne pas être décidé à mourir facilement et il n'est impossible de donner le moindre coup de main à mon patron sans m'exposer au droïde qui s'était déjà mit à ma recherche. La peur n'est pas une chose que ce genre de machine connaît, ce qui ne va pas faciliter mon travail soit dit en passant. Généralement celle-ci aide, surtout lorsque votre adversaire vient de perdre un bras par exemple, mais dans le cas d'une machine il est vint d'imaginer que la perte d'un membre puisse réellement handicaper celle-ci.

Plongeant entre les caisses, disséminées partout dans l'entrepôt, je cherche une solution à la situation. Replonger dans l'action d'une façon frontale n'est clairement pas une bonne idée, je dois essayer de le prendre de dos afin d'éviter les premiers tirs et de trancher ce qu'il lui reste de bras ! Le blaster au sol n'a plus fait feu depuis sa longue rafale, je suppose que celui-ci est définitivement hors service, un danger de moins. Peut être n'était-ce qu'une histoire de latence entre l'ordre donné et l'action en elle même ? Peut être que j'ai tranché celui-ci exactement au moment ou l'ordre lui a été transmis ? Du moins je l'espère, car je n'aie pas envie de le voir s'activer à nouveau une fois que je serai dans le cœur de la bataille !

Me faufilant avec agilité vers ce qui me semblait être le dos de mon adversaire, une tir s’écrase à quelques millimètres de mon pied droit, me forçant à me replier. Ok, il sait où je suis, sans doute grâce à quelques capteurs indélicats ! je dois alors jouer sur la rapidité afin de gagner mon combat. Un droïde aussi puissant soit il ne peut se mouvoir avec rapidité dans un environnement tel que celui-ci, je vais donc pouvoir l’endommager avant de disparaître aussi rapidement que je suis arrivée ! Il est presque certain qu'aucun droïde ne peut résister à ce genre de stratégie puisqu'ils ont une puissance de feu largement assez grande pour détruire n'importe quoi de façon frontale. L'éviter sera donc ma seule préoccupation avant de contre attaquer et pour ce faire rien de mieux qu'une diversion ! Traversant une allée, mon regard se pose sur le droïde qui semble être occupé à une toute autre tâche que me faire la chasse. Il ne me faut qu'une petite seconde pour que je comprenne, je ne suis pas la cible qui représente le plus de danger en cet instant, Dranor !

Le contrebandier devait s'être débarrassé de ces deux adversaire et le droïde s'est réassigné sa tâche, ce qui semble logique dans un sens, cela fait de trop longues secondes qu'il ne m'a pas vu, de trop longues secondes pour qu'il me considère encore comme une menace immédiate ! Fonçant en direction de la position de mon boss, je l'entends parler et me doute qu'il ne s'attend pas à tomber face à face avec mon adversaire attitré. Activant le champ d’énergie de chacun de mes disques, je sort comme une furie de ma position et cours vers le droïde aussi rapidement que possible sans répondre à Dranor afin de garder l’avantage de la surprise. Impossible de lancer mes armes, si le champ d’énergie de notre dernier adversaire dévie l'un d'eux il pourrait toucher le contrebandier et c'est pourquoi je plonge sur le tas de ferraille. Le dernier de mes disques est là pour détruire sa protection énergétique avant que le second ne s'enfonce dans son crâne mon armure absorbant la plus grande partie des dégâts que l’énergie du bouclier referme sur moi sans pour autant les annulé complètement ce qui me sonne sans doute pendant quelques secondes puisque lorsque j'ouvre les yeux à nouveau je suis au sol sans m'être rappeler y avoir été projeté. Cherchant Dranor du regard, je prends la parole.


" Boss ? Ça va ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 590
Âge du perso : 35 ans
Race : Humain
Binôme : Nuray

Feuille de personnage
Activité actuelle: Corsaire et mange de la barbapapa
HP:
31/77  (31/77)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: 7-7-7 "Pour une fois que je gagne..." [Pv Nuray]   Mar 23 Juin 2015 - 11:04

"Ah merde..."

Laissa glisser entre ses dents serrées le contrebandier tout en voyant le droïde de combat amputé de son bras. Fallait espérer que Nuray ne s'était pas fait refroidir, sinon la petite expédition allait couper court. Bien que Dranor avait un sacré confiance en lui, s'occuper d'un colosse comme ça tout seul ça n'allait pas être de la tarte...

Alors que le robot avança vers lui, le capitaine recula d'un pas. L'hésitation à se lancer dans ce combat se faisait grandement sentir... Dranor remonta son blaster en direction du monstre d'acier, celui ci faisant également de même pour le mettre en joue.

Déglutissant, le capitaine vit fondre Nuray sur le dos du monstre plantant un des ses disque sur le bouclier déflecteur créant une brèche dans une grande gerbe d'énergie alors que de son autre main il alla planter le deuxième en plein  dans son crâne.

L'explosion d'énergie envoya le mercenaire valdinguer à plusieurs mètres de distance alors que le droïde de combat s'effondra sur place.
Le contrebandier espéra bien que Nuray n'avait pas avalé sa chique... il commençait à bien l'aimer et il avait une sacré paire de couilles en plus...

Se dirigeant rapidement vers celui ci étendu sur le sol entre deux caisses métallique, Dranor posa un genoux à terre lui secouant doucement mais vivement toutefois l'épaule gauche.

"Nuray mon vieux? Ça va?"

Le contrebandier attendit de longue secondes avant qu'une voix s'élève du casque, lui demandant à son tour comment il allait.
D'un léger rire de soulagement le contrebandier lui tendit la main pour l'aider à se relever.

"J'ai bien cru que tu y étais passé et que moi aussi j'allais y passer par la même occasion... En tout cas du beau boulot! Du boulot de pro! Allez viens j'en ai mis un ko peut être qu'on va pouvoir lui soutirer des informations!"

Le binôme se dirigea vers le merco au sol, totalement inconscient. Faisant signe à Nuray de le maintenir pour ne pas qu'il bouge, Dranor mit genoux à terre lui donnant quelques petites gifles pour le faire revenir à lui, ce qu'il fit dans un grognement sourd.
Pointant le canon de son blaster sur le bout de son nez qui se retroussa. légèrement, le contrebandier prit la parole.

"Bon mon grand je vais te la faire courte. Soit on cause comme des gens civilisés toi et moi et tu restes en vie, ou bien je laisse faire mon pote qui a des moyens bien plus exotiques de te faire causer et je sais pas franchement dans quel état tu seras... T'avoueras que je suis fairplay non!?"

Ça pour tenir parole, le contrebandier tiendrait parole. Si le gus passait à table il se contenterait de l'assommer. Oh bien sûr une fois qu'ils en auraient finit ici ils feraient tout sauter. Bon ça en revenait à mettre le destin du mercenaire entre les mains hasardeuses du karma. Ceci dit parfois on pouvait avoir de la chance...

"Allez vous faire mettre tout les deux! Je dirais que dalle!

Avoir de la chance? ....ou pas...

Dranor jeta un petit regard entendu à Nuray, il lui passait donc le relais. Le charisme naturel du capitaine ne devait marcher qu'avec les femmes.
D'un soupir il s'adressa au mercenaire cabossé puis à Nuray.

"Ça m'apprendra à vouloir être sympa tiens... Bon ben à toi de jouer mon vieux...."

Le contrebandier vint prendre la place de son coéquipier, ça lui permettrait aussi de voir comment il s'en sortirait, oui Dranor était bien curieux de voir ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 7-7-7 "Pour une fois que je gagne..." [Pv Nuray]   

Revenir en haut Aller en bas
 

7-7-7 "Pour une fois que je gagne..." [Pv Nuray]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Nar Shaddaa-