Le RPG Star Wars par forum // Qualité RP, intrigues & évolution... Immergez-vous !
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'Entrainement [Kliff Redrich, Kian Jaxah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: L'Entrainement [Kliff Redrich, Kian Jaxah]   Lun 22 Sep 2014 - 12:47

L'Entrainement

 
Déviant avec aisance les derniers tirs des trois sphères d'entrainement, le Jedi décida d'en rester là. Désactivant les sphères d'un geste de la main, il soupira, insatisfait de sa séance d'entrainement. Le Chevalier Jedi avait pourtant parfaitement assuré sa défense tout au long de l’exercice. Cependant, il en était resté sur sa faim. Son Soresu était pratiquement devenu impénétrable. Souhaitant se lancer un nouveau défi, le Jedi rajouta trois nouvelles sphères. Les programmant à un niveau supérieur, Kliff se mit en place au milieu d'elles. D'un geste rapide de la main, il donna l'ordre du début de la session d'entrainement. Instantanément, les sphères s’élevèrent et firent feu. Vives, elles s’élancèrent ensuite dans toutes les directions, agissant indépendamment les unes des autres, rendant impossible la prévision de leur trajectoires. Sur ce coup-là, le Chevalier Jedi avait peut-être fait preuve d'un peu trop de confiance, notamment lorsqu'un des tirs parvint à l'atteindre, lui octroyant une douleur très désagréable dans la cuisse...
 
 
L'après-midi était déjà bien entamée lorsque Kliff émergea enfin en dehors de sa chambre. N'ayant pas  eu de missions à effectuer, ni de cours à dispenser, le Chevalier Jedi s'était offert un bon repas, avant de se mettre à méditer en début d'après-midi. L'exercice avait été très enrichissant, durant la première heure du moins. Au cours des suivantes, le Jedi s'était tout simplement assoupi, délaissant la Force au profit d’un sommeil réparateur...
 
Baillant, le Chevalier referma la porte de sa chambre d'un geste avant de récupérer une petite sphère dans sa poche. Lancée en l'air, celle-ci se stabilisa et suivit le Jedi en lévitant à côté de lui. Sous son apparence simpliste se cachait en réalité une véritable petite merveille d'ingéniosité et de technologie. Dotée de répulseurs, cette petite sphère disposait de nombreuses fonctions. Une caméra, un système d'enregistrement de données, une panoplie de détecteurs et de scanners biomédicaux analysant notamment la vitalité, le rythme cardiaque, le niveau de stress, le tout retransmis en direct dans un petit bracelet porté au poignet. En somme, cette petite merveille était le compagnon idéal pour accompagner et débriefer une séance d'entrainement, ce qui était justement prévu au programme du Chevalier.

Parcourant les couloirs du Temple d'un pas lent et mesuré, Kliff croisa successivement : de jeunes Padawans turbulents qui manquèrent de le percuter, deux autres Chevaliers en grande discussion qui le saluèrent d'un signe de tête et enfin un émissaire qui vint à sa rencontre. Le voyant arriver, Kliff grimaça. La venue d'un émissaire ne pouvait signifier que deux choses : soit le Chevalier était convoqué auprès du Conseil, soit une nouvelle mission l'attendait. Dans les deux cas la sérénité et le repos du Jedi allait être de-nouveau troublé pour une durée indéterminée. S'inclinant, l’émissaire délivra son message après s'être présenté.
 
- Bonjour Maitre Jedi, je suis l'émissaire Dastan.

- Bonjour, Chevalier seulement, Kliff Redrich, pour vous servir. Quelles nouvelles m'apportez-vous ? répondit le Chevalier tout en dissimulant sa lassitude. Après tout, l'émissaire n'était qu'un messager qui effectuait son travail.
 
- Un message du Conseil Maitre Jedi.
 
Kliff haussa un sourcil sur cette dernière déclaration. Qu'est-ce que le Conseil pouvait bien le vouloir ? D'habitude, le Conseil convoquait les Chevaliers afin de leur confier une mission. C'était l'usage. Il devait s'agir ici d'autre chose.

- Un message ?

- Oui. Le voici. "Au Chevalier Kliff Redrich. Le Conseil souhaite une nouvelle fois vous informer de sa confiance et de son vif intérêt à ce que vous envisagiez la possibilité de choisir un apprenti. En effet, nous pensons que vous avez maintenant acquis l'expérience et la sagesse nécessaire pour dispenser votre enseignement à un novice dans l'espoir qu'il devienne un Jedi aussi compétent et avisé que vous. Le Conseil se joint à moi pour vous souhaiter une agréable journée et vous encourager dans votre choix. Le Conseil.

Au fur et à mesure de la lecture du message par l'émissaire, Kliff avait lentement levé sa main droite pour se frotter les yeux, lassé. La petite sphère, détectant ce changement d'humeur, avait alors émis un petit son, envoyant ses données au bracelet du Chevalier Jedi. Remarquant également cette attitude, l'émissaire s'inquiéta :

- Quelque-chose ne va pas Maitre Jedi ?

Ôtant sa main, le Chevalier lui répondit, retrouvant un léger sourire rassurant :

- Non, non, tout va bien.

- Aurais-je dit quelque-chose ?

- Nullement. Pour tout vous dire, voilà maintenant deux ans que le Conseil me délivre hebdomadairement ce même message. Vous comprendrez donc ma certaine lassitude à ce propos.

Sur le point de prendre congé, l'émissaire hésita. Réfléchissant, il finit par ouvrir la bouche.

- Pardonnez-moi cette indiscrétion mais...

- Pourquoi je n'ai toujours pas écouté le Conseil depuis toutes ces années ? devança Kliff. Et bien, j'ai moi-même été apprenti. Aujourd'hui, la majorité de mes missions se résument à des inspections ou à des enquêtes pour le compte du Sénat. Je doute qu'un apprenti puisse y trouver un quelconque intérêt.

- Peut-être que le Conseil attend que vous choisissiez un apprenti pour vous confier des missions plus dynamiques.

Sur cette dernière intervention, le Chevalier ne put qu’acquiescer.

- Peut-être en effet. Merci infiniment pour votre judicieux avis cher émissaire.

S'inclinant, l'émissaire prit congé et repartit, un sourire sur les lèvres. Le Conseil ne l'avait pas choisi par hasard pour délivrer ce message. Dastan était réputé pour être quelqu'un de très convaincant. S'en allant pour délivrer un nouveau message, l'émissaire reprit son sérieux, abandonnant là le Chevalier.

Kliff reprit sa route en direction de la salle d'entrainement, songeur. Peut-être le Conseil avait-il raison en fin de compte. Il était temps pour lui de choisir un apprenti et de repartir à l'aventure, laissant de côté les ennuyeuses missions du Sénat pour celles bien plus passionnantes de l'Ordre.

Entrant dans la salle d'entrainement, le Chevalier se constata seul. Sans perdre de temps, il alla quérir les sphères de combat, les disposant soigneusement sur le sol, il débuta l'entrainement d'un geste.

Déviant avec aisance [...] lui octroyant une douleur très désagréable dans la cuisse...


Arrêtant les sphères d'un geste, il reprit son souffle. Sa petite sphère personnelle cessa alors de sonner, envoyant les derniers résultats au bracelet. Soupirant en consultant les données, Kliff réalisa qu'un vrai tir de blaster lui aurait sectionné l'artère fémorale, entrainant une mort rapide. Bien qu'excellent utilisateur du Soresu, il n'était toujours pas invincible. Cette douleur était là pour le lui rappeler. Entendant alors un léger bruit, le Jedi tourna la tête, s'apercevant qu'il n'était plus seul. Voyant une silhouette se déplacer, le Jedi désactiva son sabre.

- Approche, ne reste pas dans l'ombre. Désolé, je me croyais seul. J'avais fini de toute façon.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: L'Entrainement [Kliff Redrich, Kian Jaxah]   Mar 23 Sep 2014 - 17:18

Cela faisait maintenant quelques jours que Maître Vro Gar'Than avait de nouveau quitté le temple pour retourner à sa tâche primaire. Il avait laissé Kian en plein doute quand à son avenir au sein de l'Ordre. Ses journées oscillaient entre des séances de méditation à rallonge ou des entraînements au sabre et à l'usage de la Force. Exception faite de cela, elle observait avec dépit ses camarades qui annonçaient fièrement avoir été choisi comme élèves par leurs aînés. Un autre enfant de son clan, Novar était parti la veille à la découverte de la galaxie avec un Maître Bothan dont la réputation n'était plus à faire parmi les Jedi. La Devaronienne était assise dans la bilbliothèque, coude sur la table et menton enfoui dans ses mains. Comme à son habitude, elle était vêtu de la bure témoignant de son rang et portait son sabre laser blanchâtre à la ceinture. 


<< _ Attends, après la Passion c'est quoi déjà ? L'Harmonie ? Kian tu m'écoutes au moins ? >> 


La voix tira immédiatement Jaxah de ses pensées. Celle-ci tourna son regard vers son camarade To'reebo qui était assis à côté. Le Rodien était en train de revoir pour la énième fois le code Jedi. Il était l'un de ceux qui avaient échoué aux épreuves et devait donc tout faire pour que ça n'arrive pas de nouveau. Selon ce qu'il savait, il avait raté le test concernant la compréhension du dit code. Ce qui n'avait rien de bien étonnant étant donné qu'aujourd'hui encore, il avait du mal à se remémorer toutes les phrases le composant. 


<< _ Oui je t'écoute... C'est la Sérénité. La Sérénité To'ree. Tu es là depuis presque dix ans, tu ne crois pas qu'il faudrait le savoir par coeur maintenant ? 


_ Oh pour toi c'est facile, tu as réussi et il te suffit d'attendre un Maître. Moi si je rate encore l'année prochaine je devrais rejoindre l'AgriCorps. Avec ta mémoire encore heureux que tu t'en souvienne. Comme Maraab et ses talents au combat ! C'est à se demander pourquoi les plus chanceux se plaignent toujours plus que les autres, il arrêtait pas et tu es comme lui. >> 


Kian soupira en se redressant sur sa chaise. 


<< _ D'accord, tu as raison. Ma situation pourrait être pire... Je suis désolée. Bon je vais te laisser continuer à apprendre et je vais faire un tour. Je passerai sûrement à la salle d'entrainement après. J'y suis pas encore allée aujourd'hui. >> 


En terminant sa phrase, la Devaronienne se leva, adressa un sourire à son camarade en guise d'encouragement et quitta la pièce alors qu'il se demandait à haute voix quelle était la dernière phrase du Code. Elle descendit d'un pas rapide l'escalier afin de rejoindre la cour. De là, elle pourrait facilement longer les jardins pour atteindre son objectif. En passant, elle esquissa un sourire en apercevant Maître Dim au loin qui semblait discuter avec un groupe de novices. Tant de temps était déjà passé depuis son arrivée sur Onderon. C'est en se remémorant ces agréables souvenirs que l'adolescente arriva à destination. 


En entrant dans la salle d'entraînement, Kian aperçu un autre individu qui semblait absorbé dans ses exercices. Il parait avec une grande aisance les tirs d'un trio de sphères dédiées. Afin de ne pas le déranger et en profiter pour observer ce qui semblait être un Jedi expérimenté, elle resta en arrière. Il s'agissait vraisemblablement d'un Humain qui devait avoir, si Jaxah se fiait à son impression une trentaine bien passée. Voir même une quarantaine après tout. La Padawan ne se souvenait pas l'avoir déjà vu au temple, mais il y avait tellement de monde qui allait et venait. Elle remarqua alors un quatrième objet volant qui semblait virevolter autour de lui, comme s'il était lui aussi un spectateur. Le Jedi inconnu activa à cet instant un second ensemble de sphères, doublant ainsi la quantité d'adversaires. Kian esquissa un sourire en le voyant et se demanda, elle aussi trouverait-elle un jour que ses entraînements sont trop simples ? 


Elle se posa sur l'un des sièges en appuyant ses coudes sur ses cuisses alors que l'Humain activait ses assaillantes. Après quelques parades, il fut étonnamment touché par l'un des tirs. Surprise, Jaxah s'était redressée immédiatement comme s'il eut fallu aller l'aider, alors que c'était programmé pour ne pas blessé bien évidemment. C'est là que l'inconnu fit volte-face et aperçu la Devaronienne. Il désactiva son arme et lui dit : 


<< _ Approche, ne reste pas dans l'ombre. Désolé, je me croyais seul. J'avais fini de toute façon.  >> 


L'adolescente s'avança doucement et lui afficha un léger sourire, un peu désemparée. Le voir de près était également impressionnant. Son visage était marqué et une vilaine cicatrice trônait sous son oeil droit. Il avait certainement participé aux batailles contre les Sith, après que ceux-ci aient attaqués le temple d'Onderon 


<< _ Oh mais je voulais pas vous déranger. C'est pour ça, je vous ai déconcentré ? J'étais juste venue m'exercer un peu et comme vous sembliez occupé... Euh, je m'appelle Kian Jaxah et je... Vous êtes un Maître Jedi ? >> 

En posant sa question, Kian se sentit idiote. C'était évident que oui ! Un vieux Jedi, doué au sabre et avec une balafre pour témoigner de ses affrontements avec le Côté Obscur ? Il allait forcément répondre par l'affirmative...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: L'Entrainement [Kliff Redrich, Kian Jaxah]   Mer 24 Sep 2014 - 16:34




Au fur et à mesure que la silhouette sortit de l'ombre, le sourire de Kliff s'élargit. Il s'agissait là d'une petite devaronienne toute menue à la démarche hésitante, portant les fameuses marques noires sur son front. Cette dernière le dévisagea, visiblement désemparée. Il était vrai que l'allure du Chevalier avait changé au fil des années. Son apprentissage avait été rude et ses première missions particulièrement éprouvantes. Aujourd'hui, à seulement vingt-huit ans, il avait désormais l'apparence d'un Jedi d'une quarantaine d'années. C'était un bien mauvais retour des choses après tant de services rendus auprès de l'Ordre et de la République.

D'un geste lent, le Chevalier remit son sabre à sa ceinture, dissimulant la douleur qui lui tirait encore dans la cuisse. S'avançant, il s'arrêta à la hauteur de la jeune devaronienne. C'est avec plaisir qu'il entendit ses premiers mots, séduit par l'innocence de sa voix.

- Oh mais je ne voulais pas vous déranger. C'est pour ça, je vous ai déconcentré ? J'étais juste venue m'exercer un peu et comme vous sembliez occupé... Euh, je m'appelle Kian Jaxah et je... Vous êtes un Maître Jedi ?

Sur cette dernière question, Kliff ne put s'empêcher de sourire. Voilà qu'on lui donnait du "Maitre" à présent. Qu'est-ce-qui avait bien pu amener cette jeune initié à une telle supposition ? Une Initiée, assurément, car nulle tresse ni aucun bijou de cette sorte n'était présente au sein de sa belle chevelure brune. Sans attendre, le Chevalier répondit à la question, prenant soin de rectifier son statut.


- Maitre ? dit-il en haussant un sourcil. Nullement. Je suis Chevalier. Kliff Redrich, pour vous servir.

Le Chevalier s'inclina comme pour saluer la jeune Initiée. Puis, poursuivant sur le même ton solennel, il décida de taquiner un peu la jeune fille en prenant un air sérieux.


- Oh si vous m'avez dérangé. C'est d'ailleurs une faute très grave. Déranger un Chevalier Jedi durant son entrainement. De plus, se tromper sur son statut. Vous voilà dans de beaux draps ma chère. dit-il en croisant les bras pour se donner plus de contenance.

Gardant son sérieux quelques secondes, Kliff finit par éclater de rire, amusé de sa petite farce.

- Rassurez-vous, vous ne m'avez pas le moins du monde dérangé. Il était d'ailleurs temps que je mette fin à mon entrainement. Je crains de n'avoir été quelque-peu présomptueux en me laissant un tel défi à son terme. J'espère ne pas m'être ridiculisé à vos yeux.

Remarquant l'intérêt soudain de la jeune fille pour sa petite sphère qui oscillait autour de lui, Kliff leva son poignet et pianota un peu. Un instant plus tard, la sphère changea sa trajectoire pour venir osciller autour de la jeune devaronienne. Immédiatement, la sphère remplie ses fonctions et transmis ses premières informations au bracelet du Chevalier, qui s'empressa de les consulter.

- Félicitation jeune Kian Jaxah, vous êtes en parfaite santé. Peut-être un peu de stress. Êtes-vous préoccupée en ce moment ?

Le Chevalier rappela sa sphère en pressant un bouton.

- Enfin, cela ne me regarde pas. Vous étiez donc venue vous entrainer ? Et bien faites ma chère.

Dépassant la jeune fille, Kliff alla prendre place sur le siège où elle se trouvait quelques instants plus tôt. Prenant la même pose en posant ses coudes sur ses genoux, indiqua le cercle d'entrainement d'un mouvement de tête. Face à l'hésitation de la jeune fille, le Chevalier poursuivit :

- Allez-y. J'ai hâte de vous voir à l’œuvre. Si vous vous montrez convaincante, je serais ravi de vous apprendre une chose ou deux sur le maniement du sabre. Nous pourrons discuter dès que vous débuterez votre entrainement. Quelque-chose me dit que vous aurez sans doute quelques questions à me poser.

L'intuition du Chevalier le trompait rarement. L'attitude curieuse de la jeune devaronienne lorsque celle-ci l'avait dévisagé quelques minutes plus tôt avait sans aucun doute généré de nombreuses interrogations dans son esprit. Lui-même avait été semblable avant de devenir Padawan : curieux, mêle-tout, toujours à se poser des questions. Des défauts ? Au contraire, s’étaient là des qualités très recherchées chez les Initiés. Elles trahissaient leur motivation et leur soif de connaissances. Qu'est-ce cela pouvait faire sinon séduire le pédagogue qu'était le Chevalier ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: L'Entrainement [Kliff Redrich, Kian Jaxah]   Dim 28 Sep 2014 - 7:11

En entendant celui qui se prétendait simplement Chevalier dire qu'elle avais commis une grave erreur, Kian pâlit rapidement. Redrich semblait en plus de cela parfaitement sérieux, ce qui accentua le doute de la Devaronienne. Alors qu'il croisait les bras, elle répliqua d'une toute petite voix : 


<< _ Je... Je suis désolée, ce n'était pas mon intention ! Je voulais ... >> 


Aussitôt, le Jedi se mit à rire avant d'admettre sa plaisanterie. Les Jedi avaient-ils des comiques dans leurs rangs ? En tout cas, Jaxah n'avait pas apprécié son humour et ôta son sourire. Au même moment, la sphère qui l'accompagnait s'approcha de Kian et sembla l'observer sous toutes ses coutures comme si elle la scannait. 


<< _ Et bien, il y a quelques secondes j'ai cru avoir commis une bourde devant un Chevalier Jedi, alors oui je suis préoccupée. >> 


Sans attendre, Kliff se dirigea vers les sièges d'observation et lui indiqua de commencer son entraînement. Il prétendit avoir envie de voir de quoi elle était capable pour juger ses capacités et si elles lui plaisaient, lui prodiguer des conseils. 


<< _ Euh oui. D'accord je vais commencer... >> 


La Devaronienne avança jusqu'à la sphère d'entraînement la plus proche et pianota afin de la régler un peu. Elle recula ensuite et activa son sabre laser blanchâtre. La situation était encore plus stressante que la courte discussion qu'elle avait eut avec Redrich. Elle se retrouvait en pleine séance de combat alors qu'elle était observée par cet inconnu. L'avantage de l'instructeur qu'elle avait toujours, Bas'hor Vaan c'est qu'il semblait bien plus ouvert et parlait sans cesse. Grâce à ses techniques, il avait réussit à faire de la majorité de ses élèves de combattants corrects alors que le reste devenait excellent. Le premier nom qui surgit dans sa tête était celui de Maraab le Mon Calamari. Il était le meilleur des duellistes de son âge et grand vainqueur du Tournoi des Apprentis. Si seulement Jaxah avait pu être aussi douée, elle serait avec un Maître depuis longtemps. Sans compter qu'elle pourrait en mettre plein la vue au Jedi Redrich. 


Alors qu'elle repensait aux nombreux cours de Vaan, le premier tir lui toucha la bras gauche, la tirant de ses songes. Elle regarda immédiatement Kliff, puis la sphère. Il fallait se concentrer. A force de penser à l'observateur, elle ratait son exercice. Kian expira doucement et essaya de faire abstraction de tout ce qui l'entourait. Il fallait le faire. Elle réussit ensuite à parer les deux tirs suivants. Les secondes défilèrent alors que la sphère tournoyait autour d'elle avant que de nouveaux tirs retentirent. La Devaronienne les bloqua également, non sans mal pour le dernier d'entre eux. L'objet technologique ayant terminé son programme, Kian en profita pour reporter son attention sur l'observateur. 


<< _ Votre... Enfin c'est... Vous avez affronté les Sith ? Je veux dire, après l'attaque du Temple ? >> 


Elle regarda ensuite autour d'elle et fronça les sourcils avant de reprendre. 


<< _ Et votre Padawan, il n'est pas là ? Je croyais qu'un élève et son Maître ne se quittaient jamais. >>


Alors que son regard s'attardait une nouvelle fois sur la cicatrice ornant son visage, Kian se demanda soudain si elle n'avait pas commis une horrible bourde. Peut être était-il mort ? Peut être que cette fois, le Chevalier allait s'emporter sérieusement ? L'Initiée se hâta de reprendre la parole avant qu'il n'ai pu répondre à sa dernière question. 


<< _ Ne répondez pas si vous ne le voulez pas ! Je pose toujours trop de questions et ... Pardonnez moi si j'ai commis une erreur. >>
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: L'Entrainement [Kliff Redrich, Kian Jaxah]   Ven 3 Oct 2014 - 2:02


Kliff regarda la jeune devaronienne se mettre timidement en place. Cette démarche hésitante, combien de fois l'avait-il eu face à ses professeurs ? Faire bonne impression, ne pas décevoir, telles avaient été ses inquiétudes lors de ses entraînements lorsqu'il était encore tout jeune. La jeune fille devait probablement avoir les mêmes. Sur cette constatation, le Chevalier s'en voulut un peu de mettre autant de pression sur les épaules d'une si jeune Initiée. Le mal étant fait, il décida d'observer comment la jeune devaronienne allait la gérer.

Mal à l'aise, la jeune Kian activa son sabre, prête à en découdre avec sa sphère d'entrainement. Le Chevalier se demanda d'ailleurs quels paramètres la jeune fille avaient choisi pour sa session. Intrigué il posa délicatement son menton dans le creux de sa main, tout en inclinant légèrement la tête. Surpris que la devaronienne encaisse le premier tir, Kliff leva un sourcil, avant de se raviser rapidement, désignant les inquiétudes comme uniques coupables. La jeune fille ne manqua pas de regarder dans sa direction afin de trahir le moindre désappointement. Kliff conserva alors son attitude pour la rassurer un peu. Observant attentivement la suite de la session, le Chevalier examina les mouvements de l'Initiée, sa posture, sa prise sur le sabre, son équilibre. Cette dernière avait eu un excellent professeur, cela ne faisait aucun doute. Néanmoins, Kliff lui remarqua un indubitable manque d'assurance. Le dernier tir le lui confirma, bien que bloqué.

La session terminée, la sphère se désactiva et la jeune combattante se tourna vers lui. Sans attendre, la devaronienne posa les fameuses questions que le Chevalier avait anticipées. Se redressant, il

- Votre... Enfin c'est... Vous avez affronté les Sith ? Je veux dire, après l'attaque du Temple ?

La cicatrise profonde sous son œil droit ne passait que rarement inaperçue. Elle avait fait sa réputation au sein des jeunes padawans du Temple. Tous lui posaient d'ailleurs la même question. N'y avait-il donc qu'un Sith qui soit susceptible de lui avoir infligé pareille blessure ? La marque en elle-même avait bien la forme d'un sabre laser mais, ce n'était là pas une raison suffisante aux yeux du Chevalier.

S'apprêtant à répondre, Kliff fut coupé par la jeune fille qui s'étonna de l'absence d'un padawan à ses côtés. Face à cette constatation forte pertinente, le Chevalier ne put que sourire. Il était toujours impressionné de l'esprit et de la justesse des propos des jeunes Jedis. Leur curiosité et leur innocence étaient autant de motifs de ravissements pour le Chevalier. Ils étaient l'avenir et rappelaient souvent leur propre jeunesse aux vieux Maîtres et Chevaliers.

Surprenant cette fois-ci le Jedi, la jeune devaronienne se ravisa avant même qu'il ne puisse lui répondre :


Ne répondez pas si vous ne le voulez pas ! Je pose toujours trop de questions et ... Pardonnez-moi si j'ai commis une erreur.

Plongeant son regard dans celui de l'Initiée, Kliff tenta de saisir ses pensées au fin fond de ses yeux. La jeune devaronienne le fascinait - comme tous les jeunes Jedis - mais, plus que de raison. Son attitude, ses manières, son langage, autant de signes qui attisaient sa curiosité. Ne laissant pas un silence gênant s'installer, le Chevalier prit la parole :

- Ma cicatrise me vient d'une de mes missions lorsque j'étais encore Padawan. Mon Maitre et moi devions libérer une population réduite en esclavage par de vils négociants. Dans notre mission, nous avions rejoins un bataillon de soldats et deux autres Jedis. La bataille était déjà engagée et le rapport de force ne jouait pas en notre faveur. Nous confiant chacun une tâche bien précise, nous nous séparâmes en plusieurs groupes. Notre tâche fut de passer derrière les lignes ennemies, d'empêcher l'évacuation des esclaves et de capturer les négociants. Elle se déroula sans fausses notes, le plan ayant été suivi à la lettre par tout un chacun , jusqu'au moment où, cédant à mon intrépidité, je me fus laissé surprendre par un Jedi Noir. Mon Maître me sauva la vie en glissant juste à temps sa lame devant celle de mon assaillant. Malheureusement, même si ce geste m'épargna une décapitation, il m'octroya cette profonde cicatrise sous l’œil droit et une grande leçon.

Ravalant sa salive, Kliff se leva et s'avança avant de poursuivre sa réponse :

- Votre observation est pertinente et parfaitement exacte. Comme la plupart des Initiés n'ont pas de Maitres, je n'ai pas de Padawan. Je n'en ai d'ailleurs jamais eu...

Surprenant le regard de la devaronienne, le Chevalier se senti obligé d'apporter quelques précisions à sa réponse :

- C'est un sujet conflictuel entre le Conseil et moi-même depuis de nombreuses années. Je suis un Chevalier Jedi mais, aussi un émissaire de la République. Mes missions sont d'Ordre diplomatique. Je n'ai jamais vraiment pensé que ce genre de vie pourrait convenir au caractère d'un padawan. La politique ne les intéresse pas tellement. Ils sont jeunes, vifs, curieux...

Faisant une pause, le Chevalier continua sur un ton imperceptiblement plus grave.

- Pour en revenir à votre question, non, je n'ai pas eu le loisir de combattre souvent les Siths. Il m'est arrivé d'en croiser et d'être obligé de sortir mon sabre mais, ces rencontres furent rares.

Arrivant à la hauteur de la jeune Initiée, le Chevalier se saisit de son propre sabre, lui faisant signe de l'imiter. Se plaçant sur sa droite juste un peu devant-elle, il se mit en garde et s'assura d'un regard que la jeune devaronienne avait bien compris. Effectuant le premier mouvement vers l'avant, il enchaina lentement tout en discutant :

- Avez-vous d'autres questions mademoiselle Jaxah ? Les entrainements silencieux ne me conviennent guère.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Entrainement [Kliff Redrich, Kian Jaxah]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'Entrainement [Kliff Redrich, Kian Jaxah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force :: Zone RP - Ordre Jedi - Planète Ondéron :: Temple Jedi :: Centre d'Entraînement-