La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le massacre d'une population ou un après-midi divertissant... [PV Venas Arki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Le massacre d'une population ou un après-midi divertissant... [PV Venas Arki]   Ven 22 Aoû - 2:16

Le massacre d'une population ou un après-midi divertissant...



Frémissant, le visage éclaboussé de sang, je me mouvais en tout sens au milieu du charnier que j'étais en train de créer. Tranchant encore et encore, je laissais mes plus bas instincts prendre le dessus. Telle une bête sauvage, je déchiquetais mes proies, me délectant de chaque goutte de sang versé, appréciant chacun des râles d'agonies qui parvenaient à mes oreilles et absorbant la moindre lueur de vie présente chez ses animaux. Car ils n'étaient pour moi que ça, des animaux, qu'il était plaisant d'étriper. Ceux qui les disaient grands guerriers n'avaient tout simplement jamais vu une Dathomirienne revenir à l'état sauvage...

Sur Dathomir, la vie ne tenait qu'à un fil. L'environnement hostile et la faune impitoyable avait raison des plus téméraires. Encore aujourd'hui et malgré mon entrainement, je n'étais pas sûre de pouvoir y survivre seule en m'éloignant des camps des quelques clans qui devaient encore s'y trouver. Les Rancors et les Purboles n'étaient que deux des nombreuses espèces redoutables qui vivaient sur la planète. La moindre erreur, le moindre instant d'égarement et vous finissiez dévoré rapidement dans le meilleur des cas, digéré en plusieurs années dans le pire. Pourtant, c'était bien là que je souhaitais revenir, afin d'y soumettre tous les clans et prendre ainsi le pouvoir. Le chemin allait être long et ardu, mais j'avais grand espoir de pouvoir un jour m'octroyer le titre d'Impératrice de Dathomir. J'y apporterais ainsi la technologie intergalactique, j'y construirais des villes, bâtirais une société, je maitriserais les créatures y vivant et pour finir, je donnerais enfin à ce monde qui m'avait vu naître une importance de premier ordre de la Galaxie. Il ne s'agissait pas là d'un rêve, mais bien d'un objectif...

Abattant le dernier Tusken qui avait eu l'audace de défendre son camp, je me saisis de son cadavre auquel il manquait un bras et une jambe. Le tirant derrière moi, je parcourus le campement, croisant les femmes et les enfants de ces animaux qui se cachaient comme ils le pouvaient. Un sourire diabolique aux lèvres, j'avançais en direction de ma moto-jet, fière du devoir accompli et de la preuve que j'allais apporter à mes commanditaires...

En effet, de passage sur Tatooine, je m'étais vu offrir une somme rondelette afin de massacrer ces créatures pour le compte de quelques marchands qui avaient eu perdu de nombreux transports commerciaux, traversant ce maudit désert pour rejoindre plus rapidement leur destination. Quelques sacs de Wupiupi pour exterminer quelques animaux. C'était là une véritable chance et une occasion en or de me défouler un bon coup.

Posant le cadavre sur ma moto-jet, je m’apprêtai à partir lorsqu'un nouveau frisson parcourut mon corps. Arrivée une demi-heure plus tôt, j'avais massacré sans retenu tous les mâles Tusken, déchiquetant leur corps et ôtant leurs membres. Pourtant, je n'étais toujours pas rassasiée. Cela avait été trop rapide. Non, il y avait encore des choses à faire ici... Après tout, il restait encore les femmes et les enfants...

Sans hésiter, je fis demi-tour, retournant à l'intérieur du campement. Avançant lentement et suivant la trace de sang que j'avais laissé derrière moi en tirant la dépouille, je retrouvais rapidement les Tuskens survivants. Laissant mes sabres lasers à leur place à ma ceinture, je mis les mains derrières ma nuque pour en ôter deux imposants couteaux. Léchant le métal froid les composants, c'est avec de l'appétit dans le regard que je me dirigeais vers le premier groupe qui avait trouvé refuge sous un imposant rocher. Ce dernier se dispersa lorsqu'il m'aperçut, mais la fuite était inutile. Fondant sur eux comme un prédateur sur sa proie, je plantai mes couteaux dans la nuque de deux femelles protégeant leur progéniture avant de les amener au sol, relevant la tête pour trouver qui seraient mes prochaines victimes. Ce fut finalement un petit être courant en braillant qui se attendre par l'un de mes couteaux qui alla se planter dans son dos. Arrivant à sa hauteur, je saisis sa tête avant de la sectionner dans coup sec avec le couteau que je venais de récupérer. Un cri se fit entendre juste derrière moi. Une femelle s'étant munie d'une des armes d'un des mâles fondit sur moi avec l'intention évidente de me pourfendre...

Pourtant, la seule chose qui fut transpercer fut sa gorge d'où jailli un jet sous pression de sang, qui m'aspergea encore un peu plus le visage. Lorgnant un groupe de jeunes s'éloignant, je me mis à leur poursuite, avant de faire jaillir de mes mains des éclairs bleus qui finirent par les griller tant ils durèrent. Ayant achevée le groupe, je repartis vers le campement. Me concentrant, je repérai un nouveau groupe de quelques individus ayant trouvé refuge dans une tente. Entrant par la porte, je fis face à une femelle et à quatre jeunes qui criaient. La femelle prit les devants. Immédiatement, je fis bouger mon corps pour éviter les assauts de la sauvage, à qui après une roulade je sectionnai les ligaments des genoux. La mettant à genoux sans peine, je l'égorgeais sous les yeux de sa progéniture avant de m'attaquer également à elle. Quelques secondes plus tard, je sortis de la tente, laissant derrière moi cinq cadavres et détenant un petit cœur sanguinolent dans chaque main, que je laissai retomber dans le sable. Le campement nettoyé de toute trace de vie, je fis quelques pas pour rejoindre mon véhicule, lorsqu'un détail me revint. Revenant dans l'une des tentes où demeuraient quelques-uns de ces animaux se vidant de leur sang, j'ouvris une sorte de caisse d'où j'en extirpai un nouveau jeune qui se débattit pour mon plus grand plaisir. L'assommant finalement pour qu'il se tienne tranquille, je le conduisit jusqu'à une sorte de pylône en bois où suspendaient quelques cadavres d’humanoïdes mort depuis des jours. Aménageant une place à côté d'eux, j'y attachai le jeune avec quelques sangles récupérées avant de commencer à le dévêtir intégralement de ses bandes. Le laissant pratiquement nu, je m'éloignai, laissant le soin aux deux soleils de le cuir lentement...

Montant sur ma moto-jet, je repris le chemin de Anchorhead afin d'y toucher la seconde moitié de ma prime. Arrivant aux bordures puis dans la ville, je fis sensation avec le cadavre démembré de Tusken juché sur mon véhicule. Une fois arrivée, je descendis la dépouille que je trainai jusqu'aux pieds de mon employeur qui, prévenu de mon arrivé, venait tout juste de sortir.

- Tu n'auras plus de soucis de ce côté du désert...

Lorgnant le cadavre gisant à ses pieds qui se vidait de ses dernières gouttes de sang, l'employeur releva ensuite la tête vers moi.

- Tu as éliminé leurs guerriers ?

- J'ai exterminé tous ces animaux, sans exceptions... Où est mon argent ?

Un claquement de doigts plus tard, une sacoche apparue et fut déposer à côté de moi.

- Ils étaient nombreux... comment t'y es-tu prise ?

Souriant diaboliquement je me saisis de la sacoche.

- Pour exterminer des animaux, il suffit d'en devenir un...

Sans autres discours, je remontai sur ma moto-jet écartant sur mon passage le petit attroupement qui s'était formé autour de nous. Mon travail ici était terminé. L'après-midi s'était révélé des plus divertissants. Ailleurs, de nouveaux meurtres et massacres n'attendaient que moi...


Revenir en haut Aller en bas
 

Le massacre d'une population ou un après-midi divertissant... [PV Venas Arki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Tatooine-