La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fiche descriptive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Nombre de messages : 4136
Âge du perso : Eternel

MessageSujet: Fiche descriptive   Jeu 26 Juin 2014 - 18:15

ORDRE JEDI



HISTORIQUE


En moins de cinquante ans, la galaxie a vu s’enchaîner les plus sanglants et destructeurs conflits de son histoire... La Grande Guerre des Sith, les Guerres Mandaloriennes, la Guerre Civile des Jedi et la purge qui suivit...

Autant dire qu'au lendemain de ceux-ci, la République se trouva exsangue, à la fois sur le plan politique et économique. Quant à lui, l'Ordre Jedi passa à deux doigts de l'éradication pure et simple.

Les archives de cette époque restent floues, pour ne pas dire inexistantes. Combien de Jedi parvinrent à échapper aux assassins Sith chargés de les exterminer jusqu'au dernier ? Impossible de le dire avec certitude. Une poignée seulement. La République considéra même pendant un temps l'Ordre comme dissous et disparu. Ce qui est certain, c'est que tous les Grand-Maîtres de l'époque furent tués, ainsi que la quasi-totalité de ses membres... Et il ne dut sa survie qu'aux actes héroïques de l'Exilée, ancienne générale Jedi ayant suivi Revan lors des Guerres Mandaloriennes. Celle-ci parvint à terrasser les Sith responsables de la purge, mettant ainsi fin à ces cinquante années de conflits galactiques.

Mais cette victoire ne ressuscita pas les morts. L'Ordre Jedi, pour la première fois de son histoire, risquait de sombrer dans l'oubli, faute de membres... D'autant plus que la situation politique précaire de la République n'arrangeait rien. Les Sénateurs de l'époque accusèrent en effet les Jedi d'être les principaux responsables de toutes ces atrocités... Ils n'avaient pas tord... Exar Kun, Darth Revan, Darth Malak, Darth Traya... Autant de Jedi qui avaient sombré dans le coté obscur et qui, par leur actes, avaient manqué de faire voler la République en éclat. Et que dire de l'attitude des Jedi face aux Mandaloriens ? Le Conseil avait ouvertement refusé d'aider la République ! Autant dire que les politiciens ne portaient plus les Jedi dans le cœur.

Pourtant, malgré toutes ces difficultés, l'Ordre perdura. Une seule planète accepta d'héberger les survivants de l'Ordre : Ondéron. En effet, la Reine Talia Kira devait sa vie et son trône à la bravoure de l'Exilée. Sur ce monde jungle, un nouveau temple fut construit. A l'aide des savoirs sauvés par le Grand Maître Atris sur Télos, de nouveaux padawan furent formés, tandis qu'un nouveau Conseil fut instauré.

Plus qu'une continuité, ce fut un renouveau de l'Ordre, une renaissance sur de nouvelles bases. La première tâche de ce Conseil Jedi fut de comprendre, d'analyser, de se poser les bonnes questions... Comment leurs prédécesseurs étaient-ils tombés si bas ? Leurs décisions avaient-elles été justes ? Motivées par les bonnes réflexions ? Pourquoi certains s'étaient rebellés contre les décisions du précédent Conseil ? Si tant de Jedi avaient sombré, cela voulait-il dire que les méthodes d'enseignement devaient être remises en cause ? En tout cas, il était clair que ces épisodes sombres de l'histoire de l'Ordre le marquèrent profondément. L'exemple de Revan surtout.

Ainsi de nouvelles règles virent le jour. Les padawan, par exemple, ne seraient plus uniquement formés par un Maître, mais participeraient également à des cours communs au Temple. Un enseignement strict, mais qui devait préparer, plus que jamais, les jeunes esprits à résister à l'attrait du coté obscur.

Les Chevaliers Jedi de leur coté revinrent aux fondamentaux. Parcourir la galaxie pour aider les peuples et les personnes en détresse. Servir d'intermédiaires diplomatiques entre grandes puissances... Il n'était plus question d'impliquer l'Ordre dans des conflits armés risquant de faire ressurgir les démons du passé, même si, en de rares occasions, certains membres servirent de conseillers militaires. C'est pour cette raison que les titres « Seigneurs » ou « Généraux » devinrent désuets dans l'Ordre. Paradoxalement cette attitude pacifiste redora son blason. Avec le temps, il finit même par recouvrer ses liens privilégiés avec la République. Ensemble, ils purent ainsi travailler de concert pour restaurer la paix et la prospérité sur les mondes de la République.

Il fallut ainsi plus d'une centaine d'années pour que l'Ordre retrouve sa place au coté de la République. Mais celui-ci avait changé. Les Jedi, beaucoup moins nombreux qu'auparavant, étaient unis, liés entre eux. Ayant participé à des cours en communs, les Jedi d'une même génération se connaissaient mutuellement, intimement... Et les liens créés entre maîtres et élèves participaient à cette cohésion intergénérationnelle.

Il se passa ainsi plus de quatre cent cinquante années de paix galactique... Mais toutes les bonnes choses ont une fin.

En 3494 avant la bataille de Yavin, les Sith refirent leur apparition... Et malgré eux, les Jedi furent de nouveau poussés dans le tourbillon infernal de la guerre. Très rapidement les relations avec la République se dégradèrent... Les démons du passé, tant redoutés, venaient de prendre forme et de frapper la galaxie en plein cœur.

ORGANISATION


La majorité des habitants de la galaxie ne connaissent de l'Ordre Jedi que son Temple et ses duos Chevaliers/Padawans qui traversent la galaxie. Pourtant, l'Ordre Jedi, c'est certes son Temple, mais aussi tout un ensemble de domaines répartis dans tout le territoire de la République. Il y a le Temple, sur Ondéron, mais aussi le Corps de Service Jedi. C'est une organisation financée par la République et l'Ordre Jedi lui-même, une sorte d'institution d'intérêt général au service des deux précédentes. D'ailleurs, là où les Jedi du Temple furent presque tous exterminés lors des Purges Sith, le Corps s'en est sorti plutôt indemne, de par le fait que ses membres sont composés de "forceux" peu sensibles ou dont la formation n'a pas aboutie.
    1. Le Haut Conseil Jedi et les Sous-Conseils :


Le Haut Conseil Jedi est le rassemblement des douze plus puissants et plus sages Maîtres de l'Ordre, qui sont d'une manière générale élus par les autres membres du Conseil à l'unanimité. Ils ont pour mission de guider l'Ordre Jedi, mais aussi de servir de conseillers pour le bureau du Chancelier Suprême de la République.

Parmi les douze membres du Conseil, cinq sont élus à vie, quatre à long-terme et trois à court-terme. C'est le seul organe apte à distribuer le titre de Chevalier à ses membres, tout comme le rang de Maître.

A ce Haut-Conseil vient s'ajouter trois sous-conseil dépendants. Le premier, le Conseil de la Première Connaissance est composé de cinq membres. Il garde les Archives et éclaire les plus jeunes. Le second est le Conseil de la Réassignation. Il supervise les Corps de Services Jedi et gère ceux qui n'ont pas réussi les Épreuves. Le dernier est le Conseil de la Réconciliation. Lui aussi composé de cinq membres, il a pour objectif de régler les conflits de manière pacifique et diplomatique, notamment en appui du Corps Diplomatique de la République Galactique.




    2. Le Corps de Service Jedi :


Le Corps est composé en majorité de Padawan et d’Initiés ayant échoué aux Épreuves, mais aussi de nombreux Chevalier, Maîtres et Padawan ayant pris la décision d’y travailler en raison de leurs dispositions particulières. Et servir dans une des branches du Corps est l’occasion de défendre les grands principes de la République, parfois encore mieux que ne le ferait un Chevalier. Le Corps de Service est constitué de quatre branches :


>> L'Agricorps est basé sur Salliche, Giju ainsi que dans certains autres mondes du Noyau. On le trouve aussi dans la Bordure Médiane, voire la Bordure Extérieure.
L’Agricorps dispose de nombreuses installations, qui sont pour la majorité dédiées à la production alimentaire, sur des mondes greniers. Les denrées produites sont en grande partie destinées aux mondes de la République, le reste étant conservé par les Jedi pour assurer leur autosuffisance. Ce corps de service est le plus représenté de tous, ses effectifs avoisinant à eux seuls l’ensemble de ceux des autres Corps réunis. Mais l’Agricorps n’est pas uniquement destiné à la production alimentaire. On y trouve aussi, par exemple, des géologues et des biologistes. Cette branche communie directement avec la Force, et est l’application même du concept de Force Vivante. Patience et calme sont les vertus portées par chacun de ses membres.

>> Le Medcorps, lui, siège au Temple d’Ondéron ainsi que dans l’Ancienne Académie Jedi de Rhinnal. Cette institution s'est spécialisée dans les sciences biomédicales de pointe, alliées aux pouvoirs guérisseurs de la Force. Elle est ouverture à tous, pas seulement aux utilisateurs de la Force. Travaillant conjointement avec les services de Santé de la République, ces centre accueillent généralement des personnes atteintes de maladies rares, impossibles à guérir ailleurs. Ils accueillent également les espèces inconnues, que personne ne sait soigner. Ses membres sont tous des Guérisseurs aguerris, et aux capacités reconnues. Si bien que l'on trouve également des membres du Medcorps dans la plupart des Centres Médicaux de la République en plus des bâtiments du Medcorps lui-même.

>> L'Educorps rassemble intellectuels, enseignants et archivistes. Tout Jedi doit être capable d’enseigner, et pas uniquement à d’autres Jedi. Siégeant à Ondéron mais aussi dans les anciennes Académies Jedi de Kamparas et Corellia, ses membres passent le plus clairs de leur temps à traduire et cataloguer. D’ailleurs, ce sont eux qui s’occupent des holocrons, cette tâche ne pouvant pas être donnée aux droïdes.

>> L'Explocorps couvre toute la galaxie. Basé sur les Dépôts Régionaux d’Ordonnance (Les Ord) mais aussi sur H’ratth, sa mission est simple: explorer les régions inconnues pour la République, nouer les contacts, découvrir des hyperroutes et autres artefacts, etc. Ses membres sont à la fois des aventuriers, pilotes, explorateurs, pionniers et chasseurs de trésors. Autant dire qu'ils sont exposés. l’Explocorps compte donc que peu de recalés comparé aux autres Corps. A la différence des autres branches du Corps, qui ne dépendent hiérarchiquement du Temple, l’Explocorps tire également ses ordre du Corps de Reconnaissance de la République, la branche militaire Républicaine chargée de l'exploration spatiale. Les deux services, au fil des millénaires ont mutualisé leur moyens sans pour autant totalement fusionner.
    3. Les possessions Jedi au-delà d’Ondéron :


En dehors d’Ondéron, l’Ordre Jedi possède plusieurs édifices disséminés au sein de la République. Notamment dans le Noyau ainsi que dans les Colonies. En voici la liste exhaustive :

>> Ancienne Académie Jedi de Kamparas, reconvertie en zone d’archivage et bibliothèque par l’Educorps. (K-9 sur la carte galactique)
>> Ancienne Académie Jedi de Rhinnal, reconvertie en un des sièges sectoriels du Medcorps. (L-9 sur la carte galactique)
>> Ancienne Académie Jedi d’Obroa-Skaï, reconvertie en plateforme tournante pour l’Agricorps et l’Educorps. (N-8 sur la carte galactique)
>>Ancienne Académie Jedi d’H’ratth, reconvertie en avant-poste de l’Explocorps. (N-10 sur la carte galactique)
>> Avant-poste Jedi de Salliche, base de l’Agricorps. (K-10 sur la carte galactique)
>>Ancienne Académie Jedi de Giju, reconvertie en base de l’Agricorps. (L-13 sur la carte galactique)
>>Ancienne Académie Jedi de Corellia, reconvertie en zone d’archivage et bibliothèque par l’Educorps, mais sert aussi d’hôpital pour le Medcorps. (M-11 sur la carte galactique)
>> Temple Jedi de Coruscant, en cours de réactivation. (L-9 sur la carte galactique)
>> Avant-poste mineur sur Ilum, pour la recherche des cristaux. (G-7 sur la carte galactique)

Attention, les installations de Socorro, Dantooine et Christophsis (entre autres) sont en ruines, à l’abandon, ou réutilisées par les gouvernements de ces mondes.
    4. Les moyens matériels à disposition de l'Ordre Jedi :


Impossible de le nier. Bien qu'au sein de l'Ordre il n'y ait aucune différenciation quant aux origines de ses membres, il est évident que certains proviennent de milieux plus aisés que d'autres. Et il arrive parfois que certains Jedi héritent des domaines et des richesses de leur famille. Lorsque c'est le cas, le Jedi se doit de nommer un individu pour gérer ses biens. Il ne peut en profiter qu'avec l'accord explicite du Haut Conseil Jedi.

Enfin, l'Ordre possède, à sa disposition, un parc d'appareils variés. Entendez par là des vaisseaux et des speeders. Les premiers se résument à des chasseurs stellaires dans sa majorité, monoplace ou biplaces. On note également la présence de vaisseaux d'un tonnage supérieur, mais n'excédant certainement pas la corvette ou le transporteur de faible ou moyen tonnage. Ces derniers sont en général à la disposition des Corps de Service comme l'Agricorps ou le Medcorps.
RECRUTEMENT ET FORMATION



    1. Le Recrutement :


Du point de vue des Jedi, ne pas apprendre à un individu sensible à la Force comment en faire l’usage les rend coupables d’avoir gaspillé un talent. Et l’usage d’un tel pouvoir nécessite donc toute une vie d’apprentissage. Et même si d'habitude, l'Ordre n'accepte pas d'individu âgé de plus de cinq à six ans, les temps qui courent ont contraint les Jedi à accepter des membres bien plus âgés, du temps qu'ils satisfont aux idéaux du Code Jedi. C'est pour cela qu'un individu âgé de 14 ans, par exemple, ne sera pas forcément recalé.

Le repérage des enfants sensibles à la Force est largement simplifié dans le cadre de la République. En effet, des tests sanguins obligatoires sont effectués dès la naissance. Ils révèlent la concentration de midi-chloriens dans les cellules des nouveau-nés. Tout résultat positif est obligatoirement transmis au Temple, qui décide alors de prendre contact ou non avec la famille.

Il faut bien comprendre qu’au sein de la République, l’Ordre Jedi a l’autorité légale de prendre la garde des êtres sensibles à la Force. Mais dans la pratique, sauf cas de force majeure, les Jedi n'ont pas besoin de faire appel à ces anciennes lois pour faire comprendre aux parents la nécessité de former leur enfant, au risque de le voir sombrer dans la haine et la violence, armé de pouvoirs terrifiants, faute d'apprentissage.

Toutefois, compte tenu du nombre de naissances dans la République, comparé à l'effectif Jedi, il arrive régulièrement que bon nombre d'enfants ayant eu un potentiel suffisant pour devenir initié ne passent entre les mailles du filet.
    2. La Formation :


Dès l’entrée d’un individu sensible à la Force au Temple, ce dernier est affecté à ce que l’on peut considérer comme une famille, afin de l’éloigner de tout isolement. Il devient alors un Initié Jedi. Aucun Initié ne choisit son Clan.

En effet, les tuteurs Jedi choisissent quel est le clan qui sera le plus adapté à la personnalité de l’Initié. On retiendra notamment les Clans du Dragon, de l’Ours, Katarn, Bergruufta, Squall ou encore Heliost. Et ces clans forment les racines de l’Ordre. Si bien que tout initié passe toutes ses journées et nuits avec les membres de son clan.

L’enseignement donné aux Initiés suit les trois piliers fondateurs de tout Jedi. Chacun de ces piliers étant sensé renforcer les préceptes du Code Jedi.

Le premier n’est autre que la Force. C’est là que les Initiés apprennent à connaître ce champ mystique. Ils y apprennent le concept de Force Vivante tout d’abord, mais également celui de la Force Unificatrice. Souvent réunis en groupes de dix à vingt, les Initiés apprennent aussi ce qu’est le Côté Obscur, et comment éviter de l’approcher, et pourquoi. Que le Jedi est au service de tous et non de quelques-uns, par exemple. Mais également les facultés de contrôle, de sens, et d’altération : comment soigner ses faibles blessures, augmenter ses capacités, etc.
Le second est la Connaissance. C’est le plus important des trois. Les Initiés y développent, via les archives, leurs connaissances de la galaxie, de son histoire, de sa faune, de sa flore. Bref, tout ce qui est nécessaire pour leur assurer une base solide sur laquelle se pencher lorsqu’ils seront Padawan.

Le troisième et dernier est l’autodiscipline. Il est indispensable, pour les Initiés, de connaitre parfaitement leur corps, ainsi que leur esprit. C’est pourquoi ils apprennent durant cette période les différentes méthodes de méditation : Vide, Mobile et Ascendante. La Méditation Vide est la plus classique. Ce n’est qu’ensuite que les Initiés apprennent à manier le sabre, la Forme I, et les marques de contact.

Cette formation Initiale arrive à son terme lorsque l’Initié est âgé de onze ans. Pendant deux ans, l’Initié passe ses premières Epreuves. Il peut les passer à volonté, malgré l’échec. Durant ces Epreuves (souvent durant le Tournoi des Apprentis), l’Initié doit démontrer sa connaissance des trois Piliers et du Code, ainsi que sa compréhension de ces derniers.
Il est cependant possible d’échouer aux Epreuves d’Initiés, si l’adepte arrive au terme de ses 13 ans et qu’aucun mentor ne l’a approché. Dans ce cas précis, il passe devant le Conseil de Réassignation, qui l’envoi vers un des Corps de Service. L’Initié peut aussi choisir de quitter simplement le Temple.

Une fois lié à un mentor, l’Initié devient Padawan. Débute alors la période la plus dure de toute sa formation. Car celle-ci lui demandera d’être l’égal d’un Chevalier qui le surpasse en tout, et cela malgré son manque d’expérience. Il arrive souvent que le jeune Padawan se laisse ainsi aller vers la dépression, mais ce sentiment disparait au bout de quelques mois.

Ces années d’apprentissage font du Padawan quelqu’un d’imperméable à l’étonnement, l’hostilité ou la crainte issue des autres. Son mentor est son guide, et il se doit d’écouter ses enseignements et de saisir la moindre occasion d’apprendre. Le Padawan porte la tresse, signe de son appartenance et de son rang au sein de l’Ordre. Et ceux sans cheveux, eux, portent généralement des marques distinctives. C’est durant cette période qu’il fabrique son premier sabre-laser, qu’il apprend de nouvelles formes de combat plus complexes ainsi que de nouvelles techniques de Force. Sans parler de développer ses acquis.

Ce n’est que lorsqu’il atteint ses vingt ans que le Padawan est en général jugé prêt à passer les Epreuves qui feront de lui un Chevalier, ou non. Ces épreuves sont au nombre de cinq : d’Aptitude (juge le contrôle du Padawan sur son corps et son esprit), de Courage juge la force d’âme du Padawan face à l’adversité malgré sa peur), de l’Esprit (force le Jedi à affronter sa pire peur) de Chair (Juge la capacité du Jedi à surmonter la douleur physique) et de Lucidité (le Jedi doit ici trouver la vérité dans l’illusion et la duperie).

Ces épreuves ne se passent qu’une seule fois. S’il y a échec, le Padawan est réassigné dans un Corps de Service. A l’inverse, s’il est jugé apte, le voici Chevalier Jedi.... Et il peut alors, au choix, rejoindre volontairement l'un des Corps de Service s'il possède des aptitudes particulières, ou bien tout simplement se mettre au service du Conseil Jedi, qui lui dispensera missions et affectations.

Mais retenez bien que la phase d’enseignement et d'apprentissage, pour un Jedi, ne prend jamais fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saï Don
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
avatar


Nombre de messages : 7852
Âge du perso : 90 ans
Race : Humain
Binôme : Maître de Yun Silthar.

Feuille de personnage
Activité actuelle: Siège au Conseil Jedi / Joue les touristes sur Lorrd
HP:
98/100  (98/100)
PF:
6/110  (6/110)

MessageSujet: Re: Fiche descriptive   Sam 4 Oct 2014 - 14:28

| Le Conseil de l’Ordre Jedi |




Le Haut Conseil de l’Ordre Jedi, plus couramment appelé Conseil Jedi, est le plus organe décisionnel de l’Ordre. Il est composé de douze Maîtres Jedi reconnus pour leur sagesse et leur puissance, élus ou nommés pour guider les Jedi.
Son siège officiel se tient dans la plus haute tour du Temple Jedi d’Ondéron, dans la jungle d’Iziz ; toutefois il peut être amené à se réunir en d’autres lieux si la situation l’exige. Il arrive que les maîtres siègent au Conseil sous forme holographique. L’ensemble des douze maîtres, bien qu’ils ont chacun leurs occupations propres, peuvent ainsi se réunir de façon régulière afin d’assigner les missions aux membres de l’Ordre, de résoudre les conflits dans lesquels sont impliqués les Jedi et d’établir leur future stratégie. C’est également eux qui décerneront les titres de Chevaliers et Maîtres, qui assigneront de jeunes aspirants à un professeur pour qu’il devienne son padawan, etc.

Actuellement, le Conseil Jedi (4 PJ 8 PNJ) est composé comme suit :


Maître Lorn Vocklan
Maître Icare Manteer
Maître Alyria Von
Maître Saï Don

Maître Anya Jeseladai
Maître Tendra Deenia
Maître Thosscon Sodervall
Maître Krava Waray
Maître Quom Brock
Maître Jiljoo'Blankuna
Maître Raxle Vandreen
Maître Leti Geilvta




Ainsi, tout sujet ouvert dans la Chambre du Conseil pourra inclure les Maîtres cités ci-dessus. Pour des sujets mineurs, tous ne seront pas présents – en particulier les PNJ, mais aussi les maîtres PJ que le sujet n’intéresse pas ou pour lequel ils n’ont pas de temps à consacrer - car ce sont des Maîtres très sollicités, souvent en mission diplomatique.
Les PNJ pourront bien sûr être évoqués dans vos RP, joués si vous les rencontrez selon la description donnée ci-dessous, mais seuls les Maîtres du Conseil joueurs pourront leur faire prendre des décisions importantes.
Non, il n'est donc pas possible que l'un de ces PNJ vous prenne comme padawan ou tombe amoureux de vous !





| [PJ] |

Lorn Vocklan
Nouvellement désigné pour siéger au Conseil Jedi, Maître Vocklan est un maître d’armes Epicanthix reconnu pour sa ténacité et ses talents particuliers dans le maniement du sabre laser tout autant que son dévouement envers les jeunes recrues de l’Ordre cherchant ses enseignements. Calme et à l’écoute de ses interlocuteurs en dépit de son jeune âge, on le connaît aussi pour une honnêteté brutale. Ses compétences martiales s’allient néanmoins à une popularité récente suite à ses actes héroïques durant les crises d’Aargau, Byss et Makem Te.
Sa spécialité : arts martiaux et tactiques associées, enseignement au Temple d’Ondéron, contact étroit avec l’Armée Républicaine.


>> Fiche <<


Icare Manteer
Voilà vingt années que Maître Manteer avait disparu de la circulation, exilé dans le secteur Kanz, et le voilà soudain parmi ses confrères à la tête de l’Ordre Jedi de nouveau. Les plus anciens savent que l’Epicanthix est un vieux dragon qui ressurgit du passé en raison des évènements brutaux qui ont secoué la galaxie ces dernières années. Pour les jeunes Jedi, il est une apparition mystérieuse, de l’ordre de la réincarnation d’un personnage historique croisé dans les archives du Temple. Autrefois maître d’arme, l’intransigeant et austère Maître Manteer a vu et engrangé des informations depuis plus d’un siècle et demie, afin de devenir une référence en matière de sagesse tant philosophique que martiale.
Sa spécialité : Apôtre de la Force vivante, expérience philosophique et pratique du Conseil Jedi, compétences martiales.


>> Fiche <<


Alyria Von
Ex-Chancelière de la République Galactique et Ministre de la Défense, héroïne des crises d’Aargau, Byss et Makem Te, la « Main Brisée » n’est plus à présenter. Si ce sont ses compétences martiales qui ont fait d’elle une Maître Jedi, c’est son expérience au Sénat qui l’a rendue très populaire en-dehors de la sphère de l’Ordre Jedi. Mi-echani mi-hapienne au caractère calme mais bien trempé, les talents diplomatiques de Maître Von ne sont plus à prouver en plus d’une parfaite maîtrise des rouages politiques de la République Galactique, qu’elle aura contribué à rapprocher considérablement de l’Ordre ces dernières années.
Sa spécialité : Diplomatie et réseau politique au sein de la République, arts martiaux et tactiques associées.


>> Fiche <<


Saï Don
Âgé de près de 90 ans, le vieillard humain siège au Conseil Jedi depuis plus de quinze années. Bien que parfois jugé utopiste ou téméraire, Maître Don est généralement apprécié des jeunes générations Jedi pour l’investissement qu’il fournit quant à leur formation et aux orientations données à l’Ordre ces dernières années. Sagesse et bienveillance sont ses maîtres mots, même si la scène politique, voire parfois ses confrères, ont pu le critiquer pour sa distance avec le Sénat et quelques actes isolés allant à l’encontre des directives de la République.
Sa spécialité : Philosophie et méditation, arts de la Force et formation des padawans.


>> Fiche <<



| [PNJ] |


Maître Anya Jeseladai
Maître Jeseladai est très appréciée des Jedi, mais est rarement présente au Temple. Spécialisée dans les relations diplomatiques, elle n’a pas son pareil pour comprendre les intérêts de chacun et les traditions politiques des peuples. Douce, belle, elle sait convaincre le plus réticent des politiciens sans même utiliser la Force… Ou presque, car son ressenti des émotions des autres lui confère certainement un avantage certain. L’usage d’une parole équilibrée et d’idées claires, dit-elle, est sa meilleure arme pour empêcher que ses propres frères n’usent de leurs lames lasers.
Sa spécialité : la diplomatie, un comportement et un usage de la parole fins, séduisants et convaincants, une excellente connaissance des intérêts des différents peuples.




Maître Tendra Deenia
Maître Deenia est un Kaminoan généralement peu apprécié des padawans –notamment parce qu’ils se trompent souvent en pensant qu’il s’agit d’une femme- à cause de son caractère rétif. Professeur émérite d’histoire des Jedi et des civilisations, il enseigne toujours au Temple et pour tous les âges. Si sa mémoire est exceptionnelle, il place toutefois la barre très haut, s’attend à d’excellentes performances de ses élèves (adultes ou non). Pour lui, le savoir est la chose la plus importante et un Jedi devrait passer à la bibliothèque plus d’heures qu’il n’en prend pour dormir. Il exige de ses padawans qu’ils connaissent par cœur non seulement le Code Jedi mais aussi tout un tas de dates et de faits historiques, de lieux, de systèmes politiques… Il est toutefois un peu trop détaché du terrain selon ses confrères.
Sa spécialité : des connaissances terrifiantes sur des sujets extrêmement vastes, la tradition Jedi.




Maître Thosscon Sodervall
Falleen et fier de l’être, Maître Sodervall est un Jedi de terrain. Il a bon cœur et il a des relations dans tous types de milieux : sur Nar Shaddaa comme sur Alderaan, il trouve toujours un ami pour le renseigner sur un trafic illégal ou une manigance politique. Apprécié des médias bien qu’il ne se mêle pas de politique, il est le Maître que les jeunes padawans fougueux rêvent d’avoir car il représente l’homme d’action et de justice tout en ayant une attitude décontractée et agréable. Mais sous ce personnage ravageur se cache un homme fort équilibré qui ne se laisse pas avoir facilement, surtout par des beaux discours… Il a souvent besoin de preuves pour donner sa confiance.
Sa spécialité : le réseau de relations, l’action, le commandement de petites équipes.




Maître Krava Waray
Maître Waray est une Balosar. Approchant 70 ans, cette femme rarement présente au Temple est une spécialiste des arts obscurs. Il est souvent dit que son activité principale est de former les nouvelles Ombres Jedi, mais nul ne la voit jamais accompagnée d’un jeune Chevalier. Il y a de fortes chances pour qu’elle soit elle-même une Ombre, mais cela ne se dit pas ouvertement, car l’on sait qu’elle a un œil et une oreille partout. Peu réputée dans le monde politique, elle n’intervient que lorsque son sujet de prédilection est déterminant dans une décision.
Sa spécialité : le côté obscur de la Force, l’espionnage des Sith.




Maître Quom Brock
Ce Nautolan est généralement le Maître Jedi que l’on évite autant que possible de croiser dans un couloir. Général de guerre, il est un stratège hors pair mais d’un caractère passablement mauvais envers les padawans –des petits chenapans qui sont loin d’avoir fait leurs preuves. Il n’enseigne qu’à partir d’un certain âge, préférablement aux Chevaliers. Il n’est pas toujours présent au Conseil, il préfère s’y rendre lorsque des questions militaires sont débattues. Il donnera souvent son avis, quelque soit le sujet, mais s’exprime généralement de manière tranchante et abrupte, pointant toute erreur, négligence ou simple faille potentielle dans un plan. Œil de lynx difficile à supporter pour les plus jeunes, son avis reste généralement essentiel.
Sa spécialité : la tactique et la stratégie militaire, le commandement à grande échelle ou de commandos d’élite.




Maître Jiljoo’Blankuna
Maître Jiljoo’Blankuna siege au Conseil depuis 3 ans. Plus âgé que son visage enfantin ne le laisse paraître, cette Twi’lek à la peau vert pâle dissimule ses lekkus sous un voile blanc, légèrement transparent, conférant à son allure déjà mystérieuse un mélange de pureté et de distance. Réservée, elle garde généralement sa parole pour ne se prononcer de manière décisive à la fin d’une conversation. Elle prend son temps pour se faire une idée des situations.
Sa spécialité : combattante exceptionnelle, excellente enquêteuse, discrétion extrême dans l’utilisation de la Force.




Maître Raxle Vandreen
Raxle Vandreen ne se sépare jamais de son armure. Maître d’armes au Temple Jedi d’Ondéron, il est passionné par l’art du combat au sabre laser. Des techniques de défense aux matériaux les plus appropriés à chaque style de combat, c’est aussi un enseignant respecté pour ses compétences malgré son apparence atypique. Les élèves se moquent parfois de lui en cachette, mais nul n’oserait répéter ce genre de choses lorsqu’il tient entre ses mains la toute dernière lame de sa conception. Par ailleurs, il est la preuve vivante que la taille n’est pas nécessaire pour être un bon bretteur.
Sa spécialité : ses connaissances en matière de combat, son expérience d’enseignement du sabre laser et une excellente maîtrise de la technologie.




Maître Leti Geilvta
Maître Geilvta est une humaine appréciée de ses confrères. Joviale bien que parfois tranchante avec les padawans, ses domaines de prédilection sont variés. Elle prône de longs séjours sur le terrain –et c’est généralement ce à quoi elle s’applique- car l’expérience est pour elle ce qui forme un Jedi. Elle passe le plus clair de son temps à former des padawans généralement brillants en les emmenant en mission avec elle. Dynamique et sympathique, elle sait aussi se montrer impitoyable envers ses ennemis.
Sa spécialité : des connaissances de mondes et technologies très variées, une excellente approche pédagogique pour les padawans, apprends aux autres à voir le bon côté des choses en toute situation.



Que la Force soit avec eux...


Dernière édition par Saï Don le Ven 16 Sep 2016 - 4:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joclad Draayi
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 1225
Âge du perso : 25 ans
Race : Humain
Binôme : Léonard Tianesli (Ex-mentor)

Feuille de personnage
Activité actuelle: Promenade chez les Hutts
HP:
46/70  (46/70)
PF:
44/94  (44/94)

MessageSujet: Re: Fiche descriptive   Jeu 5 Nov 2015 - 18:55

LES DIFFERENTES VOIES DU JEDI

A l’aube des Epreuves des Initiés, les jeunes adeptes de l’Ordre Jedi aspirant à devenir Padawan ont déjà une idée sur la voie qu’ils aspirent à suivre en qualité de Padawan, et plus tard de Chevalier voir de Maitre. Ces voies sont bien diverses, et même si tous connaissent les trois principales déviations du Chevalier Jedi (Gardien, Consulaire, Sentinelle), il est difficile d’appréhender clairement les différentes spécialités de chaque branche. C’est pourquoi il peut paraître important de le leur rappeler. Voici donc de brefs résumés des différentes dépendances de chacune des voies du Jedi, du moins les principales :



Jedi Gardien :


Maître d’Armes
Les maîtres d’armes sont des experts dans l’utilisation des armements aussi divers soient-ils : sabre-laser à simple lame, double lame ou les autres variantes de l’arme Jedi mais aussi les vibrolames ou encore les blasters. Ils ne sont évidement pas tous polyvalents, mais se spécialise dans un domaine précis et sont capable de varier leur style et leurs mouvements. Il s’agit évidemment de Maitres, et non de Chevaliers, car l’expérience et l’expertise requise est telle que seules des dizaines d’années passées à étudier et développer ses connaissances peuvent mener le Conseil à vous reconnaître comme tel.

Instructeur
Concernant les Gardiens, les instructeurs sont des spécialistes dans les domaines liés aux affrontements, qu’ils soient à mains-nues ou avec un armement aussi divers que varié. Moins expérimenté que les maitres d’armes (ceux-ci sont de facto également des instructeurs), ils sont spécialisés dans un ou plusieurs domaines bien spécifiques. Ce sont eux qui donnent des cours aux Initiés et Apprentis Jedi. Il s’agit en général de Maitre Jedi, mais des Chevaliers expérimentés peuvent très bien jouer le même rôle. Il n’est d’ailleurs pas rare que ces derniers viennent animer ou assister des cours pour les plus jeunes.

Gardien de la Paix
Il s’agit d’un des rôles les plus anciens et les plus courants dans lequel un membre de l’Ordre Jedi peut se spécialiser. En général, c’est le rôle principal de la plupart des Gardiens. Le but premier de ces Jedi est d’assurer la stabilité, la paix et la justice sur les mondes Républicains, et plus souvent ceux des bordures Médiane ou Extérieure. Ils agissent soient seuls et accompagné de membres des Eclaireurs Ondéroniens, ou bien en liaison directe avec les forces de sécurité planétaire des mondes sur lesquels ils interviennent. C’est également le réservoir de recrutement pour la Garde Jedi des installations de l’Ordre.

Pilotes
Si certains pilotes de l’Ordre Jedi sont issus de l’Explocorps, la plupart sont bels et biens des Gardiens qui ont décidé de faire du pilotage leur spécialité principale. Souvent repérés pendant leur Initiation lors des premiers cours de vol, ce sont en général des personnes ayant un don inné dans ce domaine. En plus d’êtres des pilotes, ces Jedi se doivent d’être polyvalents car leur rôle premier, bien qu’important pour le fonctionnement de l’Ordre, n’est pas le plus demandé par ce dernier.




Jedi Sentinelle :


Recruteur :
Alors que beaucoup seraient prêt à parier gros que ce rôle revient aux Jedi Consulaires, ce sont bien certains Jedi Sentinelles qui sondent la Force et parcourent la Galaxie à la recherche de nouvelles recrues sensibles à la Force. Bien que ce travail soit parfois effectué par des Jedi en mission, c’est bien la Division des Acquisition (qui regroupe l’ensemble des recruteurs) qui s’occupe de tenir à jour la base de données des naissances et qui envoient les Jedi tester et récupérer les enfants prometteurs.

Enquêteur/Limier
Les limiers (ou enquêteurs), sont des Jedi spécialisés dans l’investigation et l’espionnage. Ils travaillent conjointement avec les forces de sécurité planétaire et certains Jedi Gardien dans leur traque pour la vérité et le démantèlement des structures criminelles qui rongent la République. Ainsi, ils ne sont pas à confondre avec els Ombres, dont la spécialité est de traquer les adeptes de l’Obscurité.

Veilleur Jedi
Les Veilleurs Jedi sont un groupe de Sentinelles qui décident (ou acceptent) de surveiller ou d’assurer la stabilité et la paix sur une seule planète ou un seul système pendant plusieurs années, voir jusqu’à la fin de leur vie. Ce sont ces mêmes personnes qui créent et entretiennent les liens qu’ont les Jedi avec les gouvernements planétaires républicains ou non. Leur rôle est donc primordial.

Ombre Jedi
Il s’agit là du groupe le plus secret de l’Ordre Jedi, au point que celui-ci n’ait jamais affirmé leur existence. Là où les limiers se contentent des missions d’infiltration et de des enquêtes criminelles, les Ombres traquent les adeptes du Côté Obscur à travers toute la Galaxie. Leur mission est simple : détruire toute trace de l’Obscurité, que ce soit en éliminant les adeptes ou en détruisant tout artefacts relatifs au Côté Obscur de la Force. C‘est pourquoi ces derniers sont rarement présents au Temple mais souvent en mission de longue durée. Ils sont également les Jedi les plus surveillés car les plus à risque de sombrer dans la folie qu’ils cherchent à éradiquer.




Jedi Consulaire :


Ambassadeur
Là où les Veilleurs Jedi assurent la liaison entre les mondes et l’Ordre Jedi, les Ambassadeurs tiennent leur rôle plus officiel au niveau de la République de part leur fonction d‘agent de liaison entre le Sénat et les mondes récemment intégrés ou découvert par cette dernière. Mais à la différence des diplomates (eux aussi Consulaires), ils ne tiennent aucun rôle politique ou majeur dans les décisions des deux parties.

Diplomate
Là où l’ambassadeur ne sert que d’agent de liaison et d’intermédiaire, les Diplomates ont pour but de rédiger les traités et d’assurer la médiation entre la République et les autres parties. Ils sont les plu à même de mener des négociations de part leurs capacités dans la Force et leur connaissance intensive de la politique galactique. Ils sont les seuls à avoir réellement la possibilité de s’impliquer en politique avec l’accord de l’Ordre Jedi, bien que certaines situations puissent amener d’autres Jedi à tenir leur rôle.

Guérisseur
Les Guérisseurs forment sans doute le groupuscule de Consulaire le plus stupéfiant de part leur incroyable capacité à préserver la vie et à soigner les blessures grâce à la Force Vivante. Travaillant de concert avec le MedCorps, les guérisseurs parcourent souvent la galaxie pour travailler sur les champs de bataille ou au sein des hopitaux où le Corps de Service est installé.

Chercheur
Il s’agit d’un regroupement de très nombreuses spécialités allant de l’archéologue au mathématicien en passant par le spécialiste en microbiologie ou encore la physique de l’hyperespace. Ils constituent l’ossature des Jedi Consulaires de part leur nombre et leur diversité. Là où les Instructeurs servent de professeurs pour les Jedi Gardiens, ce sont eux qui assument ce rôle auprès des Initiés en ce qui concerne les sciences. C’est également chez eux que l’on retrouvent certains grands philosophes.

Gardien du Savoir
Les Gardiens du Savoir sont en réalité issus de plusieurs branches : les archivistes, les historiens et les bibliothécaires. Ce sont eux qui maintiennent les incroyables archives de l’Ordre Jedi et qui assurent leur développement et leur mise à jour constante. Leur travail peut paraître ennuyant pour les jeunes Padawan, mais c’est sans doute la tâche la plus importante qui puisse incomber à un Jedi, avant même celui de transmettre le savoir aux générations futures, celle de préserver ce même savoir, que ce soit de la Force ou plus simplement des civilisations galactiques.

Prophète Jedi:
Dotés d'une affinité et d'une compréhension profonde de la Force Unificatrice, ces jedis passent une partie de leur vie à méditer en remontant les flux de la Force, vers le passé ou le futur, et à interpréter les prophéties faites par leurs pairs avant eux. Si cette discipline est l'une des plus nébuleuses de l'Ordre, et ses résultats jamais sûrs à 100%, les prophètes jedis n'en demeurent pas moins respectés pour leurs dons de prescience ou leur capacité à mieux faire comprendre les actes passés de l'Ordre jedi. Et puis, quelle organisation dans la galaxie bénéficie d'un aperçu de l'avenir pour avancer ses plans?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fiche descriptive   

Revenir en haut Aller en bas
 

Fiche descriptive

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Les Chroniques Galactiques :: Codex :: Politique et droit :: Ordre Jedi-