La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Science et méconnaissance sont la voie à la décadence . . . ou un truc comme ça

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Léonard Tianesli
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
avatar


Nombre de messages : 439
Âge du perso : 37 ans
Race : Humain

Feuille de personnage
Activité actuelle: Chevalier-balayeur !
HP:
88/88  (88/88)
PF:
90/110  (90/110)

MessageSujet: Re: Science et méconnaissance sont la voie à la décadence . . . ou un truc comme ça    Dim 23 Mar 2014 - 16:32

Y'a quand même quelque chose qui m'interpelle à ce niveau là.. Si je compte pour la République, par là, y'a Ark' qui développe, j'ai Alan qui gère une fondation à la pointe de la recherche en neurologie, donc ça ouvre sur les implants.. Bref, ça fait deux au moins.. Et niveau empire.. Bah je m'interroge.


L'idée c'est pas de pinailler sur un "Y'a 2/1 et pas 2/0" c'est sur le principe que je m'interroge, et sur l'impact.
Généralement, y'a plus de joueur coté République. Surtout que le coté République offre une très grande diversité d'affiliation*. Si on commence à prendre en compte ce genre de chose, on risque de se retrouver avec 36 projets d'évolutions scientifiques d'un coté pour 3 de l'autre.

Bon, faut voir certaines occasion : ça peut donner lieu à des mission d'espionnage scientifique avec enjeux pour les faction, ce qui irait dans le sens d'un développement de fiche d'évolution de faction etc. On raccroche sur d'autre sujet, c'ey cool.

Maintenant faut bien comprendre que ça pose des soucis en terme d'équilibrage. En deux ans IRL d’évolution, on va se retrouver avec des équivalent de spacemarines, 3m30, dopé comme pas permis etc.. face à des impériaux à peine stimé parce que personne ne bosse l'innovation coté Empire.


* Lorsque j'ai été jeté en politique via Alan, je vous assure que ça a été très compliqué. Monter un projet dans les instances politiques ça n'a rien de simple, réellement pas. Ca demande de suivre beaucoup de sujets, lesquels sont souvent massifs.. Et de jongler entre ce qu'on sait en RP et en HRP pour éviter de se faire manipuler sans faire du métagaming pour autant. Je remercie d'ailleurs Ragda de m'avoir remorqué pour constituer NOTRE Ligue. *râle Razz*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Science et méconnaissance sont la voie à la décadence . . . ou un truc comme ça    Dim 23 Mar 2014 - 17:23

Je pense que la partie du Codex récemment rajoutée et dédiée à une description plus détaillée de l'Empire a justement pour but d'ouvrir ces "affiliations" comme tu les appelles. Après tout, on a des Sénateurs de la République, pourquoi ne pas avoir par la suite des Moffs Impériaux par-ci par-là ? Et parmi ces Moffs l'un d'entre eux pourrait très bien investir dans la recherche, non ?

Après, je comprends très bien ce que tu veux dire en soulignant le déséquilibre mais je sais pas vraiment comment on pourrait y répondre puisque, de fait, effectivement pas grand monde n'est chaud pour jouer dans le "civil" chez les Siths.
Revenir en haut Aller en bas
Saï Don
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
avatar


Nombre de messages : 7849
Âge du perso : 90 ans
Race : Humain
Binôme : Maître de Yun Silthar.

Feuille de personnage
Activité actuelle: Siège au Conseil Jedi / Joue les touristes sur Lorrd
HP:
98/100  (98/100)
PF:
6/110  (6/110)

MessageSujet: Re: Science et méconnaissance sont la voie à la décadence . . . ou un truc comme ça    Dim 23 Mar 2014 - 17:31

Je suis d'accord avec Léonard. Mais comme tu dis Gab', il pourrait y avoir plus de civils ou politiciens Sith à l'avenir... Si nous parvenons à attiser suffisamment la motivation pour que ce camp se remplisse aussi. Cela signifie lui donner une certaine lisibilité, mais aussi peut-être créer quelques missions/évènements/opportunités pour faire entrer des gens de ce côté-là (nouveaux ou non). Néanmoins, cette stratégie ne peut se faire sans Ynnitach. Ragda et Riakath travaillent là-dessus avec elle il me semble.

Pour le déséquilibre, c'est vrai, mais c'est aussi pour ça que pour moi, une avancée qui donnerait des avantages matériels à un camp ou l'autre doivent rester extrêmement rares, ne serait-ce que parce qu'une nouvelle technologie ça se trouve pas non plus d'un claquement de doigts... Garder l'équilibre entre Sith et Jedi, par ailleurs (du moins nous efforcer de le faire...) nous permet de garder une tension dans le scénario entre les deux camps. Si l'un des deux camps se ratatine, on aura plus grand chose à faire aux Events Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Science et méconnaissance sont la voie à la décadence . . . ou un truc comme ça    Dim 23 Mar 2014 - 17:41

Après, les Siths n'ont été que deux durant un petit millénaire et ils ont juste fini par fondé un Empire... Certes Palpa' était un grand fou mais c'est surtout pour souligner qu'après tout le fait de placer une grosse armée en face d'une grosse armée n'est pas la seule façon de concevoir l'opposition. :) C'est à chaque camps de se débrouiller comme il le peut, avec ses avantages et ses faiblesses ! J'suis sûr que Ria' et Ynni' se feront une joie de nous prouver ça u.u
Revenir en haut Aller en bas
Léonard Tianesli
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
avatar


Nombre de messages : 439
Âge du perso : 37 ans
Race : Humain

Feuille de personnage
Activité actuelle: Chevalier-balayeur !
HP:
88/88  (88/88)
PF:
90/110  (90/110)

MessageSujet: Re: Science et méconnaissance sont la voie à la décadence . . . ou un truc comme ça    Dim 23 Mar 2014 - 19:57

On va devier.. Mais le soucis c'est qu'être un Sénateur, c'est limite être au sommet. On peut même cracher sur les bottes du Chancelier.
A coté, dans le régime impérial, a fortiori chez les Sith.. C'est quand même la précarité de l'emploie. Quand on voit Vador traiter son état major, quand on regarde les sith timbrés qu'on a sur le forum.. Je peux pas reprocher à quelqu'un de pas avoir envie de bosser en civil avec eux.. Riakath a quand même zigouillé un amiral impérial en pleine bataille.
C'est comme être apprenti Sith. Sauf législation précise d'Ynnitach à ce sujet protégeant les officiers impériaux des sautes d'humeurs des Sith, je comprend que ce soit pas un style de jeu qui attire ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saï Don
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
avatar


Nombre de messages : 7849
Âge du perso : 90 ans
Race : Humain
Binôme : Maître de Yun Silthar.

Feuille de personnage
Activité actuelle: Siège au Conseil Jedi / Joue les touristes sur Lorrd
HP:
98/100  (98/100)
PF:
6/110  (6/110)

MessageSujet: Re: Science et méconnaissance sont la voie à la décadence . . . ou un truc comme ça    Dim 23 Mar 2014 - 20:16

J'avoue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 668
Âge du perso : 54 ans
Race : Humain
Binôme : Plus personne pour l'instant.

Feuille de personnage
Activité actuelle: Officiellement suicidé.
HP:
86/86  (86/86)
PF:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Science et méconnaissance sont la voie à la décadence . . . ou un truc comme ça    Dim 23 Mar 2014 - 22:01

L'avantage, en revanche, c'est que l'appareil Sith va très vite. Il m'a fallu un an de posts de malade, archi longs et archi compliqués pour me faire une place dans la République. En revanche, en trois MP et un post, je suis devenu Maître des Forges de l'Empire. C'est l'aspect positif du système ! Wink

D'ailleurs, dès que l'Event est fini, je vais songer à faire quelques trucs pour répondre à cette nouvelle fonction. L'économie et l'industrie Sith sont des éléments qui pourront donner lieu à plein de RP sympas, j'en suis sûr ! Et surtout, peut-être que l'équilibre des forces entre République et Empire se jouera en partie sur ce poste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isobel Takan
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
l~~~ Seigneur Sith ~~~l
avatar


Nombre de messages : 200
Âge du perso : Apparence : 36 ~ Esprit : 111
Race : Zeltronne

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
19/98  (19/98)
PF:
5/100  (5/100)

MessageSujet: Re: Science et méconnaissance sont la voie à la décadence . . . ou un truc comme ça    Lun 24 Mar 2014 - 11:06

Si c'est pas malheureux de se faire ainsi fustiger ... Je le savais qu'In Event, j'aurais du te balancer un "Hyper propulsion au point" et me carapater *mode boutade*

Non plus sérieusement ... J'ai lu et je comprends. C'est sympa de vous en faire... Seulement j'ai envie de clarifier quelques points (personnels et non personnels). Le premier, c'est sur ma façon de jouer Riakath : Depuis que je suis sur le forum, j'ai vu trop de Sith "bon enfant" avec des "Oh t'a fait une erreur, c'est pas grave, tiens voila un bonbon"... D'un autre coté, j'ai vu des rp où l'on se fichait totalement du joueur en face et que sans lui demander la permission, on le grillait à coup d'éclairs... Et j'ai vu alors les joueurs lever le drapeau réglement, et anti-jeux, et ... Bref, après j'ai créé Riak.

Mais quand j'ai créé Riakath, je me suis juré de la jouer Sith. Pourquoi ? Parce que c'est cool. Prenez son punching ball adoré, j'ai nommé Eerhia. Allez lui demander si ca l'embête d'etre maltraité. Moi je vous parie que non. Pourquoi ? Parce qu'elle sait que si, par mégarde, je vais trop loin, elle peut m'en parler HRP, et ca se change. Quand aux PNJ, j'ai envie de dire qu'ils sont là pour ça. Et en quelques mois Inrp, je me suis amusé en jouant franchement un Sith crédible (sans vouloir critiquer). Un autre exemple fut Syn au cours de Riak... Il s'est pris une mandale. Allez vérifier avec lui, mais je lui ai proposé en amont, et j'avais précisé les règles du cours lors de l'appel à RP.

Je pense, personnellement, que le travail a fournir est quand même déjà à la base une acceptation de ce que l'on joue. Des accords peuvent exister en HRP, mais quelqu'un qui décide de jouer un Apprenti peut pas ruiner un Maitre Sith sans en subir les conséquences, règles ou pas. Et à coté de ça, y a une foule de possibilité. Sans tuer un joueur. Mettez que X échoue dans sa mission, libre à lui d'accuser Y pour s'en sortir. Moi je dis qu'avec le recul, pour jouer un Sith, il faut déjà être malin. Et malin pas dans le sens intelligent, mais culoté, traitre, inventif. Parce que sans déconner, les Sith, c'est ça.

Ensuite, sur un tout autre plan, c'est vrai, les Sith, c'est le foutoir. Je suis là depuis longtemps et j'en ai une idée. On eu plein de projets, nombreux sont ceux qui ont coulés. Résultat, en ce moment, on essaye quand même de construire. Mais faut bien être réaliste : l'expérience qu'on a du Forum, elle nous pousse pas dans ce sens. Alors c'est pas toujours facile pour nous. De ce coté là, même Ynni fait des efforts. Mais d'un autre coté, lui demander pas d'être illogique. Vous pouvez pas demander à son perso qui est parano de vous accepter comme ça sans concession. Résultat : plutôt que de faire ce qu'il faut, on a des indépendants partout. Je les comprends, ca va plus vite. Mais d'un autre coté, chaque fois, ils se retrouvent comme ils l'ont demandé : seul (indépendant) et crac, ils partent.

C'est pour ça que je vous dis : Etre Sith, c'est pas forcément facile à jouer. Maintenant, faudrait (c'est vrai) enjoliver le truc. Et y a des moyens. Et ils vont être mis en oeuvre. Je vous prends le cas du Conseil Noir, c'est fait. Des idées comme celle de Leo d'espionnage, je suis pour (et j'ai grave mon mot à dire là dedans vu la place de Riak au Conseil Noir). Mais pour les missions, je vous arrête un instant. Quand on prend la peine de s’intéresser aux Missions (et je vous parle là du fonctionnement de la rubrique), je signalerais une chose :

Je l'ai fait (m’intéresser). Des idées de missions pour faire évoluer l'Empire, j'en ai. Un peu comme à une époque, j'ai eu des idées pour lancer l'Astre Bleuté. Mais les Missions, des dires d'un admin, se doivent "ponctuelles" et "pas massives dans leur nombre". L'intérêt étant de les garder comme elles sont : attirantes. Puis faut reconnaître que 45 missions à gérer pour le staff quand 5 arrivent à terme, bah c'est du boulot pour rien. Donc en ce moment, j'avoue, perso, je laisse dégorger.

Bref, des idées, y en a. Et vu qu'un espèce de vieux Maitre du Conseil m'a un jour appelé "puits à idées", je dirais même qu'il y en a un paquet (et là, vous pouvez rajouter les idées d'Ynni, et de tous les autres). Mais franchement, moi ce que j'attends en échange, c'est des Sith qui jouent des Sith, et pas des joueurs qui, au final, me donneront envie de ne plus jouer Riak à cause d'un jeu à la "kikoolol". Y en a, et y en aura plus avec le temps j'espère. Mais en tout cas, je pense pas avoir fermé déjà des portes à quelqu'un. Ma boite à MP est ouverte, aux propositions et autres, mais sérieusement, j'ai rarement vu un MP arrivé avec une proposition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léonard Tianesli
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
avatar


Nombre de messages : 439
Âge du perso : 37 ans
Race : Humain

Feuille de personnage
Activité actuelle: Chevalier-balayeur !
HP:
88/88  (88/88)
PF:
90/110  (90/110)

MessageSujet: Re: Science et méconnaissance sont la voie à la décadence . . . ou un truc comme ça    Lun 24 Mar 2014 - 15:56

Lord Janos a écrit:
L'avantage, en revanche, c'est que l'appareil Sith va très vite. Il m'a fallu un an de posts de malade, archi longs et archi compliqués pour me faire une place dans la République. En revanche, en trois MP et un post, je suis devenu Maître des Forges de l'Empire. C'est l'aspect positif du système ! Wink


L'inverse est tout aussi vrai, à ceci prêts qu'en tant que Seigneur Sith, tu passes pas par la case "Cette erreur envers moi était a dernière". Même si ça ne devient jamais une réalité RP pour un fonctionnaire, c'est une réalité qui doit systématiquement peser dans un RP tant elle pourrait se réaliser. Une sacrée épée de Damoclès au dessus de la tete d'un rôlliste je trouve.


Du reste, Riak, je suis à 100% d'accord avec toi. Et la population du forum résume parfaitement bien ce que tu dis.
Qui reste-t-il des anciens collaborateurs des Siths ? Combien y-a-t-il de réels apprentis Sith ? Ils sont rares, pour ne pas dire inexistants. J'étais là moi aussi lors des problèmes qui ont savaté le RP Sith. Et c'est vrai que le RP Sith propose un gros problème quant à sa mise en place.

Pour jouer Sith classique (Parce que non. La cruauté, la malfaisance ou la quête de pouvoir, le tout avec une bonne dose d'obscure ne passe pas obligatoirement par des duel de "qui a la plus grosse" ou faut se montrer le plus pédant possible. C'est un raccourcis facile. (non, je ne vise personne, mais c'est pas le coeur de mon propos, donc je caricature à gros trait pour faire vite ^^)), un rapport de domination est nécéssaire, si j'ai bien compris.
Et je persiste à dire que c'est pas forcément séduisant d'aller dans un RP ou tu es bridé, et ou au moindre pas de travers du va droit au massacre ou à l'incohérence. Je salue les apprentis que tu cites, Riakath, ça prouve qu'un consensus est possible, et qu'il donne de merveilleux résultats en RP. Mais personnellement, jouer un personnage qui n'a que trois horizons :
-Se soumettre
-Gueuler et se faire maraver
-Gueuler et refuser en HRP de me faire maraver (Ce qui forcerait mon seigneur à se la jouer cool alors que c'est pas son genre)
Bah.. Ca m'amuse pas. D'autre aiment, c'est parfait. Mais la majorité n'aime pas. Regardons les Sith du forum.. Soit ils sont seigneur et en position de négocier une part du lion dans ce nouvel empire (Janos, Araya avant lui), ou s'y opposer sans le payer directement (Shaka, d'autre ?) soit ils jouent la carte de "Je suis assez puissant pour être indépendant", et dans la case "Je suis indépendant", on pose les 3/4 des guerriers du forum.


Le soucis de la hierarchie Sith, c'est que le dominant est en mesure de traiter le dominé comme une sous merde. Et que le dominé ne peut pas se révolter à moins de se faire perforer un poumon, ou de provoquer une incohérence RP du genre "J'ai insulté pendant 1/4 d'heure un Seigneur Sith et il m'a rien fais parce qu'HRP je voulais pas qu'il touche à mon personnage". Et il est question ici autant de l'action RP que de la possibilité d'agir, qui est doit être, de toute façon, prise en compte. C'est pas parce qu'une action doit dépendre d'un consensus entre deux joueurs qu'un fonctionnaire impérial ne devra pas rp en se disant "Si je me démerde mal, j'me fais sabrer". On en revient à l'épée de Damoclès.

J'ai pris l'exemple de Finz parce qu'il est criant. J'imagine mal un joueur se casser le cul à faire une fiche d'amiral impérial pour se retrouver avec une latitude proche de 0, et la possibilité de se faire systématiquement manipuler, puis éliminer parce qu'il n'est pas/plus/pas assez utile.
Il faut bien comprendre que même si ce genre de scénario n'est plausible que par accord réciproque, la situation RP, c'est celle là, la preuve, tu t'es permis de le faire contre un PNJ. Et j'aurai pas envie non plus de jouer un personnage, que même si on le zigouille pas, il se retrouve dans la position de Finz. Et je me permets de m'avancer en disant que c'est la position de la majorité des rôllistes de ce forum.




Maintenant, ce qu'on pourrait faire, avis aux Sith, c'est de créer un membre du Conseil Noir qui ait une grande vision de l'Empire. On le suppose copain avec Ynnitach, hein, le but c'pas de vous casser les noix avec un sécessionniste de plus. Mais une personne qui estime que certains officiers de talents sont aussi importants à l'Empire que des Siths (en respectant la hiérarchie, bien sur) et qu'il prenne sous sa protection l'élite des officiers, ceux qui réussissent à se distinguer.
Et là on entre dans une position de "semi-soumission" avec des dialogues un peu plus intéressant du style "Je suis sous la protection de Darth Machin, je vous rappelle donc respectueusement que toucher à ma tête signifie faire tomber la votre". Bref, un semblant d'autonomie.

Je dis ça, après on peut très bien supposer un système de "pupille" du Conseil Noir ou autre.. Mais réellement, si vous voulez attirer une classe politique, une élite militaire ou quoique ce soit, il va falloir lui laisser une latitude. Parce que globalement, regardez les PJ du forum, le RP "Oui maître, bien maître, touchez ma bosse, maître, ça vous portera bonheur.", ça n’intéresse pas assez de monde pour créer un équilibre.



Ce qui au passage me fait rebondir sur quelque chose, Janos : ton activité massive est tout à ton honneur.. Mais "je vais songer à faire quelques trucs pour répondre à cette nouvelle fonction. L'économie et l'industrie Sith sont des éléments qui pourront donner lieu à plein de RP sympas, j'en suis sûr ! Et surtout, peut-être que l'équilibre des forces entre République et Empire se jouera en partie sur ce poste.".. Juste non, je trouve.
Qu'on accorde à Ynnitach ce qu'il faut pour que son Empire ne soit pas balayé par l'équilibre des joueurs, je suis totalement pour. Baser l'équilibre des forces sur un unique joueur prolifique.. Juste non. Ca reste mon avis hein, mais la République s'est construit sur le travail de tous les Sénateurs, et sur une activité massives des joueurs (Dont une partie sont des Siths d'ailleurs). Mettre en vis à vis ce travail, qui représente des années de RP et de consensus pour définir les forces et faiblesses de la République de ce forum avec l'investissement de tes "quelques trucs pour répondre à cette nouvelle fonction" afin de jouer "l'équilibre des forces entre République et Empire".. Bah juste non.

J'estime, et encore une fois ça n'engage que moi, que si l'Empire Sith ne sait pas séduire les joueurs (et ce au point même que pour saper la République, on préfère en faire partie), c'est une réalité qu'il faut prendre en compte RP parlant. Et ce pour la simple raison que l'activité du forum traduit cette réalité.. Depuis Ion jusque Janos, Ragda ou Valérion.. Je trouve, et c'est regrettable, que non, l'Empire Sith n'est pas la menace la plus lourde qui pèse sur la République, et qu'il faudrait peut-être admettre que c'est une réalité à prendre en compte. D'autant plus qu'avec le nombre de Sith infiltrés et de dissidences qu'on a coté Republique (Une sénatrice de Chandrilla qui arrive, Janos, Ragda et Alan, le "parti Jedi" inconstant dans ses rapports à la République, Valérion qui rêve de pendre Halussius à un croc de boucher, et j'en passe), c'est presque un équilibre nécessaire d'estimer un déséquilibre entre République et Empire, au profit de la République tant qu'elle reste une entité convenablement fédérée.


PS1 : Frangin ne prend pas ombrage de mon insistance sur Finz, c'est juste que c'est l'exemple le plus récent et flagrant de la "juste conduite des Sith" qui soulève unsoucis RP pour incarner des impériaux. Je te reproche rien, au contraire, t'es très bien dans le rôle du Sith Razz

PS2 : A l'inverse, il faudrait envisager de sévir un peu les méthodes d'apprentissage Jedi pour lorsque les padawan se croient tout permis What a Face
(Remarquez, c'est pas si con.. Le Temple a toutes les raisons de se montrer rigoriste ces temps, et serrer la vis aux Padawan permettrait peut-être de trouver le rôle d’apprenti moins ingrat ^^)

PS3 : Je m'excuse d'approfondir encore un sujet qui n'était pas celui sur lequel on voulait orienter ce débat à la base T.T

PS4 : oui, a pondre des pavé comme ça, je ferai mieux de répondre à l'event !

PS5 : elle est pas encore sortie celle-là, z'y avez cru, hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 668
Âge du perso : 54 ans
Race : Humain
Binôme : Plus personne pour l'instant.

Feuille de personnage
Activité actuelle: Officiellement suicidé.
HP:
86/86  (86/86)
PF:
100/100  (100/100)

MessageSujet: Re: Science et méconnaissance sont la voie à la décadence . . . ou un truc comme ça    Lun 24 Mar 2014 - 16:24

Léonard = Je n'ai pas dit que j'étais le centre du monde. Vu mon psychorigide de personnage, c'est très, très, très loin d'être le cas. Ce que je voulais dire (et j'ai balayé la question en une phrase, ce qui pouvait porter à confusion, mea culpa), c'est que l'on a beaucoup de sujets côté Républicains où l'on parle de développements économiques, d'investissements, d'industrie, etc. Bref, l'économie républicaine a été très développée par nombre de joueurs (et Ragda en particulier), ce qui n'est absolument pas le cas de l'Empire. L'avantage d'avoir quelqu'un du Conseil Noir préposé à cette fonction, c'est que l'on va pouvoir essayer de faire des choses semblables du côté de l'Empire, et je trouve ça cool.

Par ailleurs, l'épée de Damoklès rend les RP palpitants, je trouve. Au moindre pet de travers, boum, tu dégages ! Conséquence de tout ça : je vais être à flux tendus sur tous les RP qui suivront l'Event, je dois avouer que ça me plaît, parce que le rôle à jouer doit se faire en finesse. Je parle pour moi, mais c'est une suggestion de certains intérêts auxquels on ne pense pas nécessairement.

Ceci étant dit, le système de gouvernance autoritaire qui afflige les systèmes planétaires soumis à l'Empire peuvent offrir cette marge de manœuvre aux joueurs intéressés par un civil impérial, non ? Après tout, un Moff gère sa planète comme un véritable tyran : il y fait ce qu'il veut, pourvu que l'Empire en sorte le gagnant. A la manière des sénateurs qui s'engagent à travailler sur leurs propres systèmes, il y aurait moyen d’attirer des joueurs de ce côté là, je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Science et méconnaissance sont la voie à la décadence . . . ou un truc comme ça    Lun 24 Mar 2014 - 17:54

Je suis d'accord sur :

- Le fait que les Jedis c'est pas "Oouuaaiiss on est les gentils, faut pas brider les jeunes ! T'veux tirer une latte mon gros ? C'est d'la bonne... Papy Dondon l'a importée direct' de Baku' !" et que ce n'est pas assez présent en RP... Quand même, les enfants ! On a un fou schizophrène qui est à la tête d'un complexe scientifico-industriel ! C'est tout simplement pour moi de la cinglerie... (M'en veux pas Ark', mais c'est vrai que la prudence voudrait que tu sois effectivement plus surveillé même si ça doit être par un PNJ ^^) Et puis bon... Quand même, les relations amoureuses tout ça... Faut quand même partir du principe que c'est très mal vu et que ce n'est pas seulement pris comme des "erreurs de jeunesse" chez les Padawans. Que des Chevaliers soient autorisés à copuler, pourquoi pas, mais personne n'a soulevé cette idée : Qui va s'occuper du gosse ? Les Jedis s'occupent de l'éducation des autres gamins en les "retirant" à leur famille et les gamins que les Jedis pondent on les laisserait à leurs parents Jedis histoire que toute la famille soit sujette à la passion ? S'pas sérieux, les enfants !  Razz 

- Et pour ce qui est du côté "Si l'Empire n'attire personne, bah il faut le prendre en compte", j'suis carrément d'accord, on va pas "gonfler" une faction vide de PJ. Mais ça, je suis sûr que Ragdou et le staff sauront diriger la chose dans une autre direction si jamais la "veine impériale" s'avérait être un filon pauvre en matière précieuse ^^

Par contre :

Pour le côté "Marche ou crève" de l'Empire Sith, j'ai envie d'apporter cette nuance :

Alors certes ce n'est pas le même Empire, certes c'est bien plus tard, mais il n'empêche que Darth Vader, l'ennemi de tous les Bisounours de la planète, la némésis de tous ce qu'il y a de gentil, bah... Il se fait remettre grave à sa place par le Momoff Tartatin ! Alors oui, oui il fait peur un peu à ce prétentieux qui vient quand même de lui dire "Mon gros conn**d ta Foi, c'est d'la m*rde de bantha et j'me torche avec", mais ce prétentieux ne l'a pas "juste" contredit dans ses directives ! Donc non, l'Empire Sith et la pensée Sith c'est pas forcément "T'es pas beau, t'veux pas faire c'que j'veux, crève ! MOUAHAHAHAHAHHA ! " D'autant plus dans le cadre d'un Empire qui est seulement en train de se constituer ! Zut alors ! Vous imaginez vous si tous les Siths s'mettent à décapiter les amiraux quand ça leur chantent ? Mais votre armée les garçons, vous vous fourrez les doigts dans l'oeil jusqu'au coude si vous imaginez pouvoir la diriger sans eux ! Demandez un peu aux Athéniens si ils ont vraiment eu l'air malin après avoir condamné à mort tous leurs stratèges au prétexte qu'ils avaient pas eu le temps de récupérer le corps des morts à cause d'une tempête ! Bah résultat, on est capable de dire que c'est en grande partie à cause de ça qu'ils ont perdu la guerre ! Parce que plus personne n'était capable de diriger une armée !

Certes la Force est un atout, mais le génie administratif, logistique, militaire, il ne vient pas forcément avec les midichloriens et ça, c'est une chose que la Dame Noire doit pertinemment le savoir donc, d'office, je pense que dans une période où elle cherche la stabilisation de ses nouvelles conquêtes, elle verrait d'un très mauvais oeil le fait qu'on tue ses administrateurs/généraux de talents et si pas la Dame Noire, effectivement au moins un PNJ faisant partie du Conseil Noir. Regardez dans Kotor I l'Amiral Saul se permet de contredire Darth Malack ! Certes, il n'insiste pas car Malack est un fou sanguinaire, mais c'est carrément sous-entendu que la puissance de Revan s'appuyait également sur sa capacité à faire peur autant qu'à inspirer le respect et la loyauté en étant un tant soi peu à l'écoute de son entourage. Certes un Sith n'est pas un tendre, certes il aura tendance à mettre des fessées qui laisseront des marques, mais un apprenti puni et un apprenti qui s'endurcit alors qu'un apprenti mort... Est un apprenti se ramollit (décomposition oblige ! xD) Un certain nain de Castlerock vous direz à ce propos que la mort à ce quelque chose de terriblement définitif que la vie n'a pas u.u xD
Revenir en haut Aller en bas
Ion Keyiën
Sénateur
Sénateur
avatar


Nombre de messages : 146
Âge du perso : Cinquante-huit ans à l'heure de sa mort.
Race : Pantoran.
Binôme : Lÿnha Golmarr - irréductible sidekick.
Chi Keyiën - épouse morte et complice de toujours.
Riyo Keyiën - fille unique morte et héritière potentielle.


Feuille de personnage
Activité actuelle: Mort par suicide.
HP:
72/72  (72/72)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Science et méconnaissance sont la voie à la décadence . . . ou un truc comme ça    Lun 24 Mar 2014 - 20:36

Citation :
 On peut même cracher sur les bottes du Chancelier.

J'confirme, c'est parfaitement faisable.
(Je rentre pas dans le débat, mon post est totalement inutile, mais je suis parfaitement d'accord avec l'opinion de Léonard. Razz)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Science et méconnaissance sont la voie à la décadence . . . ou un truc comme ça    Lun 24 Mar 2014 - 21:09

Je tient juste à apporter une précision aux accusations honteuses de Gab' (dit sur le ton de l'humour hein ^^) ma surveillance est prévu. Elle devait être réalisé par un PJ mais qui n'a finalement pas pu l'effectuer. Le Sujet est toujours ouvert pour le lancer et n'attend qu'un volontaire ^^.

Sinon, pour ajouter mon avis au sujet actuel je dirais que je suis de l'avis de Gab'. Les sith c'est des "méchants" mais pas des idiots sanguinaires (dit sans visé personne je précise).
Je prend l'exemple de Plegueis (je me souviens jamais de l'othographe de ce nom) le maitre de Palpatine. C'est le personnage qui m'inspire grandement dans mes rps avec Maldair. C'était un seigneur Sith, mais aussi un scientifique, un manipulateur, un politicien et un économiste. Il ne tuait que lorsqu'il y était forcé ou en retirait quelque chose pour ses plans.
Il ne faut pas oublier aussi que pour ce qui est de Darth Vader, il est devenu sith par amour. Un sith peut éprouver de la compassion et aimer (même s'il le cachera car jugé comme une faiblesse que pourrait exploiter un autre sith) Au final, un sith est un être comme tout autre qui se laisse aller à ses pulsions et a beaucoup moins de taboues dans son usage de la Force qu'un Jedi ou un Jedi gris. Il use du côté obscur pour atteindre ses objectifs. Tout dépend de son caractère et de sa personnalité en définitive.


Enfin du moins c'est ainsi que je l'ai compris. La seul chose qui le distingue du jedi c'est son utilisation du côté obscur et de ce que cela implique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Science et méconnaissance sont la voie à la décadence . . . ou un truc comme ça    Lun 24 Mar 2014 - 22:03

Hello à tous ! Bon, ça n’a rien à voir avec le sujet, mais vu que ça parle de sith… Bah me voilà ! Attention, Spoil de livres !

Bon, pour ceux qui éventuellement me suivent, ils ont bien remarqué mon perso n’était pas un sith, en tout cas pas dans le sens où on l’entend, mais ça va venir, après une pause d’un an et demi, me faut un peu de temps pour lancer le personnage Razz

Bref, au sujet des sith eux même : En ce moment je lis énormément de livres sur eux (la trilogie de Bane, Corruption, Revan, l’ascension de Dark Vador, ect) et ce que je peux dire, c’est que le sith qui tue tout le monde, c’est surtout propre à Vador. Bane fait preuve d’une énorme attention dans la gestion de ses contacts ou de son apprenti. Scourge (roman Revan) est un seigneur sith a en grippe deux simples être vivants, mais il ne peut rien leur faire car ils sont sous la protection d’un membre du conseil noir, je rejoins donc l’idée de Léonard quand il parlait du système de Pupille. En fait, ce système a toujours été en place chez les sith. Bane était protégée par le maître bretteur de l’ordre sith sur Korriban, ce qui empêcha Silak (un apprenti meilleur que Bane) de le tuer. Tarkin pouvait critiquer ouvertement Vador car il savait très bien que l’empereur le protégeait.

Alors oui, les sith sont durs, avec eux-mêmes et avec les autres, mais ils ne sont pas pour autant stupides. Même Vador se retrouvait à avoir des petits préféré, notamment un qui se fera tuer par des storm sensibles à la force créé par l’empereur. Vador vouera une vraie rancune envers l’empereur pour ça. Donc si même lors de la règle de deux, les deux sith avaient leur protégés, je pense que dans un empire composé de nombreux sith, il y a de nombreux intouchables et les Pjs peuvent jouer là-dessus. Si l’amiral que Riak a tué était sous la protection de Calo, l’aurait-elle fait ? Bon, dans ce cas-là je pense que lui, Calo n’étant pas un seigneur influant et spécialement puissant, ce n’est pas lui qui aurait pu l’en empêcher, mais voilà, vous comprenez l’exemple. Même pour un PNJ, il faut que les sith réfléchissent. Vador est un cas unique et dans les livres, rares sont les sith qui font ce qu’ils veulent.

(Je ne sais pas si mon poste apporte quoi que ce soit au débat, mais voilà Razz)

PS : Pour ce qui est de l’empire, pour avoir essayé de rassembler les sith sur un autre forum (Feu Awakening pour ceux qui connaissent), je comprends parfaitement la position de Ynni et je sais que c’est très dur à tenir, mais il faut s’accrocher, avec du temps et les bonnes rencontres, les choses peuvent aller très très vite (Ynni -> C’était pour ça qu’on rpait ensemble à la base Razz)
Revenir en haut Aller en bas
Saï Don
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
avatar


Nombre de messages : 7849
Âge du perso : 90 ans
Race : Humain
Binôme : Maître de Yun Silthar.

Feuille de personnage
Activité actuelle: Siège au Conseil Jedi / Joue les touristes sur Lorrd
HP:
98/100  (98/100)
PF:
6/110  (6/110)

MessageSujet: Re: Science et méconnaissance sont la voie à la décadence . . . ou un truc comme ça    Mar 25 Mar 2014 - 17:35

Je pense qu'au fond vous êtes tous un peu d'accord sur comment jouer les Sith, à quelques nuances près... Alors faites donc, et je pense que l'on peut fermer le débat avant que les esprits ne s'échauffent de trop :-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Science et méconnaissance sont la voie à la décadence . . . ou un truc comme ça    

Revenir en haut Aller en bas
 

Science et méconnaissance sont la voie à la décadence . . . ou un truc comme ça

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Administration :: Foire aux Questions-