Le RPG Star Wars par forum // Qualité RP, intrigues & évolution... Immergez-vous !
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Seules les voies détournées mènent au droit chemin [PV : Anetherion]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



Seules les voies détournées mènent au droit chemin [PV : Anetherion] _
MessageSujet: Seules les voies détournées mènent au droit chemin [PV : Anetherion]   Seules les voies détournées mènent au droit chemin [PV : Anetherion] Icon_minitimeMar 18 Mar 2014 - 17:34

Comme Janos s'y attendait, l'économie et l'industrie de l'Empire Sith ne correspondaient vraiment pas à ce que l'on pouvait appeler : un modèle d'ordre et d'harmonie. Tout, absolument tout, était à refaire.

Jamais il n'avait poussé si loin la duplication de sa personnalité. Le jour, sous le nom de Lord Janos, il officiait comme sénateur d'Aargau, affairé aux intrigues politiques de la République, travaillant sans relâche à s'attacher de nouveaux soutiens. La nuit, sous le titre de Darth Deinos, il méditait sur d'interminables tableaux de statistiques pour tenter de planifier l'économie Sith et de l'introduire dans une authentique industrie de guerre. Entretemps, il dormait quelques heures à peine par jour, programmant son unité centrale interne pour qu'elle continuât à travailler, tandis qu'il s'abandonnait bien qu'avec peine à la douce tranquillité du sommeil. D'ailleurs, les bonnes résolutions qu'il avait prises ne durèrent pas longtemps : depuis l'attentat de Flydon Maxima, il avait repris sa consommation d'alcool sans retenue ni modération, au point, parfois, d'effleurer les limites de sa résistance ; l'esprit embrumé par les vapeurs de la boisson, il s'adonnait frénétiquement au travail.

Une machine. Il était devenu une machine.

Les rouages de sa pensée le menèrent à envisager les intérêts qu'il pouvait tirer de sa nomination au titre de Maître des Forges. En l'occurrence, une gigantesque influence sur l'Empire Sith. Le tout était de ne point brusquer les intérêts de la Dame Noire. Mais une fois cette limite habilement respectée, Darth Deinos pourrait aisément se constituer une véritable clientèle parmi les tenants du régime. Voire, en tirer des connaissances nouvelles sur le Côté Obscur...

Se renseigner sur l'état actuel de l'Empire Sith n'était pas chose évidente. Le régime semblait totalement soumis à sa Souveraine, et son appareil administratif n'avait rien à partager avec la bureaucratie républicaine. Aussi le nouveau Maître des Forges remplissait-il sa fonction à tâtons, n'osant pas prendre de décision importante tant qu'il ne disposerait pas d'une vue d'ensemble sur la chose. Or la meilleure manière de s'y familiariser, c'était de rencontre les personnes concernées.

En l'occurrence, les recherches de Deinos l'avaient amené à s'intéresser à un certain guerrier Sith du nom de Darth Anetherion. D'après ses sources, le personnage s'était spécialisé dans les recherches sur le Côté Obscur et son exploration méticuleuse par un travail quasi-archéologique. Un domaine auquel il était profitable de se familiariser, surtout que la connaissance de l'Ordre incluait une totale maîtrise de la Force. Utilisant le réseau brouillé que son apprentie lui avait programmé, Deinos contacta le Sith avec deux objectifs : (1) en savoir davantage sur les modalités de la recherche dans les mystères du Côté Obscur et définir le degré de scientificité que pouvaient prendre lesdites recherches ; (2) si aucun programme financier n'avait été réalisé en ce sens, déterminer dans quelle mesure il serait possible de mettre en place un système d'allocations à l'attention des chercheurs. En un mot : organiser le tout.

Étant donné la sinistre conjoncture dans laquelle s'enlisait la Galaxie, Darth Deinos ne se risqua pas à se rendre sur Korriban et décida d'organiser la rencontre sur Aargau. Le sénateur Janos avait fait récemment l'acquisition d'un site archéologique remarquable sur le pôle nord de la planète. Il s'agissait d'une gigantesque pyramide en grande partie ensevelie sous des montagnes de glace, bâtie par des peuplades primitives dont les citoyens d'Aargau étaient les héritiers. L'endroit était stratégique : non seulement, sa position géographique s'avérait marginale par rapport aux principales mégalopoles et axes de communication de la planète ; mais surtout, la grande magnitude de ce pôle nord rendait toute communication impossible : un vaisseau lourd ne pouvait survoler cette partie du système planétaire sans que ses circuits ne s'en trouvent troublés. Bref, l'endroit idéal pour qui désire se montrer discret.

Darth Deinos arriva bien avant son invité. Il n'avait jamais pris le temps de visiter les lieux depuis leur acquisition, mais son intérêt pour ce temple avait gagné en ampleur depuis sa dernière conversation avec la Dame Noire. Un jour peut-être, une armée entière logerait là, une armée totalement à la disposition du seigneur Deinos, prête à attaquer Coruscant et à l'envahir...

Couvert d'un masque qu'il venait de se confectionner pour faire correspondre un visage à sa nouvelle fonction, le Sith traversait à toute allure les plaines enneigées, maniant son speeder avec assez d'adresse pour esquiver les immenses stalagmites qui se dressaient vers le ciel. La pointe bleutée de l'édifice se détacha soudain de la calotte glacée du paysage. De l'extérieur, on n'aurait jamais pu imaginer qu'un temple entier se cachait sous la surface enneigée. Darth Deinos passa le pic et dévala une large pente pour garer son véhicule à côté d'une falaise de glace. Entre les parois de ce mur naturel, se dessinait une large fissure où il s'engouffra sans hésiter une seconde. Il dut traverser un long chemin caverneux pour aboutir sur une gigantesque cavité taillée dans une roche bleutée : l'intérieur de la pyramide dominait de son architecture altière la minuscule silhouette noire qu'y dessina Deinos. Un gigantesque faisceau de lumière traversait le sommet et déversait un rayon azur sur le cœur de l'immense salle. C'est sous ce trait lumineux que se plaça le Sith, assis en tailleur, dos contre la brèche, pour méditer et attendre que son hôte n'arrivât.

Le silence qui régnait en ces lieux inspirait à Deinos un sentiment de paix et de sérénité. Mais une fois de plus, lui vint cette pensée terrifiante que l'Ordre s'identifiait avec la mort, que le calme et l'harmonie ne pouvaient advenir dans un monde sans cesse mouvant, et atrocement vivant. Il concentra son esprit sur cette idée pour tenter de l'en chasser, mais n'y parvint pas : elle l'envahissait comme une obsession que rien ne pouvait freiner. Il avait beau envisager les choses rationnellement, se réfuter lui-même par tous les syllogismes possibles et imaginables, une intuition lui soufflait à l'oreille que la ronde absurdes des atomes, le mouvement pré-déterminé de l'inerte s'identifiaient bien plus à l'Ordre que toute tentative politique ou sociale de raisonner les êtres vivants.

Sa méditation fut interrompue par le pas d'un homme dans l'allée caverneuse. Bien que ses pensées se concentrèrent dorénavant sur le nouvel arrivant, Darth Deinos demeura parfaitement immobile, toujours assis en tailleur à même le sol. Il sentit dans son dos un être plein du Côté Obscur de la Force. Son hôte était arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
Darth Anetherion
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
Darth Anetherion


Nombre de messages : 391
Âge du perso : 39 ans
Race : Humain
Binôme : En recherche d'un nouvel adepte

Feuille de personnage
Activité actuelle: Se cache quelque part dans la galaxie, complote contre la République
HP:
Seules les voies détournées mènent au droit chemin [PV : Anetherion] Left_b1190/90Seules les voies détournées mènent au droit chemin [PV : Anetherion] Empty_10  (90/90)
PF:
Seules les voies détournées mènent au droit chemin [PV : Anetherion] Left_bar_bleue95/95Seules les voies détournées mènent au droit chemin [PV : Anetherion] Empty_bar_bleue  (95/95)

Seules les voies détournées mènent au droit chemin [PV : Anetherion] _
MessageSujet: Re: Seules les voies détournées mènent au droit chemin [PV : Anetherion]   Seules les voies détournées mènent au droit chemin [PV : Anetherion] Icon_minitimeMar 18 Mar 2014 - 20:39

Anetherion, de retour après, la sale affaire de la station Flydon Maxima, rentra sur Dromund Kaas, pour savourer la douceur d'un foyer...ou plutôt, ce qui s'en approchait le plus : Ses appartements privés à la Citadelle Sith. Lors du voyage de retour, Anetherion rumina sur ce qu'il avait vécu et maudit cent fois, la République et ses pitoyables défenseurs Jedi. Arrivé sur Dromund Kaas, il alla poser son Fantôme X-70b, à l'astroport et rejoignit ses appartements via une navette privée. Une fois chez lui, il s'affala sur l'un des divans moelleux de son salon et soupira un grand coup. Le tonnerre grondait et les éclairs tranchaient le ciel de Dromund Kaas. La vue de ces éclairs par l'immense baie vitrée du salon, généra un semblant de réconfort au Sorcier Sith. Anetherion était là, pensif, rêvant de l'avenir et du passé de l'Ordre Sith. Ses ambitions, ses ennemis, ses alliés, ceux en qui, il avait confiance et ceux qui le trahisse...Le désespoir semblait l'avoir envahi pour un court instant, le temps d'un simple songe. Tout n'était que problèmes : Malvae était toujours en vie, L'Augir, encore dans les bas-fonds de Myrkr et le nombre de ses ennemis ne cessait de grandir...Il devait vite trouver une solution, mais malgré tout, il restait fort, sa haine, sa colère, ses rêves, ses pouvoirs, sa rage de victoire, toutes ses ressources, tout se mettait en place. Il se reprit et sortit son sabre, l'analysa et le démonta à l'aide de la Force pour remplacer les parties endommagées de son arme. Une fois que ce fut fait, Anetherion put, à nouveau, entendre le doux son de l'activation de son arme et admirer l'éclat de sa lame violette. Il la rengaina, un sourire satisfait aux lèvres et remit son sabre à sa ceinture. Il sentit alors une présence dans les murs de ses appartements, il attendit, prêt à déchaîner sa puissance, si cette présence, se révélait hostile.

C'est alors qu'un simple Sith fit son entrée, avec un holodisque à la main, le jeunot s'inclina respectueuse devant le Sorcier Sith et déposa l'holodisque sur la table basse avant de repartir, en s'inclinant. Anetherion regarda l'holodisque, le prit dans ses mains et le passa dans le compartiment dédié à la lecture de données. Le média contenait une invitation de Darth Deinos, à le rencontrer sur Aargau, une planète situé en plein territoire républicain, située à moins de quelques parsecs de Coruscent. Si un Sith avait convoqué Anetherion, ca ne pouvait être que pour trois choses possible : La première option, serait un piège de Darth Malvae, mais si ce Darth Deinos était à sa botte, il l'aurait su. La seconde serait que le Sith qui le demandait, tenait à lui montrer quelque chose et la dernière...Un Sith qui pense qu'Anetherion est un poids mort qu'il faut supprimer...Dans deux des cas, l'issue s'annonce lugubre...Mais Anetherion ne refusa pas l'invitation du Sith. Il fit quelques recherches et en apprit un peu sur Deinos : Il s'agissait du Maître des Forges de l'Empire et un membre du Conseil Noir, Anetherion retira la première option mais il ne savait toujours pas si, cet individu était amical ou non. Il se reposa un peu avant de partir pour Aargau, dans la plus grande discrétion. Il voyagea quelques heures avant d'arriver à destination. Étrangement, les autorités locales lui annoncèrent que sa visite était attendue. Anetherion ne comprenait plus rien. Il se posa au spatioport de la capitale locale, avant d’être prévenu par la garde local qu'on avait demandé à le rencontrer au pôle nord de la planète...Anetherion reprit alors la route aux commandes d'un speeder pour rejoindre le lieu de rendez-vous. Dans sa tête, c'était un déferlement de questions : D'abord, Darth Deinos, un Seigneur Sith, membre du Conseil Noir et Maître des Forges demande à lui parler, sans raison apparente. La rencontre a lieu sur une planète sous le plein contrôle de la République. Les forces armées ne l'interrogent même pas sur les motifs de sa présence, alors que son vaisseau est sous matricule impérial et qu'il est lui-même Sith, et se contente de lui indiquer l'endroit d'une rencontre dans le lieu le plus improbable qui soit : le pôle nord d'Aargau...Pourquoi toute cette mascarade pour rencontrer un simple Sorcier Sith ? Qui veut parler à un Sorcier Sith qui, en dehors des connaissances quasi-illimités sur le Coté Obscur, une ambition profonde et des réseaux d'espions à toutes les échelles du pouvoir dans la galaxie, n'a rien de réellement exceptionnel ?

Darth Anetherion arriva à destination, non sans embûches : la zone était totalement gelée et le risque de se prendre une des innombrables pointes de glace, présents dans la zone, était omniprésent. Après quelques heures de route, il vit enfin, la pointe de ce qui semblait être un monument pyramidal très ancien. Anetherion trouva une entrée dans la glace, à coté de laquelle, se tenait un autre speeder, que le froid avait déjà commencé à recouvrir d'une fine couche de neige. Anetherion descendit de son speeder et entra dans le monument, éclairé à la seule lumière du soleil au travers les parois de glace qui défendait les lieux, offrant ainsi une douce lumière bleue aux murs de ce qui semblait être un temple. Après un long tunnel caverneux, il entra dans une immense salle, taillée dans une pierre bleue, au centre du glacier. Anetherion caressa les murs avec un grand intérêt archéologique puis il vit une ombre, assise au fond de la salle, sous un trait de lumière, le seul rayon de soleil qui était passé au travers de l'immense plafond. Il s'approcha de la salle et vit que l'individu lui tournait le dos. Il le fixa, silencieusement, avant de prendre la parole :

- Suis-je en présence de Darth Deinos ? J'avoue ne pas comprendre... dit-il, avec respect et politesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous



Seules les voies détournées mènent au droit chemin [PV : Anetherion] _
MessageSujet: Re: Seules les voies détournées mènent au droit chemin [PV : Anetherion]   Seules les voies détournées mènent au droit chemin [PV : Anetherion] Icon_minitimeSam 7 Juin 2014 - 13:46

Darth Deinos se retourna et considéra quelques instants le nouvel arrivant. Voici donc son hôte. Il ne s'attarda pas sur le visage particulièrement sinistre de ce dernier, probablement façonné par les stigmates du Côté Obscur, et alla droit au but.

«Bienvenu sur Aargau, seigneur Anetherion.», déclara-t-il d'une voix rauque qui résonna à travers la pyramide encore déserte. «Vous devez probablement vous demander comment il se fait qu'un Sith, qui plus est Maître des Forges, puisse avoir élu domicile au cœur de la République.»

C'est ainsi qu'il avait compris l'interrogation formulée par son invité. De toutes façons, mieux valait commencer par là : fixer les règles du jeu, avant que de s'emparer de l'échiquier. Même la triche a besoin de règles ; surtout la triche, d'ailleurs, car c'est elle qui les enfreint.

Cette fois, Deinos choisit un mensonge qu'il avait déjà conçu depuis fort longtemps sur son identité, et que sa mémoire avait gardé en réserve pour des situations à venir.


«Sachez que l'Empire Sith est bien plus implanté qu'il n'y paraît dans le système républicain, en grande partie grâce à moi.»

Il marqua une légère pause pour mettre en ordre toutes ses idées.

«Avez-vous déjà entendu parler d'un certain Lord Janos, seigneur Anetherion ? C'est le sénateur de cette planète. Or il se trouve que cet homme est un être faible et torturé. Certes, il se plaît à jouer les charismatiques, mais il ne maîtrise pas autant son esprit qu'il n'y paraît. En l'occurence, vous avez peut-être appris que j'étais un très mauvais bretteur, que le sabre n'était pas mon art de prédilection. On ne vous aura guère menti : je ne suis pas un Sith à brandir mon sabre, et je ne m'en cache pas. En revanche, je suis passé maître dans le contrôle des esprits, et c'est là que réside toute ma force. Or il s'avère que Lord Janos est devenu un véritable pion, totalement asservi à ma volonté. Quand il croit agir de son plein gré, ma poigne s'exerce sur son âme torturée. Voilà comment, après un travail d'une subtilité déconcertante, j'ai pris le contrôle de l'une des planètes les plus importantes économiquement parlant dans la Galaxie.»

D'une certaine manière, Darth Deinos ne mentait pas à son interlocuteur. Effectivement, la part toute sénatoriale de sa personnalité était asservie aux ambitions d'un Sith désireux d'introduire un nouvel Ordre dans la Force. Fort étrangement d'ailleurs, lorsqu'il prenait l'identité de Lord Janos, il avait l'impression que le Seigneur noir était à son service ; mais quand il endossait le rôle de Darth Deinos, c'est le politicien qui s'agenouillait face à lui, de sorte qu'il eût été bien incapable, à froid, de déterminer laquelle de ses deux facettes l'emportait sur l'autre. Pour autant, peu importait ; les deux visages avaient un seul et même objectif : instaurer l'Ordre dans la Galaxie.

«Cette pyramide accueillera sous peu une armée impériale. Mon armée impériale. Il s'agira d'une base secrète destinée à attaquer la République directement depuis son cœur et à l'affaiblir, voire le mettre totalement en branle. Mais c'est un scénario qui ne me plaît pas, car il ne bénéficiera qu'à notre seule Dame Noire.»

Deinos sonda la réaction de son hôte. Il savait que l'unité de l'Empire était encore plus vacillante que l'équilibre politique de la Rotonde. Aussi avait-il pris l'audace de commencer par une critique directe des hautes instances. De quoi mettre l'eau à la bouche d'un ambitieux.

«Si je le veux, je peux également propulser mon pion, Lord Janos, à la tête de la République. Pour ce faire, il suffirait que ce dernier parvienne à devenir Ministre de l'Intérieur ou de l'Industrie - et j'ai conditionné son esprit pour qu'il le fasse. Une fois que ma marionnette a rempli sa fonction, je lance mes troupes contre Coruscant, mais grâce aux précautions qu'aura prises ce cher Janos à ma demande, l'armée impériale est vaincue. Les choses vont alors très vite : notre bon sénateur passe pour un héros, il peut briguer la place de Chancelier suprême, et par son biais, j'ai la main-mise sur la République.»

C'était la toute première fois que Deinos exhibait ses plans à un inconnu de manière si directe et si concise. Mais il savait que ce pouvait être une excellente manière de passer pour un homme charismatique, et d'ainsi gagner la confiance de son interlocuteur dès les premières minutes de conversation. Du reste, si Darth Anetherion tentait de retourner ces informations contre Deinos, ce dernier saurait se tirer d'affaire comme il l'avait toujours fait. Somme toute, de ce qu'il en savait, le sorcier Sith n'était pas plus apprécié de la Dame Noire que le Maître des Forges...

«Voilà quelle est ma situation, Seigneur Anetherion. Je me trouve confronté à un terrible dilemme: offrir le pouvoir à l'Empire ? ou dominer la République ? Mais quel que soit mon choix, si tant est que je ne pousse pas l'ambition à accomplir les deux à la fois, j'aurais besoin d'alliers puissants et sans aucune attache avec l'Impératrice.»

Le masque que portait Darth Deinos s'illumina soudain d'un éclat bleuté.

«Et le jour où mon emprise sur la Galaxie sera totale, les alliés en question seront récompensés comme il se doit...»
Revenir en haut Aller en bas
Darth Anetherion
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
Darth Anetherion


Nombre de messages : 391
Âge du perso : 39 ans
Race : Humain
Binôme : En recherche d'un nouvel adepte

Feuille de personnage
Activité actuelle: Se cache quelque part dans la galaxie, complote contre la République
HP:
Seules les voies détournées mènent au droit chemin [PV : Anetherion] Left_b1190/90Seules les voies détournées mènent au droit chemin [PV : Anetherion] Empty_10  (90/90)
PF:
Seules les voies détournées mènent au droit chemin [PV : Anetherion] Left_bar_bleue95/95Seules les voies détournées mènent au droit chemin [PV : Anetherion] Empty_bar_bleue  (95/95)

Seules les voies détournées mènent au droit chemin [PV : Anetherion] _
MessageSujet: Re: Seules les voies détournées mènent au droit chemin [PV : Anetherion]   Seules les voies détournées mènent au droit chemin [PV : Anetherion] Icon_minitimeLun 9 Juin 2014 - 11:13

Darth Deinos...Maître des Forges et membre du Conseil Noir...Dissimulé derrière un masque qui intimiderait presque le Sorcier Sith, Vêtu d'un long manteau épais qui le protège du froid mordant. Cet homme s'était tourné vers Anetherion et semblait l'inspecter du regard, du moins c'était l'interprétation que le Sorcier Sith s'était faite en regardant le Seigneur Sith. La voix rauque de Deinos résonna dans l'immense temple pyramidal.

«Bienvenue sur Aargau, seigneur Anetherion.»

" Seigneur " ? Et bien, voilà une belle flatterie...Anetherion n'était pas Seigneur, du moins, pas encore...mais ce Deinos lui avait donné ce titre...ce qui était très plaisant aux oreilles du Sith. Après tout, il fallait qu'il s'y habitue...Quand Malvae mourra...c'est ainsi qu'il faudra le nommer...

«Vous devez probablement vous demander comment il se fait qu'un Sith, qui plus est Maître des Forges, puisse avoir élu domicile au cœur de la République.» continua Deinos.

- Pour être franc, Seigneur Deinos...Ce n'est pas tant le lieu qui me perturbe...mais plutôt la raison... répondit Anetherion.

En effet, le fait que la rencontre ait lieu sur Aargau ne dérangeait pas le moins du monde. Il vivait lui-même sur une planète située dans l'espace républicain. Mais ce qui l'intriguait surtout c'était la raison de sa présence. Qu'est-ce que ce membre du Conseil Noir avait en tête pour que cela demande l'aide de l'un des rares sorciers Sith en activité ? Deinos reprit la parole, tandis que Darth Anetherion croisait les bras et l'écoutait avec attention.

«Sachez que l'Empire Sith est bien plus implanté qu'il n'y paraît dans le système républicain, en grande partie grâce à moi.»

Cette phrase fît sourire le Sorcier Sith, il ne pût s’empêcher de répondre.

- Ce n'est un secret pour personne, Maître des Forges...J'ai, moi-même, un imposant réseau d'espions à toutes les échelles du pouvoir au sein de la République...mais également, et je suppose que vous le savez déjà, un nombre assez élevé de partisans... dit-il avant de laisser le Seigneur Sith continuer.

Bien entendu, l’influence secrète de Darth Anetherion sur la République n'était pas aussi importante qu'il se plaisait à le dire mais il savait à peu prés tout ce qui se passait au Sénat par le biais de sénateurs corrompus ou des assistants " généreux " en informations. Il fallait admettre que le Maître-Espion du Sorcier Sith, un certain Damascus, était quelqu'un de très persuasif...

«Avez-vous déjà entendu parler d'un certain Lord Janos, seigneur Anetherion ? C'est le sénateur de cette planète. Or il se trouve que cet homme est un être faible et torturé. Certes, il se plaît à jouer les charismatiques, mais il ne maîtrise pas autant son esprit qu'il n'y paraît. En l’occurrence, vous avez peut-être appris que j'étais un très mauvais bretteur, que le sabre n'était pas mon art de prédilection. On ne vous aura guère menti : je ne suis pas Sith à brandir mon sabre, et je ne m'en cache pas. En revanche, je suis passé maître dans le contrôle des esprits, et c'est là que réside toute ma force. Or il s'avère que Lord Janos est devenu un véritable pion, totalement asservi à ma volonté. Quand il croit agir de son plein gré, ma poigne s'exerce sur son âme torturée. Voilà comment, après un travail d'une subtilité déconcertante, j'ai pris le contrôle de l'une des planètes les plus importantes économiquement parlant dans la Galaxie.»

Darth Anetherion acquiesça de la tête avant de prendre la parole.

- Vous êtes un fin manipulateur, Seigneur Deinos...C'est un point que nous avons en commun...J'ai entendu parler de Lord Côme Janos...et je dois admettre que...pour un ancien Jedi devenu martyr...Il n'avait pas l'air aussi...manipulable...je vous tire donc mon chapeau très très bas...Deinos...Je vais par ailleurs, vous faire par d'une petite confidence...Je suis originaire de Serreno...Une autre planète économiquement puissante au sein de la République...Or...j'ai bien l'intention de détourner leur loyauté envers la République...pour que mon foyer se tourne vers l'Empire...mais ceci n'est qu'un détail.... dit-il en arborant un sourire mauvais.

«Cette pyramide accueillera sous peu une armée impériale. Mon armée impériale. Il s'agira d'une base secrète destinée à attaquer la République directement depuis son cœur et à l'affaiblir, voire le mettre totalement en branle. Mais c'est un scénario qui ne me plaît pas, car il ne bénéficiera qu'à notre seule Dame Noire.» rajouta Deinos à son discours éloquent.

Le Sorcier Sith regarda Deinos avec neutralité, il critiquait la Dame Noire...Qui pouvait l'en blâmer ? Le Conseil Noir ? Darth Anetherion lui-même ? Surement pas. Anetherion n'avait que faire de Darth Ynnitach...La seule préoccupation du Sorcier Sith est le maintien des traditions Sith, tant que cette optique de vue est respectée...Il n'a aucune raison d'en vouloir à la Dame Noire. Darth Anetherion comprit sans mal que Deinos cherchait à le mettre à l'épreuve au travers de cette phrase. Ce qui lui mît la puce à l'oreille fût le silence de mort qui suivit les paroles du Maître des Forges et le regard fixe de ce dernier vers Anetherion. C'était un moyen de savoir si il était fidèle à l'Empire Sith d'Ynnitach ou aux idées nouvelles...mais ce que personne n'a jamais compris...c'est qu'Anetherion, à lui seul, représente une troisième option : L'Empire Sith traditionnel. Un Ordre Sith guidé par les idéaux des premiers Seigneurs Sith. Quelle importance cela avait-t-il pour lui que Darth Ynnitach vive ou meurt, du moment que son idéal conservateur et traditionaliste survivait à travers lui ? Il eût une longue réflexion, choisissant avec soin les mots qu'il allait employer car il savait que selon sa réponse, Darth Deinos se forgerait un premier avis sur le Sorcier Sith.

- Vous êtes audacieux ou totalement imprudent pour critiquer l'Imperatrice, Seigneur Deinos...Elle pourrait l'apprendre et votre situation pourrait en souffrir...Nous savons tous deux qu'elle n'est pas femme à tolérer la critique...surtout venant d'un de ses subalternes... dit-il avant de marquer une pose et de reprendre.

- Mais rassurez-vous...vos paroles resterons ici...entre les murs de cette immense édifice de glace...Je ne me sens pas Sith à critiquer la souveraine, surtout si je dois y laisser ma propre vie...Par ailleurs, pourquoi défendrai-je ses intérêts ? La seule chose qu'elle a à m'offrir serait le poste de Sorcier Suprême, au Conseil Noir...Mais je doute qu'elle accepte une telle requête...Mais qui suis-je si ce n'est un des derniers voire le dernier des Sorciers Sith, se consacrant pleinement à l’exploration méticuleuse du Coté Obscur et de ses secrets les plus noirs ? Rien...Un simple serviteur...non...esclave...parmi tant d'autres...parmi les légions de Sith que nous composons...

Darth Deinos continua son beau discours, Darth Anetherion en aurait même parier qu'il s'écoutait parler.

«Si je le veux, je peux également propulser mon pion, Lord Janos, à la tête de la République. Pour ce faire, il suffirait que ce dernier parvienne à devenir Ministre de l'Intérieur ou de l'Industrie - et j'ai conditionné son esprit pour qu'il le fasse. Une fois que ma marionnette a rempli sa fonction, je lance mes troupes contre Coruscant, mais grâce aux précautions qu'aura prises ce cher Janos à ma demande, l'armée impériale sera vaincue. Les choses vont alors très vite : notre bon sénateur passe pour un héros, il peut briguer la place de Chancelier suprême, et par son biais, j'ai la main-mise sur la République. Voilà quelle est ma situation, Seigneur Anetherion. Je me trouve confronté à un terrible dilemme: offrir le pouvoir à l'Empire ? ou dominer la République ? Mais quel que soit mon choix, si tant est que je ne pousse pas l'ambition à accomplir les deux à la fois, j'aurais besoin d’allies puissants et sans aucune attache avec l'Impératrice. Et le jour où mon emprise sur la Galaxie sera totale, les alliés en question seront récompensés comme il se doit...» dit-il.

Alors c'est pour ça, qu'il était là...Pour un partenariat en vue de la domination de la galaxie...Idée alléchante et délicieusement ambitieuse. Darth Anetherion réfléchit sur ce que venait de proposer Deinos : " Dominer la République ou offrir le pouvoir à l'Empire ". Dominer la galaxie est l'ambition de tout Sith, sur ce point, on ne peut pas dire que cela soit vraiment original mais ce qui surprît surtout le Sorcier Sith, c'est que Deinos avait RÉELLEMENT les moyens d'y parvenir, le tout au nez et à la barbe des Jedis, ce qui ajoutait un petit plus à ce plan parfaitement diabolique...Il serait parfaitement absurde de refuser un tel programme, d'autant plus qu'Anetherion aurait ainsi un allié de poids : Le Maître des Forges lui-même. Mais bien entendu...Il était clair pour le Sorcier Sith, que ce plan finirait par se retourner, non pas contre Deinos...mais contre Anetherion...Les Sith peuvent collaborer ensemble mais s'accorder une confiance mutuelle est bien plus complexe voire même fatal...Anetherion savait que sous le masque de Deinos, celui d'un homme charismatique, charmant qui avait su éveiller la curiosité du Sorcier Sith, se cachait une personnalité avide de pouvoir, probablement prêt à tous les sacrifices pour obtenir ce qu'il convoite...Anetherion fût donc assez perplexe sur la réponse qu'il lui fallait donner, mais il finit par trouver les mots qu'il fallait, préférant en savoir plus avant de se décider.

- Hé bien...tout un programme...Et vous m'avez fait venir pour que je vous propose mon aide, c'est ça ? Quelle genre d'aide attendez-vous de moi, Seigneur Deinos ? Des secrets ? Des savoirs ? Il va falloir que vous me l'expliquiez...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous



Seules les voies détournées mènent au droit chemin [PV : Anetherion] _
MessageSujet: Re: Seules les voies détournées mènent au droit chemin [PV : Anetherion]   Seules les voies détournées mènent au droit chemin [PV : Anetherion] Icon_minitimeJeu 12 Juin 2014 - 9:06

Sous le masque que portait Darth Deinos, l'œil artificiel s'illumina soudain, projetant un éclat bleuté sur les parois de ce visage d'acier.

«Si j'en crois mes sources, vous êtes l'un des Sith les plus portés sur la tradition et l'exploration minutieuse du Côté obscur, n'est-ce pas ?»

Gagner la loyauté d'un homme n'était pas chose évidente, et à plus forte raison quand la personne que l'on avait face à soi était un sorcier Sith. Mais d'expérience, Deinos savait pertinemment qu'un intérêt commun pouvait forger les accords les plus durables, même avec le pire ennemi dont on pût disposer. Or Anetherion n'était pas l'ennemi du Maître des Forges.

«Vous savez très probablement que j'aime l'Ordre, une notion que j'ai inculquée à mon Janos et que ce dernier n'a de cesse de réinjecter dans ses discours et programmes. Bien sûr, le sénateur croit avoir inventé cette notion qu'il applique politiquement, mais il s'agit en réalité d'un idéal métaphysique que je compte appliquer sur la Force et qui risque de vous plaire.»

Le Seigneur noir marqua une petite pause. Il aimait laisser ses phrases en suspens pour aiguillonner l'attention de son auditeur.

«Par Ordre, j'entends une stabilité retrouvée à travers la Galaxie tout entière, marquée par un usage proprement créatif des dynamiques de la Force. Une stabilité caractérisée par l'entente cordiale entre les différents membres du tout auquel ils appartiennent, une cohésion mutuellement bénéfique, un rassemblement unanime que rien ne vient plus troubler. Vous me comprenez : l'Ordre ne constitue pas seulement un idéal ; c'est également une philosophie, appliquée sur la logique, l'éthique et la physique.»

La dernière fois que le Sith s'était adonné à ce développement, c'était en compagnie de Rastka Kae, la jeune actrice qui avait bénéficié d'un soutien financier en échange d'une sympathie officielle envers Cosmos.

«D'un point de vue logique, l'Ordre est la manière dont un être vivant structure sa représentation du monde. C'est pourquoi j'identifie l'Ordre à l'instinct chez les animaux et à la raison chez les êtres intelligents. L'instinct et la raison constituent à mes yeux les paramètres cérébraux qui poussent tout être à se développer dans son environnement, à réagir face à une situation donnée et à survivre lorsqu'un danger se présente.»

Deinos récita cette définition de mémoire. Il l'avait tellement intériorisée qu'il pouvait la répéter quasiment à la lettre, sans en altérer le contenu. Cependant, il se garda bien de se montrer plus précis sur le régime républicain auquel il continuait de croire, tout impérial fût-il devenu. Il poursuivit :

«D'un point de vue éthique, je distingue deux incarnations de l'Ordre. Politiquement, celui-ci s'identifie à la stabilité sociale et à l'harmonie entre dirigeants et dirigés, ce que seul un exécutif fort peut naturellement assumer. Moralement, l'Ordre guide une existence particulière en lui offrant une dynamique continue, un objectif unique, à l'inverse d'une vie chaotique comme celle de tous ces êtres corrompus, qu'abrutissent leur médiocrité et l'assouvissement de leurs désirs personnels. Conséquemment, l'Ordre politique est à la communauté civique ce que l'Ordre moral est à l'individu. Mais leur application concrète reste sensiblement la même.»

Il aurait pu critiquer le régime impérial, qui justement n'était qu'intérêt personnel et corruption, mais il s'en abstint : ce chantre de la tradition qu'était Anetherion risquait de ne pas apprécier un élan républicain, quand bien même la République promue par Janos et Deinos ressemblait presque à un Empire, y compris dans sa prétention totalisante.

«D'un point de vue physique, la chose peut paraître la plus complexe, mais c'est là que je risque de vous intéresser. Je crois que l'activité incessante des midicloriens correspond très strictement à l'Ordre physique qui paramètre la Galaxie. Comme vous le savez, l'activité invisible mais continue de ces micro-éléments organise la totalité du réel. À eux seuls, ils forment cet Ordre à l'œuvre en permanence au sein du vivant, au plus profond de nos gènes, au cœur-même de notre être. Je crois que l'équilibre dans la Force ne sera possible que si une harmonie se tisse entre le Côté Lumineux et le Côté Obscur. L'Ordre est totalité, voyez-vous : de l'union des contraires, peut naître la seule victoire possible sur le chaos.»

Restait à clore le sujet.

«Dès lors, j'ai besoin d'un chercheur Sith qui saura percer tous les mystères du Côté obscur pour tenter d'offrir à l'Ordre sa victoire totale et définitive sur la Galaxie. Afin d'alimenter de telles recherches, je serais prêt à dégager tous les fonds nécessaires, à pourvoir mon compagnon de tout matériel et de toute équipe dont il pourrait avoir besoin. Or, dans l'Empire Sith, il n'est qu'une personne qui puisse satisfaire à ma requête, et cette personne, c'est vous.»
Revenir en haut Aller en bas
Darth Anetherion
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
Darth Anetherion


Nombre de messages : 391
Âge du perso : 39 ans
Race : Humain
Binôme : En recherche d'un nouvel adepte

Feuille de personnage
Activité actuelle: Se cache quelque part dans la galaxie, complote contre la République
HP:
Seules les voies détournées mènent au droit chemin [PV : Anetherion] Left_b1190/90Seules les voies détournées mènent au droit chemin [PV : Anetherion] Empty_10  (90/90)
PF:
Seules les voies détournées mènent au droit chemin [PV : Anetherion] Left_bar_bleue95/95Seules les voies détournées mènent au droit chemin [PV : Anetherion] Empty_bar_bleue  (95/95)

Seules les voies détournées mènent au droit chemin [PV : Anetherion] _
MessageSujet: Re: Seules les voies détournées mènent au droit chemin [PV : Anetherion]   Seules les voies détournées mènent au droit chemin [PV : Anetherion] Icon_minitimeJeu 12 Juin 2014 - 15:15

«Si j'en crois mes sources, vous êtes l'un des Sith les plus portés sur la tradition et l'exploration minutieuse du Côté obscur, n'est-ce pas ? Vous savez très probablement que j'aime l'Ordre, une notion que j'ai inculquée à mon Janos et que ce dernier n'a de cesse de réinjecter dans ses discours et programmes. Bien sûr, le sénateur croit avoir inventé cette notion qu'il applique politiquement, mais il s'agit en réalité d'un idéal métaphysique que je compte appliquer sur la Force et qui risque de vous plaire.»

- Vraiment ? J'ai hâte de découvrir ce que vous appelez " L'Ordre " répondit Anetherion, en se frottant le menton.

«Par Ordre, j'entends une stabilité retrouvée à travers la Galaxie tout entière, marquée par un usage proprement créatif des dynamiques de la Force. Une stabilité caractérisée par l'entente cordiale entre les différents membres du tout auquel ils appartiennent, une cohésion mutuellement bénéfique, un rassemblement unanime que rien ne vient plus troubler. Vous me comprenez : l'Ordre ne constitue pas seulement un idéal ; c'est également une philosophie, appliquée sur la logique, l'éthique et la physique. D'un point de vue logique, l'Ordre est la manière dont un être vivant structure sa représentation du monde. C'est pourquoi j'identifie l'Ordre à l'instinct chez les animaux et à la raison chez les êtres intelligents. L'instinct et la raison constituent à mes yeux les paramètres cérébraux qui poussent tout être à se développer dans son environnement, à réagir face à une situation donnée et à survivre lorsqu'un danger se présente. D'un point de vue éthique, je distingue deux incarnations de l'Ordre. Politiquement, celui-ci s'identifie à la stabilité sociale et à l'harmonie entre dirigeants et dirigés, ce que seul un exécutif fort peut naturellement assumer. Moralement, l'Ordre guide une existence particulière en lui offrant une dynamique continue, un objectif unique, à l'inverse d'une vie chaotique comme celle de tous ces êtres corrompus, qu'abrutissent leur médiocrité et l'assouvissement de leurs désirs personnels. Conséquemment, l'Ordre politique est à la communauté civique ce que l'Ordre moral est à l'individu. Mais leur application concrète reste sensiblement la même. D'un point de vue physique, la chose peut paraître la plus complexe, mais c'est là que je risque de vous intéresser. Je crois que l'activité incessante des midichloriens correspond très strictement à l'Ordre physique qui paramètre la Galaxie. Comme vous le savez, l'activité invisible mais continue de ces micro-éléments organise la totalité du réel. À eux seuls, ils forment cet Ordre à l'œuvre en permanence au sein du vivant, au plus profond de nos gènes, au cœur-même de notre être. Je crois que l'équilibre dans la Force ne sera possible que si une harmonie se tisse entre le Côté Lumineux et le Côté Obscur. L'Ordre est totalité, voyez-vous : de l'union des contraires, peut naître la seule victoire possible sur le chaos.

Anetherion écouta avec attention. Chaque parole de Deinos était fascinante à écouter, empreintes d'une grande marque de sagesse et preuves d'une très longue introspection pour arriver à cette conclusion mais le Sorcier Sith perçut plusieurs éléments plutôt...perturbants...Pour Deinos, son "Ordre" permet de trouver une stabilité, une paix harmonieuse dans la galaxie mais aussi dans la Force, tout en maintenant l'équilibre des choses. Or pour un traditionaliste Sith...La paix est un mensonge...D'autant plus que pour que l'Ordre de Deinos puisse exister...il doit purger la galaxie elle-même de la corruption et de la vénalité...mais Deinos semble avoir oublié que l'humain est naturellement corrompu, égoïste et vénal...De plus...Son utopie sonnerait le glas de l'Ordre Sith, lui-même basé sur ce qu'il y a de plus mauvais en chaque être vivant. Il parle également " d'équilibre dans la Force ". Anetherion se retint de devenir agressif : Il n'y a AUCUN équilibre dans la Force : Le Coté Obscur est TOUT-PUISSANT !! Il n'y a pas besoin d'équilibre quand la victoire sur la lumière est à portée de main. Tous ses éléments rentraient directement à l'encontre de tout ce en quoi croit le Sorcier Sith et le meilleur restait encore à venir...

«Dès lors, j'ai besoin d'un chercheur Sith qui saura percer tous les mystères du Côté obscur pour tenter d'offrir à l'Ordre sa victoire totale et définitive sur la Galaxie. Afin d'alimenter de telles recherches, je serais prêt à dégager tous les fonds nécessaires, à pourvoir mon compagnon de tout matériel et de toute équipe dont il pourrait avoir besoin. Or, dans l'Empire Sith, il n'est qu'une personne qui puisse satisfaire à ma requête, et cette personne, c'est vous.»

Darth Anetherion se mit à réfléchir en faisant les cents pas. Les projets de Deinos entraient en conflit direct avec les projets d'Anetherion...L'un voulait apporter sa vision de "L'Ordre" à la galaxie, l'autre voulait ramener L'Empire à son âge d'or des premiers Sith. Bien qu'une grande différence de philosophie séparait les deux Sith...Anetherion savait qu'il avait besoin de Deinos mais également que Deinos avait besoin de lui...Après tout, il était le dernier sorcier Sith "indépendant" de l'Empire...le seul susceptible d'accepter la vision utopique du Maître des Forges. Donc Anetherion en conclut qu'il était là pour être " converti " à une utopie qui savait ne pas être la sienne et qui, au contraire, allait à l'encontre de ses propres croyances et de sa propre foi en les traditions Sith...Mais...Deinos lui avait fait une fascinante proposition qui pourrait lui permettre d'obtenir beaucoup en agissant peu...Anetherion pourrait recourir à toute l'aide néccésaire pour TOUTES ses recherches et TOUS ses plans...Il commença à imaginer une possibilité...Il accepta, en lui-même, de mettre son sens des traditions de coté pour accepter l'offre de Deinos...afin d'obtenir ce qu'il voulait.

- Je vois...Donc...Je suis ici...pour servir l'Ordre...Mon cher Deinos...Je suis flatté que vous m'ayez proposé cette opportunité de me joindre à votre projet...Je serai par ailleurs ravi de vous aider dans la mesure du possible...mais je vous demanderai une chose : N'essayer plus jamais de me convertir à votre "déontologie"...Vos idéaux sont intéressants mais ils sont bien trop opposés à tout ce en quoi je crois pour que j'accepte de me soumettre à votre rêve...Je travaillerai sur ce que vous désirez savoir...Mais...comme vous l'avez si bien dit...Ce genre de travail requiert des fonds mais pas que...En tant que Sorcier Sith...j'ai accès à nombre de connaissances et de savoir...MAIS...Je ne pourrais faire le travail qu'à moitié...si je ne peux pas connaître l'ensemble du savoir acquis...Il me faudrait donc...le poste de Sorcier Suprême, au Conseil Noir...Je sais, je sais...Ce n'est pas un mince affaire et il sera très difficile pour moi d'y accéder...mais voyons les choses sous un angle différent...Vous êtes surement le seul Sith, avec vos partisans, à soutenir votre vision des choses...Vous avez besoin de connaissances sur le Coté Obscur...et aussi de personnes qui peuvent rependre vos idées au sein de l'Empire...et de la République pour que votre marionnette soit plus que populaire et pour que votre influence soit plus forte...n'est-ce pas ? Supposons maintenant que vous éliminiez ,directement ou indirectement, La Sorcière Suprême...et que ,par un heureux hasard, je sois nommé au Conseil Noir...Cela ne sera que bénéfique pour nous deux : Vous aurez un allié de choix, détenteur de tout le savoir que vous convoitez et d'un réseau d'espions terriblement vaste pour rependre votre idéologie dans toute la galaxie...Des systèmes entiers, républicains ou impériaux, des corporations et des partis politiques...TOUS suivront Darth Deinos et le sénateur Janos...vers un " avenir radieux "...Vous imaginez déjà le spectacle, Excellence ? Vous vous voyez déjà serrer les mains de centaines de hauts-dignitaires impériaux, dévoués à votre vision de la galaxie ? Je ne demande que trois choses : Le poste de Sorcier Suprême, des fonds pour mes recherches sans aucun moyen de savoir à quoi servira cet argent et la garantie que votre idéologie ne s'opposera pas à la mienne. Si vous acceptez de marcher avec moi...Vous gagnez un allié de choix dans votre petite course au pouvoir absolu...en échange de ces maigres demandes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous



Seules les voies détournées mènent au droit chemin [PV : Anetherion] _
MessageSujet: Re: Seules les voies détournées mènent au droit chemin [PV : Anetherion]   Seules les voies détournées mènent au droit chemin [PV : Anetherion] Icon_minitimeLun 16 Juin 2014 - 17:04

À la réaction de son hôte et interlocuteur, Darth Deinos sentit que ce dernier éprouvait une certaine réticence à entendre des termes comme "Ordre", "équilibre" et "harmonie". Ce qui ne le surprit d'ailleurs pas : pour la plupart de ses adeptes, le Côté obscur semblait incompatible à de telles notions. Et à vrai dire, le Maître des Forges se sentait parfois las de ce manichéisme stupide : Jedi parmi les Sith et Sith parmi les Jedis, il se confrontait sans cesse à l'aveuglement borné des deux camps. Comment diable pouvait-on croire que seule une seule voie était la bonne ? Si les deux existaient, alors il fallait tenter de tirer de leur duplicité une puissance absolue sur le monde. Aux yeux de Deinos, ce raisonnement paraissait relever de l'évidence, mais il devait être le seul manipulateur de la Force à l'avoir un jour formulé - comble de l'absurde, tout de même.

Cependant, il ne désespérait de convertir d'autres adeptes à sa philosophie. Outre son ancienne apprentie qu'il avait totalement formatée, il en espérait beaucoup du Chevalier Carnock, à qui il avait inspiré un respect hors du commun en l'espace d'une entrevue. Mais, d'une manière générale, mieux valait laisser le temps façonner les esprits, et les mots infléchir les croyances. Somme toute, l'idéal de l'Ordre ne s'était pas construit en un jour.


«Rassurez-vous, Seigneur Anetherion, je n'avais pas la volonté de faire de vous un partisan de ma pensée.», répondit-il presque immédiatement, une fois que le Sorcier lui eut communiqué ses attentes. «En revanche, j'aime que toute entente se fasse dans la plus grande transparence. C'est la raison pour laquelle je vous ai présenté mes idéaux : au moins savez-vous à qui vous avez réellement affaire.»

Ce n'était que relativement vrai. Il aurait plutôt fallu avouer que Deinos aimait développer ses idées dès qu'on lui en laissait l'occasion. Ce faisant, il pouvait tester les représentations de son interlocuteur, et s'il s'avérait que ce dernier y prît goût, continuer à argumenter en la faveur de son système.

«Ceci étant dit, vos deux dernières conditions me semblent tout à fait envisageables. Je financerai vos recherches par mes propres moyens, sans utiliser le budget qui m'est alloué en tant que Maître des Forges. Ce faisant, l'Empire Sith lui-même n'aura aucune preuve administrative de vos activités. J'aimerais cependant que vous me fassiez un rapport mensuel de tout ce que vous découvrirez. Dans le cas contraire, je vous priverai de toute ressource, ce qui me semble être une attitude toute légitime. Pour ce qui est de votre intégration au Conseil noir, en revanche...»

Deinos marqua une petite pause pour s'accorder trois secondes de réflexion et fixé ses paroles dans sa pensée.

«Ma foi, je ne suis pas contre, loin s'en faut. Mais... comme vous le dites vous-même, ce ne sera pas une tâche facile. D'autant moins facile, d'ailleurs, que je n'ai pas encore une grande influence sur les membres du Conseil noir, pour tout vous avouer. Ceci dit, personne n'en a vraiment : tous ne songent qu'à détruire autrui pour s'accaparer sa place - mais j'imagine que sur ce point, je ne vous apprends rien.

Quoi qu'il en soit, j'accepterais volontiers que nous siégions ensemble au Conseil noir, et j'ai tout à fait conscience des bénéfices que nous pourrions en tirer mutuellement. J'appuierai votre candidature par la voie "légale" autant que faire se peut. Encore que je ne vous garantisse absolument rien par ce biais-là.

Quant à éliminer la Sorcière Suprême qui règne aujourd'hui... Hum, elle me semble encore plus indétrônable qu'Ynnitach elle-même, en réalité. Je suis un être prudent, et je ne commettrais pas la folie de m'en prendre à elle en combat singulier. Il serait judicieux de l'anéantir en employant des moyens moins francs, dirons-nous. Et en l'occurence, la ruse et la duplicité sont mes principaux atouts.»


Il fallait bien avouer que sur ce point, le Sith se montrait moins à son aise, même s'il ne laissa rien transparaître de son embarras. Autant la maîtrise qu'avait Janos du système républicain lui avait permis d'éliminer subrepticement nombre de ses ennemis, autant le peu de connaissance dont disposait Deinos sur les rouages de l'Empire représentait un véritable handicap qu'il faudrait résoudre coûte que coûte.

«Mais peut-être avez-vous une idée sur la manière dont nous pourrions nous débarasser de cette fameuse Sorcière...», déclara-t-il, alors que son esprit se démenait déjà pour imaginer une manière d'anéantir cette nouvelle rivale.
Revenir en haut Aller en bas
Darth Anetherion
l~~ Guerrier Sith ~~l
l~~ Guerrier Sith ~~l
Darth Anetherion


Nombre de messages : 391
Âge du perso : 39 ans
Race : Humain
Binôme : En recherche d'un nouvel adepte

Feuille de personnage
Activité actuelle: Se cache quelque part dans la galaxie, complote contre la République
HP:
Seules les voies détournées mènent au droit chemin [PV : Anetherion] Left_b1190/90Seules les voies détournées mènent au droit chemin [PV : Anetherion] Empty_10  (90/90)
PF:
Seules les voies détournées mènent au droit chemin [PV : Anetherion] Left_bar_bleue95/95Seules les voies détournées mènent au droit chemin [PV : Anetherion] Empty_bar_bleue  (95/95)

Seules les voies détournées mènent au droit chemin [PV : Anetherion] _
MessageSujet: Re: Seules les voies détournées mènent au droit chemin [PV : Anetherion]   Seules les voies détournées mènent au droit chemin [PV : Anetherion] Icon_minitimeMer 18 Juin 2014 - 15:00

«Rassurez-vous, Seigneur Anetherion, je n'avais pas la volonté de faire de vous un partisan de ma pensée.» répondit Deinos.

Anetherion se retînt de rire...Il avait déjà compris que Deinos était un manipulateur hors-normes et donc, de ce fait, un excellent menteur...mais essayer de dissimuler ses intentions derrière des paroles aussi veines faisait presque office d'insultes aux oreilles du Sorcier Sith. Cependant, il n'allait pas louper cette occasion d'obtenir plus de moyens de combat pour si peu.

«En revanche, j'aime que toute entente se fasse dans la plus grande transparence. C'est la raison pour laquelle je vous ai présenté mes idéaux : au moins savez-vous à qui vous avez réellement affaire.»

Oh oui...Anetherion le savait très bien...Plus que Deinos ne voulait lui en faire croire...Il se montre sous un jour charmant et raffiné...mais sous le masque de Deinos, il n'y a qu'un appétit dévorant de pouvoir. Il appréciait le Sith...mais il ne pouvait pas lui faire confiance...

«Ceci étant dit, vos deux dernières conditions me semblent tout à fait envisageables. Je financerai vos recherches par mes propres moyens, sans utiliser le budget qui m'est alloué en tant que Maître des Forges. Ce faisant, l'Empire Sith lui-même n'aura aucune preuve administrative de vos activités. J'aimerais cependant que vous me fassiez un rapport mensuel de tout ce que vous découvrirez. Dans le cas contraire, je vous priverai de toute ressource, ce qui me semble être une attitude toute légitime. Pour ce qui est de votre intégration au Conseil noir, en revanche...Ma foi, je ne suis pas contre, loin s'en faut. Mais... comme vous le dites vous-même, ce ne sera pas une tâche facile. D'autant moins facile, d'ailleurs, que je n'ai pas encore une grande influence sur les membres du Conseil noir, pour tout vous avouer. Ceci dit, personne n'en a vraiment : tous ne songent qu'à détruire autrui pour s'accaparer sa place - mais j'imagine que sur ce point, je ne vous apprends rien. Quoi qu'il en soit, j'accepterais volontiers que nous siégions ensemble au Conseil noir, et j'ai tout à fait conscience des bénéfices que nous pourrions en tirer mutuellement. J'appuierai votre candidature par la voie "légale" autant que faire se peut. Encore que je ne vous garantisse absolument rien par ce biais-là. Quant à éliminer la Sorcière Suprême qui règne aujourd'hui... Hum, elle me semble encore plus indétrônable qu'Ynnitach elle-même, en réalité. Je suis un être prudent, et je ne commettrais pas la folie de m'en prendre à elle en combat singulier. Il serait judicieux de l'anéantir en employant des moyens moins francs, dirons-nous. Et en l'occurence, la ruse et la duplicité sont mes principaux atouts.»

Darth Deinos était très intelligent...son idéologie, stupide....mais lui, il était très intelligent...Darth Anetherion comprît qu'il avait maintenant tout à gagner à s'allier au Maître des Forges : des fonds pour son projet secret et un allié de choix dans la guerre contre le maître officieux de l'information de l'Empire, Darth Malvae. Mais également, un moyen d'obtenir le trône de Sorcier Suprême...Et là...Ça lui plaisait...Il se voyait déjà siégeant au Conseil Noir , à la place de l'égocentrique et capricieuse Axkya Lya...Comment un être aussi...ignorant de ce qu'est le pouvoir a pu, un jour, attirer le regard d'Ynnitach pour qu'elle se dise " Tiens, elle est bien celle-là...Je vais la nommer au Conseil Noir " ? C’était tout simplement outrageant pour le Sorcier Sith...

Darth Deinos avait donc conclu l'affaire avec Darth Anetherion, qui lui promît sa " loyauté " en échange du trône du Sorcier Suprême mais selon Deinos, il serait plus simple d'essayer de détrôner la Dame Noire que d'essayer de prendre son poste.

«Mais peut-être avez-vous une idée sur la manière dont nous pourrions nous débarasser de cette fameuse Sorcière...»

Là...Deinos imposa une colle au Sorcier Sith : Il avait déjà lancé toutes ses ressources actuelles dans la guerre intestine l'opposant à son ancien maître. Il serait purement idiot qu'il se lance dans un nouveau conflit avec un membre du Conseil Noir tant que son maître respire encore. Darth Anetherion regarda Deinos quelques longues minutes, ne sachant quoi lui répondre. Pour l'heure, Anetherion devait retrouver l'Augir pour vaincre Malvae...puis il devrait éliminer Lya pour prendre sa place...le tout avec l'aide de Deinos...

- Je crains fort de ne pas être en mesure d'apporter quelque chose de convenable à ce projet pour le moment, Darth Deinos...J'ai également quelques soucis et je devrais me charger de ce problème avant tous les autres, mais je ferai au mieux pour vous aider...Pour commencer...transférez 550 000 crédits sur mes comptes, qui me serviront à travailler.

Anetherion estima qu'il était temps pour lui de se retirer, il ne voulait déranger plus longtemps le Maître des Forges. Il tourna les talons et commença à marcher en direction de la sortie.

- Il va falloir que je parte...je suis tout disposé à rester, si il y d'autres choses dont vous voulez me faire part...J'ai tout mon temps, Seigneur...

Darth Anetherion ne se lassait pas de Darth Deinos. Après tout, il lui proposait d'obtenir tout ce qu'il voulait. Bien sûr, le Sorcier Sith n'était pas dupe et savait pertinemment que dés que le pouvoir monte à la tête, on élimine tous les anciens alliés...Cependant...Anetherion avait aussi des projets à mener à bien et sa recherche de l'Augir n’avançait pas tellement. Il fallait qu'il se charge de la recherche lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Seules les voies détournées mènent au droit chemin [PV : Anetherion] _
MessageSujet: Re: Seules les voies détournées mènent au droit chemin [PV : Anetherion]   Seules les voies détournées mènent au droit chemin [PV : Anetherion] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Seules les voies détournées mènent au droit chemin [PV : Anetherion]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force :: Zone RP - Espace :: Espace Intersidéral-