Le RPG Star Wars par forum // Qualité RP, intrigues & évolution... Immergez-vous !
 
AccueilTableau de bordRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
Anonymous



Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] _
MessageSujet: Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke]   Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] Icon_minitimeSam 28 Sep 2013 - 12:38

Loryc marchait de son pas habituel, sans empressement ni lenteur affectée, et fendait les couloirs du Temple, évitant adroitement le flot de jeunes apprentis conversant joyeusement entre eux. S'il en faisait pas mine de se retourner de temps en temps pour vérifier que son nouveau compagnon le suivait, le Chevalier ne veillait pas moins à garder une allure correcte, sachant que la maîtrise de la Force de Luke Kayan ferait le reste. Bientôt il arriva devant la porte qu'il cherchait, et un très léger sourire aux lèvres, quasiment imperceptible pour quiconque ne connaissait pas parfaitement le jeune homme, il l'ouvrit. Devant lui se tenait la salle qu'il connaissait le mieux de toutes celles du Temple, pour y avoir passé un nombre d'heures plus que conséquent: la salle d'entraînement.
L'humain se dirigea vers le coin supérieur gauche de la salle et croisa les bras, attendant tranquillement que son acolyte le rejoigne. Si un jour quelqu'un lui avait dit qu'il aurait le padawan du chef du Conseil Jedi sous sa tutelle, même temporaire, il en l'aurait sûrement pas cru. Mais voilà, force était de constater que son travail acharné et sa maîtrise du sabre avaient fini par le faire reconnaître par ses pairs, ce qui en manquait pas de l'emplir d'un certain sentiment de fierté. Pourtant, il ne doutait pas qu'il allait devoir trouver un moyen adéquat pour remplir sa mission, et c'était précisément dans ce but qu'il était là.
Loryc se remémora alors les événements de la matinée. Plus tôt, il avait été convoqué par le Conseil et s'était présenté devant les anciens sans plus attendre. En son for intérieur, le Chevalier était persuadé qu'il allait se voir confier une mission, sa première pour le compte de l'Ordre à l'extérieur en tant que Chevalier. Il attendait ce moment depuis quelques semaines maintenant, se sentant prêt pour cet honneur. Certes, enseigner aux jeunes padawans l'intéressait et il prenait plaisir à guider les plus travailleurs vers les arcanes de l'utilisation intelligente du sabre-laser, mais le jeune homme sentait grandir en lui le désir de faire ses preuves, de montrer le fruit de ses années d'entraînements acharnés et de servir plus encore ceux qui lui avaient offert cette vie que tout enfant personne n'aurait pu imaginer pour lui.
Sa surprise avait donc été importante quand il avait vu se tenir le padawan du chef du Conseil, Luke Kayan, dans la même pièce. Loryc le connaissait de vue, comme tous au Temple d'ailleurs. Certaines positions faisaient augmenter la renommée, même sans qu'on le désire. De plus, l'hapan était difficile à louper, avec ses longs cheveux châtains parsemés de mèches couleur or, ses traits fins et ses yeux vairons. Le Chevalier se souvenait aussi qu'ils avaient passé deux heures à patienter dans l'antichambre du Conseil un jour que son ancien maître avait voulu s'entretenir avec le maître de l'autre garçon. Comme à son habitude, Loryc n'avait pas desserré les dents et les minutes s'étaient écoulées en silence.
Pour revenir à ce fameux matin, Loryc s'était vu expliqué qu'en vu de son acceptation future comme Chevalier, Luke devait renforcer sa maîtrise du sabre et qu'il avait été choisi pour ce faire, les membres du Conseil reconnaissant ses qualités de bretteur et d'enseignant. Le jeune homme n'avait pas été franchement déçu en comprenant son nouveau rôle: on lui confiait une mission particulière, et il espérait s'en acquitter dignement.
Une fois dehors, et fidèle à sa réputation, Loryc n'avait pas passé deux heures en présentations futiles et autres congratulations. S'il devait être amené à mieux se connaître, cela se ferait naturellement, pas besoin de mots creux.
“Suis-moi. S'il faut commencer, autant le faire maintenant.” avait-il déclaré à Luke laconiquement.
Et maintenant, le jeune roux se retrouvait dans sa salle favorite à attendre. Il connaissait bien les rumeurs qui couraient sur son nouveau partenaire quelques années auparavant, comme quoi il fuyait consciencieusement les entraînements aux sabre, pour avoir entendu deux autres padawans de son âge parler du petit alors que Loryc faisait ses exercices de méditation. Mais cela faisait plusieurs années, sans doute les choses s'étaient calmées. Après tout, l'humain savait que l'hapan était considéré comme un prodige de la Force, et on ne pouvait être logiquement doué pour tout. Au vu du physique peu étoffé de Luke, peut-être fallait-il trouver une méthode exploitant sa vitesse et son utilisation de la Force pour le combat... Oui, c'était une idée à exploiter, pas de doute là-dessus, et Loryc était déjà en train d’échafauder des plans quand le padawan arriva devant lui.
Loryc le détailla de haut en bas, profitant de sa haute stature, et de sa voix au ton mesuré, ni sec ni outrageusement chaleureux non plus, il lui dit:
“Bien. Montre-moi ce que tu sais faire. Ne te retiens pas, on n'apprend rien en faisant semblant."

Et le jeune homme déplia ses bras et alluma son sabre. En le testant, il aurait une bonne idée des capacités exactes de son vis-à-vis et de la manière de les exploiter. En matière d'armes, il n'y avait pas de bons et de mauvais combattants, seulement des personnes entraînées correctement ou non.


Dernière édition par Loryc Voldarion le Dim 29 Sep 2013 - 18:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
Luke Kayan


Nombre de messages : 3392
Âge du perso : 27 Ans
Race : Hapien
Binôme : Compagnon de Karm Torr.
Ancien Padawan de Saï Don.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] Left_b1172/80Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] Empty_10  (72/80)
PF:
Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] Left_bar_bleue94/94Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] Empty_bar_bleue  (94/94)

Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] _
MessageSujet: Re: Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke]   Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] Icon_minitimeDim 29 Sep 2013 - 12:55

[HJ: Hérésie ! Moi c'est LuKE Evil or Very Mad sunny  Désolé sinon, c'est un peu nul :/ Je fais mieux au prochain.]

Saï Don se faisant vieux, il ne pouvait plus aider Luke à s'améliorer au sabre-laser et ce dernier ne saurait travailler seul dans ce domaine. Il était peu doué et ne pourrait qu'accentuer ses vices malgré toute sa bonne volonté, c'est ainsi que le Padawan s'était retrouvé avec un chevalier Jedi doué en la matière pour tenter de s'améliorer un peu. Bon bien sûr, ça n'était pas gagné d'avance si, à ce stade de sa formation, terminée en théorie il avait toujours le niveau d'un adolescent de 17 ou 18 ans. Pour autant, le jeune homme ne se plaignait ni ne revendiquait son titre de chevalier qui ne tarderait plus à venir, la cérémonie n'étant qu'une formalité pour laquelle il fallait trouver un moment. Inconsciemment, Luke se trouvait très bien que son rôle d'apprenti soit prolongé, peu sûr de vouloir prendre son autonomie trop rapidement. Saï était son mentor, et il avait l'impression de le perdre un peu plus chaque jour qui passait, et puis était-il vraiment digne de ce titre bien qu'il ait passé les tests avec succès ? Rien qu'avec son niveau au sabre-laser le Hapien se le demandait.

Loryc était un chevalier que Luke appréciait, il était peu loquace mais efficace et clair dans ses enseignements. Également peu bavard le blond ne connaissait pas très bien son vis-à-vis du coup, mais il savait reconnaître une aura vraiment lumineuse. Saluant le chevalier avec une légère révérence, Luke posa ensuite ses yeux éteints dans la bonne direction, visant même presque juste bien qu'il ait l'air de loucher un peu. A ce jeu, le Padawan devenait plutôt bon après 13 ans de cécité.

Mené à la salle d'entraînement, le jeune homme s'exécuta sans chichis. Il avait certes peur de décevoir le chevalier, cependant tâcher de cacher ses lacunes n'était pas du tout dans son programme, et ce depuis le début. Luke était bien trop honnête pour ça, au point que cela lui avait déjà crée des soucis car il ne dérogeait presque jamais aux règles. La seule qui avait été violée-enfin à moitié étant donné le laxisme récent qui s'était installé la concernant.- concernait l'Amour. Le jeune homme avait bien essayé de s'en défaire mais trop tard, lui qui avait cru pouvoir céder puis se corriger par la suite ne faisait que s'empêtrer toujours plus.

Tandis que le bruit du sabre-laser de Loryc résonnait, permettant à l'aveugle de le situer au bruit en plus de l'aura, le futur chevalier se mit également en garde. Il préférait normalement rester sur la défensive, encaissant plus de chocs que ne laissait croire sa frêle carrure. Cette notion de sacrifice prenait tout son sens lorsque l'adversaire fatigué perdait son énergie et le sous-estimait. Alors il se révélait. Malheureusement contre Jenny cette tactique s'était révélée inutile, être passif ne lui avait pas servi, ni être plus actif ensuite. Le jeune homme considérait donc devoir s'améliorer, chercher d'autres techniques auprès des autres même si, horreur, il devait utiliser son sabre. Pour l'heure Loryc voulait le voir en action de façon naturelle, le Padawan allait donc agir comme il le faisait habituellement, même si passer à l'attaque en premier ne correspondait justement pas à ses habitudes. Pour autant, le Jedi s'exécuta avec comme toujours, une ruse en réserve.

Levant son sabre-laser, le jeune homme se lança contre le chevalier, ayant apprit à courir sans avoir le réflexe de piler par peur d'un obstacle sur une courte distance. Il avait vaincu cette peur tout à fait normale pour prendre de l'élan et se jeter dans le noir le plus complet en se servant de la Force pour localiser plus exactement son adversaire. Bien sûr, des fois cela fonctionnait et des fois non, surtout que cela lui demandait plus d'énergie que la normale. Mais Luke était habitué à se fatiguer plus qu'autrui pour atteindre le même objectif, il fallait bien palier à son handicap et puisqu'il avait choisi la voie des Jedis, il devait faire avec sans s'en servir comme excuse.

Plus porté sur l'agilité à défaut de la puissance qu'il n'avait pas de toutes manières, le Padawan esquissa un bond en avant comme pour atteindre Loryc en pleine poitrine. En réalité il se déroba au dernier instant, et si le sabre s'abattit au niveau de l'épaule de l'homme, le Hapien n'y prêta pas plus attention. L'arme n'était qu'un leurre, un gadget pratique mais non nécessaire, aujourd'hui c'était une feinte. Sa main libre passa devant, et le Jedi libéra la Force pour exercer une poussée télékinésique, tâchant non pas de projeter le chevalier mais de l'amener à lui, contre lui, là où aveugle, Luke disposerait d'un contact direct au corps à corps. Malgré sa faible carrure c'était une approche plus simple pour lui, habitué à évaluer les silhouettes au toucher plus facilement. La poussé télékinésique à peine achevée-il ne savait même pas si cela avait fonctionné au vu de la rapidité de l'enchaînement.- l'apprenti s'ouvrit à la Force une nouvelle fois, tentant d'entourer son adversaire de l'instant par une sorte de remous qui "l'aveuglerait" ou tout du moins rendrait sa perception de la Force confuse. Lui était habitué à être dans le noir, qu'en serait-il pour Loryc si ce dernier se retrouvait à moitié aveugle -au niveau de ses dons toujours.- noyé dans le flot d'énergie du jeune homme ? Cela dit, l'enchaînement pouvait connaître des ratés car comme tout ce que Luke tentait, il était aussi inédit que risqué pour lui. Rater une seule seconde de tempo, laisser un petit temps vide c'était s'offrir sur un plateau d'argent à son adversaire. Mais le Hapien était ainsi, il avait oublié volontairement la phase passive durant laquelle il se défendait pour fatiguer son vis-à-vis et l'évaluer, ce combat serait un peu différent, puisque répondant aux ordres du chevalier, Luke s'était directement jeté dans la bataille. Bah, cela pouvait aussi être intéressant après tout, il était là pour apprendre.

_________________

Luke: Une fiche, Des chroniques et Une évolution
Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] Luke11
Merci Vel pour cette sublime signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous



Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] _
MessageSujet: Re: Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke]   Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] Icon_minitimeLun 30 Sep 2013 - 20:41

[HRP: Mea culpa, mea culpa, mea maxima culpa! Sinon j'espère que la suite te plaira, et que tu apprécieras la riposte de Loryc.]
Au grand étonnement de Loryc, Luke fonça immédiatement sur lui sabre en avant et bondit dans sa direction. Pour un jedi réputé peu adepte du combat, voilà une approche qui ne manquait pas de piquant. Cet entraînement promettait d'être intéressant, aussi le Chevalier se déplaça légèrement vers la gauche afin de se mettre en garde de manière réglementaire. Toujours trouver la bonne position, respecter les règles élémentaires étaient une condition sine qua non de la réussite dans l'art délicat du duel, et comme à son habitude, le jeune homme avait une tendance à respecter scrupuleusement tout ce qu'il avait appris.
Luke feinta, changeant au dernier moment la direction de son sabre pour le porter plus haut que ce qu'aurait pu laisser deviner son mouvement premier, mais Loryc para aisément le coup, repoussant le sabre de son vis-à-vis loin de son épaule. Une idée pas dénuée de bon sens, feinter dès le début pour surprendre son adversaire, nota le gardien qui appréciait beaucoup les jeux de feintes et de parades. D'ailleurs, il s'était donné pour but récemment de maîtriser plus avant la forme Makashi, plus pour la beauté de l'art d'ailleurs.
Il en était là de ses réflexions quand soudain, il se sentit attiré inexorablement vers Loryc et, surpris, n'eut pas le temps de contrer efficacement l'hapan. Ainsi donc, c'était une feinte... Dans la feinte. Mais il était décidément plein de ressources ce padawan, pas étonnant que son passage au grade de Chevalier soit proche. Après tout, il fallait toujours tirer avantage au mieux de ses capacités et Loryc appréciait de plus en plus ce petit échange musclé, surtout que combattre contre des adversaires maîtrisant mieux la Force que le sabre n'était pas franchement ce qu'il préférait. En bref, cet échange risquait d'être aussi intéressant pour lui que pour Luke. D'autant plus qu'il comprenait pourquoi ce dernier avait décidé de l'attirer à lui, et non de le repousser: ainsi, il pourrait plus facilement lutter sans avoir à chercher où Loryc se trouvait et à s'épuiser pour rien en puisant dans la Force. Mais cette stratégie risquait de se révéler à double tranchant, car rien n'était plus palpitant que le corps-à-corps pour le Chevalier, là où seul l'habileté s'exprime. Et c'était son domaine de prédilection.
Cependant, Loryc sentit soudain une chape noire l'enserrer, et sa vue se retrouva bientôt obscurcie. Mais cette fois il était près, et plutôt que de contrer directement l'attaque de Luke, ce qui aurait représenté une sacrée débauche d'énergie et une déconcentration certaine, le jeune homme se dit qu'il allait répliquer par ses propres moyens. Certes, il était loin d'égaler de nombreux jedis dans la maîtrise de la Force, mais il s'était adapté à son manque de lien avec elle, et un de ces moyens était de canaliser son énergie en un seul point, afin de limiter la fatigue et d'augmenter sa prise sur la Force. Aussitôt, il focalisa son énergie sur un point de très petit diamètre devant lui et entreprit de percer la gangue qui lui bouchait la vue, de façon à faire pénétrer un peu de lumière dans sa bulle noire et à s'assurer une visibilité minimum. Parallèlement, il dirigea son regard vers le sol et, puisant dans ses ressources, s'ouvrit du mieux qu'il put à la Force, et entreprit de sentir les vibrations sur le sol. En effet, il n'avait pas besoin de savoir précisément où était son adversaire au moment présent, mais où il serait la seconde d'après. Et il n'avait pas besoin d'une grande vision pour cela, seulement d'une lumière minimum et d'une concentration parfaite.

Une fois son plan accompli, Loryc, un très léger sourire aux lèvres, se mit à enchaîner les coups à vive allure, à droite, à gauche, feinta une première fois vers la tête de Luke avant de se rabattre sur la hanche, releva son sabre au dernier moment pour viser la poitrine dans un enchaînement qui avait déjà fait ses preuves. Le secret résidait dans l'exécution parfaite des actions dans un temps limité, tout en plaçant quelques coups a priori inutiles afin de désorienter l'adversaire. Ainsi, le jeune homme espérait voir au mieux la résistance de son ingénieux adversaire, et surtout, s'il était par hasard un candidat potentiel pour un apprentissage de la forme II. Depuis qu'il l'avait vu, Loryc était convaincu que ce serait à n'en pas douter la forme la plus adaptée pour l'hapan, aussi n'attendait-il que quelques coups de sabre pour confirmer ses doutes.
Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
Luke Kayan


Nombre de messages : 3392
Âge du perso : 27 Ans
Race : Hapien
Binôme : Compagnon de Karm Torr.
Ancien Padawan de Saï Don.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] Left_b1172/80Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] Empty_10  (72/80)
PF:
Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] Left_bar_bleue94/94Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] Empty_bar_bleue  (94/94)

Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] _
MessageSujet: Re: Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke]   Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] Icon_minitimeLun 30 Sep 2013 - 22:56

[HJ: C'était super :) J'espère aussi que ça te plairas, s'il y a un souci, n'hésite pas à m'envoyer un MP en tout cas king ]

Si Luke avait réussi à maintenir son adversaire en haleine un petit moment, cela ne dura évidemment pas. Le chevalier avait percé son armure invisible et désormais, il profitait du rapprochement engendré par le Hapan pour l'atteindre. Lorsque Loryc avait appelé la Force, Luke avait été automatiquement "attiré", il avait senti la présence faible de son adversaire en elle, ce qui pouvait être un avantage car le chevalier pouvait s'en passer. Or le Hapan sans ses dons pour une raison ou pour une autre était totalement nu. D'ailleurs, par instinct, dès qu'il eut repéré le filin invisible de Force concentrée, vacillante mais vaillante, aussitôt il l'avait enveloppé de son aura pour l'étudier, inévitablement interpelé par le moindre remous. Peut-être que Loryc n'avait pas eu l'intention de créer une telle distraction, mais en tout cas il avait pu en profiter comme un bonus dans son idée de confondre le Padawan.

Après cette "absence" donc, ou plutôt cette concentration abusive sur ce qui n'était qu'une préparation d'enchaînement, le jeune homme en revint à Loryc. A l'instar de tout jeune de 20 ans, le Hapan ne comptait pas ses dépenses en énergie, il donnait trop directement, ne songeant pas à s'économiser au moment où son corps était rempli de fougue. C'était donc avec déjà bien de l'entrain que le blond travaillait, encore une fois c'était à double tranchant. Ce dernier esquiva le premier coup sans utiliser son sabre-laser ou peu, profitant plus de sa silhouette svelte pour échapper à la lame. Le second geste fut trop enthousiaste et le jeune homme vacilla légèrement, perdant son équilibre, mal parti donc pour éviter un suivant, or vu les enchaînement de Loryc, cela allait venir et le Padawan devinait aisément qu'il n'y échapperait pas. Son adversaire était bien posté sur ses deux jambes, rapide, il l'avait bien désorienté, l'aveuglant à son tour. En effet, le Hapan était tellement pris sur le vif qu'il ne pouvait plus réfléchir et ne faisait que réagir de son mieux, perdant de son ressors car incapable de se remettre de la précédente attaque. Pour autant le blond ne comptait pas se laisser battre aussi facilement, souhaitant essuyer la tempête de son mieux puis contre-attaquer.

Comme il ne voyait pas, Luke essayait de se servir des courants d'air crées par les mouvements de chacun afin de délimiter son propre corps et la proximité de l'arme ou de l'autre. Bien entendu, ce calcul était devenu un réflexe avec le temps, malheureusement ses réponses perdaient toujours quelques demi secondes à cause de cela. Même habitué, le jeune homme restait un être vivant, il n'était pas une machine et le temps de tout recadrer avant de donner l'ordre à son cerveau, non seulement il se fatiguait mais laissaient aussi quelques grains s'écouler inutilement dans le sablier. Désorienté comme l'avait souhaité Loryc, le Padawan parvint à frôler la lame qui se dirigeait vers sa poitrine mais sans la dévier suffisamment, agissant avec une seconde de retard et trop mollement car moins assuré dans ses gestes. En effet le jeune Jedi avait hésité sur l'anticipation et ses pensées confuses avaient bloqués ses gestes habituellement déliés. Crispé par instinct de survie, Luke s'était perdu tout seul, victime de ses réflexes. Comme la logique le voulait, tôt ou tard, la lame le toucherait, et ce fut le cas effectivement lorsqu'il sentit un élancement au niveau des côtes. Loryc l'avait légèrement brûlé en ce lieu puisque les sabres étaient évidemment réglés sur une chaleur acceptables.

Le Hapan émit un petit grognement, mais au moins la douleur l'aiderait à bien situer son corps, cela l'aidait presque, enfin du moment qu'il réussissait à aller plus loin que le mal. Pour se faire, le garçon s'était habitué au "sacrifice", accepter de souffrir pour faire tomber son adversaire. C'était là aussi une stratégie à double tranchant car si sa volonté était de Corthose, son corps était de chaire, et une chaire encore plus faible que la moyenne. On ne pouvait pas avoir l'agilité et la résistance, surtout après avoir subi carences sur carences dans sa prime enfance, l'âge où l'on se construit. Heureusement pour le moment, le combat n'avait fait que commencer et Luke tenta de profiter que la lame se retrouve entre sa côté et la garde de son bras pour ramener encore son adversaire à lui, mais sans l'y forcer... Non, en s'approchant lui-même, quitte à se brûler encore un peu, d'ailleurs il s'exécuta volontiers, comptant surprendre son adversaire qui devait river son regard sur la blessure qui, en duel, s'agrandirait bien plus vite. Espérant que Loryc soit également victime de son instinct, le futur chevalier ramena son propre sabre-laser entre eux. Il avait pensé mêler leurs jambes pour le faire basculer mais le chevalier avait d'excellents appuis, là où lui prêchait, tant naturellement avec une petite taille que par faute d'expérience, une autre technique, plus innovante, plus "Lukieste" avait donc été lise en place. Le Hapan se servait peu de son arme depuis le début, sa lame semblant souvent à la traîne voir encombrante comme lorsqu'il avait esquivé, seulement elle lui servait tout de même parfois. Comme ce moment précis où il prit le risque de la glisser entre leurs deux corps qu'il espérait avoir bien rapproché, ceci dans le but que la lame qui les séparait brûle Loryc, comme si Luke avait tenté de plaquer un bâton sur la poitrine de l'homme en lui disant "tiens, prend-le toi", c'était exactement le principe. Quelqu'un qui confie à l'autre quelque chose, mais quelque chose qui brûle.

Quant à son "sacrifice," Luke savait que le chevalier était bien plus habile que lui, alors il devait y consentir pour espérer le toucher un peu, surtout au sabre. On lui avait demandé d'être lui-même certes, mais c'était quand même un duel d'épées de lumière.

_________________

Luke: Une fiche, Des chroniques et Une évolution
Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] Luke11
Merci Vel pour cette sublime signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous



Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] _
MessageSujet: Re: Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke]   Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] Icon_minitimeJeu 3 Oct 2013 - 16:37

Loryc sentit le sabre érafler les côtes de son adversaire, et il se grinça des dents légèrement, n'aimant pas beaucoup avoir blessé le padawan du chef du Conseil Jedi. Il avait l'habitude de nee pas prendre de gants lors de ses entraînements, mais tout le monde n'était pas comme lui. Cependant, il se rassura en voyant que Luke n'avait pas non plus l'air trop gravement touché, ce dernier ne manifestant pas de signes particuliers montrant une atteinte sévère, hormis un léger grognement somme toute bien logique.
Mais le garçon profita du petit moment d'inattention du Chevalier qu'en temps normal, Loryc aurait évité aisément. Mais là, avec sa vision diminuée et son instant d'hésitation, il ne comprit qu'avec un temps de retard la manœuvre de l'hapan, qui à défaut d'avoir une maîtrise parfaite du sabre, avait un sacré côté créatif dans son utilisation, quoique un peu téméraire dans le cas d'un vrai duel. Ce dernier colla en effet son sabre quasiment à l'horizontale entre eux deux, dans un mouvement d'estoc rapide et impromptu. Loryc se recula mais d'instinct, il savait qu'il ne pourrait éviter la lame, aussi calcula-t-il rapidement ses chances. Soit il tentait de dévier le coup avec son sabre, mais il ne pourrait le faire complètement, soit il utilisait une méthode un peu moins orthodoxe... Et Loryc se dit qu'après tout, il allait montrer à son adversaire que lui aussi ne manquait ni de ressources, ni d'inventivité.
Au moment où il encaissa l'attaque en pleine poitrine, le Chevalier profita du mouvement de recul réflexe induit par le choc et se propulsa en arrière avec la Force, donnant ainsi une poussée supplémentaire à sa technique. Dans le même temps, il concentra l'énergie qui aurait dû normalement lui être nécessaire pour réaliser son tour précédent, et utilisant le mouvement actionné, lança son sabre à l'horizontale, ce dernier se dirigeant dans une trajectoire en forme d'ovale à une vitesse importante vers le padawan.
S'étant ainsi dégagé, Loryc grimaça en sentant la morsure de la brûlure sur son torse. Ce n'était ni la première ni la dernière fois que cela lui arrivait, mais ce n'était pas pour autant follement agréable, bien au contraire même. Sans compter que son habit avait un peu souffert, et qu'il allait encore devoir le réparer. Mais ce n'était pas le moment de penser à ces désagréments vestimentaires, surtout vu l'importance habituelle qu'il y accordait. Aussi le jeune homme passa à la deuxième partie de son plan.

Loryc inspira profondément, rassembla la Force autour de lui et bondit, offrant uniquement un léger coup de pouce à son saut, de façon à ne pas consommer trop d'énergie. Puis il rappela son sabre, ne se souciant que peu du fait qu'il ait ou non touché sa style, et le Chevalier se réceptionna, sabre au poing, juste devant Luke, puis capitalisant sur son élan, il abattit de toutes ses forces son arme sur celle de l'hapan, entamant ainsi une épreuve de force qui avait pour but de tester la résistance de ce dernier dans un combat sabre contre sabre de manière rapprochée, ultime volet nécessaire au parfait apprentissage de la forme II. Après cela, il aurait toutes les données en main pour savoir ce qui conviendrait précisément comme entraînement à son vis-à-vis, et pourrait donc proposer un vrai programme adapté.  
Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
Luke Kayan


Nombre de messages : 3392
Âge du perso : 27 Ans
Race : Hapien
Binôme : Compagnon de Karm Torr.
Ancien Padawan de Saï Don.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] Left_b1172/80Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] Empty_10  (72/80)
PF:
Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] Left_bar_bleue94/94Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] Empty_bar_bleue  (94/94)

Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] _
MessageSujet: Re: Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke]   Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] Icon_minitimeDim 6 Oct 2013 - 13:06

Loryc répondit à sa résistance par de la résistance, ce n'était en rien un bon signe pour Luke qui avait l'habitude d'adversaires évitant de se blesser au possible. Logiquement, une personne faisait tout pour esquiver et n'acceptait pas de recevoir, ce qui signifiait s'affaiblir au combat. Néanmoins le chevalier était différent, le Padawan se retrouvait confronté à quelqu'un qui jouait comme lui, avec beaucoup plus de potentiel en revanche. Le jeune homme parvint à esquiver quelques tournoiements d'arme, déviant la lame de son vis-à-vis, bien souvent de justesse sans parvenir à l'arrêter, mais au bout d'un moment, piégé par une feinte, l'aveugle se vit contraint de répondre directement, de puissance brute à puissance brute, là où il n'avait aucune chance.

Par beauté du jeu et parce qu'il était habitué à toujours faire de son mieux, le Padawan lutta vaillamment, mais assez rapidement le chevalier parvint à gagner du terrain. Luke ployait, sans ses yeux pour se donner une idée de ce qu'il combattait exactement, le Hapan avait l'impression qu'un énorme poids, plus gros que ce qu'il n'était en réalité, l'écrasait complètement. Sans sa volonté, ainsi plongé dans le noir, Luke cèderait vite au découragement voir à la peur. Cette masse qui s'abattait sur lui n'était pas à sa place, normalement le Padawan était assez vif pour éviter ce genre de situation, mais il avait sans doute trop donné, au lieu de conserver son énergie et commençait à la perdre petit à petit.

Finissant un genou à terre et les bras baissant petit à petit, le jeune homme donna toutes ses forces dans une dernière tentative pour repousser l'adversaire. Dans son effort, Luke espérait s'aider des lois de la pression et de la gravité, puisqu'au dernier moment il lâcha toute emprise et roula sur le sol à l'écart de la lame. Bien sûr, le Hapan savait qu'il avait perdu le combat, mais il ne voulait pas se retirer sans une dernière botte, un petit "mot" à dire à son adversaire bien plus fort que lui. Comme quoi, cette fois, ses pouvoirs n'avaient pas pu submerger l'autre, faible question dons mais bretteur doué. Cependant Luke n'était pas étonné, s'il avait pu s'en sortir, uniquement avec la Force, il était logique que d'autres également s'en sortent avec ce déséquilibre. Le fait étant que le duel d'aujourd'hui s'était plus axé sur le sabre-laser et que son "ennemi" avait plus d'expérience. Ne se cherchant pas d'excuse toutefois, le futur chevalier admis sa défaite en se redressant non pas pour attaquer à nouveau mais incliner légèrement la tête pour saluer l'homme, à peu près où se trouvait son visage après qu'il eut distingué son aura. La volonté d'accord, l'acharnement qui vous fait passer pour un mauvais perdant, non, bien que dans sa fougueuse jeunesse Luke se soit déjà laissé entraîné trop loin, comme avec Jenny par exemple.


-Vous avez gagné Chevalier Voldarion, mais je n'ai pas perdu étant donné tout ce que j'ai pu apprendre, je vous remercie.

Fit le Hapan en tâchant de reprendre son souffle. Il était endurant grâce à ses nombreux entraînements mais en aucun cas habitué à lutter face à face, sans feintes pour estomper la puissance de son adversaire. Heureusement ce n'était qu'un entraînement et Luke en apaisant ses blessures avec la Force confirma ses pensées d'avant le "test" avec Loryc. Il avait encore tellement à apprendre, pouvait-on devenir chevalier en perdant aussi facilement ? Certes le duel avait duré une bonne demi-heure, de quoi fatiguer les deux partis, plus vite que dans un vrai combat où l'idée de rester en vie donnait des ailes mais quand même. Une fois de plus Luke ne s'était pas illustré au sabre-laser, sa détermination ne suffisait pas. Mais restait encore à savoir ce que le chevalier comptait faire de lui après cet exercice à demi raté du point de vue (bien obscur^^) du Hapan sur sa performance.

_________________

Luke: Une fiche, Des chroniques et Une évolution
Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] Luke11
Merci Vel pour cette sublime signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous



Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] _
MessageSujet: Re: Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke]   Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] Icon_minitimeDim 6 Oct 2013 - 20:20

Loryc sentait que son approche du combat avait surpris le padawan, et ses coups se firent moins appuyés. Lentement mais sûrement, le Chevalier gagnait du terrain sur son adversaire, qui devait fatiguer, lui-même commençant à sentir un mince filet de sueur perler à son front. Par une botte haute, il contraignit le plus jeune à s'agenouiller, leurs sabres croisés au dessus de sa tête. Ce dernier mouvement fut le bon, car Luke lâcha prise. Le combat était fini.
Le natif de Nar Shaddaa s'épongea le front avec la manche de sa bure Jedi et attendit que l'autre se remette en regardant rapidement les dégâts sur sa poitrine. Il s'en tirait avec une belle brûlure que ses maigres talents de guérisseur lui permirent de résorber à peu près, mais il devrait passer par le centre médical histoire d'être sûr de se remettre à cent pour cent. Ce n'était pas qu'ajouter une nouveauté à sa collection de plaies diverses et variées le gênait outre mesure, mais mieux valait toujours s'assurer que les cicatrices resteraient superficielles et dans la mesure du possible peu gênantes. Quand à l'aspect cosmétique, il fallait être honnête, le jeune homme s'en fichait éperdument.

Après que Luke l'eut salué, Loryc répondit d'un ton légèrement plus doux que celui qu'il utilisait d'habitude:
“Cet entraînement fut fort enrichissant pour moi également. Avant d'aller plus loin, je pense que nous devrions faire tous les deux un saut chez les guérisseurs de notre ordre.”
Puis il ajouta:
“Je suis désolé pour le coup de sabre, je pense que ce n'est pas grave, mais il vaut mieux s'en assurer.”
Chemin faisant, Loryc préféra garder le silence, analysant soigneusement dans sa tête les données qu'il avait pu collecter pendant le combat. Luke était rapide, agile, ingénieux, avec de surcroît une très bonne maîtrise de la Force. Certes, il en fallait pas rêver, même des entraînements physiques extrêmement poussés ne lui donnerait pas la musculature et surtout les capacités physiques nécessaires pour utiliser certaines formes de combat au sabre. Son handicap le privait de surcroît d'apports précieux pour ces dernières. En revanche, une utilisation judicieuse de la Force alliée à sa rapidité naturelle et à ses bons réflexes pouvaient amener à des résultats très intéressants. Bref, comme Loryc l'avait subodoré depuis le début, Luke ferait un duelliste de la forme II sinon exceptionnel, du moins tout à fait acceptable. Et si avec le temps il parvenait à compenser définitivement sa cécité par un usage adapté de la Force, alors il serait même redoutable. Certes, les adeptes de la forme Makashi n'étaient plus très nombreux dans les rangs Jedis, mais elle conservait pourtant une grande utilité pour les duels.
Mais sa rareté représentait un léger problème: Loryc n'en était pas franchement un grand utilisateur. Si son maître en était une puissante utilisatrice, elle avait préféré aiguiller le jeune homme vers des techniques qui conviendraient mieux à sa force physique et à son manque de répondant questions pouvoirs de la Force. Cependant, elle lui en avait enseigné les bases, ce dont se servait parfois le jeune roux pour pimenter ses duels avec quelques feintes toute en finesse qui contrastait avec les contre-attaques puissantes et physiques du Djem-So. Pourtant, par honnêteté, il devait le mentionner à Luke, aussi déclara-t-il de sa voix lente et grave après plusieurs minutes de silence.
“Tu as de bons réflexes et utilises avec beaucoup de créativité la Force. Je ne te surprendrais pas en disant que je te vois mal devenir un expert de la force brute au sabre. Mais dans certains cas, on n'a pas besoin de ça. A vrai dire, dans un cas en particulier, c'est même totalement superflu.”
Il fit une pause, laissant son vis-à-vis méditer là-dessus un petit moment, puis reprit:
“La forme Makashi est faite pour les duels contre les personnes utilisant un comme toi un sabre laser, je ne t'apprends rien. L'idée est maîtriser l'adversaire, et ce faisant, de déployer un arsenal de techniques rapides, habiles et précises au sabre, en combinant cela avec, si possible, une utilisation tactique de la Force. Je pense que tu as ce qui conviens pour être un duelliste tout à fait correct. Mais je dois te prévenir: je maîtrise les simples bases de cette forme, pas davantage, aussi je comprendrais si tu veux un autre instructeur que moi.”
Loryc saurait trouver un enseignant plus adapté que lui à Luke, mais s'il le désirait, il ne rechignerait en aucune façon à lui montrer d'abord ce qu'il savait. A nouveau, il marqua un temps d’arrêt, n'ayant pas l'habitude de parler autant en un laps de temps aussi réduit.
“Sache toutefois que si tu le souhaites, je t'enseignerais ce que je connais. Mon maître était une fine duelliste, et elle m'a appris quelques bases, bien que ce ne soit pas ce qui me convienne le mieux.”
Avec cela, Luke pouvait faire son choix avec toutes les cartes en mains: l'écouter ou non, devenir son élève temporaire ou non. Quoique ce dernier décide, Loryc l'accepterait sans sourciller: sa mission était de proposer une solution après l'avoir tester, pas le contraindre.
Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
Luke Kayan


Nombre de messages : 3392
Âge du perso : 27 Ans
Race : Hapien
Binôme : Compagnon de Karm Torr.
Ancien Padawan de Saï Don.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] Left_b1172/80Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] Empty_10  (72/80)
PF:
Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] Left_bar_bleue94/94Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] Empty_bar_bleue  (94/94)

Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] _
MessageSujet: Re: Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke]   Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] Icon_minitimeSam 19 Oct 2013 - 12:24

-Ne vous excusez pas, toucher l'adversaire était le but de l'exercice après tout.

Admit Luke, d'autant plus qu'au moins une d'elles était de son propre fait puisqu'il avait pour habitude de se "jeter" sur le sabre-laser d'autrui afin de rendre les coups. Une brûlure pour une autre, un mode de combat risqué qui demandait une certaine endurance, encore plus lorsqu'on n'avait pas le corps originellement taillé pour. Il fallait de la volonté et un grain de folie comme avait sûrement pu le constater le chevalier. En revanche, une fois le combat terminé, Luke redevenait calme et digne, comme si sa fougue s'endormait, attendant le prochain duel, sans compter qu'il était présentement fatigué. En effet la blessure le lançait suffisamment pour lui voler des petits bouts d'énergie, déjà qu'il lui en restait peu après ce fameux entraînement. Pour autant voir un guérisseur ne serait pas utile de son point de vue mais l'aveugle se garda d'émettre un commentaire. Maître Voldarion avait raison, c'était plus prudent, ça ne coûtait rien de l'être tandis que passer outre ces règles de sécurité pouvait revenir très cher. Le jeune homme se laissa donc gentiment guider dans les couloirs, profitant de l'Aura du chevalier pour marcher dans ses pas sans avoir à faire attention à chaque obstacle. Suivre était bien moins fatiguant pour lui qui ne voyait pas, et puis c'était également un signe de déférence envers son supérieur.

-Je ne sais pas ce qui pourrait me faire dire non maître Voldarion, à part une perte de lucidité soudaine, ce serait un honneur pour moi. Comme vous le dite, je ne serai jamais expert au sabre-laser, ma seule chance est de m'approcher du niveau correct. Or qu'un bretteur reconnu accepte de former un élève sans véritable futur dans le domaine est une chose rare. Je vous en suis reconnaissant.

Avec sa voix douce, le Hapien ne voulait surtout pas signifier que les instructeurs étaient arrogants, mais il fallait rester réalistes, les Jedis étaient des êtres pensants avec leurs défauts et qualités. Un bretteur passionné s'ennuyait ferme en général avec un élève médiocre, et pareillement pour un diplomate chevronné qui devait s'occuper d'un disciple colérique. Quant à ceux qui utilisaient plus leurs pouvoirs, ils étaient encore plus inaccessibles, certains devenant effectivement arrogants du fait de leur grande connexion avec la Force. Un don naturel qui pouvait se développer mais non s'acquérir même avec beaucoup d'entraînement, pareil pour la constitution d'un bretteur sans doute.

-Les bases, cela m'ira très bien, ce sera déjà un grand progrès pour moi lorsque je pourrai les intégrer. Nous commencerons quand vous le souhaitez, je suis votre obligé. Mais si je peux me permettre une question, comment avez-vous découvert votre voie ? Il vous restait la diplomatie, ou le métier de guérisseur, pourquoi bretteur ? L'avez-vous toujours su ? N'avez-vous pas eu le choix ?

Comme lui en quelque sorte, heureusement Luke aimait manier la Force, sans quoi il aurait été bien malheureux. La diplomatie que Saï lui enseignait l'ennuyait déjà un peu, mais avec son physique, il ne pouvait pas devenir un grand guerrier. Le fait qu'il se batte honorablement grâce à ses dons était déjà un miracle, sans son taux de midichloriens, le jeune homme aurait certainement fini dans une bibliothèque, quoique sa cécité l'aurait bien embêté pour accéder à ce poste. Non pas que le Jedi ait quelque chose contre les gardiens de l'Histoire, leur métier était on ne peut plus important mais cette voie ne lui aurait pas plu. Comment un Jedi faisait-il lorsque quelque chose le passionnait mais que son corps ou sa connexion avec la Force ne lui permettait pas?

_________________

Luke: Une fiche, Des chroniques et Une évolution
Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] Luke11
Merci Vel pour cette sublime signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous



Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] _
MessageSujet: Re: Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke]   Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] Icon_minitimeLun 21 Oct 2013 - 9:25

Loryc écouta sans broncher Luke lui donner sa réponse, et ne laissa rien transparaître de ses émotions à l'annonce de l'acceptation. Intérieurement, il était plutôt content que le padawan lui fasse confiance, même s'il n'était pas l'homme le plus adapté à la situation. C'était même une marque de respect et de foi en ses talents assez impressionnante, et du coup, le Chevalier se retrouvait quelque peu gêné d'être ainsi au centre de l'attention de quelqu'un qui ne lui était pas non plus complètement familier. Certes, s'envoyer des coups de sabre pendant plus d'une demi-heure peut créer des liens, mais ils n'étaient pas non plus subitement devenus amis ou quoi que ce soit d'approchant, aussi était-il flatté et un peu surpris de tant de confiance en ses capacités d'enseignant, mais ayant du mal à gérer des compliments auquel il n'était guère habitué, il se contenta de garder son masque habituel d'absence de sentiments.
Le Chevalier répondit donc d'une voix plutôt neutre, légèrement plus douce que la normale cependant:
“Si c'est ce que tu souhaites, je me chargerai de ta formation au sabre alors."
Puis, se souvenant de la fin de la réponse de Luke, il ne put s'empêcher d'ajouter:
“Et parfois, transmettre son savoir est tout aussi important que le développer, aussi je m'occupe d'autres personnes en espérant qu'elles me dépasseront un jour. J'espère que ce sera le cas avec toi.”
Il est vrai qu'en parlant de la forme Makashi, Loryc prenait a priori peu de risques, étant donné qu'il était loin d'en être un utilisateur accompli. Du reste, il voulait faire comprendre à son nouvel élève qu'il ne considérait pas la mission que le Conseil lui avait attribué comme un fardeau, mais bel et bien comme une chance de s'accomplir un peu plus comme enseignant et même comme combattant. En effet, aider les autres à se perfectionner revenait souvent à élever son propre niveau, à se remettre en question pour trouver les choix d'apprentissage les plus judicieux, et souvent à apprendre des techniques d'autrui, car en matière d'escrime, rien n'était uniforme. Oh, certes, les bases étaient communes, les bottes, feintes, parades et esquives principales, ainsi que les positions de combat, tout le monde les étudiait, mais après, chaque personne avait sa manière de tenir son sabre laser, sa méthode d'esquive, et au bout d'un moment à s'entraîner dur, finissait par mettre au point ses propres mouvements pour surprendre l'adversaire. En tout cas, c'était la philosophie de Loryc: on pouvait toujours comprendre davantage son art en regardant les autres s'exercer. C'est pourquoi avoir un élève n'ayant pas forcément de grandes dispositions pour le combat ne l'ennuyait absolument pas. Ainsi, il apprendrait de nouveaux mouvements et se perfectionnerait lui-même encore un peu plus. Il avait la chance d'enseigner dans une branche de l'art Jedi qui ne requérait pas forcément des capacités innées. S'il était vrai qu'avoir une solide constitution pouvait aider, en soi, n'importe qui, pourvu qu'il s'en donne les moyens, pouvait devenir un escrimeur tout à fait correct. Ce qui n'était pas le cas pour les utilisateurs de Force pure, car même en travaillant d'arrache-pied, quelqu'un avec une faible affinité ne deviendrait jamais un grand manipulateur de Force.
Alors qu'ils approchaient du Centre medical Jedi, Luke lui posa une question qui s'avéra être une fameuse colle. Pourquoi donc avait-il choisi la voie des Gardiens? Par choix? Par nécessité? D'une certaine façon, Loryc ne d'était jamais posé la question en ces termes. D'ailleurs, la réponse était d'une simplicité désarmante: il n'y avait jamais songé, les choses s'étaient enchaînées naturellement, sans avoir besoin de peser longtemps le pour et le contre, tellement il lui paraissait évident que c'était quelque chose de logique et d'inévitable, quelque chose qu'il voulait et désirait obtenir ardemment. Mais, maintenant qu'il pouvait y réfléchir, était-ce la conséquence de son manque de dons pour la manipulation de la Force ou bien une véritable vocation?
Trouver une réponse immédiate à ce tourbillon de pensées n'était pas chose aisée, aussi Loryc décida de temporiser avant de donner sa réponse. Il sentait bien que Luke n'avait pas demandé cela par hasard. Le jeune homme savait que l'hapan n'allait pas tarder à devenir Chevalier Jedi, et que se poserait à ce moment la question cruciale de son orientation dans l'Ordre. Choix vertigineux, pour celui qui hésitait, l'humain pouvait l'imaginer, même s'il n'avait pas ressenti à cette époque de telles appréhensions. Aussi, pour cette raison, il préférait donner un avis raisonné sur le sujet, et pas quelque chose d'irréfléchi et de précipité qui n'aiderait guère Luke.
Fidèle à son idée, Loryc resta donc muet et continua à marcher sur les quelques mètres les séparant de leur destination, avant de toquer à la porte du Centre médical. Après quelques instants, une voix lui dit d'entrer, ce qu'il fit, prenant soin de tenir la porte au padawan. Cela fait, il s'avança vers le guérisseur de garde et lui demanda:
“Bonjour, maître. Nous avons un entraînement au sabre ce matin dès plus fructueux, mais avant de poursuivre, j'ai pensé qu'il serait judicieux de nous faire soigner nos blessures.”
Il se laissa examiner sans rechigner par le guérisseur, ne faisant pas trop attention à ce que faisait Luke, il savait que de toute façon, le padawan était entre de bonnes mains. Les soins furent rapidement administrés, sa brûlure étant de toute façon peu importante. Mais mieux valait s'assurer que tout allait bien.
Ayant profité de ces quelques minutes de repos pour réfléchir à ce qu'il pouvait dire à Luke, il répondit finalement:
“En vérité, mon envie de devenir Gardien a été un choix qui aurait pu devenir une nécessité.”
Il fit une pause, puis se décida à élaborer quelque peu son propos:
“J'ai toujours été attiré par l'utilisation des sabres lasers, et ce dès mon arrivée au temple. J'aime avoir cette extension de ma volonté, de mon bras, chercher une faille dans la garde de mon adversaire, élaborer des stratégies, tester mes capacités... Je n'ai jamais réellement envisagé de faire autre chose, et de toute façon, je pense que je n'aurais pas franchement pu. La Force a bien fait les choses.”
Se décidant enfin à poser à son tour la question qui lui brûlait les lèvres depuis quelques minutes, il déclara:
“Et toi? Que veux-tu devenir, une fois Chevalier? Je veux dire, sans penser à des limitations physiques quelconques, à ce qu'on a pu te dire, ou même à ce dont tu es convaincu, dans ton cœur, que désires-tu faire profondément de ta vie?”
Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
Luke Kayan


Nombre de messages : 3392
Âge du perso : 27 Ans
Race : Hapien
Binôme : Compagnon de Karm Torr.
Ancien Padawan de Saï Don.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] Left_b1172/80Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] Empty_10  (72/80)
PF:
Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] Left_bar_bleue94/94Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] Empty_bar_bleue  (94/94)

Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] _
MessageSujet: Re: Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke]   Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] Icon_minitimeVen 25 Oct 2013 - 23:16

Luke laissa le guérisseur faire son travail, légèrement tendu car il aimait toujours aussi peu le contact physique.  Le jeune homme réfléchissait à tout ce qui c 'était passé,  à sa manière, avec le recul que pouvait avoir un aveugle. Il sourit doucement lorsque Loryc dit espérer être dépassé.  En voilà un doux rêveur. Luke ne pouvait pas s'imaginer réussir à s'élever plus que les bases, malgré sa volonté il souhaitait rester réaliste.  Aussi, après avoir redessiné leur duel dans sa tête le Padawan décida de laisser le temps, sa détermination et l'expérience du chevalier faire. De toutes façon s, au lieu de penser à des inepties il avait une réponse à formuler. Loryc lui avait posé une question abstraite mais elle le mènerait sûrement quelque part, son ainé n'étant pas du genre à gaspiller sa salive.

-Je n'ai pas vraiment la vision pour ce genre de choses dans tous les sens du terme... Mais en tâchant d'imaginer; me spécialiser dans la Force mais avec moins de diplomatie que le Consulaires, la  voie qui m'ait destiné.  Je respect e leur travail mais je n'aime pas les repas et fêtes indécentes des aristocrates auxquels ils doivent se soumettre. Mais je suppose que toute voie à ses inconvénients et  ses avantages.  

Ajouta Luke conciliant. Être Jedi peut importe la voie était ce qui comptait vraiment pour lui. Il donnerait tout pour continuer et finir sa vie auprès de l'Ordre, étant de ceux qui n'avaient aucun doute sur leurs désirs d'avenir. Depuis qu'il avait 12 ans, âge à partir duquel il avait réellement commencé à faire des progrès après sa vie de misère qui l'avait mené à devenir une sorte d'autiste volontaire, Luke avait exprimé son vœu d'être un Jedi. Depuis il s'y était toujours employé, très au fait que sa cécité endommageait ses chances. Certes, il existait des chevaliers aveugles mais proportionnellement parlant ils étaient vraiment peu nombreux-et heureusement d'ailleurs.- sans compter qu'il n'avait guère le physique de l'emploi, frêle, peu doué au sabre-laser. Son seul atout avait été sa présence dans la Force. Heureusement le jeune homme avait aussi mis la volonté dans sa poche pour continuer à suivre son rêve. Aujourd'hui il était prêt de l'atteindre, chose qui loin de le rassurer l'inquiétait encore plus. Pour Luke, le plus dur l'attendait, il allait encore devoir donner le meilleur de soi-même, or Maître Valderion représentait un atout de taille avec ses connaissances, sans parler de sa manière d'être qui plaisait au Hapan. Concis, aimable mais sans demander de contact physique incessant comme certains qui se voulaient si proches de vous dès la première rencontre, sage et ouvert. Bref, un maître d'armes parfait qui, en plus, possédait un optimisme que le Padawan n'avait pas. A deux ils allaient peut-être faire quelque chose de cet apprenti nul au sabre-laser, si les petits Rancors ne le mangeaient pas avant.

-A partir de quand souhaitez-vous commencer ? Pour ma part, je suis libre à l'instant où vous le décidez.

Rien, pas même Jason passait avant sa formation. C'était toute sa vie, aussi, s'il devait annuler un rendez-vous avec son amoureux, le jeune homme n'hésiterait pas, tout du moins pour le moment. Heureusement l'Ambassadeur semblait le comprendre, ou tout du moins bon gré mal gré il se faisait à cette réalité. Luke n'avait pas pour ambition de devenir un des meilleurs maîtres Jedi ou d'accentuer sa "puissance", non, il voulait juste continuer d'évoluer au sein de cette famille, d'avoir sa place et de donner le meilleur de soi. Une abnégation qui pourrait bien le faire passer à côté de beaucoup de choses, mais il était de ceux qui étaient faits pour ça, qui avaient une aspiration dans le sang et qui se mourraient à petit feu en ne la vivant pas. Profiter de lui pour ses proches était difficile, le jeune homme peinait à leur accorder du temps bien qu'il sache en théorie l'importance de telles relations. Sans en avoir vraiment conscience donc, Luke avait parlé à chaud, avec enthousiasme.

-Avez-vous un Padawan Maître ? Et si non, souhaitez-vous en prendre un ? Si bien sûr ce n'est pas indiscret. Je pense que si je parviens au rang de chevalier, ce ne sera pas pour tout de suite, je serai loin de savoir suffisamment de choses...

Et puis qui voudrait d'un maître nul au sabre, aveugle de surcroît ? Bien qu'il n'ait pas connu de "racisme" ici, le jeune homme n'était pas dupe, le fait d'être l'apprenti de Saï avait aidé, de même que l'éducation stricte des Jedis. D'ailleurs le Hapien avait eut plus de soucis avec son homosexualité que son handicap. Il avait même aidé un Padawan qui avait peur de lui au début à cause de ça, et ce n'était pas faute d'être discret. Tout finissait par se savoir, même si s'en était resté au stade de la rumeur, à défaut de preuves. Qui voudrait de lui comme maître ? Enfin, pour l'instant son souci était que le Conseil accepte un chevalier avec ces drôles d'attributs, et d'attendre la réponse de Loryc qui l'intriguait de plus en plus décidément.

_________________

Luke: Une fiche, Des chroniques et Une évolution
Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] Luke11
Merci Vel pour cette sublime signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous



Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] _
MessageSujet: Re: Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke]   Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] Icon_minitimeVen 1 Nov 2013 - 12:43

Loryc écouta la réponse de Luke avec attention, et il devait reconnaître qu'il se retrouvait beaucoup dans ce que l'hapan venait de dire. Certes, tous les talents étaient nécessaires et se soumettre aux diverses mondanités que requéraient un travail de diplomates paraissait un passage obligé, mais le jeune homme avait toujours pensé en son for intérieur qu'il n'y avait pas besoin absolu d'en faire autant. Voilà sans doute pourquoi, en plus de son manque criant de rouerie verbale, l'humain aurait fait un piètre consulaire. Ce n'était tout simplement pas son monde, lui n'avait côtoyé que la crasse et le temple, deux univers bien différents mais qui comportaient tout de même une similitude: l'absence de codes aristocratiques. Sur Nar Shaddaa, la loi du plus fort dominait, chez les Jedis, la valeur et la hiérarchie prévalaient, et non des titres sans valeurs réelles hérités des siècles plus tôt. Mais il fallait de tout pour faire un monde, et du reste, comme l'avait fait fort justement remarqué son interlocuteur, choisir un chemin impliquait de renoncer à certaines choses pour en acquérir d'autres.
“Il est vrai que le protocole est parfois lourd pour les consulaires, mais nécessaire. Je doute qu'ils y prennent grand plaisir. En tout cas, il est clair que j'aurais fait un horrible diplomate, donc je ne peux guère dire quoi que ce soit sur le sujet. Mais d'une certaine façon, tout choix impliquera de renoncer à quelque chose, l'essentiel est que les avantages contrebalancent les inconvénients.”
Puis, pensif, il ajouta:
“A moins que tu ne crées ta propre voie, ton propre style. Se conformer à un schéma prédéfini n'a pas grand intérêt. Seul compte tes aptitudes, et ce que tu en fais pour le bien de l'Ordre.”
Décidément, sa conversation avait une légère tendance à le faire devenir philosophe. Peut-être Loryc avait-il raté une carrière brillante après tout... Quoiqu'il en soit, il devait revenir à des pensées plus terre à terre, et Luke l'y aida en lui demandant quand commencerait son apprentissage. Le jeune roux inspira profondément, en profitant pour réfléchir. Il avait un cours à donner devant quelques padawans mais avant, il lui restait un peu de temps tout de même. Est-ce que cela valait la peine de débuter un entraînement pour l’interrompre une demi-heure plus tard? Oui, c'était toujours ça de gagné, et puis, peut-être pourrait-il lui donner un enchaînement à mémoriser avant de filer retrouver ses petits bretteurs qui seraient, comme à leur habitude, excités et turbulents. Mais après tout, l'essentiel de ses propres camarades avaient été pareils à leur âge, et niveau excitation même s'il l'avait soigneusement dissimulé, lui aussi bouillait intérieurement d'en apprendre davantage.
Ce petit moment de nostalgie terminé, Loryc se décida à répondre, tout en sortant du Centre médical.
“Eh bien, il me reste une demi-heure avant de donner un cours à une classe de jeunes padawans, donc on peut y aller maintenant, mettre en place quelque chose, puis j'irais rejoindre mes jeunes apprentis.”
Le padawan enchaîna alors avec une nouvelle question, et Loryc se surprit encore une fois en ne ressentant pas l'habituel agacement qui le prenait quand quelqu'un s'avisait de le questionner trop longtemps, tout simplement parce que parler de lui le mettait singulièrement mal à l'aise. D'ailleurs, à vrai dire, deviser et échanger gaiement des nouvelles n'avait jamais vraiment été sa tasse de thé. Mais là, pour une fois, il s'étonnait d'apprécier cette conversation, la retenue et le calme de son interlocuteur aidant, il est vrai. Et puis après tout, sans doute voulait-il s'assurer qu'il n'interférait pas dans l'apprentissage d'un autre padawan.
“Non, je n'ai pas encore pris de padawan.”
Bon, ça, c'était la partie simple de la question. Maintenant venait le morceau nettement plus délicat. Loryc savait qu'il allait devoir prendre un padawan, mais il espérait pouvoir se perfectionner un peu avant. Du reste, la question d'être ou non à la hauteur le taraudait, tout comme Luke apparemment. Il ne pourrait guère superviser au mieux un élève doté d'une intense sensibilité avec la Force. Si, à la rigueur, le volet défensif, il n'était pas trop mauvais avec, mais alors pour utiliser ses pouvoirs proprement dits... Là, les choses devenaient tout de suite beaucoup plus aventureuses. En fait, un padawan qui lui conviendrait serait sans doute quelqu'un de doué au sabre, comme lui. Voilà, c'était ça, la clé, tout résidait dans le fait de trouver quelqu'un qui pourrait lui correspondre. Il avait sa réponse.
“Si je devais prendre un padawan, il faudrait que ce soit une personne qui ait des aptitudes que je puisse l'aider à développer. Dans ce cas-là, oui, je désirerais devenir le maître de cet individu. Sinon, à moins qu'on ne m'en fasse la demande expressément, je n'en prendrais pas. L'adéquation entre le maître et son padawan est à mon sens la clé du succès.”
Se sentant néanmoins obligé de rassurer Luke, il ajouta:
“Personne ne sait toutes les choses qu'il faudrait idéalement. Il suffit que tu saches celles qui seront nécessaires à ton padawan, et qui le feront progresser dans la voie qu'il se fixera. Ton don dans la Force par exemple sera quelque chose d'utile.”
Sur ces mots, Loryc se leva et sortit du centre médical, ne jugeant pas nécessaire de bloquer plus longtemps un espace qui pourrait servir à d'autres. A ce moment précis, alors qu'il était juste dans le couloir, une forme le percuta de plein fouet. Un peu sonné, il entendit dans un brouillard lointain l'individu qu'il avait heurté grommeler:
“Bon sang, on n'ouvre pas les portes comme ça sans prévenir! Et c'est toi en plus! Je te croise partout aujourd'hui jeune homme.”
Interloqué, Loryc se secoua la tête afin de se remettre les idées en place, et finit par distinguer son interlocuteur. Et aussitôt, il essaya de se redresser avant de s'incliner légèrement en signe de respect. Par la Force, ce n'était pas tous les jours qu'il avait Maître Raxle Vandreen en face de lui! Le membre du Conseil, maître d'armes du Temple et l'un des meilleurs bretteurs de la galaxie. En bref, quand on connaissait le jeune homme, il était aisé de deviner comment il pouvait considérer le Jedi: un modèle, au bas mot. Cependant, un détail attira son attention dans ce qu'il venait d'entendre:
“Mes excuses, maître, je ne vous avais pas vu. Mais pardonnez-moi, je n'ai pas souvenir de vous avoir vu ce matin.”
“C'est parce que tu ne savais pas que j'étais là! J'ai observé ton petit entraînement avec le padawan de Maître Saï Don. Intéressant, mais ta garde est bien trop flottante, pas étonnant qu'il t'ait touché. On dirait que tu combats avec un deuxième sabre imaginaire par moment. Enfin, tu ne maîtrises pas le Jar'Kai?”
“Non, Maître.”
“Eh bien tu devrais essayer. Oh, et pour toi, fit-il en s'adressant à Luke, alterne les coups de taille avec l'estoc, avec un bon moulinet, tu auras plus de chance de toucher quelque chose. A vrai dire, je pense que vous devriez me suivre pour régler tout ça.”
Pour un imprévu, c'était un imprévu, et de taille! Loryc brûlait de travailler avec Maître Vandreen, mais peut-être que Luke voulait privilégier son entraînement, ce qui serait compréhensible. Il se pencha donc vers lui et dit:
“Je n'y vois aucun inconvénient. Luke?”

Bon, sa leçon allait peut-être prendre un peu de retard...
[HRP: Hum, j'ai eu une inspiration subite, j'espère que ça te plaira :) N'hésite pas à faire ce que tu veux de notre nouvel enseignant.]
Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
Luke Kayan


Nombre de messages : 3392
Âge du perso : 27 Ans
Race : Hapien
Binôme : Compagnon de Karm Torr.
Ancien Padawan de Saï Don.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] Left_b1172/80Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] Empty_10  (72/80)
PF:
Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] Left_bar_bleue94/94Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] Empty_bar_bleue  (94/94)

Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] _
MessageSujet: Re: Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke]   Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] Icon_minitimeLun 18 Nov 2013 - 17:23

[ HJ: désolé, je ne fais pas trop avancer la chose, ne sachant pas trop quel caractère tu veux donner au maître, je ne me suis pas amusé à le jouer]

-Il est vrai que nous avons beaucoup de Padawans ces temps-ci. La règle d'or du lien qui se crée naturellement n'est pas toujours respectée.

Déplora Luke qui craignait qu'on lui impose un jour un élève avec lequel les choses ne fonctionneraient pas. Normalement les maîtres étaient attentifs à ce genre de problèmes mais le jeune homme ne voulait pas du tout d'apprenti dans un premier temps. Il se sentait à peine à la hauteur pour être nommé, ayant l'impression d'être une coquille vide sans Saï Don. Oui, malgré ses initiatives comme aider dans les cours ou prendre en main l'éducation de quelques retardataires tels Ardan, le Hapien se sentait encore trop enfant. Le charisme de son mentor lui manquait pour le rassurer, il fallait pourtant bien faire sans, surtout au sein de cette nouvelle ère oú tout semblait aller plus vite. L'Ordre, habitué à ne pas être bousculé devait de plus en plus prendre des décisions rapides sans écouter la Force, comme pour l'arrivage massif de jeunes sensibles. Il était très importants que ceux-ci aient une formation même basique pour ne pas sombrer du côté obscur. Certains ne deviendraient jamais chevalier car tel n'était pas leur souhait, cependant on leur proposait une sorte de stage pour apprendre à contrôler leurs dons et à se prémunir d'une chute. Tout ceci dépassait le Temple désormais privé de son chef, une véritable tempête au sein de laquelle chacun évoluait comme il le pouvait.

Heureusement les Jedis avaient gardé leur esprit solidaire. Aussi, comme Luke proposait son aide aux plus jeunes lors de ses rares temps libres au lieu de se reposer, Loryc se disait prêt à se priver de 30 minutes de pause pour commencer l'entraînement du Hapien. Le blond était plutôt surpris de la promptitude du chevalier qui voulait se lancer dès aujourd'hui mais après tout pourquoi pas ? S'il s'agissait juste de "mettre en place" Luke avait encore assez d'énergie pour ça et il ne devait pas rater cette occasion sous prétexte d'une envie de dormir. Les infirmiers l'avaient remis en état, une douche désinfectante lui ayant permis par la même occasion de faire un shampooing. Le séchoir automatique d'une efficacité redoutable avait déjà séché ses longues mèches dorées qui balayaient son visage androgyne, tandis que le savon spécial avait achevé de nettoyer ses plaies. Quant à ses habits, même traitement, lavés pour tuer la majorité des microbes. S'ils se blessaient souvent, les Jedis du Temple n'avaient décidément presque rien à craindre des conséquences, disposant d'une véritable arsenal innovant question soins.

Bien disposé donc, le Hapien hocha la tête, se postant aux côtés du chevalier qui, à défaut d'avoir trouvé un Padawan avec ses aptitudes, venait de prendre un "disciple" totalement contraire à sa personne. Toutefois avoir un apprenti n'avait pas la même connotation, Luke restant indépendant alors qu'un Padawan était sous la responsabilité totale de son mentor, comme un enfant, chose qui pouvait effrayer. Le blond lui-même se rendait conpte que c'était cette relation très étroite qui l'inquiétait plus que l'apprentissage en soi, Après tout les anciens étaient de bon conseil et Luke avait été formé. Le plus difficile serait de représenter cette figure emblématique aux yeux de quelqu'un, être un guide tel que Saï l'était. Mission impossible, encore pire que de manier un double sabre laser.

Alors qu'il songeait encore aux paroles de son aîné, le jeune homme sentit une vague de Force se répandre dans le couloir, dérangée. Scindé en deux, le tourbillon représentait en fait deux auras curieusement mêlés. Les voix émanant des personnes achevèrent heureusement d'expliquer le phénomène au jeune aveugle un peu perdu qui s'était instinctivement rétracté contre le mur. Au moins un côté par lequel rien ne pourrait arriver. Bon apparemment le chevalier venait de percuter un maître, ou tout du moins un chevalier ayant un rang plus haut que le sien. L'aura ne trompait pas, de plus elle disait quelque chose à Luke mais quant à savoir le nom de la personne... Probablement un "héros" que tout le monde connaissait, y compris lui si on daignait lui donner le patronyme de ce monsieur. Un bretteur en tout cas puisqu'il conseilla Loryc, lequel avait pourtant paru parfait aux yeux du Hapien. En même temps pour ce que valaient ses yeux morts... Surtout au sabre-laser ! Recevant également sa part de critiques de la part de l'aîné, Luke cessa de cherche à savoir qui s'était, se contentant d'inclinr légèrement la tête, pour saluer et marquer son respect. Il avait entendu et compris les propos de l'homme, les acceptant de bonne grâce.

-Bonjour maître, Merci de prendre de votre temps pour m'aider à m'améliorer

Fit-il sans oser s'attarder sur le fait que maître Voldarion avait aussi reçu sa part de remarques. Le Padawan préférait considérer qu'il avait deux instructeurs avec lui et non un autre élève. En espérant cependant que les deux profs aient la même approche sous peine de se perdre totalement. Déjà qu'il n'était pas doué au sabre.

-Bien entendu, ce serait même un honneur, puis-je simplement vous demander votre nom s'il vous plaît ? Je sais que je vous ai déjà croisé mais... Enfin, je suis aveugle et ce n'est pas très pratique.

Osa le Padawan, pour lui, l'identité revêtait une chose importante, puisqu'il ne pouvait pas connaître physiquement les gens, le jeune homme essayait au moins de mettre des patronymes sur les Auras quand certains se fichaient bien de savoir qui leur enseignait du moment que c'était bien fait. Luke souhaitait garder ce nom en mémoire parce que c'était plus respectueux, les Jedis vivaient en communauté mais ils avaient leur personnalité propre, un nom qui méritait qu'on s'y arrête et puis c'était bien pratique aussi avouons le. L'étape la plus casse pied consistant bien sûr à accéder à cette information sans vexer certaines références qui n'avaient plus besoin qu'on les présente.

-Et si je peux abuser encore une fois, je crains que vous ne deviez me "montrer" par le toucher ce qu'est un coup d'estoc, je suis désolé, ce vocabulaire m'ait étranger en pratique.

Acheva le jeune homme en empruntant déjà le sillage des deux maîtres. Ah que c'était difficile sans Saï qui savait automatiquement anticiper son handicap. Espérant ne pas avoir lassé ses deux vis à vis, il attendit qu'on le mène dans la salle d'entraînement "régér ça". En tout cas même s'il savait que deux instructeurs risquaient de le dépasser un peu et qu'aucun ne penserait forcément à des besoins semblant évident pour un aveugle, la situation risquait d'être intéressante et enrichissante.

_________________

Luke: Une fiche, Des chroniques et Une évolution
Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] Luke11
Merci Vel pour cette sublime signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] _
MessageSujet: Re: Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke]   Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Savoir à qui l'on a affaire [PV Luke]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force :: Zone RP - Ordre Jedi - Planète Ondéron :: Temple Jedi :: Centre d'Entraînement-