La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre étonnante (Darth Dux)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Rencontre étonnante (Darth Dux)   Lun 24 Juin 2013 - 19:43

Des indices, des indices et encore des indices, parsemaient de ci de là. Mais je le sentais en moi. J'approchais de mon but. Ces derniers temps, ce que je trouvais était bien plus que de petits murmures. C'est comme si on me demandé de venir sur Naboo. Que les réponses à mes questions se trouvaient là sur cette magnifique planète. A l'académie, je n'avais vu que des images, mais j'étais émerveillé par temps de richesses. Ici, tout semblait en harmonie. Les constructions n'étaient pas extravagantes et se fondaient très bien dans le décors. Une planète végétale avec une vie épatante.

Je restais quelques minutes à observer cette clairière autour de moi, dans laquelle mon vaisseau avait atterri. La faune que j'avais dérangé c'était alors enfuit à toute jambe mais avait bien vite retrouvée son calme une peu plus loin à la lisière de la forêt. Je m'approchais du petit point d'eau et trempais ma gourde pour la remplir. Je faisais tout cela le plus naturellement possible afin de ne pas troubler une nouvelle fois la faunes alentour.

Je prenais mon attirail dans l’aéronef et bouclais ma ceinture autour de ma taille et y accrochais mes deux sabres. Je me dirigeais ensuite vers le cœur de la forêt, suivant le plan que j'avais trouvé. Après environ vingt minutes de marche, une sorte de pressentiment vit le jour en moi. Plus je m'enfonçais dans cette forêt et plus j'avais la lourde impression que je me dirigeais droit dans un piège. Peut-être l'environnement qui était devenu plus dense et sans doute plus menaçant. Mais autre chose s'insinua en moi.

Je me rappelais alors de ce que m'avaient dit mes maîtres lors de ma formation. La façon dont les seigneurs Sith font passer les rituels à leurs futurs élèves. J'essayais néanmoins de garder mon sang froid et mon calme. C'était nécessaire pour me permettre d'ouvrir mes sens et de ressentir la force. Je m'arrêtais dans une petite clairière où la lumière du jour filtrait un peu plus afin de méditer. Il fallait que je me calme. Que je fasse le vide.

C'est alors que mes sens se réveillèrent brutalement. Presque instinctivement je poussais les deux boutons et mes sabres flamboyèrent repoussant deux tires de blaster. Dans un même temps, le sabre dans ma main gauche s'envola dans l'arbre le plus haut et un bruit de chute m'indiqua que j'avais visé juste.

Je regardais autour de moi. Sept hommes, sans doute des chasseurs de primes m'encerclaient, chacun un blaster à la main. Une huitième arriva quelques secondes plus tard en boitant. Sans doute celui qui venait de tomber. Ainsi donc j'étais déjà un ennemi. Mais hors de question que je me fasse prendre.

J'allais de nouveau lancer mon sabre quand deux cris se firent entendre. Derrière moi, les deux hommes étaient tombés et un autre encapuchonnait se dirigeait droit vers nous. Les chasseurs commencèrent à tirer dans tous les sens. Je déviais temps bien que mal les tirs se dirigeant sur moi tout en m'approchant des malfrats. Derrière moi, d'autres cris ce faisaient entendre.

Puis soudainement, alors que mon sabre perçait l'armure du dernier guerrier, le silence tomba. Je me retournais vers l'homme pointant mon sabre vers lui :

"C'est vous N'zhûl ?"

Je m'approchais de lui menaçant :

"Répondez!!!!!"

Ma voix s'éleva tellement haut que des oiseaux décolèrent de leurs perchoirs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rencontre étonnante (Darth Dux)   Mer 3 Juil 2013 - 8:59

Le silence de l'espace... si calme et pourtant si dur à entendre, même en se retrouvant au beau milieu du vide sidéral. Après tout, l'on pouvait difficilement faire fi de tous les sons de la machinerie nécessaire au transport et à la vie à travers les étoiles. Si toutefois l'homme se laissait suffisamment aller dans les limbes de la Force, alors pouvait-il se détacher de ce que ses cinq sens lui disaient, et ressentir la réalité d'une toute autre manière... bien plus claire, et mystérieuse à la fois.
Aujourd'hui cependant, il y avait une réponse que tous ses efforts, toutes ses recherches à travers ce gigantesque flux, ne purent lui apporter. Non pas parce que des ténèbres insondables la recouvrait, non... le Sith était habitué aux ténèbres, à s'y fondre, à y évoluer malgré l'obscurité, allant jusqu'à faire d'elle sa plus fidèle compagne. Ici toutefois, c'était comme si la clé de l'énigme tentait par tous les moyens de le fuir. Ce savoir semblait l'éviter comme la peste, à la manière d'un animal apeuré.
Non, en vérité, c'était presque comme si la chose s'amusait à lui filer entre les doigts, et le narguait de son trou invisible.


Ouvrant ses yeux avec frustration, D arth Dux s'éveilla de sa méditation, et se releva lentement, telle une ombre surgissant du sol dans ce bâtiment déjà peu éclairé. Les dents serrées de frustration, il dû prendre un instant pour se calmer, avant de pouvoir finalement congédier d'un soupir exaspéré tout ce que sa rage avait de superflu. Ne restait désormais qu'une colère canalisée, et entièrement sujette à sa volonté.
D'un pas nonchalant, le sith quitta finalement la pièce, et rejoint le cockpit de son vaisseau. Ainsi, ne trouverait-il pas les réponses dans la Force. Retourner mille fois la chose dans son esprit non plus n'avait guère été plus concluant... ou du moins, en tentant d'admettre que les indices trouvés étaient authentiques et non falsifiés, ce dont il avait douté dès que ceux-ci avaient été portés à son attention.


Darth N'zhûl. Le plus puissant seigneur Sith qu'il lui avait été donné de rencontrer, et quelqu'un qu'il n'était plus jamais sensé revoir. N'étais-ce pas là ce que lui avait dit l'apprentie de cet homme en lui laissant l'école sur Tatooine ?
" N'zhûl a effectivement ses propres affaires à régler, et comme je te l'ai dit, nous ne le reverrons sans doute plus. " N 'étais-ce pas là ce qu'elle lui avait dit ?

Dans ce cas, cela ne laissait plus qu'une seule solution sur la table, qu'une seule possibilité. La piste qu'il suivait était en fait une fausse information répandue volontairement par un être qui de toute évidence voulait attirer N'zhûl ou encore quelqu'un en rapport avec lui, pour une raison encore inconnue.
Oui. Les réponses n'avaient pas fui Dux dans la Force par hasard. Quelqu'un était au commande, et cette personne était loin d'être un simple apprenti.

Au final, il devrait devrait découvrir la vérité par lui même là où la piste le menait, sur la planète Naboo.





Le voyage à travers l'hyperespace fut court, et à peine la magnifique planète aux couleurs jade apparut-elle dans ses hublots, que Dux amorça la descente. De brèves minutes plus tard, son vaisseau survolait la jungle florissante de ce monde si riche en vie.
Le seigneur Sith ne se posa toutefois pas. Il ne voulait pas attirer l'attention de quiconque attendait à l'endroit prévu, en atterrissant à proximité. Aussi garda-t-il une suffisamment de distance avec sa destination pour ne pas se faire repérer. Passant les commandes au pilote automatique, il se détourna du tableau de bord et se dirigea vers la rampe du véhicule, saisissant sa cape au passage qu'il revêtit d'un geste vif.
Le vaisseau à une cinquantaine de mètres du sol, Dux se laissa tomber dans le vide, alors que le véhicule repartait en orbite comme sa programmation l'exigeait. Avant de toucher terre, Dux utilisa la Force pour ralentir sa chute jusqu'à se retrouver en suspension stable, ses pieds à quelques centimètres de l'herbe humide. Finalement, il se laissa retomber en douceur.
La marche qui s'en suivit lui prit deux bonnes heure, et le sith ne se pressa pas. Se fondant avec son environnement, aussi bien aux regards qu'aux sens des utilisateurs de la Force. Il ne voulait en aucun cas attirer l'attention.


Il avait ressenti les remous causés par cet étrange nouveau venu bien avant que les éclats du combat ne lui arrivent à l'oreille. Il avait tout d'abord cru que cet inconnu était l'un de ceux qui diffusaient la transmission, l'appât qui l'avait amené ici... mais de toute évidence, celui-ci semblait aussi confus que lui. Le comité d'accueil qui l'avait attendu en revanche, semblait beaucoup plus sur de lui et déterminé. Aussi Dux n'eût-il aucun mal à les identifier comme hostiles, même avant que le premier coup de feu ne soit tiré.
Deux questions demeuraient cependant : ce nouveau venu, ce jeune homme apparemment adepte du côté obscur, était-il la cible visée par ce piège, où était-il juste un pèlerin comme lui, en quête de réponses ? Et puis surtout, ou les véritables instigateurs de cette mascarade se trouvaient-ils ?


Pendant un bref, instant, Dux considéra la possibilité de demeurer dans l'ombre, attendant de voir qui le jeune homme allait attirer une fois qu'il en aurait terminé avec les tireurs... si bien sûr, il s'en sortait. Au final, le seigneur Sith opta toutefois pour la solution la plus directe : s’avancer à découvert, et en finir avec cette farce. Dans le pire des cas, il avait toujours quelques plans de retraite dans sa manche... littéralement. Il passa la main sur le petit terminal fixé à son poignet.

Le sith à la peau rouge s'avança donc, sa cape se mouvant dans son sillage, et sa large cagoule lui dissimulant en partie le visage.

Il ne dégaina pas son arme. À peine les soldats les plus proches s'aperçurent-ils de la présence de Dux, que leurs corps inertes retombèrent au sol. Deux autres se retournant, les mercenaires pointèrent leurs armes vers lui.
Répétant son mouvement et sa petite pression sur la force, le sith leva deux doigts sans même que son bras ne quitte le long de son corps. Les tireurs s'écroulèrent en un râle, leur cœur tout simplement stoppé net dans leur poitrine.
Bientôt, il ne resta plus que les deux manipulateurs de la Force dans la clairière.


"C'est vous N'zhûl ?"  Lui demanda soudainement l'inconnu.


Comme il l'avait pensé, ce jeune homme aussi avait tout comme lui été attiré ici. Un pèlerin de plus recherchant le savoir d'un ancien seigneur Sith, ou bien... ?
Ne laissant pas à Dux le loisir de poursuivre sa réflexion, le zabrak s'avança l'air menaçant.

"Répondez!!!!!"


L'être à la peau rouge se contenta de hausser les épaules.

" Personne ne reverra jamais plus N'zhûl. " Finit-il par dire en un souffle.


" Je ne sais pas d'où tu tires cette information, Sith, mais tu sembles savoir de quoi tu parles.  "


La voix venait de derrière lui.
Dux n'eût pas à se retourner pour comprendre la nature de l'homme qui avait à son tour pénétré la clairière, et de l'autre qui l'accompagnait. Cette "odeur" si particulière à travers la Force... Jedi. Mais ce n'était pas tout. Ces deux-là avaient quelque-chose en plus, comme une sombre colère faisant vibrer leurs âmes.

Dux se retourna finalement pour faire face aux deux nouveaux arrivants.
L'un, de grande taille était un humain à forte carrure et aux yeux d'acier... un sourire malsain dessiné sur son visage. C'était celui qui avait parlé.
L'autre, un peu plus en retrait, était plus petit, moins carré dans sa stature, et possédait de toute évidence au moins un bras mécanique. Il semblait surtout plus calme... et plus froid encore. Des deux Jedi, il s'agissait du maître. Cela ne faisait aucun doute.
De tous deux, malgré leurs différences évidentes, émanait cependant la même chose. Une rage froide une profonde envie de tuer. Ces deux là n'avaient aucune intention de les laisser repartir, ni lui ni le jeune zabrak.


Aussi, Dux se retourna-t-il vers son compagnon, l'un de ses rares sourires aux lèvres.
" Prépares-toi à danser avec la mort, petit. À mon signal... "


Le seigneur sith refit face aux Jedi.


" À qui avez-vous tendu ce piège exactement ? " Demanda-t-il. " S'il s'agit de N'zhûl, je dois vous dire qu'il s'agit là d'une tentative plus pathétique qu'autre chose. "


" Si tu le dit. " Lui répondit le padawan, un rictus déformant ses traits. " Tu sembles en savoir beaucoup sur le sujet, et ton jeune ami ici présent a de tout évidence un certain intérêt pour N'zhul. Nous allons donc tous deux vous couper les bras, les jambes, et interroger ce qui restera. "


Pendant que le Jedi à forte carrure parlait, l'autre, son maître, s'était doucement avancé vers les deux  adeptes obscurs, ses doigts mécanique caressant le cylindre argenté à sa ceinture. Dux lui aussi, porta sa main à son arme.


" Maintenant ! " Siffla-t-il à son allié de fortune en dégainant sa lame écarlate... et en bondissant vers le Jedi silencieux.

De ce qu'il en avait vu et jaugé à travers la Force, le jeune zabrak devait avoir assez de potentiel pour venir à bout de l'apprenti Jedi. Restait à espérer que la maîtrise suivrait...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Rencontre étonnante (Darth Dux)   Mar 9 Juil 2013 - 6:53

Le jeune homme restait de marbre devant ma colère. Je savais que si nous en venions aux mains, je serais vite vaincu. Un pressentiment m'en donnait l'assurance. Je le sentais en moi, dans la force. Il y avait quelque chose en lui de puissant, de violent. Mais en même temps, il avait quelque chose d'apaisant. Le souffle duquel il m'anonça que personne ne verrait plus jamais la personne que je cherchais ne m'étonna même pas. Je m'y était préparé.
 
Par contre je n'avais pas senti ces deux là. Je fus surpris de voir sortir de la pénombre deux Jedi. Comment avais-je pu passer à côté ? Moi qui pourtant m'étais ouvert à la force tous le long du voyage ? Avais-je été suivi ? Ou bien était-ce eux qui avaient tendu le piège ? Je n'y croyais que moyennement. Ce n'est pas le style des Jedis de s'allier à des chasseurs de primes. Mais ce qui me choqua encore plus, fus de ressentir cette profonde envie de tuer, cette même colère que j'ai ressenti quand mes parents sont mort, celle qui c'est amplifiée quand on m'a chassé.
 
Le mépris dans la voie du padawan aussi avait quelque chose de choquant. Je n'étais pas habitué à une telle violence de la part de mes anciens alliés. Mais ce qu'il envisageait de nous faire me fit définitivement dire que ces deux uluberlus étaient au moins aussi sombre que moi et qu'ils n'avaient de jedi que le nom. Où bien la présence du Sith les énervé t'il ?
 
Le plus petit c'était approché subrepticement de nous. C'est alors que le Sith me lança le mot que j'attendais :
 
" Maintenant ! "
 
Mon sabre quitta ma main alors que je le dirigeais droit vers le géant. Je sautais tombant en pic sur le padawan qui me repoussa d'une vague de force. Je réceptionnais mon sabre en plein vol alors que le jedi était déjà sur moi. Malgré sa stature, il semblait plus rapide que moi. Je croisais mes deux sabres au-dessus de ma tête, arrêtant par la même occasion le sien. Je relevais les yeux en souriant : 
 
"Danser avec la mort hein ?" criais-je
 
Je repoussais le jedi et tentais de le couper en deux, mais sa lame mis à mal mon plan.
 
"Soufrir c'est bien plus dur mon ami. La mort ne me fait pas peur."
 
J'accélérais le mouvement, mes sabres dansant avec moi autour de mon adversaire. Sa vitesse cependant me surpris encore plus. Il paraît chacun de mes coups sans difficultés apparante. J'étais donc si prévisible que ça ? En tout cas je m'énervais de plus belle. Mes coups redoublèrent de violence. Mais le disciple lui restait calme.
 
Son sabre arrêta encore un de mes coups me repoussant légérement et d'une vitesse fulgurante son sabre traversa ma défense. Seul un réflexe fulgurant de ma part me permis de garder la tête sur les épaules. Le disciple me regarda avec un tel mépris et un sourire si sarcastique que ça m'énerva de plus belle. Je projetais une vague de force qu'il ne parvint pas à contenir et qui le plaqua contre un rocher non loin.
 
A ma gauche un cri m'indiqua que le sith avait le dessus. Il semblait connaître N'zhul. Il fallait donc que je puisse lui parler, en apprendre plus. Je me lançais de nouveau à l'assaut. Mes sabres en mains, j'attaquais mon ennemi sans relâche. Hors de question qu'il me refasse le même coup. Je ne le lâchais plus. Nos sabres s'entrechoquèrent ainsi plus d'une fois. Le combat était devenu plus violent que jamais. Nous ne cherchions même plus à esquiver. Nous faisions parler la force brut de nos corps et de notre Force.
 
Je faisais néanmoins attention au seigneur Sith. Il fallait que je lui parle. Il fallait absolument que je sache. Mon adversaire essaya de nouveau de me décapiter mais ce coup-ci j'étais prêt. Je me baissais tout en donnant un violent coup de sabre dans son abdomen. Il recula de justesse mon coup ne lui laissant qu'une entaille brûlante sur le torse. Je souriais à mon tour. Je venais de prendre le dessus. Avec une telle blessure le combat était plié. J'éteignais mes sabres :
 
"Je ne veux pas te tuer. Tu as perdu. Pars et tu auras la vie sauve."
 
Je me retournais pour aller aider le Sith mais je sentis un remous dans la Force. Je me retournais. Le Jedi me fonçais dessus. Je le repoussais par télékinésie alors qu'un de mes sabres s'envolait de ma main et le perçait au niveau de l'épaule. Je me précipitais sur lui mon deuxième sabre allumé :
 
"Les bras et les jambes hein c'est ça sale lâche ?"
 
Je coupais chacun de ses membres avant de laisser sa tête rouler loin de son corps. Je tombais essouflé et regardais le Sith revenir vers moi signe qu'il avait gagné lui aussi. Je me relevais tant bien que mal en m'aidant du rocher derrière moi :
 
"Alors où est N'zhul ? Vous êtes son disciple ?"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre étonnante (Darth Dux)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre étonnante (Darth Dux)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Naboo-