La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La Force ça paye bien [pv Luke *_* & Neb neb Gungan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ferus Livian
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 137
Âge du perso : 21 ans
Race : Humain (originaire de Naboo)
Binôme : *Ancien Padawan de Luuna Shein

Feuille de personnage
Activité actuelle: /
HP:
75/75  (75/75)
PF:
78/78  (78/78)

MessageSujet: La Force ça paye bien [pv Luke *_* & Neb neb Gungan]   Jeu 30 Mai 2013 - 13:10


[NB: Ce rp se déroule après l'event]






Coruscant, la planète entière est une immense ville. C'est ici que parmi d'autres padawans de son âge notre jeune Livian se retrouva pour assister a une visite du sénat galactique et de son histoire, guidé par quelques chevalier jedi qui semblaient tous très passionné par cela. Maitre Luuna l'avait envoyé a cette visite afin d'élargir les connaissances du jeune homme. Depuis cette fameuse bataille dans l'espace face au siths, notre jueune homme en garda un souvenir des plus marquant. En effet son avant bras gauche dût être sectioné au vu des brûlures et des os broyés et remplacé par un avant bras cybernétique non recouvert de peau synthétique et pour se faire notre jeune s'était muni d'un gant long de cuir recouvrant son avant bras et clipsé par trois lanières métallique. La nuit finit par tomber sur la ville et la visite touchait enfin à sa fin et elle fut soyons honnête longue et ennuyante. prit soudain d'un élan de curiosité, animé sans doute par son éternel indépendance. Notre jeune padawan su finalement trouver le petit manque d'attention pour s'éclipser non loin du couloir où se trouvait le bureau du chancelier Hallussius Arnor. Habillé d'une tunique pour l'ensemble de couleur noire et épousant son corps sur quelques endroits. Un veston ouvert et des gants de cuir noir dessinait ses doigts fins. Ferus masqua discrètement son sabrelaser a l'intérieur son veston afin de ne pas être identifié comme faisant partie de l'ordre jedi.
Il déambula dans les ruelles de la cité de lumière ne pouvant détaché son regard de tous ces gratte-ciel et ces nombreux speeders de différente sorte. Le soir c'était une autre ambiance, les gens semblaient s'animer dans le quartier des bars et ce fut par instinct que notre padawan suivit les bruit de la foule et finit par se trouvé à l'endroit ou une cantina qui faisait office de casino et où se déroulait certains paris sur les courses de pod-racer et autres.

La curiosité finit par le frapper encore une fois et il pénétra dans l'enceinte du bâtiment ou lumière et musique s'engorgeait pour donner une atmosphère de plaisir et de détente. mais quel fut sa surprise lorsqu'il y posa le pied. Les serveuses et les danseuses étaient presque dénudées qu'il s'agisse des twi-leks ou autres, elle étaient belles et sexy et semblaient mettre une couche d'exotisme dans cette cantina.
Prit par l'engouement de l'ambiance, notre jeune naboo n'était pas sortit du temple très souvent et depuis qu'il était en âge d'incorporer l'ordre jedi il ne vit pas beaucoup de ce genre de chose. Oui la cantina du temple c'était morose à côté de celle-ci. Si ce genre d'univers attirait plus notre jeune Livian c'était aussi car celui-ci avait une vision de la force bien différente de l'ensemble des jedis du temple. En effet Ferus Livian considérait la force comme un outil qu'il fallait savoir utiliser pour atteindre ses objectifs et que comme chaque outil, il fallait apprendre à l'utiliser et a en saisir les moindres fonctionnalités. Croire que la Force était vivante et avait sa propre pensée était stupide et illogique, comme une force abstraite pouvait avoir une conscience et interagir sur le destin d'une personne? Bref c'est parce-qu’il avait cette vision qu'il fut plus facilement tenter par user de ses dons pour s'aider à ramasser quelques crédits. Il fit le tour des jeux d'argent et il fit une fixette sur un qui semblait fort intéressant et qui se jouait plus sur le hasard et la chance qu'autre chose; "La roulette coréliènne". Une bille était lancer et les joueurs devaient miser sur un ou plusieurs chiffres ou sur les couleurs, quoi de plus simple. Farfouillant dans ses poches le jeune homme sortit ce qui lui restait 50 credits républicains.
*Avec ça je fait pas long feu...*



Aussi il décida de donner un coup de pouce à la chance. Il misa tout sur le 19 et laissa la bille faire son office, enfin du moins jusqu'à ce qu'elle finisse par ralentir pour lui permettre d'user de sa télékinésie au bon moment pour la faire tomber sur son chiffre.
BAAAMMM....dans le 19

*yess ahah sa marche ils se doutent de rien*

Croupier: " le 19..."




50 credits fois 35 sa faisait 1750 crédit, c'était trop beau, une somme si titanesque en si peu de temps, le voila plus riche qu'à l'arrivé. Un sourire s'afficha sur son visage et il continua de jouer encore et encore. Jusqu’à ce qu'il attire l'attention de d'autres joueurs venant assister a cette "Chance incroyable". Notre jeune homme a la cicatrice lunaire qui ornait sa joue droite semblait augmenter sa fortune personnel qui s'élevait à présent à 12250 crédits. Mais ce genre de joueur les casino ne les apprécient pas vraiment.

Le jeune padawan se fit alors servir plusieurs boissons alcoolisés et un cocktail "le cooler de Coruscant", l'alcool finit par lui monter quelque peu a la tête et le rendre quelque peu joyeux. Mais lorsque la chance frappe le malheur lui n'est pas loin. Et notre jeune padawan allait l'apprendre a ses dépend.


Dernière édition par Ferus Livian le Mer 5 Juin 2013 - 19:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: La Force ça paye bien [pv Luke *_* & Neb neb Gungan]   Mer 5 Juin 2013 - 16:02

- NOOOOOOOOooooooooooooon !

Le cri déchirant du Gungan traversa la cantina tandis que, la tête prise entre les mains, il tombait à genou à côté de la Roulette Coréllienne. Terminé, il ne jouerait plus, plus jamais ! Ou du moins plus de la soirée ! De toute façon il n’avait plus un seul crédit en poche, songea-t-il, et cela le plongea plus encore dans le désespoir.

- Pas possiiiiiible ! Luissa triche !
pleurnicha-t-il tandis que le croupier lui demandait gentiment de bien vouloir s’écarter s’il n’avait plus rien à miser.

A contrecœur donc, Neb Neb se remit sur ses jambes et recula, laissant place aux quelques curieux ou téméraires qui voulaient tenter leur chance. Sur la pointe des pieds toutefois, il se remit à suivre le jeu attentivement. Il devait y avoir un truc. En observant finement, il parviendrait peut-être à détecter la manipulation du jeune homme. Car ce n’était pas possible de s’enrichir autant à son âge, dans une cantina où on ne l’avait jamais vu par ailleurs. Ce fichu adolescent avait même attiré sans le savoir la plus jolie des Twu’lek de la soirée et que Neb Neb avait zieuté depuis plusieurs soirs. Car oui, ce n’était pas la première nuit qu’il passait ici… Mais c’était probablement la dernière, car sans consommation, il ne pourrait pas revenir. Sauf peut-être s’il démasquait l’astuce du petit jeune. Il récupèrerait peut-être ainsi sa monnaie… Pour service rendu !

Mais les minutes s’écoulèrent et le jeune homme continuait à gagner systématiquement. Le croupier commençait à jeter des coups d’œil suspicieux en direction du fond de la cantina, tandis que les clients prenaient des paris sur quand la chance du gamin finirait par s’arrêter. Neb Neb ne participait pas à ces pronostics ; persuadé qu’il y allait avoir un déclic soudain et que tout le monde crierait à la tricherie.
Au lieu de cela, un Dévaronien tout de noir vêtu fit son apparition depuis le fond de la cantina et se dirigea vers l’attroupement. Il était suivi de près par un Trandoshan à l’air carrément dissuasif. Ils s’approchèrent tous deux et le Dévaronien vint demander au gamin d’arrêter le jeu et de le suivre, s’il le voulait bien. Le croupier avait l’air soulagé, mais ce n’était pas du tout du goût du Gungan légèrement éméché.

- AAaaaaah non alors ! Voussi être complètement pas justes ! Missa allait trouver ! Missa allait trouver !

Le Dévaronien et son molosse se tournèrent d’un seul mouvement vers Neb Neb, avant de prendre le chanceux par l’épaule pour le presser de les suivre, car le dégingandé ivre ne leur paraissait pas d’un grand intérêt. Mais c’était qu’ils ne comprenaient pas bien, les deux gaillards !

- Non non non !
reprit le Gungan en donnant encore plus de la voix et en essayant de se mettre sur leur trajectoire. Luissa triche, pour vrai ! Mais missa allait découvrir ! Voussi allez juste le taper pour le calmer, Souvi avez pas… Missa veut dire, voussi apez vas… La bonne solution !

Neb Neb réprima un hoquet de colère – et d’ivresse, mais il ne s’en rendait pas vraiment compte. Mais le Dévaronien n’avait pas l’air d’avoir apprécié la tirade du Gungan… qui eut donc l’effet inverse.

- Grinn, tu l’emmènes celui-là aussi. Nous, taper ? N’importe quoi !

- Hein ? Emmener où ?


Il n’eut pas de réponse car le Trandoshan avait déjà empoigné Neb Neb par le col et le tira derrière lui avec une aisance déconcertante, à la suite du Dévaronien qui, le bras autour des épaules du gamin, se dirigeait vers l’arrière-boutique. Le Gungan essaya tant bien que mal de se dégager, sans succès. Il renversa un verre de la main d’un humain et bouscula une Twi’lek en essayant de s’excuser maladroitement. Le reste des clients les regardait s’éloigner – certains interdits, d’autres avec des sourires amusés.

Et bientôt, les clients disparurent à leur vue, car ils avaient été emmenés dans un couloir aux néons beaucoup moins festifs.

- AAAaah hi ! Missa a mal ! Tissa me lâcher ! Voussi avez le petit tricheur et missa est fauché ! Laissez-moi partiiiir !
- Allons allons du calme, je n’ai jamais dit que ton ami était un tricheur ! Pourquoi tu dis ça l’amphibien ? demanda le Dévaronien avec un sourire mauvais qu’ils continuaient de s’enfoncer dans ce couloir d’un blanc d’hôpital.
- Luissa est paaaas mon ami ! rétorqua Neb Neb un scandalisé en continuant de gesticuler, mais le Trandoshan maintenait fermement sa proie. Luissa triche, la chance c’est pas comme ça ! Missa joue depuis dix jours chaque soir, et jamais missa a fait des suites de gain aussi énormes !
- Ha ha, c’est vrai qu'c’est louche. T’en dis quoi toi, p’tit gars ? fit le dévaronien en reportant son attention sur le veinard.

Et ils parvinrent au bout du couloir. Une porte s’ouvrit sur une passerelle suspendue au-dessus du vide. Elle s’enfonçait dans la nuit et y disparaissait.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2442
Âge du perso : 24 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: La Force ça paye bien [pv Luke *_* & Neb neb Gungan]   Lun 10 Juin 2013 - 12:31

[HJ: Voilà, répondu, si quelque chose ne va pas, n'hésitez pas à le dire! J'espère que ça conviendra!]

Coruscant, encore. Une planète que Luke avait prit en grippe depuis qu'il avait la fâcheuse manie de souffrir en Jedi comme en civil sur ce fichu caillou submergé par les immeubles. Le jeune homme se méfiait, s'attendant à découvrir Jenny à chaque coin de rue. En même temps c'était bien qu'il la cherchait. Ayant quartier libre le temps de sa convalescence complète suite à la grande bataille sur Artorias, le Padawan avait décidé de retourner dans l'immense ville pour faire des recherches sur la mystérieuse jeune femme qui l'avait mis à terre par deux fois. Plus dignement lors de la dernière certes, mais quand même. Le Hapan avait pu s'apercevoir de l'esprit tordu de l'apprentie Sith, elle était extrêmement dangereuse, aussi ne voulait-il pas perdre un instant, ce serait la laisser libre d'avantage. Le Padawan hésitait à appeler des renforts si par chance il la trouvait. Son esprit de Jedi lui indiquait que c'était l'unique chose à faire, mais quelque chose d'un peu plus sombre lui commandait de prendre sa revanche. Sa raison enfin finissait par trancher: il faudrait voir selon la situation car la jeune femme pouvait bien s'échapper le temps que quelqu'un débarque. Seulement, en aucun cas le Padawan devait chercher vengeance.


Son mal être face aux sentiments obscurs l'aida légèrement à se remettre du plomb dans la tête. Luke agirait pour le bien des citoyens, point. Plus ou moins réconforté, il se mit à arpenter les rues en demandant aux gens s'ils avaient vu Jenny, se servant du dessin que le matou DJ avait fait la première fois. Il avait également en main un portrait robot redessiné par la police par des soldats qui l'avaient vu sur la demande du Jedi. Malheureusement, pour un aveugle, si débrouillard soit-il, la tâche n'était pas du tout évidente, déjà que pour une personne valide ce petit jeu consistait à trouver une aiguille dans une botte de foin...

Le soir tomba rapidement, Luke était fatigué d'avoir marché, butté, demander à s'en casser la voix. Il était rentré se reposer dans le petit hôtel modeste mais propre qu'il avait payé, prit une bonne douche et ressortit avec un soupir, en vêtements civils cette fois. Le jeune homme se rappelait vaguement de sa "soirée" en boîte de nuit. Avec un peu de chance Jenny fréquentait régulièrement ce style d'établissement lié aux divertissements? Le Hapien évita les endroits clairement mal famés toutefois, n'ayant pas assez de force pour s'entraîner encore dans une sale histoire, tout du moins volontairement. Il finit après quelques tournées par pénétrer dans un casino. Le lieu était propice lui semblait-il, à l'épanouissement de personnes perfides comme l'apprentie Sith. Bien sûr, le jeune homme évoluait dans cette sphère à la manière d'un Padawan... Donc avec innocence et plein de clichés dans la tête!

Il détonait dans le lieu, vêtu d'un jean juste assez classe pour rentrer dans le casino, son tee-shirt gris bien coupé sans être exceptionnel, sa petite veste noire, ses longs cheveux blond et son air androgyne malgré lui. Il y avait également sa canne blanche dont il ne pouvait se passer dans des endroits inconnus et fréquentés par la foule-sans compter que cela lui conférait aussi une fragilité qui l'arrangeait.- son air hagard, à demander d'un ton très poli si personne n'avait vu "sa petite amie". Le jeune Jedi fut tiré de ses "interrogatoires" par une vibration dans la Force. Il l'avait déjà senti plusieurs fois mais ne s'y était pas trop attardé. Mais là c'était probant. Le Padawan s'approcha de la table où se trouvaient un joueur chanceux et un amphibien. L'aura de la personne lui disait quelque chose, il le connaissait et la marque était Made In Jedi... Bien sûr Luke pouvait se tromper mais il avait rencontré cette personne! Elle ou son maître devait être proche de sa personne ou de Saï en tout cas, voir d'une de leurs connaissances parce que le garçon avait vraiment l'impression de ne pas se tromper sur ce sujet, au moins sur celui-ci. L'Aura était confuse mais pas sombre, quant aux pouvoirs, pareil, cependant ils étaient très mal utilisés!

L'inconnu parlait d'une voix embuée par l'alcool, mais là encore le Hapien crut reconnaître le ton. Il avait déjà parlé à cette personne, sa présence l'avait marqué ainsi que ses propos. Oui... Sûrement, le jeune homme se rappelait absolument de cette façon de s'exprimer, même mis hors contexte. Voilà, enfin l'aveugle prenait l'avantage, dans ce genre de situation, il était bien plus à l'aise que quiconque pour se rappeler des gens et les reconnaître.


FERUS Quelque chose!!!! VOILA...

Il lui avait suffit de songer aux quelques proches qu'il avait parmi les Padawans-l'aura n'était pas assez expérimentée pour appartenir à un chevalier, et ceux-ci ne s'adonnaient certainement pas à de telles choses.- et d'évoquer Ardan. Ardan qui avait fait la guerre avec lui mais qui était trop jeune, trop timoré pour agir de la sorte. Lié à l'Arkanien, il y avait cet étrange apprenti qui les avait abordé le jour même de leur rencontre à table. Ce n'était pas un proche, mais c'était le Padawan de Luuna que le Jedi avait approché lorsque Saï était en fuite. Les chemins s'entrecroisaient désormais, tout se reliait.

Mais tandis qu'il réfléchissait, deux vigiles du bar le poussèrent, embarquant le tricheur et une autre personne, pas un humain selon la voix, ou tout du moins il n'était pas originaire de Coruscant. Sûrement un étranger qui parlait mal le basic. Luke soupira, il allait encore être embarqué dans une sale histoire, seulement il n'était pas possible de laisser ces vigiles dénoncer Ferus aux autorités. Les Jedis avaient assez eu mauvaise réputation à une époque comme ça. Oui bien entendu, Luke était assez naïf-Jedi et inexpérimenté quoi.- pour penser que le casino était tenu par des gens assez honnêtes. La mafia c'était dans les holofilms n'est-ce pas?

Le Padawan suivit les deux fauteurs de trouble discrètement, encore une fois sa canne d'aveugle l'aida bien. Personne ne prêtait attention à sa personne et il put même se glisser dans le couloir. Un employé l'aperçut mais ne tiqua pas et lui indiqua juste le chemin du retour sans se préoccuper de lui. Luke put ainsi continuer sa route jusqu'à l'endroit où les deux jeunes gens avaient été amenés. Le Padawan se heurta à une porte qui se refermait. Se frottant le nez, le Hapien la repoussa doucement, passant sa tête par l'ouverture. Il sentait la présence des deux vigiles qui devaient probablement attendre leur chef. Oula ça tanguait... Drôle de bureau... Oups, est-ce que finalement ils se retrouveraient en plein tournage d'holofilm? Pas sûr, mais le Padawan préféra soudain se méfier, laissant sa naïveté au placard. Et oui, ils étaient sur Coruscant.

Inspirant un bon coup, Luke réfléchissait à un plan mais il se fit bientôt remarquer. Et oui, comment capter le regard des gens quand on ne voit pas? Le jeune homme sentit un des hommes s'approcher de sa personne, hésitant sur la conduite à tenir. Le Hapien décida de jouer avec la Force sur l'esprit d'un des deux patauds, espérant que Ferus l'aiderait, enfin s'il n'était pas trop aviné. Dans ce cas mieux valait compter sur l'inconnu peut-être.

-Il n'y a aucun problème, je viens juste récupérer ces deux personnes. Vous devez les laisser m'accompagner jusqu'à la sortie.

Oups, est-ce que la suggestion fonctionnerait? Luke ne s'était jamais risqué à ça autrement qu'en s'exerçant sur des animaux ou sur son maître à sa demande expresse. Ce n'était pas un pouvoir Jedi très utilisé et très bien vu bien qu'il reste lumineux tant qu'on ne s'en serve pas à des mauvaises fins. Le Hapien avait un peu mauvaise conscience mais cette histoire de bureau qui dansait sous ses jambes, il n'aimait pas ça du tout. Au pire il espérait réussir à déstabiliser les lourdauds en douceur, sans bain de sang pour que ceux-ci réagissent. Il n'aurait pas dû se mêler de ça mais la violence émanant des hommes et la peur du civil qui se sentait à des kilomètres l'avaient forcé à agir, sans demander l'aide d'un Jedi sur Ondéron. Ceux-ci étaient trop loin de toutes manières...

Quoiqu'il en soit, la situation était trop étrange pour que Luke ne tente rien, il avait quand même assez d'expérience pour se rendre compte que quelque chose clochait au final. Rien de tout cela ne semblait sain. Cependant, Ferus ne perdait rien pour attendre, il avait donc intérêt à l'aider mais à bien l'aider, pas à faire n'importe quoi. Voyons voir s'il connaissait encore les principes Jedis, à savoir se sortir des ennuis avec le moins de violence possible... Et le civil, pouvait-il compter dessus? Sa tentative de persuasion avait-elle fonctionné? Et surtout, est-ce que le chef ou qui que ce soit d'autre n'allait pas pointer son museau ici dans le prochain instant?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ferus Livian
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 137
Âge du perso : 21 ans
Race : Humain (originaire de Naboo)
Binôme : *Ancien Padawan de Luuna Shein

Feuille de personnage
Activité actuelle: /
HP:
75/75  (75/75)
PF:
78/78  (78/78)

MessageSujet: Re: La Force ça paye bien [pv Luke *_* & Neb neb Gungan]   Lun 9 Déc 2013 - 17:55

L’alcool, cette boisson amenait bien souvent a des problèmes et notre padawan allait l'apprendre a ses dépends. Oh sûr qu'il ne boirait plus une goutte d’alcool c'est certain, mais pour le moment, notre jeune Livian était non pas saoul mais quelque peu joyeux, et le fait que deux gros gaillard l'ait emmener de force avec a ses côté un gungan ce qui était très paradoxale puisque notre jeune humain était aussi natif de la même planète que lui. Un humain tout a fait ordinaire, mais dont la vie n'avait pas été des plus tendre avec lui, la perte d'un être cher à son cœur l'amenait parfois bien souvent a s'engager dans une voie plus sombre que ses confrères. Bien que la présence et les conseils de son Maitre Luuna Shein soit pour le padawan qu'il était d'un grand secours, il était a un âge ou chez les humains , le garçon se posait mille question et ou ses émotions était en pleine effervescence. Et la colère qui le gangrenait au fond de lui était un sentiment humain qu'il était normal d’éprouvé pour une personne, mais pour un être sensible a la force cela pouvait emmener l'individu dans une pente dangereuse. 


Mais la n'est pas sujet, aujourd'hui Ferus semblait avoir la tête qui tourne légèrement, et alors qu'il serrait ses mains contre sa tête, les deux individus qui avait aussi prit avec eux l'innocent gungan revinrent sur le padawan.

Luissa triche, la chance c’est pas comme ça ! Missa joue depuis dix jours chaque soir, et jamais missa a fait des suites de gain aussi énormes !

- Ha ha, c’est vrai qu'c’est louche. T’en dis quoi toi, p’tit gars ?


Le mal de tête était là a présent, et caché sous sa veste, son sabrelaser n'avait pas encore été repéré, chance pour lui. Mais dans son état impossible de l'utiliser, ni même la force, domaine dans lequel il s’efforçait de s'entrainer au côté de Luuna mais ses disposition était sans conteste le sabrelaser et pourtant dans ce genre de situation l'usage de la force semblait être la seule et unique chose intelligente a faire. Il laissa involontairement un blanc de quelques seconde entre le moment ou l'homme avait posé sa question et sa réponse ce qui avait eut pour effet d'énerver son interrogateur.


-Tu vas répondre a la question...ou toi et ton complice ne sortirez pas d'ici


"hum...vous me donner mal à la tête avec votre question..."


-L'alcool te monte à la tête humain, mais tu vas me dire comment tu as fait pour tomber a chaque fois sur le bon chiffre?


" argh Le bon chiffre...ah oui ça"


Mais alors qu'il réfléchissait a comment se sortir de là, l'improbable survint, le miracle qui lui sauverait peut-être la vie. Luke Kayan, le hapien aveugle qu'il avait rencontrer a la cantine du temple, et malgré la musique très légère qui arrivait jusqu'à l'endroit ou il se trouvait n'était que très légère, cela suffisait a notre padawan pour avoir une migraine pas possible, mais il reconnu sans trop forcé ses talents la voix de celui-ci.

-Il n'y a aucun problème, je viens juste récupérer ces deux personnes. Vous devez les laisser m'accompagner jusqu'à la sortie.



Luke tenta d'employer la force sur l'individu en question et....et....et..cela fonctionna par miracle, ce qui laissa bouche bée son acolyte qui observait la scène attendant son chef. L'homme s'écarta afin de laisser Ferus et Neb neb s'en aller. Mais la migraine était encore trop forte pour qu'il puisse se lever convenablement. Cela permit a l'autre acolyte sur qui Luke n'avait pas lâcher son dévolu de suggestion de reprendre la situation, enfin si l'on pouvait dire ça . Il força le jeune Livian par l'épaule a rester assit sur sa chaise.


-Toi tu restes assit et toi l'autre tu ne bouges pas le chef va arriver...


-Quant à toi le blondinet je sais pas ce qui vient de se passer ici ni pourquoi mon collègue ta obeit sans rechigné mais je vais découvrir tout ça...


Ferus passa une main dans sa chevelure avant d'ouvrir les yeux a nouveau, il commençait sérieusement à s'impatienter et semblait très désireux de sortir de cette pièce, et surtout il sentait que son estomac ne tiendrait plus très longtemps il faut dire. Aussi notre padawan n'eut d'autre choix, en faite il faut avouer que l'alcool et l'impatience avait énormément jouer sur son état mentale t sur sa décision d'en finir. Il se releva a nouveau de sa chaise mais ce n'était que pour mieux se faire empoigner par le col ce qui eut pour effet de faire tomber son sabre laser au sol. Distrait par ce bruit métallique qui venait du sol, l'homme baissa le regard quelque seconde mais n'eut pas vraiment le temps de réagir que le jeune Ferus sous l'effet de l'alcool encore dans son organisme produit une petite vague de force involontaire qui propulsa l'homme contre le mur. L'empoignement, la sensation d'être oppressé et l’énervement avait poussé a cette action de sa part sans réellement la contrôler. Retombant au sol violemment il manqua de peu de se blesser au moment d’atterrir au sol, mais la chance semblait en sa faveur a cet instant car c'est sur son acolyte gungan qu'il atterrit, réceptionnant ainsi sa chute. Bon pour la sortie discrète c'était vraisemblablement raté il faut l'avouer.


"Arghh...ma tête c'est horrible..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: La Force ça paye bien [pv Luke *_* & Neb neb Gungan]   Mer 15 Jan 2014 - 18:47

Neb Neb avait vaguement l’impression qu’un brouillard envahissait la pièce dans laquelle il se retrouvait maintenant, assis sur une chaise si petite pour lui qu’il ressemblait à un adulte dans une classe d’enfant. Ces humains étaient un petit peu sous-dimensionnés, songea-t-il avant de se souvenir qu’il ferait mieux de prendre à garde à ce qu’il se passait autour de lui : un jeune homme les avait rejoints – il avait des drôles de yeux qui convainquirent de manière surprenante l’une des deux brutes. L’autre en revanche était loin d’être aussi confiante et sa voix rugueuse rappela au Gungan de se tenir tranquille.

- Mais missa bouge pas, missa sait juste que luissa triche et que…

Et que quoi, déjà ? Bah, ce ne devait pas être si important. Tiens il avait soif. Sa langue lui semblait être desséchée et il se souvint de ses déboires financiers avant de plisser les yeux.

- Missa a perdu beaucoup d’argent au jeu alors que luissa a triché. Voussi pourriez au moins m’offrir un verre, fit-il de la voix vaguement menaçante du client mécontent.

Mais à son désespoir, gros bras ne l’écoutait pas. Pas plus que le jeune homme brun qui se retrouvait soulevé dans les airs par le col et qui laissa bruyamment tomber un cylindre de métal au sol. Après que tous aient zyeuté l’étrange objet à terre, tout se passa très vite : La brute reçut un choc et lâcha le garçon qui retomba par terre. Le blond aux yeux étranges – il disait vaguement quelque chose au Gungan, mais pourquoi ? Impossible de s’en souvenir – s’était rapproché et Neb Neb comprit qu’il était libre de se lever de son siège. Il ne comprenait pas très bien ce qui était en train de se produire mais peu importait : ces voleurs lui avaient fait perdre tout son argent et maintenant, il n’avait plus rien à boire. Il allait encore dormir dans le siège pilote de son vaisseau, pour se réveiller avec un mal de dos à déprimer un bantha !

Neb Neb secoua sa tête dans l’espoir vain de se réveiller un peu et d’y voir plus clair, mais la pièce était toujours pleine de cette fumée qui le rendait vaseux. Il n’y avait peut-être pas que l’alcool qui était responsable, finalement. Qu’est-ce donc que les gens avaient fumé ici ?

- Missa sent le bâton de la mort, fit-il soudain d’une voix pâteuse en se souvenant ce que lui disait cette odeur.

Bâton de la mort, salle de jeu, alcool, arnaque d’argent… Finalement, quelque chose clochait rudement, et ceci fit s’éclaircir assez brusquement l’esprit du Gungan. Cylindre de métal, comportement étrange, jeunes gens aux mines d’anges bien élevés…

- Héééé, s’exclama-t-il soudain en regardant les jeunes gens d’un air accusateur. Mais voussi êtes gamins Jedi !

Hé ben voilà, il se retrouvait encore avec ces gens de malheur ! Toujours prêt à se bastonner pour une cause perdue – il en avait la preuve sous les yeux- et à donner des leçons au monde entier. Ils n’étaient pourtant pas si nombreux mais Neb Neb en avait rencontré tant à ce jour qu’il commençait à se poser des questions : cette étrange coïncidence était-elle un signe qu’il avait quelque chose à accomplir en lien avec eux ? Le destin le repoussait inéluctablement vers ces êtres dont il avait longtemps pensé que les pouvoirs n’étaient qu’une combinaison d’astuces bien menées pour faire croire à la magie. Mais il devait reconnaître qu’ils étaient rudement doués, même s’il était toujours sceptique quant à l’existence de cette « Force » invisible et incompréhensible.
Bref, il avait pu voir à l’œuvre un certain nombre de Jedi désormais – et ils étaient fous, cela au moins il en était sûr – et avait même passé quelques jours au Temple Jedi d’Ondéron. Il savait donc que l’éducation des jeunes gens était assez stricte et que l’alcool, la drogue et les jeux d’argent ne faisaient sûrement pas partie des passe-temps encouragés par leur Conseil.

- Qu’est-ce que voussi faites ?
les interrogea-t-il avec un regard soupçonneux, les poings sur les hanches. Missa connaît des Jedi, des chevaliers, et eussi seront pas ravis ravis que missa vous ramène au Temple ronds comme des outres corélliennes !

Le Gungan n’avait absolument pas l’intention de faire le voyage jusqu’à Ondéron juste pour ça, bien sûr – le carburant n’était pas donné ! – mais il était vrai qu’il connaissait des Chevaliers. L’un d’entre eux, en particulier, un sympathique Kalyan Keti… Ketura… Enfin, un Chevalier Ketu-quelque-chose s’était montré très compréhensif avec lui et ils s’étaient bien entendu après leur étrange combat – saleté de toupie de gamine ! Certainement, ce Jedi-là serait intéressé de savoir que des padawans étaient en perdition dans les cantinas du monde central de la galaxie.

Néanmoins, les méninges encore un peu embrouillés de Neb Neb réalisaient que le moment n’était pas tout à fait bien choisi pour démêler cette étrange histoire : l’autre garde avait repris ses esprits et, réapparaissant dans le champ de vision du Gungan, s’exclama qu’ils n’allaient pas s’en tirer comme ça. Neb Neb dégaina son blaster et le pointa sur la brute :

- Pas un geste ! fit-il d’une voix éraillée, mais la brute n’avait pas l’air plus que ça impressionnée…
Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2442
Âge du perso : 24 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: La Force ça paye bien [pv Luke *_* & Neb neb Gungan]   Ven 17 Jan 2014 - 3:03

[HJ: Neb Neb, je n'ai pas fait référence au fait que lui et Neb Neb se connaissent, car après recherches, je n'ai pas trouvé de rps où nous avions écris ensemble. J'en ai déduis que ton perso le reconnaît (sans s'en souvenir) comme étant le Padawan de Maître Don qui est une figure médiatique ? Si je me trompe, honte à moi, n'hésite pas à me le signaler car Luke n'oublierait pas une telle voix (ni un tel phénomène^^). Comme d'habitude, si quelque chose ne conviens pas, n'hésitez pas à me le dire, je change, désolé aussi, je ne fais pas trop avancer l'histoire :/ ]

Ferus n'avait pas réagi, permettant à son "geôlier" de réagir. Si son pouvoir de suggestion avait marché par miracle, le Padawan n'ayant aucune emprise sur l'autre s'était retrouvé coincé. Sur le coup, le jeune homme ne put que rester planté là, l'air aussi digne que grave comme quelqu'un qui se doit d'accomplir une mission primordiale et qui n'en démordra pas. Il n'avait aucune explication à offrir au deuxième garde, lequel, heureusement, semblait patauger un peu, parlant d'éclaircir la situation quand cette dernière devenait de plus en plus logique. Oui, ils étaient Jedis, d'ailleurs l'étranger le devina et... Balança tout fort son constat. Génial ! Luke qui espérait ne pas mêler le Temple à cette nouvelle histoire laissa échapper un soupir. Il fallait se faire une raison, de toutes manières, les deux garçons semblaient déjà grillés depuis un moment puisqu'après un vague battement de danger imminent, un "Clong" s'était fait entendre suivi d'un bruit mat. La situation venait encore de changer visiblement, un peu avant ou après la prise de parole de l'étranger ? Luke l'ignorait, il se sentait un peu bizarre à vrai dire. Non... L'amphibien ne venait quand même pas de jeter une nouvelle vérité sur la table quand même ? Parce que cette dernière serait bien embêtante également... Des bâtons de la mort, ici ? Le Padawan se dirigea vers l'Aura tremblottante de Ferus pour l'aider à se relever, ils ne devaient pas traîner en ces lieux.

-A votre avis, pourquoi suis-je venu récupérer ce garçon ? Je sais très bien que notre place n'est pas ici. Visiblement, lui l'a oublié. En tout cas, moi je serai vraiment ravi si on y arrivait effectivement au Temple ! Au moins ça signifierait qu'on est en vie.

Grogna-t-il de mauvaise humeur envers l'amphibien qui semblait également aviné. Aviné ou tout du moins bizarre selon le Hapien. Pour autant, c'était un civil, la situation devenant franchement étrange, un peu "holofilmesque" même, le Padawan s'attacha à connaître son état. Son devoir était de protéger les citoyens avant tout, que ceux-ci aient réellement collaboré avec un Padawn tricheur ou non. D'un ton plus aimable, parce qu'après tout, l'inconnu n'était pas le véritable fautif, Luke s'adressa à lui tout en se rapprochant doucement de son collègue. Il était à moitié coincé sur ce sol "dansant" et l'ambiance qui lui donnait le tournis. Son corps frêle peinait à supporter les effluves de bâtons de la mort qu'il reconnaissait aussi désormais grâce à son infiltration précédente dans le milieu.

-Suivez-moi je vous prie. Il faut à tout prix sortir d'ici, parler avec des responsables me semble impossible. Nous savons désormais qu'ils ne suivent pas les lois.

Malgré sa naïveté de gentil Padawan qui ne sort pas beaucoup de son Temple, Luke avait deviné que le chef ne les accueillerait sûrement pas avec une tasse de café. L'endroit empestait le bâton de la mort, une substance clairement illégale pour laquelle il pourrait être sévèrement puni. Bien entendu, le dit patron pourrait jouer de l'état de Ferus devant les autorités, mais ce genre de subtilités juridiques pour se sortir d'une mauvaise passe venait rarement à l'esprit des mafieux.

-Ferus, appuis-toi sur moi, nous allons sortir.

Lança sobrement le jeune Jedi qui cherchait toujours le "corps" de son camarade, peinant à le retrouver parce que l'alcool brouillait les signaux de son Aura. Le blond se retrouvait en face d'une présence loin d'être sûre d'exister, un peu en désaccord avec la Force courant en elle. De fait, c'était les pouvoirs incontrôlés de l'humain qui avaient projeté son garde contre le mur ou quelque chose du genre songeait Luke avait recul. Malheureusement, cela n'avait pas suffis, ils avaient trop traînés, et les voilà désormais pris en chasse par l'un des deux sbires qui s'était réveillé. Luke ignorait lequel, il ne savait même pas si c'était un troisième larron en foire qui était rentré. Les bâtons de la mort commençant dangereusement à faire leur effet sur son corps sain, peu habitué à ces substances et surtout, fragile. Tout ce qu'il devinait, c'était que le civil tentait de menacer un ennemi s'approchant en leur balançant une phrase toute faite comme quoi ils n'allaient pas s'en tirer aussi facilement. La suggestion ne servirait à rien désormais, l'aveugle était trop ébranlé pour l'utiliser, d'ailleurs, celui qui avait précédemment obéis à ses ordres venait de se remettre sur leur chemin, libre de penser. L'homme de mains fit craquer ses phalanges, achevant de confirmer à Luke qu'un arrangement à l'amiable était impossible. Ah Coruscant, Coruscant, il la haïssait tant... Maudite planète !

-Monsieur, je vous conseille de modérer vos gestes, ce genre d'attitude n'est pas acceptable de la part d'un videur. Nous pouvons discuter et appeler les autorités si vous le souhaitez. Ainsi nous restons dans le rôle qui nous échoit, et je vous assure que les dommages subis par votre établissement seront... Woups.

Ouais bon, il le savait déjà ça que discuter ne servirait à rien, et encore moins tenter de faire culpabiliser la brute par rapport à son travail ! Oui, le videur était sensé raccompagner gentiment les clients à la sortie lorsqu'ils étaient éméchés, ou appeler les autorités si ces derniers avaient trichés. Seulement ce videur là avait dû recevoir une prime, sans parler de sa colère en se rendant compte que Luke l'avait berné-il ne savait pas trop comment encore mais comme son camarade, il avait l'intention de le découvrir.- clairement, l'homme souhaitait se venger de ces deux apprentis Jedis et de l'étrange créature déguingandée qui le menaçait avec un blaster sans l'impressionner semblait-il. Au moins Luke était resté correct, effectuant son travail de diplomate jusqu'au dernier moment. Si tout devait partir en vrille, qu'il agisse, au moins lui, avec dignité. Heureusement le civil aussi semblait avoir gardé suffisamment d'esprit malgré son côté fou-fou, même si le fait qu'il tienne un blaster et soit au devant du danger ne plaisait pas du tout au Jedi ordonné qu'était le Hapien. Ce n'était pas comme ça que le protocole prévoyait le déroulement d'une mission sauvetage, car s'en était une.

Quant à son "Woups", il avait mis fin aux scrupules de Luke puisqu'il concernait une glissade mal gérée sur l'espèce de "pont". L'homme s'était rapproché de lui, profitant de l'état nauséux de l'aveugle qui peinait à discerner les signaux dans la Force à cause des bâtons de la mort. Il avait fait tomber le Padawan rien qu'en le poussant brutalement, et pendant ce temps bien entendu, l'autre garde revenait à la charge. Mis à part eux pour le moment, personne ne semblait intervenir, pour quoi faire après tout ? Les brutes semblaient avoir la situation bien en main, le trio allait être maîtrisé et la Force elle-même ne savait sans doute pas ce qu'il allait advenir d'eux. Non, décidément le Hapien ne pouvait pas finir sa vie comme ça, dans ce casino sordide duquel émanait des effluves de drogue. Le blond se redressa vivement et lorsque l'homme chargea plus vite cette fois, l'apprenti Jedi écarta sa canne d'aveugle de son corps pour la mettre en travers du passage du "rancor" chargeant.

-Il faudrait penser à regarder où on met les pieds !

Lança le jeune homme, vraiment très mal placé pour se faire en ce qui le concernait. Quant à la suite, il avait besoin de l'inconnu au phrasé bizarre pour s'en sortir, civil ou non, ce dernier ne pouvait pas rester en arrière. Avec un Padawan H.S et ses petits problèmes de vue, Luke n'espérait guère se sortir de ce guêpier seul. Au diable le protocole.

-Monsieur, vous voyez une sortie de service ? Une porte, quelque chose pour accéder à une autre salle... On doit trouver un moyen.

Luke ne souhaitait pas passer par le "grand public", ce serait beaucoup trop dangereux de se mêler à eux. Bien sûr, ça leur donnerait une certaine chance de s'en sortir, mais pas our les clients qui pourraient être pris à parti. En général un casino ménageait ses consommateurs, aussi les brigands étaient attendus dehors et non poursuivis partout. Seulement, ici, ils semblaient être loin de se trouver dans un lieu normal et Luke ne souhaitait pas tenter le diable, sans parler de la sortie obstruée par le monstre qui venait de se redresser. Ce n'était pas le fait de trébucher qui allait lui hôter toute force bien entendu.

-Ferus, rejoins-moi !

Le Padawan de Luuna n'avait pas le choix, il devait retrouver lui-même Luke, perdu dans cet environnement pour s'aggriper à lui. Le Hapien n'était pas le meilleur soutien qui soit pour un corps mort, étant lui-même de frêle constitution mais que pouvaient-ils faire d'autre ? Et de toutes façons, en espérant que l'humain soit suffisamment lucide pour cela, le Hapien avait besoin d'un guide dans cet espace plein d'obstacles. Restait à savoir si Ferus comptait se remettre de son état au lieu de pleurnicher que sa tête lui faisait mal...

-Quelqu'un a une idée ?

Finit par demander Luke, totalement à court. Pas facile en effet d'élaborer un plan quand on ne voit rien, sans oublier le choc encore présent d'être arrivé dans ce genre de situation, comme un chien dans un jeu de quilles. Heureusement son expérience lui permettait de conserver une apparence assez calme. Paniquer ne ferait qu'empirer les choses, Luke avait certes besoin de l'aide d'un civil qu'il devait normalement éviter d'impliquer dans ce bazar, mais ça ne devait pas l'empêcher d'agir comme le futur chevalier Jedi qu'il était sensé être. Avec droiture et pragmatisme. Il en "verrait" d'autres, d'ailleurs il comptait bien en "voir" d'autres en effet... Et puis il avait un Padawan "déviant" à livrer au Conseil, non mais !

Et pendant que Luke songeait à la punition que se prendrait Ferus, bien maigre consolation en comparaison à leurs aventures, les deux gardes se rapprochaient, les prenant en étau. Pourquoi est-ce que le Hapien avait l'impression d'entendre par anticipation les coups de blaster résonner dans la pièce ? Et toute cette tension... La véritable bataille arrivait, ils n'y échapperaient pas, à moins qu'un de ses deux accolytes n'ait l'idée qui lui manquait ? Ah tiens, c'était bien beau de jouer les preux chevaliers quand on n'a pas d'idée à chevaucher, et quand soi-même, on est sensé servir de "montuer" à un Padawan saoûl....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Force ça paye bien [pv Luke *_* & Neb neb Gungan]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La Force ça paye bien [pv Luke *_* & Neb neb Gungan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Coruscant-