Le RPG Star Wars par forum // Qualité RP, intrigues & évolution... Immergez-vous !
 
AccueilTableau de bordRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Nombre de messages : 5104
Âge du perso : Eternel

Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière _
MessageSujet: Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière   Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Icon_minitimeSam 13 Avr 2013 - 21:27

Les ordres ont changé pour l’apprentie de Darth Ynnitach : une infiltration aurait été réussie auprès du palais royal d’Artorias. Mais un certain Naël Luz a besoin de renforts ! Zora change donc de direction pour rejoindre le fameux palais… Sauf que des républicains sont déjà sur le coup. Notamment le padawan Luke Kayan qui ne va certainement pas la laisser passer aussi facilement…


Seuls les joueurs Luke Kayan et Zora Shaar-lâ sont autorisés à poster dans ce sujet.
Ordre des posts : Zora - Luke
S'agissant d'un combat sans dé, vous serez départagés sur la qualité et la pertinence de vos RP, ainsi que l'originalité et l'intelligence de vos idées. Soignez donc bien votre écriture !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous



Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière _
MessageSujet: Re: Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière   Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Icon_minitimeDim 14 Avr 2013 - 0:15







Zora était adossée à un mur en ruine qui soutenait encore l'ambassade républicaine sur Artorias quelques heures plus tôt. Elle ferma les yeux un instant pour mieux savourer une éphémère brise qui lui caressa le visage et fit onduler ses cheveux jusqu'à ce que le bruit d'une explosion lointaine ne parvienne à ses oreilles. L'apprentie soupira et leva ses yeux ébènes en direction d'un panache de fumée noirâtre qui s'élevait des faubourgs de la ville. Les combats s'étaient plus bien déroulés pour les forces impériales jusque-là mais la partie était loin d'être gagnée. Des poches de résistances subsistaient ci et là, se dressant entre les Sith et une victoire absolue. Ce n'était sans doute qu'une question de temps avant qu'elles soient balayées mais cela prouvait néanmoins la détermination des défenseurs à protéger leur pitoyable planète...

L'apprentie écarta une mèche de cheveux tombant sur son visage finement ciselé et se redressa avant de s'épousseter sommairement. Elle leva ensuite le regard en direction du ciel tout en se demandant comment la flotte impériale se débrouillait face à son homologue républicaine. Les quelques rapports sur lesquels elle avait pu mettre la main semblaient plutôt favorables et avaient suffi à contenter la jeune humaine. Pourtant la Dame Noire ne lui avait toujours pas transmis d'instructions depuis la prise de l'ambassade et Zora commençait à craindre le pire.

- "Commandant? Nous avons reçu un message crypté à votre attention en provenance du navire amiral de la Dame Noire!" lui indiqua un soldat des communications en lui tendant un databloc.

La jeune humaine esquissa un sourire en saisissant le petit bloc de donnée et y entra la clef de cryptage afin de révéler le message. Elle parcourut rapidement du regard les quelques lignes contenant les instructions de sa maîtresse et poussa un long soupire désinvolte avant de l'effacer. L'infiltration du palais royal, menée par l'irritant Naël Luz, semblait avoir été couronnée de succès. Mais il avait besoin de renforts pour maintenir sa position et c'était elle qui devait s'y coller. Non seulement Zora avait une sainte horreur des non-humains, mais en plus il fallait maintenant qu'elle leur apporte de l'aide? Même s'ils étaient du même camp et se battaient pour un objectif commun, l'idée n'en était pas moins déplaisante...

*Remarque... Suivant comment les choses évolues, tu auras peut-être l'occasion de te débarrasser de lui. Après tout, il n'est pas rare que des gens meurent à la guerre...* songea-t-elle avec un sourire carnassier.

Si elle se débarrassait de Naël et arrivait à maintenir le contrôle impérial sur le palais, le prestige retomberait immanquablement sur elle. Et pour couronner le tout, elle aurait le plaisir de plonger elle-même sa lame dans la gorge du félidé et savourer la surprise qu'il ressentirait forcément avant de s'éteindre...

- "Lieutenant Speirs? Préparez la première et la deuxième section pour un départ immédiat pour le palais!" ordonna-t-elle à un officier avant de se tourner vers l'un de ses confrères. "Lieutenant Harper, vos ordres restent inchangés: renforcez le périmètre défensif et attendez des instructions!"

Les deux hommes claquèrent leurs talons à l'unisson et commencèrent à s'éloigner pour transmettre leurs ordres respectifs.

- "Lieutenant Harper? Inutile de vous rappeler, je suppose, le sort que je réserve à ceux qui échouent?" fit-elle sur un ton doucereux.

L'officier tourna la tête vers deux de ses camarades qui avaient été mutilés et exposés de manière fort visible au centre de ce qui servait de camp improvisé aux forces impériales. Chaque soldat avait pu entendre les cris de souffrance puis d'agonie qu'ils avaient poussés lorsque l'apprentie Sith leur avait enfoncé sa lame à des endroits stratégiques de leurs anatomies. Une manière de montrer efficacement à ses troupes qu'elle ne tolérait pas les refus et encore moins les échecs.

Le lieutenant Harper laissa un instant son regard glisser sur les deux cadavres et déglutit avec difficulté avant de relever le regard vers la jeune humaine:

- "Je ne vous décevrai pas, commandant!" répondit-il avec conviction avant de se retirer.

Zora le suivit encore un instant du regard et monta sur des ruines encore fumante pour observer les environs. Le palais royal était à quelques centaines de mètres et il devait forcément être défendu vu qu'il s'agissait du symbole de l'autorité du roi sur son peuple. Si le palais tombait, les derniers espoirs des défenseurs ne tarderaient pas à fondre comme neige au soleil. Autrement dit, c'était sans doute le théâtre des affrontements les plus violents. La simple idée du massacre qui devait se dérouler entre les murs du noble édifice suffit à faire frémir d'impatience la jeune apprentie.

Speirs vint lui confirmer que les deux premières sections étaient prêtes au départ et le détachement se mit en route. Contrairement à ce que Zora redoutait, l'allée qui menait au palais - bien que jonchée de corps et de machines de guerres éventrées - n'était plus le lieu d'affrontements impitoyables. Le groupe progressa d'ailleurs avec rapidité jusqu'aux majestueuses marches de marbres qui menaient au siège du pouvoir royal. C'est alors qu'elle sentit une présence furtive dans la Force et leva un bras pour ordonner l'arrêt des troupes.

*Je connais cette aura...* se rappela-t-elle en fronçant les sourcils. *Est-ce que... Lou?!*

L'apprentie leva les yeux et remonta du regard les marches blanches du palais avant de s'arrêter sur une silhouette qui n'était que trop familière. Les souvenirs de son escapade sur Coruscant s'imposèrent à elle et lui arrachèrent un bref soupire de mépris.

*Comment est-ce que cet imbécile a réussi à survivre? Je l'avais laissé pour mort!* s'indigna-t-elle.

Il respirait lorsqu'elle l'avait abandonné et c'était parfaitement volontaire. Une mort trop rapide privait la proie des délices d'une longue agonie. Mais ce qu'elle n'avait pas prévu, en échange, c'est qu'il survive à ses blessures et que personne ne se charge de l'achever pour le dépouiller comme c'était si souvent le cas dans les bas-fonds. Sa présence sur Artorias ne pouvait signifier que deux choses: soit il était plus résistant que ce qu'elle avait pensé de prime abord, soit elle avait fait une grave erreur en lui laissant la vie. Et le narcissisme de Zora étant ce qu'il était, ce fut logiquement qu'elle misa sur la première option...

- "Commandant?" l'interrogea Speirs. "Vous voulez que l'on s'en occupe?"

L'apprentie hocha négativement la tête sans quitter du regard le padawan. Il avait beau être aveugle, il savait manier le sabre. Ça, elle avait pu le constater et les hommes de Victor aussi...

- "Non! Celui-ci est pour moi... Prenez vos hommes et trouvez un autre point d'accès pour rejoindre Luz!"

Les soldats Sith s'écartèrent avant de finalement disparaître sur le flanc du bâtiment, laissant ainsi Zora seule avec Lou. L'apprentie jaugea encore un instant du regard avant de monter avec une grâce toute féminine les marches de marbre. Elle se porta lentement à la hauteur du padawan et lui décocha un sourire espiègle.

- "Je mentirais si je disais que je n'étais pas surprise de te voir ici..." lui glissa-t-elle sur un ton neutre. "Mais dans la mesure où je vais pouvoir achever ce que je n'ai visiblement pas terminé sur Coruscant, cette surprise prend également une tournure très plaisante..."

La jeune humaine observa son nouveau jouet avec un mélange de curiosité et de dégoût. A vrai dire, elle se demandait vraiment s'il mesurait la situation dans laquelle il s'était fourré. La cité était devenue un monument à la gloire de l'angoisse, de la souffrance et de la mort. Chaque rues, chaque ruelles étaient zébrées par le sang des enfants d'Artorias. Les maisons et les édifices publiques étaient en ruines et léchés par les flammes de la guerre. La présence de Lou dans cet apocalypse était tout simplement incongrue...

- "Et, donc?" reprit-elle en ouvrant les bras pour désigner les environs. "Que penses-tu de la capitale d'Artorias? Charmante, n'est-ce pas?"

Le toit de ce qui était le matin encore le Musée d'Archéologie Spatiale s'effondra, soulevant une gerbe de flammes monumentale tout en ponctuant avec délice la phrase de la jeune femme. Zora accentua son sourire en haussant les sourcils d'un air entendu avant de désigner d'un geste gracile du bras le haut de l'escalier de marbre.

- "Maintenant que nous en avons terminé avec les formalités, passons aux choses sérieuses. Je vais monter ces marches, entrer dans ce palais et massacrer à peu près tout ce que je croise! Toi, bien sur, tu vas tenter de m'en empêcher et peut-être même me gratifier, ô joie, d'un sermon sur le respect de la vie ou une imbécilité du genre dont je ris par avance..."

Zora fit un pas léger dans la direction du padawan sans pour autant esquisser le moindre geste agressif. Elle garda un instant le silence avant de reprendre sur un ton enfantin.

- "Je n'ai pas le temps d'écraser des insectes et j'imagine que si notre dernière rencontre ne t'a pas tué elle t'a au moins servi de leçon. Laisse-moi passer et tu vivras! Tu pourras peut-être même te réfugier dans les bras de ton maître pour lui raconter à quel point j'ai été une vilaine fille! Résiste et le mot "souffrance" va prendre un tout autre sens pour toi!"

L'apprentie embrassa du regard les environs et huma l'air vicié par les incendies. Les flammes dévoraient une partie du palais et chaque seconde perdue à discuter avec le padawan l'éloignait de la gloire qui découlerait de la prise du palais.

- "Bon... Et bien à plus tard Lou!" lâcha-t-elle en le gratifiant d'un vague signe de la main.

Elle reprit sa progression alors qu'un large sourire s'installait sur ses lèvres. Il était bien entendu hors de question de laisser Lou s'en tirer à si bon compte. Mais s'il voulait l'empêcher de gagner le palais, le padawan allait devoir lui-même provoquer l'affrontement. Ce qui, en théorie, allait à l'encontre des principes de son ordre. Il n'y avait rien de plus délicieux que le dilemme qui devait à présent s'être insinué dans l'esprit du jeune homme. Zora monta une troisième marche, les sens en alerte, estimant l'attaque du padawan imminente s'il souhaitait effectivement s'opposer à elle.

*Allez! Qu'est-ce que tu attends? Viens jouer avec moi...*


Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
Luke Kayan


Nombre de messages : 3392
Âge du perso : 27 Ans
Race : Hapien
Binôme : Compagnon de Karm Torr.
Ancien Padawan de Saï Don.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Left_b1172/80Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Empty_10  (72/80)
PF:
Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Left_bar_bleue94/94Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Empty_bar_bleue  (94/94)

Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière _
MessageSujet: Re: Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière   Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Icon_minitimeDim 14 Avr 2013 - 8:27

La République était en sous-nombre au palais, ce qui devait être une mission de protection prenait une tournure déplaisante de sauvetage. Luke savait qu'un Sith s'était introduit dans le palais, malheureusement aveugle, il n'était clairement pas désigné comme le pisteur idéal. Le soldat l'avait amené jusqu'aux marches, le laissant sur ses ordres seul. Le Padawan préférait rester discret mais surtout épargner la vie des hommes, il ne se trouvait pas en terrain conquis présentement et la notion de défense vacillait de plus en plus. Avec l'arrivée de nouveaux adeptes de la Force obscure, le Hapien n'était qu'un renfort moindre capable de stopper l'avancée de l'un d'eux mais c'était déjà ça. Ainsi, il ferait le guet devant les marches. Comme d'habitude avec ces dernières le jeune homme procéda avec prudence. La Force ne lui permettait pas de pallier totalement à son handicap face à des objets inertes, surtout en lieu inconnu. Son pied s'éleva, pas trop bas pour éviter de butter mais pas trop haut non plus afin de ne pas être surpris en laissant retomber celui-ci, ses orteils calés à l'arrête de l'escalier, il pouvait suivre la montée sans risquer de glisser bêtement.

Restait le problème des corps et des machines éparpillées. Pour ce qui avait été vivant, c'était plus simple à repérer car flottait encore autour d'eux des restes d'Auras. Luke se pencha sur plusieurs d'entre eux, palpant leur silhouette pour trouver le cou. Malheureusement il n'eut pas une seule fois besoin d'appeler les secours. Se redressant, un air déterminé fiché sur son visage aux traits fins, le Jedi attendit le prochain assaut, posté devant un pilier sans être totalement à la vue de tous mais sans se cacher non plus. Lorsqu'une Aura connue et surtout bien vivante s'approcha, Luke tâcha de l'analyser, mais son cerveau fut plus rapide dans l'art d'identifier la voix de son interlocutrice.

-Bonjour Jenny

Fit-il calmement même si intérieurement des milliards de questions balayaient son esprit, l'éreintant mentalement. Que faisait-elle ici? Pourquoi maintenant? Qui était-elle vraiment? Une Sith, ça il s'en était douté lorsque le DJ Cathar lui avait décrit l'attaque qui l'avait mit K.O. Le Padawan se rapprocha des marches, opposant automatiquement son corps androgyne aux assauts prochains de la jeune femme. Le pauvre ne pouvait pas compter sur son gabarit pour impressionner, mais d'après les dires du matou de la boîte, elle non plus. Jenny n'avait pas l'apparence stéréotypée des Siths aux yeux jaunes dévorés par le côté obscur, ils étaient deux, plantés dans ce décor sordide à avoir l'air totalement en décalage avec ce qui se passait ici. Enfin Luke ne pouvait que l'imaginer, et c'était plutôt difficile en ce qui concernait son adversaire car son esprit quant à lui, flirtait parfaitement avec le cliché de la vilaine guerrière Noire.

-Toujours aussi impolie-en effet, elle ne l'avait pas salué. - et bavarde. Tu parles trop.

Fit Luke en souriant patiemment face aux cancans de la jeune femme. En réalité il se préparait à un combat qu'il savait d'avance très difficile, tout en savourant les indices que lui offraient son adversaire sur son avancée. Le Padawan sentait qu'elle se rapprochait, après une rapide vérification à travers la Force, elle disait la vérité, au moins sur ses déplacements et pour le moment. Luke ne se plaça pas totalement devant sa personne, comme si effectivement il espérait la laisser passer. Mais posté de biais, le Jedi restait à portée des griffes de la Sith, sachant que le contraire était également vrai.

-Rassure-toi, mes sermons ne concernent que les cas récupérables.

Ajouta-t-il calmement, décidé à ne pas se fatiguer pour Jenny. C'était triste mais la jeune femme ne changerait pas d'avis, la diplomatie ne servirait à rien. De même que tous deux avaient trop de choses à régler pour s'en tenir à la discussion. D'un geste de la main, paradoxalement loin d'être agressif le Jedi attrapa son sabre-laser et étendit le bras tout en allumant la lame, juste devant Jenny. Luke n'était pas un très bon bretteur, mais il savait tout de même se servir de son arme, et il s'agissait simplement d'avoir la Sith à portée pour l'empêcher de continuer sans faire l'effort de se déplacer. Le Padawan pouvait courir mais il évitait, surtout dans un lieu aussi encombré.

-Artorias? Un peu fouillis malheureusement, et trop rouge au goût de quelqu'un qui n'est sensé voir que le noir. Mais reste donc un peu avec moi Jenny. Tu devrais me faire visiter pour que je change d'avis, tu ne crois pas? Ce serait dommage que je quitte cette planète avec une si mauvaise opinion.

Luke était évidement horrifié par tout ce qui s'était produit, penser à tous ces morts qu'il ne pouvait pas voir-heureusement pour une fois!- lui donnait la nausée. L'odeur elle était bien présente et la Force lui enseignait sans pitié, à chaque seconde l'étendue des dégâts. Le Hapien se contenait pourtant, avec difficultés certes mais il en était arrivé à un moment de sa formation où cette optique restait possible. Du sang-froid, c'était bien ce qui lui fallait pour retenir Jenny et donner une chance aux poches de résistance éparses de tomber les premières sur la famille royale si ce n'était déjà fait. Le Padawan évacua son stress, évitant de faire des prognostiques pour se concentrer sur son adversaire.

-Il se trouve que les Jedis ont parfois une petite tendance masochiste à vouloir aider ce monde qui part en vrac. Malheureusement ou heureusement pour toi, j'en fais partie; alors non, je ne vais pas te sermonner, mais je ne vais pas non plus te laisser passer.


A leur arrivée, le soldat avait décrit les lieux le plus précisément possible, faisant mention d'une petite salle attenante, à l'orée des escaliers. Le Hapien dirigea ses yeux aveugles vers la dite pièce qui avait été épargnée par les dégâts. Pour combien de temps encore? Alors que le toit du Musée d'Archéologie Spatiale venait de s'effondrer, il serait stupide d'être trop optimiste, mais vu le combat à venir, se concentrer sur ce fait serait également idiot. Luke décida de s'inquiéter de Jenny de prime abord bien qu'il ait des milliers de sujets sur lesquels se préoccuper.

Luke effectua une flexion du poignet, la scène de leur rencontre s'était passée très rapidement, bien plus que le temps s'égrainant entre leurs réponses ne le laissait penser. Il fit les quelques pas qui le séparaient de la jeune femme, se postant devant la porte de la dite pièce. L'ouvrant après quelques tâtonnements, le Jedi invita la Sith à y entrer, la laissant galamment passer si elle le souhaitait.

-Allons régler nos affaires en privé veux-tu? Après-toi, je t'en prie.

Oui le Padawan préférait que le combat s'effectue dans ce recoin, premièrement parce qu'il n'était pas jonché de débris, ensuite parce qu'il espérait pouvoir éviter des "dommages collatéraux" humains qui pourraient avoir lieu pendant leur combat. pensait pouvoir canaliser la Sith dans un endroit fermé, tout du moins avoir plus de chances de le faire... Ensuite parce que plus loin, une autre barrière s'était levée pour empêcher l'ennemi de pénétrer plus loin dans le palais et dernièrement parce que tous deux avait du linge sale à laver. Le Padawan n'éprouvait pas de haine, mais pour se faire il devait vraiment prendre sur lui. Ainsi de ses yeux aveugles mais bien vivants ne s'exprimait qu'une colère timide à l'idée d'avoir été floué de la sorte. Heureusement ce qui habillait les prunelles du Padawan avant tout, c'était l'envie de protéger ce qui pouvait encore être sauvé dans cette ville à feu et à sang. Finalement il n'avait pas menti, les Jedis étaient vraiment masochistes.

_________________

Luke: Une fiche, Des chroniques et Une évolution
Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Luke11
Merci Vel pour cette sublime signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous



Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière _
MessageSujet: Re: Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière   Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Icon_minitimeLun 15 Avr 2013 - 3:17







- "C'est... intéressant..." fit l'apprentie en posant le regard sur la lame azur qui lui barrait le passage. "Et quelque peu décevant également..."

L'attitude du padawan trahissait une maîtrise de soi qu'elle n'avait pas décelée chez lui lors de leur première rencontre. C'était pourtant toujours le même frêle jeune homme qu'elle avait eu le déplaisir de rencontrer sur Coruscant. Mais il semblait plus mature, davantage marqué par l'expérience. Il était... différent.

*Peut-être qu'il a enfin ouvert les yeux et pris conscience de la galaxie dans laquelle on vit... Mieux vaut tard que jamais!* songea-t-elle avec un léger sourire.

Les yeux ébènes de la jeune humaine croisèrent un instant le regard vairon de Lou tandis qu'il lui expliquait qu'Artorias n'étais pas vraiment à son goût. Son sourire se transforma en un éclat de rire cristallin quand le padawan ajouta qu'il serait dommage qu'il quitte cette planète sans avoir pu réviser son opinion.

- "Allons Lou... Ce serait dommage que tu quittes cette planète tout court..." rétorqua-t-elle doucement.

Zora laissa ensuite patiemment le padawan lui indiquer ce qui ressemblait fort à une petite salle sans intérêt, à l'orée des escaliers. Elle lui décocha un regard perplexe lorsque lui demanda avec un semblant de galanterie d'y entrer pour régler leurs affaires. Lou débordait-il d'optimisme pour espérer qu'elle allait obtempérer bien gentiment et se battre sur le terrain qui lui convenait le mieux?

- "Donc, si j'ai bien compris, tu veux que l'on se batte dans cette petite salle dans l'espoir que la petitesse des lieux et l'absence d'obstacles t'aident à compenser ton infirmité? Autrement dit, tu espères que je vais t'affronter sur le terrain qui te convient le mieux. J'hésite entre pitoyable et affligeant..." glissa-t-elle avec un amusement évident.

Si l'on ajoutait à l'équation la possibilité d'une embuscade avec des troupes de réserves ou encore le fait qu'il pouvait facilement l'y retenir s'il se postait devant l'entrée, Zora ne voyait franchement aucun intérêt à accéder à sa demande.

- "Mmh... Je passe!" fit-elle sobrement.

Elle fit mine de s'écarter et fit glisser l'un de ses sabres dans sa paume droite à l'aide de la Force. Son pouce ne tarda pas activer la lame écarlate qui fendit l'air dans un sifflement caractéristique. L'apprentie esquissa un simple coup de parade pour éloigner la lame azur de son adversaire avant de faire un pas gracile en arrière pour instaurer une certaine distance entre le padawan et elle.

- "Pourquoi est-ce que je me priverais de l'avantage que me confère un terrain accidenté comme celui-ci sur un aveugle tel que toi?" fit-elle avec condescendance. "Et puis... tu te rappelles? Je suis dans le camp des vilains!"

Les sabres étaient activés et l'heure n'était plus aux belles paroles. Lou était distrayant mais c'était également un padawan. Et, en l'occurrence, un padawan qui lui faisait perdre un temps précieux...

Zora avait eu le temps de réfléchir à leur première rencontre et, plus précisément, à la faculté que Lou avait de se repérer dans l'espace malgré le fait qu'il soit aveugle. Elle était arrivée à la conclusion logique qu'il percevait son environnement grâce à la Force. Une technique intéressante et sans doute assez efficace pour pallier - voir davantage encore - l'absence d'une vision conventionnelle. Mais s'il pouvait se focaliser sur un point ou une zone précise pour la percevoir parfaitement, l'humaine était prête à parier qu'il avait certainement plus de peine à suivre plusieurs cibles simultanément. Partant de là...

- "A moins que tu veuilles ajouter quelque chose avant que je te renvoie à la Force, je suppose que l'on s'est tout dit! C'est l'heure de la danse!"

L'apprentie se concentra sur la base d'un incendie à une poignée de mètres d'eux et fit appel à la Force pour en retirer un bout de métal chauffé à blanc qu'elle expédia sur la flanc du padawan. Une manoeuvre uniquement destinée à captiver l'attention du jeune homme et la détourner de la véritable attaque. Ou plutôt, du premier coup destiné à évaluer ses compétences et sa faculté à percevoir son environnement...

Zora plongea sur le flanc opposé de son adversaire tout en feintant une attaque au torse qu'elle dévia finalement en direction de la cuisse. Un sourire mauvais assombrit le visage de l'apprentie alors qu'elle prenait conscience du plaisir qu'elle allait prendre à massacrer Lou...


Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
Luke Kayan


Nombre de messages : 3392
Âge du perso : 27 Ans
Race : Hapien
Binôme : Compagnon de Karm Torr.
Ancien Padawan de Saï Don.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Left_b1172/80Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Empty_10  (72/80)
PF:
Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Left_bar_bleue94/94Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Empty_bar_bleue  (94/94)

Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière _
MessageSujet: Re: Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière   Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Icon_minitimeLun 15 Avr 2013 - 9:56

Oui, la dernière fois Luke était très impulsif, stupide même au point de la demander en mariage, totalement inconscient. Seulement il était dans une situation qui l'avait poussé à bout et surtout, drogué. Jenny avait devant lui un Padawan fatigué par le combat mais prêt à se battre, totalement sobre et en possession des moyens qui lui restaient. Mentalement, le jeune homme avait également évolué, grâce à l'apprentissage très poussé de Saï en cette fin de formation. Il était moins idéaliste, toujours optimiste mais sachant néanmoins accorder à certains cas, la force des convictions même si c'était dans le mauvais sens. Tout comme lui n'était pas destiné à sombrer, Jenny ne devait pas atteindre la paix. Triste réalité. Quand à la petite salle, comment lui en vouloir? Il avait tenté sa chance après tout! Qui ne tente rien, n'a rien et le jeune homme avait pour habitude d'étudier toutes les possibilités de s'en sortir honorablement? Malheureusement la Sith ne semblait pas prête à obtempérer, dommage, lui qui comptait jouer sur sa fierté exacerbée en pensant qu'elle souhaitait une victoire éclatante et non un gain déshonorant sur un aveugle empêtré dans les débris alentours.

-Je ne vais pas te mentir, comprends néanmoins que je devais tenter ma chance. A vrai dire, je comptais également sur ta fierté. Tu préfères donc laver ton linge sale en public. Je pensais que ce qui allait se produire ne regardait que nous. Mais soit, il est vrai que les faibles choisissent toujours de frapper bas.


Lança-t-il d'un air amusé tandis qu'en réalité Luke était déçu. Évidemment qu'il avait compté sur l'orgueil de la Sith pour les mettre plus ou moins à égalité, mais la jeune femme tenait trop à sa victoire, la fierté ne n'avait plus d'importance. Dommage, le Hapien pensait qu'elle possédait un égo suffisamment fort pour lui faire perdre un peu le sens des réalités, il avait également songé que connaissant son caractère honnête, Jenny aurait misé dessus pour qu'il ne l'y enferme pas et qu'en effet, tous deux règlent leurs problèmes seuls à seuls.. Mais bon, il avait déjà combattu sur des terrains comme celui-ci, ça n'était certainement pas son point fort et le Jedi devait se préparer à souffrir il le savait déjà. En effet, dans de telles circonstances, le Padawan prenait sur lui pour ne pas réagir à toutes les attaques, il encaissait les moins graves pour pallier aux pires. C'était un système basé sur une résistance qu'il possédait mais surtout mentalement vu son gabarit. Néanmoins il n'avait pas le choix, en essayant d'arrêter tous les coups, d'anticiper toutes les attaques et de provoquer lui-même des embardées promises à peu de résultats, le Hapien s'épuiserait pour rien, il préférait donc frapper gros.

Le jeune homme se fixait donc sur un seul objectif, au risque de trébucher sur un objet inerte, Jenny. C'était d'elle que tout devait partir pour qu'il y prête réellement attention, de son Aura. Quelque chose surgit des ténèbres, interpellant le Jedi, il s'efforça de l'ignorer, suivant les mouvements de la Sith, tant grâce à ses oreilles-ce qui était difficile vu le bruit autour.- qu'à travers la Force. Luke prenait également le pari de rester souvent en mouvements, pour un aveugle, sans cesse réviser sa position était fatigant voir dangereux mais demeurer immobile serait encore pire. Le jeune homme tâcha donc de se rapprocher de son adversaire, il peinait énormément à répliquer aux attaques lointaines, et pour cause! Le métal chauffé à blanc frôla son flanc, Luke retint un gémissement, se concentrant sur Jenny. En se déplaçant il avait évité d'être percuté de plein fouet mais pas d'être touché.

Luke ignora la blessure, percevant plus facilement la présence de son adversaire en distillant sa colère. Facile de ressentir la haine qu'elle éprouvait à son égard, cette joie malsaine à le blesser. Aussitôt que la lame rentra en contact avec la sienne, le Padawan répondit, baissant sa garde en même temps que Jenny. Il ne faisait que suivre, car prendre le dessus ou le tenter serait perdre ses repères. Habitué, le Hapien utilisait chaque frôlement pour se situer, le mouvement des muscles de Jenny, sa façon de glisser son sabre vers sa cuisse. Sans deviner ce qu'elle allait faire, il ne quittait pas sa lame. Profitant d'un très léger moment de répit, le Hapien lâcha d'une main son épée de lumière, il n'était pas un assez bon bretteur pour mener la danse mais si la Force venait s'en mêler, il avait une chance.

Le jeune homme n'attaqua pas directement Jenny, toucher une cible relevant du jeu de hasard pour lui, non... Il préféra projeter entre eux une sorte de tourbillon mental, soulevant la Force en un remous puissant et d'apparence désordonné. Son but? Bien simple... Aveugler la jeune femme, assez pour remonter le long de son épaule-quitte à laisser finalement la lame frôler sa cuisse et commencer à le brûler.- avec sa propre lame. Luke connaissait bien l'anatomie humaine, habitué à se battre au corps à corps de cette façon Je vous vois venir bande de gros déguelasses..., c'est ainsi qu'il espérait aujourd'hui commencer à gagner du terrain après avoir reçu deux blessures, certes légères mais quand même! Le Jedi releva son arme vivement, espérant surprendre Jenny. Oui, il sacrifiait sa cuisse à la morsure du sabre pour tenter d'aveugler Jenny pour de bon, en plaçant le sabre devant ses yeux. Cela ne demandait pas de viser très juste mais de suivre le mouvement du corps, lequel étant plus ou moins plaqué contre le sien lui donnait de bonne indication.

-Et moi je suis dans un camps qui insiste pour qu'on se batte à armes égales!

Avec un peu de chances, la Sith allait être brûlée par la lumière intense, oh pas totalement bien entendu, mais que ce soit le cas pendant un moment arrangerait bien le Padawan, car à ce jeu là il était certainement meilleur. Sans compter la douleur que Jenny devrait supporter, mais ça il n'y songeait pas, n'ayant même pas souhaité la lui infliger. Tout ce qui comptait c'était ce coup là, puis le prochain si jamais la jeune femme avait réussi à l'éviter, chose tout à fait probable d'ailleurs. Pour l'instant ils se jaugeaient à leur façon, le Hapien s'éloigna, c'était sa même jambe qui avait tout pris, aussi boitait-il légèrement. Cependant la douleur qui se répandait au moindre contact avec un sol inégal avait le bon goût de le prévenir des obstacles, quelle ironie du sort.

*Bon* Songea-t-il en buttant sur une carcasse, se rattrapant de justesse. *Prochain coup... Ranger l'échiquier.*

_________________

Luke: Une fiche, Des chroniques et Une évolution
Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Luke11
Merci Vel pour cette sublime signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous



Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière _
MessageSujet: Re: Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière   Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Icon_minitimeMar 16 Avr 2013 - 1:55







Zora sentit un frisson de plaisir lui parcourir l'échine lorsque sa lame entra en contact avec la cuisse de Lou. Mais cet instant de délice laissa rapidement place à une contre-attaque aussi surprenante que douloureuse. L'apprentie se pencha instinctivement sur le côté pour éviter la riposte mais ne comprit le but de la manoeuvre que trop tard. Le padawan ne souhaitait pas la frapper mais profiter de l'éclat de son arme pour l'aveugler. La jeune humaine réprima un cri de douleur lorsque la lumière aveuglante du sabre l'éblouit tout en propageant une forme de souffrance nouvelle dans son organisme.

Une peur instinctive tenta de se frayer un passage jusqu'au plus profond de son être, faisant vaciller l'absolue confiance qu'elle avait en elle. Mais les longues heures d'entraînement en compagnie de Darth Ynnitach avaient appris avec dureté à la jeune humaine que le moindre relâchement pouvait être fatal et cette dernière se fit violence pour retrouver son calme malgré la situation. Sa vision momentanément troublée par le coup bas de Lou, Zora fit appel à la Force pour percevoir son environnement alors que son adversaire se fendait d'une remarque sur les combats à armes égales.

- "Toujours ce concept d'égalité, d'honneur..." murmura-t-elle entre ses dents. "Il serait peut-être de temps de grandir un peu! C'est la guerre! Et à la guerre, il n'y a pas de place pour ces principes d'un autre âge! Il n'y a que les forts et ceux qui meurent de leurs mains!"

La capitale était en flamme et des cadavres jonchaient le sol quelle que soit la direction où le regardait. Lou n'était peut-être pas capable de voir au sens conventionnel du terme mais il devait certainement se rendre compte de l'ampleur du désastre. Si Zora se sentait parfaitement à son aise dans un environnement aussi macabre, le padawan, lui, devait être révulsé par ce qu'il pouvait percevoir de son environnement. L'apprentie se demandait sincèrement comment il pouvait croire aux inepties qu'il racontait...

Elle ferma un instant les yeux pour récupérer une vision correcte sans grand succès. Ses rétines étaient certainement abimées mais il n'y avait rien de dramatique pour peu qu'on lui laisse le temps de récupérer. Et Lou semblait justement disposé à lui en laisser suffisamment. Cette attitude stupide lui indiqua rapidement qu'il ne voulait pas prendre le combat à son compte et se contenter de riposter. En somme, d'attendre patiemment les attaques en espérant trouver une faille dans la garde de l'apprentie Sith. Même si le prix à payer avait été conséquent, Zora savait maintenant quelle attitude son adversaire voulait adopter pour l'affronter.

En soi, ce n'était pas vraiment une mauvaise idée. Fermement campé sur ses appuis, Lou pouvait sans doute lui tenir tête assez longtemps pour l'empêcher de rejoindre Luz. Un choix tactique aisément compréhensible si l'on se mettait à la place du padawan. Mais son plan avait néanmoins une faille: il supposait que l'apprentie allait rentrer dans son jeu et se jeter sur sa barrière défensive. Le but étant sans doute, à terme, de la fatiguer suffisamment pour ensuite pouvoir prendre l'avantage...

*Et en plus il ne semble pas craindre les morsures de mon sabre si ça peut lui permettre de frapper en retour. Intéressant...* songea-t-elle en faisant machinalement tournoyer son sabre dans sa main.

Ho oui! Lou venait de devenir un adversaire largement plus intéressant que ce à quoi elle s'était attendue. Sa technique semblait éprouvée et maîtrisée et son aura dans la Force témoignait d'un potentiel brut mais néanmoins bien présent. Au final, leur niveau était plus ou moins comparable et ce combat prenait des allures de challenge. Ce qui irritait Zora au moins autant que cela l'excitait.

- "Enfin un vrai défi!" s'extasia-t-elle, un sourire sur les lèvres.

Lou était le troisième padawan qu'elle affrontait depuis qu'elle était devenue l'apprentie de la Dame Noire. Et les deux premiers n'avaient guère été impressionnants... Il n'y avait plus qu'à espérer que son adversaire du moment lui procurerait enfin une véritable distraction. Après tout, rien n'était plus excitant qu'un combat dont l'issue était incertaine...

*Très bien! Voyons voir comment tu réagiras à ça!*

Zora détacha de sa main libre les attaches de sa cape noire pour éviter qu'elle ne la gêne et la laissa doucement tomber au sol, révélant une silhouette gracile et l'armure wookie qui la recouvrait. Elle se concentra ensuite pour invoquer le côté obscur de la Force tout en ouvrant la paume de sa main libre, le long de son flanc. Elle repéra aisément l'énergie vitale de Lou dans la Force et se focalisa dessus comme pour mieux l'étreindre dans un étau invisible. Elle commença ensuite à l'aspirer comme à travers une paille invisible, se servant de sa main comme catalyseur.

Un éclair rougeoyant et étrangement statique s'installa entre l'apprentie et le padawan lorsque le lien se créa. Une preuve évidente du pouvoir obscur qui était à l'oeuvre. Un pouvoir que Zora affectionnait tout particulièrement et qui avait l'avantage d'affaiblir l'adversaire tout en la fortifiant. Une sensation d'extase étreignit la jeune humaine lorsqu'elle sentit l'énergie de son adversaire se déverser en elle. Elle la focalisa immédiatement sur ses rétines pour favoriser leur cicatrisation et retrouver une vision digne de ce nom. Un sourire malsain prit place sur les lèvres délicates de l'apprentie alors qu'elle sentait l'effet bénéfique de son pouvoir commencer à agir sur sa vision.

- "Alors padawan?" lâcha-t-elle avec un dédain évident. "Je te vide de ton énergie pendant que tu te contentes d'attendre ou on passe aux choses sérieuses?"

Zora savait se montrer patiente et si la plupart des apprentis Sith se seraient rués à l'assaut de Lou, l'humaine savait suffisamment maîtriser sa haine pour agir avec un pragmatisme glacial. Elle prit appui sur ses jambes et leva sa lame écarlate en position défensive pour faire exactement ce que le padawan semblait déterminé à faire: attendre...

*Allez Lou... Montre-moi de quoi tu es capable!*


Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
Luke Kayan


Nombre de messages : 3392
Âge du perso : 27 Ans
Race : Hapien
Binôme : Compagnon de Karm Torr.
Ancien Padawan de Saï Don.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Left_b1172/80Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Empty_10  (72/80)
PF:
Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Left_bar_bleue94/94Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Empty_bar_bleue  (94/94)

Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière _
MessageSujet: Re: Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière   Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Icon_minitimeMar 16 Avr 2013 - 11:29

-Disons qu'en suivant ces concepts, il n'y aurait pas eu de guerre. Cependant, je doute que cela t'aurais convenu n'est-ce pas?

Jenny aimait le chaos, la souffrance, et le sang. Luke avait apprit que faire preuve d'un certain honneur dans les combats relevait justement de la maturité. Il était effectivement très chevaleresque en général et si ses coups étaient retors par moments, le Padawan s'exposait toujours autant que son adversaire pour mettre son plan à exécution. Quelque part Luke approuvait Jenny, la guerre ne pouvait pas être élégante ni chevaleresque. Elle n'était que désordre et horreur comme le prouvaient tous ces cadavres à leurs pieds sur lesquels le jeune aveugle buttait. Il avait également conscience que son côté Jedi le bridait, mettant mal ses capacités physiques déjà amoindries. Pourtant, mentalement, l'apprenti ne pouvait admettre d'outrepasser ses principes. A quoi servirait-il de vivre sans aucune ligne de conduite? De quitter la paix pour la haine, de ne plus avoir de limites? Quitte à prendre le risque de mourir, Luke voulait contrôler son esprit et faire de sa vie ce qui lui semblait juste.

-Les plus forts sont ceux qui peuvent se permettre le luxe de l'honneur dans une bataille. Mais tu as raison, j'en suis loin encore... Et je compte beaucoup grandir. T'affronter sera un premier pas.

En effet, Jenny était une adversaire de taille. Luke avait même tendance par prudence à sur-estimer tous ses adversaires afin d'avoir le moins de surprises possibles. La conséquence néfaste à cette façon d'anticiper les choses était la prudence qui en résultait. Le Hapien en se mettant la pression faisait plus attention, il évitait les risques pour tenir le coup. Oh bien sûr, une fois lancé, le Padawan était du genre retors qui ne s'épargnait pas, cependant, il fallait vraiment le pousser, auparavant, comme tout bon Jedi, brisé par ses principes, il "observait".

Cette mise en route assez longue lui valut de ne pas profiter totalement de la cécité partielle de son adversaire. Luke ne pouvait pas attaquer comme un forcené, ses principes l'en empêchaient. Certes le Hapien n'était pas suffisamment stupide pour laisser passer une telle occasion mais il se montrait moins virulent qu'il aurait pu l'être. Aussi Jenny qui faisait moins dans le détail s'empara de son capital chance, le jeune homme se sentit saisit à la gorge. Fatigué sans raison, Luke trébucha sur le cadavre de droïd. Il remercia la Force sans même en avoir conscience de l'avoir fait chuté sur un corps métallique et non de chair. La mort flottait partout depuis le début, lui offrant nausées et peine, aveuglant son jugement quand bien même il tentait de se contrôler.

Le seul moyen pour se débarrasser des deux problèmes à la fois était de frapper un grand coup. Le corps du jeune homme ne semblait plus lui appartenir, pourtant il força son esprit à reprendre le dessus. Jenny ne touchait pas à son esprit et le Jedi comptait se défaire de son emprise, grâce à son énergie mentale. Aucun tour de passe passe là-dedans, il s'agissait juste de résister, de ne pas ployer à cette étrange langueur qui l'invitait à se coucher sur le sol, à abandonner. Fermant les yeux comme pour concentrer tous ses efforts dans les muscles de son cou, le Padawan parvint à baisser la tête, ses mains crispées s'arrachèrent de sa gorge qu'ils avaient enserrés par pur instinct pour éviter que son fluide vital ne s'échappe. Ses jambes détendues, prêtes à flancher pour le faire couler par terre étreignirent soudain le sol marbré avec passion. Luke tenait à la vie, et il tenait au contrôle sur la souffrance par le mental. Il n'allait pas se laisser faire de la sorte.

Volontairement, le Jedi ploya, se laissant choir mais pas n'importe comment. Un genou presque posé, l'échine courbée mais prompte à le faire se redresser d'un coup de rein, Luke étendit sa main juste au-dessus des dalles froides. Ses yeux aveugles se posèrent exactement à l'endroit où se trouvait Jenny. Relié à elle par ce lien d'énergie filante, le jeune homme l'avait parfaitement localisée. Sa Force quittait son corps par ce biais, ce fil d'Ariane qu'il suivit au risque de se couper plus que les doigts en le serrant trop fort. La main tendue, visant volontairement le sol, Luke laissa la Sith continuer son manège, mieux il l'aida. Elle voulait son énergie? Il allait également lui offrir sa Force. Le Padawan fit surgir de sa main une onde puissante qui devait balayer "l'échiquier" en sa direction, dégageant ainsi le palais jonché de détritus et -horreur- de cadavres, tout cela en un raz-de-marée hétéroclite qui se dirigeait vers la jeune femme.

Autour du fil invisible qui les reliait, cette faille que Jenny avait ouvert pour laisser entrer l'énergie volée, la Force de Luke s'engouffrait désormais, cherchant à atteindre l'apprentie. Jenny était devenue le réceptacle de ses pouvoirs, une sorte de paratonnerre espérait-il tandis que les objets filaient bon train vers elle. Son adversaire était repoussée par la vague de Force tandis que dans un même souffle ce qui jonchait le sol semblait attiré par elle. Luke n'était cependant pas assez puissant ni arrogant pour espérer la plaquer contre le premier obstacle venu et que toutes ces machines cassées, ces corps brisés l'ensevelissent... Non, mais il espérait au moins l'atteindre d'une façon ou d'une autre et surtout prendre un peu de temps pour utiliser la guérison. C'était un moyen pour se débarrasser de ce qui le faisait chuter mais se donner un peu de temps également, tout en n'ayant pas à atteindre Jenny.

Se relevant, le jeune homme se prépara à recevoir la Sith qui pouvait très bien avoir échappé à sa double tentative en une. La technique était inédite, innovante, elle avait de quoi surprendre. Néanmoins le monde qui aimait l'équilibre contrairement à ce que l'on pensait avait veillé à lui donner un défaut en échange. Comme cela n'avait jamais été testé, la précision était amoindrie, et Luke quelque part était resté hésitant. Pourtant il avait l'habitude des enchaînements inattendus, des coups fourrés, seulement ce combat n'avait rien d'habituel, et Jenny était une très bonne combattante. Espérant, le Hapien ne pouvait que se concentrer sur sa guérison en attendant la suite des événements, trop occupé à ces essais de soins pour continuer l'attaque, il ne pouvait pas se permettre d'enchaîner après l'énergie que son ennemie lui avait dérobé.

_________________

Luke: Une fiche, Des chroniques et Une évolution
Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Luke11
Merci Vel pour cette sublime signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous



Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière _
MessageSujet: Re: Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière   Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Icon_minitimeVen 19 Avr 2013 - 4:09







Si Lou était aveugle et chétif, il était également rusé. Et alors que Zora se préparait à repousser un assaut au sabre ce fut bien par le biais de la Force que le danger se manifesta. L'absorption de vie était une technique qui était supposée fonctionner à sens unique mais le padawan avait visiblement dans l'idée de se servir du lien écarlate qui les unissait pour esquisser une riposte. L'apprentie décocha un regard mauvais à son adversaire avant de rompre le drain d'énergie pour ne pas se laisser atteindre par la tentative de son adversaire. Mais le padawan ne se laissa pas déstabiliser et enchaîna avec un semblant de vague télékinésique qui souleva les débris et cadavres du sol en une vague hétéroclite qui fonça droit sur la jeune humaine.

Cette dernière trancha sur la largeur la dépouille d'un soldat républicain d'un coup gracile mais ne put éviter un second projectile. Le morceau de métal cisailla la joue de l'apprentie, la faisant grimacer de douleur et la repoussant violemment sur le côté. Elle eut juste le temps de faire une roulade sur le sol pour éviter de se faire toucher une seconde fois et se redressa derrière l'un des piliers qui soutenaient l'immense entrée du palais.

- "C'est amusant de t'entendre parler d'honneur alors que tu utilises les corps de vos soldats comme de vulgaires projectiles!" ironisa-t-elle en touchant du bout des doigts la blessure sur sa joue.

L'humaine posa le regard sur sa main et soupira en y découvrant du sang. L'énergie volée à Lou lui avait permis de soigner ses rétines et restaurer sa vision mais il ne lui en restait pas assez pour guérir cette coupure. Qu'importe... Une simple blessure ne méritait pas vraiment que l'on s'y attarde et il était largement préférable de garder ses forces pour ce combat qui s'annonçait plus long que prévu...

*Bon! Il est temps de passer à la vitesse supérieure!*

L'apprentie jaillit de sa cachette et fonça sur le padawan avant de tendre le bras d'un geste vif dans sa direction. Des étincelles bleutées dansèrent à l'extrémité des doigts de l'apprentie, se concentrèrent puis fondirent sur le padawan en une salve d'éclairs crépitants. Bien que principalement destinée à faire souffrir l'adversaire, cette technique avait également d'autres vertus. L'une d'elles étant d'être particulièrement aveuglants. Alors si c'était le cas en temps normal, qu'en était-il pour quelqu'un qui se repérait grâce à la Force. Cette manifestation du côté obscur devait être pour le moins.. aveuglant. Du moins était-ce la conclusion de Zora qui les utilisait à cette unique fin, consciente que le padawan les bloquerait probablement avec sa lame azur. La jeune femme ne s'attarda pas davantage sur le sujet et se saisit de son second sabre-laser qu'elle activa d'un rapide mouvement du pouce tout en poursuivant sa course.

*Voyons voir si tu arrives à gérer deux lames...*

L'humaine frappa de deux coups rageurs en diagonales en arrivant au contact de son adversaire de manière à le faire reculer avant de s'engager dans une passe d'arme avec lui. Patiente et disciplinée, Zora se retint plusieurs fois de profiter de ce qui lui semblait des failles dans la défense du padawan et conserva l'une de ses armes pour parer, parfaitement consciente qu'il avait plus d'un tour dans son sac. Une danse aussi mortelle que fascinante s'engagea entre le padawan et l'apprentie, chaque coup étant ponctué par le bourdonnement de ces nobles armes. Une rage teintée d'une joie malsaine se répandait dans le corps de Zora à chaque coup porté à Lou et elle ne se priva pas de l'exprimer par un large sourire carnassier.

- "Et dire qu'il y a quelques mois tu voulais m'épouser!" glissa-t-elle entre deux coups de lames. "C'est plutôt ironique, non?"

L'épisode sur Coruscant était pour le moins pitoyable. Si Lou s'était révélé plutôt précieux pour échapper aux hommes de Victor dans un premier temps, il n'avait cessé de se montrer puérile par la suite. Pour ne rien arranger, il n'avait même pas été capable de discerner les pilules de drogue qu'il était sensé vendre des imitations qu'il utilisait pour lui. Le summum fut encore la demande en mariage qu'il lui fit en pleine discothèque, à genoux qui plus est. Une bêtise qui lui avait valu deux coups de lames bien ajustés quelques minutes plus tard. Il avait indéniablement gagné en maturité depuis mais cet épisode restait parfaitement affligeant. Et dire qu'il se permettait de lui faire de grandes leçons sur la morale ou le savoir-vivre...

*C'est à mon tour de te donner une leçon!* songe-t-elle, le regard fermé.

Zora attendit patiemment le moment opportun pour faire ce qu'elle avait en tête et lorsque Lou esquissa une contre-attaque, elle fit mine de vouloir opposer sa lame écarlate mais la désactiva au dernier moment et fit un pas sur le côté. L'humaine frappa immédiatement avec son second sabre au niveau de la joue de son adversaire, profitant de la probable surprise de son adversaire. Pas pour le tuer mais simplement pour lui rendre la pareille. Il était plus amusant de jouer avec ses proies avant de les achever, comme Darth Ynnitach le lui avait si délicieusement appris.

Le coup fut si rapide que l'apprentie ne sut pas vraiment si elle l'avait touché ou non. Elle enchaîna immédiatement en posant sa main contre la poitrine de Lou puis invoqua la Force pour tenter de le projeter en arrière, contre le mur du palais....


Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
Luke Kayan


Nombre de messages : 3392
Âge du perso : 27 Ans
Race : Hapien
Binôme : Compagnon de Karm Torr.
Ancien Padawan de Saï Don.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Left_b1172/80Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Empty_10  (72/80)
PF:
Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Left_bar_bleue94/94Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Empty_bar_bleue  (94/94)

Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière _
MessageSujet: Re: Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière   Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Icon_minitimeLun 22 Avr 2013 - 23:51

[hj: Oui oui la mission est en cours de lectureRolling Eyes J'espère que tu me pardonneras aussi ce long interlude sur les états d'âme de ce cher Padawan mais je trouvais important d'insister sur ses principes. Du coup désolé, j'espère que ce n'est pas trop assommant. :/ Sinon si quelque chose ne va pas, que ce n'est pas clair ou qu'il y a quoique ce soit, n'hésite pas à me le dire. Wink ]

Pourquoi avait-elle raison? Une trace de colère passa dans les yeux aveugles de Luke. Aussitôt le mal-être inhérent à toute sensation négative violente le prit au ventre. L'élancement fut éphémère par chance car malgré le goût d'amertume qui envahissait sa bouche, le jeune homme se força à retrouver son calme. Il avait été entraîné pendant des années pour ne pas se laisser étourdir par des sentiments primaires et les paroles venimeuses de ses adversaires. Jenny avait de l'esprit, les répliques fusaient. Le Hapien avait rarement vu une personne aussi habile en jeux de mots, bien que lui-même ne soit pas le meilleur adversaire qui soit en la matière, certes il avait du mordant mais sa condition de Jedi l'empêchait d'explorer ces capacités jusqu'au bout. De même qu'il ne savait absolument pas quoi répliquer cette fois car oui, elle avait raison. Pouvait-on parler d'honneur après avoir balayé corps et machines comme de vulgaires ruines encombrant son chemin? Malheureusement Luke était aveugle, ce combat extrêmement important, où donc placer les principes qu'il chérissait? Une guerre était sale, même le plus honorables des guerriers devait accepter d’entacher leur Grande Promesse envers la Galaxie. Seulement Luke était jeune, s'il reconnaissait la triste vérité, il peinait à s'y résoudre, plongeant dans la tristesse sans pouvoir l'éviter même en plein combat.


Cette perte d'inattention fugace se trouva punie. Les éclairs le déstabilisèrent, suffisamment pour le faire revenir au présent à travers un sursaut à peine perceptible de son corps tendu. Le jeune homme se concentra sur chacun de ses muscles fatigués par le combat. Heureusement des années de travail leur avait offert une endurance patiente. S'il n'avait pas pas la puissance pour lui, le Padawan possédait cette volonté qui pouvait faire plier un corps qui réclamait le repos. Fermant les yeux un instant pour retrouver ses marques au sein de la Force, il se servit de son épuisement pour situer exactement chacun de ses membres. Toutes les fibres étaient reliées à un épicentre prêt à se déployer sur son ordre. Encore une fois le jeune homme serra les dents lorsque la Sith attaqua.

Accepter l'approche sans faire ni même un pas de côté pour éviter le danger demandait une maîtrise de soi hors du commun. Luke ne s'y tint qu'un moment, réagissant par réflexe au dernier moment, mené par un sursaut instinctif, un réflexe. Il n'avait donc pu localiser complètement la guerrière et s'échappant du mauvais côté, le Hapien s'était quasiment jeté sur son arme. La brûlure ardente en guise de punition pour son erreur lui fit serrer les dents. Pourtant tout n'était pas perdu, Jenny était amoureuse du jeu, elle s'amusait avec lui et son estafilade sur la joue en était la preuve. Luke pouvait-il espérer la mener à l'erreur par ce biais?

Oui elle était orgueilleuse et ne souhaitait pas gagner sans gloire en fin de compte. Malgré son refus de réfler la chose en privé, malgré sa prudence du début, la Sith n'hésitait pas à se mettre en danger non plus. Le Padawan était plutôt content de ce qu'il considérait-peut-être à tort?- comme une faute de la part de celle qui aurait pu lui causer plus de dégâts avec cette passe. Le duel pouvait donc recommencer sur un pied de presque-égalité. S'il se laissait dépasser par ses remises en question, Jenny était peut-être du genre à être distraite par son petit jeu, même si c'était difficile pour lui, Luke devait se réintégrer dans cette ambiance. Il devait retrouver son répondant, son mordant pour pousser la Sith à s'amuser encore, à retarder son envie de se déchaîner contre sa personne.

-Ironique non. C'est juste que drogué je n'ai vraiment aucun goût. Désolé de te décevoir chérie, mais sobre je suis beaucoup plus réaliste et tu n'es vraiment pas mon genre.

Le jeune homme s'aperçut que cette reprise d'échange entre eux le galvanisait, juste assez pour reprendre courage et continuer le combat. Le coup de mou n'avait duré que quelques instants, mais c'était potentiellement fatal dans une telle situation. Luke ne devait plus laisser la chose se réitérer et si horrifié soit-il par cette ambiance sordide ainsi que ses remords à l'égard des victimes, il fallait achever de se reprendre.

Une ruse. Vite. Luke ferma les yeux une demi-seconde avant de définitivement revenir dans le duel. Une lueur brilla dans son regard mort mais ô combien expressif. Lorsque Jenny posa sa main sur sa poitrine, le Padawan se prépara à la rejeter mais il fut lui-même propulsé. Par instinct, le Jedi utilisa la Force sur sa propre personne comme contreo-poids pour éviter le mur. Au dernier moment le jeune homme freina pour annuler l'élan, vacillant sous le coup. Immédiatement, suivant la trace laissée par la sombre télé-kinésiste le Jedi remonta la piste invisible. Dans sa main son Sabre-Laser qu'il avait éteint sous le coup de la surprise se ralluma. Luke fléchit ses genoux et sauta en face de la Sith, espérant plonger entre ses deux lames dont il avait entendu le bourdonnement, ceux-là même qui l'avaient assommé sans vergogne lors de leur ultime rencontre.

Il espérait que sa finesse et que son audace lui permettraient de se glisser entre les lames écarlates si la jeune femme décidait de les allumer. De même qu'il espérait surprendre Jenny car son coup était risqué. En retombant il fit mine de plonger son sabre-laser sur elle à la verticale, avant de le faire plonger sur le côté en espérant protéger un de ses flancs pour éviter le cisaillement d'un côté au moins. Son intention était tout autre que ce coup classique de l'attaque frontale descendante. En réalité son pied avant tenta de balayer les jambes de la Sith dont il espérait deviner la position grâce à son enseignement. En effet, tout combattant avait un maintien clé à connaître pour conserver son équilibre. Les Siths et les Jedis n'avaient pas des techniques entièrement différentes, Luke avait pu le constater pendant son séjour à l'Académie de Korriban à ses 13 ans, aussi espérait-il que cette connaissance lui servirait pour contrecarrer les plans de Jenny.

Pour l'instant, suspendu dans l'incertitude, le Padawan se prépara mentalement à recevoir un coup en échange de ce qu'il venait de faire. Si l'un de ses flancs était convenablement protégé, l'autre moins, mais c'était le prix à payer pour espérer toucher Jenny et prendre l'avantage.


_________________

Luke: Une fiche, Des chroniques et Une évolution
Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Luke11
Merci Vel pour cette sublime signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous



Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière _
MessageSujet: Re: Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière   Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Icon_minitimeMar 23 Avr 2013 - 12:44







Un sourire malsain assombrit le visage de l'apprentie lorsqu'elle vit Lou décoller du sol. Elle l'imagina déja se fracasser contre les murs massifs du palais royal mais le padawan se ressaisit avec une rapidité qui aurait pu forcer le respect de l'humaine en d'autres circonstances. Il bloqua la poussée de Force et opposa sa propre télékinésie pour se stabiliser, prendre appui puis contre-attaquer. La manoeuvre fut si subite qu'elle prit de cours l'apprentie et le jeune homme était déja dans sa garde lorsqu'elle esquissa un mouvement pour se défendre. L'une des lames écarlates fendit l'air pour parer l'attaque adverse qui se révéla en fin de compte une feinte. Elle interposa alors sa seconde arme sur le flanc pour esquiver ce qu'elle estima alors être le véritable assaut du padawan avant de se rendre compte de son erreur. Les jambes de Lou la fauchèrent, la privant du contact avec le sol. L'apprentie chuta lourdement au sol et une douloureuse lancée se propagea le long de son bras.

Zora n'avait jamais pu miser sur sa condition physique pour prendre l'avantage lors d'un combat. Elle payait d'ailleurs régulièrement cette faiblesse lorsque la force pure entrait en jeu. Et Lou venait de le démontrer une nouvelle fois en la fauchant sans autre difficulté. Mais une faiblesse pouvait parfois devenir une force pour peu que l'on sache en tirer profit. Et les durs entraînements avec Darth Ynnitach avaient été très prolifiques à ce niveau-là. S'étant rapidement rendue compte de la faiblesse physique de son apprentie, la Dame Noire lui avait enseigné le moyen d'en tirer avantage. Ce combat contre Lou était amusant, certes, mais c'était également un sérieux test qu'il ne valait mieux pas prendre à la légère. Et une excellente opportunité de mettre en œuvre contre un adversaire solide ce qu'elle avait appris ces derniers mois.

L'humaine fit abstraction de la douleur somme tout modeste et profita de l'élan de sa chute pour contre-attaquer immédiatement, décochant en retour un coup en direction du ventre du padawan. Elle roula ensuite sur le sol pour se redresser hors du champ de frappe de son adversaire. Elle cala d'un geste désinvolte une mèche de cheveux ensanglantés derrière son oreille tout en gratifiant le padawan d'un regard aussi méprisant qu'amusé:

- "Tu ne me déçois absolument pas, au contraire!" ricana-t-elle en faisant référence à la dernière remarque de son adversaire. "Je n'ai jamais eu beaucoup d'attrait pour les Jedi. Et encore moins pour les mauviettes..."

Les joutes verbales étaient une composante d'un affrontement au sabre. Les mots pouvaient être aussi affutés qu'un sabre-laser pour peu que l'on sache s'en servir. Zora ne comptait plus le nombre d'apprentis qu'elle avait poussé à la faute avec une simple remarque écorchant leur fierté. C'était un excellent moyen de se jouer de ceux qui n'avaient qu'une maîtrise limitée de leurs émotions. Lou était d'une autre trempe et ne se laissait pas atteindre par les attaques verbales, il l'avait déja prouvé. Ou plutôt, il y répliquait pas des remarques vides de sens qui n'avaient pas d'autres effets que celui de provoquer l'amusement de l'apprentie Sith. Le padawan jouait clairement sur le terrain de l'humaine et s'il comptait la déstabiliser avec ses petits pointes d'ironie il pouvait toujours courir...

- "C'est si facile d'utiliser l'excuse de la drogue pour justifier tes pitoyables agissements sur Coruscant...A ce propos, tes maîtres savent-ils que tu m'as regardé tuer des gens sans rien faire mis à part ronchonner? Ça va ta conscience?" glissa-t-elle, espiègle.

C'était facile pour l'apprentie de parler de conscience alors qu'elle même n'en avait pas. Et davantage encore de se moquer de la passivité de Lou sur Coruscant. Se sentait-il coupable? Ou mettait-il tout sur le compte de la drogue comme cela semblait être le cas? C'était tellement plus facile de se réfugier dans les excuses et les circonstances atténuantes lorsque l'on ne se montrait pas à la hauteur...

- "Tes convictions sont aussi friables et volatiles que le sable de Tatooine!" reprit-elle, bien décidée à explorer cette nouvelle voie qui s'offrait à elle. "Tu es ici pour sauver des vies, c'est ça? Et au péril de ta vie, visiblement. C'est... noble et courageux de ta part."

Le rictus moqueur qui se dessina sur les lèvres de l'humaine montrait clairement ce qu'elle pensait de tout ça. C'était noble, bien sûr, mais également d'une incroyable imbécilité. Pourtant Lou croyait sans doute sincèrement qu'il pouvait aider les citoyens de Taris. Il n'y avait plus qu'à voir jusqu'à où il était prêt à aller pour parvenir à ses fins...

- "Lieutenant Harper?" fit-elle en enclenchant son communicateur. "Choisissez une dizaine de prisonniers parmi les soldats ennemis et exécutez-les! Je veux qu'ils souffrent, c'est clair?"

- "Ici Harper, bien compris!"

Zora se fendit d'un sourire goguenard à l'attention du padawan en se demandant ce qu'il devait ressentir à cet instant. Il devait sans doute se dire qu'il ne pouvait rien faire pour les braves types qui allaient mourir dans les prochaines secondes. Ce qui était tout à fait vrai d'ailleurs. Pour le moment...

Une salve rapide détonna une centaine de mètres plus loin, annonçant que l'exécution s'était déroulée comme convenue. Une dizaine de prisonniers venaient de trouver la mort en un clin d'oeil pour le plus grand amusement de Zora. Elle décocha un regard où luisait le sadisme à Lou avant de parler une nouvelle fois dans son communicateur:

- "Parfait Harper! Vous allez recommencer en choisissant des familles, cette fois! Commencez pas abattre les enfants, que leurs parents puissent profiter du spectacle! Et ainsi de suite, toutes les trois minutes! N'arrêtez que lorsque je vous en donnerai l'ordre! Compris?"

Un silence légèrement plus long que le premier répondit à cette ordre avant que le lieutenant Harper confirme l'ordre d'une voix cependant plus hésitante. Zora savait qu'il n'approuvait pas ses méthodes mais il tenait trop à garder sa tête sur ses épaules pour oser les contester ou s'y soustraire.

- "Bien! Voici le topo!" reprit-elle en reportant son attention sur le jeune aveugle. "C'est moche ce qui arrive mais tu peux facilement y mettre un terme et sauver ces civils! Il te suffit, pour ça, de m'offrir ta gorge pour que je puisse y enfoncer mes lames. Tu vois, ce n'est pas compliqué! Une vie contre des centaines d'autres!"

L'apprentie se fichait pas mal des pertes civils qui servaient les intérêts de la guerre. Mais elle ne tenait pas absolument à exterminer toute vie sur Artorias et que les citoyens survivent ou non, cela ne faisait que peu de différence pour elle. En revanche Lou, lui, devait voir les choses sous un angle différent. N'avait-il pas juré de sauvegarder la vie des plus faibles au péril de la sienne? Maintenant qu'il avait l'occasion de sauver des centaines d'innocents, qu'allait-il choisir de faire? Faire preuve d'honneur et accepter avec joie son sacrifice pour le bien d'autrui ou alors se cacher une nouvelle fois derrière des excuses? Allait-il jusqu'à arguer qu'elle mentait et que s'il se soumettait ou non, le sort des civils ne serait pas différent?

- "Pour info le nombre de nos prisonniers doit avoisiner les deux centaines! Je trouve plus.. honnête de te le dire! Quoi que tu choisisses, je te conseille quand même de te dépêcher! L'horloge tourne..."

Zora était sincère et sa proposition tout à fait sérieuse. D'ailleurs c'était assez perceptible dans son aura pour peu que le padawan prenne le temps de la sonder. Mais si elle était honnête, elle n'était pas pour autant disposée à le laisser réfléchir dans les meilleurs conditions. Elle prit appui sur sa jambe droite pour se propulser en avant tout en fendant l'air de ses deux lames écarlates avant de s'engager dans une nouvelle passe d'armes avec son adversaire. L'apprentie s'extasia en imaginant le dilemme qui devait s'être insinué dans l'esprit du padawan...


Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
Luke Kayan


Nombre de messages : 3392
Âge du perso : 27 Ans
Race : Hapien
Binôme : Compagnon de Karm Torr.
Ancien Padawan de Saï Don.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Left_b1172/80Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Empty_10  (72/80)
PF:
Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Left_bar_bleue94/94Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Empty_bar_bleue  (94/94)

Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière _
MessageSujet: Re: Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière   Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Icon_minitimeMar 23 Avr 2013 - 16:32

[HJ: Pour ne pas faire des tas de RP's sur un détail, et selon notre ligne habituelle d'entente pour les topics; je me suis permis de considérer que j'arrivais à te piquer ton Comlink, mais je te laisse décider si Luke convainc ou pas Harper et ses actes, ou si il n'a même pas pu entendre Luke qui s'y serait mal prit avec le Comlink. Si ça ne te conviens pas cependant, dit-le moi et je modifierai de suite. sunny]

Comment osait-elle parler de conscience quand elle n'en avait clairement aucune? Où alors il s'agissait d'une conscience particulièrement sombre, auquel cas c'était encore pire car la Sith avait nécessairement besoin de l'alimenter. Tout comme le jeune homme s'était efforcé de remettre la sienne sur pieds après cette terrible chute. Le Jedi se souvenait s'être présenté devant son Maître pour tout lui révéler. A l'instar de l'échec sur Hapès il avait décidé de parler bien que cela lui en avait clairement coûté étant donné sa crainte d'être renvoyé de l'Ordre. Ils n'avaient pas eu le temps de beaucoup en discuter à cause des événements mais le jeune homme avait senti la déception chez les autres maîtres, quant à Saï, ce dernier s'était montré plus inquiet sur sa santé qu'autre chose. En effet Luke n'avait pas été mis à pied, et on n'avait pas mis son intégrité en cause. [HJ: mis au point avec Saï pour sa réaction Wink ]. La punition avait tout de même été terrible pour le Padawan, faire déchanter les aînés à son égard, et sans doute son mentor également-bien qu'en apparence il n'en soit rien et que son maître ne s'était pas montré outragé, loin de là.- était une brûlure bien plus ardente qu'une lame de sabre-laser. La gloire ne l'intéressait pas, ni qu'on lui fasse des louanges, mais être intégré dans le Temple oui, et surtout mériter son titre d'apprenti Jedi.


-Je doute que cela te regarde ou même que ça t'intéresse. Ou plutôt si en fait, mais c'est bien pour ça que je n'ai aucunement l'intention de te répondre. Je suis là aujourd'hui, c'est tout ce qui compte.

Fit-il en tentant de rester ferme pour clore ce chapitre. De toutes façons il n'avait pas tort, son statut ne semblait pas vraiment en danger malgré ses révélations. Ainsi sa formation n'était pas loin de s'achever, et il conservait donc ses chances d'être un jour chevalier. Néanmoins, avant d'être mandaté sur Artorias, Luke n'avait pas escompté terminer la punition. Cela ne ramènerait pas les morts à la vie, mais il avait dû faire pénitence. S'entraînant sans relâche, concerné par les autres, le jeune homme avait totalement coupé les ponts avec Jason pour cesser toute folie et s'était tant bien que mal résolu aux règles les plus strictes des Jedis. Peut-être que son désarroi face à ce fléchissement concernant les couples était en parti dû à ce fait par ailleurs? Pour un garçon en fin d'adolescence, s'infliger toutes ces limites quand les autres s'ouvraient justement était bien plus difficile. Résister à la tentation, même celle de faire une grasse matinée au lieu d'aller ruminer ses sombres pensées en méditation était du domaine de la torture. Pourtant Luke estimait avoir mérité tout cela, son seul plaisir avait été d'accompagner son maître qui miraculeusement à son goût voulait toujours bien de lui. Il avait également tenté d'aider Ardan, lequel était par chance parti loin du champs de bataille. Au moins une raison pour laquelle le Padawan avait moins à s'en faire. Cependant comme il l'avait dit, Jenny n'avait pas besoin de savoir tout ça.

Le duel qui s'était engagé au corps à corps faisait rage, Luke disposait apparemment d'une force physique supérieure bien que ce ne soit pas mirobolant non plus. Malgré les muscles fins qui se dessinaient parfaitement sur sa peau, le jeune homme manquait de puissance. Il avait pour lui l'agilité et il aurait également pu disposer d'une grand dextérité s'il voyait. En revanche les carences de son enfance ainsi que la nature de sa race l'avaient laissé très mince, souple comme un roseau. Malheureusement pour les roseaux venaient un moment où à force de plier ils cassaient contrairement à ce que disait la légende. Le coup dans le ventre lui fit expirer l'air restant et le jeune homme peina à retrouver son souffle. Quand il se redressa Luke avait perdu son avantage car Jenny s'était déjà éloignée, même redressée avant lui.

La suite du combat fut très particulière, la félonne sorti son comlink et entreprit un dialogue des plus macabres avec son sous-fifre. [HJ: autorisation de Zora pour entendre la conversation.] L'ouïe aiguisée du Jedi et le fait que Jenny ne se cachait pas vraiment permirent à Luke d'être dans la confidence. L'homme avait une voix un peu hésitante, semblant peu ravi d'accomplir cette besogne immonde. Au fond cela n'étonnait pas vraiment Luke, peu de personnes avaient une conscience aussi noire que celle de son interlocutrice, certains Siths devaient même être plus souples qu'elle. A son âge, c'était vraiment effrayant de constater un tel avilissement au côté obscur. Luke se mit à réfléchir à toute vitesse, essayant de ne pas réitérer sa dernière erreur. La culpabilité devait être mise de côté, seule comptait la mission. Bien sûr, le Padawan n'avait aucune intention de laisser les victimes se faire tuer une à une sans rien faire, mais il connaissait les Siths pour avoir séjourné dans leur académie. Lorsque le Seigneur Noir avait proposé un marché à Saï Don venu le libéré, rien n'avait été respecté. C'était comme dans tous ces holofilms que Joey lui racontait à l'époque. "Le méchant fait toujours ça."

Jenny n'en avait clairement rien à faire des victimes, ces dernières seraient tués qu'il le soit vivant ou parti rejoindre la Force. Bien sûr elle pouvait jurer que non, même s'il sentait sa sincérité, en tout cas en ce qui concernait le côté "je les tue si tu n'obéis pas", Luke ne pouvait pas prendre le risque. Jenny devait être stoppée, elle ne pouvait pas juste accomplir sa mission sans bâtons dans les roues, être récompensée pour ses méfaits et pouvoir continuer plus tard, dans un jour, un mois, un an ce genre d'activités immondes. Il était clair que si Luke n'agissait pas, les victimes seraient encore plus importantes.

Le Padawan la laissa donc parler, focalisé sur une seule phrase qui représentait une faille. L'hésitation d'Harper. Comme s'il réfléchissait, le jeune homme se laissait assommer de bavardages tous plus cruels les uns que les autres à défaut d'être insipides. Puis lorsqu'elle eut terminé son discours, le Hapien s'approcha, lame baissée comme s'il allait se rendre. Guidé par les grésillements du Comlink ainsi que la voix du commandant, le jeune Jedi savait où se situait l'objet. Néanmoins, avant qu'il ne s'en saisisse par la ruse, Jenny l'avait attaqué. Tandis qu'elle fondait sur lui, le Hapien continua sa route droit devant, se baissant pour tâcher de passer sous sa silhouette. Bien sûr comme il s'était attardé, une des lames trancha net sa tunique au niveau de l'épaule ainsi que ses bras levés.

Lorsqu'il sortit de l'escarmouche, Luke serrait les dents, il mit quelques secondes à se redresser, les blessures n'étaient pas graves mais cela commençait à peser. Pourtant le Jedi se remit d'aplomb. Avoir refusé de prendre l'avantage tout à l'heure pour préférer se soigner via ses pouvoirs de guérison lui avait bien servit. Il restait fatigué bien entendu mais sentait encore des ressources. De plus, savoir tous ces gens en danger lui offrait des ailes, le Hapien ressortit sa main de ses grandes manches qui étaient retombées, toujours un peu trop grandes pour lui. Entre ses doigts résidait le comlink. L'Aveugle peina un peu à trifouiller sur cet objet qui n'était pas adapté à son handicap, toutefois la fréquence déjà entrée et très utilisée vu la situation fut rapidement proposée. Sans compter que la simplicité du Comlink qui n'avait pas été crée pour faire joujou avec comme dans les publicités de l'entreprise Coruscantienne WiForce dont on se demandait si les Comlinks savaient toujours appeler tellement ils possédaient des options.

Sur les trois boutons élémentaires qu'il put trifouiller au hasard, l'un d'eux permit de rappeler la précédente fréquence. Le commandant répondit immédiatement, normal étant donné l'importance de rester en contact dans ce genre de moment. Sans même attendre de savoir ce que l'homme allait répondre, Luke tenta sa chance, essayant de rester concis tout en évitant que Jenny s'approche, ce qui n'était franchement pas facile. Il prenait un risque, la Sith pouvait l'attaquer mais le jeune Jedi savait ce qu'il avait à faire, il devait explorer la faille, la seule et l'unique dans ce terrible dilemme qui lui était imposé.

Ne restait plus qu'à espérer que le commandant l'entende car si lui semblait bien avoir la communication, le contraire pouvait ne pas être réciproque. Après tout le blond était pressé, il avait pu toucher un mauvais bouton ou parler de façon incompréhensible pour l'homme tant il essayait de délivrer ses idées. Articuler était de plus bien ardu en combat.

-Commandant Harper... Non ce n'est pas Jenny. -Une sorte de gargouillis interrogatif jailli de l'appareil, Harper se demandait certainement qui était Jenny et comment l'inconnu avait pu avoir son Comlink, était-ce un nouveau commandant dans cette bataille?- Enfin votre chef là. Luke Kayan. Padawan Jedi. Ai senti votre hésitation... Vous n'êtes pas comme elle, ne tuez pas les civils. Si vous n'êtes pas d'accord, refusez ordre. Obéissez cette fois et elle l'exigera encore ou vous tuera. Votre vie n'a pas d'importance. Arrêtez-là. J'ai son comlink, elle n'est pas invincible. Aidez-moi. Nous vous aiderons. Vous êtes plus nombreux. Vous n'avez pas confiance? Vous ne savez pas? Pensez à ce que vous savez: les Siths n'ont aucune parole. Vous travaillez pour eux, alors vous savez. Alors qu'avez vous à perdre?!
Si vous ne venez pas, au moins, ne tuez pas les civils, partez... Loin! Quittez la planète.

Sur ce le jeune Hapan qui avait fait au plus court se redressa, il ne savait plus vraiment où se trouvait son ennemie dû à sa déconcentration pour exposer la situation le plus rapidement possible à Harper. Il n'aurait peut-être pas l'occasion de continuer à tenter de le convaincre, c'est pourquoi le Jedi avait exposé si rapidement ses arguments. D'une main légèrement maladroite mais déterminée le jeune homme accrocha le comlink à son oreille, mettant le micro au niveau de ses lèvres, espérant pouvoir continuer l'échange. Dans le même temps Harper pouvait entendre son essoufflement. Luke avait sans doute trop rapproché l'objet de sa bouche mais cela restait compréhensible, qu'allait-il décider?

Du peu que le Hapien connaissait des armées, il savait que celles-ci pouvaient désobéir en cas de traîtrise. Certes ce Harper n'était pas Républicain mais avec un peu de chance son code d'honneur-encore lui!- lui permettrait de faire le lien. Jenny outrepassait probablement ses droits, tuer des civils n'était pas compris dans leur contrat -enfin Luke l'espérait en tout cas.- Dès lors, lui et ses hommes se rebelleraient-ils? Le Padawan ignorait totalement si il l'avait bien entendu à cause de sa précipitation ou même s'il avait touché un mauvais bouton, mais au moins il aurait essayé.

Si Harper le recevait bien, le souffle du Padawan démontrait qu'il n'avait pas menti, il était en plein combat, probablement contre la sorcière. Redressant la tête, le Hapien s'attendit à tout, il se mit en garde, s'attendant à ce que Jenny soit sur sa personne en une seconde pour lui arracher l'objet ou le blesser.

-Maintenant que tu connais mon vrai prénom, j'ai bien le droit de savoir le tien, tu ne crois pas?En fait on aurait dû commencer par ça avant d'aller danser je crois...

Fit-il en essayant d'occulter son stress et sa peine tandis que son esprit luttait comme un beau diable pour ne pas songer aux victimes, ni au fait que sa manœuvre n'avait servit à rien si Harper ne l'avait pas entendu; ou s'il s'était trompé d'interprétation en le pensant opposé à Jenny quand bien même son hésitation avait parue claire. [HJ: confirmé par Zora IRL pour l'hésitation devinée, mais mon perso doute quand même.]
. Sa situation était vraiment inconfortable, pourtant il devait continuer, il n'avait pas le choix... Oh il aimerait tant juste accepter le contrat de la Sith et sauver ces gens bien que la mort et surtout sa douleur le terrifie mais rien n'était aussi simple. Les Siths n'avaient aucune parole.

_________________

Luke: Une fiche, Des chroniques et Une évolution
Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Luke11
Merci Vel pour cette sublime signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous



Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière _
MessageSujet: Re: Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière   Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Icon_minitimeMer 24 Avr 2013 - 14:45







La réponse de Lou aux remarques sur ses agissements sur Coruscant se voulait évasive mais était malgré tout révélatrice. Un sourire éclatant se dessina sur le visage délicat de l'apprentie alors qu'elle se demandait comment tout ceci avait été perçu par les maîtres du temple Jedi. Elle ne se faisait guère d'illusions, à vrai dire. Ces vieux barbus coupés de la réalité s'étaient sans doute empressés de pardonner le padawan, trouvant certainement tout une palette d'excuses pour justifier ses agissements. Une preuve - une de plus - suffisamment éloquente pour résumer la faiblesse qui animait ceux qui se faisaient passer pour des protecteurs de la galaxie...

*Ils ne sont même pas capables de punir l'incompétence! Quelle bande de lâches!* songea-t-elle avec dégout. *Et on se demande pourquoi leur ordre est moribond...*

Le combat reprit de plus bel sans qu'aucun des adversaires ne semble être en mesure de prendre l'avantage sur l'autre. Si Lou semblait affecté par l'ordre qu'elle avait donné, il n'en faisait cependant rien paraître. Les lames s'entrechoquaient avec régularité tandis que leurs sifflements caractéristiques ponctuaient chaque coups que le padawan et l'apprentie Sith se décochaient. Leur passe d'armes se poursuivit encore quelques instants jusqu'à ce que l'aveugle décide enfin de passer à l'action. Et lorsqu'il se baissa pour entrer dans sa garde Zora ne se fit pas prier pour lui décocher un coup rapide au niveau de son épaule. La faible résistance qu'elle rencontra lui confirma que la lame écarlate venait à nouveau de mordre la chair du padawan. L'humaine observa avec une satisfaction évidente la tunique déchirée et la chair brûlée qu'elle recouvrait en partie, puis Lou qui se redressait lentement en serrant les dents.

Mais la blessure qu'il avait reçue lui avait permis de se saisir de son comlink avec - il fallait le reconnaître - un certain brio. La première réaction de l'apprentie fut de faire un pas dans la direction du padawan pour lui arracher le communicateur mais se ravisa lorsque ce dernier prit la parole. Ou, plus précisément, lorsqu'il annonça sans vergogne qu'il se nommait Luke Kayan et qu'il demanda à Harper de cesser tout acte violent à l'encontre des prisonniers.

Zora ne put retenir un éclat de rire cristallin et sincère lorsqu'il eut terminé sa tirade à l'attention de l'officier de l'armée Sith avant de se forcer à retrouver son calme. Depuis combien de temps n'avait-elle pas rigolé ainsi? Sans doute depuis sa plus tendre enfance, avant que la vie ne décide de lui enlever son innocence.

- "Tu es pathétique..." fit-elle en reprenant peu à peu sa contenance. "Tu crois sincèrement que de si belles paroles suffiront à convaincre un officier de l'armée Sith? Laisse-moi t'expliquer comment ça fonctionne... Ce qui fait que nos soldats sont fidèles, ce n'est pas la pitoyable solde qu'ils reçoivent à la fin de chaque mois. Ce n'est pas non plus la gloire qu'ils peuvent gagner dans les batailles et encore moins leurs convictions! Non... C'est uniquement la peur qui les motive! La peur de mourir!"

Zora se demanda si Luke pensait réellement qu'il avait une chance de convaincre Harper avec de si vaines promesses ou s'il débordait simplement d'un optimisme frôlant le ridicule. Les Jedis avaient la délicieuse habitude de croire que les gens étaient naturellement bons et qu'ils prenaient, pour peu qu'ils aient le choix, toujours la décision la plus morale. Mais ce que Luke n'avait visiblement pas compris, c'est que la morale n'était qu'une question de point de vue. Et si Harper contestait effectivement l'ordre de Zora, il allait malgré tout y obéir! Parce que ce qui le révulsait davantage que de tuer des enfants, c'était bien mourir à leur place pour les sauver. Et le lieutenant ne se souvenait que trop bien du sort que l'apprentie réservait aux soldats qui discutaient ses ordres.

- "Je vais te dire ce qu'il va se passer! Harper va prendre certainement quelques secondes pour réfléchir à ta proposition, bien sur. Mais il ne va pas se rendre et accéder à tes exigences tout simplement parce que tu le lui demandes. Tu ne lui offres que des promesses et tu oses espérer qu'il va mettre sa carrière en péril pour un padawan qui par ailleurs est un ennemi? Ton optimisme est affligeant!"

L'apprentie ricana, amusée par le culot de Luke et sa manoeuvre qui trahissait un manque de discernement évident. Elle désigna ensuite d'un regard le comlink dans sa main alors qu'une diode annonçait la réponse de Harper.

- "Négatif, padawan Kayan! Je ne prends pas mes ordres auprès de l'ennemi!" répondit sobrement l'officier avant de changer de fréquence, celle utilisée n'étant plus sure.

Zora haussa les épaules d'un air qui voulait dire "je te l'avais bien dis" sans pour autant masquer sa satisfaction. Elle avait douté l'espace d'un instant mais il semblait finalement que Harper avait compris où résidaient ses intérêts. Et si sa réponse était un peu trop empressée pour être honnête, l'apprentie savait qu'elle n'avait pas de soucis à se faire de ce côté-là. Une nouvelle salve résonna dans le dos de l'humaine, signe que les exécutions se poursuivaient comme convenues. Sauf que maintenant elle n'avait guère les moyens d'y mettre un terme puisque Luke avait forcé à Harper à changer de fréquence. Qu'il s'en rende compte ou non, c'était bien lui qui venait de condamner les prisonniers qui vivaient encore.

- "Oups..." s'amusa-t-elle.

Luke avait fait l'erreur de lui révéler sa véritable identité. Il avait fallut quelques instants à la jeune humaine pour se souvenir où elle avait déja entendu son nom mais maintenant elle s'en rappelait: Luke Kayan, le padawan du vénérable Maître Don. Rien que ça...

Une figure aussi emblématique de l'ordre que ce vieux croulant était forcément connue des Sith, que ce soit à cause de ses actes ou des rumeurs qui les étayaient. Partant de là, Zora avait toujours considéré son padawan comme un adversaire de taille et un rival naturel, étant elle-même l'apprentie de la Reine des Sith. Et maintenant qu'elle était enfin face à lui, il fallait bien reconnaître que la déception supplantait largement le plaisir qu'elle aurait du avoir en l'affrontant.

- "En fait, si je comprends bien, tu penses que ce serait plus juste de te révéler ma véritable identité parce que toi-même tu as fais l'erreur de décliner la tienne en parlant à Harper. C'est bien ça?" se moqua-t-elle. "Si c'est pas mignon, ça... "

Un rictus méprisant assombrit le visage de l'apprentie alors qu'elle se remettait en garde. Hors de question de lui révéler qui elle était sous prétexte qu'il n'avait pas eu l'intelligence de cacher son nom. C'était nettement plus drôle de le laisser dans le doute alors que, de son côté, elle venait de gagner une information aussi pratique qu'intéressante..

- "Tu as fini de faire l'imbécile, c'est bon? On va pouvoir continuer ce qu'on a commencé?"

Zora raffermit ses appuis et s'élança une nouvelle fois sur le padawan, les deux sabres en avant. Elle les écarta ensuite dans un mouvement de cisaille diagonale à hauteur du torse du padawan alors qu'une nouvelle salve résonnait dans le lointain, annonçant la mort de l'une des familles captives. Douce guerre...


Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
Luke Kayan


Nombre de messages : 3392
Âge du perso : 27 Ans
Race : Hapien
Binôme : Compagnon de Karm Torr.
Ancien Padawan de Saï Don.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Left_b1172/80Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Empty_10  (72/80)
PF:
Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Left_bar_bleue94/94Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Empty_bar_bleue  (94/94)

Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière _
MessageSujet: Re: Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière   Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Icon_minitimeDim 28 Avr 2013 - 19:16

-C'est ton égo qui est pathétique. On ne t'a jamais apprit à tout tenter même l'impossible?

Luke était franchement déçu d'avoir raté son coup, il pensait réellement convaincre l'homme. Était-il réellement trop idéaliste, lui qui s'était pourtant forgé avec le temps? Le jeune Jedi resta un moment égaré. Sa réplique n'avait servi qu'à lui donner un répit infime. Mais à nouveau il fallait réagir. Luke tâcha d'effacer le stress que lui causait la situation, sans compter la Force qui le martelait à chaque mort, il écouta vaguement la Sith d'un côté, juste pour savoir quand est-ce qu'elle attaquerait, se concentrant sur les tirs de l'autre. Le Hapien pensait tenter son ultime chance en contactant Harper, mais maintenant que la chose avait échoué, il fallait bien trouver une autre solution, hors de questions d'abandonner. Le jeune homme mettait au point des stratégies qui étaient toutes celles de la dernière chance, c'est ainsi qu'il donnait tout son coeur dans chacune, comme si l'aube le lendemain ne devait plus se lever en cas d'échec.

Cette démarche canalisait son esprit très émotif et faisait de lui ce garçon d'apparence calme. Luke était tout le temps en train de songer à une nouvelle ruse pour sauver ce qui pouvait encore l'être. Son esprit fonctionnait toujours à plein régime, à l'instar de ses sens sans cesse éveillés à la recherche d'informations pour ne pas butter contre le premier obstacle. Sa cécité l'avait poussé à trouver de multiples solutions pour continuer sa formation, parvenir au niveau des autres apprentis même si cela devait lui voler plus d'énergie. Il n'allait donc pas laisser cette maudite faire le mener par le bout du nez. Fronçant les sourcils, le Padawan décrocha son propre Comlink, appuyant sur une petite balise. Son équipe avait rebroussé chemin à cause des flammes, de même pour le soldat qui l'avait amené au palais. Ainsi le jeune homme avait refusé dans un premier temps de faire appel aux poches de résistance qui avaient pu percer la barrière ennemie, sachant qu'elles étaient déjà débordées de partout. Néanmoins, il n'avait pas le choix, il devait contacter un autre escadron en espérant que l'un d'eux à proximité, basé sur la même fréquence puisse le capter.

D'abord se débarrasser de son adversaire... Tout du moins pour un temps car l'humaine ne le lâcherait pas sans réagir, elle s'amusait trop, sans oublier que Luke restait un obstacle. Pathétique à ses yeux peut-être mais un obstacle quand même. Le Padawan la sentit plonger sur lui, elle n'esquissa aucune feinte cette fois, peut-être hâtive d'avoir un réel combat comme elle l'avait mentionné, lassée qu'ils se tournent autour. Seulement, Luke n'était pas tout à fait disposer à agir comme elle le souhaitait, aussi se déroba-t-il de la manière la plus simple qui soit, il se laissa littéralement tomber au sol, comme si ses jambes ne le portaient plus. La bougresse était rapide, se soustraire autrement aurait été impensable. Au moins, en chutant, au lieu d'exposer sa poitrine ou sa tête, c'était le vide que la Sith avait fendu. Il s'était peut-être fait avoir une fois drogué, mais aujourd'hui Luke était sobre et la situation était encore plus grave. Poussé par l'urgence, le jeune homme semblait avoir des ailes.

-Oh ce n'est pas bien grave, on a ton portrait depuis notre petite sauterie à Coruscant. On va bien finir pas savoir qui tu es, et je doute que ton maître t'offre une sucette pour avoir su qui j'étais, tape Padawan de Saï Don et tu trouveras en un clic.

Lorsqu'il se releva, le Jedi se prépara à faire quelque chose qu'il détestait plus que tout en tant qu'aveugle... Courir! Cette peur instinctive de trébucher était difficilement surmontable pour quelqu'un qui n'avait pas de notion de l'espace, surtout quand il s'agissait d'un palais dévasté avec des milliers d'obstacles. Le Hapien dépassa ce stade pourtant, il le fallait bien.

-Oui on va continuer, ne t'en fais pas, mais à ma manière.

Luke espérait la surprendre en ayant l'audace de courir, tout en ayant à coeur de croire qu'il ne tomberait pas stupidement dès les premiers pas. Se souvenant des escaliers, le Padawan se retourna pour esquisser quelques pas rapides et sauter avec la Force, amplifiant son saut plus que nécessaire pour ne pas chuter dans les marches qu'il ne pouvait évaluer avec justesse. La suite fut beaucoup plus difficile puisque le Hapien, les pieds par terre pouvait à tout moment glisser et se fracasser quelque chose.

Luke avait l'impression de voler, jamais il n'avait couru aussi vite, ce qui n'était guère étonnant d'ailleurs car bien qu'il se soit entraîné, le Hapien rechignait naturellement à cet exercice. Si son handicap pouvait être relégué au second plan durant un combat où son adversaire lui servait de repère, la course à pied l'effrayait au plus haut point. Ignorant totalement où se trouvait Jenny, Luke regrettait de ne pas être le poursuivant, au moins son aura aurait pu le guider, présentement, il devait se fier à ses oreilles.

Heureusement alors qu'il faisait un vol plané et atterrissait dans un douloureux roulé-boulé, un petit speeder arriva. La balise sur son comlink avait alerté un homme d'un des escadrons qui avait pu se libérer pour porter secours au Jedi. Malheureusement ce dernier ne pouvait pas rester longtemps, il ne l'aiderait pas à combattre Jenny, devant retourner auprès des autres soldats. Alors que Luke s'était redressé et courrait, des larmes coulant de ses yeux sous l'effort intense, il se plaça en parallèle au garçon pour l'inviter à monter, ralentissant la cadence. Bien sûr, la Sith pouvait ainsi espérer ne pas se laisser distancer et même les rattraper, mais ni le militaire ni le Padawan n'avaient le choix car Luke restait bel et bien aveugle.

-Civils en danger, droit devant, vous les avez sûrement à vue. Laissez moi-y.

Hurla le jeune homme en montant sur l'engin presque à l'arrêt avant que ce dernier ne redémarre. La machine était petite, destinée à voyager rapidement dans des bâtiments, elle n'était donc pas très rapide étant donné son gabarit mais eu le mérite d'éviter un 300 mètres à Luke qui n'aurait probablement pas tenu la distance. Jenny avait beaucoup plus de chances d'y parvenir quant à elle, voyante et probablement bien entretenue, autant que lui d'après ce qu'avait pu constater le Hapan face à cette adversaire infatigable. Les mains autour de la poitrine du soldat, cheveux au vent, le jeune homme lutta contre sa peur d'être ainsi transporté sans pouvoir toucher terre, perdant ainsi ce qui lui restait de marques. Il essayait aussi de ne pas songer à ses blessures, notamment celles de sa chute qui, heureusement ne s'était pas terminée sur des décombres tranchants.

Luke sauta, cette fois en plein vol pour atterrir face au commandant Harper que le militaire avait fini par repérer. Le jeune homme était bien plus habitué à ce genre de situation, il rencontra le sol ferme avec un plaisir non dissimulé, mais n'en profita guère. Guidé par l'aura de Harper le Jedi se mit à sprinter comme il ne l'avait jamais fait malgré les risques d'obstacles encore une fois. Petit et léger, il était très rapide, poussé par l'envie de secourir les familles. Le speeder quand à lui dû s'arrêter, ne pouvant pénétrer les lieux. Avant de partir néanmoins il regarda vivement la scène, juste un instant, le temps d'évaluer s'il devrait faire venir des renforts. Bien sûr, cela n'arriverait que si l'ennemi n'était pas seul car il restait peu d'hommes disponibles. C'était bien triste à dire mais si Harper était seul, Luke savait qu'il devrait se débrouiller contre lui et Jenny.

Dans sa course, ignorant totalement si la Sith le suivait-ce qui était très probable car elle devait être plus rapide que lui, et le speeder avait connu des contretemps alors qu'elle avait dû prendre des raccourcis, sans oublier le handicap de Luke qui avait forcé le soldat à demeurer prudent.- Luke alluma son sabre-laser. La scène avait été extrêmement rapide, Jenny pouvait encore sauver le commandant d'être heurté de plein fouet par la lame bleue mais elle seule en aurait l'occasion. Le soldat avait bien joué et le Hapien était déjà presque sur lui, beaucoup trop près pour que Harper réagisse. Après, si tout un régiment était présent, la donne serait bien différente. Tout dépendait de Jenny et du coup du sort.

Luke serra les dents, luttant contre les étourdissements que provoquaient cette course à l'aveugle vers sa cible. Il n'éprouvait aucune haine envers le commandant, trop concentré sur sa tâche. Une sorte de vide l'avait envahi, le Padawan agissait mécaniquement, ne se posant plus de questions ni de réflexions quant à une éventuelle stratégie. Toute son énergie était déployée dans ses jambes et dans ce bras prolongé de son sabre-laser...

_________________

Luke: Une fiche, Des chroniques et Une évolution
Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Luke11
Merci Vel pour cette sublime signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous



Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière _
MessageSujet: Re: Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière   Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Icon_minitimeLun 29 Avr 2013 - 5:07







« La fuite n'est qu'un détour. Si le détour est parfois salutaire, il est le plus souvent inutile. »
Denis Bélanger



Zora plongea pour frapper son adversaire mais ce dernier évita l'attaque en... chutant. Même si ça manquait de classe au moins avait-il évité le pire pour le moment. Zora fit tournoyer son sabre dans sa paume et se remit en position d'attaque alors que son adversaire se fendait d'une remarque sur son identité. Une remarque vide de sens, comme d'habitude. Quel était le rapport avec sa maîtresse et une éventuelle récompense pour avoir trouvé qui était réellement le padawan? Luke était un insecte, rien de plus. Et son identité importait peu finalement puisqu'il appartiendrait au passé avant la fin de la journée...

L'apprentie Sith poussa un soupire désabusé en se demandant s'il se rendait compte qu'il parlait dans le vide ou si son arrogance l'empêchait de voir la futilité de ses remarques. Elle l'invita d'un léger mouvement de sabre à reprendre l'offensive et à cesser ses palabres inutiles mais le padawan semblait avoir enfin compris qu'il n'avait aucune chance de gagner et préféra fuir. Zora émit un sifflement de mépris à son attention tout le suivant du regard, partagée entre la fierté et la déception...

Elle se prépara à lui emboîter le pas en se disant qu'elle n'aurait aucun mal à rattraper un aveugle mais se ravisa finalement en se rappelant des ordres qu'elle avait reçus. Sa mission consistait à porter assistance à Naël Luz et achever la prise du palais, non à poursuivre les lâches. Et puisque Luke lui avait si gentiment laissé l'accès au palais pour se porter au secours de quelques civils sans intérêt pour l'issue de l'affrontement, elle n'allait pas se priver d'en profiter.

- "C'est ça Luke, cours..." murmura-t-elle en l'observant s'éloigner. "Tu ne pourras de toute façon pas m'échapper bien longtemps!"

La situation était franchement comique: il avait suffit de lui agiter la possibilité de sauver la vie de quelques civils pour que le padawan se rue à leur rescousse et oublie complètement la protection du palais et de la famille royale. C'était si prévisible et si étonnant en même temps de voir à quel point les Jedi étaient manipulables dès que l'on ajoutait la moralité dans l'équation. Luke était tombé dans ce piège grossier comme un bienheureux et la laissait à présent libre de poursuivre sa mission, sans doute persuadé qu'il avait opté pour le choix le plus judicieux en partant à la recherche des prisonniers.

*Quelle ironie...* songea-t-elle avec un léger sourire. *J'aimerais bien voir sa tête lorsqu'il se rendra compte qu'il s'est fait avoir comme un bleu...*

L'apprentie se passa une main dans la nuque en fermant les yeux et se détendit quelque peu en se disant qu'elle venait de faire le plus dur. Il s'agissait maintenant de retrouver Luz et de mettre un terme à la résistance des forces républicaines qui avaient encore un pied dans le palais. Ceci fait la capture de la famille royale s'apparenterait à un jeu d'enfant. La victoire militaire dépendait clairement des flottes en orbite mais la victoire politique se résumait presque uniquement à la capture des dirigeants de la planète. Une fois en main des Sith, le roi n'aurait d'autre choix que de signer la reddition et la flotte républicaine serait obligée de respecter la volonté de ce monde qu'elle ne comptait pas parmi ses membres et se retirer d'Artorias...

*En théorie du moins...* se dit-elle en s'essuyant d'un revers de la main le sang qui maculait sa joue.

Zora se dirigea vers l'un des cadavres des gardes après avoir éteint ses sabres et récupéra son comlink. Elle leva ensuite le regard vers le ciel en se demandant comment la flotte Sith se débrouillait et si Dranor avait finalement rejoint cet enfer spatiale malgré ses mises en garde. Elle arrivait tant bien que mal à mettre de côté ses inquiétudes pour le contrebandier pour se concentrer sur sa mission mais maintenant qu'elle pouvait souffler un peu elles revenaient à la charge. La jeune humaine chassa ses pensées d'un revers de la main mental et se dirigea vers l'entrée du palais qu'elle franchit de sa démarche féline. L'intérieur du hall principal était jonché de débris et des corps des infortunés défenseurs ou assaillants et l'un des deux escaliers qui bordaient les flancs était pratiquement détruit. Zora jeta un vague regard aux vestiges des riches décorations qui faisaient sans doute flamboyer de luxe ce lieu avant le début de l'attaque Sith. Puis elle monta l'escalier encore entier tout en activant le comlink prélevé sur le soldat quelques secondes plus tôt. Elle composa rapidement la fréquence de secours de Harper et établit la connexion d'une pression sur l'un des boutons.

- "Harper? Vous serez heureux d'apprendre qu'un aveugle dégénéré et accessoirement padawan se dirige vers vous avec la ferme quoique discutable intention de libérer les prisonniers restants! Assurez-vous qu'il soit reçu comme il le mérite!"


<==========<>==========>

Harper posa un instant le regard sur son comlink lorsque la voie de Zora se fit entendre puis raffermit la prise sur son blaster et reporta son attention sur le jeune homme aux yeux vairons qui le chargeait. Il appuya par réflexe sur le bouton de communication de sa main libre:

- "Heu... C'est qu'il est déja là et..."

Il n'eut pas le temps de terminer sa phrase que la lame azur du hapien s'abattait sur lui et lui ouvrait le torse. Ses derniers mots se noyèrent dans la sang qui lui inonda la gorge et la vie le quitta avant même que son corps ne touche le sol. Les soldats autours de lui, surpris par l'attaque aussi rapide qu'inattendue qui avait frappé leur officier restèrent un instant interdit avant de finalement s'agiter en tout sens. Ils levèrent leurs blasters et ouvrirent le feu sur l'intrus sans vraiment viser, dans le but évident de le noyer sous une avalanches de tirs.

La prise de l'ambassade quelques heures plus tôt par la force commandée par Zora avait coûté très cher en vies impériales mais maintenant que le bâtiment était pris et que le périmètre défensif ordonné par l'apprentie de la Dame Noire avait été dressé, sa protection devenait nettement plus aisée. Les gravas servaient d'abris aux tireurs embusqués Sith tandis que les quelques pesants droïdes lourds Ravagers rescapés de l'assaut virèrent pesamment sur leurs quatre pattes massives pour faire face au nouvel assaillant. Leurs canons ouvrirent bientôt le feu dans des bruits sourds sur l'imprudent padawan, joignant leur puissance de feu à celle des blasters de l'infanterie...


<==========<>==========>

Zora abattit son sabre d'un mouvement nonchalant sur un serviteur qui tentait de s'échapper et avait eu la bonne idée de croiser son chemin. Sa tête roula encore quelques mètres sur le sol avant de se figer définitivement. L'apprentie se demanda si les forces qu'il lui restait à l'ambassade suffiraient à contenir Luke et les éventuels renforts qu'il aurait pu trouver en chemin.

*Qu'importe... L'ambassade a été pillée et réduite en cendres. Il n'y a plus rien d'intéressant là-bas. Et puis les soldats sont sacrifiables...* se dit-elle en avançant le long d'un couloir désertique.

C'était l'une des différences entre Luke et elle. Si le padawan ne trouvait pas que la mort de quelques civils était acceptable, l'apprentie, elle, se fichait totalement de l'ampleur des pertes de l'armée Sith. Finalement, que ses hommes survivent ou non n'était pas la question. Ils devaient simplement donner du temps à l'apprentie pour qu'elle puisse mener sa mission à bien. Elle fit appel à la Force pour tenter de repérer Naël Luz dans le vaste édifice en se demandant si ce dernier était aussi efficace qu'irritant. Zora n'avait que peu de considération pour l'étrange Cathar mais elle avait malgré tout hâte de le voir à l'oeuvre en situation de combat.

- "Où te caches-tu l'affreux?" murmura-t-elle en poursuivant sa progression. "J'espère que tu n'auras pas cassé tous les jouets d'ici mon arrivée..."




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
Luke Kayan


Nombre de messages : 3392
Âge du perso : 27 Ans
Race : Hapien
Binôme : Compagnon de Karm Torr.
Ancien Padawan de Saï Don.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Left_b1172/80Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Empty_10  (72/80)
PF:
Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Left_bar_bleue94/94Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Empty_bar_bleue  (94/94)

Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière _
MessageSujet: Re: Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière   Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Icon_minitimeLun 29 Avr 2013 - 12:54

Oui, Luke était tombé dans le piège, il s'en était aperçut au moment où personne n'avait stoppé sa lame. Jenny n'était plus là. En s'arrêtant, le jeune Padawan avait remarqué que son Aura malfaisante s'était éloignée, et ça n'était pas franchement une bonne chose. Cependant il n'avait pas eu le choix, en tant que Jedi. Certes, la mission devait continuer coûte que coûte et se sacrifier au nom de ces civils sans l'assurance que l'apprentie tienne parole aurait été complètement stupide. Néanmoins, si le Hapien avait la chance d'aider ces personnes directement, il n'y avait pas à hésiter, sa mission étant de sauver le plus grand nombre. Jenny l'avait piégé grâce à ses principes, comme il avait des ordres prévisibles, elle avait su en jouer tandis que lui ne pouvait pas la surprendre étant donné son manque total de conscience. Sa Némésis était imprévisible, elle savait parfaitement le manier et si le Padawan sentait une quelconque rage monter en lui, c'était bien contre sa propre personne.

Le jeune homme ne se fustigea pas plus longtemps cependant, il n'en avait guère le luxe étant donné le guêpier dans lequel il s'était fourré, de plus il avait agit comme c'était prévu, impossible d'y échapper. Qu'avait-il donc à regretter? De ne pas être arrivé plus tôt, de ne pas avoir fait intervenir des hommes sur les lieux du drame avant lui? Sauf que si l'éclaireur était libre, les autres soldats ne l'étaient pas en ce moment, pour preuve malgré l'appel de renforts, ces derniers n'étaient toujours pas arrivés. Tous les civils seraient morts. En revanche Luke pouvait regretter de ne pas avoir mis à terre Jenny, d'avoir raté certaines passes et de ne pas s'être montré assez convainquant face à Harper. Tout comme il pouvait s'en vouloir de la mort brutale de l'homme, mais il pouvait aussi regretter cette guerre. Les remords étaient légion, mais ils n'étaient pas pour maintenant. Luke le savait d'instinct, déjà il avait refoulé ses sentiments, reprenant le dessus en même temps que les soldats encore hébétés par son arrivée.

L'étrange temps de repos cessa et les deux camps se rencontrèrent à nouveau. Les renforts arrivèrent enfin, plutôt nombreux ce qui étonna Luke. Au moins, la situation n'était pas aussi catastrophique que ce qu'il l'avait pensé. Néanmoins le Padawan refusa une victoire "facilité", la moitié des soldats devait amener les civils jusqu'aux secours à l'arrière, hors de question de les laisser sans protection adéquate car dehors, il restait bien des obstacles.

Les républicains ayant également reçu cet ordre obéirent à Luke sans réellement lui obéir, ne faisant que leur devoir en prenant les civils sous leur garde pour filer au plus vite. Les quelques autres soldats restant se jetèrent dans la bataille avec férocité tandis que le Hapien tentait de ne pas se laisser aller à des sentiments trop violents. Il inspira à fond, respirant et soufflant un bon coup avant de croiser sa lame avec une slave de tirs. La poche de résistance Sith fut défaite avec difficultés mais sans trop de dégâts du côté de Luke qui disposait d'un bon appui, sans oublier de l'effet de surprise qui avait continué de lui profiter.

Pourtant, le bilan n'était pas des plus positifs, l'apprentie avait sûrement dû accomplir ce pourquoi elle était venue. Ou alors pas totalement vu qu'il ressentit son Aura s'approcher. Enfin, impossible de le savoir précisément puisqu'il ne savait pas quel était son but réel. Avait-elle déjà tué la famille royale? Luke en doutait car le commandant à ses côtés aurait déjà eu un appel sur son Comlink, ce genre d'informations circulant très vite et ne s'égarant étrangement jamais même dans ce chaos.


-Bon, dès qu'on rencontre une troupe ennemie, on ne les attaque pas, on note la position et vous reviendrez après. Il faut à tout prix évoluer jusqu'au palais...

Ils avaient opté pour la discrétion car un combat frontal aurait été des plus sanglants, sans oublier que les républicains n'étaient pas majoritaires sur le terrain. Le jeune homme voulait donc économiser leurs forces, car si Jenny était encore dans le coin, elle avait bien dû se "reposer". Lui-même tâcha de retrouver un peu d'énergie, quant bien même il n'avait qu'une seule envie: continuer. Malheureusement la précipitation dans leur cas pourrait être fatale, il ne leur restait plus que la ruse pour espérer défaire ce qui avait été fait quoique cela soit.

-Que deux ou trois soldats prennent des uniformes ennemis et essayer de capter leur fréquence, mêlez-vous à eux pour les garder à l'oeil et signaler leur position aux autres. Pas de communication directe avec les alliés au cas où s'ils ont nos fréquences.

Murmura Luke qui faisait de son mieux pour diriger. Ce n'était vraiment pas son truc la stratégie militaire, heureusement il compensait par la ruse et malgré son manque évident de vocabulaire adéquat, les quelques hommes en sa présence semblaient le respecter. Luke avait réussi a retourner la situation dans ce qu'on pouvait appeler la première étape de combat et l'information avait circulé. Le Padawan qui les accompagnait avait certes mis la vie des hommes en danger avec son feu mais le Hapien n'y était pour rien, et sans être un héros de guerre non plus, ses idées avaient réussi à limiter les dégâts. De plus ils trouvaient sûrement que c'était une bonne chose malgré le risque d'être abattus par des alliés en tant qu'ennemis pour leur ressembler. "Malheureusement", vu le peu de Républicains présents sur les lieux, le risque était moindre.

Les soldats se vêtirent rapidement de l'armure d'hommes tombés, ils se dispersèrent, laissant Luke dans une zone miraculeusement encore neutre. Il y avait peu d'infiltrés mais tant mieux, ils espéraient ainsi attirer peu l'attention. Le Padawan se retrouvait donc seul, incapable lui de mettre une armure pour tromper l'adversaire comme il aurait pu le faire à cause de son handicap et de son gabarit. Non franchement, autant qu'il reste lui-même et tente de survivre.

N'ayant donc pas vraiment d'objectif précis, Luke essaya d'avancer vers le centre du palais, là où tout se jouait. Il aurait aimé atteindre ce Sith qui selon les rumeurs, s'était infiltré jusqu'à l'endroit où s'étaient réfugiés la famille royale, malheureusement pour un homme seul, même Jedi c'était impossible. Certes, les autres avaient tendance à croire que parce qu'il était le Padawan de Saï Don, il était exceptionnel mais le Hapien lui savait que son maître l'avait justement pris parce qu'il était plus fragile et qu'il avait besoin d'un suivi personnalisé très pointu. Bien sûr, il avait fait ses preuves également mais Luke ne voulait pas se laisser surprendre un jour par un égo envahissant, il tentait donc de garder la tête froide face aux éventuels compliments où à l'intérêt que lui portaient l'ennemi parfois pour être LE Padawan du grand manitou. Le jeune homme avait encore tout à prouver, c'était la "gloire" de son maître qui débordait sur lui, il fallait donc, sans se montrer lâche, rester raisonnable pour aider le plus de monde possible même si c'était dans l'ombre.

Vint un moment donc où le Padawan cessa sa progression pour se contenter d'attaquer des ennemis peu nombreux. Il avait éteint le GPS qui le guidait et aurait pu trahir sa présence. Le jeune homme rôdait donc dans les environs pour tenter de dégager la zone, s'abaissant aux tâches du plus bas des soldats sans aucune honte. Il n'était qu'une fourmi dans la fourmilière, et si certains chercheraient la gloire en essayant de délivrer eux-même la famille, Luke préférait travailler dans l'ombre et apporter son aide à ceux qui le pourraient.

Quelle ne fut donc pas sa surprise, alors qu'il errait sans trop savoir où il se trouvait tel un Rancor gardien d'un menu trésor-le passage d'une salle à l'autre.- lorsque Jenny lui "apparut". Il fut "content" de découvrir que la Sith ne prenait même pas la peine de cacher sa présence. Lui-même masqua la sienne en faisant signe aux hommes de continuer leur progression pour tenter de défaire l'ennemi. Jenny avait sûrement profité de son absence pour évoluer dans le palais, quoi faire il n'en savait rien précisément, mais rien de bon pour eux en tout cas. Désormais, il ne restait plus qu'à tenter de défaire ce qu'il n'avait su empêcher.

Luke commença à avancer en direction de Jenny, il n'était pas aussi discret qu'il l'aurait voulu, buttant contre des obstacles, mais il espérait bien que l'apprentie songe à un serviteur ou un soldat, enfin n'importe quoi sauf un Jedi. Au dernier moment, le Padawan sauta sur ce qu'il espérait être Jenny, sa cécité et la précipitation de son attaque l'empêchant de viser avec précision. Luke espérait avec l'effet de surprise reprendre le combat. Jenny devait encore avoir des choses à faire pour sillonner ainsi les lieux, il n'avait même pas pensé qu'elle le chercherait. Autant essayer de lui faire rater la fin de sa mission ou son retour triomphal auprès des siens. Tandis qu'il évoluait en plein saut, le jeune homme eut une pensée pour les soldats infiltrés. Il ne fallait pas perdre espoir et se concentrer pour oublier la fatigue. Arrêter cette âme malfaisante ne serait de toutes façons pas inutile, quelque soit le résultat des échauffourées. Luke ne devait pas admettre la défaite tant qu'il pouvait encore œuvrer à stopper la course d'un malade dans cette Galaxie.

Son aura se déploya complètement, révélant sa présence, peut-être un peu trop tôt, mais il avait besoin de se libérer totalement pour offrir toute son énergie au duel qui s’annonçait.

_________________

Luke: Une fiche, Des chroniques et Une évolution
Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Luke11
Merci Vel pour cette sublime signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous



Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière _
MessageSujet: Re: Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière   Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Icon_minitimeMar 30 Avr 2013 - 13:44








« L'obstination est le parent pauvre de la volonté. »
Malcolm de Chazal


Zora avançait dans un couloir du deuxième étage du palais royal, jetant des regards emplis de curiosité dans les pièces qui le flanquaient. La prise de l'édifice s'apparentait davantage à un jeu qu'à une véritable bataille à vrai dire. L'apprentie adorait rentrer dans une chambre ou une salle de réunion et y trouver des employés du palais ou des membres de la noblesse tentant vainement de se cacher. La plupart imploraient qu'on leur laisse la vie sauve et les plus riches allaient même jusqu'à appuyer leurs demandes en offrant des sommes colossales à la jeune humaine pour qu'elle retienne son sabre. Elle leur faisait parfois croire qu'elle était disposée à les épargner avant d'abattre froidement sa lame d'un mouvement gracile sur ces vers de terres. C'était généralement à ce moment-là que les autres survivants tentaient de s'échapper et se bousculaient pour fuir l'apprentie de la Dame Noire. Aussi amusant que flatteur...

Si les civils étaient clairement les plus amusants, les soldats républicains qui arpentaient les couloirs étaient également des proies amusantes. Zora se demanda d'ailleurs pourquoi ils se contentaient de patrouiller en petit groupe alors que ça les rendait clairement plus faciles à éliminer. C'était parfois à se demander si l'adversaire ne se sabordait pas lui-même, à l'instar de Luke et sa pitoyable course pour sauver une poignée d'innocents tout en lui offrant l'accès au palais royal...

*Il était distrayant au moins...* songea-t-elle en prêtant l'oreille à un bruit.

Elle tourna à l'angle du couloir pour voir d'où il provenait et rentra dans la première pièce sur sa droite, qui se révéla être une bibliothèque. L'apprentie sonda la Force à la recherche de formes de vie proches et en trouva rapidement une, tapie dans un coin. Elle s'en approcha lentement et posa le regard sur une petite fille qui devait avoir la dizaine d'années tout au plus. Cette dernière leva les bras devant son visage en un réflexe de défense aussi basique qu'inutile. Le doigt de l'humaine se rapprocha du bouton d'activation de son sabre mais la lame n'en jaillit pas. Non, c'était une enfant après tout...

- "C'est bon tout va bien!" lui dit-elle sur un ton apaisant. "Je ne te ferai aucun mal!"

Zora tendit une main dans sa direction pour l'inviter à venir la rejoindre mais la gamine ne semblait pas disposée à la croire si facilement. Elle décocha un regard méfiant à la Sith tout en se détendant un peu, signe que la partie était déja à moitié gagnée.

-"Les... Les méchants sont partis?" demanda-t-elle timidement.

L'apprentie eut de la peine à réfréner un sourire amusé et à répondre d'un simple signe de tête affirmatif.

- "Non, ils sont encore là étant donné que les... gentils ne sont pas capables de nous protéger! Mais si tu viens avec moi je t'emmènerai en sécurité!"

Zora avait l'avantage d'être très éloignée du cliché dont on affublait traditionnellement les Sith. Elle avait davantage l'air d'une jeune femme sympathique et savait d'ailleurs parfaitement endosser ce rôle quand ça l'arrangeait. Mieux, elle en jouait...

- "Allez, fais-moi confiance!" ajouta-t-elle en invitant l'enfant à la rejoindre. "Si tu restes ici les méchants vont te trouver! Comment tu t'appelles?"

L'enfant se redressa et fit un pas en direction de la Sith, sa méfiance envolée:

- "Sonja!"

Zora acquiesça et attendit que la gamine fasse un pas supplémentaire, ce qui la plaçait à hauteur d'un trou causé par un tir d'arme lourde contre le mur du palais. Elle jaugea la hauteur qui les séparait du sol puis décocha un sourire froid à l'enfant.

- "Et bien, Sonja, tu es une petite fille vraiment stupide!"

L'apprentie attendit que la gamine comprenne qu'elle s'était faite avoir avant de faire un léger mouvement de la main, la poussant dans le vide à l'aide de la télékinésie. Un cri puis un bruit mat ponctuèrent la chute, annonçant que l'enfant venait de perdre la vie. Ou, mieux encore, qu'elle agonisait dans son sang sur le sol marbré qui cernait le palais. L'humaine ne prit pas la peine de vérifier le résultat et partit en quête d'un nouveau jeu, espérant que les premières personnes qu'elle trouverait seraient membres de la famille royale. Elle jeta un bref regard à son chrono et constata que cela faisait presque une heure que Luke était parti. Elle avait eu le temps de vérifier la moitié du palais d'après ses estimations et logiquement la famille royale devait se trouver dans la seconde partie.

*Si elle n'a pas déja quitté Artorias...* songea-t-elle en retournant dans le couloir. *Les rats sont toujours les premiers à quitter le navire après tout...*

Elle reprit sa traque des dirigeants d'Artorias avec toute la patience qu'il lui restait avant que son comlink ne se mette à vibrer. Zora activa la communication d'un geste rapide tout en poursuivant sa progression.

- "Commandant? Ici Speirs!"

- "J'espère que vous avez une bonne raison de me déranger pendant que je m'amuse à massacrer la noblesse de cette pathétique planète, lieutenant?"

Un bref silence s'installa puis la voix de l'officier Sith jaillit à nouveau du comlink:

- "Nos veilleurs viennent de m'avertir que le jeune homme que vous avez affronté est entré il y a peu dans le palais! Voulez-vous qu'on l'intercepte?"

Un mince sourire éclaira le visage de l'apprentie pendant qu'elle réfléchissait à toute vitesse. L'éviter ne servait à rien dans la mesure où il faudrait tôt ou tard s'en débarrasser. Il valait mieux s'occuper de lui maintenant et garder la partie la plus jouissive pour la fin.

- "Ne faites rien, je m'en occupe! Poursuivez la sécurisation du palais et tenez-moi informée toutes les demi-heures..."

- "Bien reçu! Speirs, terminé!"

Zora était toute excitée de revoir le padawan et de pouvoir enfin l'achever. Et elle savait déja comment s'y prendre: plutôt que de perdre du temps à le chercher, il suffisait simplement de le laisser venir à elle. Elle allait lui permettre de la trouver à l'endroit exact où elle le désirait. Et elle pourrait clore le chapitre Luke une bonne fois pour toute...

L'apprentie amplifia sa présence dans la Force de manière à attirer l'attention du padawan s'il sondait la Force pour la retrouver. Ce faisant elle se dirigea à l'étage inférieur où elle avait trouvé un endroit adapté pour le combattre: un couloir d'une vingtaine de mètres parsemés d'éboulis qui se séparait à la moitié en un troisième couloir. L'un des accès était condamné mais les deux autres étaient dégagés. Zora s'assit tranquillement sur quelques gravas tout en faisant léviter l'un de ses sabres dans sa main.

*Bon et bien il n'y a plus qu'à espérer qu'il est bon traqueur et que je n'aurai pas à attendre vingt-mille ans...*

Elle n'eut même pas à attendre dix minutes, en fait. L'apprentie se redressa en entendant des tirs non loin et sonda à son tour brièvement la Force pour tenter de percevoir Luke. Elle y parvint et coupa immédiatement le lien pour qu'il ne se doute de rien. Après tout, ce serait nettement plus drôle s'il pensait la prendre par surprise. Elle le laissa s'approcher d'elle tout en faisant mine de pas avoir perçu sa présence et activa ses sabres lorsque la Force lui insuffla un avertissement et que la présence de Luke se révéla dans toute sa clarté. Elle balaya l'espace derrière elle et l'une des lames écarlates rencontra l'homologue azur du padawan. Mais l'aveugle avait l'avantage de l'élan et Zora fut repoussée en arrière. Elle réussit tant bien que mal à reprendre son équilibre et gratifia le padawan d'un sourire aussi hypocrite qu'éclatant:

- "Lou!" s'exclama-t-elle, visiblement ravie de le revoir. "Tu tombes bien j'en avais marre de massacrer des gens sans défense. Cette activité devient vite d'un ennuie profond tu sais?"

Il était de retour, c'est tout ce qui comptait. Et il avait toujours ce même air déterminé qui amusait tant l'apprentie sur le visage. Elle fit jouer jouer un peu ses épaules pour s'échauffer et se mit lentement en garde avec un mépris évident pour son adversaire.

- "Quoi qu'il en soit tu tombes bien! J'espère juste que tu as encore quelque chose dans le ventre et que tu es capable de surpasser ta piètre performance de tout à l'heure. Ce serait dommage que ce combat se termine trop vite, n'est-ce pas?" releva-t-elle d'une voix suave.

Tout en parlant l'apprentie avait soulevé une pierre aux contours aiguisés sur le flanc du padawan. Pierre qu'elle projeta contre son adversaire au moment même où elle terminait sa phrase. Zora chargea immédiatement Luke et, arrivée à un mètre de lui, prit appui et sauta par dessus-lui tout en tentant deux frappes croisées au niveau de ses épaules...





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
Luke Kayan


Nombre de messages : 3392
Âge du perso : 27 Ans
Race : Hapien
Binôme : Compagnon de Karm Torr.
Ancien Padawan de Saï Don.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Left_b1172/80Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Empty_10  (72/80)
PF:
Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Left_bar_bleue94/94Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Empty_bar_bleue  (94/94)

Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière _
MessageSujet: Re: Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière   Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Icon_minitimeSam 4 Mai 2013 - 12:50

Luke ignorait s'il s'était fait piégé ou si la jeune femme disposait d'une réactivité étonnante. Dans les deux cas, le résultat était semblable. Au moment même où le Jedi atterrissait, Jenny se remettait de sa prise d'élan involontaire en arrière. Les compteurs étaient revenus au oint de départ: 0-0. La seule chose qui différenciait cette rencontre de la première étaient les blessures qui sillonnaient le corps de Luke. Heureusement ce dernier avait eu recours aux soins via la Force, il était très fatigué mais encore vaillant, songeant qu'il aurait tout le temps de s'écrouler dans l'infirmerie ou... Sur le sol lorsque son coeur cesserait de battre. Pour Jenny l'écart entre la défaite et la victoire n'était certainement pas aussi intense puisqu'il était évident que le Padawan ne comptait pas la tuer. Quoique, pour quelques uns, l'emprisonnement était encore pire que la mort. De quel groupe faisait partie son adversaire? De celles qui ne se laisseraient jamais prendre vivante ou de celles qui soupireraient de soulagement en sentant encore leur coeur battre, si enchaîné soit-il? Le jeune homme pariait sur la première solution, ce qui faisait que Jenny n'avait absolument rien à perdre et ce qui la rendait bien plus dangereuse par définition. Le Hapien préférait sur-estimer son ennemi que s'accorder une victoire probable. Pour vaincre le difficile, mieux valait le songer impossible, avec un juste milieu toutefois pour ne pas reculer devant l'ampleur de la tâche.

Intérieurement, comme tout être vivant, Luke éprouvait le désir de ployer, d'abandonner, mais sa volonté le maintenait encore debout, mieux, il était alerte. La douleur de la pierre déchirant une nouvelle fois son flanc annihila son épuisement, au moins pour un temps avant que ce dernier ne revienne le conquérir à la vitesse d'un Wampa au galop. Il avait encore une fois préféré ignorer le danger venant de la "chose" pour se concentrer sur la personne et localiser son ennemie en train de s'avancer très rapidement. Le jeune homme profita de cet élan de détermination pour réfléchir comme il le faisait tout le temps en combat. La ruse. C'était son unique chance face à Jenny qui n'avait rien à perdre. Encore une fois le Jedi tenta d'y recourir en utilisant sa propre douleur pour localiser la pierre. Il ignorait la taille de l'objet ni même ce que c'était réellement; sachant juste que c'était aiguisé et assez gros pour couvrir une partie du haut de son corps.

La Sith s'était jetée sur lui, dans une technique qu'elle employait assez souvent semblait-il, bondissant sur sa personne. Luke ne savait pas la situer exactement, mais il la devinait être en plein saut. Il n'y avait plus de bruit de course et surtout, le danger immédiat venait d'en haut lui hurlait la Force. Déviant la course de la pierre dont sa Némésis ne s'occupait plus, le jeune Jedi la fit remonter entre eux, espérant accueillir son adversaire avec celle-ci. Lorsque les sabres s'abattirent sur ses épaules, Luke avait donné une impulsion avec la Force pour aller à la rencontre de Jenny avec la pierre. Une fois de plus il se glissa hors du duel en se laissant glisser par terre. Toutefois le Jedi ne tomba pas de tout son long cette fois, il se contenta de se baisser, de faire un pas pour obtenir du recul et de se retourner vivement, espérant se trouver dos à Jenny qui venait de sauter.

Le Padawan espérait réellement avoir été assez rapide, quant à la précision, il n'y comptait guère, choisissant de tabler sur son instinct à défaut de la vue. Il parcourut l'espace imaginé qui les séparait et feinta pour essayer d'atteindre les genoux de la jeune femme. Elle était trop vive, il était temps d'abîmer un peu ces ressorts sur lesquels elle semblait monté pour avoir une chance de gagner. Quant à la pierre, le Padawan ignorait si les éclats avaient atteints son visage alors que l'objet et elle s'apprêtaient à se rencontrer, si les lames de la Sith l'avait complètement réduite en cendres où s'il avait raté son coup... Un peu comme cet enchaînement qui n'était pas sûr, mais dans un duel, qu'est-ce qui pouvait être certain au final? Voyants ou non voyants, les combattants ignoraient tout du déroulement d'une bataille, à moins d'être trop arrogants et de courir un peu plus à sa perte dans ce cas.


-Je me doute que ce doit être ennuyeux. Je me demande vraiment pourquoi tu te bornes à une tâche aussi "ingrate" aux vues de ton rang. Qu'est-ce qui t'amuse dans ces massacres? Que recherches-tu au final? Tu sembles juste errer sans d'autre but que faire le mal...


Luke était déconcerté par l'attitude de Jenny. Il la devinait jeune à sa manière de parler, son agilité-quoique Saï disposait encore d'un bon coup de rein en duel quand il le voulait bien.- comment pouvait-on être si cynique à son âge? Le Padawan avait eu une vie difficile, et pourtant nul désir de faire du mal, de se venger sur des innocents ne le prenait. Au contraire, le jeune homme voulait rattraper le temps perdu, profiter de la paix qui s'offrait à lui, retrouver le bonheur. Mais peut-être était-il tombé sur les bonnes personnes et Jenny non, avait-on une prédisposition à la cruauté? Luke l'ignorait, il n'avait pas envie de juger malgré ce dégoût qui souhaitait s'infiltrer en lui, juste de comprendre si c'était possible.

-Mais nous sommes bien d'accord en ce qui concerne ce duel. Au moins pendant ce temps je t'ai à l’œil... Autant que cela peut se faire en tout cas.

Acheva-t-il en essayant de reprendre son souffle après cette passe difficile qu'il venait de tenter pour déstabiliser son adversaire.


_________________

Luke: Une fiche, Des chroniques et Une évolution
Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Luke11
Merci Vel pour cette sublime signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous



Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière _
MessageSujet: Re: Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière   Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Icon_minitimeDim 5 Mai 2013 - 18:22








« Le plaisir de la méchanceté échappe aux âmes simples. »
Jean-Claude Silbermann


L'attaque ne s'était pas exactement déroulée comme prévue et la pierre destinée à frapper Luke fut utilisée par ce dernier à la manière d'un bouclier. Zora n'hésita que brièvement avant d'abattre ses sabres sur la protection du padawan et délaissa les coups aux épaules qu'elle aurait pu lui porter. Elle se réceptionna avec difficulté sur le sol jonché de débris et son élan la poussa à effectuer une roulade qui la plaça à distance respectable de l'irritant aveugle et lui permit de très peu d'éviter le coup qu'il destinait à ses genoux. Du moins c'est ce qu'elle crut jusqu'à ce qu'une vive douleur remontant de son mollet la ramène à la réalité. L'apprentie se redressa comme elle le pu et constata amèrement une coupure de taille respectable à l'arrière de sa jambe. Pas assez profonde pour l'empêcher de s'appuyer dessus mais suffisamment irritante pour l'empêcher de bondir partout...

Zora gratifia son adversaire d'un regard noir avant de s'épousseter l'épaule d'un geste nonchalant. Comme toujours le padawan refusait l'affrontement et se contentait de simples tours de passe-passe pour se protéger de ses assauts sans jamais réellement se dévoiler. Une attitude lâche qui portait malgré tout ses fruits...

*Ça commence à devenir lassant...* soupira-t-elle. *Il espère que je vais m'embrocher volontairement sur son sabre ou quoi?*

Elle poussa un reniflement de dédain tout en maudissant l'absence de prises de risques de son adversaire. Il s'était vaguement montré actif lorsqu'il avait et la possibilité de sauver une poignée de civils mais pour le reste il avait à peu de chose près la réactivité d'une limace. Zora comprenait parfaitement la ligne de conduite de son adversaire mais s'il croyait qu'elle allait jouer à ce petit jeu encore longtemps il risquait d'être déçu. Et pour ne rien arranger le padawan s'essayait régulièrement à l'humour ou la pressait de questions aussi stupides que déplacées.

- "Non mais tu t'entends?" se moqua-t-elle. "Tu crois sérieusement que je vais perdre mon temps avec ta pitoyable dialectique Jedi?"

La jeune humaine avait déja remarquer cette faculté qu'avait Luke de s'écouter parler, comme un acteur récitant un texte en étant persuadé de ce qu'il avançait et en se perdant dans le personnage. Pourquoi est-ce qu'elle faisait le mal? La notion même du plaisir qu'elle en retirait échappait complètement au padawan qui la considérait comme une malade, une contaminée qu'il fallait vite purifier du côté obscur. Mais il ne semblait même pas envisager qu'elle ait pu embrasser les ténèbres de plein gré et que son passé ne jouait pas forcément un rôle dans ce choix. C'était franchement irritant tout en étant révélateur de l'arrogance de ce padawan qui se posait en moralisateur dès qu'il en avait l'occasion...

- "Mais nous sommes bien d'accord en ce qui concerne ce duel. Au moins pendant ce temps je t'ai à l’œil... Autant que cela peut se faire en tout cas." reprit-il en semblant reprendre son souffle.

- "Mais c'est qu'il fait de l'humour en plus..." ironisa-t-elle avant de cracher le sang qui s'accumulait dans sa bouche. "De tous les Jedis, il faut que je tombe sur le bouffon... Je suis une sacrée veinarde, il n'y a pas à dire..."

Puisqu'il semblait certain que le padawan n'allait pas tenter quoi que ce soit et attendrait simplement qu'elle se décide à passer à l'action, Zora prit son temps avant de lancer l'offensive suivante. Elle se permit même le luxe de tourner le dos à son adversaire un instant alors qu'elle tournait sur elle-même pour regarder autours d'elle. Une manière comme une autre de lui montrer qu'elle ne faisait que peu de cas de sa présence. Luke n'était rien d'autre qu'un énervant moustique après tout...

*Ça pique quand on l'écrase mais ça se limite à ça...* songea-t-elle avec un sourire au coin des lèvres.

L'apprentie laissa son regard vagabonder dans les couloirs jusqu'à ce qu'elle trouve enfin quelque chose qui pouvait lui être utile pour affronter Luke. Les sabres-lasers avaient leurs limites et puisque l'affrontement physique semblait inefficace contre un adversaire retranché comme l'était le padawan, il était temps d'innover un peu. L'humaine fit glisser son doigt sur le bouton d'activation de l'un de ses sabres et fit disparaître la lame écarlate dans un bref sifflement. Elle le rangea ensuite soigneusement à sa ceinture avant de lever ses yeux ébènes vers l'aveugle. Elle l'observa d'un air neutre quelques instants avant de lever davantage le regard, droit sur la conduite d'eau qui apparaissait dans l'une des fissures du mur au dessus du padawan. Quelques gouttes perlaient puis tombaient régulièrement sur le sol mais le tuyau tenait encore le coup malgré quelques profondes fissures sur sa longueur. Zora reporta ensuite son attention sur son adversaire alors qu'un léger sourire s'installait sur le coin de ses lèvres.

*Tu peux peut-être percevoir beaucoup de choses avec la Force Luke, mais je suis à peu près certaine que tu ne peux pas savoir où porte mon regard!*

Le regard était un puissant indicateur et permettait souvent de savoir ce que l'adversaire allait faire avant même qu'il n'esquisse le moindre geste. Zora avait cet avantage, si petit soit-il, et elle comptait bien l'utiliser. Elle se focalisa sur la conduite et invoqua la Force pour la faire céder, imprimant une pression invisible au niveau des joints déja fissurés de la conduite. Elle cru un bref instant qu'elle n'y arriverait pas mais finalement le tuyau endommagé céda et son continu se déversa en une pluie lourde sur le sol, droit sur le padawan. La jeune humaine prit appui sur ses jambes et poussa un léger cri de douleur lorsque son mollet entaillé protesta sous l'effort avant de parvenir malgré tout à sauter sur un tas de débris, hors d'atteinte de l'eau qui se déversait avec un débit respectable sur le sol. Elle tendit sa main libre en direction du liquide se déversant et une volée d'éclairs sombres en jaillit, frappant de plein fouet la cascade improvisée. L'électricité se répandit rapidement dans l'eau qui recouvrait le sol en une vague bleutée, filant droit sur le padawan.

- "Tiens, déguste ça!" glissa-t-elle avec un sourire malsain sur le visage.

L'apprentie ne parvenait pour l'instant qu'à lancer des éclairs de tailles et puissances modestes mais l'eau avait la particularité d'être un excellent conducteur. Si l'électricité touchait le padawan, il risquait d'avoir une très mauvaise surprise. Et au cas où il arrivait à l'esquiver, Zora se tenait prête à le recevoir sur le sol point en hauteur suffisamment éloigné de l'eau. C'est à dire le tas de débris qu'elle dominait...



Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
Luke Kayan


Nombre de messages : 3392
Âge du perso : 27 Ans
Race : Hapien
Binôme : Compagnon de Karm Torr.
Ancien Padawan de Saï Don.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Left_b1172/80Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Empty_10  (72/80)
PF:
Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Left_bar_bleue94/94Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Empty_bar_bleue  (94/94)

Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière _
MessageSujet: Re: Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière   Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Icon_minitimeLun 6 Mai 2013 - 12:30

-Après vous vous plaignez que personne n'écoute votre vision des choses.

Luke haussa les épaules, inquiet de ne plus entendre le bourdonnement du sabre-laser de son ennemie. Le temps de pause serait propice à une attaque mais le Padawan préféra utiliser le don de guérison pour se remettre d'aplomb. Il ne pouvait pas agir tant qu'il n'entendait rien ou ne ressentait aucun danger immédiat, c'était triste à dire mais le Padawan restait aveugle, quelques soient les moyens utilisés pour y pallier.

-Et moi sur la Sith la plus mégalo qu'il peut y avoir, et probablement une des plus extrémistes aussi. Quelle chance!

Le jeune homme eut une petite mimique d'agacement, Jenny commençait vraiment à lui taper sur les nerfs. Luke était une personne très patiente, au point qu'on se demande s'il n'était pas juste passif parfois, mais l'apprentie commençait à sérieusement dépasser les bornes. Le temps de répit lui permit heureusement de se recentrer et de soigner à peu près ses petits bobos. En revanche, rien ne l'avait préparé à la douche froide, littéralement parlant. Le liquide qui circulait dans les tuyaux était l'eau nouvelle qui alimentait les douches et autres robinets partout dans la demeure. Le jeune Jedi sentit la Force se concentrer sur un lieu situé un peu en retrait de sa personne, comme si Jeny visait autre chose. S'attendant à une nouvelle pierre qui viendrait se coller sur son flanc, Luke se prépara à l'assaut. Malheureusement ce n'était pas un élément solide qui vint se plaquer contre lui et sa lame, sinon un flot de liquide translucide. Le Hapien but la tasse, n'ayant même pas le temps de bénir la Force qu'il s'agisse de l'eau propre et non de celle des égouts, il entendit le grésillement de sa lame qui se mit à fumer légèrement avant de s'éteindre lorsque qu'elle fut trop atteinte. Le sabre-laser ne se rallumerait pas avant un bout de temps. Luke le mit aussi vite que possible à sa ceinture avant de retourner à son combat contre la force de l'eau. Le jeune homme avait déjà utilisé un ruisseau dans son duel amical contre Ragath, il avait ramené à égalité ses chances contre le Saurien grâce à cette ruse. Néanmoins, nul torrent pour lui indiquer un cours à suivre, aucun lit pour contenir l'eau cette fois. Le Padawan faisait face à une vague désordonnée qui le submergeait. Au moins aurait-il prit sa douche ainsi...

Quant au savon, il piquait plus que les yeux, c'était le cas de le dire. Luke sentit les éclairs lécher sa silhouette, il ne put empêcher un hurlement de jaillir de ses lèvres tandis qu'il tremblait de partout, enseveli par une douleur sans nom. Le Hapien revint quelques années en arrière lorsque Darth Corla l'avait aspergé de cette force électrique, il était alors prisonnier des Siths, dans un plus mauvais état qu'aujourd'hui. Si il s'était relevé, affamé, martyrisé et sans espoir, il devait pouvoir agir présentement. Le jeune homme essaya d'oublier un instant le mal qui le rongeait au point qu'en serrant les dents il s'était mordu les lèvres et avait enfoncé ses ongles dans la paume de ses mains. Son seul moyen était de se laisser envahir par la Force. Sa douce compagne, chaleureuse et mystique l'emplit de courage. Comme lorsque Jenny avait drainé son énergie, le Padawan remonta le "fil" qui le reliait à lui, chose qu'il n'était pas nécessaire de faire avec précisions puisqu'il émanait de Jenny une inquiétude puissance. L'Aura de cette dernière semblait décuplée, Luke était enveloppé par la noirceur. Il essaya de se souvenir qu'en tant qu'aveugle il évoluait auprès d'elle et que son but, chaque jour, était justement de la combattre pour se diriger, cela devait être pareil pour son âme. Si seulement son ennemie était trop concentrée ou trop fatiguée par l'emploi des éclairs pour ne pas réagir aussi promptement que d'habitude.

Aux yeux de Jenny, il était apathique, couché sur le flanc, gisant dans l'eau. Et si son Aura n'était plus qu'un point faible, c'était parce que le Padawan rassemblait ses forces, autant que cela pouvait se faire entre deux spasmes de douleur. De temps à autre il tentait de se redresser, pas entièrement mais juste assez pour ramper vers elle. Bien qu'il soit difficile de penser à ruser en cet instant de souffrance, le Hapien savait qu'il n'avait pas beaucoup d'autres solutions. Il comptait ainsi s'approcher discrètement, ne serait-ce qu'un peu. Autant avouer en revanche que le mal qui l'étreignait l'aidait franchement beaucoup dans son rôle d'acteur.

Atteignant enfin la source d'énergie, le jeune homme cessa d'être passif. Toute la Force qu'il avait patiemment réunie se libéra en sa direction, sans prendre la peine de viser, chose que la douleur rendait de toutes façons inévitable. Les mains plongées dans l'eau, le jeune homme projeta de grandes gerbes d'eau sur la Sith, tant avec ses pouvoirs qu'avec de grands gestes désespérés, comme une bataille d'eau entre gamins qui aurait mal tournée. Avec un peu de chance, si Jenny était aspergée, comme c'était l'arroseuse, elle souffrirait au moins autant, voir plus que lui et devait dans tous les cas, cesser ses éclairs.

Encore souffrant, le jeune homme se redressa avec difficulté, ses longs cheveux blonds dégoulinants. Il retomba une ou deux fois dans les restes de l’inondation provoquée par la jeune femme mais continua d'avancer vers les résidus de Force Obscure... Vers Jenny, la source de ce torrent inattendu de douleur. Avec un cri destiné à expulser toute son énergie vers l'avant, le Jedi sauta sur son ennemie, espérant l'atteindre à mains nues au niveau des épaules pour la faire plonger en arrière sur le sol avec lui. Quitte à être mordu par le sabre-laser de celle-ci s'il n'était pas mouillé, le Jedi devait prendre des risques pour gagner contre Jenny. La prudence n'était plus de mise, comme au début le Hapien devait accepter certaines souffrances pour toucher sa Némésis. Sa technique d'attaques furtives n'était pas assez maîtrisée face à elle, il n'y avait plus que l'affrontement direct qui pouvait le sortir de cette mauvaise passe.

La volonté, c'était ce qu'avait mentionné Jason un jour, ce qui apportait victoire, ou tout du moins la survie. C'est donc toute sa détermination que Luke avait mit dans ce bond pour atteindre la jeune femme, sans d'autre idée qu'un duel au corps à corps. Avec un peu de chance elle avait été atteint par ses propres éclairs, ou son manche de sabre-laser tout du moins était trempé. Son énergie s'était-elle vidée lorsqu'elle avait employée la Force Obscure? La volonté comptait en effet, mais la chance aussi, Luke le savait. Suspendu dans le vide alors qu'il espérait atteindre Jenny pour la plaquer au sol dans son élan, il n'avait plus qu'à prier.

_________________

Luke: Une fiche, Des chroniques et Une évolution
Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Luke11
Merci Vel pour cette sublime signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous



Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière _
MessageSujet: Re: Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière   Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Icon_minitimeMar 7 Mai 2013 - 3:33







« Il n'y a pas cinquante manières de combattre; il n'y en a qu'une, c'est d'être vainqueur. »
André Malraux


Zora se délecta de la souffrance qui se lisait sur le visage d'habitude si placide de l'aveugle. La foudre Sith parcourait son corps et le cri qu'il poussa était parfaitement révélateur de la douleur qu'il endurait. L'apprentie observa avec attention la scène tandis que le plaisir de pouvoir enfin faire souffrir son adversaire de manière significative se répandait en elle comme un doux poison. C'est donc à regret qu'elle baissa la main et dissipa les éclairs qui frappaient encore l'eau. Le padawan gisait à moitié dans l'eau, le corps parcouru de spasmes provoqués par les dernières attaques de l'électricité. La jeune femme sonda la Force et constata avec une joie malsaine que l'aura de son adversaire avait considérablement faibli. La victoire commençait enfin à se dessiner et le plus dur semblait fait. Mais Luke était encore en vie comme en témoignait son torse qui se soulevait légèrement à chaque respiration. Et c'était tout aussi bien ainsi!

- "Ne meurs pas trop vite Luke..." lui glissa-t-elle dans un murmure. "On a pas encore fini de jouer toi et moi..."

Le padawan ne semblait pas encore décidé à baisser les bras et accepter l'étreinte de la mort. Et il le lui prouva en déchargeant une puissante vague télékinésique qui la projeta contre le mur dans son dos. Elle tomba à genoux et prit appui sur ses bras pour ne pas chuter tout en secouant la tête pour reprendre ses esprits. Elle leva ensuite un regard empli d'étonnement et de haine vers Luke tout en se demandant combien de sales tours du genre il lui réservait tout en tentant de faire abstraction de la douleur consécutive à cette attaque...

Le padawan enchaîna ensuite en gesticulant avec l'énergie du désespoir dans l'espoir de lui projeter de l'eau dessus. Zora leva main libre pour se protéger mais n'eut pas le réflexe d'éteindre son sabre. Le premier jet d'eau crépita tout en se vaporisant sur la lame écarlate mais le second provoqua une surtension et le sabre s'éteignit dans un bruit inquiétant. La jeune humaine lâcha un juron tout en reculant d'un pas pour se mettre davantage à l'abri de la pitoyable tentative de défense du padawan.

- "C'est tout ce que tu as trouvé?" se moqua-t-elle. "Tu penses que j'ai besoin de mon sabre pour me débarrasser de toi peut-être? Encore une erreur que je me ferai une joie de te faire payer!"

La perte d'un sabre était ennuyante et Zora espérait qu'elle pourrait l'utiliser à nouveau avant la fin du combat et que les dégâts occasionnés à l'arme étaient minimes. Mais Luke était également désarmé et l'apprentie pouvait encore compter sur sa seconde arme qui se trouvait soigneusement rangée dans son étui à sa ceinture. Elle creusait encore son avantage tandis que l'aveugle se rapprochait de la tombe. Mieux encore, il s'employait à lui faciliter la tâche en parant au plus pressé sans garder une vision d'ensemble du combat. Et pour couronner le tout, la débauche d'énergie de Luke pour lui envoyer de l'eau dessus semblait avoir eu raison de ses dernières forces.

Zora regarda avec un mélange de pitié et de condescendance son adversaire tenter de la rejoindre puis s'écrouler à plusieurs reprises. Il était obstiné et téméraire mais il avait des convictions et se battait jusqu'au bout pour les défendre. L'apprentie respectait cela même si leurs opinions divergeaient. C'est peut-être pour cette raison qu'elle se contenta de le regarder se traîner jusqu'à elle sans aller à sa rencontre pour l'achever. À moins qu'il ne s'agisse de la sensation de puissance qu'elle ressentait en voyant l'état dans lequel se trouvait le padawan.

*Oui, ça doit être ça...* s'amusa-t-elle en optant pour la seconde option.

L'envie de le voir ramper jusqu'à ses pieds était la plus séduisante. La dernière vision de Luke serait celle des bottes de l'apprentie avant que la lame écarlate ne le réduise définitivement au silence. Et ce n'était pas trop tôt: l'humaine était considérablement affaiblie même si elle tentait de donner le change en se draper dans une apparente confiance en soi. Ses muscles protestaient à chaque mouvement et son mollet blessé se rappelait à son bon plaisir à chaque fois qu'elle prenait appui dessus tandis que sa connexion avec la Force se faisait plus hasardeuse, moins constante. Le combat s'éternisait depuis maintenant presque deux heures et la fatigue était plus présente que jamais. Une épilogue rapide était aussi souhaitable que nécessaire...

Mais comme trop souvent le padawan montra l'étendu de ses ressources et se jeta sur elle en hurlant avec une célérité qui l'a prit de cours. Zora tenta d'esquiver en sautant sur le côté mais sa jambe blessée se déroba et la fit tomber sur un genoux avant que Luke ne l'emporte dans son élan. Le duo roula sur le tas de gravas et l'apprentie sentit les débris lui lacérer le dos et les jambes. Elle cria de douleur, impuissante, ne pouvant rien faire d'autre que subir la loi de son adversaire qui l'emportait dans sa chute. Ils se stabilisèrent enfin et la tête de l'humaine heurta avec violence le sol. Zora eut juste le temps de sentir un liquide chaud se répandre à l'arrière de son crâne et de voir son adversaire penché sur elle avant que les ténèbres l'étreignent...


<==========<>==========>


Korriban,
3995 BY


Zora leva les yeux vers l'apprenti Sith qui lui faisait face et tenta de parer son coup de pied en levant le bras droit. La violence du choc projeta la gamine au sol tandis que les quelques rares spectateurs présents, principalement des instructeurs de l'académie ou des maîtres en quête d'un peu de distraction, approuvèrent l'attaque et certains allèrent même jusqu'à applaudir. La jeune humaine, quant à elle, observa avec résignation le sang qui coulait de sa bouche noircir le sable qui tamisait l'arène de l'académie Sith de Korriban. Un avertissement de la Force lui indiqua qu'un danger se profilait sur son flanc droit mais elle n'arriva même pas à esquisser un geste avant qu'un coup de pied de son adversaire la cueille au ventre et la fasse rouler sur le côté. Inondée par la douleur, la gamine en vint à espérer que la mort mette enfin un terme à ses souffrances...

- "Allez Edric, termine-là!"

Zora tourna le regard vers le box réservé aux maîtres et l'arrêta sur Darth Viryam, le maître de son adversaire. Ce dernier suintait la joie et la fierté tout en se délectant de la raclée que son élève, un twi'lek quittant l'adolescence, infligeait à la jeune humaine. Cette dernière ne s'en offusqua pas et tourna les yeux jusqu'à croiser le regard de Darth Azel, son maître. Le vieil homme semblait parfaitement indifférent à la souffrance de sa protégée et se contentait de l'observer avec une froide impassibilité. Pourquoi avait-il tant tenu à ce qu'elle affronte un apprenti en fin de formation et à mains nues? La défaite était inévitable et il savait forcément qu'elle n'allait pas faire le poids. Cherchait-il à la punir ou simplement à se débarrasser d'elle?

La gamine tourna la tête vers son adversaire et l'observa s'approcher d'elle avec résignation, parfaitement consciente de ce qui l'attendait. Si les maîtres n'arrêtaient pas cette brute c'était la mort qui lui tendait les bras. Était-ce une mauvaise chose au fond?

*La défaite n'existe que si tu la conçois Zora!* susurra une voix à l'esprit de la jeune femme. *Tout comme la victoire d'ailleurs...*

La gamine tourna une nouvelle fois le regard vers son maître qui usait de la télépathie pour lui parler. Elle essaya de dire quelque chose mais les mots se perdirent dans sa gorge douloureuse tandis qu'un léger sourire naissait sur le coin des lèvres de son mentor.

*Tu dois canaliser la souffrance pour en faire une arme! Il faut l'apprivoiser et la transformer en haine! Accepte la douleur et tes adversaires n'auront plus aucune prise sur toi! Tu ne seras jamais battue tant que tu auras la volonté de vaincre!*

Zora observa un instant son maître et comprit enfin le but qu'il suivait en la jetant dans l'arène: il ne voulait pas la voir gagner, il voulait qu'elle s'endurcisse. Ce n'était pas une victoire qu'il attendait d'elle mais bien de la persévérance. Si elle baissait les bras au premier revers, comment pouvait-elle être digne de lui?

*Lève-toi! Maintenant!*

L'humaine réunit ses dernières forces et se redressa en serrant les dents sous les insultes de la petite foule. Elle prit appui sur ses bras pour se lever avant de toiser son adversaire du haut de ses quatorze printemps. L'apprentie se permit même le luxe d'un sourire narquois juste avant que le twi'lek lui fonce dessus et lui décoche un coup de poing d'une violence inouïe...


<==========<>==========>


Zora émergea de son inconscience et posa le regard sur Luke qui la maintenait au sol par les épaules. Il lui fallut un bref instant pour se remémorer les derniers événements et discerner la réalité du souvenir. La souffrance s'imposa une nouvelle fois à elle lorsqu'elle tenta de bouger la tête et le sang coulant le long de sa nuque lui rappela la violence du contact avec la pierre. Le padawan la dominait par la taille et par la force tout en ayant l'avantage de se retrouver sur elle pour la plaquer au sol. La situation n'avait jamais été aussi mauvaise pour elle depuis qu'elle avait posé le pied sur Artorias. Mais, comme six ans plus tôt sur Korriban dans l'arène, elle n'allait certainement pas baisser les bras. Elle ferait face et ce par tous les moyens à sa disposition...

Si la prise de Luke avait l'avantage de la plaquer au sol, elle lui laissait également les mains libres. Zora n'hésita qu'un bref instant avant de glisser sa main droite au niveau de l'entrejambe de l'aveugle et y empoigner ce qui s'y trouvait.

- "Ne va pas te faire des idées!" souffla-t-elle en haletant.

Elle lui décocha un clin d'oeil malicieux avant de serrer de toutes ses forces la virilité de son adversaire. S'il y avait bien une chose qui était commune à tous les mâles, c'était la vulnérabilité de ce qu'ils considéraient fièrement comme le joyau de leur anatomie. Et à juger par la tête que tirait Luke, le fait d'être aveugle ne le soulageait en aucun cas de ce point faible propre à la gente masculine. Profitant de la surprise que cette attaque tout sauf conventionnelle n'avait certainement pas manqué de susciter chez son adversaire, Zora s'aida d'une poussée télékinésique pour tenter de renverser son adversaire et prendre l'avantage en se mettant à califourchon sur lui. Ce faisant, elle saisit son sabre-laser encore intact avec la ferme intention de le caler sous la gorge du padawan tout en tenant toujours fermement ses attributs masculins de sa main droite...

- "Surprise!" murmura-t-elle avec un sourire carnassier sur les lèvres.



Revenir en haut Aller en bas
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
Luke Kayan


Nombre de messages : 3392
Âge du perso : 27 Ans
Race : Hapien
Binôme : Compagnon de Karm Torr.
Ancien Padawan de Saï Don.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Left_b1172/80Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Empty_10  (72/80)
PF:
Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Left_bar_bleue94/94Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Empty_bar_bleue  (94/94)

Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière _
MessageSujet: Re: Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière   Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Icon_minitimeMar 7 Mai 2013 - 22:58

Les deux jeunes gens roulèrent dans les flaques éparpillées, vestiges parmi tant d'autres d'une demeure à la beauté brisée. Le Padawan reçut durement le sol mais étant préparé à la chute, il avait eu le temps de se protéger un minimum en faisant le dos rond. Le duel ne lui laissait de toutes manières pas l'occasion de songer aux affres qui le parcouraient encore. Ni l'électricité qui achevait de quitter son corps, ni ses anciennes blessures-malheureusement très fraîches à vrai dire- ne devaient l'arrêter dans sa mission. Tant qu'il respirait encore, Luke devait lutter pour stopper le fléau. Le jeune homme n'avait aucune intention de tuer, cependant il avait fini par se préparer à cette éventualité car il semblerait que contre Jenny, c'était vie contre vie. La haine le laissait en paix, à cela aucun mérite, non seulement le Padawan se sentirait malade rien qu'en acceptant l'introduction de ce sentiment dans son âme, mais il était également trop épuisé pour y songer. Ne demeuraient que la rage de survivre et l'espoir d'aider son prochain. Oui, ces convictions pouvaient paraître naïves, cependant elles faisaient partie de lui. Après avoir été sauvé de l'horreur indicible par deux fois, le Hapien aimait croire que tout pouvait être reconstruit, et surtout qu'il devait bien cela aux innocents qui n'avaient pas encore eu de défenseur comme il avait eu la chance d'en connaître.

Aujourd'hui, le Padawan avait l'occasion de faire tomber une furie de son trône, il ne jugeait plus, n'essayait plus de comprendre, juste d'accomplir son devoir. Arrêter, et s'il le fallait vraiment, tuer la criminelle pour que cette dernière ne puisse plus nuire. Pendant ce temps le jeune homme se raccrochait à l'espoir que les soldats infiltrés aient pu donner les positions des adversaires et défaire l'entrelacs de coups fourrés qu'avait fomenté Jenny pendant son absence.

Lorsqu'ils eurent fini de rouler, le Hapien eut l'avantage, il plaqua sa Némésis sur le sol pour essayer de la canaliser. Mal lui en prit, après l'avoir lâché quelques secondes en la sentant s'affaiblir, il sut très vite quelle était la surprise dont elle avait parlé en se réveillant. Luke esquissa une mimique de douleur accompagné d'un râle qui s'apparentait à celui d'un chien Akh qui grogne des menaces du fond de sa gorge. Habituellement, c'était lui qui, en dernier recours plaçait un bon coup de genoux dans les parties de son adversaire. Manque de chance, c'était lui le "mâle" présentement, et ce fichu organe qui lui causait suffisamment d'ennuis le mettait encore en mauvaise posture.

-Ça... tombe bien... Tu n'est pas... Pas du tout mon gen...re.

Parvint-il à articuler tout en se retenant de crier. Quelque part, le fait d'avoir reçu des éclairs en pleine figure auparavant l'aidait à relativiser la douleur. Tandis que la jeune femme le retournait comme une crêpe en l’aplatissant à son tour dos au sol, Luke porta ses mains sur le ventre de Jenny. Il remonta vivement dans une ébauche de caresse très mal caricaturée. Sa seule intention était de trouver le haut, il glissa en une fraction de seconde sur les seins de cette dernière, guidé par le toucher, chose qui lui permit de trouver le cou. En tant qu'aveugle, le Padawan était habitué au corps à corps, il s'était beaucoup entraîné en ce sens. Premièrement à cause de sa faiblesse physique qui constituait un désavantage, deuxièmement sans même utiliser de salle de travail parce que c'était un moyen pour lui de connaître une personne. La zone du visage, le cou, les épaules et les bras n'avaient donc presque plus de secrets pour lui. Instinctivement le Padawan devinait le chemin que les muscles traçaient sous ses doigts fins, il courait le buste comme une carte en relief pour le mener au point de rupture.

Luke plaqua donc sa main contre la trachée de la jeune femme, expulsant toute la douleur comme il le pouvait dans ses phalanges. Il manquait de force naturellement, mais apparemment Jenny en disposait encore moins que lui. La souffrance créait des sortes de courants électriques en lui, le Padawan en tremblait, mais chaque secousse s'achevait dans les terminaisons nerveuses situées à l'extrême, exerçant donc une pression plus appuyée sur la gorge de son ennemie. Le jeune homme savait ce qui l'attendait s'il ne tenait pas bon, ou tout du moins il pouvait essayer de le deviner... Un sabre-laser sous sa gorge dans une position avantageuse pour Jenny et d'autant plus risquée pour sa personne. En tout cas le Hapien aurait essayé de l'arrêter ainsi personnellement. Mais de toutes façons, ce qui se préparait avec Jenny à califourchon sur lui était forcément néfaste, il ne lui restait plus que cette optique donc... Tenter de ramener le corps de l'humaine contre lui à la force du bras tout en serrant. Son autre main elle attrapa le poignet de la jeune femme, espérant lui faire suffisamment mal pour la faire lâcher sa virilité qui commençait vraiment à ne pas apprécier le traitement.

*Je pense que si j'avais une mini chance d'être bi, c'est mort. Elle m'a traumatisée... J'veux plus jamais avoir une femme sur moi..*

-Ça fait mal... Je risque bien de devenir stérile, au pire j'vais être castré... Ma dignité va pas aimer. Mais toi sans oxygène tu penses devenir quoi?

Oui parce que certes, c'était franchement douloureux d'être ainsi coincé, mais au moins il n'était pas sur le point de mourir parce qu'elle serrait son membre, sans compter que normalement, l'étouffement menait plus vite à l'inconfort suivit de l'évanouissement. Malheureusement le chantage ne fonctionnerait que s'il s'était pleinement saisi de sa gorge, ce qui dans la bagarre s'avérait compliqué... D'un autre côté, avait-il une petite chance en enveloppant son poignet de sa main et en y enfonçant ses ongles? C'était vraiment ses seuls outils pour combattre en ce moment. Une odeur de fer se répandait doucement entre eux, le sang qui coulait de la nuque de Jenny et celui de son arcade sourcilière à lui l'étreignait violemment. Le jeune homme en avait juste assez de ce duel sans fin, il ne s'était pas autant donné depuis longtemps; il avait peur, mais la rage aussi... Pas de celles qui vous ronge de l'intérieur, elle était bien trop fatigante celle-là, seulement il voulait vivre et continuer dans cette voie Jedi qui lui plaisait tant. La rencontre avec la Sith avait renforcé ses convictions, sans être les plus importants personnages de la Galaxie, les gardiens de la lumière avaient leur rôle, ils ne pourraient sans doute jamais licencier le Chaos de son emploi à plein temps, mais ils pouvaient au moins offrir leurs idées et leur corps en obstacle à l'instar d'une digue.

*Bon elle le lâche ou pas ce truc?...*

C'est à dire que mine de rien, les convictions ne protégeaient pas vraiment son pauvre sexe qui était en train de souffrir au possible. Le jeune homme commençait même à voir des petites étoiles colorer son ciel d'encre habituel, le tout accompagné de l'impression de vertige qui précède dangereusement l'évanouissement. Ça n'était pas des éclairs, mais à cet endroit aussi, il avait ses limites de résistance.

*Allez bordel, lâche ce machin!!!*

_________________

Luke: Une fiche, Des chroniques et Une évolution
Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Luke11
Merci Vel pour cette sublime signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
Luke Kayan


Nombre de messages : 3392
Âge du perso : 27 Ans
Race : Hapien
Binôme : Compagnon de Karm Torr.
Ancien Padawan de Saï Don.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Left_b1172/80Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Empty_10  (72/80)
PF:
Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Left_bar_bleue94/94Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Empty_bar_bleue  (94/94)

Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière _
MessageSujet: Re: Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière   Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Icon_minitimeLun 13 Mai 2013 - 21:45

[HJ: j'ai attendu jusqu'au dernier moment. J'espère que ça ne te gênes pas si je me le permets à cet instant. :/ Gros bisous la belle et quelque soit le résultat, je ne le répèterai jamais assez mais j'ai adoré RP avec toi! sunny]

La jeune femme était résistante, elle ne semblait pas vouloir lâcher. Peut-être parce qu'elle possédait une bonne apnée ou parce que Luke maintenait mal sa gorge? Toujours est-il que cette situation statique ne pouvait pas durer et le Padawan n'avait pas envie de tester la résistance de Jenny jusqu'à ses propres limites. Il l'avait déjà vu-enfin c'était un bien grand mot- massacrer la logique du haut de ses talons- si elle en avait.- de part sa ténacité. Luke était trop fatigué pour continuer ce petit jeu de "je te tiens, tu me tiens par la barbichette", son impatience pouvait lui coûter cher, mais puisqu'en général c'était son caractère passif qui lui volait la victoire, il n'allait pas réitérer l'erreur. Le jeune homme préférait finalement perdre après avoir tout tenté. Il n'était pas dit que l'Ordre Jedi serait représenté dans ce duel par un manque de réactions total, sans compter que jusque là son principe de réponse sans contre-attaque n'avait pas forcément porté ses fruits.

La main qui s'accrochait désespérément au poignet de l'ennemie glissa, éreintée mais suffisamment vaillante pour un dernier assaut. Le jeune homme visita le corps de sa Némésis en une poignée de secondes, se coulant sur l'autre bras de Jenny. Au bout de celui-ci se trouvait un morceau de métal froid que l'aveugle identifia immédiatement comme un sabre-laser. Dans un corps à corps, la Sith ne perdrait normalement l'occasion d'une nouvelle prise pour une arme court-circuitée par l'eau. Le Padawan ne savait pas vraiment qu'espérer car si son adversaire avait en effet conservé un sabre fonctionnel, il risquait de perdre sa tête en fléchissant. D'un autre côté, cette arme était peut-être sa porte de sortie pour ce duel qui n'en finissait pas. Décidant qu'il le saurait bien assez tôt et que de toute façon il n'avait pas vraiment le choix, le Hapien tâcha de serrer le poigne de Jenny. Juste un instant, pour faire croire qu'il s'accrochait comme il le pouvait pour tenter de la faire lâcher prise. D'un rapide sursaut, le jeune homme lâcha alors sa prise pour se raccrocher au manche, espérant se saisir de la poignée. Il connaissait suffisamment l'épée de lumière pour savoir instinctivement ou l'attraper et quel bouton ne pas toucher bien que cette poignée soit différente de la sienne. De la même façon, Luke n'était peut-être pas un bon bretteur mais son niveau était suffisant pour ne pas s'occire tout seul comme un grand et espérer s'en sortir à travers cette ultime ruse.

Pendant une seconde le Padawan ferma les yeux, il était tellement fatigué. Pourtant, le dernier assaut devait être donné. Dans un soupir inaudible mais lourd de sens pour son esprit éreinté, Luke laissa sa tête glisser contre le sol froid. Faisant fi de la douleur qui s'étendait dans son bas ventre, il changea légèrement de position, ramenant ses flancs contre son bassin et collant son épaule au marbre du palais qui n'avait plus rien de somptueux. Luke pensa à Saï, à Jason-à quoi bon continuer de s'en punir s'il devait mourir aujourd'hui?- et ses amis du Temple mais aussi ses principes. Ce duel n'avait que trop durer, pour lui, c'était l'heure de remplir sa mission, à savoir arrêter cette furie. Ses longs cheveux blonds balayant le par terre et ses yeux mi-clos lui donnaient un air hagard, tandis que sa main tenant la gorge de Jenny faiblissait doucement. Heureusement que la jeune femme avait encore moins de force physique que lui, un fait très rare mais ô combien profitable pour le Jedi.

Dans un dernier regain d'énergie, le Hapien lâcha complètement la Sith, s'exposant à une riposte. Ses pieds posés sur des décombres donnèrent l'impulsion, celle-ci remonta dans ses genoux fléchis puis ses flancs et son bassin qui s'arracha douloureusement à l'étreinte de Jenny. Le Padawan sentit les muscles de son ventre se contracter tandis que sa main qui étranglait auparavant s'appuyait sur le sol pour le tirer en arrière. L'autre qui agrippait le manche de sabre-laser tenta d'emmener le butin grâce à l'élan fourni couplé à la surprise et sa force physique, certes moindre mais toujours supérieure à celle de la Sith. Sa tête quant à elle libre se coula en arrière au risque de déployer sa gorge à la portée de Jenny. C'était le dernier round, Luke le pressentait, alors tous les risques étaient permis.

Qu'avait-il à perdre de toutes manières? Sa vie? C'était très effrayant, horriblement angoissant mais n'était-ce pas la mission du Jedi? Se sacrifier pour le bien? Le Padawan avait réagi au quart de tour lorsque Jenny avait commencé à faire tuer les civils. Il avait tourné le dos au danger pour foncer sur un speeder qui l'attendait et attaquer l'officier. Le jeune homme estimait être capable de savoir où étaient ses priorités, et quelque soit sa peur de mourir, il devinait que ce duel devait se terminer par la perte de Jenny -sans qu'elle ne meurt forcément- ou la sienne qui avait nettement plus de chances d'engendrer son décès. C'était injuste mais au moins le constat lui donnait encore un peu d'énergie. L'enjeu était plus grand pour lui, non seulement il voulait protéger le peu qui restait encore à protéger mais également s'en sortir vivant. Le Hapien avait déjà eu cette tendance au sacrifice lorsqu'il avait été enlevé par les Siths, seulement alors très jeune Luke avait fini par appeler son maître qui était tombé dans le piège tandis que l'ennemi attaquait le Temple. Cette fois ce serait différent, Luke donnait tout jusqu'au bout avec les risques possibles.

Fort de ces pensées qui bouillonnaient dans sa tête en pleine action, il trouva la force de rouler sur lui-même pour s'éloigner de Jenny, ignorant même dans son émoi s'il avait réussi à emporter le sabre. Totalement hors du temps, accablé de douleur et de fatigue, le jeune homme ne songeait qu'à mener à bien sa stratégie. Désormais éloigné grâce à deux roulades sur le côté, exécutées rapidement mais lourdement, Luke allongé sur le flanc tendit brutalement le bras, redressant légèrement le haut de son corps; juste assez pour s'appuyer sur un de ses coudes. L'autre bras, celui qui tenait le sabre-laser appuya sur le bouton qui devait venir se loger juste devant la gorge de son adversaire.

-Fini de jouer Sith. Bouge un seul petit doigt et je te tranche ce qui est à portée de ton propre sabre.

Sa tête bourdonnait tellement qu'il n'était même pas certain d'avoir enclenché la lame. Peut-être l'espérait-il tant que cette scène n'avait jamais eu lieu par ailleurs. Quant à son bras, ce dernier était si lourd qu'il se tendait peut-être en vain avec rien au bout, ni manche métallique ni véritable occasion de mettre à mal Jenny. Luke ne pensa pas à s'éloigner ou à esquisser le moindre plan de replis, il avait donné toute son énergie dans cette ultime action.

Pour lui, la lame rouge avait bien été enclenchée, et selon ses calculs-facilités par la présence du sol et le corps à corps qui lui offraient de nombreux repères de contact.- le jeune homme avait réussi à approcher la pointe de l'arme de la gorge de sa Némésis. A l'idée que le combat était peut-être enfin terminé, et surtout à son avantage, le Padawan sentit un petit espoir poindre. Il songea également aux infiltrations des hommes de la République dans des petits groupes ennemis pour signaler la position des soldats noirs et le signaler à leurs compagnons. Pour une fois, la ruse pouvait-elle obtenir gain de cause sur la puissance du nombre? La fragilité de la justice l'emporter contre la haine qui se gorgeait de toutes les guerres? Et la lumière avait-elle eu sa chance contre l'obscurité? Luke aurait sa réponse très vite...

_________________

Luke: Une fiche, Des chroniques et Une évolution
Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Luke11
Merci Vel pour cette sublime signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 5104
Âge du perso : Eternel

Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière _
MessageSujet: Re: Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière   Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Icon_minitimeLun 20 Mai 2013 - 17:39

Un terrible affrontement, des conséquences gravissimes : voilà bien une épreuve terrible pour le jeune Luke qui pour la deuxième fois, doit se mesurer à cette redoutable Jenny. Cette dernière a bien failli y passer sous les mains du padawan mais finalement, sa ténacité et sa terrible immoralité l’ont emporté sur la conscience trop sage du Jedi…

Zora Shaar-lâ remporte le combat.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous



Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière _
MessageSujet: Re: Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière   Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Icon_minitimeMar 28 Mai 2013 - 3:46








Zora porta une bouteille de vin à ses lèvres et en bu une longue rasade avant de jeter un regard las autours d'elle. Cela faisait quelques heures que la prise d'Artorias s'était concrétisée et que le combat spatial s'était achevé avec une victoire territoriale des Sith. Mais la famille royale était introuvable et l'apprentie ne se faisait guère d'illusions quant à leur sort. Ils devaient sans doute être à bord de l'un des vaisseaux républicains en retraite et n'allaient pas tarder à échafauder des plans pour reprendre leur pathétique planète. Pour l'Empire, la prise d'Artorias n'était qu'une semi-victoire. Et, donc, une semi-satisfaction...

La jeune humaine s'adossa plus confortablement contre le mur qui soutenait la pile de débris sur lesquels elle se trouvait et leva les yeux pour observer le ciel à travers un pan le toit déchiqueté du palais royal. Les flammes des nombreux foyers qui dévoraient la capital semblaient lécher l'obscurité du ciel et offraient sans doute un spectacle merveilleux aux équipages des croiseurs impériaux qui quadrillaient l'orbite d'Artorias. Tous ces hommes et femmes ne pouvaient sans doute pas imaginer le massacre qu'avait été la bataille terrestre.

Mais les combats étaient terminés et les dernières poches de résistances des citoyens ou de leurs renforts républicains étaient en passe d'être définitivement réduites au silence. L'occupation et la reconstruction allait pouvoir recommencer à moins que la Dame Noire décide de réduire le peuple en esclavage et d'éliminer ceux qui se révélaient encombrants. Quoi qu'il en soit, Zora s'en fichait. Son travail était terminé et elle avait atteint les objectifs qu'on lui avait assignés. Ce serait à cet irritant félin de Luz de s'expliquer sur son échec à empêcher la famille royale de fuir. Et l'apprentie espérait qu'elle allait pouvoir assister au plaidoyer du maître d'arme de l'académie et à sa disgrâce. Oui, maintenant que la victoire était acquise, il était temps de savourer ses fruits...

- "A l'Empire Sith!" murmura-t-elle avant de reprendre une gorgée de vin.

Elle se demanda ce que faisait sa maîtresse et ce qu'il était advenu de Dranor. Si elle avait confirmation que la première était en vie et avait écrasé la flotte républicaine, l'apprentie n'avait en revanche aucune nouvelle de son amant de contrebandier. Elle refusait de tomber dans un pessimisme logique vu la victoire écrasante des Sith et comptait encore sur la chance légendaire qu'il avait pour espérer le revoir un jour. Mais les combats étaient terminés et elle ne pouvaient s'empêcher d'y songer. Elle ne pouvait d'ailleurs guère faire autre chose à part attendre de nouvelles instructions ou que la bouteille de vin allège ses pensées.

Deux soldats Sith en armures sombres flanquant un officier haut-gradé s'approchèrent de l'apprentie qui leur jeta un vague regard curieux avant de reprendre une gorgée de vin. Il ne fallut pas longtemps avant que la voix rauque du général ne s'élèvent en résonnant dans le vaste hall empli de débris:

- "Apprentie Shaar-lâ? Nous avons reçus des ordres du vaisseau amiral vous enjoignant de..."

- "Est-ce que vous avez des nouvelles de ce padawan, Luke?" coupa la jeune femme.

Le général porta rapidement le regard au niveau de la bouteille qu'elle tenait dans la main avec un air de désaccord avant de répondre.

- "Le palais est vaste et plusieurs sections ont été dépêchées pour tenter de le retrouver mais..."

- "Si vous saviez ce que je me fous de vos excuses général... L'avez-vous, oui ou non, trouvé?"

- "Non..." avoua l'officier en soupirant. "Mais les recherches sont toujours en cours et nous doutons qu'il puisse aller bien loin vu son... et bien son handicap..."

Zora tourna un regard amusé vers l'homme en se disant qu'il le sous-estimait comme elle avait elle-même commis l'erreur de le faire. Et oui, comment un aveugle pouvait échapper à la puissante machine de guerre impériale? Cette idée n'effleurait même pas l'esprit du général qui était certain de mettre la main sur le padawan.

- "Abandonnez les recherches!" glissa-t-elle en souriant. "Je vous parie ce que vous voulez qu'il n'est déja plus dans la capitale, voir sur la planète à l'heure qu'il est."

- "Comme vous voulez! Comme je le disais, j'ai ici un ordre du vaisseau amiral à votre attention." expliqua-t-il en lui tendant un datapad. "Le Chancelier Suprême a quitté son navire dans une capsule de sauvetage et s'est écrasé quelque part à l'est d'ici. Les équipes tentent de localiser avec plus de précision le point d'impact mais la Dame Noire vous ordonne de partir à sa recherche. Et elle insiste bien sur le fait qu'elle le veut vivant et en bonne santé!"

Le sourire de l'apprentie s'accentua. Le combat contre Luke avait été éprouvant et l'avait poussée dans ses derniers retranchements. Elle avait les muscles endoloris et la gorge en feu depuis qu'il avait tenté de l'étrangler. Et pour ne rien arranger une profonde fatigue venait couronner le tout. Mais la perspective de mettre la main sur le chancelier et l'ajouter à son tableau de chasse était des plus réjouissantes. Si elle réussissait, Darth Ynnitach serait forcée de reconnaître ses mérites et elle s'attirerait le respect des autres Sith. Oui, elle avait tout intérêt à réussir sur ce coup-là. Un échec ne serait pas toléré, elle le savait...

- "En bonne santé? C'est à dire? En état de parler, quoi?"

- "Heu... Non! Il est impératif qu'aucun mal ne lui soit fait. La politique, tout ça..."

- "Ben voyons..." ironisa-t-elle. "On a la couverture aérienne?"

- "Le ciel est à nous!" approuva le général. "Des chasseurs quadrillent la zone et nous envoyons en ce moment-même des sections des forces spéciales. Un speeder vous attends à l'entrée du palais pour que vous en preniez la tête!"

- "Bon et bien... C'est parti pour la chasse au politicien!" glissa-t-elle en se relevant. "Il n'y a plus qu'a espérer qu'il n'ait pas toute une bande de Jedi avec lui!"

L'apprentie vérifia rapidement ses sabres et se massa la nuque en fermant les yeux avant de saisir la gourde que l'un des soldats lui tendait. Elle la vida sur son visage et savoura le contact frais du liquide avant de la rendre. Zora adressa ensuite un vague signe de la tête à l'officier avant de se diriger vers la sortie. Elle s'arrêta au sommet des marches de marbres blancs et laissa son regard vagabonder sur la capitale détruite qui s'étalait à ses pieds puis sur les montagnes et les forêts à moitié brûlées qui la jouxtaient.

*Où te caches-tu Chancelier?* se demanda-t-elle, envahie par la curiosité. *Tu n'as pas intérêt à me faire courir toute la nuit pour te mettre la main dessus!"

Imaginer le dirigeant de la République Galactique en train de tenter de sauver sa peau dans cet enfer était délicieuse. Elle ne quitta d'ailleurs pas l'apprentie jusqu'à ce qu'elle rejoigne le speeder pour rejoindre le détachement chargé de ramener le politicien.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière _
MessageSujet: Re: Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière   Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Event VI.2 - Entre l'ombre et la lumière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Artorias-