Le RPG Star Wars par forum // Qualité RP, intrigues & évolution... Immergez-vous !
 
AccueilTableau de bordRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Qui es-tu ? [pv Saï Don]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
Luke Kayan


Nombre de messages : 3392
Âge du perso : 27 Ans
Race : Hapien
Binôme : Compagnon de Karm Torr.
Ancien Padawan de Saï Don.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
Qui es-tu ? [pv Saï Don] Left_b1172/80Qui es-tu ? [pv Saï Don] Empty_10  (72/80)
PF:
Qui es-tu ? [pv Saï Don] Left_bar_bleue94/94Qui es-tu ? [pv Saï Don] Empty_bar_bleue  (94/94)

Qui es-tu ? [pv Saï Don] _
MessageSujet: Qui es-tu ? [pv Saï Don]   Qui es-tu ? [pv Saï Don] Icon_minitimeDim 16 Mar 2008 - 17:45

Depuis peu on avait annoncé le décès probable de Nalkaïr au jeune Luke. Le padawan avait été attristé mais pas anéanti. Cet homme encore trop inconnu de lui l'avait prit sous son aile certes, mais Luke n'avait pas eu le temps de tisser des liens sérieux avec lui. Plus peiné par la présence de la mort que la signification implicite "Tu n'as plus de mentor" le Hapan avait reprit le cours de sa vie simplement. Retrouvant les cours communs en attendant que quelqu'un veuille à nouveau de lui. L'enfant mystérieux n'était pas bien vu au cours. Certains padawan pensaient que son visage était trop angélique pour être totalement "normal" et disaient que ses yeux étranges portaient malheur. Tout ceci était implicite bien sûr, jamais un apprenti Jedi ne viendrait directement attaquer l'un de ses camarades. Ce qui poussait les autres à rejeter le jeune Hapan encore plus c'était cette manière de les ignorer qu'il avait. L'enfant paraissait innacessible; comme si il était incapable de s'énerver. Ne tirant nul ombrage des moqueries Luke restait calme et doux. Trop doux en fin de compte. Loin d'être associable comme on pourrait le croire il répondait mais ne questionnait jamais. Comme s'il effectuait juste un passage en temps qu'observateur dans la vie; réagissant lorsque cette vie le touchait personnellement mais pas plus que ça.

Sans brusquer les autres et les réprimander il ne les invitait pas non plus. Calme, très calme...Trop calme or l'eau qui dort est parfois la plus dangereuse. Le Hapan était tranquillement assis un peu à l'écart de ce jour-là. Malgré sa cécicté il observait attentivement les gestes du professeur commun à travers la Force. Il aimait les excercices de méditation et de combat également; mais uniquement avec la Force. Lorsque les autres râlaient pour se concentrer lui ne voyait pas ça comme un travail. Aussi étrange que cela puisse paraître Luke ne craignait en rien la puissance mystique de la Force. Il entretenait avec elle une relation maternelle; jouant avec elle, la cajolant même. Pour lui, faire dériver les ondes dans une pièce pour découvrir les auras ou les objets, les sons, les gestes et intentions étaient un jeu auquel la Force participait avec "bonne volonté".

Par contre c'était tout l'inverse pour le sabre-laser. Sa mère l'ayant battu l'enfant était devenu très méfiant. Même si le bourdonnement ne lui rappelait aucun autre son d'auparavant il n'aimait pas ce son violent qui envahissait ses tympans. Tout allait bien dans la petite salle même si quelques élèves commençaient à s'endormir au lieu de méditer jusqu'à ce que Maitre Thorn propose une petit exercice au sabre-laser. Aveugle certes mais pas sourd, rêveur certes mais pas inattentif Luke réagit aussitôt en entendant le professeur. Ce dernier ne se laissant nullement impressionner par la mine de Luke distribua les armes blanchâtres d'entraînement; s'attardant sur le Hapan célèbre dans le temple pour les problèmes qu'il posait concernant ces fameux exercices. La plupart des maîtres ayant eu affaire à lui dans leurs cours communs avaient fini par abandonner. Car le jeune Jedi était peut-être frêle, fragile d'apparence mais sa frayeur le rendait plus têtu qu'un bantha qui refusait d'avancer.

Pourtant maître Thorn avait décidé de ne pas lâcher. Quelques élèves ayant déjà eu cours avec ce phénomène de Luke donnèrent des coups de coudes à leurs voisins ignorants-mais pas pour longtemps-. La même scène commença dont. Il recula, généralement ça suffisait. On le laissait en paix en arguant que son maître personnel s'occuperait de cette phobie-légèrement gênante pour un Jedi soi-disant passant-. Mais pas le Mon calamari qui accula Luke dans un coin de la salle, lui tendant toujours l'arme. Luke ne comprenait pas; d'habitude son message était assez clair et on le laissait tranquillement dans son coin sans lui en vouloir. Sachant que pour le reste c'était un garçon adorable et très obéissant.

Le problème avec le Mon Calamari c'est qu'il n'était pas vraiment patient. Fait pour le combat il peinait à comprendre une telle peur chez un enfant de la Force. Très jeune qui plus est il n'avait fait que quelques cours et n'avait pas encore été confronté à des problèmes en cours ce qui faisait qu'il insista en haussant le ton

-Allez, il ne va pas te manger. Ce n'est qu'un sabre d'entraînement, tu ne risques rien. Et tu dois bien faire tes exercices de toutes façons

Ce à quoi le jeune aveugle répondit par un simplement froncement de sourcils. Preuve qu'il ne voulait pas provoquer le jeune chevalier mais ne souhaitait toujours pas obéir. Le Mon Calamari pouvait lui imposer une punition que le jeune Jedi s'en acquitterait sans faire de difficultés. Même nettoyer, même courir autour du temple...Il le ferait sans rechigner ni contester. Mais pas le sabre-laser, pas de façon aussi directe toujours. Quelques rires fusèrent; il fallait avouer que la situation était plutôt comique et même si l'on n'était pas de nature moqueuese voir un padawan fuir le sabre était plutôt amusant. On avait déjà vu certains trembler une fois qu'ils avaient l'arme en main; mais jamais essayer de reculer dans un coin pour y échapper.

-Luke, obéis s'il te plaît

Le pauvre, ce qu'il ne savait pas c'est que plus on haussait la voix, plus le Hapan prenait peur et donc moins il ferait. Affichant une mine d'enfant typiquement battu mais dans se résoudre à prendre le sabre toujours il paraissait hésiter entre deux peurs. Celle d'être frapper ou de tenit "le monstre" entre ses doigts. Ses yeux de couleurs différentes fixaient sans voir le maître impatienté qui finit par attraper sa main droite et détacher ses doigts fermés pour y poser l'arme. Bien sûr le Mon Calamari n'avait pas fait mal à Luke ce faisant, détachant ses doigts avec fermeté mais douceur. Le métal froid déplut fortement au Hapan qui resta acculé contre le mur, mais le sabre en main c'était déjà ça d'acquis.

Le Mon Calamari content de sa victoire amena l'enfant avec les autres; Luke se laissa faire, vu sa silhouette de gamin ça n'aurait pas été très malin ou utile de lutter. Une fois au milieu, et sous l'oeil attentif de Maître Thor la leçon put commencer. Mais prit à son travail avec les autres- Ben oui, il n'y avait pas que Luke dans ce monde, il fallait aussi s'occuper des autres- Il ne remarqua pas les larmes du Hapan tout simplement terrorisé. Quand vint son tour de croiser la lame blanchâre avec celle du chevalier il recula. Le son bourdonnait si fort que le petit aveugle ne pouvait plus se repérer au bruit ambiant de la classe. Où étaient ses camarades ? Il n'entendait plus leurs voix; et les pas du Jedi en face de lui étaient coupés par le sabre.

Par contre Luke saisissait toujours quelques mouvements par la Force. Aussi lorsqu'une aura entra par la porte; Luke se relia à elle pour trouver sa position et courir vers elle pour passer l'entrée en essayant de s'échapper; le sabre d'entraînement tombant lourdement aux pieds du Mon Calamari. Loin d'être violent l'enfant se contenta d'aggriper la vieille toge usé de l'arrivant inconnu pour le conjurer de se pousser et de le laisser passer. Se fut un autre, peut-être y aurait-il eu des cris et des coups mais c'était Luke...Muet en plus d'être aveugle désormais il se contentait de tirer doucement les pans de la toge du Jedi apparement adulte-selon son aura- pour qu'il daigne lui laisser la place afin de fuir ce maudit sabre

_________________

Luke: Une fiche, Des chroniques et Une évolution
Qui es-tu ? [pv Saï Don] Luke11
Merci Vel pour cette sublime signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saï Don
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
Saï Don


Nombre de messages : 8793
Âge du perso : 93 ans
Race : Humain
Binôme : Maître de Yun Silthar.

Feuille de personnage
Activité actuelle: Siège au Conseil Jedi
HP:
Qui es-tu ? [pv Saï Don] Left_b1198/100Qui es-tu ? [pv Saï Don] Empty_10  (98/100)
PF:
Qui es-tu ? [pv Saï Don] Left_bar_bleue6/110Qui es-tu ? [pv Saï Don] Empty_bar_bleue  (6/110)

Qui es-tu ? [pv Saï Don] _
MessageSujet: Re: Qui es-tu ? [pv Saï Don]   Qui es-tu ? [pv Saï Don] Icon_minitimeDim 16 Mar 2008 - 18:49

Quelques heures plus tôt, Maître Don était arrivé au Temple, sa petite valise dans sa main gauche ballotant au rythme de ses pas. En 72 ans de voyage, il n’avait gardé auprès de lui que ses vêtements usés, son sabre laser, un vieux cordon de cuir autour du poignet droit et quelques ustensiles d’hygiène et de cuisine rudimentaire. C’était tout ce que contenait son sac léger.
Dans le hall d’entrée, Maître Don avait fait une pause pour respirer l’odeur que dégageaient les vieux murs de l’édifice. Il remplit ses poumons et, fermant les yeux, se revoyait arriver, à six ans, pour la première fois dans ce Temple qui devint alors, et restait encore, sa véritable maison.
Rouvrant les yeux, il avait emprunté les couloirs qui le mèneraient à la Chambre du Conseil afin de se présenter à ses vieux compères pour leur faire part du résultat de ses dernières recherches sur Dagobah. Il ne put s’empêcher de faire de longs détours pour passer dans la bibliothèque, dans la salle de méditation… Que de souvenirs ! Les dernières fois qu’il était revenu au Temple, c’était toujours en coup de vent, pour différentes urgentes affaires, et voilà de nombreuses années qu’il n’avait pu revisiter ces lieux. Des choses avaient changé depuis, mais l’atmosphère envoûtante du Temple restait parfaitement intacte. L’odeur, le silence, les gens qui se déplaçaient à pas feutrés dans la bibliothèque, les rires qui éclataient de l’autre côté des portes des dortoirs des padawans, tout contribuait à faire de cet endroit un lieu chargé de mysticisme.

Maître Saï Don finit par arriver devant la porte de la salle d’entraînement. C’était ici qu’il avait rencontré son Maître… Maître Bibann. Dans l’esprit du vieillard, un visage depuis longtemps disparu se dessina, et il ne put s’empêcher de sourire. Le son de sabres lasers lui parvint de l’intérieur, et le Maître posa son sac sur le sol. De toute évidence, des padawans s’entraînaient à l’intérieur. Des padawans qu’il ne connaissait pas… Son précédent padawan volait maintenant de ses propres ailes, et il avait laissé depuis son départ un silence dans le cœur du vieil homme qui parfois, le poussait à se demander s’il ne devrait pas demander aux Maîtres du Conseil de lui confier un nouveau padawan. Mais l’heure n’était apparemment pas à la pénurie de Maître, et on préférait souvent assigner les padawans à des Maîtres plus jeune.

Le Maître ne put s’empêcher de poser la main la poignée usée de la porte. Ouvrirait-il ? Juste pour jeter un œil sur la jeunesse et constater que les Jedi se renforcent ? Ou qu’ils s’affaiblissent… Saï ne se posa pas plus longtemps la question. Une intuition subite, un fort pressentiment, l’obligea à actionner immédiatement le mécanisme de la poignée : quelqu’un avait cherché en la Force un secours imminent, et c’était une sensation qu’il connaissait bien. Sans réfléchir, il entra et fit un pas dans la pièce.

Pas un de plus, car déjà un padawan s’était rué sur lui s’accrochant aux pans de sa toge usée, dans un silence inquiétant. Le Maître baissa son regard sur l’enfant, surpris. Il était frêle, et son regard presque suppliant clochait : un œil vert un œil bleu, certes, mais aussi des yeux qui se perdaient dans le vide : un enfant normal aurait cherché les yeux de la personne contre qui il butait mais pas lui. Le regard de l’enfant s’était levé, mais vers nulle part. Un moment décontenancé, le maître regarda tour à tour le chevalier enseignant et l’enfant accroché à sa toge claire. L’enseignant passait une main dans ses cheveux, un air exaspéré peint sur le visage.

- Je vais m’écarter, mon enfant, si tu es sûr de vouloir quitter cette pièce, fit le Maître d’une voix chaude et douce. Mais sache que tu as aussi le choix d’entendre ce qu’a à dire le Chevalier Thorn… N’est-ce pas, Chevalier ? Ajouta-t-il en relevant son regard vers l’enseignant. Si cet enfant fuit, c’est qu’il doit avoir une bonne raison. Non ?

Le Chevalier haussa les épaules tandis que Saï Don se décalait, laissant la place à l’enfant de s’enfuir s’il le désirait toujours.

- Luke refuse le sabre laser, Maître. Pas moyen de le faire combattre, il ne veut même pas le toucher. Personne n’a réussi à le faire tenir une arme correctement. A force, il retarde la classe…

- Hé bien, c’est qu’il n’est pas prêt, voilà tout, Chevalier Thorn.

Le Maître plongea son regard vers ses pieds. L’enfant avait-il déjà disparu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
Luke Kayan


Nombre de messages : 3392
Âge du perso : 27 Ans
Race : Hapien
Binôme : Compagnon de Karm Torr.
Ancien Padawan de Saï Don.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
Qui es-tu ? [pv Saï Don] Left_b1172/80Qui es-tu ? [pv Saï Don] Empty_10  (72/80)
PF:
Qui es-tu ? [pv Saï Don] Left_bar_bleue94/94Qui es-tu ? [pv Saï Don] Empty_bar_bleue  (94/94)

Qui es-tu ? [pv Saï Don] _
MessageSujet: Re: Qui es-tu ? [pv Saï Don]   Qui es-tu ? [pv Saï Don] Icon_minitimeDim 16 Mar 2008 - 20:42

C'était une voix de vieil homme plus rassurante que tout qui s'exprima. D'abord parce qu'éloignée des sabre-laser elle était audible pour Luke qui retrouvait enfin le sens de l'ouïe; et deuxièmement parce que le ton n'était pas énervée contre lui. C'était une voix sage, tranquille et patiente
- Je vais m’écarter, mon enfant, si tu es sûr de vouloir quitter cette pièce, Mais
sache que tu as aussi le choix d’entendre ce qu’a à dire le Chevalier
Thorn… N’est-ce pas, Chevalier ? Si cet enfant fuit, c’est qu’il doit avoir une bonne
raison. Non ?

Luke tourna la tête vers l'aura de Thorn pour le localiser à peu près mais l'envie de fuir ne s'était que momentanément estompée. Il n'avait par contre, aucune envie d'écouter le Mon Calamari qui voulait le forcer à aller aussi vite que les autres. Le Hapan mit un moment avant de reparler. Mais son désir de mutisme finit par s'évinscer lorsque le jeune Jedi fut obligé de reconnaître qu'être muet en plus d'être aveugle ce n'était vraiment pas pratique. Il envoya une pulsion dans la Force comme il le faisait toujours en s'exprimant. Luke accompagnait toujours ses dires d'une onde qu'il envoyait à ses destinataires. Peut-être pour se faire entendre lui si petit, si fragile ou simplement pour obtenir du soutien de son "amie". Cette puissance mystique avec qui il correspondait chaleureusement presque comme une mère en fait.

-Je n'ai pas envie. Maître Thorn n'aime pas écouter lui. Il me force et les autres vont encore dire que je suis bête

Fit-il de sa voix douce bien que légèrement écorchée. Le Hapan avait beau ignorer les moqueries de ses camarades ce n'était pas une raison pour les rechercher. Retenu par l'aura de Saï cependant l'enfant ne franchit pas la porte. Il était plus facile de fuir lorsqu'on voulait vous forcer à demeurer dans un lieu. Lorsqu'on vous donnait le choix c'était plus dur car vous n'étiez pas prisonnier finalement et un je-ne-sais-quoi vous retenait. Malgré ses dires le Padawan resta attentif aux paroles du Mon Calamari. En fin de compte ce n'était pas un garçon turbulent ou méchant. Et même si sa ne lui plaisait guère il finissait toujours par écouter. Sauf quand on lui ordonnait de tenir un sabre. Là c'était une autre paire de manche( hj: de sabre-laser quoi--> ok c'était nul xd)

- Luke refuse le
sabre laser, Maître. Pas moyen de le faire combattre, il ne veut même
pas le toucher. Personne n’a réussi à le faire tenir une arme
correctement. A force, il retarde la classe…

-Ce n'est pas de ma faute-Fit le Padawan d'une voix légèrement plus forte en tournant son visage angélique vers le vieillard sans voir le sien par contre-Je n'aime pas ça! -Puis il baissa les yeux au sol,tout honteux avant de dire tout bas; de tel sorte que seuls les deux Jedi pouvaient entendre-Ca fait peur...

Luke se rappela le visage en colère de sa mère lorsqu'il voyait. Elle le traitait de moins que rien, d'incapableet de déficient mental. Luke ne comprenait pas trop ce dernier mot mais se doutait que ce n'était pas gentil. Il se demanda soudain si un jour il serait Jedi ou si on allait le punir encore parce qu'il était "nul" et inutile. Ohlala la vie n'était pas facile à 10 ans décidément. Que de questions dans une petite tête terrorisée par l'arme qui était sensée être son alliée. Timidemnt l'enfant se protégea en se serrant un peu contre Saï dont il ne connaissait rien mais dont l'aura était la plus chaleureuse dans cette salle.

_________________

Luke: Une fiche, Des chroniques et Une évolution
Qui es-tu ? [pv Saï Don] Luke11
Merci Vel pour cette sublime signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saï Don
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
Saï Don


Nombre de messages : 8793
Âge du perso : 93 ans
Race : Humain
Binôme : Maître de Yun Silthar.

Feuille de personnage
Activité actuelle: Siège au Conseil Jedi
HP:
Qui es-tu ? [pv Saï Don] Left_b1198/100Qui es-tu ? [pv Saï Don] Empty_10  (98/100)
PF:
Qui es-tu ? [pv Saï Don] Left_bar_bleue6/110Qui es-tu ? [pv Saï Don] Empty_bar_bleue  (6/110)

Qui es-tu ? [pv Saï Don] _
MessageSujet: Re: Qui es-tu ? [pv Saï Don]   Qui es-tu ? [pv Saï Don] Icon_minitimeDim 16 Mar 2008 - 21:46

Certains des padawans au fond de la classe pouffèrent de rire, mais ni le Maître, ni le Chevalier Thorn ne leur prêta attention.

- Il a dix ans maintenant, Maître. Luke est aveugle, mais ça ne serait pas lui rendre service que de le surprotéger !

Maître Saï Don ne répondit pas immédiatement. Ses yeux plongés dans ceux de l’enfant, il avait senti l’impulsion dans la Force que ce dernier émettait chaque fois qu’il prenait la parole, et de tels détails ne lui échappaient jamais. Saï posa une main sur l’épaule de l’enfant, joignant ainsi directement leurs énergies. Bien sûr, le Maître influait subrepticement sur l’aura de l’enfant afin de le rassurer. Puis il releva la tête vers le Chevalier.

- Derrière un sabre laser, Chevalier Thorn, il n’y a pas d’âge qui tienne. Qui plus est, s’il est aveugle, alors il est tout-à-fait impossible qu’il puisse voir le sabre laser tel que vous, ou que quiconque dans cette pièce puisse le voir. Imaginez donc ce que cela devient de le manier…


- Sauf votre respect, Maître, il existe nombre de Jedi aveugles. Cela ne les empêche en aucun cas de manier le sabre laser !

- Cela ne signifie pas que vous puissiez ressentir ce que cet enfant ressent au son du sabre, Chevalier, rétorqua Maître Don sur un ton plus sec. On introduit un objet à un enfant en lui montrant, bien souvent. Avez-vous pris la peine d’expliquer à Luke, ainsi qu’à tous les enfants présents, le fonctionnement d’une telle arme ? Sa nécessité ? Ce qu’il représente pour un Jedi accompli ?

Le Chevalier ne répondit pas, et ses yeux glissèrent vers Luke, puis vers le sol. Bien sûr, les enfants avaient rapidement compris en arrivant au Temple que le sabre laser était l’un des symboles prédominants de l’Ordre Jedi. Aucun d’entre eux ne pouvaient nier le fait qu’ils seraient forcés d’en manier un jour. Le ton du Maître s’était adouci lorsqu’il reprit la parole :

- Peut-être faudrait-il alors commencer par là, Chevalier Thorn. Il est important que chacun sache pourquoi cette pratique est enseignée aux padawans depuis des centaines et des milliers d’années… Peut-être croient-ils encore cela est par hasard !

Le Chevalier ne put qu’hocher la tête. La main toujours posée sur l’épaule de l’enfant, le regard du vieil homme parcourut la salle. Plus aucun padawan ne riait, quelques-uns retenaient leur souffle, certains s’interrogeaient du regard les uns les autres. Le visage du Maître s'était figé dans une expression grave.

- Mais rien n’est dû au hasard. Nulle part, le hasard n’existe.
Le visage du vieillard s’éclaira soudain d’un sourire bienveillant. Les enfants, voilà un sujet avec lequel vous pourrez réussir à faire s’arracher les cheveux à votre Maître en philosophie !

Heureux de sa déclaration espiègle, les yeux bleus de Maître Don pétillèrent. Il se retourna vers le Chevalier.

- J’imagine que cela ne vous dérangera pas si je l’emmène avec moi ? Car il est temps pour nous de nous enfuir, n’est-ce pas, Luke ?

Et, tandis que le Chevalier Thorn hochait affirmativement de la tête en rallumant son sabre laser, Maître Saï Don refermait la porte sur l'enfant et lui.

- Alors ? J'ai été comment ?
Fit-il d'une voix à la voix douce et malicieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
Luke Kayan


Nombre de messages : 3392
Âge du perso : 27 Ans
Race : Hapien
Binôme : Compagnon de Karm Torr.
Ancien Padawan de Saï Don.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
Qui es-tu ? [pv Saï Don] Left_b1172/80Qui es-tu ? [pv Saï Don] Empty_10  (72/80)
PF:
Qui es-tu ? [pv Saï Don] Left_bar_bleue94/94Qui es-tu ? [pv Saï Don] Empty_bar_bleue  (94/94)

Qui es-tu ? [pv Saï Don] _
MessageSujet: Re: Qui es-tu ? [pv Saï Don]   Qui es-tu ? [pv Saï Don] Icon_minitimeDim 16 Mar 2008 - 22:17

Luke suivait l'échange où son nom fut mentionné plusieurs fois. Le vieil homme le défendait en parlant de son handicap mais Maîtr Thorn avait raison: beaucoup de Jedi aveugles se battaient très bien alors pourquoi cela coinçait avec lui ? Lorsque Maître Don-dont Luke ne connaissait toujours pas le patronyme- parla du hasard qui n'existait pas et de la façon d'expliquer ce qu'était un sabre-laser le padawan sentit la tension monter dans le rangs des élèves. Tous s'étaient tu et étaient désormais très sérieux. Luke aussi devint attentif. Il n'aimait pas le sabre-laser mais adorait les histoires. C'était comme ça; un petit garçon qui aimait rêver et savoir le pourquoi du comment en même temps. Aux cours d'histoire c'était donc l'un des meilleurs étudiants car il avalait les dates et les noms comme quelque chose de plaisant: comme un conte mais dans la réalité ce qui ne le rendait pas moins passionant.

Une main se posa sur son épaule et Luke tressaillit tout d'abord; il avait horreur qu'on le touche. Pourtant, influencé par Saï sans le savoir il resta debout, répondant parfaitement à l'exercion des pouvoirs du vieux Jedi sur lui. Retrouvant son calme, sous le "contrôle" chaleureux et rassurant de Saï il laissa se dernier finir étrangement son discours avec une histoire de cheveux à arracher aux professeurs de philosophies. Le problème étant que le leur n'en avait pas-Enfin il avait entendu dire ça-Se retenant de sortir la plus grosse bêtise de sa vie en répliquant "Mais il n'en a pas" sur un ton étonné voulant implicitement demander " comment faire alors pour lui arracher les cheveux?" le padawan se contenta de se concentrer sur le ton espiègle qui imbibait la voix du vieux maître. Cependant Luke ne pouvait en être certain; ne connaissant pas assez l'homme pour décrypter ses émotions à partir du timbre de sa voix.

Enfin alors que Luke s'apprêtait à rejoindre les autres le vieil homme reprit la parole. Le jeune Jedi haussa un sourcil. Allait-il encore "gronder" maître Thorn ? Pourtant le padawan sentait la gêne empreinte dans l'aura du Mon Calamari, signe qu'il avait comprit la "leçon" non ? Et bien non ce n'était pas pour continuer son discours que Saï parla mais pour tirr sa révérence et quelle révérence...

- J’imagine
que cela ne vous dérangera pas si je l’emmène avec moi ? Car il est
temps pour nous de nous enfuir, n’est-ce pas, Luke ?

L'intéressé ne vit évidement pas Maître Thorn hocher la tête mais comme le vieux Jedi lui demanda son avis ensuite il ne put que suggérer que le Mon Calamari avait accepté. Luke fit de même, hochant la tête doucement, silencieux car médusé par la phrase de son aîné. C'était bien la première fois qu'on l'aidait à s'enfuir d'une pièce et qu'on insistait même en s'impliquant avec un nous. L'homme le fit sortir d'une pression sur l'épaule et Luke salua poliment le Mon Calamari en s'inclinant légèrement. Toujours sous le "tranquilisant" de Maître Don il ne réagit pas lorsque ce dernier continua de mettre sa main sur sa frêle épaule; sortant calmement sous les regards interogateurs.

- Alors ? J'ai été comment ?

Cette fois le Jedi en était presque sûr; il y avait de la malice dans sa voix douce. Ainsi il n'était pas du tout fâché ? Luke essaya de se diriger via le son de sa voix et de son aura pour le regarder à peu près dans les yeux; visant peut-être un peu trop bas et semblant ainsi fixer son menton.

-Merci

Fit-il doucement, encore complètement perdu par les derniers événements. Il finit par baisser un peu la tête; épuisé de chercher un regard qu'il ne voyait pas. Il l'imagina un peu mais eut du mal car il ne se souvenait que des yeux en colère de sa mère. Ayant perdu la vue la nuit même où il avait été enfin retiré de sa garde Luke ne gardait pas de souvenir de visages doux ou tendre. Il ne connaissait ces sentiments que via la Force et non pas avec la vue qu'il possédait il y a encre 3 ans.

-Maître Thorn va être très fâché contre moi après non ?

Fit-il en se rappelant du moment où Saï avait remit le chevalier à sa place; d'un ton un peu plus sec sans être méchant certes mais devant tous les autres padawans. Et comme le Mon Calamari était jeune il était assez fougueux. Saurait-il supporter ce que tout jeune pourrait considérer mal à propos comme une humiliation ? Abandonnant cette question douloureusement inquiétante le padawan essaya une dernière fois de relever les yeux

-Qu'est-ce que je dois faire maintenant Maître ?


Un padawan appelait un maître sans son patronyme lorsque c'était le sien normalement, mais là il ne connaissait pas le nom de famille de Saï. Bref Luke était assez fûté pour comprendre que le vieux Jedi ne le laisserait pas partir come ça. Il avait dit "nous enfuir" et s'il l'avait emmené avec lui ce n'était pas pour rien. Mais de ce côté le Hapan n'était pas trop inquiet. Saï n'avait pas lair de vouloir le gronder ou le punir. Sa mère aussi était gentille devant les autres et méchante derrière mais c'était différent. Là il sentait que l'hyppocrisie n'était pas de mise. De plus toujours influencé par la Force de Saï le jeune Hapan demeurait donc plutôt tranquille; dans une simple attente patiente et respectueuse des directives à suivre.

_________________

Luke: Une fiche, Des chroniques et Une évolution
Qui es-tu ? [pv Saï Don] Luke11
Merci Vel pour cette sublime signature

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saï Don
~~~ Maître Jedi ~~~
~~~ Maître Jedi ~~~
Saï Don


Nombre de messages : 8793
Âge du perso : 93 ans
Race : Humain
Binôme : Maître de Yun Silthar.

Feuille de personnage
Activité actuelle: Siège au Conseil Jedi
HP:
Qui es-tu ? [pv Saï Don] Left_b1198/100Qui es-tu ? [pv Saï Don] Empty_10  (98/100)
PF:
Qui es-tu ? [pv Saï Don] Left_bar_bleue6/110Qui es-tu ? [pv Saï Don] Empty_bar_bleue  (6/110)

Qui es-tu ? [pv Saï Don] _
MessageSujet: Re: Qui es-tu ? [pv Saï Don]   Qui es-tu ? [pv Saï Don] Icon_minitimeLun 17 Mar 2008 - 9:51

- Oh, non, Luke, répondit Maître Don en ôtant enfin sa main de l’épaule du jeune garçon d’un geste doux. Non. Le Chevalier Thorn n’est ni rancunier, ni vengeur. D’ailleurs, aucun Chevalier ne devrait l’être. Personne ne te reprochera rien au sujet de ce qui vient de se produire… Il n’y a pas de mal, bien au contraire, nous allons apprendre de cette situation pour pouvoir régler le problème.

Même si l’enfant ne pouvait le voir, les yeux doux du Maître détaillaient Luke. Son corps maigre lui donnait l’allure d’un enfant de sept ans, mais le Chevalier Thorn avait bien dit dix… Le jeune garçon semblait avoir accumulé un retard considérable physiquement. Pourtant, il vint à l’esprit du Maître Don que probablement, Luke devait devenir l’un des meilleurs de l’académie dans le domaine de l’utilisation et la maîtrise de la Force.

- Oh, pardon, fit le vieil homme soudain. Je ne me suis pas présenté ! Je suis le Maître Saï Don. J’ai été, tout comme toi, un padawan à l’académie Jedi lorsque j’avais ton âge… Mais le temps passe bien vite, vois-tu, et je suis déjà un vieil homme maigre à la peau ridée, au long de cheveux blancs. J’étais en train de me remémorer plein de vieux souvenirs de quand j’étais enfant ! Vois-tu, là où tu te tiens précisément, c’est l’endroit où, il y a 61 ans, j’ai rencontré mon Maître… Oh oh, ça date n’est-ce pas ?!

Le vieux Maître s’était accroupi pour parler. Cela lui permettait à la fois de continuer à détailler l’enfant sur son attitude et tous les petits gestes inconscients qu’il commettait, et de lui parler sans avoir à parler fort. Ainsi, sa voix douce ne résonnait pas dans les couloirs. Pour quelqu’un d’autre que deux, elle aurait été un murmure inaudible. De l’autre côté de la porte de la salle d’entraînement, parvinrent à nouveau les sons des sabres lasers et la voix du Maître Thorn donnant ses directives.

- Ce que tu dois faire ? Hé bien… Tu es libre de ton choix maintenant. Tu peux retourner en classe si tu as envie de travailler le sabre laser, ou profiter du fait que je t’aie fait sortir pour aller jouer dans le parc… En ce qui me concerne, j’ai l’intention d’aller voir le Conseil des Jedi… Il faut que je leur raconte les dernières nouvelles qui se sont produites sur Dagobah… C’est une planète bien étrange, le sais-tu ? C’est une jungle sombre, marécageuse, et l’on n’y rencontre de drôle de bêtes… Enfin, je ne vais pas traîner, je crois qu’ils attendent tous mon histoire. D’ailleurs, si tu veux venir l’écouter aussi, tu es le bienvenu pour m’accompagner ! Ainsi, en chemin, je pourrais peut-être te raconter ce que je me souviens du Chevalier Thorn lorsqu’il n’était qu’un Padawan… Car lui aussi avait ses faiblesses ! Comme nous tous.

Le Maître Don se redressa. Malgré son dos qui le faisait souffrir, il ne grimaça pas. Il tendit une main vers son sac toujours posé à côté de la porte, et ce dernier, dans un mouvement doux et léger, vint rejoindre les doigts du vieil homme, qui se tournait vers le couloir.

- C’est parti, fit-il. Quoiqu'il arrive, ne laisse pas ta peur guider tes choix…

Et, d’un pas lent et mesuré, le Maître Don s’engagea dans le couloir en recommençant à humer l’odeur des murs du Temple, si chargés de signification. Il ne se retourna pas pour voir si l’enfant le suivait. S’il le suivait, de toute manière, Maître Saï Don sentirait la Force qu’il dégage. Mais, qu’il vienne ou qu’il ne vienne pas, Maître Don projetait déjà de parler de l’enfant au Conseil. Il avait entendu dire, ces derniers temps, que de nombreux padawans n’avaient pas de Maître. Cela était fâcheux, car certains padawans, comme celui-ci, n’étaient pas forts adaptés à une vie en communauté. Il revit son second padawan, Jin, lorsqu’il avait onze ans, tenter de s’enfuir de l’académie Jedi en sortant par le fenêtre. Le pauvre avait sauté et avait atterri, manque de chance, sur un Maître… Maître Don en l’occurrence ! Un frisson parcourut l’échine du vieil homme. L’académie Jedi avait connu des heures plus brillantes… Maître Don s’enfonçait dans le couloir obscur.



suite : cliquez-là<<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Qui es-tu ? [pv Saï Don] _
MessageSujet: Re: Qui es-tu ? [pv Saï Don]   Qui es-tu ? [pv Saï Don] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Qui es-tu ? [pv Saï Don]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force :: Zone RP - Ordre Jedi - Planète Ondéron :: Temple Jedi :: Centre d'Entraînement-