La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Question de confiance [Pv Mat']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jake Darinson
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 315
Âge du perso : 30 ans
Race : Humain
Binôme : Mat' et Lloyd

Feuille de personnage
Activité actuelle: Défonce de l'impérial avec Korgan
HP:
46/98  (46/98)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Question de confiance [Pv Mat']   Sam 2 Mar 2013 - 12:45

La mission sur Mon Calamari n'avait pas été un franc succès mais avait cependant été accomplie. Jake, Lloyd et leur capitaine Mat' étaient de retour sur Coruscant après quelques jours de voyage. Le mercenaire avait tout de même touché sa prime, quelques milliers de crédits légèrement amputés pour payer les frais annexes de fonctionnement du vaisseau, cependant, pas de quoi casser trois pattes à un bantha. Mat' quand à elle avait préférée les payer eux et ne pas recevoir d'argent, c’était relativement honorable de sa part, ce n’était pas tout les capitaines qui agissaient de la sorte. Néanmoins, Jake n’était pas un ingrat. Malgré son statut de mercenaire, l'argent, il n'en avait strictement rien à carrer du moment qu'il possédait le minimum pour survivre, et faisant partie intégrante de l'équipage, le jeune homme avait tout ce dont il avait besoin, à savoir, à manger, du tabac et un endroit ou dormir.

Accoudé en présence de Mat' au comptoir d'un bar, Lloyd ayant pour sa part préféré rester à bord pour fignoler les quelques réparations en cours sur le vaisseau tout jaune, Jake fouilla dans une des poches noires de son gilet tactique, sortant une pile de crédit-puces qu'il déposa devant la grande Twi'lek à la peau émeraude. S'allumant une cigarette, posant le paquet rouge et blanc à coté des crédits, il l'observa un instant de ses yeux tout aussi verts avant de s'exclamer lentement :

''C'est ta part à toi capitaine. T'avise pas de me dire non, ou je te fais sauter la caboche. Tu t'es décarcassée pour qu'on ai du taf et j’apprécie. Prends toi une clope et un verre c'est moi qui régale ce soir.''

Oui, Mat' avait été plus que réglo avec eux, et le mercenaire appréciait. Soufflant un nuage de fumée bleutée il ouvrit le clapet de son zippo et d'une flamme jaune orangée, alluma la cigarette que la Twi'lek vint porter à ses lèvres. Elle avait été réglo... Voila bien longtemps que l'on ne l'avait pas été avec lui. Peut être devrait-il l’être enfin avec elle ? Ses années de cavale, ses crimes, la reine ? Non pas la reine, cela ne regardait personne d'autre que lui même, même si elle lui manquait cruellement. Voila ce qui arrivait lorsque l'on s'amourachait d'une souveraine... il fallait savoir vivre avec.
Inspirant longuement, il fouilla une nouvelle fois dans ses poches et déposa sur le comptoir un petit objet métallique, sur lequel la jeune femme portât directement son attention, ne sachant manifestement pas ce que c’était.

''Je vais t'avouer un truc capitaine, et je comprendrais que tu me vire de ton équipe pour ne pas te l'avoir dit. Je t'en voudrais d'ailleurs pas pour ça, ça serait légitime, je te rassure.''

Il jeta son regard vert dans les yeux bleus de Mat'aenna qui le fixait, cherchant à comprendre pourquoi le mercenaire en était venu à cette discussion. Et d'un léger rire sec, Jake secoua la tête, avant de passer ses doigts dans ses cheveux pour les recoiffer en bataille.

''Ce truc rond et métallique, c'est un brouilleur pour les contrôles d’identité.''

Lâchât-il simplement.

''Je suis recherché par le S.I.S, j'ai tué un de leur agent, pour une cause juste, c’était un vrais salopard... Mais je me suis fais choper et il m'ont foutu en taule pour perpette' dans un pénitencier sur Ord Mantell.''

Jake regardait l’alcool couleur ambré dans son verre, tirant lentement sur sa cigarette qu'il reposa sur le rebord d'un cendrier déjà bien trop chargé de mégots déjà froid et de cendre.

''La suite ? Et bien je me suis évadé... ça fait bien longtemps que je suis en cavale. Ho bien sur ils ont essayés de me chopper à maintes et maintes reprises, mais je suis loin d’être con et j'ai plus d'un tour dans mon sac.''

Soupirant un long nuage de fumée et esquivant bien volontairement le regard de celle qui était devenue sa capitaine, le jeune homme vida son verre d'un trait, faisant un signe de la main pour que le droïde vienne lui servir un autre verre.

''Et voilà tu sais presque tout, enfin... le principal...'' Jake sourit légèrement. ''Voila pourquoi je n'ai aucune attaches, je passe mon temps à virevolter de droite à gauche, pour qu'on ne me retrouve pas. Alors j'ai pas envie de vous foutre dans la merde toi et Lloyd, vous êtes plus que des équipiers, presque des potes, et ça me ferais mal de vous faire un coup de pute...''

Le jeune homme réceptionna son deuxième verre, ne regardant, ou plutôt ne préférant pas regarder la réaction de la jeune femme, si elle le foutait dehors, ce qui risquait d'arriver, et bien il reprendrait la route comme si de rien n’était, comme il lui avait dit, il n'avait pas d'attaches. A part peut être elle dans son château, sur Ondéron. Pour elle Jake y serait resté, mais la situation avait été bien trop compliqué, et Jake n'aurait pas réellement su quoi faire, lui qui était la majeure partie du temps guidé par son instinct plutôt que par la raison. Voila où il en était, à la case départ.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 837
Âge du perso : 23 ans
Race : Twi'lek
Binôme : Lloyd et Jake

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
0/58  (0/58)
PF:
68/68  (68/68)

MessageSujet: Re: Question de confiance [Pv Mat']   Dim 3 Mar 2013 - 10:03

Sa première mission était finie. Heureusement achevée, elle n'en laissait pas moins un goût amer dans la bouche de la twi'lek, même si l'adolescente avait tâché de n'en rien montrer à Lloyd et à Jake - qui n'avait rien à voir dans l'histoire. Ils s'étaient quand même fait enfler, et d'une belle manière ! Un quatrième membre dans l'équipe, qui ne donnait pas sa part au vaisseau équivalait presque à sa propre paye - ce à quoi elle avait renoncé, après une nuit de comptes laborieux à la lumière jaunâtre de sa cabine privée.
Et même si la simple évocation du mot "privée" suffisait à lui rallumer une étrange lueur d'optimisme dans un cœur qu'elle croyait fermé depuis longtemps, elle retirait de cette histoire un profond sentiment d'injustice. Est-ce qu'ils étaient condamné à encaisser les coups durs les uns après les autres ? Est-ce qu'ils devraient se battre contre les employeurs à chaque fois, en même temps que contre les adversaires contre qui on les envoyait ...? Toute la question était là...

Même si à priori, Jake et Lloyd étaient contents. Et pour le moment, cela suffirait. S'angoisser pour l'avenir, parfois, ça servait qu'à s'démoraliser et rien d'autre !

Ils s'étaient posés dans un secteur un peu à l'écart d'une zone industrielle, à quelques parsecs de l'entreprise du type qui les avait envoyés sur la planète sauvage de Mon Calamari ; et tandis que Lloyd était resté au vaisseau pour vérifier son état de marche et effectuer des réparations de routine, la jeune femme avait volontiers accompagné le mercenaire Jake dans un bar. Après son vaisseau, c'était typiquement le genre d'endroit qu'elle affectionnait : une table hologtraphique de billard, une salle enfumée et éclairée de lumières vives et criardes - qu'elle jugeait du meilleur effet - et de la musique qui vous hurlait dans les oreilles, accompagnées de quelques voix soûles.
Elle avait choisit une table un peu excentrée, et, accoudée contre la table de plastec un peu collante, la jeune femme cherchait la serveuse du regard lorsqu'un mouvement de son porte-flingue la tira de ses pensées.

Elle se figea un peu. Ça voulait dire quoi, des crédits, hein ? Nerveusement, carrant légèrement sa mâchoire émeraude tout en se grattant un lekkus qui balaya l'air vivement derrière son dos, Mat'Aenna déposa ses doigts sur la pile de crédits-puces et la tapota de ses ongles peint d'un beau vernis à ongle rouge vif.

- "Ça veut dire quoi, ça ?"

S'il lui répondait qu'il voulait coucher avec elle, elle allait l'tuer. Nan mais il se prenait pour qui, hein ... Les yeux dans les yeux, elle le défia brièvement du regard ; puis son expression indignée passa aussi vite qu'un speeder en voie dégagée.
Sa part des crédits ? C'était vraiment un brave mec, ce Jake. A sa place, elle ne lui aurait pas cédé ses propres crédits... seulement voilà, elle avait fait son devoir de capitaine et lui... agissait comme l'homme réglo qu'elle avait espéré engager. Peut-être est-ce qu'il y avait un espoir pour l'avenir, finalement ?
Un sourire illumina le visage jeune de l'alien, qui laissa ses lekkus se trémousser légèrement et se reposer plus calmement sur ses bras.

- "Un sunburn, alors, stoplait."

Il n'y avait pas grand-chose à dire, et c'était peut-être la meilleure façon que la jeune femme avait trouvé de lui faire comprendre qu'elle acceptait l'argent et qu'elle appréciait son honnêteté. C'était vrai qu'elle se décarcassait pour leur trouver du travail, mais après tout, n'étais-ce pas son rôle, son tout nouveau rôle ? Elle n'avait jamais été responsable de sa vie, jusqu'à maintenant. Et maintenant, elle éprouvait le besoin de prendre cette charge, de s'occuper de leur survie. A tous les trois. Et elle avait du fric...
Et elle avait manifestement fait le bon choix en l'embauchant. Au moins, elle ne faisait pas toutes les erreurs possibles.

La jeune femme se renfonça dans son siège, suivant les gestes de son interlocuteur qui avait sortit un objet rond et métallique. Haussant un sourcil, elle garda néanmoins le silence malgré son étonnement, le laissant expliquer de lui-même pourquoi il avait un truc aussi bizarre sur lui - et ce à quoi il pouvait bien servir.
L'introduction de Jake la laissa sans voix. Un peu inquiète, elle continua cependant à garder le silence. Elle pouvait plus vraiment se permettre les réactions épidermiques ; il fallait garder son sang-froid jusqu'au bout. Et tout écouter... même si la twi'lek pressentait que cela ne serait pas très agréable.

Déjà, il ne la regardait plus dans les yeux. Elle s'alluma une cigarette d'un geste machinal tout en sentant sa peau se hérisser, ses propres yeux bleus rivés sur la tête penchée du mercenaire, en avalant lentement ce qu'il venait de lui dire. La vérité changeait tous ses plans, toutes leurs possibilités...

Il se resservit un verre. Elle soupira, en se redressant sur sa chaise. Tira une bouffée de cigarette, incapable de traduire en mots ce qu'elle ressentait. Elle avait tellement longtemps été une hors-la-loi... comment lui jeter la pierre d'avoir voulu cacher ce qu'il était, ce qu'il avait fait ? Mais ce qu'elle avait promis à Saï Don, comment pourrait-elle l'accomplir si les voies honnêtes lui étaient refusées ?!
Il fallait dire quelque chose... Ce qui était certain, c'était qu'il était indispensable dans son équipe. Et qu'il avait donné la preuve qu'il n'était pas un mauvais bougre. Plus jeune, elle aurait donné n'importe quoi pour qu'on lui donne sa chance : alors, quelque part, il était normal qu'elle essaie de donner à quelqu'un d'autre ce qu'elle avait eu, il y avait si peu de temps encore.

Lentement, la jeune capitaine reprit la parole, d'une voix calme, heureuse que la musique trop forte du bar couvre si bien leur conversation :

- "T'aurais dû m'le dire dès le début. C'est pas qu'une question de confiance, même si j'sais que c'est dur de cracher s'genre de choses. Mais Lloyd a le droit d'être au courant. Et je me serai pas posée ici... Parce qu'on est tous en danger, maintenant. Mais... je connais ce genre de situations. On sait pas à qui faire confiance. Personne n'est assez digne pour une telle confiance. Et on a peur de pas avoir d'boulot."

Un étrange sentiment de camaraderie s'emparait d'elle, la poussait à poser sa main sur celle de mercenaire couturé de cicatrice. Un sentimentalisme débile, né d'une certaine similitude de situation.

- "T'es un gars honnête et tu fais du bon boulot. Mais y'a 'core un mois, j't'aurais viré illico, parce que j'aime pas trop qu'on m'mette en danger sans qu'j'ai mon mot à dire. Seulement voilà... Un type m'a donné une chance. Il m'a dit que je pouvais construire ma propre vie, que mes fautes seraient pardonnées, que je pouvais recommencer à zéro. Alors chuis d'acc' de te garder. A deux conditions."

Mat'Aenna reprit son souffle, tandis qu'un droïd lui versait le verre d'alcool qu'elle avait réclamé.

- "Déjà, je veux plus AUCUN secret de ta part. C'est tout ou rien. J'ai besoin de savoir s'qu'on peut accepter comme boulot. Ensuite je veux savoir si tu veux te racheter une conduite. Aux yeux d'la République, j'en ai rien à foutre, elle est pourrie. Mais à tes propres yeux. Faire des trucs biens, enfin, la plupart du temps. Tu comprends l'idée ?"

Un sourire effleura à nouveau son visage adolescent, provoquant des fossettes encore un peu marquées.

- "J'me fais pas vraiment d'illusion sur le genre de vie qu'on mène. Mais j'veux pas tout gâcher. Surtout qu'on m'a proposé une opportunité... intéressante."

La twi'lek se tut, avalant cul sec le verre d'alcool fort à la portée de ses doigts graciles recouvert d'une mitaine noire. Elle n'en dirait pas plus jusqu'à ce qu'elle ne soit sûre qu'elle pouvait continuer à l'embaucher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jake Darinson
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 315
Âge du perso : 30 ans
Race : Humain
Binôme : Mat' et Lloyd

Feuille de personnage
Activité actuelle: Défonce de l'impérial avec Korgan
HP:
46/98  (46/98)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Question de confiance [Pv Mat']   Dim 3 Mar 2013 - 19:25

Fumant sa cigarette et buvant son verre d'alcool, Jake était toujours légèrement fébrile quand à la réaction de sa nouvelle capitaine. Il ne lui avait pas mentit, il avait omis de dire la vérité, ce qui était en soi bien différent. Alors qu'il eu terminé son récit abrégé, il glissât de nouveau son regard sur Mat' qui le regardait de ses grand yeux bleus. Ses lekkus tombaient doucement sur ses épaules, elle était plutôt jolie pour une Twi'lek, bien que ce ne soit pas vraiment la tasse de thé du mercenaire. Il se dit instinctivement qu'il vaudrait peut être mieux penser à autre chose qu'à cette jeune demoiselle qui était d'une part sa chef, et de l'autre trop grande à son goût. Et puis de toutes façons sa vie sentimentale ne s’était révélé qu’être une suite de catastrophes, plus ou moins graves. Sortant de cette rapide introspection, il l'écouta parler. Manifestement elle ne lui en voulait pas, elle souhaitait juste elle aussi s'en sortir, et Jake était tout à fait conscient que le fait de l'engager n'allait pas lui faciliter la tache.

''Oui Mat' je comprends ce que tu veux dire. Je suis bien conscient de tout ça... ''

Se contentât-il de laisser échapper de ses lèvres a demi fermées qui emprisonnaient à présent de nouveau sa cigarette. Bien sur qu'elle avait raison, Mat' avait raison sur toute la putain de ligne. Elle avait l'air très jeune, mais elle aussi avait du passer par quelques galères qu'elle lui conterait peut être un autre jour, dans d'autres circonstances probablement plus favorables. Et, alors qu'elle posait sa main verte et menue sur son épaulière bleu nuit rayée par les entailles qu'il avait fait de la pointe d'un couteau, le mercenaire fit glisser ses yeux dans les siens lui envoyant un léger sourire de mauvais garçon, les filles aimaient ça en général, mais ce n’était pas pour cela qu'il avait sourit de cette façon. Elle voulait toute la vérité sur lui ? Hors de question, Jake avait des choses qu'il préférait garder pour lui, le pourquoi du comment avec le S.I.S, sa brève relation avec la reine d'Ondéron. Non cela ne la regardait pas. Ce qui importait pour le moment c’était les conséquences, il était recherché dans pas mal de systèmes du noyau de la galaxie, mais avait su bien s'en tirer. Le mercenaire, était un guerrier, un malin, avec plusieurs cordes à son arc. D'un regard légèrement adoucit et d'une voix presque douce, Jake répondit à l'alien à la peau verte :

''Écoute Capitaine, y'a tout un tas de chose que j'ai fais dont je n'ai pas envie de parler. Parce que... parce que l'on à tous besoin de garder une partie de nous secrète. Le pourquoi du comment importe peu, si j'ai tué ce gars c’était par vengeance personnelle. Il à prit des gens que j'aimais, et m'a laissé pour mort avec autant d'impacts de fusil blaster dans le dos que d’étoiles dans la voie lacté, il n'y rien à rajouter la dessus. Ce qui compte c'est que je suis injustement poursuivit, et que c'est pas demain la veille que je serais tranquille. Mais rassure toi si je me fais chopper je vous ferais pas tomber avec moi. De toutes façons ils m'auront jamais vivant, j'ai moisi si longtemps en taule que pour rien au monde je n'ai envie d'y retourner.''

D'un léger sourire taquin, le jeune homme rajouta à l'intention de la propriétaire du vaisseau jaune :

''Je tien d'ailleurs à te remercier de m'avoir donné la cabine qui jouxte le bloc de détention, j'apprécie le geste !''

Il vida de nouveau son verre, la regardant de nouveau sourire ce qui lui réchauffa un peu la carcasse. Puis terminant de répondre à ses interrogations, le jeune homme écrasa sa cigarette dans le cendrier, et hop une de plus.

''Tu sais Mat', j'aime pas vraiment les jedi, je déteste les sith, et la république est pourrie, je suis d'accord avec toi. Pour ce qui est du mec du S.I.S que j'ai dessoudé, c’était pour accomplir la promesse que j'ai fait à une fille qui est morte dans mes bras. J'ai fais ce qui m'a semblé juste. Et j'ai toujours fais ce qui m'a semblé juste, ça m'arrive d’être un enfoiré, mais je suis pas un salopard sans cœur loin de là.''

C’était bien une des rares fois que Jake le mercenaire s'ouvrait d'une telle façon à quelqu'un. Il avait apprit à vivre seul, comme un vulgaire sans domicile fixe, couchant entre deux tas de poubelles, sous un pont, ou sous la pluie dans une ruelle mal éclairée, mangeant un jour sur deux lorsqu'il le pouvait. Alors parler de ses états d’âme, le mercenaire avait fait une croix dessus depuis bien longtemps. Celui lui fit tout de même du bien, parler à quelqu'un, c'était un peu se qui lui avait manqué depuis tout ce temps. Mais, répondant doucement au sourire de la jeune fille flanqué de deux petites fossettes, assez jolies d'ailleurs, Jay' conclut donc sur ces quelques mots :

''J’espère que ça t’éclairera un peu sur ma façon de voir les choses, à toi de voir si tu veux me garder à bord, tout ce que je peux te dire c'est qu'avec moi tu ne gâchera rien de tes projets. ''

Lui offrant un sourire franc et doux, le jeune homme détourna son regard de ses yeux bleus, venant fouiller de deux doigts curieux dans son paquet de cigarette. Il fumait trop c’était évident, mais ça c’était typiquement Jake, ou c’était tout, ou c’était rien.

''Donc si je reste, c'est quoi cette opportunité ?''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 837
Âge du perso : 23 ans
Race : Twi'lek
Binôme : Lloyd et Jake

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
0/58  (0/58)
PF:
68/68  (68/68)

MessageSujet: Re: Question de confiance [Pv Mat']   Mar 5 Mar 2013 - 15:20

Les coudes sur la table, à siroter une bière qu'elle venait de commander, la twi'lek de dix-neuf ans écoutait le mec qu'elle avait engagé comme gros bras parler de lui-même, avec une pointe de remords. Elle devait bien admettre qu'il avait raison sur un point : Le passé, on n'avait jamais vraiment envie d'en parler. Après tout, il n'avait pas besoin d'en dire plus - malgré ses tatouages, sa gueule cassée et ses épaulières striées par le nombre de ses victimes, ce n'était pas un mauvais bougre. Au contraire, il était le style d'homme avec lequel elle se serait volontiers acoquiné. Autrefois... Lorsqu'elle trainait dans les rues, quand elle n'était pas dans le vaisseau de Kaze à pester contre lui et ces enfoirés de siths... Un temps à la fois si proche mais qui lui paraissait presque flou, tant sa nouvelle vie avait pris de l'importance.

En avait-elle trop demandé à Jake ? Malgré la colère qu'il aurait légitimement pu piquer sur son indiscrétion, le mercenaire la regardait un air doux, calme, auquel la jeune femme n'était pas habituée. Un air presque humble, en fait, comme ses paroles, où il lui relatait dans les grandes lignes le pourquoi du comment de son arrestation. Au final, elle aussi avait connu ce genre de mésaventures - mais quand même. Elle n'avait pas été condamnée à perpétuité ! Certainement parce que personne ne l'avait pas encore pincée, aussi. Oui... ça devait jouer.
La jeune femme redessina un sourire amusé à sa remarque sur la chambre à côté du bloc de détention, se mordit la lèvre pour ne pas éclater franchement de rire, puis se calma un peu, assez pour le laisser finir de parler.

Il avait du cran et du sang-froid, et ça, c'était sûr que ça valait de l'or, même si c'était quand même un enfoiré ! Comme tous les hommes, par ailleurs...

- "Jake, t'as fait du bon boulot pendant la mission. Bien sur que j'te garde, mais j'te demande d'en parler à Lloyd. Avec ou sans les détails... j'm'en fiche. Mais on peut pas lui faire risquer sa peau sans connaitre les possibles conséquences. Et ... du coup, c'est important qu'il soit au courant et qu'il soit d'accord. Va aussi falloir voir pour te trouver une fausse pièce d'identité... Ça nous facilitera la vie à tous, j'pense. Enfin... si t'es d'accord."

Mat'Aenna ne se sentait pas vraiment à l'aise pour prendre toutes les décisions. Finalement, de quel droit pouvait-elle imposer aux autres sa vision des choses ? Sous prétexte qu'elle les avait engagé ? Sous prétexte qu'elle avait hérité d'un beau vaisseau en échange de la dénonciation des actes délictueux d'une bande de connards qui l'auraient écorché vive s'ils avaient su ce qu'elle avait fait contre eux ?
L'alien fixa son regard bleuté dans celui de son collègue, avec un nouveau sourire, un peu maladroit, empreint de son manque d'assurance en la matière.

- "Maint'nant, on est tous ensemble avec toi. Et avec nous, tu te feras pas chopper. On va faire au max' des boulots honnêtes, et avec ton identité, ils se méfieront pas. Pour toi aussi, dis-toi qu't'as une nouvelle vie, avec toutes les opportunités qu'tu veux. Et tu vas p't'être me trouver bête... mais j'vais t'confier un truc. Ca f'sait un moment que j'rêvais d'cette vie... et c'est comme si tous mes rêves s'étaient réveillés d'un coup. Y croire, c'est l'plus important !"

D'un coup sec sur la table en plastec, l'adolescente claqua son verre pour ponctuer ses paroles. Le pire était qu'elle croyait vraiment en ces paroles. Elle n'en avait pas eu conscience jusque là, c'était tout. C'était tout !
Avec exubérance, elle secoua ses lekkus, puis éclata d'un grand rire joyeux.

- "Par rapport à ta chambre, j'savais bien que la proximité avec le bloc de détention t'plairait... L'instinct, mon vieux, l'instinct ! Et arrête de m'appeler Capitaine. C'est Mat', et pas autrement."

Il y avait eu longtemps que la jeune twi'lek n'avait pas discuté avec un homme dans ce genre de conditions. Sans chantage, sans perspective de vols ou de luxure. Juste un ami, avec Lloyd, qui partageait sa vie. Qui la partagerait longtemps - enfin, elle l'espérait bien.

- "Y'a deux trucs dont j'voulais vous parler à tous les deux. Deux boulots, dont un... avec des perspectives à long terme. Mais sincèrement, j'sais pas si on peut faire confiance... Le truc, c'est que, tu vois, moi aussi, j'ai eu quelques soucis avec la justice. Et ces cons savent des trucs sur moi. Je sais pas dans quelle mesure ça peut s'retourner contre nous, pasque l'Conseil Jedi est au courant et euh..."

Elle avait l'air fine ! Embarrassée, la couleur des joues de l'alien tournait doucement au marron. Elle aussi avait des secrets et un passé encombrant, qui pouvaient être nuisible à leur petit groupe. Et Mat'Aenna n'avait pas encore trouvé le courage de tout leur raconter. A partir de là, comment exiger la même chose de Jake ?

- "Enfin, voilà, ils nous promettent monts et merveilles. Du boulot dont le paiement sera à hauteur des dangers encourus. Des trucs légaux faut croire... même si j'ai pas très confiance. Ils refusent de révéler le nom de leur organisation avant d'nous avoir testé, si j'ai tout compris. Est-ce qu'on peut faire confiance ? Vu comme s'connard d'employeur nous a entourloupé sur Mon Calamari, j'en doute... T'en penses quoi ?"

La gamine se figea une seconde, avant d'avaler ce qui restait de sa bière. Il allait falloir continuer mollo sur l'alcool... ça descendait à une vitesse effrayante.

- "Avant toute chose, j'voulais te dire que c'était peut-être un peu injuste de te demander toute la vérité. On a tous un domaine privé..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jake Darinson
$$ Mercenaire $$
$$ Mercenaire $$
avatar


Nombre de messages : 315
Âge du perso : 30 ans
Race : Humain
Binôme : Mat' et Lloyd

Feuille de personnage
Activité actuelle: Défonce de l'impérial avec Korgan
HP:
46/98  (46/98)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Question de confiance [Pv Mat']   Ven 8 Mar 2013 - 18:43

Les verres et les cigarettes s'enchaînaient à plutôt bonne allure, cela voulait dire que tout les deux ne voyaient pas le temps passer, et ce n'était pas un mal, Jake commençait à apprécier la présence de la jeune alien. Tout les deux se ressemblaient sur de nombreux points, leurs embrouilles avec la justice, car écoutant ses dires, n'en ratant tout simplement pas une miette, le mercenaire se doutait qu'il y avait une partie d'elle qui aurait aimé en parler, mais peut être avait elle honte ou tout simplement elle ne voulait pas en parler pour une tout autre raison obscure. D'un autre coté elle glissa involontairement le mot "conseil jedi" avait elle eu des démêles avec ces gars en robe de chambre? C'était plus que probable, vu son visage qui tournait tranquillement au marron, elle devait rougir, ce qui lui rappela une femme à la peau verte avec qui il avait tourné quelques pages du livre de sa vie, une pilote et capitaine elle aussi, inutile de se rappeler son nom, ce n'était pas le moment. D'une léger sourire, le jeune homme la fixa de ses yeux émeraude, elle avait à présent l'air mal à l'aise, ce qui lui donnait avec son petit air d'adolescente un charme certain. Mais pour la rassurer Jake lui glissa du bout des lèvres:

"Hey, c'est sûrement pas moi qui vais te juger, je suis plutôt mal placé pour ça Mat' . On parlera peut être de tout ça un autre jour, autour d'un autre verre... Et pour ce qui est de Lloyd t'en fais pas j'irais lui parler, je trouve ça normal aussi, t'as pas de soucis à t'en faire avec ça."

Bien sur qu'il le ferait, il choisirait juste le moment le plus opportun pour avoir cette discussion avec le mécano.
Pour ce qui était du boulot, le jeune homme voyait d'un mauvais œil la proposition de cette fameuse association (de malfaiteurs?). Un groupe qui proposait du travail en effectuant un certain chantage sur sa patronne, le mercenaire restait méfiant, qui pouvait savoir à qui ils avaient affaire.

"Tu sais Mat', je sais pas trop ce que tu en pense, mais une organisation proposant des boulots soit disant légaux en faisant du pseudo chantage sur le fait qu'ils connaissent ton passé... J'aurais tendance à te dire de rester prudente...personnellement je n'aime pas trop ça et mon ptit doigt me dit qu'on à intérêt à rester vachement vigilant si on se lance dans cette voix."

Se penchant en arrière sur sa chaise, le mercenaire planta le talon de ses deux rangers noires surmontées de plaques d'armures sur le coin de la table, restant en équilibre. Il entrelaça ses doigt derrière sa tête dans sa chevelure noire et légèrement hirsute, glissant de nouveau son regard vert sur l'alien. Ayant connu quelques galères et coup foireux, comme par exemple leur mission sur mon Calamari, il était évident que Jake n'était pas trop chaud pour cette opportunité. Fallait jouer la carte de la sécurité ou bien profiter de l'occasion pour faire un peu d'argent au passage? Il était qu'un vaisseau coûtait cher et la marge de manœuvre de sa capitaine était plutôt mince.que faire donc? L'argent appelait l'argent et un contrat un autre. Peut être que le mercenaire détrompait sur toute la ligne et que cet employeur leur offrirait vraiment monts et merveilles? Peut être oui, ou peut être pas. Dans ce métier il fallait avoir des yeux partout et ne pas faire confiance à la légère, sinon on s'en mordait bien vite les doigts...

"Mouep....en tout cas je suis un peu de ton avis, va falloir la jouer prudence, on verra bien, mais si ça pue pour toi, tu peux compter sur ce bon vieux Jake pour te porter main forte!"

Sourit-il avant de se balancer sur sa chaise, toujours en équilibre les pieds sur la table. De ces mots, le jeune homme espérait la rassurer, qu'elle ne se sente pas seule en cas de coups durs, car a présent, les trois jeunes gens formait un peu une petite famille, sûrement la meilleure que Jake n'aurait jamais eu. De toutes façons se parents n'avaient eu de cesse d'ignorer son existence, quasiment depuis sa naissance, alors il n’était pas difficile de trouver mieux que ça. Bref...

Puis il lui répondit calmement après avoir écouté son regret d'avoir voulu savoir toute la vérité à son sujet.

''Rah...Mat' tu sais ce qu'on dit ? Tout ce qui est caché se sait un jour, je l'ai pas pris mal te stress pas avec ça va. On se connaît un peu maintenant, quand on se connaîtra encore plus, je serais beaucoup plus loccace, tu sais, j'ai pas honte d'être ce que je suis, j'en ai jamais eu honte, faut...juste se laisser du temps, laisser le temps au temps....''

Jake lui sourit doucement, sortant une autre cigarette de son paquet, la faisant rouler entre son pouce et son index alors qu'il regardait toujours de ses yeux émeraude. Le mercenaire ne s'estimait pas être un mauvais garçon, il avait fait des mauvais choix, et d'autres meilleurs. Mais rejoindre Mat' et Lloyd, cela il ne le regrettait pas le moins du monde, c'était peut être même la meilleure idée qu'il avait eu depuis un baille. Et, finalement allumant sa cigarette toute neuve, le jeune guerrier laissa juste échapper de ses lèvres :

''Quand même, pour en revenir à Mon Calamari, on se l'est bien fait mettre profonde...je préconise une petite expédition punitive ! Histoire que l'on nous prenne pas pour des rigolos...''

Il balança un petit clin d’œil à Mat', restait juste à voir ce qu'elle pensait de son coté.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Question de confiance [Pv Mat']   

Revenir en haut Aller en bas
 

Question de confiance [Pv Mat']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Coruscant-