La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une rencontre fortuite (Randall)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


Nombre de messages : 264
Âge du perso : 32 ans
Race : Humaine
Binôme : Dranor Darinson
Randall Mac Allistair *
Radamanthe*
Ress Laz'ziark*
Travis Torn*
Korgan Kessel*
Haldäan Ciryindar

Feuille de personnage
Activité actuelle: joue sur 2 tableaux
HP:
72/72  (72/72)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Une rencontre fortuite (Randall)   Lun 18 Fév 2013 - 14:52

Le soleil se couchait derrière les grattes ciels de Nar Shaddaa, quand Romy ouvrit les yeux.
Depuis plus de 3 semaines
sa vie était rythmée par les soirées animées de la planète et les
quelques rares missions qu'on lui proposait. Depuis que Dranor l'avait
quitté sa vie avait perdus de son sens, dans ces turbulences elle avait
préféré se laisser vivre sur Nar Shaddaa que de retourner sur
Coruscant. Sa « famille » lui manquait bien évidemment mais cela lui rappellerais sa solitude et elle n'avait pas besoin de ça. La simple idée, le seul fait de revoir le visage de Dranor l'a blessé.

Ils s'étaient quittés d'un comme un accord, mais cela lui avait tout de même brisé
le coeur, elle avait placé beaucoup d'espoir de leur relation, elle
pensait avoir trouvé un semblant de famille. Mais tout le monde vous
dira qu'il est préférable de laisser partir un homme que de le retenir
contre son grès. Elle avait aimé cet homme comme il l'avait aimé en
retour, mais cela n'avait pas suffit. Ainsi va la vie !


Romy se redressa avec difficultés et s'adossa contre sa tête de lit, elle prit
une grande inspiration et se leva enfin. Elle se dirigea vers la petite
cuisine, elle appuya sur un bouton ce qui enclencha un petit
vrombissement agréable. Elle n'attendit pas la fin pour se diriger vers
la salle de bain. Après avoir pris une douche et s'être habillé elle
retourna dans la cuisine, elle attrapa une tasse et se versa une grande
quantité de café.


Sur les coups de 20h, la jeune femme empruntait le chemin du bar
dans lequel elle avait trouvé un petit boulot provisoire, le temps de
se retrouver. La nuit était plutôt chaude même le léger courant d'air
qui soufflait sur ses jambes nues ne la dérangeait pas. L'établissement n'était pas très loin dans un quartier animé, mais pas dangereux. Enfin pas dangereux pour cette planète et les blasters de Romy ne l'a quittait
jamais, sous aucun prétexte. Le bâtiment n'était pas laid à voir, la
devanture était recouverte de plaques en aluminium et les ouvertures
étaient peintes en noire. A la nuit tombée une musique joviale et la lumière tamisée embrasaient la rue.


Red empruntait la porte arrière pour rejoindre les vestiaires, à peine
avait elle franchit celle-ci qu'elle était déjà étourdit par
l'ambiance. Elle posa son manteau sur des porte-manteaux qui portait
grossièrement son nom. Elle vérifia que tout était à sa place, jupe
courte en cuir noir, son T-shirt moulant bordeaux, ses cheveux en
bataille sexy, son maquillage et son joli sourire pour ne pas trahir son mal-être actuel.


*Aller courage !*

Le bar était déjà bien comblé, mais la
soirée ne fessait que commencer et Red le savait, elle salua rapidement
chacune de ses collègues et son patron et se mit au travail. Elle
attrapa un plateau avec l'agilité d'un chat et commença à prendre des
commandes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite (Randall)   Lun 18 Fév 2013 - 17:26

Marchant devant ses soldats, le major s’arrêtât pour les passer en revue du regard, tous étaient en tenue. Le regard sérieux avant d'entrer dans le bâtiment, Striker scrutait les lieux. Tous étaient déjà prêt à entrer, mais Randy était là pour les canaliser, regardant la montre commando accrochée à son poignet, le militaire laissât échapper:

"C'est l'heure les gars..."

Les jeunes loups étaient prêt à donner l'assaut et devenir les maîtres de la place, et c'était forcément se qui allait se passer. Se tournant vers les jeunes hommes et femmes, car Striker ne faisait pas de distinctions entre les sexes lorsque les compétences étaient là, il leur sourit. Ce soir allaient tous donner le meilleur d'eux même. Leur faisant face il croisa les bras et les regarda. Ils avaient tous fier allure, ce soir la Treizième allait mettre le feu aux poudres, ça c'était certain! Un sourire illumina de nouveau son visage de sous officier, mais ce soir pas de guerre, pas de combat.

"Allez les gars! Éclatez vous, faites la fête et amusez vous! Prenez du bon temps. C'est un ordre!"

Éclatant de rire chacun entra l'un après l'autre alors que le major leur ouvrit la porte, souriant tout autant qu'eux. Oui les quatre prochains jours, la fête et la bonne humeur serait de rigueur. L'escouade en avait assez bavé le mois dernier, du combat et du sable  à toutes les sauces. L'heure était à présent à la détente, et de plus c'était Randy qui régalait, c'était un peu la coutume de l'escouade. Le sous officier rentrât en dernier, suivant la troupe, c'était d'ailleurs une des rares fois ou il se trouvait à l'arrière du groupe, le videur leur jetât un petit regard de travers. Il fallait dire que voir une douzaine de jeune gens musclé et au meilleur de leur forme était assez impressionnant. Mais d'un geste de la main sur l'épaule du videur, Randy le rassura. Il n'y aurait pas de problème avec eux, il s'en portait garant, le major les connaissait et mieux que personne.
Pénétrant donc dans le bar, habillé d'une façon classe mais décontracté, celui s'installa à une table avec deux ou trois de ses comparses, les autres préférant se diriger vers les billards où des pari avaient déjà fusé dans tout les sens. Mais pas de billard pour le sous off' , celui ci avait besoin de se détendre. Lui et son équipe avait bataillé sec les derniers jours, il devait avant tout se changer les idées, quatre jours, c'était toujours du pain béni pour un soldat, alors autant se détendre un peu avec un bon verre de tequila.
Regardant un peu à droite et à gauche, à la recherche d'une serveuse, Randy aperçût une petite blonde, plutôt jolie d'ailleurs, qui faisait son travail avec un certain entrain, courant à droite et à gauche, servant les tables avec une flagrante rapidité. Prenant les commandes de ses gars et opinant du chef, le jeune homme début trentaine, levât la main en direction de la serveuse. Celle ci lui faisant un signe de tête assortit d'un joli sourire, plateau vide à la main, elle se dirigea vers la table.

''Bonsoir mademoiselle, j'aimerais commander pour moi et mes amis. Alors ça sera deux bières, un whisky et pour moi je prendrais une double tequila.''

Souriant en retour devant la bonne humeur de la jeune femme, Randall la regarda rapidement. A l’école militaire on lui avait appris à détailler rapidement ce qu'il voyait, histoire d’évaluer la situation. Et d'après ce qu'il détaillait, la jeune femme semblait coquette, sans toutefois tomber dans le cliché du pot de peinture, et ses cheveux habilement coiffés en bataille lui donnait un petit air sexy fort charmant. Quand à ses yeux, et bien il y'en avait deux, c’était déjà un bon début, pensât il, riant intérieurement. Mais malgré la faible lumière ambiante du bar, la petite lueur rougeoyante ne lui avait pas échappé, le moins que l'on puisse dire c'est que c’était particulier, particulier mais loin d’être déplaisant !
La remerciant d'un autre sourire, Randy regarda la jeune serveuse s’éloigner, se retournant sur sa chaise alors qu'un dessous de verre cartonné atterrit sur l’arrière de sa tête.

''Hey « Striker » ! Tu perds pas de temps! Dis donc elle va prendre sacrément froid si tu la déshabille du regard....Je sais pas si elle à remarqué comment tu la regardais...''

''Ouais elle à du avoir une sacrée frousse !''

Laissât-il échapper dans un petit rire avant de reprendre sa place initiale, revenant devant ses amis et soldats.

''Arrête deux minutes « Doc » tu sais pas ce que tu dis...''

''Mais toi t'à pas l'air de vouloir perdre du temps ! Hey je suis médecin, alors n'oublie pas de te protéger hein ! J'ai pas amené ma trousse avec moi pour te piquer contre les maladies exotiques !''

Dit le Doc le regard fendu d'un sourire narquois alors que Randy s’avançait au dessus de la table pour lui susurrer quelques mots doux :

''Owen ?''

''Ouais major ?''

Répondit le caporal docteur, une sourire barrant toujours son visage.

''T'es vraiment un pauvre con !''

Riant, Randall lui gratifiât d'une tape amicale sur l'épaule. La franche camaraderie comme on disait...

''Hey ! Un pauvre con oui ! Mais pourvu d'un doctorat et toc ! Hey Hey fais gaffe elle revient !!''

Tout le monde reprenant place sans que rien ne paraisse, le jeune sous officier, la fixant discrètement du regard, attendit que la jeune demoiselle veuille bien les servir. Mais comment engager la discussion ? Ça, on ne lui avait pas appris à l'académie militaire...


Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 264
Âge du perso : 32 ans
Race : Humaine
Binôme : Dranor Darinson
Randall Mac Allistair *
Radamanthe*
Ress Laz'ziark*
Travis Torn*
Korgan Kessel*
Haldäan Ciryindar

Feuille de personnage
Activité actuelle: joue sur 2 tableaux
HP:
72/72  (72/72)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite (Randall)   Lun 18 Fév 2013 - 20:40

Entre deux commandes Romy aperçu un gros groupe entrer
dans l'établissement, cela l'étonna que Gourvat le videur les laisse
tous entrer. Mais après les avoir mieux observé il lui sembla presque
évident qu'il s'agissait d'une compagnie, qu'importe leur origine ou
leur côté ils avaient cet esprit d'équipe très particulière, mais cela
n'était qu'une supposition.
La jeune femme n'eut pas le temps de
rester à les observer plus longtemps les commande fusaient de tous les
côtés, le boulot ne manquait pas. Alors qu'elle venait de servir une table un
jeune homme leva la main, il faisait partie du groupe, de loin il avait
l'air d'un charmant jeune homme, elle lui fit signe qu'elle l'avait vu
et qu'elle arrivait. Son plateau vide elle se dirigea vers leur table.
« Bonsoir que prendrez-vous ? »
''Bonsoir mademoiselle, j'aimerais commander pour moi et mes amis. Alors, ça sera deux bières, un whisky et pour moi je prendrais une double tequila.''


RedRorch n'eut pas le temps de bien détailler son interlocuteur, elle
put retenir qu'il avait une petite trentaine d'années, qu'il était brun
aux yeux noisettes et qu'il avait semblait-il une cicatrice sur la joue, mais elle
n'en était pas sûr. Elle sourit aimablement pour notifier qu'elle avait
tout retenu et qu'elle les remerciait, puis se retourna et se dirigea
vers le comptoir. Le barman semblait déborder au point qu'elle dût crier
pour qu'il entende la fin de sa commande, car
il ne fessait que des allers-retours derrière son bar. Alors qu'elle
patientait gentiment une collègue se plaça juste à côté d'elle.

« Red je sais que tu as de la pratique dans ce genre de situation. Tu
ne pourrais pas m’aider ? »

« Si bien sûr mais précise s’est quoi ta situation ? »
« Bah faire fuir un mec !... »
« Sa s’est fait… Merci pour le rappel… Bon explique… »
« Tu vois la table là-bas avec les balosars ? »
« Ouai… »
« Ils viennent d’être vraiment vulgaire avec April tu ne pourrais pas leur
faire comprendre qu’on est dans un bar pas un strip-club ? »


Pour la petite explication April est la jeunette des serveuses, si je me
souviens bien elle vient de fêter ses 16 ans, pour des raisons que je n’ai pas
voulu connaître elle est obliger de travailler, Gourvat la prise sous son aile,
il l’a considère comme sa petite sœur à prêt comme le ¾ du personnel. Rorch
observa la table qui se trouvait au fond, effectivement les occupants
semblaient bien mouvementés.

« Ok je m’en charge préviens Gourvat quand même… On ne sait jamais… On ne
serra peut être pas assez de 2. »

Entre temps la commande pour le commando s'était tranquillement
installé sur son plateau qu'elle souleva avec la dextérité d'une
tigresse en colère, ce qui l'énervait ce n'était pas tant la situation
que les balosars. Après avoir servi la table du brundinet, elle se dirigea vers celle qui posait problème.
« Bonsoir messieurs aux noms du personnel nous vous prions de ne plus être aussi vulgaire avec les serveuses. Merci. »
«Dis poulette tu finis à quelle heure ton service ? Je prends dans mon
bolide, on fera une promena et je ferais le tour du propriétaire... »

Relookant de bas en haut Romy.

« Dis-moi tu t'es déjà fait refaire ta face... non... Et bien continue comme ça et sa sera ta prochaine destination... »
Alors que la jeune femme se retourna le balosar il claqua trivialement
les fesses et rigola avec ses amis, elle se retourna, attrapa d'une
main sa tête d'extraterrestre et la plaqua sauvagement et dans un grand
fracas contre la table...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite (Randall)   Mar 19 Fév 2013 - 19:22

Après avoir de nouveau regardé la jeune serveuse blonde revenir pour les servir, la remerciant d'un fin sourire en coin, le jeune major, continua de plaisanter un peu avec Owen le doc, Lloyd et Elena, deux soldats de première classe. Ces deux dernier n'avaient pas l'air de connaître Randy lors de soirées en civil, et cela les faisait plutôt rire. Lui qui normalement avait l'habitude de tout contrôler sur le terrain, semblait assez gêné au paroles d'Owen. Esquivant légèrement le sujet de la jeune serveuse, Randy regardait un peu ailleurs, posant ses yeux noisette sur les autres soldats qui jouaient au billard. Ceux la au moins ne se faisaient pas questionner comme à un interrogatoire.
Le Doc quand à lui le connaissait plutôt bien, ils étaient tout deux bon amis, et il savait bien que Randall n’était pas trop doué pour « emballer » une fille alors il continuât :

''Alors Ran' c'est ça ta tactique ? Mince, je t'ai connu un peu plus entreprenant... Allez fais pas cette tête ! On trinque !''

Soupirant légèrement le major en civil laissa échapper un petit : ''Tu me saoul Owen...'' alors que le petit groupe levèrent leur verres et trinquèrent au dessus de la table en bois. Les boissons laissant échapper une petite rafale de tintement cristallin, et certes beaucoup plus agréable qu'une rafale de blaster lourd, un fracas se fit entendre. Randy tournât la tête et observa un non humain attablé avec ses comparse semblant causer du tors à la jeune serveuse qui n'avait manifestement pas envie de se laisser faire. D'un léger coup de coude, Owen pointa la scène du menton ajoutant :

''Hey on dirait bien que ça va être intéressant major. Tu as pas l'impression qu'ils vont se faire défoncer le videur y compris, par les 7 Balosar ? Surtout qu'y'en à trois qui on l'air plutôt costaud....''

Même s'ils étaient venu sur Nar Shaddaa pour passer du bon temps et sachant par ailleurs que c’était un des endroit les plus mal famés de la galaxie, Randy n'allait sûrement pas laisser les Balosar éclater tout le monde pour le plaisir de se sentir les maîtres de la place. Et puis il y avait également cette petite serveuse qui avait eu le culot de fracasser la tête de l'un d'eux sur la table. Elle allait être en première ligne pour se prendre une bonne secoué.

''Bon ok on y va...''

Les quatre se levant de la table tel un seul homme, se dirigèrent vers les malotrus qui commençaient à s’échauffer, s’écartant de leur table. Le videur n'allait pas tarder à arriver mais pour l'instant, ce n’était pas le cas. La petite blonde faisait front toute seule, sortant deux blaster dont on ne savait trop ou, mais manifestement ça ne semblait pas les impressionner.
Arrivant à leur hauteur, Randy les invectiva :

''Hey les gars vous trouvez pas que c'est un peu un combat illégale ? À sept contre un...c'est pas joli joli...''

Sourit-il mettant les mains dans ses poches.

''Allez vous faire foutre les humains, vous valez pas mieux que les autres... on va se payer du bon temps avec les serveuse et la ptite blonde en particulier...que vous le vouliez ou non''

Un des gars sortit de son manteau long un fusil à canon scié en direction du videur qui approchait à grand pas, stoppé net dans son élan. Bon la situation commençait à dégénérer et le militaire après une seconde de réflexion, portant deux doigts à sa bouche sifflant.

''Allez les ptits loups on se secoue ! On a des parasites !''

Les neuf autres soldats en civil sortant leurs armes accoururent, encerclant les Balosar. Cela faisait à présent quatorze contre sept, c’était beaucoup plus équitable. Retirant lentement son blaster qu'il avait coincé dans son dos au niveau de sa ceinture, Randall les mit également en joue. Sortir sur Nar Shaddaa sans arme ? Même pas en rêve, cette petite rixe en était la preuve vivante.
Le temps semblât s’éterniser alors que Randy jetât un regard à la petite blonde au yeux rougeoyant, lui lançant un rapide clin d’œil. Au moins maintenant, il avait un prétexte pour débuter une conversation convenable !

Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 264
Âge du perso : 32 ans
Race : Humaine
Binôme : Dranor Darinson
Randall Mac Allistair *
Radamanthe*
Ress Laz'ziark*
Travis Torn*
Korgan Kessel*
Haldäan Ciryindar

Feuille de personnage
Activité actuelle: joue sur 2 tableaux
HP:
72/72  (72/72)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite (Randall)   Mer 20 Fév 2013 - 17:49

Romy maintenait toujours la pression sur la tête du balosar quand le jeune homme et ses comparses intervinrent
*De quoi ils se mêlent ceux-là ?* s'exclama-t-elle intérieurement.
« C'est bon je m'en charge. Je peux me débrouiller toute seule. Merci » Elle agrémenta sa phrase par la sortie à découvert de ses deux blasters, ce qui semblait surprendre et le brundinet et une partie de l'assemblée. Quoi ? Ils se demandent où elle les avait cachés ? Ça ne vous regarde pas !
La réaction des balosars
ne se fit pas attendre, 6 autres se levèrent armées et prêt à en
découdre, une légère appréhension se coinça dans le creux de l'estomac
de Rom. La situation était plus que déséquilibré par chance celle-ci
tourna et renversa le problème 14 contre 7 s'était réglo.
Red
observa la situation si un coup devait partir il était évident qu'elle
finirait rapidement avec un trou dans la caboche, pour éviter tout
contre temps de longue durée (la mort) elle réalisa 2 souplesses
arrières et retomba tel un chat sur une table voisine. Voilà le
problème lui semblait beaucoup plus simple de loin et la vue était pas
mal, bien sûr elle parlait du postérieur du jeune inconnu ! Quoi ??
Maintenant qu'elle était célibataire elle pouvait se le permettre et
même en couple elle se le permettait, enfin bref la question n'était pas
là. Il fallait décoincer absolument le problème !
« Et maintenant gros malin tu comptes faire quoi avec ta bande de crétins ? »
« Euh.... »
« Ouai c'est bien ce que je pensais donc vous allez tous prendre vos clics et vos clacs et vous barrez gentiment d'ici sans faire d'histoire. »
« Euh... »
« Ce n'était pas une question. Payez et dégagez. »
L'extraterrestre semblait hésiter un instant puis regardant autour de lui il comprit
qu'il n'avait pas le choix de négocier, il fit signe à ses amis qu'il
était pour eux de changer d'établissement. Le groupe se retira dans un
silence de mort, elle les suivis
sans dire un mot, jusqu'à ce qu'il franchisse la porte, là la jeune
femme saisit, dans un dernier regard échanger avec le chef de meute que
leur prochaine rencontre elle le paierait amèrement. Or mis ce petit
détail la musique repris
les conversations de plus bel, elle était contente pour une fois tout
s'était fini bien, pas de sang à nettoyer, pas de corps à faire
disparaitre et pas de vie prise. Elle avait presque oublié son chevalier
servant, mais après un simple geste avec son patron elle se retourna
vers les militaires et leur annonça gaiment :
« Messieurs, mes dames la prochaine tournée est pour la maison, profitez-en bien ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite (Randall)   Mer 20 Fév 2013 - 21:37

Mais dites donc... La petite serveuse était pleine de surprises ! Pour quelqu'un qui se contentait de servir des verres à longueur de soirée, Randall la trouvait bien souple ! Hop hop deux petit sauts en arrière et elle se retrouvait à l’écart du la bagarre, c'était plutôt futé et surtout plus sage, un tir de blaster mal placé faisait si vite mouche...
Cependant la suite laissât un peu le jeune homme et ses soldats sur leur faim, le groupe de Balosar décida de battre en retraite, ce qui était sûrement la meilleur chose à faire pour eux et aussi pour les autres, ce soir pas de dégâts. Le Major avait vu assez de morts comme cela le dernier mois.
Cependant les ptits loups de la Treizième escouade n'avaient pas tout perdu, ils avaient droit gratuitement à une tournée, quelques uns hurlèrent de joie avant de rengainer leur blaster et retourner bien vite au billard où quelques pari salés les attendaient. Bon. Tout était rentré dans l'ordre, enfin presque, Randy se questionnait toujours sur la blondinette, était elle vraiment serveuse ? Ou bien n’était ce qu'une façade ? Et quel était son nom ? Le mieux serait encore de lui demander, après tout que risquerait-il ? Un râteau ? Oui probablement... Recevant une tape sur l’épaule, Randy se retourna, regardant le doc qui secouait la tête dans sa direction, pointant la jeune serveuse du menton. Soupirant, et opinant, Randall, se dirigeât vers la jeune serveuse qui n'avait pas encore reprit son service. S’éclaircissant un peu la gorge et se frottant l’arrière de la tête, attitude nerveuse de rigueur, le jeune homme l’interpella :

''Hum excusez moi...mes hommes et moi on voulait juste passer une soirée de permission tranquille, on avait pas vraiment l'intention que les choses tournent comme ça, enfin heureusement, tout s'est terminé dans le calme !''

Il lui sourit, doucement, la regardant un peu. L'observant de plus près, elle était vraiment belle femme, le militaire n'arrivait pas vraiment à lui donner un age, la mi vingtaine sûrement. Et puis ses yeux, rougeoyant...et bien... Randy commençait à se sentir un peu mal à l'aise, elle ne semblait pas du genre fille facile, « femmes à soldats » comme on les appelaient dans le ''métier'' , la c’était autre chose... légèrement hésitant, le jeune homme continua cependant.

''Enfin hum... Moi c'est Randall, mais en général les copains m'appellent Randy ou Ran' et heu... enfin... pour une serveuse vous êtes plutôt bien armé et...rudement souple...Enfin ce n'est pas une remarque négative....''

Voilà, Striker commençait à s'embrouiller dans ses paroles, bon dieu, sur un champ de bataille c’était pourtant si simple, il était quasiment le roi ! Pourquoi là maintenant, cela n'était pas le cas bon sang ? Peut être que c’était du à ce regard légèrement rouge qui le toisait quelques centimètres plus bas, et peu être parce qu'elle replaça une mèche blonde derrière son oreille tout en l’écoutant...

''Et puis c'est dommage que vous soyez en service je ne peux même pas vous payer un verre....mademoiselle....mademoiselle comment ? Au fait ?"

Voilà il avait fait du mieux qu'il avait pu, ou éventuellement le moins pire possible... Le Major tentait de sourire malgré le stress qui commençait à le surplomber. Regardant rapidement par dessus son épaule, il ne pût bien sur que constater la vue de ses collègues en civil l'observant, pliés de rire à la table qu'il avait quitté quelques minutes plus tôt...
''Ça, çà va pas être bon sur le terrain... ils vont pas arrêter de me chambrer...'' se dit intérieurement le jeune homme en soupirant longuement, reportant son regard sur la jeune serveuse en face de lui....


Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 264
Âge du perso : 32 ans
Race : Humaine
Binôme : Dranor Darinson
Randall Mac Allistair *
Radamanthe*
Ress Laz'ziark*
Travis Torn*
Korgan Kessel*
Haldäan Ciryindar

Feuille de personnage
Activité actuelle: joue sur 2 tableaux
HP:
72/72  (72/72)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite (Randall)   Ven 22 Fév 2013 - 18:50

Romy était retournée vers le comptoir où un grand verre d'eau l'attendait. Elle remercia le barman d'un coup de tête et d'un grand sourire. Elle aperçut son patron dans un angle du bâtiment qui se rapprochait à pas de loup, elle prévoyait être viré sur le champ pour avoir viré des clients, mais en réalité il sourit chaleureusement.

« Merci Red ! Ce cafard aurait pu finir en vrai bain de sang et j'aurais dû encore refaire la déco ! HAHAHAHA... ! »

« Euh... De rien boss ! » Lui adressant un clin d'oeil.

RedRorch se retourna vers la salle, le monde semblait avoir augmenté, elle rangea ses armes, vérifia que sa jupe et son tablier étaient bien mis. Alors qu'elle releva la tête un jeune homme se plaça devant en grattant nerveusement la tête. Il tenta une approche légèrement désespéré mais relativement mimi, comparé aux avances des mecs bourrés. Aussi sadique qu'elle l'était elle répondit par un simple « Hum hum ... ». Elle appréciait vraiment cette approche, ce qui lui permit d'avoir un bon point et elle devait reconnaitre que de le voir ramer le rendait charmant.

Rom en profita pour l'observer un peu plus dans les détails, il semblait avoir la trentaine, de jolis yeux noisette et des cicatrices sur la joue prouvaient son engagement dans l'armée et son engagement à risquer sa vie, mais ne retirait rien à son charme. Elle sentit que son examinassions le mettait mal à l'aise, ce qui l'a gêna à son tour. Elle lui sourit et planta ses yeux dans les siens.

*Il s'embrouille de plus en plus, il est trop chou... mais qu'est-ce-que tu racontes c'est un homme, un militaire, que tu as rencontré dans un bar. Il est gentil avec toi parce qu'il n'a pas vu de femme depuis longtemps t'attends à rien d'autre de sa part... Ou alors ... Ou alors tu peux peut être... Non... Une fois ne t'as pas suffit ? Bon aller il est quand même sympa et aimable laisse lui une chance.*

Perdue dans ses pensées Red replaça machinalement une mèche de cheveux qui lui cachait les yeux. Ainsi il s'appelait Randall ! Intéressant, mais il n'avait pas précisé son grade dommage, mais il n'était pas trop tard. D'ailleurs il ne perdait pas une minute il lui proposait déjà de boire un verre ! Bon s'était qu'un verre...Mais s'est comme ça qu'elle s'était retrouvée avec Dranor. COMMENT ? Il revenait sur le tableau, il en était hors de question ! A ce moment elle entrevu les compagnons de son interlocuteur rigoler de lui, elle ne pu s'empêcher de tenter le diable. Elle se mit sur la pointe des pieds, posa sa main sur son épaule, s'approcha de son oreille et lui chuchota.

« On m'appelle RedRorch, mais tout le monde Red... Et j'ai une pause à 23h donc... »

La jeune femme retoucha le sol, attrapa son plateau en lui adressant un clin d'oeil puis lui tourna le dos afin de retourner à son boulot. A quelques pas de lui elle lui jeta un petit regard et un sourire malicieux en coin.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite (Randall)   Sam 23 Fév 2013 - 16:09

Écoutant les rires de ses soldats et observant la réaction en apparence relativement peu intéressé de la jeune serveuse, Randy commençait à se demander si il n'aurait pas mieux fait de retourner boire sa double tequila tranquillement. Mais bon, les choses étaient ou elle en étaient, et il était à présent trop tard pour reculer. Sentant cette désagréable sensation de malaise l'envahir, le jeune homme attendait avec appréhension sa réponse, se demandant si il ne devrait pas quitter l'armée pour se lancer dans une belle et longue carrière de jardinier, les râteaux étant la base de l'outillage dans cette profession...
Mais bon, contre toutes attentes, alors que le jeune homme commençait à se dire qu'il vaudrait mieux faire un repli stratégique, vocabulaire-ment parlant cela passait toujours mieux que : "battre en retraite" la jeune femme souriante posa sa main légère sur son épaule et leva ses lèvres vers son oreille, lui glissant son nom ou peut être surnom, Red. Peut être à cause de son regard de feu? Allez savoir. Et manifestement elle répondit positivement à son invitation, lui expliquant qu'à vingt trois heures elle aurait une petite pause. Haha success! Pensât le jeune homme sans rien ne laisser paraître, le major pourrait retourner serein à son poste de sous officier, pas de jardinage en vue! Enfin du moins pas pour l'instant...
La regardant s'éloigner légère comme une plume, un sourire au coin assortit d'un clin d’œil passablement aguicheur, le militaire lui sourit en retour. Il était content, cette petite serveuse semblait avoir tripes pour avoir tenu tête à cette bande de Balosar, en plus de cela elle était bougrement sexy avec sa mini jupe, pensât il regardant danser ses hanches alors qu'elle retournât à son travail, le plateau vide posé sur la paume de sa main. C'est donc le cœur léger et souriant que Randall le jeune militaire retournât à sa table. Ses collègues soldats et homme du rang le charrièrent allègrement, mais lui, dans toute sa splendeur de gradé leur promit sanctions disciplinaires sous le couvert d'un retentissant "bouuuuuh!" de leur part, riant et trinquant ensemble. La soirée se passa sous la coup de la bonne humeur et de la rigolade, le major attendant avec une impatience toute dissimulée la pause de cette fameuse Red. Regardant sa montre de militaire qu'il avait d'accroché à son poignet gauche, il se décida à quitter la table pour en rejoindre une vide en l'attendant. Remuant son pied nerveusement le jeune homme se demandait se qu'il allait bien pouvoir lui dire pour engager la conversation... Peut être qu'il y aurait un bon feeling? Que les choses viendraient d'elles même? Randy, que ses amis et soldats appelaient Striker, n'en savait rien. Et cela le chagrinait quelque peu, il n'avait pas l'habitude de ne pas être reelement maître de la situation. Sur le terrain, il savait ce qu'il avait à faire, ce qu'il devait faire. Le jeune homme savait calculer les risques et agir en conséquence, mais là... Randall ne savait tout bonnement pas ce qui allait se passer. Mais dans un certain sens la situation l’agaçait un peu tout en étant relativement grisante !
La vue de la jeune femme le fit instantanément sortir de sa réflexion stressante. Elle le regarda un instant, cette fois, pas de plateau à la main, elle sourit et se dirigea à sa table ou elle s'assit en face de lui. S’éclaircissant de nouveau la gorge, le jeune militaire sourit et dit à l'intention de red, la jeune serveuse :

''C'est bien que vous ayez pu vous libérer un peu ! Dites, rassurez moi c'est calme d'habitude ici, ou il y'a toujours des types à l'humour plus ou moins graveleux comme la bande de gugusses de tout à l'heure qui traînent dans le coin.... ?''

Souriant un peu prenant une gorgée d'une autre tequila qu'il avait commandé, le jeune homme regardât un instant ses yeux rouge. C’était particulier pour une humaine se dit-il, mais ça lui donnait un petit coté mystérieux qu'il aimerait percer à jour.

''Commandez ce que vous voulez c'est moi qui régale, et puis, pendant que j'y pense ça fait longtemps que vous travaillez ici ? Vous êtes originaire de Nar Shaddaa ?''

Il fit une légère pause, massant toujours sa nuque l'air embarrassé.

''Je suis désolé ça fait un peu interrogatoire militaire...mais ce n'est pas le but, vraiment... C'est plutôt que je suis un peu stressé et que je ne sais pas vraiment comment vous aborder. Vous allez me dire : Oui c'est le stéréotype du mec qui drague la serveuse au bar...''

Là Randy était stressé, il sortit une cigarette de la poche de son jean, et la mit à ses lèvres, l'allumant de son briquet. Le militaire en proposa une à Red, tendant son paquet dans sa direction.

''D'habitude je ne fume pas beaucoup, mais à certains moments oui... là je suis un peu nerveux, c'est plutôt propice je dirais....mais je vous rassure, je suis meilleur Major au combat que là maintenant...''

Regardant un instant sa cigarette qui se consumait, coincée entre deux doigts, le militaire vint croiser le regard de la jeune femme, et d'ailleurs quel age pouvait-elle avoir ? Il sourit légèrement à sa dernière phrase et lui laissa la parole.
Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 264
Âge du perso : 32 ans
Race : Humaine
Binôme : Dranor Darinson
Randall Mac Allistair *
Radamanthe*
Ress Laz'ziark*
Travis Torn*
Korgan Kessel*
Haldäan Ciryindar

Feuille de personnage
Activité actuelle: joue sur 2 tableaux
HP:
72/72  (72/72)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite (Randall)   Mar 26 Fév 2013 - 23:25

Pour Romy le temps fila à une allure vertigineuse, les commandes fusaient dans tous les sens, le bar ne désemplissait pas, mais malgré le boulot elle se permettait des secondes de répits pour observer le jeunehomme, elle devait reconnaître qu'il était pas mal, dans le genre d'homme dont elle appréciait fortement la compagnie, mais tout le
problème était là s'était le genre d'homme qui l'avait déjà fait souffrir dans le passé. Cependant, elle devait reconnaître qu'il semblait différent des autres, pourquoi elle ne le savait pas, mais il était différent ! C'est son patron qui la siffla pour qu'elle prenne sa pause, s'était un bon patron même si au fond s'était pour éviter des payer plus le personnel. Rom posa son plateau sur le bar, décrocha son tablier et le posa dessus. Elle passa rapidement ses doigts dans sa chevelure puis se dirigea vers la table de son prétendant, lorsqu'il la remarqua elle lui sourit
chaleureusement et vint s'installer.

« Des types à l'humour ravageur vous voulez dire !? Oui y en a toujours quelques-uns ! Ce qui est plus rare par contre se sont de preux chevaliers comme vous !... »

Red le regardait droit dans les yeux, il lui semblait évident qu'il essayé de savoir quelque chose, de comprendre un petit détail, mais cela lui échappait, car elle ne voyait pas très bien ce que ça pouvait être ! Ainsi elle pouvait commander ce qu'elle voulait, chouette !!

« Disons dans ce cas que je vais prendre un Bloody Mary. Merci... »

RedRorchcontinuait d'observer son interlocuteur qui commençait réellement à stresser, il enchaînait les tics de malaise et les phrases à rallonge. Cependant, elle le trouvait plutôt charmant. Elle l'écoutait attentivement ce qu'il racontait on ne sait jamais une info important à prendre au vol. D'ailleurs une information venait tomber dans son bec *Un Major hum... Elle n'avait jamais encore craqué pour un Major*Elle planta une nouvelle fois son regard dans le sien attendit sagement qu'April pose son verre et reparte pour commencer.

« Non merci, je ne fume que lorsque je suis stressée... » Lui adressant un clin d'oeil « Et pour répondre à vos questions je travaille ici que depuis quelques mois et non je ne suis pas de Nar Shaddaa, mais je l'a connait très bien. » Buvant une gorgée de son cocktail. « Et vous Major de d'où venez-vous ? Et que faites-vous ici sur cette magnifique planète ? » Elle agrémenta ses phrases d'une petite intonation énigmatique, elle acceptait de répondre à ses interrogations, mais elle resterait sur ses gardes s'étaient la seule conditions qu'elle s'était mise avant de reprendre son petit bonhomme de chemin. Oui aux hommes, mais non aux relations et à l'intime ! Donc elle lui répondrait avec le plus de vague possible !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite (Randall)   Mer 27 Fév 2013 - 21:17

Randy écoutait la jeune femme lui répondre, légèrement subjugué, il avait tout de même remarqué qu'elle restait plutôt évasive sur ses réponses. Avait elle quelque chose à cacher? Ou bien Red n'osait pas vraiment parler d'elle? Difficile à dire, il n'avaient pour l'instant échangé qu'une phrase ou deux, mais Randall garderait cela en tête pour plus tard, après tout il n'était pas pressé, il avait quatre jours... Bon sang quatre jours... c'était si vite passé, peut être le jeune militaire arriverait-il à la revoir en dehors de son travail? De toutes façons il était clair qu'elle lui plaisait, c'était un petit bout de femme oui, mais avec de la repartie, il l'avait constaté rapidement. Une femme qui sortait des blasters comme arguments, ce n'était pas monnaie courante, et il aimait assez cela. Après s'être copieusement noyé dans ses yeux à la lueur rougeoyante, le jeune homme entreprit de répondre à ses questions:

"Et bien comme vous l'avez compris je suis militaire de carrière, depuis à peu près douze ans, je suis venu sur Nar Shaddaa avec les soldats de mon escouade pour relaxer un petit peu, on à pas eu des moments facile le dernier mois, donc pour l'instant, repos et détente!"

Le jeune homme lui sourit doucement, alors qu'elle reçu son bloody mary, il leva son verre vers elle, trinquant d'un signe entendu de la tête. Elle avait stipulé ne fumer que lorsqu'elle était stressée, manifestement, Red ne l'était pas, ce qui aida le militaire à se détendre quelque peu. Il était vrai qu'elle était d'excellente compagnie, autant pour les yeux que pour le reste. Randall avait décidé qu'il voulait la revoir à n'importe quel prix, il sentait que quelque chose se passait entre eux, ou peut être se faisait il tout simplement des idées? Difficile à dire. Il continua cependant la discussion:

"Sinon pour ma part, je suis originaire de correlia, j'étais destiné à être joueur de huttball en catégorie professionnelle, mais j'ai succombé aux belles paroles d'un sergent!"

Sourit il avant d’éclater de rire, se frottant l'arrière de la tête.

"Bon c'est vrai que j'ai succombé! Mais je ne regrette pas, c'est un métier passionnant, j'aime ce que je fais, et je d'ailleurs plutôt doué, qui sait je finirais peut être général!"

Son sourire s'estompa lentement mais ne disparut pas, reposant les yeux sur son verre de tequila. Cette opportunité était fort peu probable, il fallait être sacrement doué pour terminer une carrière à un niveau aussi élevé, et pour lui, l'avenir était un peu incertain, c'était aussi ça faire partie d'une unité qui était déployée en première ligne, mais il ne regrettait rien, Striker aimait ça, plus que tout.
Relevant finalement ses yeux noisette vers la jeune femme, et elle? Qu'aimait elle faire? A quel heure terminait elle? Il garderait cette question pour un peu plus tard...

"Et vous Red? Qu'est ce que vous faites de bien en dehors de travailler ici? Vous sortez un peu ou pas du tout? J'imagine que lorsque l'on travaille dans un bar, on à pas vraiment envie de faire la fête en dehors, ailleurs. Mais peut être que je me trompe?"

Après un instant de légère hésitation, Randy rajoutât finalement, presque à demi voix:

"En tout cas, laissez moi juste vous dire que vous avez un regard incroyablement bizarre... Enfin non pas bizarre... Je veux dire ...énigmatique... Enfin plutôt joli en fait...très joli même... Cette petite lueur rougeoyante...c'est charmant oui, voilà."

Randy avait en tête l'image d'un navire qui sombrait, rappelant un peu sa situation personnelle...il sentait qu'il était ridicule...allez....courage soldat!

Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 264
Âge du perso : 32 ans
Race : Humaine
Binôme : Dranor Darinson
Randall Mac Allistair *
Radamanthe*
Ress Laz'ziark*
Travis Torn*
Korgan Kessel*
Haldäan Ciryindar

Feuille de personnage
Activité actuelle: joue sur 2 tableaux
HP:
72/72  (72/72)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite (Randall)   Jeu 28 Fév 2013 - 15:26

Contrairement à elle, qui restait évasive, son interlocuteur donnait quelques détails peut-être pour mieux l'amadouer ou tout simplement parce qu'il ne la considérait pas comme une ennemie ou quelqu'un de dangereux. Sa petite taille et son visage doux lui avait toujours donnés ce petit côté inoffensif, ce qui lui avait été utile dans son travail d'espionne. Bien sûr la situation actuelle était très différente, Randall n'était pas une mission ou un adversaire à éliminer à tout prix, heureusement pour lui ! Depuis qu'elle s 'était éloignée de sa nature première pour vivre avec ou même sans Dranor elle l'utilisait comme une barrière de protection. Si on était gentil et poli avec elle tout ce passait bien aucune représailles à attendre ! Par contre si on lui manquait de respect sa protection se refermait et là, le partenaire se changeait en proie ! Bien entendu ce cas de figure ne s'était jamais présenté !

Revenons à nos moutons la soirée s'annonçait plutôt sucré que ce soit pour lui ou pour elle ! Rom l'écoutait en se noyant dans son observation, elle devait le reconnaître il était bien foutu et ses yeux noisettes avaient cette petite lueur de folie douce agrémenté d'une pointe de tristesse. Cependant, elle devait l'avouer aucun regard ne pourra remplacer celui de Dranor, ses yeux acier qui lui transperçaient l'âme dès qu'elle les croisaient lui manquaient et manqueraient toujours. Mis l'heure était à l'amusement et non à la mélancolie, elle était assise en face d'un très charmant jeune homme pas question de le faire fuir !

Red éclata de rire quand Randall raconta son histoire, il avait succomber à l'appel de l'armée plutôt qu'à l'appel de sa passion cela lui rappela sa propre existence. Quand la passion ne suffit pas à nourrir un estomac il faut savoir décider d'un autre chemin. La question du militaire la fit sortir de ses pensées, oui qu'aimait-elle faire à par bosser ? Elle avait oublié qu'on pouvait s'amuser, que la vie avance malgré tout et quelle n'est pas faites pour être rempli de regrets ! Alors qu'elle réfléchissait à tout ça la dernière intervention la surpris énormément ! Ses yeux étaient bizarres ? Devait-elle le prendre comme un compliment ou un reproche !? A la réaction de Randall s'était un compliment, étrange et maladroit, mais un éloge quand même !

« Je vous remercie mais j'ignorais qu'ils avaient un tel pouvoir magnétique ! »

Elle était à la limite de rougir, disons que cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas étendu un compliment autre que pour obtenir ses faveurs ! Cela lui plaisait beaucoup, ce jeune homme était très paradoxal autant il était très mal à l'aise pour s'exprimer autant ce qu'il disait était très agréable. Un flux d'idées positives et de joie se profila à l'horizon. Pendant des semaines elle avait essayé de penser à toutes autres choses, à combler son esprit et en l'espace de quelques minutes à discuter avec cet homme tout remontait à la surface, tout ce qui égayait sa vie d'avant. Incroyable est-ce un signe ? Devait-elle comprendre quelque chose ? Peut être l'avenir est si incertains !

« Ce que je fais en dehors de mon job ? Excellente question Major ! ...»

Dit-elle en roulant légèrement le « r », tel un chat, sur un ton légèrement sensuel, elle devait reconnaître qu'elle aimait bien ce mon « major », s'était limite sexy, d'ailleurs dès qu'elle devait le dire elle roulait instinctivement le « r ».

« Et bien je lambine, je chine et bien entendu je profite au maximum de la vie ! Mais vous savez quand on travaille dans un bar la seule différence avec les autres personnes c'est qu'en plus de s'amuser pendant nos temps libre on s'amuse aussi dans notre boulot ! Et comme ça on ne connaît pas métro, boulot, dodo ! »

Elle éclata d'un rire cristallin, à gorge déployée, cela faisait longtemps que ça ne lui était pas arrivée, elle se sentait bien. Et s'était sûrement grâce à Randall. Il lui vient d'un coup l'envie de savoir combien de temps ils restaient sur Nar Shaddaa ? Peut être pourraient -ils se revoir ?

« A moi d'avoir une question pour vous Major, combien de temps vous est-il impartie pour vous détendre et vous relaxez ?.. »

Red fit une pause pleine de sous-entendus « Qui sait nous serons peut-être amené à nous revoir ! » plantant son regard de feu dans celui noisette en face d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite (Randall)   Ven 1 Mar 2013 - 12:28

La discussion continuait son cours doucement, et plus le temps passait, plus le major se sentait à un peu plus à l'aise malgré ses essais maladroits de faire un compliment à la jeune et jolie red qui ne cessait de lui offrir un regard et un sourire à faire fondre le plus épais glacier de Hoth. Malgré quelques bouffées de chaleur essayant de se convaincre qu'elle étaient du à sa consommation d’alcool, le jeune homme rajouta à la remarque du magnétisme du regard de la serveuse :

''Vous n'avez aucune idée du magnétisme de votre regard...c'est...juste ...wow....''

D'un léger sourire, le militaire reprit une gorgée d'alcool, cela l'aidait un peu à passer à travers son stress, et prit d'un petit rire alors qu'il entendit la nomination « Major », Randy secoua légèrement la tête, regardant son verre qui se vidait peu à peu et lui glissant sous le coup de la confidence:

''Je vous en prie, pas tant de considérations ! Appelez moi Randall, Major ça me donne l'impression d’être important, et puis je suis en civil, alors autant que vous en profitiez aussi!''

Tentant un petit rapprochement, Randy avait l'impression que l'appeler major se contenterait de mettre un peu plus de distance entre eux, mais le jeune major écouta ensuite ce que sa jolie compagne de table aimait faire de ses temps libre. Ainsi donc elle était du genre à profiter de la vie, c’était plutôt un bon point en commun. La vie était toujours trop courte pour que l'on en profite pas. Randall pour sa part préférait également vivre à cent à l'heure, profitant de ses rares jours de permission pour sortir, s'amuser, prendre la vie avec légèreté. Sa vie était passablement compliquée, entre les mission sur des théâtres d’opération aussi variés que parfois inconnus, les combats, peut la mort, et le tas de responsabilités qui tenait sur ses épaules... Oui il avait avant tout envie de s'amuser, mais pas avec elle. Red ne ressemblait pas au genre de femmes avec qui il aimait passer du bon temps et claquer la porte après. Il avait envie d'en savoir plus sur elle, la revoir, passer simplement du temps en sa compagnie. D'un autre coté, il ne disposait que de quatre jours, et son port d'attache était assez éloigné et le militaire n'avait que sa cabine personnelle dans l'ouragan BT-7 parké sur un dock pour aller dormir, pas très glamour... Mais cependant sortant de sa réflexion, le major répondit donc à son tour à la question de Red.

''Moi et bien pour être franc je n'ai pas beaucoup de temps libres... pour le moment j'ai le droit à quatre jours de permission, je compte bien en profiter un peu, visiter quelques coins intéressants, peut être aller un peu au casino, peut être... aller... aller dîner quelque part avec vous ?''

D'une mine quelque peu embarrassée, le jeune militaire s’éclaircit un peu la gorge, finissant son verre de tequila qu'il reposa juste devant lui, remuant toujours son pied qui dansait nerveusement sous la table.

''Enfin je ne sais pas... je disais ça comme ça... Peut être que vous pourriez me faire visiter un peu le coin, histoire de vous revoir en dehors d'une petite pause de dix minutes sur votre lieux de travail...''

Inspirant légèrement, Randall venait de se rendre compte qu'il s’était plus ou moins jeté à l'eau. Ha ça non il ne se contenterait pas d'une petite pause pour apprendre à la connaître. Oui il voulait la revoir, au plus vite. Quatre jours c’était si vite passé, et puis peut être qu'elle accepterait, si c’était le cas ce serait vraiment fantastique pensât intérieurement le militaire. Elle avait l'air d'avoir la tête sur les épaules, un petit caractère bien à elle, non, ce serait beaucoup trop dommage de passer à coté de ce qui pourrait se révéler une belle rencontre. De plus Randy n'avait pas grand monde à qui parler, se confier. Ses soldats et amis étaient avant tout ses soldats, même si tous entretenaient des lien plutôt serrés, il y avait une limite que le jeune homme n'avait jamais vraiment franchi avec eux. Tout ce qui avait attrait à son intimité, ses pensées les plus profondes restaient cloîtrées dans son esprit. N'ayant vraiment personne avec qui les partager. Sa peur de l’échec, ses doutes et angoisses restaient prisonnier en lui. Même si il ne se passerait rien avec Red, peut être aurait il au moins rencontré une amie à qui parler, se livrer. Ou pas. L'avenir le dirait sûrement bientôt, leurs regards ne cessaient de se croiser et de se fixer brièvement, alors que le jeune homme attendait impatiemment de voir si elle aussi désirait le revoir.
Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 264
Âge du perso : 32 ans
Race : Humaine
Binôme : Dranor Darinson
Randall Mac Allistair *
Radamanthe*
Ress Laz'ziark*
Travis Torn*
Korgan Kessel*
Haldäan Ciryindar

Feuille de personnage
Activité actuelle: joue sur 2 tableaux
HP:
72/72  (72/72)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite (Randall)   Jeu 7 Mar 2013 - 18:38

Romy sourit il n'aimait pas être appelé Major, dommage, elle, elle aimait bien, mais s'est pas grave elle pouvait également rouler le « r » de Randall ! Elle l'écoutait parler se noyant un peu dans ses réflexions, non que ce qu'il expliquait ne l'intéresse pas, mais la situation la complexait. Il lui était quasi évident que ce jeune craquait pour elle et il avait réussi à lui redonner le sourire en si peu de temps devait-elle y voir un signe ? Ou est-ce encore un coup du sort pour lui rappeler à quel point la vie peut être cruelle ?

La proposition du militaire la fit sortir de ses pensées de manière violente, il souhaitait la revoir et qui plus est dîner avec elle !? Peut être un peu trop rapide ? Ou pas d'ailleurs après tout elle devait peut-être sortir des sentiers battus. En quelques minutes il lui avait pansées sa blessure et durant cette période elle était redevenue elle-même, la mystérieuse et croqueuse Rom, son salut se trouvait peut-être là, après toute cette technique avait porté ses fruits les années précédentes.

Son regard perdu se baladait dans la pièce pour parfois revenir à Randall, quand il se figea sur la pendule numérique *Ouuullllaaa ! Mais je suis à la bourre !* s'éclaffa-t-elle. Rom se reconcentra sur le jeune homme et réfléchit qu'elle ne pouvait le laisser tomber comme ça, il était impératif de lui donner une faim incommensurable afin qu'il ne reparte pas sans l'espoir de la revoir. Après tout il était charmant !

« Ainsi Randall (roulant le « r ») une pause de 10 min en tête-à-tête avec moi vous suffit pas ? Et vous souhaiteriez me revoir... Et qui plus est pour un dîner ? Humm... Laissez-moi réfléchir une minute... Vous plairais-je ?... » Red jouait la carte de la sensualité et de la fausse candeur à merveilleuse. Désirant laisser un souvenir dissimulé prometteur et pleines de promesses elle posa délicatement sa main sur la cuisse dont le pied dansait depuis le début de leur discussion, avança son visage près de celui de son interlocuteur de manière à sentir son souffle et planta son regard dans le sien. Et sur le ton de la confidence elle chuchota.

« Voyez-vous Randall je suis souvent très occupé... Mais... Vous avez de la chance car en ce moment j'ai... beaucoup... de... temps libre... Et vous mettes sympathique... » A ces moments précis elle descendit son regard pour observer les lèvres du brundinet, elle semblait douce et chaude, une envie subite de les goûter lui traversa l'esprit, ce qui, à ça plus grande joie se lie dans son regard. Avec ce désir gourmand en tête elle replanta ses noisettes dans ceux de son interlocuteur qui semblait subjugué et repris son chant de sirène.

« Et comme une pause de 10 min ne vous suffit pas je peux... peut-être... vous accordez un peu de mon temps en... vous indiquant l'heure à laquelle je finis et... si vous gagnez encore des points j'accepterai votre proposition de restaurant... » Se levant très délicatement en laissa sa main et son regard en place, approcha ses lèvres de l'oreille du militaire et souffla ses derniers mots.

« Bien sûr il faudra être gentil... A présent s'est à vous de jouer... » Elle s'éloigna, attrapa et but coup sec le fond de son verre et commença à partir vers le bar, elle se retourna de trois quarts afin de mettre toutes ses formes en formes en valeur.

« Je finis à 00h30 ! » Son ton était joyeux et elle ne put s'empêcher de faire un clin d'oeil aguicheur.

Randall paraissait méduser avait elle exagérée elle verrait bien tout à l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite (Randall)   Ven 8 Mar 2013 - 18:23

Randall fut littéralement scotché à son siège lorsque la jeune femme au cheveux blond déposa sa main sur sa cuisse. Une vrai décharge électrique traversa sa colonne vertébrale, ce ne fut pas désagréable, loin s'en faut, s'en était tout juste dingue. Il était rare qu'une femme lui fasse un tel effet, mais il devait le reconnaitre, Entre Red et lui s'opérait une certaine alchimie, c'était indéniable, et tellement agréable à la fois. Mais, quel femme, et apparemment il s'agissait d'une femme plutôt fatale, pour son plus grand plaisir. Le jeune militaire l'écoutait alors qu'elle rapprocha son visage du sien, déglutissant. Dix minutes? Bien sur que non qu'il ne pouvait pas se contenter de dix minutes en sa compagnie, elle était belle sexy, charmeuse et le militaire ne savait plus quoi faire et quoi penser... Il avait litteralement la cervelle en sauce blanche. La voir si proche de lui, entendre sa voix sublime, douce et envoutante, comment pouvait-il lui résister? Ou plutôt devait-il lui résister? Ha ça non, même pas l'ombre d'une quelconque hésitation ne traversa son esprit. Leurs regards vissés l'un dans l'autre comme relié par un lien invisible l'espace d'un instant, alors qu'elle allait se relever, Randy aurait presque cru qu'elle allait l'embrasser, ce qu'il aurait bien sur adoré, mais il ne préférait cependant pas tirer des plans sur la comète. Red avait l'air du genre de femmes qu'il fallait mériter, et le major était prêt à faire ce qu'il fallait pour. Il ne savait pas réellement comment, mais il ferait ce qu'il faudrait et même plus encore. Puis elle de releva et vida son verre d'alcool avant de repartir à son travail, s'arrêtant un peu plus loin pour le regarder et lui balancer un petit clin d'oeil ravageur. Randy avait les mains moites et les pieds poites, enfin si jamais cela ce disait, ce qui était plus qu'improbable... Mais une seule chose ne marquât plus que son esprit minuit trente. Pour sur qu'il l'attendrait à la fin de son service, il ne raterait ça pour rien au monde...
Le major après quelques minutes de contemplation béate de son verre de tequila vide, décida de retourner voir ses collègues, n'échappant bien sur pas à leurs railleries bien mérités... Le reste de la soirée fut pour Randy relativement long, il n'avait qu'un idée en tête m, arriver à l'heure fatidique...

Ayant finalement prétexté l'excuse de la fatigue, bien que tout le monde fasse semblant de le croire, un peu pour lui faire plaisir, randall réussit à s'esquiver relativement facilement. Et fumant une cigarette à l'exterieur, sous un lampadere au coin du bar, il avait grandement besoin d'évacuer ce stress qui commençait à l'envahir de nouveau. "Allez quoi Randy, c'est qu'une femme! Bon sang, c'est pas comme si c'était ta première..." pensât-il se retournant un peu la matière grise. Certes non ce n'était pas sa première, mais elle, Red, était spéciale.
Jetant le mégot de sa cigarette consumée dans le caniveau, le major se dirigea d'un pas lent vers l'entrée de service du bar, située à l'arrière de celui ci. Et regardant sa montre commando, il se disait qu'elle ne devrait pas tarder à débouler par cette porte métallique, ce qui arriva quelques secondes seulement après sa réflection. Dans un petit grincement, la porte s'ouvrit, laissant entrevoir une nouvelle fois le joli minois de la petite serveuse blonde qui fut tout de même surpris qu'il l'ai quand même attendu.
Dans un joli sourire, pas trop charmeu, car la il n'y arrivait pas, Randy lui adressa la parole la fixant de ses yeux noisette.

"Je parie que vous ne vous attendiez pas à ce que je sois là n'est ce pas? Moi pour etre franc je n'ai jamais trouvé si peu de temps aussi long qu'à vous attendre...et pour...répondre à votre question de tout à l'heure... Bien sur que vous me plaisez..."

Glissant ses mains dans ses poches qui commençaient a redevenir tranquillement moites le major continua après quelques secondes de blanc:

"Et.... je ne vois pas comment il pourrait en être autrement, vous êtes..."

"Destress Randy destress..." Se répétât-il comme une sorte de mantra mental, avant de continuer sur sa lancée:

"Belle...séduisante, et vous avez également une jolie paire de.....blaster..."

Il essayait de se détendre un peu, mais ce n'était pas vraiment simple.

"Je vous accompagne un peu Red?"

Dit-il doucement. Randall ne croyait pas vraiment au coup de foudre, mais là il devait bien avouer qu'à y regarder de près ou de l'on, cela y ressemblait drôlement...apres tout qu'y avait-il de mal la dedans?



Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 264
Âge du perso : 32 ans
Race : Humaine
Binôme : Dranor Darinson
Randall Mac Allistair *
Radamanthe*
Ress Laz'ziark*
Travis Torn*
Korgan Kessel*
Haldäan Ciryindar

Feuille de personnage
Activité actuelle: joue sur 2 tableaux
HP:
72/72  (72/72)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite (Randall)   Sam 9 Mar 2013 - 15:03

Romy semblait revivre, une nouvelle énergie s'était emparée d'elle, un regain de vigueur qui ne passa pas inaperçu de son patron qui la railla le reste de son service et surement les suivants. Ce n'était pas méchant de sa part s'était même une marque d'affection de sa part. Et loin de le prendre mal elle lui souriait à chaque remarque qu'il pouvait lui
faire. D'ailleurs ses collègues se mirent à faire de même, malheureusement pour April son humour étant loin d'être le sien, elle s'en mordit les doigts rapidement. Or mis ça le reste de la soirée se passa sans embûches à croire que la petite brouille en début de soirée avait calmé les ardeurs des autres faiseurs de trouble. Tant mieux !

Rom ne put s'empêcher de se torturer la cervelle, au sujet de son charmant prétendant, elle ignorait comment elle deavit réagir, étonnant pour une ex pro des relations sans lendemains si s'en était une ! Mais tout était différent
maintenant son histoire avec Dranor avait laissé sa trace et cela ne fessait que quelques semaines qu'ils avaient rompus et elle n'était pas encore vraiment d'attaque à affronter le monde du dehors. L'ancienne Rom lui aurait soufflé de foncer qu'il n'y avait rien de mal à se faire un peu de bien qu'il n'y avait aucune conséquence, mais elle se mentait, il y avait toujours des suites aux choix qu'on fait. Ce Randall semblait vraiment gentil et intentionné, il y avait
quelque chose en lui qui l'apaisait qui semblait lui crier qu'il prendrait soin d'elle si elle lui laissait la possibilité de le faire. Mais il devait repartir dans 4 jours, en plus il était militaire donc il risquait sa vie à chaque mission,
comme elle, mais elle n'avait pas besoin de l'entendre et surtout il paraissait sérieux ! Enfin s'était pas un de ces militaires qui t'abordent, que tu ramènes chez toi, à qui tu lui rappels toutes les bonnes choses qu'il peut y avoir sur le sol et qui reparte le lendemain en claquant la porte et laissant parfois des billets, car il ne se souvienne
plus de qui vous êtes et qu'ils ne veulent pas faire d'imper ! Enfin tout ça pour dire qu'elle ne ressentait pas ça chez lui, ce qui au fond était un bon point, et peut-être qu'elle pourrait suivre ce que lui dictait son instinct c'est-à-dire de lâcher la bride, mais de se garder des réserve. Oui c'est qu'elle devait faire et c'est qu'elle ferait avec lui du moins !

Avec toutes ses réflexions elle ne vit pas le temps passer et là encore c'est son très gentil patron qui la siffla pour lui rappeler que s'il y avait des horaires s'étaient pour les respecter. Red retourna dans ce vestiaire ridicule, accrocha son tablier, s'arrangea sa coupe de cheveux, se remaquilla légèrement histoire d'être parfaite, enfila son manteau et emprunta la porte. Elle devait reconnaitre qu'elle avait jeté un regard sur la table qu'occupait le militaire et elle fut déçu de ne pas le voir, avait-il finalement décidé de laisser sa chance à une autre très jolie créature ? Elle poussa la lourde porte métallique qui grinça et jetant un petit coup d'oeil vers la rue qui allait bien l'accueillir elle croisa une ombre bien familière. *Il tient donc à me connaitre... Vraiment intéressant... Je n'aurais pas dû douter de lui*
Elle lui sourit chaleureusement en s'approchant de lui qui prit directement la parole, il montrait encore du stress ce qui était toujours aussi mimi chez lui. Red plantait ses yeux un peu partout sur lui comme pour ne louper aucuns détails, mais elle ne pû s'empêcher de rire quand il en complimenta ses blasters. Oui ses amis de toujours, ils ne l'avaient jamais quittée et sous aucun prétexte ils le feraient ! Ainsi il voulait faire un petit bout chemin
avec elle, est-ce un sous-entendu du sort ou autre chose ? Elle passa son bras autour du sien et lui sourit sincèrement.

« Je serai plus que ravis que vous m'accompagnez Randall, après les compliments que vous venez de me faire serait extrêmement impoli de refuser... Et je dois vous avouer que j'apprécie vraiment votre compagnie..."

Oui elle était d'accord pour qu'il l'accompagne, mais où désiraient-ils aller ? Chez elle ? Dans la cabine de Randall ? Dans un bar ou un casino ? Là était la question ! Que voulait-il faire ?

« Ma question va vous paraître surement un peu bête, mais où voulez-vous aller ? Je connais cette ville presque comme ma poche à vous de faire votre choix... Randall. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite (Randall)   Dim 10 Mar 2013 - 18:01

Randy regarda Red se saisir de son bras, il ne put s'empêcher de sourire doucement, frottant sa nuque de son autre main libre. Le militaire était content, d'une part parce que le courant passait vraiment bien entre eux et que d'un autre coté la jeune serveuse avait accepté sa proposition pour faire un tour. Faire un tour oui, mais où? Ça, c'était très pertinent! Pour être tout à fait franc avec lui même, le militaire avait un peu la tête comme une citrouille avec toute la musique, les cigarettes et l'alcool qu'il avait bu. Par ailleurs le major se demandait comment la jeune femme pouvait supporter cette ambiance tout les soirs, elle devait aimer son travail, c'était certain. Peut être devrait-il se contenter de la raccompagner chez elle, en tout bien tout honneur, cela coulait de source. Quoique... d'un autre coté...il ne disposait que de quatre jours, quatre vingt seize heures c'était rudement vite passé lorsque l'on s'amusait ou du moins lorsque l'on était en bonne compagnie. Et, pour être de bonne compagnie la jeune et jolie blonde l'était, comme quoi, les rencontres hasardeuses et improvisées n'étaient peut être pas toujours les pires que l'ont pouvait faire.
Regardant la jeune demoiselle doucement accrochée à son bras, Randy hésita un instant sur son choix de destination. Il n'espérait qu'une chose, qu'elle ne se trompe pas sur tes intentions.

"Pour être honnête je serais pas contre un peu de calme! Je peux peut être vous raccompagner jusqu'à chez vous... Enfin histoire d’être sur que les sept gars ne vont pas rappliquer pour vous faire la peau dans une ruelle mal éclairée."

Ça pouvait passer pour une bonne excuse, mais dans un certain sens cela avait traversé l'esprit du major, autant être sur que rien ne lui arrive en chemin! Halala, qu'il pouvait être protecteur parfois... Était ce vraiment un mal? Ou tout simplement superflu? C'était une très bonne question que le militaire ne préférait pas se poser. Il était comme il était. Mais pour rassurer sa jolie accompagnatrice sur ses intentions, le major trouva utile de rajouter un peu malgré lui:

"Enfin je ne dis pas que je veux monter chez vous...juste, vous accompagner..."

D'un sourire il accompagna la jeune femme qui commençait à marcher dans les rues éclairées de la lune Hutt, cela ressemblait de loin à une fin de rendez vous lorsque le jeune prétendant ramenait sa belle pour un dernier verre. Bien sur Randy n'aurait ne dirait pas non si jamais elle lui proposerait, mais cependant, il préférant prendre son temps avec elle, du moins sans trop le prendre non plus. Il espérait juste qu'elle ne le prenne pas pour un vulgaire troufion cherchant une petite femme pour la soirée, car si c’était ce qu'elle pensait, elle se trompait largement.

Continuant d'arpenter les rues chamarrées, Randall jeta un petit regard discret de ses yeux noisette à la petite blondinette. Il ne pouvait se retenir de la regarder, c’était un peu comme offrir un paquet cadeau à une enfant en lui disant de ne pas l'ouvrir car la curiosité était un vilain défaut. Le militaire la regardait donc, il sentait son parfum remonter de son cou, lui faisait lentement tourner la tête. Le jeune homme devait se ressaisir car il était en train de devenir aussi mou que de la guimauve, alors pour penser un peu à autre chose il prit la parole, d'un air presque détendu, marchant toujours bras dessus bras dessous avec la jolie Red :

''En fait, vous habitez loin d'ici ? Ça doit être quelque chose d'habiter sur Nar Shaddaa, on dirait qu'il ne fait jamais nuit, avec toutes ces lumières et tout...''

Ran' regarda un peu autour de lui, essayant d'oublier que son cœur menaçait de lâcher dans sa poitrine, aïaïe cette jolie fille était vraiment en train de lui faire perdre la tête et de le rendre complètement maboule, mais le pire dans tout ça c’était qu'il s'en rendait compte, trop bien même peut être !

Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 264
Âge du perso : 32 ans
Race : Humaine
Binôme : Dranor Darinson
Randall Mac Allistair *
Radamanthe*
Ress Laz'ziark*
Travis Torn*
Korgan Kessel*
Haldäan Ciryindar

Feuille de personnage
Activité actuelle: joue sur 2 tableaux
HP:
72/72  (72/72)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite (Randall)   Mer 13 Mar 2013 - 14:46

Romy attendait sagement une réponse, il ne manquait pas lieux sympathiques sur cette planète il suffisait qu'il lui dise ce qu'il avait envie. Si s'était de jouer les casinos étaient bondés, mais avec quelques billets et un joli sourire une place pouvait très vite se libérer, s'il souhaitait boire un verre dans une ambiance plus feutré elle connaissait un bar très chouette et pas loin, s'il préférait avoir des frissons il existait un club de paris clandestin quelques rues plus bas... Perdue dans ses pensées à imaginer quel genre de lieu Randall fréquentait, la réponse de celui-ci eu l'effet d'un électrochoc. Il souhaitait la raccompagner chez elle, vraiment ? Était-ce une bonne idée ? C'était elle trompée à ce point sur son compagnon ? Est-il en réalité le genre d'homme à prendre une femme dans chaque astroport ? Même si au fond elle-même son instinct lui criait que non elle ne put s'empêcher de se poser la question. Et finalement elle décida qu'il souhaitait véritable être serviable ou protecteur ? Ca elle ne l'avait pas encore définit !

Rassurer non du fait qu'il l'a raccompagne pour la protéger, mais plus sur ses réelles intentions elle commença à avancer.

" Très bien, dans ce cas s'est par là... C'est gentil de votre part de vous inquiéter de ma sécurité, mais je suis une grande fille... Je sais me défendre"

Tout en disant ça elle lui souriait afin qu'il comprenne que ce n'était pas des reproches, mais que cela l'amusait plus qu'autre chose ! Cependant, pour être sûr des motivations de son compagnon elle eut une excellente idée, au lieu de rentre directement chez elle, ce qui pourrait avoir une connotation péjorative, et que par chance il était d'excellente compagnie. Elle décida d'emprunter des chemins qui aux lieux de les raccourcir les rallongerait considérablement, bon pas plus d'une heure mais si celui-ci s'impatientait, la pressant elle identifierait relativement facilement ce qui motivait ce jeune homme. Si par contre celui-ci se montrait gentil et totalement désintéressé elle le laisserait peut-être monté qui sait ?

Ainsi ils commencèrent leur balade sous le ciel étoilé de Nar Shaddaa, au lieu de continuer tout droit à la première intersection par exemple ils prirent à droite. Rom souri légèrement à la remarque du militaire.

"Non je n'habite pas très loin, cela dit tout dépend de qui m'accompagne... Si c'est une personne que j'apprécie le chemin sera relativement court, si c'est une personne que je déteste cela lui paraîtra une éternité..."

Red balada son regard un peu partout sur le visage du jeune homme qui l'observait sereinement, elle savait à présent que ses yeux rougeoyants le perturbaient autant s'en servir comme une arme, non ? Pendant ce temps ils traversaient des quartiers animés, longeaient des établissements plus ou moins fréquentables, passaient de l'ombre à la lumière des bâtiments... La réflexion pertinente de son compagnon la stupéfia, il est vrai que cet astre était toujours allumé de mille feux, il y avait autant de vie de jour que la nuit, il ne dormait jamais. Comme toutes les planètes qu'elle ait fréquentée précédemment que ce soit Tatooine ou Coruscante ou toutes les autres. Devait-elle en conclure quelque chose comme par exemple la nuit l'effrayait-elle ? En vérité elle ne s'était jamais posée la question, mais il lui était presque impensable que ce soit ça !

"Oui c'est assez incroyable et également sécurisant... Et pour quelqu'un comme moi, qui ai toujours vécue à la lumière, mais qui préfère travailler l'ombre tomber s'est agréable... Mais je m'égare..."

Cherchant à tout prix un moyen d'échapper à toutes questions pour expliquer ses dires il lui vient une pensée saugrenue.

"Mais dites-moi Randall comment c'est la vie sur Corellia ?"

Malgré tout ce qu'elle pouvait se dire à elle-même une part d'elle, une importante part d'elle souhaitait connaitre cet individu charmant qui lui fessait oublier ses problèmes. D'ailleurs il lui vient d'un coup l'idée folle qu'il pouvait être son âme soeur ? Illusion, folie, dépression ? Qu'importe ce que lui réservait l'avenir pour l'instant elle ne souhaitait qu'une chose profité du moment présent de manière raisonnable cela dit ! Or mis ça elle réfléchissait déjà à la suite de la soirée, devait-elle ou non l'inviter à monter ? Tout le questionnement qui l'a préoccupait était là !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite (Randall)   Jeu 14 Mar 2013 - 13:49

Le major trouvait la balade dans les rues de Nar Shaddaa très plaisante, d'autant plus que Red la serveuse était d'accord pour qu'il la raccompagne jusque chez elle, ce qui l’étonnât d'ailleurs un peu, sans s'en plaindre bien évidement. Il essayait cependant de rester un peu neutre, ne montrant pas trop l’intérêt qu'il avait pour elle, ce n’était tout simplement pas le moment de tout fiche en l'air à cause d'une erreur de débutant. Cependant au fil des tours et des détours que la jeune serveuse blonde prenait, le jeune homme s'en rendit compte bien assez vite. Ce qui lui fit peur c’était sa phrase, lorsqu'elle appréciait quelqu'un elle rentrait par le chemin le plus court, et lorsque c’était l'inverse elle prenait son temps. Pour le coup, elle avait l'air de sacrement prendre son temps... Peut être qu'il ne lui plaisait pas ? Quelque chose devait peut être clocher chez lui, n'avait elle pas confiance ? C’était une probabilité, après tout il ne se connaissaient que depuis quelques minutes, et il était forcé d'admettre qu'il était parfois dur de donner sa confiance au premier venu. Voila peut être pourquoi, elle souhaitait prendre son temps pour rentrer. Pour le coup cela n’apaisa que peux le major, toujours un peu nerveux sur l'issue de cette rencontre fortuite, fortuite certes, mais pourtant tellement agréable...
Marchant tranquillement, la discussion se faisait doucement, la jeune femme blonde semblait cependant éviter soigneusement tout les sujets la concernant, était elle gênée ? Avait elle des choses à se reprocher ? Toutes ce interrogations tournaient bon train dans le cerveau trentenaire du jeune homme, le plus simple serait peut être de lui poser directement la question, mais pas tout de suite, autant répondre à la sienne ! D'un sourire malgré lui un peu séducteur il la regarda, elle voulait en savoir un peu plus sur lui ? C’était de bonne guerre, et le major lui répondit doucement, essayant de se rappeler ce que pouvait être la vie là bas, cela faisait quelques années qu'il n'y était pas retourné, malgré que sa famille lui manquait.

''Corellia... Corellia....et bien je dirais que la vie est assez douce, c'est une jolie planète verdoyante, des plaines, des montagnes, avec de nombreuses plages. Quand on aime le surf c'est plutôt pas mal ! Mais je dois dire que je n'en ai pas fait depuis au moins une dizaine d'années !''

Laissât il échapper dans un petit rire, se moquant un peu de lui même. Tout ça c’était le bon temps, Huttball, surf, études à l'université. Oui le bon temps était loin, mais pas disparut pour autant, Randy gardait de nombreux souvenirs, la plupart sur son datapad ou les photos s’étaient accumulées en téraoctets de données. Reprenant lentement le militaire fit glisser ses yeux sur les lèvres de red, de jolies lèvres, assez fines et légèrement maquillées, cela tombait plutôt bien Randy n'aimait pas vraiment les pots de peinture...

''Sinon que dire d'autre ? Et bien il y fait quand même bon vivre, et pour être franc c'est une bonne petite planète ou fonder une famille, je sais que personnellement j'ai eu une enfance plutôt aisée, avec des parents aimant. Ma mère était femme au foyer et mon père travaillait pour le gouvernement, ils sont à la retraite maintenant, et prennent la vie avec un peu plus de légèreté !''

Un rire illumina la petite ruelle ou le couple marchait, Randall mains dans les poches et red toujours accrochée après son bras qui l’écoutait avec attention. C’était drôle de parler du passé, lui qui n'avait pas l'habitude de se confier à ses hommes, le faisait en toute simplicité avec la jeune femme, qui était d'ailleurs plutôt bon publique. Et puis tout ça lui faisait plaisir, ce n’était pas à proprement parler une purge de parler de lui, il le faisait bien assez rarement, alors si la petite blondinette, voulait en entendre plus ce n’était sûrement pas lui qui s'en plaindrait.
Mais d'un autre coté, lui aussi voulait en savoir un peu plus sur elle, savoir un peu plus à qui il avait à faire. La regardant dans les yeux, espérant percer le secret de celle qui était vraiment cette serveuse, le jeune militaire reprit la parole :

''Vous savez Red, j'ai remarqué quelque chose, je ne suis pas la pour juger les gens, vous avez sûrement vos raisons, mais je trouvais que vous aviez une certaine facilitée à détourner les sujets vous concernant. Peut être est-ce une impression ? Mais mon ptit doigts me dit que non.''

Il laissa échapper un léger rire quelque peu gêné, et la regarda de nouveau.

''Vous ne voulez pas baisser votre garde l'espace d'un instant ? Je suis sur que je peux vous écouter aussi bien que la façon dont vous le faites avec moi...''


Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 264
Âge du perso : 32 ans
Race : Humaine
Binôme : Dranor Darinson
Randall Mac Allistair *
Radamanthe*
Ress Laz'ziark*
Travis Torn*
Korgan Kessel*
Haldäan Ciryindar

Feuille de personnage
Activité actuelle: joue sur 2 tableaux
HP:
72/72  (72/72)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite (Randall)   Sam 23 Mar 2013 - 22:33

Romy l'écoutait toujours aussi attentivement, riait de bon coeur à ses années de dotes, elle devait reconnaitre qu'il semblait sérieux, dans le sens ou il ne lui racontait pas des histoires elle pouvait percevoir de la nostalgie dans son regard ! C'était bien son passé ! Et puis tous paraissaient crédibles, pour le peu de temps qu'elle est passée sur Corellia elle se souvenait elle aussi de la mer ! Elle sourit à sa remarque il souhaitait donc une famille, cela ne l'étonna qu'à moitié, il était de ces hommes qu'elle voyait comme des pères aimants, des maris exemplaires et des soldats actifs, elle imaginait très bien la vie qui l'attendait : une jolie petite maison, il rentrerait de mission, ses 2 enfants jouant dans le jardin accouraient pour l'accueillir et sa femme les observerait depuis la fenêtre de la cuisine où elle verrait mijoter de bons petits plats. Oui elle l'imaginait très bien et espérait que ce soit ce qu'il l'attend !

Cependant, Rom s'arrêta de rêver lorsque Randall planta son regard dans le sien et lui fit part de son impression, elle avait été percée à jour, le jeune militaire était aussi bien plus malin qu'elle l'avait supposé. Mal à l'aise elle détourna le regard, retira son bras et s'éloigna de quelques pas, elle savait qu'il ne voulait pas se montrer grossier ou intrusif ou même autre chose, mais le dilemme qui lui broyait la cervelle était amplifiée. Elle luttait contre son instinct qui lui hurlait de lâcher de la bride, mais son coeur lui criait de ne pas le faire, car cela pouvait entraîner des évènements éprouvants qu'elle n'avait vraiment pas besoins de ressentir en ce moment. Dans cette guerre éternelle sa bouche prit la décision étonnante de s'ouvrir pour dire des choses intelligentes.

« Vous avez raison, j'évite de parler de moi, c'est un principe tout nouveau que j'expérimente. Pour faire court ma vie sentimentale récente m'a prouvé qu'il fallait que je me préserve. Cela se résume en deux points, éviter de m'étendre sur mon passé avec des inconnus malgré qu'ils soient mignons et de les tester... Pas de stresse à avoir vous l'avez passé avec brio, il consistait à prendre un chemin plus long pour connaitre vos réels intentions à mon égard. »

Red fit une légère pause puis pour casser l'ambiance pesante qui venait de s'installer elle se retourna, accrocha un sourire rayonnant et se remit une des mèches qui cachaient ses yeux.

« J'espère que vous ne le prenez pas mal ? Je dois reconnaitre que s'est assez maladroit de ma part mais s'est tout ce que j'ai trouvé pour l'instant !... Et si on rentrait à mon appart' ? »

Rorch attendit que le jeune homme l'a rejoigne, planta de nouveau son regard de braise dans ses noisettes noisettes, elle coinça de nouveau son bras sous le sien et ils reprirent leur marche. A peine 10 minutes plus tard ils étaient dans la rue du logement de la jeune femme. Arrivé au seuil de la porte de l'appartement au 5 l'hésitation demeurait.

Le logement qu'occupait la jeune femme appartenait à un grand bâtiment de 25 étages, plutôt moderne. Il était construit comme un hôtel mais derrière les nombreuses portes closes se trouvaient un vrai petit chez soi comprenant un petit hall d'entrée qui ressemblait plus à un bout de couloir. C'est également par là qu'on accédait à la salle de bain et aux toilettes, la pièce suivante était un salon, salle à manger, cuisine à l'américaine une lumière naturelle entrait dans la pièce par une baie vitrée qui fessait la longueur de la pièce et pour finir une chambre ayant accès à la salle de bain. Le tout était standard mais confortable.

L'espionne passa sa clé magnétique devant le lecteur, après un léger « clic » la porte s'entrouvrit, elle entra, elle sentit son partenaire ne pas bouger comme s'il attendait d'être invité, elle se retourna, coupa le son de son coeur et écouta son instinct, sourit sensuellement :

« Vous ne voulez pas entrer ? Rien ne mord ici !... Vous voulez boire quelque chose ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite (Randall)   Dim 24 Mar 2013 - 18:53

La réaction de Red fut pour le moins surprenante, ou peut être pas tant que cela. En effet, il y avait des choses dont la jeune femme ne voulait manifestement pas parler, ou même aborder le sujet, mais après tout n’étaient-ils pas ensemble pour apprendre à mieux se connaître ? Si bien sur. Alors, après avoir lâché son bras et s’être un peu éloigné, la jeune serveuse lui parla, pas en détails certes, mais cela suffisait pour Randy, qui lui répondit d'un sourire. Les aléas de la vie ça pouvait arriver à tout le monde, d'ailleurs lui même n'était pas le parfait exemple concernant les relations à long termes. Il n'avait tout simplement pas eu le temps, voir même as eu le temps d'y penser. Ses longues années de service actif dans l'armée républicaine lui avaient prit tout son temps, le major n'avait pas vraiment songer à se ''caser'' comme on pouvait vulgairement dire. Mais peut être était-ce le moment ? Ou pas ? Cette question resta en suspends dans son esprit alors qu'il entreprit de répondre à sa compagne de promenade :

''Et bien vous savez... je suis assez mal placé pour parler de relations sentimentales, étant donné que pour moi c'est le calme plat depuis quelques années. Mais je comprends ce que vous voulez dire, des fois on croit connaître les gens... et on peut tomber de haut...''

Laissant sa phrase légèrement en suspends, Randall plongea ses yeux dans les siens, la regarda quelques instants avant de continuer finalement sa phrase :

''Je ne le prends pas mal du tout je vous rassure, mais ne vous inquiétez pas, il reste des mecs bien ! Pas beaucoup, mais il en reste. Pour ce qui est de votre appart' , je vous suis !''

Il rit légèrement avant lui tendre de nouveau son bras pour qu'elle s'y accroche de nouveau, la suivant finalement jusqu'à son appartement où le couple arriva finalement une dizaine de minutes plus tard. Le stress chez le jeune homme avait laissé place à de l'hésitation. Alors qu'elle ouvrit la porte, et qu'elle rentra dans son espace vital, le militaire se contenta de rester à l'entrée, ne sachant trop que faire. Devait-il y aller ? Ou devait-il rebrousser chemin ? A vrai dire les deux solutions étaient très tentantes, pour des raisons bien différentes les unes des autres d'ailleurs. D'un coté, il n'avait qu'une envie, rentre chez Red, apprendre à la connaître un peu plus, alors que de l'autre il ne voulait pas griller les étapes, histoire qu'elle ne le prenne pas pour un gars ordinaire et comme les autres. C'était en fait pour lui un cruel dilemme ! Mais alors qu'elle insista légèrement pour que le major ne reste pas sur le pas de la porte, lui proposant un verre, Randall répondit instinctivement tout en souriant :

''Oui, bien sur, une tequila.''

Et posa un pied à l’intérieure de chez elle, ne réfléchissant pas vraiment. Peut être devait il faire cela ? Ne pas se poser trop de question et laisser les choses filer de la façon dont elle le devaient. Oui, c’était plutôt une bonne aptitude à adopter, et puis zut, vas y fonce Randy !
Refermant la porte derrière lui le jeune homme pénétra finalement dans son appartement. C’était relativement sobre mais bien décoré, propre et coquet, presque parfait en fait. Le militaire se dirigea dans le salon, essayant de s’imprégner de ce nouvel endroit. Alors qu'elle partit chercher son verre dans la cuisine, mains dans les poches, le jeune homme regardait la décoration, les meubles. C' était donc à cela que ressemblait un appart de femme célibataire ? Ah les femmes... Pour se rassurer un peu, Randy se dirigea vers la porte vitrée, cherchant un probable point d'extraction en cas de retraite stratégique. Mais regardant la citée, il fut sortit de ses pensées par la jeune femme qui revenait à présent avec deux verres, tendant le sien qu'il prit en la remerciant d'un sourire assortit d'un signe de tête. Hommes/femmes mode d'emploi ? Au secours...

Se raclant un peu la gorge pour prendre la parole, le jeune homme trinqua son verre se le sien, à cet instant précis, il avait envie de fumer, mais il ne fallait surtout pas céder à la panique :

''Merci pour le verre, et...et bien à notre rencontre!''

Se contentât-il de dire alors que le militaire trempa ses lèvres dans le liquide alcoolisé. Continuant de regarder l'appartement de Red, il lui glissa furtivement :

''C'est donc à ça que ressemble un appartement de femme ?'' Randy rit doucement. ''C'est à peu près l'idée que je m'en faisais. En tout cas, c'est joli, ensoleillé et bien rangé. Vous devez vous sentir bien ici.''

Malgré tout Randall regardait discrètement le sol, à droite, à gauche et n'espérait qu'une chose : qu'elle n'ai pas de chat. Il les détestaient, enfin détester était un bien grand mot. Aussi idiot que cela puisse paraître, ces bestioles lui faisaient peur, une véritable trouille. Leur petit air sournois avec leur yeux brillants, se tapissant dans le noir, vos sautant sur la poitrine alors que vous dormiez... brrr !

''Heum oui donc ! J'avais dis que je ne rentrerais pas chez vous... vous avez triché en me proposant un verre... j'ai l'air de quoi maintenant si je ne peux même pas tenir ma parole ?''

Randall lui sourit doucement continuant d'arpenter à pas lents le salon.

''D'un autre coté... c’était vraiment dur de refuser une aussi charmante proposition....''

Lui lançât-il finalement alors qu'il vissa une fois de plus son regard dans le sien.

Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 264
Âge du perso : 32 ans
Race : Humaine
Binôme : Dranor Darinson
Randall Mac Allistair *
Radamanthe*
Ress Laz'ziark*
Travis Torn*
Korgan Kessel*
Haldäan Ciryindar

Feuille de personnage
Activité actuelle: joue sur 2 tableaux
HP:
72/72  (72/72)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite (Randall)   Lun 1 Avr 2013 - 18:42

Entré Romy retira sa veste et la posa sur le dossier d'un des fauteuils du salon, puis elle quitta Randall qui semblait intriguer par l'intérieur à quoi s'attendait il ? Le verre servit elle se demanda ce qu'elle pourrait bien prendre, ses yeux se baladèrent sur les quelques bouteilles d'alcools qui trônaient dans un des placards de sa cuisine. Son coeur pencha pour un martini blanc. Alors qu'elle retournait vers son invité son cerveau, pas encore trop brouillé, se pencha sur la situation, mais il semblait que c'était une mauvaise idée, car il lui criait de fuir le plus vite possible cette situation qui pouvait virer aux moindres frôlements !

Non que Randall ne soit pas charmant, mignon et sûrement solide mais, pour son cerveau l'invitation à entre était un peu trop oser à son goût ! Alors qu'elle lui tendait son verre elle croisa ce regard noisette et il lui parut évident que cet homme était différent, un signe ? Rom trinqua à leur rencontre, cela dit elle ne savait pas si elle devait conclure la moindre petite chose. Il est vrai que trinquer avec un inconnu dans son appartement à « leur rencontre » pouvait être un autre indice. Evidemment elle n'était pas sourde et encore moins aveugle elle savait qu'elle avait tapé dans l'oeil du jeune homme, mais cette phrase l'a perturbé vraiment existait il un sens caché ? Profond ? La suite de la soirée le déterminera !

Red ria légèrement à la remarque de militaire :

''C'est donc à ça que ressemble un appartement de femme ? C'est à peu près l'idée que je m'en faisais. En tout cas, c'est joli, ensoleillé et bien rangé. Vous devez vous sentir bien ici.''

« Je vous remercie c'est effectivement bien agréable d'y vivre ! Cela dit, pour la déco peu de choses sont réellement à moi. La plus part étaient déjà là à mon arrivée. Je vis ici depuis peu et je ne compte pas m'y éterniser. Disons que c'est l'histoire de me trouver de nouvelles priorités... »

Tout en répondant elle s'affala sur le canapé, bien sûr elle prit une pause détendue et légèrement sexy et observa son interlocuteur qui paraissait perturber, comme s'il cherchait une preuve de la présence d'un autre individu, mais il pouvait toujours chercher il ne trouverait rien ! Pas l'ombre d'un quelconque colocataire ! Elle prit une petite gorgée alors qu'il reprit la parole en continuant d'arpenter le salon.

''Heum oui donc ! J'avais dit que je ne rentrerais pas chez vous... vous avez triché en me proposant un verre... j'ai l'air de quoi maintenant si je ne peux même pas tenir ma parole ? D'un autre coté... c'était vraiment dur de refuser une aussi charmante proposition....''

RedRorch maintenu son regard en reprenant de son martini, elle teinta ses yeux de malice et de sensualité, elle devait reconnaître que de le voir mal à l'aise la flattait et il était vraiment irrésistible quand il ne savait pas où se mettre. Un sourire de taquinerie aux lèvres elle l'observa de bas en haut et prit la parole mielleusement :

« Auriez-vous besoin d'une cigarette Randall ?... » Elle posa son verre, se leva sensuellement du canapé, s'approchant tel un chat près à sauter sur sa proie, elle se plaça juste en face de lui à quelque centimètre relevant délicatement la tête pour encrer son regard de feu dans le sien et lui susurrer :

« ...Si vous aviez refusé ma proposition cela aurait fait de vous un saint homme... ce qui... à mon avis... n'est pas tout à fait le cas... »
Se rapprochant de ces fines lèvres, si près qu'elle pouvait sentir le souffle chaud et court s'en dégager et ajouta dans un soupir « ... Une chance pour moi... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite (Randall)   Mar 2 Avr 2013 - 19:12

"A cet instant précis oui je fumerai bien une cigarette..."

Laissa échapper le jeune militaire regardant la jeune femme se lever sensuellement et se rapprocher dangereusement de lui. Était ce lui qui allait finalement devenir la proie de cette jolie jeune femme? La réponse était fort probable. Elle était séduisante et lui envoyait tout les signaux qu'elle était intéressée. Alors qu'elle rapprocha ses lèvres des siennes, à une distance presque dérisoire. Le cœur battant la chamade le jeune militaire déglutit, fixant la jeune femme de ses yeux noisette. Non, il ne fallait pas céder, et gâcher cet instant dans la précipitation et le désir. Randall prit donc une décision difficile. Peut être pas la meilleure, mais il fallait bien faire quelque chose, cette situation ne pouvait tout simplement rester en l'état. S'éclaircissant un peu la gorge, le jeune homme prit la parole, le regard toujours plongé dans celui flamboyant de Red.

"Vous savez Red, je n'ai vraiment pas la prétention d'être un saint homme et vous avez raison ce n'est pas vraiment le cas... Mais depuis que j'ai croisé votre regard je dois dire que je suis fou de vous..."

Voilà c'était dit, cela ne servait à rien de le nier, cela devait se voir comme le nez au milieu du visage, et le militaire n'en avait pas honte. Randall avait juste du mal à réagir dans ce cas de figure, il la respectait et ne voulait pas tout gâcher en agissant sous le coup de la hâte. Après un court moment d'hésitation, le jeune homme posa ses mains sur les hanches de Red, et rapprocha un peu plus ses lèvres des siennes sans toutefois les toucher. Reprennent d'une voix douce, Randy savait très bien qu'il jouait quitte ou double. Soit c'était une croqueuse d'hommes, soit il s'était passe une sorte d’alchimie, ou peut être de coup de foudre mutuel? Comme il l'espérait secrètement... Fermant les yeux il inspira un instant avant de les rouvrir doucement:

"Je n'ai pas envie de partir mais je crois qu'il serait préférable que j'y aille... Je sais que je ne reste que quatre jours, mais je vous respecte trop pour me voir tout gâcher aussi rapidement. Je ne cherche pas un coup d'un soir, c'est pour cette raison que je ne voulais pas rentrer chez vous..."

Faisant ensuite lentement glisser ses doigts le long de son corps jusqu'à prendre son visage entre ses mains, caressant la chevelure blonde du bout des doigts Randall, semblait un instant succomber à la tentation. Que devait-il faire l'embrasser tout bonnement alors qu'il la dévorait d'un regard presque prédateur, ou bien fuir et claquer la porte derrière lui ? Ce dilemme le hantait littéralement. Le choix était difficile et cruel. Ces deux options semblaient si séduisantes. Mais d'un soupir, alors qu'il caressait la peau de pêche des joues de la jeune femme de ses pouces, le militaire se décida finalement à retirer ses mains et les ranger sagement dans ses poches. Ce désire lui vrillait tout simplement l'estomac. Mais non il ne fallait pas...pas tout de suite du moins... Randy n'était pas comme les autres, prêt à sauter sur tout ce qui bougeait. Mais pour que la jeune femme puisse le comprendre, le major rajoutât doucement :

''J’espère que vous comprendrez, je...Je ne peux pas rester, je n'ai pas envie que vous me cataloguiez comme le militaire en perm'. Même si enfin de compte c'est plutôt ce que je suis.... Mais m'en veuillez pas je fais pas ça de gaieté de cœur... Vraiment pas...''

Elle le regardait, simplement, elle était jeune, belle et sensuelle à souhait, c'était une décision dur, qu'elle ne comprendrait peut être pas, mais il fallait bien agir... Randy pour sa part l'observait, il n'avait qu'une envie, poser ses lèvres sur les siennes, goûter leur saveur, sentir leur chaleur. Le militaire avait besoin de fumer une cigarette, plus que jamais. Quelle situation horrible. C'était un véritable crève cœur...

Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 264
Âge du perso : 32 ans
Race : Humaine
Binôme : Dranor Darinson
Randall Mac Allistair *
Radamanthe*
Ress Laz'ziark*
Travis Torn*
Korgan Kessel*
Haldäan Ciryindar

Feuille de personnage
Activité actuelle: joue sur 2 tableaux
HP:
72/72  (72/72)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite (Randall)   Mer 3 Avr 2013 - 21:15

Romy sourit à la confidence de Randall, comme ça il était fou d'elle ? Etonnant ! Ils se connaissaient depuis si peu de temps et elle devait le reconnaitre elle n'était pas une partisane du coup de foudre cela dit elle devait bien l'avouer cela y ressemblait de près ! Et puis il était mignon, sexy, charmant et surtout honnête et ça s'était plutôt rare pour elle.

Et tout cas pour le moment coup de foudre ou non elle était très bien, son esprit voguait dans des cieux trop hauts pour être réaliste. Alors que la situation pourrait être lourde en sous-entendu et en passion dévorante, elle fut surprise de se sentir légère et sereine. Un long frisson la parcouru quand les mains du jeune homme se posèrent sur ses hanches, pour savourer ce moment de pur plénitude elle ferma les yeux. La distance qui les séparait était plus que dérisoire à cet instant précis, dans les souffles qui s'échangèrent un million de paroles, d'actes, de passions se murmuraient et se vivaient.

Le corps de Rom frémissait et fondait sous ses caresses pleines de tendresse et de retenue, devait-elle finalement croire au coup de foudre ? Qu'il existe une personne pour elle ? Voir trop bien pour elle ? Elle crut devenir folle tout dans cette situation était contradictoire son corps n'attendait qu'une chose finir la soirée dans les bras du jeune homme, mais son instinct lui dictait de ne pas céder que de belles choses les attendaient si elle résistait, ses lèvres voulaient rejoindre leurs doubles mais, ce moment était trop magique pour être brisé. Elle resta donc les yeux fermer à écouter les murmure de son invité si particulier !

Lorsqu'il retira un peu précipitamment ces mains elle crut mourir, comme si on lui coupait l'oxygène, qu'on lui briser la bulle dans lequel elle s'était enfermée, elle rouvrit délicatement ses yeux, comme si elle se réveiller après avoir fait un merveilleux rêve, posa son regard sur cette bouche qu'elle ne pouvait atteindre, qu'elle ne devait touché sous aucun prétexte, au péril de briser l'alchimie qui les transperçait.

Après les avoir bien examiné pour être sûr de ne pas les oublier ou louper le moindre détail, elle se pencha légèrement et déposa un baiser tendre sur la commissure des lèvres de Randall. Un baiser si insignifiant normalement qui prenait une dimension incalculable ici. Par ce geste Red avait préservé le charme et les avaient liés d'un accord particulier et presque charnel. Après ce geste elle leva ses yeux dont la lumière de fureur animale avait laissé place à la flamme vacillante de l'amour transi. Et dans un soupir elle réussit à articuler quelques mots :

« Je comprends......Merci... »

A regret elle s'éloigna doucement de lui, elle lui fit dos pour ne pas montrer le rouge qui lui montait aux joues. L'espace d'un instant une pensée folle traversa son esprit embrumé, elle sentit ses mains viriles se poser encore une fois sur ses hanches. N'est-ce qu'un rêve ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite (Randall)   Jeu 4 Avr 2013 - 19:07

La belle jeune femme blonde, après avoir déposé un baiser à la commissure des lèvres du major se retourna, faisant quelques pas tout en lui tournant le dos. Avait elle vraiment comprit? Randall avait il été trop explicite? Il ne savait pas. La seule chose qu'il savait s'était qu'il devait quitter les lieux au plus vite, sinon,il ne pourrait pas se contenir plus longuement. Mais, la regardant, le jeune homme regrettait déjà ce contact qui n'avait été que très bref. Si seulement ses lèvres avaient pu se poser sur les siennes... était ce vraiment trop tôt? Dans un sens oui, faire durer ce sentiment qui grandissait en lui avait quelque chose de tellement bon, mais tellement cruel à la fois...
Alors que ses yeux noisette parcouraient le corps de la jeune petite serveuse blonde comme une caresse imperceptible, le militaire hésita une nouvelle fois quelques secondes, se rapprochant finalement d'elle doucement. Venant de nouveau poser ses mains de guerrier sur ses hanches à la courbure si féminine, le jeune homme posa son front contre la chevelure blonde de Red, humant lentement son doux parfum féminin si enivrant. Randall resta quelques secondes sans bouger, laissant son esprit divaguer, imaginer ce que pourrait leur réserver un avenir proche. Elle était belle, avec un « sex appeal » incroyable, pourquoi ne pas tenter le diable ? Cette question avait tout son attrait.

La ceinturant à présent de ses bras musclés, le militaire glissa ses lèvres le long de son cou, ne cessant de se répéter que tout cela était une mauvaise, une très mauvaise idée. Mais n'était il pas un peu trop tard pour freiner ses propres ardeurs ? Alors que ses doigts venaient caresser le ventre agréablement musclé de la petite serveuse, son stress avait lentement laissé place à une assurance toute masculine. Son souffle chaud tel un brasier dans la nuque de Red ne demandait qu'à l'embraser.

Mais, dans un long soupir, le jeune homme se contenta de plaquer doucement sa joue contre la sienne, profitant de cet instant où il la tenait serrée dans ses bras, sans ne dire un mot. D'un autre coté la situation parlait d'elle même, il souhaitait partir mais n'y arrivait pas. Randy tenait Red, mais comment pouvait-il se sortir de cette situation ? Déjà qu’auparavant, trouver un échappatoire semblait compliqué, à présent, cela ressemblait à quelque chose d'inextricable, et il ne manqua pas de lui faire partager son ressenti d'une voix presque inaudible au creux de son oreille.

''J'ai peur que tout ce que j'ai dis....soit beaucoup plus compliqué à dire qu'a faire Red...mais si tu prefere je peux y aller...''

Le cœur battant à un rythme effréné tel que la jeune femme aurait sans aucuns doutes pu le ressentir, il la libéra de son étreinte, la retournant doucement vers lui, regardant par la même occasion le rose qui venait d'envahir ses joues quelques secondes auparavant tout en souriant un peu. Lui aussi le feu avait prit possession de son visage, il devait être rouge pivoine, mais le major se contenta de sourire légèrement tout en se perdant dans son regard, un regard qui en disait tellement long sur elle... Tout comme lui elle semblait avoir peur, peur de ce qui pourrait se passer alors que d'un autre coté, elle semblait tout comme lui prête à sauter le pas, peut être sous un coup de folie ? Alors que Randall fit une nouvelle fois glisser ses mains vers son visage, le prenant délicatement dans ses mains, caressant ses lèvres de son pouce.

''Peut être qu'on se pose trop de questions après tout.... ?''

Laissât-il échapper doucement une fois de plus comme toute explications. Peut être que oui, il se compliquaient trop les choses, peut être qu'il suffirait de laisser les choses aller d'elle mêmes. Mais tel un ultime cri de désespoir, le jeune homme lui demanda de l'aide.

''Je ne sais plus quoi faire Red, je suis complètement perdu... aide moi à prendre une décision....''

D'un habile dribble, il rejeta toute cette situation dans les bras de la jeune femme, là au moins, il saurait quoi faire. Si elle lui demandait de partir pour se revoir le lendemain, Randall ne serait pas déçu. Si elle voulait qu'il reste, le militaire ne le serait pas non plus. C’était ça : « l'art de se compliquer la vie » !



Revenir en haut Aller en bas


Nombre de messages : 264
Âge du perso : 32 ans
Race : Humaine
Binôme : Dranor Darinson
Randall Mac Allistair *
Radamanthe*
Ress Laz'ziark*
Travis Torn*
Korgan Kessel*
Haldäan Ciryindar

Feuille de personnage
Activité actuelle: joue sur 2 tableaux
HP:
72/72  (72/72)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite (Randall)   Sam 6 Avr 2013 - 16:24

Non Romy ne rêvait pas il avait réellement posé ses mains sur ses hanches au point de la ceinturer. Voulait-il vraiment partir ? En tout cas elle sentait la chaleur traverser son T-shirt, elle aimait cette sensation diffuse, elle posa ses mains fines sur celles musclées et ferma de nouveau les yeux pour profiter au maximum de toutes les sensations qui renaissaient. Ce contact si imprévu en vue du caractère timide de son invité l'a surpris agréablement. Avait-il ressentit lui aussi ce manque charnel lorsqu'elle s'était écartée ? Surement elle le sentait fébrile, elle supposa qu'il refrénait ses élans tant bien que mal et cette situation ne devait pas l'aider mais c'était trop agréable pour arrêter. Elle le comprenait que trop bien, elle brûlait d'un feu charnel, mais le moindre faux pas pouvaient briser cette alchimie naissante !

Rom frissonnait au contact de la chaleur qui s'échappait de Randall qui frôlait son cou et de ses doigts qui lui caressaient le ventre, elle fondait littéralement, son corps n'était plus qu'un grand bûcher ! Ces paroles murmurées la replaça dans la réalité, oui c'est vrai qu'il devait partir cela serait plus raisonnable, sadique envers elle-même elle préférait le laisser partir plutôt que briser cet instant de plénitude pour un plaisir charnel !

Elle fut coupée dans ses réflexions lorsque le beau militaire la retourna délicatement pour lui faire face, plantant son regard dans le sien, quoiqu'elle regarde chez lui elle retombait sur un petit nuage de zenitude. Ainsi il ne savait pas quoi faire ? Mais elle n'on plus ce cas de figure ne s'était jamais présenté à elle, elle percevait tant de possibilité avec cet homme, un avenir ? Oui peut-être... qui sait ?

La situation était pierreuse, mais Red était persuadée qu'ils devaient faire un bout de chemin ensemble !

« Tu devrais... Tu ne devrais pas rester... Car j'ai compris ce que tu m'as dit... Et que ça serait plus sage... »

Elle fit une pause et sentit son compagnon se détacher prêt à se diriger vers la porte. Mais avant qu'il ne s'éloigne de trop elle lui attrapa le poignet et articula de nouveau

« ... Mais aucun de nous deux est sage... J'aimerais que tu restes... s'il tu en as encore envie ?... »

RedRorch laissait enfin parler son instinct, lui qui avait été enfermer dans une boîte et délaissé au fond de son coeur, elle savait que si s'était l'homme qu'elle attendait tout se passerait bien qu'elle ne devait plus avoir peur. Plus de doute !

Elle fit glisser sa main dans celle du guerrier et l'entraîna tranquillement vers sa chambre, arrivé au pied du lit elle le fit s'asseoir sur le rebord, elle fit glisser ses doigts sur ce torse musclé. Elle s'assit à califourchon sur ses cuisses, elle planta son regard dans le sien, non elle ne souhaitait pas passer une nuit à danser de façon endiablée dans les draps juste se reposer à ses côtés.

Sans le quitter des yeux elle l'aida à retirer son T-shirt puis elle parcourra, de bas en haut, son torse de ses doigts fins jusqu'aux épaules, elle appliqua une légère pression pour qu'il s'allonge. Une fois chose faite elle s'allongea sur lui et collant son oreille sur ses pectoraux, bien travaillés ! Rorch put écouter la mélodieuse musique de ce coeur battre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une rencontre fortuite (Randall)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre fortuite (Randall)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Nar Shaddaa-