La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un voyage quelque peu mouvementé [pv Ferus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hadaria Jelahan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 22
Âge du perso : 26 ans
Race : Humain

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
0/0  (0/0)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Un voyage quelque peu mouvementé [pv Ferus]   Mer 16 Jan 2013 - 11:43

Un vaisseau était actuellement à l'astroport d'Ondéron. La corvette de classe Thranta, répondant au nom d' Elradion, terminait de charger les quelques provisions qui étaient inscrites sur son carnet de bord. Le capitaine Haket, récemment promu à ce poste, faisait les cents pas, anxieux, à l'intérieur de la passerelle. Certains préparatifs prenaient plus de temps que prévu et, au vu de son timing plutôt serré, l'Eldarion ne pouvait se permettre de perdre plus de temps. Alors qu'il recevait les derniers rapports du trafic planétaire, les derniers préparatifs furent ENFIN terminés. C'est alors que le sas d'accès à la passerelle s'ouvrit.


-Désolé mais le décollage étant imminent, l'accès à la passerelle est interdit au personnel non-autorisé !

-Détendez-vous Capitaine. Je me présente, Hadaria Jelahan, chevalier de l'Ordre. Je venais juste m'assurer que tout allait bien de votre côté. Combien de temps pour aller jusqu'à Naboo ?

-Honnêtement, tout dépendra de ce que nous rencontrerons... Les pirates ont l'air d'être de plus en plus téméraires en ce moment...

-Je comprends. Tenez moi quand même au courant de notre progression.

-Bien entendu. Maintenant, si vous voulez bien m'excuser...


Hadaria sortit de la passerelle, couvert par les différents ordres du capitaine à son équipage, et se dirigea alors vers les zones d'habitation de l'appareil. S'installant dans un des sièges mis à disposition dans le compartiment, Hadaria s'alluma une cigarette et se tourna vers le jeune homme qu'il devait accompagné. Sa première mission en tant que chevalier. Il devait accompagner le padawan Livian durant son voyage sur Naboo. Il avait été rapidement briefé sur le jeune homme, d'un point de vue psychique. Les raisons de ce voyages étaient quand à elles, évidentes. La mort de Maître Si'tahari et le besoin pour le padawan de se recentrer avant de continuer son avancée sur le chemin que la Force avait tracée pour lui.
Tirant une nouvelle bouffée sur sa cigarette, Hadaria observa un peu plus le jeune padawan. Celui-ci, avec ses traits taillés à la serpe et sa musculature fine, lui rappelait un peu le padawan qu'il était quelques années auparavant.
Alors que l'Eldarion quittait l'atmosphère d'Ondéron et, après quelques minutes de vol, passait en hyper-espace, Hadaria se leva et servit deux cafés dans des tasses nacrées et ponctuées de peintures dorées. Il revint ensuite s'asseoir et regarda le jeune padawan, prenant ainsi la parole.



-Je tiens tout d'abord à te présenter mes plus sincères condoléances pour Maître Si'tahari. Je sais ce qu'est la douleur de perdre son maître et je compatis pleinement à ta perte. Je me présente : Hadaria Jelahan. Mais tu as sûrement dû entendre parler de mon maître, Mara Faselli, de par ses méthodes... singulières.


Prenant une gorgée de café et tirant sur sa cigarette, Hadaria se pencha en avant, fixant de ses yeux vairons le padawan.


-Ferus - je peux t'appeler Ferus, n'est-ce pas ? - si tu as des questions, je t'en prie, n'hésite pas. Je ferais de mon mieux pour répondre à tes interrogations.


Hadaria se demandait maintenant si le jeune padawan allait poser les question que lui-même, quelques années plus tôt, aurait voulu pouvoir poser à un autre membre plus âgé de l'Ordre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ferus Livian
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 137
Âge du perso : 21 ans
Race : Humain (originaire de Naboo)
Binôme : *Ancien Padawan de Luuna Shein

Feuille de personnage
Activité actuelle: /
HP:
75/75  (75/75)
PF:
78/78  (78/78)

MessageSujet: Re: Un voyage quelque peu mouvementé [pv Ferus]   Mer 16 Jan 2013 - 16:51

Voilà quelques mois que le jeune Ferus Livian, padawan de 17 ans perdit son maitre lors d'une mission sur Hapès face à un Seigneur sith qui cherchait lui aussi à s'emparer de l'Holocron. Le combat avait été rude et brutal et bien que le jeune Livian maitrisait bien les formes IV et V elle ne faisait pas le poids face à la techniques de combat du sith et face à la puissance du côté obscure. Depuis le décès, depuis cet échec pour lui, la peine avait touché son coeur et la colère gangrenait son esprit. La vengeance voilà ce qu'il cherchait au fond contre l'individu qui lui avait enlevé son maitre avec qui un grand lien c'était formé. Bien que leur divergence d'opinion sur la Force était évidente, elle était une amie proche et fidèle. En effet notre padawan pensait que la Force était un outil qu'il fallait utiliser pour atteindre ses objectifs. Mais passons le jeune Ferus obtint la permission de pouvoir revoir ses parents sur Naboo et de se recentrer, trouver quelque chose a quoi ce raccrocher pour ne pas sombrer trop loin dans la peine et apaisé sa colère. Aussi notre jeune padawan à la chevelure noire se rendait à la corvette pour rejoindre par après sa planète d'origine Naboo sans savoir que son voyage l'amènerai à nouveau à être confronté au danger.


Préparant ses affaires, le jeune padawan n'avait laissé que sa bure de jedi dans ses quartiers du Temple, optant pour un pantalon noir lui épousant les cuisses dont une ligne blanche était tracé sur les côtés surmontés par deux bottes de cuir noir, un haut blanc accommodé avec une veste s'ajustant parfaitement et de couleur d'ébène et pour finir un ceinturon où se trouvait accrocher son sabre laser ainsi qu'un pistolet laser à la cuisse. De ses gants noirs il prit alors son sac et se dirigea donc vers l'astroport. Mais un Padawan même de 17 ans ne pouvait voyager seul, représentant une cible potentiel pour toute personne au intention mal honnête et désireuse de profiter de cette situation, bien quand général il était rare de s'en prendre au jedis. Cela était la condition que lui avait donné le conseil pour qu'il puisse quitter Ondéron quelques jours.

L'Eldarion sortit de l'espace d'Ondéron, le jeune padawan jeta un regard vers le hublot apercevant la planète dans son intégralité avant de passer en hyperespace, où un soufflement comme d’apaisement se détacha de ses lèvres, comme si on venait de lui briser les chaines et qu'il était enfin libre. Le code jedi était quelque peu sévère concernant l'attention toute particulière que devait faire un jedi concernant ses émotions, trop parfois pour un jeune adolescent, mais la était la sécurité, l'assurance afin de ne pas sombrer dans le côté obscure.

Un chevalier jedi nommé Hadaria Jelahan était chargé de sa protection, il avait les cheveux noirs et long et semblait être une personne plutôt bon vivant et sérieuse dans ce qu'elle faisait néanmoins. 21 ans il avait et c'était sa première mission en tant que chevalier jedi, une mission simple certes mais le chevalier ne la prenait pas à la légère, toujours l'oeil vif, il veillait sur le padawan Ferus Livian. Il avait ramené deux tasse de cafés. Prenant une petite gorgé, il remercia le chevalier.

-Je tiens tout d'abord à te présenter mes plus sincères condoléances pour Maître Si'tahari. Je sais ce qu'est la douleur de perdre son maître et je compatis pleinement à ta perte. Je me présente : Hadaria Jelahan. Mais tu as sûrement dû entendre parler de mon maître, Mara Faselli, de par ses méthodes... singulières.

"Merci...Chevalier Hadaria..."

Maitre Mara Faselli, oui il en avait entendu parler au temple mais n'avait jamais eut l'occasion de la rencontrer, bien trop jeune à ce moment. Le jeune Livian ne s'y attarda cependant pas trop.

-Ferus - je peux t'appeler Ferus, n'est-ce pas ? - si tu as des questions, je t'en prie, n'hésite pas. Je ferais de mon mieux pour répondre à tes interrogations.

"Oui vous pouvez..."

reprenant une gorgé du café, notre avatar de la culpabilité dont le visage ornait une petite cicatrice en croissant de lune sur la joue droite, témoignage de son échec face au seigneur sith. malgré que sa chevelure noire lui tombait avec noblesse jusqu'au haut des épaules sa natte de padawan noire se démarquait cependant.

" J'en ai une effectivement...mais je ne sais pas...enfin "

"Le coté obscure est-il le plus fort ?"

"Je vous le demande car.....même mon ancien maitre n'a rien pu faire..."

La question du jeune padawan était étrange, mais tellement légitime au vu des évènements qu'il avait subit. Beaucoup d'autre questions et d’interrogation sur l'idéologie même des jedis lui traversaient l'esprit, mais ce fut celle-ci qui le tourmentait le plus. Le jeune jedi était humain et il était donc lié a ses émotions qu'il sentait voulait se libérer, mais le code jedi...toujours le code lui imposait de ne pas céder a ses ressentiments négatifs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadaria Jelahan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 22
Âge du perso : 26 ans
Race : Humain

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
0/0  (0/0)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Un voyage quelque peu mouvementé [pv Ferus]   Jeu 17 Jan 2013 - 22:41

Hadaria fut durant un premier temps surpris par la question du jeune Ferus mais, avec un peu de recul et d'empathie, il se rendit compte que celle-ci était parfaitement compréhensible. En se mettant à sa place, lui aussi se serait posé cette question si son maître avait périt lors de leur première rencontre avec les siths.
Cependant, cette question soulevait deux trois petites questions par rapport à la réaction du jeune homme. Certes, il avait une certaine vision de la Force et de ce qui en découlait, mais il serait mal vu qu'il expose la totalité de ses thèses au jeune garçon... Encore que.



-Voilà une question fort intéressante de ta part, Ferus. Intéressante et complexe à la fois... Tout dépend de l'angle sous lequel on se place et par quel bout on prends ta question.


Terminant sa tasse de café, Hadaria se releva et, rangeant la tasse pour prendre un récipient de grande taille (oui, je confirme, cet espèce d'âne viens de sortir une pinte...), se resservit du café. Revenant à sa place, il s'alluma une autre cigarette avant de poursuivre.


-Sur un point de vue technique pure, non. Le côté obscur est au côté lumineux ce qu'une face d'une pièce est pour l'autre face. Les jedis gris, quand à eux, sont la jointure entre les deux faces mais là n'est pas le sujet. D'un point de vue étendue de pouvoirs cependant, il y a effectivement une différence. Vois-tu, le pouvoir des siths se base sur la colère, la vengeance -bref- la plupart des sentiments négatifs et noirs de l'espèce humaine. Ces émotions véhiculent une puissance et une force qu'il est important de ne pas négliger. Sur ce point là, effectivement, on peut dire que le côté obscur est le plus fort.


Hadaria laissa un silence s'installer pendant qu'il sucra son café et tira une bouffé qu'il expulsa ensuite, laissant le nuage de fumée planer dans la cabine.


-Cependant, le côté obscur a une faiblesse... Je vais te décrire ca par une image. Le côté obscur est telle une bête enragée. Certes, elle sera puissante mais il existe une possibilité importante que, dans sa rage, elle blesse aussi ses alliés et qu'elle s'épuise inutilement.
Le côté lumineux ressemble plutôt à une mère envers ses petits. Elle est bienveillante, parfois sévère afin de faire intégrer une leçon, mais dès qu'il s'agit de toucher à ces petits, alors là, les choses changent complètement et la mère devient beaucoup plus redoutable, quelque soit la race de la mère. Car celle-ci, sachant qu'elle devra protéger ses petits, et possiblement s'enfuir avec, économise ses forces et frappe de manière beaucoup plus juste, beaucoup plus concentrée et efficace. C'est là que réside la faiblesse du côté obscur.



Hadaria laissa quelques secondes s'écouler, durant lesquelles il tira sur sa cigarette puis termina sa pinte de café (hein ? quoi, déjà ?!?).


-Même si le Conseil ne sera pas forcément d'accord avec ce que je vais énoncer, je pense que la force principale des Jedis, outre le fait de pouvoir agir autrement que par intérêt, est le fait de pouvoir ressentir de l'attachement envers quelqu'un ou envers un groupe de personne.
La Force est, selon moi et d'autres Jedis, notamment mon maître, vivante. Si celle-ci avait réellement voulu faire en sorte que nous n'utilisions pas les émotions et les liens entre nous comme forme d'énergie et de "puissance",
*gestes de guillemets* elle aurait fait en sorte que nous ne puissions pas ressentir ce genre d'émotions. Je pense au contraire qu'elle nous permettent, sous couvert d'un minimum d'introspection et de prise de recul dans certaines situations, d'obtenir une force bien plus importante et bien plus saine que celle du côté obscur.
C'est à mon avis ce qu'il manque actuellement aux Jedis, à mes yeux. Mais j'ai bon espoir que tout ceci évolue.



Ecrasant sa cigarette, Hadaria observa à nouveau le jeune padawan. Il s'était un peu emporté dans son explication, lâchant certaines idées qui ne seraient peut-être pas forcément bénéfiques pour Ferus, mais Hadaria sentait que ce jeune homme pouvait comprendre son point de vue.


-Si tu as d'autres questions, je t'écoutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ferus Livian
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 137
Âge du perso : 21 ans
Race : Humain (originaire de Naboo)
Binôme : *Ancien Padawan de Luuna Shein

Feuille de personnage
Activité actuelle: /
HP:
75/75  (75/75)
PF:
78/78  (78/78)

MessageSujet: Re: Un voyage quelque peu mouvementé [pv Ferus]   Ven 18 Jan 2013 - 12:47

La colère, la vengeance nourrit par sa peine le jeune padawan ressentait effectivement ces émotions qui voulaient se libérer de l'enclave dictée par le code jedi. Mais bien que sa peine soit grande paradoxalement une sorte d'admiration malsaine s'était créer pour le côté obscure. En effet la façon de se battre du Sith bien que terrifiante....était cependant stupéfiante. Mais le sith qu'il avait rencontrer semblait maitriser cette colère, cette haine et s'en servait comme force de frappe alliant le Vaapad à la forme IV et malgré sa défaite et la perte de son maitre, il ne pouvait le nier ce guerrier sith était un bretteur exceptionnel car il osait exécuter des techniques de combat puisant dans ses émotions négative comme le disait si bien le Chevalier jedi Hadaria.

-Sur un point de vue technique pure, non. Le côté obscur est au côté lumineux ce qu'une face d'une pièce est pour l'autre face. Les jedis gris, quand à eux, sont la jointure entre les deux faces
mais là n'est pas le sujet. D'un point de vue étendue de pouvoirs cependant, il y a effectivement une différence. Vois-tu, le pouvoir des siths se base sur la colère, la vengeance -bref- la plupart des
sentiments négatifs et noirs de l'espèce humaine. Ces émotions véhiculent une puissance et une force qu'il est important de ne pas négliger. Sur ce point là, effectivement, on peut dire que le côté
obscur est le plus fort.


Écoutant toujours ce que le disait le chevalier, notre jeune Ferus commençait à comprendre pourquoi son maitre avait perdu, pourquoi lui qui faisait partis avec d'autre, des bretteurs les plus talentueux et prometteurs parmi les padawans du temple n'avait put résister. Ainsi le coté obscure offrait une gamme de puissance et de force plus grande que celle du côté lumineux, Une puissance que les jedis semblaient négliger bien souvent apparemment.

-Cependant, le côté obscur a une faiblesse... Je vais te décrire ca par une image. Le côté obscur est telle une bête enragée. Certes, elle sera puissante mais il existe une possibilité importante que, dans sa rage, elle blesse aussi ses alliés et qu'elle s'épuise inutilement. Le côté lumineux ressemble plutôt à une mère envers ses petits. Elle est bienveillante, parfois sévère afin de faire intégrer une leçon, mais dès qu'il s'agit de toucher à ces petits, alors là, les choses changent complètement et la mère devient beaucoup plus redoutable, quelque soit la race de la mère. Car celle-ci, sachant qu'elle devra protéger ses petits, et possiblement s'enfuir avec, économise ses forces et frappe de manière beaucoup plus juste, beaucoup plus concentrée et efficace. C'est là que réside la faiblesse du côté
obscur.


"La faiblesse du côté obscur..mais si cette Mère est incapable de rivalisé que lui reste-il si ce n'est la colère de voir ses enfants périr?"

Étrangement les dires du chevalier rassurait un peu notre jeune padawan , ayant une vision assez différente de l'ensemble des jedis concernant la Force. Ferus voyait plus cela comme un outil et non pas comme quelque chose de vivant. Un outil qu'il faut apprendre à utiliser, avec plusieurs facettes, un outil polyvalent.


-Même si le Conseil ne sera pas forcément d'accord avec ce que je vais énoncer, je pense que la force principale des Jedis, outre le fait de pouvoir agir autrement que par intérêt, est le fait de pouvoir ressentir de l'attachement envers quelqu'un ou envers un groupe de personne. La Force est, selon moi et d'autres Jedis, notamment mon maître, vivante. Si celle-ci avait réellement voulu faire en sorte que nous n'utilisions pas les émotions et les liens entre nous comme forme d'énergie et de "puissance", *gestes de guillemets* elle aurait fait en sorte que nous ne puissions pas ressentir ce genre d'émotions. Je pense au contraire qu'elle nous permettent, sous couvert d'un minimum d'introspection et de prise de recul dans certaines situations, d'obtenir une force bien plus importante et bien plus saine que celle du côté obscur. C'est à mon avis ce qu'il manque actuellement aux Jedis, à mes yeux. Mais j'ai bon espoir que tout ceci évolue.

Ressentir de l'attachement envers quelqu'un, voila le nœud du problème en réalité. Le code jedi rejetait de ressentir la haine , la colère, l'agression ou la peur pour rivalisé. Son maitre Si'tahari le lui avait dit avant de mourir " La puissance d'un jedi provient de la Force".


-Si tu as d'autres questions, je t'écoutes.

" Eh bien.....oui"

"Vous parliez au début que le coté obscure offrait toute fois plus de puissance..."

"Je voudrais savoir....est-il possible d'acquérir cette même puissance parmi les jedis?"


La question du jeune padawan était dangereuse, car seul les siths sont absolu et cultive la passion de la force. Notre jeune naboo cherchait à acquérir cette même puissance qui selon lui manquait a son arc, comme la patience. Mais si les siths avait su trouver autant de force et de puissance cela devait être possible pour un jedi aussi mais, il y avait toujours ce risque qu'il succombe au côté obscur. Le dilemme était là et cela ne plaisait pas vraiment à Ferus qui voyait ses objectifs bloqué sans cesse par cette peur de succomber au côté obscur. Les jedis gris quant à eux étaient la jointure, le chevalier avait dit. Cela voudrait dire qu'il était possible de combiner les deux peut-être? Trop de questions, d'interrogations déferlaient dans sa tête.

"...J'ai..."

Le jeune padawan n'eut pas le temps de terminer sa phrase que la corvette sortit de l'hyperespace, en direction de Naboo. Une secousse vint alors perturber les voyageurs, puis une deuxième, enfin une troisième. Le capitaine de bord fit alors appeler le Chevalier par son copilote, il semblerait qu'il y ai un soucis.

Copilote: " Chevalier, il semblerait que nous ayons un gros problème"

" ....Nous n'avons pas heurté quelque chose, c'étaient des tirs...n'est-ce pas?"

Ferus était un excellent pilote, sûrement l'un des plus doués de sa génération. Il avait participé au jeux galactique et faisait preuve d'un grand talent en ce qui concerne le pilotage. Prêt à engagé le combat, le padawan était certainement moins calme et prenait certainement moins de recul pour analyser la situation que le chevalier Hadaria, qu'il avait déjà la main sur son blaster.

"Nous devons faire quelque chose toute suite Chevalier Hadaria..."



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadaria Jelahan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 22
Âge du perso : 26 ans
Race : Humain

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
0/0  (0/0)
PF:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Un voyage quelque peu mouvementé [pv Ferus]   Mer 23 Jan 2013 - 22:35

Alors qu'Hadaria écoutait les différentes remarques de Ferus, plusieurs impact se firent sentirent au sein du vaisseau après une sortie forcée de l'hyper-espace. Trois coup qui, à en juger par la violence des secousse, avaient suffit à faire tomber les boucliers.
Le copilote émergea ensuite dans la cabine, haletant.


-Chevalier, il semblerait que nous ayons un gros problème...

" ....Nous n'avons pas heurté quelque chose, c'étaient des tirs...n'est-ce pas ? Nous devons faire quelque chose toute suite Chevalier Hadaria..."

-Je suis d'accord, mais fais moi le plaisir de ranger ce blaster. Aucun de nos attaquant n'est encore monté à bord et je ne tiens pas à te voir griller une console en trébuchant.


Se levant, Hadaria fonça à la passerelle, suivant le copilote qui priait à voix basse pour leur survie. Un fait anodin en soit mais le fait est que le pilote employa le nom d'une divinité en particulier. Lui aussi était originaire de Chandrilla... Voilà qui était cocace...
Entrant sur la passerelle, le capitaine se rua sur le Chevalier.



-Vous pouvez m'expliquez ce qu'il se passe ?

-Vous comprendrez capitaine que, de part ma position sur le vaisseau au moment de l'attaque, je peux difficilement vous renseigner...

-Certes... Mais auriez-vous omis de me préciser le fait que vous transportiez quoi que ce soit de valeur ?

-Je ne vais pas vous mentir, à part nos sabres lasers, et éventuellement le blaster de ce padawan, je ne vois pas...

-Alors pourquoi un destroyer pirate est-il en train de nous attaquer ?!

-Paaardon !? Faîtes voir. Vite !


Hadaria se rua vers le hublot du vaisseau donnant sur l'assaillant... personne ne vit sur le visage du Jedi l'air dépité qui s'y installa pendant quelques secondes.


*Et merde... Manquait plus que lui...*


Se retournant vers l'équipage du vaisseau, Hadaria observa rapidement la carte tactique, avant qu'un bip indiquant une communication entrante. Le capitaine acceptant la communication, Hadaria eux le déplaisir de voir une tête qu'il connaissait... et qu'il avait espéré ne pas revoir de si tôt.


-Bonjour à vous amis républicains ! Je me présente : Mellif Leerott, humble contrebandier et capitaine du Tokara. Je vous prie d'excuser ma "prise de contact", mais vous comprendrez que je n'avais guère d'autres choix pour vous présenter mes hommages

-Içi le capitaine Haket. Sachez que vous vous retrouvez passible de représailles en attaquant un vaisseau officiel de la République. En êtes-vous conscient ?

-Bien sûr que je le sais mon cher ! Mais entre le temps que vous envoyez votre message, qu'il atteigne la première base de la République et l'arrivée des renforts, cela me laisse largement le temps de récupérer, de gré ou de force, votre cargaison. Activez votre sas et laissez mes hommes embarquer. Tokara, terminé.


L'holocommunication s'acheva et, avant que le capitaine Haket ne puisse en placer une, Hadaria se dirigea vers les casiers présents sur la passerelle et y pris quelques grenade aveuglantes ainsi que quelques grenades à plasma.


-Faîtes ce qu'il demande capitaine. Je connais cette raclure et croyez-moi, s'il doit vaporiser le vaisseau pour récupérer la cargaison, il ne s'en privera certainement pas. Simplement, cette chair à bantaa est aussi un sacré joueur et disons qu'il a une revanche à prendre sur moi. Et croyez moi, il serait près à vendre sa mère pour avoir sa revanche, s'il ne l'avait pas déjà vendue.

-Ferus, tu viens avec moi. Prends le strict minimum. Si tu ne connaissais pas les tactiques de guerilla, c'est le bon moment pour que tu les apprennes.

-Capitaine, menez les jusqu'à la soute. Ils ne chercheront pas à prendre la passerelle, pour la simple et bonne raison que Melif croit trop au pouvoir dissuasif de ses blasters lourds. Et surtout qu'il n'a pas d'hommes formés à manipulés ce nouveau type de corvette. Dès qu'ils seront dans la soute, enfermez les et brouillez les communications de cette zone. Le temps que cet idiot comprenne ce qu'il se passe, j'aurais désactivé les tourelles de ce pirate d'opérette.



Après des explications supplémentaires, Hadaria et Ferus se postèrent dans des alcôves, tandis que les soldat de Mellif entrèrent dans le vaisseau. Après avoir vérifié que les pirates étaient bien hors de vue, les Jedis s'infiltrèrent dans le vaisseau. Hadaria espèrait que Ferus réussirait à comprendre le point capital de leur opération, détruire le cervocommande de contrôle des tourelles lourdes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ferus Livian
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 137
Âge du perso : 21 ans
Race : Humain (originaire de Naboo)
Binôme : *Ancien Padawan de Luuna Shein

Feuille de personnage
Activité actuelle: /
HP:
75/75  (75/75)
PF:
78/78  (78/78)

MessageSujet: Re: Un voyage quelque peu mouvementé [pv Ferus]   Ven 25 Jan 2013 - 1:11

-Je suis d'accord, mais fais moi le plaisir de ranger ce blaster. Aucun de nos attaquant n'est encore monté à bord et je ne tiens pas à te voir griller une console en trébuchant.

En trébuchant comme si le jeune homme était maladroit, enfin soit Ferus ne rapporta pas plus cette remarque. le chevalier savait ce qu'il faisait aussi notre jeune padawan tenterait de l'écouter mais sa nature impétueuse et imprévisible ne s'accordait pas souvent avec les normes à suivre. Rangeant son blaster il suivit les directives du chevalier jedi. D'ailleurs celui-ci discuta avec le capitaine qui semblait fort inquiet de la tournure, posant plusieurs question au chevalier.

-Paaardon !? Faîtes voir. Vite !

L'intonation que prit Hadaria pour prononcer cette phrase tilta au jeune Ferus, il semblait le connaitre, une vieille connaissance à lui? La suite se passa très rapidement et le pirate en question s'exprima a l'ensemble de la corvette, se présentant même sous le nom Mellif Leerott contrebandier et capitaine du Kotara. Lorsqu'il se présenta Livian put remarquer aisément que ce nom n'était pas inconnu au chevalier jedi et ne semblait vraiment pas être un de ses grands admirateurs. Tout de suite après le discours du pirate le jedi se dirigea vers les casiers pour y prendre quelques grandes aveuglante et à plasma et s'en suivit des directives qu'il donna au capitaine de la corvette qui semblait de plus en plus inquiet pour la sécurité des passagers et de leur survie. Il faut avouer que ces derniers temps la témérité des pirates de l'espace augmentait. D'un certain côté Ferus devait admettre que ces Pirates était décidément sans peur pour oser s'attaquer a un vaisseau de la république. Une qualité qu'il était forcé d'admettre qu'il s'agit de sith ou de jedi ou des forces armées de la république rien ne freinait leur envie de fortune et de gloire. Cela fit donc sourire du coin des lèvres le padawan.

-Faîtes ce qu'il demande capitaine. Je connais cette raclure et croyez-moi, s'il doit vaporiser le vaisseau pour récupérer la cargaison, il ne s'en privera certainement pas. Simplement, cette chair à bantaa est aussi un sacré joueur et disons qu'il a une revanche à prendre sur moi. Et croyez moi, il serait près à vendre sa mère pour avoir sa revanche, s'il ne l'avait pas déjà vendue.

*Décidément ces pirates n'ont peur de rien*

-Ferus, tu viens avec moi. Prends le strict minimum. Si tu ne connaissais pas les tactiques de guerilla, c'est le bon moment pour que tu les apprennes.

"...."

Acquissant de la tête a l'ordre donner par le chevalier, Ferus dégaina son blaster prêt a l'utiliser a la moindre occasion. Son sabrelaser accrocher a la ceinture était aussi prêt à l'usage. Mais forcé d'admettre que pour leur audace riposter avec son blaster serait un plaisir. Le destin mettait ainsi sur leur chemin un redoutable pirate de l'espace qui semblait aussi un grand joueur et se fichait éperdument de la république et connaissait bien leur temps de réponses en cas d'attaque.

-Capitaine, menez les jusqu'à la soute. Ils ne chercheront pas à prendre la passerelle, pour la simple et bonne raison que Melif croit trop au pouvoir dissuasif de ses blasters lourds. Et surtout qu'il n'a pas d'hommes formés à manipulés ce nouveau type de corvette. Dès qu'ils seront dans la soute, enfermez les et brouillez les communications de cette zone. Le temps que cet idiot comprenne ce qu'il se passe, j'aurais désactivé les tourelles de ce pirate d'opérette.

L'idée était bonne et le fait que le chevalier Hadaria semblait connaitre son ennemi rassurait le jeune Ferus sur l'issue de cette affaire. Suivant le chevalier par la suite il ne put s'empêcher de complimenter le Pirate a voie haute lorsqu'il se postèrent dans les alcôves, prêt a infiltrer le vaisseau pour y détruire le cervocommande des tourelles lourdes des pirates.

"Votre vieil ami à de l'audace...Chevalier Jelahan, cela force l'admiration...je dois le reconnaitre"

Les deux jedis s'infiltrèrent donc dans le vaisseau afin de détruire le système centrale des commandes des tourelles. Blaster en main le jeune Ferus suivit donc le chevalier jedi Hadaria Jelahan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un voyage quelque peu mouvementé [pv Ferus]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un voyage quelque peu mouvementé [pv Ferus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Naboo-