La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'art de la Télékinésie [cours ouvert aux apprentis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: L'art de la Télékinésie [cours ouvert aux apprentis]   Lun 17 Déc 2012 - 11:41

La chaleur étouffante de Koriban ne pouvait pas parvenir jusqu'au cœur des salles d'entrainements. Elrus arpentait leur vaste couloir dans sa toge noir. Les dalles de pierres sur lesquelles s'écrasaient ses pas résonnaient ainsi, un peu partout dans ce cœur de l'académie. La démarche annonçait l'homme : Fier, sûr de lui même. A chaque onde sonore qu'il produisait, on le sentait. Il ne cherchait en rien à être discret ici même. On devait le craindre, le respecter et reconnaitre qui il était. Un sith qui avait abattu son maitre. Qui l'avait dominé comme on domine un vulgaire animal. Un sith dont la puissance se percevait à l'approche de son aura. Il était là le sith, le guerrier de la Force qui l'utilisait plus qu'il ne la vénérait.

Arrivé face à l'ouverture, ses élèves étaient déjà présent, assis dans un espace encore plus froid que les autres, sombre dont les gravures au sol reflétait un nombre conséquents d'accidents qui s'étaient produits ici même. Des accidents ? Il y en aurait dans les prochaines heures. Ils seraient nombreux, douloureux, humiliants, mais jouissifs pour l'enseignant. Les murs de pierre était recouverts d'objets de toutes sortes, de masse différentes. On y trouvait quelques balles, des couteaux, ou encore des cubes de même tailles mais de matériaux différents. Sa capuche rabaissée laissant voir son visage, les élèves pouvaient découvrir les trais durs d'un homme corrompu par le côté obscur. Ses minuscules pupilles noires baignaient dans ce lac d'acide jaune que l'on nommait communément oeil. Les ténèbres se reflétaient dans sa froideur ambulante. L'homme avait les sourcils relâchés et le regard presque détendu. Un paradoxe étrange quand on pouvait ressentir toute la colère intériorisée en lui.

Le Culte de la Rage, vers le Chemin de l'Eternité.

- Asseyez-vous, lâcha-t-il dans un souffle calme, graves qui inspirait étrangement la confiance. Comme une arme de tromperie, malgré tant de signes extérieurs de danger, sa carrure et son attitude inspirait la foi, le respect malgré la crainte et la peur.

Il n'y avait nulle chaise ici. Les élèves devaient poser leurs genoux à terre, tibias au sol et fessier collés à leur pieds. Cette position soumise reflétait leur rang d'apprenti fasse au maitre. Outre ce fait, elle permettait surtout de mieux se concentrer. Les épaules vers l'avant et la tête légèrement baissée permettait une meilleur irrigation du cerveau. Mais trop rares étaient les élèves pour le comprendre.

Traversant les rangs dans l'allée centrale, le professeur finit par atteindre le bout de la salle. où il toucha un cristal sur le mur. La porte se referma. Les élèves étaient seuls, soumis à sa malice et sa perfidie. Comme à son habitude, Elrus débuta son cours par le code sith. Il allait de soi que chaque esprit ici présent devait l’énoncer en même temps que lui, avec attention et dévouement car dans ce texte figurait la clé de la réussite et du pouvoir :


    "La paix n'est que mensonge.
    Il n'y a que la passion.
    Par ma passion, j'obtiens la puissance.
    Par ma puissance, j'obtiens le pouvoir.
    Par mon pouvoir, j'obtiens la victoire.
    Par mes victoires, mes chaînes se brisent.
    La Force me libérera.
    Il n'y a pas de paix, il y a la colère.
    Il n'y a pas de peur, il y a la puissance.
    Il n'y a pas de mort, il y a l'immortalité.
    Il n'y a pas de faiblesse, il y a le Côté Obscur.
    Je suis le cœur de l'Obscurité.
    Je ne connais pas la peur, mais je l'instille à mes ennemis.
    Je suis le destructeur des mondes.
    Je connais le pouvoir du Côté Obscur.
    Je suis le feu de la haine.
    Tout l'univers se prosterne devant moi.
    Je m'engage dans les ténèbres où j'ai trouvé la vraie vie
    Dans la mort de la lumière.
    "


Un étudiant peu rigoureux écorcha quelques passages. Pourtant, l'apprentissage du code devait être la base de toute instruction et toute entorse à ses mots, une insulte. D'un simple mouvement, il le fit léviter et l'ensemble des couteaux accrochés au murs s'envolèrent vers lui. Ils perforèrent sa chaire, ses os, ses yeux. Et le jeune-homme s'effondra au milieu des siens dans une flaque rougeoyante. Au cours de cet instant, l'expression d'Elrus ne changea pas, à l'exception d'un fin sourire une fois la dépouille retombée dans un bruit sourd.

- Dans les prochaines heures, je vais essayer de vous apprendre les rudiments de la télékinésie. Cette discipline requiert une concentration absolue et une maitrise intangible de soi. Commençons. Les couteaux encore présents sur le corps en sortirent. Ils se placèrent devant chaque élève, la lame encore imbibée de leur ancien camarade. De plus près on pouvait constater que le manche se situait au milieu de deux lames et que chacune d'entre elle était à double tranchant. La manipulation se révélait donc périlleuse pour qui ne ferait pas suffisamment attention.Nous allons débuter par ce petit objet, reprit-il. Une lame légère à double tranchant. Je pense que vos cours de mécanique vous l'ont appris, tout objet est soumis à l'attraction des objets qui l’entourent. En occurrence ici, votre couteau n'est principalement soumis qu'à la gravité de Koriban. Le principe de la télékinésie ne vise pas à retirer l'attraction d'une Force, mais à en concevoir une autre pour la compenser sinon la dépasser. Si vous appliquez une force plus importante que la gravité terrestre, votre objet décollera jusqu'à ce que vous puissiez faire disparaître ladite force. Si vous lui transmettez une force égale, votre objet flottera et sera en état d'impesanteur. Si la force n'est pas assez importante, votre objet sera peut-être plus léger, mais il ne bougera pas.Il marqua une brève pause puis repris. A présent, ous devez ouvrir votre esprit à la Force pour la maitriser. Ouvrez votre esprit puis tendez la main. Ressentez la présence de la lame, concentrez-vous sur elle. Vous devez en ressentir chaque impureté. Imaginez ensuite pouvoir appliquer une expression en dessous. Concentrez vous pour imposer à la Force d'appliquer cette nouvelle expression puis contrôlez son flux pour déposer l'arme dans votre main.

Les explications étaient claires. Au fond, le guerrier sith savait que la plupart échouerait. Ceux-ci seraient exclus de la salle après la première heure. Pour les autres, une surprise les attendrait pour la suite.

Ce cours devait être rigoureux et la discipline s'imposer à chacun. Malheur au moindre élève qui oserait remettre en question son autorité. L'aspect "pratique" de la discipline pouvait par exemple proposer une épreuve de précision pour le lancer de couteau. Bien qu'il n'en laissait rien paraître, Darth Elrus se délectait d'images sombres dans son fort intérieur. Un élève attaché au fond de la salle, recevant de ses pairs une première lame, puis une seconde... Jusqu'à prendre une pluie de ces horreurs sur le visage. Spectacle atroce, ignoble sinon inhumain. L'expression même du sadisme. Hélas, la discipline imposée à Koriban formatait trop bien l'esprit de ces jeunes gens. Rares étaient ceux qui ne craignaient pas leurs pères et quand bien même était-ce le cas, ils étaient bien trop vites corrigés par les autres instructeurs.

Elrus ne désespérait cependant pas et, patient, lui même s'entrainait à faire léviter un cube pas plus gros que son poing, mais dont la masse était comparable à celle d'un humain.


Dernière édition par Darth Elrus le Sam 22 Déc 2012 - 17:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: L'art de la Télékinésie [cours ouvert aux apprentis]   Lun 17 Déc 2012 - 16:13


Zora était sur Korriban pour quelques jours, la Dame Noire ayant des affaires urgentes à régler. Comme d'habitude, l'apprentie ne savait pas ce faisait sa maîtresse et se contentait de poursuivre son entraînement à l'académie. La jeune femme ne ressentait aucune amertume envers sa maîtresse, comprenant parfaitement qu'en tant que dirigeante de l'Ordre Sombre elle avait de nombreuses obligations. Mais cela ne rendait pas les séjours sur Korriban plus agréable, bien au contraire.

Comme d'habitude, on murmurait sur son passage et on la gratifiait de regards acides dès qu'elle croisait d'autres apprentis mais avec le temps Zora avait appris à faire abstraction de ce genre de désagrément. Elle n'avait pas trouvé Vaëlen ou Viladra depuis qu'elle était arrivée mais ne les avait pas vraiment cherchés non plus. Peut-être qu'au détour d'un couloir ou dans l'un des cours elle pourrait enfin voir des visages amicales ou quelque chose y ressemblant. A défaut, elle se contentait de méditer et de s'entraîner et d'attendre que le temps passe jusqu'à son retour sur Dromund Kaas.

Achevant justement une longue séance de méditation, la jeune femme se releva de son pouf et s'étira quelques instants. Elle s'adossa ensuite à l'un des murs de sa chambre et consulta le programme des cours de l'après-midi. Ou plutôt, la liste des professeurs qui les dispensaient. L'apprentie avait déja participé à la plupart des leçons et commençait peu à peu à connaître les instructeurs, à pouvoir mettre un visage sur un nom.

*Darth Elrus... Darth Elrus...* songea-t-elle en découvrant le nom du professeur qui donnerait la télékinésie. *Qui c'est celui-là?*

L'apprentie avait une excellente mémoire et pourtant elle ne se souvenait pas avoir déja lu ce nom quelque part. Peut-être qu'il revenait d'une longue mission ou encore qu'il venait tout juste d'intégrer l'ordre. Quoi qu'il en soit la curiosité de la jeune femme fut suffisamment aiguisée pour qu'elle décide de participer à son cours. La télékinésie, elle maîtrisait... Du moins, dans les grandes lignes. Elle ne pouvait pas vraiment soulever des objets lourds comme des personnes mais pour le reste, ça allait plutôt bien. Ce cours devait d'ailleurs être adressé à de jeunes élèves puisque la majorité des plus vieux résidents maîtrisait la télékinésie. Zora allait donc sans doute être la plus âgée mais qu'importe. Elle pourrait en apprendre plus sur ce Darth Elrus.

Elle glissa rapidement ses deux sabres dans leurs étuis, l'un à sa cuisse droite et l'autre à sa ceinture, dans son dos. Ceci fait, elle se drapa d'une cape sombre lui couvrant les épaules et verrouilla ses quartiers derrière elle avant de s'enfoncer dans les profondeurs de l'académie, là ou la chaleur de Korriban devenait supportable. Chemin faisant, elle envoya un message à Viladra, Violine et Vaëlen pour les "inviter" à se joindre à elle. De quoi rendre la leçon que plus intéressante. Après tout il était toujours rigolo de martyriser les plus jeunes élèves lors d'une leçon.

Zora atteignit la salle de cours un peu avant Darth Elrus et prit place dans les derniers rangs, peu désireuse d'avoir d'autres élèves dans son dos. Le professeur arriva enfin, drapé dans une aura sombre qui témoignait clairement de ses capacités et commença la leçon par le Code Sith. C'était la première chose que les étudiants apprenaient et la plupart des gens le récitèrent sans grande difficulté en même temps qu'Elrus. L'humaine fit de même avec sérieux et lorsque la salle eut enfin fini de réciter le Code, l'enseignant fit voler toutes les lames accrochées au mur jusqu'à un élève malchanceux. D'où elle était, Zora n'avait pas vu ce qu'il avait fait pour provoquer l'ire de Darth Elrus et ce n'était pas important, au fond. Cela ne l'empêcha pas de se fendre d'un sourire amusé...

*Lui il devrait bien s'entendre avec Varis!* s'amusa-t-elle. *En tout cas, il fait son petit effet!*

Rien de tel qu'un mort en début de leçon pour capter l'attention des élèves. La plupart des professeurs ne toléraient pas l'échec et cela se traduisait souvent par la mort des personnes jugées indignes de recevoir l'enseignement du côté obscur. Cela faisait partie de la sélection naturelle, rien de plus. Zora avait été choquée les premières fois puis on s'y habituait. A présent, elle ne prêtait même plus attention à ce genre de "punition"...

Le cours commença enfin et comme bien souvent la théorie précéda la pratique. L'apprentie écouta d'une oreille distraite les explications sur les forces physiques, comme la gravité, qui influaient sur l'utilisation de la télékinésie. Elle tourna le regard à sa droite et observa le Farghul qui se trouvait à ses côté. Plus précisément, le sabre qu'il faisait léviter dans sa main droite. Avec un petit sourire, Zora fit appel à la Force et le dévia pour l'envoyer percuter un apprenti du rang devant eux. Une dispute éclata rapidement pour le plus grand plaisir de la jeune femme qui trouvait cette leçon de plus en plus amusante.

Puis vint enfin la partie pratique, la sélection permettant d'évincer les inaptes du cours pour poursuivre avec ceux qui se montraient à la hauteur du test. Une double lame vint se poser devant chacun des élèves qui reçurent l'ordre de les soulever et les déposer dans leurs mains.

*Une simple formalité...*

Se concentrant, l'apprentie souleva le poignard à double tranchant et le souleva devant elle à la verticale. Elle le fit ensuite tournoyer plusieurs fois sur place à rythme régulier avant de la déposer délicatement dans sa main, en équilibrer. Zora ferma son poing sur la garde de l'arme et l'observa un instant avant de lever les yeux vers Darth Elrus qui faisait léviter un cube avec facilité bien qu'il semblait probable que l'objet soit plus lourd que ce que son volume laissait présager. Attendant la suite du cours, Zora s'amusa à dévier la lames de quelques élèves proches d'elle pour les faire échouer...
Revenir en haut Aller en bas
Vaëlenrian Atha'lith
l~l~l Jedi Gris l~l~l
l~l~l Jedi Gris l~l~l
avatar


Nombre de messages : 475
Âge du perso : 22
Race : Humain ( Alderaan )

Feuille de personnage
Activité actuelle: Apprenti Sith
HP:
102/102  (102/102)
PF:
78/78  (78/78)

MessageSujet: Re: L'art de la Télékinésie [cours ouvert aux apprentis]   Mar 18 Déc 2012 - 18:01


Encore et toujours cette longue étendue de sable sous un soleil dégageant une chaleur des plus torrides , un climat dur et sec idéal pour se forger un physique d'acier. Van en profitait chaque jour depuis qu'il était arrivé sur cette planète voilà plusieurs mois. Il avait rapidement compris que les tirs au flanc et les incapables ne tiendraient pas longtemps sur korriban , heureusement pour lui ça n'était pas du tout son style, en réalité il détestait perdre son temps à ne rien faire et trouver toujours une occupation utile. La matinée avait bien commencé comme chaque jour il prenait le temps de faire ses petits exercices matinaux avant de consulter le programme de l'académie confortablement assis dans le fauteuil de son vaisseau.

Il arriva vite à la conclusion qu'aucun des cours de cette matinée ne lui seraient d'un quelconque profit. Etre un apprenti sous la tutelle d'un maître avait ses avantages , contrairement aux novices, il pouvait décider de faire son programme personnel. A ce niveau les professeurs jugeaient que les élèves était assez mature pour savoir quels cours serviraient le mieux la voie qu'ils avaient suivi , car déjà maintenant certains apprentis commençaient à ce spécialiser dans certains domaines et formes de combat. Pour lui il avait opté pour un style de combat de forme X appelé aussi Jar'kai qui combine le maniement de deux sabres lasers , ainsi que la forme de combat III appelé Soresu. Evidemment manier deux sabres laser est bien plus difficile et dangereux et demande une certaine dextérité. En faisant défiler le programme pour la suite de la journée il tomba sur le cours de télékinésie de darth elrus , un nom qui ne lui était guère familier , sans doute un sith qui venait de temps à autre donner de son temps aux jeunes recrues. Van maîtrisait les bases de la télékinésie qu'il avait appris auprès des jedi , il n'était pas contre un approfondissement de cet art pas forcément aussi puissant qu'un éclair de force , mais qui avait un côté fort pratique , et dévastateur si on savait en user au bon moment.

Il se prépara et se rendit dans la salle de cours où déjà pas mal d'apprentis avaient élu domicile. Le professeur arriva et demanda à ses élèves de prendre place. C'est ce qu'ils firent sans se faire attendre. Il fut alors agréablement surpris quand il remarqua la présence de son « amie » Zora qui se tenait non loin de lui dans les derniers rangs. Le cours commença et le professeur un vrai sith dont on voyait clairement les marques du côté obscur qui lui avait rongé le visage et surement le corps. Ses yeux où brillait le mal savaient capter l'attention du jeune public. Quand se fut le moment de réciter le code, le jeune homme ne se fit pas prier et le récita dans son entièreté sans une faute , après tout comme prétendre être un sith si on n'avait déjà pas assimilé le code sith. Van marqua les explications de Darth Elrus dans son esprit qui vinrent compléter ce qu'il avait déjà appris lorsqu'il était plus jeune au temple jedi. Van fit comme lui indiqua l'instructeur et posa sa main devant la double lame et se concentra il la fit tourner sur elle-même dans plusieurs directions avec une certaine vitesse. Pour qui connaissait les bases l'exercice n'avait rien de difficile il prit donc tout le loisir de « jouer » avec cette arme montrant son aisance. Après quoi il arrêta de la faire tournoyer pour la reposer délicatement dans sa main. Durant l'exercice il avait adressé un regard amuser à Zora qui prenait un malin plaisir à faire échouer les autres apprentis autour d'elle.


"- Zora toujours égale a elle même " pensa t-il amusé

Il espérait juste pour elle que leur instructeur ne l'ai pas vue et ne la réprimande pour cela. A moins qu'il ne la gratifie ? Aller savoir les sith sont tellement spéciaux, qu'on a bien du mal à savoir ce qu'il pense. Pour cette raison Van évitait tout écart de conduite déplacé et se contentait de suivre les règles dans la mesure du possible bien évidemment ... car il n'avait pas les mains propres et ses lames avaient déjà eu raisons d'apprentis trop présomptueux et trop confiants qui avaient eu le malheur de croiser sa route ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'art de la Télékinésie [cours ouvert aux apprentis]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'art de la Télékinésie [cours ouvert aux apprentis]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Ordre Sith - Korriban :: Académie Sith :: Centre d'Entraînement-