La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Contrat à amener à bon port ~ (Pv Luke Kayan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Nombre de messages : 76
Âge du perso : 34 ans
Race : Hapien

MessageSujet: Contrat à amener à bon port ~ (Pv Luke Kayan)   Lun 19 Nov 2012 - 20:47

Jason grognait, oui parfaitement, il grognait. Hier soir, alors qu'il rentrait chez lui on lui avait donné l'ordre de partir le lendemain matin même pour Coruscant. Il sortait tout juste d'une petite sauterie de riches propriétaires qu'Hapès voulait avoir sous contrôle. Et évidemment, il avait dit à son escorte du moment qu'il n'aurait plus besoin d'eux. Il est vrai qu'il était au courant de son peu d'importance aux yeux du consortium d'Hapès mais ne pourrait-il pas avoir une escorte ou un garde du corps permanent ? À croire que cela leur plaisait de le faire se balader de gauche à droite. Un peu comme si on agitait de la nourriture devant un chat. Et il n'était pas le chat... Soupirant, il remercia d'un signe de tête la personne lui annonçant qu'ils arrivaient à Coruscant.

L'ambassadeur n'avait pu contacter le soir même les instances de la République et se retrouvait donc affublé non pas d'une escorte mais d'un garde du corps. En apprenant l'âge dudit garde du corps, il avait d'abord haussé un sourcil et s'était légèrement détendu en apprenant de qui il était le disciple. Sauf qu'après on lui avait précisé qu'il était aveugle. Bien sûr !! Un aveugle pour le défendre et lui qui savait plus éviter les coups que se battre. Surtout que dans l'obscurité, lui-même était aveugle. Et dire qu'il allait chercher ce maudit contrat pour le ramener à la République. À croire que même eux voulaient qu'il échoue. Il précisait même eux car on ne lui ferait pas croire que la royauté hapienne était heureuse de ce contrat. Ce dernier avait pour but de faire cesser un blocage commercial. Certains avaient, enfin, eu le courage de se dresser contre la façon dont Hapès traitait ses collaborateurs. Ainsi, le contrat déjà signé stipulait une amélioration considérable des droits des travailleurs mais cela signifiait une perte de temps et d'argent pour sa planète d'origine. Il était évident que la signature de ce contrat n'avait été apposée que parce que la République faisait pression pour un changement de la culture hapienne. Et refuser aurait eu des conséquences plus grandes. Aussi le blond ne serait pas étonné si des hapiens tentaient de reprendre le contrat quoiqu'il arrive.

Adressant un vague sourire à son voisin, il sortit enfin de ce vaisseau. Ne souhaitant pas se donner en spectacle, il renonça à s'étirer et une fois à l'extérieur fit mine de se dépoussiérer. Il avait troqué sa tenue officielle pour une plus passe partout mais un peu plus classe. Bien maintenant il devait trouver son pseudo garde du corps. Autant dire qu'ils n'étaient pas sortis de l'auberge... Jason regarda autour de lui et le repéra assez rapidement. Forcément un jedi ça se repérait déjà facilement mais un qui était aveugle encore plus facilement. D'une démarche rapide il se glissa entre les gens et atteignit son but facilement. Face à celui qui serait son gardien il haussa un sourcil sceptique et l'observa minutieusement. Au moins était-il beau et oui il appréciait la beauté sous toutes ses formes aussi n'avait-il pas honte de le penser sincèrement. Les deux cicatrices sous l'oeil droit ne l'enlaidissait même pas. Penchant la tête sur le côté gauche il sourit discrètement. Bon ce n'était pas le moment d'apprécier ce qu'il voyait, ils avait du boulot.

-
De toute évidence, je suis celui que vous attendiez. Ravi de vous rencontrer ~ Dit-il sincèrement avant de se reprendre. Je préfère prévenir mais je ne tiens pas aux formules officielles avec vous. J'imagine qu'on vous a donné mon nom donc utilisez-le si vous souhaitez me parler. Enfin utilisez mon nom ou mon prénom selon votre préférence. Sinon... Avez-vous eu toutes les informations ou avez-vous des questions ?

Jason était toujours très professionnel et tenait à le rester en toutes circonstances. Il avait déjà assez de problème avec les hapiens devant qui il faisait semblant d'être soumis... Se redressant légèrement, il observa un instant la foule autour de lui. Y avait-il déjà de potentiels ennemis ici ? Ou bien n'y en aurait-il tout simplement pas tout au long de cette mission ? Voilà qui serait assez amusant en fin de compte. Jetant un coup d'oeil à son vis-à-vis il se laissa aller à le contempler. C'était bien la première fois qu'il voyait des yeux vairons. Quel dommage qu'il soit aveugle, ce regard devait être captivant. Détournant les yeux il observa ce qu'il y avait autour de lui. Il n'était jamais venu ici auparavant. Tout était à découvrir... ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2444
Âge du perso : 24 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: Contrat à amener à bon port ~ (Pv Luke Kayan)   Jeu 22 Nov 2012 - 19:55

-Bonjour

Répondit Luke avec patience pour cet homme qui le dévisageait. Devant lui plus que tout autre les gens laissaient filtrer leurs émotions. Il ne pouvait pas voir leur visage se détendre ou exprimer le doute voir la colère. Personne ne se méfiait alors qu'il y avait cent une façons de découvrir le fond de pensées de votre interlocuteur, même sans le voir. Bien entendu Luke ne remarquait pas toujours ces subtiles modifications de voix ou des mouvements de Force qui le renseignaient sur l'humeur de la personne, mais aujourd'hui c'était d'autant plus facile que cette scène était courue d'avance. Le Padawan ne se faisait pas d'illusion. Il avait été envoyé comme escorte, un rôle qui ne lui convenait pas en apparence, dans la réalité non plus d'ailleurs, pas qu'il soit mal entraîné ou peu concentré mais tout simplement parce qu'il y avait de meilleurs disciples que lui pour cet art. Sa carrure pour commencer n'évitait pas les conflits. Si certains de part leur allure de Rancors habillés parvenaient sans même le savoir à stopper le déclenchement d'une bataille dans l'oeuf, Luke avait plutôt tendance à les attirer, alléchant les adversaires de la personne protégée. Il semblait faible physiquement et ce n'était d'ailleurs pas loin d'être la vérité. Le Hapan disposait de peu de puissance brute pour ne pas dire pas du tout. Son apanage c'était la souplesse, la vitesse ainsi que la ruse, des atouts certes mais pas assez directs pour être aussi efficaces que d'autres.

Tous ces constats laissaient bien entendu deviner que si les ennemis le regardaient d'un drôle d'air, l'allié également, comme tous les autres avant lui il devait se demander si Luke était une pure blague ou un vrai Padawan. Habitué le jeune Jedi ne s'en offusqua pas et ne fit aucune référence au trouble qu'il avait deviné. Ce dernier n'ayant pas été formulé, il était théoriquement inexistant.

-Très bien, monsieur Lister-Fit-il d'un ton toujours égal.- Vous pouvez m'appeler Luke tout simplement. J'ai tout ce qu'il nous faut, et si vous avez les documents alors nous pouvons nous mettre en marche, je vais vous guider.

Venant d'un aveugle la phrase était plutôt cocasse mais ses missons semblant toutes vouées à échouer sur Coruscant, Luke commençait à connaître le coin. Jusqu'à maintenant il avait plutôt évolué dans les bas-fonds de la ville mais son maître lui avait également apprit à connaître le milieu huppé. Sans compter son ascendance aristocratique bien que ce passé soit loin derrière lui, le jeune Jedi avait été rompu par le patriarche aux codes principaux de la haute société. Sai voyait en son apprenti un futur diplomate, bien forcé donc de s'adapter, et puis la police de Coruscant l'avait aussi aidé à repérer le chemin qu'il avait refait jusqu'à le connaître par coeur. Sa mémoire était en effet décuplée pour pallier à sa cécité, ce qui lui permit de mettre son bras devant Jason.

-Attention, il y a une plaque dégoût mal fermée ici. La plaque ne supporterait pas votre poids.

Il était pourtant bien fermé ce petit bout de métal mais ce n'était qu'une apparence. La résonance à qui personne n'aurait prêté attention avait interpellé Luke qui se rappelait également avoir été averti par un policier. Il était d'ailleurs étrange que le problème ne fut pas réglé. Afin d'éviter que d'autres ne se fassent avoir et prouver à l'ambassadeur la véracité de ses propos honteusement sûrs, il posa le pied dessus et le retira vivement. La plaque s'écroula dans le trou, faisant sursauter plusieurs passants qui observaient désormais le trou béant en frissonnant. Il y avait de quoi se casser une jambe voir se fracturer le bassin si on tombait mal.

-Venez, il faut rendre ces documents à l'heure. Oh j'allais oublier, le comité d'accueil qui m'a chargé d'organiser votre arrivée souhaite vous offrir un repas ce soir dans le restaurant "Galactiquement votre", une des meilleures références, vous pourrez inviter la personne de votre choix.

A ce moment là Luke pourrait retourner dans son propre hôtel, une petit chambrette modeste mais somme toute confortable où il pourrait commander un sandwich. Toutefois c'était son rôle d'être guide en plus de "garde du corps". Le comité avait décidé qu'il n'y avait pas de petites économies et que le Jedi pouvait bien exercer ce rôle de messager également plutôt que d'inviter un de ces droids de protocole huppés hors de prix ou un spécialiste de l'accueil encore plus cher.

Peu bavard comme souvent, le Padawan précédait légèrement son hôte, se déplaçant plutôt aisément bien qu'il lui arrive de buter sur de légers obstacles-après tout ses dons et l'habitude ne supprimaient pas totalement son handicap.-. Il était concentré sur les alentours, cherchant à repérer un danger au sein de la Force.


_________________


Dernière édition par Luke Kayan le Sam 24 Nov 2012 - 18:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 76
Âge du perso : 34 ans
Race : Hapien

MessageSujet: Re: Contrat à amener à bon port ~ (Pv Luke Kayan)   Jeu 22 Nov 2012 - 22:17

Alors qu'il regardait autour de lui, le salut ramena le blond à la réalité. Il était vrai qu'il n'était pas venu en touriste. Retenant un soupir il se re-concentra sur son vis-à-vis et se fit la remarque qu'il ne l'avait pas salué correctement. Gêné il ne sut comment s'excuser mais la conversation se déroulant, il abandonna cette idée. Et puis ce n'était pas catastrophique si le jeune homme le prenait pour un de ces sénateurs imbus de leur personne. Après tout, ils n'étaient pas vraiment censés faire ami-ami. Jason grimaça légèrement au monsieur. Prononcer ce mot voulait dire qu'ils restaient du côté officiel mais si c'était ce que voulait son garde du corps. Un peu dommage tout de même car habituellement il avait droit à une escorte et le fait d'avoir un seul homme pour sa protection lui avait donné envie de se lier ou du moins de ne pas donner que des ordres. Tandis qu'il hochait la tête, il se rappela nerveusement le handicap du jedi.

- Hum... Oui j'ai tout ce qu'il me faut monsieur Kayan. Dit-il d'une voix professionnelle.

Il s'était contenté d'un monsieur Kayan pour répondre au monsieur Lister. Après tout, au fil des négociations passés, il avait appris qu'il valait souvent mieux parler de la même manière que son interlocuteur. Vérifiant tout de même discrètement si il avait bien le contrat sur lui il releva finalement la tête et fit mine de s'épousseter. Que de poussière !! On en était infesté... Pensa-t-il avec un sourire d'auto-dérision. Le plus vieux écouta le garde du corps le prévenir du danger de la plaque d'égout et alors qu'il s'insurgeait sur le sous-entendu de son obésité, il sursauta. Plaît-il une attaque ? Où ça ? Regardant la provenance du bruit, il vit l'absence de la fameuse plaque d'égout. Se reprenant et sortant les plaisanteries de mauvais goût, Jason nota tout de même que cela devait faire un certain temps que l'état de ce "regard de chaussé" se dégradait. Et on laissait apparemment le temps faire son oeuvre. Incroyable ! Et si un accident sur la voie publique arrivait à cause de cela ? Il en toucherait un ou deux mots à un de ces sénateurs.

Plissant les yeux, il retint de justesse une remarque sarcastique. Bon au moins son garde du corps malgré son état s'était renseigné et donc était attentif à ce qui pouvait arriver. Il n'avait donc pas à lui faciliter la tâche, autant qu'il s'amuse pour une fois qu'il n'était pas en habit officiel ou entouré par une escorte. Enfin s'amuser, disons qu'il allait faire le boulot et qu'ensuite il s'éclipserait discrètement pour raisons personnelles. Projet magnifique qui fut brisé au moment de sa formulation dans l'esprit de Jason par ce cher Kayan.

- Le... "Galactiquement votre"... Référence... Il dut se retenir de grogner, avec toutes ses réceptions il allait finir alcoolique ou fou avant l'heure. De toute façon si je devais inviter quelqu'un ce serait vous, ce n'est pas non plus comme si je connaissais nombre de personnes ici. Mais je doute que vous vouliez vous imposer cela, aussi exprimerai-je moi-même mes plus profonds regrets pour ma propre absence. Finit-il par dire avec une voix neutre.

Comme si il allait se laisser avoir par ça !! Il en avait marre de tous ces artifices destinés uniquement à le mettre dans sa poche. Oh bien sûr, c'était très agréable. Mais à une certaine dose il avait besoin de souffler ou alors de préparer une magnifique intrigue où tous les participants seraient perdants. Cela pourrait toujours être amusant. Se mettant en route sans regarder vraiment où il allait, il percuta un humain. Il s'excusa platement en lui lançant un sourire charmeur et eut en retour un léger rougissement. Il admettait volontiers n'avoir aucun intérêt et aucune sympathie pour Hapès mais la beauté de son peuple restait très pratique. S'excusant une dernière fois avec un sourire lumineux, il reprit sa marche le visage fermé. Se tournant finalement vers le jedi, il remarqua seulement qu'ils venaient de la même planète. Décidant de ne pas lancer ce sujet, il se contenta de demander son chemin.

- Alors ? Comment nous y rendons-nous ? Je ne suis jamais venu ici...

Il se remit à regarder autour de lui en attendant une réponse. En tout cas cette humain lui avait donné une idée sur la soirée qu'il se ferait dès qu'il aurait un moment de liberté. Après tout depuis son divorce il avait été plongé dans son travail. Enfin depuis le divorce... Dès le début du mariage plutôt et ses petites aventures n'avaient pas adouci son ancienne femme. Surtout lorsqu'elle avait découvert qu'il était ouvert à tout genre et toutes espèces. Il fallait bien s'amuser et rester curieux dans la vie n'est-ce-pas ? Heureusement pour lui qu'elle ne l'avait découvert qu'après le divorce et trop honteuse n'avait rien dit. D'un autre côté, il n'aurait pas hésité à se débarrasser d'elle en la poussant dans les bras d'un Hutt. Il gloussa à cette idée quel beau couple aurait-il formé tout de même. Reprenant son sérieux et se morigénant pour son attitude relâchée, sans doute le stress du travail ces derniers jours, il se tourna vers le hapan et le regarda interrogateur. Même si ce dernier ne voyait rien, il devait pouvoir deviner la teneur de ses pensées ou de son attitude. Attitude qui montrait clairement son interrogation du moment. ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2444
Âge du perso : 24 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: Contrat à amener à bon port ~ (Pv Luke Kayan)   Ven 23 Nov 2012 - 1:49

Luke fut surpris qu'un homme aussi important n'invite personne d'autre que lui à ce grand restaurant, surtout que le Padawan s'il ne s'était pas montré désagréable n'avait pas non plus fait preuve de la plus grande chaleur. Il ne jugeait pas l'ambassadeur, ne le pensant ni méchant ni honnête, non le jeune homme était au-dessus de tout cela, il avait juste un petit problème de socialisation heureusement bien dilué quand on connaissait son passé. Conscient de sa froideur toutefois aux vues de la réponse de l'homme mais aussi parce qu'il l'avait invité spontanément et ne semblait pas non plus attiré par les grands restaurants, Luke se montra plus compatissant avec ce dernier. Il avait également en sainte horreur ce genre d'établissement. Jason avait bien retenu ses émotions, rien n'avait percé, en revanche sa voix, les pointes d'hésitation l'avaient trahis.

-Vous devriez y aller, ils vous en voudraient beaucoup et ça n'arrangerait rien. En plus le cadre est ennuyeux certes mais je suppose qu'on y mange bien... Jason.

Se permit-il, étrangement touché par la simplicité de cet homme aux fonctions certes un peu pompeuses. Bon nombre de ces ambassadeurs ne se prenaient pas pour n'importe quel quidam. Ils encourageaient l'escorte à les tutoyer avant de les mener devant le tribunal pour manquement de respect sous prétexte qu'ils avaient utilisé leur prénom. Effectivement le Hapan s'était méfié. Il y avait également une gêne, un non-dit entre eux, probablement dû au fait que Jason avait un rapport avec Hapès. Pour qu'un homme ait autant de pouvoir, Luke le pensait humain. Le cercle matriarcal avait dû accepter qu'une de ces jeunes éminences grises avec un bon dossier les représente à Coruscant ou tout du moins tente de négocier avec la planète. Elles avaient aussi accepté un individu de sexe masculin pour faire lever un certain boycott commercial. Le Padawan ne savait que cela, il imaginait que monsieur Lister était un habitant d'Alderann ou tout autre endroit que Coruscant ou Hapès.

-Par ici, suivez-moi

Annonça le Padawan en mélangeant signe de respect mais aussi rapprochement avec l'utilisation du prénom. En ayant été appelé "monsieur Kayan", il avait comprit avoir blessé l'homme, ce qui l'avait naturellement étonné! La plupart de ces gens pompeux l'appelaient Luke ou encore plus souvent Padawan, exigeant en retour qu'on leur serve du monsieur voir du Sénateur. Toujours étonné par cette personnalité, plus ouvert car curieux également, le jeune Jedi continua de montrer le chemin de son mieux. Il ne pouvait pas dire de tourner à droite ou continuer, son chemin se faisait spontanément, le jeune Jedi avait ses propres méthodes d'orientation difficilement décryptable pour un voyant. Il savait par exemple qu'il fallait quitter le trottoir lisse pour marcher sur un autre fait de dalles inégales ou sentait sur les murs, que la surface soudainement granuleuse était un bon signe. Le nombre de pas, la sensation de tourner à tel moment étaient également des aides pour Luke, sans compter la Force.

-Pourquoi êtes-vous devenu ambassadeur? Surtout d'une telle planète, ça n'est pas facile j'imagine.

Pour lui Jason était un humain, de toutes façons depuis son dernier séjour sur Hapès il avait apprit que ceux-ci étaient juste plus "beaux" que les premiers mais pour lui qui ne voyait pas, cela ne voulait rien dire. Jason en revanche, tandis que Luke posait son regard à peu près dans le sien comme s'il pouvait le voir -une habitude prise pour essayer de ne pas trop gêner ses interlocuteurs, un genre de tentative de communication sans doute également.- pourrait probablement s'apercevoir des origines du garçon; sans compter l'affaire très médiatisée de Maria Kayan et de son fils. Cependant l'ambassadeur ne semblait pas avoir fait le rapprochement, ce qui soulageait le blond car cela signifiait que l'histoire était loin derrière lui. Même les spécialistes de cette planète ignoraient cela. En revanche le scandale des laboratoires secrets ayant éclaté à cause -ou grâce- à Ulrich, Velvet et lui était bien connu. On ignorait tout des trois prisonniers qui avaient échappé à cet enfer en mettant tout à feu à sang; mais cela prouvait bien qu'Hapès était une planète dangereuse. Vraiment terrible! Pourquoi Jason avait-il voulu faire ce métier et pourquoi choisir cet endroit? Luke était naif de ce côté là, il pensait que chaque politicien choisissait sa voix, ignorant tout des entourloupes, des manipulations. Les conseils étaient des ordres dans ce monde et bien qu'il s'en doute, le Padawan ne saurait en saisir la subtilité. Tout ça l'avait rendu bien curieux, et cela tombait bien car la curiosité faisait tomber sa timidité et ses soucis de socialisation. Pas totalement mais il était déjà plus ouvert, enclin à prendre le temps pour discuter bien qu'il fallait quand même qu'ils se remettent en marche. Luke ouvrit le pas, attendant toutefois les réponses avec attention.


_________________


Dernière édition par Luke Kayan le Sam 24 Nov 2012 - 18:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 76
Âge du perso : 34 ans
Race : Hapien

MessageSujet: Re: Contrat à amener à bon port ~ (Pv Luke Kayan)   Ven 23 Nov 2012 - 10:13

Jason aimait bien manger et il devait admettre que ses fonctions lui assuraient l'une des meilleures places dans d'excellents restaurants. Mais ni la richesse de celui qui l'avait élevé, ni son travail n'avaient entaché ses goûts simples. Aussi appréciait-il à sa juste valeur un bon restaurant ou un bon plat dans un endroit miteux. Oui il n'avait aucun problème avec la nourriture mais ces dernières années passées au service d'Hapès avaient biaisé quelque peu son jugement. Il n'en était pas très fier car la moindre modification perçue pouvait être le signe d'une modification bien plus grande. Enfin tant qu'il ne devenait pas un gros plein de soupe imbu de sa personne à la limite. Le changement de ton du jedi l'étonna, il ne restait donc pas du côté professionnel ? Soit. Il retint cependant de justesse un léger rire au mot "ennuyeux" et se contenta d'un sourire en coin.

- J'espère bien qu'on y mange bien, qu'il y ait au moins quelque chose d'intéressant à faire, lâcha-t-il amusé. Faisons un marché si nous ne nous faisons pas attaquer et si vous acceptez d'y aller avec moi j'irai. Et puis de toute façon il faut bien quelqu'un pour me protéger, à part éviter les attaques je doute pouvoir en donner. Dit-il en secouant légèrement la tête et en regardant Luke.

Ce dernier se déplaçait assez rapidement et le blond se contentait de le suivre en évitant de rentrer dans un maximum de gens. Heureusement qu'il était souple, dans la foule sans ses habits officiels, il était rare qu'on le laisse passer avec déférence. Heureusement qu'il était assez grand malgré une corpulence fine. À croire que cela faisait trop longtemps qu'il était balloté d'un endroit à un autre et ce toujours sans contact avec la foule. Il admettait que bizarrement, cela lui avait manqué. Le blond regarda tout de même autour de lui avec attention car d'après ce qu'il avait compris : en tant qu'ambassadeur il risquait clairement de se retrouver attaché à cet endroit. Le consortium ayant déjà mis à sa disposition un endroit où loger jusqu'à ce qu'on le remplace a priori. Si il devait revenir autant que le plus vieux se souvienne d'un chemin au moins.

- Je vous suis Luke, je vous suis !


Le regard amusé, il se tenait juste derrière lui. Il était plus grand que lui de... 10 centimètres à peu près ? Il espérait vaguement que le plus jeune n'ait pas eu à apprendre le chemin difficilement et ce par sa faute. Il soupira et regarda le blond continuer son chemin, se dépêchant, il se remit à sa hauteur. À ce moment-là les questions s'entassèrent. Mais comment répondre ? Face à n'importe quel politicien Jason avait la réponse adaptée mais là... Il ne tenait pas spécialement à mentir aujourd'hui mais il se voyait mal dire ce qu'il pensait de cette planète. D'un autre côté le jedi venait lui aussi d'Hapès et il se doutait que cela n'avait pas dû être une partie de plaisir de vivre là-bas. Si ce dernier avait vécu là-bas. Il remercia silencieusement sa génitrice, à se demander comment celle-ci avait pu garder sa place à la cour après cet affront. Mais ce n'était pas comme si cela intéressait Jason. Il se décida finalement à répondre.

- J'imagine que la raison officiellement vient du fait que je suis né sur Hapès et que je suis hapan... Il aurait pu s'arrêter là mais il avait envie d'être un peu sincère pour une fois. Sans doute pour changer de l'ambiance de politiciens dans laquelle il allait replonger. Mais je ne connais pas cette planète, je n'ai jamais vécu dessus, heureusement. Non la véritable raison de mon poste est la suivante. Comme vous devez le savoir la République réprouve fortement le comportement de notre planète d'origine concernant la place des hommes, leur traitement et le traitement des enfants considérés comme... Différents. Le poste ne m'a été proposé uniquement parce que je suis un homme. Par ailleurs d'un point de vue politique ma nomination était intéressante car il y a quelques années encore, je travaillais dans une association défendant les droits des hommes et enfants hapiens. Bref, pour Hapès mon rôle est de calmer le jeu avec la République et de restaurer une relation de confiance j'imagine. Un sourire sarcastique étira ses lèvres. Il profiterait de tout cela pour faire ce que l'association n'avait pas pu faire. Après tout, entre deux maux le consortium d'Hapès choisirait le moins douloureux.

De toute façon, le scandale des laboratoires secrets forçaient la main des dirigeants. Ces derniers ne pouvaient pas devenir des ennemis de la République surtout qu'économiquement cela pourrait être instable. D'ailleurs en y repensant, le blond n'était pas certain que ces laboratoires aient été réellement secrets pour la royauté. Sur cette planète régnait une culture cruelle et un peu trop primaire à son goût. À croire que la beauté, pour eux, guérissait de tout. Sauf de leur stupide mentalité apparemment... Un sourire amusé vint fleurir sur son visage cependant.

- Connaissez-vous par hasard la teneur de ce contrat que vous devez ramener ?
Fit-il avec dans la voix une note d'humour.

Car non seulement il s'agissait d'un contrat permettant à la République de prouver les torts de sa planète d'origine mais en plus, il restait persuadé que le contrat était primordial par rapport à sa vie dans cette mission. Mais la seule idée d'imaginer ce contrat dans les mains des hautes instances de la République et d'imaginer la tête du consortium d'Hapès. Il laissa finalement filtrer un léger rire, il avait plus que hâte d'en entendre parler. ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2444
Âge du perso : 24 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: Contrat à amener à bon port ~ (Pv Luke Kayan)   Sam 24 Nov 2012 - 17:53

-Et bien...

Lança Luke étonné par la proposition. Ce repas était plutôt sensé convenir à un couple avec le cadre romantique qui allait avec. Le but avait probablement été de permettre à Jason de se retrouver avec sa femme pour gagner également le coeur de cette dernier ou tout simplement de l'aider à conquérir quelqu'un pour passer un peu de bon temps. La dernière optique était enfin d'avoir réservé deux places par pure politesse et réflexe, certainement pas pour qu'un Jedi adolescent à peine majeur mange à l'oeil. Luke ne savait pas trop que répondre, ce n'était pas sa place d'un côté, mais de l'autre il était aussi sensé veiller au bien-être de son hôte et lui faire plaisir. La remise des documents ne durerait pas éternellement, il était prévu qu'ensuite l'homme puisse se promener dans Coruscant faire des achats ou tout simplement draguer une jolie femme. A son âge et vu son rang cela ne serait pas trop compliqué, sans compter que la République se renseignait sur leurs invités. D'après ce qu'on laissait sous-entendre, Jason était un épicurien qui aurait trompé sa femme quand il était encore marié, un amoureux de la bonne chair donc dans les deux sens du terme. Celle qui nourrissait à table comme au lit. Luke sentait donc qu'il n'avait absolument rien à faire dans cette soirée, il n'était qu'un Padawan trop sérieux pour son âge, à la limite ennuyeux, chose qu'on lui reprochait souvent d'ailleurs. Le blond manquait de spontanéité et de fraîcheur bien que ce trait de caractère ressortait parfois lors de ses indignations ou de ses impulsions de jeune idéaliste. Mis à part ça il n'était d'aucune distraction et c'était d'autant plus étonnant que Jason l'invite donc. Très naïf de ce côté là, l'aveugle n'avait même pas pensé à relier la réputation de Jason avec le cadre romantique du restaurant. Peut-être était-il la "proie" de l'ambassadeur.

Non, loin d'imaginer ça, Luke avait dans l'idée que le trentenaire était un homme trop seul. Un homme qu'il devait non seulement guider jusqu'à l'endroit où il était sensé remettre ses documents mais dans ses divertissements sur Coruscant. L'option "soir" n'était pas comprise étant donné qu'il était évident que l'ambassadeur trouverait sûrement une femme, mais après tout pourquoi pas? Luke avait toujours été zélé dans son travail, si cela faisait vraiment plaisir à l'homme pourquoi ne pas accepter? Il ne perdait rien, et en refusant il prendrait le risque de vexer Jason, sans compter la République qui pourrait voir d'un mauvais oeil que l'homme ne profite pas de son invitation. Qu'est-ce qu'avait dit Saï déjà à propos de la diplomatie? Ah oui... Un truc comme quoi il fallait parfois faire des concessions et ne pas se braquer face aux hommes politiques parfois un peu bizarre comme ce Lister. Si ça se trouvait, il l'aurait oublié ce soir après avoir trouvé une belle fille et lui ferait comprendre que Luke n'avait rien à faire dans ce restaurant. Le Hapan décida que Saï l'aurait poussé à accepter, ce n'était pas illégal. Sans compter qu'au fond de lui-même ma fougue de sa jeunesse s'amusait d'imaginer la tête des organisateurs en recevant le compte rendu du Restaurant qui n'allait bien sûr pas lâcher Jason, écoutant ses moindre propos. Si cela se trouvait un serveur avait même été spécialement embauché pour ça.


-D'accord. C'est surprenant mais pourquoi pas après tout.

Fit-il, légèrement hésitant encore, avait-il bien entendu? La situation demeurait étrange tout de même et avait eu le mérite de le déconcentrer quelques secondes. Rapidement le jeune homme se remit en quête du danger, pour l'instant, rien à signaler tandis qu'ils étaient déjà à mi-parcours. Luke en profita pour revenir à son interlocuteur. Il était donc Hapan-ou plus communément appelé Hapien.-Le Padawan fut surpris, une fois de plus, par cette révélation.

-Le hasard veut que je suis également Hapan-Fit-il, persuadé que monsieur Lister ne pouvait pas le savoir. Il avait rapidement oublié le facteur beauté qui le trahissait, peu à même d'avoir des sentiments pour ce qu'il ne voyait plus.-quitté la planète alors que j'étais jeune, 7 ans si je me souviens bien, mais c'est la dernière chose que j'ai vu de ma vie-Confia-t-il à son propre étonnement, avouant ainsi qu'il était devenu aveugle à cette époque là, que sa cécité n'était pas de naissance.- J'étais un peu coupé de ces histoires politiques, je ne pense pas que ça à joué chez moi. J'étais le seul héritier, c'était autre chose qui bloquait on va dire. Néanmoins j'ai eu l'occasion de retourner sur Hapès-Autrement dit la mission avec Vel et Ulrich qui avait fini par un massacre.- et j'ai pu me rendre compte de ce problème. La seule chose qui unisse femmes et hommes c'est cette obsession pour la beauté. Ils sont dangereux, tous autant qu'ils sont de ce côté là mais je suppose que les autres ont le droit d'être défendus, tous ces enfants, ces hommes... Vous faites un travail des plus louables, surtout qu'en tant que personne du genre masculin ce ne doit pas être facile pour vous. Mais pourquoi n'ont-ils pas pris une femme? Elle aurait plus de poids...

Le Padawan se souvint de Slyd, un apprenti de 14-15 ans qui éprouvait comme tous les Hapiens à voir dans le noir, le garçon détestait sa planète d'origine comme certainement la plupart des individus de sexe masculin. L'endroit était vraiment dur. Luke ignorait si la diplomatie fonctionnerait et comprenait encore plus l'importance de son rôle aujourd'hui afin que le dossier soit remis entre les bonnes mains. On ne rigolait pas avec le pouvoir. Tout être ambitieux refusait de prendre le moindre risque, et ambitieuses, pas de doutes, les Hapiennes l'étaient.

-Comment avez-vous quitté la planète? Vos parents ont déménagé? Pardon si c'est indiscret.

Répliqua le Padawan se repentant aussitôt pour sa curiosité à présent dévorante. Jason avait su réveiller l'adolescent qu'il était vraiment et non le petit "vieux" blasé, si calme et si peu avenant face aux entorses au règlement. Luke n'avait jamais été dépressif ou déprimant, il suffisait simplement de réveiller une once de curiosité ou d'attiser son sens de la justice exacerbé. L'ambassadeur avec son rôle avait su intéresser les deux côtés de l'apprenti Jedi, le rendant plus vivant, plus présent. Toutefois le Padawan n'oubliait pas son rôle et vérifiait bien que les alentours étaient sûrs. Le garçon s'arrêta d'ailleurs soudainement, au risque que son compagnon de route lui fonce dessus par inadvertance. Une main postée sur le torse de son protégé, le jeune Jedi avisa la petite ruelle d'apparence tranquille et surtout déserte qu'ils étaient forcés de traverser pour arriver à bon port. La Force lui avait indiqué quelque chose, et le signal était loin d'être bon.

-Désolé, je crois que votre proposition concernant le restaurant ne tient plus selon vos propres termes. Je crois que nous allons être attaqués. Restez calme et derrière moi. Avancez d'un air sûr mais avec prudence. Avec un peu de chance nous les dissuaderons d'attaquer.

Hélas, un ambassadeur peu apte à se défendre avec un gros dossier précédé d'un jeune aveugle, ce n'était pas franchement le duo phare pour "dissuader", cependant Luke voulait tout essayer avant d'en venir aux mains. Bien qu'effrayé intérieurement et maudissant Coruscant qui ne l'avait jamais laissé tranquille, compliquant chacune de ses missions, le Padawan se montrait calme et professionnel. Il avait été à bonne école avec Saï et entraîné depuis 9 ans au Temple Jedi, il savait comment réagir. Rien n'était jamais sûr à 100% mais Luke se refusait à la panique, il savait que sa méthode bien que demandant un grand sang-froid était la meilleure solution pour eux comme pour le dossier. Patiemment, le plus jeune des deux attendit que les ennemis se montrent. Avec un peu de chance, on les avait tellement sous-estimés qu'il s'agirait de simples petites frappes-à ne pas sous-estimer en revanche?- ou parce que les attaquants ne voudraient pas créer un énorme scandale, ils se contenteraient d'un ou deux délinquants pour tenter de voler le fameux dossier.

D'ailleurs autant espérer que ce sentiment de rancœur qui circulait n'était pas tourné vers eux, tout simplement et que Luke se trompait. Ces petites ruelles quoique disposées dans les beaux quartiers cachaient son lot de paumés qui en voulaient à tout le monde. Le signal dans la Force pouvait être émis par ces derniers. Dans ce cas on ne leur en voulait pas personnellement puisque ce genre de types en voulaient à la Galaxie entière. La dernière optique était un mélange des deux précédentes hypothèses. Des voleurs qui ne leur gardaient pas rancœur personnellement mais qui en voulaient à leur argent tout simplement.

[HJ: je te laisse décider s'il y a attaque ou pas, ou qu'il s'agit juste d'autre chose... S'il y a une attaque, tu peux choisir les assaillants, les faire parler etc. Il peut aussi s'agir de simples petits voleurs qui en veulent à leur argent Wink ... Et sinon, les progrès que t'as fait en rp c'est dingue! Je te jalouserais bien même Twisted Evil affraidAlors bravo sincèrement!]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 76
Âge du perso : 34 ans
Race : Hapien

MessageSujet: Re: Contrat à amener à bon port ~ (Pv Luke Kayan)   Sam 24 Nov 2012 - 20:35

La première réponse hésitante de Luke avait renforcé le sourire présent sur le visage de Jason. A priori, il pouvait effectivement se mettre à rêver d'une petite soirée avec une nuit mouvementée comme il les aimait. Le blond n'appréciait pas vraiment les cadres romantiques, après tout il n'avait jamais été amoureux, et sa sympathie pour les cadres officiels s'amenuisait considérablement au fil des années. Autant dire que creuser un peu de distance ne ferait de mal à personne. Au contraire justement !! La patience dont l'ambassadeur pouvait faire preuve était toujours présente mais elle se manifestait plus rarement. Ce n'était pas très grave pour ses fonctions car Jason évitait toujours de s'énerver et si quelqu'un le sortait de ses gonds sa voix restait toujours calme. Après tout, mieux valait exaspérer un adversaire au point qu'il élève la voix que d'être le premier à le faire. Ce serait se mettre en position de faiblesse et d'un point de vue extérieur celui qui restait calme semblait être la victime. Un léger sourire de sa part et une mimique gênée à la personne qui s'interposait alors dans la discussion lui donnaient raison.

Cependant l'affirmation soudaine du plus jeune surprit Jason. Vraiment ? Ce dernier acceptait sans discussion aucune ou sans même une excuse pour refuser platement son offre ? Pour un peu, il croirait presque l'autre jeune homme intéressé. Sans doute chose impossible quoique... Il serait quand même très flatté. Après tout, les gens qu'il fréquentait étaient attirés souvent par sa beauté physique. Or son garde du corps étant aveugle, un intérêt pour sa personne serait plus que flatteur. Le sourire toujours plus présent, et sans doute perceptible dans sa voix, il répondit.

- Surprenant ? Pourtant vous êtes la première personne que j'ai rencontré et ceux que je rencontrerai plus tard seront ceux qui m'auront invité. Et puis, il serait dommage de ne pas profiter des deux places si généreusement offertes... Dit-il en pensant aux organisateurs que cela étonnerait sûrement.

À moins que ceux-ci n'aient pensé lui envoyer une jeune femme pour "renforcer" son lien avec eux. Autant dire qu'il ne supportait pas ce genre d'actions, son dégoût pour Hapès s'étendait alors aux commanditaires et il se faisait alors un plaisir de détruire toutes chances pour un accord commercial ou autre. Bon, évidemment il se doutait que la République n'agirait pas de cette manière mais après tout les politiciens étaient partout les mêmes. Secouant légèrement la tête pour se sortir de ces idées peu réjouissantes, il observa à nouveau le jedi. Ce dernier semblait toujours surpris qu'il soit hapien. Penchant la tête sur le côté, il l'écouta attentivement.

- Vous êtes beau, constata-t-il très simplement. Après tout, il appréciait lui-même la beauté sous toutes ses formes et la repérer lui semblait facile, aussi le dire à son garde du corps était aisé. Je suis désolé, désolé que ce soit la dernière chose que vous ayez vu. Dit-il sincère, il y avait tant d'autres choses à voir...

Lui-même n'avait aucun souvenir de cette planète et ça ne le dérangeait absolument pas. De plus, la vie sur Hapès pour un garçon de 7 ans ne devait pas être forcément agréable, c'était une chance pour lui qu'il ait pu partir à n'en pas douter. Mais le blond ne pouvait s'empêcher de vouloir faire le lien entre la perte de la vue et le départ de son compagnon de marche. Les deux étaient forcément liés, il en était certain. Écoutant religieusement Luke, il hochait la tête de temps en temps.

- À un moment donné, cela les conduira à leur propre perte... Quand au rôle d'ambassadeur ? Eh bien mon prédécesseur était une femme mais comme vous le savez sans doute la République réprouve le comportement de notre planète d'origine. Il était donc logique de placer un homme à ce poste, sans doute pour tenter de mettre la République de leur côté. Mais ce n'est pas comme si ils avaient grand chose à craindre, Hapès reste une puissance riche et pouvant se défendre contre la République ou contre les Siths. Il vaut mieux pour les politiciens laisser cette planète dans la neutralité qui la caractérise. Mais le fait qu'un hapien ait obtenu un tel poste force les différentes puissances à le considérer comme plus précieux qu'une femme.

Il prit une pose et respira pour reprendre un peu d'air. C'est seulement à cet instant que le blond compris qu'il venait de débiter ces phrases à toute allure. Ouvrant un peu son col, il entreprit de répondre à la question suivante.

- Peu après ma naissance, ma génitrice m'a envoyé loin de cette planète. Elle ne tenait pas à ce que plus tard je devienne un géniteur ou un soldat d'Hapès. Du peu que je sais, cette femme est proche de la royauté. J'imagine que je suis un peu protégé dans mon rôle ou alors ils se sont souvenus de mon existence ainsi. Enfin, ce n'est pas très important. Et il haussa ses épaules pour prouver le manque d'importance de ces informations à ses yeux.

L'arrêt brusque du plus jeune le surprit, il en fit de même, et la main sur son torse le fit hausser un sourcil. Depuis qu'il était ambassadeur, il appréciait rarement les contacts non prévus mais celui ne le dérangeait absolument pas. Reprenant un sourire amusé, il suivit la consigne donnée et passa devant d'un air sûr de lui. Jetant un regard curieux devant lui, il distingua trois personnes des hommes selon toute vraisemblance. Ces derniers semblaient jeter un coup d'oeil à une information sur leurs datapads. Mais il y avait quelque chose d'étrange, ils juraient avec le décors. En voyant un approcher et les deux autres suivre, il esquissa un mouvement sur le côté et remercia sa souplesse.

- Je crois que ces messieurs veulent discuter avec vous. Enfin... Ils sont plutôt silencieux mais je suis certain que vous vous entendrez très bien avec eux. Dit-il à Luke en regardant toujours les trois zozios approcher.

Les inconnus se déplaçaient en formation et venaient de sortir des armes. Il remercia inconsciemment d'avoir eu des escortes pour pouvoir reconnaître une formation. Portant une main sur son côté gauche, il tâta son pistolet laser et le sortit. Il ne comptait pas l'utiliser mais si cela pouvait les dissuader de s'attaquer de suite à lui ,il prenait cette solution sans trop hésiter ! ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2444
Âge du perso : 24 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: Contrat à amener à bon port ~ (Pv Luke Kayan)   Dim 25 Nov 2012 - 0:59

-La beauté est une meurtrière. Mais ça reste un compliment alors merci.

Voilà ce qu'avait été la réponse de Luke. Il avait retrouvé sa fougueuse jeunesse avec ses avantages et ses inconvénients. Désormais piqué au vif, bien que ce mal être ne soit pas dirigé à l'encontre de l'ambassadeur, Luke avait été très clair sur des opinions tranchées, difficile de faire plus précis. Le jeune homme n'avait peut-être pas raison à ce moment-là. Jason aurait sans doute pu argumenter d'ailleurs si trois individus n'avaient pas fait leur apparition. Luke mit un certain temps à les dénombrer, malgré la Force il restait aveugle, et sa cécité demeurait un handicap. En revanche il put enfin se dépêtrer lorsque ceux-ci s'approchèrent encore, chacun ayant des sentiments différents et remuant les entrailles de la puissance mystique de manière distincte. Trois paires de chaussures ayant un impact propre sur le sol. Celui du milieu était le plus lourd, le plus assuré, probablement le plus costaud des hommes. Après, quant à deviner qui menait la bande, c'était impossible, Luke n'était pas extralucide, il se contentait d'être Jedi.

L'Ambassadeur sensé ne pas savoir se battre s'était positionné en avant, toujours derrière lui certes, mais il jouait parfaitement le jeu, loin d'être passif. Le Padawan trouva l'acte aussi stupide que courageux. Pour un homme qui aimait avoir une escorte à ses côtés selon les dires, il réagissait bizarrement, comme s'il voulait justement protéger celui qui devait le faire. Encore une fois monsieur Lister réagissait de manière totalement imprévisible. Malgré son désir d'échapper aux préjugés, Luke était comme tout à chacun, bourrés de centaines d'entre eux. Il avait pensé que Jason était du genre à se planquer derrière son protecteur dès qu'un ennui arrivait, logique vu ses habitudes qui consistaient à toujours assurer ses arrières. Mais présentement il jouait les héros, ce que Luke devinait à son aura déterminée. Alors ce n'était pas du flan son joli discours, il tenait à tout prix à ce dossier?! Peut-être plus qu'à sa propre vie encore. Bon il ne fallait pas tirer cette conclusion de suite, mais toutes ses paroles précédentes semblaient de ce fait sincères.

Luke tira son sabre-laser, dans la même optique de dissuasion, hélas les trois hommes qui n'avaient pas du tout envie de discuter se jetèrent sur eux.

-Je crois qu'ils sont sourds-muets malheureusement

Répondit Luke avec un soupçon d'ironie dans la voix. Il avait toujours eu un sens de la répartie certain caché derrière son masque d'enfant sage-l'Ambassadeur aussi apparemment-. D'ailleurs avec Zora on pouvait dire que l'adolescent s'était déchaîné. Comme Sai l'avait prédit depuis longtemps certainement, Luke avait son propre caractère et il était en acier trempé. Qui l'eût deviné à part lui derrière cette façade d'enfant terrorisé par le sabre-laser? Qui eût cru que le gosse qui retardait toute la classe et s'enfuyait en hurlant de frayeur pour un rien possédait du courage et des convictions propres? On le croyait brisé à jamais lorsqu'il était arrivé au Temple, un peu malade mental même et surtout bête... Mais non, les Jedis avaient su entrevoir autre chose, Sai l'avait exacerbé avant que ses pairs ne se lassent car Luke était vraiment au bout du rouleau. Tellement que même l'Ordre l'avait pensé fichu en fin de compte.

Il y avait dix ans, un enfant entrait tout doucement dans le Temple, butant sur les marches de ce qui serait sa nouvelle demeure après avoir miraculeusement prononcé un "papa" et "maman". Et maintenant, pour se donner du coeur à l'ouvrage dans une mission de protection, il clamait avec ironie en plein combat des railleries plus ou moins subtiles. Certes il avait peur au fond, mais le danger était enfin devant, Luke pouvait l'évaluer. Sans se servir de son sabre-laser de prime abord, toujours plus faible que la majorité des Jedis dans cet art, le Padawan préféra user de la Force qu'il maniait beaucoup mieux au contraire. Probablement au niveau d'un jeune chevalier moyen de deux ou trois ans son aîné. D'une onde puissante, il fit reculer ses adversaires, surpris par le décalage entre la silhouette frêle accompagnée du handicap de leur adversaire et le potentiel qui émanait de cette vague résonnant comme un avertissement. L'Ambassadeur aussi les surprenait par son charisme, ses paroles moqueuses à leur égard, surtout que le Padawan avait répondu, comme si c'était un jeu pour eux deux. Les 3 hommes étaient beaucoup moins sûrs tout à coup. Cependant ils avaient été payés, restaient supérieurs en nombre et la carrure impressionnante de leurs collègues les rassurèrent les uns les autres. Ils revinrent à la charge.

Luke se retrouva piégé, l'un d'eux avait esquissé un mouvement vers lui, il avait réagit au bruit comme toujours, mais un autre l'avait coincé sur le flanc tandis qu'il faisait mine de soutenir son collègue en arrière. Le Padawan fut plaqué contre un des murs de la ruelle avec violence, son épaule craqua. Bien qu'elle ne se déboîta miraculeusement pas le jeune homme grogna de douleur, retenant à grande peine un cri. Cependant cela aurait excité ses adversaires, ce qu'il ne voulait pas car ces derniers avaient déjà trop confiance en eux. Lui était bloqué par la retenue qu'il devait avoir en tant que Jedi, eux non, tous les coups étaient permis.

Le Hapan rejeta son adversaire à sa façon bien particulière. Il l'avait déjà fait en mission et cela lui avait sauvé la vie. Au lieu de repousser car il n'en avait pas la force physique, le Hapan attira l'homme à lui pour l'embrasser fougueusement sur les lèvres qu'il avait atteint au petit bonheur la chance. L'individu étonné détendit brusquement ses muscles dans un réflexe de surprise et de défense. Luke en profita pour le coller à lui et redresser son genou pour atteindre l'entrejambe de son ennemi, une méthode qui avait fait ses preuves sur les colosses soit-disant inébranlables. C'était un coup bas mais il fallait bien protéger Jason et le dossier, sans compter que la consigne de retenue ne marchait que pour les agressions les plus violentes, celles qui faisaient couler le sang. L'homme s'écroula par terre en se tenant les bijoux de famille. Le Padawan recula pour laisser le corps tomber partout sauf sur lui avant de s'en prendre à son prochain adversaire. Celui-ci décidé à ne pas se laisser avoir comme son collègue gardait la distance avec Luke, ne l'attaquant que lorsque l'aveugle laissait des points morts, car bien évidemment, l'adolescent n'était pas tout puissant et dans l'action il faisait des erreurs.

Luke daigna allumer son sabre-laser au bon moment, un coup fusa, le jeune homme mit la lame devant lui, absorbant le tir énergétique. Un second frôla l'épaule du Padawan qui se montrait moins prompt que les siens à manier l'épée de lumière. Toutefois il avait progressé et gardait un niveau correct grâce à Sai qui avait tout fait pour qu'il ne délaisse pas l'entraînement au sabre. Après dix ans d'entraînement il savait quand même se battre. Faisant fi de la douleur à son épaule, la même qui avait été précédemment broyée entre les grosses paluches de l'individu, Luke mit son sabre-laser en mouvement d'un coup de poignet souple. L'arme trancha le blaster proprement. Le jeune homme pointa ensuite l'arme sur la poitrine de l'individu qui tout professionnel soit-il fuit. Restait le gros balourd. Malgré sa fatigue le Jedi fonça aider Jason qui devait être aux prises avec ce dernier. Luke chercha aussitôt à se mettre en première ligne en espérant qu'il n'était pas trop tard... Après tout il ignorait comment les choses s'étaient passés pour son protégé jusque là. Il n'avait fait aucune bavure dans le respect du protocole mais n'avait que deux bras. Le troisième avait donc pu profiter du combat du blond avec ses deux compagnons pour s'en prendre à monsieur Lister si jamais l'aveugle n'avait pas été assez rapide pour intervenir.

Espérant que ce soit le cas, Luke chercha à se glisser entre lui et l'Ambassadeur, prêt à en découdre sans se défiler le moins du monde...

[HJ: je n'ai pas décrit ce que tu faisais ni rien pour te laisser une certaine liberté! J'espère que le post te conviendra sinon, je ne voulais pas jouer les gros bill mais je pense qu'un Padawan relativement proche d'être nommé chevalier pouvait s'en sortir contre deux adversaires Embarassed Si quelque chose ne va pas, dis-le moi et je changerai bien évidemment Wink]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 76
Âge du perso : 34 ans
Race : Hapien

MessageSujet: Re: Contrat à amener à bon port ~ (Pv Luke Kayan)   Dim 25 Nov 2012 - 13:21

- De rien ~ Fit-il amusé de l'approche de Luke.

C'était quand même étonnant de voir qu'un compliment pouvait être complètement transformé par le récepteur. Peut-être y avait-il un problème de communication entre l'émetteur et le récepteur ? Levant les yeux au ciel le blond décida qu'il n'en avait rien à faire. Ce n'était pas son genre de faire de véritables compliments mais si ceux-ci étaient mal perçus tant pis. Il refusait de se creuser la tête pour cela, la vie était trop courte pour se la compliquer encore plus. Cependant ces pensées futiles disparurent très rapidement dans la ruelle. Malgré la situation, la réplique du jedi l'avait réellement amusé et il se mit à rire. Étonnamment il retrouvait une ironie qu'il n'avait pas décelé jusqu'à présent dans les paroles échangées et même dans la posture de son jeune compagnon. Et l'ambassadeur ne put s'empêcher de jeter une dernière pique avant l'attaque.

- Et bien, vous êtes complémentaires alors ! S'amusa-t-il à dire.

Suite à cette phrase, tout s'enchaîna très vite du moins selon le blond qui n'était pas habitué à ce genre de chose. Deux hommes, dont celui du milieu, s'était dirigé vers son garde du corps tandis que le troisième s'approchait de plus en plus de lui. Prenant une position plus appuyée, les jambes bien campées, il allongea le bras tenant le pistolet laser et tira en direction de celui qui s'approchait. Évidemment ne sachant pas vraiment visé et encore moins une cible mouvante il rata et retint un juron. Quoiqu'il arrive il devait garder son calme. Aussi laissa-t-il l'inconnu s'approcher encore plus et se déplaçant à la dernière minute, il se retrouva sur la gauche de ce dernier et maintenait le pistolet au niveau de la tête de ce dernier. Retenant un sourire ravi, car il ne fallait pas crier victoire trop vite, il jeta un oeil à l'autre blond.

Et... Pourquoi est-ce-qu'il l'embrassait ? Non mais les deux inconnus et lui-même les dérangeaient peut-être ? Tirer dans le dos de quelqu'un restait une action méprisable aux yeux du blond mais là ça pourrait passer pour... Oui, non mieux ne valait pas prendre cette pente glissante. Mais cela voulait-il dire que Luke n'était pas si rebuté que ça à l'idée de toucher un autre homme ? Il l'aurait pourtant automatiquement mis avec une jeune femme. La vue de l'homme couchait par terre et se tenant les bijoux de famille le fit sourire. N'étant pas une personne sadique, il n'était pas du genre à apprécier la vision d'une personne se tordant de douleur mais là ce n'était pas très grave. Et puis, le type apprendrait ainsi qu'il fallait toujours se méfier des apparences. Malgré tout, ils avaient été un peu trop...

- Complémentaires, siffla Jason d'un air neutre contrastant avec son ton.

Le mot sifflé suffit à faire comprendre au troisième larron que celui qui pointait son arme était déconcentré. Aussi sans trop savoir comment, le blond dut lâcher don arme et se retrouva pris dans un corps-à-corps. Son manque de force physique lui faisant particulièrement défaut, il fut contraint d'éviter les coups grâce à sa souplesse. L'arme à terre était trop loin de lui, commençant à paniquer il sentit une gêne sur son bras gauche au moment où il tentait de repousser l'agresseur. Bien sûr ! Il avait toujours cette dague sur lui, la sortant de sa manche il donna un grand coup devant lui et par chance toucha le troisième larron qui se recula précipitamment en voyant l'arme. Soufflant un grand coup, le blond tenta de calmer ses nerfs et de retrouver un semblant de maîtrise. Les dernières actions s'étant effectuées sous le coup de l'adrénaline.

Au moment où il se demandait comment faire pour mettre l'homme à terre avec une pauvre dague Luke décida de revenir dans la partie et de se placer entre eux. Jason jeta alors un coup d'oeil sur le côté. Ah oui quand même, on ne lui avait pas refilé n'importe qui. Revenant au dernier agresseur il vit que ce dernier avait eu la même réaction que lui et fit ce que le blond aurait fait à sa place, il fuit. Au moins le hapien avait-il la satisfaction de savoir qu'il l'avait blessé, légèrement mais quand même blessé. Après avoir rangé sa dague et être allé chercher sa dague il se retourna vers son garde du corps.

- Alors ? La discussion a été enrichissante j'espère ? Enfin d'après ce que j'ai vu... Dit-il amusé en pensant à la manière dont le jedi avait terrassé le premier homme.

Vraiment, il ne s'était absolument pas attendu à une technique pareille, voir les inconnus reculer sous une sorte d'onde oui mais ça non. Reprenant tranquillement le chemin comme si rien ne s'était passé, il regarda attentivement la ruelle pour pouvoir s'en souvenir plus tard. Ce serait sans doute amusant à raconter auprès de personnes ayant un humour un peu douteux. Oui, cela voulait dire à peu près toutes ses connaissances. Il éviterait peut-être d'en parler à Ryner, ce dernier risquerait de s'inquiéter pour rien. Il se massa discrètement le bras droit que l'inconnu avait tordu pour lui faire lâcher son arme. Oui il ne lui dirait rien car les pères adoptifs étaient vraiment tous les mêmes.

- En tout cas je dois vous remercier pour ce travail... Fit-il réfléchissant à voix haute.

Continuant son chemin tout droit, il se demandait comment remercier le plus jeune. Bien sûr, il savait que c'était le travail qui avait poussé les actions de Luke mais il n'aimait pas se sentir redevable de quelques manières que ce soit. Bah il verrait bien plus tard après la remise du fameux document vu que le jedi avait accepté pour le restaurant. Oh peut-être devrait-il glisser quelques mots à son sujet aux divers politiciens de la République qui seraient présents ? Ou alors ? Bah il verrait plus tard ! Se tournant vers le blond en retrait.

- Vous venez ? ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2444
Âge du perso : 24 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: Contrat à amener à bon port ~ (Pv Luke Kayan)   Dim 25 Nov 2012 - 16:06

Les adversaires mis en déroute, Luke rangea son sabre-laser tout en s'essuyant la bouche d'un revers de la manche. Un geste symbolique et bien sûr un peu inutile mais qui voulait tout dire sur l'emprunt de cette technique. Le Padawan s'était exécuté parce qu'il était vraiment coincé au pied du mur et non par sadisme ou pire car il était pervers. L'idée était plutôt étrange d'un point de vue externe, Luke le concevait puisque même pour lui c'était très bizarre. On aurait pu penser que les deux ennemis se connaissaient et avaient décidé de laver leur linge sale en pleine rue. Avec une petite grimace le Jedi acheva d'essuyer ses lèvres avant de se baisser pour ligoter son "amant" très éphémère et surtout choisi par la force. Il sortit son Comlink et appela la police qui se chargerait de l'individu dans quelques minutes à peine. Une grande artère se situait non loin de là, normalement Jason et lui n'avaient plus rien à craindre, quant aux deux autres ils étaient trop éloignés pour avoir une chance de récupérer leur ami gisant au sol avec une partie de sa descendance assassiné par le Hapan.

-Pouah. Vous avez eu de la chance de ne faire que "voir". C'était dégueulasse. Enfin ça aurait été une femme que... Pareil. Je n'savais plus trop quoi faire.

Se justifia le jeune homme qui ne voulait pas paraître plus étrange qu'il n'en avait déjà l'air. Haussant ensuite les épaules pour minimiser les faits-il avait simplement accompli son devoir de Jedi. Jason aurait été un simple civil qu'il aurait mi autant d'ardeur à le défendre.- l'adolescent reprit la route. Il prit conscience que les propos de l'Ambassadeur l'avaient tout de même flattés. Un soupçon d'étrange à rajouter à la recette de cette journée peu banale encore.

-De rien. Mais vous vous êtes bien battu aussi. Où avez-vous apprit? Vous devriez peut-être faire quelques cours d'arts martiaux? Il existe un programme adapté chez les Jedis pour des apprenants n'ayant pas la Force. Il y a très peu de places mais aussi très peu de demandeurs alors.

Le jeune homme savait que quelques chevaliers se dévouaient à cet apprentissage. C'était pour eux une manière de s'adapter à de nouvelles personnes, à avoir un enseignement plus souple. L'expérience était loin d'être mauvaise, tant pour la personne que pour le Jedi. Évidemment, peu étaient au courant et il fallait faire une demande spécifique. Ce n'était pas le genre de cours où l'on s'inscrivait les mercredi et les samedi de 19 à 21H. Mais un jeune chevalier n'ayant pas encore d'apprenti et donc un peu de temps devant lui pourrait être intéressé, histoire de se faire les dents sur un premier "Padawan" avant de prendre un enfant ou un jeune adulte. Les deux partis étaient gagnants au final.

-Oui vous avez raison, ne traînons pas, la ruelle dépassée, nous n'aurons plus rien à craindre normalement. La police va arriver très vite pour prendre en charge ce monsieur. Il sera dûment interrogé pour savoir quel organisme l'a engagé si jamais il ne s'agit pas d'une attaque au hasard pour soutirer de l'argent.

Les deux hommes arrivèrent sans encombres au bureau, Luke laissa l'Ambassadeur déposer les dossiers puis attendit Jason à la sortie. Il devait encore veiller sur lui l'après-midi avant de pouvoir endosser un rôle de civil le soir. Ce moment serait toutefois plus décontracté car il imaginait mal Jason demander de se promener dans les ruelles sombres. Probablement allait-il vouloir faire un peu de shopping comme de nombreux visiteurs de Coruscant-lui-même avait été attiré par les boutiques malgré le fait qu'il ne soit pas une fashion-victime et aveugle, c'était dire si les commerçants savaient s'y prendre. Bon son envie avait été très éphémère et lui était passée maintenant, mais cela restait un bon divertissement pour monsieur Lister.- Et ce soir il irait dîner. Luke ne savait pas si cette invitation était une proposition en l'air ou véridique, ni si elle serait annulée au cas où si Jason trouvait une charmante femme. Peu importe de toutes manières, il fallait éviter de se poser de telles questions, surtout que cela ne l'outragerait pas vraiment, voir pas du tout. Il commençait à apprécier l'Ambassadeur mais de là à se sentir personnellement trahi pour une séparation en bonne et due forme... D'ailleurs l'homme allait peut-être le congédier de suite, estimant à juste raison être protégé par les policiers présents dans les grandes rues marchandes.

Lorsque Jason sorti, Luke l'attendait patiemment, il inclina légèrement la tête et prit la parole d'un ton sobre, redevenue très calme comme au tout début bien qu'il n'y ait pas ce ton impersonnel qui avait sûrement horripilé l'Ambassadeur au début.

-Et bien voilà, la mission est accomplie on dirait. Félicitations à vous.-Si le ton était dépourvu de toute fioriture, les paroles restaient sincères bien entendu. Le thème concernant la protection des hommes sur Hapès lui tenait à coeur au fond, comme toute cause juste et même un peu plus.- Je peux continuer à assurer votre protection cet après-midi si vous le souhaitez. Je vous suis selon ce que vous voulez faire.

Annonça le Padawan qui se tu aussitôt après, attendant simplement la réponse avec une certaine curiosité.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 76
Âge du perso : 34 ans
Race : Hapien

MessageSujet: Re: Contrat à amener à bon port ~ (Pv Luke Kayan)   Dim 25 Nov 2012 - 18:40

Jason ne put s'empêcher de se remettre à rire en voyant l'obstination à enlever toute trace de l'évènement passé. À croire que ce dernier souhaitait effacer cela le plus vite possible de son esprit. Tentant de cacher son rire qui se faisait plus fort il fit mine de tousser. Le blond lança un regard à l'homme attaché sur le sol et se dit que ce dernier n'avait pas eu de chance, après tout ses deux complices avaient fui rapidement. Luke s'essuya une énième fois la bouche et il leva les yeux plus haut un air narquois sur la figure. Si ce dernier continuait, l'ambassadeur finirait par croire que son garde du corps était plus que déçu d'avoir du arrêter sa petite expérience. Retenant un ricanement, il prit son air le plus innocent en réserve et se dégagea la voix.

- Ceux que vous avez côtoyé auparavant embrassaient-ils donc si mal ? Dit-il avec un timbre amusé.

Non parce qu'il pouvait lui montrer. Ouhlà mauvaise idée, très mauvaise idée qu'il allait éjecter immédiatement hors de sa tête. On ne touchait pas aux gardes du corps, escortes etc Mais d'un autre côté si ils n'étaient pas permanents... Non et puis le jedi était trop sympathique pour se le mettre à dos ou lui déplaire. Secouant la tête, il reprit une mine souriante et se remit à écouter le plus jeune tout en marchant.

- Et bien j'ai appris à me battre à droite, à gauche allons-nous dire. Mais je suis désavantagé par mon manque de force. Je suis certain que vous pourriez me battre aisément à un bras de fer ou tout autre jeux permettant de tester la force de quelqu'un. Il rit un peu gêné. Vraiment ? C'est bien la première fois que j'entends parler de tels programmes. J'admets que je serais assez intéressé mais je bouge beaucoup à cause de ma fonction, il me serait sans doute difficile de les suivre. Et puis je me demande si je ne serai pas un horrible élève.

Il se voyait très bien faire répéter un professeur cinquante fois et demander l'explication du pourquoi du comment. Bref, il ne serait certainement pas un élève suscitant la sympathie du professeur. Si en plus on ajoutait le fait qu'il préférait s'enterrer sous des archives à lire que de faire le moindre effort physique. Pour la santé mentale des jedis il valait mieux que le blond refuse. Quoique cela aurait pu être drôle mais mieux valait pour lui acheter les services permanents d'un protecteur et faire en sorte que celui-ci ne puisse être acheté. Soupirant légèrement, un sourire moqueur vint cependant égayer son visage à la mention d'une attaque au hasard. Bien sûr cela était possible mais il avait réellement du mal à y croire. Sans doute tous les complots politiques dont il avait eu vent ou avait été l'investigateur le forçaient à voir les choses sous un tel angle. Peut-être même que la police serait achetée et laisserait partir l'homme avant un interrogatoire en règle.

Avisant l'arrêt du jedi il regarda devant lui. Ils étaient donc enfin arrivés. Il entra dans le bureau et jeta un regard étonné à son garde du corps qui restait derrière. Très bien, après tout il n'aurait sans doute pas besoin de lui à l'intérieur. Une fois la porte passée, il remit rapidement le contrat et tenta de partir mais apparemment on tenait à lui parler.

- Monsieur l'ambassadeur nous tenons absolument à vous remercier pour tous les efforts entrepris jusqu'à présent. Minauda l'homme en se frottant les mains inconsciemment.

- Il est de mon devoir de faire tout ce qu'il est possible pour une bonne entente entre...

- Oui, oui !! Le coupa l'homme en agitant la main.
Nous espérons réellement que vous pourrez être présent au Galactiquement votre avec la personne de votre choix. Et ce dernier osa poser la main sur la bras de l'ambassadeur et de lui envoyer un regard coulant et calculateur.

Ce dernier se força à prendre une attitude relaxée et envoya un sourire magnifiquement brillant et légèrement séducteur à l'autre homme.

- Soyez certains que nous, et il insista bien sur le "nous", serons présents. Maintenant excusez-moi certaines affaires de la plus haute importance m'attendent.

Jason se dépêcha d'enlever son bras pris en otage, et non il exagérait à peine, et de sortir en prenant bien soin de refermer derrière lui. Une fois devant Luke et certain que personne ne le voyait il se mit à frotter frénétiquement la partie de sa manche touchée par la main de l'autre. Il se frottait toujours le bras lorsque Luke lui parla sur un ton sobre. Surprit il arrêta son mouvement et pencha la tête sur le côté.

- Félicitations à vous plutôt. Sans vous le dossier ne serait jamais arrivé à destination. Et sinon ne pensez pas vous en tirer comme ça, vous étiez d'accord pour le restaurant n'est-ce-pas ? Donc déjà cet après-midi je pense que vous pourriez me montrer Coruscant, je ne connais absolument pas. Dit-il amusé en agitant la main. Enfin si cela ne vous dérange pas bien entendu ?

Il ne tenait absolument pas à embêter son comparse après tout. ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2444
Âge du perso : 24 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: Contrat à amener à bon port ~ (Pv Luke Kayan)   Jeu 29 Nov 2012 - 19:32

Luke avait rapidement marmonné un "je n'ai embrassé personne" avant de fuir devant après ce petit mensonge pieux -ou pas.- Après tout, cette affaire n'avait absolument rien à voir avec ses préférence, ça aurait été une fille qu'il aurait agit pareillement pour la surprendre. L'Ambassadeur n'avait pas besoin de détails croustillants. Suite au mini incident, tous deux s'étaient dirigés vers les bureaux qui devaient accueillir le dossier. Luke ignorait comment ces derniers allaient recevoir Jason. Il pensait que si sur Hapès, les femmes se comportaient mal avec lui, mais ici il devait bien trouver des sympathisants non? Le Padawan ne pouvait pas imaginer à quel point ce contrat défendu au péril de leur vie -les trois bonhommes savaient quand même se battre et il y avait toujours un facteur risque lors d'une bataille. Surtout que ceux-ci n'avaient pas de scrupules.- ne valait rien aux yeux de la majorité.

Tandis que Jason allait rendre le dossier, Luke avait fini par rentrer à son hôtel. Monsieur Lister ne s'en était peut-être pas rendu compte, mais son temps d'attente pour être reçu, la discussion avec ceux qui prenaient le dossier en charge lui permettaient largement de le faire sans craindre d'arriver en retard; surtout que son petit hôtel modeste se trouvait juste à côté pour des soucis de commodités lors de la mission. Le jeune Jedi qui n'officiait plus comme une personne de l'Ordre en avait profité pour passer des habits civils bien qu'il préférait sa tunique. Seulement s'eut été tromper les gens que de garder ses vêtements alors qu'il n'avait aucun droit d'intervenir dans aucun conflit ou toute autre situation nécessitant un gardien de la paix. De plus cette bataille avait laissé ses marques. Le Hapan en avait profité pour faire une douche vite-fait, retrouvant par un coup de chance inouï son savon égaré très rapidement, sachant que la manière de procédé avait été plus malencontreuse puisqu'il avait glissé dessus.

Luke avait pu se laver de la poussière soulevée dans la ruelle et évacuer le sang séché qui s'était encroûté dans sa chevelure blonde après le combat. Son épaule lui faisait également mal sans que ce soit insupportable toutefois. Après s'être peigné rapidement, les cheveux encore légèrement mouillés, le jeune homme était revenu près du bâtiment administratif dans lequel Jason était toujours. Ce dernier avait cependant fait vite en comparaison à la moyenne des gens qui y entraient et Luke ne put que se féliciter de s'être dépêché. Il offrit un léger sourire à Jason avant de se retourner, sa canne blanche dans la main. Finalement le Padawan s'y était plutôt bien adapté et il en appréciait le confort quand il était en civil. Cela lui permettait de se relâcher un peu, de pouvoir discuter -bien que ce ne soit pas son fort.- sans avoir à se concentrer à chaque seconde sur les signaux de la Force. Bien qu'il n'aime pas non plus spécialement montrer son handicap cela demeurait pratique car les gens l'évitaient au lieu de le bousculer, et oui même le Hapan à l'esprit si tortueux aimait se faciliter la chose parfois.

Malgré une tenue tout à fait correcte, Luke détonnait particulièrement de son apparence habituelle. Il préférait sa tunique Jedi ample à ce jean qui, sans le serrer, épousait toutefois ses formes ainsi qu'à ce tee-shirt à gris à manches longues et la veste noire qui le couvrait aux manche plus étroites. Quant à ses cheveux blonds, ils retombaient librement jusqu'en dessous de ses omoplates, il n'y aurait normalement pas de combats à mener, inutile de les attacher en une queue de cheval stricte qu'il avait de toutes façons du mal à faire.

-Ça ne me dérange pas du tout, mais je vous avoue ne pas connaître la ville; enfin pas très bien, ou des coins inintéressants-comme ces quartiers très mal famés lorsqu'il avait dû jouer les dealers par exemple. Mais ça il ne l'avouerait même pas pour la torture, si officielle fut sa mission. Surtout vu comment ça s'était terminé.- Pourquoi ne pas aller dans les rues commerçantes, vous trouverez peut-être votre bonheur? Vous aimez faire les courses.

Luke ne savait pas si Jason voudrait se changer avant de partir comme lui, mais malgré sa bataille avec l'homme il avait peut-être été épargné par la poussière, la transpiration et le sang qui sait? En tout cas, à vue de voix -et oui le plus jeune n'avait aucun autre critère disponible.- il semblait plutôt en forme, d'ailleurs il remit cette histoire de restaurant sur le tapis. Luke pensait vraiment que c'était une blague ou une inattention de la part de l'ambassadeur bien qu'il avait su prouver être différent de la majorité de ces politiciens engoncés dans leur arrogance. Le Padawan n'aurait pas imaginé un instant que Jason décide réellement de l'y emmener, mais une promesse était une promesse, sans compter que ça ne le dérangeait pas spécialement.

-Euh... Par contre je n'ai que ça sur moi comme habits civils, ils m'accepteront pensez-vous? C'est à dire que vous comprendrez que ce n'était pas du tout prévu-il rougit légèrement malgré lui.- et sinon la canne vous gêne? Je peux m'en passer...


Luke comprendrait sur son aîné serait dérangé par cette optique. Un aveugle attirait l'attention. Certains se pousseraient effectivement sur leur passage mais d'autres se moqueraient ou laisseraient des regards insistants se balader sur eux, pire encore qu'avec les autres handicaps puisque la victime de voyeurisme ne pouvait pas les voir faire. De plus sait-on jamais; si une ou deux petites crapules se promenaient là, ils pourraient vouloir s'en prendre à ce duo atypique paraissant plutôt fragile. Heureusement encore monsieur Lister ne devait pas être assez connu du public pour faire trop d'esclandres, enfin ils n'avaient pas été embêtés jusque là toujours.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 76
Âge du perso : 34 ans
Race : Hapien

MessageSujet: Re: Contrat à amener à bon port ~ (Pv Luke Kayan)   Dim 2 Déc 2012 - 15:29

Alors qu'il recommençait à se frotter la manche, et donc indirectement la peau, il se demanda un moment si son comportement n'était pas un peu obsessionnel. Frissonnant au souvenir remémoré l'ambassadeur estima que non. Certains contacts l'horripilaient, le dégoûtaient !! Bref, le faisaient fuir. Et son manque de force physique ne le mettait pas à l'aise lorsqu'il était observé de manière un peu trop prononcée à son goût. Le blond serait même prêt à parier que les chers dirigeants d'Hapès espéraient qu'il agisse ainsi avec les gens qu'ils tenaient à avoir avec eux. Malheureusement pour eux, il était assez doué pour manipuler les gens sans se mouiller et même si il admettait que le sexe pouvait faire tourner bien des têtes, il réprouvait fortement ce genre de pratiques. Se forçant à repousser ces pensées peu agréables, il sourit à l'aveugle et remarqua que son envie de sortir lui avait fait manquer plusieurs choses concernant son garde du corps. Laissant son regard errer un peu plus longtemps sur la silhouette il nota minutieusement ce qu'il avait manqué auparavant.

Déjà, il pouvait remarquer assez aisément que le plus jeune s'était lavé. Ce dernier avait lâché ses cheveux, et si il pouvait se le permettre il préférait le jedi avec les cheveux détachés, et lesdits cheveux semblaient encore humides à certains endroits. Retenant une pulsion enfantine de lui ébouriffer la chevelure pour voir si celle-ci pouvait changer de forme facilement, il passa aux vêtements. La tunique portée ce matin avait été remplacée par des vêtements civils qui épousaient le corps du plus jeune. Le blond ne put s'empêcher de jeter un regard plus qu'appréciateur aux formes que montraient cette tenue et que la tenue précédente cachait avec jalousie. Cependant lorsque son regard tomba sur la canne blanche il la regarda d'un air un peu surpris. Luke aurait-il appris par coeur le chemin plus tôt ? Et même, il doutait sincèrement que celui-ci en utilise une en mission par conséquent en avait-il vraiment besoin ? Haussant mentalement les épaules il entreprit de répondre, qu'il ne force pas son ancien garde du corps à se faire un monologue.

- Bonne idée pour les rues commerçantes, par contre encore une fois je vais devoir vous demander de me guider. Dit-il avec un léger rire dans la voix. Par contre dire que j'aime faire les courses est un terme un peu fort mais cela fait si longtemps que je ne me suis pas juste arrêté dans une boutique pour regarder tranquillement... Je ne sais même pas si je peux dire que ça me manque. Dit-il songeur.

À force de s'occuper de politique on ne voyait plus forcément les journées s'écouler et pour être sincère on n'était petit à petit déconnecter de la réalité. Bien sûr on avait toujours connaissance de ce qui se passait mais cela pouvait paraître si lointain par moments. Autant dire qu'avec toutes les réception somptueusement fastes à la suite, il était très difficile de garder les pieds sur terre. Lui-même n'avait réussi que de manière partielle. L'homme arrivait à se reprendre de temps en temps et ses petites fuites de temps à autres pour aller s'amuser l'aidaient plus qu'il ne l'avouait. Tiens, il était certain que ce soir personne ne penserait à parler d'un débat intéressant remettant en cause une loi déjà existante. Pourtant tout le monde l'aurait à l'esprit mais ce serait si vague pour eux et si petit à leurs yeux que cela deviendrait forcément inintéressant. Au moins, il aurait quelqu'un pensant différemment des autres invités avec lui.

Mettant une main devant sa bouche pour cacher son sourire, bien qu'il n'en avait pas besoin mais c'était une habitude, il secoua la tête amusé en son for intérieur des paroles de Luke. Il apprécia aussi la couleur rouge s'étendant sur les joues du plus jeune qui était une preuve de sa gêne. Reprenant une voix qui n'était pas spécialement amusée, il se racla légèrement la gorge et admira encore une fois la vue qui s'offrait à lui.

- Croyez-moi personne ne se plaindra de votre tenue. Ils risquent même de l'apprécier autant que moi. Après, je ne compte pas non plus y aller en tenue officielle donc... Il jeta un regard à sa tenue et grimaça devant la poussière. Je crois que je vais avoir besoin d'un long manteau noir pour cacher les dégâts de la ruelle, en fait. Sinon il n'y a aucun problème pour la canne. Je sais que vous n'avez pas besoin de mon aide pour vous déplacer mais si jamais je suis là.

Et il agitait la main droite de haut en bas à mesure qu'il parlait. Une sale habitude dont il n'arrivait pas à se débarrasser malgré ses tentatives depuis un an ou deux. Non parce qu'il pouvait lui tenir le bras. Oh !! Il se souvenait qu'à une soirée entre hauts fonctionnaires de la république - D'ailleurs il n'en était pas un pourquoi avait-il été invité ? - il s'était accroché à l'une des rares personnes saines d'esprits, selon lui, qui était un aveugle. Pour le diriger dans le salle il lui avait tenu le bras tout le temps. Ce n'était pas vraiment son genre mais au moins le contact de ce vieil homme n'avait pas été insupportable et ils avaient échangé quelques plaisanteries douteusement morbides mais qui étaient très drôles. Ce serait bien agréable que de revoir cet homme là. Bon, en tout cas il devait au moins trouver un cadeau dans ses boutiques ! Choisissant une direction un peu au hasard il commença à marcher en espérant que ce soit le bon chemin.

- Et vous ? Avez-vous besoin de quelque chose en particulier ? Demanda-t-il tranquillement ~.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2444
Âge du perso : 24 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: Contrat à amener à bon port ~ (Pv Luke Kayan)   Jeu 13 Déc 2012 - 14:45

[HJ: désolé je t'avais promis de répondre, mais je n'y arrivais pas... ]

Apparemment l'ambassadeur avait été épargné par les saletés dans la ruelle, ou alors il était moins chochotte que les autres. Pour confirmer la seconde hypothèse, Jason lui déclara qu'une simple tenue Jean/pull ne dérangerait pas. Luke en resta muet pour le coup, il imaginait déjà la tête de ces serveurs coincés qui dégageaient une Aura si stable qu'elle en était ennuyeuse, particulièrement froide et hautaine. Il n'était pas certain que le rang de monsieur Lister suffirait à les protéger du renvoi. C'était un affront de manger avec un simple Padawan là-bas, d'utiliser l'argent de l'état pour ça, mais ce serait encore pire de ne pas y aller, cette donnée passait donc plutôt bien. En revanche, venir en simple civil risquait d'être perçu comme une provocation volontaire et très grave. C'était plutôt gênant pour Luke d'être embarqué là-dedans, mais bizarrement cela ne le fâchait pas. Certes Jason paraissait légèrement égoïste sur le coup, mais il avait déjà fait honneur à sa planète en apportant le fameux dossier coûte que coûte, ne fuyant pas devant l'ennemi comme bon nombre de bureaucrates-ce qui pouvait se comprendre vu qu'ils n'avaient aucune formation de défense en général.- C'était donc à son tour de profiter un peu, après tout c'était ce que supposait ce repas, avoir du temps pour lui même si dans la réalité bien sûr, ça n'était pas le cas. Là-bas, on le jugerait sur sa façon de se tenir, sa conversation même, la personne qui l'accompagnait ainsi que la tenue. Présentée comme elle l'était, la soirée risquait d'être catastrophique au niveau diplomatique... Mais après tout pourquoi pas? Jason prenait à la lettre les propos hypocrites du bureau: on lui avait réservé ce restaurant pour qu'il se fasse plaisir, donc il le ferait. Et cette manière de penser un peu rebelle était plutôt admirable!

Luke trouvait agaçants ceux qui brimaient toujours les lois, s'y opposant avec une stupide ferveur, mais pour le coup, c'était subtil et justifié. Pourquoi ne pas se faire plaisir quand le mot d'ordre premier était celui-ci? De plus cela prouvait que Jason n'était pas un homme compliqué, un de ces politiciens artificiels qui se croient au-dessus de tout. Enfin si, le blond se pensait au-dessus des codes de la société. C'était comme si il ignorait sciement les sous-entendus connus de tous pourtant, même des simples civils qui parvenaient à comprendre ce qui se cachait derrière ces repas pantagruéliques. Sauf que dans ce cas, se positionner au-dessus de tout cela ressemblait à de la sagesse un peu folle. Il osait prouver qu'il était plus intelligent qu'eux. Il n'y avait aucune prétention, juste une prise de risques; une affirmation qui était tout à son honneur, le choix du chemin le plus difficile... Or c'était exactement ce que l'on apprenait à Luke, emprunter la voie la plus encombrée d'obstacles car c'était là que se trouvait la vérité et la sincérité. Décidément, ce politicien était surprenant.

Et le Padawan n'en avait pas fini. Ce cher monsieur n'aimait pas faire les boutiques. Pour le coup, cette révélation le soulageait mais l'embêtait aussi un peu. Il ne savait plus quoi faire de son ambassadeur du coup! Lui qui pensait avoir à le suivre dans les boutiques pour des achats aussi onéreux qu'inutiles, le voilà forcé de trouver une autre activité pour ne pas ennuyer son hôte. Or le pauvre Padawan n'avait rien d'un guide hors pair, il ne connaissait aucun musée, aucune exposition ou autres activités dans la ville étant donné que son handicap alliée à sa formation de Jedi ne l'aidaient pas vraiment à les rechercher. Tout le monde connaissait la grande rue commerçante, c'était un lieu stratégique, mais Luke n'avait jamais eu l'occasion de vraiment visiter les lieux, et ce n'était pas comme s'il pouvait se rappeler d'être passé devant un musée tel ou tel jour. Pour qu'un aveugle s'y rendre, il fallait vraiment qu'il le veuille, prépare son excursion afin d'avoir tous les outils à portée de main, prévenir le directeur, demander un guide spécial... Or ça n'avait jamais été la vocation de l'apprenti qui était venu sur Coruscant pour accomplir des missions ou plus jeune passer au tribunal. Comment allait-il bien pouvoir occuper son hôte? Même les bars sympathiques lui étaient étrangers. Il avait connaissance des lieux les plus calamiteux qui soient parce qu'il avait un jour infiltré un réseau de drogue, mais les bons petits bars ou tout autre proposition d'activités de gens normaux lui étaient inconnues.

-Je n'ai besoin de rien merci. Mais... Je vous avoue que je ne sais pas quoi faire de vous de ce fait.

Finalement Luke avait décidé d'être honnête. Il espérait que son compagnon de route ne se vexe pas s'il avouait ne pas avoir préparé un superbe programme pour l'accueillir. Il aurait pu certes, mais le Padawan n'avait pas la formation d'un guide touristique privé. Visiblement Jason était assez particulier pour un Ambassadeur, plutôt ouvert d'esprit, il devrait donc saisir.

-Du coup, vous n'avez qu'à me dire ce dont vous avez envie, et je vous y emmènerai. Enfin... Je ne sais rien des loisirs proposés par la ville, à part la galerie marchande, désolé.

Lui qui avait pensé que mettre son ambassadeur d'hôtes dans les boutiques se retrouvait coincé. C'était une philosophie appréciable que celle de Jason qui semblait prôner la simplicité, mais de l'autre, le pauvre Luke se retrouvait bien embêté à danser d'un pied sur l'autre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 76
Âge du perso : 34 ans
Race : Hapien

MessageSujet: Re: Contrat à amener à bon port ~ (Pv Luke Kayan)   Jeu 13 Déc 2012 - 23:08

Un sourire amusé étira ses lèvres. Ainsi le blond ne savait pas quoi faire de lui ? Non parce qu'il avait bien quelques idées à lui soumettre hein. On ne pouvait pas dire qu'il manquait d'imagination. Le regard de l'ambassadeur observa la fine silhouette avant de se rappeler que non il ne fallait pas toucher à son garde du corps. D'un autre côté, ce n'était pas non plus comme si il suivait réellement les règles établies. Sa femme, enfin son ex-femme, pouvait le dire même si elle n'oserait pas à cause d'un certain sentiment de gêne. Il leva les yeux au ciel et poussa mentalement un soupir en se rappelant des moments passés avec elle. Heureusement que son père adoptif, Ryner, ne l'avait jamais rencontrée. Enfin vu ce que ce dernier devait penser de ses écarts autant ne pas le voir non plus. Se passant une main dans ses cheveux blonds il revint au temps présent. Mauvaise idée, maintenant il avait envie de répondre qu'il avait bien envie du jedi. Bah quoi ? L'autre lui avait demandé ce qu'il voulait et qu'il ferait en sorte de l'y emmener. Envoyer/Emmener quelqu'un au septième ciel c'était amusant non ? Toussotant, il reprit un air sérieux et éjecta ces idées de sa tête.

-
La galerie marchande me paraît être une excellente idée, allons-y. Et il prit d'office le bras de Luke pour l'entraîner dans son sillage.

Bon au départ, ils avaient pris la mauvaise direction mais l'aveugle lui donna des indications précises. Enfin ça c'était après qu'il lui ait lâché le bras en s'excusant. Car ça avait été un geste quasi-automatique. Une fois arrivés à la galerie marchande ils avaient dû se coltiner un magasin de vêtements. Que Jason ait l'air d'un ambassadeur et qu'ils ne se fassent pas recaler à l'entrée du restaurant. Pas que cela aurait dérangé le hapan mais inviter quelqu'un à y aller avec lui pour se retrouver interdits d'entrer... On avait vu mieux.
Bon toujours est-il qu'il avait pu se trouver des habits assez chics. Il avait légèrement beaucoup tiqué sur le prix avant de décider qu'il ferait passer le tout en note de frais. Bah quoi ? Il était un pion pour le consortium de sa planète autant qu'il soit un pion bien habillé. L'ambassadeur était presque certain que ce style d'argument passerait. C'était assez pathétique en y pensant. Soupirant il ressortit du magasin avec dans un sac les vêtements portés plus tôt.

-
Maintenant qu'on a eu droit à l'enfer allons visiter les autres boutiques. Fit-il en s'étirant.

Et dire qu'il détestait habituellement faire les boutiques !! Poussant la porte d'un quelconque magasin, ils se retrouvèrent dans une boutique d'un aspect un peu vieux bien que chaleureux. Le marchand semblait vendre des amulettes, des grigris, des rubans et autres petites babioles. À se demander comment faisait ce dernier pour réussir à garder sa boutique. Regardant autour de lui, il choisit un simple grigri à accrocher à un objet de son choix et... Son regard s'était arrêté sur un ruban d'un gris bleuté. L'ambassadeur voulait remercier le jedi pour la ruelle aussi il fit signe au vendeur qu'il prenait le ruban fin. Le ruban était très simple et comme tressé il tiendrait sans aucun doute longtemps, il semblait après tout de bonne qualité. Sortant enfin de la boutique il tendit d'un air neutre le cadeau avant de se rappeler qu'il valait mieux parler.

-
Je... Pour vous remercier pour ce qu'il s'est passé plus tôt. C'est un ruban, si jamais vos cheveux vous gênent ou je ne sais... Il fit la grimace, il se sentait idiot avec ce cadeau même si sur le coup ça lui avait parut être une bonne idée.

La fin de journée se déroula de façon agréable et rapidement. Ils s'étaient pas mal baladés et venaient d'arriver devant le restaurant. À pied ce qui évidemment ne les mettait pas dans les bonnes grâces de l'hôtesse d'accueil. L'ambassadeur haussa un sourcil en voyant regarder d'un oeil critique la tenue du plus jeune. Se permettait-il de critiquer cet établissement lui. Il claqua sa langue dans un geste agacé et la sentit se reprendre. Bien le professionnalisme était une bonne chose, ils la suivirent donc jusqu'à l'entrée d'une salle. Le blond passa devant elle sans lui jeter le moindre regard. Bon le restaurant semblait grand et plutôt riche, il fit la moue et prit un verre sur un plateau en remerciant d'un coup d'oeil le serveur. Maintenant il allait devoir parler avec les politiciens présents quoique... Après tout les mots exacts avaient été qu'il s'agissait d'un geste de remerciement. Donc il pouvait se permettre de rester avec Luke. Résolution renforcée en revoyant l'homme du bureau s'approcher. Il se mit immédiatement aux côtés de l'aveugle et se frotta à nouveau la manche. Alors qu'il ne portait plus les mêmes vêtements... Il adressa un sourire forcé, mais qui semblait naturel, à l'affreux bonhomme et resta bien à sa place ne souhaitant pas aller à sa rencontre ~.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2444
Âge du perso : 24 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: Contrat à amener à bon port ~ (Pv Luke Kayan)   Ven 14 Déc 2012 - 1:18

-Vous savez, mes cheveux ne risquent pas de gêner ma vision... -Fit Luke en partie malicieux.- Mais au moins on ne me reprochera plus d'être dépeigné, et ça ne me chatouillera plus le nez

S'empressa de répondre le Padawan en ne sachant pas comment Jason réagirait. Bizarrement, tout le monde n'avait pas le même humour que lui concernant son handicap. Certaines personnes étaient très gênées, comme si participer à la blague pouvait être une insulte alors que c'était lui qui avait enclenché la discussion. Le Hapan se flagella mentalement, il ne connaissait pas suffisamment l'Ambassadeur pour se permettre ce genre de choses voyons! Que ce soit son maître pas encore, mais d'où lui venait cette facilité à se détendre auprès de son aîné. Le jeune homme n'en avait aucune idée précisément, même s'il avait quelques doutes. Et oui, le comportement du blond l'amusait voir le charmait. C'était trop tôt pour le définir évidemment, mais le Padawan avait déjà ressenti ça auparavant, il savait que ça commençait ainsi. Était-ce bien ou mal? Luke arguait toujours qu'en tant que Jedi il n'avait pas à se laisser aller de ce côté là, mais après tout ce n'était pas comme si Jason était un camarade de dortoir. Ils allaient seulement se côtoyer aujourd'hui, qu'avait-il à craindre dès lors? Et puis après les événements de la matinée, il avait besoin de se détendre, sans compter que le repas du soir devait bien se dérouler sous peine de les faire souffrir tous deux. Autant ne pas jouer les rabats-joies maintenant, rien de mal ne se passait, Jason était tout à fait courtois et Luke se faisait sans doute des idées... Certes il lui semblait que l'Ambassadeur avait fait quelques allusions, mais là encore le Padawan préférait passer au-dessus. S'avouer qu'après quelques heures de rencontre monsieur Lister commençait à lui plaire était déjà suffisant.


Le jeune homme avait toujours fonctionné ainsi. Où il y avait un feeling, que ce soit amical ou amoureux directement, ou rien ne se produisait et il s'éloignait. Dans son enfance, Luke avait mit trop de temps à faire confiance, aujourd'hui encore, rares étaient les élus qui parvenaient à le dérider, à lui paraître plus que sympathiques, suffisamment pour partager quelque chose avec lui, de ce fait, il jetait son dévolu sur ceux que son esprit acceptait. Pour lui l'indomptable, savoir se laisser apprivoiser de temps à autre était un véritable soulagement car comme tout le monde, Luke avait parfois besoin de baisser sa garde.

L'après-midi fut agréable, Luke avait laissé Jason nouer le ruban et il était vrai que ses cheveux ne le dérangeaient plus ainsi. La différence d'âge, de situation également s'estompaient au fil de la conversation. Le Padawan riait quand Jason lui racontait les anecdotes du Sénat ou dans les bureaux. L'homme avait accès à des choses que le Padawan n'aurait jamais pu avoir connaissance seul. C'était très amusant d'imaginer les dernières frasques de monsieur Stiller et de sa secrétaire âgée de la cinquantaine, sachant que l'homme de 20 ans son cadet avait été surpris avec elle, révélant un étrange fantasme sur les femmes à varices. Bon Luke n'avait pas vraiment d'idées sur ce qu'était une personne à 50 ans ni des varices mais à sentir la peau ridée de maître Don sous ses doigts, il n'avait pu qu'esquisser une mimique de dégoût. Mis à part cela, il apprit qu'Ylandir Bloazar conseiller militaire avait peur dans le noir, il était resté enfermé dans un ascenseur et avait hurlé comme un bébé, pareil dans sa suite luxueuse quand une coupure de courant avait plongé l'hôtel dans la panique... Luke n'était pas très "potins" habituellement mais ce n'était vraiment pas méchant, sans compter qu'il ne risquait pas de nuire à ces gens, ne les connaissant pas. Et puis des fois, ça soulageait vraiment de voir qu'il y avait plus fou que soi! Plus exposé aux situations rocambolesques que soi surtout.


Le soir même, le jeune homme se dirigea avec son aîné vers le restaurant. L'hôtesse sembla réticente à l'idée de laisser entrer Luke, surtout que pour elle, ces deux-là étaient forcément un couple. On invitait pas un gamin de 20 ans tout juste dans ce genre d'endroit par pure amitié. Qui plus est si Jason était trop jeune pour être père, le second l'était trop pour être un politicien. L'idée ne lui plaisait pas réellement mais elle n'eut pas d'autre choix que de les laisser entrer. Encore si le second n'avait pas été aveugle, elle aurait pu lui reprocher un peu plus ouvertement ses habits, mais ces satanés handicapés semblaient protégés par une règle implicite de non-dit. Si elle s'attaquait à lui, tous les bonnes gens qui s'outrageaient devant une chemise de soie légèrement froissée risquaient de s'en prendre à elle pour sa méchanceté. De la même façon que pour eux, un jeune homme avec une canne blanche ne pouvait pas être un de ces pervers qui aimaient les gens de son propre sexe. Le pauvre était déjà affublé d'assez de tares comme ça.

C'était ce que pensaient la majorité des gens ici, sauf peut-être l'hôtesse dégoûtée et l'homme de bureau ravi quant à lui. Il loucha sur Jason de façon qui se voulait discrète avant de dévorer du regard Luke sans même tenter de s'en cacher. Pour lui que Jason se frotte la manche voulait tout dire, ce dernier rêvait d'enlever cet habit gênant. Rejoignant sa femme malgré le peu d'envie qu'il en avait, il trouva une excuse stupide-une sombre histoire de chauffage défaillant.- pour s'assoir en face d'eux.

Les invités s'assirent et l'on apporta non pas une mais deux cartes de menus, et le pauvre Luke se retrouva bien emprunté avec sa jolie reliure en cuir remplie de noms pompeux. Par automatisme il passa ses doigts dessus, espérant trouver une traduction en braille mais rien. Peu apte cette fois à plaisanter, trop impressionné par les lieux desquels une aura particulièrement imposante se dégageait, Luke se contenta de demander un plat conseillé par le chef, laissant à l'Ambassadeur l'occasion de choisir le sien. Et le plat arriva rapidement. Luke sentit que l'on disposait à côté de lui un tas de couverts dont une pince... Il planta sa fourchette dans la nourriture, n'obtenant en réponse qu'un "poc" désespérant. Visiblement il avait hérité d'un truc pourvu d'os ou d'une carapace. Dire que cet endroit l'avait déjà conquis par avance. Lui qui détestait les lieux aussi complexes s'était finalement fait une joie à l'idée de goûter une cuisine de rêve dans une ambiance feutrée. Le voilà bien dégoûté tout à coup. Non pas qu'il soit du genre à s'offusquer quand on oubliait son handicap, au contraire, cela prouvait que ce n'était pas très visible, qu'il se débrouillait très bien, mais là il avait sa canne à côté et c'était franchement gênant de ne pas pouvoir se nourrir. Quitte à passer pour un difficile le Padawan délaissa son homard pour picorer quelques petits légumes au bord de l'humiliation. Ce genre de sentiment lui était arrivé très rarement mais cette fois, peut-être parce que cela se produisait avec Jason il se sentait particulièrement frustré. Tâchant de ne rien en laisser paraître, Luke continua courageusement la conversation.

-Qu'est-ce que vous voudriez faire plus tard?Vous avez des projets professionnels ou personnels particuliers?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 76
Âge du perso : 34 ans
Race : Hapien

MessageSujet: Re: Contrat à amener à bon port ~ (Pv Luke Kayan)   Ven 14 Déc 2012 - 13:52

Jason se mordit la lèvre et plissa les yeux. D'un côté il était gêné et d'un autre il trouvait la blague à son goût. Finalement son hilarité prit le pas sur son embarras et il éclata de rire. Au moins pouvait-il constater que Luke usait d'autodérision sans grand mal. Le problème cependant avec le jedi venait de son côté naturel. Ce dernier était si fort qu'oublier le handicap se faisait facilement. Amusé il tenta cependant de nouer le ruban et rata lamentablement la première fois. La seconde et dernière fois lui permirent de retrouver la main d'une certaine façon, après tout, ce n'était pas comme si il passait ses journées entières dans les rubans. L'ambassadeur restait sur sa première impression, il préférait le plus jeune les cheveux détachés. Cependant il devait avouer que les cheveux retenus par le ruban donnait un air plus... Bref, cela lui allait plutôt bien aussi.

Le reste de la journée se déroula si tranquillement que l'ambassadeur ne remarqua pas le temps passé. Même si il avait raconté des potins, ce qui n'était pas son sujet de prédilection, la discussion avait toujours été légère. Rien à voir avec tous les sous-entendus auxquels il avait droit dans ses conversations d'ordre professionnel. Et rien à voir avec la discussion qu'il entretenait avec l'horrible bonhomme pervers assit en face d'eux. Si ce type lui faisait du pied sur la table il lui planterait un couvert dans la main. Peu importe le risque d'un incident diplomatique, des fois mieux valait sauver sa peau. Cependant un rire nerveux le prit en voyant les serveurs amener un menu à son ancien garde du corps. La canne blanche n'était pas là pour renforcer un style contrairement à ce qu'ils semblaient penser. Évidemment il cacha le tout derrière son menu et commanda de la viande blanche tout en écoutant le jedi prendre le plat du jour. Cependant l'arrivée dudit plat du jour le fit soupirer. Non mais étaient-ils sérieux dans cet établissement ? Un homard à décortiquer pour un aveugle ? ça ne choquait personne d'autre que lui ? Apparemment non. Il entreprit donc de trouver une sortie et de répondre aux questions de Luke dans le même temps.

- Oh ! Du homard ! Parfait je voulais justement en prendre mais j'ai sans doute été inattentif au moment de la commande. On échange ? Et sans attendre la réponse il échangea leur deux assiettes et murmura à l'oreille du blond ce que contenait la sienne. Sinon concernant mes projets...

Et il fut couper honteusement par le vieux pervers hum le très respectable politicien.

- Oh mais je vous invite volontiers à passer la soirée avec moi. Il y a tant de choses à faire pour s'amuser à Coruscant.

L'ambassadeur regarda interloqué son vis-à-vis et adressa un regard presque peiné à la femme en face de Luke. Comment cette dernière avait-elle pu épouser un type pareil ? Il reçut en retour de son interrogation muette un regard plein d'incompréhension. Il comprenait mieux elle était encore plus aveugle que le jeune homme assis en face d'elle. Bon il allait utiliser une approche qu'il appréciait même si il se serait bien retenu cette fois-ci. Il avait entendu une expression une fois : aux grands maux, les grands remèdes. Autant dire qu'il n'avait pas beaucoup apprécié cette phrase. Elle lui faisait immédiatement pensé à la fin justifie les moyens. Elles étaient un peu trop complémentaires à son goût. Sachant qu'il avait en plus entendu ces phrases dans la bouche de politiciens... Il secoua la tête physiquement pour chasser ses idées et se retrouva à dire non à la proposition de l'homme. Il rajouta une explication en se rendant compte de la portée de son geste. Geste pas très poli pour une personne dans sa position.

- Oh ! Nous n'oserions pas nous imposer ainsi. Il leva la main pour couper court à tout argument possible. Par ailleurs, nous pouvons déjà profiter de votre présence à table, ce qui est déjà merveilleux. Et il replia ses jambes au cas où et finit en montrant la femme. De plus, votre femme semble vouloir passer une soirée avec vous. Profitez-en donc !

Et comme pour lui donner raison la donzelle de 70 kilos s'accrocha au bras de son mari et commenca à roucouler. Il ne manqua pas l'air de dépit du mari et sourit tout en levant un verre à ce couple. Il fut bientôt imiter par les reste de la tablée et envoya en sourire en coin à l'homme piégé. Oui il était fier de lui. Enfin débarrasser de celui-ci !! Alors qu'il allait commencer à manger, il se rendit compte qu'il n'avait tout simplement jamais décortiquer un homard. Ô joie ! Mais comment faisait-il ? Il n'allait quand même pas se retrouver sans rien dans le ventre ? Jason entreprit donc de décortiquer plus ou moins la bête. Finalement il abandonna et s'essuya les mains se disant qu'il avait quand même pu grignoter. Le reste du repas se passa très simplement et il fit exprès d'éviter toute réponse à toute question indésirée. Seul le dessert avait permis d'égayer un peu l'atmosphère à son avis. Au moins, pouvait-il parler à son aise avec le hapan. Ils se retrouvèrent donc rapidement dehors vu que l'ambassadeur en tenait absolument pas à rester plus longtemps que nécessaire.

- Désolé pour tout ça... J'espère que la nourriture vous a plu au moins ?

Il était curieux de l'avis de son garde du corps, lui en tout cas n'avait pas trouvé le restaurant à la hauteur, d'ailleurs il avait jeté un regard moqueur à la fille de l’accueil. Oui quand il n'aimait pas quelqu'un, il ne l'aimait pas. Qui irait donc lui reprocher ça ? Ouh il pensait de manière étrange ce soir, sans doute avait-il un peu bu. Difficile malheureusement de garder un verre vide dans son métier. Finalement il sourit à Luke tout en se disant que c'était un peu dommage de se quitter ainsi mais d'un autre côté ce n'était pas non plus comme si ils se connaissaient très bien. Cependant le soir était tombé et il ne voyait déjà presque plus rien, il allait avoir droit au moyen de transport. Impossible pour lui de rentrer dans ses conditions surtout en considérant son manque de force. Cette idée l'amusa profondément ~.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2444
Âge du perso : 24 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: Contrat à amener à bon port ~ (Pv Luke Kayan)   Ven 14 Déc 2012 - 22:14

Avec une courbette élégante Jason changea les assiettes. Pour une fois Luke fut réellement reconnaissant qu'on prenne des pincettes avec lui-c'était le cas de le dire vu le plat.-. Par la suite son aîné continua de faire preuve d'une certaine diligence, un peu malsaine cette fois mais tout à fait compréhensible étant donné la situation. Cet homme ne manquait vraiment pas d'air! Le Padawan ne saisissait pas l'ampleur des dégâts, il ne songeait pas à un pervers, plutôt à une personne désespérée qui s'ennuyait avec sa femme, mais cela restait totalement inconcevable pour lui qui ne pouvait que ramasser des bribes de la conversation qui s'en suivit, ayant le droit à un holofilm sans image mais en direct, comme quoi on ne pouvait pas tout avoir. Lorsque les choses se calmèrent, le jeune homme se détendit légèrement, il mangea sa viande qui, certes, n'était pas mauvaise mais ne valait sûrement pas son prix. Non le Hapan n'était pas difficile mais le restaurant se vantait d'avoir la meilleure nourriture de Coruscant, et au final Luke se trouvait très bien en mangeant à la cantine du Temple. Au moins, là-bas, on ne risquait pas de lui planter un Homard devant les yeux. Peut-être que le décor ici était fantastique, que les plats étaient raffinés, recherchés et la présentation incroyablement belle, mais tout ça ne parlait pas au jeune homme qui n'y voyait rien et ravalait encore difficilement sa fierté bafouée. Autant dire que le goût amer qui accompagnait la viande blanche n'était pas terrible. Sans parler de cet inconnu impoli qui les avait coupé en pleine conversation. Les gens d'ici n'étaient-ils pas sensés venir du grand monde? Où étaient-ils tombés? Même sans rien voir, Luke serait bien tenté de ne pas en croire ses yeux. Surtout qu'il avait réussi à convaincre le serveur que Jason était un ami et qu'il avait fait réunir les tables. Et voilà le Padawan coincé entre une grosse dondon roucoulante et son époux qui n'arrêtait pas de bavasser. Luke aurait bien prié il ne savait quel Dieu pour que ce dernier devienne tout à coup muet. Comme quoi, un handicap n'était pas toujours un handicap dans certaines conditions, cela pouvait même se révéler être une bénédiction.

Le dessert adoucit légèrement les moeurs mais sans plus. Ils avaient perdus leur temps ici et leur discussion avait été gâché par l'intervention de celui qui connaissait apparemment Jason et avait tant peiné à le lâcher. Heureusement sa femme ne semblait pas lui en tenir rigueur, sans quoi ils auraient eu le droit à une scène de ménage. Mouché par Jason le type qui prenait toute la place sur leur table ne dit plus un mot, mais son pied allait gaiement-et gayment par la même occasion.- se nicher contre la cheville du Padawan qui avait fini par saisir que ce n'était pas du tout Jason l'auteur de cette petite taquinerie. Recroquevillé dans son coin pour terminer sa glace; le jeune homme ne put que laisser échapper un lourd soupir de soulagement lorsqu'ils quittèrent le restaurant. D'ailleurs tandis que son aîné traînait la patte pour toiser la serveuse, Luke le tira par la manche pour l'enjoindre à partir encore plus vite. Le beau monde n'était finalement composé que de crasse sous le vernis.

L'heure de se séparer arriva. Luke relativisa en se disant qu'au moins l'aventure avait été amusante, rien n'avait tourné comme prévu, mais ils avaient évité les petites tentatives de charme mièvre. Quelque part il avait conscience que cela lui manquait, mais c'était sans doute mieux ainsi. Pas de confusion possible même pour une soirée, chacun restait à sa place. Après tout n'était-ce pas la voie qu'il s'était choisi? Certes Ellena siégant au Conseil avait eu des enfants... Certes.

-Ne vous excusez pas, vous n'y êtes pour rien, et puis ça restera une anecdote amusante à raconter. Et oui cette viande était délicieuse. Bon et bien merci pour tout ça... Je crois que nous devrions nous séparer ici. Vous savez où se trouve votre hôtel au moins?

Demanda Luke avec l'idée d'assumer jusqu'au bout son rôle de guide. La journée en elle-même lui avait plu. Bon, ils avaient été attaqués dans une ruelle sombre, puis par un type louche à leur table de restaurant, d'une autre façon mais tout aussi agaçante, mais Jason avait su relever le niveau et l'après-midi n'avait pas du tout ennuyé Luke contrairement à ce qu'il avait craint
. Il avait apprit plein de choses sur le grand monde que Saï voulait lui faire connaître, peut-être mais quitte à faire son mea culpa ensuite, Luke devait bien avouer que cela avait été moins ennuyeux qu'avec le vieil homme. Disons différent pour ne pas être médisant envers Saï qu'il adorait plus que tout.

Lorsque l'ultime adieu sonna, le Hapan rentra dans son hôtel, demandant parfois sa route, sa canne blanche rendant souvent les Coruscantiens plus affables tandis que d'autres restaient égaux à eux-même. Luke tenta de se réchauffer chemin faisant, enfouissant ses mains dans les manches de son pull, regrettant avec amertume sa toge de Jedi si confortable. Il déambula ainsi pendant 30 minutes avant d'arriver à son hôtel, soulagé. Pour peu de temps hélas puisque l'armée de policiers posté devant l'empêcha de monter.

-Désolé jeune homme, l'hôtel a été cambriolé, plusieurs chambres... Nous devons évacuer pour l'enquête. Vos affaires vous seront expédiées lorsque vous donnerez votre numéro, enfin si votre chambre a été épargnée. Un numéro vert sera donné demain pour que vous les contactiez par comlink. Vous avez des proches ici?

Luke essaya de digérer tout cela, il resta muet un bon moment avant de se décider enfin à parler, au moment même où l'homme se disait qu'en plus d'être aveugle, le garçon était peut-être sourd-muet et qu'il se demandait déjà comment communiquer l'information à ce dernier.

-Euh... Je ne suis pas d'ici. Mais pourquoi voler un hôtel aussi modeste quand il existe de belles suites aux alentours?

Demanda-t-il encore étourdi par la nouvelle. Ce n'était toutefois pas gravissime en ce qui le concernait, il avait heureusement gardé tous ses papiers sur lui pour aller au restaurant. Au pire, sa tunique de Jedi avait disparu avec sa brosse à dent mais rien de plus. N'étant venu ici que pour une nuit, le Padawan n'avait eu aucun bagage important.-


-Facile
-répondit l'agent patient.- il y a moins de systèmes de sécurité, il vaut mieux partir avec moins de richesses, libre que prendre le risque de repartir menottes aux mains sans rien gagner.

-Logique
- soupira le Padawan contrit de ne pas y avoir songé plus tôt avant de lever la tête vers l'homme pour le questionner à nouveau.

-Mais ça arrive souvent par ici?

-Assez souvent oui... Coruscant est une planète très spéciale. Les bas-fonds côtoient les quartiers riches, cela crée des jalousies, des raids organisés. D'un côté comme de l'autre d'ailleurs, c'est la guerre ouverte. Foutue planète, je ne crois pas que les systèmes ont une planète pire que Coruscant.

-Si Hapès.-Murmura Luke pour lui-même en frissonnant. Bien qu'il ait décidé de ne plus haïr ses origines, l'évocation de ce lieu horrifique restait difficile pour le jeune homme. Il y avait passé les 7 pires années de sa vie avant de se faire capturer par des scientifiques fous le jour où il y était retourné.- Comment puis-je faire pour dormir? -Reprit-il d'un air légèrement absent, plongé dans ses pensées tandis qu'il cherchait qui aurait pu commettre un tel forfait. Déformation professionnelle sans doute.

-Allez au Joyeux Dormeur, il y avait des places libres et l'hôtel accepté de reprendre les clients d'ici gratuitement sur présentation de la note. C'est à droite après le restaurant Galactiquement Votre. C'est du haute gamme mais ils ne vous feront rien payer. A droite après Galactiquement Votre, puis à gauche, ensuite vous prenez la petite rue parallèle et il se trouve dans le renfoncement, vous voyez?

-Euh...


-Même quelqu'un qui n'est pas d'ici ne peut pas le rater. Vous voulez que je vous fasse un plan?

-Non ça ira merci, en fait je crois que je vois.

Soupira Luke qui n'avait pas envie de se battre pour l'évidence. L'agent le planta là avec un sourire que le Padawan ne put que deviner via la Force qui lui envoyait des ondes bienfaisantes de la part du gentil agent pas très attentif. Il faut dire que ce dernier avait été surpris par l'acuité du jeune homme qu'il en avait oublié son handicap et qu'il était bien occupé pour évacuer les gens et empêcher ceux qui rentraient de soirée de venir dans l'hôtel. Tous n'étaient pas aussi facilement convaincus que le blondinet, ils voulaient absolument rentrer dans la partie qui n'était pas touché, refusant d'entendre parler du Joyeux Dormeur ou quoique ce soit d'autre.

Errant, le Hapan fit le chemin jusqu'au Galactiquement Votre avant de bifurquer vers l'unique voie qu'il connaissait à part son hôtel et les bureaux administratifs accolés à ce dernier... Le spatioport, Il demanda à partir de nuit mais tous les vaisseaux transporteurs étaient complet et Luke se retrouva à nouveau plongé dans la nuit froide en se souvenant finalement d'une autre direction qu'il pouvait prendre. Certes il connaissait les bas-fonds pour les avoir infiltré mais ce n'était pas dans son intention d'y aller. Ses pas au lieu de ça le menèrent à l'hôtel de Jason qu'il peina un peu à trouver mais au pied duquel il parvint tout de même. Heureusement qu'on lui avait donné l'adresse lorsqu'il était sensé guider l'homme à travers la ville au cas où si ce dernier souhaitait se changer.

Sans comlink puisqu'en fait ce dernier se trouvait finalement avec ses affaires restées à l'hôtel-heureusement pas son sabre-laser bien caché sous son pull sur sa ceinture.- le jeune homme se présenta d'un air penaud à l'accueil. Il dû presque supplier l'hôtesse de le laisser passer, heureusement ses papiers Jedis lui permirent de passer et d'aller jusqu'à la chambre de Jason, tout seul bien sûr car qui se donnerait la peine de l'accompagner? Heureusement les numéros étaient marqués en braille sur les coins de mur -encore fallait-il les trouver.-. Il toqua à la porte, exposant sa situation à travers cette dernière.

-Euh... Mons... Jason?
-Se rattrapa-t-il, se souvenant de manière incongrue que l'ambassadeur préférait être appelé par son prénom. Vu sa situation, qu'il l'ait oublié aurait été plus compréhensible qu'il se souvienne de ce détail.- C'est Luke Kayan... Mon hôtel a été cambriolé, je ne peux plus y dormir... Je ne savais pas trop où alors, alors je voulais savoir si je pouvais... Euh dormir sur le sol? L'hôtesse acceptera sûrement de faire monter un matelas.

Luke eut soudainement conscience de sa demande stupide, mais il n'avait pas le choix, ne sachant où aller pour réchauffer ses os transis après une heure de marche dans le froid, fardé comme par ironie, de quelques gouttes de pluie qui avaient achevées de congeler son pauvre corps.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 76
Âge du perso : 34 ans
Race : Hapien

MessageSujet: Re: Contrat à amener à bon port ~ (Pv Luke Kayan)   Mar 18 Déc 2012 - 21:20

Jason regarda le jeune homme et lui sourit. Le fait d'avoir été tiré par la manche alors qu'il narguait la brune de l'accueil l'avait amusé plus qu'autre chose. Loin de se sentir offusquer il s'était mis à rire. Ne pas avoir à jouer un rôle était assez libérateur. Un sourire contrit étira ses lèvres en entendant le soupir de soulagement du jeune homme. Vraiment il se sentait désolé pour lui mais après tout n'était-ce pas Luke qui avait insisté pour qu'il se rende en ce lieu ? Bon même en se disant ce genre de choses le blond savait qu'il y avait un manque de logique. Si il avait vraiment voulu éviter cette soirée il aurait pu. Cependant il avait espéré que le déroulement de la soirée serait plus agréable au moins pour le jedi qui n'avait pas l'habitude de ces gens là. Le cynisme du plus vieux lui permettait souvent de garder les pieds sur terre et dans sa profession c'était un avantage considérable.

- Permettez-moi de m'excuser une dernière fois au moins pour la forme si vous refusez toujours mes excuses. Sinon oui je connais l'adresse de l'hôtel ne vous inquiétez pas pour moi. Il était amusé de l'obstination du hapan à vouloir jouer son rôle jusqu'au bout. Jason avait pourtant invité la personne et non le guide/garde du corps de la matinée. Finalement il prit délicatement une mèche de cheveux blonds, qui s'était échappée du ruban gris-bleu, et l'embrassa. Et bien je vous souhaite une excellente nuit. Il inclina une dernière fois la tête et partit sur sa droite.

Sauf que... Étant un hapan il avait la faiblesse de ne rien voir dans le noir. Distinguant une forme sur sa gauche il découvrit en s'approchant qu'il s'agissait d'un moyen de locomotion. Le voilà sauvé? Enfin a priori. Toquant à la vitre il donna poliment l'adresse de son hôtel et demanda, avec un sourire éblouissant, si il était possible de l'y emmener. La réponse, un peu trop gentille à son goût, lui apprit que oui cela ne serait pas un problème vu qu'il s'agissait du métier du chauffeur. Pas la peine de prendre un tel ton il n'y voyait rien lui dans la nuit. De plus, il était persuadé que sans sa beauté et le sourire un brin hypocrite il aurait eu droit à un ton condescendant. Se retenant de hausser un sourcil il resta silencieux durant tout le trajet malgré les tentatives du chauffeur. Il paya rapidement et sortit le plus vite possible. L'ambassadeur pressa même le pas pour atteindre plus vite le lieu éclairé. Ah quel bonheur de voir à nouveau.

Jason remercia l'hôtesse et prit sa clé pour monter dans sa chambre. Une fois dans la chambre il referma la porte derrière lui et souffla. Maintenant qu'il y repensait, pourquoi avait-il donc embrassé cette fichue mèche ? À ce moment là ce souvenir le gêna assez pour que cela soit visible physiquement. Bien, après tout il ne reverrait sans doute jamais le jeune homme donc il n'avait qu'à oublier cet évènement. Allumant finalement la lampe il se redressa et lança son sac sur le fauteuil. Maintenant le blond avait besoin d'une douche car contrairement à Luke il n'avait pu en prendre une après le combat dans la ruelle. Il détacha les vêtements un à un et les laissa tomber sur le sol jusqu'à la salle de bain.

L'eau chaude permit au hapien de détendre ses muscles crispés à force d'être sur le qui-vive. Devoir toujours prêté attention aux propos des uns et des autres et à ce qu'ils sous-entendaient... Le blond grogna et sa pensée s'arrêta sur son compagnon de soirée. Ce dernier avait vraiment eu droit à la totale. Secouant la tête pour ne plus y penser il se décida sur la manière dont il allait passer la fin de la soirée. Bien qu'il n'ait plus vraiment envie de sortir, surtout à cause du fait qu'il ne verrait que peu de choses dehors, Jason souhaitait quand même passer cette nuit en compagnie de quelqu'un. Se séchant rapidement il entreprit de remettre les vêtements de la matinée et de mettre ceux à terre dans le sac. Ce serait toujours une action en moins pour le lendemain matin. Il passa une main dans ses cheveux et entreprit de chercher ses chaussures.

Au moment où il allait abandonner ses recherches il entendit quelqu'un toquer à la porte. Qui était-ce ? Un ennemi ? Un assassin ? Un pot-de-vin sur pattes ? Un sous-fifre d'un politicien quelconque voulant le rencontrer ? Désolé pour la personne derrière la porte mais il ne répondrait pas. Il avait une soirée fort agréable de prévu et il refusait de la laisser s'échapper aussi facilement. Toutefois la voix qu'il entendit lui rappelait quelqu'un avec qui il avait passé toute la journée. Aussi était-il déjà en train de se diriger vers la porte lorsque le nom donné lui confirma ce qu'il pensait. Alors qu'il ouvrait la porte il entendit l'explication de la présence de son ancien garde du corps.

- Je suis si triste moi qui pensait que vous veniez me voir.
On pouvait entendre dans sa voix qu'il retenait un léger rire. Je vous en prie, entrez. Il s'effaça sur le côté, laissa entrer le blond et ferma finalement la porte. Sinon un matelas ? Vous n'y pensez pas ! Les lits dans ces hôtels sont assez grands pour que quatre personnes puissent y dormir. Enfin si le fait de dormir avec moi vous dérange je peux prendre le sol ou un fauteuil, vous savez. Jason finit sa phrase avec un sourire en coin.

Il effaça son sourire et entreprit d'avancer. Bon la soirée prévue était chamboulée mais ce n'était pas si grave car au moins serait-il en bonne compagnie. Tant qu'il sortait un peu de sa solitude il ne disait pas non. Il alla s'asseoir confortablement et observa attentivement Luke. Il se doutait que ce dernier n'était venu ici qu'en dernier ressort.

- Vous voulez boire quelque chose ? Du thé ? Lui-même n'avait pas soif mais il aurait été impoli de ne pas demander.Sinon j'espère que vous pourrez rapidement récupérer vos affaires. Vous a-t-on dit quelque chose de plus précis sur ce qu'il s'est passé à votre hôtel ?

Pour une fois, il était réellement curieux. Enfin il aurait sans doute été amusant que les voleurs croisent Luke. Ce dernier semblait posséder un grand sens de la justice il les aurait donc mis en déroute. Croisant ses jambes il mit une main sous son menton et attendit les réponses à ses questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2444
Âge du perso : 24 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: Contrat à amener à bon port ~ (Pv Luke Kayan)   Jeu 20 Déc 2012 - 4:20

Jason sentait bon, il sortait probablement de la douche, un événement que Luke aurait bien réitéré après s'être lavé ce matin car bien qu'il ne soit pas sale, le jeune homme était frigorifié. La pluie, sa longue marche dehors et le peu de masse graisseuse ne l'avaient pas franchement aidé de ce côté là. Le Jedi éternua, s'il ne se mettait pas rapidement au chaud, c'était le rhume qui le guettait. Et oui, même la Force ne pouvait pas vous faire éviter tous les petits aléas de la vie. Malgré tout le Hapan refusa la boisson, il n'avait pas spécialement soif après s'être bien nourri ce soir, même si c'était mal parti au début, le duo avait fait bombance et Luke n'était pas habitué à manger autant. D'habitude c'était la cantine du Temple qui lui servait sa ration, le sachant petit mangeur, mais une fois n'est pas coutume dans un restaurant chic, les assiettes avaient été bien remplies. Bien qu'il ait déjà éliminé une partie de sa consommation en marchant jusqu'à l'astroport puis ici, Luke n'avait pas soif, et puis il n'avait pas envie de déranger plus qu'il ne le faisait déjà, se demandant à nouveau pourquoi il était ici, le tout en se remémorant inexplicablement la sensation des lèvres de Jason embrassant son front avant qu'ils ne se quittent. Toute cette histoire devenait étrange... Vraiment étrange.

-Euh vous êtes sûr? Soit, si vous le dites après tout, autant ne pas déranger le personnel pour si peu. Oh et pour l'hôtel, non on ne m'a rien dit, je ne suis qu'un simple civil pour eux, et puis je n'avais pas envie de mettre mon grain de sel là-dedans. D'ailleurs quand un représentant de la loi est concerné par une affaire, il n'a pas le droit d'y participer. Donc sans parler de les gêner, je n'aurais rien pu faire. Les voleurs avaient déjà fuit, et pour mes affaires je ne suis pas le plus à plaindre... Je ne sais même pas, à vrai dire, si ma chambre a été cambriolé mais il n'y avait rien d'autre que ma tenue de Jedi. C'est embêtant mais bien plus vivable que ces pauvres gens qui se retrouvent sans papiers. L'hôtel était plutôt modeste, tous ces gens n'ont pas des moyens illimités et cela reste choquant pour des civils peu habitués. Même moi j'ai été pris au dépourvu.

Luke ne voulait pas dire qu'il était plus fort que ces gens là mais il était entraîné à survivre à des situations bien plus périlleuses, et si justement lui s'était senti gêné, quelque part humilié dans son intimité, pour ceux qui n'avaient plus de papiers, c'était leur vie privée qui avait été violée. Certains ne se sentiraient plus en sécurité chez eux après cela bien qu'il n'y ait eu aucune violence apparemment, les hommes ayant agi avec discrétion, sans altercations. C'était à peu près tout ce que l'on avait accepté de confier au jeune Jedi.

-Merci en tout cas, je ne savais pas vraiment quoi faire, il y avait un hôtel prêt à recueillir les clients gratuitement, bien plus cossu que celui de base mais bon, les policiers étaient stressés, ils ont dû légèrement oublier un détail en m'indiquant où il se trouvait et je n'avais pas envie de demander... Du coup je suis venu vous embêter. J'espère ne pas vous avoir réveillé ou coupé dans une activité.

Luke ne pouvait pas savoir si Jason avait l'intention de sortir ou de dormir, il n'était pas assez prêt pour toucher le tissu d'un pyjama ou son absence d'ailleurs ou un Jean. A la pensée de la seconde hypothèse le Padawan rougit légèrement. Il prenait conscience de son égoïsme. Par fierté il avait refusé de demander de l'aide pour trouver le Joyeux Dormeur et le voilà en train de squatter la chambre de ce pauvre ambassadeur. Le pire c'était probablement que ce n'était pas uniquement l'orgueil qui l'avait fait agir ainsi. Quelque part ça avait été une excuse pour revoir le trentenaire qui se démarquait tant des autres politiciens, de l'image qu'ils offraient.

-Euh, je pense que je vais aller dormir, bonne nuit et encore merci.

Décida rapidement Luke en se souvenant de manière incongrue de la veille de sa première sortie pour Coruscant, quand son maître l'avait amené au Tribunal. Il avait été au chevet d'Ellana Caldin et son étrange pouvoir de bouclier de la Force s'était activé, comme une espèce de bulle très lumineuse qui l'avait mis K.O. Il se rappelait de sa spontanéité quand il avait sauté au cou de son maître pour lui plaquer un gros bisou sur la joue, lui qui détestait le contact physique. Désormais il avait 8 ans de plus, les choses n'avaient pas beaucoup changé bien qu'elles aient évolués. Pour certaines personnes Luke pouvait se montrer tactile, comme avec Elora ou Josh et Joey ses "ex". Des gamins de son âge sans expérience à son instar, les câlins avaient été légions mais très chastes. Et parfois cette envie de contact, rare mais existante tout de même reprenait le dessus. Jason était adorable de l'accueillir ainsi, de lui proposer du thé sans s'énerver de son interruption. L'homme l'avait également touché pendant la soirée en faisant attention à lui sans avoir pitié toutefois, agissant avec discrétion et subtilité avec cette sombre histoire de homard. Luke avait réellement apprécié, et les événements de la soirée qui l'avaient, comme il le disait, tout de même chamboulé un peu lui donnaient le désir de trouver un peu de chaleur humaine pour se remettre de cette mésaventure.

-Ne vous dérangez pas pour moi, si vous alliez sortir, allez-y, moi je vais me mettre au bout du lit, comme ça je ne vous embêterai pas quand vous reviendrez ou si vous aviez déjà l'intention de dormir... Bon allez je me tais, cette fois, bonne nuit pour de vrai...

Sans trop de façons, le Padawan retira son jean, restant en culotte et en tee-shirt avant de palper le vide afin de trouver le lit, après une chute mémorable il se méfiait de ces objets sournois et prenait bien soin de vérifier où son derrière se posait. Toujours épris de cette envie de contact soudaine, le jeune homme retrouva également Jason, et il l'embrassa gentiment sur la joue pour le remercier. Un petit arrière goût de "pas assez" le traversa mais il chassa cette stupide idée et se coucha, remontant la couverture sur lui, attendant un sommeil qui ne voulait décidément pas venir malgré sa fatigue. Il ne savait pas exactement ce qu'il attendait, mais ce n'était pas normal "d'attendre" quoi que ce soit d'un homme qu'on ne connaissait que depuis la matinée. Seulement ils avaient vécu beaucoup d'aventure en 24H, assez pour avoir l'impression de s'être rencontrés depuis longtemps. Se retrouver dans le lit d'un homme assez expérimenté et dont on savait qu'il craquait sur vous-Jason ne s'en était jamais caché, et ce depuis le début d'ailleurs.- avait quelque chose d'aussi stressant que flatteur. Non vraiment, le Padawan ne savait pas ce qu'il attendait, ni quelle réponse le soulagerait. Il savait que ce n'était pas bien, même si les moeurs de l'Ordre s'étaient adoucis, mais d'un autre côté, au risque de passer pour la prostituée de service, le jeune homme avait conscience de son envie, peut-être pas d'aller au bout, ce n'était pas ça qui l'attirait en premier, mais au moins de se sentir entouré, avec quelques câlins et cette chaleur humaine qui lui manquait. Pas celle de son maître qui se révélait tactile avec lui, non un autre genre de tendresse que le vieux Jedi ne pouvait pas lui offrir et qu'il avait partiellement découvert avec des camarades aussi maladroits et chastes que lui.

Étrange n'est-ce pas? Vraiment étrange... Ou peut-être pas tant que cela puisque Jason de part ses actions lui plaisait. Quand une situation gênait, fermes les yeux et ne plus y songer pouvait se révéler efficace. Malheureusement pour Luke ça ne changeait rien, il voyait toujours la même chose et n'était donc pas détourné de ses questionnements. Poussant un léger soupir, le Padawan se força à se relaxer, il allait bien falloir dormir quand même! Surtout que demain vers le début d'après-midi il lui faudrait repartir. Mais cette idée n'alimentait-elle pas justement encore plus le sentiment d'urgence? C'était à n'y rien comprendre!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 76
Âge du perso : 34 ans
Race : Hapien

MessageSujet: Re: Contrat à amener à bon port ~ (Pv Luke Kayan)   Ven 5 Juil 2013 - 12:48

C'est donc les jambes croisées, la main sous le menton et un air parfaitement sérieux qu'il écouta la réponse de Luke. Alors qu'il l'écoutait parler de représentant de la loi, d'affaire criminelle et autre la seule chose à laquelle il pouvait présentement penser était au baiser sur le front qu'il avait fait avant qu'ils ne se quittent. Pour Jason il s'était agi d'un geste logique. Il ne savait pas si il recroiserait un jour le jedi et comme ils n'avait pas pu aller plus loin, il avait au moins voulu se rapprocher de lui d'un certaine façon. Logique peut-être un peu tordue mais le blond avait pu sentir à quel point la peau touchée était douce et il n'avait qu'une envie : la toucher encore plus. Ses yeux ne quittaient pas une seule seconde la silhouette qui lui faisait face et avec son imagination débordante il avait très envie de passer du fantasme à la réalité. Quelque part il se disait qu'il avait de la chance que Luke ne puisse pas le voir parce que sur ce coup là le désir devait se voir sans problème dans la lueur de ses yeux ou dans ses lèvres plissées en une ligne fine. Cependant il devait se rappeler de ne rien montrer de particulier, aussi se pinça-t-il discrètement pour reprendre ses esprits.Il était un peu trop réceptif à la beauté aussi bien physique qu'intérieure du plus jeune.

-
Une chance que vous ayez au moins un contact dans le coin ! Mais je suis très heureux de pouvoir vous aider même pour une chose aussi simple.

Il n'avait pas vraiment honte de le penser mais la relation floutée qu'il entretenait avec la justice ne l'aidait pas vraiment à rester concentré sur la conversation. Ceci expliquait pourquoi ses phrases étaient aussi courtes. Il ne put cependant s'empêcher de lever les yeux au ciel au mot "embêté". Sérieusement si il y avait bien une personne sur cette planète qui ne l'embêtait pas il s'agissait sans aucun doute de Luke. La référence aux activités prévues lui fit penser qu'il pouvait très bien les mettre de côté tant qu'il dormait avec le blond. Retenant un sourire prédateur, il se fit la remarque que l'aveugle avait un don pour le faire basculer d'un côté ou d'un autre. Il y avait presque quelque part l'idée qu'il pourrait se plier en quatre si celui-ci le demandait, c'était tout simplement dérangeant et il écarta cette idée furieusement pour en revenir à la conversation initiale.

- Je vous en prie ne me remerciez pas, c'est totalement normal. Et non je sors de la douche à l'instant donc ~...

Il se contenta de sourire et de faire quelques pas pour que Luke puisse aller se coucher sans problème. Ses pieds nus à même le sol, il se décida à ignorer le tout. Bon, évidemment il n'avait pas pris de pyjama par conséquent il devrait sans aucun doute dormir en boxer. En espérant que cela ne dérange pas Luke. Bon il verrait bien lorsque ce moment arriverait. Au moins, il pouvait se faire la réflexion immédiate que la fierté de ce dernier était la bienvenue vu qu'elle lui permettait de le revoir. C'était une chose dont il n'allait évidemment pas se plaindre. La légère rougeur qui s'étala un court instant sur les joues de son interlocuteur lui fit mordre ses lèvres avec envie. Il était persuadé que le blond n'avait aucune idée de ce qu'il pouvait renvoyer comme ondes et à quel point lui-même devait se retenir de se lever et d'aller l'embrasser.

- Dans ce cas je vous suis, pas la peine que l'un réveille l'autre en revenant d'une sortie ou autre chose. De plus, le voyage d'aujourd'hui était plutôt fatiguant vous n'êtes pas d'accord ? Le ton de sa voix était léger. Jason rit tranquillement. Vous ne m'embêtez absolument pas et puis ne vous inquiétez donc pas autant, si j'avais prévu quelque chose je vous l'aurai dit de suite.

Encore un mensonge qui passait aisément la bouche de l'ambassadeur. Mentir était une chose extrêmement facile pour lui. Un léger bruit étranglé lui échappa tandis qu'il regardait avec des yeux ronds le blond se déshabillait. C'était un véritable régal pour les yeux et il ne se priva pas de regarder tout le processus. Bon bien sûr il restait en t-shirt et sous-vêtement mais cette simple vue était clairement suffisante pour le moment. Toujours près du lit, il se rassit à moitié dessus et fut très surpris de sentir Luke l'embrasser sur la joue. Les lèvres étaient douces sur sa peau et il souhaitait vraiment les sentir à nouveau mais pas juste à cet endroit. Tandis qu'il regardait le jedi se coucher sous la couette il se demandait comment réagir. Il savait bien que ce dernier n'était pas une marie-couche-toi-là mais pouvait-il prendre ce simple baiser sur la joue pour un accord ? Après tout, il n'avait caché à aucun moment que le blond l'attirait.

- Hum... Oui bonne nuit. Tenta-t-il d'une voix légèrement rauque, voix que noterait aussitôt le jedi, il le savait.

Mordillant sa lèvre inférieure, il se leva et se débarrassa du pantalon enfilé et de la chemise remise. Une fois cela fait, il décida de rester en boxer et alla éteindre la lumière. Faisant attention à ne pas se prendre un meuble sur le chemin du retour il grimpa sur le lit et s'arrêta un instant se demandant ce qu'il allait faire. Un simple regard vers la forme de Luke le décida. Il se glissa sous la couette, les draps et caetera puis se tourna vers la forme sur sa droite et alla se coller à elle. Maintenant il pouvait sentir la chaleur à même sa peau. Délicatement il entoura d'un bras la taille de Luke et alla l'embrasser dans le cou. Voilà, là au moins il avait rendu réellement son "Bonne nuit". Un simple sourire de contentement sur ses lèvres et il enfouit son visage dans le creux du cou à sa disposition. Son autre main caressa légèrement les côtes et il rapprocha Luke encore plus près. Sa simple odeur le faisait sourire.

Ne sachant pas si il était aller trop loin Jason stoppa tout mouvement et resta immobile dans cette position. Il ne tenait pas fortement le hapien contre lui ce dernier pouvait par conséquent lui mettre son poing dans la figure et se dégager sans problème. Il n'y avait aucune volonté de forcer et il souhaitait réellement avoir un signe ou un encouragement ou quoique ce soit d'autre. Il ne l'avait toujours pas embrassé et pourtant il en mourrait d'envie. Mais pas encore, pas encore. Il avait besoin de savoir de quelle manière Luke répondait à ses avances. Et cette odeur ! Cette odeur qui lui faisait perdre la tête ! Oh oui il espérait tellement de la suite des évènements...


 
(Hrp : Pas taperrrrrr !!! Je sais j'ai honte que la réponse ait mis si longtemps à sortir mais j'ai toujours du mal avec ce genre de rp Sad! J'espère qu moins que cela te plaît sinon je modifierais comme tu le souhaiteras !).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2444
Âge du perso : 24 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: Contrat à amener à bon port ~ (Pv Luke Kayan)   Sam 6 Juil 2013 - 0:24

Comparé à la phrase précédente, le ton de Jason était bien plus rauque. Serait-il enroué ? Aurait-il attrapé froid dehors, car en effet cette journée avait été particulièrement épuisante. L'action avait vite fait de dessécher la gorge de n'importe qui sans compter que rentrer à l'hôtel avec ce temps n'aidait pas, Luke lui-même tremblait encore légèrement bien qu'il soit enfouit sous les draps. Pourtant, cette explication toute faite ne le satisfaisait pas, le Padawan sentait qu'il y avait autre chose malgré son manque total d'expérience. Il s'enroula dans les couvertures comme pour se protéger instinctivement sans pourtant en avoir réellement envie avant de répondre.

-C'était une journée peu banale en effet.

Commenta-t-il de manière lui-même anodine, peut-être pour se montrer assez ennuyeux pour dévier l'intérêt de Jason, ou parce qu'il n'avait pas la force de pousser la réflexion plus loin. Même ce point lui semblait très obscur. Avec un soupir, le jeune homme ferma les yeux, intérieurement inquiet de la suite des événements. Sans voir, il sentait bien que le timbre utilisé par Jason était du désir, son corps le devinait et le Padawan qui "attendait quelque chose" tenta de casser l'attirance entre eux, en mimant le sommeil et en s'enveloppant dans les draps, sans nul doute par peur de casser son serment envers les Jedis. Certes, ceux-ci pouvaient désormais connaître l'amour, c'était encore déconseillé mais plus prohibé étant donné l'état de maman d'Ellana Caldin. Le Hapien avait pourtant peur de déroger aux règles strictes. C'était grâce à la discipline qu'il avait trouvé un équilibre et ses principes lui avaient donné un objectif. Qui serait-il après avoir transgressé ces lois ? Devait-il resté scotché à ses idées ou avancer ?
Alors qu'il se posait des questions, peinant même à les formuler, le Jedi sentit une présence se couler contre lui. Le frôlement fit sursauter le jeune homme qui se crispa. Habituellement Luke n'aimait pas beaucoup le contact physique, surtout quand on ne le prévenait pas en tant que bon aveugle et enfant maltraité de surcroît. Pourtant il ne ressentit l'appréhension qu'un petit instant, très vite il n'était plus question de "supporter" le toucher mais de l'apprécier. L'idée lui fit d'autant plus craindre des débordements. Intérieurement Luke se fustigeait. Etait-il donc un garçon facile ? Car bien qu'il ne savait pas du tout ce qui était sensé se passer en bon petit Padawan naïfs tenu loin de ce genre d'expériences, il sentait que cela pouvait être agréable et qu'il serait tenté d'y céder rapidement. Dès le premier soir en fait, avec un presque inconnu donc. Ah c'était beau ça ! Bravo Luke ! Oui parfaitement, un homme, de 10 ans son aîné au moins et un ambassadeur de Hapès, planète connue pour son racisme envers la gente masculine. Sans oublier les relations compliquées entre le consortium et la république. Luke se détestait franchement en ce moment d'hésiter et de ne pas renvoyer l'impudent de l'autre côté du lit qui était bien assez grand pour qu'ils y dorment sans se toucher.
C'était plus fort que lui. Jason était bien plus expérimenté que ses précédents "copains", si on pouvait les appeler ainsi. Mis à part deux ou trois bisous, des mains qui se baladaient sur le pyjama de l'autre et des plaisanteries, Luke n'avait rien connu de l'amour. Ou plutôt si, il en avait vu les terribles conséquences avec Elora, son amie qui l'avait fuit car il ne saurait jamais l'apprécier au point qu'elle l'aimait. C'était un sentiment cruel, dangereux pour un Jedi. Bien sûr, avec Jason le jeune homme ne pouvait pas parler de passion, il le connaissait à peine mais l'acte restait avilissant, bassement physique alors qu'il était sensé s'élever mentalement. Les civils qui laissaient leur corps prendre le dessus ne devaient pas être blâmés, ils n'étaient pas plus bas que les Jedis, mais eux oui l'étaient à se laisser tenter, car ils avaient été entraînés pour l'éviter. Mais du coup, avec ce raisonnement Ellana Caldin n'était pas digne d'être un maître Jedi n'est-ce pas ? Non, ce n'était pas du tout ce qu'il avait voulu penser ! Après avoir combattu à ses côtés et l'avoir entendu parler lorsque Saï Don avait été enlevé, le Padawan se refusait à une telle conclusion. La quadragénaire était tout sauf une traînée, c'était une femme très digne en qui il avait une confiance... Aveugle. Alors peut-être que l'Amour était permis aux Jedis forts ? Était-ce pour cela que le Temple s'était un peu libéré de son carcan ? Lui, il était faible, il avait tellement besoin de discipline pour suivre sa vie...
Tant de questions pour une âme si jeune et si inexpérimentée. Trop de sagesse pour un garçon de 20 ans qui demandait à vivre fougueusement l'instant, et tellement de tendresse pour un gamin qui souffrait de ne pas en avoir assez connu. Celle-ci n'était pas amicale, mais elle était justement encore plus forte. Il sentait des frissons parcourir son corps entier à chaque frôlement et ce fut pire lorsque Jason se colla à lui. Le jeune homme tâcha de garder les yeux hermétiquement fermés, c'était le premier soir, quelle horreur, comment pouvait-il réagir ainsi avec un inconnu ? Mais il n'allait plus voir l'ambassadeur ensuite, cela ne l'engageait à rien... Et puis leur journée si particulière l'avait mené à une telle tension qu'il avait besoin de réconfort. Décidément, Luke ne trouvait pas les réponses. 

Son esprit échauffé se mit en pause d'un coup, sûrement pour prévenir du malaise qui risquait de s'ensuivre. Ses pensées l'avaient mené au bord de l'épuisement mental et son corps reprit aussitôt les rênes, profitant de la faiblesse de sa volonté habituellement solide. Luke entendit le froissement léger des draps tandis qu'il se tournait vers son aîné, à peine conscient de ce qu'il faisait. Hésitant, maladroit, il chercha les lèvres de celui qui devait être aussi aveugle que lui dans le noir et l'embrassa. Sans trop savoir que faire, le Padawan se serra contre lui, acceptant avec horreur et délice à la fois leur étreinte. Qu'allait-il se passer maintenant ? Que devait-il faire ? Le léger tremblement de son corps frêle indiquait qu'il était en pleine changement d'état comme un chien qui ne sait plus quoi penser et qui se retrouve face à une nouvelle situation. C'était peu flatteur comme comparaison mais c'était ce qu'il était en ce moment, un animal effarouché qui répondait à son instinct pour se rassurer et obéir à la nature. Une nature un peu faussée puisqu'ils étaient deux hommes mais vraie à la fois car la véritable source de la vie était cette nécessité de tendresse que Jason pouvait lui apporter. 

Ses longs cheveux blonds étalés sur l'oreiller à la lueur d'une lune timide, ses yeux aveugles grands ouverts, battant avec irrégularité et le menton légèrement tremblant, Luke attendit de savoir ce qui était sensé se passer désormais. Serait-il "puni" pour avoir cédé à ses bas instincts ? Est-ce que c'était douloureux ? L' Amour en concept était déjà dangereux, alors est-ce que l'acte l'était ? A 20 ans il ne savait absolument rien de tout cela, à peine comment on faisait les bébés alors pour l'étreinte de deux corps qui se plaisent, c'était encore pire. Pourvu que Jason ne refuse pas une cruche comme lui qui ne savait absolument pas quoi faire ni comment réagir. Certes, il ne romprait pas ainsi ses principes mais Luke avait l'impression que ce serait encore bien plus terrible comme finalité. Pourvu que l'ambassadeur ne se lasse pas, ne se résigne pas et le plante comme un idiot... 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Nombre de messages : 76
Âge du perso : 34 ans
Race : Hapien

MessageSujet: Re: Contrat à amener à bon port ~ (Pv Luke Kayan)   Sam 6 Juil 2013 - 16:36

Jason était bien trop concentré sur autre chose pour retenir la réponse de Luke. Le ton anodin, la voix douce et particulièrement légère ne semblaient pas avoir assez de poids pour faire face à sa propre obstination. Un ton plus exclamatif, une voix plus coupante et une attitude froide auraient été l'équivalent d'un rappel à l'ordre et cela l'aurait figé quasi automatiquement. Cependant les éléments pour cela n'étant pas présents c'est à peine si il fit attention. Après tout, la question elle-même n'avait été posée de manière presque superficielle. La question n'avait eut pour but que d'essayer de faire déconcentrer l'ambassadeur pour qu'il essaye d'arrêter de penser à ou/et de regarder ce qu'il y avait de plus intéressant dans la pièce : c'est à dire le jedi. Seulement parler pour ne rien dire était une technique tellement courante dans son métier qu'il n'y avait que peu de chance que cela marche. Si il avait vraiment voulu éviter tout ça, car cela manquait réellement de professionnalisme, il se serait contenté de sortir et d'aller dans un bar pour s'amuser avec de l'alcool et une conquête trouvée en ce lieu. Cependant le jeune homme qui était dans la même pièce que lui était beaucoup plus attractif que l'idée d'une soirée pareille. Mais d'un autre côté Luke était un jedi à vouloir suivre sans aucun doute tous ces préceptes qui généralement le faisaient ricaner.

C'est pourquoi après le baiser dans le cou, il s'était très clairement attendu à s'en prendre une ou à avoir une réaction des plus négatives. Bien sûr, le baiser sur la joue avait semblé être une invitation mais "semblait être". On ne pouvait être sûr de rien, tout était question à ce niveau là d'hypothèses, de probabilités et d'instinct. La raison de Jason souhaitait selon toute vraisemblance le prévenir de la pire situation possible à venir tandis que son instinct lui disait que tout allait bien et qu'il avait bien réagi. À se demander lequel des deux hapiens devait être le plus confus à cet instant. Celui qui ne régissait pas encore ou celui qui faisait une action avec deux conséquences diamétralement opposées en tête. Pour l'instant apparemment la première hypothèse était en tête. Luke gardait les yeux fermés. C'était dommage parce que même aveugle il avait toujours des yeux captivants. L'envie de se donner une baffe mentale pour cette pensée se fit présente et de plus il était aveugle dans le noir il n'aurait donc put distinguer qu'un simple mouvement vu qu'ils avaient la lumière de la lune les enveloppant.

Le blond fut donc extrêmement surpris en sentant finalement l'autre blond se tourner pour lui faire face. Ah donc il allait bien se prendre une baffe... Ou pas ? Il reçut un baiser maladroit et hésitant. On pouvait le qualifier tout simplement d'adorable. Un adjectif qualificatif qui n'allait pas vraiment avec le reste de ses pensées. Souriant heureux d'avoir une réponse positive il glissa une mains dans les longs cheveux blonds de son garde du corps de la journée et effectua une légère pression sur la nuque de celui-ci pour que le visage soient bien face à face. Son sourire s'accentua et il alla lécher puis mordiller la lèvre inférieure de Luke pour que celui-ci ouvre la bouche. Une fois cette étape réussie il l'embrassa passionnément. Ce baiser là n'avait rien à voir avec celui presque innocent qu'ils avaient partagé quelques secondes plus tôt.

C'était assez difficile à expliquer mais juste là comme ça à l'embrasser il se sentait bien. Balayant cette idée rapidement il mit finalement fin au baiser et se colla encore plus au corps contre lui. Leurs bassins totalement l'un contre l'autre il retint difficilement un gémissement et descendit la main jusque là dans les longs cheveux dans le dos de Luke. Il la passa sous le t-shirt pour pouvoir profiter de la douceur de la peau. Son autre main semblait s'ennuyer et il la passa aussi sous le t-shirt en trop du plus jeune. Il dessina des arabesques du bout des doigts. D'un certain côté il avait peur d'aller trop vite mais il ne pourrait pas à nouveau faire ceci avant un bon moment. Ils avaient des métiers trop divergents et pour qu'ils puissent se recroiser il faudrait sans doute qu'il fasse appel à nouveau à un garde du corps en le demandant lui. Jason doutait sincèrement que le consortium d'Hapès apprécierait de voir leur ambassadeur demander à être protégé par un jedi quel qu'il soit. Ils avaient une préférence pour des mercenaires ou autres ce qui habituellement ne le dérangeait pas. Cependant même si ils étaient réunis une prochaine fois, rien ne permettait de dire qu'il aurait la possibilité de faire subir les derniers outrages à Luke. L'expression derniers outrages l'avait toujours amusé et il laissa échapper un petit gloussement.

Reprenant conscience de l'endroit où il était et avec qui il se décida à reprendre là où il en était. Il embrassa encore une fois le blond et déposa de légers baisers sur sa mâchoire pour finalement descendre dans son cou. Une fois dans le cou il lécha et mordilla la peau pour lui laisser un magnifique suçon. Il aurait bien continué à s'amuser avec sa langue au niveau du torse mais le t-shirt était définitivement une gêne. Les jambes toujours entremêlées à celles de Luke il les utilisa pour être spur qu'il ne bouge pas trop et pendant ce temps lui retira le damné t-shgirt qui évidemment se prit dans les longs cheveux tout doux. Faisant bien attention à ne pas lui faire mal, il réussit enfin à le lui retirer et rit un peu.

-
Je suis vraiment désolé. Je ne t'ai pas fait trop mal au moins ? Il rit encore un peu et embrassa délicatement Luke tandis qu'une de ses mains caressait le visage magnifique qui lui faisait face.

Jason avait bien évidemment laissé tomber le vouvoiement. Vu où ils en étaient le garder aurait été totalement stupide et il aimait bien le fait de se sentir familièrement près du jedi même dans les paroles. Il le trouvait absolument superbe et le lui murmura à l'oreille "
Tu es magnifique, superbe ~..." il n'osait plus rien dire d'autre de peur de se sentir ridicule. Il se sentait rougir et alla enfouir son visage dans le creux du cou offert. Il avait un faible pour cet endroit pour tout avouer. Ce simple geste le fit ronronner et il se remit à profiter de l'instant présent ne préférant pas s''attarder sur certaines de ses actions qui étaient plus qu'étranges.

Profitant du torse nu en face de lui, il alla l'embrasser et joua avec un téton tout en continuant à caresser le torse et le dos. Si il y avait au moins un point positif à mettre en avant c'est que dans le noir sa sensibilité semblait augmenter et découvrir le corps collé au sien était un véritable délice. Finissant de jouer avec le haut du torse il glissa une main en bas sans rien faire de plus. Sa main était totalement collée contre le sous-vêtement du jedi mais il n'osait trop rien faire préférant attendre une seconde réponse affirmative. Il l'embrassa encore une fois et caressa la colonne vertébrale du hapien. Il souhaitait continuer et aller plus loin mais il voulait être certain que Luke était d'accord. Bien qu'ils soient déjà allé assez loin, il restait encore une possibilité de retour, après il n'y en aurait plus aucune, du tout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Luke Kayan
~~ Chevalier Jedi ~~
~~ Chevalier Jedi ~~
avatar


Nombre de messages : 2444
Âge du perso : 24 Ans
Race : Hapien
Binôme : Ancien Padawan de Saï Don
Sans apprenti(e) pour le moment.

Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
70/70  (70/70)
PF:
94/94  (94/94)

MessageSujet: Re: Contrat à amener à bon port ~ (Pv Luke Kayan)   Ven 12 Juil 2013 - 3:11

Fallait-il avoir honte d'un corps qui vous fait défaut ? Et quand bien même la réponse était positive, on ne pouvait pas s'en débarrasser, on vivre avec, supporter le duel entre ce dernier et son esprit. Le jeune homme évaluait la situation de son mieux tandis que Jason lui mordillait la lèvre inférieure. Diplomate malgré lui, Padawan sage et tranquille, élevé bien au-delà des viles bassesses physiques tels que l'appétit exagéré, la fainéantise ou le narcissisme -vice moins difficile à gérer quand on est aveugle mais pas totalement improbable non plus.- tombait dans un des pièges du corps finalement. Est-ce que celui-ci réclamerait encore plus après avoir gagné une bataille ? Luke l'ignorait, il tentait de raisonner parce que c'était ainsi que sa vie avait réellement commencé. Lorsqu'il avait franchit les portes du Temple, qu'il avait apprit à méditer, se poser des questions et surtout, rester prudent. Pourtant, aujourd'hui, comme au cœur des combats, il souhaitait se donner entièrement, ne pas calculer les risques, mais y avait-il le droit alors qu'il n'y avait aucune vie à sauver ? Cet acte "dangereux" pour l'esprit n'avait aucune autre finalité que son bon plaisir et celui de son partenaire. Ce n'était pas la voie d'un Jedi traditionnel. Mais comment résister quand on a 20 ans, sans compter des mains expertes pour vous aider à céder ? Jason l'embrassa passionnément, c'était encore plus intense quand son visage s'était enfoui dans son cou tout à l'heure. 

A travers ces arabesques imaginaires dessinés sur sa peau, Luke prenait une entière conscience de son corps, exactement comme sous la douche, ou plutôt de manière encore plus forte. Pour sentir ce qu'il ne voyait pas mais qui lui appartenait, le Padawan avait la douleur de l'exercice, une fatigue saine qui lassait pourtant parfois, sans oublier les combats ou la souffrance était encore plus lourde, bien trop lourde souvent. Ce qui s'approchait le plus d'une prise de conscience douce était le jet d'eau glissant sur lui, il devinait les limites de ses jambes, le contour de son ventre et presque les traits de son visage. Mais maintenant, alors que le plaisir commençait à l'irradier de la pointe de ses cheveux délicatement massée jusqu'à un lieu beaucoup moins sage, Luke avait l'impression de se voir, comme s'il était sorti de son corps et observait la scène d'en haut. Un semblant de couleurs se posa sur cet étrange tableau. Des couleurs très vagues dont il se souvenait depuis son enfance ou son étrange séance dans le vaisseau avec Halussius Arnor, chevalier et chancelier de son état. Le Hapan étouffa un gémissement, encore honteux de cette révélation de son propre état à lui, mais il ne tint pas sur la durée et finit par se décrisper petit à petit. Il comprenait maintenant pourquoi tant de personnes tombaient dans le piège. Ce n'était pas douloureux... Bien au contraire, tellement délicieux.
Si merveilleux que lorsque Jason s'excusa pour avoir légèrement tiré sur ses cheveux, le Padawan se mit à rire, laissant sa main traîner sur le menton de son ami qu'il avait retrouvé, expert malgré lui pour situer les personnes dans le noir le plus complet. Le jeune homme n'avait pas ri de la sorte depuis un bon moment, prit dans ses "études", entre travail sur des livres de philosophie tordus pour la majorité des gens et des exercices physiques assez extrêmes que tous les Padawans devaient accomplir quotidiennement. Sa nature réservée n'aidait pas non plus à promouvoir sa spontanéité bien enfoui en lui sans oublier sa joie de vivre belle et bien présente derrière ses airs d'étudiant sage voir ennuyeux. Son rire était léger, sincère, presque enfantin. Il s'amusa à tripatouiller également les mèches de Jason beaucoup plus courtes.

-Je m'arrache quotidiennement des touffes de cheveux en essayant de me vêtir correctement ou de me déshabiller, et puis je ne compte pas les exercices quotidiens de Jedi bien pires qui comprennent brûlures si on ne fait pas attention-Surtout pour un sous-doué du sabre-laser comme lui en fait.- coupures, tendinites et j'en passe... Alors ne t'inquiète pas pour moi. Je ne suis pas en sucre.

Fit-il, pas même moqueur, juste franc, car il avait prit l'inquiétude de l'ambassadeur au premier degré et souhaitait le rassurer. On lui avait déjà parlé de son aspect fragile, lui-même sentait légèrement ses côtes sous ses propres doigts ou la finesse de ses traits, mais sans comparaison il ne faisait jamais vraiment attention. Luke semblait-il donc si frêle ? Sans doute, surtout que le jeune homme n'avait pas démontré de grande détermination jusqu'à maintenant, il avait même été un peu absent depuis le début de l'acte. Probablement pour échapper à ses craintes de changer, de tout perdre jusqu'à son identité de Jedi et de personne. Or le Padawan s'était engagé, même si c'était une énorme bêtise, il devait s'appliquer. Fort de cette pensée et sûrement aidé par son désir grimpant, le Hapan tenta d'y mettre un peu du sien, répondant aux baisers et en initiant d'autres. Bien que ceux-ci restent un peu maladroits, ils étaient moins innocents qu'au début, pareillement pour ses attouchements qui allaient de la nuque de Jason jusqu'à son ventre. Le jeune homme mit un certain temps à s'aventurer plus bas, vers ce sujet tabou qui faisait si souvent parler de lui, chez les femmes comme chez les hommes. Cette dernière porte vers l'intimité profonde d'un individu.

-Tu n'es pas mal non plus. Je veux dire... Le noir te vas plutôt bien.

Ajouta Luke, rieur en guise de réponse au compliment de son aîné qui venait de répéter combien il lui semblait beau. Seulement cette fois, au lieu de se sentir indifférent ou même un peu agacé, le Padawan était flatté. Il était content de plaire au blond, même si cet adjectif restait "dangereux" d'après ses critères et son vécu chez les Hapans aussi. Son nouvel éclat d'humour cachait une certaine gêne, lui qui n'avait jamais vraiment eu conscience de son corps comprenait désormais combien il avait changé. Il saisissait combien ce dernier avait pu être à l'origine de différents entre lui et Elora. Oui, Luke avait grandit, les formes de Jason l'aidaient à "voir" qu'il n'était plus un enfant sans silhouette avec lequel aucune ambiguïté n'est possible.

Jason était certes moins musclé que lui mais restait très agréable. D'ailleurs le Padawan n'était pas sûr que ses propres muscles fins et homogènes soient si notables que cela, il fut plutôt gêné de sa silhouette anguleuse, très mince pour ne pas dire maigre. Sans atteindre des proportions inquiétantes, Luke n'avait jamais pu rattraper les carences de son enfance, l'exercice cachait un peu sa fragilité mais pas totalement non plus. Pourvu qu'en s'aventurant plus, Jason ne soit pas déçu. C'était bien la première fois que le Padawan souhaitait plaire à quelqu'un de cette manière, il avait peur de décevoir. Physiquement et mentalement. En effet, malgré ses efforts, le jeune homme restait un peu maladroit et il ne s'aventurait pas trop loin malgré l'envie, bloqué par son ignorance. Pfft, l'ambassadeur risquait de se lasser en le prenant pour un gamin immature et lâche. Comment pouvait-il avoir si peur d'une chose délicieuse, lui qui connaissait les guerres, la maltraitance et bien d'autres affres ? Pour tout dire, Luke était redevenu un enfant innocent qui s'essayait à une chose d'adulte. Dans le domaine il n'avait absolument rien vécu, et comme ils n'étaient pas dans un holofilm, non les gestes ne lui venaient pas naturellement, sans oublier son handicap.

Pourtant le jeune homme s'appliquait, il cherchait à rendre les caresses, au bout d'un temps, il quitta même son rôle d'apprenti automatiquement acquis pour se laisser aller à ses instincts. Il ne pouvait pas imiter le côté "technique", ça n'existait pas dans ce genre d'activités. Suffisait-il d'être soi-même ? Pas sûr mais c'était toujours mieux que tout à l'heure. D'un geste volontaire, le jeune homme retira son pantalon au bout d'un temps et il s'attaqua même aux vêtements de Jason, luttant avec les boutons invisibles qu'il ne pouvait que deviner à force de caresses méthodiques.

Son aîné était un peu différent morphologiquement parlant, Luke sentait sous ses doigts que son corps était plus mature, entièrement formé lui, sûr et fort même si questions exercices c'était sûrement lui le plus assidu. Il ne savait pas franchement ce qui l'attendait par la suite mais il abordait l'idée avec moins de crainte, plus de curiosité et d'envie. C'était déjà ça non ? Avec un hochement de tête inutile mais réflexe, le jeune homme consentit. Il retira ses sous-vêtements et enlaça passionnément son aîné, collant son corps au sien...

-Je pense que tu l'auras deviné... Mais quand même, c'est ma première fois. Tu fais attention hein ?

Murmura une petite voix qui n'avait plus rien du Luke sûr de lui lorsqu'il travaillait, méthodique et concentré, toujours si maître de lui-même. Légèrement tremblant, il retira ses sous-vêtements et enlaça passionnément son aîné, collant son corps au sien...


***

Essoufflé, Luke se laissa glisser sur le côté, il lissa ses cheveux contre ses épaules d'une main puis la porta contre le torse de celui qu'il enlaçait toujours après leur fameuse étreinte. Le jeune homme garda les yeux fermés, il soupira et sans mot dire se relaxa doucement. Son corps parlait pour lui, il était totalement détendu, chose qui n'était pas arrivé depuis un certain temps déjà. Malgré une légère gêne physique et mentale dues à leur activité récente, Luke était serein, il savait que demain serait un moment terrible de discussions intérieures entre sa raison et son corps mais tout ça, ce serait demain. Pour une fois le Padawan acceptait d'abandonner ses soucis sur le bord de la route et de profiter du moment présent. Une main sous sa tête, l'autre toujours portée sur la hanche de l'Ambassadeur, l'aveugle esquissa un petit sourire puis s'endormit en se rappelant qu'aujourd'hui, il avait "vu".

***

Le soleil venait tout juste de se lever, Luke comme mû par un instinct inconnu même de lui se leva en même temps. Il se coula doucement hors des draps et se dirigea vers la douche, portant encore les preuves que tout ce qui avait eu lieu la veille n'était pas un rêve. Rêve ou cauchemar ? Le jeune Jedi savait juste que quelque soit la nature de cette réalité, elle avait été délicieuse, affreusement délicieuse. Soupirant, il se lava énergiquement, se cogna le plus silencieusement du monde deux ou trois fois puis s'habilla même si ses cheveux étaient encore un peu mouillé. Frissonnant il sortit de la chambre pour enregistrer un message vocal sur une des "puces" qu'il avait toujours sur lui, un genre de bloc-notes pour aveugle quand il voulait communiquer avec des voyants qui ne lisaient pas le braille, le tout sans réveiller Jason. Luke rentra dans la chambre, avec un nouveau soupir et prenant le risque de sortir son compagnon du sommeil, il caressa doucement l'oreiller jusqu'à remonter aux cheveux du trentenaire pour enfin découvrir ses lèvres et y déposer un petit baiser. le Sortant à petit pas, avec son sabre-laser comme seul bagage puisque le reste avait été dérobé dans son hôtel, Luke essaya de rester digne jusqu'à la sortie de l'hôtel. Malgré la folie d'un tel acte dans son état et surtout dans un lieu inconnu, le jeune homme se mit à courir une fois la rue passée. Il se cogna méchamment contre un poteau, sûr d'avoir un beau bleu après et se calma légèrement mais il fit tout de même la suite du chemin en trottinant, atteignant l'astroport avec un peu de sang sur la tempe suite à une nouvelle rencontre, avec un Zabrack qui l'avait égratigné avec ses cornes cette fois dans la chute. Le coeur battant, le jeune homme monta dans la navette et se drapa dans un silence effarouché jusqu'à l'arrivée du Temple, après aussi d'ailleurs...



***

Message vocal :


Luke Kayan a écrit:
Jason, Bonjour, j'espère que tu as bien dormi... J'ai commandé le petit déjeuner et payé la chambre, quelqu'un viendra à 10h te le servir. Excuse-moi de partir ainsi, je ne sais pas quoi faire d'autre. Je suis sans doute un gamin sans cervelle mais cette situation est trop bizarre pour moi. Sache que la seule personne à qui j'en veux, c'est moi. Je suis désolé encore une fois... J'espère ne pas te décevoir. Je te remercie, oui vraiment, bien que je m'en veuille je ne peux que reconnaître le délice de cette... Comment dire, de cette nuit. Mais pour notre bien à tous les deux, nous ne devrions plus nous revoir, je crois vraiment que c'est la meilleure solution. Encore désolé. Bonne journée à toi et bonne chance, je sais que tu iras loin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Contrat à amener à bon port ~ (Pv Luke Kayan)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Contrat à amener à bon port ~ (Pv Luke Kayan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Coruscant-