La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'appétit vient en mangeant, alors mets-toi en table [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: L'appétit vient en mangeant, alors mets-toi en table [PV]   Ven 16 Nov 2012 - 22:15

L'homme entra dans une cantina bruyante, or il était lui-même la proie d'un prédateur qui le suivait à distance, hâtif de se mettre à table. Une chose qui aurait été possible si seulement le "carnivore" avait pu l'attraper avant qu'il ne pénètre dans les lieux. En effet Aramyss était bloqué à l'entrée, il s'était bêtement mal engagé et le voilà en train de rager en essayant de faire reculer ses roues, quitte à s'exploser les phalanges contre le mur qui frottaient contre sa peau. Ses parents auraient, quant à eux, faits une crise cardiaque en le voyant tenter de passer la petite bordure en pestant d'un tel lieu. Certes, il y avait des coins plus affreux que leur fils avait côtoyé, mais cela restait trop différent de leur monde. Aramyss cependant n'en avait rien à faire de leurs considérations, Kiara était à l'abri dans la chambre de son père, en coeur de la villa de ces derniers, alors il était libre, enfin il le serait lorsqu'il aurait passé cette fichue entrée. Ce qui fut le cas à force de tergiverser, de reculer et tenter de s'engager à nouveau. La manoeuvre réussi, le pilote chevronné-ou pas.- roula jusqu'à la seule table libre. Il observait toujours sa proie qui était partie du côté bar et qui sirotait son Juice-Juice version alcoolisée en observant les filles qui se déhanchaient sur de la musique entraînante. Aramyss leva les yeux au ciel devant le spectacle.

*Ils sont tous si prévisibles.*

Pensa-t-il avec mépris en faisant mine de regarder la carte des menus. Son ventre criait famine et il avait perdu trop de poids avec son accident pour se permettre de l'ignorer, sans compter que sa proie était désormais entourée de témoins il ne devait pas donner l'alerte. Pour une fois son handicap le servait avantageusement car si l'homme se tournait de temps à autre pour vérifier la présence d'ennemis, son regard n'accrochait jamais celui du chevalier gris qui n'avait pourtant pas l'allure du commun des mortel. Son fauteuil roulant le plaçait automatiquement dans la catégorie des faibles.

*Prévisibles jusqu'au bout... Enfin d'un autre côté il n'a pas tort, je n'ai rien d'impressionnant vu comme ça. En fait limite si je n'fais pas plus pitié que lui.*

Songeait amèrement le Sephi en regardant le pauvre type bedonnant revenir aux jeunes filles désormais presque nues. Il choisit un steak de Bantha dur comme de la carne avec de longues frites molles impossibles à manger même pour un organisme affamé et s'intéressa à nouveau à l'individu. Ce dernier s'éloigna, cherchant visiblement un coin tranquille, de ce fait, il avait trouvé un petit coin miraculeusement isolé pour contempler les danseuses en espérant grappiller quelques points de vue meilleurs que ses collègues de beuverie qui bavaient abondamment devant deux twi''lek, l'une verte et l'autre violette. Le Jedi se dégagea tant bien que mal de sa table pour aller dire deux mots au type qui devait le mener à son copain soupçonné de l'avoir renversé et de s'être foutu de lui en prime. Malheureusement il ne fut pas assez rapide, son mois de recherche tomba à l'eau lorsqu'un type plus grand, la trentaine avancée s'approcha de la proie en question. Visiblement lui aussi avait un rendez-vous improvisé-ou pas allez savoir.-avec la petite frappe. N'ayant pas d'autre choix Aramyss observa la scène derrière son steak toujours indemne. Sans aller jusqu'à dévisager le duo, le Jedi ne se privait pas de les regarder, après un mois de filature et de recherches il méritait bien de comprendre tout de même. Quoiqu'il en soit, finalement plus intrigué que fâché il ne se montrait pas du tout agressif envers le trentenaire, plutôt curieux en fait. Et oui, cette foutue curiosité qui lui attirait pas mal d'ennuis mais venait en ce moment de lui permettre de reconnaître un utilisateur de la Force. Avec cette ambiance farfelue, il pouvait également se tromper mais Aramyss ne croyait guère en une erreur de sa part... Ce type avait vraiment quelque chose et il était diablement plus intéressant que les danseuses-dans un autre registre évidemment.- Attendant la suite patiemment, le chevalier gris ne chercha plus à démonter la table pour se dégager de l'endroit. Sage et tranquille comme un pauvre môme de 18 ans qui vient faire ses premiers pas dans le monde des adultes en chaise roulante, le tout avec un peu trop d'expérience, de présence dans la Force et d'assurance pour quelqu'un de son âge. Un peu trop de rancune envers ce pauvre type qui allait sans doute passer un mauvais quart d'heure avec son premier détracteur déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: L'appétit vient en mangeant, alors mets-toi en table [PV]   Sam 17 Nov 2012 - 4:39

Assis au bar, Darth Einsam buvait à gorgées prudentes sa petite boisson spiritueuse. Voilà maintenant plusieurs minutes qu'il attendait que son "contact" entre dans l'endroit. Vêtu d'une capuche en plus de ses habits habituels, le sith en mission aurait pu être confondu pour un contrebandier. Gardant toujours un oeil discret sur la porte d'entrée, Naiad s'était surpris à observer les gens aller. Un jeunot qui semblait avoir du mal avec son fauteuil roulant avait par ailleurs attiré l'attention du sombre chevalier, en particulier par l'aura qui l'entourait. Mais voyant que Glenk Maltell entrait dans la cantina, le seigneur Einsam retourna à son verre puis resserra son capuchon sur sa tête pour s'assurer de ne pas être reconnu. L'astuce sembla fonctionner puisque l'humain dans la quarantaine vint s'asseoir sur le tabouret juste à côté de lui, ce qui allait faciliter la suite des choses. Il commanda une bière coreillienne puis regarda autour de lui, sans toutefois reconnaître Naiad. Ce dernier affichait un sourire satisfait. Il se gratta le visage, démangé par sa barbe de trois jours qui avait poussée depuis le début de son séjour sur Corruscant. En effet, voilà déjà quelques jours que Darth Einsam poursuivait cet homme, les sith avaient un petit mot à lui dire, et le seigneur noir n'était que leur humble messager. Il retira son capuchon pour que Maltell le reconnaisse. Au bout de quelques secondes, on pouvait clairement lire la peur dans son visage. Quelques sueurs froides coulaient également dans son dos. Mais Naiad ne portait pas attention à lui pour le moment, il se contentait de sourire en regardant devant, buvant une gorgée supplémentaire de son cocktail.

- Ce n'est pas bien de dire non quand on vous demande quelque chose...


- Mais, mon seigneur...

- Chut.

Coupa aussitôt le sith en leva le doigt tandis que l'homme commençait à ressentir une violente pression au niveau de la gorge.

- Vous avez intérêt à vous montrer plus courtois avec nos représentants, monsieur Maltell, sans quoi vous aurez à faire à moi, est-ce bien clair?

Ce dernier, trop occupé à essayer de respirer, se contenta de quelques hochements de tête vifs en signe d'approbation. Mais Darth Einsam ne relâcha pas son emprise, même qu'il ferma lentement son poing jusqu'à ce que l'homme tombe inconscient sur la table du bar. Naiad termina son verre en quelques secondes puis se leva, laissant quelques crédits de pourboire au barman. Si quelqu'un remarquait que l'homme était dans les vapes, il passerait pour un autre ivrogne en train de faire la sieste. Alors qu'il marchait en direction de la sortie, le regard de Naiad s'égara vers la table du jeune homme en fauteuil roulant. Sondant de nouveau son aura, il y avait définitivement quelque chose d'intriguant chez lui, mais Naiad n'arrivait pas à mettre le doigt dessus. Ni jedi, ni sith, cela risquait d'être intéressant.

Sans trop savoir dans quoi il s'embarquait, le seigneur sith pris place sur la banquette d'un côté de la table en question puis fixa le garçon avec ses menaçants yeux bleus. Il ne prononça pas le moindre mots pendant plusieurs secondes, se contentant de sonder son esprit, sans succès.

- Vous n'êtes pas le genre de client que cette cantina accueille d'ordinaire, si je ne m'abuse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: L'appétit vient en mangeant, alors mets-toi en table [PV]   Sam 17 Nov 2012 - 11:35

-Ah et qu'est-ce qui vous fait dire ça? Le fait que parce que j'aime mon confort, j'amène partout ma chaise avec moi? Vous devriez aussi, on sait sur quoi on s'assoit au moins.

Répondit Aramyss en foudroyant l'individu du regard avant de rengainer son petit accès minime de contrariété. A vrai dire il était bien trop intrigué par l'inconnu pour chercher la bataille-et sans doute impressionné par son regard menaçant également bien qu'il ne l'avouerait jamais.-, quand bien même ce dernier avait mis sa proie hors d'état de nuire. Via la Force, le chevalier tenta de déterminer l'état du bonhomme. Apparemment il n'était pas mort mais n'en était pas très loin non plus. Le jeune homme avait ressenti un grand trouble alors que l'homme parlait avec lui, il avait bien deviné que ce dernier utilisait une puissance obscure. Hélas ses connaissances en matière de Force restaient chaotique. Aramyss avait été formé dans la rue à la pratique, non pas à l'étude des idéologies de chacun ou les différentes manières de l'utiliser. Kiaran s'était contenté de pousser son élève à faire usage de ses dons comme il le pouvait, selon son caractère et ses capacités, lesquelles étaient plutôt élevées d'ailleurs. Toutefois son important taux de midichloriens ne lui servait pas à grand chose face à cette présence impressionnante, cette aura "organisée" qui semblait maîtriser l'entièreté de ses pouvoirs. Aramyss n'était qu'un enfant de la rue, un vagabond, un va-nu-pied ou plutôt roulettes-nues dans le monde des enfants de la Force.

-Et vous, vous êtes quel genre?


Demanda finalement le Sephi d'un ton amical en pointant l'individu assommé dans son coin d'un air curieux. Après tout ce type était sensé être sa proie à la base. Si ce foutu fauteuil n'avait pas fait des siennes, ce serait lui qui serait en train de l'interroger en espérant bien obtenir des informations. Malheureusement il n'en était pas ainsi mais fallait-il se décourager pour autant? La seule chose qu'Aramyss avait apprit de sa famille politicienne, c'était à s'ouvrir d'autres voies le plus rapidement possible dès que l'une d'elles se refermait. De ce point de vue là il était plutôt optimiste, étrange quand on connaissait le personnage. De ce fait, il pouvait tenter de faire le rapprochement avec l'homme en face de lui. D'un ton cordial, le Jedi se présenta. Avant de commencer à se parler en "bons amis", autant se présenter. De préférence avec son vrai prénom, après tout bien que ce dernier soit rare, il ne perdait rien en lui le donnant. Que faisait-il de mal en discutant avec un collègue de Cantina?

-Aramyss, enchanté, et vous êtes? Oh, vous prendrez bien un de ces délicieux plats en ma compagnie non?

Projeta le Jedi d'un ton ironique qui ne trompait pas sur la qualité de la nourriture. Toutefois l'acte restait important en soi. Ce signe d'apaisement, de paix avant l'échauffourée était de bonne guerre, à voir maintenant si l'inconnu accepterait de passer à table, dans tous les sens du terme.

-Alors il vous a aussi embêté ce sinistre individu? Ça ne m'étonne pas de ce "genre" là... Jolie démonstration de votre part en tout cas. C'est juste dommage qu'il soit dans un tel état, j'aurais eu besoin de lui parler. On peut savoir ce qu'il vous a fait?

Demanda-t-il sereinement avec la certitude que l'homme saurait lui le faire comprendre s'il n'avait pas à le savoir. Dans ce cas Aramyss serait bien contrarié mais n'insisterait pas. Il n'était pas suicidaire à ce point. Surtout qu'en ce moment sa "proie" passait après le type qui avait complètement galvanisé son intérêt sur le coup. Il sentait que l'autre tentait de le sonder et s'était fermé. Mais pareil pour l'inconnu, impossible de le sonder. Les deux hommes devraient donc jouer cartes sur table ou plutôt steak sur table pour en apprendre sur l'autre, un désir commun semblait-il.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: L'appétit vient en mangeant, alors mets-toi en table [PV]   Lun 19 Nov 2012 - 6:06

Naiad ricana légèrement lorsque le jeune homme, en apparence du moins, pointa la malheureuse victime du sith. Personne ne semblait remarquer que l'individu était K.O. depuis un bon moment déjà. Mais bon, la leçon était donnée et Glenk Maltell avait eu son compte. Cela allait lui apprendre à être plus obéissant avec les apprentis envoyés pour "traiter" avec lui. Le seigneur Einsam se retourna finalement vers son interlocuteur pour répondre:
- Je suis du genre à éviter je dirais...

En prononçant ces paroles, le regard du sith s'égara dans le menu de la cantina, tandis qu'Aramyss se présentait en faisant une blague sur la qualité du menu en question.
- Je m'appelle Darth... Naiad, je m'appelle Naiad.

Se ravisa finalement le sith qui, même s'il avait déjà révélé son identité, ne voulait pas nécessairement croiser le fer avec un hypothétique jedi. Il ne venait pas à cette table en seigneur noir, mais en simple utilisateur de la force passionné. Il avait baissé le regard en disant ces paroles, comme si ce nom lui avait remémoré des souvenirs enfouis qu'il avait oubliés... Mais il ne resta pas ainsi bien longtemps, sachant que cela pouvait être perçu comme un signe de faiblesse, une chose qu'il essayait d'éviter au plus haut point depuis qu'il était sith.
- Et... non, honnêtement je n'ai pas faim et tout cela ne me semble pas très appétissant, en revanche je reprendrais bien un peu de spiritueux.

Dit-il tout en faisant signe au barman de lui apporter la même chose que tout-à-l'heure. À peine quelques secondes, ce dernier vint porter le cocktail à la table, il repartit aussi rapidement qu'il était venu. Alors que le sith sirotait son délicieux breuvage, Aramyss revint alors sur le pauvre bougre que Naiad avait dû étrangler jusqu'à l'inconscience, décidément, ils étaient ici pour le même type. Pas surprenant vu les implications frauduleuses dans lesquelles monsieur Maltell était empêtré jusqu'au cou.
- À moi? Rien, mais mes amis n'aiment pas beaucoup son sens de l'hospitalité si l'on peut dire... Et de toutes façons je ne vois pas en quoi ces affaires concernent un gamin.

Darth Einsam se doutait qu'il avait peut-être parlé un peu vite vu la puissance de l'aura d'Aramyss, mais le sith cherchait à le pousser à se dévoiler un peu. Naiad voulait en savoir plus sur ce que cet homme savait sur la force. En tout cas, il était clair que ce n'était pas l'un des "siens" et il n'avait pas non plus l'allure d'un jedi. En tout cas, s'il cherchait à atteindre Glenk Maltell, il y avait probablement une bonne raison...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: L'appétit vient en mangeant, alors mets-toi en table [PV]   Lun 19 Nov 2012 - 8:02

-J'aurais plutôt dit que vous êtes du genre à foncer personnellement, mais je me suis sans doute trompé.

L'homme ne l'avait pas évité, ni lui ni la confrontation qui avait eu lieu. Discrète certes, Aramyss en avait eu vent uniquement parce qu'il avait été des plus attentif à la scène, aidé de la Force, sans quoi il n'aurait rien remarqué du remue-ménage, mais tout de même expéditive et directe. L'inconnu avait probablement des raisons d'en vouloir à Glenk, le Jedi par curiosité se demandait de quoi il pouvait bien s'agir. Encore une histoire de type renversé avec un doigt d'honneur en guise de signature? Ou bien travaillait-il pour quelqu'un? Aramyss ne pouvait qu'émettre des hypothèses, probablement toutes plus infondées les unes que les autres. Peut-être était-ce tout simplement pour éviter de payer? Ou bien le triste sire gisant près de son pourboire était-il le patron a qui l'on ne voulait plus rendre des comptes? Dans ce cas le genre "éviter" à Naiad-puisque tel était son nom- lui collerait à la peau. Toutefois Aramyss en doutait sérieusement, s'il n'était sûr de rien d'autre, il savait au moins que son interlocuteur avait plus de classe que Maltell. D'ailleurs sa présentation fit comprendre qu'il n'était pas de n'importe quel acabit. Darth? Ce n'était pas pour les Siths ça? Les fameux "méchants" de la Force dont le chevalier gris avait plus ou moins entendu parler? Ceux des légendes? Mais finalement Naiad s'était rattrapé, peut-être était-ce un ancien Sith ou un titre autoproclamé? Bah peu importe au final, il restait intéressant. Son aura était certes obscure, plus que celle d'Aramyss mais cela ne voulait rien dire pour le jeune homme formé de façon trop chaotique et lui-même manquant de lumière pour vraiment apprécier le choc de la rencontre.

-Je doute que l'on puisse apprécier quoique ce soit chez ce type. Le gamin que je suis le conçoit et conçoit plus de choses que beaucoup de "grands" le supposent. Il a même la majorité pour boire un peu de spiritueux avec vous si vous le permettez.

Sourit le Sephi qui était probablement plus vieux que le présumé Sith, à moins que ce dernier ne soit une espèce proche humaine aux moeurs aussi décalés que les siennes? Possible, comme à peu près tout en ce bas monde il fallait l'avouer.

-Je suis plus vieux que vous le croyez-avoua-t-il enfin, un sourire malicieux perché sur les lèvres.-peut-être plus que vous même. J'ai fêté mes 50 ans le mois dernier. Et vous, combien d'années d'expérience dans votre "métier" quelqu'il soit?

Demanda le Jedi en se posant la question de savoir si vis à vis de ses "amis" puisqu'il en avait parlé, l'étrange manieur de Force ne serait pas un genre de chasseur de primes. En fait, plus il parlait avec Naiad, plus les questions affluaient, le tout sans aucune réponse certaine. Afin de centrer la conversation sans avoir l'air d'envahir l'étrange homme, le Sephi avait directement calmé son esprit concernant le désir de demander encore et encore avec ce manque de tact le caractérisant. Il préférait y aller doucement, laisser une possibilité d'échanges et nourrir l'esprit de Naiad avec ses propres réponses pour le pousser à rester. Tous deux devaient se sentir curieux envers l'autre de manière égale et accepter de répondre pour étancher leur soif de connaissances de l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: L'appétit vient en mangeant, alors mets-toi en table [PV]   Jeu 22 Nov 2012 - 5:57

Naiad renvoya à l'étranger son sourire et même qu'il échappa un petit rire lorsque ce dernier lui révéla son véritable âge. Les choses commençaient définitivement à devenir croustillantes. Ce type était sans aucun doute un cas particulier. Mais même avant la théâtrale révélation, le sith avait flairé l'apprence trompeuse d'Aramyss. Ce dernier devait probablement être issu d'une race dotée d'une longue vie et son expérience se faisait ressentir dans la force qui gravitait autour de lui, ce qui trahissait malheureusement son âge pour n'importe quel utilisateur de la force légèrement compétent. Il était également clair dans son aura que l'homme n'avait pas reçu une formation traditionnelle de jedi, quelque chose semblait différent, mais Naiad n'arrivait pas à mettre le doigt dessus. Il se contenta de sourire et de prendre une longue gorgée de liqueur bleutée avant de répondre à la question.
- Vous allez être déçu, je n'ai que trente-cinq ans, et je grisonne déjà!

Ricana-t-il avant de siroter de nouveau son verre, laissant durer un petit silence qui s'avérait un peu lourd, mais tout-à-fait contrôlé. Naiad reposa lentement le verre sur la table puis vint joindre les mains à la hauteur de son menton, à la manière d'une prière, fixant l'homme au feuteuil roulant, toujours le rictus aux lèvres. Sa technique de recueil d'informations s'étant avérée plutôt efficace la première fois, Naiad ne risquait pas grand chose à tenter de nouveau sa chance, lui qui était diablement intéressé par la méthode par laquelle Aramyss aurait pu apprendre à maîtriser la force. Et surtout, comment il avait acquis ce petit objet qu'il gardait près de lui et qui pouvait découper à peu près n'importe quoi en un rien de temps...
- Dites-moi, c'est tout de même rare de voir un chevalier de la république en fauteuil roulant qui fréquente les cantinas à ces heures pour venir parler à des malfrats, seriez-vous perdu maître jedi?

Naiad n'attendait qu'Aramyss le contredise une fois de plus. Si le prix de ces informations sur l'homme lui coûtait d'en dire un peu plus sur lui-même, le sith n'avait pas grand chose à perdre. Après-tout, si Aramyss avait été un véritable jedi de l'ordre, il aurait déjà senti l'aura peut-être assombie de Naiad et n'aurait sans doute pas hésité à le confronter. Même si un combat au sabre avec un garçon en fauteuil roulant à l'apparence encore boutonneux pouvait lui paraître un jeu d'enfant, il ne devait pas sous-estimer son interlocuteur. Mais bon, n'ayant pas de raisons de s'alarmer pour l'instant, le seigneur noir chassa ces pensées de son esprit pour se reconcentrer sur la conversation, alors qu'elle devenait tout juste intéressante. Il termina son verre en une lampée, le mettant sur le rebord de la table pour que le serveur l'apperçoive et qu'il vienne le reprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: L'appétit vient en mangeant, alors mets-toi en table [PV]   Jeu 13 Déc 2012 - 18:59

-L'équilibre des choses sûrement.

Répliqua Aramyss songeur. Les humains étaient de drôles de bestioles. Si différentes les unes des autres! Quant quelques espèces possédaient une codification génétique extrêmement restreinte comme les Hutts, d'autres s'illustraient de part leurs variations. Les Sephis n'étaient pas de ceux qui se ressemblaient tous, en revanche, ils étaient moins différentiables que les humains, répondant généralement à certains critères communs comme la taille, la finesse des traits, la difficulté à être en surpoids alors que pour les hommes, tout était possible... Même les oreilles pouvaient être petites, grandes, grosses, ratatinées, pointues... Quant à l'âge pareil! Certains avaient 50 ans mais en faisaient 10 de moins alors que d'autres de 35 ans grisonnaient déjà comme ce cher Naiad. Les humains étaient parmi les espèces les plus faibles aux yeux du Sephi, pourtant c'était eux les plus répandus... Curieux n'est-il pas? Pourquoi pas les Cathars ou autres créatures qui possédaient les réflexes des animaux ainsi que leurs armes combinés avec l'intelligence humaine? Ou même les Sephis, peu pourvus question griffes mais disposant d'une longévité extraordinaire? Voir même les Quarrens -et ça lui faisait mal de le reconnaître- possédant une excellente capacité respiratoire avec une possibilité de vivre sous l'eau comme sur terre? Non, c'était les humains qui étaient devant. Un mystère de Dame Nature en plus qu'Aramyss laissa de côté, préférant se concentrer sur l'homme qui lui semblait bien bizarre.

-Ah mais ça c'est parce que c'est comme partout, ils doivent avoir leur quota d'handicapés dans leur entreprise, vous savez le fameux pourcentage qui permet l'intégration de ces personnes défavorisés de la tête ou du corps Hum? Enfin, qui vous dit que je suis un "chevalier de la république" ou même un "maître Jedi"? Peut-être que ce ne sont pas leurs quotas que je remplis qui sait?

Aramyss était plutôt flatté que l'homme se trompe à ce point sur son rang. Il avait le niveau équivalent d'un chevalier certes, mais pas d'un maître. Malgré son âge avancé et le fait qu'il touche du doigt cet accès, le Sephi avait un apprentissage trop chaotique pour espérer répondre à ce titre. Toutefois il fit attention à ne pas laisser l'orgueil l'envahir, sous peine d'être aveuglé. En plus d'être cul-de-jatte ou presque, ça deviendrait vite ennuyeux de ne plus rien voir.

-En même temps; ce n'est pas non plus courant de voir un type en étrangler un autre ou quelque chose dans ce goût là... -J'avoue ne pas vraiment savoir ce que vous lui avez fait- rester sur le lieu du presque crime, s'assoir sur une chaise inconfortable et papoter gentiment avec quelqu'un qu'il suppose être un chevalier-ou maître- Jedi de la république monté sur roulettes. Vous êtes donc aussi une bête rare. Reste à savoir de quelle espèce vous êtes.

Interrogea Aramyss qui semblait autant se parler à lui-même qu'à individu en face de lui. Copiant ce dernier, le Sephi termina son verre puis le posa sur un rebord. Il prendrait peut-être autre chose, la conversation était plutôt intéressante et loin d'être terminé. Pour lui en tout cas. Quoiqu'il en soit, Naiad avait eu le droit à un petit indice. Aramyss n'affirmait pas être un Jedi de la république, au contraire, il ne disait rien à l'homme qui avait pourtant bel et bien attaqué un client. Il n'avait pas assez d'expérience dans la Force pour réellement savoir ce que l'autre lui avait fait, trop coupé dans sa bulle lors de son apprentissage avec Kiaran. Néanmoins il n'était pas débile et savait pertinemment que l'autre n'avait pas agi pour le bien être du premier. D'ailleurs c'était bien par ses amis qu'il avait été envoyé prévenir l'impudent. Qu'était donc Naiad? Une sorte de Jedi gris comme lui? Ou un de ces légendaires Siths?

-Dites-moi cher Naiad. Croyez vous en l'existence des Siths? Certains se bornent à dire que ce ne sont que des légende alors que les Jedis reconnaissent leur présence. C'est à en devenir fou, vous ne pensez pas?

Puis il attendit calmement, sa main jouant avec le verre vide tandis que le droide revenait et qu'il commandait un lait de bantha cette fois, tenant à garder l'esprit clair face à son cadet.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'appétit vient en mangeant, alors mets-toi en table [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'appétit vient en mangeant, alors mets-toi en table [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Reste de la Galaxie :: Coruscant-