La qualité RP dans votre univers Star Wars...
 
AccueilTableau de bordFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Agréable matinée ... [Samaël]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Agréable matinée ... [Samaël]   Jeu 6 Sep 2012 - 21:26

Il y avait des choses contre lesquelles l'on ne pouvait rien et d'autres contre lesquelles l'on se doit d'agir. Il était regrettable de voir que parfois, un Maitre n'avait pas la sagesse nécessaire pour aborder la formation d'un padawan ... cela étant dit, il n'y avait jamais là de reproche. Il arrivait qu'une erreur de jugement soit fait, ou qu'un évènement arrive et la relation qui existait alors se devait d'être clôturé ... Bien sur, dans ce cas, le Padawan devait rapidement retrouver pied ... et pour cela, il fallait que lors de la séparation, le Conseil ait un autre Maitre à proposer.

Bien sur, il s'agissait là de cas rarissime. Mais cela arrivait ... et cela était arrivé. Le Maitre Jedi avait été sollicité dans ce but : prendre en charge un très jeune Padawan, dont le Maitre ne pouvait plus occupé la charge de Mentor. La raison de cette cassure n'était bien sur pas expliqué, et Shita n'aurait pas essayé de la savoir de toute façons. Même les Maitres ont leurs limites, et quelque aient été celles de son prédécesseur, les connaitre n'étaient pas importants. Au contraire ... elles risquaient de ternir la relation fragile qui allait maintenant devoir être tissée entre les deux êtres dans la Force.

Si l'Adarien devait en vouloir présentement à quelqu'un, ce serait lui qu'il blâmerait. Son absence aurait pu éviter la méprise, dans le sens où il aurait peut-être été lui-même choisi directement. Mais qui pouvait vraiment dire ce qui aurait pu se passer ? Bien malin serait-il, celui qui aurait cette faculté ... Mieux valait s'accomoder du présent, dans le but de consolider l'avenir.

Le nom du Padawan était Samaël. Le Conseil avait mentionné à l'Adarien qu'il s'agissait d'un Chironian, une espèce mi-humaine, mi-cheval. Intriguant, diraient certains ... Mais le trou dans le crane des Adariens ne l'était-il pas aussi ? S'étonner de la facétie avec laquelle les races semblent avoir été mise au monde, de leurs particularités à chacunes, c'était là un loisir bien futile. Cela dit, un peu de curiosité n'était pas mauvaise non plus. C'était comme tout, il fallait faire preuve de sagesse lorsque l'on y cédait.

Shita avait alors décidé de donner rendez-vous à son nouveau Padawan à la cantine du Temple, cela parce que l'endroit serait celui où il se trouverait tôt au matin, afin d'y prendre un agréable petit déjeuner. Mais ce dont il ne se rendit pas tout de suite compte, c'était qu'il n'avait précisé que le jour -par le mot demain- et l'endroit -la cantine- ... Aucune heure. Aucune indication de temps était venue se loger dans le détail de "l'invitation". Shita était définitivement devenu vieux, et la vieillesse lui faisait faire des bêtises tel que celle-ci. Une mégarde certes, mais qui avait son importance. L'Adarien avait prévu la journée pour connaitre son Padawan, pour discuter et lui faire même plaisir. Restait à espérer que le jeune Samaël serait guidé par la Force pour se lever et arriver le plus tôt possible. Bien sur, si tel n'était pas le cas, Shita ne pourrait pas lui en vouloir. Après tout, ce ne serait pas sa faute.

En attendant donc la venue du Padawan, Shita s'installa, un verre devant lui, ainsi qu'une bouteille de jus, au cas où l'attente serait longue. Il était rare qu'un Jedi ne fasse rien de sa journée, mais attendre, était-ce réellement rien faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Samaël Akiam
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 165
Âge du perso : 14 Ans
Race : Chironian
Binôme : ///


Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
68/68  (68/68)
PF:
74/74  (74/74)

MessageSujet: Re: Agréable matinée ... [Samaël]   Jeu 6 Sep 2012 - 23:13

Une lettre, la panique... Une perle de sang gouttant sur un doigt tremblant qui a trop vite voulu déchirer le papier. Un soupir de soulagement, pas de radiation de l'ordre. Un nouveau vent de panique, le souffle coupé. Pas d'heure, ce devait être un test mais Sammy s'en sentait incapable. Depuis le départ de son maître qui n'avait pas pu le conserver comme apprenti, le gamin ne disposait plus d'aucune confiance en soi. Lors de leur dernière mission, à deux reprises Ométeotl n'avait pas réagi. La première fois il s'était rattrapé in extrémis, démontrant une puissance peu commune, puis lors de la seconde rencontre, il était resté silencieux, observant en silence son Padawan et le Sith se faire face. Ensuite Samaël avait été rejeté. Pourtant c'était l'Ikotchi qui l'avait choisi, le centaure se souvenait parfaitement de ses mots dans la salle d'entraînement. L'enfant avait paru convenir, il avait tout donné, ayant parfois, même souvent des ratés mais volontaire à chaque fois, et aussi courageux que possible. Qu'avait-il raté? Le Chironian n'en savait rien, il était triste de perdre ce mentor pour qui il avait tant d'admiration. D'ailleurs la flammèche quoique légèrement abîmée ne s'était pas éteinte. Si Ométeotl n'avait pas réagit face au Sith c'était sûrement un test de la dernière chance pour voir si Samaël rattraperait des fautes qu'il s'ignorait... Mais il avait échoué, lamentablement! Nahla avait bien essayé de le rasséréner mais désormais toutes ses peurs refaisaient surface.

Masquant courageusement son dépit, sa déception envers lui-même, le petit garçon-cheval était parvenu à suivre les cours collectifs, il commençait même à se trouver bien dans son groupe, discret, engoncé dans son coin à apprendre plein de choses à son rythme, sans plus jamais intervenir à l'oral. Mais voilà, un maître souhaitait le voir... Samaël relit la lettre, mais aucune heure n'était indiquée, encore un test! Le petit garçon effrayé à l'idée de ne pas réussir et de fâcher son aîné prit sa décision. Habitué non pas à triompher mais à agir pour le mieux à chaque fois, l'enfant avait décidé de veiller. Il s'octroya une petite nuit de 4h, ce qui n'était pas grand chose pour un petit de son âge avec les journées chargées qu'il avait. Mais si le jeune garçon avait une qualité, c'était bien la volonté. Le Padawan se leva donc le plus doucement possible, regarda si ses habits étaient bien propres et peigna ses cheveux, lesquels poussaient si vite qu'on avait renoncer à lui les couper-désormais ils atteignaient ses omoplates?- et fila vers la cantine, se félicitant intérieurement d'avoir prit sa douche avant de manger le soir. Ainsi il aurait une tenue parfaite pour rencontrer Maître Ashna-qui en passant avait un nom de famille beaucoup plus facile à prononcer que celui de son ancien mentor.-

A 3 h du matin, Samaël avait réussi à entrer dans la cantine, laquelle n'était pas vraiment protégée puisque les Padawans étaient en général bien élevés, et que si un "crime" était commis, grâce à la Force, les maîtres auraient vite fait de savoir qui était le coupable. Le gosse s'assit donc devant une table vide, derrière un petit paravent qui laissaient aux apprentis une certaine intimité quand ils mangeaient et discutaient. Après avoir repoussé la chaise qui lui était inutile, Sammy posa ses bras sur la table, les manches amples de sa toge cachant ses menottes et lui servant plus tard d'oreiller, quand une demi heure plus tard, n'en pouvant plus il s'endormit.

Les derniers événements avaient été si épuisants pour l'enfant qu'il ne s'éveilla même pas quand les employés arrivèrent, personne ne le remarqua... Tout comme lui ne se rendit strictement pas compte que maître Ashna était là. Ce fut un droïd ménager qui déplaçant le paravent pour y chercher des miettes cachées le découvrit. Il le secoua assez rudement sans être trop brutal non plus. Sammy leva la tête alors que le sermon commençait sur le viol du règlement. Paniqué, le Padawan reconnu le maître qui l'avait convoqué. Qui d'autre pourrait l'attendre en ces lieux? Et puis son Aura parlait pour lui, tous ses sens étaient tournés vers l'extérieur, en attente...

-Infraction du code 30 article 12 de votre charte. Padawan, veuillez me donner votre carte d'identité, votre comportement est inacceptable. Nous en référerons à votre maître si vous en avez un ou à un responsable des groupes collectifs.

-Oh non monsieur le robot, s'il vous plaît, je ne voulais pas du tout faire des bêtises, vous voyez je n'ai rien cassé ni sali... Je voulais juste attendre... Euh...

Voyant que le droïd scannait déjà sa carte d'apprenti Jedi sans l'écouter et que les autres employés humanoïdes ignoraient tout de la scène, occupés à leur tâche, l'enfant osa enfin se tourner vers Shita qui avait probablement pu tout entendre.

-Maître Ashna c'est bien vous? Je suis désolé, ne me renvoyez pas du Temple s'il vous plaît! Je voulais juste... Ne pas être en retard, alors je suis venu à 3 heures du matin ici. Je... Je ne voulais pas décevoir... Encore.

Samaël s'assit tristement, sa queue accolée à ses pattes de poulain, il baissa la tête en signe de soumission et de respect, attendant le verdict?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Agréable matinée ... [Samaël]   Ven 7 Sep 2012 - 7:23

Siroter un jus, quoi de meilleur ? ... Oui bon, peut-être du thé ... mais l'heure n'était pas celle du thé après tout, donc ...

Maitre Ashna devait en être à son 3e verre quand une voix parvint à ses cheveux. Tournant dès lors la tête vers un Padawan, qui lui semblait particulièrement étrange, au corps à moitié animal, Shita déclara, ayant momentanément oublié la raison de sa venue ici :

-"Tu es désolé ? ... Tu ne voulais pas décevoir ? ... Mais par la bure de Vandar, de quoi parles-tu donc mon enfant ? Et pourquoi te renverrais-je du Temple ?"

Un droide s'approcha alors de la table et déclara, sans même avoir été au préalable invité à la parole :

-"Maitre Ashna. Ce Chironian, le Padawan Samaël Akiam, me laisse entendre que vous êtes son Maitre. Je dois par conséquent vous faire remarquer un manquement de conduite de sa part quand à l'article 12 du code 30 de la charte qui régit ses lieux."

Clignant quelques fois des yeux, l'Adarien eut un peu de mal à tout assimiler pour le coup. Déjà qu'il n'appréciait que peu les voix mécaniques des droides, mais alors là, c'était le pompom. Faisant le tri de l'information qui venait de lui être donnée à l'instant, Shita se souvint alors de la raison de sa présence en ces lieux. Mais bien sur ... Samaël, le Conseil, tout lui revenait ... sauf le code que le Droide venait de mentionner. Article 12 du code 30 ...

...

...

-"Merci, cher ... tas de boulons. Mais ici, dis-moi ... où sommes-nous ?"

-"A la cantine du Temple Jedi, Maitre Ashna. Vous sentez-vous bien ?"

-"Exactement. Et au Temple, le seul code que mon Padawan est tenu d'observer, c'est le code des Jedi. L'aurait-il enfreint ?"

-"Non, Maitre Jedi. Mais ..."

-"Alors pourquoi n'a-t-il pas encore un vrai petit déjeuner devant lui ? Allez lui chercher un plateau ... vous voyez bien que ce petit en a plus que besoin, de votre aide. Le pauvre est exténué ..."

La voix de l'Adarien, basée sur les intonations telle celle des wookies, n'appelait pas à la discussion et le droide s’exécuta. Shita tourna alors la tête vers Samaël et dit, d'un ton bien plus désolé :

-"Je te prie de me pardonner, mon jeune ami. Ma mémoire et mon attention ne sont plus ce qu'elles étaient, si bien que mon esprit s'était perdu entre contemplation de la vue que nous donne cette baie vitrée et la saveur remarquable de ce jus aux fruits de la passion. J'avoue d'ailleurs que si c'était cette passion que les Sith cultivaient, je me laisserais assez vite tenté ..."

N'importe qui qui l'aurait entendu se serait réellement demandé si le Maitre Jedi était bien lui-même, mais oui. L'âge lui offrait simplement la possibilité d'être ainsi, moins strict et plus blagueur qu'à l'époque de sa prime jeunesse. Mais oublier son Padawan, de cela, l'Adarien s'en voulait amèrement. Surtout compte tenu de la situation. De plus, celui-ci était venu à 3 heures du matin, et vu son habillement, qui n'était en rien une tenue de nuit, Ashna devina que le Chironian avait voulu bien faire, ce qui impliquait la possibilité d'une très tôt heure de réveil. L'incorrigible Maitre se devait donc, à bon droit, d'être celui qui demandait pardon.

C'est ce moment que choisit le droide pour revenir, avec dans ses mains un plateau rempli de bonnes choses. Celui-ci n'avait d'ailleurs pas lésiner sur la quantité ... mais aussi, avait remis dans un coin du plateau, la carte d'identité Jedi du Padawan. Posant le plateau devant le jeune Samaël, le droide s'en alla sur un "Bon appétit" aussi vide de sentiment qu'un tas de boulons pouvait avoir. Un bon appétit que le Maitre souhaita pour sa part, d'un hochement de tête approbateur.
Revenir en haut Aller en bas
Samaël Akiam
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 165
Âge du perso : 14 Ans
Race : Chironian
Binôme : ///


Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
68/68  (68/68)
PF:
74/74  (74/74)

MessageSujet: Re: Agréable matinée ... [Samaël]   Ven 7 Sep 2012 - 7:53

Le maître s'excusait, ça c'était la meilleure! Le Chironian l'observa d'un oeil rond avant de changer de direction pour fixer le droïd de protocole qui n'avait plus qu'à aller faire son travail après avoir été rabroué. Sammy tourna la tête vers l'Adarien qui lui parlait désormais, parlant de jus de fruits et de Siths. Il était curieux ce bonhomme-là... D'ailleurs son nom et physique lui rappelaient quelque chose. Ah oui, c'était le vieux maître dont beaucoup d'enfants se moquaient. Certes, les jeunes Jedis étaient sensés apprendre à respecter chaque forme de vie et le caractère de toute personne mais il leur fallait un certain temps avant d'apprendre ces règles, les assimiler puis les appliquer, sans compter que d'autres n'étant pas fait pour être Jedi ne s'y adapteraient jamais! Néanmoins Sammy ne dit rien. S'il ne pouvait s'empêcher d'observer ce drôle de visage troué d'un oeil curieux se voulant discret, jamais une réflexion méchant n'aurait franchi le bord de ses lèvres. Ni pour la bizarrerie physique ni pour celle mentale qu'il pouvait désormais constater. Son humour était difficile à suivre pour un enfant de cet âge mais le Chironian le trouvait plutôt drôle, au moins il changeait du tout au tout comparé à Ométeotl le titan sérieux mis à part l'âge mûr, cela lui éviterait de trop souffrir en songeant à lui en regardant l'Adarien.

Le gamin se dandina légèrement sur le carrelage alors qu'on lui apportait le plateau. Il dit merci au droïd et remballa rapidement sa carte d'identité, il brûlait d'envie de poser plein de questions à l'Adarien, en tout respect bien sûr mais avec la curiosité le caractérisant. Pourquoi avait-il un trou dans la tête? Sentait-il le vent passer à travers? Est-ce qu'il pouvait sentir et respirer normalement sans nez? Et pour entendre, où passait le son? Ici, Sammy avait vu toutes sortes d'appendices, des oreilles félines (ce qui restait assez rares), humaines (les plus répandues.) et les siennes uniques au bout pointu et amovibles. Il avait également vu des bras en plus, des tentacule autour du cou, plein de choses en plus postés sur des endroits improbables mais des "outils" en moins mis à part les pattes dont tout le monde ici ne semblait disposer que d'une paire... Non. Cependant l'enfant se mordit les lèvres pour retenir ses questions. Elles avaient beau rester respectueuse dans l'idée de découverte et non de moqueries, cela demeurait impoli selon les règles de la courtoisie que ses parents lui avaient apprit. En tout cas l'apparence du vieil homme avait un avantage. Samaël était trop intrigué pour rester stressé ou trop inquiet. Maître Ashna avait en face de lui un petit bout du gamin qui n'était pas apparu depuis longtemps. La confiance serait longue à revenir surtout envers lui-même mais par chance, il ne semblait pas vraiment craindre la colère de son mentor pour un oui ou pour un non, aidé par cette rencontre chaleureuse quoique légèrement mouvementée.

-Oui bon appétit-lança-t-il finalement d'un ton laissant transparaître la gaité dont il savait faire preuve auparavant. Le jeune centaure plongea ensuite sa cuillère dans un bol de céréales, doux repas sucré dont il avait découvert le délice ici. Le tout sans songer une fois de plus aux moqueries des autres qui avaient plutôt raison sur ce point: l'Adarien parlait bizarrement avec des bruitages mais encore une fois, Samaël lui s'en moquait royalement, en fait il trouvait ça plutôt joli et rigolo.- Alors c'est vrai que vous allez être mon maître? Même après que maître Tab Tlaloc, ne voulait plus de moi? Vous savez, maître Tab Tlaloc c'est le meilleur des maîtres... Enfin vous aussi sûrement et tous les autres, mais bon, ça veut dire en tout cas que si lui il pense que je ne suis pas un bon Padawan, vous aussi quand vous me connaîtrez...- L'avantage avec un gamin de 8 ans jusque là plutôt équilibré dans sa tête c'était qu'il parlait sans chichis, avouant sans problèmes ses chagrins au lieu de les cacher et de laisser les gens découvrir tout cela trop tard.- C'est pour ça que je pense que le Consaille... Consotreille... Conseil va me dire de partir, et je vais rentrer chez mes parents que j'adore, mais quand même, j'aurai mis la honte sur tout mon clan. Je voudrais qu'ils soient fiers de moi car vous savez mon papa et ma maman, ce sont les plus gentils de la galaxie. Et vous ils sont où vos parents?

Sammy baissa la tête, tordant la serviette avec laquelle il venait de s'essuyer les lèvres dans une attitude comique de gosse qui tente d'appliquer des lois de propreté apprises récemment. Tout aussi comiquement, il tenait sa cuillère comme un pieu, pas encore habitué à l'utilisation des couverts après avoir vécu en pleine nature évidemment. Samaël leva soudainement la tête et sans prévenir, recouvrant son caractère enfantin demanda tout de go.

-Vous mangez quoi maître Ashna? Vous voulez des céréales?

Là dessus, l'enfant tira une cuillerée de céréales au chocolat baignant dans du lait chaud et la tendit tout bonnement au vieil Adarien. Ben quoi? N'était-ce pas gentil de proposer à l'autre de partager? C'était ça être un Jedi non? Etait-ce manquer de respect, ne pas savoir rester à sa place? Pris de doute, le centaure se figea comiquement-encore une fois- et bien malgré lui dans une position d'attente crispée, sa cuillerée toujours flottante entre eux. Ah, la spontanéité des enfants...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Agréable matinée ... [Samaël]   Ven 7 Sep 2012 - 8:54

Attendrissant ... Ca l'était toujours quand un Padawan parlait dans les termes employés par le jeune Chironian. Malgré la situation, le Padawan s'imputait à lui même l'idée de faute. Pour lui, Maitre Tab Tlaloc restait un Maitre qui n'avait pas failli dans sa tâche qui était de l'éduquer sur la tâche de Jedi. Il allait jusqu'à réellement croire que le Conseil allait l'expulser de l'Ordre.

Mais si beaucoup de gens auraient pu voir des reproches à faire au jeune Chironian, à tord d'ailleurs, l'Adarien ne voyait pas les choses de cette façon. Beaucoup de qualités resortaient de l'attitude du centaure devant lui.

-"Le Conseil ne va pas te renvoyer chez tes parents. De cela, je me porte garant mon jeune ami. Et crois-moi, par ton attitude empreinte d'autant d'humilité, ton clan ne pourrait être que fier et honoré de te compter des siens. Pareille attitude n'est pas banale chez un jeune de ton âge."

Souriant, l'Adarien accepta alors la becquée que lui tendait si gentiment le Padawan, et laissa le gout des céréales envahir sa bouche.

-"Ma foi ... ch'est vrai qu'ch'est bon ce déjeuner. Je vais me permettre de t'en prendre un peu plus ..."

Et prenant un bol sur la table, l'Adarien se servit un bol. La première partie de sa phrase avait était dite la bouche encore pleine de nourriture, mais l'Adarien s'en amusait lui-même. Pareille petite pitreries garderaient l'atmosphère détendue, et c'était bien là le principal. Cependant, un point se devait néanmoins d'être abordé.

-"Mais tu sais, il existe plusieurs raisons qui peuvent expliquer la situation présente. Mais aucune de celles-ci insinuent que tu es été à un seul instant un mauvais Padawan. Ca n'existe pas un mauvais Padawan. Au pire, il y a de mauvais Maitre, mais à t'entendre, je gage que ce n'était pas le cas de ton ancien mentor."

Sans détruire l'image que Samaël avait de son Maitre, Shita s'évertua à remonter l'estime que le centaure avait de lui. D'abord parce que détruire cette image n'avait aucun intérêt en soi, mais aussi parce que c'était capital. L'enfant doutait profondément de lui, Shita pouvait ressentir son trouble ... Et c'était bien là la première chose sur laquelle agir.

-"Quand à te répondre, mes parents sont sur Adari, un monde ma foi bien paisible. C'est là-bas que je suis né, au sein de ceux de ma race."

Inutile de dire qu'ils étaient morts, cela n'aurait servi à rien. Le moment venu, le Chironian comprendrait de lui-même à n'en pas douter. Mais cette question n'était qu'une première, espérait Shita. Peut-être qu'une invitation était requise, qui sait, pour que le centaure laisse parler sa curiosité. Une curiosité que le Maitre pensait discerner par delà la Force, sondant discrétement, et presque habituellement, son jeune ami.

-"Y aurait-il, par hasard, d'autres questions que ton esprit souhaitent me poser ? N'hésite surtout pas. La recherche de connaissance n'est pas un mal en soi ... Elle est même louable dans bien des cas."
Revenir en haut Aller en bas
Samaël Akiam
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 165
Âge du perso : 14 Ans
Race : Chironian
Binôme : ///


Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
68/68  (68/68)
PF:
74/74  (74/74)

MessageSujet: Re: Agréable matinée ... [Samaël]   Ven 7 Sep 2012 - 12:09

Samaël sourit, il luttait pour ne pas rire mais ce fut peine perdu. Son rire clair se fit entendre tandis que les premiers levés -après eux bien sûr.- arrivaient. Les maîtres qui connaissaient le petit centaure de près ou de loin se tournèrent surpris, il y avait bien longtemps qu'on n'avait pas entendu le joyeux petit centaure s'amuser autant. Le Padawan regarda son maître manger des céréales puis d'un geste exagérément enthousiaste porta les siennes à sa bouche. Le voici tout heureux d'avoir fait découvrir à quelqu'un le bon goût du chocolat alors qu'on se moquait de lui au début car il ne le connaissait pas. Sammy était content quand il pouvait offrir à une personne quelque chose qu'il aimait, même si ce n'était qu'un peu de céréales. En bon gourmand qu'il était, la nourriture c'était sacré pour le jeune garçon et il semblait aujourd'hui, retrouver un peu de son appétit égaré. Par chance, quand à l'âge du Chironian, on met assez vite son chagrin de côté quand les bons mots sont choisis et qu'en plus il y a quelque chose pour distraire. En l’occurrence ici, maître Ashna qui avait accepté de descendre de son pied d'estale pour parler d'égal à égal à l'enfant. Bien sûr, le petit ne voulait pas abuser, de peur que ce gentil monsieur cesse de discuter avec lui, mais cela lui faisait du bien d'avoir un maître détendu qui dédramatise la chose et sache se rendre un peu moins impressionnant. Ométeotl avait toujours impressionné Samaël qui l'admirait, cela impliquait le respect mais d'un autre côté une certaine distance peu souhaitable par moments. Le respect pouvait être obtenu autrement, par un début de complicité par exemple.

Quand Shita lui fit des compliments, le Chironian rougit tellement que cela pouvait s'apercevoir malgré son teint café au lait. Ses oreilles s'abaissèrent à l'horizontale et se redressèrent, ne sachant quelle émotion adopter, la confusion, le contentement ou l'attention. Il se décida pour la troisième solution et redressa bravement la tête pour continuer d'écouter l'ancien. Une proposition à poser ses questions fit exploser bien malgré lui la bombe. Samaël n'en pouvait plus, il voulait absolument savoir comment l'Adarien faisait pour respirer, entendre et pourquoi il avait un trou dans la tête! Si on l'y invitait, sûr qu'il allait mettre les sabots dans le plat, heureusement Shita ne semblait pas s'en offusquer.

-Bah... En fait je me demandais... Euh, enfin ce n'est pas méchant promis, mais comment vous faites pour m'entendre et respirer? Je sais bien qu'il y a beaucoup de gens différents ici, certains ont deux pattes, d'autres marchent sur leurs bras... Si si je vous jure! D'autres ont des tentacules mais ils ont tous un nez et des oreilles. Et puis vous n'avez jamais de rhume avec un trou dans la tête? En tout cas c'est joli-décida finalement Sammy tout à fait sincère.- On dirait un beau rocher que l'eau a creusé pour faire une ouvre... Une oeuvre -je voulais dire oeuvre oui.- d'art naturelle.

Oui oui, Samaël considérait qu'un rocher, c'était beau, parce que ça venait de la terre qu'il aimait tant fouler, que c'était orignal, avec une architecture naturelle, des fois tellement bien faite que l'on pouvait s'y installer de manière plus confortable encore que sur un coussin... Et puis un rocher, ça accueillait les oiseaux et leurs nids, quand l'eau l'éclaboussait il y avait pleins de jolis éclats. Oh oui, elle était jolie la tête de son maître. Ridée certes, cernée par des cheveux blancs oui mais jolie à son goût.

-C'est comment Adari? Chez moi c'est très beau avec plein de nature, et beaucoup de rochers aussi... On peut s'y cacher, s'assoir, chercher des petites bêtes selon la taille aussi bien sûr je ne vais pas en chercher sur la vôtre je vous rassure.- ajouta-t-il avec un sérieux frisant le ridicule.-Nhala elle m'a dit que son monde était très beau aussi, et le vôtre? Y'a quoi la bas? Est-ce que vos parents et ceux de votre clan aussi ont un trou dans la tête aussi?

Sammy était un enfant, heureusement il était respectueux mais en contrepartie assez maladroit parfois. Il avait tendance à oublier de ranger sa langue ou peser ses mots. Son enthousiasme le rendait maladroit et très-trop-nature parfois. Maître Ashna lui avait dit de ne pas complexer alors il profitait, outrepassant peut-être un peu la limite mais jamais volontairement ni dans un but d'abuser, cela dit, ce n'était pas toujours une bonne chose non plus...

-Vous aussi vous avez le droit de me demander des choses si vous voulez! Sauf où est ma planète-ses parents lui avaient fait apprendre les coordonnées par coeur, Sammy n'y comprenait pas encore grand chose à tous ces chiffres mais il les avait retenu, conscient que c'était la clé pour rentrer à la maison bien que le conseil aussi connaisse l'endroit.- car je le sais bien mais je n'ai pas le droit de dire, même à un grand maître Jedi, j'ai promis.

Comme quoi le gosse était bavard à ses heures mais fidèles à ses serments au moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Agréable matinée ... [Samaël]   Ven 7 Sep 2012 - 14:16

Ah ... Voila celui que voulait découvrir l'Adarien. Un enfant, ça se doit d'être enjoué, curieux et plein de vie. Et Samaël semblait bigrement correspondre à la description, une fois qu'il sortait la tête de la carapace qu'il s'était créé. Et que de questions le taraudaient ... Fichtre !

Mais cela réjouissait le vieux coeur de l'Adarien, qui au final, ne souhaitait que ça. Voir un esprit si jeune et déjà si ouvert, si éveillé, cela été comparable à un baume pour les jours de détresses. Guylîn, l'ancienne Maitre de Shita, lui avait appris le sens des questions, mais aussi la valeur des réponses, et le Maitre était heureux de voir que cette leçon pourrait être transmise à ce jeune Chironian.

Se levant, toujours tout sourire, Shita prit sa canne afin de s'aider et invita le garçon à le suivre, en précisant sur sa dernière remarque :

-"Alors il te faut tenir cette promesse mon grand. Car c'est là une chose importante. Et de mon coté, j'essayerai de tenir ma curiosité en bride sur ce point."

Shita ne pouvait être que fier de voir pareille détermination chez le centaure. Elle lui indiquait qu'une fois que celui-ci serait un Jedi accompli, il serait un membre digne de confiance, un de ceux sur qui compter n'est pas une idée utopique. Commençant à marcher pour ce qui semblait s'annoncer être une promenade de santé forte intéressante, l'Adarien reprit.

-"Ce que la vie m'a appris, c'est qu'il y a beaucoup de choses qui sortent de l'ordinaire. Nombreuses sont les espèces et plus nombreuses encore sont leurs particularités. Ainsi toi, tu as par exemple un corps de cheval. Et moi, je n'ai ni nez ni oreilles. Mais la Force n'est jamais injuste. Elle instaure toujours un équilibre juste et droit. Ainsi tes quatre pattes te font avoir une masse plus importante. C'est pareil pour moi ... l'absence de nez et d'oreilles est comblé par une toute autre chose. Mes cheveux, fins qu'ils sont, sont sensibles au son bien plus qu'une oreille et ma peau se révélé être un puissant organe olfactif. "

Quand au trou à sa tête ... Ashna se retenu de rire -repensant à comment le Padawan en avait parlé- tant on ne lui avait jamais présenté les chose de cette façon. Un rocher ... Magnifique métaphore.

-"Non jamais de rhume. Ce trou n'a pas, je pense, d'utilité précise, ne renferme aucun secret. Il s'agit là de la bizarrerie inhérente à l'espèce des Adariens ... Adari se trouve être une planète aussi portée sur le maintien de la nature. Nous la respectons et la chérissons autant que toi et ton clan, il semble. Et il devrait en être ainsi pour toutes les races. Malheureusement, c'est loin d'être le cas. Mon monde natal était relativement calme. Paisible."

L'Adarien avait fait, pensait-il, le tour des questions autant que sa mémoire ne le lui permettait de se souvenir. Encore fallait-il pour cela qu'elle ne lui fasse pas défaut. Mais le Chironian lui avait permis de lui même céder à la curiosité. Continuant d'avancer, arpentant maintenant les couloirs, Shita demanda alors :

-"J'aimerais mieux te connaitre. J'aimerais savoir comment tu entrevois les choses, ta vie de Jedi. Ce que tu souhaites apprendre, découvrir, ..."

S’arrêtant alors, Ashna se tourna vers le Padawan, s'agenouilla à sa hauteur et, posant une main sur l'épaule du centaure, ajouta :

-"Tu n'es pas obligé de me répondre maintenant. Je sais à quel point la confiance se mérite. Mais j'aimerais découvrir ses réponses avec toi, au fil du temps, à mesure que l'on se connaisse toi et moi. Bien sur, tu peux refuser, comme tu peux refuser de m'avoir pour Maitre ... Et tu n'auras rien à craindre concernant d'éventuelles sanctions du Conseil ... car le Conseil ne sanctionnera jamais l’honnêteté. Et choisir, c'est un droit que tu as."

Etre Jedi était une vie difficile, calvérique pour certains, mais bougrement amusante pour d'autres. Et c'était ce genre de vie amusante que voulait l'Adarien pour le Padawan.

-"Tu es capable ... et chanceux sera celui qui t'aura pour Padawan. Accepterais-tu que je sois ce chanceux ?"
Revenir en haut Aller en bas
Samaël Akiam
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 165
Âge du perso : 14 Ans
Race : Chironian
Binôme : ///


Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
68/68  (68/68)
PF:
74/74  (74/74)

MessageSujet: Re: Agréable matinée ... [Samaël]   Lun 10 Sep 2012 - 13:05

-Ah bon?!

Sammy attrapa d'un air sceptique une mèche de ses propres cheveux, si rapides à pousser que l'on avait cessé de se battre pour les couper. Le gamin ferma les yeux, essayant d'imaginer ce que ça faisait d'écouter avec ses cheveux. Il s'approcha ensuite de son bol de céréales, la mèche au-dessus du lait pour essayer d'entendre le petit cliquetis typique des céréales clapotant dans le lait. Pfft ce n'était pas facile et bien sûr, il n'entendait rien, même en prenant une bouchée puis en remettant ses doigts sur ses oreilles... Rien du scrounch scrounch habituel, c'était déroutant. Ensuite le petit garçon regarda son maître parler. Seul un murmure lointain lui parvenait et ses cheveux avaient beau former une masse aussi soyeuse que compacte, il n'entendait rien ni ne parvenait à lire sur les lèvres de ce dernier. Décidément, vivre avec ses cheveux ne devait pas être facile.

-Mais, si on vous les coupe alors vous n'entendez plus rien? Et... Comment font les Adariens chauveresques? Chauverisques... Chauvins? Chauvelus? ça existe? Il y a des maîtres humains qui n'ont plus rien sur la tête en grandissant, ça arrive aussi chez vous?

Samaël était prêt à faire toutes les expériences pour comprendre de son mieux, c'était ce qui expliquait ses précédents gestes qui n’évoquaient en rien de la moquerie. L'enfant fasciné se désinhibait et malgré quelques soucis de basic, il essayait de s'exprimer de son mieux afin d'obtenir des réponses détaillées. Non vraiment, l'Adarien le passionnait, il connaissait tant de choses, était si drôle et si doux! Sans oublier maître Tab Tlaloc, l'un de ses modèles, le centaure se rendait petit à petit compte qu'il se sentait plus à l'aise avec son nouveau professeur. était-ce de la trahison?

Alors que justement Shita parlait des avantages et défauts de chacun, le Padawan regarda son propre corps et se mit à marcher d'un pas relevé, dansant sur ses pattes avec un air plus gracieux que ce que l'on aurait pu penser de prime abord. Samaël demeurait un garçon-poulain comique la plupart du temps mais il grandissait et tendait de plus en plus vers l'apparence majestueuse conférée à ceux de sa race. Ce genre de manifestations lui arrivait désormais de temps à autre quand on ne s'y attendait pas et que lui-même ne soupçonnait pas. Adulte, il serait un magnifique spécimen tout en finesse et puissance à la fois. Pour l'instant à part quelques moments de haut vol, il demeurait un enfant-cheval assez maladroit et mignon. Loin d'être exceptionnel mais adorable comme tout petit garçon se doit de l'être.

L'intéressé pila d'ailleurs, retrouvant son allure humoristique lorsqu'il inclina la tête, fronçant un sourcil et relevant l'autre. Maître Ashna s'était agenouillé, une de ses vieilles mains posée sur l'épaule du petit centaure, perdue dans sa tignasse d'ébène et presque cachée par sa natte de Padawan-faite avec ses vrais cheveux, il en avait bien assez comme ça pour lui en rajouter des faux.-

-Euh... Ben... Moi je veux bien... Uniquement si ça ne fâche pas maître Tab Tlaloc ni le Conseil... Et si, enfin je ne peux pas le prévoir mais, je ne veux pas prendre le risque de vous décevoir si vous me connaissez mieux. Alors je vous dis tous mes défauts et après vous dites si vous voulez toujours de moi, d'accord?

L'enfant, étrangement mature tout à coup s'assit, sa longue queue fournie entourant ses pattes encore un peu trop grandes pour son corps. Il poussa un soupir, ferma les yeux puis rouvrit ses derniers, posant ses prunelles océans dans ceux de maître Ashna, prêt à révéler ce qui était si honteux, ses secrets les plus intimes, ses peurs cachées. Il lui en fallait du courage pour sortir tout cela, prendre le risque que Shita lui tourne le dos... Mais Sammy pourvu d'une honnêteté parfois bornée ne voulait pas tromper le vieil Adarien sur la marchandise.

-Je suis peureux, oui, à chaque fois j'essaye de me contrôler mais j'ai peur de beaucoup de choses... Des Shiths... Enfin des Siths pardon, parfois pendant les exercices aussi. Sinon je tombe souvent, je me cogne, je suis maladroit. Je suis loin d'être le meilleur au sabre, je n'arrive pas des acrobaties que les autres peuvent faire même si je suis assez rapide enfin je crois... Des fois je suis moins bon que ceux de mon âge, souvent même. Je n'apprends pas vite, je connais rien à la tec... Tech... Technologie voilà, je me trompe dans les mots. J'ai fais des bêtises qui ont blessé un chevalier en mission, et maître Tab Tlaloc a failli mourir parce qu'au lieu de l'aider, j'ai aidé la méchante en la poussant. J'ai promis à Princesse Lana que les Jedis feraient la paix avec elle si elle était gentille mais soit c'était un piège et je me suis fait bêtement avoir, soit c'était vrai et j'ai menti car elle a été en prison. Voilà... Le seul truc que je peux promettre c'est de ne pas mentir et de toujours travailler dur.

Samaël fronça son petit nez, sa frimousse s'assombrit même si d'un autre côté on pouvait deviner du soulagement. Voilà, il s'était mis à u, Shita pouvait juger sans se tromper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Agréable matinée ... [Samaël]   Lun 10 Sep 2012 - 14:45

[[[HRP : J’insère juste, avant le rp proprement dit la réponse à la question de Sammy pour quand il était encore assis. C'est le seul moyen que je trouve pour éviter d'être redondant ... ]]]

-"Oh oui, nous avons des chauves. En fait, il leur reste je crois leur racine de cheveux ... Cela suffit. Par contre, je pense qu'un Adarien leucémique serait ce que vous pourriez considéré comme un sourd."

Il n'était pas étonnant que les notions échappaient au petit centaure. Il fallait reconnaitre que cela pouvait être étrange. Shita se souvenait les problèmes qu'il avait lui-même connu lorsqu'il avait découvert les oreilles, ou le nez. Comprendre la différence des autres n'est possible que dans une certaine mesure après tout. Ce n'était du coup que compréhensible que l'imagination d'un enfant ne puisse dépasser ce stade. Ashna savait pertinemment que cette "barrière" diminuerait au fur et à mesure que le centaure ferait des expériences.

---

Eh bien, en voila une réponse peu courante. D'habitude, nombre de padawans auraient mis en avant leur qualité, et non ainsi leur défaut, dans le but de convaincre. Et s'il n'y avait rien justifiant que l'Adarien aurait pu s'offusquer de pareille attitude, il y avait tout au contraire une admirable humilité dans les mots du jeune garçon.

-"C'est donc ce que tu penses de toi ... C'est effectivement très instructif. Les Maitres te qualifient bien d'être courageux quand aux efforts que tu souhaites fournir. Mais ta réponse trahit une chose : l'humilité qui t'habite. Beaucoup de Jedi perdent cette humilité en vieillissant. Aussi ne la perds pas ... elle est une force bien peu comprise, mais toujours utile en son temps. Rien ne vaut l'honnêteté, tandis que le mensonge n'apporte jamais du bon."

Une telle honnêteté n'était pas la chose la plus nécessaire dès le début, mais était appréciable. Après tout, quel Padawan était parfait quand on le confiait à un Maitre ? Aucun, bien évidemment. Sinon quel serait l'intérêt du Maitre justement ?

-"Une chance moi je dis ... Ca va me permettre d'être encore un peu utile avant de n'être plus bon que pour la casse. Et puis, une fois plus grand, quand je serais trop vieux et que cette canne ne suffira plus, je serais heureux moi de t'avoir et de pouvoir me reposer sur toi ... dans une juste mesure."

Il fallait toujours qu'il continue à faire le pitre. Comme si l'action était nécessaire, indispensable à ce genre de relation.

-"Il est évident que ta morphologie, différente des autres, te demande de t'adapter. Mais cela veut dire aussi que ton Maitre, moi maintenant, doit s'adapter dans tes exercices. Tu dois identifier tes forces et tes faiblesses, cela afin d'apprendre les bons pas, les bons mouvements. Certains cours communs te seront inutiles, quand d'autres te seront particulier et indispensable."

A partir de maintenant, plus question que le Chironian soit un possible laissé pour compte. Rien ne justifierait cela. Shita ferait de lui un Jedi aussi capable que les autres, sinon plus ... Foi d'Adarien, et en souvenir de Guylîn, qui jadis fit pareil à son égard.
Revenir en haut Aller en bas
Samaël Akiam
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 165
Âge du perso : 14 Ans
Race : Chironian
Binôme : ///


Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
68/68  (68/68)
PF:
74/74  (74/74)

MessageSujet: Re: Agréable matinée ... [Samaël]   Lun 10 Sep 2012 - 21:08

-D'accord, j'essayerai de rester comme ça, c'est grâce à mon papa et ma maman qui m'ont bien apprit à dire la vérité même quand ce n'est pas facile.

Le petit scella sa promesse d'un petit froncement de sourcils comme pour se donner un air plus adulte. Il se redressa et commença à suivre joyeusement son nouveau maître, son pas claquant sur les dalles de la cantine malgré l'impression de légèreté que sa démarche vive et agile donnait. Le Padawan ne savait pas concrètement où il allait maintenant ni pour l'avenir mais une chose était certaine, bien que les cicatrices demeuraient, suintant même encore un peu, la plupart des plaies avaient été refermées par les bons soins de l'Adarien. Avec un enfant de cet âge, quand le mal était récent il ne fallait pas des années, ni même des mois ou des semaines pour ensevelir la peine... Quelques heures suffisaient du moment que l'on s'y prenait bien. Samaël n'était pas encore guéri, il ne le serait probablement jamais tout à fait mais au moins sa nature joyeuse avait reprit le dessus et son optimisme commençait à repointer le bout de son museau bien que le Chironian continue à rester sur ses gardes. Il n'avait toujours pas vraiment confiance en lui, c'était là le revers de la médaille de l'humilité, car évidemment si la Force donnait une qualité, elle imposait un défaut d'un autre côté. Si la vie n'était pas juste, la puissance mystique des Jedis semblait tout faire pour.


-Bien sûr que vous pourrez compter sur moi, avant même d'être vieux, enfin on a le temps pour ça pas vrai?


Fit-il légèrement inquiet à l'idée de perdre son nouveau maître d'une crise cardiaque. L'enfant avait déjà vu ceux de son clan vieillir et franchement ce n'était pas beau à voir. Son grand-père, le patriarche s'était éteint à l'âge vénérable de 120 ans, disposant d'excellents soins et d'une qualité de vie irréprochable sur sa planète verdoyante éloignée de toute pollution. Néanmoins dès ses 70 ans il avait commencé à fléchir, ensuite s'en était venu une longue agonie... Il avait ralenti son galop puis était passé au trot pour ensuite adopter le pas avant de ne plus pouvoir se redresser. Alors que les petits volaient au temps et à la vie toute leur vigueur nouvelle, le patriarche autrefois si fier perdait ses cheveux par touffes avant que l'impensable ne se produise... Ses longues mèches étaient tombées et il s'était retrouvé avec une tonsure au dessus de la tête, les cheveux blancs lui avaient donné un nouveau charisme mais ces filaments rêches lui avaient plutôt offert un physique de gâteux. Ensuite ses dents s'étaient semble-t-il égarées, il avait également arrêté de marcher, ses muscles puissants s'étaient fanées, sa peau tendue et luisante alors qu'il marchait d'un pas relevé s'était affaissée et c'était flasque que le vieillard était mort, aimé certes mais souffrant.


-Enfin ce n'est pas grave, même là je vous aimerai bien, vous êtes si gentil! Mais... Au fait, on fait quoi maintenant?



Sammy arrêta sa marche. Il faisait confiance aux adultes mais aimait bien savoir où il allait quand même. Le garçon se rappelait en effet de ses journées passées en forêt où le matin, tout le groupe discutait âprement pour savoir où ils iraient ce jour là... Repos ou aventure? Danger ou rigolade? Les parents ne disaient jamais rien, laissant les jeunes se gérer et s'occuper des petits. La vie était difficile et les enfants apprenaient très vite à être prudents, ils s'organisaient pour prendre en charge les plus petits car il était bien sûr impensable, interdit de les laisser derrière. Samaël n'en voulait pas à ses parents de l'avoir laissé gambadé dans des endroits qu'ils savaient dangereux pour lui pour n'intervenir qu'en cas de risque de mort, ainsi était la vie chez eux, cela n'empêchait pas les siens de l'aimer énormément et de tenir à lui. Seulement les centaures devaient apprendre rapidement à être indépendants. Ainsi bien qu'il soit resté étonnamment maladroit pour son âge, le gosse n'était pas du genre à se laisser guider bêtement. Sans compter qu'il était très curieux de savoir où Shita le menait, il faut dire que chaque pensée de ce drôle de personnage l'intriguait, le fascinait.

La réponse donnée, peu contrariant et surtout très content, le petit garçon reprit son trottinement, dépassant l'Adarien avant de revenir derrière lui. Le couple traversa ainsi une bonne partie du Temple, faisant se tourner les regards sur eux. La plupart du temps il s'agissait de yeux bienveillants qui étaient heureux de voir Samaël aussi bien et reconnaissant envers l'Adarien d'avoir en grosse partie réussi là où ils avaient échoué. A n'en pas douter, avant même qu'ils n'arrivent au Conseil, ce dernier était au courant qu'un nouveau duo venait de se former.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar



MessageSujet: Re: Agréable matinée ... [Samaël]   Lun 10 Sep 2012 - 22:06

Le temps, Shita n'aurait pu répondre à la question. Il avait techniquement déjà dépassé la moyenne de vie de ceux de son espèce alors ... dire qu'il était vieux n'était pas un euphémisme. Et puis, pour un Jedi, la mort était une étape, étape qui pouvait arriver bien souvent. Cependant, il se contenta de sourire au Padawan. Pourquoi l'inquiétait ? Lui-même n'avait pas la réponse ...

-"Disons que je fais de mon mieux. Je ne compte en tout cas pas rejoindre la Force tout de suite."

Rejoindre la Force. Une façon poétique de nommer l'action de trépasser. Un passage, une transition ... Mais une transition qu'Ashna ne pouvait se résoudre à connaitre maintenant. Non, il vivrait. Encore et toujours, le temps que ce serait nécessaire, jusqu'à ce que son heure vienne et que le repos lui soit accordé, mais aussi mérité.

Il était agréable de voir en tout cas, l'enfant reprendre du poil de la bête, sans mauvais jeu de mots. C'était une chose importante, mais aussi réconfortante. Et alors qu'il se dirigeait dans les couloirs, Shita se décida à répondre à son élève.

-"Le pire entrainement est celui que l'on rate, tout comme le cours le plus important est celui dont on est absent, Samaël. Et ta nouvelle vie commence maintenant ... aussi ai-je un "cours" pour toi."

Une surprise ? Non pas vraiment. Un bon professeur savait toujours quoi faire, quoi enseigner. Il y avait toujours un sujet à aborder. Et aujourd'hui, le sujet serait à la fois l'un des plus simples, mais aussi l'un des plus compliqué : le code des Jedi. Bien sur, Shita tiendrait compte de l'age de son padawan, mais il ne doutait pas qu'il connaissait déjà au moins les phrases du code.

Se dirigeant vers le parc, et y pénétrant, l'Adarien se dirigea vers un banc fait de marbre, proche d'un rocher au bord de l'eau. S'asseyant sur le banc, et invitant le Chironian à se mettre lui-même à l'aise. L'endroit serait, espérait-il, idéal pour ce genre de moment. Et mine de rien, bien choisir l'endroit était une chose importante. Car un bon lieu ouvre l'esprit ...

-"Le code des Jedi ... un ensemble de phrases qui peuvent sembler bizarre de prime abords. Dis-moi : peux-tu le réciter ? Et me dire ce que tu comprends à chacune des phrases ?"

Aucun piège, aucune mauvaise réponse possible. L'Adarien voulait simplement savoir la façon qu'avait Samaël de voir les choses, comment il les comprenait. C'était important d'une certaine manière ... Savoir où il en est, afin de savoir où le faire progresser.
Revenir en haut Aller en bas
Samaël Akiam
~ Padawan ~
~ Padawan ~
avatar


Nombre de messages : 165
Âge du perso : 14 Ans
Race : Chironian
Binôme : ///


Feuille de personnage
Activité actuelle:
HP:
68/68  (68/68)
PF:
74/74  (74/74)

MessageSujet: Re: Agréable matinée ... [Samaël]   Mar 18 Sep 2012 - 16:11

Samaël était surpris par les paroles de son professeur, il ne comprenait pas tout mais décida que c'était plutôt encourageant. Ceci bien pesé, emballé et pensé, le jeune centaure se leva, il débarrassa bien sûr sa table puis se rendit devant la porte d'entrée, tout excité à l'idée de sortir, à nouveau ouvert au monde. L'Adarien, forcément ralenti par sa vieillesse mit un temps fou à marcher jusque là mais patiemment le gamin attendit, lui ouvrant la porte. Il réfléchissait aussi aux questions du vénérable ancêtre, cherchant dans son petit crâne l'essence des bonnes réponses avant de se souvenir... Il ne fallait pas essayer de plaire pour avoir une bonne note à un examen mais être sincère ou bien ses travers risquaient de revenir sur le tapis au triple galop au moment inopportun. Ainsi, même si ça risquait de ne pas plaire, le Padawan devait faire part de ses doutes.

Il réfléchit encore longuement, avantagé par la marche lente du vieux Jedi. En même temps l'enfant apprenait à digérer toutes les nouvelles informations. Le voilà donc pourvu d'un autre maître, bien plus vite que d'autres qui attendaient la limite de leur treize ans voir plus pour trouver un mentor. Pourquoi avait-il cette chance insolente? Certes sur le principe Samaël n'allait pas s'en plaindre mais cela le gênait tout de même de voler la place à quelqu'un. Enfin bon, si la Force décidait d'unir les destins, il supposait que cela devait être la sienne et celle de personne d'autre. Quoique la Force s'était trompée sur son compte avec Ometeotl, pouvait-elle recommencer? Est-ce que la puissance mystique des Jedis était vraiment doué de conscience ou bien étaient-ce eux qui interprétaient de vagues signes et se trompaient donc?

Sammy arrêta son travail psychologique intense ici, c'était trop difficile pour un enfant de cet âge d'aller aussi loin, surtout quand il n'y avait pas de réponses ou que ces dernières risquaient d'être incomprises par lui. En effet l'enfant n'était pas dupe, les adultes n'avaient pas besoin de lui dire qu'il fallait qu'il grandisse pour comprendre, le centaure le savait! Sur sa planète on se rendait vite compte de ses capacités, aucune place pour la fierté mal placée. Si un Chironian se disait capable de ramener de la nourriture et que finalement, il ne le pouvait pas, tout le clan était en danger. Quand on ne pouvait pas garder les plus jeunes, pareil, il fallait assumer sous peine de mettre les petits en péril. Sammy avait gardé cette capacité à voir ses défauts, un peu trop bien d'ailleurs même. Heureusement Shita allait lui redonner confiance en lui, et pour commencer sa convalescence, le garçon-poulain devait commencer par répondre en toute sincérité... Chose qu'il ferait lorsque l'Adarien déciderait de s'arrêter, inutile de le bousculer.

[HJ: suite >> Cliquez ici<<]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Agréable matinée ... [Samaël]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Agréable matinée ... [Samaël]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Enfants de la Force - Le RPG Star Wars ! :: Zone RP - Ordre Jedi - Planète Ondéron :: Temple Jedi :: Cantine-